DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican   Lun 07 Juil 2014, 22:15

Rencontre entre le Pape et des victimes d'abus sexuels au Vatican
2014-07-07 Radio Vatican

Lundi matin, le Pape François a rencontré au Vatican un groupe de six victimes de prêtres pédophiles, trois hommes et trois femmes, venus d'Irlande, d'Allemagne et du Royaume-Uni. Ce type de rencontres est une première au Vatican : Benoît XVI avait rencontré plusieurs fois des victimes d’abus sexuels pendant ses voyages apostoliques mais c’est la première fois qu’une telle rencontre a lieu au Vatican même.

Les six victimes sont arrivées dimanche soir à la résidence Sainte-Marthe au Vatican, où le Pape vit depuis son élection. Lundi matin, elles ont participé à la messe du Saint-Père à la chapelle Sainte-Marthe, avec les membres de la Commission pontificale pour la protection des mineurs. Le Pape a prononcé une homélie en espagnol, avant de petit-déjeuner avec elles. Chaque victime d'abus sexuels a ensuite eu un entretien personnel avec le Pape. François a passé quasiment toute la matinée (près de 3h30) à écouter ce que les victimes avaient à lui dire.

Nouvelle réunion de la commission anti-pédophilie

Dimanche, la commission pontificale pour la protection des mineurs mise sur pied par le Pape François avait tenu sa deuxième réunion. La première avait eu lieu il y a deux mois, début mai et la prochaine aura lieu en octobre. Composée aujourd'hui de huit membres, dont plusieurs laïcs et une victime d'abus sexuels, et dirigée par le cardinal américain Sean O'Malley, cette commission va s'élargir à de nouveaux membres afin de représenter de nouvelles zones géographiques.

Cette commission s’est donné pour objectif de créer des processus transparents, pour lutter contre les abus sexuels où que ce soit dans le monde, à travers l’échange de « meilleures pratiques » pour protéger efficacement les enfants


« Il n'y a pas de place dans l'Eglise pour ceux qui commettent les abus sexuels »

2014-07-07 Radio Vatican

Lundi matin, le Pape a célébré la messe en la chapelle Sainte-Marthe devant six victimes de prêtres pédophiles venus d'Allemagne, d'Irlande et du Royaume-Uni, et devant les membres de la commission pontificale pour la protection des mineurs. Dans son homélie, le Pape François a condamné fortement « les crimes et les graves péchés » commis par « des prêtres et des évêques qui ont violé l'innocence de mineurs et leur propre vocation sacerdotale. [...] Je demande la grâce de pleurer devant les actes exécrables d'abus perpétrés contre des mineurs » a-t-il ajouté. « Depuis longtemps, je sens dans mon cœur une douleur profonde, une souffrance, tant de temps cachée, dissimulée avec une complicité qui n'a pas d'explication, jusqu'à ce quelqu'un sente le regard de Jésus, et un autre la même chose, et un autre la même chose... et ils ont eu le courage de soutenir ce regard » a développé le Pape, sortant par moment du texte qu'il avait écrit.

François est parti de l'image de Pierre qui, après avoir renié Jésus, croise son regarde et pleure : « aujourd'hui, votre regard m'arrive au cœur, a dit le Pape, celui de tant d'hommes et de femmes, de garçons et de filles ; je sens le regard de Jésus et je demande la grâce de pleurer, la grâce que l'Eglise pleure et répare pour ses fils et filles qui ont trahi leur mission et qui ont abusé de personnes innocentes ». En parlant de ces abus, François a précisé que ce sont « plus que des actes répréhensibles, c'est un comme un culte sacrilège car ces enfants ont été confiés au charisme sacerdotal pour être amenés vers Dieu, et eux les ont sacrifiés à l'idole de leur concupiscence [...] Il n'y a pas de place dans le ministère de l'Eglise pour ceux qui commettent ces abus » a-t-il affirmé sans détour.

« Votre témoignage a été un service d'amour »

Conscient des blessures laissées par de tels actes, le Pape François a alors explicitement demandé pardon, « pardon aussi pour les péchés d'omission des responsables de l'Eglise qui n'ont pas répondu correctement aux dénonciations d'abus. [...] Cela amène une souffrance supplémentaire à ceux qui ont été abusés et a mis en danger d'autres mineurs qui étaient en situation de risque. D'autre part, le courage que vous et d'autres ont démontré en disant la vérité a été un service d'amour en nous apportant de la lumière sur une terrible obscurité dans la vie de l'Eglise ».
François a aussi remercié ces victimes de leur présence au Vatican lundi matin : « votre présence, ici, parle du miracle de l'espérance qui prévaut contre la plus profonde obscurité. C'est sans aucun doute un signe de la miséricorde de Dieu qu'aujourd'hui nous ayons l'opportunité de nous rencontrer, d'adorer Dieu, de nous regarder dans les yeux et de chercher la grâce de la réconciliation ».

S'assurer la meilleure protection des mineurs possible

Aux familles qui ont dû souffrir également de la « terrible tragédie du suicide d'un être cher » après les blessures laissées par les abus sexuels, le Pape a voulu leur offrir ses « sentiments d'amour et de douleur : « vous et tous ceux qui ont souffert d'abus de la part du clergé sont aimés par Dieu ».

Enfin, le Pape a tenu à s'engager à « ne plus tolérer de personne le mal infligé à un mineur, indépendamment de son statut clérical. [...] D'autre part, nous serons aussi vigilants dans la préparation pour le sacerdoce. Je compte sur les membres de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, de tous les mineurs, appartenant à n'importe quelle religion, ce sont des petits que Dieu regarde avec amour ». François a demandé l'appui des victimes présentes à la messe pour « s'assurer que nous disposions des meilleures politiques et procédures dans l'Eglise universelle » pour protéger les mineurs.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican   Lun 07 Juil 2014, 22:38

Certains l'ont critiqué en arguant qu'il a attendu 16 mois. L'important, c'est qu'il l'a fait. Mais il y a toujours des critiqueux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican   Lun 07 Juil 2014, 22:46

Simon1976 a écrit:
Certains l'ont critiqué en arguant qu'il a attendu 16 mois. L'important, c'est qu'il l'a fait. Mais il y a toujours des critiqueux...

Des hypocrites orgueilleux, rien de plus… eh oui, l'important c'est qu'il l'ait fait et avec une foi profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican   Mer 09 Juil 2014, 20:37

Son Homélie est intégralement à lire car très importante par l' attitude qui s'en dégage et qui consiste à demander des comptes aux éveques qui auront failli ..., et ça , c'est relativement nouveau .
Il y avait eu une laicisation épiscopale  sous B XVI ( Mgr Lahey , trouvé en possession de matériel pornographique pédophilique ) , il y en a eu deux récemment sous François  (un éveque péruvien et l'ancien nonce apostolique en république dominicaine  Mgr Welosowski ( orthographe à vérifier ) .
Pour la première fois , les éveques peuvent etre renvoyés de l'état clérical  et redevenir simple laics !
Alors courage , il ne manque plus que de laiciser un éveque  qui aurait laissé de nombreux loups  s'esbaudir dans sa bergerie . En tout cas , Merci et Bravo à François .


Citation :
Homélie du pape François
L’image de Pierre croisant le regard de Jésus et se mettant à pleurer lorsque celui-ci sort de cette séance de dur interrogatoire, pénètre aujourd’hui dans mon cœur en croisant votre regard, celui de tant d’hommes et de femmes, de petits garçons et de petites filles ; je sens le regard de Jésus et je demande la grâce de sa prière. La grâce que l’Eglise pleure et répare pour ses fils et ses filles qui ont trahi leur mission, qui ont abusé de personnes innocentes. Et aujourd’hui je vous suis reconnaissant d’être venus ici.
Depuis longtemps je porte en mon cœur la profonde douleur, la souffrance, si longtemps occultée, si longtemps dissimulée, avec une complicité qui ne trouve pas d’explication, jusqu’à ce que quelqu’un ait senti que Jésus regardait, et un autre de même, et un autre encore…. et qu'ils trouvent le courage de soutenir ce regard. Et ces quelques uns qui ont commencé à pleurer nous ont fait prendre conscience de ce crime, de ce péché grave. Le fait que certains prêtres et évêques aient violé l’innocence d’enfants et leur vocation sacerdotale en abusant d’eux sexuellement est pour moi source d’angoisse et de douleur. Il s’agit de quelque chose de plus que des actes honteux. C’est comme un culte sacrilège car ces petits garçons et petites filles avaient été confiés au charisme sacerdotal pour les conduire à Dieu, et eux ils les ont sacrifiés à l’idole de leur concupiscence. Ils profanent l’image même de Dieu qui nous a créés à son image. L’enfance – nous le savons tous – est un trésor. Le cœur jeune, si ouvert à l’espérance, contemple les mystères de l’amour de Dieu et se montre disposé de manière unique à être nourri dans la foi. Aujourd’hui le cœur de l’Eglise voit les yeux de Jésus dans ces petits garçons et ces petites filles et il veut pleurer. Il demande la grâce de pleurer face à ces actes exécrables d’abus perpétrés contre les enfants. Des actes qui ont laissé des cicatrices pour toute la vie.
Je sais que ces blessures sont sources d’une peine émotive et spirituelle profonde et souvent implacable et source de désespoir aussi. Beaucoup de ceux qui ont subi cette expérience ont cherché des palliatifs dans la dépendance. D’autres ont connu de sérieux troubles dans les relations avec leurs parents, leur conjoint ou leurs enfants. La grave souffrance des familles vient de ce que les dommages provoqués par l’abus frappent ces relations vitales.
Certains ont aussi souffert la terrible tragédie du suicide d’une personne chère. Le mort de ces biens aimés fils de Dieu pèse sur mon cœur et sur ma conscience, sur celle de l’Eglise entière. A ces familles j’offre mes sentiments d’amour et de douleur. Jésus torturé et interrogé avec la passion de la haine est conduit vers un autre lieu et regarde. Il regarde un seul des siens, celui qui l’avait renié, et Il le fait pleurer. Demandons cette grâce et celle de pouvoir réparer.
Les péchés d’abus sexuels sur mineurs par des membres du clergé ont un effet explosif sur la foi et l’espérance en Dieu. Certains se sont accrochés à la foi, alors que pour d’autres la trahison et l’abandon ont endommagé leur foi en Dieu. Votre présence ici parle du miracle de l’espérance qui l’emporte sur la plus profonde des obscurités. Avoir aujourd’hui l’occasion de nous rencontrer, d’adorer le Seigneur, de nous regarder dans les yeux et de chercher la grâce de la réconciliation est sans doute un signe de la miséricorde de Dieu.
Devant Dieu et son peuple je suis profondément peiné pour les péchés et les graves crimes d’abus sexuels commis sur vous par des membres du clergé et je demande humblement pardon.
Je demande également pardon pour les péchés d’omission commis par des chefs de l’Eglise qui n’ont pas répondu de manière adéquate aux plaintes déposées par des membres de leur famille et ceux qui ont été victimes d’abus. Ceci a provoqué de nouvelles souffrances chez ceux qui ont été abusés et a mis en danger d’autres mineurs qui se trouvaient en situation de risque.
Par ailleurs, le courage dont vous avez fait preuve, vous et tant d’autres, en faisant sortir la vérité, a été un service d’amour, pour avoir fait la lumière sur une terrible obscurité dans la vie de l’Eglise. Dans le ministère de l’Eglise il n’y a pas de place pour ceux qui commettent des abus sexuels; et je m’engage à ne tolérer de quiconque, indépendamment de son état clérical, les dommages portés à un enfant. Tous les évêques doivent exercer leur service de pasteur avec le plus grand soin pour sauvegarder la protection des mineurs et ils rendront compte de cette responsabilité.
Le conseil que Jésus donne à ceux qui sont un scandale, la meule et la mer (cf. Mt 18,6), vaut pour tout le monde.
Et puis nous continuerons à veiller sur la préparation au sacerdoce. Je compte sur les membres de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, tous les mineurs, quelle que soit leur religion d’appartenance, ces sont les petits que le Seigneur regarde avec amour. Je fais appel à eux pour qu’ils m’aident à disposer de meilleures politiques et procédures dans l’Eglise universelle, pour la protection des mineurs et pour la formation du personnel de l’Eglise chargé d’appliquer ces politiques et procédures. Nous devons faire tout notre possible pour garantir que de tels péchés ne se répètent plus dans l’Eglise.
Frères et sœurs, étant tous membres de la famille de Dieu, nous sommes appelés à entrer dans la dynamique de la miséricorde. Le Seigneur Jésus, notre Sauveur, est l’exemple suprême, l’innocent qui a porté nos péchés sur la croix. Nous réconcilier est l’essence même de notre identité commune comme disciples du Christ. En nous adressant à Lui, accompagnés par notre Très Sainte Mère au pied de la croix, demandons la grâce de la réconciliation avec tout le peuple de Dieu. La douce intercession de Notre dame de la Tendre Miséricorde est une source inépuisable d’aide dans notre parcours de guérison.
Vous et tous ceux qui ont subi des abus de la part de membres du clergé, Dieu vous aime. Je prie afin que tout ce qui reste de cette obscurité qui vous a touché soit guéri par l’étreinte de l’Enfant Jésus et pour qu’une foi et une joie renouvelée prennent le pas sur les dommages que vous avez subis.
Je vous remercie pour cette rencontre et, s‘il vous plait, priez pour moi, afin que les yeux de mon cœur voient de mieux en mieux le chemin de l’amour miséricordieux et que Dieu me donne le courage de suivre cette route pour le bien des enfants.
Jésus sort d’un jugement injuste, d’un interrogatoire cruel et regarde les yeux de Pierre, et Pierre pleure. Demandons-Lui de nous regarder, que nous nous laissions regarder et puissions pleurer, et qu’Il nous donne la grâce de la honte, pour que comme Pierre, quarante jours après, nous puissions Lui répondre: « tu sais que nous t’aimons » et écouter sa voix: « retourne sur ton chemin et pais mes brebis » — et j’ajoute — « et ne permets à aucun loup d’entrer dans la bergerie ».
Traduction de Zenit, Océane Le Gall
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican   Mer 09 Juil 2014, 21:06


Le Pape et les victimes d'abus : « un sacrement » pour le père Zollner


2014-07-08 Radio Vatican

« Une expérience très dense, riche, profonde » : c’est ainsi que le père jésuite Hans Zollner, membre de la Commission Pontificale pour la protection des mineurs, a commenté la rencontre du pape François avec six victimes de prêtres pédophiles qui a eu lieu lundi 7 Juillet au Vatican. Le prélat allemand y a assisté en tant qu’interprète entre le Pape et deux victimes originaires d’Allemagne.
Le père Zollner s'est dit touché par « la sincérité » des victimes, « la grande écoute » dont a fait preuve le Pape, et « l’opportunité d’ouvrir la possibilité d’un début de réconciliation ». Mais cette rencontre n’est pas qu’une succession de gestes forts qui lui donneraient un aspect uniquement symbolique.
Le père Zollner y voit une sorte de « sacrement, c’est-à-dire quelque chose qui, par son action, a transformé aussi la réalité, leur réalité ». Les victimes peuvent désormais regarder leur histoire « avec des yeux différents, avec une plus grande liberté, avec un plus grand espoir ».

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre le Pape François et des victimes d'abus sexuels au Vatican
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pape François, canonise 800 marthyrs victimes de l'islam
» Le pape François, tout un programme !..
» Miserando atque eligendo (La devise du Pape François)
» Interview de la soeur du nouveau Pape François
» L'Angélus à Rome avec le Pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: