DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bouddhisme, spiritualité et chrétienté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Jeu 31 Juil 2014, 23:42

Ensuite à la vidéo de Arnaud Dumouch sur le yoga :

Je voulais compléter son exposé par ce que j'ai étudié.

Je te rejoins Arnaud sur le fait que la personne existe ; et que l'ego n'est qu'une image de soi à soi. C'est à dire que l'ego n'est pas la substance commune de toute. Cette théorie inhibe l'individualité, et permet la non-explication de beaucoup de choses. Comme je le cite, l'ego n'est qu'une image de soi envers soi, quelque chose du mouvant, non fixe.

A propos du yoga, je pratique de Hatha Yoga et Arnaud a fait déjà une bonne démarcation Smile

J'ai cessé le bouddhisme, malgré beaucoup d'étude. Le vide de la pensée pour moi, est une place pour accueillir Dieu. Ce n'est pas le vide pour le vide.

Vis à vis de récent événement, j'ai revu ma théorie des énergies, je ne chercherai pas à devenir donneur en reiki, malgré mes sensations des énergies. Ma vision des chakras reste, mais dans un but de santé et non spirituel. Ce ne sont que des " péages " sur l'autoroutes des énergies.

La méditation, c'est un sujet vaste, il y a de tout . C'est comme la prière ; on peut prier n'importe qui, le bien ou le mal ; la méditation on peut l'utiliser de façon juste et bien . J'ai longtemps méditer de façon zazen, du zen soto ; et vipassana . Le vipassana c'est concentration sur la respiration pour amener le calme en soi, la sérénité. Le zazen c'est la méditation de la présence en réel.

J'ai suivi la recherche du zen soto, basé sur la pratique du satori dans le but de l'éveil, c'est à dire, la cession de la souffrance. MAIS, le calme est un moyen vers une fin théologique. Car comment trouver Dieu dans une tempête de sable et de tourments ? Comment trouver son chemin dans un blizzard ? Le but est de prendre possession pleinement de ces capacités mentales, vers les vertus, le bien-être, le bien faire.

Le zen soto n'aime pas trop le Theravada trop blablateur, trop théorique, trop priant .. mais je respecte les trois branches du bouddhisme ; mais je ne suis pas bouddhiste ; je ne me reconnait pas comme chrétien ; mais fervent serveur de Dieu ; car je n'aime pas les étiquettes. Je suis chrétien, sans l'être ; j'aime voir les choses en grand on va dire ; je fais mon propre chemin . Etudiant la philosophie, comme Kant, je vois bien la présence de Dieu dans la connaissance, dans la morale. Je suis chrétien au sens des pratiques et des idées, sommes-nous tous fils de Dieu ?

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 00:01

Bonsoir Joachim

Il n'y a pas de recherche de Dieu dans le bouddhisme, juste une bonne connaissance de la philosophie, car le bouddhisme n'est pas une religion.
As-tu suivi des enseignements de Maitres ? pris refuge ?

Je pense que la médiumnité passe par l'ouverture des chakras. Tout ce qui est ésotérique est dangereux mais on ne le sait pas au début.

Si tu as écouté les vidéos du Père Paul Marie de Mauroy, il a dû en parler ? et si tu lui écris, il te conseillera efficacement comment t'en sortir.



_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 00:26

Oui pas de recherche de Dieu dans le Bouddhisme ; mais je parlais de ma vision de la spiritualité. La méditation bouddhique zazen, la philosophie bouddhique sont des moyens envers le chemin vers Dieu et non une fin. Je relativise beaucoup le bouddhisme car il y a des choses à prendre et d'autres non Smile

Les chakras sont à la base des bloqueurs ou des ouvertures pour la circulation de l'énergie pour la santé biologique des personnes. Mais comme on peut le voir, les chakras ont aussi une connotation et vision spirituelle. C'est comme le yoga, faut pas mal l'utiliser.

Mes chakras sont fermés, en tout cas les premiers ça ressemble à du béton mais je ne cherche pas à les ouvrir. Cela me créé insécurité et être toujours sur le qui vive, mais je prends ça comme un atout Smile

Aucun maître à par ma raison, donc indirectement Dieu ( car pour moi Dieu passe aussi par la raison ) . Comme je l'ai dit, la méditation a pour but le calme et la sérénité dans le but d'autre chose, comme accueillir Dieu.

L'ésotérisme, tu vois ça dangereusement ? Il y a encore des choses à prendre. Je ne sais pas ce que vous pensez de la Kabbale chrétienne ? Mon but est de comprendre, d'apprendre. C'est aussi que le Vatican aime trouver son intérêt ( surtout dans le passé ) en cachant des textes etc.. MAIS je ne dis pas que c'est le cas aujourd'hui ( l'Inquisition entre autre ) .

Je travaille un peu avec les anges gardiens MAIS aucune incantation ; rien de ça ; juste méditer et prier envers eux. Etudier ce qu'ils peuvent nous apporter dans le respect évidemment.

L'ésotérisme veut dire initialement la voix d'en dessous ( un truc du genre ) ; or je pense qu'il y a à voir des choses dedans ... J'aime pas appeler la recherche de Dieu ésotérisme ou exotérisme ; mais simplement, le chemin vers Dieu ..
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 00:45

En fait, tu touches à tout...

Pourquoi ne pas prendre la bible et là, tu trouveras ce que tu cherches, parce que l'Esprit Saint t'inspirera.
Je pensais, moi aussi, trouver Dieu par la méditation bouddhiste, laisser passer ses pensées pour se relaxer, ça oui, car souvent, je me suis endormie...

Où est dans ce genre de méditation le coeur à coeur avec Dieu ?

Le chemin vers Dieu est Jésus : Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie.

Là-dessus, bonne nuit  I don't want that 


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 00:50

En fait, la méditation prépare le terrain pour le méditation Coeur à Coeur avec Dieu. C'est comme nettoyer sa maison avant d'inviter un ami ; c'est comme se laver avant de rencontrer quelqu'un. La méditation zazen sur laquelle je me base ; la méditation vipassana pour le calme et le contrôle de la pensée, l'introspection ; ne sont que la préparation envers l'accueil de Dieu par les vertus ( par le contrôle de soi, la compréhension ) et souvent après ces méditations, je médite envers Dieu ; étant pleinement conscient. Je n'arrive pas à me confier à Dieu si je pense à mon ventre à cause de la faim qu'elle me créé, ou le fait d'aller envie faire du vélo ; des souvenirs qui stagnes, des désirs redondants .. Comme certains font un grand autel pour prier, je fais un autel dans mon âme pour Dieu. Je ré insiste sur la notion des pratiques bouddhiques comme moyen et non comme une fin.

Bonne nuit à toi, bonne nuit à tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 02:00

Contrairement à Espérance je peux te dire que la méditation est essentiel, c'est ce qui te ferras comprendre la réalité du monde. Une mauvaise méditation peut provoquer la torpeur, il est important lorsque l'on médite que plusieurs conditions soient réunis pour être dans la pleine vacuité.

Pratiquer Samatha et Vipassana c'est l'essentiel ! Ta définition de Vipassana est erronée, car Vipassana est la vision pénétrante c'est à dire ce qui te montre le caractère vide des choses. Samatha c'est l'attention à la respiration qui rend l'esprit très paisible, très calme. Vipassana à coté est une méditation plus dynamique.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 09:38

Bonjour Dims et Joachim

Je ne mets pas en doute ce que vous dites, puisque vous la pratiquez, mais ce n'est pas du tout la même chose que la méditation chrétienne.

Voici ce qu'en dit le Pape Jean-Paul II :

12. Avec la diffusion actuelle des méthodes orientales de méditation dans le monde chrétien et dans les communautés ecclésiales, on se trouve en face d’un renouvellement aigu de la tentative, non exempte de risques et d’erreurs, de mélanger la méditation chrétienne et la méditation non chrétienne. Les propositions en ce sens sont nombreuses et plus ou moins radicales : certaines utilisent des méthodes orientales seulement aux fins d’une préparation psychophysique pour une contemplation réellement chrétienne ; d’autres vont plus loin et cherchent a engendrer, par diverses techniques, des expériences spirituelles analogues à celles dont on parle dans les écrits de certains mystiques catholiques ; d’autres encore ne craignent pas de placer l’absolu sans images ni concepts, propre à la théorie bouddhiste, sur le même plan que la majesté de Dieu, révélée dans le Christ, qui s’élève au-dessus de la réalité finie ; et dans ce but, ils se servent d’une « théologie négative » qui transcende toute affirmation de contenu sur Dieu, niant que les réalités du monde puissent être une trace qui renvoie à l’infinité de Dieu. Aussi proposent-ils d’abandonner non seulement la méditation des œuvres salvifiques que le Dieu de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance a accomplies dans l’histoire, mais aussi l’idée même du Dieu un et trine, qui est amour, cela en faveur d’une immersion dans l’abîme indéterminé de la divinité.

Ces propositions, ou d’autres analogues, pour harmoniser méditation chrétienne et techniques orientales, devront être continuellement examinées avec un soigneux discernement des contenus et de la méthode, pour éviter de tomber dans un pernicieux syncrétisme.


http://www.carmel.asso.fr/La-meditation-chretienne.html

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 09:42

voici ce qu'est le bouddhisme

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 11:20

Dims : ici

Il faut te concentrer initialement sur la respiration ( ventrale ) en préambule à ce que tu annonces en effet Smile

Espérance, mes méditations rentrent dans le premier message de Jean-Paul II : certaines utilisent des méthodes orientales seulement aux fins d’une préparation psychophysique pour une contemplation réellement chrétienne

Et aussi pour la santé psychique et physique Smile

Dims m'a envoyé un mp intéressant Smile Je dois faire des mises au point sur l'ego déjà Smile Je ne crois pas que l'ego a une existence en soi , mais simplement c'est l'image de nous que nous nous donnons au moment où on la conçois.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 11:45

Bonjour Joachim

Si tu te concentres sur la respiration de ton ventre, tu ne penses pas à Dieu.

Je préfère quant à moi prendre une phrase de l'Evangile pour m'en impreigner.

Si nous n'avions pas d'égo, nous serions quoi ? rien. Alors que nous sommes "moi" et importants pour Dieu.

Chez les bouddhistes, ils ont des pratiques pour "casser l'égo". Bouddha peut avoir enseigné tout ce qu'il veut, il n'est pas le Christ. L'Evangile doit nous suffire.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Ven 01 Aoû 2014, 12:02

Après ça dépend comment tu vois Dieu . Dieu entant que Démiurge, le Créateur, je vois sa présence dans beaucoup de choses. Quand tu manges, dors, fait du vélo, tu ne penses pas forcément à Dieu mais le rejette tu ? Je vois à travers tout ça des marques de sa présence. Un ami n'a pas que pour effet, le fait que vous vous parlez, mais aussi le fait qu'il vous ait parlé, le fait qu'il est passé par-ci par-là. Je n'aime pas le méditation mantrique ou cette avec les phrases car c'est pas mon genre. Après les méditatons zazen et vipassana, puis l'introspection, le travail commence. Je discute à Dieu ce que je perçois ; car le travail d'une sculpture se fait avant tout dans la pierre, avant les outils. Certaines pierres sont imperméables à certains outils, sans être des êtres impies.

L’Évangile ne suffit pas, car imaginons que j'ai perdu un morceau de cerveau ou j'ai un plastique cérébral défectueux, ou je ne peux lire.. Je trouve Dieu en moi-même ; au travers de mon chemin, il me guide à travers les ténèbres, les brouillards et les plaines arides. Mais l’Évangile permet d'apprendre beaucoup c'est vrai. Comme le montrait Saint Augustin et ces lois Éternelles données à notre raison comme on médite cela vient d'en-haut. Pardonnez de vous décevoir, mais je préfère aller directement voir une personne, rencontrer Dieu, plutôt que de lire un texte travailler par l'humain, et n'étant un livre. Imaginons qu'on vous parle d'un palais somptueux, vous lirez simplement des informations magnifiques dessus, où irez-vous jusque là bas afin de voir, contempler les merveilles qu'elles possèdent ? Je ne veux pas faire polémique ; ni créer de tension . Mais voilà pourquoi je n'aime pas les étiquettes religieuses ou autres.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Sam 02 Aoû 2014, 13:27

joachim.coustou a écrit:
Dims : ici

Il faut te concentrer initialement sur la respiration ( ventrale ) en préambule à ce que tu annonces en effet Smile

C'est pour cela que Samatha et Vipassana ne vont pas l'une sans l'autre. Samatha est la concentration profonde sur un point et Vipassana est la concentration sur tous ce qui se présente. Le plus important est de constater dans Vipassana le début et la fin d'une action ou d'un événement.
Il faut le regarder seulement pour ce qu'il est sans jugement, ceci permet de réaliser la vacuité dans tous ce qui existe.
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Sam 02 Aoû 2014, 18:42

Après je ne suis pas d'accord que tout soit vacuité :p
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Sam 02 Aoû 2014, 23:14

joachim.coustou a écrit:
Après je ne suis pas d'accord que tout soit vacuité :p

Vous le comprendrez rapidement si c'est le chemin que vous avez choisit !
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 01:22

Je vois ce qu'on veut dire par vacuité c'est la vision du réel tel que le réel est ; mais les personnes ne sont pas vacuité, les phénomènes le sont.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 07:58

Merci , Joachim.coustou .

Je crois que la différence entre bouddhisme et christianismle a été bien mise en image par le père Baijot , qui fut l'un de mes professeurs de philosophie :

" La vie chrétienne consiste à passer du courant qui descend vers la mort au courant ascendant du Christ
qui va vers la vie ; à accomplir ce transbordement total de notre vie et de toutes ses valeurs , de notre bateau en perdition , dans son navire qui remonte le courant , les mettant ainsi hors d'atteinte .
[...]
( Mt . VI , 19-21 ; cf Lc XII , 33-34 )

( Les graciés de l'aube . Essai de synthèse chrétienne . Inédit )

Je crois comprendre que dans le bouddhisme , l'illumination individuelle est obligatoire . Pas dans le christianisme , qui ne devrait être qu'un attachement toujours plus fort au Christ , quels que soient les aleas de l'existence et nos aveuglements .

Le mysticisme , chez le chrétien , est un " plus " qui peut être donné , mais qui ne s'acquiert pas .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 10:19

Je crois comprendre que dans le bouddhisme , l'illumination individuelle est obligatoire

Je voudrais bien savoir qui peut dire avoir eu "l'illumination" ? à part quelques "illuminés"...
qui ont recours à un joint...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 13:24

L'illumination c'est l'Eveil, l'état de non souffrance et de compréhension du réel.

Pour moi, c'est toujours la même métaphore que je fais, mais accueillir Dieu c'est aussi bâtir son temple. Et si on se laissait aller, la folie, la maladie nous tuerait et c'est une forme de suicide. Le fait de ne pas vouloir son bien, de prendre soin de soi et son âme, en disant " je suis le chemin de Dieu " car ce monde est un Purgatoire, ce serait du suicide. La vie doit être elle-même expérimenté. Elle est certes une vie pour contempler ; mais alors pourquoi se nourrir et boire alors que je peux contempler ? Il faut trouver l'équilibre du bien-vivre, c'est à dire le respect de l'ordre des choses qui ne nient pas l'illumination par exemple. Céder dans la folie c'est pouvoir contre soi-même, renier Dieu et faire de sales erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 15:34

joachim.coustou a écrit:
...; mais alors pourquoi se nourrir et boire alors que je peux contempler ? ...


Certains ( rares ) l'ont fait ( ne plus se nourrir que de l'hostie consacrée ) . Mais c'était un cadeau , auquel ils ont simplement dit : " Oui " .

Pour peu que j'entende des bouddhismes , je comprends que pour eux , c'est une voie et une contrainte .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 18:39

joachim.coustou a écrit:
L'illumination c'est l'Eveil, l'état de non souffrance et de compréhension du réel.

Pour moi, c'est toujours la même métaphore que je fais, mais accueillir Dieu c'est aussi bâtir son temple. Et si on se laissait aller, la folie, la maladie nous tuerait et c'est une forme de suicide. Le fait de ne pas vouloir son bien, de prendre soin de soi et son âme, en disant " je suis le chemin de Dieu " car ce monde est un Purgatoire, ce serait du suicide. La vie doit être elle-même expérimenté. Elle est certes une vie pour contempler ; mais alors pourquoi se nourrir et boire alors que je peux contempler ? Il faut trouver l'équilibre du bien-vivre, c'est à dire le respect de l'ordre des choses qui ne nient pas l'illumination par exemple. Céder dans la folie c'est pouvoir contre soi-même, renier Dieu et faire de sales erreurs.

Il ne faut pas tout mélanger non plus.

Certain mysticisme peut ne pas être compris, car là, ce n'est pas la raison qui l'emporte car le mystique se laisse emporter par des sentiments passionnels et exaltés.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Dim 03 Aoû 2014, 18:51

Du bouddhisme à Jésus-Christ - Témoignage de Paul ( Aout 2014 )


Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Lun 04 Aoû 2014, 22:33

joachim.coustou a écrit:
... Comme certains font un grand autel pour prier, je fais un autel dans mon âme pour Dieu. Je ré insiste sur la notion des pratiques bouddhiques comme moyen et non comme une fin.

 Pouffer de rire 

Pour le bouddhiste (aussi), la méditation est un moyen et non pas une fin !

Exemple en développement : Le jeûne (aussi) est un moyen et non une fin ... cela s'applique au Catholique, au Musulman, au Bouddhiste ...

ORA et LABORA

Empathry
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Lun 04 Aoû 2014, 23:04

Et pour poursuivre ce passionnnant débat sur la méditation, la prière et également la NON MEDITATION :

Vous constatez sans-doute que notre imagination n'est pas souvent au repos et nous nous en rendons compte lorsque nous voulons prendre un temps de silence pour rencontrer le Seigneur dans la prière ; c'est souvent alors que remonte dans le désordre les souvenirs des événements de la veille ou les mille et un projets et soucis pour les jours qui suivent.  C'est pourquoi Ste Thérèse d'Avila appelait l'imagination la "folle du logis", constatant que ce n'est vraiment pas évident de la faire taire un peu longtemps lorsqu'on le désire. De nombreuses techniques de méditation visent à la faire taire, notamment les techniques orientales.

L’approche de St Ignace de Loyola avec l'imagination est assez différente : au lieu d'essayer en vain de la faire taire, il nous propose de l'embaucher au service de la rencontre avec le Seigneur.

Il nous propose de convertir l'imagination perturbatrice en alliée précieuse.

Dans les Exercices il invite en effet le retraitant à "exercer les 5 sens de l'imagination" (la vue, l’odorat, l’ouïe, le toucher, le goût), à "contempler en détail", à "écouter ce qu'ils disent ou peuvent se dire", "à goûter l'infinie douceur et suavité de la divinité" et tout cela en vue de tirer profit de la contemplation évangélique.

Il nous invite ainsi bien clairement à faire appel à la mémoire de perceptions et d'expériences antérieures pour que la scène contemplée devienne de plus en plus vivante et concrète à notre esprit.  Notre imagination se trouve donc ainsi embauchée pour créer le décor qui va permettre une rencontre authentique avec le Dieu vivant qui me rejoint ici et maintenant.

<< L’invitation d’Ignace de voir … ne veut pas exciter la curiosité chercheuse de l’imagination ou exhorter à une recherche du détail descriptif comme pour la peinture d’un tableau figuratif, mais principalement pour assurer le sentiment de présence de l’Evangile comme événement maintenant. >>(P-H Kolvenbach in CIS, vol XVIII 1987:1 54)

... comme quoi ce ne sont pas les chemins qui nous manquent pour aller à Rome !

 Wink

ORA et LABORA
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Lun 04 Aoû 2014, 23:51

joachim.coustou a écrit:
Je vois ce qu'on veut dire par vacuité  c'est la vision du réel tel que le réel est ; mais les personnes ne sont pas vacuité, les phénomènes le sont.

Tout est vacuité au sens ou tout ne fait qu'un à travers elle ! Les personnes n'ont pas d'existence propre en eux même, ils ne sont que le reflet de l"interaction des phénomènes impermanents qui eux même existent dans par l'interaction de phénomènes impermanents etc...

La vacuité est la vision du réel. Identifier les personnes comme des personnes est une vision conditionnée et donc fausse.

La vacuité est l'absolue et l'inconditionnée ( elle est donc tout ). Si vous faites une catégorie vacuité, une catégorie personne vous pouvez alors être certain que vous ne l'avez jamais réalisée mais simplement que vous avez fait de cette vacuité un concept.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mar 05 Aoû 2014, 00:19

joachim.coustou a écrit:
L'illumination c'est l'Eveil, l'état de non souffrance et de compréhension du réel.

Pour moi, c'est toujours la même métaphore que je fais, mais accueillir Dieu c'est aussi bâtir son temple. Et si on se laissait aller, la folie, la maladie nous tuerait et c'est une forme de suicide. Le fait de ne pas vouloir son bien, de prendre soin de soi et son âme, en disant " je suis le chemin de Dieu " car ce monde est un Purgatoire, ce serait du suicide. La vie doit être elle-même expérimenté. Elle est certes une vie pour contempler ; mais alors pourquoi se nourrir et boire alors que je peux contempler ? Il faut trouver l'équilibre du bien-vivre, c'est à dire le respect de l'ordre des choses qui ne nient pas l'illumination par exemple. Céder dans la folie c'est pouvoir contre soi-même, renier Dieu et faire de sales erreurs.

Connaissez vous la voie du milieu Joachim ?

Nous sommes des êtres qui dépendent de conditions pour exister ( à notre niveau relatif ). Avant de réaliser le parfait nirvana et ensuite atteindre le parinirvana il est important de se reconnaître comme être ignorant et dépendant des concepts et des illusions.
Il serait donc fou pour celui qui entreprend son chemin vers l’éveil de pratiquer une vie d’ascétisme extrême. Cela le conduirait vers la mort mais aussi vers une mauvaise pratique car son corps serait trop faible.

Le Bouddha avait entreprit cette voie d’ascète et il comprit très vitre qu'elle était inutile mais que seul la voie du milieu pouvait le guider au nirvana.

La voie du Milieu c'est éviter tous les extrêmes. Alors il ne faut pas penser que si vous fumez 20 cigarettes par jour et que vous pratiquez la voie du milieu qu'il faudra alors en fumer 10. Non vous serrez toujours dans l’extrême.  Refuser de manger pour avoir un beau corps ou manger pour le gout sont aussi des extrêmes.

En gros la voie du milieu c'est faire le strict nécessaire dans le seul but d'atteindre l’éveil. Manger non pas pour le plaisir ou pour avoir un beau corps mais manger pour pouvoir vivre et atteindre l’éveil. La voie du milieu c'est faire simplement ce qui est nécessaire pour avoir un corps en vie et en forme. Manger, boire, dormir et un abri.

Pareil l'abri doit être modeste sans s'attacher à la vision du modeste que serait une illusion. L'abri à simplement pour fonction de protéger votre corps dans le seul but d'atteindre l’absolu vacuité ( l’éveil ). Protéger votre corps juste pour protéger votre corps est aussi un attachement vous ne le protégez pas pour lui mais seulement pour atteindre l’éveil, vous ne manger pas non plus pour votre corps mais seulement pour pouvoir atteindre l’éveil.

Et quand vous comprendrez que l’éveil n'est pas un but ou quelque chose vous ne mangerez ni pour votre corps, ni pour l’éveil car vous aurez réalisé le sens de la vacuité. Jusqu'au paranirvana ou tout désir et tout attachement s'éteindront.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mar 05 Aoû 2014, 00:41

Espérance a écrit:
Je crois comprendre que dans le bouddhisme , l'illumination individuelle est obligatoire

Je voudrais bien savoir qui peut dire avoir eu "l'illumination" ? à part quelques "illuminés"...
qui ont recours à un joint...

Ce qu'il faut comprendre c'est que l'illumination se produit à la fin d'un long processus de multiples existences, donc il est très peu probable que des millions de personnes atteignent l’éveil durant cette vie.

Ensuite atteindre l'illumination veut dire réaliser l'absolu vacuité. Ce qui veut dire que celui qui la réalise n'a plus aucun attachement lié à son identité. Il ne se voit plus du tout comme un individu séparé et donc vit dans une humilité, je dirais même plus dans une kénose vu qu'il est dépouillé de toutes les illusions qui créait en lui un soi.
Il ne dira donc même pas que c'est un éveillé, sauf si cela à pour but de conduire un être à l’éveil. Il ne cherchera ni la gloire, ni la reconnaissance.
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mar 05 Aoû 2014, 02:06

La voix du milieu c'est à mon sens ce que j'opère. Aristote et les anciens l'appelaient la tempérance. Le juste est dans la moyenne comme il disait ce Aristote Smile

Je crois à la vacuité des phénomènes mais pas à celle des personnes. Je sais rabâchant avec ça mais pour moi l'ego est loin d'être le point de départ d'une métaphysique de l'être, mon son individualité propre.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mar 05 Aoû 2014, 16:46

joachim.coustou a écrit:

Je sais rabâchant avec ça mais pour moi l'ego est loin d'être le point de départ d'une métaphysique de l'être, mon son individualité propre.

L'affirmer est une chose mais il vous faut l'expliquer. Développer donc sur l'individualité propre comment existe t'elle ? Comment se définit t'elle ?
Ensuite je pourrais argumenter car la c'est trop vague cela peut tout dire et rien dire a la fois.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mar 05 Aoû 2014, 17:08

Joachim
Tout ce qui fait votre être est conditionné et composé ( corps et esprit ). De ce fait ou se trouve l'individualité propre et intrinsèque dont vous parlez ?
Si elle existe vraiment elle doit pouvoir se trouver et s’identifier clairement.

Tout dans cette univers existe uniquement par l'interdépendance des autres phénomènes, tout est donc lié. Si il y aurait une individualité propre à chacun elle ne pourrait donc exister dans cette univers. Si quelque chose existe de lui même il serait donc totalement séparé de ce qui existe dans l'interdépendance, il ne pourrait être de ce monde.
Pour exister il faudrait alors un univers qui soit uniquement cette entité individuelle. Mais l'univers ayant une étendu infini et l'entité individualiste une étendu fini pour pouvoir se définir comme entité, il serait donc impossible que l'entité puisse être un univers.

L'individualisme ne peut donc exister seul. Même si nous forçons l'imagination pour le faire exister seul, il serait alors complètement figé sans aucune vie. Car la seule chose qui permet le mouvement et le changement c'est bien la vacuité qui est dans la nature de chaque chose. La vacuité permet de parler, de manger, de boire, de vivre, de changer, de vieillir, de comprendre. Sans elle on ne pourrait même pas avoir un dialogue. C'est parce-qu'il y a impermanence que tout peut se développer.
L'individualisme est une illusion crée par votre raisonnement conceptuel, c'est tout.


Dernière édition par dims le Mar 05 Aoû 2014, 17:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 09:50

dims a écrit:
Joachim
...
L'individualisme est une illusion crée par votre raisonnement conceptuel, c'est tout.

Les témoins de NDE disent tout le contraire .
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 10:42

J'ai fait une NDE et je comprend ce que je dis Boulo, tu es très loin de rien être.

Or, je suis assez critique sur les textes chrétiens et bouddhiques car il y a du vrai et du faux au dedans. J'ai cogité dessus pas mal.

Déjà Boulo, à mon sens tu fais l'erreur de voir notre corps comme une seule chose, il n'y a qu'à regarder les hindous avec les sept corps subtils dont le corps le plus subtil est le atmique, c'est à dire le divin. Il y a les autres corps dont certains sont en lien avec l'interdépendance.

L'interdépendance explique pas mal de choses, mais la vision plate du bouddhisme m'exaspère car, ça part d'une loi pour tout expliquer sans tenir compte du reste. Et les bodhisattvas ils sont hors interdépendance s'ils ne souffrent plus alors ? Mais tout est dans l'interdépendance, et par les lois de causes à effet si certains souffrent, tous doit souffrir. Tu ne peux pas avoir des gens sans douleur dans un monde de douleurs. L'uniformité des thèses bouddhistes manquent de profondeur, même si je dois l'avouer, leur sagesse transcende les esprits d'une façon merveilleuse. Mais ça bug à pleins d'endroits, il faut mettre des limites à la science bouddhiste comme Kant l'a fait avec la métaphysique . On a bien une âme immuable, dont notre essence d'être, notre étant ( qui dépend de l'interdépendance ), une grâce en devenir, et un esprit qui lui est sujet à l'interdépendance aussi.

La vacuité permet de se débarrasser de bien des illusions, mais dire que certaines choses ne sont rien, ce n'est pas le cas, regarde les traumatismes. Les causes sont peut-être vacuité mais pas les conséquences, sinon tu dirais que nous sommes tous du vide et si tout est vide, comment peut-on exister, sentir et penser. Cela est une illusion je pense, le bouddhisme se débarrasse de milliers d'illusions, mais elle échoue à expliquer certaines choses comme cela. C'est comme les questions existentielles chez les bouddhistes, on en parle pas car on ne peut y trouver de réponses, ça évite la cogitation. Là c'est pareil, ça limite la cogitation, dans la fin ultime et heureuse de l'Eveil.

Il y a des concepts chez Kant qui sont dit a priori, c'est à dire d'avant l'expérience, c'est ce qu'il appelle les catégories, or tu ne peux avoir d'illusions dessus ; car c'est coupé de toute expérience et en toute " indépendance " ( les catégories font que l'expérience puissent se faire et non un sens inverse ).

Après, je t'ai exposé mes idées, n'y voit pas d'agression contre toi il n'y en a pas Smile Mais je voulais te montrer pourquoi le bouddhisme ne m'a pas comblé Smile
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 11:41

joachim.coustou a écrit:
J'ai fait une NDE et je comprend ce que je dis Boulo, tu es très loin de rien être.

...

??? Rien compris . Mais enfin , si tu te comprends toi-même , cela en fait déjà un .
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 12:46

C'est vrai que concis ... tu dis : " Les témoins de NDE disent tout le contraire " en réponse à " L'individualisme est une illusion crée par votre raisonnement conceptuel, c'est tout. "

Je disais que ayant vécu une NDE je ne peux que conforter ce que tu dis. Et en conclusion, je disais que les Hommes ( en parlant de Dims comme exemple ) ne sont pas rien, ils ont une essence ( l'être ) et que donc, si on a un être, on est pas rien Smile
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 17:16

Joachim vu l'explication que tu as du Bouddhisme je te confirmes que tu n'as vraiment pas réaliser la vacuité.

Le Bouddhisme manque de profondeur et ne répond pas aux questions existentiel  affraid  ! Désolé mais vu ce que tu argumentes Joachim je penses que tu l'as à peine effleuré, tu en es très loin. Le Bouddhisme c'est justement examiner la profondeur de l'existence.
La méditation à répondu à toutes les questions existentiels que je me posais, si tu réalise la vacuité tu auras toutes tes réponses.

Dans le Bouddhisme premièrement il n y à pas de loi mais une réalité absolu et une réalité relative.
Tu dis : " une loi pour tout expliquer sans tenir compte du reste ". Ta phrase est contradictoire si elle explique tout, quel reste n'explique t'elle pas ?

Les Bodhisattvas, les Bouddhas et les Arahats ne soufrent plus ! Ils ne souffrent plus des illusions car justement ils ont réalisé la vacuité et l'interdépendance. Ils ne souffrent plus car ils ont dépassé l'illusion créatrice de la souffrance. Mais comme tout est interconnecté, ils éprouvent alors de altruisme et de l'empathie pour ceux qui souffrent encore de leur illusion. Ce n'est donc plus de souffrance ressentit mais de l'altruisme et de la compassion pour tous les êtres.  
Donc je dirais plutôt que tu peux avoir des personnes sans douleurs dans un monde ou la douleur est illusion. Tu parles comme si la douleur existait véritablement la réalité c'est qu'elle n'existe pas réellement.

Les traumatismes j'en ai eu et ils sont passés comme toutes choses. Si les traumatismes auraient une valeur intrinsèque ont serait toujours 24/24 en état de traumatisme. De plus pour qu'un élément soit intrinsèque il faudrait qu'il n'est pas de cause mais qu'il existe depuis toujours donc être il faudrait être traumatiser depuis toujours. Tout ce qui est engendré par une cause est impermanent, tous ce qui est impermanent est vacuité. Un traumatisme n'existe que par des éléments non traumatisme.

Je penses la plus grosse erreur que tu fais c'est d’assimiler la vacuité au vide et au nihilisme. La vacuité est ni vide et ni non vide, rien ne sert de torturer l'esprit à comprendre se paradoxe tu ne pourras pas le comprendre mentalement. La vacuité est inconditionnée elle transcende le concept et la pensée. Seul la méditation te ferras comprendre ce qu'elle est. Cela prend du temps !

Donc à mon sens je ne doutes pas que tu te sois beaucoup documenté à gauche à droite en te façonnant une idée de Dieu et de la vérité. Mais ton raisonnement est conceptuel ( car il est un raisonnement ), tu ne trouveras jamais aucune réponse concrète de cette façon. Ta vision du Bouddhisme et de la vacuité est une vision qui se limite à tes concepts. Je me répète la véritable vacuité ne peut être appréhender que dans son expérience direct, la conscience doit y être présente. Tant que tu es perdu dans tes concepts tu vis ta vie de façon inconsciente sur pilote automatique, de la même manière que quand tu dors.


Dernière édition par dims le Mer 06 Aoû 2014, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 17:44

boulo a écrit:
dims a écrit:
Joachim
...
L'individualisme est une illusion crée par votre raisonnement conceptuel, c'est tout.

Les témoins de NDE disent tout le contraire .

Les témoins de NDE nous montrent juste qu'il y a des plans de consciences différents et ensuite ? Je pratique le voyage astral et le rêve lucide c'est exactement la même choses sauf que le corps est encore vivant.
On se voit également au dessus de son corps, on peut créer des endroits paradisiaques, vous pouvez y rencontrer des anges et même le Christ.
C'est un monde astral ou l'esprit peut tout créer, n'avez vous pas constatez que selon les NDE chacun y voit le reflet de ses croyances ?

Cet argument ne démontre en rien qu'il est une entité qui existerait après la mort. Apres votre mort si vous parvenez à restez conscient vous pourrez constater que vous rentrer dans l'astral. Le corps astral est lui même soumis à l'impermanence et aux changement. Ensuite selon ce que vous devez expérimenter vous serez projeter sur un autre plan de conscience supérieur à l'astral ou bien inférieur ( bas astral ). Vous pouvez aussi être provisoirement dans l'attente de réintégrer un nouveau corps. Tous cela montre seulement que tout change, tout évolue rien n'est figé.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 19:00

Les expérienceurs de NDE disent qu'ils rencontrent individuellement un Etre de lumière , si j'ai bien compris . Je préfère écouter un témoin d'expérience qu'un conférencier exposant son système de pensée
( même s'il est digne d'écoute lui aussi , comme tout être humain sincère ) .
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 20:41

Ah ! Je crois qu'on c'est mal compris sur le terme question existentielle. Je ne sais plu quelle parabole le dit mais ça raconte ça :

Si tu cherches à savoir si le monde est fini ou infini, que le temps est éternel ou éphémère ,tu ne peux avoir de réponses, alors si tu ne peux pas avoir les réponses, ne te pose pas les questions ! Smile

Je parlais d’existentiel sur les questions qui " détermine nos existences " ; comme y a-t-il un Dieu ou pas de Dieu etc ..

J'ai du mal avec le monde astral ; là encore, c'est un plan, on parle de plan astral qui font parti des 7 corps subtils ; et encore une fois tout ces plans ne sont pas égaux et identiques.

Pour la vacuité, j'en ai peut-être pas tout saisi certes, mais j'en ai assez saisi pour me faire mes idées. J'admet la vacuité des phénomènes, mais il faut des limites évidemment. Je n'admet pas la vacuité des êtres, car c'est contradictoire pour moi. Être c'est être, et ne pas être c'est ne pas être,ne pas exister. Si j'existe, alors je suis ; si je suis alors j'existe ( merci Descartes ahah ). C'est indubitable.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 20:43

boulo a écrit:
Les expérienceurs de NDE disent qu'ils rencontrent individuellement un Etre de lumière , si j'ai bien compris . Je préfère écouter un témoin d'expérience qu'un conférencier exposant son système de pensée
( même s'il est digne d'écoute lui aussi , comme tout être humain sincère ) .

Comme je vous l'ai dis il m'arrive de faire des décorporations quand je suis conscient que je suis en paralysie du sommeil et le récit que je pourrais avoir est semblable à une NDE.
De cet état je peux m'extraire de mon corps et pouvoir voir mon corps physique étendu sur le lit dans ma chambre exactement identique. Ensuite vous pouvez faire ce que vous souhaitez par exemple il m'est arriver de créer un monde comme je l ai souhaité ( créer un soleil, faire pousser de l'herbe etc... ).

Des l'instant ou vous êtes conscient de votre paralysie du sommeil ( chaque nuit votre corps se paralyse, ce qui permet de ne pas vivre ces rêves ) vous êtes dans l'astral. Si vous êtes bloqué et dans l’incapacité de parler vous pouvez êtes certain que la chambre que vous voyez est une représentation astral de votre chambre. A partir de la tout peut se produire.

Quand j'étais à l'époque Chrétien je ne connaissais pas l'astral, je m'étais tellement imprégné des évangiles et du Christ que mon subconscient devait en être remplis. Et donc quand vous êtes dans l'astral vous avez bien souvent votre subconscient et l'inconscient collectif qui viennent construire votre environnement. Ça peut être de bonnes visions comme de comme mauvaises visions.
Il m'est arrivé une fois lors d'une paralysie de voir une lumière intensément lumineuse percer mon plafond et le diviser en 2 partis. Moi j'étais dans mon lit totalement paralysé les bras dans la même position que la crucifixion. Et cette lumière est entré en moi et me produisait comme un des convulsions et la lumière ma parlé en me disant je t'envois l'esprit saint.
J'étais persuadé que c'étais le saint esprit qui était venu, mais j'ai compris bien plus tard que c'était des projections de mon inconscient durant une paralysie du sommeil.
Maintenant que je suis dans la pratique du Bouddhisme il m'arrive de faire des rêves lucides ou je suis en position de méditation et la du ciel tombe un faisceau de lumière descendant sur ma tête. Tous cela sont des concepts qui vivent dans mon inconscient.

Je penses que la paralysie du sommeil pourrait expliquer l’apocalypse de Jean, les visions de Dieu, la rencontre avec des extraterrestres ou des êtres maléfiques. Car dans l'astral tous cela peut se produire.


Dernière édition par dims le Mer 06 Aoû 2014, 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 20:49

Interpellant en effet . A examiner sérieusement , sans apriori . Mais cela ne correspond pas du tout à l'expérience religieuse que j'ai vécue .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:04

Je penses que la paralysie du sommeil pourrait expliquer l’apocalypse de gens, les visions de Dieu, la rencontre avec des extraterrestres ou des êtres maléfiques

En tout cas, je me méfie de ces trucs là..

et ça n'a rien à voir avec les NDE.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:14

joachim.coustou a écrit:
Ah ! Je crois qu'on c'est mal compris sur le terme question existentielle. Je ne sais plu quelle parabole le dit mais ça raconte ça :

Si tu cherches à savoir si le monde est fini ou infini, que le temps est éternel ou éphémère ,tu ne peux avoir de réponses, alors si tu ne peux pas avoir les réponses, ne te pose pas les questions ! Smile

Je parlais d’existentiel sur les questions qui " détermine nos existences " ; comme y a-t-il un Dieu ou pas de Dieu etc ..

J'ai du mal avec le monde astral ; là encore, c'est un plan, on parle de plan astral qui font parti des 7 corps subtils ; et encore une fois tout ces plans ne sont pas égaux et identiques.

Pour la vacuité, j'en ai peut-être pas tout saisi certes, mais j'en ai assez saisi pour me faire mes idées. J'admet la vacuité des phénomènes, mais il faut des limites évidemment. Je n'admet pas la vacuité des êtres, car c'est contradictoire pour moi. Être c'est être, et ne pas être c'est ne pas être,ne pas exister. Si j'existe, alors je suis ; si je suis alors j'existe ( merci Descartes ahah ). C'est indubitable.

Il y a plusieurs contradictions dans tes propos. Tu dis je ne peux pas réponde à la question si le monde est fini ou infini et tu cherches à trouver une réponse à l'existence de Dieu. Si tu ne peux pas répondre à la première tu ne pourras pas répondre à la deuxième.  
C'est la vacuité ( absolu ou inconditionné ) qui détermine nos êtres mais de façon relative.

Justement si tu as une idée de la vacuité tu peux être sur que ce n'est pas la vacuité.
C'est un raisonnement dualiste que tu as "être ou ne pas être". C'est justement parce qu’il y a impermanence en toi et autour de toi que tu peux te faire la réflexion "je suis". L'essence de l'existence dans l'absolu est hors concepts, mais parce que tu fais une saisis des choses par une vision conditionné et relative que tu créais à travers le concept une entité. Tu es piégé par ta vue conventionnelle.


Voici les 4 points qui ne désigne pas la vacuité, les choses n'existe donc pas :

(1) comme existante                                                                                  
(2) comme non-existante
(3) comme à la fois existante et non-existante
(4) comme ni existante ni non-existante

Jamais, nulle part, rien n’advient :
De soi-même(1), ni d’autre chose(2),
Ni des deux(3), ni sans cause(4).
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:27

Espérance a écrit:
Je penses que la paralysie du sommeil pourrait expliquer l’apocalypse de gens, les visions de Dieu, la rencontre avec des extraterrestres ou des êtres maléfiques

En tout cas, je me méfie de ces trucs là..  

et ça n'a rien à voir avec les NDE.

Pourtant il se produira exactement la même chose à la mort du corps physique. Nous rentrerons sur le plan astral qui est uniquement un plan d'esprit. Pour ensuite soit vivre sur plan de conscience divin le haut de l'astral ou plan de conscience des monde infernaux le bas de l'astral ou bien réintégrer un corps de chair. Il existent plusieurs degré d'existence sur le bas comme sur la haut astral. Un peu comme sur cette terre ou nous avons végétal,animal et humain.

Tout est possible sur le plan astral, tous n'est que création de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 683
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:36

Bonjour Dims
Je viens de m'inscrire sur ce forum et j'ai été un peu embêté lorsque j'ai dû donner ma religion.
J'ai écrit catholique car je suis catholique.
Cependant je suis avant tout avec Dieu, et ne veut pas vivre mon catholicisme comme une limitation.

Lorsque nous nous détachons de notre corps physique à la mort, nous sommes souvent amenés à voir des êtres divins.
Certains voient Jésus, Marie. D'autres des êtres saints ou des dieux de leurs religions.
De tels constats semblent indiquer que ce que nous voyons est une projection de notre esprit, de nos croyances.
Pour autant, je ne crois pas que cela implique que Dieu n'est qu'illusion, mais plutôt que nous donnons une forme, par nos projections, à une réalité divine qui, en elle-même, est au-delà de la forme.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:36

dims a écrit:
Espérance a écrit:
Je penses que la paralysie du sommeil pourrait expliquer l’apocalypse de gens, les visions de Dieu, la rencontre avec des extraterrestres ou des êtres maléfiques

En tout cas, je me méfie de ces trucs là..  

et ça n'a rien à voir avec les NDE.

Pourtant il se produira exactement la même chose à la mort du corps physique. Nous rentrerons sur le plan astral qui est uniquement un plan d'esprit. Pour ensuite soit vivre sur plan de conscience divin le haut de l'astral ou plan de conscience des monde infernaux le bas de l'astral ou bien réintégrer un corps de chair. Il existent plusieurs degré d'existence sur le bas comme sur la haut astral. Un peu comme sur cette terre ou nous avons végétal,animal et humain.

Tout est possible sur le plan astral, tous n'est que création de l'esprit.

C'est votre vision à vous.

Nous savons, nous catholiques, qu'à la mort nous rencontrerons Jésus et qu'à la fin des temps, nous ressusciterons.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:50

C'est ce que j'ai pu constater de ce monde astral actuellement. En tout cas ci cela peut renforcer votre foi il est certain que l'esprit peut évoluer de lui même après la mort physique.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 21:56

Qu'est-ce qui vous rend si sûr de vous et si sourd aux croyances des autres , cher Dims ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
joachim.coustou



Masculin Messages : 89
Inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 22:08

Je n'ai pas encore lu les autres post, mais je voulais répondre à Dims : ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les livres de bases du bouddhisme Smile J'ai un recueil des textes de la tradition bouddhiste, Theravada et Mahayana ; c'est super enrichissant, j'ai adoré, comme la parabole de l'archer, qui se pose trop de question sur les causes et la nature de la flèche qu'il a dans la poitrine ; et qu'il oublie le principal, l'enlever Smile

Le voyage astral je n'en fais pas pour les raisons évidentes à mes yeux, ça m'a peut me causer des problèmes ( du à l'hypersensibilité ) . La seule " vision ou chose astrale " que j'ai eu, c'est bien la NDE, où crois moi, je n'ai jamais autant senti d'être dans un seul " espace " ; d'une façon aussi distincte..

Boulo, je pense que ici on a tous nos caractères bien trempés :p
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Mer 06 Aoû 2014, 22:30

joachim.coustou a écrit:
J'ai fait une NDE

Cher Joachim,

Peut-on lire votre récit de NDE sur le forum ou ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Jeu 07 Aoû 2014, 00:10

boulo a écrit:
Qu'est-ce qui vous rend si sûr de vous et si sourd aux croyances des autres , cher Dims ?

J'ai décidé de ne plus croire, car la croyance ne répondait en rien à mes questions ! Pourquoi suis je ici ? Quel est le but de la vie ? Y en a t'il un d'ailleurs ? Je me suis dis si il y a une vérité elle doit pouvoir se trouver. Tous mes témoignages et ce que j’affirme sur la vacuité est le fruit de mon expérience direct et non de la croyance.

Je n'ai rien de particulier contre une croyance ou une autre. Mais croire veut dire ne pas savoir ! Et ne pas savoir veut dire ne peut s'avoir ce qui arrivera à l’échéance de notre vie et de celle des autres. Je trouve sa terrible de ne pas savoir ce qui arrive à un enfant qui meurt trop jeune ( par exemple ). A t'il tant souffert pour terminer ça vie de cette façon ? Ira t'il au paradis ou cela est simplement l'extinction de sa vie de façon définitive. Je ne pouvais accepter de ne pas savoir pourquoi l on souffrait et encore moins de souffrir pour rien.
Ce genre de question m’empêchait de vivre ma vie dans le bonheur et j'avais le sentiment en moi que l'altruisme et la compassion etaient si puissant que la vie ne pouvait se résumer à vivre et mourir définitivement. Il fallait donc trouver la véritable solution a la souffrance de ce monde.

J'ai donc commencé à chercher vers mes 18 ans en me disant la seule chose de valable c'est l'amour. J'ai commencé donc une longue et intense réflexion la dessus pour en aboutir au christianisme, je m'étais fais une certaine vision mais cela ne restait qu'une croyance pas très aboutit. J'avais encore tellement de questions existentielles. Jusqu'au jour ou on m'a dit si tu veux découvrir la nature de l'esprit médites et tu verras un jour tu tomberas sur un mur et alors il faudra commencer à le détruire morceau par morceau. Ce mur c'est le mur de l'ignorance ! Ce mur aujourd'hui je l'ai trouvé et sa destruction à bien avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Bouddhisme, spiritualité et chrétienté    Jeu 07 Aoû 2014, 00:57

Dommage ! car la foi est un don de Dieu et Dieu donne tôt ou tard la possibilité à tous d'avoir la foi. C'est même un dogme (voir Gaudium et Spes 22, 5).

Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans la Bible.

Et Jésus est Le CHEMIN, La VERITE et la VIE.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Bouddhisme, spiritualité et chrétienté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» toute la chrétienté croit en l'âme immortelle pourtant c'est un mensonge , savez vous pourquoi ?
» La chrétienté et le culte de la déesse mère
» La preuve que la Chrétienté et l'Islam ne savent rien
» Qu'est-ce que la chrétienté ?
» Chrétienté ou l´évangile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: