DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les sensations lors de la vocation ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Les sensations lors de la vocation ...   Mar 12 Juil 2005, 23:11

Voila a chaque fois qu'un prête explique le jour ou il a eu sa vocation de prête et bien il parle d'un moment ou il se sentait bien, qu'il était heureux, etc... Qu'est que cela veut dire, qui provoque cela et le prête a t'il une demande de dieu?

Sinon je me rappelle que le prête qui avait la grâce de soigner des gens a travers Jesus disait qu'un jour il avait eu des retours de prière parce que la personne pour qui il priait avait une frontiere qui empechait sa guerison (elle avait la haine contre une personne)... Ils savaient tres bien qu'elle ne pouvait êtres guerie tant qu'elle n'avait pas pardonner.
Comment il ressentent cela?
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Mer 13 Juil 2005, 11:15

Cher Seb

Citation :
Qu'est que cela veut dire, qui provoque cela et le prête a t'il une demande de dieu?
Le sacerdoce est une offre totale de la personne à Dieu et pour la vie. les prêtres consacrent leurs vies entières (on peut dire jour et nuit) aux autres et à Dieu. Ils donnent tout. leur familles éventuelles, leurs carrières , les honneurs possibles, leur argent (même si ce n'est pas à 100%) etc...
Ce n'est pas un engagement qui se fait sur un coup de tête, la préparation est d'ailleurs très très longue (séminaire etc....)
C'est un véritable appel de Dieu pour être prêtre. ce futur prêtre reçoit des signes intérieurs certains qu'il est appelé à la prêtrise; si ce n'est as le cas, bien souvent au fil du temps, sa foi vive s'effilochera.
C'est donc bien comme vous le dîtes une demande directe de Dieu.Aussi au moment de sa consécration par l'Evêque, qui lui impose les mains, il reçoit obligatoirement des dons gratuits de Dieu (que nous nous ne pourrons jamais avoir); celui de la consécration de l'Hostie par exemple, qui est la plus gigantesque; par ses mains et par l'Esprit Saint, le prêtre fait descendre Jésus réellement (même si nous ne le voyons pas) sur les autels du monde entier, et à chaque instant. Puis nous le donne.
Le prêtre est investi de tous les dons qu'avaient les 1er apôtres mais à des degrés différents; don de guérison, de discernation (par exemple en confession, nous nous rendons compte que presque toujours ils ont ce don, ils discernent beaucoup de choses, et ont souvent des paroles des conseils prophétiques; cela m'arrive très très souvent).
Dans tous les sacrements qu'ils administrent, ils agissent en et à la place de Jésus-Christ; c'est donc par eux que passe Jésus-Christ pour tous les sacrements. Donc on ne le voit jamais, mais c'est Jésus-Christ qui agit, qui guérit, qui discerne, qui donne les sacrements (baptème, mariage, pénitence, des malades etc..).

Citation :
Sinon je me rappelle que le prêtre qui avait la grâce de soigner des gens a travers Jesus disait qu'un jour il avait eu des retours de prière parce que la personne pour qui il priait avait une frontiere qui empechait sa guerison (elle avait la haine contre une personne)... Ils savaient tres bien qu'elle ne pouvait êtres guerie tant qu'elle n'avait pas pardonner.
Comment il ressentent cela?
Oui le Saint padre Pio disait tous les jours cela. Car la guérison est d'abord intérieure avant que d'être extérieure (physique).
Si ce prêtre le ressent, c'est parce qu'il voit l'âme du visiteur, ses péchés, ou sa noirceur (mais toujours pour le plus grand bien du pécheur, que nous sommes tous, et à la demande/volonté de Dieu). Je ne pense pas qu'il puisse y avoir d'autres motifs.

toute mon amitié
christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Ven 15 Juil 2005, 07:11

Cher Christian,

Je me demande si certaines des choses que vous décrivez parmi les dons donnés aux prêtres sont donnés aux prêtres et non, seulement..., aux prêtres qui, en plus, sont des saints...


Vous voyez sûrement la nuance... Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Ven 15 Juil 2005, 13:34

Cher Arnaud

Citation :
Je me demande si certaines des choses que vous décrivez parmi les dons donnés aux prêtres sont donnés aux prêtres et non, seulement..., aux prêtres qui, en plus, sont des saints...
Si je saisi bien la nuance....

Tout prêtre est un autre Jésus Christ, c'est sa vocation. Il utilise et donne tous les sacrements que Jésus a institués et voulus, pour le bien de l'humanité entière (pas que pour les fidèles croyants, car il est venu pour la multitude).
Donc intrinsèquement chaque prêtre a tous les dons.
Mais en pratique, c'est bien autre chose. Tous les prêtres ne sont pas des Padre Pio; sinon, le monde ne serait plus ce qu'il est.
Beaucoup de prêtre sont en qq sorte des "fonctionnaires de Dieu"c'est certain, et se contentent du "minimum", c'est à dire de faire de l'activisme. En fait souvent, ils dissocient la vie intérieure et extérieure. La piété et les oeuvres doivent aller de paire, sinon, le boeuf (ni l'âne) ne peut avancer.
Donc les prêtres oublient trop souvent leurs vies de prières, d'oraison, de contemplation, pris par les vertiges de l'activisme (dans la volonté d'évangéliser c'est certain, et c'est tout humain) et se détachent en fait du tronc de leur arbre de vie.
Les prêtres qui sont des saints, et ils sont plus nombreux que ce que l'on pense, sont ceux qui allient cette vie intérieure à la vie extérieure (aux oeuvres), car seul cela est fructifiant.
C'est d'ailleurs pour cela que nous pouvons être certains que nous ne manquons pas de prêtres , mais manquons de prêtres saints.
La prêtrise est un appel de Dieu: cela est certain. Dieu ne peut appeler un homme à tout donner dans la prêtrise sans lui donner les armes pour la vivre. Le problème est donc la non-utilisation de ces armes (d'Amour, bien entendu). D'où la nécessité, et le devoir impératif, de prier pour avoir des prêtres saints, et non pas des prêtres tout court.

Qu'en penses-tu?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Ven 15 Juil 2005, 15:56

Cher Christian, Je suis d'accord et cela justifie ce que disait Luther sur le SACERDOCE ROYAL de tous les fidèles, position juste qu'il poussa trop loin, allant jusqu'à supprimer ce sacerdoce ministériel, passager certes, mais voulu par Jésus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Dim 17 Juil 2005, 21:43

On sait qu'on a la vocation quand on est certain de ne pouvoir vivre sans donner à Dieu quelque chose de grand.

Mais attention, il y a différents niveaux de dons... Certains donnent TOUT (vie monastique). D'autres donnent leur temps et leur mariage (prêtres, religieuses apostoliques).

D'autres juste leur temps (apôtres mariés)...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Dim 17 Juil 2005, 22:22

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Dim 17 Juil 2005, 22:59

Chère Sylvie

Absolument d'accord avec vous. Chaque état n'est pas 'supérieur' à un autre.

Bon, et je crois qu'Arnaud n'affirmerait pas ce qu'il a dit si- comme il le dit toujours- c'est bien la CHARITE qui a le denirer mot.

Maria
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Dim 17 Juil 2005, 23:15

...


Dernière édition par le Ven 10 Mar 2006, 15:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Dim 17 Juil 2005, 23:37

Bonjour Maria, Very Happy

Maria a tout résumé: Degré de don (était sous entendu: extérieur)ne veut pas dire, bien sûr, degré d'amour. sunny .. mais degré de sacrifice extérieur à sa vocation...

Et, hélas, ce n'est pas toujours la voie la plus verticale qui conduit au plus grand amour et à la plus grande humilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Lun 18 Juil 2005, 00:23

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Lun 18 Juil 2005, 07:54

Cher Arnaud

Citation :
D'autres juste leur temps (apôtres mariés)...
Je suis absolument d'accord avec Maria et Sylvie.
Quand on est dans ce monde, ce n'est tout d'abord pas un choix délibéré. Tout un tas de concours de circonstances nous amenés à cet état de vie, et en définitive, en voyant le fil de notre vie, il apparaît clairement à tous, que c'était la volonté de Dieu. (épreuves de toutes sortes, abaissaements etc... pour devenir de "meilleurs apôtres").
Alors, le temps, n'a plus aucune importance, le temps ne compte plus, car étant déjà donné à Dieu en intégralité pendant cette longue pérégrination citée.
Et sylvie a raison quand elle dit (paroles du prêtre:
Citation :
peu importe l'état de vie que nous choisissons, nous ne perdons pas notre vocation spirituelle
. L'essentiel est de faire la volonté de Dieu, consciemment ou non au départ.
Et JPII, l'a montré au monde de façon lumineuse, en béatifiant des apôtres de ce monde.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les sensations lors de la vocation ...   Lun 18 Juil 2005, 09:25

Chers amis, Absolument.

Chrisian écrit:

Citation :
L'essentiel est de faire la volonté de Dieu, consciemment ou non au départ.

Et c'est vrai très profondement.

La volonté de Dieu, c'est d'abord l'humilité et l'amour sunny .

Aussi sa VOLONTE, (je dis bien sa VOLONTE, par sa permission) est parfois de nous conduire, dans une grande souffrance à quitter un état EXTERIEUR de vie (vie religieuse ou mariage) à travers un échec extérieur, pour nous conduire à une victoire intérieure invisible à nos propres yeux (humilité et amour sunny Soleil pour rappeler le but: la Vision béatifique).

Il faudra un joiur parler de ces mystérieux gouvernement de Dieu, quoiqu'ils sont simple à comprendre, une fois qu'on a compris que SEULE LA SAINTETE ETERNELLE finalement lui importe et qu'elle passe uniquement par l'eau et le sang qui doit sortit de notre coeur percé (humilité et amour sunny ).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Les sensations lors de la vocation ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sensations physiques lors de la méditation
» Sensations physiques pendant la méditation
» Sensation lors de méditation
» sensation d'etouffement lors de l'endormissement
» Sensations désagréables et étranges durant pratique de reiki!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: