DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
dims



Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014, 20:49

rebelle a écrit:
le problème, c'est que dans les lieux de culte bouddhistes qui se trouvent sous nos contrées, ce sont pour la plupart des gens en "shopping spirituel" qui ont trouvé là une "affaire à vivre" qui sort de l'ordinaire. j'ai participé à plusieurs sessions dans un temple, personne ne vous parle, il est très difficile d'entrer en relation avec quiconque. j'ai par contre vécu des moments de partage au sein de l'église catho et chez les évangéliques, et même en arrivant en ne connaissant personne, on ne reste pas seul bien longtemps.

Le bouddhisme en France est dénaturé et très mal comprit, beaucoup de membres sont effectivement séduit par ce coté "shopping spirituel" comme vous dites.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014, 21:07

Espérance a écrit:
rebelle a écrit:
le problème, c'est que dans les lieux de culte bouddhistes qui se trouvent sous nos contrées, ce sont pour la plupart des gens en "shopping spirituel" qui ont trouvé là une "affaire à vivre" qui sort de l'ordinaire. j'ai participé à plusieurs sessions dans un temple, personne ne vous parle, il est très difficile d'entrer en relation avec quiconque. j'ai par contre vécu des moments de partage au sein de l'église catho et chez les évangéliques, et même en arrivant en ne connaissant personne, on ne reste pas seul bien longtemps.

ben oui, j'ai trouvé que les bouddhistes sont surtout préoccupés par leur karma pour avoir une "bonne réincarnation" : c'est d'ailleurs dans leur livre de prières.

Et pourtant ce qui engendre le karma c'est l'attachement aux concepts, plus ils s'attachent au concept "de supprimer leur karma" plus ils engendrent du karma. Plus ils pensent qu'ils ont un karma personnel plus ils tombent dans la croyance de l'ego et en vérité ce sont des comportements complètement égocentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 00:08

Bonjour Dims je te répond dans ton texte en Vert !

dims a écrit:
"alors que Dims fonde hors du Christ du coup il ne vit pas la même chose , le Christ Lui Est un inconnu, au mieux il se contente de supposer que ce qu'il vit est la même chose mais il n'a jamais demandée au christ d'entrer dans Sa Vie !"

Et bien vous apprendrez que cela est faux Théodoric ! J'étais Chrétien et je ne le suis plus, je reconnaissais la parole du Christ et je la reconnais toujours. La différence c'est que je ne l’interprète plus de la même façon que les chrétiens. Vous serrez étonné mais je récite le notre père tout comme vous.

OUI là j'avoue que se dire être Chrétien et ne plus l'être cela m'en bouche un coin  siffler 
donc je demeure persuadé que tu n'a jamais Connu le Christ en Esprit et Vérité sinon tu ne chercherais pas ailleurs Celui Qui Est Là !
et pour ce qui est de réciter le Notre Père là encore , désolés mais je ne le récite jamais ! je parle a mon Père parfois avec mon âme mais plutôt au delà de l'âme le Verbe Présent en nous réalise Cela au delà de toute explication ,
si mon Père Divin voulait que l'on lui récite une prière Il aurait acheté un tourne disque !  :beret: 


La nature profonde qui se révèle dans le Christ c'est la nature que nous avons aussi en nous et que l'on doit révéler. le Christ est l’éclaireur éclairé !

Le Christ Est verbe mais tu ne réalise la réalité Spirituelle de cela !
Jésus n'est pas un simple éclaireur IL Est LA Lumière quand tu cessera de t'opposer a cette Vérité tu permettra a Sa Lumière de venir a toi !


Les Chrétiens sont dans l’idolâtrie de l'homme en pensant que sa nature parfaite n'appartient qu'à l'homme Jésus.

désolés je t'ai dis a plusieurs reprise que je parlais du verbe et non de l'homme simple , mais de toute façon IL Est 1 donc c'Est le Même seulement il faut voir au delà du contour phisyque !

C'est comme si les Bouddhistes disaient que la nature parfaite que le Bouddha a réalisé est propre seulement à Bouddha et non aux êtres. Et bien les êtres feront de lui un Dieu et une idole.

preuve que Boudha n'est pas Dieu contrairement au Christ , mais là c'est toi qui patauge dans le monde des apparences !

Pourtant Jésus vous à mit sur la voie :
" soyez parfait comme votre père céleste est parfait", " vous êtes des Dieux", "Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive", "Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple." , "celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père."

Il a aussi dit " NUL ne va au Père que Par MOI !" " Le Père et Moi nous Somme 1 " " avant qu'Abraham ; fut JE SUIS !" cette dernière phrase a scandalisée les prêtres Juif car cette affirmation est celle que Dieu a fait a Moïse sur la révélation de Sa personne !  
en fait dans tout cela c'est tout qui projette une image d'une personne très limitée du christ (preuve que c'est un montage de ta tête et non un acte de l'Esprit saint)
car quand Jésus dit "je Monte auprès du Père " cela ne veut pas dire qu'Il va arriver quelque part je ne sais où , cela veut dire que comme ta voie que ton cœur prononce , l'intention du Cœur revient a Celui qui l'a prononcé , si tu préfère le Feu divin La Lumière revienne a Celui Qui est feu et Lumière , en fait Il ne se sont jamais séparé simplement Le Père S'est manifesté en Son Verbe de Feu et Lumière !
pour toi tu y vois un pti Jésus qui s'en va dans son Ciel avec son sac a dos , non l'Eternel ne se Divise pas même si on le dit 1 en 3 Personnes !



Le christ est une nature que nous avons tous en nous et qu'il faut réaliser. Lui même invite à réaliser cette perfection, accomplir ce qu'il à accomplit ! Il le dit pour le suivre il faut devenir parfait, renoncer à soi même et prendre sa croix.

Le Christ Est Verbe de par Sa Nature nous recevons l'existence nous sommes en conséquence du Verbe donc pas étonnant que tu puisse dir qu'IL est présent en nous, mais ne te crois pas Égale a Lui , c'est simple "si tu étais Dieu tu le saurais déja et tu ne chercherais pas !"
quand Jésus dit " vous êtes des dieux " cela veut dire Dieu et Esprit et vous aussi, malgré tout , quoi que tu fasses tu ne précédera jamais ton Père et Le Verbe qui t'Engendre !
nous sommes tous invité a l'imiter afin de nous accomplir En Lui mais aussi et surtout de Le laisser Accomplir en nous ce qu'il nous est impossible de réaliser ! ainsi Est L'Union et la Vraie Communion , nous prétendons réaliser Dieu en nous et très rarement comprendre que Lui aussi veut SE MAnifester En nous ; il y a le En et le Par et aussi le Avec et c'est réciproque c'est le mouvement 1 de la Trinité , croire que tu peux accomplir par toi-même la vacuité d'on tu parles est une prétention car si tu le peux alors tu n'en a pas besoin ,
par contre si c'est elle qui le peut alors laisse lui Sa place au lieu de t'envahir de toi même pour prétendre l'atteindre !
cela c'est la Croix , Mourir de Vivre


 
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 00:51

Cher Théodéric ; Dims est actuellement en stagnation (dixit) ; laissez-le digérer gentiment tout cela, traitez-le avec empathie, filialement !

Ce n'est pas la peine de lui asséner (fortement) toutes ces Vérités que vous lui dites et qu'il connaît (d'ailleurs) parfaitement ; vous pourriez par exemple échanger des MP pour évaluer dans quelle demeure (château intérieur comme selon Ste Thérèse d'Avila) vous vous situez et Dims, à quel étape du chemin triple (sammā-sati par exemple) pense t'il se situer.

Et ensuite faire oraison l'un pour l'autre, afin que vos réalisations respectives s'accomplissent harmonieusement !

(cela reste une suggestion ; car les conseilleurs ne sont pas les payeurs !)

 :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 03:32

Théodoric si pour vous connaitre le Christ c'est adhérer à tous ces dogmes qui sont du blabla théologique et bien alors je connaissais effectivement très bien le Christ. Tous ce que vous me dites je le connais ( entendu et réentendu des centaines de fois ) et heureusement j'ai pu le dépasser.  
Vous vivez votre foi dans la rêverie mental et dans les multiples sensations plaisantes qu'elle engendre. Sensation que vous interprétez comme étant la présence du Christ. Je le dis car je connais déjà ces choses que l'on dit incroyable, je pourrais vous témoigner de quelques expériences vécu durant ma période chrétienne.

Je perçois la vacuité, j'ai dépassé ces illusions grossière ( et non subtil ) de croyance en des entités divines. Je ne vis plus dans la rêverie et vous ne voulez pas cesser de croire que je suis à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose.

On tourne en rond vous ne percevez pas ce que j'essaye de vous démontrer Théodoric quand je parle du Christ. Je penses que j'aurais même du éviter de vous faire un rapprochement entre Jésus et Bouddha car vous êtes partis dans tous les sens sauf dans celui espéré.
Oui Bouddha n'est pas un Dieu vous avez raison car les mondes divins font partis du samsara ( cycle de réincarnations et des illusions ). Maintenant si vous parlez de Dieu au sens de l'inconditionné, l'absolu et bien c'est ce que Bouddha à réaliser. Mais dans ce cas vous ne pouvez appeler l'inconditionné Dieu qui est un mot conditionné on en revient donc à la vacuité. Ce que réalise Bouddha est l'absolu vacuité rien est au dessus de cela, vous êtes sur d'avoir été Bouddhiste ?

La nous partons sur plusieurs thèmes à la foi. Nous devons recibler le débat point par point. Car on parle de tout sans vraiment parler de rien. Le problème est de faire saisir la réalité subtil dans ce débat, si nous sautons d'un sujet à l'autre sans aucune analyse profonde alors nous parlons désespérément dans le vide.


Dernière édition par dims le Lun 21 Juil 2014, 03:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 03:36



empathry a écrit:
Cher Théodéric ; Dims est actuellement en stagnation (dixit) ; laissez-le digérer gentiment tout cela, traitez-le avec empathie, filialement !

Ce n'est pas la peine de lui asséner (fortement) toutes ces Vérités que vous lui dites et qu'il connaît (d'ailleurs) parfaitement ; vous pourriez par exemple échanger des MP pour évaluer dans quelle demeure (château intérieur comme selon Ste Thérèse d'Avila) vous vous situez et Dims, à quel étape du chemin triple (sammā-sati par exemple) pense t'il se situer.

Et ensuite faire oraison l'un pour l'autre, afin que vos réalisations respectives s'accomplissent harmonieusement !

(cela reste une suggestion ; car les conseilleurs ne sont pas les payeurs !)

 :chapeau:

Salut empathry ;

heureusement c'est bien plus simple a vivre qu'a écrire , et je ne me casse pas la tête avec le château intérieure et autres !!
tous ces montages sont bien beau , mais j'ai pu vérifier que entre le savoir et le pratique il y un régulièrement un fossé !
des personnes érudits théologiens qui se promènent avec en tête toute les encyclopédie mystiques s'enfuient quand les problémes font que pour la foi on risque de perdre son boulot ou sa place tranquil dans la religion !
du coup je me dis qu'entre celle qui a écrit le château intérieur (d'autres ont fait la même chose en sy prenant autrement) et ceux qui en parle , il n'y en fait pas grand chose de commun !

je suis rude ? Oui j'ai vu trop de dégâts quand on se rassure de science !
je sais que Thérése d'Avila disait qu'elle préférait un confesseur plaint de science a un plus saint ayant moins de science, mais c'est son affaire personnelle, elle avait peut être suffisamment de sainteté pour se permettre de n'avoir besoin de la compagnie d'un saint, mais plutôt d'un qui a de la science pour aider a formuler son expérience !

j'ai appris a me méfier des intellos pour leurs malheur ils savent enfumer les autres ce qui amène bien des dégâts par la suite !
pardon de le dire sèchement , mais c'est le seul moyen de casser le charme du verbiage ! car alors il ne reste que la pauvreté du réel de la Fraternité si elle est bâtit réellement en Christ !
en Christ nous sommes nus c'est a dire non couvert de mots ni de nous même Juste De :sts:

très fraternellement Théodéric !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 03:50

dims a écrit:
Théodoric si pour vous connaitre le Christ c'est adhérer à tous ces dogmes qui sont du blabla théologique et bien alors je connaissais effectivement très bien le Christ. Tous ce que vous me dites je le connais ( entendu et réentendu des centaines de fois ) et heureusement j'ai pu le dépasser.  
Vous vivez votre foi dans la rêverie mental et dans les multiples sensations plaisantes qu'elle engendre. Sensation que vous interprétez comme étant la présence du Christ. Je le dis car je connais déjà ces choses que l'on dit incroyable, je pourrais vous témoigner de quelques expériences vécu durant ma période chrétienne.

Je perçois la vacuité, j'ai dépassé ces illusions grossière ( et non subtil ) de croyance en des entités divines. Je ne vis plus dans la rêverie et vous ne voulez pas cesser de croire que je suis à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose.

On tourne en rond vous ne percevez pas ce que j'essaye de vous démontrer Théodoric quand je parle du Christ. Je penses que j'aurais même du éviter de vous faire un rapprochement entre Jésus et Bouddha car vous êtes partis dans tous les sens sauf dans celui espéré.
Oui Bouddha n'est pas un Dieu vous avez raison car les mondes divins font partis du samsara ( cycle de réincarnations et des illusions ). Maintenant si vous parlez de Dieu au sens de l'inconditionné, l'absolu et bien c'est ce que Bouddha à réaliser. Mais dans ce cas vous ne pouvez appeler l'inconditionné Dieu qui est un mot conditionné on en revient donc à la vacuité. Ce que réalise Bouddha est l'absolu vacuité rien est au dessus de cela, vous êtes sur d'avoir été Bouddhiste ?

La nous partons sur plusieurs thèmes à la foi. Nous devons recibler le débat point par point. Car on parle de tout sans vraiment parler de rien. Le problème est de faire saisir la réalité subtil dans ce débat, si nous sautons d'un sujet à l'autre sans aucune analyse profonde alors nous parlons désespérément dans le vide.

Salut Dims,

je te répond vite il est tard et demain je travail (plutôt tout a l'heure) !

tu me parles des dogmes !
désolés je en les connais pas , Dieu je Le connais si ensuite j'utilise des mots c'est parce que pour écrire ici la machine ne fait que cela ! Very Happy 

si parler du christ t'enferme en une forme si dire Dieu est de même , alors désolés c'est toi qui t'enferme quand je dis "IL EST " j'espére que tu finira par saisir et te laisser saisir !
tenter de mettre une forme a Je Suis serais le contenir entierement donc etre plus grand que le Divin !

tu ne cesse de ramener a des dimension , là de même laisse toi emporter Celui Qui est n'en a pas !  :sts: 

j'arrête là, je ne te combat pas, seulement tu crois avoir connu le Christ mais tu es juste passais devant la devanture sans entrer dans le magasin et surtout sans avoir Connu le Propriétaire !

et ça c’est vraiment dommage !

bonne nuit enfin ce qu'il en reste !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 04:00

empathry a écrit:
Cher Théodéric ; Dims est actuellement en stagnation (dixit) ; laissez-le digérer gentiment tout cela, traitez-le avec empathie, filialement !

Ce n'est pas la peine de lui asséner (fortement) toutes ces Vérités que vous lui dites et qu'il connaît (d'ailleurs) parfaitement ; vous pourriez par exemple échanger des MP pour évaluer dans quelle demeure (château intérieur comme selon Ste Thérèse d'Avila) vous vous situez et Dims, à quel étape du chemin triple (sammā-sati par exemple) pense t'il se situer.

Et ensuite faire oraison l'un pour l'autre, afin que vos réalisations respectives s'accomplissent harmonieusement !

(cela reste une suggestion ; car les conseilleurs ne sont pas les payeurs !)

 :chapeau:

Ne vous souciez pas pour moi cher Empathry, Théodoric reste le moins virulent sur ce forum. Et en plus en flattant son ego vous le confortez sur ces positions ce qui ferme encore plus le débat.
Ma stagnation n'est pas subit mais voulu pour le moment, si elle est voulu c'est que je sais ou il faut aller ou plutôt ne plus aller pour poursuivre. La suite est très simple c'est une vie de renoncement et d'abandon.
C'est véritablement un temps mort que je vis actuellement, vous voyez ce temps mort qu'il y a avant chaque grande décision et bien c'est le même. Car le chemin qu'il me faut prendre maintenant est radical, ce sera un bouleversement qui sera total dans ma vie. Je sais que je vais le prendre mais je ne sais pas encore quand, tant que je ne l'aurais pas pris j'en resterais à cette semi-réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 21 Juil 2014, 04:34

Théodéric a écrit:
dims a écrit:
Théodoric si pour vous connaitre le Christ c'est adhérer à tous ces dogmes qui sont du blabla théologique et bien alors je connaissais effectivement très bien le Christ. Tous ce que vous me dites je le connais ( entendu et réentendu des centaines de fois ) et heureusement j'ai pu le dépasser.  
Vous vivez votre foi dans la rêverie mental et dans les multiples sensations plaisantes qu'elle engendre. Sensation que vous interprétez comme étant la présence du Christ. Je le dis car je connais déjà ces choses que l'on dit incroyable, je pourrais vous témoigner de quelques expériences vécu durant ma période chrétienne.

Je perçois la vacuité, j'ai dépassé ces illusions grossière ( et non subtil ) de croyance en des entités divines. Je ne vis plus dans la rêverie et vous ne voulez pas cesser de croire que je suis à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose.

On tourne en rond vous ne percevez pas ce que j'essaye de vous démontrer Théodoric quand je parle du Christ. Je penses que j'aurais même du éviter de vous faire un rapprochement entre Jésus et Bouddha car vous êtes partis dans tous les sens sauf dans celui espéré.
Oui Bouddha n'est pas un Dieu vous avez raison car les mondes divins font partis du samsara ( cycle de réincarnations et des illusions ). Maintenant si vous parlez de Dieu au sens de l'inconditionné, l'absolu et bien c'est ce que Bouddha à réaliser. Mais dans ce cas vous ne pouvez appeler l'inconditionné Dieu qui est un mot conditionné on en revient donc à la vacuité. Ce que réalise Bouddha est l'absolu vacuité rien est au dessus de cela, vous êtes sur d'avoir été Bouddhiste ?

La nous partons sur plusieurs thèmes à la foi. Nous devons recibler le débat point par point. Car on parle de tout sans vraiment parler de rien. Le problème est de faire saisir la réalité subtil dans ce débat, si nous sautons d'un sujet à l'autre sans aucune analyse profonde alors nous parlons désespérément dans le vide.

Salut Dims,

je te répond vite il est tard et demain je travail (plutôt tout a l'heure) !

tu me parles des dogmes !
désolés je en les connais pas , Dieu je Le connais si ensuite j'utilise des mots c'est parce que pour écrire ici la machine ne fait que cela ! Very Happy 

si parler du christ t'enferme en une forme si dire Dieu est de même , alors désolés c'est toi qui t'enferme quand je dis "IL EST " j'espére que tu finira par saisir et te laisser saisir !
tenter de mettre une forme a Je Suis serais le contenir entierement donc etre plus grand que le Divin !

tu ne cesse de ramener a des dimension , là de même laisse toi emporter Celui Qui est n'en a pas !  :sts: 

j'arrête là, je ne te combat pas, seulement tu crois avoir connu le Christ mais tu es juste passais devant la devanture sans entrer dans le magasin et surtout sans avoir Connu le Propriétaire !

et ça c’est vraiment dommage !

bonne nuit enfin ce qu'il en reste !

Je ne m'enferme pas dans une forme Christ m'avez vous écouté ? Je dis que ce sont les Chrétiens qui s'enferment dans cette forme.

Cependant vos derniers mots ce soir sont plaisants, j'aime vous entendre dire : "Dieu je Le connais si ensuite j'utilise des mots c'est parce que pour écrire ici la machine ne fait que cela" , pour ma part n'ai je pas dis exactement la même chose ? " la vacuité je la connais, elle ne peut s'expliquer par des mots mais malheureusement sans les mots je ne pourrais échanger avec vous"

Ensuite vous me dites : "tu ne cesse de ramener a des dimension , là de même laisse toi emporter Celui Qui est n'en a pas !"
C'est pareil je ne ramène rien à des dimensions, j'ai dis que ce sont les Chrétiens qui se créaient une dimension Christ. Par contre votre conclusion est bonne et je vous retrouve quand je dis aussi que " la vacuité ne peut être un lieu, ne peut être représentée ni même appréhendée par la pensée".

Donc en résumé vous me dites si j'ai bien suivis que le Christ n'a pas de forme, ni de dimension. Il peut se connaitre et non s'expliquer.
Pour vous il dépasse tous concepts et son simple nom comme celui de Dieu ne pourrait finalement pas les représenter. Un peu comme dans l'ancien testament ou le mot de Dieu ne pouvait être prononcé.  

Dans ce cas expliquez moi pourquoi vous insistez sur ce mot Christ  ? Si le mot en lui même ne peut représenter ce qu'il est ! Vous entendez bien que le mot Christ est la façon relative d'essayer de faire comprendre une réalité bien plus grande et infini. Et bien quand je parle de vacuité c'est exactement pareil. Donc si réellement votre vision est ainsi alors on se prend la tête pour rien depuis le début car on parle exactement de la même chose !

Et ne revenez pas me dire oui mais la différence c'est que toi tu ne t'ouvres pas au Christ, car la vous retomberez dans une idée conceptuel du Christ. Bah oui ! Car si le Christ ne peut se limiter au nom Christ, ni même à une forme, ni même à une entité ( l'entité n'existe que dans la forme et le limité ) alors je n'ai pas à m'ouvrir à cette entité Christ qui n'existe pas. Si le Christ pour vous est l'absolu, inconditionné comme vous dites alors je vous confirme mon être tout entier est bien ouvert à cet l'absolu, cet inconditionné. Si au final le Christ n'est qu'un nom facultatif qu'on peut très bien appelé aussi vacuité, absolu, Dieu, inconditionné, infini alors on est ouvert à la même chose Théodoric. J’espère que cette fois ci vous aurez compris ou je veux en venir !

Bonne nuit .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 25 Juil 2014, 00:02

dims a écrit:
Théodéric a écrit:
dims a écrit:
Théodoric si pour vous connaitre le Christ c'est adhérer à tous ces dogmes qui sont du blabla théologique et bien alors je connaissais effectivement très bien le Christ. Tous ce que vous me dites je le connais ( entendu et réentendu des centaines de fois ) et heureusement j'ai pu le dépasser.  
Vous vivez votre foi dans la rêverie mental et dans les multiples sensations plaisantes qu'elle engendre. Sensation que vous interprétez comme étant la présence du Christ. Je le dis car je connais déjà ces choses que l'on dit incroyable, je pourrais vous témoigner de quelques expériences vécu durant ma période chrétienne.

Je perçois la vacuité, j'ai dépassé ces illusions grossière ( et non subtil ) de croyance en des entités divines. Je ne vis plus dans la rêverie et vous ne voulez pas cesser de croire que je suis à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose.

On tourne en rond vous ne percevez pas ce que j'essaye de vous démontrer Théodoric quand je parle du Christ. Je penses que j'aurais même du éviter de vous faire un rapprochement entre Jésus et Bouddha car vous êtes partis dans tous les sens sauf dans celui espéré.
Oui Bouddha n'est pas un Dieu vous avez raison car les mondes divins font partis du samsara ( cycle de réincarnations et des illusions ). Maintenant si vous parlez de Dieu au sens de l'inconditionné, l'absolu et bien c'est ce que Bouddha à réaliser. Mais dans ce cas vous ne pouvez appeler l'inconditionné Dieu qui est un mot conditionné on en revient donc à la vacuité. Ce que réalise Bouddha est l'absolu vacuité rien est au dessus de cela, vous êtes sur d'avoir été Bouddhiste ?

La nous partons sur plusieurs thèmes à la foi. Nous devons recibler le débat point par point. Car on parle de tout sans vraiment parler de rien. Le problème est de faire saisir la réalité subtil dans ce débat, si nous sautons d'un sujet à l'autre sans aucune analyse profonde alors nous parlons désespérément dans le vide.

Salut Dims,

je te répond vite il est tard et demain je travail (plutôt tout a l'heure) !

tu me parles des dogmes !
désolés je en les connais pas , Dieu je Le connais si ensuite j'utilise des mots c'est parce que pour écrire ici la machine ne fait que cela ! Very Happy 

si parler du christ t'enferme en une forme si dire Dieu est de même , alors désolés c'est toi qui t'enferme quand je dis "IL EST " j'espére que tu finira par saisir et te laisser saisir !
tenter de mettre une forme a Je Suis serais le contenir entierement donc etre plus grand que le Divin !

tu ne cesse de ramener a des dimension , là de même laisse toi emporter Celui Qui est n'en a pas !  :sts: 

j'arrête là, je ne te combat pas, seulement tu crois avoir connu le Christ mais tu es juste passais devant la devanture sans entrer dans le magasin et surtout sans avoir Connu le Propriétaire !

et ça c’est vraiment dommage !

bonne nuit enfin ce qu'il en reste !

Je ne m'enferme pas dans une forme Christ m'avez vous écouté ? Je dis que ce sont les Chrétiens qui s'enferment dans cette forme.

Cependant vos derniers mots ce soir sont plaisants, j'aime vous entendre dire : "Dieu je Le connais si ensuite j'utilise des mots c'est parce que pour écrire ici la machine ne fait que cela" , pour ma part n'ai je pas dis exactement la même chose ? " la vacuité je la connais, elle ne peut s'expliquer par des mots mais malheureusement sans les mots je ne pourrais échanger avec vous"

Ensuite vous me dites : "tu ne cesse de ramener a des dimension , là de même laisse toi emporter Celui Qui est n'en a pas !"
C'est pareil je ne ramène rien à des dimensions, j'ai dis que ce sont les Chrétiens qui se créaient une dimension Christ. Par contre votre conclusion est bonne et je vous retrouve quand je dis aussi que " la vacuité ne peut être un lieu, ne peut être représentée ni même appréhendée par la pensée".

Donc en résumé vous me dites si j'ai bien suivis que le Christ n'a pas de forme, ni de dimension. Il peut se connaitre et non s'expliquer.
Pour vous il dépasse tous concepts et son simple nom comme celui de Dieu ne pourrait finalement pas les représenter. Un peu comme dans l'ancien testament ou le mot de Dieu ne pouvait être prononcé.  

Dans ce cas expliquez moi pourquoi vous insistez sur ce mot Christ  ? Si le mot en lui même ne peut représenter ce qu'il est ! Vous entendez bien que le mot Christ est la façon relative d'essayer de faire comprendre une réalité bien plus grande et infini. Et bien quand je parle de vacuité c'est exactement pareil. Donc si réellement votre vision est ainsi alors on se prend la tête pour rien depuis le début car on parle exactement de la même chose !

Et ne revenez pas me dire oui mais la différence c'est que toi tu ne t'ouvres pas au Christ, car la vous retomberez dans une idée conceptuel du Christ. Bah oui ! Car si le Christ ne peut se limiter au nom Christ, ni même à une forme, ni même à une entité ( l'entité n'existe que dans la forme et le limité ) alors je n'ai pas à m'ouvrir à cette entité Christ qui n'existe pas. Si le Christ pour vous est l'absolu, inconditionné comme vous dites alors je vous confirme mon être tout entier est bien ouvert à cet l'absolu, cet inconditionné. Si au final le Christ n'est qu'un nom facultatif qu'on peut très bien appelé aussi vacuité, absolu, Dieu, inconditionné, infini alors on est ouvert à la même chose Théodoric. J’espère que cette fois ci vous aurez compris ou je veux en venir !

Bonne nuit .

Bonsoir Dims ;

excuse du retard a répondre j'étais pris ailleurs !

pour faire court je dirais que Celui QUi Est Se fait Connaitre En Lui Même , nous pouvons tendre et nous ouvrir a Lui mais c'est Lui qui fait Se Fait Connaitre en vérité dans Sa Propre Nature !
donc IL Verse La Plénitude de Son Être ce que ne peuvent énoncer ni nos mots ni nos pensés ni concepts on est d'accord !
malgré tout Il Est Propriétaire de Son Bien , j'ai beau avoir expérimenté ce que tu nommes vacuité ou plénitude (pour empahry ) cela n'empêche que c'Est Une Personne non un tout et rien !
je n'ai pas besoin de Le conceptualiser pas plus que d'inventer la lumière du jour  !

mon être ne me gène pas parfois je baigne dedans donc je Suis Je Suis 1 et parfois je suis moi et je suis là en spectateur du Divin sans pour autant etre coupé ou extérieur , c'est pour moi ce qu'offre le Verbe Divin soit Silence Soit énoncé !
ce n'est pas une opposition ni une division ni un moins simplement le mouvement Divin en Lui-Même !

Celui qui semble tant te gêner = Jésus n'est pas réductible a l'homme ; IL EST !
et c'Est Lui Qui Est Venu nous Vivifier pour aller au delà de la forme de l'idée il faut se laisser emporter par l'Esprit et non s'accrocher aux mots !

l’Éternité Se Donne , mais Elle a un ordre !!

Bonsoir a toi   !
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 26 Juil 2014, 10:18

Théodéric et Dims ; quand donc allez-vous cesser de vous chamailler (comme des enfants) pour les mots ?

Si c'est le mot Christ qui est l'épicentre de vos désaccords, changez-le et dites (par exemple) Jesua-bin-Yosef.

Si c'est le concept de la Chrismation qu'évoque Théodéric ; eh-ben nous avons tous les trois été Chrismés de part notre baptême et (qu'à Dieu ne plaise), cette Chrismation (pour Dims) ne peut être effacée.  

Voilà la situation.

Dims porte la Chrismation de son baptême et il va devoir faire avec.

Quant à Théodéric qui a eu de si mauvaises fréquentations dans l'astral, y'a pas à en être fier puisque ça vous a plutôt apporté l'infortune (in-fortuna en latin).  

Que l'épreuve de l'infortune (astrale) de Théodéric lui soit in-fine favorable afin que l'Enfant prodigue puisse (enfin) goûter le veau gras.

Pour Dims ; Enfant prodigue (qui vient de prendre son bâton de pélerin), je te souhaite bon vent !
J'espère que ta besace est bien garnie (le viatique) car tu vas en avoir besoin !

 Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 26 Juil 2014, 21:54

empathry a écrit:
Théodéric et Dims ; quand donc allez-vous cesser de vous chamailler (comme des enfants) pour les mots ?

Si c'est le mot Christ qui est l'épicentre de vos désaccords, changez-le et dites (par exemple) Jesua-bin-Yosef.

Si c'est le concept de la Chrismation qu'évoque Théodéric ; eh-ben nous avons tous les trois été Chrismés de part notre baptême et (qu'à Dieu ne plaise), cette Chrismation (pour Dims) ne peut être effacée.  

Voilà la situation.

Dims porte la Chrismation de son baptême et il va devoir faire avec.

Quant à Théodéric qui a eu de si mauvaises fréquentations dans l'astral, y'a pas à en être fier puisque ça vous a plutôt apporté l'infortune (in-fortuna en latin).  

Que l'épreuve de l'infortune (astrale) de Théodéric lui soit in-fine favorable afin que l'Enfant prodigue puisse (enfin) goûter le veau gras.

Pour Dims ; Enfant prodigue (qui vient de prendre son bâton de pélerin), je te souhaite bon vent !
J'espère que ta besace est bien garnie (le viatique) car tu vas en avoir besoin !

 Mr. Green

Empatry bonsoir,

bah si le fil ne te plait pas tu peux toujours passer outre !

avec Dims on discute même si cela semble longuet ça nous convient sinon on raccroche et cela en reste là !

tu peux projeter tes idées sur mon vécu pourquoi pas !
mais c'est tes idées !!
cela m' beaucoup aidé même si cela a été douloureux et pénible de comprendre que les démons existent bien qu'ils se font passer pour des êtres de lumières (comme le dit Paul) et qu'ils en connaissent long eux aussi sur Dieu et le Ciel (puisqu'ils l'ont trahit) !
quand je parle du christ je sais de Qui je parle = De Celui Qui Est Un avec Le Pére et même L ePère je peux dire l'entrevoir Au présent Par Jésus et l'Esprit et en Vivre La réalité comme Promit par Jésus dans le Don de l'Esprit !

la vacuité de Dims ne me dérange pas ce qui est malheureux c'est la méconnaissance Lucide (par l'Esprit Saint) ;
Certes il est Baptisé et il est certain que l'Esprit n'abandonne pas, mais comme il dit avoir dépasser le besoin du Christ (je en parle pas du mot ou de l'idée de l'homme Mais Du Verbe Divin) il ne peut que se planter et être quelque part manipuler dans sa sincérité !
pour toi tu crois qu’être Baptisé suffit , désolés en tout il faut une adhésion du cœur et là il y a un rejet prononcé !

si tu ne vois pas le problème dommage mais il est là !

je ne cherche pas a tabasser Dims , mais a l'aider a comprendre où il ne saisit pas La Réalité du verbe Divin et donc le tronquage de la Vacuité !

si il en a marre il peut le dire on arrêtera nos échange alors !

bien a toi Théodéric  fleur 6 
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Pas de soucis pour Dims   Dim 27 Juil 2014, 00:50

Bonsoir Théodéric ; Il n'y a pas de dommage à ce que Dims fasse sa propre expérience de la vacuité et il s'apercevra peut-être alors que la vacuité elle-même n'est pas absolue mais relative ; qu'elle est impermanente  Pouffer de rire .

Oui Dims, la vacuité elle-même est impermanente et cela, j'en suis certain car c'est le fruit de mon raisonnement tout à fait logique.  

C'est pour cela que je lui souhaite un bon (et long) chemin, qu'il apporte avec lui un viatique bien garni car il en aura vraiment besoin.

Cher Théodéric ; il faut bien que jeunesse se passe ; et Dims croit maintenant aller à la conquête d'un Graal (la vacuité) qui n'en est pas un (parce que relatif).

... mais vaut ben mieux un Graal relatif que pas de Graal du tout ... n'est-ce pas ?

Essayer de réaliser la vacuité tout seul et par ses propres moyens, cela s'assimile à de la branlette spirituelle (excusez la trivialité de l'expression), tout à fait comparable à ce même artefact sexuel qui est la marque des grands solitaires.

Dims a été Chrismé ; donc il n'est pas tout à fait solitaire ; ce sera à lui de continuer le chemin, EN DES TEMPS FUTURS, accompagné de son Chrisme (qui lui, ne l'abandonnera jamais).

C'est pour cela que je ne me fais aucun souci pour Dims.

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 03:15

Théodoric vous voyez vous retombez dans votre concept de l’être Christ. L’être ne peut être infini car il est être.
L’être se défini et se représente dans le limité, le temporelle et dans l'espace. L'absolu ne peut se représenter et se définir.

Donc admettre que c'est un inconditionné non mesurable et ensuite le réduire à un concept qui lui est mesurable est une contradiction. C'est comme dire je ne peux pas voir jusqu'à ou s'étend l'infini espace et ensuite dire la limite de l'espace est ainsi. Voilà ce qui me démontre votre attachement aux concepts. Et en vérité je connaissais déjà la nature de votre réponse, pour moi il n y a donc pas raison à approfondir plus loin. Car si vous n’êtes pas en mesure de réaliser que vous vivez en plein concept vous ne pourrez pas comprendre la profondeur de la vacuité. Ce qui me prouve d’ailleurs que vous ne l'avez jamais vécu.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 03:49

empathry a écrit:
Bonsoir Théodéric ; Il n'y a pas de dommage à ce que Dims fasse sa propre expérience de la vacuité et il s'apercevra peut-être alors que la vacuité elle-même n'est pas absolue mais relative ; qu'elle est impermanente  Pouffer de rire .

Oui Dims, la vacuité elle-même est impermanente et cela, j'en suis certain car c'est le fruit de mon raisonnement tout à fait logique.  

C'est pour cela que je lui souhaite un bon (et long) chemin, qu'il apporte avec lui un viatique bien garni car il en aura vraiment besoin.

Cher Théodéric ; il faut bien que jeunesse se passe ; et Dims croit maintenant aller à la conquête d'un Graal (la vacuité) qui n'en est pas un (parce que relatif).

... mais vaut ben mieux un Graal relatif que pas de Graal du tout ... n'est-ce pas ?

Essayer de réaliser la vacuité tout seul et par ses propres moyens, cela s'assimile à de la branlette spirituelle (excusez la trivialité de l'expression), tout à fait comparable à ce même artefact sexuel qui est la marque des grands solitaires.

Dims a été Chrismé ; donc il n'est pas tout à fait solitaire ; ce sera à lui de continuer le chemin, EN DES TEMPS FUTURS, accompagné de son Chrisme (qui lui, ne l'abandonnera jamais).

C'est pour cela que je ne me fais aucun souci pour Dims.

 Wink

La vacuité est impermanente pour celui qui raisonne " vacuité ". S'attacher à une définition c'est s'attacher à un concept. Le concept en tant que tel est impermanent. Vous vous souvenez la ou il n y a plus de mouvement il a sérénité.

Il y impermanence de ce qui se représente ou ne se représente pas ( en tant que concept ). Je vous met au défis donc de solutionner ces  questions  Empathry.
Comment le concept d'impermanence qui se réfère toujours à une entité ou une non entité peu donc s'appliquer à la ni non entité et à la ni entité ?
En reformulant si la vacuité ne peut être le mot vacuité et quelle ne peut être une chose ou une non chose dites moi donc ce que vous désignez comme impermanent ?

Je vous donnes la oui il n y a ni permanent ni impermanence il y a ni être ni non être ! L’impermanence n'existe que si vous dites que la vacuité "est" ni une chose ni une non chose, que si vous l'assimilez à un concept. Dans ce cas vous ne parlez pas de vacuité.

Pourquoi voulez vous que je sois seul ? Je ne vois pas de "je suis" ou de "vous êtes" je suis ni avec vous ni tous seul. Le problème est le raisonnement dualiste qui créait le concept et inversement. Car si on raisonne ainsi il y aurait la vacuité et la non vacuité et cela n'est pas la vacuité. Et cher Empathry vous avez raisonnez ainsi.

La vacuité est à la fois simple dans l'absolu et infiniment complexe quand on est dans un raisonnement relatif. Juste le fait de croire que notre plan de conscience "physique" est le seul est un véritable leurre. Il y a d'autres plans de consciences avec des réalités bien différentes sur le plan relatif.
Tous les plans de consciences que soi du simple ou plus complexe, du plus détaillé ou plus subtil sont des illusions. Mais déjà le fait de juste les percevoir perturberais la vision rationnel que l'on c'est battit. Aucun raisonnement n'est valable pas même celui que je fais à présent. Le raisonnement est relatif à chacun et à ces plans de conscience.


Dernière édition par dims le Dim 27 Juil 2014, 03:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 03:55

Pour résumer voila ce qu'est la vacuité :





Ce n'est même pas l'espace qu'il y a entre ces 2 lignes.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 10:03

dims a écrit:
En reformulant si la vacuité ne peut être le mot vacuité et quelle ne peut être une chose ou une non chose dites moi donc ce que vous désignez comme impermanent ? Aucun raisonnement n'est valable pas même celui que je fais à présent. Le raisonnement est relatif à chacun et à ses plans de conscience.

Nous arrivons là aux limites du langage (lire Ludwig Wittgenstein) et je relève votre défi en faisant le raisonnement par l'absurde suivant  :

Si la vacuité (non définissable, je vous l'accorde par définition) était absolue, cela se saurait mais comme il y a des kyrielles d'écoles (bouddhiques, indouhistes, chinoises (Tao) ... dont les adeptes recherchent la vacuité (et y arrivent certainement pour certains), on en conclut d'abord qu'il y a plusieurs chemins pour aller à Rome et ensuite qu'il y a plusieurs Rome(s).

Les adeptes ayant atteint la vacuité ne pourront même pas s'échanger (échanger sur) ce concept entre eux, ce qui montre A LA FOIS sa permanence ET son impermanence.

Je continue de raisonnement en prenant votre phrase :  

Le raisonnement est relatif à chacun et à ses plans de conscience, en la modifiant légèrement :

LA VACUITE est relative à chacun et à ses plans de conscience.

Vous ne pouvez (et ne pourrez) jamais vous targuer d'une vacuité absolue (atteinte sans nul doute en ce qui VOUS concernera, si cela vous arrive une fois) puisque vos plans de conscience évolueront ENCORE et ENCORE (ne fusse que par la mort de votre corps physique quand le Père vous rappellera).

Terminons alors le raisonnement en remplaçant le mot VACUITE par le mot DIEU (nous en avons le droit)

Nul ne peut voir DIEU de face sans mourir (c'est l'expérience vécue par des siècles de contemplatifs).  

Tout au plus, vous verrez (en ce que vous appelez vacuité) une petite nuée du pan de son manteau (je parle symboliquement) et rien que cela vous paraîtra VACUITE et suffira à votre ravissement.

Alors, si vous êtes ravi, pourquoi pas !

 :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 14:33

empathry a écrit:
dims a écrit:
En reformulant si la vacuité ne peut être le mot vacuité et quelle ne peut être une chose ou une non chose dites moi donc ce que vous désignez comme impermanent ? Aucun raisonnement n'est valable pas même celui que je fais à présent. Le raisonnement est relatif à chacun et à ses plans de conscience.

Nous arrivons là aux limites du langage (lire Ludwig Wittgenstein) et je relève votre défi en faisant le raisonnement par l'absurde suivant  :

Si la vacuité (non définissable, je vous l'accorde par définition) était absolue, cela se saurait mais comme il y a des kyrielles d'écoles (bouddhiques, indouhistes, chinoises (Tao) ... dont les adeptes recherchent la vacuité (et y arrivent certainement pour certains), on en conclut d'abord qu'il y a plusieurs chemins pour aller à Rome et ensuite qu'il y a plusieurs Rome(s).

Les adeptes ayant atteint la vacuité ne pourront même pas s'échanger (échanger sur) ce concept entre eux, ce qui montre A LA FOIS sa permanence ET son impermanence.

Je continue de raisonnement en prenant votre phrase :  

Le raisonnement est relatif à chacun et à ses plans de conscience, en la modifiant légèrement :

LA VACUITE est relative à chacun et à ses plans de conscience.

Vous ne pouvez (et ne pourrez) jamais vous targuer d'une vacuité absolue (atteinte sans nul doute en ce qui VOUS concernera, si cela vous arrive une fois) puisque vos plans de conscience évolueront ENCORE et ENCORE (ne fusse que par la mort de votre corps physique quand le Père vous rappellera).

Terminons alors le raisonnement en remplaçant le mot VACUITE par le mot DIEU (nous en avons le droit)

Nul ne peut voir DIEU de face sans mourir (c'est l'expérience vécue par des siècles de contemplatifs).  

Tout au plus, vous verrez (en ce que vous appelez vacuité) une petite nuée du pan de son manteau (je parle symboliquement) et rien que cela vous paraîtra VACUITE et suffira à votre ravissement.

Alors, si vous êtes ravi, pourquoi pas !

 :chapeau:

Les désaccords sur la vacuité proviennent de l'attachement que l'on porte aux sens des choses. Pour l’être humain il est dans son naturel de vouloir expliquer, interpréter.Quand il y a désaccord c'est qu'il n y pas une réalisation véritable de la vacuité.
Les êtres sur le chemin de l'éveil conceptualisent beaucoup cette vacuité, les éveillés non. La plus part des éveillés d'ailleurs n'en parlent pas.
Ils disent maintenant que tu as compris en concept le caractère vide des choses et que cela t'apportes confiance. Oublis tout et pratique car si tu t'attaches à une définition de la vacuité tu ne pourras jamais la trouver.

Comme je vous l'ai dis c'est par la vue relative que vous assimilez la permanence et l'impermanence de celle ci. C'est justement parce qu’elle ne peut s'expliquer étant hors concept d'un point de vue absolu que l'on ne peut appliquer les idées de permanence ou d'impermanence.

Les plans de conscience ne représentent en rien la réalisation de nirvana. Les plans de conscience sont le samsara que ce soit le plus bas des niveaux aux plus haut ou les Déités existent bien ( le monde des Dieux n'est pas nirvana ). Quand il n y a cessation des attachements il y a cessation des plans de conscience. Cependant pour les êtres qui souhaitent vivre dans le monde Divin ils leur faudra accomplir des actes nobles et généreux. Mais ces plans d'existence bien qu'ils soient plaisants et qu'ils paraissent infini. Ils restent en vérité limités et un beau jour ils cesseront pour une nouvelle incarnation dans un autre plan de conscience. Ils peuvent exister sur des milliers d'années d'ou cette impression d'éternité. Mais au final la souffrance se représentera tôt ou tard.

Quand on atteint le nirvana il y a fin du samsara ( en vérité l'illusion samsara existe grâce à la vacuité c'est ce qu'on appel le point de vue relatif, sauf que la réalisation de la vacuité dissipe l'illusion samsara ce qui est point de vue absolu ). Le samsara n'est pas un monde et le nirvana un autre monde supérieur.
Donc quand le nirvana est atteint il n y a plus d'évolution ou de régression au niveau de nos plans de conscience. A la mort du corps physique, il y a paranirvana. Fin de tous les attachements, tous les désirs qui poussaient à s'incarner sur divers plans de conscience. Donc fin de l'illusion conscience !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16647
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 18:55

Un foromeur vient de me faire remarquer que ce fil a dévié.

Je rappelle donc que le sujet est "pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non ?

et que nous ne sommes pas sur un forum bouddhiste...
"

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 19:50

Vous avez raison Espérance, comme il y a une volonté récente de ce forum de supprimer les débats inter-religieux, je vais donc le respecter. Je n’échangerais quand mp avec ceux qui le souhaitent. Sauf ci le débat est ré-ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 27 Juil 2014, 20:01

dims a écrit:
il y a une volonté récente de ce forum de supprimer les débats inter-religieux

Parce qu'ils sont source de nuisance et la plupart du temps d'intolérance sévère !
Les modératrices ont le droit d'être irritées à cause de ça, à fortiori si c'est du hors-sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 01:12

Tabris a écrit:
dims a écrit:
il y a une volonté récente de ce forum de supprimer les débats inter-religieux

Parce qu'ils sont source de nuisance et la plupart du temps d'intolérance sévère !
Les modératrices ont le droit d'être irritées à cause de ça, à fortiori si c'est du hors-sujet.

Salut Tabris;

oui bof, moi je veux bien mais tout cela c'est du baratin, je ne connais aucune conversation qui en évoluant n'aborde d'autres sujet et (dévie) , si tu veux parler et rester pile sur le sujet tu tournes en rond !
certes cela peut plaire aux gérants ?? mais c'est d'une sottise rare !

tu peux regarder sur tout le site si ils ferment tous les fils qui ont soit disant dévier , il ne va rien rester !

de plus vacuité et souffrance sont lié puisque la vacuité permet de se désintéresser du moi !

  
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 01:30

Espérance a écrit:
Un foromeur vient de me faire remarquer que ce fil a dévié.

Je rappelle donc que le sujet est "pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non ?

et que nous ne sommes pas sur un forum bouddhiste...
"

vite fermons le fil et tous ceux supposés avoir déviés alors !!

c'est pour le coup que c'est les grandes vacances ensuite !!

le sujet n'a pas dévié , il faut être nigaud ^pour t'avoir dit cela , le sujet a juste évolué !
quand tu plantes une graine de tomate et quelle devient un pied de tomate, si tu le coupe sous prétexte que ce n'est plus une graine c'est que tu n'as rien compris a ce que tu as fait !

le lien entre souffrance et vacuité est le détachement du moi qui pour Dims permet d e mettre fin a la souffrance qui est attachement au moi !

ce qui a impliquer de discuter le vécu de la vacuité , si on a pas la possibilité d'en discuter autant mettre un coup fusil a tout ce qui pense !
et dire d'ouvrir un autre fil n'a aucun sens puisque ce n'est que l'évolution logique de la discutions !
si tu veux nous contraindre a tourner en rond sur la souffrance pour la souffrance cela n'a aucun sens !

désolés de le dire ainsi mais sinon on va encore boucler le fil arréter la discutions , juste parce quelle n'a pas l'heur de plaire a celui ci celui là, ni a sa conception d'une discutions !
c'est bien dommage mais on ne se dispute pas ni ne s'insulte, ou alors il faut ajouter des oukases dans les règles du site histoire de pimenter ! :help:  Embarassed 

 :chapeau:  :chapeau:  :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 09:35

Théodoric, êtes-vous bien sûr de réagir comme le Christ ?........ obéissant jusqu'à la mort....


Dernière édition par Cécile le Lun 28 Juil 2014, 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 10:43

A mon avis , il y a des personnes plus sensibles que d'autres et aussi l'inverse par contre le chrétien , en général fait totalement confiance à son Seigneur et Dieu bien sur qu'il peut souffrir énormément , mais en lâchant prise devant sa face il agira au mieux pour nous , et il donnera les forces nécessaire pour sortir de ce tunnel de douleur .
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 17:15

Je remercie Théodéric d'être "monté à l'assault" avec sa verve et son franc parler habituels ! 

Le fil de cette discussion n'est pas plus Bouddhique que Catholique.

Que ceux qui savent lire lisent !

Que ceux qui ne savent pas (encore) lire apprennent à mieux lire !

Souffrance, Kénose et Vacuité/Plénitude procèdent de la même essence ...

... j'espère que ça au moins, vous le savez ???

 study

Ora et labora

Empathry
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 18:08

empathry a écrit:
Je remercie Théodéric d'être "monté à l'assault" avec sa verve et son franc parler habituels ! 

Le fil de cette discussion n'est pas plus Bouddhique que Catholique.

Que ceux qui savent lire lisent !

Que ceux qui ne savent pas (encore) lire apprennent à mieux lire !

Souffrance, Kénose et Vacuité/Plénitude procèdent de la même essence ...

... j'espère que ça au moins, vous le savez ???

 study

Ora et labora

Empathry

Et toi mon ami sais-tu ce que sa veux dire métanoya !!!
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 20:00

Bonjour Occitane ; comme je suis plutôt latiniste, je ne connaissais pas le mot metanoïa.

Maintenant, et grâce à vous, je connais ce mot nouveau pour moi !

Merci Occitane !

flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 20:25

Théodéric a écrit:
Salut Tabris;

oui bof, moi je veux bien mais tout cela c'est du baratin, je ne connais aucune conversation qui en évoluant n'aborde d'autres sujet et (dévie) , si tu veux parler et rester pile sur le sujet tu tournes en rond !
certes cela peut plaire aux gérants ?? mais c'est d'une sottise rare !

tu peux regarder sur tout le site si ils ferment tous les fils qui ont soit disant dévier , il ne va rien rester !

de plus vacuité et souffrance sont lié puisque la vacuité permet de se désintéresser du moi !


Oui, mais ça n'en excuse pas les manquements !
Si certains veulent dévier "ou évoluer" dans la discussion, ça ne les dispense pas de respecter la charte en terme de tolérance et de probité.
On est civilisés ou on ne l'est pas, et les débats houleux dignes d'un jardin d'enfants font tache !

Après pour la Vacuité, je préfère voir ça comme un dépouillement conceptuel de la pensée !
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 28 Juil 2014, 20:39

Et toujours pour embrasser Occitane qui m'a fait découvrir la métanoïa, je cite le Père Philippe Dautais

Ce faisant, je ne suis plus l'objet mais je deviens le sujet de ma propre histoire. Je cesse d'être un individu et je deviens une personne responsable. Cette responsabilité peut prendre une dimension universelle (cf. Lc 13,1-4).

Refusant d'accuser l'autre, un autre regard s'éveille en moi par lequel je perçois ma façon d'être face aux autres, aux situations et aux agressions. Dans cette démarche, où je suis renvoyé à moi-même, va naître un discernement sur ma réalité intérieure pour une "désidentification", pour une libération. La métanoïa introduit un nouveau mode d'existence divino-humaine où l'homme n’est plus identifié aux aléas de la vie existentielle, où il n'est plus enfermé en lui-même mais où se révèle sa capacité de transcendance qui va le libérer de toute aliénation.

La grande métanoïa est une pâque, un passage de l'avoir à l'être, c'est s'ouvrir à Celui qui vient vers nous, au jamais vu, jamais connu, jamais expérimenté, à la nouveauté créatrice, en écartant toutes nos conceptions, toute idée de Dieu, qui habitent notre vieille conscience.


Voilà de très saintes pensées qui ne pourront aller que droit aux coeurs de Dims et de Théodéric !

Empathry

flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 30 Juil 2014, 14:19

empathry a écrit:
Et toujours pour embrasser Occitane qui m'a fait découvrir la métanoïa, je cite le Père Philippe Dautais

Voilà de très saintes pensées qui ne pourront aller que droit aux coeurs de Dims et de Théodéric !

Empathry

flower
Bonjour empathry  Very Happy , tu sais nous chrétiens nous apprenons tous les jours de notre vie .
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Effets des changements terrestres.(Hathors)
» Pourquoi certains ovnis ne sont pas Aérodynamiques?
» Pourquoi certains maréchaux ont voté la mort de Ney ?
» ma fille de 5 ans baille excessivement
» Transpiration excessive la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: