DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 02 Juin 2014, 11:54

Tania a écrit:


Bonjour Bellafago, je ne doute pas que vous ayez souffert et que vous souffrez encore, c'est justement cela l'objet de ce fil: Pourquoi certains souffrent et d'autres ne souffrent pas, tout en ayant les mêmes chances d'aller au paradis? (j'écarte évidemment les hommes cruels et égoïstes qui profitent égoïstement de la vie sans problème particulier; ceux-là ne choisiront pas le Christ, et encore, ce n'est même pas dit...).

Pour trouver une réponse cohérente à cela on pourrait se dire que ceux qui souffrent peu ici souffriront beaucoup là haut et que ceux qui souffrent beaucoup ici souffriront peu là haut. Mais comment souffre-t-on sans un corps physique? Si la souffrance est morale, quelle pourra être cette souffrance concernant une âme qui a peu souffert et bien vécu ici bas et qui accepte le Christ dans les cieux?

Tania

Tania, personne ne peut répondre à ta question. Chacun ici y a répondu selon ce qu'il ressent : que veux-tu qu'on te dise de plus ?
Il te faut accepter comme tout le monde que la souffrance existe, qu'on ne la comprend pas et qu'il faut lutter pour l'atténuer ou la supprimer.
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 02 Juin 2014, 23:07

Bonsoir Tania,



Savons nous quelle sera notre  place dans la Jerusalem Céleste, auprès du CHRIST et qui donc participerons pleinement à  son plein Amour.

De ceux qui auront été pleinement innocents, ( combien d'enfants et d' innocents) ou de ceux qui se seront plus ou moins investis pour son Amour et pour l' Amour des autres, jusqu' à y laisser sa vie.
Et quand on s' investit pour Lui, la Vie n'est pas un long fleuve tranquille: La souffrance sera de savoir ce qu'elle aurait put être si nous nous étions investis plus profondément pour les autres et par là-même pour lui, comme si certains pouvaient percevoir un paysage de loin s'en en gouter tous les fruits, sachant profondément qu'ils existent mais que l'on ne peut que moyennement participer aux agapes;

" Ceux qui auront beaucoup donné recevront beaucoup, ceux qui auront peu donné recevront peu".

@+
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 19 Juin 2014, 02:57

Plus nous sommes attachés aux choses et plus nous ressentons de la souffrance.
La souffrance dans le bouddhisme est produite par l'ignorance. Cette ignorance provient de nos vues erronées, c'est la non compréhension de la véritable nature des choses.
Une chose est sur c'est que la croyance en des entités existants d'eux mêmes et ayant une valeur propre à eux mêmes vient créer de la souffrance.
Et cette souffrance provoque des malaises profonds, il faut travailler à chaque instant pour que cette illusion disparaisse. Car tant qu'elle est la tout semble bien réel.

L'état d'esprit détermine le degré de souffrance, pour une situation similaire certaines personnes ressentiront une souffrance intense, d'autres une souffrance minime et d'autres pourront être totalement détachés d'elle.
Certains ne lui résisteront pas, certains auront un genou à terre et d'autres décideront de la fixer et de la combattre jusqu'a sa racine.

Ce qu'il faut savoir c'est que les choses ne disparaissent pas mais se transforment d'ou le principe de réincarnation.
Le christianisme ne peut pas répondre à cette question car pour lui il n y a qu'une vie, qu'un corps, qu'une âme. Chacun à une valeur propre qui le détermine.
Dans le bouddhisme il y a transformation, continuation. Il n y a pas de valeur intrinsèque aux entités, mais une composition de plusieurs phénomènes eux même changeants et composés.
C'est pour cela quand un nuage disparaît il ne devient pas rien il devient pluie. C'est ainsi pour toutes choses, la conscience ne meurt pas mais se transformera en mieux grâce aux erreurs commises, mais aussi par ses actes vertueux jusqu'a atteindre le nirvana. Donc les mauvaises choses ne sont pas plaisantes, voir insupportable sur le moment, mais elle ne sont pas une fatalité. Car nous savons d'une façon inéluctable que ces actions transformeront la conscience jusqu'a atteindre le nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 19 Juin 2014, 10:27

Bonjour Dim,

Ceci :
« La souffrance dans le bouddhisme est produite par l'ignorance. Cette ignorance provient de nos vues erronées, c'est la non compréhension de la véritable nature des choses. »

N’est pas en adéquation avec cela :
« L'état d'esprit détermine le degré de souffrance, pour une situation similaire certaines personnes ressentiront une souffrance intense, d'autres une souffrance minime »

Ce n’est pas une question de « vues erronés » dépendant d’une compréhension mentale/intellectuelle quelconque, mais d’état d’esprit.

Tu dis ensuite :
« la conscience ne meurt pas mais se transformera en mieux grâce aux erreurs commises… …Car nous savons d'une façon inéluctable que ces actions transformeront la conscience jusqu'a atteindre le nirvana »

Si tu oublies l’ego et que tu pousses un peu plus loin la réflexion, tu verras que l’être humain est fait de deux consciences : celle humaine mentale/intellectuelle et celle spirituelle. Ici tu parles de la conscience humaine mentale, pas de la conscience spirituelle. La conscience humaine se transforme alors que la conscience spirituelle croît. Voilà pourquoi on ne se comprend pas lors de nos échanges. On ne parle pas la même conscience et de la même individualité.

La conscience spirituelle individuelle et faite de vérités pures partielles. Cette conscience n’est donc pas pleinement constituée. C’est cela la réelle individualité qui croît. Ça n’a rien à voir avec l’ego. Ce dernier n’est que l’instrument qui permet à la conscience de se constituer.

Une conscience pure partiellement constituée et comme un enfant pur qui doit grandir. C’est elle le réel enfant de Dieu. Tout ce qui n’est pas vérité n’est qu’illusion et n’existe pas, mais tout ce qui est vérité EXISTE de toute éternité, même si cette vérité n’est que partielle. Une vérité partielle n’en demeure pas moins une vérité.

Ce n'est donc pas une question de transformation de la conscience humaine, mais de constitution de la conscience spirituelle. La conscience ne se transforme pas, mais croît. Je sais que tu as du mal à comprendre ce genre de concept*. Pourtant c’est la seule manière qui permet d’arriver à Dieu, à la Conscience Suprême et absolue.

Tania
* Avant que tu ne sautes à pieds joints sur la notion de concept, je te précise que conceptualiser les processus évolutifs spirituels n'est pas conceptualiser Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 19 Juin 2014, 12:35

Salut Tania.

Pour moi il n y a pas de séparation entre les phénomènes tout est relié et dépendant. Que ce soi le mentale ou le spirituelle, l'un ne se transforme pas sans l'autre ( peu importe le nombre de couche subtile ). L'état de l'esprit est intiment lié au degré d'ignorance qui constituera le degré de souffrance.

Conceptualiser c'est conceptualiser Tania, le processus évolutifs reste un concept.

De plus nirvana n'est pas la sublimation de la conscience. La conscience est illusoire, elle existe sur des support. Le nirvana est sans support, tant qu'il y a support il y a réincarnation, transformation.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 19 Juin 2014, 15:56

dims a écrit:
Salut Tania.

Pour moi il n y a pas de séparation entre les phénomènes tout est relié et dépendant. Que ce soi le mentale ou le spirituelle, l'un ne se transforme pas sans l'autre ( peu importe le nombre de couche subtile ). .

Pourtant ce qui est faux est illusoire et ce qui est vrai est éternel. Lorsque le faux illusoire a disparu il reste le vrai éternel. Il est même plus juste de dire que lorsque le vrai éternel apparait, le faux illusoire disparait. Si une chose laisse la place à une autre c'est que ces deux choses peuvent être considérées séparément, même si le temps pour atteindre la séparation doit prendre des millénaires.  

dims a écrit:

L'état de l'esprit est intiment lié au degré d'ignorance qui constituera le degré de souffrance.

Ben oui, sauf qu'il s'agit d'une ignorance spirituelle et non intellectuelle. La connaissance spirituelle est intérieure et profonde. C'est une conscience intériorisée qui s'exprime en acte et n'apporte plus de souffrance.

Connaitre la vérité de manière intellectuelle n'apporte pas forcément une conscience spirituelle intérieure. C'est d'ailleurs ce que s'évertue à dire le nouveau pape François.  

dims a écrit:

Conceptualiser c'est conceptualiser Tania, le processus évolutifs reste un concept.

C'est ce que je t'ai dit aussi. Qu'as-tu compris de différent? Ce qui n'est pas conceptualisable c'est Dieu ou l'état d'Esprit de Dieu et tous ses dérivés (nirvana, vacuité etc...).

dims a écrit:

De plus nirvana n'est pas la sublimation de la conscience.

Le nirvana c'est être éveillé et, être éveillé, c'est ni plus ni moins être conscient, mais SPIRITUELLEMENT conscient, pas mentalement.

dims a écrit:

La conscience est illusoire, elle existe sur des support. Le nirvana est sans support, tant qu'il y a support il y a réincarnation, transformation.

Ben non, c'est parce que tu fourres tout dans cette conscience, et c'est une erreur. La "consciousness" n'est pas la même chose que la "Awareness". La première est un senti spirituel profond (l'être est la vertu elle-même) alors que la deuxième est une conscience intellectuelle relative de soi et du monde qui nous entoure. La langue Française est malheureusement trop pauvre pour exprimer certains concepts.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 20 Juin 2014, 00:20

Le nirvana n'est pas conscience. La conscience c'est une perception qui existe par plusieurs canaux : les sens physiques, le spirituel et l'inconscient.
Ces canaux sont impermanents et en changement permanent, ils ne disposent donc pas de valeur intrinsèque. Le nirvana c'est la fin des attachements, la fin des illusions qui viennent créer des entités. La conscience est une chose relative. La conscience c'est comme des lunettes colorées et le nirvana c'est quand il n y a plus de lunette.

Il ne faut pas séparer par entité ce qu'est la conscience. Tout est interdépendant et ne fait qu'un c'est cela la vacuité. C'est comme dire ceci est un chien et ceci est un chat c'est une vue fausse. Car si l'on comprend la vacuité, on comprend qu'ils sont interdépendant et que l'un ne peut exister sans l'autre. Donc le chien n'est pas vraiment un chien et le chat n'est pas un chat.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 20 Juin 2014, 00:51

dims a écrit:
Le nirvana n'est pas conscience. La conscience c'est une perception qui existe par plusieurs canaux : les sens physiques, le spirituel et l'inconscient.  
Ces canaux sont impermanents et en changement permanent, ils ne disposent donc pas de valeur intrinsèque. Le nirvana c'est la fin des attachements, la fin des illusions qui viennent créer des entités. La conscience est une chose relative. La conscience c'est comme des lunettes colorées et le nirvana c'est quand il n y a plus de lunette.

Il ne faut pas séparer par entité ce qu'est la conscience. Tout est interdépendant et ne fait qu'un c'est cela la vacuité. C'est comme dire ceci est un chien et ceci est un chat c'est une vue fausse. Car si l'on comprend la vacuité, on comprend qu'ils sont interdépendant et que l'un ne peut exister sans l'autre. Donc le chien n'est pas vraiment un chien et le chat n'est pas un chat.

Je te l'ai déjà dit des dizaines de fois, il y a une chose qui est permanente: L'AMOUR! Si pour toi même l'Amour est illusion, alors tu vises le néant.

L'Amour commence par sa famille, puis son conjoint, ses enfants, ses amis... jusqu'à l'humanité toute entière sans condition... Au plus ce sentiment d'Amour et d'Unité apparait en nous et au plus notre conscience s'ouvre. La conscience de laquelle je te parle est donc directement liée à ce sentiment majeur.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 20 Juin 2014, 17:49

Tania a écrit:
dims a écrit:
Le nirvana n'est pas conscience. La conscience c'est une perception qui existe par plusieurs canaux : les sens physiques, le spirituel et l'inconscient.  
Ces canaux sont impermanents et en changement permanent, ils ne disposent donc pas de valeur intrinsèque. Le nirvana c'est la fin des attachements, la fin des illusions qui viennent créer des entités. La conscience est une chose relative. La conscience c'est comme des lunettes colorées et le nirvana c'est quand il n y a plus de lunette.

Il ne faut pas séparer par entité ce qu'est la conscience. Tout est interdépendant et ne fait qu'un c'est cela la vacuité. C'est comme dire ceci est un chien et ceci est un chat c'est une vue fausse. Car si l'on comprend la vacuité, on comprend qu'ils sont interdépendant et que l'un ne peut exister sans l'autre. Donc le chien n'est pas vraiment un chien et le chat n'est pas un chat.

Je te l'ai déjà dit des dizaines de fois, il y a une chose qui est permanente: L'AMOUR! Si pour toi même l'Amour est illusion, alors tu vises le néant.

L'Amour commence par sa famille, puis son conjoint, ses enfants, ses amis... jusqu'à l'humanité toute entière sans condition... Au plus ce sentiment d'Amour et d'Unité apparait en nous et au plus notre conscience s'ouvre. La conscience de laquelle je te parle est donc directement liée à ce sentiment majeur.

Tania

Détermine vraiment ce qu'est l'amour avant d'affirmer ce qu'est l'amour.

L'amour bien souvent exprimé par les gens est un amour existant par l'attachement, la possession envers une personne ou envers un objet.
J'aime mon Père, ma mère, ma voiture, mon épouse. Il y a toujours ce signe de possession qui est "à moi". Ceci provient de l'illusion d'un ego tangible et existant ou le moi existe et ou les autres existent séparément.  
Ceci est donc l'amour dont tu parles, il est effectivement lié à des fausses vues et à des attachements illusoires.

Maintenant le véritable amour n'a finalement rien avoir avec le mot amour en lui même qui a un caractère complètement possessif.
L'amour véritable est détaché d'un ego pour soi et d'un ego pour les autres, rien n'est demandé en retour, rien n'est fait dans l'attente de quelque chose. La vacuité nous apprend que tous ne fait qu'un à travers elle. Tous est interdépendant et tout est vacuité.
Et donc dans le bouddhisme il n y a pas le vœux personnel d'atteindre nirvana de sa personne ou de faire atteindre nirvana à un autre être de façon personnel, car ce sont des vues erronés qui proviennent d'une croyance en l'ego. Et si on part en gardant ces croyances, le nirvana ne peut être atteint.
Mais il y a le vœux que l'illusion soit balayer généralement, car tout est un. Et donc de la provient l'altruisme et la compassion qui deviennent non pas nécessaire mais obligatoire.

Donc on peut dire qu'il n y a pas cet amour qui existe dans l'attachement mais que c'est justement cette nature profonde qui fait naître l'altruisme et la compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 01:36

dims a écrit:

Donc on peut dire qu'il n y a pas cet amour qui existe dans l'attachement mais que c'est justement cette nature profonde qui fait naître l'altruisme et la compassion.

Mais pourquoi cherches-tu absolument à contredire ce qu'on te dit alors qu'en réalité on dit la même chose? Tu n'as pas encore compris que nous parlons du même Amour?

Le problème se situe dans tes conclusions. Tu affirmes que tout est illusion et tu te contredis ensuite en parlant d'un Amour spirituel qui "fait naître l'altruisme et la compassion" (selon tes propres termes). Si l'altruisme et la compassion peuvent naître c'est que ce ne sont pas des vertus illusoires et qu'il existe bel et bien un Amour permanent et absolu vers lequel on doit tendre. Pour cela on passe forcément par des degrés. L'Amour possessif est la toute première expérience, c'est ce qui permet de faire naître l'Amour spirituel. Voilà pourquoi on dit qu'il y a naissance spirituelle, puis croissance spirituelle et effacement graduel de l'ego ("naître d'Esprit", comme disent les catholiques)

Tu es complètement aveuglé par une croyance bouddhiste primaire. Heureusement que tous les bouddhistes ne raisonnent pas comme toi. Tu dois comprendre que l'impermanence des choses ne signifie pas la non croissance des vertus et de la vérité. Ce qui est impermanent c'est le DEGRÉ d'Amour, d'altruisme et de compassion que nous possédons. MAIS C'EST LE DEGRÉ QUI EST IMPERMANENT!! pas l'Amour spirituel, l'altruisme et la compassion, qui sont des vertus qui apparaissent, qui s'amplifient et qui tendent vers un absolu.

Cela signifie que le DEGRÉ D'AMOUR SPIRITUEL ATTEINT N'EST PAS ILLUSOIRE ET NE DISPARAIT JAMAIS. L'Amour supérieur qui vient ensuite comprend en lui l'Amour inférieur. Tout dans la nature fonctionne de cette manière, aussi bien l'évolution de la matière que l'évolution biologique. Par exemple, lorsque la source devient ruisseau et que le ruisseau devient rivière, la source et le ruisseau n'ont pas disparu, ils sont inclus dans la rivière. Cette loi ne s'applique pas à ce qui faux. Ce qui est faux et qui n'est pas vérité est illusoire et voué à disparaitre.

Quand arriveras-tu à comprendre cela?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 10:49

Tania a écrit:
Par exemple, lorsque la source devient ruisseau et que le ruisseau devient rivière, la source et le ruisseau n'ont pas disparu, ils sont inclus dans la rivière.

Mais il faut prendre en compte le fait que Dieu est cette source absolue ! Wink

Quand on dit "évolution et départ" dans la vie humaine, aux yeux de Dieu ça va aussi dans le sens d'involution car nous retournons inexorablement vers lui. C'est ainsi que l'Arbre de Vie est inversé, celui qui perdra tout retournera au Père !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 11:52

Tabris a écrit:
Tania a écrit:
Par exemple, lorsque la source devient ruisseau et que le ruisseau devient rivière, la source et le ruisseau n'ont pas disparu, ils sont inclus dans la rivière.

Mais il faut prendre en compte le fait que Dieu est cette source absolue ! Wink.

Mon analogie concernait notre conscience et notre capacité à aimer. Dieu en tant que source est autre chose.

Tabris a écrit:
Quand on dit "évolution et départ" dans la vie humaine, aux yeux de Dieu ça va aussi dans le sens d'involution car nous retournons inexorablement vers lui. C'est ainsi que l'Arbre de Vie est inversé, celui qui perdra tout retournera au Père !

Hum... faut pas tout mélanger sinon on ne comprend plus rien. Ce qui est important, pour le discours que je fais à Dim, c'est de comprendre que ce qui est faux est éphémère et ce qui est vrai est éternel. Tout perdre d'un côté ne signifie pas rien gagner de l'autre. On ne peut se défaire du faux si on n'a pas amplifié notre capacité à aimer. Seul l'Amour spirituel permet de se détacher de toute matérialité.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 12:16

Et vous avez bien dit !

Votre sujet concerne le sens de la souffrance humaine dans ce qu'elle a d'injuste puisqu'elle frappe inégalement.
Avez-vous un embryon de réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 13:15

Tabris a écrit:
Et vous avez bien dit !

Votre sujet concerne le sens de la souffrance humaine dans ce qu'elle a d'injuste puisqu'elle frappe inégalement.
Avez-vous un embryon de réponse ?

Oui, j'ai quelques réponses, mais il faut sortir du cadre de la théologie catholique. J'ai ouvert ce sujet pour voir ce que l'Église pouvait éventuellement apporter comme réponse à ce mystère. Je constate qu'elle en apporte peu, voire même aucune. C'est pour cette raison que je ne suis plus intervenue.

Pour comprendre le problème de la souffrance individuelle il faut faire intervenir plusieurs facteurs non catholiques: L'évolution de la conscience sur plusieurs vies et la loi de cause à effet appelé aussi "karma". Il s'agit également d'avoir une vision holistique de l'évolution de la conscience. C'est à dire que nos egos importent peu, ce qui importe c'est que la Vérité Unique Divine émerge de la matière vivante de manière à ce que Dieu puisse s'observer lui-même.

La souffrance est la plupart du temps un effet karmique individuel, mais elle peut aussi frapper globalement en touchant des "innocents" (pas forcément saints) au hasard, car sur l'échelle infinie de l'évolution de l'âme il n'y jamais d'injustice. Lorsque la souffrance est grande, l'évolution en terme d'humilité et d'Amour est grande aussi. Mais cela ne peut avoir un sens que si l'on considère que l'évolution spirituelle n'est possible que sur cette terre. Si on considère que l'évolution spirituelle est aussi possible dans les cieux, alors plus rien n'a de sens.

Voilà, c'est mon avis, et je sais que personne ici ne le partage (à part peut-être Dim sous certains aspects).

D'autre part, Dim me relance toujours sur le problème de la conscience et le côté illusoire et impermanent des choses. Puisque les sujets ouverts à ce propos ont été fermés par les modos, j'en profite ici pour lui glisser quelques éléments supplémentaires (qui ne contredisent pas forcément les dogmes catholiques, d'ailleurs).

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 15:35

Tania a écrit:
dims a écrit:

Donc on peut dire qu'il n y a pas cet amour qui existe dans l'attachement mais que c'est justement cette nature profonde qui fait naître l'altruisme et la compassion.

Mais pourquoi cherches-tu absolument à contredire ce qu'on te dit alors qu'en réalité on dit la même chose? Tu n'as pas encore compris que nous parlons du même Amour?

Le problème se situe dans tes conclusions. Tu affirmes que tout est illusion et tu te contredis ensuite en parlant d'un Amour spirituel qui "fait naître l'altruisme et la compassion" (selon tes propres termes). Si l'altruisme et la compassion peuvent naître c'est que ce ne sont pas des vertus illusoires et qu'il existe bel et bien un Amour permanent et absolu vers lequel on doit tendre. Pour cela on passe forcément par des degrés. L'Amour possessif est la toute première expérience, c'est ce qui permet de faire naître l'Amour spirituel. Voilà pourquoi on dit qu'il y a naissance spirituelle, puis croissance spirituelle et effacement graduel de l'ego ("naître d'Esprit", comme disent les catholiques)

Tu es complètement aveuglé par une croyance bouddhiste primaire. Heureusement que tous les bouddhistes ne raisonnent pas comme toi. Tu dois comprendre que l'impermanence des choses ne signifie pas la non croissance des vertus et de la vérité. Ce qui est impermanent c'est le DEGRÉ d'Amour, d'altruisme et de compassion que nous possédons. MAIS C'EST LE DEGRÉ QUI EST IMPERMANENT!! pas l'Amour spirituel, l'altruisme et la compassion, qui sont des vertus qui apparaissent, qui s'amplifient et qui tendent vers un absolu.

Cela signifie que le DEGRÉ D'AMOUR SPIRITUEL ATTEINT N'EST PAS ILLUSOIRE ET NE DISPARAIT JAMAIS. L'Amour supérieur qui vient ensuite comprend en lui l'Amour inférieur. Tout dans la nature fonctionne de cette manière, aussi bien l'évolution de la matière que l'évolution biologique. Par exemple, lorsque la source devient ruisseau et que le ruisseau devient rivière, la source et le ruisseau n'ont pas disparu, ils sont inclus dans la rivière. Cette loi ne s'applique pas à ce qui faux. Ce qui est faux et qui n'est pas vérité est illusoire et voué à disparaitre.

Quand arriveras-tu à comprendre cela?

Tania

Tu ne connais pas le bouddhisme Tania, renseigne toi un peu et tu verras que les enseignements profonds sont identiques au mien. Lit le sutra du diamant, le sutra du lotus et on reparle. Ce qui m’étonne c'est que toi même tu dis ne rien en connaitre mais tu te permets d'avoir des points de vues et des jugements sur ce que tu ne connais pas.
La vacuité est insaisissable sans l'avoir expérimenté tu ne pourras jamais saisir ce que j'expliques, tu saisis ce que je dis dans une interprétation dualiste.

Voici un extrait du Sutra du diamant pour que tu le constate :

 «Ne crois pas, Subhuti, que le Bouddha pense: "Je conduirai tous les êtres vivants vers la rive de la libération." Non, ne crois rien de cela.
Pourquoi?
En vérité, il n'est pas un seul être vivant que le Tathâgata conduise sur l'autre rive. Si le Tathâgata pensait qu'il en existait un, il serait encore emprisonné dans l'idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d'une durée d'existence. Ce que le Tathâgata appelle soi, Subhuti, est fondamentalement dépourvu d'un soi au sens où les êtres ordinaires pensent qu'il y a un soi. Le Tathâgata, Subhuti, ne considère pas les êtres ordinaires comme des êtres ordinaires. C'est pourquoi il les appelle êtres ordinaires.


Pour qu'il y est amour comme tu l'entends, il faut qu'il y est des êtres existants intrinsèquement. Le véritable, amour est identique à la vacuité. L'amour n'est donc pas amour car sinon encore une foi tu te diriges dans une saisie d'ego.
Quand je parles d'altruisme et de compassion je ne parle pas de 2 entités altruisme et compassion qui existeraient. Quand je parle d'altruisme et de compassion je parles de l’expression de la nature de la vacuité. Donc l'altruisme n'est pas altruisme et la compassion n'est pas compassion.

Sans faire cette expérience de la vacuité, cela restera incompréhensible à tes yeux. Tu continueras à y voir une contradiction car tu saisis dans le concept du non existant ou de l'existant. Tu es enfermée dans cette vision. La vacuité pour toi est le vide et le rien , l'amour est le plein et le tout.
Alors que je ne parles ni de l'un ni de l'autre qui sont encore une fois des vues erronés.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 16:14

dims a écrit:

Tu ne connais pas le bouddhisme Tania, renseigne toi un peu et tu verras que les enseignements profonds sont identiques au mien..

J'ai lu et écouté des conférences bouddhistes et aucun ne parle de la vacuité de la même manière. Je ne dis pas que le bouddhisme est dans l'erreur car je sais très bien que c'est une question d'approche et de compréhension. Si tu penses que ta compréhension est la bonne, je peux te dire que toi tu es dans l'erreur. Comprendre un concept est une chose, ÊTRE le concept qu'on comprend en est une autre.

dims a écrit:


Pour qu'il y est amour comme tu l'entends, il faut qu'il y est des êtres existants intrinsèquement. Le véritable, amour est identique à la vacuité. L'amour n'est donc pas amour car sinon encore une foi tu te diriges dans une saisie d'ego...

Il faut avant tout un être absolu qui existe intrinsèquement: Dieu! Tant que nous ne serons pas fondus en Dieu nous aurons un "soi". Un "soi", oui, mais un "soi" relatif. Alors, avant de prétendre pouvoir te fondre en Dieu, assume déjà ton "soi". Tu as tout ton temps pour cela... tu disposes même de l'éternité...

dims a écrit:


Quand je parles d'altruisme et de compassion je ne parle pas de 2 entités altruisme et compassion qui existeraient. Quand je parle d'altruisme et de compassion je parles de l’expression de la nature de la vacuité. Donc l'altruisme n'est pas altruisme et la compassion n'est pas compassion. .

Si l'altruisme et la compassion ne sont pas altruisme et compassion, alors n'en parle pas. Ne dis même pas que c'est l'expression de la nature de la vacuité.

dims a écrit:

Sans faire cette expérience de la vacuité, cela restera incompréhensible à tes yeux. .

Tu parles là, encore une fois, d'une expérience de l'ego, rien de plus. Ce qui importe ce n'est pas de l'expérimenter, mais d'ÊTRE VACUITÉ.

Alors au boulot mon petit Dim, avec tes théories et tes expérimentations tu n'es à la finalité pas bien différent de nous tous ici.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 17:13

J'ai lu et écouté des conférences bouddhistes et aucun ne parle de la vacuité de la même manière. Je ne dis pas que le bouddhisme est dans l'erreur car je sais très bien que c'est une question d'approche et de compréhension. Si tu penses que ta compréhension est la bonne, je peux te dire que toi tu es dans l'erreur. Comprendre un concept est une chose, ÊTRE le concept qu'on comprend en est une autre.

Encore une foi je te le reformule le bouddhisme est orienté sur la méditation et non sur une pratique d'approche et de compréhension.
La compréhension est en-boitement d'idées et d'interprétation personnel. Des concepts aux quels il ne faut pas s'attacher !


Il faut avant tout un être absolu qui existe intrinsèquement: Dieu! Tant que nous ne serons pas fondus en Dieu nous aurons un "soi". Un "soi", oui, mais un "soi" relatif. Alors, avant de prétendre pouvoir te fondre en Dieu, assume déjà ton "soi". Tu as tout ton temps pour cela... tu disposes même de l'éternité...

Le soi relatif oui ! Mais je te r'appel que le relatif n'a pas d'existence propre. Alors si il n y a pas de soi qui se fond en quoi ?
Assumer son soi c'est donner le pouvoir à son ego, reconnaître que l'on donne du pouvoir à son ego c'est le premier pas pour apprendre à comprendre son illusion



Si l'altruisme et la compassion ne sont pas altruisme et compassion, alors n'en parle pas. Ne dis même pas que c'est l'expression de la nature de la vacuité.

Cette phrase résume complètement ta non expérience de la vacuité. Car tu ne comprends pas le sens.



Tu parles là, encore une fois, d'une expérience de l'ego, rien de plus. Ce qui importe ce n'est pas de l'expérimenter, mais d'ÊTRE VACUITÉ.

Alors au boulot mon petit Dim, avec tes théories et tes expérimentations tu n'es à la finalité pas bien différent de nous tous ici.


A maintenant tu reconnais la vacuité, on avance ! Mais encore une foi tu te trompes car tout est vacuité, rien est séparé.
Dans cette vacuité, il y a la vérité relative et la vérité absolue. Pour le moment notre vision est relative mais l’expérimentation nous donne la vision absolue.
Il n y a quand faisant l'expérience de l'absolu que l'on découvre aussi que notre vision est relative.  

En vérité nous y sommes toujours connecté mais inconscient, l'expérimentation à travers la méditation est un dépouillement progressif dans la pleine conscience.
Donc on ne passe pas du tout au rien comme tu le crois mais avec la méditation on devient de plus en plus absolu et de moins en moins relatif.
La méditation est comparée à des gouttes d'eau tombant sur la roche. Chaque goutte creuse la roche jusqu'a la percer mais tu auras compris que la roche ne se perce pas de façon instantanée et que la méditation est un chemin progressif. Et tu auras compris aussi que dans l'absolu totalement réalisé il n y a plus de relatif qui est une vison fausse.

Donc je ne suis effectivement pas dans l'absolue vacuité, mais je suis entre les 2 visions. L'absolu m’empêche de tomber dans les attachements grossiers , mais le relatif au contraire m’empêche de réaliser totalement l'absolu . C'est un renoncement qui prend du temps des milliers d'années parfois.

Tous ce qui est mit et dit par des mots est théorie, mais je ne peux échanger que de cette manière avec toi et tout le monde d'ailleurs. C'est pour cela que je te dis l'expérience te permettra de voir. Et la c'est une expérience du non ego. L'expérience de l'ego n'existe que dans l'illusion, je vais au marché, je fais ma vaisselle etc...
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 21 Juin 2014, 18:04

dims a écrit:
C'est pour cela que je te dis l'expérience te permettra de voir. ...

De voir quoi? Que "c'est un renoncement qui prend du temps des milliers d'années parfois"?

C'est ce que je te répète à longueur de post...

Tout le monde le sait que ça prend des milliers d'années pour acquérir l'Amour et la compassion divine, pas besoin du bouddhisme et de la vacuité pour cela, le Christ et les évangiles peuvent être largement suffisants, c'est même bien plus efficace, car la progression se fait avec et par l'autre, pas seul assis en lotus dans une chambre.

Tu peux rester des années à méditer, mais lorsque tu te retrouves confronté avec tes frères tu reçois le reflet de ce que tu es réellement. Cela tu peux facilement l'expérimenter lorsque tu te balades sur les forums, pas lorsque tu es seul avec toi-même. Aucun contrôle mental ne peux t'apporter un Amour spirituel SENTI DU FOND DES TRIPES.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 22 Juin 2014, 00:54

Tania a écrit:
dims a écrit:
C'est pour cela que je te dis l'expérience te permettra de voir. ...

De voir quoi? Que "c'est un renoncement qui prend du temps des milliers d'années parfois"?

C'est ce que je te répète à longueur de post...

Tout le monde le sait que ça prend des milliers d'années pour acquérir l'Amour et la compassion divine, pas besoin du bouddhisme et de la vacuité pour cela, le Christ et les évangiles peuvent être largement suffisants, c'est même bien plus efficace, car la progression se fait avec et par l'autre, pas seul assis en lotus dans une chambre.

Tu peux rester des années à méditer, mais lorsque tu te retrouves confronté avec tes frères tu reçois le reflet de ce que tu es réellement. Cela tu peux facilement l'expérimenter lorsque tu te balades sur les forums, pas lorsque tu es seul avec toi-même. Aucun contrôle mental ne peux t'apporter un Amour spirituel SENTI DU FOND DES TRIPES.

Tania

Pourtant la vacuité est l'essence même de l'existence.  C'est par sa réalisation parfaite que l'on peut pratiquer de la meilleure façon l'altruisme et la compassion.

Et encore une foi tes idées reçu sur le bouddhisme ne reflète pas la vérité. Il y a certainement et c'est obligatoire une phase d’intériorité dans le bouddhisme, mais ce travail d'intériorité est ensuite mis aux services de tous les êtres.
Il faut commencer par retirer la poutre dans son œil avant de vouloir retirer la paille dans l’œil de son frère. Voila exactement le but de la méditation !

Le reflet que je reçois de qui ? Tout le monde est contre moi sur ce forum ( ce n'est que le reflet de vos attachements, de l'illusion qui vous poussent à me porter des attaques ) et justement je ne serais pas la si ce n'était pas le cas. C'est ici que je sers pour apporter le Dharma.  
Car sache que je vais très rarement sur les forums bouddhistes car tout simplement, il n y a aucune contradiction entre nous. Et de plus ces forums sont beaucoup moins actif que celui ci car nous aimons l’intériorité. C'est pour cela que lors de période de méditation nous préférons couper, car les forums sont des interférences à la tranquillité de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 22 Juin 2014, 06:58

dims a écrit:
...Car sache que je vais très rarement sur les forums bouddhistes car tout simplement, il n y a aucune contradiction entre nous. Et de plus ces forums sont beaucoup moins actif que celui ci car nous aimons l’intériorité. C'est pour cela que lors de période de méditation nous préférons couper, car les forums sont des interférences à la tranquillité de l'esprit.

Justement, ne vois-tu pas qu'elle se situe là toute la nuance? Les croyants en toutes les religions et toutes les sensibilités identiques acquièrent la tranquillité d'esprit lorsqu'ils sont entre eux. Se renfermer sur sa propre sensibilité est le meilleur moyen de ne plus avancer.

Lorsqu'on reste chez soi et qu'on ne communique avec plus personne on a l'impression d'être bien, d'avoir réellement progressé. Dès qu'on sort de notre petite bulle, on en prend plein la figure et on s'aperçoit alors qu'on n'a pas changé d'un iota. Personne ne peut apprendre à aimer son ennemi (ou celui qui ne pense pas comme lui) s'il n'y est jamais confronté. C'est le B.A. BA pour réellement savoir qui on est et c'est la manière la plus efficace pour avancer spirituellement.

De temps en temps je vais sur des forums spirituels ou bouddhistes d'apparence très tranquilles et sans histoire. Dès que je leur écrit quelque chose qui n'entre pas en résonnance avec leur croyance, je peux te dire qu'immédiatement tous les loups sortent du bois. On voit rapidement qui est réellement avancé et qui ne l'est pas. Les croyances en quoi que ce soit ne sont absolument pas le gage d'une bonne avancée spirituelle.

Je ne commente pas tout ce que tu écris parce que je t'ai déjà tout suffisamment expliqué.

A bientôt  :hello: 
Tania

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 22 Juin 2014, 12:42

Tania a écrit:
dims a écrit:
...Car sache que je vais très rarement sur les forums bouddhistes car tout simplement, il n y a aucune contradiction entre nous. Et de plus ces forums sont beaucoup moins actif que celui ci car nous aimons l’intériorité. C'est pour cela que lors de période de méditation nous préférons couper, car les forums sont des interférences à la tranquillité de l'esprit.

Justement, ne vois-tu pas qu'elle se situe là toute la nuance? Les croyants en toutes les religions et toutes les sensibilités identiques acquièrent la tranquillité d'esprit lorsqu'ils sont entre eux. Se renfermer sur sa propre sensibilité est le meilleur moyen de ne plus avancer.

Lorsqu'on reste chez soi et qu'on ne communique avec plus personne on a l'impression d'être bien, d'avoir réellement progressé. Dès qu'on sort de notre petite bulle, on en prend plein la figure et on s'aperçoit alors qu'on n'a pas changé d'un iota. Personne ne peut apprendre à aimer son ennemi (ou celui qui ne pense pas comme lui) s'il n'y est jamais confronté. C'est le B.A. BA pour réellement savoir qui on est et c'est la manière la plus efficace pour avancer spirituellement.

De temps en temps je vais sur des forums spirituels ou bouddhistes d'apparence très tranquilles et sans histoire. Dès que je leur écrit quelque chose qui n'entre pas en résonnance avec leur croyance, je peux te dire qu'immédiatement tous les loups sortent du bois. On voit rapidement qui est réellement avancé et qui ne l'est pas. Les croyances en quoi que ce soit ne sont absolument pas le gage d'une bonne avancée spirituelle.

Je ne commente pas tout ce que tu écris parce que je t'ai déjà tout suffisamment expliqué.

A bientôt  :hello: 
Tania


Tania ne pas être dans l’intériorité c'est premièrement ne pas vérifier la vérité et ne pas non plus la devenir. Et deuxièmement ne pas faire un auto-travail sur soi c'est ne pas avoir de libre arbitre.
De plus je ne parles pas de sensibilité qui est une émotion au quel nous ne devons pas nous attacher. Sans expérience à la première personne il ne peut avoir de vérité. Même si cette expérience à la première personne est relative, elle est un outil nécessaire au début.

Pour toi je constate que c'est les autres qui doivent voir la vérité à ta place.
Si tu n'as pas de libre arbitre autant te dire que tu te fais rapidement endoctriné. Tu peux éventuellement avoir un guide mais il te faut vérifier ces paroles par toi même, par ton expérience personnelle. Gober toutes les paroles d'un maître en le croyant sur parole c'est la meilleure façon de tomber dans le sectarisme, le radicalisme et fanatisme. Car sans travail sur soi il reste l'ignorance et l'ignorance est la cause de toutes les souffrances.

Et encore une foi tu ne dois pas m’écouter. Je te le répète peut être pour le 15 eme fois mais un bouddhiste travail sur soi grâce la méditation mais se doit également d'aller vers les autres et surtout vers ses opposants et ses ennemis. Pourquoi ? Car ce qui ressort par la pratique de la méditation c'est la bienveillance pour les êtres, l'altruisme et la compassion. Un médecin fait un long travail personnel avant de pouvoir guérir les autres. Avant de vouloir aider les autres il faut savoir les aider et surtout il faut déjà savoir s'aider. C'est un bon sentiment de vouloir aider les autres mais sans avoir fait un travail sur soi même, il y a de forte chance de causer plus de souffrance que de bonheur.

Enfin dis le moi si tu veux rester bloquer dans tes stéréotypes, si cela te conforte je ne vais pas forcer. Apres tout c'est ton libre arbitre.

Et Tania quand je vois que tu dis "on vois qui est réellement avancé ou pas", je comprends le but de ta démarche avec cette simple phrase. Tu fais fausse route si tu penses ainsi, car tu ne cherches pas réellement la vérité mais simplement à avoir raison, c'est clairement ton ego qui parle. Et je le constate au fil des discussions que ton discours à changé. Tu t’adaptes, transformes tes idées en fonction de tes opposants.
Au final je ne sais même pas qu'elle est ta véritable croyance ? J'ai tout entendu de ta part, des arguments et des théories qui s'opposent entre elles.
Tu fais ton marché chez les autres religions en prenant le plaisant et en retirant le repoussant seulement c'est complètement brouillon et ça n'a plus de sens.

Je vais conclure sur cela, pour ne pas que l'on rentre dans un nouveau débat sans fin, stérile et qui ne servira à rien à part perdre notre temps.

Bonne journée Tania.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 23 Juin 2014, 03:46

Tania a écrit:
Bonjour tous,

Suite au fil ouvert par Louis sur Simone Weil, j'ai eu une petite réflexion sur la souffrance.

Pourquoi certains souffrent énormément durant toute une vie pendant que d'autres vivent heureux et meurent tranquillement dans leur lit d'un arrêt cardiaque? Les deux ont les mêmes chances d'être sauvés s'ils acceptent le Christ, ou je me trompe?

Ce qui me gêne énormément (et c'est peu de le dire) dans le principe de la souffrance c'est qu'elle ne dépend de rien. Elle frappe au hasard, que l'on soit bon, méchant, croyant ou athée. Ça me gêne à tel point que j'en ai fait le motif principal du rejet des trois religions principales monothéistes. Et je ne dis pas cela parce que je souffre, au contraire, je ne souffre pas (ou peu) et je trouve cela très injuste. On pourrait me rétorquer, "mais de quoi te plains-tu alors"? Ben justement, je pense à ceux qui souffrent!  Crying or Very sad

Si la souffrance était le gage réel du salut, tout deviendrait clair et limpide, mais si elle frappe au hasard, bons ou mauvais, plus rien n'a de sens. Je me demandais s'il ne valait pas mieux se supprimer plutôt que l'endurer, surtout lorsqu'elle est atroce (physique et morale). Que se passe-t-il ensuite selon l'Église catholique? On peut très bien refuser la vie sur terre et accepter le Christ, non?

J'ai le sentiment d'un énorme bug divin à ce niveau et je ne peux adhérer à une religion qui ne répond pas à cette question d'une manière satisfaisante.

Voili voilou  :hello: 

Tania


Bonjour Tania ;

Jésus a expliqué que l'ange déchu a plongé ce monde dans le péché et que nous avons quelque part adhérer a la volonté du démon !
mais Jésus en s'Incarnant démontre qu'IL n'a pas abandonné l'homme et que l'humain n'est pas rien a Ses Yeux !
Jésus démontre par ses guérisons et son enseignement que dés que l'on s'approche de Lui dés qu'on Lui fait confiance le mal fuit qu'il soit spirituel ou physique lorsque l'on revient a La Vie du Verbe Divin le ma la souffrance disparait !
certains vont bien écrire que pourtant Jésus a souffert !
ben oui puisqu'Il Est Venu justement Racheter l'homme de la déchéance est porter sa faute , il est évidant qu'Il se condamnait a souffrir pour payer la dette humaine !
mais que ej sache nul part il n'est écrit que Jésus a souffert de maladie ou de se casser une jambe ou de la colique !
non tout cela lui était étranger car Il vivait Unit au Père et conformément a Sa Volonté donc le mal n'avait aucune emprise sur Lui !

le mal qui nous frappe est notre concession a la déchéance !
ensuite si nous sommes assez unis au Seigneur on peut vouloir souffrir avec lui dans nos épreuves et maladies, mais cela tous ne le peuvent pas !

il est évidant que Jamais Notre Père Divin n'a voulu la mort la maladie ni nos conflits ni les catastrophes que l'on nomment naturelles !

dire que c'est Dieu qui envoi un cancer a un enfant pour éduquer a famille est dire autre chose que Le Christ !
sinon pourquoi Jésus a-T-il toujours guérit les lépreux qui le Lui demandaient ou les personnes qui amenaient leurs enfants malade ou possédés ou la femme pliée en 2 depuis 17ans (IL dit " et cette fille d'Abraham que le démon tient captive depuis 17ans ne fallait il pas la guérir aujourd'hui ?" )
donc si Jésus dit faire les œuvres qui rendent Gloires et Témoignage a Son Père lorsqu'Il guérit il est vraiment mal venu de dire que nos maladie sont l’accomplissement de la Volonté du Père, sinon nous disons que Jésus a refusait la Volonté du Père en guérissant ces personnes là !
Il aurait dû leurs dire " hé bien soit heureux (se) de ce que Mon Père t’accorde comme maladie car cela Lui rend Gloire et Moi Je n'y toucherais pas car je ne fais que la Volonté de Mon Père !"
mais NON Jésus les a toujours tous guérit , et d'ailleurs dans l’envoi en Mission Il ordonne aux apôtres de le faire , ce n'est pas optionnel c'est un avec la Mission Évangélisatrice UN ordre !

les épreuves les souffrances de ce monde sont dû au péché et notre soumission au prince des ténèbres (on ne s'en rend même plus compte tellement c'est banal) !!

Jean quand il décrit ce qu'Est la Vie Avec le Christ dit "là on ne pleurera plus IL aura séché toute nos larme guérit toutes maladie !"
le Ciel c'est partout où l'on vit avec le Christ en Soi pas besoin de quitter ce monde, il a était créé par Dieu donc c'est aussi le Ciel il suffit de s'ouvrir au Christ !

et pour être direct je dirais " Un Dieu Bon comme Notre Père et Seigneur Jésus ne crée pas un monde de mer,e comme celui-ci !!"

regardons Jésus faire écoutons le parler et les évidences sauteront aux yeux du Cœur !

Notre Père nous Aime Il nous a Offert le Christ et de pouvoir refaire UN avec eux , a nous de dire OUI et de revenir a la Maison , sinon nous resterons dans notre mouise a chialer que c’est pas juste !
et a justifier les conséquences de la déchéances en disant que c'est des dons de Dieu alors que les actes et paroles du Christ contredisent tout cela !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 02:47

dims a écrit:
...

...Pour toi je constate que c'est les autres qui doivent voir la vérité à ta place...

... Et Tania quand je vois que tu dis "on vois qui est réellement avancé ou pas", je comprends le but de ta démarche avec cette simple phrase. Tu fais fausse route si tu penses ainsi, car tu ne cherches pas réellement la vérité mais simplement à avoir raison,

Bonsoir Dim,

Les autres ne voient pas la vérité à notre place, les autres nous renvoient le reflet de ce qu'on est: De la bonté si on est bon, de la méchanceté si on est mauvais.

Celui qui est avancé c'est celui qui démontre de l'Amour, voilà tout.

Tu es tellement loin de ce que j'essaye de te dire que je vais me contenter de ce petit commentaire.

Bonne nuit!  :hello: 

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 09:07

Citation :
Il aurait dû leurs dire " hé bien soit heureux (se) de ce que Mon Père t’accorde comme maladie car cela Lui rend Gloire et Moi Je n'y toucherais pas car je ne fais que la Volonté de Mon Père !"
mais NON Jésus les a toujours tous guérit , et d'ailleurs dans l’envoi en Mission Il ordonne aux apôtres de le faire , ce n'est pas optionnel c'est un avec la Mission Évangélisatrice UN ordre !

Jésus n'a pourtant pas guérit tout le monde... à commencer par Paul, à qui il a dit "ma grâce te suffit". N'y a t'il pas parfois quand même une "raison" à une non guérison?
parfois, j'ai l'impression que beaucoup de "chrétiens" interprètent ces récits de guérison et d'exorcisme comme des récits ressortant plus du symbolique. certains disent aussi que Jésus n'est pas venu pour çà (guérir et exorciser). c'est clair qu'il est venu nous annoncer quelque chose de plus grand encore, mais j'ai parfois l'impression que c'est presque vu comme "malsain" de prier pour demander ce genre de "faveurs". or, au fond de mes tripes, je crois que çà fait partie du TOUT mais j'avoue que parfois certains discours ont tendance à me "refroidir" quelque peu... et en ce moment je suis un peu dans le sombre, ayant envie de foncer et de sortir des "habitudes" comme notre Pape nous invite à le faire mais en même temps j'ai l'impression d'un "boulet" qui me tire en arrière.

que pensez-vous de la possession? pensez vous qu'il s'agit uniquement de la part sombre qui subsiste dans notre esprit qui n'est pas pur (et donc çà vient uniquement de nous) ou bien y a t'il réellement des "esprits" qui peuvent venir "squatter" notre "demeure" ? perso, je pense que les "squatters" existent.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 10:26

En tout cas , l'on constate une augmentation du nombre d'agressions soudaines perpétrées par des citoyens sans passé et sans casier judiciaire et qui se demandent après coup eux-mêmes , ce qui leur a pris .

Mais les media évitent autant que possible d'en faire état .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 10:57

les médias mettent par contre le doigt sur le fait que le pape François tient des discours qui n'ont plus lieu d'être en parlant du diable et pointent le fait qu'il pratique l'exorcisme qui selon eux est un fait moyen âgeux
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 11:18

boulo a écrit:
En tout cas , l'on constate une augmentation du nombre d'agressions soudaines perpétrées par des citoyens sans passé et sans casier judiciaire et qui se demandent après coup eux-mêmes , ce qui leur a pris .

Mais les media évitent autant que possible d'en faire état .

Je ne vois pas comment vous pouvez affirmer quelque chose dont les médias ne font pas état. Vous êtes informé comment de ces agressions? Vous travaillez dans la police?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 11:31

rebelle a écrit:
les médias mettent par contre le doigt sur le fait que le pape François tient des discours qui n'ont plus lieu d'être en parlant du diable et pointent le fait qu'il pratique l'exorcisme qui selon eux est un fait moyen âgeux

La soi disant possession est dans la majorité des cas une maladie mentale. Cependant il y a des exceptions qui sont dues à une mauvaise information venant souvent de l'Église elle-même. Ce sont les personnes qui possèdent des dons médiumniques sans le savoir qui sont une porte ouverte aux entités astrales. Mais ces dernières peuvent être bonnes ou mauvaises selon les croyances et l'état d'esprit du possédé. Dans tous les cas la peur attire les mauvais esprits et l'Amour les éloigne. Et oui, on doit aimer aussi les mauvais esprits...

Comme je l'ai souvent écrit ici, il n'existe aucun cas avéré de possession de personnes athées, absolument aucun! C'est la preuve que la possession est directement liée à la croyance.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 12:24

Citation :
Comme je l'ai souvent écrit ici, il n'existe aucun cas avéré de possession de personnes athées, absolument aucun! C'est la preuve que la possession est directement liée à la croyance.
quelles sont vos sources pour affirmer çà?

de plus, les prêtres exorcistes, avant d'entamer un exorcisme s'assurent de ce que la personne ne souffre pas justement d'une maladie mentale..... ce n'est qu'après que commence une longue période d'accompagnement spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 13:22

Tania a écrit:
boulo a écrit:
En tout cas , l'on constate une augmentation du nombre d'agressions soudaines perpétrées par des citoyens sans passé et sans casier judiciaire et qui se demandent après coup eux-mêmes , ce qui leur a pris .

Mais les media évitent autant que possible d'en faire état .

Je ne vois pas comment vous pouvez affirmer quelque chose dont les médias ne font pas état. Vous êtes informé comment de ces agressions? Vous travaillez dans la police?

Tania


Non . Je lis les faits divers ( de façon orientée , je le reconnais sans peine ) . Les journalistes , quant à eux , semblent conditionnés à éviter soigneusement l'hypothèse diabolique .


Pour ce qui est de votre question directe : j'ai quand même une amie policière qui pense comme moi ( sans être catholique ) au sujet des inspirations diaboliques . Elle constate que son métier de gardienne de la paix est de plus en plus difficile à vivre . ( Toutefois , la corrélation la plus frappante qu'elle constate dans le nombre d'agressions , est celle ... des conditions météorologiques ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 13:55

rebelle a écrit:
Citation :
Comme je l'ai souvent écrit ici, il n'existe aucun cas avéré de possession de personnes athées, absolument aucun! C'est la preuve que la possession est directement liée à la croyance.
quelles sont vos sources pour affirmer çà?

de plus, les prêtres exorcistes, avant d'entamer un exorcisme s'assurent de ce que la personne ne souffre pas justement d'une maladie mentale..... ce n'est qu'après que commence une longue période d'accompagnement spirituel.

Pour les sources ce n'est pas bien compliqué, si les athées possédés existaient ça se saurait. L'un n'est tout simplement pas compatible avec l'autre. Un cas qui serait catalogué comme étant de la possession par des religieux est catalogué comme étant de l'épilepsie (ou une pathologie mentale quelconque) par les athées.

Un épileptique qui se croit possédé aggrave sa pathologie par sa croyance. Une personne d'un mental faible s'autosuggestionne très facilement. Il est vrai que ce sont des croyances d'un autre âge qui prennent la plupart du temps vie à cause de la croyance elle-même.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 14:01

boulo a écrit:
Tania a écrit:
boulo a écrit:
En tout cas , l'on constate une augmentation du nombre d'agressions soudaines perpétrées par des citoyens sans passé et sans casier judiciaire et qui se demandent après coup eux-mêmes , ce qui leur a pris .

Mais les media évitent autant que possible d'en faire état .

Je ne vois pas comment vous pouvez affirmer quelque chose dont les médias ne font pas état. Vous êtes informé comment de ces agressions? Vous travaillez dans la police?

Tania


Non . Je lis les faits divers ( de façon orientée , je le reconnais sans peine ) . Les journalistes , quant à eux , semblent conditionnés à éviter soigneusement l'hypothèse diabolique .


Pour ce qui est de votre question directe : j'ai quand même une amie policière qui pense comme moi ( sans être catholique ) au sujet des inspirations diaboliques . Elle constate que son métier de gardienne de la paix est de plus en plus difficile à vivre . ( Toutefois , la corrélation la plus frappante qu'elle constate dans le nombre d'agressions , est celle ... des conditions météorologiques ) .

Ha, je comprends, vous vouliez dire que ce que les médias ne font pas état est que l'origine des agressions est diabolique.

En somme, dès qu'un être humain perd la raison pour une raison quelconque c'est la faute au diable....

Absurde... On ne me fera jamais croire à de telles sornettes, même sous la torture!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 14:38

Tania a écrit:
rebelle a écrit:
Citation :
Comme je l'ai souvent écrit ici, il n'existe aucun cas avéré de possession de personnes athées, absolument aucun! C'est la preuve que la possession est directement liée à la croyance.
quelles sont vos sources pour affirmer çà?

de plus, les prêtres exorcistes, avant d'entamer un exorcisme s'assurent de ce que la personne ne souffre pas justement d'une maladie mentale..... ce n'est qu'après que commence une longue période d'accompagnement spirituel.

Pour les sources ce n'est pas bien compliqué, si les athées possédés existaient ça se saurait. L'un n'est tout simplement pas compatible avec l'autre. Un cas qui serait catalogué comme étant de la possession par des religieux est catalogué comme étant de l'épilepsie (ou une pathologie mentale quelconque) par les athées.

Un épileptique qui se croit possédé aggrave sa pathologie par sa croyance. Une personne d'un mental faible s'autosuggestionne très facilement. Il est vrai que ce sont des croyances d'un autre âge qui prennent la plupart du temps vie à cause de la croyance elle-même.

Tania

J'ai vu plusieurs patients faisant une crise d'épilepsie, mais jamais l'idée qu'ils soient possédés ne m'a effleurée. De la simple absence à la crise de grand mal, rien n'évoque une quelconque possession diabolique. L'épilepsie n'a plus rien de mystérieux depuis longtemps ! Les épileptiques connaissent leur maladie, et ne confondent pas avec la possession diabolique !
Et les exorcistes savent très bien faire la différence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 14:40

Citation :
Pour les sources ce n'est pas bien compliqué, si les athées possédés existaient ça se saurait. L'un n'est tout simplement pas compatible avec l'autre. Un cas qui serait catalogué comme étant de la possession par des religieux est catalogué comme étant de l'épilepsie (ou une pathologie mentale quelconque) par les athées.

Un épileptique qui se croit possédé aggrave sa pathologie par sa croyance. Une personne d'un mental faible s'autosuggestionne très facilement. Il est vrai que ce sont des croyances d'un autre âge qui prennent la plupart du temps vie à cause de la croyance elle-même.
je ne peux donc que constater que la source que je vous demande de citer est uniquement votre esprit, votre propre pensée. il y a longtemps que les prêtres sont au courant des maladies mentales, les exorcistes sont parfois même psychiatre de formation et savent donc faire la part des choses entre l'épilepsie et les autres phénomènes.... auxquels peut être un jour on trouvera une explication. En attendant, des personnes atteintes de problèmes, ayant fait "tout le tour" pour trouver des solutions, en dehors de toute religion, atterrissent chez l'exorciste, en dernier recours et voient leur état s'améliorer. pour les gens au mental "faible" dont vous parlez, les prêtres savent aussi discerner les cas de "d'auto possession" mieux appelée auto suggestion. il reste toujours quand même des cas de "possession". ce ne sont pas des croyances d'un autre âge.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 14:55

Salut Rebelle,
je répond en bleu dans tes lignes !


rebelle a écrit:
Citation :
Il aurait dû leurs dire " hé bien soit heureux (se) de ce que Mon Père t’accorde comme maladie car cela Lui rend Gloire et Moi Je n'y toucherais pas car je ne fais que la Volonté de Mon Père !"
mais NON Jésus les a toujours tous guérit , et d'ailleurs dans l’envoi en Mission Il ordonne aux apôtres de le faire , ce n'est pas optionnel c'est un avec la Mission Évangélisatrice UN ordre !

Jésus n'a pourtant pas guérit tout le monde... à commencer par Paul, à qui il a dit "ma grâce te suffit".
sans me vanter mais un peu amusé, c'est moi qui il y a déjà un bon moment (X années) a fait remarqué que hors mis Paul Jésus a guérit tous ceux qui le Lui demandaient !
de plus ce n'est pas un refus de guérir de la part du Christ , d'abord on ne sait pas quel était le problème de Paul physique, Psychique, ou spirituel, certains pensent que c'était plutôt l'orgueil d'être Juif et qu'il n'arrivait pas a dominer cette chose incrustée en lui par éducation depuis tout petit !
en tous cas Jésus lui fait comprendre que si il vit la Grâce il en est comme guérit ! cela me parait donc plus un souci moral ou spirituel qu'autre chose !
de plus je suis d'accord que lorsque l'on atteint une certaine communion avec le Seigneur on veuille avec Lui souffrir pour la rédemption , mais il faut qu'en même un certain niveau, ce n'est pas pour rien que seul Paul c'est entendu répondre " Ma Grâce te suffit !" !


N'y a t'il pas parfois quand même une "raison" à une non guérison?

Jésus n'a mis aucune raison a personne dans l'écriture ni les apôtres, et quand les apôtres ne réussissent pas a guérir ou libérer une personne tu peux lire que Jésus se fâche envers eux leurs reprochant leur manque de foi et de prières !
sinon jamais Jésus ne dit aux personnes " j'y peux rien c'est un cadeau de mon Père ! Mr.Red " !
Paul Pierre Jacques reprennent les Chrétiens en leurs disant que si ils ne guérissent pas c'est soi a cause d'un manque de foi soi a cause de leurs désordre moraux qui les coupe du réel spirituel !
donc venir dire a des personnes qui ont un enfant cancéreux ou eux même ou une autre maladie , c'est Notre Père Divin qui t'envoie une épreuve c'est contradictoire avec l'enseignement et les faits du Christ !
sauf si le Seigneur te fait une révélation intérieur de Sa Volonté sur une personne suffisamment avancer pour vivre avec un bénéfice spirituelle cette situation pour s'unir a Lui, sinon on doit s'en tenir aux Actes et Paroles du Christ !
l'envoi en Mission de l’Église contient explicitement l'affirmation de les guérir tous et libérer les démoniaques perdre cela c'est perdre aussi la mission ce n'est pas optionnel cela fait parti du package d'origine constructeur !
mais comme aujourd'hui on affirme le contraire on peut remarquer l’éblouissant résultat sur l'ensemble de l’Église et même sur le comportement du clergé et le relativisme générale d'un Dieu qui fera peut être ou peut être pas ! " prenez un ticket la loterie est ouverte ! " Mr. Green 



parfois, j'ai l'impression que beaucoup de "chrétiens" interprètent ces récits de guérison et d'exorcisme comme des récits ressortant plus du symbolique. certains disent aussi que Jésus n'est pas venu pour çà (guérir et exorciser). c'est clair qu'il est venu nous annoncer quelque chose de plus grand encore, mais j'ai parfois l'impression que c'est presque vu comme "malsain" de prier pour demander ce genre de "faveurs". or, au fond de mes tripes, je crois que çà fait partie du TOUT mais j'avoue que parfois certains discours ont tendance à me "refroidir" quelque peu... et en ce moment je suis un peu dans le sombre, ayant envie de foncer et de sortir des "habitudes" comme notre Pape nous invite à le faire mais en même temps j'ai l'impression d'un "boulet" qui me tire en arrière.

les Apotres ont eu a écrire que ce qu'ils témoignent et enseignent vient du Christ pour notre instruction, si tu jettes une partie de leur enseignement , t'étonnes pas ensuite d'être un coup a la Lumière un coup dans la nuit !
je ne fais pas la course aux miracles , je tente de donner l'Amour Divin des origines comme Le Père Le Veut et montre en Christ , je me fiche que cela plaise a celui ci ou pas !
t'en fait pas quand tu pries et fait confiance le Seigneur agit sans tarder ! et là les hommes comme au temps du Christ commence a bouger !
pour moi les guérisons et autres ne sont pas des moyens , c'est Dieu Qui se donne et redit aux Hommes "tu es mon Enfant !"

quand une personne crève de faim et a besoin de pain il est stupide de lui répondre le jeun c'est merveilleux !" !
de même quand quelqu'un s'enfonce dans le tourment a cause de souffrances physique psychique ou morale , Notre Père a la réponse , mais comme le dit Jésus et les Apotres " Dieu S'Est remis aux mains des Hommes désormais votre Corps est le Temple de l'Esprit là où Dieu habite (le Royaume de Dieu Est au dedans de vous corps et âme) , donc si Dieu veut agir Il le fait par nos mains et cœur , a nous de ne pas fuir !
on ne peut pas prétendre être membre du corps du Christ et ne pas faire ce qu'IL a dit de faire !


que pensez-vous de la possession? pensez vous qu'il s'agit uniquement de la part sombre qui subsiste dans notre esprit qui n'est pas pur (et donc çà vient uniquement de nous) ou bien y a t'il réellement des "esprits" qui peuvent venir "squatter" notre "demeure" ? perso, je pense que les "squatters" existent.

le mal vient du démon, penser et faire le mal est donc une soumission au démon !
quand Notre Père nous a appelé a l’existence en Jésus Christ Le Verbe Divin, il n'y avait en nous que Lumière de l'Esprit Saint !
donc plus on cède au démon plus il s'installe en nous et comme il est mal élevé , il est certain qu'il va tenter de commander dans ta maison != ton âme , lui d'origine est d'un statut spirituel supérieur au notre (il est archange !) donc si tu le laisse faire il a la capacité de tenir ton âme dans ses liens ténébreux !
(quand Jésus chasse les démons , certains crient "c’est ma maison !" donc cela démontre que oui il y a bien des esprits capables de s'installer en une âme et un corps !
un ami pasteur devenu catholique, dit " quand tu fais ton jardin tu plante telles et telles graines et tu veille a ne laisser rien d'autre pousser comme les mauvaises herbes !
c'est un travail exigeant et méticuleux , notre âme c'est de même , mais si on est paresseux ou complice de son péché on laisse une ou des mauvaise graines pousser dans le jardin de notre âme , jusqu'au jour où on s'aperçoit que cela devient envahissant et que les bonnes semences meurent étouffées !
a ce moment il est souvent très difficile d'arracher la mauvaise graine tout seul car elle est devenu un grand arbre il faut le couper puis ensuite creuser et arracher les racine et retourner tout le jardin !
donc si on est attentif on arrache les mauvaises herbes quand elle sont petites c'est bien plus simple !

aujourd'hui les hommes nient le péché , nient l'âme, nient le bien , donc il est simple au démon de s’installer en eux et d’amplifier dans la culture générale la croissance du péché !
l'homme sans le Christ ne sait pas ce qu'est le Vrai Bien , pour lui tout ce qui lui semble avantageux en ce monde est le bien , mais Paul explique qu'entre le monde de la chair et celui de l'Esprit il y a un antagonisme irrémédiable l'Esprit tant Vers La Vérité Spirituelle et Éternel (donc Jésus) la chair tant vers la mort et l'avidité des passions qui ruinent l'âme !
choisir le Christ c'est entrer frontalement en opposition avec le monde !!


Fraternellement Théodéric
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:04

En somme , dès qu'un être humain perd la raison pour une raison quelconque , c'est la faute au diable ...


Je ne connais personne qui prétende une idiotie pareille .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:11

un tout grand merci Théodéric, je vais méditer ta réponse   
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:16

rebelle a écrit:
Citation :
Pour les sources ce n'est pas bien compliqué, si les athées possédés existaient ça se saurait. L'un n'est tout simplement pas compatible avec l'autre. Un cas qui serait catalogué comme étant de la possession par des religieux est catalogué comme étant de l'épilepsie (ou une pathologie mentale quelconque) par les athées.

Un épileptique qui se croit possédé aggrave sa pathologie par sa croyance. Une personne d'un mental faible s'autosuggestionne très facilement. Il est vrai que ce sont des croyances d'un autre âge qui prennent la plupart du temps vie à cause de la croyance elle-même.
je ne peux donc que constater que la source que je vous demande de citer est uniquement votre esprit, votre propre pensée.

 Smile  Mais soyons sérieux, voyons, il ne peut exister une étude sur quelque chose qui n'existe pas. C'est comme si les scientifiques se mettaient à chercher la fée clochette.

Voici ce qu'en dit Wikipédia:
" Les psychologues et la plupart des parapsychologues affirment que les phénomènes de la possession sont réductibles à des mécanismes naturels et n'impliquent pas l'intervention d'un démon substantiel, mais plutôt d'un démon "subjectif" lié au phénomènes des personnalités multiples. L'Église catholique romaine considère qu'il convient de distinguer les cas psychiques des cas réels de possession et oriente toujours d'abord les personnes vers un thérapeute avant d'opérer un éventuel exorcisme (Catéchisme de l'Église catholique paragraphe 1673)1 ;"

Donc, épilepsie, phénomènes de personnalités multiples ou autres, il est impossible de trouver une étude sérieuse d'un phénomène soi disant diabolique alors qu'il n'est scientifiquement pas considéré comme tel.

C'est de nous-mêmes, de nos croyances et de la puissance de notre propre esprit dont nous devons nous méfier. Tiens, moi je mets au défi un quelconque démon de venir me posséder. Je l'attends des pieds fermes!   Very Happy 

Je répète au cas oú que les cas rares recensés par l'Église peuvent être ceux dont je parlais, c'est à dire les personnes possédant un don médiumnique naturel et ne le sachant pas.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:21

... il ne peut exister une étude sur quelque chose qui n'existe pas ...

C'est une blague ?


Avant que le phénomène soit connu , il est toujours réputé inexistant .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:23

tania sait toujours tout mieux que tout le monde  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:25

boulo a écrit:
En somme , dès qu'un être humain perd la raison pour une raison quelconque , c'est la faute au diable ...


Je ne connais personne qui prétende une idiotie pareille .

Je parlais de la raison au sens large (la raison du bien).

Pas plus loin que plus haut on peut lire:

Théodoric: "le mal vient du démon, penser et faire le mal est donc une soumission au démon !"

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:25

Tania a écrit:
boulo a écrit:
En tout cas , l'on constate une augmentation du nombre d'agressions soudaines perpétrées par des citoyens sans passé et sans casier judiciaire et qui se demandent après coup eux-mêmes , ce qui leur a pris .

Mais les media évitent autant que possible d'en faire état .

Je ne vois pas comment vous pouvez affirmer quelque chose dont les médias ne font pas état. Vous êtes informé comment de ces agressions? Vous travaillez dans la police?

Tania

Tania bonjour ,

un proverbe dit " un homme seul est en mauvaise compagnie !"
et c'est très vrai !

aujourd'hui, les humains sont extrêmement seuls en ce monde où ouvrir le s yeux spirituellement est vu comme être un arriéré , alors l'âme devient une proie facile a agiter et perturber par les démons ! certes les gens ne se vantent pas de leurs soucies intérieur puisque ce serait dire " j'ai des soucis moraux " et que la morale c'est dépassé et nigaud !

mais les démons sen fichent doucement ils s'infiltrent , quand tu sais que prés de 80% de l'utilisation d'internet repose sur le porno , tu as une idée de combien l'esprit humain est manipulé dans l'ombre, car qui va te dire " moi je passes du temps sur cela " ?

l'ami pasteur d'on je parle un peu dans l’échange (du dessus) avec Rebelle a vécu longtemps en Afrique, est il est allé au Rwanda après les massacres afin d'aider les personnes qui voulaient se confesser et parler !
il expliquait que les gens racontent qu'ils ne savent pas pourquoi ils ont tués des gens a coup de machettes , ces personnes pensaient aimer leurs voisins, le soucis que l'autre soit d’une autre ethnie n'existait pas pour eux !!
puis ils sont devenu coléreux méchants et enfin fous incapable de se maitriser sans réel souvenir de ce qu'ils ont fait !
après coup les gens sont incapable de dire pourquoi stupéfait d'avoir pu faire de telles horreurs avec une telle violence et l'immense besoin de demander pardon a Dieu d'avoir fait cela ; ils n'ont pas peur d’être jugés ils n'ont pas de haine ni ne fuient , ils sont là a se demander d'où est venu cette haine soudaine qu'ils n'avaient jamais connus et qui leur pèse énormément au point qu'ils ont perdu le gout de vivre et la joie !

on peu mettre cela sur l'effet de groupe : mais le pasteur ayant vécu en Afrique et eu a faire des exorcisme , dit que pour lui ce sont des démons qui poussent a cela , les démons ancestraux déferlent et les âmes mal affermies mal formées , sont simple a infiltrer une fois le démon dans la place c’est lui qui dirige surtout quand la haine est dans la rue la peur est une arme pratique pour le démon !

on peut sourire mais ces hommes là n'étaient pas des violents ni des racistes , simplement des âmes immatures qui désormais sont abattues devant ce qu'elles peuvent faire sans rien comprendre !

notre société actuelle passant son temps a abaisser le niveau morale et spirituelle est en passe de préparer de telles choses !
peu etre sous d'autres formes , mais toute régression morale est une faveur au démon et lui il ne reculera pas dés que l'on entrebâille la porte de notre âme il enfonce la porte et actuellement on circule la porte grande ouverte !
je en doute pas que Boulo ai raison sur bien des actes stupides qui se produisent et pour lesquels les gens n'ont guère d'explications rationnels !

la vie a horreur du vide donc si tu ne sème rien dans ton âme, il viendra y pousser quelque chose (c'est comme au jardin ) et ce quelque chose a toute les chance d’être impropre au bien parce que le Bien est un choix !
et notre société c'est l'art du non choix du laisser faire et du mélange le Bien et égale au mal !
il y a des émissions sur pas mal de chaines où ils suivent les gendarmes , c'est vraiment édifiant car les gens très souvent ne savent pas pourquoi ils ont fait cela , juste parce que ben c'est ainsi !
une âme ça s'éduque sinon quelqu'un viendra l'habiter si le proprio n'a aucune autorité sur lui même !
l'âme n'est pas un truc , elle est de Dieu mais si tu l'ignore et t'en rie, alors le démon se sent libre d'y venir !
on peut sourire , mais le démon n'a jamais manipulé le Christ car Lui faisait la Volonté du Père en tout !
ce n'est pas pour rien qu'Il dit a ceux qui voulaient le tuer " vous voulez me tuer car vous faite la volonté de votre père qui est homicide dés le commencement"
faire le mal c'est déjà être homicide du bien dés le commencement , le taux de mal importe peu il est mal et rejet du bien !
le reste n'est qu'amplification ou rejet du mal ! batman 
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:30

boulo a écrit:
... il ne peut exister une étude sur quelque chose qui n'existe pas ...

C'est une blague ?


Avant que le phénomène soit connu, il est toujours réputé inexistant .

C'est une blague?  Mr. Green Un phénomène doit être observable pour faire l'objet d'étude.

Au plus la science avance et au moins la croyance aux possessions progresse, bizarre, non?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:38

Tania a écrit:
boulo a écrit:
... il ne peut exister une étude sur quelque chose qui n'existe pas ...

C'est une blague ?


Avant que le phénomène soit connu, il est toujours réputé inexistant .

C'est une blague?  Mr. Green Un phénomène doit être observable pour faire l'objet d'étude.

Au plus la science avance et au moins la croyance aux possessions progresse, bizarre, non?

Tania



Nous sommes bien d'accord . Mais pourquoi alors refuser d'étudier les agressions sans motif apparent contre nun inconnu , dont le nombre semble augmenter ?


Il est trop facile de dire : " il ou elle a eu un coup de folie " et ne pas approfondir .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mer 25 Juin 2014, 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:43

Bonjour Théodoric,

Jésus ne refusait peut-être pas de guérir une personne souffrante, mais je ne vois pas le rapport avec le fait que cela fait des millénaires que des innocents souffrent sans raison. Je ne parle pas forcément des maladies. Par exemple, des enfants, des hommes et d'innombrables femmes se sont faits violés et torturés sans raison par des détraqués sexuels. Oú était Jésus? Est-il intervenu?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:49

boulo a écrit:
Tania a écrit:
boulo a écrit:
... il ne peut exister une étude sur quelque chose qui n'existe pas ...

C'est une blague ?


Avant que le phénomène soit connu, il est toujours réputé inexistant .

C'est une blague?  Mr. Green Un phénomène doit être observable pour faire l'objet d'étude.

Au plus la science avance et au moins la croyance aux possessions progresse, bizarre, non?

Tania



Nous sommes bien d'accord . Mais pourquoi alors refuser d'étudier les agressions sans motif apparent , dont le nombre semble augmenter ?


Il est trop facile de dire : " il ou elle a eu un coup de folie " et ne pas approfondir .

C'est de nouveau une blague?  Shocked  Et à quoi sert la psychologie alors?

Mais sans parler de psychologie, on l'a souvent dit, le mal est une absence de bien. En réalité c'est une absence de conscience. Seule la théorie de l'évolution de la conscience explique cela clairement. Il y a à ce nouveau un grand grand vide dans la théologie catholique, alors elle essaye de remplir ce vide par des croyances ancestrales comme le démon. Ça ne va plus tenir très longtemps. Encore une ou deux décennies et toutes ces croyances désuètes ne seront plus qu'un mauvais souvenir.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 15:54

Message de 15h43 :

C'est aux humains à résoudre leurs problèmes . Dieu peut intervenir ponctuellement , comme un père aide son enfant si vraiment il ne s'en sort pas . Mais un vrai père ne se substitue pas à l'enfant , sous peine de rater l'éducation .

Pour ce qui est de votre souci spécifique , chère Tania , les rankiens ont maintenant une hypothèse explicative : ce seraient les horribles souffrances imposées au nouveau-né lors de la naissance qui le détraqueraient ( plus ou moins suivant les circonstances et les individus ) .

Message de 15h49

Vous croyez à la psychologie ( en tant que science ) dans son état actuel , chère Tania ? Moi pas .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 16:09

Tania a écrit:
Bonjour Théodoric,

Jésus ne refusait peut-être pas de guérir une personne souffrante, mais je ne vois pas le rapport avec le fait que cela fait des millénaires que des innocents souffrent sans raison. Je ne parle pas forcément des maladies. Par exemple, des enfants, des hommes et d'innombrables femmes se sont faits violés et torturés sans raison par des détraqués sexuels. Oú était Jésus? Est-il intervenu?

Tania

"ne fait pas aux autres ce que t ne voudrais que l'on te fit a toi-même !"

avant de violer une personne il faut faire taire la conscience donc Dieu en soi, chacun de nous ayant un ange gardien , quand tu prend une décision il tente de t'éclairer , évidement on peut le faire taire , c'est ainsi que l'on détruit son âme et donne la, parole aux démons !

pour les conséquences des actes où Dieu semble ne pas intervenir ,
1) quand on ne le croit pas on ne lui demande rien
2° quand on croit il faut Lui faire confiance (Jésus passait au milieu de gens décidaient a le jeter du haut de la falaise , mais ils n'ont rien fait ; la foi hein ?!
3) Dieu a remis ce monde entre nos main donc a nous de le gérer au lieu dans faire un grand cirque voir un zoo !

si tu décides le mal il se fera car c'est un choix spirituel et la vie spirituelle commence ici mais ne s'y arrête pas , c'est nous qui séquençons la vie ici ailleurs après , mais la Vie Est la Vie !

Dieu Est en nous donc le Bien devrait se faire tout simplement, mais voila certains préfère faire la volonté du démon et on a le résultat un pti enfer dés ici !

si Dieu intervient directement , alors nous ne seront que des marionnettes !
nous reprochons a Dieu le laisser faire , mais IL a établit des lois Éternelle pour fonder des âmes , si IL annihile ces lois les âmes Basta !!

mais pas un cheveux de tout ce qui se passe ne sera compté pour rien , certains vont être très mal a la fin !!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 16:16

Cécile a écrit:
Tania a écrit:
rebelle a écrit:
Citation :
Comme je l'ai souvent écrit ici, il n'existe aucun cas avéré de possession de personnes athées, absolument aucun! C'est la preuve que la possession est directement liée à la croyance.
quelles sont vos sources pour affirmer çà?

de plus, les prêtres exorcistes, avant d'entamer un exorcisme s'assurent de ce que la personne ne souffre pas justement d'une maladie mentale..... ce n'est qu'après que commence une longue période d'accompagnement spirituel.

Pour les sources ce n'est pas bien compliqué, si les athées possédés existaient ça se saurait. L'un n'est tout simplement pas compatible avec l'autre. Un cas qui serait catalogué comme étant de la possession par des religieux est catalogué comme étant de l'épilepsie (ou une pathologie mentale quelconque) par les athées.

Un épileptique qui se croit possédé aggrave sa pathologie par sa croyance. Une personne d'un mental faible s'autosuggestionne très facilement. Il est vrai que ce sont des croyances d'un autre âge qui prennent la plupart du temps vie à cause de la croyance elle-même.

Tania

J'ai vu plusieurs patients faisant une crise d'épilepsie, mais jamais l'idée qu'ils soient possédés ne m'a effleurée. De la simple absence à la crise de grand mal, rien n'évoque une quelconque possession diabolique. L'épilepsie n'a plus rien de mystérieux depuis longtemps ! Les épileptiques connaissent leur maladie, et ne confondent pas avec la possession diabolique !
Et les exorcistes savent très bien faire la différence...

Bonjour Cécile ,

ne prend pas mal ce que j'écris !
tout cela est et n'est qu'un constat ce qui ne remet pas la personne sur pieds pour autant ;
là est toute la différence du Christ , LUI si tu Lui demande en Confiance = Foi IL Guérit parce que en tant que Verbe Saint et Parfait Il n'a pas créé un monde mal foutu ni malade !

permettre de toucher le Christ ainsi et d'être Touché par Lui remet l'Homme debout et l’Église sur ses Pieds !  :bisou: 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 17:47

Je faisais seulement remarquer qu'on ne peut pas confondre l'épilepsie et la possession...

Et : non, le Christ ne guérit pas obligatoirement ceux qui lui font confiance. J'en ai eu un exemple tout récemment dans ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 18:01

boulo a écrit:
Message de 15h43 :

C'est aux humains à résoudre leurs problèmes . Dieu peut intervenir ponctuellement , comme un père aide son enfant si vraiment il ne s'en sort pas . Mais un vrai père ne se substitue pas à l'enfant , sous peine de rater l'éducation .

Pour ce qui est de votre souci spécifique , chère Tania , les rankiens ont maintenant une hypothèse explicative : ce seraient les horribles souffrances imposées au nouveau-né lors de la naissance qui le détraqueraient ( plus ou moins suivant les circonstances et les individus ) .

Message de 15h49

Vous croyez à la psychologie ( en tant que science ) dans son état actuel , chère Tania ? Moi pas .

La psychologie à elle seule est bien sûr insuffisante. Il faut lui associer la spiritualité et l'étude de la conscience. Je voulais juste dire que ce n'est pas parce qu'on ne sait pas d’où viennent certains problèmes psychologiques qu'il faut faire intervenir des notions archaïques comme les diables et les démons.

Une personne froide sans conscience et sans empathie fera ce que ses pulsions lui dicteront, pas besoin de démons pour comprendre cela. Ce qu'il faut plutôt se demander c'est d’où vient la conscience. Tant que l'évolution de la conscience ne sera pas prise en compte par les scientifiques et l'Église, aucun mystère ne sera résolu.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 19:32

Merci .

Mais je parlais d'un phénomène plus récent et plus inquiétant : des personnes connues pour leur douceur habituelle et leur équilibre se jettent parfois sur un inconnu , sans motif apparent . Avouez que cela interpelle .

Loin de moi l'idée d'affirmer péremptoirement qu'il s'agit du démon . Mais je n'écarte pas l'hypothèse .
Mon amie policière non plus , d'ailleurs . ( Et elle n'est pas catholique ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 25 Juin 2014, 20:15

Cécile a écrit:
Je faisais seulement remarquer qu'on ne peut pas confondre l'épilepsie et la possession...

Et : non, le Christ ne guérit pas obligatoirement ceux qui lui font confiance. J'en ai eu un exemple tout récemment dans ma famille.

ou Jésus a mentit ou quelque chose cloche !!

si on a la foi et une certaine Union au Seigneur et en mesure volontaire d'offrir sa souffrance, on ne guérit pas parce que on l'a donnée au Seigneur , sinon Jésus n'a qu'Une Parole !
il faut aussi se rappeler la remarque sévère de Paul a des Chrétien qui restaient malade parce qu'ils étaient indécis ou vivaient dans le péché et comptaient cela pour rien !

Le Verbe ne peut pas Faire Moins que Qui IL EST, VÉRITÉ VIE SEIGNEUR SAUVEUR RÉDEMPTEUR ce qui veut dire que ce qu'IL a Créé et Engendré est Bon et non pas mal-ade !

les apôtres écrivent souvent " et là IL les guérit TOUS !"
non pas "seulement ceux ci et ceux là a telle et telle condition ; NON TOUS !

si quelque chose ne va pas il faut chercher de notre coté !  :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Effets des changements terrestres.(Hathors)
» Pourquoi certains ovnis ne sont pas Aérodynamiques?
» Pourquoi certains maréchaux ont voté la mort de Ney ?
» ma fille de 5 ans baille excessivement
» Transpiration excessive la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: