DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Vanité, orgueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
joachim.coustou



Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mar 16 Sep 2014, 17:57

Oui l'humilité et l'orgueil sont contradictoire, c'est bien cela qui fait la force de ce duo. La Terre et le Ciel ne sont-ils pas contradictoires ? L'orgueil nous rappellent notre condition humaine, et l'humilité notre nature divine. Le Ciel est le lieu de l'exaltation et la Terre, la Matière est la condition du péché ( Saint Augustin )
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mar 16 Sep 2014, 18:48

Et tu dis : peut être ( possibilité )
Non : pas possibilité; peut, vient du verbe pouvoir, acte volontaire

et interprété ( subjectif

Je change le mot interprété par révélé
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 08:10

La possibilité n'est pas le vouloir c'est une distinction philosophique de base, mais je vois ce que tu veux dire, c'est une possibilité d'agir mais elle doit passer par la volonté : je veux voler avec des ailes or je ne peux.. ; je veux manger ma barre de céréale au cranberry ça je peux Smile

Une révélation c'est un énoncé qui révèle ( j'espère qu'on est d'accord sur ce terme ) or, il faut des oreilles pour écouter. Et les sceptiques douteront des " révélations " .
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 10:11

Une révélation c'est un énoncé qui révèle

Oui. Et pour le chrétien le contenu de la Révélation, ce sont des Paroles vivantes de Dieu qui ont changé le monde.
D'abord le monde Romain païen, jusqu'en l'an 380 et c'est à cette date que Théodose par un édit déclara que le christianisme soit la religion d'état.
Ce n'est pas par la violence que s'imposa le christianisme, mais par la foi des premiers chrétiens, après presque 400 ans de persécutions qui fit de nombreux martyrs
.

or, il faut des oreilles pour écouter. Et les sceptiques douteront des " révélations " .

Oui car les sceptiques ne croient qu'à la raison exclusivement et qui explique les faits.
Mais" le cœur a ses raisons que la raison ignore"Pascal


Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 10:17

or, il faut des oreilles pour écouter. Et les sceptiques douteront des " révélations " .

Oui car les sceptiques ne croient qu'à la raison exclusivement et qui explique les faits.
Mais" le cœur a ses raisons que la raison ignore "Pascal


Saint Jean Chrysostome au 5eme siècle a écrit un texte démontrant l'action de Dieu au début du christianisme. J'essayerai de le retrouver.
Amicalement

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 10:39

Saint Jean Chrysostome
LA DIVINITÉ DE JÉSUS-CHRIST PROUVÉE CONTRE LES JUIFS ET LES GENTILS.



C'est avec les Gentils que j'engage d'abord le combat. Je suppose donc qu'un païen me dise : Où sont les preuves de la divinité de Jésus-Christ? (car voilà ce qu'il faut établir d'abord, et ce point établi, tout le reste en découle,) ni le ciel, ni le reste de la création ne pourront me servir à prouver cette vérité. En effet, j'aurai beau alléguer à mon adversaire païen, que Jésus-Christ a créé le ciel et la terre et la mer il ne l'admettra pas. Lui dirai-je que Jésus-Christ a ressuscité les morts, guéri les aveugles, chassé les démons : il n'y croira pas davantage. Lui parlerai-je du royaume céleste et des ineffables biens que Jésus-Christ promet aux hommes; raisonnerai-je sur la résurrection: bien loin que ces arguments le convainquent, il ne fera qu'en rire. Par où donc le saisir pour l'amener à notre foi, surtout s'il est ignorant?, Par où, sinon par un fait, sur lequel lui et moi, nous soyons pleinement et incontestablement d'accord, et sur lequel il n'existe aucune incertitude. Ce fait encore une fois ne peut-être la création du monde , puisqu'il n'admet pas que Jésus-Christ en soit l'auteur. Quelle est donc l'œuvre, qui, de l'aveu même du païen, a pour auteur Jésus-Christ? C'est la (368) fondation du Christianisme. Ces Eglises établies sur toute la surface de la terre, à qui doivent-elles leur origine? à Jésus-Christ, personne ne saurait le nier, pas même un païen.

C'est de ce fait que nous partirons pour montrer la puissance et prouver la divinité de Jésus-Christ. Est-ce un homme qui aurait pu en si peu de temps et malgré des oppositions de toute nature pénétrer le monde de sa pensée, l'élever à de si grandes choses, quand ce monde était engagé depuis tant de siècles, et si profondément dans l'erreur et le mal? Cette liberté des enfants de Dieu, il l'a rendue non-seulement aux Romains, mais aux Perses et aux Barbares. Et il a réussi dans cette entreprise sans recourir aux armes, sans dépenser d'argent, sans mettre d'armées en mouvement, sans allumer de guerres, mais, au moyen de onze hommes sans nom, sans importance, illettrés, grossiers, pauvres, mal vêtus, sans armes, sans chaussures, n'ayant qu'une tunique. A quoi a-t-il réussi? à persuader aux hommes de tant de nations d'appliquer leur esprit, non-seulement aux choses présentes mais encore aux choses futures; de déchirer les lois paternelles, d'extirper des coutumes très-anciennes et très-profondément enracinées, en implanter d'autres à leur place, de quitter un genre de vie commode, pour embrasser les sévérités, les austérités de la loi évangélique; voilà à quoi il a réussi, et cela pendant que de toutes parts on se déchaînait contre lui, et après avoir enduré le supplice infâme de la croix, et une mort ignominieuse. Personne n'osera le nier, les Juifs ont crucifié Jésus-Christ, ils ont fait ce qu'ils ont pu pour arrêter son oeuvre, et cependant l'Evangile s'est répandu sur la terre; il grandit chaque jour, et chose prodigieuse ! ce n'est pas seulement ici qu'il fleurit, mais jusque dans la Perse, qui donne présentement à l'Eglise des essaims de martyrs. Ces peuples que la prédication évangélique a trouvés plus féroces que des loups, elle les a rendus plus doux que des agneaux; et maintenant ces Barbares méditent sur l'immortalité de l'âme, sur la résurrection, et sur les biens ineffables dont nous avons reçu l'espérance.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 10:50

Source du texte ci-dessus

http://jesusmarie.free.fr/index
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 12:33

"L'orgueil nous rappellent notre condition humaine, et l'humilité notre nature divine."

Nous n'avons qu'une condition humaine. Seul Jésus connaît les 2 conditions : divine et humaine.


"Et les sceptiques douteront des " révélations " ."

Certaines révélations sont tout à fait personnelles, et n'ont même pas à être communiquées à tous. Quand Dieu demande une chose à une personne, c'est parfois à elle seule qu'Il s'adresse; pas forcément au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 13:35

Cécile a écrit:
"L'orgueil nous rappellent notre condition humaine, et l'humilité notre nature divine."

Nous n'avons qu'une condition humaine. Seul Jésus connaît les 2 conditions : divine et humaine.


"Et les sceptiques douteront des " révélations " ."

Certaines révélations sont tout à fait personnelles, et n'ont même pas à être communiquées à tous. Quand Dieu demande une chose à une personne, c'est parfois à elle seule qu'Il s'adresse; pas forcément au monde entier.

Bonjour Cécile , la question que je me pose est la suivante la vanité et l'orgueil ne sont pas les mal de ce siècle !!!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Mer 17 Sep 2014, 15:39

Les deux sont de tous temps, et même du début des temps...
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 14:29

L'orgueil et la vanité sont porté par l'Homme, donc depuis le début, mais l'histoire a fait qu'ils se sont montrés de plus en plus apparent et réels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 15:17

Occitane a écrit:
Cécile a écrit:
"L'orgueil nous rappellent notre condition humaine, et l'humilité notre nature divine."

Nous n'avons qu'une condition humaine. Seul Jésus connaît les 2 conditions : divine et humaine.


"Et les sceptiques douteront des " révélations " ."

Certaines révélations sont tout à fait personnelles, et n'ont même pas à être communiquées à tous. Quand Dieu demande une chose à une personne, c'est parfois à elle seule qu'Il s'adresse; pas forcément au monde entier.

Bonjour Cécile , la question que je me pose est la suivante la vanité et l'orgueil ne sont pas les mal de ce siècle !!!

Ben déjà se poser cette question c'est de la vanité, ça vous apportera quoi de le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 18:30

Michel-José a écrit:

Ben déjà se poser cette question c'est de la vanité, ça vous apportera quoi de le savoir ?
Bonjour Michel-José , tu sais je ne suis simple chrétienne et ma façon de poser une question ne regarde que moi , tu me dis que cette question est déjà une vanité peut être c'est pas certain mais , toi tu poses un jugement sur moi et il n'y a que le Seigneur qui a ce droit Thumbdown siffler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 19:28

On a même plus le droit de plaisanter, c'est triste Sad
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 20:48

Je pense que Occitane ne plaisantait pas.
>Il nous faut être attentif à chacun de nous...

@ Occitane : la vanité et l'orgueil sont de tous temps...Ce n'est pas mieux aujourd'hui qu'hier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 21:04

Cécile , je suis en parfaite accord avec ta réponse .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Jeu 18 Sep 2014, 23:18

Cécile a écrit:
Je pense que Occitane ne plaisantait pas.
>Il nous faut être attentif à chacun de nous...

@ Occitane :  la vanité et l'orgueil sont de tous temps...Ce n'est pas mieux aujourd'hui qu'hier...

Oui j'ai remarqué qu'elle ne plaisante pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Ven 19 Sep 2014, 09:52

Michel-José a écrit:
Cécile a écrit:
Je pense que Occitane ne plaisantait pas.
>Il nous faut être attentif à chacun de nous...

@ Occitane :  la vanité et l'orgueil sont de tous temps...Ce n'est pas mieux aujourd'hui qu'hier...

Oui j'ai remarqué qu'elle ne plaisante pas...

Bonjour Michel-José , c'est très rare que je plaisante mais donne moi l'occasion d'un dialogue aigre-doux et je suis partante Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vanité, orgueil    Ven 19 Sep 2014, 12:28

Occitane a écrit:
Michel-José a écrit:
Cécile a écrit:
Je pense que Occitane ne plaisantait pas.
>Il nous faut être attentif à chacun de nous...

@ Occitane :  la vanité et l'orgueil sont de tous temps...Ce n'est pas mieux aujourd'hui qu'hier...

Oui j'ai remarqué qu'elle ne plaisante pas...

Bonjour Michel-José , c'est très rare que je plaisante mais donne moi l'occasion d'un dialogue aigre-doux et je suis partante Very Happy

Il faut rigoler, il nous reste plus que ça comme dirait un certain humoriste métisse français.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vanité, orgueil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ORGUEIL
» Vanité des vanités
» ORGUEIL/HUMILITE
» L'orgueil spirituel
» Existe-t-il une limite à l'orgueil humain ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: