DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Lebob



Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Sam 28 Juin 2014, 15:24

Ne juge pas les autres car tu ne sais pas qui te jugeras.

Es-tu bien certain que dieu, s'il existe, n'est pas une femme juive de race noire?[/quote]

bonjour

stupide raisonnement, en qualité d'agnostique[/quote]

Non, très logique au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Sam 28 Juin 2014, 16:45

safir97 a écrit:
eric121 a écrit:
safir97 a écrit:


l'Enfer sera ta demeure

phrase de haine inspirée du Coran

bonjour

non

tu es non croyant,ta destination sera l’abîme profonde..

et je ne vois pas en quoi ceci te choque.....nous savons que tous les non croyons subiront Saquar

Si ! c'est bien une phrase de haine inspirée du Coran... il y a des dizaines de versets où le Coran promet l'enfer aux non musulmans.
Je ne sais pas ce qu'est Saqar, mais il n'y a que les musulmans qui y croient
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 29 Juin 2014, 07:37

Ces derniers messages n'ont aucun rapport avec le sujet ! carton rouge 
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 29 Juin 2014, 15:25

les hébreux existaient à cette époque, safir. c'est déja le peuple juif, ses ancétres. l'archéologie le démontre.


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 29 Juin 2014, 15:34

un article interessant.

quand il y a des enlévements d'israélites, des missiles sur israel, par milliers, depuis gaza ou depuis le Liban, ou des attentats antijuifs, des politiques disent tout à coup" ne faites pas de réponse disproportionnée".

or il n'y a qu'a Israel que l'ont dit celà.

à personne d'autre.
Alors que les israéliens se sont toujours retenus, infiniment retenus. et toujours éviter de tuer des civils, avec d'infinis éfforts.
n'importe quelle autre armée, qu'elle soit russe ou arabe, etc.. aurait déja détruit, à sa place,  gaza menu-menu, si les russes et autres avaient été attaqués comme l'a été israel. on ne demande qu'a israel, exclusivement, de se laisser bafouer. "tendez l'autre joue.."

un article exprime cette étrange exigeance exclusive, unique au monde.

---

http://jssnews.com/2014/06/29/riposte-proportionnee-par-serge-salfati/

Riposte proportionnée
source jssnews/serge salfati

Le concept de riposte proportionnée est unique dans l’histoire et ne semble devoir s’appliquer qu’à l’état d’Israël.

En deux mots il s’agirait quand celui ci est attaqué, de le brider dans sa capacité de riposte et donc de dissuasion en retenant une partie de ses moyens militaires.

L’ineptie en découlant consiste à faire de l’agressé un agresseur si, mais quelle drôle d’idée, celui ci venait à faire en sorte d’anéantir son ennemi afin de procurer la sécurité à ses citoyens et à garantir l’intégrité de son territoire.

On peut se demander à qui la communauté internationale pourrait bien avoir l’incongruité de demander l’application de ce même délirant principe si ce n’est a Israël.

Pourtant le champs d’application d’une si brillante idée est sans fin, aujourd’hui comme hier, et pourrait se généraliser demain.

Quelques exemples peuvent nous édifier, quand l’Allemagne nazie envahit la Pologne a t’on entendu la SDN demander à celle ci de retenir ses coups ?, plus près de nous, à quelle moment avons nous vu évoquer « la riposte proportionnée » lors de la Guerre des Malouines, ou la Grande Bretagne n’hésita pas à massacrer la fine fleur de la jeunesse argentine pour préserver une bribe infime de son empire colonial ?, encore plus proche, François Hollande a t’il fait une seule fois mention de cette fameuse « riposte proportionnée » quand se jetant au secours de son vassal africain, le Mali, il tira comme au ball trap la bande de brigands islamiques qui avait imaginé en prendre le contrôle ?

Non, à aucun moment cette merveilleuse notion n’est apparue dans la dialectique de guerre ayant cours au moment des faits évoqués.

En revanche ce concept est au centre de toutes les interventions Occidentales ou Onusiennes, au nom d’une humanité unilatérale, qui permet de condamner l’élimination ciblée de terroristes assassins mais aussi de passer dans un assourdissant silence le kidnapping crapuleux de trois adolescent juifs…

Une partie du grotesque de l’histoire nous est fourni par l’ensemble du monde musulman et de ses obligés, qui sont comme le sait tout un chacun si attaché aux valeurs humaines, qui criant comme un seul homme au génocide, nous laisse entrevoir a chaque conflit fratricide à grand coup d’armes chimiques l’idée qu’ils se font de la proportionnalité de leur riposte.


Alors qu’est ce qu’en vérité cette curieuse notion dont Israël est le seul état à avoir l’obligation de pratiquer ?, c’est avant tout une renonciation unilatérale au droit à la légitime défense, puisque chaque réaction sera forcément qualifié de disproportionnée, notion volontairement subjective.

C’est aussi une atteinte inadmissible pour toute autre nation à sa souveraineté, car en bridant par des pressions illégitimes une réaction militaire on entend se substituer à la volonté souveraine du peuple israélien s’exprimant par la voix de ses dirigeants.

C’est surtout l’expression larvée de la non reconnaissance d’Israël et l’affirmation de son caractère « temporaire » puisqu’une nation à qui on enlève tout droit a se défendre est condamnée à disparaître selon l’expérience de la Tchécoslovaquie après les accords de Munich en 1938.

Reste à définir ce qu’est une juste proportionnalité en matière de riposte militaire, aujourd’hui des centaines de missiles tombent chaque année sur Israël dans l’indifférence générale de la communauté internationale qui ne parait réagir que quand Israël se décide à répliquer timidement.

Dans un précédent article j’évoquais l’impérieuse nécessité de faire subir à nos adversaires le sort qu’ils réservent à nos otages, tant dans le traitement que dans le volume, ainsi si il doit y avoir libération d’un de nos otages l’échange ne pourra porter que sur un terroriste légalement condamné et cela à titre tout à fait exceptionnel.

Si les informations nous parvenant de ces otages sur leur état de santé par exemple sont inexistante, si les visites d’un organisme international, si les familles ou les lettres ne peuvent parvenir jusqu’à eux, alors Israël doit instaurer une réciprocité parfaite concernant les détenus qu’il détient, et cela sans état d’âme.

Concernant les actes de guerre il doit en être de même, quand dix missiles sont tirés sur le territoire israélien alors dix missiles doivent frapper les zones indûment administrées par l’une ou l’autre des pseudos autorités arabes dites « palestiniennes ».

Pas un de plus pas un de moins, et cela sans se soucier de savoir qui, comment et pourquoi ces engins de mort ont été tirés.

Et puisque Israël est condamnée d’avance par une communauté internationale lâche et aveugle le temps n’est plus aux problèmes de conscience déplacés.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 29 Juin 2014, 16:38

tu as raison, safir .

Après la disparition du polythéisme et l'exil à Babylone, à la fin du VIIe siècle av. J.-C., les Juifs remplacent les Israélites.
C'est à partir du XIXe siècle, sous l'influence des idées laïques et nationalistes en occident, qu'une redéfinition politique et nationale de l'identité juive est mise en avant.


sur les dalles égyptiennes, le mot israel est écrit. c'est le peuple d'israel, et des sources archéologiques montrent des écrits en hébreux.
La plus ancienne source documentaire extra-biblique sur les Israélites est la stèle de Mérenptah, datée de -1207 et trouvée en 1896 dans le sud de l'actuel Israël. Dans cette stèle, le pharaon Mérenptah proclame : « Israël est détruit, sa semence même n’est plus ». Le déterminatif des hiéroglyphes signifiant Israël (un homme, une femme et les trois traits marquant le pluriel), précise que le mot désigne une population.
Les Juifs (hébreu : יְהוּדִים / yehoudim, grec ancien : Ἰουδαῖοι / Ioudaĩoi, latin : Iudaei, etc.) sont les membres d’un peuple lié à sa propre religion, le judaïsme, et au sens large du terme à une appartenance ethnique et religieuse.

La tradition juive retrace leur ascendance aux patriarches Abraham, Isaac et Jacob également appelé Israël. Ils peuplent la Judée et le royaume d'Israël.

Dès les premiers Livres de la Torah, les « Enfants d’Israël » sont à la fois présentés comme un groupe religieux (pratiquant un culte monothéiste et comme un peuple, le « peuple d'Israël ». Leur dieu, dont le Nom ineffable est transcrit sous la forme du tétragramme YHWH, les appelle « Mon peuple ».


À ce stade, cependant, le « peuple d'Israël » n'est pas présenté comme une nation au sens étatique du terme. Cette notion apparaît dans les Livres prophétiques avec le récit de la royauté de Saül, datée par la tradition aux alentours de l’an 1000 AEC : « Samuel dit à tout le peuple : Voyez-vous celui que l’Éternel a choisi ? […] Et tout le peuple poussa des cris, et dit : Vive le roi ! ».
À compter du livre de Samuel, la Bible affirme de façon permanente qu'il est de la volonté de Dieu que les Israélites soient son peuple, mais aussi qu'ils soient un royaume, sous une direction politique unique, la dynastie Davidique dont viendra un jour futur le Messie.

Les Israélites, au terme d'une évolution allant de la Genèse au premier livre de Samuel sont ainsi dotés d'une triple caractéristique par la Bible : ils sont un groupe religieux, un peuple et une nation.
Le royaume de Samarie a été envahi et détruit par l'Assyrie en 722 av. J.-C., qui en a fait une de ses provinces. Le royaume de Juda survécut jusqu'à sa destruction par les Babyloniens en 586 av. J.-C. et à la déportation d'une partie de sa population à Babylone (sans doute essentiellement l'élite). « Le VIe siècle av. J.-C. a été décisif dans l'histoire des Juifs. En fait, on peut dire qu'il en constitue le véritable commencement, car il voit s'opérer une mutation fondamentale : la fin du temps des Hébreux et de l'hébraïsme, la naissance du temps des Juifs et du judaïsme ». Le destin des Israélites du Sud, en particulier de l'élite déportée en Mésopotamie devient totalement distinct de celui des Israélites du Nord.

La population installée à Babylone semble avoir rompu de façon définitive avec le polythéisme. La Bible cesse en effet ses accusations régulières sur ce thème. Les formes fondamentales du monothéisme juif semblent s'être définitivement imposées dans l'épreuve de l'exil.

Les Juifs ne seront plus indépendants avant la monarchie hasmonéenne, vers 140 av. J.-C.. Ils ne vivront plus exclusivement en Judée, mais se répandront progressivement à travers le Moyen-Orient à partir de la Babylonie.

Après la libération des exilés par l'Empereur perse Cyrus II en 537 av. J.-C., celui-ci leur donne la permission de retourner dans leur pays d'origine et de rebâtir le temple de Jérusalem détruit en 586.
-ce qui fut aussi le souhait, plus récent, de Napoléon Bonaparte, que les israélites reconstruisent leur temple, et Népoléon déclara que s'il était à la tete de ce peuple, il le rebatirait, de plein droit.-

--

Le 15 mai 1948 est proclamé l'État d'Israël. La déclaration d'indépendance du 14 mai indique « Eretz Israël est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là que se forma son caractère spirituel, religieux et national. […] Contraint à l'exil, le peuple juif demeura fidèle au pays d'Israël à travers toutes les dispersions, priant sans cesse pour y revenir, toujours avec l'espoir d'y restaurer sa liberté nationale. […] C'est de plus, le droit naturel du peuple juif d'être une nation comme les autres nations et de devenir maître de son destin dans son propre État souverain. […] L'État d'Israël sera ouvert à l'immigration des Juifs de tous les pays […] il garantira la pleine liberté de conscience, de culte, d'éducation et de culture. […] Confiant en l'Éternel tout-puissant, nous signons cette déclaration sur le sol de la patrie[60] ».

Les références au « peuple juif » (terme utilisé huit fois dans le texte) sont essentiellement faites sous l'angle national : les termes « nation », « national », « pays » ou « État » appliqués au « peuple juif » ou à la « terre d'Israël » sont utilisés 39 fois.

À l'inverse, les références à la religion juive sont limitées à trois passages. Il est au départ fait mention du « caractère spirituel, religieux et national » du peuple juif, qui a fait « don de la Bible au monde entier ». Il est plus loin indiqué que « le peuple juif demeura fidèle au pays d'Israël à travers toutes les dispersions, priant sans cesse pour y revenir », mais la notion de prière peut ici s'interpréter de façon religieuse ou laïque. La dernière allusion au religieux est aussi la plus appuyée, puisqu'elle indique que les signataires de la déclaration d'indépendance sont « confiants en l'Éternel tout-puissant ».

La déclaration d'indépendance reprend la démarche qui était majoritairement celle du sionisme depuis son origine : renforcer fortement la dimension nationale du fait juif (la notion de peuple débouchant pour les sionistes de façon étroite sur la notion de nation), et atténuer sa dimension religieuse, mais sans la nier.

La première version de la loi du retour (1950), précise que tout Juif a droit à l'émigration vers Israël, mais ne précise pas ce qu’est un Juif. Les premières instructions ministérielles données indiquaient d'ailleurs que toute personne revendiquant de bonne foi sa judaïté devait être acceptée. L’État juif refusait de rentrer ainsi dans une définition religieuse de la judaïté, et insistait plutôt sur une vision plus nationaliste : le sentiment commun d'appartenance.

--

je pense qu'a chaque seconde, le peuple juif se recrée.. la formation de l'identité juive est multiple.
il ne peux se définir simplement. le plus petit commun multiple est assez indéfini ..

il y a les Juifs (avec une majuscule — les « personnes descendant de l'ancien peuple d'Israël ») et les juifs (sans majuscule — « personnes qui professent le judaïsme »).
Ceux qui ont décidés de l'etre, le sentiment d'etre de culture juive, etc..
pour moi, ils ont tous raison.

Dans certains débats, des antijuifs veulent imposer leur vue de ce que doit etre un juif, et pouvoir ensuite affirmer que les juifs, celà n'existe pas, niant alors le sionisme comme un droit légitime historique, bafouant les droits internationaux des juifs sur la région nommée palestine par les romains, textes signés par la SDN(société des nations) en 1921, qui font jurisprudence internationale.
Selon le Larousse encyclopédique de 1987, un peuple est un « ensemble d'hommes habitant ou non un même territoire et constituant une communauté sociale ou culturelle ».
le peuple juif se recrée indéfiniment.

la notion biblique "peuple d'Israel" inclut donc la notion sioniste liée à cette région.
la foi et la pratique religieuse inclut la notion sioniste "l'an prochain à jérusalem", "si je t'oublie, Jérusalem"; critiquer ce lien sioniste, cette foi dans le retour et la récupération du droit, cette justice demandée dans la priére, c'est nier aussi cette foi.
je pense aussi que seul l'individu lui-meme peux faire ce choix de se définir. pour moi est juif celui qui veux l'etre, et un rabbin ne sera pas d'accord sur mon point de vue, mais je me moquerait de son point de vue.
a chaque mutation, chaque battement de cil, il est, à chaque fois. les juifs ne sont pas d'accord entre eux pour se définir eux-memes. ce n'est pas que de la foi, que de la migration, que de la philosophie, que de la filiation.  il y a des débats, de cent pages, et il n'ont pas pu réaliser de définition emportant tout les suffrages.
Mais ils sont.
La Shoah a fortement contribué à renforcer cette dimension de peuple : qu'ils soient religieux, socialistes, sionistes, assimilés, convertis, et quelle que soit leur nationalité, les Juifs ont alors été considérés comme un ensemble homogène à exterminer, ce qui a fortement renforcé le sentiment d'avoir un destin commun.

Avant la Révolution française, le terme de nation était quasiment un synonyme de celui de peuple. On parle donc souvent (Voltaire, notamment), de « nation juive », au sens de peuple juif.


j'en avait mis des liens et extraits de débat a ce propos, ce qu'est etre juif, dans mes anciens sujets sur le moyen orient.
il serait fort téméraire que de croire en donner une définition concise ou simple.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 01:12

je ne regarde jamais le football.
j'ai profite de l'abonnement d'un ami pour voir la fin de costa rica-grece, ce soir.
avec un abonnement a une chaine du qatarienne sur une box, specialisee dans le sport

j'etais en joie de voir la grece perdre, voici pourquoi, la faute a la societe grecque fortement raciste.
pourtant je suis alle deja en grece , magnifique pays ..

http://www.noemiegrynberg.com/pages/communaute/la-grece-aujourd-hui-un-antisemitisme-enracine.html


source noemie grynberg


La haine grecque des Juifs ne date pas d’hier. Remontant à l’antiquité, elle a d’abord été d’ordre philosophique (ontologique) et métaphysique. Avec l’arrivée de l’orthodoxie chrétienne, une dimension religieuse et spirituelle s’y est ajoutée. Aujourd’hui, la Grèce reste un pays très ouvertement antisémite, aboutissement de plusieurs milliers d’années d’histoire conflictuelle opposant universalisme à particularisme.

Sur les 50.000 Juifs vivant en Grèce avant la Seconde Guerre Mondiale, principalement à Salonique, 86% ont été assassinés par les nazis. Mais cette extermination, à peine évoquée dans les livres de classe, reste largement tabou dans le pays.

Les causes actuelles
Plusieurs facteurs expliquent la perduration de l’antisémitisme en Grèce de nos jours alors que la communauté juive ne compte plus que 6.000 membres. Premièrement, le facteur religieux. En effet, le rôle de l’église pèse considérablement. Aujourd’hui encore, l’Église orthodoxe, très largement majoritaire en Grèce, continue dans sa liturgie d’insister sur le caractère «déicide» des Juifs, «peuple impie et illégitime» - une conception pourtant abandonnée par l’Église catholique au Concile de Vatican II. De plus, l’Église orthodoxe pratique toujours à travers tout le pays, le rituel de la mise à mort de Judas (surnommé par la foule «le Juif ») au moment de Pâques.
Pas plus tard qu’en août 2008, dans le cadre de son sermon en l’honneur de la fête de la Vierge Marie, l’archevêque du Pirée a fait entendre des réflexions antisémites. En vertu d’une nouvelle loi du gouvernement grec permettant l’incinération post-mortem, l’archevêque a comparé cette pratique à la construction par le gouvernement hitlérien de fours crématoires pour brûler «l’image de Dieu». Selon l’archevêque du Pirée, les coupables d’une telle décision sont «les chefs sionistes», représentants de Lucifer qui essayent de corrompre le monde et de lui imposer une religion d’obscurité.
Deuxièmement, au niveau politique, le gouvernement grec ne procèdent à aucune surveillance systématique des incidents antisémites, n’effectue aucune recherche ni statistiques. Toutes les informations obtenues proviennent d’organisations représentatives juives, d’ONG ou des médias.
En Grèce, il n’existe pas non plus de conformité avec la Directive de l’Union européenne relative à la mise en œuvre du principe de l'égalité de traitement entre les personnes, sans distinction de race ou d'origine ethnique. Une législation est toujours en attente. Pour l’heure, la motivation raciste n’est pas un facteur aggravant dans un crime.
Pourtant, la Grèce s’est dotée d’une législation antiraciste en 1979. Mais jusqu’en décembre 2007, elle n’a jamais été appliquée.

Les conséquences
La dernière décennie a été riche en manifestations antisémites de tous genres.
Après le 11 septembre 2001, on peut lire dans la presse grecque les accusations folles d'une complicité juive ou israélienne dans le complot pour attaquer l'Amérique.
En pleine seconde Intifada, les journaux évoquent régulièrement le «génocide des Palestiniens», l’«Holocauste en Palestine» et les «bêtes humanoïdes israéliennes» selon leur propre terminologie.
Fin mars 2002, le député socialiste et ancien Ministre grec des Affaires Etrangères, Théodoros Pangalos, emmène dix-sept parlementaires manifester pour la énième fois devant l’ambassade d’Israël à Athènes, contre la politique israélienne.
En avril 2002, l’organe de la gauche progouvernementale de Grèce publie la caricature d’un soldat nazi portant une étoile de David. Ce soldat menace un Arabe affublé de l’uniforme rayé des prisonniers de camps de concentration. Sous le titre «Holocauste II», la légende indique : «La machine de guerre de Sharon s’efforce de perpétrer une nouvelle Shoah, un nouveau génocide».
Ce genre de caricatures est assez fréquent en Grèce où l’antisionisme et l’antisémitisme se confondent.
Toujours la même année, à Ioannina des tombes juives sont profanées et des vandales jettent de la peinture sur le monument commémoratif de l'Holocauste à Salonique. Un autre monument de l’Holocauste nouvellement inauguré sur l’île de Rhodes est aussi profané en juin 2002.
En 2003, « Mort aux Juifs » est de nouveau tagué sur le mémorial de l’holocauste au cimetière juif de Ioannina (comme en avril 2002) et le Monument de l’Holocauste de Thessalonique est dégradé pour la deuxième fois.

Le rapport 2002-2003 sur les manifestations d’antisémitisme dans l’Union européenne indique qu’en Grèce, si les agressions physiques et les violences ont été absentes ou relativement rares, le discours antisémite reste toutefois particulièrement virulent dans de nombreux aspects de la vie quotidienne.
La commission indique qu’il règne en Grèce une atmosphère d’«antisémitisme populaire», primaire et vulgaire : une grande partie du public grec adhère aux thèses du complot de la domination mondiale des Juifs et l’église orthodoxe continue à inclure des références anti-juives dans le rituel liturgique du Vendredi saint. Le rapport relève le paradoxe que l’absence apparente ou la relative rareté des incidents violents s’accompagne d’un discours quotidien antisémite extrêmement déplaisant, qui est assez répandu parmi la population générale.

En septembre 2005, un festival de "rock nazi" est programmé dans la ville de Meligalas, réputée pour ses sympathies d’extrême droite. Cette information provoque l’indignation des autorités israéliennes qui demandent l’annulation de ce "festival". Le gouvernement grec, par l’intermédiaire de son Ministre de l’Intérieur, fait néanmoins savoir qu’il ne lui est légalement pas possible d’interdire cette manifestation néo-nazie qui rassemble plusieurs milliers de militants et sympathisants d’organisations fascisantes venus de toute l’Europe.
La même année en novembre, à Athènes, à l’entrée du parking du tribunal de la ville, apparaissent des inscriptions antisémites : ‘’les étranger dehors, Juden raus, écrasez les sionistes, p*** juives, préparez-vous au gibet’’ signées du nom du parti néonazi. Le groupe GHM (Greek Helsinki Monitor) envoie une lettre ouverte au Premier ministre grec pour protester contre ces graffitis.
En août 2008, la communauté juive de Grèce proteste à nouveau auprès des autorités après la diffusion sur Internet d’une vidéo montrant la profanation d’un mémorial de la Shoah à Rhodes (un adolescent urinant sur le monument), sur fond de chant violemment antisémite, revendiquée par un groupe de lycéens local.

Un sursaut juridique
Il faut attendre la mi décembre 2007, pour qu’enfin la justice grecque condamne un néonazi, Constantin Plevris, avocat de profession, à 14 mois de prison avec sursis pour injure raciale, incitation à la haine et à la violence raciale dans son livre paru en 2006 ‘’Les Juifs - Toute la vérité’’. L’ouvrage nie l'Holocauste, fait l’apologie des nazis et menace les Juifs qualifiés de «sous-hommes» et d'«ennemis mortels» méritant «le peloton d'exécution».
C’est une première dans un pays où les préjugés contre les Juifs ont la vie dure et s'expriment ouvertement. En effet, en Grèce la littérature antisémite comme le Protocole des sages de Sion circule librement. Des télévisions privées offrent souvent leur tribune aux idées politiques d’extrême droite.
Le Conseil central juif de Grèce (KIS), qui fait du procès un test de la détermination des autorités grecques à lutter contre l'antisémitisme et le négationnisme, se félicite finalement de cette décision. En espérant que cette décision ne reste pas une exception au pays ‘’berceau de la civilisation occidentale’’.


Noémie Grynberg
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 01:31

antisemitisme au Venezuela

le venezuela fait partie du pacte militaire signe sur papier, iran-venezuela-russie-gaza.  leurs armees ont signe un pacte de soutien indefectible. Les reunions politiques a ce sujet ont ete montrees a la television du venezuela.

l'axe militaire imperialiste  iran russie coree du nord gaza syrie venezuela est tres fort et tres soude. les russes offrent le soutien technique et militaire a tout le groupe. les russes sont present au soutien technique et militaire actuellement, avec assad en syrie. les tueries actuelles en syrie se font avec la benediction des officiers russes a Poutine, sur place ..

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2006/01/09/le-centre-wiesenthal-accuse-hugo-chavez-d-antisemitisme_728673_3222.html

source Le Monde 2006

Le centre Wiesenthal accuse Hugo Chavez d'antisémitisme

Le président vénézuélien, Hugo Chavez, connu pour ses diatribes anti-impérialistes, a tenu des propos antisémites lors de son discours de Noël, prononcé le 24 décembre. Ces propos, passés un temps inaperçus, ont été dénoncés par le centre Simon Wiesenthal, une organisation juive basée à Los Angeles, vendredi 6 janvier.

"Le monde appartient à tous mais une minorité, les descendants de ceux qui ont crucifié le Christ, s'est emparée des richesses mondiales", avait déclaré le président lors d'une visite dans un centre d'hébergement de réinsertion de personnes sans domicile fixe à Miranda, dans l'Etat de Zulia. Ce discours, retransmis en direct à la télévision nationale, est toujours visible sur le site Internet du ministère de la communication du Venezuela.
"Une minorité s'est appropriée l'or, l'argent, les minéraux, les bonnes terres et le pétrole de la planète. Cette minorité a concentré toutes les richesses dans ses mains", a insisté le président populiste, sans jamais citer explicitement le peuple juif. "Moins de 10 % de la population mondiale est propriétaire de plus de moitié de la richesse mondiale alors que la moitié de la population vit dans la pauvreté et que, chaque jour, il y a de plus en plus de pauvres sur la planète", a martelé Hugo Chavez. "Nous autres, ici, sommes déterminés à changer l'histoire, et chaque jour qui passe verra un plus grand nombre de chefs d'Etat, de présidents et de leaders nous suivre dans notre combat", prédit encore le président vénézuélien.
Dans ce discours, Hugo Chavez a également célébré "Jésus, le commandant des commandants des peuples, Jésus le justicier (...), le Christ révolutionnaire, le Christ socialiste", avant de conclure : "Plus que jamais le Christ nous manque."

LE CENTRE WIESENTHAL DEMANDE DES EXCUSES
Le centre Simon Wiesenthal pour l'Amérique latine a exigé des "excuses publiques" : "Le silence pourra seulement être interprété comme une réaffirmation d'une pensée raciste." "Dans ses mots convergent deux arguments centraux de l'antisémitisme : en Argentine, celui qui accuse les juifs d'avoir tué Jésus et celui qui les associe avec les richesses", écrivent Shimon Samuel, le directeur du centre Wiesenthal, et Sergio Widder, le représentant latino-américain de l'association, dans un communiqué.

"Il est particulièrement paradoxal que le président d'un pays qui dans quelques jours va être hôte d'un des rassemblements de la pensée progressiste, le Forum social mondial, utilise une rhétorique réactionnaire et moyenâgeuse", concluent les deux hommes. Ils demandent notamment aux gouvernements argentin, brésilien, paraguayen et uruguayen de "geler le processus" d'intégration du Venezuela au Mercosur tant que M. Chavez ne se sera pas expliqué à ce sujet. Le porte-parole du gouvernement vénézuélien n'a pas souhaité commenter la situation.
Dans son édition datée du 9 janvier, Libération rappelle que le président vénézuélien a longtemps été inspiré par Norberto Ceresole, un révisionniste argentin. Avant sa mort en 2003, Norberto Ceresole disait : "Je ne suis bien sûr ni antisémite ni nazi (...), je fais juste partie d'un révisionnisme qui veut démontrer qu'une partie importante du récit de la déportation et de la mort des juifs sous le système nazi a été arrangée en forme de mythe", rapporte le quotidien français.

-

juste un detail quoi

Les injures contre Israel sont regulieres, diffamantes et feroces dans les medias du Venezuela. Mais pas seulement, les medias du Venezuela, tout comme ceux d'Iran qui sont leurs modeles moraux et ideologiques, parlent regulierement du pouvoir suppose des juifs et de leur argent, ou de leurs societes, le mythe antisemite classique qui n'a jamais ete fonde.
Les plus grands investisseurs et actionnaires du monde, y compris a Wall Street, sont arabes et asiatiques. Dans toutes les societes avec actionnaires, aucun fondateur, ni pdg, ni conseils d'administration, n'a de pouvoir decisionnaire autant que les actionnaires. Donc aucun lobby, et encore moins une religion, n'y a de pouvoir. Et ce n'est pas le travail acharne d'une vie, des capitaines d'industries, qui fait le poid face aux actionnaires, qui ont le vrai pouvoir. Tout juriste et economiste le sait.

Le marxisme virulent au Venezuela, diffuse ce mythe anticapitaliste antisemite, pour inciter au soutien du mouvement marxiste populiste, en masse, et appuyer sa dictature stalinienne, detruisant toutes les libertes individuelles, empechant toute opposition: le marxisme s'appuie la, sur l'antisemitisme de masse qu'il cree de toute piece.
Tout les opposants au regime sont accuses de faire le jeu des "sionistes", et de trahir " la cause nationale palestinienne". Les fameux elus palestiniens, caste superieure divine qui se mouche dans les etoiles, et a qui tout est du, et dont l'imperialisme touche tout les continents.


Dernière édition par prinu le Mar 01 Juil 2014, 02:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9365
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 01:48

Vous ne savez pas que Hugo Chavez est mort , Prinu ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 08:01

boulo a écrit:
Vous ne savez pas que Hugo Chavez est mort , Prinu ?

prinu s'en fiche, il accuse, les vivants et les morts ! Mais il dédouane sans problème si ce sont des juifs. Un juif qui tue un arabe, en fait, pour prinu c'est pas grave.

L'article sur la Grèce est RISIBLE ! Ce sont les nazis qui y ont commis des déportations et des exterminations, pas les Grecs. Mais pour prinu, cela ne change pas grand chose...

Il doit vraiment haïr les romains qui furent responsables de la mort du Christ ! Non ? Pourtant Rome n'a-t-il pas aussi signé un pacte militaire avec Poutine ? Non, bah on l'inventera au prochain épisode des délires monomaniaques et racistes de prinu.

Quant à cette histoire de pacte militaire signé entre la Russie et Gaza, on ne sait trop s'il faut tire ou pleurer... Je n'ai pas vu beaucoup de soldats russes défendre les Palestiniens face à tsahal, mais je me trompe peut-être  :mdr: 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 09:12

boulo a écrit:
Vous ne savez pas que Hugo Chavez est mort , Prinu ?

C'est le problème des copieurs/colleurs dépourvus de cervelle: il ne se donnent même pas la peine de (re)lire ce qu'ils copient et peuvent ainsi nous servir des textes complètement dépassés par les faits.

Au fait, prinu sera-t-il au moins capable de nous donner le nom du successeur de Chavez?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 09:18

Dragna Din a écrit:
boulo a écrit:
Vous ne savez pas que Hugo Chavez est mort , Prinu ?

prinu s'en fiche, il accuse, les vivants et les morts ! Mais il dédouane sans problème si ce sont des juifs. Un juif qui tue un arabe, en fait, pour prinu c'est pas grave.

L'article sur la Grèce est RISIBLE ! Ce sont les nazis qui y ont commis des déportations et des exterminations, pas les Grecs. Mais pour prinu, cela ne change pas grand chose...

C'est exact. En revanche l'existence d'un fort antisémitisme en Grèce est bien documentée. Sur ce point Noémie Grynberg a raison. Même Mikis Theodorakis s'est fait prendre en flagrant délit d'antisémitisme.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Lun 30 Juin 2014, 21:08

Le titre de ce fil concerne l'attentat au musée juif de Bruxelles.

Alors, Prinu, ce n'est pas la peine de recommencer à poster vos copiés/collés.

Merci

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ysov



Masculin Messages : 14446
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Mar 01 Juil 2014, 00:49

Un juif qui tue un arabe car ce dernier en furie telle qu'il n'entend plus raison sauf de tuer, le juif dans cette situation tue pour sa survie. CELA S'APPLIQUE ÉGALEMENT pour l'arabe qui voyant un juif ultra orthodoxe foncer avec sa carabine vers des palestiniens pour les zigouiller, tire car ce fou furieux juif doit être freiné dans sa tentative malade de tuer au nom de ses convictions.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9365
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Mar 01 Juil 2014, 01:14

Mehdi Nemmouche se pourvoit en Cassation pour ne pas être livré aux autorités belges .

( Source : L'avenir/Le courrier de l'Escaut )


Je crois qu'il a peu de chances .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Mar 01 Juil 2014, 02:34

ysov a écrit:
Un juif qui tue un arabe car ce dernier en furie telle qu'il n'entend plus raison sauf de tuer, le juif dans cette situation tue pour sa survie. CELA S'APPLIQUE ÉGALEMENT pour l'arabe qui voyant un juif ultra orthodoxe foncer avec sa carabine vers des palestiniens pour les zigouiller, tire car ce fou furieux juif doit être freiné dans sa tentative malade de tuer au nom de ses convictions.

je ne dis pas le contraire dans le principe. un tueur, cas se fait arreter quelqu'il soit.

mais regardons les deux sociétés.
Je ne vois des fous majoritairement que chez les palestiniens. ceux là sont encouragés en masse par leur société toute entiére.
ils ont leurs posters,; sont félicités aprés un assssinat d'enfants ou de civbils simplement, à la télévision, défendus, recoivent une priment, cités en héros.
ils recoivent une rente à vie.
Des ministres demandent elur libération en tant que résistants, comme quand ils avaient assassinés une famille entiére, avec trois bébés égorgés: le ministre palestinien demande leur libération en tant que résistants..

alors que les fous israéliens - et pas forcément un juif ultra orthodoxe, puisque des juifs ultra orthodoxes sont aussi non racistes, seuls quelques uns sont malades, simplement quelques israéliens d'extréme droite avant tout - les orthodoxes sont en théorie contre la violence,et ec sont trés souvent des sages et des anti-violences, - donc ces fous isrraéliens , sont ultra minoritaires, conspués et dénoncés par la société israélienne, et arrétés. les violents, la société israélienne les dénoncent, alors que la société palestinienne la prone en exemple.
La société palestiniene prone la mort et le martyr.
le chef du hamas disait en s'adressant aux israéliens: "nous chérissons la mort comme vous chérissez la vie".

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Mar 01 Juil 2014, 02:38

safir97 a écrit:

le Juif à le droit de tuer l'arabe, color]

je n'ai jamais dit ca, j'ai du évoquer sans doute les terroristes islamistes dans des citations, les éradiquer pour défendre la vie, si il est impossible de les désarmer.
un fou armé est difficile a empecher de commettre l'indicible .. comme le fait le gign ou la police francaise.


Dernière édition par prinu le Mar 01 Juil 2014, 02:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Mar 01 Juil 2014, 02:40

je sais bien que chavez est mort, l'article parlait de son vivant en janvier 2006, il fallait cliquer sur le lien source.
si je fait un article sur staline ou hitler, l'interet  n'a pas disparu aprés leur mort, et reste d'actualité brulante.

ok espérance, je ferais un sujet dédié au moyen orient.
Là les articles étaient en rapport avec le théme  du racisme, et avant je répondais à safir.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Ven 11 Juil 2014, 16:12

Tuerie de Bruxelles. Nemmouche renonce à contester son extradition
11 juillet 2014 à 15h59 Le Télégramme de Brest

Le suspect de la tuerie du Musée juif de Bruxelles renonce à contester son extradition.
Mehdi Nemmouche renonce à se pourvoir en cassation contre son extradition, a annoncé ce vendredi son avocat. Il avait indiqué vouloir se pourvoir en cassation le 26 juin dernier.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Ven 18 Juil 2014, 22:08

prinu a écrit:
blablablablablabla

je découvre avec soulagement que "l'auteur de ce message est banni du forum". J'ignore si c'est définitif ou temporaire, mais quoi qu'il en soit ça nous fera des vacances et je en peux que remercier ceux qui ont pris cette décision.

au vu des messages de prinu qui sont une version électronique de ce que font d'autres de façon plus matérielle, je ne peux que poster ce message qui me paraît approprié dans ce contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Ven 18 Juil 2014, 22:26

Tu n’incarnes ni le judaïsme, ni le sionisme. Tu es une caricature cauchemardesque du premier et une insulte au second.

Toi et moi avons de prime abord pas mal de choses en commun. Tu es juif, je suis juif. Tu es (la plupart du temps) séfarade, je le suis également. Autre point commun: j’aime Israël, tu prétends l’aimer de toutes tes forces, toi aussi. Et pourtant je dois t’avouer que malgré ces quelques similitudes de façade, tout nous sépare, toi et moi.

Nous avons grandi ensemble, toi et moi: nous avons écumé les mêmes salles de classe du Talmud Torah, nous nous sommes assis sur les mêmes bancs de la synagogue le jour de Kippour, nous avons mangé dans les mêmes restaurants de grillades; nous avons passé nos étés dans les mêmes mouvements de jeunesse communautaires où l’on nous a appris à être fiers de ce que nous étions.

Mais ce sionisme sain et constructif qui célébrait l’estime de soi pour les juifs du monde entier, toi, tu n’y as vu qu’un prétexte pour haïr les autres. Aujourd’hui, rien n’est plus éloigné de ma conception de la judéité et du sionisme que la tienne. Que t’est-il arrivé pour que tu deviennes à ce point haineux de tout ce qui n’est pas comme toi? D’où te vient cette bile? De quelle mission dévoyée te sens-tu investi?

Pour te dire la vérité, jusqu’à dimanche dernier, je faisais un peu comme si tu n’existais pas. Moi, le juif de Kippour, plutôt de gauche, je ne voulais rien avoir affaire avec toi et tes potes ratonneurs du dimanche. Mais lorsque j’y repense, si je ne voulais pas entendre parler de toi, c’est parce que je pensais un peu coupablement que dans la galaxie des gros cons fachos, tu valais tout de même mieux qu’un skinhead ou qu’un agité fan du Cheikh Yacine.

Instinctivement, je faisais ce que font tous les gens «modérés» qui appartiennent à une communauté se sentant pointée du doigt: je te pardonnais un peu car tu étais malgré tout l’un des miens et qu’il allait sans dire que les individus les plus extrémistes de ma tribu étaient moins extrémistes que ceux des tribus des autres.

Enfin, je ne pouvais m’empêcher de te voir comme une sorte de protecteur, conscient que la haine anti-juive prônée par Soral et M’Bala M’Bala faisait de plus en plus d’adeptes violents et qu’il fallait bien des gros bras dans ton genre pour les «calmer» en cas d’agression manifeste de leur part.

Mais en réalité, tu ne vaux pas mieux que le skin ou l’islamofasciste, les évènements parisiens du 13 juillet dernier ont achevé de m’en convaincre. J’ai lu le journal, atterré d’apprendre qu’en marge d’une manifestation pro-palestinienne, des hordes de jeunes brutes vociférant «Allah Ouakbar!» et «Mort aux juifs !», assiégeaient une synagogue, menaçant les fidèles sans défense venus y prier.

Sans jouer les paranos, comment ne pas se dire devant ce récit des évènements parisiens de dimanche dernier que l’histoire se répète et que le destin des juifs est de se «faire dérouiller» à nouveau, pour reprendre l’abject euphémisme de Soral.

Il y avait même quelque chose de révoltant dans le ton complaisant des articles écrits dans la foulée de la manifestation: «heurts limités», «légères échauffourées», «groupes de jeunes gens»; qui les médias essaient-t-ils de couvrir, me suis-je demandé, outré.

Et puis les vidéos apportant un autre éclairage sont arrivées le lendemain: même si ces témoignages n’exonèrent pas les voyous (ainsi que certains des organisateurs) qui prennent le prétexte de la Palestine pour vomir leur haine, j’ai compris qui les journalistes s’étaient efforcés de couvrir pour ne pas être taxés d’antisémitisme: c’est toi qu’on protège, cher «frère» de la Ligue de Défense Juive.

C’est toi, l’irresponsable imbécile et tes copains décérébrés qui, via Twitter, avez donné rendez-vous aux «pro Palos» à 17h30 devant la synagogue de la rue de la Roquette, prenant de fait en otage les braves gens venus pour y prier pour la paix. C’est toi qui fait prendre des risques inconsidérés à la communauté juive parisienne en l’impliquant dans une rixe parfaitement évitable et qui ne la concerne en rien.



C’est toi qui t’es chargé de mettre de l’huile sur le feu en allant insulter les manifestants sur la Bastille, armé de tasers et de barres de fer, cherchant à tout prix à provoquer les voyous les plus incontrôlables de cette manif pour qu’ils viennent ensuite en découdre avec toi. Tu n’as protégé personne en fin de compte, pyromane que tu es. C’est la communauté acculée et les CRS qui t’ont protégé avec ses hauts murs pour la première et des boucliers pour les seconds. La réalité est donc bien éloignée de l’image du vaillant Maccabée que tu revendiques dans ce piteux remake parisien du siège de Massada.

Honte à toi.

Je ne te vomis pas parce que tu fournis aux antisémites de bonnes raisons de me haïr (ils n’ont pas besoin de toi pour cela, tu n’es qu’une corde à leur arc), je te vomis parce que la grande masse des Français qui n’ont pas de préjugés contre moi, serait tentée, devant tes exactions, de m’associer à toi et de se dire «En fin de compte, c’est vrai que ces juifs se croient tout permis».

Au nom de qui crois-tu parler lorsque tu scandes «Palestine, on t’encule !»? À qui penses-tu faire plaisir? Les Juifs de France sont pour la paix au Proche-Orient et ils savent que cette paix implique une solution à deux états, ne se reconnaissant en rien dans tes provocations racistes.

D’ailleurs, les juifs n’ont pas besoin de toi, ils savent très bien se défendre lorsqu’ils sont attaqués (ce n’est pas Serge Klarsfeld ou Roger Cukierman qui me contrediront). Israël n’a pas besoin de toi pour jouer ses ambassadeurs de pacotille à l’étranger et pour preuve, il y a longtemps que ton petit groupuscule fasciste a été dissous là-bas.

Tu n’incarnes ni le judaïsme, ni le sionisme. Tu es une caricature cauchemardesque du premier et une insulte au second.  Alors cesse de me faire porter le poids de tes agissements de délinquant.

Un juif français en colère.

Ezra Nathan

Merci lebob! Thumright 

Plein de bon sens et de réalisme,cela fait plaisir d'entendre un juif penser comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Sam 19 Juil 2014, 00:31

Lapis-lazuli a écrit:

Merci lebob! Thumright 

Plein de bon sens et de réalisme,cela fait plaisir d'entendre un juif penser comme ça!

Je ne peut qu'abonder dans ce sens !

En complément sur le hors-sujet de la LDJ (qui est incompréhensiblement encore autorisée au France) :

Voici 3 interviews réalisées, par iTélé, au sujet des évènements de la rue de la Roquette à Paris le weekend dernier

Sabrina, participante à la manifestation (vidéos sur l'image)



Erwan Simon, membre de l'organisation


Le président de la Synagogue de la rue de la Roquette


+ vidéo des affrontements


Je synthétise pour ceux qui ont la flemme de visionner les documents :
- la manif pro-Palestine, venant de République, se termine Bastille (sans incidents).
- un petit groupe d'une dizaine de personnes (LDJ) brandissant des drapeaux Israéliens, avec des slogans sans équivoques débouchent alors sur Bastille (venant de la rue de la Roquette, rue qui débouche sur Bastille), et commencent à provoquer les manifestants qui commençaient à se disperser.
- évidemment, il y a toujours des abrutis pour répondre aux provocations.
- les membres de la LDJ reculent alors (suivis par leurs opposants) rue de la Roquette, jusqu'aux abords la synagogue, où les attendaient un groupe plus important de cette même LDJ, et les affrontements se sont alors poursuivit à cet endroit.

On est très très très loin de la version des médias qui était : "attaque d'une synagogue", version qui n'évoquait même pas le nom LDJ.
En complément, il faut :
- s'interroger sur le comportement de la police dans cette affaire, qui a "briefé" la LDJ selon le président de la synagogue, relation trouble confirmée lors de l'intervention de la police, par la vidéo des affrontements . (Alors même que le caractère violent de cette organisation est connue depuis un bout de temps.)
- s'interroger sur la présence de tazers entre les mains de certains des membres de cette LDJ dans la rue.
- s'interroger sur la responsabilité des autorités dans cette affaire, alors que l'appel à venir en découdre avec les pro-palestiniens par la LDJ a été fait publiquement sur leur compte twitter officiel plusieurs jours avant la manif.
- s'interroger sur le jeu des médias qui faisaient état de "synagogue assiégée", d'"intrusions", alors que le président de la synagogue assure qu'il n'y a eu "aucun jet de projectile", "nous n'avons jamais été en danger".


Pour être tout à fait complet et impartial sur le sujet :

Il est complètement inacceptable de voir ce type de drapeau circuler dans les rues de nos villes.

Message amical aux deux parties.
Merci d'arrêter d'importer votre conflit chez nous.
Faites ce que vous voulez chez vous, mais foutez nous la paix.

A bon entendeur, merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 20 Juil 2014, 10:30

Ray a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:

Merci lebob! Thumright 

Plein de bon sens et de réalisme,cela fait plaisir d'entendre un juif penser comme ça!

Je ne peut qu'abonder dans ce sens !

En complément sur le hors-sujet de la LDJ (qui est incompréhensiblement encore autorisée au France) :

Voici 3 interviews réalisées, par iTélé, au sujet des évènements de la rue de la Roquette à Paris le weekend dernier

Sabrina, participante à la manifestation (vidéos sur l'image)



Erwan Simon, membre de l'organisation


Le président de la Synagogue de la rue de la Roquette


+ vidéo des affrontements


Je synthétise pour ceux qui ont la flemme de visionner les documents :
- la manif pro-Palestine, venant de République, se termine Bastille (sans incidents).
- un petit groupe d'une dizaine de personnes (LDJ) brandissant des drapeaux Israéliens, avec des slogans sans équivoques débouchent alors sur Bastille (venant de la rue de la Roquette, rue qui débouche sur Bastille), et commencent à provoquer les manifestants qui commençaient à se disperser.
- évidemment, il y a toujours des abrutis pour répondre aux provocations.
- les membres de la LDJ reculent alors (suivis par leurs opposants) rue de la Roquette, jusqu'aux abords la synagogue, où les attendaient un groupe plus important de cette même LDJ, et les affrontements se sont alors poursuivit à cet endroit.

On est très très très loin de la version des médias qui était : "attaque d'une synagogue", version qui n'évoquait même pas le nom LDJ.
En complément, il faut :
- s'interroger sur le comportement de la police dans cette affaire, qui a "briefé" la LDJ selon le président de la synagogue, relation trouble confirmée lors de l'intervention de la police, par la vidéo des affrontements . (Alors même que le caractère violent de cette organisation est connue depuis un bout de temps.)
- s'interroger sur la présence de tazers entre les mains de certains des membres de cette LDJ dans la rue.
- s'interroger sur la responsabilité des autorités dans cette affaire, alors que l'appel à venir en découdre avec les pro-palestiniens par la LDJ a été fait publiquement sur leur compte twitter officiel plusieurs jours avant la manif.
- s'interroger sur le jeu des médias qui faisaient état de "synagogue assiégée", d'"intrusions", alors que le président de la synagogue assure qu'il n'y a eu "aucun jet de projectile", "nous n'avons jamais été en danger".


Pour être tout à fait complet et impartial sur le sujet :

Il est complètement inacceptable de voir ce type de drapeau circuler dans les rues de nos villes.

Message amical aux deux parties.
Merci d'arrêter d'importer votre conflit chez nous.
Faites ce que vous voulez chez vous, mais foutez nous la paix.

A bon entendeur, merci d'avance.

Il suffit de voir le plan de la rue de la Roquette pour constater que ce Erwan Simon et cette Sabrina sont des menteurs.
La vidéo montre clairement que l'affrontement se situe au niveau du restaurant La Cappadoce à environ 400/500 m de la place de la Bastille .
Donc les pro-palestiniens, y compris ceux qui voulaient aller à la station du métro Ledru-rollin n'avaient rien à faire à cet endroit. Donc il s'agit bien d'une provocation des pro-palestiniens.
NB : je me base que ce que je vois (plan et vidéo), pas sur ce que disent les uns et les autres
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 20 Juil 2014, 12:05

hmm ? vous êtes bizarre vous...  What the fuck ?!?
Vous avez écouté leurs interviews ?

eric121 a écrit:
station du métro Ledru-rollin
1. A aucun moment dans l'interview de Sabrina il n'est question du métro Ledru-rollin, mais du métro Voltaire (qui est au bout de la rue de la Roquette par rapport à Bastille).
2. Si vous avez regardé le plan, vous avez observé que, par rapport à Bastille, les accès à la rue de la Roquette et à la rue du Faubourg St Antoine ont un tronçon commun, donc ce trajet était absolument logique pour Ledru-rollin. (D'ailleurs il me semble même que ce tronçon est le début de la numérotation de la rue de la Roquette.)
3. D'autre part vous avez d'autres vidéos qui montrent que les affrontements ont commencé bien en amont (par rapport à Bastille) du restaurant italien que l'on voit dans la vidéo.

Ici, vidéo filmée par une résidente depuis l'étage de son immeuble formant l'angle entre Bastille et la rue de la Roquette. (Vous avez le bar/restaurant Le Bastille en face, ainsi que l’hôtel Royal Bastille du 11, rue de la Roquette)


(Vous avez des vidéos des affrontements sur tout le long du parcours rue de la Roquette, jusque devant le resto italien.)

Et les 2 témoignages déplorent la réponse aux provocations.

eric121 a écrit:
La vidéo montre clairement que l'affrontement se situe au niveau du restaurant La Cappadoce
Je ne vous le fait pas dire. Or ce sont bien les médias qui parlaient de synagogue.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts   Dim 20 Juil 2014, 13:50

Ce fil concerne l'attentat au Musée Juif de Bruxelles et non pas Paris.
Donc, je verrouille.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Belgique/Attentat antisémite au Musée Juif de Bruxelles – 4 morts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Une chrétienne antisémite hystérique
» Livre d'éducation antisémite pour enfants...
» "l'affiche antisémite"
» L'extrême-gauche française est plus antisémite que l'extrême-droite (sondage)
» LP Tony Garnier / harcèlement raciste et antisémite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: