DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 12:53

Espérance a écrit:
Non Tania. L'amour spirituel, nous ne pouvons l'avoir que par la prière.

Bonjour Espérence ;

sans épouser toutes les idées de Tania ;

on doit aussi se rappeler ce que dit Jésus lors du Jugement Dernier lorsqu'Il explique qu'Il fera venir auprés de Lui les Bénits de Son Père qui auront Aimés et surtout pratiqué la Volonté Divine sans croire réellement en Dieu , Il le laisse entendre en disant que ces personnes là seront surprises d’êtres appelées a venir a Lui en disant " Seigneur quand donc t'avons nous vu malade pauvre affamée ou en prison et quand donc sommes nous venu a Toi ?" et Il leurs répondra " chaque fois que vous l'avez fait au plus petit de mes frères c'est a Moi que vous l'avez fait "

donc leur conscience est pour ces personnes là leur guide (spirituel) et si elle l'ont fait par Amour il faut qu'en même croire que l'Amour est accessible sans prière (tout au moins prière formelles) !
si tu vis honnêtement le rapport a ta conscience du bien a faire cela mène a une connaissance et clairvoyance spirituelle, c'est logique puisque ton Ange gardien parle a ta conscience il te tire toujours vers le Haut et si tu ne triche pas tu feras toujours le bien que Dieu demande !
et cela aussi satisfait le Seigneur, même si la Connaissance Lucide du Christ est préférable bien sûr !!

en fait ces personne applique le second commandement " tu aimeras ton prochain comme toi-même !" et aussi " ne faite pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l'on vous fit a vous-même !"
il est sûr quelles sont quasiment aveugles sur le 1er commandement " tu aimeras Ton Dieu de tout ton Cœur de Toute ta Force !" mais leur cœur n'a aucun désir de lutter contre Dieu elles ne le réalisent pas mais font ce qui plait au Seigneur !!

malgré tout cela ce que Jésus Offre vaut plus que tous les mérites humains, elle le comprendront au dernier jour et ne fuiront pas car dans le fond c'est ce qu'elles désir le plus !

mais la conscience comme théosophie c'est risquée puisque la Source Est Une Personne , il faut bien mieux reconnaitre Cette Personne Notre Père nous parlant Par et En Jésus Verbe Divin !!

pour Tania c'est comme dis Jésus a une personne " tu n'est pas loin du Royaume de Dieu , il te manque encore une chose , va donne ce que tu as et Suit Moi " encore un effort !!!   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 12:55

Je ne suis pas d'accord… De qui reçoit-on un soubresaut d'Amour Spirituel si ce n'est de Dieu ?
Et la prière est notre source principale de communion avec lui !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 12:59

Tania a écrit:
Espérance a écrit:
Non Tania. L'amour spirituel, nous ne pouvons l'avoir que par la prière.

Ha bon?  Shocked Shocked 

On en a déjà discuté ailleurs, personne ne prie réellement s'il n'est pas d'abord submergé par l'Amour. Il y en a qui prient par croyance, par naïveté, en espérant que leurs prières soient exaucées...

L'Amour spirituel est donc la première chose qui doit apparaitre. Ensuite oui, je suis d'accord, on peut l'amplifier par la prière (qui n'est pas la volonté d'expérimenter la vacuité comme l'affirme Dim); mais il ne faut pas oublier que c'est sur le terrain qu'on démontre par des actes si on aime vraiment (jusqu'à notre ennemi). Personne ne peut savoir s'il aime son ennemi s'il ne le côtoie pas.

Tania

Tania bonjour,

en fait la Bonté Divine a le gout de nous Aimer malgré nos nombreuses dérives , de ce fait tous désirs sincères même naïf est vu comme une prière , l'important pour le monde spirituel autour de nous est de nous amener a évoluer et a grandir !!

le Seigneur connait notre misère spirituelle et donc se contente de notre pauvreté pour agir et encourager !

maintenant il ne faut pas s'y complaire , sinon on avance pas c'est vrai !

la prière n'est pas une forme mais une flamme au cœur et cette flamme n'est pas nous mais Le Verbe se donnant au Père et le Père vivifiant la misère de celui en qui la Flamme (Christ) veut être Présent en Esprit de Vérité ! :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 13:09

Tabris a écrit:
Je ne suis pas d'accord… De qui reçoit-on un soubresaut d'Amour Spirituel si ce n'est de Dieu ?
Et la prière est notre source principale de communion avec lui !

Tabris ,

bien sûr que Notre Père Est a l'Origine de tout d'où voudrais tu que cela vienne sinon ?

mais bien des personnes ne le réalisent pas, Dieu étant surnaturellement Naturel IL n'Est pas vexé ni amoindrit que ces personnes fassent le biens conforment a Lui sans le savoir !
en fait la Vie Éternelle étant un anéantissement de Soi par Pur Gratuité , c'est plutôt une parfaite éloge qu'un Cœur qui ne le connait pas fasse le Bien conforme a Dieu , car alors cela démontre que le Bien Est Vraiment Sens absolut dans la nature et donc parfaite gratuité de l'Amour qui ne demande rien d'autre que le partage de l'Amour au bénéfice de La Vie sans que l'on ai a faire des courbettes de politesses et autres courses a la vertus !

l'Amour pour l'Amour Point Final de La Vie ! Chouette Non ??
ou si Tu Préfère " Dieu EST !!"

on ajoute Dieu Est 1, mais il est évidant que si tu Vis conforme a Lui tu es 1 avec Lui , bref la source devient sur abondante " des fleuves d'eau Vives coulent au travers de ceux qui Aiment !" et ces Fleuves c'est Lui !! :sts: 
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 14:54

Tania a écrit:
dims a écrit:

Et bien je te réponds encore une foi que tout est impermanent que ce soi mental ou spirituelle. D'ailleurs tu constateras un jour que l'un comme l'autre sont en fait identique. Le spirituelle n'existe qu'à travers le mental.  
Il n'y a pas évolution de la conscience, car la conscience n'a pas de soi intrinsèque. Il y a transformation de tous les points qui forment une conscience, par conséquent il y a une nouvelle conscience totalement transformée et non une conscience qui évoluerait en mieux et qui garderait son soi ( c'est totalement impossible et pour cela il faut réaliser la vacuité ).  

Comment aimer toujours plus ? C'est certainement pas en pensant faire évoluer un soi. C'est justement dans l'abandon du soi que l'on permet de faire l'acte de compassion. Plus on se détache de sa croyance en soi et plus on aime.

Ça c'est la croyance Bouddhiste et tu as fini par me convaincre que c'est une sacrée saleté! Elle empêche d'évoluer. Si tu te replies sur toi dans la méditation tu n'avances plus. C'est pour cette raison que les bouddhistes se coltinent des milliers de vies.

Il ne s'agit pas de faire évoluer un soi. La Vérité est éternelle, elle n'évolue pas, ELLE APPARAIT PROGRESSIVEMENT Á NOTRE CONSCIENCE. Au fur et à mesure qu'elle apparait le soi s'efface et il ne reste plus que Dieu (ou la vacuité). Ce n'est pas un ego qui évolue, mais Dieu qui apparait progressivement. Toutes les vérités assimilées ne s'effacent plus de la conscience.

Mais c'est plus subtil que cela car on mélange la conscience humaine qui dépend de l'intellect et la conscience spirituelle qui est un sentir d'être spirituel. La conscience spirituelle EST la vertu elle-même.

Un jour je t'expliquerai mieux, mais il faut arrêter de polluer les sujets. Je peux te retranscrire des textes entiers dans lesquels tout est soigneusement expliqué et détaillé. Tu n'as qu'à m'envoyer ton adresse privée par MP, je ne peux pas te répondre, mais je reçois les messages.

Tania

Tania tu m'en à déjà expliqué des kilos sur ta théorie et tous le monde ici à bien compris ce que c'était. La vérité n'est pas dans le conceptuel ( dans aucun texte ). 
"C'est pour cette raison que les bouddhistes se coltinent des milliers de vies."  Very Happy , c'est les infos de tes gourous ? Ou arrive tu as voir les vies antérieurs de chaque être ?

Tous ce que je constate c'est que tu n'y connais vraiment rien au Bouddhisme, tu cherches seulement à comprendre ce que tu veux comprendre ! Pour appuyer tes théories tu es systématiquement obligée d’être dans la diffamation. D'ailleurs pas seulement en vers les Bouddhistes mais aussi en vers tous ceux qui rejettent ta croyance.  

Je reste objectif et je ne vais pas nier que dans le Bouddhisme il y a des usurpateurs et de nombreux qui ont fait du bouddhisme une croyance, une coutume, des rituelles, de l’idolâtrie.
Mais la vrai pratique du Dharma, que le Bouddha a pratiqué et enseigné n'est pas cela. Si tu pratiquais réellement la méditation tu constaterais que c'est tous l'inverse d'un replis sur soi. La méditation se pratique partout et à n'importe qu'elle moment. Sort des stéréotypes que tu t'es crée !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 15:51

Tania a écrit:
Un petit rajout pour Dim (le dernier):

C'EST DONC EXACTEMENT L'INVERSE DE CE QUE TU DIS: CE N'EST PAS L'AMOUR QUI APPARAIT LORSQU'ON EFFACE LE SOI,MAIS LE SOI QUI DISPARAIT LORSQU'ON FAIT APPARAITRE L'AMOUR!

Effacer son soi est un exercice mental alors que l'Amour spirituel est un sentiment qui ne dépend pas d'un exercice mental. Acquérir l'Amour dépend exclusivement DE L'EXPÉRIENCE EN COMMUNION AVEC LES AUTRES! Celui qui est incapable d'aimer n'aimera pas plus s'il efface son soi!

Voilà, il est tout là le secret! C'est la dernière fois que je te l'écris.

A bientôt (pour autre chose ou en privé).

Tania  :hello:

Lis toi bien et vois tes contradictions.

Je ne cherche pas à effacer un soi, car pour effacer un soi il faudrait déjà qu'il existe ( tu vois toujours pas compris ). Plus cette illusion du soi disparaît et plus la compassion grandit c'est aussi simple ça va ensemble.
L'exercice mental il n y a que toi qui le fait, c'est toi qui vit sur des concepts et des théories sur l'amour. La méditation est justement le non attachement aux idées ou aux représentations ce qui permet de vivre la compassion dans sa nature véritable, c'est à dire sans attachement sans croyance au soi.

Pour aimer il faut savoir s'oublier, pour s'oublier il faut savoir aimer. C'est automatique et ce produit simultanément, plus les gens ont un faible attachement en leur soi plus ils peuvent aimer. Plus tu renforces ta croyance en ton ego et plus devient difficile de donner aux autres. Tu parles beaucoup du sens subtil mais la preuve que tu ne perçois rien du monde subtil car tu verrais comment tout existe et fonctionne. Cela est la réalisation de la vacuité qui est impossible à t'expliquer.  

On ne peut pas aimer d'une façon juste sans apprendre à aimer de façon juste. Plus on apprend et plus on sait, plus on travail sur soi et plus on arrive à aimer. Pourtant c'est d'une logique vraiment simpliste, si tu ne comprends pas cela c'est que tu es vraiment bornée.
En vérité il n y a pas une cause "apprendre" et un effet "amour". Comme cela se fait en parfaite synchronisation les 2 ne sont ni la cause, ni l'effet.

De croire que si l'on veut on peut aimer d'une façon parfaite et qu'il n y a pas besoin de travailler dans l'intériorité et bien c'est impossible. Pour aimer il faut réaliser ce qu'est le sens d'aimer. Plus tu réalises plus tu sais aimer, voila il n y a rien de sorcier.
En plus tu condamnes tous ce qui sont incapable d'aimer, car si ils ne savent pas aimer tu ne leur laisse aucun moyen d'apprendre à aimer, car pour toi le travail sur soi n'a pas de sens il n y a que l'amour qui compte.

L AMOUR EST UN LONG APPRENTISSAGE, UN LONG TRAVAIL SUR SOI MÊME !!!

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 16:19

Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 16:48

Seulement, aimer ceux qui nous aiment, tout le monde peut le faire, c'est naturel. Mais aimer ceux qui nous font du tort, on ne le peut qu'avec l'aide de Dieu, par la prière.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 17:14

dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?

Voici une question qui montre bien ce qu'est le non Amour:

Quand on se repli sur soi et qu'on médite, faisons nous un acte pour soi et se faire plaisir ou est-ce un acte pour faire plaisir à l'autre?

De plus, je constate dans ton exemple que l'Amour et la compassion sont quelque chose alors que selon tes théories ils ne devraient pas avoir d'existence propre...

Pour le reste j'arrête les commentaires.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 18:35

[quote="Théodéric"][quote="pechemignon"]
Théodéric a écrit:
[
Salut péchemignon !

il est sûr que si tu es Gracié mais que tu te fiche de cette Grace cela ne te sert qu'a te perdre d'avantage !

mais quand tu es Gracié c'est fini il ne reste rien de ta dette , si tu vis fidèlement !!
relis l'histoire du fils prodigue Jésus explique bien ce qu'Est la Joie du Père quand on revient a Lui , même si cela scandalise les gens biens !!!

On dit la même chose je crois, recevoir le grâce sans vouloir quitter le péché ne nous sauvera pas! Le fils prodigue a bien quitter sa situation pour revenir à la maison de son Père, s'il s'était entêté à rester hors de la maison de son Père son Père n'aurait rien fait pour lui, et il serait mort!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Jeu 10 Juil 2014, 18:51

dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?

Très bonne question. Déjà lorsqu'on fait naturellement un geste de compassion de façon "désintéressée", c'est très souvent parce-qu'on se sent un peu "blessé" dans notre sensibilité en voyant l'horreur de la souffrance de l'autre, et on veut "calmer" notre sensibilité. Alors lorsqu'on ne perçoit pas l'horreur de la souffrance d'autrui, comme c'est le cas de l'avortement vis à vis du foetus, alors on peut se permettre de faire des horreurs.

Faire un geste de compassion pour faire plaisir à l'autre ce n'est pas du christianisme, c'est de l'humanisme. Le chrétien agit pour faire plaisir au Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 00:47

pechemignon a écrit:


Faire un geste de compassion pour faire plaisir à l'autre ce n'est pas du christianisme, c'est de l'humanisme. Le chrétien agit pour faire plaisir au Christ.

Ha bon?  Shocked Shocked  Il n'agit pas par Amour? Faire plaisir à l'autre il me semble plutôt que c'est de la spiritualité. L'humanisme sincère, non intéressé, est forcément d'origine spirituelle.

Pour faire plaisir au Christ vous suivez à la lettre cela aussi?:
Lc 14:26- "Si quelqu'un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et jusqu'à sa propre vie, il ne peut être mon disciple"

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 00:50

Tania a écrit:
dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?

Voici une question qui montre bien ce qu'est le non Amour:

Quand on se repli sur soi et qu'on médite, faisons nous un acte pour soi et se faire plaisir ou est-ce un acte pour faire plaisir à l'autre?

De plus, je constate dans ton exemple que l'Amour et la compassion sont quelque chose alors que selon tes théories ils ne devraient pas avoir d'existence propre...

Pour le reste j'arrête les commentaires.

Tania

Comme d'habitude Tania bloquée dans sa théorie et croyant systématiquement qu'elle est attaquée ne comprends pas que c'est une simple question. Je ne cherche en rien à montré que c'est quelque chose ou pas quelque chose, je demande simplement de répondre à cette question pour constater vos réponses. Pour ce qui en de l'existence propre de l'amour et de la compassion effectivement il n'existe pas en tant que t'elle. Le véritable amour est vacuité et s'exprime dans la réalisation de la vacuité. Mais cela est impossible de te le faire comprendre, il faut que tu le réalises toi même.
Alors je reformule et je te laisse répondre si tu le souhaites ! Tania selon toi Quand nous souhaitons faire un geste de compassion, le sentiment premier qui nous vient est il de se faire plaisir ou de faire plaisir à l'autre ? Réfléchis bien !

Moi je répondrais à ta question la méditation n'est pas un repli sur soi. Car la méditation nous fait réaliser le non soi donc si tu veux il est assez compliqué de s'enfermer dans la coquille du soi quand on est dans la vacuité on est dans le non soi. Ce qui semble logique en fait ! Je sais que tu le comprends très bien, mais tu préfères faire semblant de ne pas comprendre.

Second point quand on médite selon toi on est isolé des autres. Et comment un être isolé peut il donné de la compassion ?
C'est très simple premièrement la méditation est un art de vivre, ce n'est pas juste méditer les jambes en lotus. La méditation c'est le Dharma, c'est suivre la voie du milieu en evitant tous les extrêmes, être altruiste et pratiquer la compassion et bien sur pratiquer Samatha et Vipassana. Voila les conditions pour que le nirvana soit.
Deuxièmement méditer permet de travailler sur soi et permet lorsque l'on pratique la compassion de le faire le plus justement possible ( actes justes, paroles justes, volonté juste etc... )  

C'est bien de vouloir aider les autres mais il faut déjà savoir s'aider soi même, c'est bien de vouloir donner mais il faut savoir le faire de façon juste. Les actes que l'on commet on de grandes répercutions, parfois vous pensez faire du bien mais vous faites tous le contraire.
Les bon sentiments ne fond pas de vous un bon médecin, c'est la même chose pour la compassion.

Aimer ne veut pas dire aimer correctement, par amour vous pouvez offrir de l'alcool, du tabac, de l'argent, des armes toutes sortes de choses qui peuvent détruire les hommes. Et pourtant tous cela part d'un bon sentiment. Je te le répète Tania c'est l'ignorance qu'il faut balayer, il faut réaliser la nature de l'esprit, réaliser la vacuité.


Dernière édition par dims le Ven 11 Juil 2014, 01:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 00:53

pechemignon a écrit:
dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?

Très bonne question. Déjà lorsqu'on fait naturellement un geste de compassion de façon "désintéressée", c'est très souvent parce-qu'on se sent un peu "blessé" dans notre sensibilité en voyant l'horreur de la souffrance de l'autre, et on veut "calmer" notre sensibilité. Alors lorsqu'on ne perçoit pas l'horreur de la souffrance d'autrui, comme c'est le cas de l'avortement vis à vis du foetus, alors on peut se permettre de faire des horreurs.

Faire un geste de compassion pour faire plaisir à l'autre ce n'est pas du christianisme, c'est de l'humanisme. Le chrétien agit pour faire plaisir au Christ.

Diriez vous alors qu'on le fait avant tout pour l'autre ? Mais dans cette recherche du plaisir de l'autre le but premier n'était il pas de se faire plaisir à travers son plaisir ?

Faire plaisir au Christ c'est faire plaisir aux autres ! Le bien que tu a fais aux plus petit de tes frères c'est au Christ que tu l'as fait.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 01:07

dims a écrit:
pechemignon a écrit:
dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?

Très bonne question. Déjà lorsqu'on fait naturellement un geste de compassion de façon "désintéressée", c'est très souvent parce-qu'on se sent un peu "blessé" dans notre sensibilité en voyant l'horreur de la souffrance de l'autre, et on veut "calmer" notre sensibilité. Alors lorsqu'on ne perçoit pas l'horreur de la souffrance d'autrui, comme c'est le cas de l'avortement vis à vis du foetus, alors on peut se permettre de faire des horreurs.

Faire un geste de compassion pour faire plaisir à l'autre ce n'est pas du christianisme, c'est de l'humanisme. Le chrétien agit pour faire plaisir au Christ.

Diriez vous qu'on le fait avant tout pour l'autre ? Mais dans cette recherche du plaisir de l'autre le but premier n'était il pas de se faire plaisir dans son plaisir ?

Que vient faire le plaisir dans la spiritualité?

Donner de la joie se fait dans la joie et procure de la joie, c'est tout.

C'est parce que tu mentalises trop que tu fais ce genre d'erreur de raisonnement. Tu crois que donner de l'Amour et avoir de la compassion se réfléchi ALORS QUE CE DOIT ÊTRE UN ÉLAN NATUREL.

Le plus comique c'est que tu m'accuses de conceptualiser alors que tu nages en plein concept. Tu réduis la spiritualité à de la réflexion et de la méditation alors qu'elle doit être ressentie, elle doit venir du tréfonds de notre âme.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 01:29

dims a écrit:
Tania selon toi Quand nous souhaitons faire un geste de compassion, le sentiment premier qui nous vient est il de se faire plaisir ou de faire plaisir à l'autre ? Réfléchis bien !
.

Et toi, es-tu sûr de bien avoir réfléchi à ta question? Cette dernière ne se pose pas en ces termes. L’autre c’est soi. Par le principe même de l’unité spirituelle, si l’autre souffre nous souffrons, si l’autre éprouve de la joie, nous éprouvons de la joie. Si tu accomplis un acte de compassion ou un acte altruiste parce que tu as déduit cela d’une théorie quelconque à laquelle tu crois, alors tu es dans le faux, tu n’as pas avancé d’un iota.

dims a écrit:

Deuxièmement méditer permet de travailler sur soi et permet lorsque l'on pratique la compassion de le faire le plus justement possible ( actes justes, paroles justes, volonté juste etc... ).

C’est de l’intellectualisation, pas de la spiritualité. Ça aide un peu à moins souffrir et vivre mieux, c’est tout. Je répète que l’Amour et la compassion doivent venir du tréfonds de notre âme. Ce doit être un élan naturel. D’ailleurs, vu la manière dont tu t’excites à mon égard démontre que tes méditations ne t’ont pas servi à grand-chose.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 01:39

Tania a écrit:
dims a écrit:
pechemignon a écrit:
dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?

Très bonne question. Déjà lorsqu'on fait naturellement un geste de compassion de façon "désintéressée", c'est très souvent parce-qu'on se sent un peu "blessé" dans notre sensibilité en voyant l'horreur de la souffrance de l'autre, et on veut "calmer" notre sensibilité. Alors lorsqu'on ne perçoit pas l'horreur de la souffrance d'autrui, comme c'est le cas de l'avortement vis à vis du foetus, alors on peut se permettre de faire des horreurs.

Faire un geste de compassion pour faire plaisir à l'autre ce n'est pas du christianisme, c'est de l'humanisme. Le chrétien agit pour faire plaisir au Christ.

Diriez vous qu'on le fait avant tout pour l'autre ? Mais dans cette recherche du plaisir de l'autre le but premier n'était il pas de se faire plaisir dans son plaisir ?

Que vient faire le plaisir dans la spiritualité?

Donner de la joie se fait dans la joie et procure de la joie, c'est tout.

C'est parce que tu mentalises trop que tu fais ce genre d'erreur de raisonnement. Tu crois que donner de l'Amour et avoir de la compassion se réfléchi ALORS QUE CE DOIT ÊTRE UN ÉLAN NATUREL.

Le plus comique c'est que tu m'accuses de conceptualiser alors que tu nages en plein concept. Tu réduis la spiritualité à de la réflexion et de la méditation alors qu'elle doit être ressentie, elle doit venir du tréfonds de notre âme.

Tania


Tu me fatigues  I don't want that ! Est il si difficile de répondre à cette question Tania ? Si tu arrêtais de t’emballer à chaque fois tu comprendrais que je cherche seulement à avoir vos points de vue pour ensuite donner la véritable réponse. Donc arrête de monter sur tes grands chevaux alors que je n'ai même pas donner de réponse à cette question. Pour le moment ce n'est que des questions, je n'ai jamais parlé de vérité ? Et désolé mais la spiritualité comme tu dis n'est que de la rêverie et de la réflexion.  C'est simplement parce que tu intègre le mot spirituelle que tu donnes un caractère saint et éternel à certaines choses, mais en vérité ces choses sont comme tout vide d'existence propre...

Donc ta réponse Tania c'est que pour toi cette question n'a pas lieu d’être posée car l'amour n'est pas dans la réflexion ?


Dernière édition par dims le Ven 11 Juil 2014, 02:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 01:52

dims a écrit:


Donc ta réponse Tania c'est que pour toi cette question n'a pas lieu d’être posée car l'amour n'est pas dans la réflexion ?

C'est certain, pour une fois tu as compris quelque chose.

Bonne nuit.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 02:18

Tania a écrit:

C’est de l’intellectualisation, pas de la spiritualité. Ça aide un peu à moins souffrir et vivre mieux, c’est tout.  Je répète que l’Amour et la compassion doivent venir du tréfonds de notre âme. Ce doit être un élan naturel. D’ailleurs, vu la manière dont tu t’excites à mon égard démontre que tes méditations ne t’ont pas servi à grand-chose.

Tania

Le tréfonds de l’âme c'est son origine, sa nature, sa vérité. C'est ce que la méditation nous fait réaliser part la vacuité.
Je ne suis pas la pour jouer à la petite gue-guerre du moi j'ai raison, je ne fais que répondre à tes paroles diffamatoires en vers le Bouddhisme et le Dharma. Apres que tu t'attaques à ma vie personnel peu m'importe si cela te procures un bonheur constant dans ta vie libre à toi.
Mais je dois rectifier tes paroles en vers le Bouddhisme car porter des jugements faux c'est égarer les gens qui pourraient rechercher une solution à la souffrance et ne pas la trouver en lisant tes paroles. Il y a donc de la fermeté dans mes mots, mais l'amour c'est aussi la fermeté.

Bien souvent quand les arguments manquent il est plus simple de chercher une confrontation pour noyer le débat comme tu sais le faire. Tu noteras que pour ma part je n'ai jamais jugé les gens qui pratiquent le new age ou le channeling, je n'ai jamais porté de paroles diffamatoires sur ces personnes ou sur leurs pratiques. Je n'ai pas non plus jugé la façon dont tu vivais ta vie à travers cette spiritualité. J'ai simplement apporté la contradiction à tes théories et tes mensonges sur le Bouddhisme.

Ce n'est pas ce que toi tu as fais et pourtant tu ne fais que parler d'amour c'est plutôt contradictoire ! L'amour tu ne le connais pas si bien car il est aussi la tolérance en vers ceux s"opposent à toi. Tu donnes vraiment le sentiment de te prétendre pour une conscience supérieur aux autres et je ne suis pas le seul à te le dire.
Il y a vouloir exprimer sa position, sa croyance et vouloir mépriser la pratique des autres en se pensant supérieur. Et justement Tania cela prouve que tu n'es que dans l'exaltation de ton ego, dans sa sublimation. Alors Tania n'est pas le culot de prétendre que c'est moi qui vient te causer du tort.


Dernière édition par dims le Ven 11 Juil 2014, 02:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 02:37

Tania a écrit:
dims a écrit:


Donc ta réponse Tania c'est que pour toi cette question n'a pas lieu d’être posée car l'amour n'est pas dans la réflexion ?

C'est certain, pour une fois tu as compris quelque chose.

Bonne nuit.

Tania

Et donc tes longs serments sur le fait que tu dois incarner l'amour, le pratiquer à chaque instant se résume ainsi ? Tu vois c'est cela le contraste ton idéal mental qui se base sur un concept qui t'es plaisant et la douche froide qui est la confrontation à la réalité ou tes concepts ne peuvent pas s'appliquer ! On en revient au fait que l'on ne peut pas croire en l'ego et aimer.

Bonne nuit à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 10:32

dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:


Donc ta réponse Tania c'est que pour toi cette question n'a pas lieu d’être posée car l'amour n'est pas dans la réflexion ?

C'est certain, pour une fois tu as compris quelque chose.

Bonne nuit.

Tania

Et donc tes longs serments sur le fait que tu dois incarner l'amour, le pratiquer à chaque instant se résume ainsi ? Tu vois c'est cela le contraste ton idéal mental qui se base sur un concept qui t'es plaisant et la douche froide qui est la confrontation à la réalité ou tes concepts ne peuvent pas s'appliquer ! On en revient au fait que l'on ne peut pas croire en l'ego et aimer.

Bonne nuit à bientôt.

Tu ne comprends pas un traitre mot de ce que j'essaye de te dire depuis des mois. L'Amour ne se conceptualise pas, c'est un sentiment qui vient de l'intérieur de l'être, ce qui se conceptualise c'est la manière de l'acquérir.

- Moi je dis que l'Amour et la compassion ne peuvent naitre et se développer qu'en créant des liens et en étant en communion avec les autres.
- Toi tu dis que l'Amour et la compassion viennent de la méditation et du détachement du soi.

Commence déjà par fonder une famille et tu comprendras ce qu'est vraiment l'Amour. Tu le comprendras d'autant plus quand tu auras inévitablement un enfant malade, accidenté ou quand tu perdras quelqu'un qui t'est cher.  Ensuite, lorsque tu éprouveras ce sentiment envers tes enfants et ton conjoint, transforme ce sentiment en Amour spirituel en reportant ce même élan envers tes amis, puis des étrangers, puis envers toute l'humanité, et là tu sauras ce qu'est aimer: finalement tu sentiras que tu aimes.

Voilà, à partir de là nous avons étalé les deux notre concept pour apprendre à aimer. Alors crois au tien et laisse-moi croire au mien et n'en parlons plus, merci!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 10:35

dims a écrit:
Voici une question qui montre bien ce qu'est l'amour.

Quand nous faisons un geste de compassion ? Faisons nous ce geste en premier pour nous faire plaisir ou faisons nous ce geste pour faire plaisir à l'autre ?
Que recherchons nous en premier ?


quand Jésus enseigne le second commandement et qu'Il dit qu'il est semblable (pas identique mais Unis et issue du 1er) IL dit " et tu aimeras ton prochain comme toi-même !"
donc Jésus est conscient que l'Amour que l'on exprime pour les autres est égale a celui que l'on Vit de Dieu en soi-même !!
l'Amour que l'on donne c'est celui que l'on vit et évidement offrir cet Amour fait la Joie (on ne va pas limiter cela a notre Joie bien que l'on en ai) car la Joie Est Dieu donc Elle ce Vie TOUT 1 !!

la Vraie Spiritualité se Vie désintéressée du moi, puisqu'elle est Bonheur de l'Union et COMMUNION au 1 Divin et donc de Tout Être Céleste et humain en voie de progrés ou créé (animal) !

aussi se disputer pour cela a cause de mots et concept est le reflet de l'intérêt encore trop important que l'on a de soi-même !

on ne cherche a dominer mais a servir , Jésus l'a montré !
Étant le Verbe Divin Il a forcément plus raison que nous tous et pourtant Il a accepté qu'on le fasse taire , car IL Est venu pour servir pas asservir a Sa Raison !

aidons nous les un les Autres et tant pis si parfois on donne de la confiture a des cochons , on m'a déjà donné de la confiture et j'avais pas vu !!  clown 
mais merci a ceux qui l'ont fait, il faut semer et pousse ce qui pousse !!! :sts: 


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 11:37

Tania bonjour,

en te lisant je trouve que l'on peut trouver beaucoup de similitude avec l'enseignement du Christ , mais je dirais (sans) le Christ énoncé Lui-Même !
(par méconnaissance vécue du Don de l'Esprit saint je crois !)
donc personnellement je me dis que l'on peut entrevoir le Christ ou des mots proches de Lui d'une manière moins académique que le vocabulaire et formulations habituelles !

toutes fois je met qu'en même un conditionnel a ma reconnaissance de ta façon de faire, car c'est trop proche des manières spirites de certaines religions et théosophies !
sans fermer la porte , je veux dire que Paul qui est passé par des façons de faire très rudes a eu a se purifier sans concessions de son savoir et accès a ce qu'il croyait être conforme a la Vérité !
il nous dit " laissez vous Renouveler par l'Esprit du Christ et vous serez Purifié du vieux levain, vous serez une patte Nouvelle ensemencée d'un Nouveau Levain !!"

le vieux levain c'est l'ancien esprit qui guidait ce monde et l'homme !
c'est un peu dure pour certains de s’entendre dire que leurs efforts ne peuvent être conforme a la Vérité Révélée En et Par Jésus car en Venant en ce monde en Christ et en nous Donnant l'Esprit Saint, Dieu Le Père a mis fin a l'ancienne création et a la définition de l’homme créé !
Il a TOUT Renouveler en Christ en Le Ressuscitant et en nous Accordant l'Esprit Saint par le Baptême DÉSIRÉ et ainsi de pouvoir Faire UN Avec EUX Spirituellement !

dans tes lignes on lit ton fervent désire de Vérité Sainte et Pure, seulement tu te complique extraordinairement la Vie , alors que Notre Père t'Ouvre les Porte de Son Cœur et Ciel en Grand par Jésus Christ !!

l'Archange qui avait la charge de représenter l'Ordre du Verbe Divin auprès de nous spirituellement a trahit sa charge , emmenant avec lui la création dans le péché lorsque Adam et Eve ont cédés a sa tentation, et donc nous continuons pérenniser le péché sans trop le réaliser !
Jésus le Verbe Divin a voulu mener une Vie d'Homme et ainsi vaincre l'emprise du péché et briser la puissance de l'ange devenu démon !
de ce fait il y a un Avant la Venu du Messie et un Après !
donc l'homme ancien avec sa connaissance son esprit soumit a la domination spirituelle de l'ange devenu rebelle qui a pris fin par la Victoire du Christ ! certes on peut sincèrement vivre comme l'homme ancien (la veille patte et le vieux levain comme en parle Paul) mais ce que Notre Père a FAIT En Jésus Est au delà de tout cela !
Il nous Appel et Offre de Naitre de Nouveau en Jésus et d'abandonner la veille création qui va a la ruine ! est-il sage pour une personne qui Désir Dieu de se fermer a cela au nom de son avis son opinion et sa veille nature spirituelle ?

Celui Qui nous Appel nous Aime au delà de toute mesure , tente de Lui dire Oui s'il te plait , ce que tu cherches est là a porté de main et ce que tu auras vécu avant te servira a aider au delà de tout ce que tu peux faire et désirer actuellement !

Bien fraternellement a toi :
Théodéric  fleur 6  fleur 6  fleur 6 


Tania a écrit:
dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:


Donc ta réponse Tania c'est que pour toi cette question n'a pas lieu d’être posée car l'amour n'est pas dans la réflexion ?

C'est certain, pour une fois tu as compris quelque chose.

Bonne nuit.

Tania

Et donc tes longs serments sur le fait que tu dois incarner l'amour, le pratiquer à chaque instant se résume ainsi ? Tu vois c'est cela le contraste ton idéal mental qui se base sur un concept qui t'es plaisant et la douche froide qui est la confrontation à la réalité ou tes concepts ne peuvent pas s'appliquer ! On en revient au fait que l'on ne peut pas croire en l'ego et aimer.

Bonne nuit à bientôt.

Tu ne comprends pas un traitre mot de ce que j'essaye de te dire depuis des mois. L'Amour ne se conceptualise pas, c'est un sentiment qui vient de l'intérieur de l'être, ce qui se conceptualise c'est la manière de l'acquérir.

- Moi je dis que l'Amour et la compassion ne peuvent naitre et se développer qu'en créant des liens et en étant en communion avec les autres.
- Toi tu dis que l'Amour et la compassion viennent de la méditation et du détachement du soi.

Commence déjà par fonder une famille et tu comprendras ce qu'est vraiment l'Amour. Tu le comprendras d'autant plus quand tu auras inévitablement un enfant malade, accidenté ou quand tu perdras quelqu'un qui t'est cher.  Ensuite, lorsque tu éprouveras ce sentiment envers tes enfants et ton conjoint, transforme ce sentiment en Amour spirituel en reportant ce même élan envers tes amis, puis des étrangers, puis envers toute l'humanité, et là tu sauras ce qu'est aimer: finalement tu sentiras que tu aimes.

Voilà, à partir de là nous avons étalé les deux notre concept pour apprendre à aimer. Alors crois au tien et laisse-moi croire au mien et n'en parlons plus, merci!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 12:42

Théodéric a écrit:
...dans tes lignes on lit ton fervent désire de Vérité Sainte et Pure, seulement tu te complique extraordinairement la Vie , alors que Notre Père t'Ouvre les Porte de Son Cœur et Ciel en Grand par Jésus Christ !!

Mais ne crois pas que je dise quoi que ce soit de différent de ce que tu dis, Théodoric. Je ne complique pas plus que ce que tu compliques lorsque tu essaye de théoriser ce que tu ressens.

Jésus est Amour et l'Amour est Jésus; lorsque je parle d'Amour spirituel je parle de Jésus, c'est aussi simple que cela.

Mais il y a une progression dans le niveau de capacité à aimer. On ne met pas la charrue avant les boeufs. L'évolution spirituelle et l'apprentissage de l'Amour ne commencent pas par la béatitude ni par la vacuité. Elle commence tout en bas de l'échelle déjà avec sa propre famille. Ce n'est que progressivement que l'Amour charnel se transforme en Amour spirituel. Et ce n'est que lorsque notre Amour s'est largement universalisé qu'on peut commencer à parler de vacuité, de sainteté, de kénose, de mort à soi-même ou de béatitude.

C'est lorsque je discute avec Dim que je suis contrainte de conceptualiser. Regarde comme tes messages sont toujours beaucoup plus longs que les miens et ceux des autres; quelle en est la raison si ce n'est pas ta volonté d'expliquer par le plus de mots possibles ce que tu ressens?

Le problème de Dim est de confondre le travail mental psychologique et la spiritualité. Les deux peuvent aller ensemble et sont complémentaires, mais il faut savoir de quoi on parle, il ne faut pas confondre le contrôle mental et l'Amour spirituel senti qui vient du fond des tripes.

Ce qui me gêne dans le bouddhisme c'est qu'il est parfaitement athée. Il utilise l'Amour et la compassion dans un but bien précis: Ne pas souffrir et vivre mieux. Pour eux l'Amour spirituel est impermanent et n'existe tout simplement pas, ce n'est qu'un illusion parmi d'autres. En réalité ils s'en contrefichent royalement de Dieu et de l'amour (puisque ni l'un ni l'autre n'existe). Tout est bon pour réaliser leur vacuité.

Nous sommes donc beaucoup plus proches que ce que tu sembles le penser.

Tania  I love you  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Ven 11 Juil 2014, 16:27

Merci de ta réponse Tania !

malgré tout , lorsque l'on connais Jésus on Connait Jésus et Le Père Divin : la Vie n'est pas Anonyme (une vacuité ou autre ) Elle Est Une personne et c’est la différence entre la théorie et le Réel !
ou entre l'idée de Dieu et La Vie avec Lui !
et cela tu ne peut l'acquérir a coup d'effort ou mérite , c'est lui qui se donne , si on veut bien l’accueillir !
je ne te le reproche pas je te le signal !

je ne ressens pas Dieu Il Est Il Est Là , c'est le Propre du 1 divin donné en Esprit !
je en pense pas La Présence pas plus que la Lumière du jour !!
tu peux vouloir voir une croissance dans l'Amour pourquoi pas !
personnellement quand Jésus Est entré dans ma vie , je croyais réellement aimer tout le monde et je faisais le maximum pour qui que ce soit (on me disait autour de moi " tu aimes être pris pour un c,n !" parce que j'aidais sans refuser !) pourtant quand l'Esprit Saint et Venu j'ai Su ce que c'est qu'Aimer car comme tu le dis " Dieu est Amour " et cet Amour là Seul Lui l'Est !
Il ne nous reprochera pas de vouloir Aimer c'est sûr, mais le Vrai Amour c'est Lui !
Dieu Est AMOUR mais DIEU EST l-AMOUR ! c’est pour cela qu'il nous faut recevoir Dieu Esprit pour Connaitre le Vrai Amour !
nous nous ne sommes que capable du notre , ensuite il faut apprendre a se mettre en retrait en nous-même pour que Notre Père Puisse Se Donner encore a d'autre Par le Christ en nous !
voila j'arrête !

la suite doit Lever par l'Esprit !!  

Tania a écrit:
Théodéric a écrit:
...dans tes lignes on lit ton fervent désire de Vérité Sainte et Pure, seulement tu te complique extraordinairement la Vie , alors que Notre Père t'Ouvre les Porte de Son Cœur et Ciel en Grand par Jésus Christ !!

Mais ne crois pas que je dise quoi que ce soit de différent de ce que tu dis, Théodoric. Je ne complique pas plus que ce que tu compliques lorsque tu essaye de théoriser ce que tu ressens.

Jésus est Amour et l'Amour est Jésus; lorsque je parle d'Amour spirituel je parle de Jésus, c'est aussi simple que cela.

Mais il y a une progression dans le niveau de capacité à aimer. On ne met pas la charrue avant les boeufs. L'évolution spirituelle et l'apprentissage de l'Amour ne commencent pas par la béatitude ni par la vacuité. Elle commence tout en bas de l'échelle déjà avec sa propre famille. Ce n'est que progressivement que l'Amour charnel se transforme en Amour spirituel. Et ce n'est que lorsque notre Amour s'est largement universalisé qu'on peut commencer à parler de vacuité, de sainteté, de kénose, de mort à soi-même ou de béatitude.

C'est lorsque je discute avec Dim que je suis contrainte de conceptualiser. Regarde comme tes messages sont toujours beaucoup plus longs que les miens et ceux des autres; quelle en est la raison si ce n'est pas ta volonté d'expliquer par le plus de mots possibles ce que tu ressens?

Le problème de Dim est de confondre le travail mental psychologique et la spiritualité. Les deux peuvent aller ensemble et sont complémentaires, mais il faut savoir de quoi on parle, il ne faut pas confondre le contrôle mental et l'Amour spirituel senti qui vient du fond des tripes.

Ce qui me gêne dans le bouddhisme c'est qu'il est parfaitement athée. Il utilise l'Amour et la compassion dans un but bien précis: Ne pas souffrir et vivre mieux. Pour eux l'Amour spirituel est impermanent et n'existe tout simplement pas, ce n'est qu'un illusion parmi d'autres. En réalité ils s'en contrefichent royalement de Dieu et de l'amour (puisque ni l'un ni l'autre n'existe). Tout est bon pour réaliser leur vacuité.

Nous sommes donc beaucoup plus proches que ce que tu sembles le penser.

Tania  I love you  I love you
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 04:14

Tania a écrit:
dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:


Donc ta réponse Tania c'est que pour toi cette question n'a pas lieu d’être posée car l'amour n'est pas dans la réflexion ?

C'est certain, pour une fois tu as compris quelque chose.

Bonne nuit.

Tania

Et donc tes longs serments sur le fait que tu dois incarner l'amour, le pratiquer à chaque instant se résume ainsi ? Tu vois c'est cela le contraste ton idéal mental qui se base sur un concept qui t'es plaisant et la douche froide qui est la confrontation à la réalité ou tes concepts ne peuvent pas s'appliquer ! On en revient au fait que l'on ne peut pas croire en l'ego et aimer.

Bonne nuit à bientôt.

Tu ne comprends pas un traitre mot de ce que j'essaye de te dire depuis des mois. L'Amour ne se conceptualise pas, c'est un sentiment qui vient de l'intérieur de l'être, ce qui se conceptualise c'est la manière de l'acquérir.

- Moi je dis que l'Amour et la compassion ne peuvent naitre et se développer qu'en créant des liens et en étant en communion avec les autres.
- Toi tu dis que l'Amour et la compassion viennent de la méditation et du détachement du soi.

Commence déjà par fonder une famille et tu comprendras ce qu'est vraiment l'Amour. Tu le comprendras d'autant plus quand tu auras inévitablement un enfant malade, accidenté ou quand tu perdras quelqu'un qui t'est cher.  Ensuite, lorsque tu éprouveras ce sentiment envers tes enfants et ton conjoint, transforme ce sentiment en Amour spirituel en reportant ce même élan envers tes amis, puis des étrangers, puis envers toute l'humanité, et là tu sauras ce qu'est aimer: finalement tu sentiras que tu aimes.

Voilà, à partir de là nous avons étalé les deux notre concept pour apprendre à aimer. Alors crois au tien et laisse-moi croire au mien et n'en parlons plus, merci!

Tania

Tu ne comprends pas non plus ce que j'explique. Des l'instant ou nous voulons essayer d'approcher la vacuité de façon conceptuel ( comme on le fait par l'écrit ) il est très dur de l'expliquer. C'est pourtant quelque chose de très simple quand on le réalise à travers la profondeur de l’être, mais je pourrais en faire 10 tomes de 500 pages que je ne pourrais expliquer réellement ce que c'est. Tout simplement parce que cela se vie et ne s'explique pas, ne se visualise pas en concept. Et finalement j'ai beau avoir tout essayé comme argument, je le constate tu ne peux pas commencée à l’appréhender de la plus petite façon qui soit sans en avoir fait l'expérience à travers le ressentit de ton être.

Non je ne dis pas que l'amour et la compassion on pour cause la méditation et le détachement du soi, comme je ne dis pas non plus que l'amour et la compassion on pour cause la volonté de créer des liens et de rechercher la communion avec les autres êtres. Si tu m’aurais lu attentivement tu aurais vus que je dis que les 2 évolues simultanément. La vacuité justement nous apprend qu'il n y a pas un élément cause et un élément effet. Le détachement de soi est à la fois la cause de l'amour et l'amour est à la fois la cause du détachement de soi.

Des l'instant ou le soi se détache goutte par goutte, l'amour augment goutte par goutte et inversement. Quand on cherche à méditer c'est que l'on a forcément commencé à comprendre que dans notre façon de concevoir la vie il y avait une anomalie. Même de façon inconsciente nous commençons à trouver un problème dans cette croyance au soi. Si inconsciemment nous nous dirigeons vers la méditation c'est q'un travail antérieur à déjà été fait sur l'amour et le détachement du soi.
Donc la conclusion que je ferrais c'est que l'amour comme le détachement de l'ego evoluent en même temps, si il y a un amour qui grandit c'est qu'il y a l'illusion de l'ego qui baisse, si il y a une personne qui travail pour baisser cette illusion c'est qu'il y a un amour qui grandit.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 10:46

dims a écrit:

Donc la conclusion que je ferrais c'est que l'amour comme le détachement de l'ego evoluent en même temps, si il y a un amour qui grandit c'est qu'il y a l'illusion de l'ego qui baisse, si il y a une personne qui travail pour baisser cette illusion c'est qu'il y a un amour qui grandit.

Haaaaaaaaaaa finalement!

Merci Dim, maintenant nous sommes d'accord! Nous nous sommes trop braqués sur la partie inverse que l'autre délaissait!

:bisou: 
Tania  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 13:28

Je ne veux pas gâcher notre petite joie mutuelle, mais je te fais remarquer, mon cher petit Dim, que tu as écrit:
"si il y a un amour qui grandit c'est qu'il y a l'illusion de l'ego qui baisse"

Chose que je te dis et que je t'explique en long et en large depuis des mois, si ce n'est pas des années. Il y a bien quelque chose qui grandit! Et bien c'est de cela qu'il est question lorsque je parle de conscience qui grandit. La conscience en question est directement lié à l'Amour qui grandit. L'Amour qui grandit ce n'est pas un Amour qui devient plus fort et plus possessif, mais bien un Amour qui s'élargit, qui s'universalise! Et la pleine spiritualité ne se limite pas à un Amour qui grandit, mais également à une sagesse qui grandit!

Tu comprends peut-être un peu mieux ainsi pourquoi je te parle d'un plein et pas d'un vide. Le vide de l'ego et du soi, certes, mais surtout le plein d'Amour, de sagesse et de conscience! Voilà ce qu'est ce Dieu auquel tu ne crois pas: plein Amour, pleine sagesse et pleine conscience!

Tania  sunny 

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 13:44

Vraiment, c'est toujours du pareil au même  I don't want that tu es USANTE Tania !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 13:57

Espérance a écrit:
Vraiment, c'est toujours du pareil au même  I don't want that tu es USANTE Tania !

Ben tu vois, il a fallu que je me répète pendant des mois avant que nous soyons d'accord sur l'essentiel avec Dim. Tout n'a pas été vain.

Toi tu es lassée, mais moi je suis contente!  Very Happy 

Tania  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 14:04

Tania a écrit:
Espérance a écrit:
Vraiment, c'est toujours du pareil au même  I don't want that tu es USANTE Tania !

Ben tu vois, il a fallu que je me répète pendant des mois avant que nous soyons d'accord sur l'essentiel avec Dim. Tout n'a pas été vain.

Toi tu es lassée, mais moi je suis contente!  Very Happy 

Tania  sunny 

hé bien tant mieux Very Happy  j'espère que c'est terminé maintenant que tu as eu le dernier mot  siffler

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 14:14

Environ 150 personnes sont venues écouter le père Bruno-Marie Duffé et se laisser interroger au sujet de la souffrance :

Peut-on parler de la souffrance

Quel lien entre souffrance et foi ;peut-on croire quand on souffre ?

De la malédiction à la bénédiction

La grande souffrance interroge directement la foi


Croire c’est faire confiance en quelque un quand je souffre,est-ce que je peux encore me fier à quelque un.

Pour les uns la souffrance est le chemin par excellence de la foi ; pour d’autres, après le Vendredi Saint, il y a Pâques ; la souffrance a du sens si le Christ est ressuscité

Des malades font un procès radical à Dieu ; d’autres disent : heureusement que j’ai la foi sinon je serai déjà mort.

Peut-on parler de la souffrance ?

C’est un défi, un chemin de crête ; on peut tomber soit dans la maladresse soit dans la prétention. La souffrance est une expérience radicale pour laquelle les mots ne tombent pas justes. Elle est silence, vide, solitude.

Le souffrant sollicite le silence ; il demande de la présence, et parfois nous nous endormons comme les disciples à Gethsémani.

Vouloir parler du mal être rajoute de la souffrance à la souffrance ; les bavards sont insupportables. Il ne s’agit pas de ne plus parler, mais de ne pas trop parler, d’être présent. Se tenir là avec ce qui vibre en nous et dans l’autre. Se laisser toucher et vibrer : on est déjà dans l’expérience spirituelle.

Souffrance et solitude


C’est une expérience intime. On souffre seul. Les autres ne peuvent appréhender ; surtout pour les souffrances psychiques. Y a-t-il un autre, (un Autre) pas trop loin sur qui je puisse prendre appui. C’est une question essentielle : tant que je fais l’expérience de cette proximité, je souffre moins ; je peux résister

Souffrance et culpabilité

Dans la nuit de la souffrance me reviennent les passages obscurs de ma vie. La souffrance est une expérience radicale de relecture de sa vie. Suis-je responsable de ma souffrance ? La question est posée dans la Bible.

Souffrance et malédiction


Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pour quoi ? Pour aller où ? Pourquoi faut-il en passer par là ?

Il reste sous jacent qu’une malédiction a été prononcée comme dans l’histoire de Job

Souffrance et question de Dieu

C’est une recherche fondamentale en théologie qui est Dieu si la souffrance existe ?

Si Dieu est Dieu, bon, Tout puissant, libre, qui nous donne la vie, comment peut-il nous laisser dans le malheur,dans le lieu de l’imperfection, des contingences. Toutes les théologies butent sur cette question. Dieu n’intervient pas dans le cours de l’histoire car il nous a donné la liberté d’écrire l’histoire.

Qui est-ce Dieu qui laisse mourir son Fils unique sur une croix ?

Cf le psaume 22 : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

Souffrance et condition mortelle


La souffrance nous fait nous souvenir que nous allons mourir. Notre culture a différé la mort ; elle nous pousse à consommer la vie…

Nous sommes baptisés dans la mort et la résurrection du Christ ; le baptême nous prépare à traverser cette vie. Nous avons besoin d’être accompagnés dans la traversée de ce torrent ; celui qui accompagne, fait la traversée, plonge avec, va vers l’autre rive.

Souffrance et traitement de la douleurNous savons prendre en charge la douleur. Comment tout faire pour que la personne poursuive sa quête ses échanges, ses relations ?

Souffrance comme traversée, et découverte des gestes essentiels de la vie

Jésus dit : « qu ‘est-ce que je peux faire pour toi ? »

Avoir une écoute active, intense qui fait plus mal au dos qu’aux oreilles. On est dans l’affect, l’intellect, la relation spirituelle.

En conclusion :

La question du pourquoi reste, comme une blessure ouverte qui ne se referme pas. Toutes les interprétations sont insuffisantes, même si elles sont nécessaires à notre réflexion.

Dans l’histoire de l’aveugle-né rapportée dans l’évangile de Jean, Jésus invite à refuser la malédiction « qui a péché ? » disent les gens et Jésus répond : « ni lui, ni ses parents mais ..afin que soit manifesté en lui les œuvres de Dieu ».

Enfin s’approcher du souffrant avec délicatesse et des détours comme Jésus qui s’approche de la samaritaine en étant celui qui lui demande un verre d’eau avant de révéler la personne à elle-même. De même les visiteurs d’Abraham au chêne de Mambré.

La souffrance est une invitation à la veille, à l’écoute, à se laisser toucher sans chercher à avoir le dernier mot ; il n’y a que des premiers mots… Sommes nous capable d’aimer silencieusement ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 18:01

Tania a écrit:
Je ne veux pas gâcher notre petite joie mutuelle, mais je te fais remarquer, mon cher petit Dim, que tu as écrit:
"si il y a un amour qui grandit c'est qu'il y a l'illusion de l'ego qui baisse"

Chose que je te dis et que je t'explique en long et en large depuis des mois, si ce n'est pas des années. Il y a bien quelque chose qui grandit! Et bien c'est de cela qu'il est question lorsque je parle de conscience qui grandit. La conscience en question est directement lié à l'Amour qui grandit. L'Amour qui grandit ce n'est pas un Amour qui devient plus fort et plus possessif, mais bien un Amour qui s'élargit, qui s'universalise! Et la pleine spiritualité ne se limite pas à un Amour qui grandit, mais également à une sagesse qui grandit!

Tu comprends peut-être un peu mieux ainsi pourquoi je te parle d'un plein et pas d'un vide. Le vide de l'ego et du soi, certes, mais surtout le plein d'Amour, de sagesse et de conscience! Voilà ce qu'est ce Dieu auquel tu ne crois pas: plein Amour, pleine sagesse et pleine conscience!

Tania  sunny 


Quand je parle d'un amour qui grandit je parle également de la vacuité qui se réalise. Donc quand je parle d'un amour qui grandit, je parle aussi de la réalisation du non soi. Et le non soi ne peut pas être une chose qui grandit, j'utilise le mot grandir pour essayer d'approcher cette vision mais il ne faut pas le prendre au premier degré. L'amour est clairement parfait dans le non soi et dans la réalisation de la vacuité, l'amour n'est pas quelque chose ! Mais si il n y a pas quelque chose il n y a pas non plus rien. La nature de la vacuité se réalise dans notre être et ne peut s'expliquer, voila pourquoi il est très compliqué de pouvoir t'en parler. J'utilise donc les mots de façon prudente car tu saisis toujours le premier degré de mes paroles alors que je parles d'une chose que la parole ne peut montrer.


Dernière édition par dims le Sam 12 Juil 2014, 18:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 18:11

Tania a écrit:
dims a écrit:

Donc la conclusion que je ferrais c'est que l'amour comme le détachement de l'ego evoluent en même temps, si il y a un amour qui grandit c'est qu'il y a l'illusion de l'ego qui baisse, si il y a une personne qui travail pour baisser cette illusion c'est qu'il y a un amour qui grandit.

Haaaaaaaaaaa finalement!

Merci Dim, maintenant nous sommes d'accord! Nous nous sommes trop braqués sur la partie inverse que l'autre délaissait!

:bisou: 
Tania  sunny 

J'ai toujours compris que tu me disais que l'amour était la cause du non soi et apparemment de ton coté tu pensais que je disais que la réalisation du non soi était la cause de l'amour. Pourtant je pensais avoir bien expliqué plusieurs fois que les 2 évoluaient en même temps, car les 2 sont une et même nature la vacuité ou Dieu pour toi.

C'est pas grave l'essentiel c'est d'aboutir à la même conclusion !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 18:45

Dims et Tania, TERMINE.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 18:48

De la souffrance (en réponse à Espérance), il n'y en a que l'idée qu'on s'en fait.  Les Chrétiens peuvent être heureux si ils arrivent à transformer le mot "SOUFFRANCE" pour le faire évoluer vers le mot "EPREUVE".

Je vais être extrême : La vraie souffrance n'est pas la "bobologie" en tant que telle mais l'absence (le manque) du Christ ou de l'Esprit en nous.

C'est ce que les mystiques appellent la NUIT OBSCURE.

Le reste (n'en déplaise à Tania), comme le jeune enfant qui meurt, l'accident, la maladie, la guerre, les épidémies, la bêtise du monde, sa sécularisation, les totalitocraties de tous bords, etc.

C'est seulement de la BOBOLOGIE !

Ah ; que nous aimons à être les acteurs et les spectateurs de nos souffrances !

Comme nous savons les mettre en scène et nous en gaver !

Tout cela est (Dims ne me contredira pas, je pense) vain et vaniteux.

Il ne devrait y avoir de prière qu'à Gethsémani !

Il ne devrait y avoir d'autre lieu que la Croix !

Et quand vous devenez vous-même à la fois Croix et Gethsémani ; prenez-donc et chargez vous de la souffrance de votre prochain sur vos épaules, jusqu'à crouler peut-être ?

Mais non, car vous avez été précédés en Christ est fort de cette chrismation, vous pourrez utilement vous charger encore et encore et encore.

... c'est en tout cas ce que je vous souhaite ! ...

 ange1
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Sam 12 Juil 2014, 19:10

empathry, la souffrance, je connais  Sad mais c'est vrai que si je n'avais pas la foi, je n'aurais pas supporté.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 00:46

La souffrance provient exclusivement de notre degré d attachement. La souffrance semble belle et bien présente et pourtant la souffrance dépend uniquement de notre état d esprit. Si la souffrance existait réellement alors l impact serait le même pour chacun. Mais la realité est differente car certains vivront un tiraillement profond et d autres ne vivront rien voir un petit inconfort pour une situation similaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 08:13

soyons tous des machines insensibles  I don't want that 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 10:36

dims a écrit:
La souffrance provient exclusivement de notre degré d attachement. La souffrance semble belle et bien présente et pourtant la souffrance dépend uniquement de notre état d esprit. Si la souffrance existait réellement alors l impact serait le même pour chacun. Mais la realité est differente car certains vivront un tiraillement profond et d autres ne vivront rien voir un petit inconfort pour une situation similaire.

Hé bien voilà pourquoi je ne crois pas à cette philosophie bouddhiste.
Dire que la souffrance, c'est dans la tête parce qu'on est attaché, c'est vraiment n'importe quoi.
Et que lorsqu'il y a un décès, il ne faut pas pleurer ni être triste, j'ai entendu cela aussi  Crying or Very sad 

Nous ne souffrons pas tout le monde au même degré, c'est vrai, mais l'insensibilité ne fait certainement pas le lit de la compassion.

Dims, j'aimerais mieux que vous nous donniez de votre vécu plutôt que des théories. Comment, VOUS, vous réagissez devant telle ou telle situation de souffrance ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 11:05

dims a écrit:
La souffrance provient exclusivement de notre degré d attachement. La souffrance semble belle et bien présente et pourtant la souffrance dépend uniquement de notre état d esprit. Si la souffrance existait réellement alors l impact serait le même pour chacun. Mais la realité est differente car certains vivront un tiraillement profond et d autres ne vivront rien voir un petit inconfort pour une situation similaire.

Oui, mais il y a une différence entre la souffrance psychologique d'une personne suicidaire, la souffrance d'une personne atteinte d'un cancer en phase terminale et la souffrance d'un accidenté de la route qui devient tétraplégique... Je ne parle pas évidemment des "bobos"...

Il est clair que la souffrance est personnelle et que les théories n'y peuvent par grand-chose. Que ce soit psychologiquement ou physiquement, il est quasiment impossible d'aider quelqu'un souffre. Et là je rejoins parfaitement les écrits du père ... rapporté par Espérance. Le seul moyen de soulager une souffrance est de manifester de l'Amour par une présence et des actes simples.

Mais la question de fond ne porte pas sur la provenance psycho-spirituelle de la souffrance. Malgré les niveaux d'attachement qui sont effectivement différents en chacun de nous, on peut observer que de grandes souffrances psychiques et physiques tombent sur de saintes personnes aimantes et altruistes (donc sensées être détachées). C'est dans ces cas précis qu'on a le sentiment d'une injustice et d'une "inutilité évolutive" de la souffrance.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 11:16

Je suis d'accord avec toi Tania, sauf que ce ne serait pas normal par exemple qu'il n'y ait que certaines personnes qui ne souffriraient pas. S'il suffisait de croire en Dieu pour éloigner la souffrance, les églises seraient pleines...

Par contre, je pense que lorsqu' on est proches de quelqu'un, on voudrait prendre sa souffrance en plus de la nôtre.

Et je ne crois pas ni ne souhaite cette théorie bouddhiste du détachement à laquelle d'ailleurs je ne crois pas une seconde.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 15:21

Espérance a écrit:
Je suis d'accord avec toi Tania, sauf que ce ne serait pas normal par exemple qu'il n'y ait que certaines personnes qui ne souffriraient pas.

Oui, ce ne serait pas normal, sauf que ça existe!

J'ai une personne dans mon entourage qui a vécu de ses rentes, donc sans jamais travailler et qui s'est amusée toute sa vie; heureux comme un pape, il a trompé sa femme sans scrupule et il est mort tranquillement dans son lit d'un arrêt cardiaque (mon grand-père, véridique!). Ça parait incroyable et pourtant ça existe. Quelles que soient ses petites souffrances qu'il aurait pu cacher, il est certain que ce n'était que de vulgaires petits bobos comparées à certains...

Le pire c'est qu'il lui suffira de dire oui au Christ et il sera sauvé (il était croyant et même pratiquant!).

Je crois qu'à un certain point ce sont les scrupules et la conscience qui tuent. C'est à se demander si justement il ne vaut pas mieux être inconscient... Quand j'observe ma chatte je me dis: "qu'est-ce qu'elle est heureuse"!

Espérance a écrit:

Et je ne crois pas ni ne souhaite cette théorie bouddhiste du détachement à laquelle d'ailleurs je ne crois pas une seconde.

Elle n'est pas fausse dans son principe, mais il y a quand-même quelque chose qui cloche...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 15:47

Espérance a écrit:
Environ 150 personnes sont venues écouter le père Bruno-Marie Duffé et se laisser interroger au sujet de la souffrance :

Peut-on parler de la souffrance

Quel lien entre souffrance et foi ;peut-on croire quand on souffre ?

De la malédiction à la bénédiction

La grande souffrance interroge directement la foi


Croire c’est faire confiance en quelque un quand je souffre,est-ce que je peux encore me fier à quelque un.

Pour les uns la souffrance est le chemin par excellence de la foi ; pour d’autres, après le Vendredi Saint, il y a Pâques ; la souffrance a du sens si le Christ est ressuscité

Des malades font un procès radical à Dieu ; d’autres disent : heureusement que j’ai la foi sinon je serai déjà mort.

Peut-on parler de la souffrance ?

C’est un défi, un chemin de crête ; on peut tomber soit dans la maladresse soit dans la prétention. La souffrance est une expérience radicale pour laquelle les mots ne tombent pas justes. Elle est silence, vide, solitude.

Le souffrant sollicite le silence ; il demande de la présence, et parfois nous nous endormons comme les disciples à Gethsémani.

Vouloir parler du mal être rajoute de la souffrance à la souffrance ; les bavards sont insupportables. Il ne s’agit pas de ne plus parler, mais de ne pas trop parler, d’être présent. Se tenir là avec ce qui vibre en nous et dans l’autre. Se laisser toucher et vibrer : on est déjà dans l’expérience spirituelle.

Souffrance et solitude


C’est une expérience intime. On souffre seul. Les autres ne peuvent appréhender ; surtout pour les souffrances psychiques. Y a-t-il un autre, (un Autre) pas trop loin sur qui je puisse prendre appui. C’est une question essentielle : tant que je fais l’expérience de cette proximité, je souffre moins ; je peux résister

Souffrance et culpabilité

Dans la nuit de la souffrance me reviennent les passages obscurs de ma vie. La souffrance est une expérience radicale de relecture de sa vie. Suis-je responsable de ma souffrance ? La question est posée dans la Bible.

Souffrance et malédiction


Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pour quoi ? Pour aller où ? Pourquoi faut-il en passer par là ?

Il reste sous jacent qu’une malédiction a été prononcée comme dans l’histoire de Job

Souffrance et question de Dieu

C’est une recherche fondamentale en théologie qui est Dieu si la souffrance existe ?

Si Dieu est Dieu, bon, Tout puissant, libre, qui nous donne la vie, comment peut-il nous laisser dans le malheur,dans le lieu de l’imperfection, des contingences. Toutes les théologies butent sur cette question. Dieu n’intervient pas dans le cours de l’histoire car il nous a donné la liberté d’écrire l’histoire.

Qui est-ce Dieu qui laisse mourir son Fils unique sur une croix ?

Cf le psaume 22 : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

Souffrance et condition mortelle


La souffrance nous fait nous souvenir que nous allons mourir. Notre culture a différé la mort ; elle nous pousse à consommer la vie…

Nous sommes baptisés dans la mort et la résurrection du Christ ; le baptême nous prépare à traverser cette vie. Nous avons besoin d’être accompagnés dans la traversée de ce torrent ; celui qui accompagne, fait la traversée, plonge avec, va vers l’autre rive.

Souffrance et traitement de la douleurNous savons prendre en charge la douleur. Comment tout faire pour que la personne poursuive sa quête ses échanges, ses relations ?

Souffrance comme traversée, et découverte des gestes essentiels de la vie

Jésus dit : « qu ‘est-ce que je peux faire pour toi ? »

Avoir une écoute active, intense qui fait plus mal au dos qu’aux oreilles. On est dans l’affect, l’intellect, la relation spirituelle.

En conclusion :

La question du pourquoi reste, comme une blessure ouverte qui ne se referme pas. Toutes les interprétations sont insuffisantes, même si elles sont nécessaires à notre réflexion.

Dans l’histoire de l’aveugle-né rapportée dans l’évangile de Jean, Jésus invite à refuser la malédiction « qui a péché ? » disent les gens et Jésus répond : « ni lui, ni ses parents mais ..afin que soit manifesté en lui les œuvres de Dieu ».

Enfin s’approcher du souffrant avec délicatesse et des détours comme Jésus qui s’approche de la samaritaine en étant celui qui lui demande un verre d’eau avant de révéler la personne à elle-même. De même les visiteurs d’Abraham au chêne de Mambré.

La souffrance est une invitation à la veille, à l’écoute, à se laisser toucher sans chercher à avoir le dernier mot ; il n’y a que des premiers mots… Sommes nous capable d’aimer silencieusement ?

Bonjour Espérance ;

a propos de la souffrance l'écriture et Jésus par Qui Le Père Divin Qui s’exprime En et Par Son Verbe Unique , Dit que " a cause du péché de l'homme qui a dit oui au Démon qui lui est déchu et donc devenu ennemis de La Vie et Vérité ! "
le monde Céleste dans l’écriture annonce et dénonce a Adam et Eve et a tous ceux qui marcheront dans le péché les conséquence en tout domaine , déjà physique mais aussi spirituelles !
d'on la souffrance tient une trés bonne place même jusque dans la mise au monde des enfants qui en Dieu est Une Joie un Plaisir !

ensuite si Jésus a Souffert il est expliqué en long en large en travers que cela Est vécu pour porter le poids du péché et ses conséquence en ce monde dominé par l'esprit du rebelle !

nul part Jéus ne fait léloge de la souffrance , simplement Il explique que vu le comportement humain en complicité du péché et le comportement spirituel du démon il y na des dégats a réparer !
sinon nul part Jésus ne dit qu'au commencement la Volonté du Père en créant la Vie quand elle marche Unis a Lui et sous la direction de Son Esprit ne veut la souffrance et autre débilités !
il n'y a qu'a relire toutes les fois où Jésus guérit et celles où clairement Il dit faire la Volonté du Père = Qui Dieu EST et là IL rétablit la santé physique ou mental ou spirituelle des personnes comme le Père l'a voulu au commencement !
lorsqu'Il rencontre a la Synagogue la femme pliée en 2 depuis 17ans Il la guérit directement en lui disant simplement quelle se redresse et IL dit clairement que cela est un esclavage du démon ; et non pas un merveilleux cadeau de Son Pére auquel il ne faut pas toucher mais dire Merci !
alors le baratin de sthéologiens merci bien , mais qu'ils fassent donc ce que Jésus faisait et a dit d efaire a ses témoins lors d el'envoi en Mission " sur votr eroute annonçait le Royaume d eDieu guérissez les malades purifiez les lépreux chassez les démons !!

ensuite en verraa ce qu'il reste du baratin sur la souffrance , seul ceux qui en ont la stature spirituelle sont appelé a pouvoir le Vivre , Paul c'est entendu répondre " Ma Grace te suffit Ma Puissance donne oute Sa maesure dans ta faiblesse !" mais là encore on sait que ce n'était pas un probléme physique mais un point faible psychique ou spirituel qui l'humilié et qu'il aurait voulu résoudre lors de son existence en ce monde !

la souffrance je pense savoir un peu ce que c'est, excuse le détail mais ça peut être utile !
2ans d’hôpital a hurlé sur un lit et de s années sous tranquillisant pour stopper des crises de douleurs , amputation d’une jambe 4 fois en 15 ans et diverses opérations , opération de l'autre qui reste avec une grosse infirmité, 4ans de fauteuil roulant et désormais marche avec une jambe artificielle rigide (l'autre jambe ne pouvant porter si la prothèse plie) sourd a 100% in-appareillable, maladie diverses (d'on pancréatite chronique qui implique un diabète sous insuline dû aux traitements et sottises des médecins trop fières ( paroles d'un professeur en lisant mon dossier médicale) !
et je ne te parle pas des magouilles entre l'assurance qui couvrait la machine défectueuse et mon avocat pour m'indemniser le moins possible et les 15ans qu'ils ont mis pour m’indemniser très mal en espérant que je mort dans ce délais !
puis le départ de ma femme parce que c'est pas facile de vivre avec un malade permanent !
et j'ai aussi quitté un ordre religieux parce que personne ne voulait demander a l’évêque ou au pape pourquoi ce silence complice envers le viole des enfants dans l'église , beaucoup m'ont lâchement répondu " que pour eux c'était anormale la gestion de cette affaire que c"tait scandaleux voir criminel, mais qui si ils écrivaient a la hierarchie ils auraient de s problémes !" donc en gros faisons de la compromit ion de la collaboration en lassant les innocents sans défense sans justice et en discréditant Jésus et l’Église, mais sauvons notre Q !

certes on peut s'Unir au Seigneur pour porter la souffrance avec Lui et là il n'y a aucun mystère , "si Le christ Vit en Vous ce n'est que Normal pour ceux qui Aiment Dieu de ne faire Qu'Un avec Lui !" donc de continuer a Vivre le Prix de la Rédemption avec le Fils !

mais le blabla des théoriciens Merci ; j'en connais quelques uns qui sont théologiens qui tiennent de tels propos quand je leurs ai demandé si ils voulaient faire une lettre a la hierarchie tous se sont barrés parce que trop risqué !
ha tiens c'était pourtant l'heure d'une Croix de valeur mais "non merci on préfère ronronner des co,,nn,erie,s que l'on fera bien attention de ne pas mettre en pratique !"

de la souffrance a cause de ces dégâts dans l’Église et la trahison du Christ j'en ai eu et ai encore plus que pour mon accident et la séparation d'avec mon épouse !

et je me réjouis d'entendre François dire haut et fort ce que je n'ai cessé de dire a ses lâches en place et aussi sur ce Forum !!

récemment François a encore redit la responsabilité de la hierarchie et la ch,ia,nlit que c'était !
et que cela plaise ou pas c'est aussi dit a l'encontre de l'ancien pape qui savait !!!

vous verrez que ce pape va s'attirer prochainement des coups parce qu'il dit la Vérité , alors j'espére que vous comprendrez ce que veut dire SOUFFRIR POUR LE CHRIST qui n'a rien a voir avec nos bobos lié au péché trop souvent actif en notre vie !

méditez cela !
1 Jean 3
…8Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable. 9Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu. 10C'est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n'est pas de Dieu, non plus que celui qui n'aime pas son frère.


Jean 1:13
lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

Jean 3:3
Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

1 Pierre 1:23
puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 16:14

Tania et Espérance,
je fais une paire de remarque en bleu dans vos lignes


Tania a écrit:
Espérance a écrit:
Je suis d'accord avec toi Tania, sauf que ce ne serait pas normal par exemple qu'il n'y ait que certaines personnes qui ne souffriraient pas.

Oui, ce ne serait pas normal, sauf que ça existe!

J'ai une personne dans mon entourage qui a vécu de ses rentes, donc sans jamais travailler et qui s'est amusée toute sa vie; heureux comme un pape, il a trompé sa femme sans scrupule et il est mort tranquillement dans son lit d'un arrêt cardiaque (mon grand-père, véridique!). Ça parait incroyable et pourtant ça existe. Quelles que soient ses petites souffrances qu'il aurait pu cacher, il est certain que ce n'était que de vulgaires petits bobos comparées à certains...

Le pire c'est qu'il lui suffira de dire oui au Christ et il sera sauvé (il était croyant et même pratiquant!).

Je crois qu'à un certain point ce sont les scrupules et la conscience qui tuent. C'est à se demander si justement il ne vaut pas mieux être inconscient... Quand j'observe ma chatte je me dis: "qu'est-ce qu'elle est heureuse"!

Jésus nous Sauve est c'est Totalement gratuit !
Sauver ne veut nullement dire " Je vous offre le club Med pour l'Eternité !"
quand Dieu nous Sauve cela veut dire qu'Il nous rachète du pouvoir du démon = qu'Il nous engendre En Son Esprit En Son Royaume du quel nous nous somme exclus en cédant au démon , donc Il (jésus) nous sort du royaume de la mort SPIRITUELLE et nous fait Entrer dans le Royaume Spirituelle de LA VIE ÉTERNELLE par le DON DE SON ESPRIT !
seulement une fois sauver il faut s'y tenir et s'appliquer a mener une vie spirituellement digne de LUi  :sts: !
c'est pas parce que on te sort de ta mer,e dans laquelle tu t'es jeté, que si toute ta vie tu tente d'y revenir qu'a la fin on va te dire " ha bah non Je t'ai sauvé t'y retourne pas !"
désolés Jésus explique que lors du Jugement dernier chacun sera jugé sur ses œuvres !
donc si toute ta vie tu as tirer pour redescendre là où tu as été tiré et qu'en plus tu as accomplit les oeuvres qui sont en accord avec le mal, même si Jésus te dit " Moi Je veux malgré tout te sauver , mais Je ne le peux pas sans ton désir sans ton Amour du Bien alors que choisit tu maintenant ?"
il me semble qu'alors toute la cohérence de l'âme sera de dire , " ben moi je veux ce que j'ai toujours voulu = le Salut parce que c'est mieux mais pas les œuvres ni la Vie que l'on mène dans Ton royaume Seigneur parce que je n'y ai aucun plaisir !"
et là la réponse du christ Est Limpide et tranchante
" arrière de Moi vous qui aimez et pratiquez l'iniquité Je ne vous connais pas !"

pourquoi croyez vous que tant d'âmes sont en sursit dans ce que l’Église appel le purgatoire ? priez le seigneur de vous faire entendre les gémissement de douleur spirituelle de ces âmes et du secourt quelles ont besoin de notre Présence dans la Prière de Communion, vous saurez alors que NUL NE TROMPE Le seigneur et que CHACUN REçOIT SELON SES ACTES !


Espérance a écrit:

Et je ne crois pas ni ne souhaite cette théorie bouddhiste du détachement à laquelle d'ailleurs je ne crois pas une seconde.

Elle n'est pas fausse dans son principe, mais il y a quand-même quelque chose qui cloche...

Tania

sans rechercher la valeur par égoïsme mais parce qu'elle Est valeur Selon Dieu c'est a dire Accueil de LA Présence Divine en proportion de l'oublie de soit ,
l'âme doit rechercher LA Valeur venant de l'Esprit , mais pas l'oublie de soi pour que soi , vive peinardement sans rien voir car cela c'est alors l'inverse de l'oubli de soi , c'est juste la culture du moins disant du plus médiocre ! mais qu’en même un soucis de soi-même avant
tout !
en fait il n'y a pas a rechercher l'oublie de soi, cela ce réalise sans qu'on le sache , plus vous accueillait l'Esprit et Sa Conformité au Christ plus l'Unité Divine = la Trinité qui s'abaisse pour se servir les Uns les Autres se réalise en vous , puisque Unit A l'esprit du Seigneur vous commencer a ne faire plus qu'UN avec Lui !


l'erreur du bouddhisme comme énoncé a plusieurs endroits dans les lignes des uns des autres , semble de chercher a vouloir construire pour la recherche de soi !
alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin le reste ce réalise par l'Unité Divine !
mais est ce que le bouddhisme est bien énoncé et compris ???
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 16:39

Que ce soi une douleur physique ou morale tout dépend de notre degré d attachement. J en ai vu pleurer pour des égratignures et d autres rester paisible avec de sacré blessure.  Et bien Espérance je vous parlerais de mon expérience personnelle. Attention je ne prétend pas ne plus souffrir car des attachements il m en reste et justement ma pratique vise a m en libéré peu a peu. Mais pour vous dire ce que la méditation ma apporté c est une vue neuve, avant la vie etait pour moi une angoisse et extrêmement cruelle a mes yeux,  je vivais dans la peur de la maladie et de la mort que ce soi pour les autres que pour moi, alors que maintenant par la vision profonde que la méditation apporte, je sais pratiquement comment tous fonctionne et existe j ai pu lever une grande partie des voiles de mes illusions. Je vis maintenant ma vie de façon paisible, sans doute et pratiquement sans peur.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 16:51

l'erreur du bouddhisme comme énoncé a plusieurs endroits dans les lignes des uns des autres , semble de chercher a vouloir construire pour la recherche de soi !
alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin le reste ce réalise par l'Unité Divine !
mais est ce que le bouddhisme est bien énoncé et compris ???


Le Bouddhisme n'a jamais été une recherche du soi car ce que l'on réalise c'est qu'il n y a justement pas de soi. Tous ce fond en 1 et donc tout est de la même nature. Le Bouddhisme est la réalisation parfaite de la vacuité.


Dernière édition par dims le Dim 13 Juil 2014, 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 16:52

Théodéric a écrit:


pourquoi croyez vous que tant d'âmes sont en sursit dans ce que l’Église appel le purgatoire ? priez le seigneur de vous faire entendre les gémissement de douleur spirituelle de ces âmes et du secourt quelles ont besoin de notre Présence dans la Prière de Communion, vous saurez alors que NUL NE TROMPE Le seigneur et que CHACUN REçOIT SELON SES ACTES ! [/color]

Cher Théodoric, je connais ton histoire et s'il y en a un qui devrait trouver la répartition des souffrances injuste, c'est bien toi...  neutral 

Pour répondre à ce que je viens d'encadrer, devons-nous comprendre que de toute manière nous devrons tous souffrir tôt ou tard? Et que si ce n'est pas ici ce sera là haut?

Il est vrai que mon grand-père trompait sa femme et qu'il avait peu de scrupules, mais j'ai eu également des grande-tantes qui ont mené une vie heureuse sans souffrir et qui sont mortes aussi tout à fait paisiblement. Il y a de toute manière un gros problème insoluble à ce niveau.

Théodéric a écrit:

l'erreur du bouddhisme comme énoncé a plusieurs endroits dans les lignes des uns des autres , semble de chercher a vouloir construire pour la recherche de soi !
alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin le reste ce réalise par l'Unité Divine !
mais est ce que le bouddhisme est bien énoncé et compris ???

Non Théodoric, Dim va sauter là dessus à point joint. Le bouddhisme ce n'est pas le recherche du soi, mais du non soi. C'est seulement que le non soi arrive au néant si parallèlement il n'y a pas le travail EXPÉRIMENTAL de l'Amour et la compassion, . Les deux sont donc complémentaires et indispensables et c'est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés Dim et moi.

Par contre je suis de ton avis quand tu dis "alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin, le reste se réalise par l'Unité Divine !" Logiquement il n'y a pas un travail du non soi à faire, mais je ne voudrais pas relancer la polémique avec Dim. Je préfère dire que les deux travaux sont complémentaires. Dire que le travail par la méditation est  inutile est également faux.

Mais, concernant la souffrance, Dim n'a pas vraiment parlé du travail sur le "soi", mais du détachement. Il dit que ce sont les attachements qui engendrent la souffrance. Cependant, quand on lit ton tracé de vie, on se demande vraiment quels sont les attachements qui t'apportent toute ces souffrances que tu endures. A la finalité c'est vrai, ce n'est pas le bouddhisme et ses théories qui peuvent te permettre d'accepter ta souffrance, mais bien le Christ. Si tu n'étais pas attaché au Christ, comment pourrais-tu supporter toute cette souffrance?

Dim vient d'ailleurs de te répondre et nos post se sont croisés.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 17:09

Tania le non soi au sens de la vacuité ne peut pas se produire sans l'amour. Je penses que tu parles plutôt d'une vue nihiliste en disant un non soi qui se réalise seul ? Car la vision nihiliste tout comme la vision éternaliste sont en vérité toutes les 2 construites par l'illusion d'un soi.

Si tu veux dire par exemple qu'il n y a pas de soi c'est forcément avoir la représentation d'un soi qui lui existerais bien. C'est pour cela quand je parle de non soi cela veux plutôt dire ni soi et ni non soi, c'est cela la vacuité.
Effectivement je comprends maintenant que quand je te parles de non soi, tu te représentes une vue nihiliste. Et effectivement la je te rejoins sur le fait que tomber dans une vue nihiliste entraîne la dépression et la souffrance tout comme être dans une vue éternaliste.


Dernière édition par dims le Dim 13 Juil 2014, 17:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 17:29

Tania a écrit:

Mais, concernant la souffrance, Dim n'a pas vraiment parlé du travail sur le "soi", mais du détachement. Il dit que ce sont les attachements qui engendrent la souffrance. Cependant, quand on lit ton tracé de vie, on se demande vraiment quels sont les attachements qui t'apportent toute ces souffrances que tu endures. A la finalité c'est vrai, ce n'est pas le bouddhisme et ses théories qui peuvent te permettre d'accepter ta souffrance, mais bien le Christ. Si tu n'étais pas attaché au Christ, comment pourrais-tu supporter toute cette souffrance?

Dim vient d'ailleurs de te répondre et nos post se sont croisés.

Tania

Les attachements peuvent être grossiers comme subtils et ils caractérisent vraiment tout notre être que ce soit jusqu'à notre façon de penser, de parler ou de se déplacer. Et bien souvent quand on est prit dans l'illusion de ces attachements et bien on ne se rend même pas compte à quel point nous sommes sous leurs emprises. On ne veut surtout pas y croire et encore moins le voir.
Et donc c'est pour cela que je ne dirais ce que sont réellement ces attachements, car l'illusion que crée ces attachements est parfois tellement puissante que mes propos seraient vécu comme une indignation pour certains, moi même avant je ne les aurais pas accepté. Il préférable que chacun le réalise de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 18:29

dims a écrit:
Que ce soi une douleur physique ou morale tout dépend de notre degré d attachement. J en ai vu pleurer pour des égratignures et d autres rester paisible avec de sacré blessure.  Et bien Espérance je vous parlerais de mon expérience personnelle. Attention je ne prétend pas ne plus souffrir car des attachements il m en reste et justement ma pratique vise a m en libéré peu a peu. Mais pour vous dire ce que la méditation ma apporté c est une vue neuve, avant la vie etait pour moi une angoisse et extrêmement cruelle a mes yeux,  je vivais dans la peur de la maladie et de la mort que ce soi pour les autres que pour moi, alors que maintenant par la vision profonde que la méditation apporte, je sais pratiquement comment tous fonctionne et existe j ai pu lever une grande partie des voiles de mes illusions. Je vis maintenant ma vie de façon paisible, sans doute et pratiquement sans peur.

Bonsoir Dims;

ma questionen te lisant , est :

et avec tout cela tu connais quelqu'un qui Soit Je suis, ou te voila maitre de ton non soi (ou soi comme tu voudras) !
car si le but de tout cela est de juste finir ^par se dire je n'ai plus peur et je sais comment cela marche , je trouve que l'on fini bien seul !
vis tu une plus grande communion avec tout et tous un Amour a offrir sans ce soucier si ceci cela ?

j'avoue que ta réponse me laisse perplexe, mais elle est courte donc ??

si je parle de mon expérience=accident, ce n'est pas pour être vu, mais pour tenter de dire que sans La Personne Divine de Jésus entant que Vie Spirituelle, même si j'avais pu supporter cela a cause de mon tempérament ou caractère ou force d’âme, je serais resté seul ; alors que Là je ne le suis jamais et que si l'accident et la souffrance je les ai vécu et vie encore cela Jésus n'y est pour RIEN !
Il Est Venu parce que Je le cherchais avec impatience et que je m'étais condamner a mort d'une façon ou d’une autre et comme cela ne correspond pas du tout a la Volonté Divine Il a mis fin au cirque !  

mon accident n'a pas de sens et surtout pas la Volonté de Dieu afin de permettre patati patata !
Il était Là avant autant qu’après simplement je ne regardais là où il fallait !

si j'avais 2 jambes l'ouie la santé Il ne serait pas moins proche aujourd'hui et le travail a faire ne serais pas moindre ni plus exigeant simple autre qu'infirme !
les personnes valides offrent ce qu'elles ont les infirmes de même, même si parfois c'est ce que je n'ai pas !  Very Happy 

Bien a toi !  :fleur  6:


Dernière édition par Théodéric le Dim 13 Juil 2014, 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 18:42

Oui, Théodéric, je vous crois parce que j'ai été plusieurs années infirmière bénévole à Lourdes et avoir cotoyé de grands malades et de grands handicapés m'a fait découvrir la joie de croire et d'accepter les souffrances.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?   Dim 13 Juil 2014, 19:49

Tania je te répond en bleu !!!

Tania a écrit:
Théodéric a écrit:


pourquoi croyez vous que tant d'âmes sont en sursit dans ce que l’Église appel le purgatoire ? priez le seigneur de vous faire entendre les gémissement de douleur spirituelle de ces âmes et du secourt quelles ont besoin de notre Présence dans la Prière de Communion, vous saurez alors que NUL NE TROMPE Le seigneur et que CHACUN REçOIT SELON SES ACTES ! [/color]

Cher Théodoric, je connais ton histoire et s'il y en a un qui devrait trouver la répartition des souffrances injuste, c'est bien toi...  neutral 

Pour répondre à ce que je viens d'encadrer, devons-nous comprendre que de toute manière nous devrons tous souffrir tôt ou tard? Et que si ce n'est pas ici ce sera là haut?

non je ne tente pas de dire cela du tout OUF !!!!  Very Happy  Very Happy 

la souffrance qu'ils ont c'est de se rendre compte qu'ils ont coupé le lien entre eux et l'Unité Divine encore une fois et qu'ils ne désir pas l'enfer et la soumission au démon (au moins pas lucidement) ils ont choisi l'égoïsme et de ce fait se rendent compte que leur cœur n'a pas réellement dit OUi a la Vérité Proposée en Christ , du coup ils ne peuvent entrer au Royaume car ils sont sur un non choix cohérent entre leur attitude durant la vie en ce monde et leur cœur !

le l'ai déjà écrit et je le ré écrit , un jour une personne que j'aimais et aime encore a quitté ce monde , je l'avais toujours senti étrange au fond de moi une tristesse me heurtée sans cesse en sa compagnie bien que je l'aimais et que l'on ai été proche j'avais toujours une répulsion mais je l'aimais !
en grandissant je lui ai parlé de Jésus, de l'Evangile, du Salut !

(je raconte la petite histoire elle peut arriver a tous !)
quand elle a été seule sur ces vieux jours, pour le peu que j'ai pu faire je suis quand même l'une des rares personnes qui suit resté proche d'elle !
lors du jour de son départ de ce monde bien qu’elle soit devenue aveugle (3 jours avant) je suis entré dans sa chambre d’hôpital où une bonne dizaines de personnes étaient là ; sans que j'ai fait aucun bruit permettant de m'identifier plus qu'un autre , elle a sursauté et c'est tournée vers moi en criant mon nom , les autres ont été surprit car elle n'avait reconnue personne ! elle ne m'a pas vu des yeux humains mais spirituels ! (sinon c'était impossible de savoir que j'étais là ou là)
elle m'a pris dans ces bras très longtemps , j'ai compris qu'elle savait que c'était la fin et que je devais prier pour elle !
les médecins ont rassurés la famille en disant elle va mieux !
moi j'ai dis a la famille, elle part rapidement !
quelques heures après a la maison ils buvaient tous le champagne car ils y croyaient au blabla médicale et en plus c'était réunion de famille , le téléphone sonne ; "elle vient de mourir !"

donc j'ai prié pour elle parce que je comprenais qu'elle avait un problème spirituel , mais je sais qu'elle n'a jamais trompé son époux ni fait du mal, pas au moins agressif matériel,
son problème c'est quoi alors ?? hé bien elle a fait des non choix toute sa vie , lorsqu'il aurait fallu choisir entre oui ou non c'était plutôt 'no réponse !" ce qui veut dire que quand elle savait que c'était bien mais que cela allait engendrer des difficulté ou de la défaveur , elle s'abstenait e choisir laissant (pourrir) pour l'inverse c'était de même !
a ce jeu là tu ne batit pas ton âme spirituellement tu la ruine malgré tout ! et quan tu quitte ce monde tu es incapable de choisir le Christ ou d ele rejeter car ta vie durant tu aura était ni oui ni non !
Jésus nous a expliquait qu'il nous faut choisir entre " un Oui qui soit OUI un Non qui soit NON ! le reste vient du démon !" en fait notre vie est dans sa logique uen réponse une prononciation de notre volonté Oui ou NON et au dernier jour on est face a l'évidence du choix que l'on a prononcé !!
alors pourquoi le purgatoire ?
pour cette personne j'ai été emmené la rencontré au delà de ce monde dans un endroit incroyablement moche je n'aurais jamais imaginé un lieu si morne triste fade antipathique obscure et sans espérance je manque de mots !!
elle était là sur une terre sombre et sans vie pa sun arbre un rayon de lumière rien de vivant une tristesse infinie une désolation, pourtant elle était là non plus la petite dame que j'avais connue, mais l'âme que Dieu crée a l'origine, une stature spirituelle que l'on ne perçoit pas en ce monde, habillée d'une expression forte e noblesse (royauté) (nous sommes tous enfant de Roi lors de notre Création, mais encore plus en tant que Baptisé !
elle m'a simplement dit de cœur a cœur "aide moi !" !
j'ai été ramené en ce monde, je mettais (endormie ) a mon bureau où je prie , je me suis réveillé comme tiré d'un autre monde !
j'ai prié pour elle et demandé a un ami prêtre de célébrer a son intention !
après une 15aine de jours j'ai été ramené là où elle était monde toujours infiniment triste sans espérance , elle était assez éloignée de moi sur un petit monticule , elle m'a regardé un instant puis c'est tournée en regardant en haut une Lumière Est apparue elle a disparut dedans !
cette Lumière était celle du Christ ! moi on m'a ramené ici !
donc si il y a souffrance , elle provient de la perpétuation de la rupture , il n'y a aucune intention Divine de nous faire souffrir , la souffrance nous la créons nous même, on bâtit notre vie notre âme notre présent et avenir spirituel en Joie ou en souffrances suivant nos choix qui sont ou des ouvertures sur l’Éternité ou des portes fermées des rejets du bien par égoïsme orgueil mépris etc etc !
cette femme, c'était ma grand mère une femme très simple qi au yeux des hommes a élevés ses enfants sans histoire et n'a jamais frappé un chat !
et pourtant elle s'est retrouvée aux portes de l'enfer !!
l'Amour LA Vérité EST UN CHOIX ET DES ACTES COHÉRENTS AVEC CE CHOIX !
les humains veulent que tout ce règle de manière naturelle et légalistes, comme dans la nature , pas grand chose a faire la nourriture pousse aux arbres; je choisis le moins compliqué là ou cela m'engage le moins , la loi est répandue dans la nature je la subie on me reprochera pas d'avoir choisit la survie , les autres le font aussi , même la légitime défense !
mais cela c'est la loi de la jungle la survie des fauves !
ce n'est pas cela QUE JÉSUS nous a offert et transmit ! c'est toute la différence entre un Baptisé et un homme qui en est resté a la vie ; avant la venu du Sauveur !
j'aimerais convaincre chacun de faire attention a ses choix ou ses non choix ses fuites ses conforts ses réactions plutot qu'actions , car ce qu'y m'a été donné de voir je peux dire que c'est terrible !!
cela aurait pu durer pour elle , je ne sais combien de temps, mais il n'y avait pas de notion de temps c'était la présence du non sens vide n'importe où , ou que tu ailles cela ne menait a rien , c'était certainement un peu le fait du résultat des non choix de sa vie !!

depuis j'ai beaucoup prié pour toute ma famille qui a quitté ce monde et aussi pour pas mal d'amis qui ont menés des vies décousues !!
nous sommes tous frères parce qu'il n'y a qu'UN Père nous prenons cela trop a la légère, et quand la vie ici finie c'est beaucoup plus criant d'évidence encore quand les âmes recouvrent leur apparence filiales spirituelles !
Priez pour vos famille, toi pour ton grand père demande l'aide du Christ, quand une âme est extraite du purgatoire , vous êtes prévenue intérieurement , car pour ceux qui sont au Ciel c'est une grande Joie et pour Dieu Lui Même aussi !
nous ne pouvons pas changer tout le monde, (car tout le monde c'est la part de chacun qui est le monde) mais pour ceux que nous pouvons atteindre ici et au delà pour eux cela change tout et pour l’Éternité




Il est vrai que mon grand-père trompait sa femme et qu'il avait peu de scrupules, mais j'ai eu également des grande-tantes qui ont mené une vie heureuse sans souffrir et qui sont mortes aussi tout à fait paisiblement. Il y a de toute manière un gros problème insoluble à ce niveau.

seul le Seigneur et l'Esprit peuvent nous dire qui est arrivé de l'autre coté sans encombre !
il suffit de prier sans inquiétude juste pour la Compagnie du Ciel et par Amour, et si on veut te faire savoir que tu peux aider une personne qui est a la peine, tu le saura intérieurement, ensuite a toi de faire ce que l'Amour implique en compagnie du Saint Esprit et de la Famille Céleste !
il faut apprendre a dépasser nos sentiments de famille humaine et notre coté affectif un peu naïf, mais bon on apprend a marcher en marchant et aussi en tombant  :mdr: 


Théodéric a écrit:

l'erreur du bouddhisme comme énoncé a plusieurs endroits dans les lignes des uns des autres , semble de chercher a vouloir construire pour la recherche de soi !
alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin le reste ce réalise par l'Unité Divine !
mais est ce que le bouddhisme est bien énoncé et compris ???

Non Théodoric, Dim va sauter là dessus à point joint. Le bouddhisme ce n'est pas le recherche du soi, mais du non soi. C'est seulement que le non soi arrive au néant si parallèlement il n'y a pas le travail EXPÉRIMENTAL de l'Amour et la compassion, . Les deux sont donc complémentaires et indispensables et c'est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés Dim et moi.

le non soi c'est s'embarrasser de soi, quand tu trouves le Christ tu n'as pas soucis de t'embarrasser de toi , quand tu veux le suivre , tu vois le moment venu ce qui te freine si bien pour avancer !
mais bon ça passera a Dims a toi et a moi aussi !  :beret: 


Par contre je suis de ton avis quand tu dis "alors qu'en Christ on ne cherche pas pour soi , on Accueil l’Hôte Divin, le reste se réalise par l'Unité Divine !" Logiquement il n'y a pas un travail du non soi à faire, mais je ne voudrais pas relancer la polémique avec Dim. Je préfère dire que les deux travaux sont complémentaires. Dire que le travail par la méditation est  inutile est également faux.

méditer sert a pointer l'objet avec précision (pour moi c'est ainsi)
la méditation ne te change pas c'est Celui que tu regardes et qui te regardes Qui te changes !
sinon nous n'aurions besoin de personne pour évoluer et la Vérité de l'Esprit Divin Est La Communion et Union , sinon Dieu serait le roi de l'Egoïsme , mais non IL n'avait besoin de Rien ni personne , et pourtant Il est 1 en 3 Personnes
et l'Esprit 1 est justement Cet Réalité Offerte a Toute Créature de Vivre de Ce Principe 1 et 3 = JE TU IL !
NOUS VOUS ILS !
l'Esprit Saint Est le Singulier-Pluriel Divin
c'est Cette réalité que l'on retrouve dans chaque personne du couple puis le Couple et ensuite l'enfant,
qui fera ensuite tout au Singulier- pluriel comme l'Esprit Saint !


Mais, concernant la souffrance, Dim n'a pas vraiment parlé du travail sur le "soi", mais du détachement. Il dit que ce sont les attachements qui engendrent la souffrance. Cependant, quand on lit ton tracé de vie, on se demande vraiment quels sont les attachements qui t'apportent toute ces souffrances que tu endures. A la finalité c'est vrai, ce n'est pas le bouddhisme et ses théories qui peuvent te permettre d'accepter ta souffrance, mais bien le Christ. Si tu n'étais pas attaché au Christ, comment pourrais-tu supporter toute cette souffrance?

l’indifférence est a mon avis une erreur , il vaudrait mieux parler d'acceptation voir de désir si la souffrance Unis au christ en nous , est vécue par Amour dans l'Esprit de Rédemption puis-qu’alors comme dit Paul " ce n'est plus moi qui vit mais Christ en moi !"
là la vacuité est servit en double mesure et pas d'embarras a s'oublier ou pas , mais juste le Vivre dans l'Amour !

Bonne soirée a toi


Dim vient d'ailleurs de te répondre et nos post se sont croisés.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi certains souffrent énormément et d'autres non?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Effets des changements terrestres.(Hathors)
» Pourquoi certains ovnis ne sont pas Aérodynamiques?
» Pourquoi certains maréchaux ont voté la mort de Ney ?
» ma fille de 5 ans baille excessivement
» Transpiration excessive la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: