DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L'assoiffé
Administrateur


Messages : 2619
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 19:34

Espérance a écrit:
Pour ma belle-mère qui avait eu un avc et ne parlait plus, ne mangeait plus et était plutôt comme un légume, le médecin a réuni la famille et a proposé qu'on lui pose une sonde gastrique pour l'alimenter, sinon c'était la mort assurée.
Nous avons tous donné notre autorisation et ma belle-mère a vécu 2 ans avec sa sonde, toujours sans parler et nous ne savions même pas si elle nous reconnaissait. Mais au moins, elle est partie "normalement".

Espérance, Croyez-vous que de ne pas avoir accepté aurait été une mort normale aussi pour votre belle-mère? C'est une question qui m'interpelle... (Soyez toujours à l'aise de répondre ou non).

Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Messages : 2619
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 19:37

Simon1976 a écrit:
L'assoiffé a écrit:
D'ailleurs, le Canada tente de retourner cette loi du Québec qu'il trouve immorale. (Le reste du Canada étant beaucoup plus conservateur que le Québec sur ces questions)

Le code criminel canadien interdit l'euthanasie et le suicide assisté. Nos élus ont-ils oublié ça ?

Ah, mais c'est vrai, ils ont trouvé un autre terme qui veut dire la même chose: aide médicale à mourir !

Ils peuvent bien vouloir enlever le crucifix, ce n'est pas le Christ qu'ils servent, c'est satan. spiderman

Semblerait que l'aide médicale à mourir soit un soin... selon notre gouvernent provinciale.

Ça va me faire hésiter à me faire soigner...  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 20:34

L'assoiffé a écrit:
Espérance a écrit:
Pour ma belle-mère qui avait eu un avc et ne parlait plus, ne mangeait plus et était plutôt comme un légume, le médecin a réuni la famille et a proposé qu'on lui pose une sonde gastrique pour l'alimenter, sinon c'était la mort assurée.
Nous avons tous donné notre autorisation et ma belle-mère a vécu 2 ans avec sa sonde, toujours sans parler et nous ne savions même pas si elle nous reconnaissait. Mais au moins, elle est partie "normalement".

Espérance, Croyez-vous que de ne pas avoir accepté aurait été une mort normale aussi pour votre belle-mère? C'est une question qui m'interpelle... (Soyez toujours à l'aise de répondre ou non).


Ma belle famille est athée, mais vous voyez, aucun des enfants ne voulait avoir la mort de sa mère sur sa conscience, car il y avait UNE SEULE possibilité qu'elle reparle, ce qui n'a pas été le cas  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 20:45

La conscience humaine est en pleine dégénérescence…
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 22:50

L'assoiffé a écrit:
Simon1976 a écrit:
L'assoiffé a écrit:
D'ailleurs, le Canada tente de retourner cette loi du Québec qu'il trouve immorale. (Le reste du Canada étant beaucoup plus conservateur que le Québec sur ces questions)

Le code criminel canadien interdit l'euthanasie et le suicide assisté. Nos élus ont-ils oublié ça ?

Ah, mais c'est vrai, ils ont trouvé un autre terme qui veut dire la même chose: aide médicale à mourir !

Ils peuvent bien vouloir enlever le crucifix, ce n'est pas le Christ qu'ils servent, c'est satan. spiderman

Semblerait que l'aide médicale à mourir soit un soin... selon notre gouvernent provinciale.

Ça va me faire hésiter à me faire soigner...  Mr.Red 

Comme un oncle à moi, qui est mort chez lui en 2010. Paraît qu'il n'avait même pas de carte d'assurance-maladie. En tout cas, il est parti à un âge plutôt avancé. :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 22:55

c'est comment chez vous l'assurance maladie ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 23:00

Ici, quand on va chez le médecin, on présente sa carte d'assurance-maladie et c'est tout. C'est un système de santé public, donc c'est l'État qui paye (dans le privé, on paye, évidemment).
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 23:03

Simon1976 a écrit:
Ici, quand on va chez le médecin, on présente sa carte d'assurance-maladie et c'est tout. C'est un système de santé public, donc c'est l'État qui paye (dans le privé, on paye, évidemment).

vous ne cotisez pas ?


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Jeu 03 Juil 2014, 23:28

Les taxes et impôts servent, entre autres, à financer le système public de santé.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2619
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Ven 04 Juil 2014, 02:22

Espérance a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ici, quand on va chez le médecin, on présente sa carte d'assurance-maladie et c'est tout. C'est un système de santé public, donc c'est l'État qui paye (dans le privé, on paye, évidemment).

vous ne cotisez pas ?


C'est d'ailleurs, le poste budgétaire le plus important du gouvernement provinciale.

Un système public qui couve tous le monde.

Seul les soins non essentiels ne sont pas couvert. (chirurgie esthétiques, etc.)

Il y a certains soin qui peuvent être administré par des cliniques privée, mais c'est assez limité.

Nous sommes une des provinces qui payons le plus d’impôt au monde, (peut-être derrière la Norvège, et je ne suis pas certains), mais le "filet social" est très fort.

On ressens moins les crises économiques, mais nous profitons aussi moins de la croissances lorsqu'il y en a.

Il y a des avantages et des inconvénients... comme dans tous système.  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Ven 04 Juil 2014, 02:59

C'est bien que les plus pauvres ne paient pas mais on pourrait ouvrir la porte au privé pour ceux qui ont les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Ven 04 Juil 2014, 17:06

mais c'est bien là aussi le problème de ces pays qui nous donnent de "bonnes" couvertures sociales. Quand l'aspect "rentabilité" y fait son entrée, les lois comme l'euthanasie arrivent....
l'aspect pervers de ces sociétés est aussi, hélas, il faut bien l'admettre, que les gens ont plus tendance "à se laisser aller" (comportement irresponsables en se disant que de toute façon y a bien une pilule qui aidera) et que les abus commencent à coûter cher.
Dans la chine rurale, l'espérance de vie est similaire à la nôtre, alors qu'ils n'ont pas accès à la médecine moderne.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2619
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Sam 05 Juil 2014, 02:33

Simon1976 a écrit:
C'est bien que les plus pauvres ne paient pas mais on pourrait ouvrir la porte au privé pour ceux qui ont les moyens.

Ça se fait déjà.  Il y a les États Unis pour ceux qui peuvent se le permettre.

Le fait de ne pas le permettre mets une pression pour que le service publique soit efficace.  Les riches comme les pauvres y trouvent leur compte.

De toute façon, quand tu as les moyens, il y a toujours une faille pour te laisser passer...  On a tous entendu parler de gens fortunés qui ont réussi à se faire avancer sur les listes d'attente.  Si ce n'est pas par les finances, c'est par les contacts.

N'est-ce pas?

 Question
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2619
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Sam 05 Juil 2014, 02:38

rebelle a écrit:
mais c'est bien là aussi le problème de ces pays qui nous donnent de "bonnes" couvertures sociales. Quand l'aspect "rentabilité" y fait son entrée, les lois comme l'euthanasie arrivent....
l'aspect pervers de ces sociétés est aussi, hélas, il faut bien l'admettre, que les gens ont plus tendance "à se laisser aller" (comportement irresponsables en se disant que de toute façon y a bien une pilule qui aidera) et que les abus commencent à coûter cher.
Dans la chine rurale, l'espérance de vie est similaire à la nôtre, alors qu'ils n'ont pas accès à la médecine moderne.

C'est assurément un coté pervers de la couverture gratuite pour tous. Il devrait y avoir des frais selon le revenu. Peu pour les pauvres, plus pour les riches.

Mais combien de gens gagnent beaucoup d'argent sans que leur rapport d'impôt n'en reflète aucune trace...

Il n'y a rien de parfait en ce bas monde...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Sam 05 Juil 2014, 10:53

exactement, pauvre ou riche, çà se vérifie sur base des signes et indices d'aisance, pour être au plus près de la réalité. Chez nous, il y des pauvres "sur papier", ils possèdent des bagnoles que je ne saurais pas me payer (et que je n'envie pas - je relève de la classe moyenne, en étant "à l'aise" car peu consommatrice). les vrais pauvres, ils restent au rancard.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Ven 11 Juil 2014, 22:41

Marion Maréchal-Le Pen dénonce l'acquittement du Dr Bonnemaison

Le député FN écrit dans un communiqué :

"La décision de la cour d’acquitter le docteur Bonnemaison est aussi surprenante que scandaleuse. Ce médecin, présenté en héros des temps modernes, était poursuivi pour avoir « abréger la vie », autrement dit tuer, 7 personnes par empoisonnement. Le tout de sa propre initiative, sans en parler dans certains cas ni aux familles ni au personnel soignant. L’une des personnes assassinées se trouvait dans un coma stable contredisant ainsi l’argument avancé par la défense de la volonté du médecin d’abréger la souffrance.

L’affaire est si grave que l’ordre des médecins, connu pour rechigner à ce type de mesure disciplinaire, l’a radié de son ordre en raison d’une violation manifeste de la loi Léonetti sur l’obligation d’une prise de décision collégiale.

Pour autant, la confusion du jury entre le mobile, à savoir la volonté d’abréger la souffrance et de « préserver la dignité », et l’élément intentionnel, celui de donner la mort, a permis de laisser le meurtre impuni voire même salué par une partie de la classe politique et des médias en vue de promouvoir la prochaine loi sur l’euthanasie.

Cette décision de Justice consacre la toute-puissance du médecin sur toute autre considération éthique, qu’elle soit sociale, le meurtre est interdit dans notre société, ou déontologique avec le serment d’Hippocrate « je ne provoquerai jamais la mort délibérément ».

Le statut de médecin doit-il permettre de décider seul qui doit vivre ou mourir ? Qui est suffisamment digne de bénéficier encore du soutien de la société ou qui ne l’est plus ? Etre âgé, dépendant, handicapé ou même sur le point de mourir est-il une raison suffisante pour que la société matérialiste se débarrasse plus rapidement de ces éléments trop peu.

L’humanité à elle-seule est une dignité à défendre jusqu’au bout par le soutien, la compassion et la solidarité de la société jusque dans les murs feutrés des chambres d’hôpital surpeuplées…"
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades   Ven 11 Juil 2014, 22:43

S’il faut arrêter de soigner ceux qui n’ont « pas d’espoir de guérison », cela va faire du monde

Nouvelle affaire d'euthanasie, relatée par Jeanne Smits :

"Conformément à l’ordonnance de référé rendue vers 23 h vendredi soir par le tribunal administratif de Paris, l’homme de 73 ans condamné à ne plus recevoir les soins nécessaires à son maintien en vie a été entendu ce lundi après-midi pour dire ce qu’il en pensait, lui.

En présence Me Jérôme Triomphe, avocat de la femme et des filles du malade, et du directeur juridique de l’hôpital parisien où il se trouve en réanimation depuis deux mois, le patient a répondu très clairement à la double question qui lui était posée par le juge Rouvière : voulait-il être soigné ? Voulait-il être soigné dans un autre hôpital, en Israël, près des siens ? Oui !

On peut souffrir de problèmes respiratoires, avoir besoin de dialyses, avoir le cœur fragile, risquer l’infarctus – et pourtant ne pas avoir envie de se « laisser partir » avec des soins palliatifs, si professionnels et efficaces soient-ils…

Les faits. Cet homme de 73 ans avait subi une première hospitalisation de deux mois en réanimation au début de l’année. Il avait été question d’arrêter les soins à ce moment-là, mais le patient avait non seulement une forte envie de vivre, mais aussi une chance de s’en sortir. Ses proches plaidèrent pour qu’on le soigne. Il fit des progrès, et put être installé en maison de rééducation où il récupérait petit à petit.

Une rechute le conduisit de nouveau en réanimation. Cette fois, au bout de deux mois, il fut décidé par l’équipe médicale de ne plus le dialyser, cette procédure pouvant entrainer une hypotension et un infarctus. Le chef de service assure avoir obtenu l’adhésion du patient à son projet de cesser les soins devenus inutiles dans le cadre d’une absence de « projet thérapeutique ». On allait installer les soins palliatifs. Il mourrait dans la dignité. L’arrêt des dialyses allait en effet immanquablement entraîner le décès du patient dont le sang ne serait plus purifié.

Une des filles du patient, accourue en urgence depuis Israël – sa femme et ses enfants se sont installés là-bas, pas lui – et entourée d’une femme médecin et d’une infirmière amies qui l’ont soigné, est venue dire le refus de la famille face à cette décision d’abandon. C’était une parole contre l’autre : celle des responsables de l’hôpital qui ont pris la décision définitive d’en rester là, contre celle des proches de cet homme qui n’est pas si vieux, et qui devant elles avait dit vouloir être soigné.

D’où le référé-liberté, organisé dans l’extrême urgence parce que le patient risquait de mourir.

En ordonnant que le malade soit entendu de manière « contradictoire » en quelque sorte, le juge lui a donné un sursis. [...]

En fait, l’arrêt de soins a été dicté par cette appréciation : « Pas d’espoir de guérison. »"

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/points-non-negociables-riposte-catholique-blog/fin-de-vie-non-le-malade-condamne-a-mort-a-choisi-de-vivre?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Revenir en haut Aller en bas
 
Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Euthanasie : Comment cette loi, en ouvrant des portes, mets en danger de mort les malades
» ... et l'euthanasie
» Comment devenir athée ?
» mon rêve de cette nuit, elle est morte !
» La mort de la vierge Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: