DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mar 17 Juin 2014, 22:31

les paroles de Dieu sont toujours véridique ...

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 06:55

Dommage que soient venue ensuite les Sourates de la guerre.

Quant à dire que dans l'islam, la femme est l'égale de l'homme, c'est un rêve à construire en commençant par interdire la polygamie, la répudiation en trois paroles et la lapidation.

Bref, il y a encore du travail à faire pour que l'islam redevienne une religion séparée de la violence et du machisme, comme elle était peut-être avant, à l'âge d'or de l'exil à Médine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 10:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Dommage que soient venue ensuite les Sourates de la guerre.

Quant à dire que dans l'islam, la femme est l'égale de l'homme, c'est un rêve à construire en commençant par interdire la polygamie, la répudiation en trois paroles et la lapidation.

Bref, il y a encore du travail à faire pour que l'islam redevienne une religion séparée de la violence et du machisme, comme elle était peut-être avant, à l'âge d'or de l'exil à Médine.

La religion Musulmane est parfaite; quand a la compréhension de la religion par les hommes non vertueux,
ça donne froid dans le dos.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète a dit: « Celui qui a deux femmes et n'a pas été équitable entre elles viendra le jour du jugement en ayant son corps penché ».
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1949)




Allah a dit : [Dis: "Sont-ils égaux, ceux qui ont reçu la science et ceux qui ne l'ont point reçue ?"]

aussi Selon Mou'awiya , le Prophète a dit : « Celui auquel Dieu veut du bien, Il lui accorde la compréhension de la religion. » [Bukhari et Muslim]

Selon 'Abdullah Ibn 'Amr Ibn al-'As , le Prophète a dit : « Dieu ne reprend pas la science en l'arrachant des gens mais en reprenant [l'âme] des savants, si bien que lorsqu'Il aura repris tous les savants, les gens prendront pour chefs des ignorants qui seront interrogés et donneront leurs avis sans aucune connaissance. Ils s'égareront et égareront les autres. » [Bukhari et Muslim]

Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 10:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Dommage que soient venue ensuite les Sourates de la guerre.

Quant à dire que dans l'islam, la femme est l'égale de l'homme, c'est un rêve à construire en commençant par interdire la polygamie, la répudiation en trois paroles et la lapidation.

Bref, il y a encore du travail à faire pour que l'islam redevienne une religion séparée de la violence et du machisme, comme elle était peut-être avant, à l'âge d'or de l'exil à Médine.

“ Et lorsqu’ils souhaitent la paix, fais de même, et place ta confiance en Dieu…”Sourate 8.V61.2

" Autorisation leur est donné de se défendre lorsqu’ils sont combattus…" Sourate 22.V39.



Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 10:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Dommage que soient venue ensuite les Sourates de la guerre.

Quant à dire que dans l'islam, la femme est l'égale de l'homme, c'est un rêve à construire en commençant par interdire la polygamie, la répudiation en trois paroles et la lapidation.

Bref, il y a encore du travail à faire pour que l'islam redevienne une religion séparée de la violence et du machisme, comme elle était peut-être avant, à l'âge d'or de l'exil à Médine.

Tu as encore une âme ? Jette-là dans le brasier de Son Amour ! Sinon mille souffrances t’attendent sur le chemin.

Celui qui Aime ne sacrifie jamais rien ; le monde comme son moi égoïque le quittent à l’instant.

Pour les Hommes, Sa dilection est infinie et pour les animaux humains, Sa patience est infinie.
Es-tu dans la servitude à la loi ou dans l’Amour ?

La Voie du Cœur ne se soucie d’aucune apparence, d’aucune nourriture, d’aucun paraître.

Prier avec le corps, invoquer par la parole, tout cela ne sert de rien si cela ne part pas du Cœur.

Paroles de Kharaqâni
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 12:52

La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.

Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.

Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.

Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."

Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 13:27

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:


" Autorisation leur est donné de se défendre lorsqu’ils sont combattus…" Sourate 22.V39.




Le problème est que l'orgueilleux se croit autorisé à attaqué toujours et partout puisque l'existence même d'un chrétien ou d'un Juif, ou d'un polythéisme, est pour lui agression.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 14:19

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:

La religion Musulmane est parfaite; quand a la compréhension de la religion par les hommes non vertueux,
ça donne froid dans le dos.

Ce qui donne froid dans le dos c'est d'entendre dire que la religion musulmane est parfaite, avec les horreurs qu'on peut lire dans le Coran et dans la sunna.

Et ce n'est pas la modestie qui vous caractérise Mohamed.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 15:15

Louis a écrit:
Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:

La religion Musulmane est parfaite; quand a la compréhension de la religion par les hommes non vertueux,
ça donne froid dans le dos.

Ce qui donne froid dans le dos c'est d'entendre dire que la religion musulmane est parfaite, avec les horreurs qu'on peut lire dans le Coran et dans la sunna.

Et ce n'est pas la modestie qui vous caractérise Mohamed.

Et c'est justement sur ce point (l'acquisition de l'humilité) que, à mon avis, Dieu va former l'islam dans les années à venir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Mer 18 Juin 2014, 15:34

Mohamed, que pensez-vous du conflit qui oppose les Sunnites aux Chiites ? Est-ce là le résultat d'une religion parfaite ?
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Jeu 19 Juin 2014, 04:20

Louis a écrit:
Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:

La religion Musulmane est parfaite; quand a la compréhension de la religion par les hommes non vertueux,
ça donne froid dans le dos.

Ce qui donne froid dans le dos c'est d'entendre dire que la religion musulmane est parfaite, avec les horreurs qu'on peut lire dans le Coran et dans la sunna.

Et ce n'est pas la modestie qui vous caractérise Mohamed.

Mon louis, Chaque sourate et chaque verset doit être replacé dans le cadre historique dans lequel il a été révélé. Pour comprendre et interpréter le Coran, il faut donc connaître la petite histoire de chaque verset. Isoler le Coran de son contexte historique, et des traditions qui l’entourent, n’a donc guère de sens. Il est par exemple impératif de les situer dans le cadre de la vie du prophète (sira) . Ceci permet de combler les vides du textes, les allusions
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Jeu 19 Juin 2014, 04:38

dims a écrit:
La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.

Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.

Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.

Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."

Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.

Yeshoua aussi se comporte comme un homme : "Jésus entra et se mit à table.
Ce que voyant le pharisien s’étonna qu’Il ne se fût pas d’abord lavé,
avant de déjeuner".

Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant :
«  Cet homme accueille des pécheurs et mange avec eux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Jeu 19 Juin 2014, 06:18

Cécile a écrit:
Mohamed, que pensez-vous du conflit qui oppose les Sunnites aux Chiites ?  Est-ce là le résultat d'une religion parfaite ?

c'est une sorte de saint barthélemy
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Jeu 19 Juin 2014, 06:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Louis a écrit:
Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:

La religion Musulmane est parfaite; quand a la compréhension de la religion par les hommes non vertueux,
ça donne froid dans le dos.

Ce qui donne froid dans le dos c'est d'entendre dire que la religion musulmane est parfaite, avec les horreurs qu'on peut lire dans le Coran et dans la sunna.

Et ce n'est pas la modestie qui vous caractérise Mohamed.

Et c'est justement sur ce point (l'acquisition de l'humilité) que, à mon avis, Dieu va former l'islam dans les années à venir.

Le Messager d’Allah a dit : « Au début de chaque siècle, Allah envoie un réformateur qui renouvelle à cette communauté les affaires de sa religion. »

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 22 Juin 2014, 19:44

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:
dims a écrit:
La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.

Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.

Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.

Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."

Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.

Yeshoua aussi se comporte comme un homme : "Jésus entra et se mit à table.
Ce que voyant le pharisien s’étonna qu’Il ne se fût pas d’abord lavé,
avant de déjeuner".

Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant :
«  Cet homme accueille des pécheurs et mange avec eux ! »

Je vois pas du tout le rapport ? Avez vous au moins compris pourquoi il mangeait avec les pécheurs ?
Revenir en haut Aller en bas
ismael



Messages : 947
Inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 22 Juin 2014, 20:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Dommage que soient venue ensuite les Sourates de la guerre.

Quant à dire que dans l'islam, la femme est l'égale de l'homme, c'est un rêve à construire en commençant par interdire la polygamie, la répudiation en trois paroles et la lapidation.

Bref, il y a encore du travail à faire pour que l'islam redevienne une religion séparée de la violence et du machisme, comme elle était peut-être avant, à l'âge d'or de l'exil à Médine.
qu'a fait jesus et Saul pendant qu'il convertissait les juifs
Revenir en haut Aller en bas
ismael



Messages : 947
Inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 22 Juin 2014, 20:42

dims a écrit:
La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.
tu compare quelqu'un qui n'a jamais existé a un prophete qui a tant donné
dims a écrit:
Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.
c'est du science fiction
dims a écrit:
Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.
peux nous expliquer ce chapitre (Matthieu, chapitre 6, verset 12)
dims a écrit:
Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."
il y a encore des passages qui sont obscurs comme (Marc 8 :31-33), (Jean 8,44)
dims a écrit:
Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.
Terminons par cette douce parole de Jésus (as) qui demande à Dieu de pardonner aux personnes qui commirent cet acte de la crucifixion. S’il demande pour eux le pardon de Dieu c’est qu’ils commettaient une injustice. Jésus(as) n’est pas venu pour se faire tuer et encore moins se donner lui même, mené à l'abattoir dans la silence comme les chrétiens tentent de le faire avaler avec leurs dogmes largement ultérieur aux faits:
(Luc 23,34)
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Lun 23 Juin 2014, 04:07

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:

c'est une sorte de saint barthélemy

Une sorte de saint Barthelemy qui dure depuis 1400 ans environ...

Aussi cher Mohamed tu dis " Ceci permet de combler les vides du textes, les allusions" en parlant du Coran.
Ca ne te choque pas un texte sacre avec des vides alors que celui-ci pretend que "rien n'a ete omis dans ce Coran"?

La Bible on n'a pas besoin de 50000 textes paralleles pour la comprendre. C'est la toute la difference.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Lun 23 Juin 2014, 12:52

ismael a écrit:
dims a écrit:
La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.
tu compare quelqu'un qui n'a jamais existé a un prophete qui a tant donné
dims a écrit:
Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.
c'est du science fiction
dims a écrit:
Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.
peux nous expliquer ce chapitre (Matthieu, chapitre 6, verset 12)
dims a écrit:
Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."
il y a encore des passages qui sont obscurs comme (Marc 8 :31-33), (Jean 8,44)
dims a écrit:
Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.
Terminons par cette douce parole de Jésus (as) qui demande à Dieu de pardonner aux personnes qui commirent cet acte de la crucifixion. S’il demande pour eux le pardon de Dieu c’est qu’ils commettaient une injustice. Jésus(as) n’est pas venu pour se faire tuer et encore moins se donner lui même, mené à l'abattoir dans la silence comme les chrétiens tentent de le faire avaler avec leurs dogmes largement ultérieur aux faits:
(Luc 23,34)

Donc pour vous musulman Jésus n'a jamais existé ?

Je crois que vous ne saisissez pas le sens de la crucifixion et son importance. Son sacrifice ultime est obligatoire pour pouvoir appliquer la vérité.
Si il n 'avait pas accepter son sort cela aurait voulu dire que ses actes n’auraient pas été conforme à ses mots. Car fuir son sort c'est une attitude humaine, une attitude d’ignorance face à la vérité . Pierre à fuit son sort par peur.

Le Christ dit : " celui qui veut sauver sa vie la perdra celui qui la donnera pour moi la gagnera ". Quand il dit pour moi il dit donc pour le chemin, la vie et la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed-Ibn-Abdellah



Masculin Messages : 73
Inscription : 14/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Lun 23 Juin 2014, 13:12

dims a écrit:
ismael a écrit:
dims a écrit:
La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.
tu compare quelqu'un qui n'a jamais existé a un prophete qui a tant donné
dims a écrit:
Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.
c'est du science fiction
dims a écrit:
Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.
peux nous expliquer ce chapitre (Matthieu, chapitre 6, verset 12)
dims a écrit:
Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."
il y a encore des passages qui sont obscurs comme (Marc 8 :31-33), (Jean 8,44)
dims a écrit:
Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.
Terminons par cette douce parole de Jésus (as) qui demande à Dieu de pardonner aux personnes qui commirent cet acte de la crucifixion. S’il demande pour eux le pardon de Dieu c’est qu’ils commettaient une injustice. Jésus(as) n’est pas venu pour se faire tuer et encore moins se donner lui même, mené à l'abattoir dans la silence comme les chrétiens tentent de le faire avaler avec leurs dogmes largement ultérieur aux faits:
(Luc 23,34)

Donc pour vous musulman Jésus n'a jamais existé ?

Je crois que vous ne saisissez pas le sens de la crucifixion et son importance. Son sacrifice ultime est obligatoire pour pouvoir appliquer la vérité.
Si il n 'avait pas accepter son sort cela aurait voulu dire que ses actes n’auraient pas été conforme à ses mots. Car fuir son sort c'est une attitude humaine, une attitude d’ignorance face à la vérité . Pierre à fuit son sort par peur.

Le Christ dit : " celui qui veut sauver sa vie la perdra celui qui la donnera pour moi la gagnera ". Quand il dit pour moi il dit donc pour le chemin, la vie et la vérité.

calomnies! saint Pierre n'a pas fuir , les apôtres ne sont pas des lâche, tout comme les prophètes n'ont pas commis d'inceste, le Noble Coran le livre de Dieu, a laver l'honneur des prophètes.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Lun 23 Juin 2014, 15:53

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:
dims a écrit:
ismael a écrit:
dims a écrit:
La différence fondamentale entre le Christ et Mohamed c'est leur appartenance.
tu compare quelqu'un qui n'a jamais existé a un prophete qui a tant donné
dims a écrit:
Le Christ appartient au monde de Dieu et le fait savoir par son comportement parfait ( sans péché ) et la justesse de ces paroles. Jésus ne reçoit pas les paroles mais donne ses paroles, ce qui montre qu'il est Dieu.
c'est du science fiction
dims a écrit:
Mohamed appartient au monde des hommes, il se comporte comme un homme ( car il est pécheur ) et il ne donne pas son message mais retransmet un message.
peux nous expliquer ce chapitre (Matthieu, chapitre 6, verset 12)
dims a écrit:
Jésus dit : "Soyez parfait comme votre père céleste est parfait", "Arrière, “Satan” ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle à ma mission, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines."
il y a encore des passages qui sont obscurs comme (Marc 8 :31-33), (Jean 8,44)
dims a écrit:
Si vous voulez le comportement du prophète Mohamed n'est pas en adéquation avec la vérité Divine.
C'est ce qu'on attend d'une personne qui parle de la perfection de Dieu.
Terminons par cette douce parole de Jésus (as) qui demande à Dieu de pardonner aux personnes qui commirent cet acte de la crucifixion. S’il demande pour eux le pardon de Dieu c’est qu’ils commettaient une injustice. Jésus(as) n’est pas venu pour se faire tuer et encore moins se donner lui même, mené à l'abattoir dans la silence comme les chrétiens tentent de le faire avaler avec leurs dogmes largement ultérieur aux faits:
(Luc 23,34)

Donc pour vous musulman Jésus n'a jamais existé ?

Je crois que vous ne saisissez pas le sens de la crucifixion et son importance. Son sacrifice ultime est obligatoire pour pouvoir appliquer la vérité.
Si il n 'avait pas accepter son sort cela aurait voulu dire que ses actes n’auraient pas été conforme à ses mots. Car fuir son sort c'est une attitude humaine, une attitude d’ignorance face à la vérité . Pierre à fuit son sort par peur.

Le Christ dit : " celui qui veut sauver sa vie la perdra celui qui la donnera pour moi la gagnera ". Quand il dit pour moi il dit donc pour le chemin, la vie et la vérité.

calomnies! saint Pierre n'a pas fuir , les apôtres ne sont pas des lâche, tout comme les prophètes n'ont pas commis d'inceste, le Noble Coran le livre de Dieu, a laver l'honneur des prophètes.


Le Christ lui même avait prédit le comportement de pierre : "Avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié trois fois ".

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Lun 23 Juin 2014, 19:09

.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Sam 19 Juil 2014, 14:02

http://www.islamisation.fr/archive/2014/07/19/le-statut-de-dhimmi-exige-aux-chretiens-d-irak-a-mossoul-5413405.html


19/07/2014
Le statut de Dhimmi exigé aux Chrétiens d'Irak à Mossoul
Un contact de l'Observatoire, universitaire copte a reçu hier au soir un courriel du Père Anis Hanna, o.p., un dominicain irakien résidant en France, mais bien sûr toujours en contact avec ses confrères dans son pays. Voici ce qu'il nous rapporte du terrain :
Mardi 15 juillet 2014 : l’État islamique a décrété que les maisons des chrétiens appartiennent désormais à l’État islamique de l’Irak. Les maisons des chrétiens ont été marquées à l’extérieur par une signalisation : « Propriété de l’État islamique. »
Jeudi 17 juillet : le dirigeant de l’État islamique a convoqué les dirigeants de la communauté chrétienne de Mossoul, dans le but de définir le statut des chrétiens dans l’État islamique. Aucun dirigeant de la communauté chrétienne n’était présent à cette convocation. Finalement un décret a été promulgué de la part de l’État islamique. Voici le décret.
« Nous avons informé les dirigeants des chrétiens de venir prendre connaissance de leur statut sous le régime de l’État du califat dans la province de Ninive. Ils ne se sont pas présentés au rendez-vous fixé. Nous avons prévu pour eux les trois choix suivants :
1. Se convertir à l’islam ; 2. Accepter le statut de dhimmi ; 3. En cas de refus du premier ou du deuxième choix, ils seront exécutés par l’épée.
Le prince des croyants, le calife Ibrahim a généreusement laissé aux chrétiens le choix de s’exiler par eux-mêmes à l’extérieur des frontières de l’État islamique. Cela doit être fait avant le dernier délai prévu pour le samedi 19 juillet 2014 à midi. Après ce délai, il n’y aura que l’épée. »
Ce décret a été diffusé à Mossoul et remis à toutes les familles chrétiennes qui restaient encore à Mossoul. Il y avait à peu près 65 familles encore attachées à leur ville. Depuis jeudi après-midi, les familles chrétiennes commençaient à quitter la ville de Mossoul. Elles ont pris avec elles tout ce qu’elles pouvaient emporter : des objets de valeurs comme argent, bijoux, des documents, etc. Mais en quittant la ville, au point de contrôle, ces familles ont été complètement dépouillées de tout ce qu’elles avaient. Elles sont parties les mains vides ! La plupart de ces familles se sont trouvées de nouveau réfugiées à Qaraqosh. D’autres familles se sont dirigées vers Erbil, la capitale du Kurdistan. Actuellement aucune famille, aucun chrétien ne se trouve à Mossoul. Tous ont abandonné la ville. En outre, l’État islamique a coupé l’approvisionnement en eau potable des villes chrétiennes de Telkeif, Tellesqif, Batnaya. La peur et la panique ravagent le cœur des habitants de ces trois villes. Déjà, il y a un mois, la ville de Qaraqosh (ville de chrétienne de 45 000 habitants) a été sanctionnée pareillement par l’État Islamique. Les habitants de Qaraqosh ont trouvé une solution provisoire en creusant des puits d’eau potable. Le premier puits a été creusé et mis en fonction le samedi 12 juillet. On attend encore trois autres puits d’eau potable à creuser et à mettre en fonction."
Cette alternative de la Dhimma fixée depuis le 7ème siècle par le calife Omar : conversion, ou  impôt + interdiction de diffuser le christianisme, ou la mort, est écrit en toute lettre dans les traités de droit islamiques vendus actuellement dans les hypermarchés Carrefour ! Voir notre reportage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Sam 19 Juil 2014, 14:49

Cécile a écrit:
Mohamed, que pensez-vous du conflit qui oppose les Sunnites aux Chiites ?  Est-ce là le résultat d'une religion parfaite ?

Bonjour Cécile , ce que tu dis est bien vrai mais ce n'est pas uniquement des affrontements entre Sunnites et Chiites , regarde un tantinet les massacres envers les chrétiens l'Islam est très violent et sans pitié .
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Sam 19 Juil 2014, 22:21

"A Washington, le département d'État a condamné «la persécution systématique des minorités» par l'État islamique, qui veut «diviser et détruire l'Irak et aller à l'encontre de l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique de l'islam»."  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes 

Rappel : La Dhimma est un historique. C'est le statut qu'octroie l'Islam civilisationnel aux minorités cités dans le Coran, puis pour des raisons diverses étendu à d'autres minorités rencontrées durant les expéditions et conquêtes. 

Le professeur de droit Antoine Fattal  (Antoine Fattal termine ses études de droit en 1946 par une soutenance de thèse sur le sujet du Statut Légal des Non-Musulmans en pays d'Islam ; ce travail lui vaut le prix « Robert Dennery ». Publié en 1958, sa thèse demeure toujours un ouvrage de référence sur le droit des minorités en pays musulman) offre l'analyse suivante de la dhimmitude après avoir étudié strictement la loi islamique au regard de l'Histoire et des textes de droit classiques des écoles juridiques islamiques


La Dhimma (ou la dhimmitude) est le résultat direct du djihad, une fois la bataille remportée


.La Dhimma est liée à la distinction islamique entre dar al-harb (territoire ou «maison» de la guerre) et dar al-islam (maison de l'islam). La maison de l'islam englobe tous les territoires soumis à l'autorité musulmane.

Cette "maison de l'islam" est dans un état de guerre perpétuelle avec le dar al-harb des non musulmans, sans exception aucune.

Les habitants de la maison de la guerre sont appelés les harbis, toutes les écoles juridiques classiques affirment que ces infidèles n'ont aucun statut légal codifié par Allah dans le Coran, s'ils n'ont pas pactisé, s'ils ne reconnaissent pas l'autorité islamique alors leurs biens et leurs personnes (leurs vies)  sont mubah, c'est à dire à la merci des croyants musulmans.

Toutefois, lorsque les musulmans sont dans un situation de subordination, ils peuvent négocier une trêve avec les harbis d'une durée qui ne peut excéder dix ans. Les croyants devront révoquer la trêve une fois la période écoulée, cette révocation  est alors unilatérale dès qu'ils reprennent le dessus, suivant l'exemple du Prophète à Hudaibiyya

Le 'dhimmi est un citoyen de seconde classe, il ne dispose pas des mêmes droits et libertés que le fidèle musulman. ( Si le dhimmi acquiert un statut juridique indépendant ou privilèges associés à sa position personnelle, s'il peut avoir ses propres tribunaux, ce n'est que parce qu'il ne peut partager avec les fidèles les avantages de leur propre justice, qui est essentiellement religieuse.) Seul un juge musulman peut juger un musulman, un conflit qui opposera un dhimmi et un musulman ne peut jamais être équitable. Le témoignage d'un dhimmi n'est pas de la même valeur, un vol sur un dhimmi est non seulement difficile à prouver (parole du musulman contre celle de l'infidèle) mais qui plus est, le vol d'un bien de dhimmi n'entraine pas l'amputation prévue par le coran lorsqu'il s'agit d'un vol entre "frères" en islam ou lorsqu'un dhimmi vole le bien d'un musulman.

Le dhimmi est mal perçu, le fait qu'il garde sa foi et ses traditions cultuelles/culturelles en Terre d'Islam est souvent la cause des vexations et humiliations, a terme les communautés dhimmi se convertissent pour des raisons diverses : l’impôt lourd, les dhimmis assument la quasi totalité des charges fiscales, ceci est une constante, l'inégalité sociale et juridique, la pression, la peur

On rappelle sans cesse au dhimmi son statut inférieur, progressivement les postes élevés dans la société lui sont rendus inaccessibles.


En aucun cas, le dhimmi n'est l'égal d'un musulman. Il est condamné à l'inégalité sociale et fait partie d'une caste méprisée: les inégalités pour ce qui concerne ses droits personnels, les inégalités en matière de fiscalité, et l'inégalité devant la loi, puisque son témoignage n'est ni acceptée par les tribunaux musulmans de la justice, ni même, pour le même délit mineur, la peine est la même ... aucune relation amoureuse et amicale, pas de communion possible entre les musulmans et les dhimmis. La dhimma est clairement une forme radicale d'apartheid, la séparation n'étant pas raciale, mais communautaire et religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 10:59

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:
les paroles de Dieu sont toujours véridique ...

Cet extrait de film s'appuie sur la version musulmane.
Tout ce qui s'y dit est faux : il n'y aucune égalité entre femmes et hommes, "les hommes ont autorité sur les femmes..." dit le Coran.

S'allier avec les chrétiens était une ruse de la part de Mahomet :
https://www.youtube.com/watch?v=t4fbMOw9N6E
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 11:02

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:


La religion Musulmane est parfaite...

Oui parfaite pour attaquer et piller les caravanes, combattre les non musulmans, tuer des opposants civils qui ont critiquer Mahomet et sa religion, se marier avec des petites filles non pubères, autoriser le mariage temporaire, etc...
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 11:11

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Dommage que soient venue ensuite les Sourates de la guerre.

Quant à dire que dans l'islam, la femme est l'égale de l'homme, c'est un rêve à construire en commençant par interdire la polygamie, la répudiation en trois paroles et la lapidation.

Bref, il y a encore du travail à faire pour que l'islam redevienne une religion séparée de la violence et du machisme, comme elle était peut-être avant, à l'âge d'or de l'exil à Médine.

“ Et lorsqu’ils souhaitent la paix, fais de même, et place ta confiance en Dieu…”Sourate 8.V61.2

" Autorisation leur est donné de se défendre lorsqu’ils sont combattus…" Sourate 22.V39.

Mais tu en as oublié plein d'autres :

2-193. Et COMBATTEZ-LES jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'HOSTILITÉS, sauf contre les INJUSTES .

2-216. Le COMBAT vous a été PRESCRIT alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'AVERSION pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

2-217. Ils t'interrogent sur le fait de FAIRE LA GUERRE pendant les mois sacrés. - Dis : «Y COMBATTRE est un péché grave, mais PLUS GRAVE encore auprès d'Allah est de FAIRE OBSTACLE au sentier d'Allah, D’ÊTRE IMPIE envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d'EXPULSER de là ses habitants . L'association est plus GRAVE que le MEURTRE .»

3 - 151. Nous allons jeter la TERREUR dans les coeurs des MÉCRÉANTS. Car ils ont associé à Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le FEU sera leur refuge. Quel mauvais séjour que celui des injustes !

3-200. Ô les croyants ! Soyez ENDURANTS . Incitez-vous à L’ENDURANCE

9-29. COMBATTEZ ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'INTERDISENT pas ce qu'Allah et Son messager ont INTERDIT et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après S’ÊTRE HUMILIÉS

etc...

Des versets, comme ça, Il y en a des centaines


Mais il y a aussi les hadiths :
“ Le verset : "Vous (les musulmans) êtes le meilleur des peuples jamais créés dans l’humanité." signifie le meilleur des peuples pour les gens puisque vous les avez amenés enchaînés par le cou jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam. ” (récit d’Abu Huraira, Bukhari LX 80)


“ Le messager d’Allah a dit : J’aime combattre sur le chemin d’Allah et être tué, combattre et être encore tué et combattre encore et être tué une nouvelle fois.
“ Le Prophète a dit : - Celui qui participe à la guerre sainte pour la cause d’Allah et si rien ne l’y oblige à part la croyance en Allah et en ses apôtres, sera récompensé par Allah par une récompense, un butin ou par l’entrée au paradis. [...] J’aurais aimé mourir en martyr au jihad pour la cause d’Allah puis retrouver la vie, puis à nouveau mourir en martyr et retrouver la vie puis mourir encore en martyr pour Sa cause. ” (récit de Abu Huraira, Bukhari II 35)

Mohamed a participle à 19 expéditions :
N° 3733 ; relate par Abou Ishaq : “Le prophète a participé à 19 expéditions et j’ai participé à 17 expéditions avec lui. La première fut Al- 'Ushayra, ou 'Usayra
(Boukhari ; livre 67 des expéditions ; chap I : L’expédition de Al- 'Ushayra, ou 'Usayra)

Tués pour avoir refusé de reconnaître Mohamed comme messager d’Allah
N° 4107 : 'Imran ibn Husayn a dit : Le prophète reçut une délégation des Banu Tamim et leur dit : « Acceptez la bonne nouvelle, Ôh Banu Tamim ! ». Ils lui ont dit : « Messager d’Allah, tu nous as apporté la bonne nouvelle, donne-nous alors quelque chose ». La désapprobation se vit sur le visage de Mohamed.
Ibn Ishaq a dit : le prophète a envoyé une expédition contre les Banu'l-'Anbar de la tribu des Banu Tamim ; Ils ont tué certains d’entre eux et ont pris des captives
(Boukhari ; livre 67 des expéditions ; chap 64 : la délégation des Banu Tamim)

J’ai vaincu par la terreur :
n° 2815 : le messager d’Allah a dit : j’ai été envoyé avec des paroles substantielles et j’ai vaincu par la terreur…
( Livre 60 : du Jihad ; chap120 : Sur ces paroles du prophète : J’ai vaincu par la terreur sur une distance d’un mois de marche).
N° 328 : Le prophète a dit : « on m’a donné 5 faveurs que personne n’a eues avant moi : j’ai eu la victoire grâce à la terreur que j’inspirais sur une distance d’un mois de marche, …
(Livre 7 : Les ablutions sèches)

Un vieillard abattu pour ne pas avoir prié comme les musulmans :
N° 1017 et 1020: Abdoullah a dit : En récitant la sourate An-Najm, ceux qui étaient avec le prophète se prosternèrent à l’exception d’un vieillard qui leva une poignée de sable au niveau de son front et dit : cela me suffit… Je l’ai vu après cela abattu en tant que mécréant
(Livre 23 : la prosternation pendant la récitation du Coran ; Chap 1 : sur ce qui a été rapporté à propos de la prosternation et de sa sunna)

Mohamed a interdit de tuer les femmes et les enfants pendant la guerre, (mais seulement pendant la guerre…)
n° 2850 : On interrogea le prophète sur le fait d’attaquer les polythéistes durant la nuit et de toucher leurs femmes et les enfants; il répondit : « ils font partie d’eux, il n’y a de protection que pour Allah et son messager »
(livre 60 le jihad; chap 144 Sur le fait que des enfants soient touchés lors d’une attaque de nuit)


N° 2854 : le prophète a dit : « celui qui change sa religion tuez-le ! »
(livre 60 le jihad; chap 147 : sur le fait qu’on ne doit pas châtier comme le fait Allah)

Le meurtre de Kaab ibn al-Ashraf (Il sera tué par un groupe de 5 hommes faisant semblant de vouloir lui emprunter de l’argent (la taqia ?)
N° 3811 : Le messager d’Allah a dit : Qui s’occupera de Kaab ibn al-Ashraf ? Il a insulté Allah and son Messager.
(Livre 67 : Les Expeditions Chap12 : le meurtre de Kaab ibn al-Ashraf)

Meurtre pendant le sommeil :
N° 2859 et 2860 : Le messager d’Allah envoya contre Abou Rafi’ un groupe d’hommes. C’était Abdallah ben ‘Utayk qui entra de nuit chez lui et le tua alors qu’il dormait.
(60 - Livre du Jihad /chap 152 : Sur le fait de tuer un associateur pendant qu’il dort)

Tué pour avoir injurié le Messager d’Allah :
N° 2867 : le prophète dit : « Qui se charge de Kaab ben Achraf , il a insulté Allah et son messager ? ». Ben Maslama qui se porta volontaire, se présenta chez Kaab en faisant semblant d’être un ennemi de Mohamed ; puis resta à lui parler jusqu’au moment où il put l’abattre.
(60 - Livre du Jihad /chap 155 sur le fait de mentir pendant la guerre)

Le meurtre de Ibn Khattal :
N° 2879 - Lors de son entrée victorieuse à la Mecque, Mohamed enleva son casque et un homme vint lui dire : Ibn Khattal est accroché aux voiles de la Kaaba. Il lui répondit : « Tuez-le » (Livre 60 : Le Jihad ;Chap 166 : Sur le fait de tuer un prisonnier)

Le jihad ne concerne que les hommes; celui des femmes c’est le pèlerinage
2630 : Quelle est la meilleure œuvre d’après le messager d’Allah ? La prière en son temps, ensuite la piété et ensuite le jihad pour la cause d’Allah
2632 : pour les femmes, le meilleur jihad c’est le pèlerinage
(livre 60 le jihad ; chap 1 Sur le mérite du Jihad)

N° 2996 : le prophète se dirigea vers l’école des juifs (à Médine) et leur dit : « Embrassez l’islam et vous serez en paix ; sachez que je veux vous faire sortir de ce pays ; que celui qui ne veut pas perdre ses biens le vende. Sachez que la terre est à Allah et à son messager ».
(Livre 62 : le tribut (jezia) et l’arrêt temporaire des hostilités ; Chap 6 du fait de faire sortir les juifs de la péninsule arabique)

Un prophète peut-il commettre pareilles atrocités ?
Livre 4 des ablutions Chap 66 : Sur l’urine des dromadaires
N° 231 : Des hommes tuèrent le berger de Mohamed et ont volé ses chamelles. « …Il donna l’ordre de leur couper les mains et les pieds, de leur crever les yeux et les laissa sans boire… »

Huit hommes ont tué le berger, volé les chamelles et sont retombés dans la mécréance. Mohamed a ordonné de leur couper les mains et les pieds ; de chauffer des clous pour leur crever les yeux et les laissa mourir de soif.
(Autres versions du même hadith : n° 1430, 2855, 3956, 5361, 5362, 5395, 6417 et 6420)

N° 2201 : Le prophète a ordonné de couper et de brûler les palmiers des banou Nadir
(Livre 46 : le labourage ; Chap 6 sur le fait de couper les arbres et les palmiers)


“ Un homme vint voir le Saint Prophète et dit : Qui est le meilleur des hommes ?
Il répondit : Celui qui combat sur le chemin d’Allah épuisant sa santé et risquant sa vie. ” (récit d’Abu Saïd Khudri, Muslim XX 4652)

“ Le messager d’Allah a dit :
- Il y a une autre action qui élève la position d’un homme au paradis à un niveau cent fois plus haut, l’espace entre deux niveaux étant la distance entre le paradis et la terre.
Il (Abu Saïd) dit : Quelle est cette action ?
Il répondit : - Le jihad sur le chemin d’Allah ! Le jihad sur le chemin d’Allah. ” (récit d’Abu Saïd Khudri, Muslim XX 4645)

“ [Le Prophète a dit] : Ne sont pas égaux ceux des croyants qui s’assoient et ceux qui combattent pour la cause d’Allah. ”(Zaid ibn Thabit, Bukhari LX 116)

“ Le messager d’Allah a dit : Celui qui meurt sans avoir combattu sur le chemin d’Allah et n’a pas exprimé le désir de combattre pour le jihad meurt de la mort d’un hypocrite. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim XX 4696)

“ L’apôtre d’Allah a dit : J’ai été désigné pour combattre les gens jusqu’à ce qu’ils disent : personne ne peut être adoré sinon Allah… ” (récit d’Anas bin Malik, Bukhari VIII 387)

“ Le messager d’Allah a dit : J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)

“ Le Prophète a dit : J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est son serviteur et son Prophète, qu’ils se tournent vers notre Qibla, qu’ils mangent ce que nous sacrifions et qu’ils prient comme nous. ” (récit d’Anas ibn Malik, Dawud XIV 2635)

“ L’apôtre d’Allah a dit : - Sache que le paradis est à l’ombre des épées. ” (récit d’Abdullah ibn Abi Aufa, Bukhari LII 73)

“ L’apôtre d’Allah a dit : Le butin est devenu légal pour moi. ” (récit de Jabir ibn Abdullah, Bukhari LIII 351)

“ Un aveugle avait pour femme une esclave, enceinte, qui insultait et dénigrait le Prophète. Il le lui avait interdit mais elle ne cessait pas. Il la réprimandait mais elle n’abandonnait pas cette habitude. Une nuit, elle commença à calomnier et injurier le Prophète. Alors il prit un poignard, le plaça sur son ventre, appuya et la tua. Un enfant qui sortit d’entre ses jambes fut sali par le sang qui était là.
Quand vint le matin, le Prophète apprit cela. [...] Le Prophète dit : Ô sois mon témoin, il n’y aura pas de représailles pour le sang de cette femme. ” (récit d’Ibn Abbas, Dawud XXXVIII 4348)

“ Il y avait un homme enchaîné à côté d’Abu Muisa. Mu’adh demanda : - Qui est-ce ?
Abu Muisa dit : - C’est un juif qui est devenu musulman et qui est retourné au judaïsme.
Abu Muisa demanda ensuite à Mu’adh de s’asseoir à côté mais Mu’adh dit : - Je ne vais pas m’asseoir avant qu’il soit tué. C’est la loi d’Allah et de son Apôtre et il le répéta trois fois.
Alors Abu Musa ordonna qu’il soit tué et il fut tué ” (récit d’Abu Burda, Bukhari LXXXIV 58)

“ Une juive insultait et dénigrait le Prophète. Un homme l’étrangla jusqu’à ce qu’elle meure. L’apôtre d’Allah déclara qu’il n’y avait pas de prix à payer pour son sang. ” (récit d’Ali ibn Abu Talib, Dawud XXXVIII 4349)

“ Le messager d’Allah a dit :
-Quand arrivera le jour de la résurrection, Allah fournira à chaque musulman un juif ou un chrétien et dira : "c’est ton remplaçant dans le feu de l’enfer." ” (récit d’Abu Musa, Muslim XXXVII 6665)

“ L’apôtre d’Allah a dit : Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. ” (récit d’Abu Burda, Muslim XXXVII 6666)

----------------------

Sira d’Ibn Hisham

I) Le jour de la prise de la Mecque, Mohamed ordonna l’exécution de 8 personnes :

- Ibn Khattal (hadith ci-dessus) et ses 2 chanteuses (une des 2 réussit à s’enfuir) : Il lui est reproché d’avoir apostasié et d’avoir tué son esclave ; or le Coran (2 :178) n’interdit pas de tuer l’esclave qui est une propriété privée. Aux 2 chanteuses il est reproché d’avoir caricaturé le prophète en chansons.
- Al Huwayrith ibn Nouqaidh : il lui est reproché d’avoir insulté le prophète lorsqu’il était à la Mecque (avant l’Hégire)
- Mikyas ibn hubaba : il lui est reproché d’avoir tué un musulman qui avait tué son frère (or le Coran dit œil pur œil…)
- Sarah : s’enfuit puis tuée plus tard à l’époque du calife Omar, il lui est reproché d’avoir insulté le prophète lorsqu’il était à la Mecque
- Abdoullah ibn saad : frère de lait de Othman (3° calife) qui demanda sa grâce auprès du prophète qui ne répondit pas. Le prophète dit à ses compagnons : « Je n’ai pas répondu espérant qu’un de vous le décapite » ; il fut ainsi gracié après avoir embrassé l’islam. Ex. scribe de Mohamed, il lui est reproché d’avoir apostasié et d’avoir dit « Mohamed écrit tout ce que je lui dicte sur le Coran »
- Ikrima ibn Abi Jahl : gracié après avoir fuit et après avoir embrassé l’islam

II) 40 mecquois furent faits prisonniers lors de la bataille de Badr (624), ils furent tous relâchés contre rançon, sauf deux qui ont été décapités :
- Al Nadr Ibn al Harith qui avait dit (avant 622) que les contes de Perse et d’Inde étaient meilleurs que son Coran
- et Oqba ibn Mouit pour avoir faillit étrangler Mohamed (avant 622). Au moment de son exécution il dit : « qui s’occupera de mes enfants ? »; réponse de Mohamed : « l’enfer ! »
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 11:14

Mohamed-Ibn-Abdellah a écrit:


Mon louis, Chaque sourate et chaque verset doit être replacé dans le cadre historique dans lequel il a été révélé. Pour comprendre et interpréter le Coran, il faut donc connaître la petite histoire de chaque verset. Isoler le Coran de son contexte historique, et des traditions qui l’entourent, n’a donc guère de sens. Il est par exemple impératif de les situer dans le cadre de la vie du prophète (sira) . Ceci permet de combler les vides du textes, les allusions

Faux ! et tu ne l'as jamais prouvé, tu ne fais que répéter ce qu'on t'a appris... essayes de démontrer que les versets que j'ai cité plus haut sont isolés de leur contexte.
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 11:17

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
http://www.islamisation.fr/archive/2014/07/19/le-statut-de-dhimmi-exige-aux-chretiens-d-irak-a-mossoul-5413405.html

19/07/2014
Le statut de Dhimmi exigé aux Chrétiens d'Irak à Mossoul

Ils ne font qu'appliquer la loi islamique telle qu'elle était à l'époque de Mahomet, ni plus ni moins
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 11:38

eric121 a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
http://www.islamisation.fr/archive/2014/07/19/le-statut-de-dhimmi-exige-aux-chretiens-d-irak-a-mossoul-5413405.html

19/07/2014
Le statut de Dhimmi exigé aux Chrétiens d'Irak à Mossoul

Ils ne font qu'appliquer la loi islamique telle qu'elle était à l'époque de Mahomet, ni plus ni moins

Oui. Dans leurs esprits fêlés, ils reproduisent ce qu'ils pensent être le "contexte historique" pour pouvoir appliquer la sharia et les autres règles de l'islam dans toute leur rigueur inhumaine et moyenâgeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien   Dim 20 Juil 2014, 12:09

Dreuz n'est pas ma tasse de thé, mais là l'Abbé Arbez est très bon et juste. (Abbé Alain René Arbez, Curé de l'unité pastorale Nations Unies/St-Jean (Genève-centre) Délégué aux relations avec le judaïsme, Consulteur islam pour la conférence des évêques suisses.)



Saint Vincent de Paul et les esclavagistes du Maghreb

Posted On 18 juil 2014
By : Abbé Alain Arbez

L’aventure humaine et spirituelle de St Vincent de Paul au 17ème siècle mérite réflexion. Comment un saint homme, connu pour sa compassion et son esprit pacifique, en est-il venu à souhaiter et préparer une intervention armée en Méditerranée pour secourir les dizaines de milliers de chrétiens déportés comme esclaves ou emprisonnés et maltraités dans les geôles islamiques du Maghreb ?
Auparavant, après la prise de Constantinople en 1453, durant laquelle les Ottomans allèrent jusqu’à violer les religieuses sur les autels des basiliques chrétiennes pour savourer leur victoire, la géopolitique de l’Europe s’est transformée. Les Ottomans étendent leur zone d’influence, ils conquièrent l’Egypte des mamelouks, la Mecque et l’Arabie, Bagdad et la Mésopotamie, ils occupent les Balkans où ils brutalisent les populations.
C’est alors que les pirates barbaresques établis au Maghreb apportent leur puissante contribution au Sultan de la Sublime Porte qui déploie sa domination sur toute l’Afrique du Nord, à l’exception du Maroc. Leur intense activité de razzia et de rançonnement va faire vivre les populations maghrébines et enrichir Istanbul de manière fulgurante. Comme les Barbaresques vouent une haine féroce envers les chrétiens, ils attaquent systématiquement les villes côtières en Méditerranée, pour les piller et massacrer les habitants. Ils brûlent les églises, capturent les jeunes femmes et les jeunes garçons qu’ils expédient à Istambul pour les harems et les loisirs sexuels des dignitaires musulmans.
Année après année, la méditerranée est constamment le théâtre de tragédies : les Barbaresques interceptent les navires européens chargés de marchandises et de richesses. Ils récupèrent le butin et font prisonniers les passagers, hommes, femmes et enfants destinés à être vendus comme esclaves. Des personnalités de la noblesse française, italienne, espagnole sont prises en otages et libérées contre forte rançon. C’est ainsi que leurs forfaits vont contribuer à consolider l’Empire turc et à développer leurs implantations au Maghreb.
Alger et Tunis deviennent les places fortes et les bases arrières de la piraterie musulmane. Les Turcs et les pirates maghrébins organisent ensemble les trafics humains et les prises de butin, rendant de plus en plus difficile la situation des états chrétiens dans les échanges commerciaux.
Le pape Pie V cherche à mettre en place une stratégie qui puisse desserrer l’étau des Turcs sur l’Europe et la méditerranée. Cela aboutit à la bataille de Lépante en 1571, qui met en échec une des tentatives turques de conquérir l’Europe chrétienne et de faire flotter la bannière islamique dans toutes ses capitales.
Mais le brigandage massif se poursuit grâce aux réseaux des pirates barbaresques qui interceptent tout ce qui doit effectuer la traversée, matériaux, épices, objets précieux, êtres humains. Les états chrétiens comme la France, l’Angleterre, l’Espagne, ne réagissent pas, ils acceptent de payer des tributs considérables, des rançons énormes, tandis que d’autres comme les Républiques italiennes, les Etats pontificaux, Malte, l’Autriche et la Russie refusent catégoriquement de négocier avec les pirates de Barbarie.
Les captifs de toutes origines s’entassent néanmoins au cours du 16ème siècle dans les bagnes de Tunis et d’Alger. C’est l’expérience que fait Vincent de Paul lui-même, puisqu’il est fait prisonnier avec beaucoup d’autres passagers lors d’un voyage en 1605.
Vincent Depaul est né en 1576 près de Dax. Brillant dans les études, il s’oriente vers l’Ordre des Cordeliers (Franciscains) et il est ordonné prêtre en 1600. En voyage à Marseille, il prend le chemin du retour vers Narbonne en prenant le bateau. Mais les pirates sachant que le navire est chargé de marchandises l’arraisonnent sabre à la main. Ils l’escortent jusqu’à Tunis, où l’entrée du port est noire de monde criant « Allah ou Akbar » et exultant d’avance à la vue du navire marchand capturé.
Après l’accostage, les notables sont mis à part pour être restitués contre rançons, et les autres passagers acheminés vers le lieu de vente des esclaves. Alger compte alors environ trente mille esclaves chrétiens, Tunis autour de six mille. Vincent est vendu à un vieux fondeur alchimiste chez lequel il doit tenir douze fourneaux.

Ayant constaté son intelligence et sa culture, son maître cherche par tous les moyens à le convertir à l’islam, sans succès. Puis il le revend à un propriétaire terrien. Vincent est conscient de la condition insupportable des milliers d’esclaves chrétiens en terre d’islam. Il apprend que la Sublime Porte ne respecte pas le traité signé en 1604 avec la France pour libérer les esclaves. Il se demande comment alléger les souffrances des prisonniers.

Mais les circonstances favorables de ses allées et venues dans la propriété où il travaille lui permettent un jour de s’enfuir, après deux ans de captivité et de travail forcé. Accompagné d’un autre candidat au retour, c’est dans une barque qu’ils traversent périlleusement la mer pour aboutir finalement à Aigues-Mortes.

De là, Vincent de Paul se rend à Rome où il partage son souci du sort des esclaves avec l’ambassadeur de France. De retour à Paris, il fait la rencontre du cardinal de Bérulle, et met au point – grâce à des mécènes – son projet de fonder une société au service des pauvres, la société des dames de Charité. Nommé aumônier des galères du roi, il va au devant des condamnés pour les assister. Sensible au sort tragique des enfants abandonnés dans les rues de Paris, il parvient à en sauver des milliers en quelques décennies. Sa rencontre prolongée avec François de Sales, évêque de Genève, l’enracine dans sa volonté d’apporter des secours spirituels à ceux qui en ont le plus besoin.

En mai 1627, il crée les Prêtres de la Mission, avec l’appui du roi Louis XIII. Cette congrégation prendra le nom de « lazaristes ». Le désir d’organiser le soulagement des souffrances, c’est aussi pour Vincent le projet de venir en aide aux esclaves prisonniers des bagnes de Barbarie, au Maghreb. Il fonde une œuvre en 1645, qui lui permet de faire délivrer plusieurs milliers de captifs chrétiens par paiement de rançon, mais il met en place une sorte d’aumônerie qui se soucie d’offrir un soutien spirituel et une amélioration des conditions de vie. Les missionnaires envoyés par Vincent vont se heurter à l’hostilité des chefs musulmans qui répugnent à voir des prêtres sur le sol de l’islam et qui ont déjà à plusieurs reprises refusé catégoriquement la construction de chapelles. La conversion surprise au catholicisme du fils du bey de Tunis parti avec sa suite se faire baptiser en Espagne n’arrange pas les choses.

Avançant en âge, et actif au service des pauvres et des souffrants de son temps, Vincent se rend compte que les accords et traités passés avec les autorités islamiques ne sont jamais respectés. Les navires des Barbaresques mandatés par le Sultan et sous l’autorité des deys de Tunis et d’Alger abordent les bateaux marchands des états chrétiens, les pillent et capturent les passagers. Les captifs sont traités comme du bétail, et vendus à leur arrivée. Les jeunes femmes, y compris les religieuses, sont expédiées dans les harems des dignitaires et du sultan. Les souverains européens protestent continuellement contre ces exactions, et pourtant rien ne change. Le roi de France montre des réactions assez molles, et il ne semble pas décidé à faire la guerre aux pirates musulmans. Le dey d’Alger a beau jeu de souligner ironiquement cette attitude velléitaire : « Ces Européens ont des cœurs de femmes ! Ils ne tourmentent point leurs ennemis ! »

De son côté, le grand Bossuet, dans son éloge de Pierre de Nolasque, écrit : « S’il y a au monde quelque servitude capable de représenter la misère extrême de la captivité horrible de l’homme sous la tyrannie du démon, c’est l’état d’un captif chrétien sous les mahométans, car le corps et l’esprit y souffrent une égale violence… »

Un prêtre genevois de la Mission, le père Noueli, raconte que circulant en soutane dans les rues d’Alger pour visiter les esclaves chrétiens mourants, appartenant à des musulmans, il est pris par les autochtones pour un juif, et les enfants lui crachent au visage, en l’appelant « papa des hébreux » et en l’insultant copieusement. Tout chrétien ou tout juif, en tant qu’infidèle, peut être poignardé dans le dos à tout moment.

Face à cette redoutable dégradation générale, ayant essayé tous les moyens pacifiques, diplomatiques, mis en échec par la stratégie musulmane, Vincent de Paul en arrive à ne plus se satisfaire de son Œuvre des Esclaves, et il envisage donc à partir de 1658 la manière forte pour résoudre le problème lancinant des captifs chrétiens en Barbarie. Pour cela il s’appuie sur son réseau de consuls présents dans les villes maritimes du Maghreb.


N’obtenant aucun résultat concret de la part du roi de France, Vincent de Paul constate que les succès défensifs déjà réalisés en Afrique du Nord par les Vénitiens, les Génois et les Maltais sont utiles mais insuffisants, et il prend la décision de financer lui-même une expédition militaire pour aller au secours des esclaves et des captifs, et pour stopper les persécutions et les exactions permanentes des Barbaresques. Des notables contribuent aux frais de cette entreprise de nettoyage des côtes de l’Algérie. Mais Vincent de Paul meurt en 1660, avant d’en voir les premiers résultats. La même année, Louis XIV envoie enfin une quinzaine de navires au devant des Barbaresques. Cela aboutit à un traité, signé par le dey d’Alger en 1666, garantissant la sûreté de la navigation chrétienne en Méditerranée. En 1668, l’abbé Alméras, successeur de Vincent de Paul, prend en charge la supervision des esclaves chrétiens en Barbarie. Mais la piraterie islamique reprend de plus belle, et la situation continue de se péjorer. Toutefois, le sultan du Maroc accepte de négocier avec la France et ouvre Fès aux Européens, ce qui n’empêche nullement les Algériens de continuer de nuire.

Lors des funérailles de Marie Thérèse d’Autriche, Bossuet s’exclame : « Alger ! Riche des dépouilles de la chrétienté, tu disais en ton cœur avare : je tiens la mer sous mes lois et les nations sont ma proie. Mais nous verrons la fin de tes brigandages ! »
Un nouveau traité signé en 1684 est de nouveau violé par les forbans islamiques. La France bombarde Alger et Cherchell. En représailles les Algérois exécutent de nombreux captifs. Nouveau bombardement.

Atermoiements du roi de France. Un peu plus tard, un nouveau projet de libération des territoires maghrébins est proposé à son successeur le roi Louis XV. Dans ses annales, le prêtre et savant italien Ludovico Muratori écrit : « Ce sera toujours une honte pour les Puissances de la chrétienté, aussi bien catholiques que protestantes, que de voir qu’au lieu d’unir leurs forces pour écraser, comme elles le pourraient, ces nids de scélérats, elles vont de temps à autre mendier par tant de sollicitations et de dons ou par des tributs, leur amitié, laquelle se trouve encline à la perfidie ».

Ce sont les Espagnols qui maintiennent la pression et qui reprennent Oran en 1732. Mais ils ne parviennent pas à briser les chaînes des milliers de prisonniers.

Nouveau traité signé par le Premier Consul avec Alger en 1801, aussitôt transgressé, comme d’habitude, mais le trafic s’atténue quelque temps. Lors du Congrès de Vienne, les Anglais et les Français semblent d’accord pour une intervention contre les pirates d’Alger. L’amiral Smith adresse un message à tous les gouvernements européens. En 1824, les esclaves chrétiens sont toujours au nombre d’arrivages de dix mille par an.

C’est en 1830 que le corps expéditionnaire français fort de trente sept mille hommes débarque à Alger. Deux cent ans après son initiative, le projet de Vincent de Paul aboutit sur le terrain. Les esclaves sont libérés.
La presse internationale salue avec enthousiasme la réussite de l’expédition. La Suisse déclare que la prise d’Alger est une victoire de la civilisation.

« Un succès vient de couronner une glorieuse entreprise tentée contre le plus puissant des états d’Afrique asile du brigandage ! Elle promet la sécurité de la Méditerranée, elle brisera les fers des esclaves chrétiens ».

Jules Ferry lui-même y voit un « acte de haute police méditerranéenne ».

Les Lazaristes de Vincent de Paul maintiennent leur Œuvre en Algérie, en Tunisie et au Maroc, au service des plus pauvres.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez pour Dreuz.info.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dialogue Musulmans avec un grand Roi Chrétien
» Origène, le premier grand théologien chrétien
» Défenestration d’un chrétien par des musulmans
» Un dialogue entre un musulman et un chrétien
» Pakistan : Un chrétien est battu à mort pour avoir utilisé une tasse réservée aux musulmans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: