DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le salut personnel n'est il pas égoïste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 02:19

Tibelleamour07 a écrit:
dims a écrit:
Tibelleamour07 a écrit:
dims , a part la reincarnation quels différences avez-vous avec les chrétiens ? Car il paraît que chrétiens et bouddhistes ont plein de points communs le seul que je connaisse c'est que les deux sont messagers de paix et de sagesse et ont un "maitre" respectif : Christ et Bouddha.

Dans le Bouddhisme il n y a pas de résurrection, pas de Dieu ( comme entité ), pas de croyance en l’individualité, en fait pas de croyance du tout. Nous essayons d’être le maximum de notre temps pleinement conscient.  

Apres si nous faisons une liaison entre les enseignements du Bouddha et du Christ il aboutissent tous les 2 à l'altruisme et la compassion ce qui est l'essentiel.

Ok merci c'est vrai le plus important c'est que les deux aboutissent a la compassion et a la paix. Euh au fait dims si je vous ai blessé avec mes précédents messages vous me pardonnez  silent  ?

Comme je te l'ai dis ton jeune age t’excuses. Je n'ai pas à te pardonner vu que je ne t'en ai jamais voulu.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 02:44

Tabris a écrit:
Dims, quand nous disons que "Dieu crée à partir de rien" ça ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de matière première. Le rien est comme un support inutile si vous voulez, un plan de travail inexistant sur lequel Dieu s'est penché pour faire acte de démiurgie. On sera forcément à cours de concepts pour imaginer ça, car il faut le dire ça défie l'entendement alors autant éviter les critiques.

Dieu, pour créer, n'a eu besoin que de son Verbe (Jésus-Christ au commencement). L'Univers est une création extrinsèque faite de la volonté même de Dieu qui la transcende totalement, on peut même l'identifier à un escabeau sous ses pieds tant qu'on demeure dans l'analogie anthropomorphique. Tout ce qui est doué de vie l'a reçu du souffle de Dieu, ce qui connote des expressions évidentes de consubstantialité extrinsèque. Nous ne sommes pas nos parents, nous naissons de leur union à titre exemple et c'est dans cette logique qu'il faut voir la création.

Il n'y a rien à en déduire du fait que Dieu soit intrinsèque ou extrinsèque, il est transcendant donc les deux à la fois. Parce que l'on existe par son Verbe, cela nous lie à lui selon la grâce divine mais ça ne fait en rien de nous des extensions. Je ne pense pas que la vacuité à votre sens soit une bouillie de tout ce que nous sommes avec le monde, mais ce qui permet de nous différencier autant que nous réunir.

Dieu fait les deux à la fois, il est en nous et en dehors de nous!

Vous ne pouvez pas faire un rapprochement entre des parents et Dieu ( limité et absolu ).

Si Dieu est intrinsèque et extrinsèque alors il est forcement le concepteur et la conception ! Comme rien n'est extérieur à lui même, nous sommes par définition l'extension de lui même.
Et cette matière première fait alors partie de Dieu selon vous ? J'aimerais que vous approfondissez sur le plan de travail inutile. Car si le plan de travail inutile a une utilité alors il n'est pas inutile.  

La vacuité ne s'explique pas elle se vit car elle ne peut s'appréhender en concept. Pour parler de la vacuité il suffit de dire ce qu'elle n'est pas, c'est à dire ni être, ni ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 03:11

empathry a écrit:
Simon1976 a écrit:


Oui bien sûr ! je voulais dire à Dims que Dieu a fait la création alors qu'il n'y avait RIEN.  Mais pour Dims, le rien, c'est quand même quelque chose  scratch 

Il confond le néant (absence totale de toute réalité) avec le vide quantique (absence de particules réelles mais plein d'énergie et d'où surgissent des particules virtuelles).

Simon ; ce "vide quantique" ... pourriez-vous SVP un peu mieux préciser votre concept ?

Pour moi, le mot "quantique" a une connotation scientifique ... y aurait-il (selon vous) un éventuel lien entre la physique quantique et la spiritualité ... et donc une (toujours  éventuelle) possibilité de "Théologie quantique" ?

Peut-être qu'il faudrait avant tout être physicien pour parler de physique quantique, ou de "vide quantique" ... et c'est pourquoi j'aimerais une petite explication/vulgarisation de ce que vous appelez le "vide quantique" et son (éventuelle ... mais laquelle ?) application dans la spiritualité.

Merci Simon, et à vous lire ![/quote]

À part me référer à Wikipédia, je me vois mal entrer dans une discussion plus poussée sur ce sujet... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 10:08

dims a écrit:
Vous ne pouvez pas faire un rapprochement entre des parents et Dieu ( limité et absolu ).

Si Dieu est intrinsèque et extrinsèque alors il est forcement le concepteur et la conception ! Comme rien n'est extérieur à lui même, nous sommes par définition l'extension de lui même.
Et cette matière première fait alors partie de Dieu selon vous ? J'aimerais que vous approfondissez sur le plan de travail inutile. Car si le plan de travail inutile a une utilité alors il n'est pas inutile.  

La vacuité ne s'explique pas elle se vit car elle ne peut s'appréhender en concept. Pour parler de la vacuité il suffit de dire ce qu'elle n'est pas, c'est à dire ni être, ni ne pas être.

Et pourquoi pas ? L'Univers est bien ordonné ainsi !
Rien ne se perd, rien ne se crée mais tout se transforme.

Dieu, pour créer l'Univers, s'est servi de sa propre essence vu qu'il n'y avait rien d'autre à par lui-même. Ce plan de travail que j'appelle le néant est conceptuellement (je sais que vous n'aimez pas ça mais bon) inexistant car rien n'existe sans l'action de Dieu. Où avez vous lu que je lui attribuais une quelconque utilité ? À part celle insinuant la solitude absolue de Dieu et la raison pour laquelle il a créé, le rien n'est rien voire même plus car Dieu était tout alors il n'y avait même pas de place pour le rien.

À la création de l'Univers, Dieu a transformé son Verbe en Action ce qui a donné l'existence à la fois extrinsèque (séparée de Dieu) et intrinsèque (dépendante de Dieu de par la consubstantialité avec son Verbe). Ce n'est pas comme si Dieu s'était transformé en sa création, il a produit à partir de lui-même c'est une grande nuance. Voilà pourquoi nous faisons un lien avec sa paternité, il a créé l'Univers de telle façon que lui et sa création soit distincts mais irrémédiablement liés à sa seule et unique volonté.

Donc oui, c'est un peu vrai pour l'analogie concepteur - conception mais avec cette nuance décrite de la conscience supérieure de Dieu qui la transcende et l'essence de cette Création dépendant entièrement du Verbe de Dieu pour exister. En gros, l'Univers est créé à partir de Dieu mais n'est pas Dieu comme les enfants naissent de la chair de leurs parents mais ne sont pas leurs parents.
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:03

Merci dims Smile. Au fait les Bouddhistes ils croient que Jesus a existé et si oui pourquoi vous ne le suivez pas car il a existez bien avant Bouddha d'ailleurs Bouddha c'était qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:04

Tibelleamour07 a écrit:
Merci dims Smile. Au fait les Bouddhistes ils croient que Jesus a existé et si oui pourquoi vous ne le suivez pas car il a existez bien avant Bouddha d'ailleurs Bouddha c'était qui ?

Tout le contraire, Bouddha a vécu antérieurement à Jésus !
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:06

Alors je vais demander un truc bête venant de moi : pourquoi on n'a pas suivi Bouddha ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:12

Tout simplement parce que l'enseignement de Bouddha ne s'est pas répandu comme celui du Christ, il a fallu attendre longtemps avant que ça ne se répande en Extrême-Orient. La Chine, le Tibet et le Japon en sont encore aujourd'hui les principaux foyers de culte !

Quant à la nature de l'enseignement de Bouddha, il a cette singularité d'avoir pu endiguer pour un temps la religion hindouiste avant de se fondre en elle pour voir apparaître une mythologie bouddhiste. C'est pareil chez nous en Occident, les premiers chrétiens ayant dévié des traditions juives par l'influence de Jésus ont fini par bâtir leur Empire sur le culte romain.
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:20

D'accord et j'ai deux autres questions :

-Les bouddhistes ils croient en l'existence de Jesus ?
-Bouddha c'était qui exactement parce que pour fonder une religion sa devait être une sacré personne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:30

Tibelleamour07 a écrit:
-Les bouddhistes ils croient en l'existence de Jesus ?
-Bouddha c'était qui exactement parce que pour fonder une religion sa devait être une sacré personne ?

Historiquement, ils devraient admettre son existence tout au plus, pour le reste ce sont des gens comme les autres avec des croyances individuelles. Bouddha n'est pas un être divin pour eux, juste un exemple parmi tant d'autres car il y a une kyrielle d'êtres comme lui ayant atteint l'éveil. Le Bouddha historique est Siddharta Gautama qui a vécu entre le VIème et Vème siècle av. J.-C., sa particularité est due au fait qu'à travers toutes ses réincarnations il a fini par réunir les conditions nécessaires pour atteindre l'illumination et s'extraire de notre cycle. Ce n'est pas un Sauveur, juste un grand découvreur qui par compassion a enseigné sa sagesse car il faut lui reconnaître ce mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:36

Cett sagesse fait un peu partie du christiannisme non ? Moi ce que j'ai ja-mais compris c'est la différence entre les trois branches chrétiennes enfin catholique et orthodoxes n'ont pas beaucoup de différences et existe depuis le début mais les protestants avec leur Réforme et qu'ils disent que seuls eux iront au Ciel effacent l'idée que Jesus offre le salut a tous les hommes  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:39

Tibelleamour07 a écrit:
Cett sagesse fait un peu partie du christiannisme non ? Moi ce que j'ai ja-mais compris c'est la différence entre les trois branches chrétiennes enfin catholique et orthodoxes n'ont pas beaucoup de différences et existe depuis le début mais les protestants avec leur Réforme et qu'ils disent que seuls eux iront au Ciel effacent l'idée que Jesus offre le salut a tous les hommes scratch

Ça c'est une autre histoire, en spiritualité il n'y a aucune certitude !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 12:55

Tibelleamour07 a écrit:
D'accord et j'ai deux autres questions :

-Les bouddhistes ils croient en l'existence de Jesus ?
-Bouddha c'était qui exactement parce que pour fonder une religion sa devait être une sacré personne ?

Pour les Bouddhistes l'existence du Christ n'est pas vraiment une préoccupation. Cependant son enseignement et ce qu'il prêche est considéré comme bénéfique et salvateur pour les hommes. Certains l’identifieraient à un Bodhisattva.

Bouddha est la nature fondamental de chaque être. Le Bouddha historique autrement dit Siddhartha Gautama du clan des shakya a réalisé cette nature de Bouddha.

La nature de Bouddha est la réalisation parfaite de l’être, il n y à rien au dessus c'est la réalisation de l'absolu vacuité.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 13:14

Tabris a écrit:
dims a écrit:
Vous ne pouvez pas faire un rapprochement entre des parents et Dieu ( limité et absolu ).

Si Dieu est intrinsèque et extrinsèque alors il est forcement le concepteur et la conception ! Comme rien n'est extérieur à lui même, nous sommes par définition l'extension de lui même.
Et cette matière première fait alors partie de Dieu selon vous ? J'aimerais que vous approfondissez sur le plan de travail inutile. Car si le plan de travail inutile a une utilité alors il n'est pas inutile.  

La vacuité ne s'explique pas elle se vit car elle ne peut s'appréhender en concept. Pour parler de la vacuité il suffit de dire ce qu'elle n'est pas, c'est à dire ni être, ni ne pas être.

Et pourquoi pas ? L'Univers est bien ordonné ainsi !
Rien ne se perd, rien ne se crée mais tout se transforme.

Dieu, pour créer l'Univers, s'est servi de sa propre essence vu qu'il n'y avait rien d'autre à par lui-même. Ce plan de travail que j'appelle le néant est conceptuellement (je sais que vous n'aimez pas ça mais bon) inexistant car rien n'existe sans l'action de Dieu. Où avez vous lu que je lui attribuais une quelconque utilité ? À part celle insinuant la solitude absolue de Dieu et la raison pour laquelle il a créé, le rien n'est rien voire même plus car Dieu était tout alors il n'y avait même pas de place pour le rien.

À la création de l'Univers, Dieu a transformé son Verbe en Action ce qui a donné l'existence à la fois extrinsèque (séparée de Dieu) et intrinsèque (dépendante de Dieu de par la consubstantialité avec son Verbe). Ce n'est pas comme si Dieu s'était transformé en sa création, il a produit à partir de lui-même c'est une grande nuance. Voilà pourquoi nous faisons un lien avec sa paternité, il a créé l'Univers de telle façon que lui et sa création soit distincts mais irrémédiablement liés à sa seule et unique volonté.

Donc oui, c'est un peu vrai pour l'analogie concepteur - conception mais avec cette nuance décrite de la conscience supérieure de Dieu qui la transcende et l'essence de cette Création dépendant entièrement du Verbe de Dieu pour exister. En gros, l'Univers est créé à partir de Dieu mais n'est pas Dieu comme les enfants naissent de la chair de leurs parents mais ne sont pas leurs parents.

La différence entre vos parents et Dieu c'est que vos parents sont définis et limités dans notre vision relative, ils ne peuvent s'étendre sur tous les êtres.
Comme je dis Dieu est l'architecte, l'outil et la matière. Vos parents pour imagé seraient simplement l'outil de Dieu, ils ne sont pas la matière ( ce qui compose votre être ) et ils ne sont pas  l'architecte ( ce qui vient donner forme à ce qui vous compose ).

Tous ce qui nous compose, même notre esprit est une émanation de Dieu. La seul différence entre la création et le créateur c'est le point de vue d'ou l'on se positionne. Le point de vue de Dieu ( créateur-création ) est absolu et le point de vue de la création est relatif.
A noté que le point de vue de Dieu n'est pas un point de vue car il est absolu et ne peu se définir.

Le fait que l'homme identifie un créateur et une création c'est simplement à cause de sa perception limitée et conditionnée. Il à une vision relative et donc erronée de l'absolu. Nous raisonnons en être fini alors que notre nature véritable est infini ( Dieu ). Ce qui veut dire aussi que croire en l'individualisme de l’être est une illusion. Donc vous et vos parents par exemple sont une seule et même chose, c'est à cause de cette vision relative ( erronée ) que l'on se croit fils et parent.

Vous en convenez vous même Tabris que Dieu est insondable et inconditionné alors comment pourvoir prétendre ce qu'il est ou ce qu'il n'est pas ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 13:36

Tabris a écrit:
Tibelleamour07 a écrit:
-Les bouddhistes ils croient en l'existence de Jesus ?
-Bouddha c'était qui exactement parce que pour fonder une religion sa devait être une sacré personne ?

Historiquement, ils devraient admettre son existence tout au plus, pour le reste ce sont des gens comme les autres avec des croyances individuelles. Bouddha n'est pas un être divin pour eux, juste un exemple parmi tant d'autres car il y a une kyrielle d'êtres comme lui ayant atteint l'éveil. Le Bouddha historique est Siddharta Gautama qui a vécu entre le VIème et Vème siècle av. J.-C., sa particularité est due au fait qu'à travers toutes ses réincarnations il a fini par réunir les conditions nécessaires pour atteindre l'illumination et s'extraire de notre cycle. Ce n'est pas un Sauveur, juste un grand découvreur qui par compassion a enseigné sa sagesse car il faut lui reconnaître ce mérite.

Les êtres divins dans le Bouddhisme font partis du cycle du samsara. Siddhartha avant d'avoir vécu sa dernière incarnation sur terre faisait parti du monde des Dévas.

On peut le considérer comme un sauveur ou un non sauveur vu qu'il n y a pas de soi. Il y a un texte qui dit :
"nous devons tous les conduire à l'ultime nirvana, afin qu'ils soient libérés. Et lorsque ces êtres au nombre fini et sans mesure seront libérés, nous ne croyons pas, en vérité, qu'un seul être aura été libéré.
«Pourquoi cela?
Si un bodhisattva, Subhuti entretient l'idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d'une existence, il ne saurait être un authentique bodhisattva."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 14:27

Je me pose une question, si vous croyez à l'existence antérieure de Gautama dans le Paradis de Tusita alors qu'en est-il de la Terre Pure Occidentale du Bouddha Amitabha ? Y croyez-vous ? Et le priez-vous ? Comme nous prions le Christ ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 15:13

Arnaud Dumouch a écrit:


....Etrange dilemme que vous posez là. C'est comme si Dieu ne pouvait pas créer des personnes à partir de rien, de vraies personnes différentes de lui !!
.

Bonjour Arnaud,

Dommage que j'ai quelques petits points de divergences avec Dim. Les réponses qu'il vous donne sont exactement celles que je vous aurais moi-même données (que chacun formule à sa manière, bien sûr).

Admettons, comme vous dites, que Dieu puisse créer de "vraies personnes différentes de lui" à partir de rien, pouvez-vous me préciser alors en quoi l'homme est fait à l'image de Dieu si en réalité il est TOTALEMENT différent de lui?

J'espère que vous serez d'accord avec moi, il n'y a qu'une seule réponse possible: L'homme N'EST PAS TOTALEMENT différent de Dieu car il possède en lui l'essence de Dieu qui serait, selon les croyances et les définitions, l'âme ou l'Esprit.

A partir de là il devient clair que ce n'est plus qu'une question d'évolution. L'homme spirituellement évolué (saint ou éveillé) démontrera être à l'image de Dieu alors que l'homme non évolué (non saint ou non éveillé) démontrera être "en apparence" totalement différent de Dieu. Mais, être en apparence totalement différent de Dieu ne veut pas dire ne pas posséder une âme divine ou un esprit d'essence divine. Sans cette dernière (l'âme divine) la sanctification serait radicalement impossible pour l'homme.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 15:27

Bonjour Dim,

Je partage bien sûr la plupart de tes interventions mais, concernant le titre du sujet, il faut tenir compte du fait que le salut n'est pas la béatitude. Être sauvé, selon les catholiques, ne veut pas dire atteindre la béatitude, ni le paradis ou le nirvana, c'est juste accepter Dieu. Il reste ensuite un long chemin de purification à parcourir (et nous savons très bien tous deux en quoi consiste ce chemin).

C'est étrange que ce soit moi qui doive te faire remarquer cela...

D'autre part, pour te rappeler encore une fois ce que je te répète depuis longtemps, s'efforcer de se réaliser dans le but de ne plus souffrir n'est pas moins égoïste que la recherche du salut. Il s'agit donc de réaliser d'abord l'Amour en soi avant de parler de quoi que ce soit d'autres (la vacuité, le nirvana, le salut ou le paradis).

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 15:33

Tabris a écrit:
Je me pose une question, si vous croyez à l'existence antérieure de Gautama dans le Paradis de Tusita alors qu'en est-il de la Terre Pure Occidentale du Bouddha Amitabha ? Y croyez-vous ? Et le priez-vous ? Comme nous prions le Christ ?

Ce n'est pas vraiment que j y crois mais plutôt que je sais qu'il y a des plans de consciences différents ( divins et infernaux ). J'en déduis qu'il est donc plus que plausible que Gautama avant de s'incarner sur terre aurait pu faire partie du plan de conscience que l'on nome divin.

Pour votre seconde question le nirvana est ni représentation, ni non représentation il n'est donc pas un lieu.

Voila ce que dis le Bouddha :

" Ô moines, il y a un lieu où il y a ni terre, ni eau, ni feu, ni air. Ce n'est pas le lieu de l'infinité de l'espace, ni de l'infinité de la conscience, ni du non-être, ni ne lieu où il n'y a ni représentation ni non-représentation. Ce n'est ni ce monde-ci, ni ce monde-là, ni la lune, ni le soleil. Je l'appelle, ô moines, ni un "venir", ni "un aller", ni un "être debout", ni un "disparaître", ni un "naître". C'est quelque chose sans support, ni début, ni fondement. C'est précisément la fin de la souffrance."



Je penses que soit le Bouddha Amitabha est née des croyances humaines ou soit que c'est une manière de symboliser la vacuité. Car nul lieu ne peut être nirvana.


Dernière édition par dims le Sam 02 Aoû 2014, 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 15:54

Tania a écrit:
Bonjour Dim,

Je partage bien sûr la plupart de tes interventions mais, concernant le titre du sujet, il faut tenir compte du fait que le salut n'est pas la béatitude. Être sauvé, selon les catholiques, ne veut pas dire atteindre la béatitude, ni le paradis ou le nirvana, c'est juste accepter Dieu. Il reste ensuite un long chemin de purification à parcourir (et nous savons très bien tous deux en quoi consiste ce chemin).

C'est étrange que ce soit moi qui doive te faire remarquer cela...

D'autre part, pour te rappeler encore une fois ce que je te répète depuis longtemps, s'efforcer de se réaliser dans le but de ne plus souffrir n'est pas moins égoïste que la recherche du salut. Il s'agit donc de réaliser d'abord l'Amour en soi avant de parler de quoi que ce soit d'autres (la vacuité, le nirvana, le salut ou le paradis).

Tania

Tu n'as pas suivit le fil entièrement, car on a finit par partir dériver sur ce que Dieu est ou n'est pas. Mais le sujet initial était peut on accepter la vision que certains se damnent éternellement et accepter son propre salut ? Entretenir l'idée de cette vision est à mon sens entretenir l’égoïsme. Ton point de vue sur ce sujet ?

Pour la suite n’oublie pas que je t'ai dis ( et tu étais en accord ) que l'abandon de soi et la compassion progresse simultanément. Si tu pratiques la compassion, tu pratiques l'abandon du soi et si tu pratiques l'abandon du soi, tu pratiques la compassion.
Pratiquer l'abandon du soi à travers la méditation c'est donc faire fleurir la réel compassion envers tous les êtres. Vu de l’extérieur cela semble une démarche égoïste pour l'esprit égaré, vu de l’intérieur c'est la manifestation de la compassion dans son absolu.

Ma souffrance est uniquement la souffrance des êtres, je me réalise donc pour que les êtres ne souffrent plus ( tu auras compris la subtilité ce que je réalise n'est pas une réalisation personnel et individuelle c'est tout dans son ensemble autrement dit la vacuité ). Le bonheur est interdépendant des autres, il n'a y a rien d’égoïste dans cela.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 16:41

dims a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour Dim,

Je partage bien sûr la plupart de tes interventions mais, concernant le titre du sujet, il faut tenir compte du fait que le salut n'est pas la béatitude. Être sauvé, selon les catholiques, ne veut pas dire atteindre la béatitude, ni le paradis ou le nirvana, c'est juste accepter Dieu. Il reste ensuite un long chemin de purification à parcourir (et nous savons très bien tous deux en quoi consiste ce chemin).

C'est étrange que ce soit moi qui doive te faire remarquer cela...

D'autre part, pour te rappeler encore une fois ce que je te répète depuis longtemps, s'efforcer de se réaliser dans le but de ne plus souffrir n'est pas moins égoïste que la recherche du salut. Il s'agit donc de réaliser d'abord l'Amour en soi avant de parler de quoi que ce soit d'autres (la vacuité, le nirvana, le salut ou le paradis).

Tania

Tu n'as pas suivit le fil entièrement, car on a finit par partir dériver sur ce que Dieu est ou n'est pas. Mais le sujet initial était peut on accepter la vision que certains se damnent éternellement et accepter son propre salut ? Entretenir l'idée de cette vision est à mon sens entretenir l’égoïsme. Ton point de vue sur ce sujet ?

Reformulé de cette manière c'est différent. Je ne pense pas que ce soit de l'égoïsme, c'est juste une question de croyance. Chaque religion se conforme à sa croyance. Ce qu'éventuellement je reprocherais au bouddhisme à ce niveau c'est le manque de sagesse. Mais est-ce au bouddhisme que je devrais reprocher un manque de sagesse ou à toi?

Force est de constater que l'évolution spirituelle est un chemin INDIVIDUEL, même si ce chemin individuel passe forcément par les autres. Il est impossible de contraindre l'évolution spirituelle. Celui qui ne peut aimer et être compatissant ne le sera pas plus après tous les efforts que toi ou un autre aura employé pour qu'il le soit. La sagesse voudrait qu'être un être évolué ait compris cela. L'être évolué se doit de répondre aux questions qu'on lui pose, il ne doit pas s'imposer.  Si tu chercher à t'imposer alors tu crées l'effet inverse, tu crées de la souffrance.

Lorsque nous discutons tous les deux c'est pour tenter de comprendre des concepts. Malgré tout ce que tu peux en dire, ça ne se réduit qu'à cela. Personne ne peut apprendre à une autre personne comment SENTIR l'amour. Lorsque tu incites à expérimenter la vacuité ce n'est pas dans le but d'aimer plus, mais tout simplement dans celui de moins souffrir. Pourtant Dim, ce que tu dois comprendre, c'est que c'est justement la souffrance qui est nécessaire pour faire apparaitre en nous le "SENTIR D'AIMER".

Tu me répètes encore une fois:

Dim: "Pour la suite n’oublie pas que je t'ai dis ( et tu étais en accord ) que l'abandon de soi et la compassion progresse simultanément. Si tu pratiques la compassion, tu pratiques l'abandon du soi et si tu pratiques l'abandon du soi, tu pratiques la compassion.
Pratiquer l'abandon du soi à travers la méditation c'est donc faire fleurir la réel compassion envers tous les êtres. Vu de l’extérieur cela semble une démarche égoïste pour l'esprit égaré, vu de l’intérieur c'est la manifestation de la compassion dans son absolu."


C'est juste et c'est faux. Mais j'avais arrêté de te corriger pour mettre fin à notre dialogue de sourd (que par mon manque de sagesse je rouvre encore une fois). C'est pratiquer la vie qui apporte l'Amour et la compassion, et rien d'autres. Le reste s'enchaine automatiquement. Lorsque l'Amour, la compassion et la sagesse sont suffisamment apparus, alors tu peux commencer à méditer.

dims a écrit:

Ma souffrance est uniquement la souffrance des êtres, je me réalise donc pour que les êtres ne souffrent plus ( tu auras compris la subtilité ce que je réalise n'est pas une réalisation personnel et individuelle c'est tout dans son ensemble autrement dit la vacuité ). Le bonheur est interdépendant des autres, il n'a y a rien d’égoïste dans cela.

Non Dim, ta souffrance c'est TA souffrance, LA TIENNE, pas celle des autres. Personne ne peut rien contre la souffrance des autres (en tout cas contre le type de souffrance morale dont tu parles), surtout pas lorsqu'on cherche à imposer un point de vue. Aimer réellement et sincèrement les autres c'est les comprendre, comprendre leur croyance et leur niveau évolutif et agir EN FONCTION de leur croyance - de la même manière qu'on donne un jouet à un enfant pour calmer temporairement son chagrin alors qu'on sait très bien que d'autres chagrins naîtront au fil de sa croissance...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 17:52

Tabris a écrit:
Je me pose une question, si vous croyez à l'existence antérieure de Gautama dans le Paradis de Tusita alors qu'en est-il de la Terre Pure Occidentale du Bouddha Amitabha ? Y croyez-vous ? Et le priez-vous ? Comme nous prions le Christ ?

Bonjour chère Tabris , je suis chrétienne depuis 30 ans environs et crois sincèrement à mon Sauveur Jésus-Christ , les autres religions m'intéresse oui bien sur mais je reste dans les enseignements de la Bible et des Evangiles  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 17:59

Bon, voilà, ça recommence...

  

Comment introduire dans le fil théologie catholique un sujet qui n'en a nullement rapport...

En lui donnant un titre qui contient une notion à connotation catholique et en dérivant rapidement le sujet sur du prosélytisme bouddhiste.

Vous devriez le transférer dans "discussion avec les non-catholique" si on ne reviens pas rapidement au sujet du fil, qui indique que les catholiques sont égoïste de croire qu'il y a un enfer.

Et si on veux atteindre l'éveil, on écoutera Tania et dims nous enseigner comment dans la poursuite du fil ailleurs qu'en théologie catholique.

 heureux 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:04

L'assoiffé a écrit:
Bon, voilà, ça recommence...

  

Comment introduire dans le fil théologie catholique un sujet qui n'en a nullement rapport...

En lui donnant un titre qui contient une notion à connotation catholique et en dérivant rapidement le sujet sur du prosélytisme bouddhiste.

Vous devriez le transférer dans "discussion avec les non-catholique" si on ne reviens pas rapidement au sujet du fil, qui indique que les catholiques sont égoïste de croire qu'il y a un enfer.

Et si on veux atteindre l'éveil, on écoutera Tania et dims nous enseigner comment dans la poursuite du fil ailleurs qu'en théologie catholique.

 heureux 

Hello rebelle , vous avez entièrement raison revenons au vif du sujet il est grand temps ou nous allons , rapidement dévier et comme tu le dit si bien on écoutera Tania et dims , nous enseigner comment dans la poursuite du fil ailleurs qu'en théologie catholique , bien merci à toi de l'avoir clairement dit .
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:16

Que l'on soit catholique, bouddhiste ou quoique ce soit d'autre, la réponse est simplissime, le salut personnel n'est pas égoïste car il ne peut que passer par les autres. D'autre part, on ne peut forcer quiconque à se sauver! Sans le consentement de l'âme, personne, même pas Dieu ou le Christ n'y peut rien.

Donc, au cas oú certains ne l'auraient pas compris, je donne raison à la position catholique tout en émettant certaines réserves...

Tania


Dernière édition par Tania le Sam 02 Aoû 2014, 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:16

Tania a écrit:
dims a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour Dim,

Je partage bien sûr la plupart de tes interventions mais, concernant le titre du sujet, il faut tenir compte du fait que le salut n'est pas la béatitude. Être sauvé, selon les catholiques, ne veut pas dire atteindre la béatitude, ni le paradis ou le nirvana, c'est juste accepter Dieu. Il reste ensuite un long chemin de purification à parcourir (et nous savons très bien tous deux en quoi consiste ce chemin).

C'est étrange que ce soit moi qui doive te faire remarquer cela...

D'autre part, pour te rappeler encore une fois ce que je te répète depuis longtemps, s'efforcer de se réaliser dans le but de ne plus souffrir n'est pas moins égoïste que la recherche du salut. Il s'agit donc de réaliser d'abord l'Amour en soi avant de parler de quoi que ce soit d'autres (la vacuité, le nirvana, le salut ou le paradis).

Tania

Tu n'as pas suivit le fil entièrement, car on a finit par partir dériver sur ce que Dieu est ou n'est pas. Mais le sujet initial était peut on accepter la vision que certains se damnent éternellement et accepter son propre salut ? Entretenir l'idée de cette vision est à mon sens entretenir l’égoïsme. Ton point de vue sur ce sujet ?

Reformulé de cette manière c'est différent. Je ne pense pas que ce soit de l'égoïsme, c'est juste une question de croyance. Chaque religion se conforme à sa croyance. Ce qu'éventuellement je reprocherais au bouddhisme à ce niveau c'est le manque de sagesse. Mais est-ce au bouddhisme que je devrais reprocher un manque de sagesse ou à toi?

Force est de constater que l'évolution spirituelle est un chemin INDIVIDUEL, même si ce chemin individuel passe forcément par les autres. Il est impossible de contraindre l'évolution spirituelle. Celui qui ne peut aimer et être compatissant ne le sera pas plus après tous les efforts que toi ou un autre aura employé pour qu'il le soit. La sagesse voudrait qu'être un être évolué ait compris cela. L'être évolué se doit de répondre aux questions qu'on lui pose, il ne doit pas s'imposer.  Si tu chercher à t'imposer alors tu crées l'effet inverse, tu crées de la souffrance.

Lorsque nous discutons tous les deux c'est pour tenter de comprendre des concepts. Malgré tout ce que tu peux en dire, ça ne se réduit qu'à cela. Personne ne peut apprendre à une autre personne comment SENTIR l'amour. Lorsque tu incites à expérimenter la vacuité ce n'est pas dans le but d'aimer plus, mais tout simplement dans celui de moins souffrir. Pourtant Dim, ce que tu dois comprendre, c'est que c'est justement la souffrance qui est nécessaire pour faire apparaitre en nous le "SENTIR D'AIMER".

Tu me répètes encore une fois:

Dim: "Pour la suite n’oublie pas que je t'ai dis ( et tu étais en accord ) que l'abandon de soi et la compassion progresse simultanément. Si tu pratiques la compassion, tu pratiques l'abandon du soi et si tu pratiques l'abandon du soi, tu pratiques la compassion.
Pratiquer l'abandon du soi à travers la méditation c'est donc faire fleurir la réel compassion envers tous les êtres. Vu de l’extérieur cela semble une démarche égoïste pour l'esprit égaré, vu de l’intérieur c'est la manifestation de la compassion dans son absolu."


C'est juste et c'est faux. Mais j'avais arrêté de te corriger pour mettre fin à notre dialogue de sourd (que par mon manque de sagesse je rouvre encore une fois). C'est pratiquer la vie qui apporte l'Amour et la compassion, et rien d'autres. Le reste s'enchaine automatiquement. Lorsque l'Amour, la compassion et la sagesse sont suffisamment apparus, alors tu peux commencer à méditer.

dims a écrit:

Ma souffrance est uniquement la souffrance des êtres, je me réalise donc pour que les êtres ne souffrent plus ( tu auras compris la subtilité ce que je réalise n'est pas une réalisation personnel et individuelle c'est tout dans son ensemble autrement dit la vacuité ). Le bonheur est interdépendant des autres, il n'a y a rien d’égoïste dans cela.

Non Dim, ta souffrance c'est TA souffrance, LA TIENNE, pas celle des autres. Personne ne peut rien contre la souffrance des autres (en tout cas contre le type de souffrance morale dont tu parles), surtout pas lorsqu'on cherche à imposer un point de vue. Aimer réellement et sincèrement les autres c'est les comprendre, comprendre leur croyance et leur niveau évolutif et agir EN FONCTION de leur croyance - de la même manière qu'on donne un jouet à un enfant pour calmer temporairement son chagrin alors qu'on sait très bien que d'autres chagrins naîtront au fil de sa croissance...

Tania

Tania toujours en train d'inventer et de réinventer son idéologie. Toujours volant d'un concept à l'autre, tu n'as aucune ligne fixe c'est cela ton problème et c'est pour cela surtout que personne ne comprend vraiment de quoi tu parles. Tu te discrédites en faisant ainsi et franchement sa fatigue de parler dans le vent. J’aurais beau te refaire une argumentation la plus précise et compréhensible qui soit ça ne sert à rien.

Si tu es revenu pour refaire un combat de coq dans le seul but d'essayer d'avoir raison ce sera sans moi ! Ça n'aboutit jamais à rien et c'est improductif !

Si tu sais que l'on ai pas d'accord et comme tu dis qu'il est mauvais d'imposer son point de vue aux autres. Pourquoi tu insistes temps avec ton point de vue ? Tu t'auto contredit dans ton comportement.


Dernière édition par dims le Sam 02 Aoû 2014, 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:22

L'assoiffé a écrit:
Bon, voilà, ça recommence...

  

Comment introduire dans le fil théologie catholique un sujet qui n'en a nullement rapport...

En lui donnant un titre qui contient une notion à connotation catholique et en dérivant rapidement le sujet sur du prosélytisme bouddhiste.

Vous devriez le transférer dans "discussion avec les non-catholique" si on ne reviens pas rapidement au sujet du fil, qui indique que les catholiques sont égoïste de croire qu'il y a un enfer.

Et si on veux atteindre l'éveil, on écoutera Tania et dims nous enseigner comment dans la poursuite du fil ailleurs qu'en théologie catholique.

 heureux 

Vous avez raison, d'ailleurs je vous fait remarqué que ce n'est pas moi qui est souhaité dévié sur le Bouddhisme. Je réponds aux questions que des membres chrétiens m'ont posé. Apres Tania vient d'arriver donc on va avoir la dose sur l’évolution de la conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:24

dims a écrit:

Tu n'as aucune ligne fixe c'est cela ton problème...

Si tu arrives à me le démontrer, je l'accepterai volontiers!  Very Happy 

Si tu dis quelque chose qui me parait juste, je l'approuve, si ce sont les catholiques qui me paraissent dans le vrai, je les approuve, voilà, ce n'est pas plus compliqué que cela.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:31

Le seul problème dans tout ça, Dim, c'est que je me situe exactement entre la position catholique et la position bouddhiste. Mais franchement, lorsque je lis certaines choses de ta part, je me sens plus catholique que bouddhiste. Théodoric t'a expliqué dans le fil sur la souffrance beaucoup de choses que je t'aurais dites moi-même...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:33

dims a écrit:
Vous avez raison, d'ailleurs je vous fait remarqué que ce n'est pas moi qui est souhaité dévié sur le Bouddhisme. Je réponds aux questions que des membres chrétiens m'ont posé. Apres Tania vient d'arriver donc on va avoir la dose sur l’évolution de la conscience.

Vous avez aussi raison. Je respecte beaucoup les gens qui cherchent sincèrement sur le chemin où d'autre ont tenté de trouver la voie vers le "salut", "l'éveil" où autre pour le bien-être spirituel des humains.

Le Christ a dit: "heureux les coeurs purs". Vous en êtes.

Mais le fil déviait, et il peut tout à fait continuer ailleurs.

 rose rouge 

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:36

Tania a écrit:
dims a écrit:

Tu n'as aucune ligne fixe c'est cela ton problème...

Si tu arrives à me le démontrer, je l'accepterai volontiers!  Very Happy 

Si tu dis quelque chose qui me parait juste, je l'approuve, si ce sont les catholiques qui me paraissent dans le vrai, je les approuve, voilà, ce n'est pas plus compliqué que cela.

Tania

Tu tombes dans le piège du conceptuel Tania et surtout dans le jeu d'enfant. Tu vois tu ne cherches qu à avoir raison, ton smiley provocateur en est la preuve, tu es dans ton petit jeu d'ego.
Je ne cherches plus à te démontrer car tout simplement je sais que tout ce qui pourra être dit te passeras au dessus de la tête et tu resteras figé sur ton point de vue.
Le temps doit être bien utilisé et je sais d'avance que les discussions sans fin avec toi arrive toujours au même point " RIEN". Donc il faut avoir l’intelligence de se retirer quand le débat est stérile.

De plus tu te contredis tu dis qu'il ne faut pas imposer ces idées mais pratiquer, alors explique moi pourquoi es tu ici à chercher à imposer ton concept aux autres ?
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:40

Tania a écrit:
Le seul problème dans tout ça, Dim, c'est que je me situe exactement entre la position catholique et la position bouddhiste. Mais franchement, lorsque je lis certaines choses de ta part, je me sens plus catholique que bouddhiste. Théodoric t'a expliqué dans le fil sur la souffrance beaucoup de choses que je t'aurais dites moi-même...

Tania

J'ai trouvé chaussure à votre pied Tania.  Allez sur le fil http://docteurangelique.forumactif.com/t17717p150-grande-pyramide-d-egypte-enquete-sur-son-systeme-de-fermeture#635363.

Vous pourrez ainsi faire connaissance avec quelqu'un qui a des croyances/certitudes/philosophie/dogmes/pesée auto-construite à la manière des blocs LEGO. (Merci Tabis pour l'expression, ça illustre bien de quoi il s'agit!)

Vous y aurez beaucoup de plaisir, pourrez y perdre votre temps infiniment.

Bonne discussion!

 Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 18:44

L'assoiffé a raison. On revient à ce qu'était ce fil à l'origine :

Le salut personnel n'est-il pas égoïste ?

Merci

Tania, nous n'avons pas besoin de tes réflexions sur ce fil de théologie catholique

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 19:32

"Tania toujours en train d'inventer et de réinventer son idéologie. Toujours volant d'un concept à l'autre, tu n'as aucune ligne fixe c'est cela ton problème et c'est pour cela surtout que personne ne comprend vraiment de quoi tu parles. Tu te discrédites en faisant ainsi et franchement ça fatigue de parler dans le vent. J’aurais beau te refaire une argumentation la plus précise et compréhensible qui soit, ça ne sert à rien.

"Si tu es revenue pour refaire un combat de coq dans le seul but d'essayer d'avoir raison ce sera sans moi ! Ça n'aboutit jamais à rien et c'est improductif !"


Je suis bien d'accord avec Dims sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 20:10

Occitane a écrit:
Bonjour chère Tabris , je suis chrétienne depuis 30 ans environs et crois sincèrement à mon Sauveur Jésus-Christ , les autres religions m'intéresse oui bien sur mais je reste dans les enseignements de la Bible et des Evangiles Very Happy

Moi aussi, ma question visait juste à déterminer la vision qu'entretient Dims du bouddhisme ! Wink

L'assoiffé a écrit:
Vous pourrez ainsi faire connaissance avec quelqu'un qui a des croyances/certitudes/philosophie/dogmes/pesée auto-construite à la manière des blocs LEGO. (Merci Tabis pour l'expression, ça illustre bien de quoi il s'agit!)

Lol en effet ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 20:20

dims a écrit:


De plus tu te contredis tu dis qu'il ne faut pas imposer ces idées mais pratiquer, alors explique moi pourquoi es tu ici à chercher à imposer ton concept aux autres ?

La réponse n'est pas loin, elle est juste un peu plus haut:

Tania: "Lorsque nous discutons tous les deux c'est pour tenter de comprendre des concepts. Malgré tout ce que tu peux en dire, ça ne se réduit qu'à cela. Personne ne peut apprendre à une autre personne comment SENTIR l'amour."

C'est éventuellement la manière dont on discute qui peut faire évoluer notre tolérance et notre capacité à aimer.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 20:21

Espérance a écrit:
L'assoiffé a raison. On revient à ce qu'était ce fil à l'origine :

Le salut personnel n'est-il pas égoïste ?

Merci

Tania, nous n'avons pas besoin de tes réflexions sur ce fil de théologie catholique

Mille excuses, je ne savais pas que Dim était catholique...  Shocked 

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 20:25

C'est fou ce qu'on m'aime sur ce forum, il est temps que je reparte en vacances. Ici on préfère aimer les idées plutôt que les hommes/femmes...

Bye  :hello: 

Tania
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 22:03

Tania a écrit:
C'est fou ce qu'on m'aime sur ce forum, il est temps que je reparte en vacances. Ici on préfère aimer les idées plutôt que les hommes/femmes...

Bye  :hello: 

Tania

Une vraie martyre!

Sortez les mouchoirs...

 Pouffer de rire 

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Sam 02 Aoû 2014, 22:59

Tania a écrit:
Espérance a écrit:
L'assoiffé a raison. On revient à ce qu'était ce fil à l'origine :

Le salut personnel n'est-il pas égoïste ?

Merci

Tania, nous n'avons pas besoin de tes réflexions sur ce fil de théologie catholique

Mille excuses, je ne savais pas que Dim était catholique...  Shocked 

Tania

Ce n'est pas une question d’être Bouddhiste ou Catholique ! Le problème Tania c'est que toi tu es dans l'optique de corriger les gens de ce forum par ta vérité ( tu t'imposes comme étant un être supérieur ). C'est ce que tu me dis d'ailleurs "je ne vais pas encore te corriger " ( es tu supérieur aux êtres vivants  ? ). Tu ne cherches pas le débat à 2 sens mais le débat doit aller uniquement dans ton sens.

Tu es plus Bouddhiste ? ou bien plus Catho ? ou bien plus new age ? Un coup la méditation est mauvaise et un coup elle est bonne, un coup les chrétiens sont bons et un coup ils sont mauvais. Enfin c'est un mélange incompréhensible. Je te le dis sincèrement je ne sais pas qu'elle est ta véritable spiritualité. Je t'ai entendu tout dire et son inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Dim 03 Aoû 2014, 00:31

dims a écrit:
Tania a écrit:
Espérance a écrit:
L'assoiffé a raison. On revient à ce qu'était ce fil à l'origine :

Le salut personnel n'est-il pas égoïste ?

Merci

Tania, nous n'avons pas besoin de tes réflexions sur ce fil de théologie catholique

Mille excuses, je ne savais pas que Dim était catholique...  Shocked 

Tania

Ce n'est pas une question d’être Bouddhiste ou Catholique ! Le problème Tania c'est que toi tu es dans l'optique de corriger les gens de ce forum par ta vérité ( tu t'imposes comme étant un être supérieur ). C'est ce que tu me dis d'ailleurs "je ne vais pas encore te corriger " ( es tu supérieur aux êtres vivants  ? ). Tu ne cherches pas le débat à 2 sens mais le débat doit aller uniquement dans ton sens.

Mais je n'ai jamais vu personne faire autre chose sur ce forum. Tu connais quelqu'un ici qui ne cherche pas à corriger ce que dit l'autre? Tous les débats consistent en fait à cela, surtout lorsque les croyances ne sont pas identiques.

J'ai compris maintenant ce qui t'avait vexé et je m'en excuse, ça te va? Mon smiley au dessus signifiait que je ne me retenais pas vexée par tes attaques (en fait, je ne m'étais pas aperçue que je pouvais t'avoir attaqué).

dims a écrit:

Tu es plus Bouddhiste ? ou bien plus Catho ? ou bien plus new age ? Un coup la méditation est mauvaise et un coup elle est bonne, un coup les chrétiens sont bons et un coup ils sont mauvais. Enfin c'est un mélange incompréhensible. Je te le dis sincèrement je ne sais pas qu'elle est ta véritable spiritualité. Je t'ai entendu tout dire et son inverse.  

Je n'ai pas de religion. Pour moi il n'y a qu'une seule vérité universelle: L'Amour spirituel.
La méditation a une certaine valeur non négligeable, mais ce n'est pas elle qui te fera croitre ta compassion et ta capacité à aimer en termes de ressentis, c'est à dire en termes de sentiments réels qui viennent de l'intérieur de l'être. Et cela te l'a très bien expliqué Théodoric.

Je ne suis pas raciste, tout comme les blancs, les noirs ou les arabes, les chrétiens, les bouddhistes ou les "New-âgeux" peuvent être bons ou mauvais. Cela ne dépend pas de leurs croyance, de leur doctrine ou de leur savoir, mais de leur capacité à aimer. Si tu crois que la croyance bouddhiste est une valeur ajoutée qui permet d'aimer plus, tu te trompes. Les théories et les mots n'ont jamais permis à quiconque d'aimer plus. Leur but est d'ouvrir la conscience et de donner la foi. Cette dernière permet ensuite de développer la volonté pour travailler sur soi et progressivement se purifier. Mais le travail sur soi ne peut se faire en solitaire, c'est impossible.

La méditation permet éventuellement d'avoir un contrôle sur soi, sur ses comportements. C'est bien, mais pas suffisant. Le contrôle mental est un exercice intellectuel, ce n'est pas un sentiment.

Si tu veux, tu ne comprends pas ce que je dis parce que je sépare la parole de l'expérimentation de la vie (et pas de la vacuité). La parole a un rôle et l'expérimentation de la vie en a un autre.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le salut personnel n'est il pas égoïste ?    Dim 03 Aoû 2014, 00:51

Ce sujet vire encore une fois... Si "le salut personnel n'est-il pas égoïste ?" n'a plus de raison d'être, je verrouille.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le salut personnel n'est il pas égoïste ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le salut est personnel
» salut rasta beuher
» le salut individuel ou collectif ?
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Le salut des Musulman?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: