DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 5:29

dims a écrit:
Que ce soi une douleur physique ou morale tout dépend de notre degré d attachement. J en ai vu pleurer pour des égratignures et d autres rester paisible avec de sacré blessure.  Et bien Espérance je vous parlerais de mon expérience personnelle. Attention je ne prétend pas ne plus souffrir car des attachements il m en reste et justement ma pratique vise a m en libéré peu a peu. Mais pour vous dire ce que la méditation ma apporté c est une vue neuve, avant la vie etait pour moi une angoisse et extrêmement cruelle a mes yeux,  je vivais dans la peur de la maladie et de la mort que ce soi pour les autres que pour moi, alors que maintenant par la vision profonde que la méditation apporte, je sais pratiquement comment tous fonctionne et existe j ai pu lever une grande partie des voiles de mes illusions. Je vis maintenant ma vie de façon paisible, sans doute et pratiquement sans peur.

Bonsoir Dims;

ma questionen te lisant , est :

et avec tout cela tu connais quelqu'un qui Soit Je suis, ou te voila maitre de ton non soi (ou soi comme tu voudras) !
car si le but de tout cela est de juste finir ^par se dire je n'ai plus peur et je sais comment cela marche , je trouve que l'on fini bien seul !
vis tu une plus grande communion avec tout et tous un Amour a offrir sans ce soucier si ceci cela ?

j'avoue que ta réponse me laisse perplexe, mais elle est courte donc ??

si je parle de mon expérience=accident, ce n'est pas pour être vu, mais pour tenter de dire que sans La Personne Divine de Jésus entant que Vie Spirituelle, même si j'avais pu supporter cela a cause de mon tempérament ou caractère ou force d’âme, je serais resté seul ; alors que Là je ne le suis jamais et que si l'accident et la souffrance je les ai vécu et vie encore cela Jésus n'y est pour RIEN !
Il Est Venu parce que Je le cherchais avec impatience et que je m'étais condamner a mort d'une façon ou d’une autre et comme cela ne correspond pas du tout a la Volonté Divine Il a mis fin au cirque !  

mon accident n'a pas de sens et surtout pas la Volonté de Dieu afin de permettre patati patata !
Il était Là avant autant qu’après simplement je ne regardais là où il fallait !

si j'avais 2 jambes l'ouie la santé Il ne serait pas moins proche aujourd'hui et le travail a faire ne serais pas moindre ni plus exigeant simple autre qu'infirme !
les personnes valides offrent ce qu'elles ont les infirmes de même, même si parfois c'est ce que je n'ai pas !  Very Happy 

Bien a toi !  :fleur  6:


Dernière édition par Théodéric le Dim 13 Juil 2014 - 6:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16719
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 5:42

Oui, Théodéric, je vous crois parce que j'ai été plusieurs années infirmière bénévole à Lourdes et avoir cotoyé de grands malades et de grands handicapés m'a fait découvrir la joie de croire et d'accepter les souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 6:49

Tania je te répond en bleu !!!

Tania a écrit:
Théodéric a écrit:


pourquoi croyez vous que tant d'âmes sont en sursit dans ce que l’Église appel le purgatoire ? priez le seigneur de vous faire entendre les gémissement de douleur spirituelle de ces âmes et du secourt quelles ont besoin de notre Présence dans la Prière de Communion, vous saurez alors que NUL NE TROMPE Le seigneur et que CHACUN REçOIT SELON SES ACTES ! [/color]

Cher Théodoric, je connais ton histoire et s'il y en a un qui devrait trouver la répartition des souffrances injuste, c'est bien toi...  neutral 

Pour répondre à ce que je viens d'encadrer, devons-nous comprendre que de toute manière nous devrons tous souffrir tôt ou tard? Et que si ce n'est pas ici ce sera là haut?

non je ne tente pas de dire cela du tout OUF !!!!  Very Happy  Very Happy 

la souffrance qu'ils ont c'est de se rendre compte qu'ils ont coupé le lien entre eux et l'Unité Divine encore une fois et qu'ils ne désir pas l'enfer et la soumission au démon (au moins pas lucidement) ils ont choisi l'égoïsme et de ce fait se rendent compte que leur cœur n'a pas réellement dit OUi a la Vérité Proposée en Christ , du coup ils ne peuvent entrer au Royaume car ils sont sur un non choix cohérent entre leur attitude durant la vie en ce monde et leur cœur !

le l'ai déjà écrit et je le ré écrit , un jour une personne que j'aimais et aime encore a quitté ce monde , je l'avais toujours senti étrange au fond de moi une tristesse me heurtée sans cesse en sa compagnie bien que je l'aimais et que l'on ai été proche j'avais toujours une répulsion mais je l'aimais !
en grandissant je lui ai parlé de Jésus, de l'Evangile, du Salut !

(je raconte la petite histoire elle peut arriver a tous !)
quand elle a été seule sur ces vieux jours, pour le peu que j'ai pu faire je suis quand même l'une des rares personnes qui suit resté proche d'elle !
lors du jour de son départ de ce monde bien qu’elle soit devenue aveugle (3 jours avant) je suis entré dans sa chambre d’hôpital où une bonne dizaines de personnes étaient là ; sans que j'ai fait aucun bruit permettant de m'identifier plus qu'un autre , elle a sursauté et c'est tournée vers moi en criant mon nom , les autres ont été surprit car elle n'avait reconnue personne ! elle ne m'a pas vu des yeux humains mais spirituels ! (sinon c'était impossible de savoir que j'étais là ou là)
elle m'a pris dans ces bras très longtemps , j'ai compris qu'elle savait que c'était la fin et que je devais prier pour elle !
les médecins ont rassurés la famille en disant elle va mieux !
moi j'ai dis a la famille, elle part rapidement !
quelques heures après a la maison ils buvaient tous le champagne car ils y croyaient au blabla médicale et en plus c'était réunion de famille , le téléphone sonne ; "elle vient de mourir !"

donc j'ai prié pour elle parce que je comprenais qu'elle avait un problème spirituel , mais je sais qu'elle n'a jamais trompé son époux ni fait du mal, pas au moins agressif matériel,
son problème c'est quoi alors ?? hé bien elle a fait des non choix toute sa vie , lorsqu'il aurait fallu choisir entre oui ou non c'était plutôt 'no réponse !" ce qui veut dire que quand elle savait que c'était bien mais que cela allait engendrer des difficulté ou de la défaveur , elle s'abstenait e choisir laissant (pourrir) pour l'inverse c'était de même !
a ce jeu là tu ne batit pas ton âme spirituellement tu la ruine malgré tout ! et quan tu quitte ce monde tu es incapable de choisir le Christ ou d ele rejeter car ta vie durant tu aura était ni oui ni non !
Jésus nous a expliquait qu'il nous faut choisir entre " un Oui qui soit OUI un Non qui soit NON ! le reste vient du démon !" en fait notre vie est dans sa logique uen réponse une prononciation de notre volonté Oui ou NON et au dernier jour on est face a l'évidence du choix que l'on a prononcé !!
alors pourquoi le purgatoire ?
pour cette personne j'ai été emmené la rencontré au delà de ce monde dans un endroit incroyablement moche je n'aurais jamais imaginé un lieu si morne triste fade antipathique obscure et sans espérance je manque de mots !!
elle était là sur une terre sombre et sans vie pa sun arbre un rayon de lumière rien de vivant une tristesse infinie une désolation, pourtant elle était là non plus la petite dame que j'avais connue, mais l'âme que Dieu crée a l'origine, une stature spirituelle que l'on ne perçoit pas en ce monde, habillée d'une expression forte e noblesse (royauté) (nous sommes tous enfant de Roi lors de notre Création, mais encore plus en tant que Baptisé !
elle m'a simplement dit de cœur a cœur "aide moi !" !
j'ai été ramené en ce monde, je mettais (endormie ) a mon bureau où je prie , je me suis réveillé comme tiré d'un autre monde !
j'ai prié pour elle et demandé a un ami prêtre de célébrer a son intention !
après une 15aine de jours j'ai été ramené là où elle était monde toujours infiniment triste sans espérance , elle était assez éloignée de moi sur un petit monticule , elle m'a regardé un instant puis c'est tournée en regardant en haut une Lumière Est apparue elle a disparut dedans !
cette Lumière était celle du Christ ! moi on m'a ramené ici !
donc si il y a souffrance , elle provient de la perpétuation de la rupture , il n'y a aucune intention Divine de nous faire souffrir , la souffrance nous la créons nous même, on bâtit notre vie notre âme notre présent et avenir spirituel en Joie ou en souffrances suivant nos choix qui sont ou des ouvertures sur l’Éternité ou des portes fermées des rejets du bien par égoïsme orgueil mépris etc etc !
cette femme, c'était ma grand mère une femme très simple qi au yeux des hommes a élevés ses enfants sans histoire et n'a jamais frappé un chat !
et pourtant elle s'est retrouvée aux portes de l'enfer !!
l'Amour LA Vérité EST UN CHOIX ET DES ACTES COHÉRENTS AVEC CE CHOIX !
les humains veulent que tout ce règle de manière naturelle et légalistes, comme dans la nature , pas grand chose a faire la nourriture pousse aux arbres; je choisis le moins compliqué là ou cela m'engage le moins , la loi est répandue dans la nature je la subie on me reprochera pas d'avoir choisit la survie , les autres le font aussi , même la légitime défense !
mais cela c'est la loi de la jungle la survie des fauves !
ce n'est pas cela QUE JÉSUS nous a offert et transmit ! c'est toute la différence entre un Baptisé et un homme qui en est resté a la vie ; avant la venu du Sauveur !
j'aimerais convaincre chacun de faire attention a ses choix ou ses non choix ses fuites ses conforts ses réactions plutot qu'actions , car ce qu'y m'a été donné de voir je peux dire que c'est terrible !!
cela aurait pu durer pour elle , je ne sais combien de temps, mais il n'y avait pas de notion de temps c'était la présence du non sens vide n'importe où , ou que tu ailles cela ne menait a rien , c'était certainement un peu le fait du résultat des non choix de sa vie !!

depuis j'ai beaucoup prié pour toute ma famille qui a quitté ce monde et aussi pour pas mal d'amis qui ont menés des vies décousues !!
nous sommes tous frères parce qu'il n'y a qu'UN Père nous prenons cela trop a la légère, et quand la vie ici finie c'est beaucoup plus criant d'évidence encore quand les âmes recouvrent leur apparence filiales spirituelles !
Priez pour vos famille, toi pour ton grand père demande l'aide du Christ, quand une âme est extraite du purgatoire , vous êtes prévenue intérieurement , car pour ceux qui sont au Ciel c'est une grande Joie et pour Dieu Lui Même aussi !
nous ne pouvons pas changer tout le monde, (car tout le monde c'est la part de chacun qui est le monde) mais pour ceux que nous pouvons atteindre ici et au delà pour eux cela change tout et pour l’Éternité




Il est vrai que mon grand-père trompait sa femme et qu'il avait peu de scrupules, mais j'ai eu également des grande-tantes qui ont mené une vie heureuse sans souffrir et qui sont mortes aussi tout à fait paisiblement. Il y a de toute manière un gros problème insoluble à ce niveau.

seul le Seigneur et l'Esprit peuvent nous dire qui est arrivé de l'autre coté sans encombre !
il suffit de prier sans inquiétude juste pour la Compagnie du Ciel et par Amour, et si on veut te faire savoir que tu peux aider une personne qui est a la peine, tu le saura intérieurement, ensuite a toi de faire ce que l'Amour implique en compagnie du Saint Esprit et de la Famille Céleste !
il faut apprendre a dépasser nos sentiments de famille humaine et notre coté affectif un peu naïf, mais bon on apprend a marcher en marchant et aussi en tombant  :mdr: 


Théodéric a écrit:

l'erreur du bouddhisme comme énoncé a plusieurs endroits dans les lignes des uns des autres , semble de chercher a vouloir construire pour la recherche de soi !
alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin le reste ce réalise par l'Unité Divine !
mais est ce que le bouddhisme est bien énoncé et compris ???

Non Théodoric, Dim va sauter là dessus à point joint. Le bouddhisme ce n'est pas le recherche du soi, mais du non soi. C'est seulement que le non soi arrive au néant si parallèlement il n'y a pas le travail EXPÉRIMENTAL de l'Amour et la compassion, . Les deux sont donc complémentaires et indispensables et c'est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés Dim et moi.

le non soi c'est s'embarrasser de soi, quand tu trouves le Christ tu n'as pas soucis de t'embarrasser de toi , quand tu veux le suivre , tu vois le moment venu ce qui te freine si bien pour avancer !
mais bon ça passera a Dims a toi et a moi aussi !  :beret: 


Par contre je suis de ton avis quand tu dis "alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin, le reste se réalise par l'Unité Divine !" Logiquement il n'y a pas un travail du non soi à faire, mais je ne voudrais pas relancer la polémique avec Dim. Je préfère dire que les deux travaux sont complémentaires. Dire que le travail par la méditation est  inutile est également faux.

méditer sert a pointer l'objet avec précision (pour moi c'est ainsi)
la méditation ne te change pas c'est Celui que tu regardes et qui te regardes Qui te changes !
sinon nous n'aurions besoin de personne pour évoluer et la Vérité de l'Esprit Divin Est La Communion et Union , sinon Dieu serait le roi de l'Egoïsme , mais non IL n'avait besoin de Rien ni personne , et pourtant Il est 1 en 3 Personnes
et l'Esprit 1 est justement Cet Réalité Offerte a Toute Créature de Vivre de Ce Principe 1 et 3 = JE TU IL !
NOUS VOUS ILS !
l'Esprit Saint Est le Singulier-Pluriel Divin
c'est Cette réalité que l'on retrouve dans chaque personne du couple puis le Couple et ensuite l'enfant,
qui fera ensuite tout au Singulier- pluriel comme l'Esprit Saint !


Mais, concernant la souffrance, Dim n'a pas vraiment parlé du travail sur le "soi", mais du détachement. Il dit que ce sont les attachements qui engendrent la souffrance. Cependant, quand on lit ton tracé de vie, on se demande vraiment quels sont les attachements qui t'apportent toute ces souffrances que tu endures. A la finalité c'est vrai, ce n'est pas le bouddhisme et ses théories qui peuvent te permettre d'accepter ta souffrance, mais bien le Christ. Si tu n'étais pas attaché au Christ, comment pourrais-tu supporter toute cette souffrance?

l’indifférence est a mon avis une erreur , il vaudrait mieux parler d'acceptation voir de désir si la souffrance Unis au christ en nous , est vécue par Amour dans l'Esprit de Rédemption puis-qu’alors comme dit Paul " ce n'est plus moi qui vit mais Christ en moi !"
là la vacuité est servit en double mesure et pas d'embarras a s'oublier ou pas , mais juste le Vivre dans l'Amour !

Bonne soirée a toi


Dim vient d'ailleurs de te répondre et nos post se sont croisés.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 7:07

repris en dessous ! clown2 


Dernière édition par Théodéric le Dim 13 Juil 2014 - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 7:09

Théodéric a écrit:
Espérance a écrit:
Oui, Théodéric, je vous crois parce que j'ai été plusieurs années infirmière bénévole à Lourdes et avoir cotoyé de grands malades et de grands handicapés m'a fait découvrir la joie de croire et d'accepter les souffrances.

tu sais un handicap est une formidable injustice qu'il soit sous la forme que tu veux !
Dieu n'a jamais voulu cela !
Certes Unis au Christ et pour le salut des âmes ont peu accepter de le vivre puisque c'est Transfiguré en Jésus par l'Esprit Saint !

mais c'est bien parce que naturellement c'est une injustice une chose non voulu par Dieu que cela a une valeur devant Dieu !!

sinon la maladie le handicap etc etc n'aurait aucun droit de citer en aucune personne !

si le handicap la maladie était normal la souffrance de même alors la souffrance du Christ n'aurait aucune valeur et on en aurait même pas parlé !
mais c'est bien parce que c'est anormal non voulu et injuste qu'elle a cette valeur vécue en Christ

Fraternellement Théodéric !

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 9:25

Théodéric a écrit:
dims a écrit:
Que ce soi une douleur physique ou morale tout dépend de notre degré d attachement. J en ai vu pleurer pour des égratignures et d autres rester paisible avec de sacré blessure.  Et bien Espérance je vous parlerais de mon expérience personnelle. Attention je ne prétend pas ne plus souffrir car des attachements il m en reste et justement ma pratique vise a m en libéré peu a peu. Mais pour vous dire ce que la méditation ma apporté c est une vue neuve, avant la vie etait pour moi une angoisse et extrêmement cruelle a mes yeux,  je vivais dans la peur de la maladie et de la mort que ce soi pour les autres que pour moi, alors que maintenant par la vision profonde que la méditation apporte, je sais pratiquement comment tous fonctionne et existe j ai pu lever une grande partie des voiles de mes illusions. Je vis maintenant ma vie de façon paisible, sans doute et pratiquement sans peur.

Bonsoir Dims;

ma questionen te lisant , est :

et avec tout cela tu connais quelqu'un qui Soit Je suis, ou te voila maitre de ton non soi (ou soi comme tu voudras) !
car si le but de tout cela est de juste finir ^par se dire je n'ai plus peur et je sais comment cela marche , je trouve que l'on fini bien seul !
vis tu une plus grande communion avec tout et tous un Amour a offrir sans ce soucier si ceci cela ?

j'avoue que ta réponse me laisse perplexe, mais elle est courte donc ??

si je parle de mon expérience=accident, ce n'est pas pour être vu, mais pour tenter de dire que sans La Personne Divine de Jésus entant que Vie Spirituelle, même si j'avais pu supporter cela a cause de mon tempérament ou caractère ou force d’âme, je serais resté seul ; alors que Là je ne le suis jamais et que si l'accident et la souffrance je les ai vécu et vie encore cela Jésus n'y est pour RIEN !
Il Est Venu parce que Je le cherchais avec impatience et que je m'étais condamner a mort d'une façon ou d’une autre et comme cela ne correspond pas du tout a la Volonté Divine Il a mis fin au cirque !  

mon accident n'a pas de sens et surtout pas la Volonté de Dieu afin de permettre patati patata !
Il était Là avant autant qu’après simplement je ne regardais là où il fallait !

si j'avais 2 jambes l'ouie la santé Il ne serait pas moins proche aujourd'hui et le travail a faire ne serais pas moindre ni plus exigeant simple autre qu'infirme !
les personnes valides offrent ce qu'elles ont les infirmes de même, même si parfois c'est ce que je n'ai pas !  Very Happy 

Bien a toi !  :fleur  6:

Et bien Théodoric ne plus avoir peur veut dire libérer l'amour. Comprendre l'interdépendance entre tous les êtres que ce soit des plus mauvais aux plus altruistes vous fait il penser que vous êtes seul ? Comprendre que notre bonheur est dépendant du bonheur des autres vous fait il sentir seul ?
Ne pas avoir de soi veut dire justement que tous ne fait qu'un, tous est vacuité. Votre bonheur est aussi important que le bonheur de tous les êtres.
J’espère de cette manière avoir répondu à votre question.

L'amour n'existe que dans l'abandon du soi, vous avez pour exemple le Christ il a sacrifier son soi pour les autres !
Il est difficile d'expliquer la vacuité mais retenez qu'elle n'est certes pas le soi mais elle n'est pas non plus le non soi. C'est l'inconditionné à l'image de Dieu aux qu'elle vous croyez. La vacuité ne peut se représenter, ne peut s'expliquer comme Dieu, elle se réalise dans l’être, dans l'instant présent.
Mais comme je l'ai dis il me reste encore des attachements et des illusions. La souffrance est beaucoup moins présente qu'avant mais je n'en suis pas encore délivrée. La réalisation de la vacuité est profonde mais il reste du chemin pour atteindre sa perfection, quand elle est parfaite nous sommes dans le nirvana.

Cher Théodoric je n'ai pas la prétention de savoir votre souffrance et au combien elle peut être douloureuse mais croyez moi il y a une solution pour en guérir. Si pour vous cette solution est de croire en Christ et que cela vous est bénéfique de façon durable continuez ainsi.

Vous savez les êtres que ce soi par la religion ou d'autres manières recherchent uniquement la même chose, c'est le bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 11:51

dims a écrit:
...Comprendre l'interdépendance entre tous les êtres que ce soit des plus mauvais aux plus altruistes vous fait il penser que vous êtes seul ? Comprendre que notre bonheur est dépendant du bonheur des autres vous fait il sentir seul ? !

Ce n'est pas le tout de le comprendre, il faut le sentir! Comprendre n'est pas suffisant! Même les prêtres pédophiles ont compris qu'il faut aimer et ne pas faire du mal, et pourtant...


Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 12:06

Tania a écrit:
dims a écrit:
...Comprendre l'interdépendance entre tous les êtres que ce soit des plus mauvais aux plus altruistes vous fait il penser que vous êtes seul ? Comprendre que notre bonheur est dépendant du bonheur des autres vous fait il sentir seul ?  !

Ce n'est pas le tout de le comprendre, il faut le sentir! Comprendre n'est pas suffisant! Même les prêtres pédophiles ont compris qu'il faut aimer et ne pas faire du mal, et pourtant...


Tania

Si tu lis mon message à Theodoric un peu plus bas tu peux voir que je dis que la vacuité ne peut se réaliser que dans l être et dans l instant present et que la compréhension mentale  ne peut l'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014 - 12:23

dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:
...Comprendre l'interdépendance entre tous les êtres que ce soit des plus mauvais aux plus altruistes vous fait il penser que vous êtes seul ? Comprendre que notre bonheur est dépendant du bonheur des autres vous fait il sentir seul ?  !

Ce n'est pas le tout de le comprendre, il faut le sentir! Comprendre n'est pas suffisant! Même les prêtres pédophiles ont compris qu'il faut aimer et ne pas faire du mal, et pourtant...


Tania

Si tu lis mon message à Theodoric un peu plus bas tu peux voir que je dis que la vacuité ne peut se réaliser que dans l être et dans l instant present et que la compréhension mentale  ne peut l'expliquer.

Il y a longtemps que j'ai compris que la vacuité ne peut se comprendre mentalement et qu'elle doit s'expérimenter (depuis le début d'ailleurs, j'en ai jamais douté, ce n'est pas cela que je conteste - quand je conteste...). Dans la phrase que j'ai encadrée tu ne parlais pas de la vacuité, mais de la compréhension de l'interdépendance entre tous les êtres, compréhension mentale suggérée par l'expérimentation de la vacuité (tout comme la compréhension de l'impermanence des choses).

En clair, la vacuité ne se comprend pas et s'expérimente, l'interdépendance et l'impermanence des choses peut se comprendre.

Voilà aussi pourquoi quand on discute c'est un dialogue de sourd. Il faut déjà s'exprimer en bon Français...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 14 Juil 2014 - 1:04

Tania a écrit:
dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:
...Comprendre l'interdépendance entre tous les êtres que ce soit des plus mauvais aux plus altruistes vous fait il penser que vous êtes seul ? Comprendre que notre bonheur est dépendant du bonheur des autres vous fait il sentir seul ?  !

Ce n'est pas le tout de le comprendre, il faut le sentir! Comprendre n'est pas suffisant! Même les prêtres pédophiles ont compris qu'il faut aimer et ne pas faire du mal, et pourtant...


Tania

Si tu lis mon message à Theodoric un peu plus bas tu peux voir que je dis que la vacuité ne peut se réaliser que dans l être et dans l instant present et que la compréhension mentale  ne peut l'expliquer.

Il y a longtemps que j'ai compris que la vacuité ne peut se comprendre mentalement et qu'elle doit s'expérimenter (depuis le début d'ailleurs, j'en ai jamais douté, ce n'est pas cela que je conteste - quand je conteste...). Dans la phrase que j'ai encadrée tu ne parlais pas de la vacuité, mais de la compréhension de l'interdépendance entre tous les êtres, compréhension mentale suggérée par l'expérimentation de la vacuité (tout comme la compréhension de l'impermanence des choses).

En clair, la vacuité ne se comprend pas et s'expérimente, l'interdépendance et l'impermanence des choses peut se comprendre.

Voilà aussi pourquoi quand on discute c'est un dialogue de sourd. Il faut déjà s'exprimer en bon Français...

Tania

Oui quand je parles de compréhension je ne parle pas bien sur d'une compréhension mental mais bien d'une compréhension qui se fait dans l'intérieur de l’être.
L’interdépendance des êtres, tout comme l’impermanence se réalisent dans la vacuité et ils ont pour nature cette même vacuité.

Mais c'est ce que je te dis depuis pas mal de temps déjà comme la vacuité n'est pas une chose qui s'explique, essayer dans parler est forcément compliquer. Surtout quand notre interlocuteur saisis tout en concept et au premier degré alors on y arrive pas. En même temps les mots sont des concepts c'est un peu le serpent qui se mort la queue ! La meilleur façon de parler de la vacuité c'est de ne pas en parler mais ne pas en parler veut dire aussi ne pas l'expliquer aux êtres qui cherchent des explications.

Avoir une interprétation conceptuelle de la vacuité peut servir au début mais il faut l'abandonner pour l'expérience direct. Car le concept n'est pas vérité mais il peut être utile au début pour commencer le chemin.

Donc tu penses que la vacuité ou Dieu comme tu veux se réalise dans l'expérience. Tu penses que l'amour n'est pas la cause du non soi et que le non soi n'est pas la cause de l'amour mais qu'ils sont interdépendants l'un à l'autre et qu'ils évoluent simultanément.
Alors peut être que nos mots sont différents, peut être que notre approche est différente mais finalement notre conclusion semble être la même. Car l'essence même du Bouddhisme est bien cela : la réalisation de la vacuité dans l'expérience intérieur et cette réalisation fait disparaître l'illusion du soi tout en faisant augmenter l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 14 Juil 2014 - 5:04

puisque notre compréhension de catho semble limitée eu égard aux nombreux échanges qui tournent en rond sur ce forum, ne pourrait aussi verrouiller ce "fil" qui fait souffrir les neurones des uns et des autres qui n'ont pas atteint le niveau spirituel des intéressés qui se mordent la queue?

c'est lassant à la longue et çà pollue
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Lun 14 Juil 2014 - 5:06

Excellente suggestion, Rebelle !

Je verrouille...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mar 15 Juil 2014 - 13:16

Réouvert pour un temps à la demande de Théodéric

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mar 15 Juil 2014 - 15:33

Bonjour Dims,

je te répond dans le bas de page en bleu !!


dims a écrit:
Théodéric a écrit:
dims a écrit:
Que ce soi une douleur physique ou morale tout dépend de notre degré d attachement. J en ai vu pleurer pour des égratignures et d autres rester paisible avec de sacré blessure.  Et bien Espérance je vous parlerais de mon expérience personnelle. Attention je ne prétend pas ne plus souffrir car des attachements il m en reste et justement ma pratique vise a m en libéré peu a peu. Mais pour vous dire ce que la méditation ma apporté c est une vue neuve, avant la vie etait pour moi une angoisse et extrêmement cruelle a mes yeux,  je vivais dans la peur de la maladie et de la mort que ce soi pour les autres que pour moi, alors que maintenant par la vision profonde que la méditation apporte, je sais pratiquement comment tous fonctionne et existe j ai pu lever une grande partie des voiles de mes illusions. Je vis maintenant ma vie de façon paisible, sans doute et pratiquement sans peur.

Bonsoir Dims;

ma questionen te lisant , est :

et avec tout cela tu connais quelqu'un qui Soit Je suis, ou te voila maitre de ton non soi (ou soi comme tu voudras) !
car si le but de tout cela est de juste finir ^par se dire je n'ai plus peur et je sais comment cela marche , je trouve que l'on fini bien seul !
vis tu une plus grande communion avec tout et tous un Amour a offrir sans ce soucier si ceci cela ?

j'avoue que ta réponse me laisse perplexe, mais elle est courte donc ??

si je parle de mon expérience=accident, ce n'est pas pour être vu, mais pour tenter de dire que sans La Personne Divine de Jésus entant que Vie Spirituelle, même si j'avais pu supporter cela a cause de mon tempérament ou caractère ou force d’âme, je serais resté seul ; alors que Là je ne le suis jamais et que si l'accident et la souffrance je les ai vécu et vie encore cela Jésus n'y est pour RIEN !
Il Est Venu parce que Je le cherchais avec impatience et que je m'étais condamner a mort d'une façon ou d’une autre et comme cela ne correspond pas du tout a la Volonté Divine Il a mis fin au cirque !  

mon accident n'a pas de sens et surtout pas la Volonté de Dieu afin de permettre patati patata !
Il était Là avant autant qu’après simplement je ne regardais là où il fallait !

si j'avais 2 jambes l'ouie la santé Il ne serait pas moins proche aujourd'hui et le travail a faire ne serais pas moindre ni plus exigeant simple autre qu'infirme !
les personnes valides offrent ce qu'elles ont les infirmes de même, même si parfois c'est ce que je n'ai pas !  Very Happy 

Bien a toi !  :fleur  6:

Et bien Théodoric ne plus avoir peur veut dire libérer l'amour. Comprendre l'interdépendance entre tous les êtres que ce soit des plus mauvais aux plus altruistes vous fait il penser que vous êtes seul ?

peut être butons nous sur les mots toi et moi ?

l'Amour me libère , je ne pense pas libérer l'Amour sauf si j'arrive a la laisser passer vers l'autre !
là je rejoint Tania sur le fait que ce n'est pas comprendre qui me rend libre , mais Vivre !
(mais peut être ne veilles tu pas assez a l'exactitude des mots pour exprimer ce que tu vis ?
comprendre, savoir, reste dans la tête et cela ne suffit pas pour Être !
est ce un problème de mot ??
un ami Théologien qui passe beaucoup de temps a lire la vie et l'enseignement des Saints insiste fortement sur le fait qu'un Saint Est extrêmement pointu sur l'emploi des mots , parce que quand l'Esprit Saint ou son Ange lui montre une réalité de l'Esprit il n'accepte pas l'a peu prés ce serait induire les autres en erreur et aussi accepter que la paresse d'esprit soit vu comme banale alors quelle nuis a tous !
donc quand un saint vit une chose ni l'Esprit Saint ni son ange ne permettent qu'il l’énonce approximativement , car ils parlent de Dieu ce qui fait qu'on ne peut pas se contenter d’approximations ce serait indigne de Celui d'on on parle et que l'on Aime si on Aime on tente le maximum, ce qui met parfois les Saints dans une indisposition pénible pour énoncer une chose (l'insatisfaction Spirituelle) !
en fait au delà des mots l'Amour Tente de Laisser Parler Dieu de faire comme Le Christ verbe , laisser Le Père s'Ennoncer en nous ! plus que par nous cela c'est l'Union Spirituelle !
pardon pour la longueur mais on échange entièrement là !!


Comprendre que notre bonheur est dépendant du bonheur des autres vous fait il sentir seul ?

comprendre ??? comprendre me ramène au soucis de moi comprendre est une information j'avoue que si je pense je vais comprendre , mais je dois laisser cela se transformer en action savoir ne remplis que ma tête pas mon être !
si je ne fais que comprendre j'aurais du mal a communier avec les autres , tu écris peut etre comprendre en place de Connaitre = de l'intérieur !!? là alors oui pour vivre le bonheur comme 1 !
(toujours un problème de mot ?)


Ne pas avoir de soi veut dire justement que tous ne fait qu'un, tous est vacuité. Votre bonheur est aussi important que le bonheur de tous les êtres.
J’espère de cette manière avoir répondu à votre question.

a peu prés !!
Celui que nous nommons Dieu (Notre Père) Est Présent a tous et partout IL Est UN , mais IL EST Quelqu'Un Avant tout !
IL n'Est pas un grand rien du tout QUi Se déguise parfois en Quelqu'Un !
IL EST d'abord Une Personne et ensuite justement parce qu'IL Est Quelqu'Un IL Peut s'Offrir au point de s'Anéantir ce qui ne l'empêche pas d'Etre ! mais Il ne S'Anéantit pas pour devenir un grand rien du tout , mais pour que d'Autres SOIENT des Personnes qui ensuite feront comme LUi !
je ne peux pas devenir (vacuité) en anéantissant ma personne comme une grande soupe que l'on délaye , je me donne aux autres et Aussi a Dieu Qui Est Un mais alors c'est vraiment pas une perte de moi mais plutôt une découverte de ma Véritable identité en Celui Qui est Un et Tout en Tous , là alors d'accord on y trouve une forme de vacuité mais pas une perte d'identité !
là encore a toi d’être précis sinon , a te lire j'ai l'impression d’être un glaçon qui font et perd aussi l'identité et cela ce n'est pas compatible avec la Nature Divine, que je découvre l'Immensité du 1 et que je me perde en Dieu d'accord , mais il n'y a pas destruction ni perte d'identité, simplement elle se fond et fonde En Lui :jesus:  :sts: !
a la limite je dirais que la vacuité est une conséquence de la rencontre de la Personne Divine Qui Est Esprit, seulement la vacuité n'est pas un but une soi, ce serait laisser la proie pour l'ombre , le But c'est Mon Père = Quelqu'Un Qui Est Identité, ce que ne laisse pas du tout entendre ta formulation de la vacuité , du coup j'ai du mal a adhérer !!
je ne te lance pas de pierre je te dis ce qui m'apparait incohérent dans ta conception ou formulation!
mon but n'est pas de devenir un truc dans le machin, mais de Connaitre Mon Père Divin en Esprit (Réalité de Sa Nature !) !
a mon avis il se produit dans ce que tu d'écris là ce que Jésus a dit et mis en garde " nul ne peut venir Au Père sans passer par Moi " il ne faut pa sy voir une vantardise ni une volonté de domination d'une religion !
Jésus = verbe Divin Est Le Père s'Adressant a nous Par Sa Propre Voix mais Dieu Étant Vérité et Vie Engendre en s'Exprimant Son Verbe Qui est créateur et Engendreur de Toutes Vies = nous les Anges et tout et tout , donc si toi tu veux venir Au Père tu ressent spirituellement l'Esprit Saint , mais pour toi Il Est cette vacuité Anonyme parce que Justement Il n'aura de (Visage) de personnalisation que lorsque tu permettra Au Verbe = au pére de s'Adresser a toi en tant que Personne , alors la vacuité aura une Personnalisation Celel de l'Unité Divine Révélé !
là je te sens comme devant un grand anonyme = la vacuité innommable , ce qui est tout a fait normal car personne ne peut Le Connaitre sans passer par le Chemin qu'Il a tracé en nous de toute Éternité !
mon but n'est pas de descendre le Boudhisme ou autre, mais de te dire ce que Notre Père Divin fait pour nous !
une dame a un jour écrit "Il était là et moi je ne Le Connaissait pas " c'est le problème de toute personne !

Ouf on va boire un verre d'eau Pouff dur dur !!  
Smile 


L'amour n'existe que dans l'abandon du soi, vous avez pour exemple le Christ il a sacrifier son soi pour les autres !


NOn IL a Offert Librement Sa Vie Il n'a pas perdu Son Identité Son moi son Soi !!
c'est bien là le défaut de ta conception,
Jésus avait expliqué quelques jours avant sa crucifixion que " Ma Vie Nul ne me la prend c'est Moi qui la Donne, car Mon Père Me donne le Pouvoir de perdre ma Vie et de la Recouvrer (ou la reprendre selon les traductions) !"
donc il n'y a surtout pas de perte d'identité seulement don volontaire ce qui est autre que le coup de la vacuité !
certes on peut communier a tous les être puisque l'Esprit Saint Est l'Esprit 1 de Dieu en tous, il est alors normal de pouvoir vivre l'Union de cœur avec les être tous les êtres ici et ailleurs dans les mondes Célestes !
a mon avis c'est ce que tu expérimente dans la vacuité mais cela t'apparait anonyme puisque sans le Christ ce qui est réellement dommage !! Embarassed 



Il est difficile d'expliquer la vacuité mais retenez qu'elle n'est certes pas le soi mais elle n'est pas non plus le non soi. C'est l'inconditionné à l'image de Dieu aux qu'elle vous croyez. La vacuité ne peut se représenter, ne peut s'expliquer comme Dieu, elle se réalise dans l’être, dans l'instant présent.
Mais comme je l'ai dis il me reste encore des attachements et des illusions. La souffrance est beaucoup moins présente qu'avant mais je n'en suis pas encore délivrée. La réalisation de la vacuité est profonde mais il reste du chemin pour atteindre sa perfection, quand elle est parfaite nous sommes dans le nirvana.

tu vois ce qui me gène le plus c'est que tu vis des états mais il n'y a pas rencontre de quelqu'un tu vis cela et quand c'est atteint tu vas là , mais toujours pas de personne !?
le Ciel la vie Eternel c'est donc un grand Rien !!
sincèrement pour le peu que j'ai avancé et vécu avec Jésus ce que j'ai entrevu du Ciel , La Vie Éternel c'est toujours avec Quelqu'Un et cela me semble faire énormément défaut dans ta diction , le but n'est pas de courir après la perfection du soi déguisé en non soi , mais d'avancer vers Celui que l'On Aime et qui S'est révélé a nous = Le Verbe Divin pour nous Ramener au Père dans l'Unité de l'Esprit , derriére ces Mots il y a quelqu'un pas un truc !
le Paradis pour moi c'est ici quand j'y suis avec Jésus parce que le Paradis c'est là Où Dieu Est !
mais le paradis sans Dieu n'est qu'un poulailler céleste qui n’intéresse même pas les anges , si Dieu viens ici ils préfèrent tous déménager sur terre !
donc le Paradis c'est La Présence de Dieu pas un endroit et le Paradis Est déjà Là
 Very Happy 

Cher Théodoric je n'ai pas la prétention de savoir votre souffrance et au combien elle peut être douloureuse mais croyez moi il y a une solution pour en guérir. Si pour vous cette solution est de croire en Christ et que cela vous est bénéfique de façon durable continuez ainsi.

de la souffrance ? j'en ai pas tant que cela parce qu'Il a tout transfiguré et quand je regarde je ne comprend pas !!
tout est devenu pénible compliqué difficile épuisant et pourtant tout va bien et je suis heureux !
IL Est là et même si je n'étais pas devenu sourd et infirme et malade IL n'en serait pas moins là avec autant d'Amour !
ma solution ? Jésus Présent !
sinon j'en ai pas !
si le Seigneur veut bien de ma pauvreté là je la Lui donne !
simplement je sais qu'a l'origine Il n'a jamais voulu le carnage qu'est devenu ce monde de souffrance !
ce n'est pas de croire a Jésus qui me fait vivre ,
c'est de Vivre Jésus sinon je serais déjà parti de ce monde il y a bien longtemps !
pourquoi je vis ? parce qu'Il le désir et qu'Il Aime l'inutile alors je veux tenter de vouloir ce qu'Il Veut , et parfois c'est difficile !
le pire étant de ne pouvoir parler de vive voix a ceux que j'aime, a ceux que je rencontre et en qui je ressent tant de peine a vivre et qui j'en suis sûr avec peu de mot on pourrais changer leur vie, mais étant sourd ils n'arrivent pas a communiquer la surdité et l'écris leurs fait très peur ! car il faut oser se dire et là beaucoup fuient , ce qu'ils ne feraient pas en parlant!




Vous savez les êtres que ce soi par la religion ou d'autres manières recherchent uniquement la même chose, c'est le bonheur !

oui mais ils ne savent pas que le Bonheur Est Quelqu'un et non quelque chose ou un état !
la félicité sans Jésus n'existe pas !
le bonheur n'est pas un truc c'est la Présence de quelqu'UN demande Lui de Venir et tu sauras !

ce qui fait le Bonheur des Anges ce n'est pas d'habiter l'étage au dessus du notre ;  Wink c'est qu'ils Vivent de La Pleine présence du Seigneur et cela c'est le Bonheur !
dés ici c'est aussi possible car le Bonheur est pour Tous !!

très Fraternellement Théodéric
 :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Mer 16 Juil 2014 - 7:47

Pour répondre à Théodoric.
Je n’aurais pas le temps de répondre en détail. Mais l'ensemble de vos arguments parlent de la vacuité, donc je résumerais sur cela.

Je constate déjà que votre vision du Bouddhisme n'est pas juste car c'est typiquement l'interprétation occidental que beaucoup on et souvent les mêmes arguments que l'on me présente. Vous interprétez l'idée de la vacuité avec votre interprétation personnel au lieu de la vivre par l'expérience ce qui change tout.
La première erreur c'est que la vacuité n'est pas état, la deuxième c'est qu'elle ne se réalise pas en s'isolant simplement sur soi, sans aucun partage avec les autres. Et la troisième c'est que ce n'est ni le rien et ni l’anéantissement du soi.

1.Pourquoi la vacuité n'est pas un état car la vacuité ne peut se situer, se représenter, se saisir, ni même être lié aux 5 sens. La haine est un état, la joie est un état, la tristesse est un état ! Comprenez bien que c'est l'inconditionné et l'absolu.

2.Réaliser la vacuité c'est réaliser qu'elle est la seule véritable nature de toutes choses. Je sais que je ne suis pas Dims et je sais que vous n’êtes pas Théodoric, nous sommes seulement des êtres relatifs qui n'existent que dans la composition de plusieurs phénomènes qui changent eux même à chaque instant. La seule véritable nature qui fait que tout existe et se déroule est la vacuité ou Dieu si vous voulez ! Donc en vérité nous sommes tous UN et donc forcément plus la vacuité se réalise dans l’être et plus la compassion devient indispensable. C'est pour cela que réaliser ni le non soi, ni le soi est indissociable de l'amour.

3. Pour qu'il n'est rien il faudrait que le quelque chose existe déjà. Si il n'y a pas réellement quelque chose alors dites moi comment quelque chose pourrait s'anéantir ? Votre interprétation de la vacuité est lié à l'attachement d'un soi c'est pour cela qu'elle n'est pas juste. Donc vous ne pouvez la réaliser véritablement de cette manière, mais seulement en faire une interprétation subjective qui n'est en rien la vacuité.

Je raconte cette petite histoire pour essayer de donner une approche de la vacuité. Vous voyez la lumière peut se refléter sur les murs d'une maison, ces murs sont soutenus par les fondations et la terre. Mais maintenant si vous retirez toutes ces choses la lumière ne peut plus se poser, elle n'a plus aucun support, elle ne peut plus se représenter. Pourtant cela ne veut pas dire qu'il n y a plus rien. Cela change t'il votre approche ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 4:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Réouvert pour un temps à la demande de Théodéric

Merci Arnaud,

ainsi on peut finir la discutions en court !!!   
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 4:31

Merci de ta réponse Dims !

la chose qui me gène toujours et qui différencie tout au final !

c'est que la vacuité est rien ni personne !
alors que Dieu Est !!
IL SE Connait >En Lui-Même et ne disparait pas de Son Etre dans une Lumière informe ! (c'est une métaphore la Lumière)

pour moi donc tu es face a la Nature de l'Esprit et comme sans le Verbe on ne peut Saisir , il est ce grand rien qui Est tout que tu appréhendes !

du coup cela coince pour moi !!

quand tu écris que je ne suis pas Théodéric ni toi Dims , c'est de même avoir conscience que notre Personne n'a d'identité que par Le Verbe ne mène pas nier mon identité ni a la dissoudre dans le Verbe et l'Esprit Saint !
Certes la pleine Communion au Spirituel nous ouvre a l'Infini et a pouvoir se dessaisir du moi, pour autant c'est bien par l'Union a la Volonté Divin que je peux ffrir ce que je Suis en CELUI QUI EST !

en fait tu tentes de réaliser sans Le Christ et le Don de l'Esprit Saint ce que Lui Seul peut Accomplir !
je en doute pas que l'homme a l'état d'origine puisse voir la réalité spirituelle , mais sans l’œuvre du Père en Jésus on est comme des enfant devant le rayon des gâteaux , il y a une vitre et on ne peut que regarder !
dommage que tu ne saisisse pas ce que Le Divin nous donne En et Par Jésus , tu serais !

enfin si tu aimes et arrive a donner l'Amour c'est déjà un bon bout , Notre Père ne rejette pas qui s'applique au bien et Il Est en mesure d'aider a avancer plus loin lorsque l'on cherche encore !

cherche encore Jésus se donne !!
fleur5
Merci !!
Théodéric   


dims a écrit:
Pour répondre à Théodoric.
Je n’aurais pas le temps de répondre en détail. Mais l'ensemble de vos arguments parlent de la vacuité, donc je résumerais sur cela.

Je constate déjà que votre vision du Bouddhisme n'est pas juste car c'est typiquement l'interprétation occidental que beaucoup on et souvent les mêmes arguments que l'on me présente. Vous interprétez l'idée de la vacuité avec votre interprétation personnel au lieu de la vivre par l'expérience ce qui change tout.
La première erreur c'est que la vacuité n'est pas état, la deuxième c'est qu'elle ne se réalise pas en s'isolant simplement sur soi, sans aucun partage avec les autres. Et la troisième c'est que ce n'est ni le rien et ni l’anéantissement du soi.

1.Pourquoi la vacuité n'est pas un état car la vacuité ne peut se situer, se représenter, se saisir, ni même être lié aux 5 sens. La haine est un état, la joie est un état, la tristesse est un état ! Comprenez bien que c'est l'inconditionné et l'absolu.

2.Réaliser la vacuité c'est réaliser qu'elle est la seule véritable nature de toutes choses. Je sais que je ne suis pas Dims et je sais que vous n’êtes pas Théodoric, nous sommes seulement des êtres relatifs qui n'existent que dans la composition de plusieurs phénomènes qui changent eux même à chaque instant. La seule véritable nature qui fait que tout existe et se déroule est la vacuité ou Dieu si vous voulez ! Donc en vérité nous sommes tous UN et donc forcément plus la vacuité se réalise dans l’être et plus la compassion devient indispensable. C'est pour cela que réaliser ni le non soi, ni le soi est indissociable de l'amour.

3. Pour qu'il n'est rien il faudrait que le quelque chose existe déjà. Si il n'y a pas réellement quelque chose alors dites moi comment quelque chose pourrait s'anéantir ? Votre interprétation de la vacuité est lié à l'attachement d'un soi c'est pour cela qu'elle n'est pas juste. Donc vous ne pouvez la réaliser véritablement de cette manière, mais seulement en faire une interprétation subjective qui n'est en rien la vacuité.

Je raconte cette petite histoire pour essayer de donner une approche de la vacuité. Vous voyez la lumière peut se refléter sur les murs d'une maison, ces murs sont soutenus par les fondations et la terre. Mais maintenant si vous retirez toutes ces choses la lumière ne peut plus se poser, elle n'a plus aucun support, elle ne peut plus se représenter. Pourtant cela ne veut pas dire qu'il n y a plus rien. Cela change t'il votre approche ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16719
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 5:02

Théodéric, le bouddhisme étant une philosophie et non une religion, Dieu n'y a pas Sa place  Crying or Very sad 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 9:05

Vous voyez Théodoric on en revient à votre interprétation personnel de la vacuité.
La vacuité n'est pas une représentation de ce fait dire qu'elle est ou qu'elle n'est pas quelque chose est erronée.
La représentation existe simplement à travers le mental, le mental construit une réalité erronée et conceptualisée. Au lieu de voir la réalité profonde, vous gelez le monde des phénomènes plutôt que de voir l’impermanence en chaque instant. Vous avez l’illusion d’être le même chaque instant qui passe mais en vérité tout à changé de a à z.

Si la vacuité ne peut se saisir mentalement elle peut cependant se vivre dans la pleine conscience du présent. Et la réaliser c'est réaliser la nature de l'esprit, tout prend son sens, tout devient harmonieux et parfait en elle. Mais on ne peut l'expliquer car l'expliquer c'est le conceptualiser, il faut le vivre.

La vision que vous avez de Dieu est mental et donc conceptualisée vous l'avez compris. Le mental est relatif à chacun c'est pour cela qu'il y a plusieurs religions, plusieurs confessions au saint même d'une religion et plusieurs points de vues au saint même d'une confession.
Quand vous dites Dieu est ! Ou Dieu fait ceci ou veut cela ce n'est que concept. Si vous même vous acceptez que Dieu est l'inconditionné et qu'il est insondable, pourquoi alors prétendre savoir ce qu'il est ? Ce qu'il fait ? Ce qu'il veux ? ( et d’ailleurs est il ? Veut t'il ? Fait t'il ? ) Pourquoi dire qu'il est une entité propre et séparée ? Pourquoi en parler à la troisième personne ? Et pourquoi même dire qu'il s'appel Dieu ?  

Dans le Bouddhisme il n y a pas de Dieu en tant qu’être séparé et suprême. Par la vision profonde de la réalité nous vivons cette vacuité et nous savons que l'absolu ne peut être un être défini, le considéré ainsi serait se construire des illusions. On peut cependant appeler la vacuité, Dieu non pas pour essayer de la définir par un nom mais pour montrer l'inconditionné et l'absolu à travers ce mot.
Et donc le mot et le sens "vacuité" qui est un concept ne peut représenter la vacuité !


Dernière édition par dims le Jeu 17 Juil 2014 - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 9:26

Dims,
ce n'est pas parce que j’emploie des mots pour exprimer une réalité qui dépasse le mental et ce monde, que l'on ne peut pas expérimenter la Vie en Esprit qui il est vrai dépasse l'imagination car elle est d'une autre Nature !!

mais a mon avis la difficulté est que tu crois être le seul a pouvoir vivre ce que tu nome la vacuité !
mais non la Vie de l'Esprit Est (vacuité) simplement toi tu veux une (destruction) de la personne , alors que Le Père veut l'Union a LUi Qui Est Une personne ce qui ne l’empêche pas d’être Omnipotent et Omniscient donc ce que tu nomme vacuité) !
mais IL EST UNE Personne avant tout !
pour cela ta théorie reste assez infirme et on n e sera pas d'accord !

pour moi votre problème de vacuité anonyme est ce que Jésus a énoncé en disant " Nul ne Connait le Fils si ce n'est Père et nul ne Connait Le Père si ce n'est le Fils et celui a qui Il veut bien le révéler ! "

l'homme peut de tout con cœur se tourner Vers Dieu , mais Dieu Seul Connaissant Dieu LUi Seul peut donc Donner La Connaissance de LUI-Même et c'est ce que Le Père Divin Réalise en Jésus Christ puisqu'Il Est Son Verbe !

ces mots ne sont pas des concepts, mais UNe Réalité a Vivre qui Ouvre La Réalité Spirituelle !

mais je ne te jette pas de pierres c'est déja beaucoup de travail de faire ce que font les bouddhistes , je ne doute pas que si tu cherches Jésus te répondra comme Il a répondu a biens d'autres ici !

Fraternellement Théodéric !

dims a écrit:
Vous voyez Théodoric on en revient à votre interprétation personnel de la vacuité.
La vacuité n'est pas une représentation de ce fait dire qu'elle est ou qu'elle n'est pas quelque chose est erronée.
La représentation existe simplement à travers le mental, le mental construit une réalité erronée et conceptualisée. Au lieu de voir la réalité profonde, vous gelez le monde des phénomènes plutôt que de voir l’impermanence en chaque instant. Vous avez l’illusion d’être le même chaque instant qui passe mais en vérité tout à changé de a à z.

Si la vacuité ne peut se saisir mentalement elle peut cependant se vivre dans la pleine conscience du présent. Et la réaliser c'est réaliser la nature de l'esprit, tout prend son sens, tout devient harmonieux et parfait en elle. Mais on ne peut l'expliquer, il faut le vivre.

La vision que vous avez de Dieu est mental et donc conceptualisée vous l'avez compris. Le mental est relatif à chacun c'est pour cela qu'il y a plusieurs religions, plusieurs confessions au saint même d'une religion et plusieurs points de vues au saint d'une même confession.
Quand vous dites Dieu est ! Ou Dieu fait ceci ou veut cela ce n'est que concept. Si vous même vous acceptez que Dieu est l'inconditionné et qu'il est insondable, pourquoi alors prétendre savoir ce qu'il est ? Ce qu'il fait ? Ce qu'il veux ? Pourquoi dire qu'il est une entité propre et séparé ? Pour en parler à la troisième personne ? Et pourquoi même dire qu'il s'appel Dieu ?  

Dans le Bouddhisme il n y a pas de Dieu en tant qu’être séparé et suprême. Par la vision profonde de la réalité nous vivons cette vacuité et nous savons que l'absolu ne peut être un être défini, le considéré ainsi serait se construire des illusions. On peut cependant appeler la vacuité, Dieu non pas pour essayer de la définir par un nom mais pour montrer l'inconditionné et l'absolu à travers ce mot.
Et donc le nom "vacuité" qui est concept ne peut représenter la vacuité !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 9:39

Espérance a écrit:
Théodéric, le bouddhisme étant une philosophie et non une religion, Dieu n'y a pas Sa place  Crying or Very sad 

Bonsoir espérence ,


a lire Dims , je le trouve assez religieux même si il esta veugle sur l'essentiel, c'est a dire La Personne !
de ce fait cela ressemble a une philosophie c'est vraie !

mais a y regarder c'est normal on ne peut Gouter La Personne de Dieu Esprit qu'en se tournant vers la Personne du Fils Qui Est verbe du Père !
du coup il et ils ne peuvent Connaitre réellement La Personne , alors Oui tout leur apparait dans un anonymat c'est un peu comme Le Ciel sans Dieu !!

ayant lu pas mal de (maitres) boudistes par le passé et y ayant travaillé sincèrement , c'est vrai que j'ai vécu des expériences des choses biens difficiles a d'écrire , genre pénétrer une réalité qui absorbait ce monde et été un feu de Lumière !
houai c'était bien , mais pour moi il manquait toujours Quelqu'UN !
je me fiche du Ciel si c'est sans La Personne Divine !
bref lassé de toutes ses expériences et de pa smal d'autres j'ai dit " ou Dieu ou rien !"

Jésus a répondu MERCI BEAUCOUP et Bien Plus Encore !!

maintenant si expériences il y a elles sont 1 avec et En Lui et là ça a du sens !!  :sts: 

je comprend que l'on voit plus uen philosophie dans le bouddhisme qu'une religion, car ils approche Dieu sans Dieu du coup c'est tronqué , donc plus une idée qu'une réalité !!
malgré totu en lisant Jésus ceux qui ne luttent pas contre Lui sont pour Lui et eux sont un moindre mal a y regarder !
ils n'appellent ni a la violence ni a la haine ni au fanatisme, au contraire l'Amour leurs semble le chemin, ils sont donc potentiellement les plus apte a recevoir l'Esprit !
a nous de trouver comment les aider ! la Priére doit arriver a les atteindre puisque l'Esprit Saint perce tout !   
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 10:11

Que voulez vous que je détruise si rien n'a réellement de soi ? Je ne fais que constater la nature réel des choses. J'étais chrétien avant et je croyais en la personne tout comme vous. Cependant ne trouvant aucune réponse à mes questions existentielles j'ai simplement commencé à méditer et j'ai trouver toutes les réponses. Et je peux vous certifier que la personne n'existe pas de façon intrinsèque mais relative ! Il n y a pas un soi propre que ce soi pour les hommes ou pour Dieu, c'est un leurre qui peut sembler très réel. Tous ceci se réalise dans la vacuité.

Croire que le Père et le Christ sont des entités supérieurs est un concept. Vivre dans des idées ou des représentations c'est vivre sur des concepts.  
Regardez Théodoric je vous lance le défi de vivre sans pensées et sans représentations mentales et vous verrez que le seul moyen d'y arriver c'est de rester dans le moment présent. Si vous faites cela vous constaterez qu'en vérité vous conceptualisez tout le temps et vous verrez aussi avec le temps la profondeur de la réalité.

Réfléchissez bien qui est Jésus ? Il n'est pas un homme il est le chemin, la vie et la vérité.
Bouddha dit tout est la nature de Bouddha car tout est vacuité. Devenir Bouddha ne veut pas dire devenir Siddhartha Gautama qui était le Bouddha historique mais réaliser la nature de Bouddha qui est en chacun.

Et bien le Christ enseigne la même chose. Celui qui veut le suivre doit lui aussi porter sa croix, être parfait comme le Père céleste est parfait. Réalisez donc vous aussi la nature du Christ qui est en vous. Suivre le Christ c'est ne pas suivre l'homme qui était Christ mais accomplir la nature de ce qu'était l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 10:54

Dims ; je me permets de te poser une question basique :

Pourquoi appelles-tu VACUITE

Pourquoi n'appellerais-tu pas PLENITUDE ?

Pourquoi les bouddhistes prévalent sur le mot (le terme, l'expression, le symbole, la fragnance) VACUITE au lieu de prévaloir sur le mot PLENITUDE ?

J'aime bien vos honnêtes discussions avec Théodoric ; l'essentiel est que vous restiez (et vous l'êtes tous les deux) honnêtes.

et pour Théodoric ; pourquoi la fragrance de la PLENITUDE ne serait-elle chrismée en Dieu par son Fils et le Saint-Esprit ?

Une fois que tu m'auras répondu, je te poserai une autre question sur la Caverne de Platon.

Tibi,

Empathry
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 12:05

empathry a écrit:
Dims ; je me permets de te poser une question basique :

Pourquoi appelles-tu VACUITE

Pourquoi n'appellerais-tu pas PLENITUDE ?

Pourquoi les bouddhistes prévalent sur le mot (le terme, l'expression, le symbole, la fragnance) VACUITE au lieu de prévaloir sur le mot PLENITUDE ?

J'aime bien vos honnêtes discussions avec Théodoric ; l'essentiel est que vous restiez (et vous l'êtes tous les deux) honnêtes.

et pour Théodoric ; pourquoi la fragrance de la PLENITUDE ne serait-elle chrismée en Dieu par son Fils et le Saint-Esprit ?

Une fois que tu m'auras répondu, je te poserai une autre question sur la Caverne de Platon.

Tibi,

Empathry

Bonsoir Empathry !

La vacuité est effectivement la plénitude, sa réalisation parfaite s'appel nirvana ce qui est la fin de la souffrance. Vous souligner quelque chose d'important c'est que le mot vacuité est facultatif et il n y a pas lieu de s'attarder dessus ni même sur son sens.

En vérité la vacuité est le nom sur lequel on s'accorde pour désigner cette absolu, c'est une manière de désigner ce qui ne peut se désigner. C'est une façon d’orienter le débat ! C'est pour cela que la vacuité dans sa réalité ne peut être en aucun cas le mot vacuité ni même la définition de ce mot.
Car la définition du mot vacuité veut dire : "le caractère vide des choses" mais une définition se base sur des concepts qui proviennent de la croyance en l'ego. Dans l'expérience direct de cette vacuité il n y a ni de vide, ni de chose et ni vacuité.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 17 Juil 2014 - 22:18

Bravo Dims ; nous rejoignons-là la théologie négative du pseudo Denys l'Aéropagyte !  Comme quoi il y a (toujours) de très belles fleurs à ramasser chez les chrétiens.  Maintenant et pour votre progression spirituelle, il ne devrait plus tarder qu'à vous libérer également de la syntaxe, des mots et de leurs concepts inhérents car le préfixe "in" est de bien de trop dans le mot inhérent !

Laissez-vous donc embrasser par les non concepts et que le in-hérent devienne errant.  

Evangile de Luc : Et Jesus lui dit: Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures ; mais le fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête.

 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 1:03

empathry a écrit:
Bravo Dims ; nous rejoignons-là la théologie négative du pseudo Denys l'Aéropagyte !  Comme quoi il y a (toujours) de très belles fleurs à ramasser chez les chrétiens.  Maintenant et pour votre progression spirituelle, il ne devrait plus tarder qu'à vous libérer également de la syntaxe, des mots et de leurs concepts inhérents car le préfixe "in" est de bien de trop dans le mot inhérent !

Laissez-vous donc embrasser par les non concepts et que le in-hérent devienne errant.  

Evangile de Luc : Et Jesus lui dit: Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures ; mais le fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête.

 Very Happy

Vous êtes bien le premier sur ce forum à avoir compris de quoi je parle. Mes efforts n'étaient donc pas vains !
Effectivement pour ma progression spirituelle il me faut avancer vers la fin de tout attachement. Vous usez de beaucoup de discernement, avez vous cette "vision" ou plutôt "non vision" de Dieu ? Avez vous réalisez que finalement la vérité est ni Bouddhiste ni Chrétienne ? Ni même vérité ? Si c'est le cas je pourrais en faire une belle conclusion pour les membres de ce forum.

"Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures ; mais le fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête."

Voici un texte Bouddhiste qui désigne la même chose :

" Ô moines, il y a un lieu où il y a ni terre, ni eau, ni feu, ni air. Ce n'est pas le lieu de l'infinité de l'espace, ni de l'infinité de la conscience, ni du non-être, ni ne lieu où il n'y a ni représentation ni non-représentation. Ce n'est ni ce monde-ci, ni ce monde-là, ni la lune, ni le soleil. Je l'appelle, ô moines, ni un "venir", ni "un aller", ni un "être debout", ni un "disparaître", ni un "naître". C'est quelque chose sans support, ni début, ni fondement. C'est précisément la fin de la souffrance.

Difficile à saisir est la doctrine du non-moi, car la vérité n'est pas facile à comprendre. Vaincus sont les appétits pour celui qui sait, mais non pour celui qui se contente de regarder.

Il y a, ô moines, un non-né, un non-devenu, un non-fabriqué, un non-produit. Si, ô moines, ce non-né, ce non-devenu, ce non-fabriqué, ce non-produit n'existait pas, il n'y aurait pas d'issue pour le né, le devenu, le fabriqué, le produit. Mais, ô moines, parce qu'il y a un non-né, un non-devenu, un non-fabriqué, un non-produit, il y a aussi une issue pour le né, le devenu, le fabriqué, le produit.

Pour ce qui est dépendant d'un autre il y a mouvement. Pour ce qui n'est pas dépendant d'un autre, il n' y a pas de mouvement. Là où il n' y a pas de mouvement, il y a sérénité, là où il y a sérénité, il n'y a pas d'appétits; là où il n'y a pas d'appétits, il n'y a ni aller, ni venir; là où il n'y a ni aller, ni venir, il n'y a ni mourir, ni renaître; là où il n'y a ni mourir, ni renaître, il n' y a ni en-deçà, ni au-delà, ni entre-deux. C'est cela, la fin de la souffrance ".
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 10:25

Bonsoir Dims,

je te répond en vert !!


dims a écrit:
Que voulez vous que je détruise si rien n'a réellement de soi ?

désolés de te l’apprendre mais tu es là, donc si tu n'es pas la vacuité tu es quelqu'un qui vient de quelque part !!
si tu veux être vacuité il va falloir mettre fin a toi , donc ce qui est une impasse c'est que tu vas devoir décider que la vacuité va se faire par tTA décision, mais c'est justement le principe inverse que d'aller a la vacuité !

là tu me dis " je vais utiliser la volonté de mon moi pour ne plus être moi (ou soi) c'est un peu comme les gens qui s'entretuent pour dire que la guerre c'est stupide et que seul l'Amour Est Vrai !
la vacuité ne sera pas moins qui elle est si elle est avec toi, je trouve ce coté destruction de soi totalement contradictoire avec la vacuité !
la plénitude ne sera pas moins plénitude si tu demeure toi, simplement il faut se laisser transfigurer par elle , ce qui n’empêche que tu demeure !




Je ne fais que constater la nature réel des choses. J'étais chrétien avant et je croyais en la personne tout comme vous. Cependant ne trouvant aucune réponse à mes questions existentielles j'ai simplement commencé à méditer et j'ai trouver toutes les réponses. Et je peux vous certifier que la personne n'existe pas de façon intrinsèque mais relative ! Il n y a pas un soi propre que ce soi pour les hommes ou pour Dieu, c'est un leurre qui peut sembler très réel. Tous ceci se réalise dans la vacuité.

là tu te trompes ou a été trompé !
d'abord mon soucis n'est pas de croire a des histoires sur Dieu , mais de Le Vivre , seulement ensuite je peux (parler) de Qui Il Est ce que j'écris je le vis sinon j'ai rien a dire !
personnellement j'ai plutôt fais le chemin inverse j'ai cherché seul, j'ai un peu lu celui ci celui là bouddhiste et autres chaman et maitre truc machin et tous les biens gentils sincères qui veulent écrire !
puis je me suis lancé certainement les expériences non pas manquées les fait extraordinaire aussi , seulement voila tout cela c'est du truc , mais jamais personne !
j'ai donc dis a Dieu (cette illustre inconnu) "tout le bataclan jusqu’à aujourd'hui ce n'est que des trucs , moi c'est Toi que je veux connaitre !!" !
IL a répondu et croit bien que coté plénitude j'ai été servit et que Dire de se retrouver Devant Celui que l'on nomme Le Verbe ?
Lui la Plénitude IL l'A parce qu'IL L'EST ; ce qui ne l'empêche pas d’Être une personne , pour tenter d'en dire quelque chose !
lorsqu'Il s'Est mis a parler IL me prononçait aussi tout sortait de moi et bien que sans Lui je n'existait pas, Il ne faisait rien peser sur moi ; La puissance sortait de Lui sans jamais etre une chose menançante ni un pouvoir qui contraint
Dieu EST Quelqu'un en Lui Est LA Plénitude , Il nous donne d'être des personnes qui avançons dans La Plénitude, Il n'a nullement besoin de l'anéantissement de la personne, simplement nous devons comprendre que Vivre Dieu Est Unions et Communion et que la priorité n'est pas le moi mais LA Vie UNE !!
alors là d'accord pour la Plénitude ou vacuité , sinon il y a une erreur dans ta formulation !


Croire que le Père et le Christ sont des entités supérieurs est un concept. Vivre dans des idées ou des représentations c'est vivre sur des concepts.  
Regardez Théodoric je vous lance le défi de vivre sans pensées et sans représentations mentales et vous verrez que le seul moyen d'y arriver c'est de rester dans le moment présent. Si vous faites cela vous constaterez qu'en vérité vous conceptualisez tout le temps et vous verrez aussi avec le temps la profondeur de la réalité.

Dims Le Père se Donne a Vivre et il est vraie que c'est au dessus de tout concept , malgré tout c'Est LUi , tu en est resté a l'idée et la pensé sur Dieu , mais tu n'as jamais laissé l'Esprit t'emporter , du coup tu as cherché ailleurs !
mais le Baptéme Voulu et vécu implique de Vivre l'UNité et LA Plénitude par moment , et en t'écrivant je le vis je n'ai pas besoin de le penser ni besoin de méditer le UN Est Là , ma personne ne dérange pas la Plénitude, l'Esprit nous fait Gouter Le Christ Qui Est Avec Nous !
il manquait une réalité a ta foi en Jésus l'Esprit , as tu été Baptisé ? et as tu voulu Connaitre Jésus ?



Réfléchissez bien qui est Jésus ? Il n'est pas un homme il est le chemin, la vie et la vérité.

comme tu l'écris " IL EST ,,," ensuite Il donne a réfléchir a ce que l'on Vie et fait

Bouddha dit tout est la nature de Bouddha car tout est vacuité. Devenir Bouddha ne veut pas dire devenir Siddhartha Gautama qui était le Bouddha historique mais réaliser la nature de Bouddha qui est en chacun.

Aprés la Rencontre avec Jésus Verbe Divin j'ai bien saisi que Dieu Est Tout en Tous ! mais que nous devons marcher Avec Le Christ le Verbe nous reçoit du Père Eternel , nous prononce dans l'Amour du Père et Nous engendre dans leur Esprit ensuite a nous de marcher entant que Fils avec attention a la Présence du Verbe et nous viendrons Unis Au Père !
si la Plénitude Est Là cela n'empêche nullement notre être !


Et bien le Christ enseigne la même chose. Celui qui veut le suivre doit lui aussi porter sa croix, être parfait comme le Père céleste est parfait. Réalisez donc vous aussi la nature du Christ qui est en vous. Suivre le Christ c'est ne pas suivre l'homme qui était Christ mais accomplir la nature de ce qu'était l'homme.

cette Nature et Personne on le Nomme le Verbe et lors de la rencontre , vraiment j'ai pu réaliser qu'Il Est Vraiment LA Parole que Le Père Prononce pour Engendrer toute Vie qu'il n'y en a pas d'autre et combien il est vrai que " celui qui M'a vu a Vu Le Père !"

les mots que je dis là (je reprend la parole du Christ ) "sont Esprit et Vie" et il ne faut pas essayer d'entendre comme un homme, Père Fils , mais seulement par l'Esprit !

toi tu es gêné par ton moi et tu crois et penses devoir l'anéantir !
laisse donc dieu Être avec toi, Il ne détruit pas IL submerge sans détruire !
dans l'Ecriture Moïse saisit que Dieu EST CELUI QUI EST et QUI FAIT ÊTRE !
ta Vacuité la Plénitude Est cela , mais Il n'a pas besoin de te détruire pour Se baigner en toi et te baigner en Lui sinon ce n'est plus de la Plénitude parce que ce n'est plus de la Communion !
tu existe pour l'Eternité Il n'a pas besoin de te détruire simple de t'Unir !
j'espére que tu peux entendre cela !


fraternellement Théodéric  :sts: 
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 10:36

Bonsoir empathry

je te répond en orange

empathry a écrit:


et pour Théodoric
; pourquoi la fragrance de la PLENITUDE ne serait-elle chrismée en Dieu par son Fils et le Saint-Esprit ?

un peu compliqué pour moi ta question là !

mais je dirais que Jésus Est venu pour se faire connaitre dés ici et surtout faire Connaitre le Père !!
donc pourquoi ne pas saisir la main tendue maintenant en toute lucidité !?

la plénitude anonyme j'ai connu cela c'est un désastre !!

ce n'est pas en vain que Jésus dit a voix haute " Père J'ai fais Connaitre Ton Nom aux hommes !"
de ce fait en tant que Chrétien je ne peux pas cacher Le Nom révélé ! le reste s'ordonne a Sa venue  :jesus:  et Son Acte de donner Connaissance !  :sts: 

j'espére avoir répondu a ta question !
 :chapeau:  fleur 6 

Une fois que tu m'auras répondu, je te poserai une autre question sur la Caverne de Platon.

Tibi,

Empathry
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 12:23

Merci Dims pour votre gentillesse ; mais (comme je me suis initialement présenté dans ce forum) je suis un "divorcé-remarié" et pour cette raison, je n'ai plus le droit à la Table Eucharistique ... (il ne faut surtout pas dire que je suis excommunié parce qu'il y a effectivement une très subtile nuance entre le mot "excommunié" et le fait de ne plus pouvoir s'approcher de la Table Eucharistique ...)  

Je reste donc bien englué dans le péché (de ce qu'a été mon choix), persiste et signe (car je ne peux qu'aimer ma seconde épouse ... et la première d'ailleurs également), ne pouvant pas (non plus) recevoir l'absolution.  

Mais cela ne m'empêche pas d'avoir intensément lu Ruysbroeck, Eckhart et Hans Urs von Balthazar. ... qui donnent un avant-goût de cette "vacuité-ET-plénitude" !

Dims ; maintenant que j'ai répondu à votre question, c'est à votre tour de parler (évoquer) la Caverne de Platon.  Qu'en tireriez-vous comme enseignement en tant que bouddhiste ?

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 12:40

Pour Théodéric ; je réponds à sa phrase : la plénitude anonyme, je l'ai connue et c'est un désastre !

Effectivement (pour imager ou paraboliser), nous pourrions dire que la sensibilité de Dims serait plutôt "cistercienne" tandis que celle de Théodéric, "bénédictine".

J'imagine que la "plénitude anonyme" a dû être chiante au max pour Théodéric (et c'est pas peu dire), mais alors qu'il méditait/priait, pourquoi n'a t'il pas INVITE le Seigneur dans sa prière/méditation ?  

Le Seigneur reste toujours en embuscade (il n'en loupe pas une) et au moindre signe de ta part (Théodéric), il arrive à la vitesse du cheval au galop !  

Peut-être aurais-tu dû l'appeler VRAIMENT ?  (Vox clamans in deserto)

Y croire encore plus que VRAIMENT ?

Je ne suis surtout pas là pour te jauger, espipisser et tétracapillotomer, mais le mot VRAIMENT doit être puissament accolé à une action qui RENVERSE LES MONTAGNES (Matthieu) !

Oui, la plénitude anonyme fut un désastre parce que tu ne l'as pas appelé, que tu n'as pas renversé les montagnes et que ton "boucan spirituel" ne fut pas encore assez puissant !

ORA et LABORA

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 13:08

Pour ne pas stagner sur de vaines paroles forumesques, je vous propose à tous les deux (Dims et Théodéric) une VRAIE expérience spirituelle que vous n'avez peut-être pas (encore) faite :

http://www.sacre-coeur-montmartre.com/francais/spiritualite-du-sacre-coeur/eucharistie-et-adoration/l-adoration-eucharistique/La-priere-d-adoration

Pour Dims ; ce sera hyper facile car il habite la région parisienne.

Pour Théodéric, je ne sais pas où vous habitez.

... et pour moi ; ce n'est pas parce que je ne peux pas communier que cela m'empêcherait de faire oraison !

(y faut être malin dans la vie)

Finalement, sachez il y a tout autant de plaisir et de joie à préparer l'oraison qu'à communier stricto sensu.

Pour Théodéric, l'expérience serait puissante parce qu'à Montmartre, là, l'Esprit est trop présent (le "trop", c'est pour utiliser une certaine expression jeuniste) !  

 :sts:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 13:57

Théodoric.
Vous parlez d'une réalité que vous ne connaissez pas mais que vous jugez avec vos interprétations, moi je vous parle d'une réalité que j'expérimente et qui ne peut s'expliquer. C'est simple après libre à vous de me croire ou pas ! Tant que vous ne réaliserez pas comment les choses existent et fonctionnent vous ne comprendrez pas comment se battit notre perception du monde.

Vous n'avez pas compris la subtilité du monde phénoménal voila pourquoi vous raisonnez en terme d'entité.
Mais l’être comme vous le définissez n'est en rien un être unique disposant d'une valeur propre. L’être n'est que la conséquence de plusieurs phénomènes réunis qui eux même sont composés et soumis à d'autres phénomènes qui sont impermanents.

Ensuite si le moi existerait réellement je dirais il existe réellement, pourquoi me voiler la face si cela peut être la cause réel du bonheur ? Mais comme j'ai réalisé que la cause réel du bonheur était qu'il n'y avait aucune existence réel et intrinsèque du soi alors je dis qu'il n'a pas d'existence réel et intrinsèque du soi. C'est simple, c'est un constat et non une croyance ! Mais pourquoi voulez vous que je détruise ce qui n'existe pas ? Ce n'est que vous qui vous obstinez à croire que l’être existe et que par conséquent si pour vous il existe je me dois de le réfuter ou de le détruire. Cherchez réellement en vous Théodoric, vous verrez vous ne trouverez rien d’intrinsèque, rien qui ne puisse vous caractériser en tant que Théodoric.

Apres vous parlez de la volonté et c'est justement ce qui empêche d'atteindre le nirvana. Je n'ai jamais dis que j'allais utilisé la volonté de mon moi  drunken ! Sinon vous m'avez mal interprété car la volonté c'est justement l'attente de quelque chose, croire au trésor au bout du chemin ! La volonté est issue de l'illusion du moi et la vacuité n'est en rien cela elle s'obtient que quand l'abandon est total. Ce qui veut dire l'abandon de toute volonté, de tout désir, de toute recherche !

Ce que vous ne comprenez pas Théodoric c'est que vous partez toujours tête baissée dans un argumentaire conceptuel de la vacuité. Et forcément vous êtes toujours à coté, elle est intouchable, inatteignable par la pensée, elle est hors concept ! Vous avez exactement le même comportement que celui qui se but dans le mur et qui y retourne avec la même conviction et qui finit par rebuter dessus. A chaque fois que vous portez la critique qu'elle soit bonne ou mauvaise vous êtes en dehors de ce qu'elle est.

Difficile à saisir je le comprend parfaitement, mais pour commencer à le comprendre pas besoin de vous convertir. Méditer une heure par jour régulièrement et vos questions trouverons des réponses. Vous avez même pas besoin de devenir Bouddhiste.


Dernière édition par dims le Ven 18 Juil 2014 - 14:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 14:14

empathry a écrit:

Dims ; maintenant que j'ai répondu à votre question, c'est à votre tour de parler (évoquer) la Caverne de Platon.  Qu'en tireriez-vous comme enseignement en tant que bouddhiste ?

 Wink

La réalité que l’être perçoit n'est que le résultat du conditionnement de sa conscience. Le monde que nous percevons est une illusion (toucher, gout, odorat, ouïe, vue ). Nous observons les choses comme des entités, comme solides, comme gelées. La réalité est différente car elle dépasse le fini et le limité. En vérité si vous observez réellement un phénomène vous verrez qu'il n'a pas une délimitation propre à lui ni même un élément qui lui soit propre et intrinsèque.

Les ombres que nous pouvons voir apparaître sur le mur sont le reflet des hommes derrières qui ne peuvent eux être vue. Et bien comme notre perception du monde, elle n'est que le reflet de la vacuité qui elle ne peut être vue par notre perception limitée. Notre vision du monde est un grand rêve, nous sommes limités à notre condition ! Ce que démontre la caverne de Platon c'est une réalité limitée à notre propre niveau de perception, c'est pareil dans le Bouddhisme il y a plusieurs plans de consciences qui perçoivent des réalités différentes ( des illusions différentes ).

Par exemple Théodoric comme beaucoup d'hommes pensent voir des entités réels. Ils pensent être des entités propres qui perçoivent d'autres formes d'entités propres sans se rendre compte que tous cela est vacuité. La perception, la réflexion, la volonté ne sont pas engendrés par un moi ils sont simplement le résultat d'une addition de plusieurs conditionnements. Tous est vacuité et tous entre en mouvement dans la vacuité.

La vacuité c'est comme réalisé tout le monde phénoménal. Voici un exemple prenez une maison, voyez vous une entité maison ?
Moi non je vois un toit, des murs, des fenêtres, une porte, une cheminée mais je ne vois pas d'entité maison. Regardons alors le toit et bien je ne vois pas non plus d'entité toit je vois des tuiles et de la charpente etc ...

Et bien si votre réalité du monde est une toiture vous vivrez une réalité de toiture et non une réalité de tuile ou de maison. Nous sommes limités à notre propre conditionnement. Et bien la vacuité c'est réalisé la tuile, la toiture, la maison, la propriété, la ville, le pays etc... Une extension infini et si vous réalisez de manière infini ce monde phénoménal et bien en vérité vous ne voyez plus aucune entité, l'illusion entité disparaît.  Et Donc vous ne voyez ni la tuile, ni la toiture, ni la maison, ni la propriété, ni la ville, ni le pays etc...
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 18 Juil 2014 - 22:46

Mais cette illusion (ou ; bien qu'illusion, cela) est néanmoins nécessaire pour chaque plan de conscience.  L'illusion de chaque plan sera donc propre au plan (façon de parler).  

Cette ILLUSION NECESSAIRE est aussi "l'issue pour le né, le devenu, le fabriqué, le produit".  

Il faut essayer de bilocaliser (au moinsse) sa pensée, son oraison, prendre une fronde et lancer vigoureusement son âme par delà les horizons.

Une fois l'âme au-delà, penser également la trajectoire de l'âme qui a franchi au delà les horizons.

et devenir à la fois

le né, le devenu, le fabriqué, le produit,

et aussi

l'âme

et aussi

la trajectoire.

La signature de ce que nous sommes serait dans ce cas (cité ci-dessus) tri-locale.

Il y a (et aura) toujours signature pour le né car il doit naître, le fabriqué car il doit fabriquer et le produit car il doit produire.

et cela devient particulièrement poétique et esthétique quand la signature entend et attend ET RESURREXIT !

Voilà, y'a encore du pain sur la planche !

Verbum caro, panem verum verbo carnem efficit

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 3:15

Salut Empathry !

je répond en vert dans tes lignes !


empathry a écrit:
Pour Théodéric ; je réponds à sa phrase : la plénitude anonyme, je l'ai connue et c'est un désastre !

Effectivement (pour imager ou paraboliser), nous pourrions dire que la sensibilité de Dims serait plutôt "cistercienne" tandis que celle de Théodéric, "bénédictine".

même si Dieu m'Unis et Unifie a Lui cela n'empêche nullement qu'Il est Quelqu'UN et non le grand tout anonyme , sinon Il n'Engendrerait pas Le Fils et l'Esprit et tous ceux qui en découlent !
même si Jean explique que lorsque Tout sera Accomplit Dieu sera Tout en Tous et que Le verbe retournera au saint du Père l'Identité du Fils demeure alors Notre Être cela est Vivable en Esprit lors des moments d'expérience avec Lui !
pour répondre a ta comparaison entre cistercien et bénédictins je dirais que cela ne répond pas a la situation présente ,car cisterciens comme bénédictins fondent ler foi et Vie En Christ avant tout , ensuite le reste en découle !
alors que Dims fonde hors du Christ du coup il ne vit pas la même chose , le Christ Lui Est un inconnu, au mieux il se contente de supposer que ce qu'il vit est la même chose mais il n'a jamais demandée au christ d'entrer dans Sa Vie !
et pour moi c'est là le plus grand piège de tout cela, croire que l'on peut se passer du Christ pour s'Unir a Dieu !


J'imagine que la "plénitude anonyme" a dû être chiante au max pour Théodéric (et c'est pas peu dire), mais alors qu'il méditait/priait, pourquoi n'a t'il pas INVITE le Seigneur dans sa prière/méditation ?  

elle n'était pas ch,iante elle est incomplète et tronquée je ne vais as détailler les années que j'ai vécu avec cela, je dirais simplement que lorsque je rencontrais des êtres spirituels (relations spirituelles) lorsque je leurs ai parlé du Christ et demander de m'en parler ils ont tous étaient pris d'un malaise je les ai vu et sentit effrayés !
et préférant se taire plutôt que de mentir car là où ils sont cela aurait bardé pour eux !, et pourtant crois moi je croyais vraiment qu'ils étaient digne de confiance et des amis fiables !
suite a cela l'Esprit Saint a pu commencer a me ramener sur le Chemin = Le Christ , et aussi les me,m,erdes ont commencés avec mes ex (amis) du faux ciel !
je met quiconque au défit de suivre un ciel anonyme et de prier le Christ sincèrement , aussitôt c'est le conflit !
si c'est bien le Verbe Divin Qui Est d'un coté comme de l'autre pourquoi ce conflit ?
Il peut très bien expliquer que cela ne pose aucun problème mais Il ne le fait pas bien au contraire Il t'aide a saisir que !!!



Le Seigneur reste toujours en embuscade (il n'en loupe pas une) et au moindre signe de ta part (Théodéric), il arrive à la vitesse du cheval au galop !  

Oh cela j'en doute pas et plus !
seulement quand tu crois que cet anonymat est Lui aussi tu ne cherches donc pas a l'appeler car tu as confiance , manque de pot c'est une arnaque spirituelle !
le but est bien de ne pas appeler le Christ de ne pas en avoir besoin de ne pas chercher a le comprendre et d'en faire un truc dans le machin avec le reste !


Peut-être aurais-tu dû l'appeler VRAIMENT ?  (Vox clamans in deserto)

Y croire encore plus que VRAIMENT ?

je L'ai appelé de tout mon Cœur (c'est peut être peu , mais c'est tout ce que j'avais IL a du suppléer comme Il Sait si bien le faire  :sts:  ! quand j'ai compris que l'anonymat ne correspond pas a Dieu ni au Christ , seulement entre temps j'en ai vraiment bavé et dés que de l'autre coté ils se sont rendu compte que je larguais leur (univers) ils l'ont pris trés trés mal !
j'ai raconté cette période et les conséquences d'avoir été formé par des gens crédules et sincères qui ont écrit, du coup j'ai tenu tête au Seigneur sans le réaliser en étant sincère de bonne volonté gentil serviable (aimant) mais qu'en même dans l'erreur et le refus du Verbe !
j'y ai laissé ma santé, une jambe (et demi) l’ouïe et si Jésus ne m'avais pas ressuscité a plusieurs reprises je serais passé de l'autre coté ( dans quel état spirituel ?)
donc maintenant me convaincre de l’anonymat Divin va être très compliqué !
même si le moi humain doit s'Unir au Spirituel l'identité subsiste toujours même si elle Est Transfigurée en Christ Verbe; hé bien Le Fils ne se dissout pas dans le Père qui serait le grand Rien final; Il en Est Manifestation se qui n'est pas perte d'identité !
la Plénitude OK mais pas sans les Personnes !


Je ne suis surtout pas là pour te jauger, espipisser et tétracapillotomer, mais le mot VRAIMENT doit être puissament accolé à une action qui RENVERSE LES MONTAGNES (Matthieu) !

je ne sais pas si j'ai renversé les montagnes , mais ceux que je croyais mes amis eux y ont vu quelque chose d’extrêmement dérangeant et ils en ont fait des montagnes pour me descendre ! Very Happy et ces montagnes là ce sont brisées devant le Christ !

Oui, la plénitude anonyme fut un désastre parce que tu ne l'as pas appelé, que tu n'as pas renversé les montagnes et que ton "boucan spirituel" ne fut pas encore assez puissant !

c'est ce que je dis ,
"sans le Christ expérimenter La Vérité de Dieu Est Impossible , j'ai expérimenté une réalité spirituelle avant de recevoir l'Esprit Saint , mais elle n'était pas constructive surtout pas Véritable car hors du Christ Seul Verbe qui nous Engendre a LA Vérité Divine " Père J'ai fait Connaitre Ton Nom aux Homme !"
le temps que l'on peut croire (sincèrement ou pas) que l'on peut s'entrer seul au Ciel sans ce que Le Père accomplit en son Verbe on finit tôt ou tard dans le mur et cela fait très très mal !!!
le démon étant un ange déchut de haute hiérarchie il peut faire pas mal de choses étonnante et surtout faire passer les vessies pour des lanternes !
mais une fois le Christ rencontré c'est fini l'arnaque ! et l'autre le sait bien et cela ne l'enchante pas du tout !! :colere: 


ORA et LABORA

surtout se laisser conquérir par LUI  :jesus: car en dehors de Lui on ne peut rien faire

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 3:28


je répond a ta proposition !!

ayant été 10ans ermite et poursuivant en dehors de la communauté où j'étais je peux te garantir que j'ai déjà fait !!! :mdr: 

les temps de solitude (surdité aidant c'est encore plus simple) les nuits et jours de contemplation c'est le pain de chaque jour !
et comme le fondateur oriente vers l'oraison c'est quasi permanent !

mais je suis peu du genre qu'on enferme et qui s'assied pour Vivre le Christ : pour moi l'Oraison je ne la fabrique pas je ne donne pas de rendez vous a tel ou tel endroit a telle heure !
l'endroit Dieu l'A choisi en me Baptisant c'est mon Cœur a moi d'y être Présent le reste coule de La Source Qu'Il Est !
 la seule chose a faire est de ne pas laisser son cœur être envahi de choses qui n'apportent rien Spirituellement et surtout pas quand on a Un Tel Ôte !

donc ne pas s’enquiquiner des affaires du monde et autres choses qui divisent l'âme ou au moins la compartimentes en endroits infréquentables pour  :sts: !

l'Oraison on ne la fait pas de tel a telle heure ce serait croire que Dieu Est absent le reste du temps , on y est peut etre plus (attentif net encore) quand on s'arrête ? mais l'oraison c'est simplement constater qu'IL Est Là (tiens La Plénitude) et Lui permettre d’Être 1er et Fondement !

Fraternellement Théodéric



empathry a écrit:
Pour ne pas stagner sur de vaines paroles forumesques, je vous propose à tous les deux (Dims et Théodéric) une VRAIE expérience spirituelle que vous n'avez peut-être pas (encore) faite :

http://www.sacre-coeur-montmartre.com/francais/spiritualite-du-sacre-coeur/eucharistie-et-adoration/l-adoration-eucharistique/La-priere-d-adoration

Pour Dims ; ce sera hyper facile car il habite la région parisienne.

Pour Théodéric, je ne sais pas où vous habitez.

... et pour moi ; ce n'est pas parce que je ne peux pas communier que cela m'empêcherait de faire oraison !

(y faut être malin dans la vie)

Finalement, sachez il y a tout autant de plaisir et de joie à préparer l'oraison qu'à communier stricto sensu.

Pour Théodéric, l'expérience serait puissante parce qu'à Montmartre, là, l'Esprit est trop présent (le "trop", c'est pour utiliser une certaine expression jeuniste) !  

 :sts:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 8:55

empathry a écrit:
Mais cette illusion (ou ; bien qu'illusion, cela) est néanmoins nécessaire pour chaque plan de conscience.  L'illusion de chaque plan sera donc propre au plan (façon de parler).  

Cette ILLUSION NECESSAIRE est aussi "l'issue pour le né, le devenu, le fabriqué, le produit".  

Il faut essayer de bilocaliser (au moinsse) sa pensée, son oraison, prendre une fronde et lancer vigoureusement son âme par delà les horizons.

Une fois l'âme au-delà, penser également la trajectoire de l'âme qui a franchi au delà les horizons.

et devenir à la fois

le né, le devenu, le fabriqué, le produit,

et aussi

l'âme

et aussi

la trajectoire.

La signature de ce que nous sommes serait dans ce cas (cité ci-dessus) tri-locale.

Il y a (et aura) toujours signature pour le né car il doit naître, le fabriqué car il doit fabriquer et le produit car il doit produire.

et cela devient particulièrement poétique et esthétique quand la signature entend et attend ET RESURREXIT !

Voilà, y'a encore du pain sur la planche !

Verbum caro, panem verum verbo carnem efficit

 Wink

L'illusion est nécessaire au début pour entreprendre une recherche de vérité face à la souffrance. Mais l'illusion est la fois ce qui créait la souffrance et ce qui créait l'envie de chercher une réponse.
Mais pour atteindre cet absolu vacuité et cette non souffrance il faut justement arrêter de chercher, car il n y a pas de réponses. Mais ceci on le comprend que si on à commencé à chercher. Il faut suivre ces 2 étapes qui sont l'effort et le non effort pour atteindre le nirvana.

La vérité relative fait parti de la vérité absolu. Dans un sens le relatif est donc absolu ? Oui mais ce qui change c'est le point de vue, si nous sommes sur un point de vue relatif nous sommes dans une vision limitée. Mais si nous sommes dans un point de vue absolu ( qui n'est pas un point de vue ) nous sommes dans l'illimité par la connaissance total du relatif. Par la connaissance parfaite de la nature du relatif et bien nous faisons disparaître cette vision relative illusoire.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 9:36

"alors que Dims fonde hors du Christ du coup il ne vit pas la même chose , le Christ Lui Est un inconnu, au mieux il se contente de supposer que ce qu'il vit est la même chose mais il n'a jamais demandée au christ d'entrer dans Sa Vie !"

Et bien vous apprendrez que cela est faux Théodoric ! J'étais Chrétien et je ne le suis plus, je reconnaissais la parole du Christ et je la reconnais toujours. La différence c'est que je ne l’interprète plus de la même façon que les chrétiens. Vous serrez étonné mais je récite le notre père tout comme vous.

La nature profonde qui se révèle dans le Christ c'est la nature que nous avons aussi en nous et que l'on doit révéler. le Christ est l’éclaireur éclairé !
Les Chrétiens sont dans l’idolâtrie de l'homme en pensant que sa nature parfaite n'appartient qu'à l'homme Jésus.
C'est comme si les Bouddhistes disaient que la nature parfaite que le Bouddha a réalisé est propre seulement à Bouddha et non aux êtres. Et bien les êtres feront de lui un Dieu et une idole.

Pourtant Jésus vous à mit sur la voie :
" soyez parfait comme votre père céleste est parfait", " vous êtes des Dieux", "Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive", "Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple." , "celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père."

Le christ est une nature que nous avons tous en nous et qu'il faut réaliser. Lui même invite à réaliser cette perfection, accomplir ce qu'il à accomplit ! Il le dit pour le suivre il faut devenir parfait, renoncer à soi même et prendre sa croix.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 9:57

Pour vous faire réaliser que la nature de Dieu est la nature de l'homme réfléchissez ainsi.
Pour cela imaginons que l'homme soit une chaise, je choisis cette image car c'est plus simple à expliquer.

Vous dites dans la théologie chrétienne que Dieu est celui qui créait la chaise, mais que la chaise n'a pas de nature divine.
D'accord donc si vous pouvez accepter que Dieu est tout, l'alpha et l'oméga. Vous entendrez aussi que Dieu est à la fois l'artisan, l'outil et la matière. La chaise est donc de part sa forme, sa composition, son assemblage Dieu. Rien de ce qu'elle est est extérieur à ce qu'il est.
C'est exactement la même chose pour l'homme mais de manière plus complexe ( physique, conscience, inconscient etc... ), tous ce qui fait l'homme est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 10:22

empathry a écrit:


Il ne devrait y avoir de prière qu'à Gethsémani !

Il ne devrait y avoir d'autre lieu que la Croix !


Et quand vous devenez vous-même à la fois Croix et Gethsémani ; prenez-donc et chargez vous de la souffrance de votre prochain sur vos épaules, jusqu'à crouler peut-être ?

Mais non, car vous avez été précédés en Christ est fort de cette chrismation, vous pourrez utilement vous charger encore et encore et encore.

... c'est en tout cas ce que je vous souhaite ! ...

 ange1

Ahhhhhhhh, on commence à s'échanger des choses intéressantes !

Pour Théodéric ; il semble avoir très largement payé sa quote-part ; à un point tel qu'il en est encore tout bouleversé.  Il en a encore plein le nez, les yeux et les oreilles de ces foutues entités et Dieu sait comme cela peut être troublant (surtout pour l'innocent).

Pour Dims ; compte tenu du temps qu'il investit sur ce forum, de sa patience et de la gentille incompréhension que nous ne manquons pas de lui témoigner  Very Happy  (la plupart du temps), je gagerai que son état d'Arahat se fait doucement phagociter par un sacerdoce de Bodhisattva ! (Hé hé, on ne fait pas toujours tout ce que l'on désire) !

Alors mon Cher Dims ; où en seriez-vous avec d'éventuelles spirituelles rencontres ?  Vous balladez-vous spirituellement (si jeune, sans Papa ni Maman) et toujours ne rencontrez mie ?  Crying or Very sad 

Toujours seul ? (Me and MY one caboche only)

Je vous prends au niveau RELATIF bien entendu, mais vous conviendrez que dès que vous tapez un mot sur un clavier d'ordi, même si c'est sur le Forum du Docteur Angélique, c'est bel et bien au niveau RELATIF que nous nous situons !

Empathry
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 10:28

Dims ; Saint Thomas d'Aquin (nous sommes sur son Forum) a dit que les hommes sont

CAPAX DEI.

est-ce que cela te satisfait ?

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 11:17

Empathry le Bodhisattva provient de la culture mahayana. L'Arahat est la réalisation parfaite qui rend naturellement parfait l'altruisme et la compassion ( l'altruisme et la compassion se développe dans notre vie mais ils deviennent parfait au nirvana ) , ceci est la culture Théravada. Siddhartha à atteint le paranirvana ( fin du cycle des réincarnations ) et par compassion à transmit le dharma.

Le Bodhisattva est la réalisation presque parfaite qui conduit à une quête de réincarnation successive au service de la compassion, chemin qui serait nécessaire pour atteindre l'état de Bouddha. Chemin qui à mon sens est encore une forme d'illusion car c'est une quête comme à l'image du samsara ( ou les êtres relatifs se réincarnent indéfiniment ) sans fin. Un Bodhisattva fait le voeux que tous les êtes atteignent le nirvana mais en même temps il se refusent à l'atteindre par compassion, si chacun fait ainsi le nirvana ne sera jamais atteint pour tous les êtres et leurs vœux ne seront donc pas en adéquation avec leurs actes.

Au niveau relatif non je ne suis pas seul  Very Happy ! Cependant je sais sur quoi je me suis engagé et je sais quel chemin il me faudra prendre. En toute honnêteté j'ai commencé à appréhender cette vacuité, je vis des niveaux de consciences différents, parfois troublant pour l’être que je suis, cet être qui possède encore des attachements. Mais je suis arrivé à une stagnation à cause de mes attachements, pour poursuivre il me faudra tous les abandonner.
Vous connaissez les paroles du Christ il me faudra les accomplir : " je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi."

"va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; Puis viens et suis-moi"

Les mots que j'emplois sont effectivement relatif, la meilleur façon de parler de la vacuité reste le silence. Ces multiples et vaines discutions au sein de ce forum marque une part des mes attachements c'est pour cela qu'un jour je ne serais plus ici à échanger avec vous tous.
Si encore elles auraient pu guider les êtres et bien même pas. Mais il faut le reconnaître je n'ai pas l’éloquence d'un Arahat  :chapeau:  ( en même temps je n'en suis pas un ).
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 19 Juil 2014 - 14:02

Cher Dims ;

- Quant à ta "stagnation" ; c'est pour cela que j'ai écrit (pour toi) de prendre une fronde et lancer vigoureusement ton âme par delà les horizons.

Il est important que ton "lancer d'âme" soit tel (une trajectoire) que toi-même ne sache (même) pas où va (se perdre, se fourrer, se fondre, s'embourber, se cramer) ton âme.

- Quant à être coi, tu viens d'écrire : << Si encore elles auraient pu "guider" les êtres et bien même pas ... >>

(ce qui m'a fait beaucoup rire)

TU TE créeras toi-même de nouveaux attachements afin de non pas "guider" les êtres mais seulement les "aimer" !

ORA et LABORA

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16719
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 1:04

Dims, le bodhisattva fait voeu de libérer tous les êtres de la souffrance.

Pourriez vous nous dire - concrètement - ce que vous faites pour cela ? et non pas un discours sur la vacuité, cela on peut le trouver sur les sites bouddhistes.

Personnellement, je n'ai jamais vu un bouddhiste entreprendre quoi que ce soit pour son voisin... au contraire, s'il est un "égaré", pour eux, il vaut mieux l'éviter...

Mais vous travaillez dans un magasin si j'ai bonne mémoire, vous avez donc inévitablement des collègues, les clients : quelle est votre attitude quand vous êtes confrontés à leur souffrance ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 2:50

Espérance a écrit:
Dims, le bodhisattva fait voeu de libérer tous les êtres de la souffrance.

Pourriez vous nous dire - concrètement - ce que vous faites pour cela ? et non pas un discours sur la vacuité, cela on peut le trouver sur les sites bouddhistes.

Personnellement, je n'ai jamais vu un bouddhiste entreprendre quoi que ce soit pour son voisin... au contraire, s'il est un "égaré", pour eux, il vaut mieux l'éviter...

Mais vous travaillez dans un magasin si j'ai bonne mémoire, vous avez donc inévitablement des collègues, les clients : quelle est votre attitude quand vous êtes confrontés à leur souffrance ?

Honnêtement c'est la première fois Espérance que j'entend qu'un Bouddhiste doit éviter les égarés. Si certains le font c'est qu'ils se sont eux même égarés. Alors oui le Dharma est très dur à entreprendre pour l'esprit égaré c'est vrai. Mais par contre la compassion, soulager la souffrance doit s'appliquer à tous les êtres vivants. Prenez l'exemple même de Matthieu Ricard et tous ce qu'il a entreprit au service de la compassion.

Alors dans le commerce il est très difficile d'appliquer la compassion si l'on veut respecter la volonté de notre employeur ( d'ailleurs je n y travail plus ). C'est la maximisation des profits aux détriments des clients avec ces nombreuses techniques misent en place pour pousser à la consommation. Le matin on vous fait le briefing du jour en vous mettant des objectifs pour l'augmentation du chiffre d'affaire.

Mais bon je ne respectais pas vraiment les protocoles de cette boite, en ne facturant pas certains services, en pratiquant une garanti très généreuse même quand le produit n'était plus garanti. Cependant ce genre de service ne sert que l'ego de ces personnes. Ce sont des aides matériel futiles et non vitales qui ne servira pas à les délivrer de la souffrance. Beaucoup de personne viennent aussi pour parler discuter avec nous, des personnes qui ont besoin d'échanger. Vous avez aussi les personnes intolérantes ou il faut savoir rester calme.

Apres dans ma vie de tout les jours je prie pour que les êtres trouvent le bonheur et les causes du bonheur, je fais des actes de charité pour les pauvres et j essaye d'enseigner le Dharma qui est l'acte de compassion le plus important avec celui de donner à manger, à boire et un abri ( les conditions nécessaires pour que l’être puisse vivre). Apres libre à lui d'appliquer le Dharma mais en tout cas il aura besoin de vivre pour cela !


Dernière édition par dims le Dim 20 Juil 2014 - 3:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 3:15

empathry a écrit:
Cher Dims ;

- Quant à ta "stagnation" ; c'est pour cela que j'ai écrit (pour toi) de prendre une fronde et lancer vigoureusement ton âme par delà les horizons.

Il est important que ton "lancer d'âme" soit tel (une trajectoire) que toi-même ne sache (même) pas où va (se perdre, se fourrer, se fondre, s'embourber, se cramer) ton âme.

- Quant à être coi, tu viens d'écrire : << Si encore elles auraient pu "guider" les êtres et bien même pas ... >>

(ce qui m'a fait beaucoup rire)

TU TE créeras toi-même de nouveaux attachements afin de non pas "guider" les êtres mais seulement les "aimer" !

ORA et LABORA

 Wink

Guider les êtres est de la compassion. Vous parlez sans doute de l'amour passionnel qui lui crée l'attachement ? La véritable compassion est libre de tout attachement elle se pratique de la même façon que soi en vers notre Père ou un étranger, elle ne demande rien en retour. Aucun bénéfice personnel.
Aimer une épouse pour sa qualité d'épouse, aimer une Père pour sa qualité de Père c'est forcément attendre les bénéfices d'un Père, les bénéfices d'une épouse, c'est de l'amour passionnel, c'est un attachement.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16719
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 5:54

dims a écrit:


Honnêtement c'est la première fois Espérance que j'entend qu'un Bouddhiste doit éviter les égarés.

j'en ai connu plus d'un qui disait cela !! éviter aussi les ignorants, enfin tous ceux qui ne sont pas bouddhistes...

Et même refuser de visiter une personne (pas bouddhiste) en fin de vie, mais par contre, après son décès, faire des pratiques de "libération d'animaux" plusieurs fois.

Cela m'a écoeurée je peux vous dire !  Mad 


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 6:21

le problème, c'est que dans les lieux de culte bouddhistes qui se trouvent sous nos contrées, ce sont pour la plupart des gens en "shopping spirituel" qui ont trouvé là une "affaire à vivre" qui sort de l'ordinaire. j'ai participé à plusieurs sessions dans un temple, personne ne vous parle, il est très difficile d'entrer en relation avec quiconque. j'ai par contre vécu des moments de partage au sein de l'église catho et chez les évangéliques, et même en arrivant en ne connaissant personne, on ne reste pas seul bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16719
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 6:25

rebelle a écrit:
le problème, c'est que dans les lieux de culte bouddhistes qui se trouvent sous nos contrées, ce sont pour la plupart des gens en "shopping spirituel" qui ont trouvé là une "affaire à vivre" qui sort de l'ordinaire. j'ai participé à plusieurs sessions dans un temple, personne ne vous parle, il est très difficile d'entrer en relation avec quiconque. j'ai par contre vécu des moments de partage au sein de l'église catho et chez les évangéliques, et même en arrivant en ne connaissant personne, on ne reste pas seul bien longtemps.

ben oui, j'ai trouvé que les bouddhistes sont surtout préoccupés par leur karma pour avoir une "bonne réincarnation" : c'est d'ailleurs dans leur livre de prières.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 7:43

Espérance a écrit:
dims a écrit:


Honnêtement c'est la première fois Espérance que j'entend qu'un Bouddhiste doit éviter les égarés.  

j'en ai connu plus d'un qui disait cela !! éviter aussi les ignorants, enfin tous ceux qui ne sont pas bouddhistes...

Et même refuser de visiter une personne (pas bouddhiste) en fin de vie, mais par contre, après son décès, faire des pratiques de "libération d'animaux" plusieurs fois.

Cela m'a écoeurée je peux vous dire !  Mad 


Malheureusement les superstitions et les rites ont prit une grande place. "Ces Bouddhistes" pratiquent tous sauf le Dharma.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 7:49

rebelle a écrit:
le problème, c'est que dans les lieux de culte bouddhistes qui se trouvent sous nos contrées, ce sont pour la plupart des gens en "shopping spirituel" qui ont trouvé là une "affaire à vivre" qui sort de l'ordinaire. j'ai participé à plusieurs sessions dans un temple, personne ne vous parle, il est très difficile d'entrer en relation avec quiconque. j'ai par contre vécu des moments de partage au sein de l'église catho et chez les évangéliques, et même en arrivant en ne connaissant personne, on ne reste pas seul bien longtemps.

Le bouddhisme en France est dénaturé et très mal comprit, beaucoup de membres sont effectivement séduit par ce coté "shopping spirituel" comme vous dites.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 8:07

Espérance a écrit:
rebelle a écrit:
le problème, c'est que dans les lieux de culte bouddhistes qui se trouvent sous nos contrées, ce sont pour la plupart des gens en "shopping spirituel" qui ont trouvé là une "affaire à vivre" qui sort de l'ordinaire. j'ai participé à plusieurs sessions dans un temple, personne ne vous parle, il est très difficile d'entrer en relation avec quiconque. j'ai par contre vécu des moments de partage au sein de l'église catho et chez les évangéliques, et même en arrivant en ne connaissant personne, on ne reste pas seul bien longtemps.

ben oui, j'ai trouvé que les bouddhistes sont surtout préoccupés par leur karma pour avoir une "bonne réincarnation" : c'est d'ailleurs dans leur livre de prières.

Et pourtant ce qui engendre le karma c'est l'attachement aux concepts, plus ils s'attachent au concept "de supprimer leur karma" plus ils engendrent du karma. Plus ils pensent qu'ils ont un karma personnel plus ils tombent dans la croyance de l'ego et en vérité ce sont des comportements complètement égocentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 20 Juil 2014 - 11:08

Bonjour Dims je te répond dans ton texte en Vert !

dims a écrit:
"alors que Dims fonde hors du Christ du coup il ne vit pas la même chose , le Christ Lui Est un inconnu, au mieux il se contente de supposer que ce qu'il vit est la même chose mais il n'a jamais demandée au christ d'entrer dans Sa Vie !"

Et bien vous apprendrez que cela est faux Théodoric ! J'étais Chrétien et je ne le suis plus, je reconnaissais la parole du Christ et je la reconnais toujours. La différence c'est que je ne l’interprète plus de la même façon que les chrétiens. Vous serrez étonné mais je récite le notre père tout comme vous.

OUI là j'avoue que se dire être Chrétien et ne plus l'être cela m'en bouche un coin  siffler 
donc je demeure persuadé que tu n'a jamais Connu le Christ en Esprit et Vérité sinon tu ne chercherais pas ailleurs Celui Qui Est Là !
et pour ce qui est de réciter le Notre Père là encore , désolés mais je ne le récite jamais ! je parle a mon Père parfois avec mon âme mais plutôt au delà de l'âme le Verbe Présent en nous réalise Cela au delà de toute explication ,
si mon Père Divin voulait que l'on lui récite une prière Il aurait acheté un tourne disque !  :beret: 


La nature profonde qui se révèle dans le Christ c'est la nature que nous avons aussi en nous et que l'on doit révéler. le Christ est l’éclaireur éclairé !

Le Christ Est verbe mais tu ne réalise la réalité Spirituelle de cela !
Jésus n'est pas un simple éclaireur IL Est LA Lumière quand tu cessera de t'opposer a cette Vérité tu permettra a Sa Lumière de venir a toi !


Les Chrétiens sont dans l’idolâtrie de l'homme en pensant que sa nature parfaite n'appartient qu'à l'homme Jésus.

désolés je t'ai dis a plusieurs reprise que je parlais du verbe et non de l'homme simple , mais de toute façon IL Est 1 donc c'Est le Même seulement il faut voir au delà du contour phisyque !

C'est comme si les Bouddhistes disaient que la nature parfaite que le Bouddha a réalisé est propre seulement à Bouddha et non aux êtres. Et bien les êtres feront de lui un Dieu et une idole.

preuve que Boudha n'est pas Dieu contrairement au Christ , mais là c'est toi qui patauge dans le monde des apparences !

Pourtant Jésus vous à mit sur la voie :
" soyez parfait comme votre père céleste est parfait", " vous êtes des Dieux", "Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive", "Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple." , "celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père."

Il a aussi dit " NUL ne va au Père que Par MOI !" " Le Père et Moi nous Somme 1 " " avant qu'Abraham ; fut JE SUIS !" cette dernière phrase a scandalisée les prêtres Juif car cette affirmation est celle que Dieu a fait a Moïse sur la révélation de Sa personne !  
en fait dans tout cela c'est tout qui projette une image d'une personne très limitée du christ (preuve que c'est un montage de ta tête et non un acte de l'Esprit saint)
car quand Jésus dit "je Monte auprès du Père " cela ne veut pas dire qu'Il va arriver quelque part je ne sais où , cela veut dire que comme ta voie que ton cœur prononce , l'intention du Cœur revient a Celui qui l'a prononcé , si tu préfère le Feu divin La Lumière revienne a Celui Qui est feu et Lumière , en fait Il ne se sont jamais séparé simplement Le Père S'est manifesté en Son Verbe de Feu et Lumière !
pour toi tu y vois un pti Jésus qui s'en va dans son Ciel avec son sac a dos , non l'Eternel ne se Divise pas même si on le dit 1 en 3 Personnes !



Le christ est une nature que nous avons tous en nous et qu'il faut réaliser. Lui même invite à réaliser cette perfection, accomplir ce qu'il à accomplit ! Il le dit pour le suivre il faut devenir parfait, renoncer à soi même et prendre sa croix.

Le Christ Est Verbe de par Sa Nature nous recevons l'existence nous sommes en conséquence du Verbe donc pas étonnant que tu puisse dir qu'IL est présent en nous, mais ne te crois pas Égale a Lui , c'est simple "si tu étais Dieu tu le saurais déja et tu ne chercherais pas !"
quand Jésus dit " vous êtes des dieux " cela veut dire Dieu et Esprit et vous aussi, malgré tout , quoi que tu fasses tu ne précédera jamais ton Père et Le Verbe qui t'Engendre !
nous sommes tous invité a l'imiter afin de nous accomplir En Lui mais aussi et surtout de Le laisser Accomplir en nous ce qu'il nous est impossible de réaliser ! ainsi Est L'Union et la Vraie Communion , nous prétendons réaliser Dieu en nous et très rarement comprendre que Lui aussi veut SE MAnifester En nous ; il y a le En et le Par et aussi le Avec et c'est réciproque c'est le mouvement 1 de la Trinité , croire que tu peux accomplir par toi-même la vacuité d'on tu parles est une prétention car si tu le peux alors tu n'en a pas besoin ,
par contre si c'est elle qui le peut alors laisse lui Sa place au lieu de t'envahir de toi même pour prétendre l'atteindre !
cela c'est la Croix , Mourir de Vivre


 
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Effets des changements terrestres.(Hathors)
» Pourquoi certains ovnis ne sont pas Aérodynamiques?
» Pourquoi certains maréchaux ont voté la mort de Ney ?
» ma fille de 5 ans baille excessivement
» Transpiration excessive la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: