DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'identité de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: L'identité de Jésus   Dim 29 Juin 2014, 19:31

L'identité de Jésus

Le commentaire de ce dimanche proposé par Christian Blanc, assomptionniste provoque celui qui l'entend à s'interroger sur l'identité du Christ... sa différence...

Quelle est sa différence et comment l’exprimer ? Quand Jésus pose à ses disciples la question de son identité, il les oblige à se déterminer en fonction de lui-même. Les disciples le suivent depuis un certain temps, mais qu’ont-ils compris de lui ? Pensent-ils aussi comme les gens ou bien ont-ils saisi son originalité ? Jésus ne laisse pas indifférent. Les hommes qui l’ont entendu, approché, côtoyé ont une idée de qui il pourrait être. Le Fils de l’homme, comme Jésus s’auto-déclare, pourrait être un personnage du passé, Jean-Baptiste, Élie, Jérémie ou l’un des prophètes. (Mt 16, 14) Qu’en pensent les disciples ? Sont-ils dans un même état d’esprit ? Identifient-ils Jésus à des personnages connus ou ont-ils découvert en lui une différence ?

Quelle est sa différence ?

Dans le contexte actuel de nos sociétés où le phénomène religieux à la fois périclite et resurgit constamment, la question de l’originalité de Jésus se pose à tout moment. Face au nivellement de « toutes les religions se valent », la foi en Jésus Christ exprime-t-elle une différence ? Apporte-t-elle à l’humanité une dimension irremplaçable à son développement ? En même temps qu’il faille toujours sonder l’identité du Christ, il faut aussi, et peut-être plus encore, découvrir et montrer ce qu’il est pour le développement et l’avenir de toute l’humanité. Est-il le seul à apporter à l’homme ce que nul autre grand maître en religion ne pourrait lui fournir ? Par rapport aux guides qui proposent un chemin de vie, en quoi la proposition évangélique, donc du Christ, est-elle originale et touche à l’essence même de l’homme ?

Quelle est sa différence ?

La question n’est pas nouvelle. L’apologétique s’est efforcée d’y répondre. Pour prouver qui il est, on a déjà évoqué sa puissance sur les êtres et sur les éléments du monde. Mais en énonçant les miracles accomplis, a-t-on vraiment touché au plus original de son identité ? Ne faut-il pas chercher plutôt du côté de l’idée qu’il s’est fait de notre humanité et de la possibilité qu’il offre pour la réaliser, la mener à sa plénitude, pour porter le projet humain jusqu’à son accomplissement ? Qu’est-ce qui est indispensable à l’homme et que l’on ne trouve que dans le Christ ?

Quelle est sa différence ?

Quand Pierre déclare le Fils de l’homme, Messie et Fils du Vivant (Mt 16, 16). il ne l’a pas découvert au terme d’une comparaison entre les différents prophètes de l’ancien Testament, mais par intuition intérieure, don du Père, comme Jésus le lui fait remarquer. Docile à cette motion intérieure, don du Père, ne confesse-t-il pas en Jésus la totalité de l’Être ? Ne découvre-t-il pas, en Jésus, le Christ, le Fils du Vivant, la personne ultime de l’humanité véritable et de la divinité pleinement révélée ? Le « lieu » absolu où aboutit toute recherche humaine, le « lieu » indépassable au-delà duquel il n’y a rien d’autre ? Dans le dialogue entre Jésus et Pierre, il y a bien plus qu’un lien entre maître et élève; il y a la découverte du fondement de l’être. Je suis par toi, ainsi s’exprime Pierre. Et Jésus lui répond en le « créant » roc de la communauté régénérée par lui, l’Église, hommes et femmes qui puisent en lui leur humanité. (Mt 16, 16-20) Certes en ce passage nous n’entendons pas Pierre déclarer : « Mais à qui irions-nous Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle », mais n’est-ce pas cette même réalité qui s’y trouve sous-jacente ? Et n’est-ce pas en cela que se trouve la grande différence d’avec les autres grands hommes religieux ? Jésus est l’extrême de l’homme et de Dieu. En lui se trouve notre propre image à devenir en tant qu’être humain. Nul ne peut être pleinement humain en dehors du Christ.

Quelle est sa différence ?

Retournons chacun à notre méditation. C’est dans notre intériorité, située en plein monde et au contact de la Parole évangélique, que le Père opère afin de nous révéler que l’identité du Christ est également notre propre identité. Pas facultative, comme si l’on pouvait être pleinement humain sans lui, mais identité universelle pour chaque être humain, hommes et femmes, de notre planète. Ensuite, qu’avec nos propres mots, nous puissions, non pas répéter des phrases mémorisées sur qui pourrait être le Christ, mais balbutier notre expérience du Christ dans son rapport au devenir de toute l’humanité. Nous saurons peut-être mieux alors saisir la différence. Nous saurons éviter de nous en laisser conter par ceux qui aujourd’hui pensent et disent que le Christ tel que l’Église le porte en elle, est dépassé.

Jésus de Nazareth ! Qui est-il ?

Face à tous les guides religieux,

Quelle est sa différence ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
L'identité de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carte d'Identité des produits utilisés
» Se raser la barbe ou se dévoiler pour des pièces d'identité
» L'identité nationale , c'est quoi ?
» Disparition de l'identité hollandaise
» Troubles dissociatifs de l'identité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: