DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le pape en Corée du 14 au 18 août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Ven 08 Aoû 2014, 18:08

LES JOURNÉES DE LA JEUNESSE ASIATIQUE    

 Le voyage du Pape en Corée se réalise à l'occasion des Journées mondiale de la Jeunesse asiatique prévues en août 2014 à Daejeon où l'attendent 2000 jeunes venus des diverses régions de l'Asie.  


Les JMJ sont célébrées chaque année, dans chaque diocèse du monde, lors du dimanche des Rameaux, avec généralement un rassemblement plus important à Rome. Tous les deux ou trois ans, un grand rassemblement international a lieu, à l'invitation du Pape.

Chaque édition de l'événement dure plusieurs jours, se déroule dans une ville différente, et s'achève par une messe présidée par le Pape, réunissant plusieurs centaines de milliers de participants de tous les continents. Ainsi, en 1995 à Manille, ils furent près de 5 millions.


Les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) sont un événement organisé par l'Église catholique romaine rassemblant des jeunes catholiques du monde entier. Tous les deux ou trois ans, un grand rassemblement international a lieu, à l'invitation du Pape.
Durant ces journées festives, les jeunes sont invités à partager entre eux leurs expériences ecclésiales, à vivre des catéchèses, le sacrement de la réconciliation et l'Eucharistie.  

 
Comme beaucoup de jeunes ne peuvent envisager de se rendre à de lointaines Journées de la Jeunesse, qui, d'ailleurs, sont aussi éloignés de la culture asiatique, les conférences épiscopales d'Asie (la FABC) ont mis sur pied des rencontres "régionales." en 1999. plus "spécifiques" , dans le prolongement de l'Exhortation "Ecclesia in Asia".

Elles se sont tenues en 1999 à Bangkok (Thaïlande)- 2001 - à Taipei (Taiwan) - 2003 à Bangalore (Inde) - 2006 à Hong Kong (Chine)
 
En 2009 à Daejeon (Corée) , le thème est « Jeunesse d’Asie, réveille toi ! La gloire des martyrs brille sur toi ! » Le Pape d'ailleurs y béatifiera 800 martyrs coréens anonymes.

Ces missionnaires étaient des chrétiens laïcs et des petites gens des classes inférieures  

 

 


Mais il a voulu, cette année une insertion missionnaire dans une perspective plus ouverte que celle des JMJ précédentes d'où les diverses rencontres prévues par la FABC et avec les autres religions.
Il a ouvert ainsi ces Journées à des horizons plus lointains, à la "périphérie de l'Église" selon son expression.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16656
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Ven 08 Aoû 2014, 21:26


Voyage du Pape en Corée : une priorité pour François


2014-08-08 Radio Vatican

Le voyage apostolique du pape Francois en Corée du Sud a été présenté ce jeudi matin, en salle de presse du Saint-Siège. Après avoir récité la prière officielle de remerciement pour ce déplacement et pour la béatification des martyrs coréens, le père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège a parcouru le programme de cette visite, rappelant qu’il s’agissait du troisième voyage international du Saint-Père après le Brésil et la Terre Sainte. Xavier Sartre

Il y a longtemps qu’un Pape ne s’était pas rendu en Asie orientale, a-t-il souligné. « Différents Papes, et notamment Benoît XVI et récemment François sont allés au Moyen-Orient, mais pas en Asie. Outre le Moyen-Orient, il n’y avait pas eu de visite d’un Pape depuis 1999, lorsque Jean-Paul II s’était rendu à New Delhi, en Inde ». « C’est pour cette raison que le Pape François a considéré l’Asie comme une priorité dans la série de ses voyages, en sachant qu’il était attendu et qu’il y avait longtemps qu’un Pape ne s’était pas rendu en Asie, disons, orientale ».

Un voyage qui s’articule autour de trois thèmes

Le père Lombardi a ensuite indiqué que « c’est la troisième fois qu’un Pape se rend en Corée : Jean-Paul II y était allé en 1984, durant cinq jours. Ce fut un voyage important », alors que l’Eglise coréenne célébrait le 200ème anniversaire de sa naissance. Jean-Paul II y est revenu en 1989 à l’occasion du Congrès eucharistique mondial. « Ce n’est donc pas la première fois qu’un Pape visite la Corée ».

Les raisons de ce voyage s’articulent autour de trois thèmes, a précisé le directeur de la salle de presse du Saint-Siège. Le premier est la tenue des Journées asiatiques de la jeunesse. Elles se tiendront dans la ville de Daejeon. « 2 000 jeunes, venus de 23 pays asiatiques, sont attendus ». Le père Lombardi rappelle que la Pape a été invité en Corée par Mgr Lazarus, l’évêque de Daejon, lors des JMJ de Rio. « Il a pris son courage à deux mains et il a dit : “j’essaie d’inviter le Pape et nous verrons ce qui arrive…”. Et le Saint-Père qui avait déjà en tête l’ Asie comme une des prioritès, a profité de cette occasion pour dire oui ». « Il a réfléchi et il a dit : “oui, je viens !”. Outre ces Journées asiatiques de la jeunesse, a précisé le père Lombardi, se tient également une journée de la jeunesse coréenne qui devrait rassembler 4 000 jeunes ».

Rencontrer les catholiques coréens

Le second motif de ce déplacement « est bien sûr la rencontre avec l’Eglise catholique coréenne, une Eglise plutôt dynamique ». « Les Philippines sont le seul pays en Asie orientale à majorité catholique. Dans les autres pays, les catholiques sont une minorité, mais en Corée c’est une minorité consistante », qui représente environ 10% de la population.

« Elle est très dynamique et avec une croissance ces dernières années qui a été très forte : avec une moyenne de 100 000 baptêmes par an ». « C’est une Eglise dynamique, active et missionnaire » . Le père Lombardi a ensuite indiqué que « l’évènement central de ce voyage, en ce qui concerne la vie de l’Eglise, est la béatification de 124 martyrs », invitant chacun à parcourir l’histoire de l’Eglise coréenne. Une histoire dont les deux caractéristiques sont la naissance par des laïcs et les martyrs.

Prier pour la paix et la reconciliation

La Corée, a poursuivi, le directeur de la salle de presse du Saint-Siège « est un pays divisé, un pays qui porte encore les traces de la terrible guerre des années 50. C’est un pays qui n’est pas pacifié ». « La situation est celle d’une amnistie, elle n’est pas celle de la paix entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. D’où le thème de la paix et de la réconciliation. Cette division entre les deux Corées fait que cette région est une zone chaude de la planète, une aire de tensions internationales significatives et importantes. Aller en Corée et prier pour la réconciliation, pour la paix entre les deux peuples coréens et pour la paix dans le monde entier est aussi un thème extrêmement important ».

Des survivants et des membres des familles des victimes du naufrage du ferry Sewol, qui avait endeuillé tout le pays en avril dernier, assisteront à la messe de l’Assomption. Quelques « femmes de réconfort », ces femmes coréennes réduites à la condition d’esclaves sexuelles par les Japonais lors de la Seconde Guerre mondiale, assisteront à la messe de réconciliation le 18 août. Parmi la suite qui accompagne le Pape lors de ce voyage, outre le secrétaire d’Etat et le substitut pour les Affaires générales de la Secrétairerie d’Etat, figurent le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples et le cardinal Rylko, le président du Conseil pontifical pour les laïcs.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16656
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Mar 12 Aoû 2014, 23:41

Dans les pas de la minorité chrétienne en Corée du Sud
2014-08-12 Radio Vatican

Du 13 au 18 août, le Pape François rend visite à un pays, la Corée du Sud, où vit une minorité chrétienne assez importante puisqu’elle représente environ un tiers de la population. L’histoire de l’évangélisation de la Corée est singulière et assez récente puisqu’elle remonte à la fin du XVIIIe siècle. A l’époque, la Corée, qui ne formait qu’un seul et même royaume, vivait dans l’isolement le plus total et payait un tribut à l’empereur de Chine. Pourtant, le christianisme va réussir, non sans mal, à pénétrer à l’intérieur de ce royaume ermite au prix du sang de martyrs.

Parmi ceux que le Pape va béatifier le 16 août à la porte de Gwanghwamum à Séoul, figure un prêtre chinois, le père Jacques Chu, le premier à avoir été envoyé par l’évêque de Pékin. Il s’est rendu sur place en 1794 pour prêter main forte à la jeune communauté autodidacte qui s’est formée à partir de 1784. C’est l’un des « héros » d’une aventure unique, celle de l’évangélisation de la Corée.

Cette Eglise de Corée du Sud est fréquemment présentée comme une des plus dynamiques d’Asie : les catholiques représentent ainsi 10% de la population et 100'000 baptêmes en moyenne sont enregistrés chaque année.

Elle qui connut le martyre et la persécution doit beaucoup aux laïcs qui furent les premiers, de leur propre initiative, à s’intéresser au message de l’Evangile. Ces premiers chrétiens furent aidés par des missionnaires français des Missions étrangères de Paris. Leurs actions se perpétue encore aujourd’hui.

Mgr René Dupont, membre de ces missions en Corée depuis 60 ans, a été le premier évêque du diocèse de Andong qu’il a dirigé pendant 22 ans

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16656
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Mar 12 Aoû 2014, 23:42

Les protestants aussi attendent François en Corée

2014-08-12 Radio Vatican

Le Pape s'envole mercredi pour l'Asie. La Corée du Sud est un des pays d’Asie orientale où le christianisme est le plus dynamique. Les chrétiens y représentent environ un tiers de la population. Les catholiques sont, eux, à peu près 10 % de la population totale.

Le Pape François visite donc un pays où les catholiques sont doublement minoritaires, par rapport à l’ensemble des habitants, mais aussi par rapport aux chrétiens

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Sam 16 Aoû 2014, 22:36

C'est à haute teneur symbolique cette visite. Imaginez, la Chine, autant elle avait refusée que Jean-Paul II puisse survoler ce pays pour aller en Corée, autant avec le pape François, la Chine l'a autorisée
sans hésitation. C'est que le pape François est un jésuite, voyez-vous? Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Sam 16 Aoû 2014, 22:43

Et Jean-Paul II était un ennemi du communisme. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Sam 16 Aoû 2014, 22:49

Mais oui évidemment. L'Église sous le pontificat du pape François l'est toujours anti-communisme, mais
le pape actuel est à la hauteur de son ordre. Les jésuites ont malgré tout laissé une empreinte majeure
en Asie. Le nombre de chrétien comparativement à la population chinoise est insignifiant, mais c'est
presque la totalité de la population du Canada, car il y a environs 30 millions de chrétiens en Chine. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16656
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Mar 19 Aoû 2014, 17:57


Le Pape François conclut sa visite en Corée en indiquant à tout le continent un avenir de réconciliation et de paix - De nouveaux horizons de dialogue et de rencontre

2014-08-18 L’Osservatore Romano

Pour la Corée, qui depuis plus de soixante ans vit « une expérience de division et de conflit », et pour toute l’Asie, le Pape François voit à l’horizon « de nouvelles opportunités de dialogue, de rencontre et de dépassement des différences ». Et ainsi, en conclusion de son troisième voyage par-delà les frontières italiennes, il lance un message qui conjugue réalisme et espérance : même lorsque toute perspective humaine semble « impossible à parcourir et parfois même repoussante » – assure-t-il pendant la messe célébrée dans la cathédrale de Séoul lundi matin, 18 août, peu avant de quitter la Corée pour rentrer au Vatican – il est possible de faire l’expérience que « le pardon est la porte de la réconciliation » en mesure de « combler toute division, de guérir toute blessure et de rétablir les liens originels d’amour fraternel ».

Une conviction qui, dans la vision de François, se fonde sur la « ténacité de la patience » et sur le travail minutieux d’une diplomatie étrangère aux « récriminations, critiques inutiles et démonstrations de force », comme il l’avait souligné devant les autorités politiques coréennes dès son arrivée dans la matinée du jeudi 14. Sans oublier que, dans un monde toujours plus mondialisé, la paix passe aussi à travers un développement économique à mesure d’homme, attentif aux plus vulnérables et capable de mettre un frein à « l’esprit de compétition effrénée qui – met-il en garde lors de la Messe de l’Assomption – engendre égoïsme et conflits ».

Le Pape appelle les chrétiens à apporter une contribution originale à cet engagement, à travers un « témoignage prophétique » qui est bénéfique à toute la société. Et ainsi aux évêques coréens rappelle-t-il que l’Eglise doit fuir la tentation du « bien-être spirituel » qui éloigne les pauvres de ses portes. Et aux prélats du continent, il tient une éclairante leçon de dialogue, en les invitant à ne pas « se cacher derrière des réponses faciles, des phrases toutes faites, des lois et des règlements » mais à s’approcher des autres avec un esprit libre et ouvert. En ayant bien à l’esprit que les chrétiens n’œuvrent pas comme des « conquérants » mais souhaitent marcher aux côtés de chaque homme pour montrer que l’unité – comme il le rappelle aux garçons et aux filles protagonistes de la sixième journée de la jeunesse asiatique réunis au sanctuaire de Solmoe — « ne détruit pas la diversité mais la reconnaît, la réconcilie et l’enrichit ».

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16656
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le pape en Corée du 14 au 18 août   Mer 20 Aoû 2014, 20:54


Audience générale: Le Pape revient sur son voyage en Corée

2014-08-20 Radio Vatican

Deux jours après son retour de Corée, le Pape François est revenu sur son voyage au cours de l'audience générale dans la salle Paul VI du Vatican. "J'ai pu visiter une Eglise jeune et dynamique fondée sur les témoiganges des martyrs et animée de l'esprit missionnaire" s'est-il réjoui. Ce voyage apostolique, a t-il souligné, peut se résumer en trois mots: mémoire, espérance et témoignage.

La république de Corée est un pays qui a connu un rapide développement économique. Ses habitants sont des grands travailleurs, disciplinés, et doivent maintenir la force héréditaire de leurs anciens a t-il relevé. Dans ce contexte, l'Eglise est gardienne de la mémoire et de l'espérance a expliqué François: elle est une famille spirituelle au sein de laquelle les adultes transmettent la flamme de la foi aux plus jeunes, reçue des anciens, la mémoire des témoins du passé devient nouveau témoignage pour aujourd'hui et espérance pour l'avenir.

L'exemple des laïcs coréens

C'est dans cette perspective qu'il faut lire les deux évènements principaux de ce voyage a poursuivi le Pape: la béatification des 124 martyrs et la rencontre avec les jeunes asiatiques. "Ces deux évènements ont été le signe qu’il y a quelqu’un, Jésus Christ, pour lequel il vaut la peine de donner sa vie" a t-il précisé. François est revenu aussi sur le dynamisme des laïcs qu'il a également rencontrés lors de ce voyage apostolique, rappelant que la communauté chrétienne en Corée ne fut pas fondée par des missionnaires mais justement par des jeunes fascinés par l'Evangile, de retour de Chine.

"Le Christ n’abolit pas les cultures, il prend ce qui est bon et le porte à son accomplissement" a encore souligné le Pape pour revenir sur la richesse de ce voyage sur une terre encore divisée. "Avec la foi dans l'amour du Christ nous avons prié, et nous prions encore aujourd'hui afin que tous les fils de la terre coréenne qui patissent des conséquences des guerres et des divisions puissent accomplir un chemin de fraternité et de réconciliation." a conclu François.

Le Pape qui, en saluant les pèlerins, les a invités à s'unir à la prière de toute l’Eglise pour ces communautés d’Asie, ainsi que pour tous les chrétiens persécutés dans le monde, particulièrement en Irak. Le Saint-Père a enfin remercié les fidèles pour leurs nombreuses marques d'affection et pour leurs prières à l'occasion du décès de trois membres de sa famille dans un accident de voiture en Argentine.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Le pape en Corée du 14 au 18 août
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape en Corée du 14 au 18 août
» caricature obscène de Plantu sur le Pape dans "le MONDE"
» un rabin juif insulte le pape Benoix XVI !!!
» Pâques 2010 : Message Urbi et Orbi du pape Benoît XVI
» Le pape se rend-til compte de ce qu'il a dans le dos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: