DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

  Un nouveau Califat?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Un nouveau Califat?   Lun 14 Juil 2014, 19:32


La récente proclamation d'un califat par les activistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) est un évènement sans précédent dans l'histoire moderne. Quelle que soit la manière dont évoluera la situation, une chose est sûre : le jihadisme violent est désormais ancré dans le monde arabe.
Jamais depuis l'abolition du califat ottoman par la République turque en 1924, un groupe musulman contrôlant un territoire donné ne s'y était risqué. Même el-Qaëda et les talibans ont limité leurs demandes à la création d'émirats susceptibles d'évoluer vers un califat.
Cette hésitation s'explique au moins partiellement par le fait qu'Oussama Ben Laden ne remplissait pas une condition essentielle pour être calife, et qu'il en est de même du mollah Omar, le dirigeant des talibans : être un descendant de la tribu du prophète Mohammad, les Quraychites, ce qui est le cas d'Abou Bakr al-Baghdadi.
Dans le mode de pensée politique islamique, un califat (contrairement à un État-nation conventionnel) n'a pas de frontières bien déterminées. Sa tâche essentielle consiste à soutenir et d'étendre l'emprise de la foi musulmane par le jihad, autrement dit la lutte armée.
Intitulée « C'est la promesse d'Allah », la déclaration annonçant le nouveau califat qui a été diffusée le premier jour du mois saint du ramadan présente une vision radicale pour reconfigurer le monde arabe. Tout d'abord elle annonce que l'EIIL va abandonner sa référence à « l'Irak et au Levant » pour devenir simplement « l'État islamique », ce qui sous-entend qu'il envisage de s'étendre à d'autres pays, notamment la Jordanie, l'Arabie saoudite et peut-être le Liban.
Le reste de la déclaration abonde d'injonctions tirées du Coran. Plusieurs d'entre elles évoquent Dieu qui fait des « véritables croyants » ses régents sur terre, avec le pouvoir d'humilier et d'écraser ses « ennemis » qui incluent maintenant les chiites musulmans, les démocrates, les nationalistes, les Frères musulmans, les juifs et les chrétiens. Selon cette déclaration, ces croyants sont rassemblés aujourd'hui sous la bannière de l'État islamique qui contrôle le territoire compris entre Alep en Syrie et la province de Diyala en Irak où il a déjà établi les structures d'un proto-État : des tribunaux, des impôts, un service de sécurité et une aide sociale.
D'après l'État islamiste, s'ils ne veulent pas vivre dans le péché, les musulmans (notamment les fractions jihadistes) doivent reconnaître le calife comme leur chef. Bien que cette notion d'obligation religieuse collective soit compatible avec la loi islamique traditionnelle, la plupart des musulmans estiment que ces injonctions ne sont pas adaptées à l'époque moderne.
Néanmoins, avec al-Baghdadi à sa tête, l'État islamique est convaincu que son nouveau califat va prospérer. Al-Baghdadi dont le véritable nom est Ibrahim Awwad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarrai est un Irakien d'une quarantaine d'années, originaire de Samarra au nord de Bagdad, titulaire d'un diplôme élevé en études islamiques. C'est un personnage énigmatique, un stratège et un orateur talentueux.
Il a réalisé de nombreux accords avec les tribus sunnites d'Irak sans lesquelles il n'aurait pu conquérir autant de territoire aussi rapidement. Dans les quelques déclarations qui ont été diffusées, il affiche une parfaite maîtrise de l'arabe classique. Tout cela va l'aider à atteindre son objectif : succéder à Ben Laden comme leader du jihad mondial contre les non-croyants.
Cependant il reste à voir si l'annonce de ce nouveau califat va peser sur le plan politique. Son influence à long terme dépend de deux facteurs :
– Le succès militaire de l'État islamique et sa capacité à maintenir et renforcer son contrôle du territoire. Si les jihadistes réussissent jusqu'à présent, c'est essentiellement en raison des divisions du monde arabe et de la faiblesse de leurs gouvernements, notamment chez les « cinq » (Libye, Égypte, Syrie, Irak et Yémen) qui ont perdu le contrôle d'une partie non négligeable de leur territoire. Ces pays sont en pleine déstabilisation, mais il est improbable que leurs frontières soient redessinées. Néanmoins, le fait que les jihadistes contrôlent de vastes territoires permet à ces derniers d'accroître leurs moyens financiers et d'attirer de nouvelles recrues.
– La capacité de l'État islamique à attirer un soutien suffisant. Aujourd'hui le jihadisme est plus divisé que jamais. Même Ayman al-Zawahiri, le dirigeant actuel d'el-Qaëda, considère al-Baghdadi comme un extrémiste et a pris des distances avec l'État islamique.
Mais de nombreuses organisations jihadistes et leurs membres, notamment les jeunes, disent soutenir le califat. La déclaration de l'État islamique a déjà été vue plus de 187 000 fois sur YouTube. Elle est très fréquemment affichée sur Facebook et envoyée sur Twitter et elle suscite des commentaires favorables. Plus menaçant pour l'avenir est l'apparition des « Défenseurs de l'État islamique à Jérusalem », un groupe qui revendique l'assassinat des trois adolescents israéliens kidnappés (un cadeau pour le nouveau calife) dont on a récemment retrouvé les corps en Cisjordanie.
Le jihadisme se répand à travers le monde arabe. Après des décennies de régimes injustes et incapables, pour ne pas mentionner les désastreuses interventions étrangères, il ne manque pas de citoyens frustrés ou laissés pour compte pour servir de vivier de recrutement aux organisations telles que l'État islamique. Que le nouveau califat réussisse ou pas, la violence religieuse dans le monde arabe n'est pas sur le point de disparaître !

Source: http://www.lorientlejour.com/article/876031/un-nouveau-califat-.html

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Lun 14 Juil 2014, 19:33

...mais ils ne feront rien parce qu'ils ne respirent que violence et orgueil. Ils périront par l'épée qu'ils ont tirée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Erkos



Masculin Messages : 521
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Lun 14 Juil 2014, 23:21

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/329424-lien-entre-le-chef-d-une-part-daesh-et-de-l-autre-le-mossad-et-la-cia

Citation :
Abou Bakr al-Bagdadi recevait pendant deux ans et sous la supervision du Mossad, une formation militaire et de renseignement, a révélé des sources militaires dignes de foi dans la région en allusion aux relations étroites entre d'Abou Bakr al-Bagdadi le chef de Daesh et les services secrets américains.

En donnant naissance à Daesh, l'objectif du duo CIA/Mossad consiste à créer le chaos et à semer la terreur et la discorde entre les musulmans chiites et sunnites, a déclaré une autorité bien informée avant d'ajouter : "des mains sont actives pour diffuser les images de Daesh sur les réseaux virtuels". Daesh est créé par les Etats-Unis et Israël et il est financé par l'Arabie saoudite, a-t-il précisé avant d'ajouter : « Daesh porte un regard particulier sur les écoles islamiques. pour lui, sa mission consiste à ternir l'image du sunnisme et à anéantir le chiisme. Son deuxième objectif est aussi de donner une image violente de l'islam. La présence de Daesh en Irak et celle de Boko Haram en Afrique aide Israël à faire imposer l'idée de la création d'un grand Etat juif s'étendant du Nil à l'Euphrate, à réssuciter les plans rangés depuis des annés dans les placards des sionistes. Les Etats-Unis profitent au maximum de la situation qui prévaut en Irak et en Syrie et ils n'interviendront jamais militairement contre Daesh », ajoute cette source militaire qui apporte des informations supplémentaires : " Actuellement 1.200 terroristes membres des Monaféghines sont actifs aux côtés de Daesh. Ce dernier est dépourvu d'armes sophistiquées cependant il profite au maximum des armes légères et semi-lourde ce qui lui favorise une large marge de manœuvres. Le chef de Daesh est une personnalité mystérieuse. Les Etats-Unis ont mis sa tête à prix à 10 millions de dollars pour lui attacher une importance alors qu'Abou Bakr Al-Baghdadi entretient depuis des années des relations étroites avec les organisations d'espionnage américaines.

http://www.parismatch.com/Actu/International/Irak-Les-secrets-de-la-com-de-l-EIIL-571663

Citation :
Qui est derrière la propagande de l’Etat Islamique en Irak et au Levant très active sur les réseaux sociaux et d’une redoutable efficacité ? Le Guardian s’interroge. Le groupe djihadiste, qui dispose d’un important trésor de guerre, a même produit un long-métrage au titre évoquant un épisode de « Games of Thrones », « The Clanging of the swords IV». En plus de ce film téléchargeable sur Internet, l’EIIL, propose une appli, Dawn of Glad Tidings, qui permet au groupe terroriste d’utiliser le compte Twitter de ses followers comme si c’était le sien. Le résultat de cette omniprésence sur le Web est une vision faussée des capacités militaires de l’EIIL : « La crainte qu’ils s’emparent de Bagdad est née de leur propagande sur les réseaux sociaux. Or, ils ne disposent pas des moyens suffisants en hommes pour y parvenir » estime le correspondant du « Guardian » au Moyen-Orient. Selon les spécialistes, il s’agit sans nul doute d’un travail de professionnels qui, en plus de leur propre travail, utilisent et centralisent les compétences de différentes personnes à travers le monde.


---
J'ajoute des petits liens complémentaire même si vous aviez tout dit, si cela s'avère conforme à votre description, ils périront par l'épée qu'ils ont tirée. Sinon ... nous verrons cela dans 10 ans quand les dossiers et les affaires seront sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 521
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Lun 14 Juil 2014, 23:29

http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/07/13/un-ancien-dal-qaida-denonce-la-collaboration-entre-leiil-la-cia-et-baghdadi/

Citation :
Al-quaida de l’époque soviétique a nos jours :

Al-Qaida a été fondé en 1989, il est financé par une ONG qui s’occupe de prélever la charité (Zakat) appelé Organisation Internationale de Secours islamique (OISI) dont le siège est basé à Jeddah en Arabie Saoudite. Les fonds destinés à Al-Qaida étaient récupérés en grande pariée dans les pays du golfe sans qu’ils aient besoin de se cacher. L’OISI était censé s’occuper de l’aide humanitaire au Pakistan et était une couverture parfaite pour le déplacement des djihadistes et du matériel en Afghanistan.

L’opération était géré par un certain Sulaiman Abdul Aziz Al Rajhi, un banquier saoudien extrêmement riche associé aux services secrets saoudiens. La CIA fournissait alors de l’équipement et la formation pour lutter contre l’URSS.

Après la conquête de l’Afghanistan, les USA ont tenté de se débarrasser d’Al-Qaida et de contrôler le pays, sans succès. Cela a « refroidi » leur coopération. Après le 11 septembre, l’opération « Green Quest » menés par plusieurs services dont le FBI, l’ATF et le NCIS et ayant pour but de démanteler les réseaux de financement du terrorisme affaiblit encore plus Al-Qaida.

Après la mort de Ben Laden, Al-Quaida est racheté et entretenu par le Qatar, et devient un groupe de mercenaire.
2006-2014 : L’aire de l’EIIL

Baghdadi-300EIIL est fondé en 2006 par Ibrahim Abou Bakr Baghdadi, un Irakien qui avait intégré le djihad après l’invasion américaine de 2003 et été emprisonné en 2005 par l’armée américaine. Lors de sa sortie de prison, les Américains lui aurait donné 30 millions de dollars pour fonder l’EIIL.

D’abord allié avec Al-Qaida, l’EIIL finit par se distancier, puis s’opposer et enfin combattre l’ancien mouvement. Cependant l’EIIL possède la même idéologie « Takfiriste » qu’Al-Qaida. Seul l’organisation interne et les objectifs changent.

En préparation a la guerre de Syrie, Ils sont entraînés en Jordanie encadrés par des marines américains, équipés intégralement de matériel américain. Pendant la guerre, les soldats de l’EIIL sont soignés dans des hôpitaux de campagne en Israël. Issam Hatito, membre de la confrérie musulmane en charge de la lutte contre Bachar El Assad, planifiait lui aussi ses opérations à partir de Tel Aviv.

Le mode opératoire de l’EIIL n’est pas inspiré de Mahomet mais de Gengis Khan, il consiste à systématiquement massacrer les habitants des lieux conquis, pour faire fuir toute la population à leur approche. En 3 ans de guerre l’EIIL n’a tué aucun Américain et refuse de nuire à Israël en prétextant vouloir s’occuper des apostats de l’islam plus tôt que d’Israël.

Actuellement Al-Nosra et l’EIIL sont constitués d’environ 10 000 hommes chacun. Mais, toujours Selon Nabil Na’im Aboul Fattah, les djihadistes sont très ignorants des principes du Coran, et ils les respectent peu. Ils s’en servent surtout comme prétexte pour la violence, pour l’endoctrinement des soldats et pour attirer de nouveaux membres.

L’EIIL est utilisé par les USA dans le cadre du « Projet for the new american century ». C’est Henry Kissinger, le théoricien de la guerre de 4e génération qui avait proposé la levée d’armées locales composées d’extrémistes, afin de servir les intérêts américains pour un moindre coup. Les pays ciblés son Irak Syrie Égypte Arabie saoudite, ainsi que la création d’une guerre de 100 ans entre chiites et sunnites qui affaibliraient la région et renforcerait Israël.
Concernant l’Égypte :

Toujours selon Nabil Na’im Aboul Fattah, la campagne de Mohamed Morsi a été subventionné par Obama. Celui-ci recevait des ordres directement de la maison blanche. Son objectif était de coordonner et canaliser les interactions entre les différents groupes radicaux de la région comme Al-Qaïda, la Confrérie Musulmane, et le Hamas. Cette situation se serait alors retournée contre l’Arabie saoudite, par la création d’un « Printemps Saoudien » pendant lequel l’Égypte aurait servi de base arrière.
Conclusion :

Quoi qu’on puisse penser, cette vidéo explique très bien pourquoi les Américains soutiennent systématiquement l’EIIL que ce soit en Syrie (avec le mythe de l’ASL), ou en Irak où ils ont réussi à faire sauter le gouvernement « pour le bien du pays ». Cela explique aussi pourquoi les israéliens se permettent d’envoyer leurs troupes à Gaza alors que les terroristes devraient les forcer à en garder en réserve dans le nord, le fameux communiqué de L’EIIL « Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël » et pourquoi la France laisse ses citoyen faire le Djihad.

Théo Canova
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Mar 15 Juil 2014, 02:13

Erkos, ces articles n'ont que peu d'intérêt. Le financement d'Al Qaïda dans un autre contexte (celui de la guerre froide) ne signifie rien d'autre que ceci : il y a 25 ans, un ennemi terrible existait : l'URSS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Mar 15 Juil 2014, 03:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Ils périront par l'épée qu'ils ont tirée.
Je ne suis pas aussi optimiste.
La tendance depuis 20 ans est mauvaise, et il n'y a pas de signe qui puisse laisser penser que cette tendance va s'inverser.

Arnaud Dumouch a écrit:
Erkos, ces articles n'ont que peu d'intérêt. Le financement d'Al Qaïda ...
Oui Al Qaïda, mais dans l'article d'Erkos il est principalement question de l'EIIL (et de l'instrumentalisation qu'en font les américains).
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9341
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Mar 15 Juil 2014, 07:06

" Le Monde Diplomatique " de juillet 2014 consacre tout un dossier aux crises du Proche-Orient .

En une , un article de Peter Harling sous le titre " Ce qu'annonce l'éclatement irakien " et un éditorial de Serge Halimi sous le titre : " La faute à Obama ? " .

A la fin de l'article " Des frontières sans nations " , Vicken Cheterian écrit :

" Quand le chaos cessera de régner , la carte politique de la région aura forcément changé .
Mais à quoi ressemblera-t-elle ? " .


Je pense , pour ma part , que les stratèges des grandes puissances sont intimement convaincus de la vertu de l'hérésie moderne majeure : " L'ordre vient spontanément du chaos " et croient qu'il est bon , parfois , de favoriser ce dernier .
Peter Harling constate le triomphe " DES DIRIGEANTS QUI EXACERBENT DELIBEREMENT LES CLIVAGES AU SEIN DE LEURS SOCIETES " .

Cette hérésie a l' avantage de " justifier " la fabrication et la vente d'armes , bases de la " prospérité " des puissances " développées " .



Pauvres de nous ...
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 521
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Un nouveau Califat?   Mar 15 Juil 2014, 12:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Erkos, ces articles n'ont que peu d'intérêt. Le financement d'Al Qaïda dans un autre contexte (celui de la guerre froide) ne signifie rien d'autre que ceci : il y a 25 ans, un ennemi terrible existait : l'URSS.

Oui, à l'époque, l'explication de l'alliance est clairement celle-ci, mais de ça découle d'autre chose, tout est intimement lié. L'histoire des hommes ne se finis pas lors de l'instauration de la démocratie de marché.

Ray a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils périront par l'épée qu'ils ont tirée.
Je ne suis pas aussi optimiste.
La tendance depuis 20 ans est mauvaise, et il n'y a pas de signe qui puisse laisser penser que cette tendance va s'inverser.

Arnaud Dumouch a écrit:
Erkos, ces articles n'ont que peu d'intérêt. Le financement d'Al Qaïda ...
Oui Al Qaïda, mais dans l'article d'Erkos il est principalement question de l'EIIL (et de l'instrumentalisation qu'en font les américains).

Nous sommes clairs dans les constats, je me permet d'ajouter un petit extrait tout de même  thumleft 

Paul a écrit:
La loi est intervenue pour faire abonder la faute ; mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé,
afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ Notre-Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau Califat?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4ieme royaume decrit par Daniel
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» l'ART nouveau!
» Un nouveau dinosaure "broyeur’’ à bec de canard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: