DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 07 Juil 2014, 22:04

Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques

C'est à lire en intégralité ici: http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/ladresse-du-pere-daniel-ange-aux-eveques

"Nous, pasteurs, prêtres, évêques, petits bergers d’un peuple confié à nos cœurs de pères, serons-nous interpellés par les questions que nous pose paisiblement et non sans humour, cette nouvelle génération baptismale ?

Étrange : Vous ne cessez de pousser vos fidèles à s’engager résolument en politique, à être actifs dans la société, à s’immerger dans les combats du monde, à s’investir dans la construction d’un monde plus juste et fraternel, à se responsabiliser dans l’actualité [1].

Et voici des jeunes adultes par centaines de mille, prenant à bras le corps les conséquences d’un projet prométhéen de révolutionner l’humanité, allant jusqu’à se présenter aux élections secouant le monde politique. Et devant une réponse aussi massive à vos appels, vous n’en exulteriez pas de reconnaissance ?

Vous ne cessez de lancer des appels — parfois désespérés — aux jeunes, à leur créativité, générosité, dévouement. Et voilà des jeunes par milliers se donnant sans compter, se dévouant jour et nuit, ne calculant ni leur temps, ni leurs forces, ni leurs sous [2]. Et vous feriez la fine bouche ? « Ah ! mais ce n’est pas à ce genre de jeunes et d’actions que nous pensions.  »

Vous ne cessez d’appeler à évangéliser tous azimuts, de crier l’Évangile par la parole et par l’action. Et voici la plus fantastique des évangélisations. L’Évangile de la vie, de l’amour, de la famille, et de leur indicible beauté, clamé à tout vent, répercuté dans les grands médias, posant la question à une multitude. Et vous vous posez toutes sortes de questions sur leurs motivations, leur financement, leurs intentions…

Vous ne cessez de nous pousser à sortir de nos chapelles et cocons douillets, pour partir vers les banlieues de l’Église. Et voici un gigantesque courant débordant de loin l’Église, mobilisant des gens qui ne mettent jamais les pieds dans une église et, à travers les mass-media, réveillant le simple bon sens humain d’une multitude de non-croyants. Et au lieu d’en exulter, vous semblez vous inquiéter de ces débordements incontrôlables.

Vous nous exhortez inlassablement à nous ouvrir aux pauvres, marginaux, faibles, vulnérables. Et voici tout un peuple qui a compris que les plus pauvres, faibles, vulnérables, sont les tout-petits à qui la vie est arrachée, les enfants qu’on déstabilise et scandalise en les a- ou dé-sexualisant. Et qui sont prêts à se battre pour les protéger, les sauver. Et vos cœurs paternels n’en seraient pas émus ?

Vous nous exhortez à nous insurger contre la violence, la torture, l’injustice, l’intolérance.
Et voilà tout un peuple qui se lève pour défendre l’enfant contre des adoptions dé-structurantes, des éducations sexuelles violant leur innocence, des théories falsifiant leur intelligence, des adultes abusant de leur confiance, brisant leur bon sens, torturant leur conscience. Et aussi, pour sauver tant de petits de la première des tortures, des injustices, exclusions et des violences : la pré-natale. Comment n’en bondissez-vous pas de fierté ?

Vous ne cessez de nous ouvrir à l’œcuménisme, au dialogue interreligieux. Et voici des baptisés, orthodoxes, protestants, évangéliques, anglicans, et catholiques se serrant les coudes, en une formidable fraternité dans les mêmes comités, groupes, réseaux et jusque sur places et boulevards. Et de plus, des juifs, des musulmans, qui s’y joignent en nombre. Tous soudés pour une même et unique cause. Et vous semblez indifférents !

Vous nous incitez à respecter les sciences humaines, à nous en inspirer. Et voici nos psys, scientifiques, médecins, de tous bords, de tous pays qui s’érigent contre une opération de sabotage de l’humanité en tant que telle et qui courageusement se mouillent pour soutenir un même combat pour la Vie ! Comme vous devriez en être heureux !

Vous nous encouragez à nous investir dans le social. Mais nous vous posons la question : qu’y a-t-il de plus social que de préserver la société en tant que telle de la désespérance meurtrière, engendrée par les attaques incessantes contre la vie, minant de l’intérieur le sens même de l’existence ? A quoi cela sert-il de travailler à la promotion matérielle d’une société, si l’on y encourage le suicide jusqu’à l’assister, même pour les enfants ? A quoi cela rime-t-il d’œuvrer à la paix entre les peuples, si dans ces mêmes peuples, on laisse faire la première des guerres, celle des plus forts contre les plus sans-défense, les plus innocents qui soient ? Pourquoi supprimer la peine de mort et l’introduire dans nos hôpitaux et maisons de retraite ? Pourquoi donc se dévouer et pacifier une société, si tout est fait pour engendrer des psycho-pathologies sociales, une société d’une violence inouïe, parce qu’on aura détruit systématiquement depuis l’enfance, tous ses repères et balises ? Parce que les enfants qu’on pervertit aujourd’hui seront les dépravés de demain qui n’auront d’autres cris pour dire qu’ils existent, que la violence. Et vous n’en seriez pas débordants de reconnaissance au Seigneur ?

Vous nous suppliez de soutenir massivement l’Union européenne. Et voilà tout un peuple qui justement, veut sauver l’Europe de cette idéologie libertaire et liberticide qui est la destruction par déstructuration systématique des valeurs même qui l’ont fait exister. Qui veut lui rendre ces racines chrétiennes sans lesquelles elle n’existerait même pas. Qui veut lui insuffler un idéal, un souffle, sans lesquels, elle agonise. Surtout, qui veut rendre à cette vieille dame « fatiguée de vivre, qui semble donner congé à l’histoire  » (Benoît XVI), tout simplement le sens de la vie à recevoir et à transmettre, qui veut la sauver de cet hiver démographique virant vite à l’enfer économique, à force de berceaux changés en tombeaux, faisant de l’Union Européenne un paquebot coulant sous la ligne de flottaison, à pic, pendant qu’on boit du champagne sur le pont. Voilà donc un peuple qui se lève précisément pour sauver la société de demain, c’est-à-dire nos futurs enfants et petits-enfants. Se lever ainsi pour défendre le plus petit et le plus faible, n’est-ce pas en vérité : l’humanitaire à son maximum, le social au top, l’évangélisation en sa fine pointe, la générosité n° 1 ? D’un mot : la charité à son sommet.

Mes si chers pasteurs, que voulez-vous donc ? Nous réalisons vos appels, vos désirs, vos rêves dans tous ces différents domaines. Magnifiquement. Généreusement. Mais, évidemment, de manière non attendue, non prévue, non programmée, non calculée. Donc déroutante, dérangeante, déstabilisante. (Mais notre Pape ne vient-il pas de demander aux fidèles de déranger leurs pasteurs ?) Mais franchement, que faut-il de plus pour vous faire danser avec nous, avec nous descendre dans la rue, rire et pleurer avec nous, être persécutés et triompher avec nous ?

Quand nous jouons de nos guitares, nous n’entendons pas — ou si peu — vos chants ! Quand nous sanglotons sur tant d’aberrations, nous ne voyons pas — ou si rarement — couler vos larmes ! Vos larmes de pères, de pasteurs, au moins de frères et d’amis. « Où sont vos larmes ? » demandait notre pape François à ses prêtres de Rome. Quand nous étions — innocents — molestés, en garde à vue ou en prison — et que le monde s’en alarmait, quand êtes-vous venus nous visiter, nous réconforter, simplement nous aimer, d’un mot, prendre la défense de ceux qui sont vos enfants, même un peu terribles et troublions. Mais n’est-ce pas le propre de cette jeunesse que vous dites aimer ? Où donc étiez-vous quand votre peuple battait le pavé pour simplement sauver l’Homme ? Nous vous attendions. Nous vous cherchions. Nous avions tant besoin de votre présence. Car votre présence, mais ça compte beaucoup pour nous ! Et quel réconfort quand certains se manifestaient, courageux bergers voulant « sentir l’odeur de leurs brebis  » (Pape François)

Ne manquez pas le rendez-vous de notre génération [3]. Ne passez pas votre chemin sans nous voir.

Pasteurs si chers, cette souffrance des tout-petits de votre peuple, de leurs parents horrifiés, l’entendez-vous parmi tant d’autres cris et larmes, dont vous vous faites par ailleurs si bien l’écho ? Une parole forte, intransigeante, unanime de la part de l’épiscopat pourrait réconforter, encourager tous ceux qui luttent désespérément contre cette hydre tentaculaire et planétaire en train de noyauter les mondes de la politique et de l’éducation. D’autant plus que réagir sans tarder peut encore éviter le pire : l’extension annoncée à toute l’Éducation nationale pour septembre. Après, il sera trop tard. On se mordra les doigts, d’avoir été lâche, quand on pouvait encore crier.

Les différentes Conférences épiscopales se prononcent les unes après les autres. Pourquoi la nôtre serait-elle à la traîne, alors que les ravages sont déjà patents chez nous ?

Pourquoi auriez-vous moins de courage que tant de nos maires revendiquant l’objection de conscience par rapport au mariage gay, certains étant prêts même à la prison ? Quels exemples ! Silence rime-t-il avec connivences et timidité avec lâcheté ?
Entendrez-vous les appels qui vous sont de partout lancés ?

Nicolas qui, du fond de sa prison lance à tous :
« […] Depuis ma cellule de Fleury-Mérogis, j’ai pu mesurer l’ampleur incroyable des réactions de soutien : des milliers de lettres, une chaîne ininterrompue de solidarité et de prières. Si c’était à refaire ? Je ne renierais rien de ce combat qui garde tout son sens. Plus que jamais, nous avons à affirmer qu’aucun enfant, né ou à naître, n’est destiné à devenir un bien de consommation. Quand un enfant grandit privé d’emblée d’un père ou d’une mère, faut-il juger anodin ce déni de ses origines ? Quand une future mère signe un contrat pour abandonner l’enfant qu’elle porte, faut-il se réjouir du succès de la transaction ? Quand plus de 600 enfants sont légalement tués dans le ventre de leur mère chaque jour en France, faut-il se féliciter de l’efficacité de nos hôpitaux ?

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés devant la violence de ces situations qui portent atteinte à la dignité humaine. Soyons créatifs, ayons l’audace d’inventer de nouveaux modes d’action. Ne soyons ni des indignés frileux ni des rentiers du ressentiment ! Osons aller à contre-courant. Dans une société égalitariste où chacun exige toujours davantage de droits sur mesure, il est urgent de réaffirmer la primauté du bien commun. Nous le devons aux générations futures.  » Nicolas Bernard-Buss, Étudiant et prisonnier politique [4]  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 07 Juil 2014, 22:23

Effet coup de poing… serait-ce irréaliste d'affirmer que nous sommes déjà tous plongés dans le règne de la Bête ?
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 07 Juil 2014, 22:26

Tabris a écrit:
Effet coup de poing… serait-ce irréaliste d'affirmer que nous sommes déjà tous plongés dans le règne de la Bête ?

Dans tout les cas ils le préparent!
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 08 Juil 2014, 13:27

Il y a eu l'époque du clergé,
il y a eu l'époque des religieux,
il y a eu l'époque des moines,
C'est maintenant l'époque des laïcs.

C'est une très belle lettre.  Mais elle devrait s'adresser à tous les croyants, à tout les parents et grand-parents croyants chrétiens qui ont à coeur le droit des enfants d'avoir un père et une mère.

Car si tout ces gens s’unissaient pour réclamer la justice, le mouvement serait beaucoup plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 08 Juil 2014, 17:59

Mgr Aillet remercie le père Daniel-Ange: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/07/mgr-aillet-remercie-le-p%C3%A8re-daniel-ange.html

Merci à #DanielAnge de secouer les pasteurs que nous sommes: encourageons ceux qui n'ont "pas peur d'aller à contre-courant"(Pape Francois)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 08 Juil 2014, 18:11

Le Père Daniel-Ange devrait dire précisément ce qu'il attend des évêques... Que doivent-ils faire ? Que peuvent-ils faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 08 Juil 2014, 18:15

Cécile a écrit:
Le Père Daniel-Ange devrait dire précisément ce qu'il attend des évêques... Que doivent-ils faire ? Que peuvent-ils faire ?

Si il le dit!

Relisez le!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 08 Juil 2014, 18:52

Lapis-lazuli a écrit:
Dans tout les cas ils le préparent!

Je dirais plutôt - et ça n'engage que moi - que ça a commencé aux prémices de l'âge industriel. Ce fut officiellement promulgué avec la laïcité (Grande Apostasie), et le déclin du christianisme. Ce n'est que mon impression car je vois ça plus objectivement qu'un vrai règne de ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 08 Juil 2014, 20:17

Cécile a écrit:
Le Père Daniel-Ange devrait dire précisément ce qu'il attend des évêques... Que doivent-ils faire ? Que peuvent-ils faire ?

Cécile,essayez de "lire entre les lignes"le Père Daniel-Ange n'accuse pas directement(par prudence) pour que cela passe mieux dans leurs oreilles et rentre dans leurs têtes.

Je vous mets de petits bouts ci-dessous,pour vous aidez à comprendre ce qu'il leur dit:


"Étrange  : Vous ne cessez de pousser vos fidèles à s’engager résolument en politique,... Et vous feriez la fine bouche ? « Ah  ! mais ce n’est pas à ce genre de jeunes et d’actions que nous pensions.  »"

"Vous ne cessez d’appeler à évangéliser tous azimuts,... Et vous vous posez toutes sortes de questions sur leurs motivations, leur financement, leurs intentions…""Vous ne cessez de nous pousser à sortir de nos chapelles et cocons douillets,...Et au lieu d’en exulter, vous semblez vous inquiéter de ces débordements incontrôlables."

"Vous nous exhortez inlassablement à nous ouvrir aux pauvres,...Et voici tout un peuple qui a compris que les plus pauvres, faibles, vulnérables, sont les tout-petits à qui la vie est arrachée, les enfants qu’on déstabilise et scandalise en les a- ou dé-sexualisant. Et qui sont prêts à se battre pour les protéger, les sauver.
Et vos cœurs paternels n’en seraient pas émus ?""Vous nous exhortez à nous insurger contre la violence, la torture, l’injustice, l’intolérance...Comment n’en bondissez-vous pas de fierté ?"

"Vous ne cessez de nous ouvrir à l’œcuménisme, au dialogue interreligieux...Et vous semblez indifférents !"

"Vous nous encouragez à nous investir dans le social. Mais nous vous posons la question : qu’y a-t-il de plus social que de préserver la société en tant que telle de la désespérance meurtrière, engendrée par les attaques incessantes contre la vie, minant de l’intérieur le sens même de l’existence ?
A quoi cela sert-il de travailler à la promotion matérielle d’une société, si l’on y encourage le suicide jusqu’à l’assister, même pour les enfants ?
A quoi cela rime-t-il d’œuvrer à la paix entre les peuples, si dans ces mêmes peuples, on laisse faire la première des guerres, celle des plus forts contre les plus sans-défense, les plus innocents qui soient ? Pourquoi supprimer la peine de mort et l’introduire dans nos hôpitaux et maisons de retraite ? Pourquoi donc se dévouer et pacifier une société, si tout est fait pour engendrer des psycho-pathologies sociales, une société d’une violence inouïe, parce qu’on aura détruit systématiquement depuis l’enfance, tous ses repères et balises ?"

"Vous nous suppliez de soutenir massivement l’Union européenne.
Et voilà tout un peuple qui justement, veut sauver l’Europe de cette idéologie libertaire et liberticide qui est la destruction par déstructuration systématique des valeurs même qui l’ont fait exister. Qui veut lui rendre ces racines chrétiennes sans lesquelles elle n’existerait même pas...Voilà donc un peuple qui se lève précisément pour sauver la société de demain, c’est-à-dire nos futurs enfants et petits-enfants."

"Se lever ainsi pour défendre le plus petit et le plus faible, n’est-ce pas en vérité : l’humanitaire à son maximum, le social au top, l’évangélisation en sa fine pointe, la générosité n° 1 ? D’un mot : la charité à son sommet."

" Nous réalisons vos appels, vos désirs, vos rêves dans tous ces différents domaines. Magnifiquement. Généreusement. Mais, évidemment, de manière non attendue, non prévue, non programmée, non calculée. Donc déroutante, dérangeante, déstabilisante. (Mais notre Pape ne vient-il pas de demander aux fidèles de déranger leurs pasteurs ?)Mais franchement, que faut-il de plus pour vous faire danser avec nous, avec nous descendre dans la rue, rire et pleurer avec nous, être persécutés et triompher avec nous ?... Et quel réconfort quand certains se manifestaient, courageux bergers voulant « sentir l’odeur de leurs brebis  » (Pape François)"

" Une parole forte, intransigeante, unanime de la part de l’épiscopat pourrait réconforter, encourager tous ceux qui luttent désespérément contre cette hydre tentaculaire et planétaire en train de noyauter les mondes de la politique et de l’éducation...Les différentes Conférences épiscopales se prononcent les unes après les autres. Pourquoi la nôtre serait-elle à la traîne, alors que les ravages sont déjà patents chez nous ?...Quels exemples ! Silence rime-t-il avec connivences et timidité avec lâcheté ?
Entendrez-vous les appels qui vous sont de partout lancés ?"
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Ven 11 Juil 2014, 02:48

Je trouve que l'exhortation de ce saint prêtre est tout à fait claire.

A son âge, et compte tenu de sa proximité avec la jeune génération, il est parfaitement légitime pour formuler ces doux mais fermes reproches aux évêques.

Cet appel sonne comme un testament.

La génération de jeunes prêtres actuels, le vivier des évêques de demain, entendra et mettra en pratique.


La génération des jeunes catholiques laics, ceux qui risquent, sont en première ligne et malmenés alors qu'ils défendent la vie, la famille et la foi, avec un enthousiasme et une joie communicatifs. Sauf exceptions avec quelques pasteurs, ils devront attendre encore un peu avant d'être  rejoints, soutenus et guidés par les successeurs des apôtres.

Non seulement soutenus et guidés, mais mieux : précédés et édifiés. A chaque grande crise de l'Eglise, l'Esprit Saint n'a-t-il pas suscité un évêque qui prit la première place pour défendre la véritable charité, souffrir le mépris du monde et même d'une partie du clergé, parfois jusqu'au martyre ? Cela arrivera sans doute aussi bientot pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Ven 18 Juil 2014, 22:22

Tabris a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
Dans tout les cas ils le préparent!

Je dirais plutôt - et ça n'engage que moi - que ça a commencé aux prémices de l'âge industriel. Ce fut officiellement promulgué avec la laïcité (Grande Apostasie), et le déclin du christianisme. Ce n'est que mon impression car je vois ça plus objectivement qu'un vrai règne de ténèbres.

 :jesus: "Mon Royaume n'est pas de ce monde !"
la foi n'est pas que la gentillesse et l'Amour ici, c'est l'orientation consciente de l'âme Vers le Christ , a vouloir devenir roi de ce monde on en oubli l'essentiel Jésus LUi-Même !
si notre foi s'enferme en ce monde on va droit dans le mur le socialisme serait alors le jumeau de l’Église ?
tintin il y a erreur sur la Personne  :sts: 

le 1er Commandement concerne l'Amour de Dieu avant Tout !
le second qui lui est semblable (et non pas identique comme le dit trop de monde) est " et ton prochain comme toi-même"
donc si t'aimer toi-même implique d'Aimer Dieu avant tout , il faut le dire d'abord et dans tes actes clairement le montrer et là il y a un sérieux manque !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Sam 19 Juil 2014, 01:54

Théodéric a écrit:
:jesus: "Mon Royaume n'est pas de ce monde !"
la foi n'est pas que la gentillesse et l'Amour ici, c'est l'orientation consciente de l'âme Vers le Christ , a vouloir devenir roi de ce monde on en oubli l'essentiel Jésus LUi-Même !
si notre foi s'enferme en ce monde on va droit dans le mur le socialisme serait alors le jumeau de l’Église ?
tintin il y a erreur sur la Personne  :sts: 

le 1er Commandement concerne l'Amour de Dieu avant Tout !
le second qui lui est semblable (et non pas identique comme le dit trop de monde) est " et ton prochain comme toi-même"
donc si t'aimer toi-même implique d'Aimer Dieu avant tout , il faut le dire d'abord et dans tes actes clairement le montrer et là il y a un sérieux manque !

Je ne sais pas trop comment prendre votre message… Confused
J’ai plus ou moins compris que ça évoque mon manque de discernement.

Cependant, comment arriver à affranchir notre foi en Dieu ?
C’est la question qu’on peut tous se poser, car il apparaît évident que l’Église elle-même a pris racine. Qui ne désire pas que le Royaume de Dieu s’établisse ? Qui ne désire pas la Parousie de notre Seigneur ? Tous les chrétiens, savent-ils seulement ce que ça implique ?

Personnellement, je cherche encore des réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Sam 19 Juil 2014, 02:05

Tabris a écrit:
Qui ne désire pas que le Royaume de Dieu s’établisse ? Qui ne désire pas la Parousie de notre Seigneur ? Tous les chrétiens, savent-ils seulement ce que ça implique ?

Personnellement, je cherche encore des réponses !

Bonsoir Tabris,peut-être que cette vidéo pourra vous apporter des réponses!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Sam 19 Juil 2014, 09:29

Merci, Lapis ! ^^

Le moins qu’on puisse dire c’est que M. Dumouch est un vrai puits de science, à plus forte raison en théologie.
J’aurai appris le bon sens auquel appliquer le terme « antichristique », merci pour le lien.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Sam 19 Juil 2014, 09:44

Lapis-lazuli a écrit:
Mgr Aillet remercie le père Daniel-Ange: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/07/mgr-aillet-remercie-le-p%C3%A8re-daniel-ange.html

Merci à #DanielAnge de secouer les pasteurs que nous sommes: encourageons ceux qui n'ont "pas peur d'aller à contre-courant"(Pape Francois)
 thumleft  salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Sam 19 Juil 2014, 17:01

Tabris a écrit:
Théodéric a écrit:
:jesus: "Mon Royaume n'est pas de ce monde !"
la foi n'est pas que la gentillesse et l'Amour ici, c'est l'orientation consciente de l'âme Vers le Christ , a vouloir devenir roi de ce monde on en oubli l'essentiel Jésus LUi-Même !
si notre foi s'enferme en ce monde on va droit dans le mur le socialisme serait alors le jumeau de l’Église ?
tintin il y a erreur sur la Personne  :sts: 

le 1er Commandement concerne l'Amour de Dieu avant Tout !
le second qui lui est semblable (et non pas identique comme le dit trop de monde) est " et ton prochain comme toi-même"
donc si t'aimer toi-même implique d'Aimer Dieu avant tout , il faut le dire d'abord et dans tes actes clairement le montrer et là il y a un sérieux manque !

Je ne sais pas trop comment prendre votre message… Confused
J’ai plus ou moins compris que ça évoque mon manque de discernement.

Cependant, comment arriver à affranchir notre foi en Dieu ?
C’est la question qu’on peut tous se poser, car il apparaît évident que l’Église elle-même a pris racine. Qui ne désire pas que le Royaume de Dieu s’établisse ? Qui ne désire pas la Parousie de notre Seigneur ? Tous les chrétiens, savent-ils seulement ce que ça implique ?

Personnellement, je cherche encore des réponses !

Bonjour Tabris ,


certes je ne m’embarrasse pas de fioritures pour parler, mais on est sur un site Chrétien donc on peux se dire les choses sans avoir a penser qu'il faut tout emballer dans du papier doré pour ne pas froisser les uns les autres : chacun est censé avoir fait des efforts spirituels pour dépasser les bobos de l'amour propre nommé égo !

de plus je ne te jette pas de pierres ne croit pas cela ,
simplement je dis sans ambages que trop de personnes dans l’Église vise une réussite de la religion en ce monde ; évidement le Seigneur en serait ravit (bien qu'Il ai expliquait que ce serait l'inverse qui arrivera ( "si Je n'intervenais pas même les élus n'y survivraient pas ") !
mais ce qui est peu, voir pas expliqué par beaucoup de curés , c'est que la foi n'est pas d'abord de faire le bien au prochain (sinon le socialisme idéologique suffirait presque) la FOI C'EST JÉSUS c'est notre relation a LUi en tant que Seigneur des Âmes et du monde !
avant de prétendre établir quelque chose en ce monde il faut déjà avoir commencé sérieusement a laisser Dieu établir Son Règne en nous ! sinon nous sommes vite a sec !
c'est la Priorité Absolut sinon on refile droit vers les croisades les conflit pour la survit , alors que la survit de l’Église Est garantit par LA Vie du Christ en nous !

les 1ers Chrétiens ont étaient persécutés des siècles durant et sans tuer personne sans appeler a la défense par les armes pour la survie de l'Eglise ils ont conquit tous le bassin méditerranéen l'Afrique et l'empire Romain a fini par disparaitre et la foi se répandre !

en fait on nous apprend plus a croire au christianisme qu'au Christ ! et cela c'est désastreux spirituellement et individuellement !

mon avis est que la Bonne question a te poser est " qu'elle relation consciente voulu désirée j'ai avec Jésus ? est ce que je cherche Jésus où autre chose ? "
il ne s'agit pas que d'aller aux sacrements a la messe etc etc !
il s'agit de ta vie de tous les jours dans les riens du tout, dans ta solitude où Est Jésus là ?
demande Lui de venir encore a toi de se faire Connaitre et reconnaitre pour mieux l'Aimer et Être conforme a Sa Personne !
Lui Seul peut remplir le Vide de nos Âmes !!

ce que Jésus désir "c'est TOI et Lui En Toi par le on de Son Esprit " ensuite le reste Il le fera avec toi !
alors que trop souvent on fait sans Lui mais en Son Nom et là c'est souvent calamiteux au final !!

on a oublier de dire aux croyants que la priorité c'est la Vie Intérieure pour ensuite avoir quelque chose a verser a l'extérieur !
Jésus nous a expliqué que  " Celui qui croit (= Vie, De) en Moi des fleuves d'Eau vive couleront de son seins ! car ce n'est pas En Moi qu'il croit mais en Celui Qui M'a Envoyé "
quel intérêt de gagner le monde si on est sans le Christ ?  

LA Vérité Le Chemin LA VIe c'Est  :jesus: le reste suit après et prend son sens !

Très Fraternellement Théodéric
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Dim 20 Juil 2014, 07:48

Les enjeux sont d’une telle gravité qu’une parole prophétique de l’épiscopat s'impose

Suite à sa lettre qui a fait le tour du web, le père Daniel Ange remet celle-ci dans le contexte de son ouvrage qu'il vient de publier (« Éblouissante sexualité, pourquoi te dynamiter ? » 600 pages, éditions du Jubilé, 24 euros) afin d'expliciter son intention. Puis il ajoute :

   "Plusieurs évêques sont déjà coura­geusement montés au créneau. Qu’ils en soient bénis  ! Plusieurs sites diocésains proposent des articles pour sensibiliser et éclairer les fidèles. Mais les enjeux sont d’une telle gravité pour l’Europe et le monde, qu’une prise de parole prophétique de l’épiscopat, en tant que tel, me semble s’imposer, dans la foulée d’autres conférences épiscopales (Pologne, Autriche, Suisse, Slovaquie, Slovénie, Italie du Nord et Portugal.) comme l’a fait courageusement Mgr Pontier en novembre dernier, à propos des enfants qui souffrent et de la femme blessée par l’avortement. Ce n’est pas évident pour nombre d’évêques, car ils doivent être non seulement prophètes et pasteurs, mais catalyseurs de la communion de leur peuple. Si celui-ci est divisé sur les aberrations qui nous angoissent, c’est que beaucoup, désinformés, sont loin de mesurer l’extrême gravité autant que la dimension mondiale, de l’idéologie totalitaire inoculée même aux enfants, ou se laissent tromper par des déclarations politiques mensongères se voulant apaisantes.

   Si l’on cumule des réalités déjà massivement pratiquées, légales ou pas (enfants pervertis par porno et dé-sexualisation à l’école, suicide as­sisté même pour enfants, fabrique d’orphelins via PMA et GPA, famille naufragée, avec son lot d’orphelins de parents vivants, malades éliminés, eugénisme chromosomique ante partum, etc.) alors ne peut – on signer le diagnostic de Pape François  : «   Ce qui est en crise, c’est l’homme  ! Et ce qui peut être détruit, c’est l’homme  !  » (Pentecôte 13). Et encore  : «  Ne soyons pas naïfs, ce n’est pas une lutte politique, c’est la prétention de détruire le plan de Dieu… une motion du père du mensonge qui cherche à. tromper les enfants Dieu  » (2010).

   Et en ce cas, oui, j’ose le redire mais pour nous tous  : devant une société suicidaire, comment se taire  ? Devant l’amour prostitué, comme se sauver  ? Devant la vie galvaudée  : comment se défiler  ? Devant l’enfant massacré  : comment se dérober  ? Sans être jugé lâche.

   Je demande pardon à ceux que ces pages auraient pu choquer ou blesser. Mais je dois préciser que je m’y suis simplement fait l’écho ou le relai de nombreux jeunes et parents. Ce que vient de confirmer le nombre de remerciements après leur parution.

   Pour clore  :

   «  Une manière de refuser notre vocation à la croix est la tentation de la «  paix à tout prix  ». On a peur de la contradiction et on a donc recours à tout type d’arrangement ou évitement pour avoir la paix. La conséquence, c’est que les hommes ne bénéficient pas d’une paix véritable, mais vivent dans la lâcheté ou, si l’on peut dire, dans la paix des cimetières.  »

   Et plus précisément  :

   «  L’évêque et le prêtre doivent être vigilants, veiller précisément sur leur peuple et le soigner. Faire aussi la sentinelle pour l’avertir quand arrivent les loups.  » (05.05.13)

   «   Le berger fuit s’il ne donne pas tout son appui. Il fuit lorsqu’il voit l’injustice et qu’il se tait. Il fuit lorsqu’il se réfugie derrière son silence et pourtant c’est un loup rapace qui, sans cesse et chaque jour, déchire non les corps, mais les âmes.  » S. Grégoire le Grand, Hom.14,4, PL, 776, 1128."

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/07/les-enjeux-sont-dune-telle-gravit%C3%A9-quune-parole-proph%C3%A9tique-de-l%C3%A9piscopat-simpose.html

http://www.france-catholique.fr/%E2%80%AF-Lettre-aux-eveques-%E2%80%AF.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Dim 20 Juil 2014, 08:40

 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Dim 20 Juil 2014, 11:42

Le travail d'évêque ne doit pas toujours être facile !

Nous l'avons vécu avec le nôtre ces derniers mois :

Mgr Jean-Marie Le Vert, 55 ans, évêque de Quimper depuis fin 2007, a un parcours atypique puisqu'il a suivi la formation de l'École navale avant d'être officier de Marine nationale. Ce n'est pas le cursus le plus commun chez les évêques et il est possible que, de cette formation militaire, il ait hérité un mode de gouvernance peu en usage dans le clergé finistérien.
Jugé plutôt conservateur, il a dû conjuguer avec un clergé finistérien traditionnellement plus progressiste, héritage de sa forte implication dans les mouvements agricoles et ouvriers qui ont hautement participé au développement économique et culturel de la pointe bretonne.

(le Télégramme de Brest)

Il a dû partir, officiellement "pour raison de santé"  Sad 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 02:29

Y aurait-il une raison officieuse?

Rien de mal à avoir un passé militaire...

 Question 
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 02:36

Lapis-lazuli a écrit:
Pour clore  :

   «  Une manière de refuser notre vocation à la croix est la tentation de la «  paix à tout prix  ». On a peur de la contradiction et on a donc recours à tout type d’arrangement ou évitement pour avoir la paix. La conséquence, c’est que les hommes ne bénéficient pas d’une paix véritable, mais vivent dans la lâcheté ou, si l’on peut dire, dans la paix des cimetières.  »

De la musique à mes oreilles.

Combien le mal peut se répandre pour "La paix à tout prix."

On en vient à accepter l'inacceptable.

On en viens à faire des compromissions sur nos valeurs fondamentales.

Un chrétien dans les pas du Christ n'est sûrement pas un chrétien qui ne dit mot devant ce qui chiffonne son crédo...


Dernière édition par L'assoiffé le Lun 21 Juil 2014, 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 10:41

L'assoiffé a écrit:
Y aurait-il une raison officieuse?

Rien de mal à avoir un passé militaire...

 Question 

Il s'était mis à dos toute une partie du clergé, son prédécesseur avait laissé trop faire.
Certains curés refusent que l'évêque mettent son nez dans leur paroisse, c'est eux les chefs...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 11:11

What a Face 


Dernière édition par jezabel le Lun 21 Juil 2014, 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 18:30

Espérance a écrit:
Il s'était mis à dos toute une partie du clergé, son prédécesseur avait laissé trop faire.
Certains curés refusent que l'évêque mettent son nez dans leur paroisse, c'est eux les chefs...

Je vois.  Ce doit être très difficile, la tâche d'Évêque.

Il y a de l'égo dans l'Église aussi.  Dans un sens ou dans l'autre.

Des prêtres rétrogradé pour leur trop grand zèle, des Évêque évincer pour être trop exigeants.

Où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie!

Les laïcs catholiques sont aussi parfois très laxistes et incohérents. (Je m'inclus dans le lot, je ne suis pas toujours fidèle à mon engagement chrétien.)

 rambo
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 18:36

L'assoiffé a écrit:
Espérance a écrit:
Il s'était mis à dos toute une partie du clergé, son prédécesseur avait laissé trop faire.
Certains curés refusent que l'évêque mettent son nez dans leur paroisse, c'est eux les chefs...

Je vois.  Ce doit être très difficile, la tâche d'Évêque.

Il y a de l'égo dans l'Église aussi.  Dans un sens ou dans l'autre.

Des prêtres rétrogradé pour leur trop grand zèle, des Évêque évincer pour être trop exigeants.

Où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie!

Les laïcs catholiques sont aussi parfois très laxistes et incohérents. (Je m'inclus dans le lot, je ne suis pas toujours fidèle à mon engagement chrétien.)

 rambo

c'est tellement plus facile de ronronner  I don't want that alors quand l'évêque veut secouer un peu (et c'est son travail quand même !), ça râle !!
Dommage  Sad 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 18:38

jezabel a écrit:
ce qui me fait marrer, c'est qu'à chaque fois, on ne demande qu'aux chrétiens d'être des super Zorros.
Comme si ceux qui ne l'étaient pas (chrétiens) devaient vivre dans la liberté totale, surtout celle de se comporter en anti-citoyens..............
Il y a deux sortes de politiques : l'une chrétienne, et l'autre actuelle : corruption, etc. Et bien sûr dans le tas, de bons baptisés !

Bonjour Jézabel,

Qui est "on" dans votre affirmation? La société en générale?

Pour dissimuler leurs actions perverses, certains non-chrétiens font changer le sens des mots, rendent acceptables leurs comportements égoïstes par des lois qui les protègent, banalise ce qui est mal en appelant à la compassion, matérialise l'humain.

Technique de l’enfumeur très rependu de nos jours...

Reste à faire le combat que l'on peut. Sommes-nous assez durs avec eux? Manquons-nous de courage?

 Question 

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 18:45

Espérance a écrit:
c'est tellement plus facile de ronronner  I don't want that alors quand l'évêque veut secouer un peu (et c'est son travail quand même !), ça râle !!
Dommage  Sad 

Totalement d'accord avec vous!

Ça me fait toujours penser aux moines qui avaient demandé à St-Benoit d'être leur prieurs.  Ils ont fini par essayer de l'empoisonner car il était trop exigeants!!


Citation :
Premier abbatiat à Vicovaro

C'est vers 510, que Benoît devient abbé pour la première fois. Très vite il se rend compte que sa communauté de Vicovaro ne respecte pas rigoureusement la règle de saint Pacôme qui avait organisé les premières communautés religieuses. Benoît cherche à y restaurer l'ordre, en rétablissant l'autorité et les pénitences. Très vite les moines regrettent de l'avoir élu abbé. Ils cherchent alors à l'empoisonner en mélangeant des herbes vénéneuses à son vin. Lors du bénédicité, Benoît fait un signe de croix et sa coupe de vin se brise. Sans violence, il décide de partir et de retrouver la solitude de sa grotte.

Benoît semble soulagé de retourner à sa retraite : « Il revint alors au lieu de sa chère solitude et, seul sous le regard de Celui qui voit d'en-haut, il habita avec lui-même ».

C'est pas d'hier les mesquineries cléricales!

 Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 22:08

Mais Saint Benoît est reparti dans sa retraite... Il n'a pas cherché une quelconque vengeance.

Mais sa Règle perdure toujours... Une règle très simple; toujours actuelle aujourd'hui.

Ceux qui la lisent pour la 1ère fois sont souvent déçus, tant elle est simple. Il faut la vivre pour la comprendre. Pas de grandes envolées lyriques, non, rien que du "terre à terre" parce que c'est là que nous sommes...Sur terre...
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 22:34

Cécile a écrit:
Mais Saint Benoît est reparti dans sa retraite... Il n'a pas cherché une quelconque vengeance.

Mais sa Règle perdure toujours... Une règle très simple; toujours actuelle aujourd'hui.

Ceux qui la lisent pour la 1ère fois sont souvent déçus, tant elle est simple. Il faut la vivre pour la comprendre. Pas de grandes envolées lyriques, non, rien que du "terre à terre" parce que c'est là que nous sommes...Sur terre...

 salut 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Lun 21 Juil 2014, 23:57

Cécile a écrit:
Mais Saint Benoît est reparti dans sa retraite... Il n'a pas cherché une quelconque vengeance.

Mais sa Règle perdure toujours... Une règle très simple; toujours actuelle aujourd'hui.

Ceux qui la lisent pour la 1ère fois sont souvent déçus, tant elle est simple. Il faut la vivre pour la comprendre. Pas de grandes envolées lyriques, non, rien que du "terre à terre" parce que c'est là que nous sommes...Sur terre...

Tu ne pourrais pas nous faire un petit topo sur la vie de St Benoit ?  sunny

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 22 Juil 2014, 01:40

Oui, c'est une bonne idée.

Y a-t-il des enseignement pour les laïcs dans la règle? Des préceptes qui peuvent nous guider?

 Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 22 Juil 2014, 01:48

L'assoiffé a écrit:
Oui, c'est une bonne idée.

Y a-t-il des enseignement pour les laïcs dans la règle? Des préceptes qui peuvent nous guider?

 Smile 

Cécile nous dira, mais je pense que oui.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques   Mar 22 Juil 2014, 07:45

L'assoiffé a écrit:
Oui, c'est une bonne idée.

Y a-t-il des enseignement pour les laïcs dans la règle? Des préceptes qui peuvent nous guider?

 Smile 

Oui, bien sûr ! Il est évident que certains chapitres ne concernent que les moines et moniales.

Les oblats et oblates sont des laïcs qui essaient de vivre la Règle "dans le monde".

J'ai peu de temps aujourd'hui, mais j'y reviendrai certainement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup de gueule du père Daniel-Ange aux évêques
» Christianophobie : le coup de colère du père Daniel-Ange
» L'idéologie du genre conspuée par le Père Daniel Ange
» Vidéo-prédication : "Le sermon en entier du Père Daniel-Ange sur Jésus-Eucharistie" !
» Vidéo -La mort et l'au-delà -Noël éternel (Père Daniel-Ange)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: