DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jérome Kerviel, de retour de Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Sam 17 Mai 2014, 12:52

TRIBUNE. Jérome Kerviel: "Suis-je donc un danger?"

Publié le samedi 17 mai 2014 à 08h40 Nice-Matin



En franchissant la frontière cet après-midi, Jérome Kerviel s'expose à une interpellation. Mais l'ancien trader, dans une tribune libre, maintient sa vérité et interpelle le présidence de la République.

C'est autour de 15 heures aujourd'hui que Jérôme Kerviel franchira la frontière à Menton ! L'ancien trader de la Société Générale aura tout juste remis un pied en France - accompagné de ses amis et de ses nombreux soutiens dont Mgr Di Falco - qu'il devra, dans la journée de dimanche, se présenter au commissariat de Menton... Jérôme Kerviel y a été convoqué. Une convocation sans délai qu'il commente dans une tribune libre qu'il nous a adressée et que nous publions en exclusivité dans son intégralité.

Le 19 mars dernier, Jérôme Kerviel avait vu sa condamnation à verser 4,9 milliards d'euros annulée fin mars. Mais dans le même temps, la cour de cassation confirmait sa peine de 3 ans de prison ferme.

Bien qu'il ne soit pas l'ennemi public numéro 1, que son retour en France au terme d'une marche sur Paris entreprise le 19 février, après sa rencontre avec le pape François soit l'inverse d'une fuite, le parquet de Paris a donc jugé nécessaire de rendre exécutoire sans délai sa condamnation.

"Suis-je donc un danger ?"

Mais l'ancien trader est on ne peut plus clair : « Je m'interroge sur cet empressement à me mettre à l'écart, bien inhabituel dans ce genre d'affaire. Suis-je donc un danger ? Pour qui?»

Rejetant toute idée de grâce parce qu'il refuse de plaider coupable, il assure ne réclamer que la justice: « Je crois en sa capacité de juger en droit la réalité de cette affaire, même s'il faut du temps et du courage pour faire triompher la vérité.» Et d'interpeller le président de la République François Hollande : «Comprend-il, lui qui peut tout, que je ne suis rien dans cette affaire, sinon la victime de son ennemi.»

Tribune libre de Jérome Kerviel : "Ma renaissance italienne"

"Depuis le 24 février, je marche. C'est une conviction et un vœu qui m'ont poussé sur les routes pour remonter de Rome à Paris. Sans trop savoir pourquoi, j'avais la conviction que je devais me mettre en mouvement pour contrebalancer l'épuisant sentiment d'écrasement qui m'oppresse depuis six ans. Avancer dans ma vie autrement que vers un mur infranchissable ; cheminer dans ma tête autrement qu'en ressassant la même histoire improbable. Était-ce possible ? Il fallait un détonateur. Ce fut l'audience avec le Pape François, le 19 février sur la place Saint-Pierre. J'avais fait le vœu que si je le rencontrais je rentrerai à pied."

"Je lui avais écrit que suite à une condamnation judiciaire inique, j'étais l'homme le plus endetté du monde. Mon nom évoquait à lui seul ce que la finance a pu engendrer de pire. Ma lettre n'était pas une confession, mais une bouteille à la mer que ce pêcheur d'homme a pu ramasser, grâce, notamment, à la médiation de Monseigneur Di Falco. J'avais entendu son discours qui dénonce « la dictature de l'économie sans visage et sans but véritablement humain ». J'adhère à l'idée « qu'une nouvelle tyrannie invisible s'instaure, parfois virtuelle, qui impose ses règles, de façon unilatérale et implacable », au mépris de la souveraineté des états. Cette tyrannie bien réelle, c'est elle qui bâtit le mur contre lequel je m'écrase depuis six ans. J'étais épuisé. À bout de force. Mon esprit était comme enfermé dans du béton. Cette rencontre et les paroles que nous avons échangées ont provoqué un électrochoc. J'ai pris mon sac à dos et je me suis mis en marche."

"Il n'y a rien de mystique dans ce geste. Mes adversaires ne pourront y voir un signe de faiblesse. C'est plus simple que cela : j'ai retrouvé mes valeurs. J'avais aussi l'intuition que la marche pouvait me purifier."

"Servir au lieu d'asservir"

"Sur la route, je me déleste du poids de mon histoire et pas à pas j'avance dans ma réflexion. Tout en usant mes semelles, je trouve de plus en plus de raisons de vivre. La période où je travaillais à la banque m'a éloigné des valeurs transmises par mes parents : celles de l'ouverture aux autres, de l'engagement et de la résistance. Aujourd'hui, je m'épanouis en prenant le temps de la rencontre et de l'échange. Avant, je n'avais qu'un objectif : faire gagner de l'argent à la banque. J'ai déjà dit combien je déteste la personne que j'étais alors. Cette personne n'existe plus. Depuis Rome, la marche m'a transformé. "

« C'est ce que j'appelle ma renaissance italienne. C'est en France, à présent, que je voudrais mettre au service des autres la notoriété que j'ai acquise bien malgré moi et la compréhension d'une expérience tragique pleine d'enseignements. Mais cette action sera différée, puisqu'au lieu d'être à la disposition de mes concitoyens je dois l'être pour la justice qui a décidé de m'incarcérer.

« Pourtant, l'idée d'être utile a donné un nouveau sens à ma vie. Je ne suis pas une icône, mais avec d'autres, je souhaite être du côté de ceux qui sont victimes de ce système financier qui devrait servir au lieu d'asservir. Je ne prétends pas le révolutionner, mais, témoin de ce qu'il est, je peux aider à le remettre en cause pour qu'il change.

« Je ne suis pas anticapitaliste, car je crois à la démocratie de marché qui crée de la richesse pour la redistribuer. Le discours d'après crise tente de nous convaincre que l'économie doit être résiliente, pour mieux anticiper les chocs et les absorber, ce qui conduit inexorablement à amoindrir la performance sociale de cette économie. Je crois plutôt que c'est à la finance d'être résiliente, pour ne pas étouffer l'économie et par voie de conséquence les capacités sociales qu'elle génère pour le bien de tous.

« Les responsables politiques ont un rôle éminent à jouer pour réguler le système financier, et pour le contrôler. En décembre dernier, le scandale lié à la collusion de banques concurrentes sur les taux Libor à l'échelle mondiale, et Euribor à l'échelle européenne, s'est soldé par la sanction de six d'entre elles pour un montant de 1,7 milliard, par la Commission européenne. Parmi ces banques, celle qui me poursuit depuis six ans. Les pratiques semblent ne pas avoir changé et elle me considère toujours comme responsable de ses turpitudes. »

"Je m'interroge sur cet empressement"

« Une fois passée la frontière, et après avoir goûté à la joie des retrouvailles, je suis invité à me rendre aux autorités. La justice avait la possibilité d'agir différemment puisque le Parquet disposait de cinq ans pour faire exécuter ma peine, ayant ainsi toute latitude pour attendre le dénouement des plaintes que j'ai déposées contre la banque, ainsi que l'arrêt à venir de la cour d'appel de Versailles qui statuera sur ses défaillances. Je m'interroge sur cet empressement à me mettre à l'écart, bien inhabituel dans ce genre d'affaire. Suis-je donc un danger ? Pour qui ?

« Depuis mon départ de Rome, j'ai toujours dit que je n'étais pas en fuite. Malgré l'arrêt qui me sera imposé, je veux continuer de partager mes convictions. Depuis Menton, mes compagnons amenés par le Père Patrice Gourrier remonteront vers Paris pour poursuivre cette marche « contre les dysfonctionnements du système financier et de ses acteurs ». Je compte sur la mobilisation du plus grand nombre pour l'amplifier, sur la présence des acteurs de la société civile déjà engagés sur cette cause, et notamment des jeunes. En Italie, c'est au contact des étudiants que j'ai progressé dans ma réflexion. J'ai pris notamment conscience du manque d'enseignement de l'éthique dans le parcours des étudiants en finance.

« Aujourd'hui comme hier j'attends une réponse du président de la République à la lettre ouverte que mon avocat lui a adressée. Entend-il les appels répétés des personnalités qui se sont engagées à mes côtés ? Comprend-il, lui qui peut tout que je ne suis rien dans cette affaire, sinon la victime de son ennemi.

«Du courage pour faire triompher la vérité »

« Je veux dire à ma famille et à mes amis combien je mesure le prix qu'ils ont payé d'être mes proches, une injustice qu'ils ont subie tout autant que le déshonneur qui a été porté au nom de mon père. Je veux dire à la justice puisqu'elle m'invite à la rejoindre, que je crois toujours en sa capacité de juger en droit la réalité de cette affaire, même s'il faut du temps et du courage pour faire triompher la vérité. C'est enfin à ceux qui m'encouragent quotidiennement par leurs messages de sympathie, aux membres de mon comité de soutien que je veux dire merci, et à mon avocat, David Koubbi, dont l'exposition courageuse montre le talent.

« Car c'est à la lueur de l'espérance que chaque matin depuis trois mois, debout et éveillé, je me suis mis en marche. Où que je sois, je sais que certains seront en route pour l'apercevoir avec moi. »

"Jérôme Kerviel marcheur de l'espérance"

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Sam 17 Mai 2014, 17:30

AFP, 17/05/2014 - 19:20
Kerviel: "Je demande à Hollande l'immunité" pour les témoins de "mon dossier"

L'ex-trader de la Société Générale, Jérôme Kerviel, attendu en France pour purger une peine de prison, a choisi de faire durer le suspense en refusant de quitter l'Italie, dans l'attente d'une hypothétique réponse de François Hollande à une demande d'immunité pour de possibles témoins dans son affaire.

Arrivé à quelques dizaines de mètres de la frontière, en bord de mer, tout près de Menton, Kerviel, de retour de deux mois et demi d'un parcours pédestre en Italie, s'est arrêté de marcher pour annoncer sa décision face à une nuée de caméras.

"J'attends côté italien la réponse de François Hollande sur l'immunité que je demande pour ces personnes qui sont prêtes à parler", a-t-il dit, entouré de membres de son comité de soutien. Ajoutant, à propos de la police française, "s'ils veulent venir me chercher, qu'ils viennent me chercher".

La justice a enjoint à l'ancien courtier de 37 ans, condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour des opérations ayant fait perdre 4,9 milliards d'euros à sa banque, de se présenter avant dimanche soir au commissariat de police de Menton. Samedi, l'avocat de Kerviel, Me David Koubbi, a indiqué que son client avait un délai allant jusqu'à 15h dimanche.

Kerviel et son défenseur estiment que "la lumière n'a pas été faite sur cette affaire", selon les termes de l'avocat, pour qui "il est temps de ne pas avoir peur de la Société générale, du système bancaire".

Selon Me Koubbi, les connaisseurs du dossier susceptibles de parler font partie de "l'appareil judiciaire français".

Symbole voici six ans des dérives qui ont mis à terre le système bancaire mondial, aujourd'hui métamorphosé en repenti et victime du système, Jérôme Kerviel avait quitté samedi matin son petit hôtel de Vintimille, direction la France.

"Plus que jamais, je suis heureux de retrouver mon pays", avait-il simplement déclaré, après avoir assisté à une messe célébrée par l'évêque de Gap et d'Embrun, Mgr Jean-Michel di Falco, président de son comité de soutien.

Parmi ses soutiens, le père Gourrier, de Poitiers, portant un sac à dos avec une citation du pape François - "Non à la dictature de l'économie sans visage" - et une photo de l'ex-trader rencontrant le souverain pontife, a marché à ses côtés jusqu'à la frontière. Racontant l'avoir rencontré il y a une semaine et avoir déjà cheminé trois jours avec lui, il s'est engagé à terminer la marche de son protégé si celui-ci était incarcéré avant d'arriver à Paris.

"J'espère qu'il ne sera pas arrêté. Le parquet peut différer l'exécution de la peine pendant cinq ans", a-t-il dit, ajoutant que Jérôme Kerviel n'était "pas un danger pour l'ordre public".

- Pèlerin marchant pour sa rédemption -

L'ex-banquier a entamé sa longue marche en Italie le 5 mars après une rencontre décisive avec le pape à Rome en février.

"La violence du tapage médiatique orchestré ces derniers jours par Jérôme Kerviel et son entourage mêle mensonges, amalgames et approximations et nécessite une mise au point", a réagi samedi la direction de la Société générale. Pour elle, la justice a "confirmé sans équivoque" "la responsabilité pénale exclusive" de M. Kerviel.

En octobre 2010, Jérôme Kerviel, jugé seul responsable de la perte subie par sa banque, avait été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme, une peine dont il a déjà purgé 41 jours en détention provisoire début 2008.

Le trader avait dissimulé, en introduisant de fausses données dans un système automatisé, ses prises de risques sur des produits financiers dérivés, entraînant une perte abyssale de 4,9 milliards d'euros pour sa banque.

Alors qu'il était aussi condamné à rembourser cette somme, la Cour de cassation a créé un coup de théâtre en mars en invalidant cette obligation - tout en maintenant la condamnation pénale, et la peine de prison. Une "victoire" pour l'ex-trader qui accuse sa banque d'avoir "menti". Un nouveau procès au civil doit se tenir devant la cour d'appel de Versailles.

Jérôme Kerviel réclame une expertise indépendante des pertes enregistrées par son ancienne banque, ce qui lui a toujours été refusé par la justice.

Montré du doigt lorsque l'affaire éclata en janvier 2008, il cultive désormais l'image du pèlerin marchant pour sa rédemption, s'extasiant de la "richesse" des hommes et femmes rencontrés sur son chemin.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 11:16

mouais... toujours aussi faux et narcissique le Kerviel, sa route de pèlerin semble être encore longue...

le seul truc "vrai" là-dedans, c'est qu'on peut vraiment penser que la société générale a "profité" du cas Kerviel, pour annoncer en vrac ses pertes catastrophiques de l'année avec celles dues au déblocage des positions de Kerviel. Mais bon, qui a été dupe ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 11:50

PONT-L'ABBÉ

Jérôme Kerviel. L'ex-trader sera considéré en fuite dès minuit

18 mai 2014 à 11h066



L'ex-trader Jérôme Kerviel, attendu en France pour y purger une peine de prison, a annoncé ce dimanche qu'il restait en Italie, en attendant une réponse de l'Elysée à sa demande de protection de témoins dans son dossier. Une décision qui le placera de facto "en fuite" indique le Parquet général.

Symbole voici six ans des dérives qui ont mis à terre le système bancaire mondial, aujourd'hui métamorphosé en repenti, l'ex-trader rentrait à pied vers la France mais s'est arrêté juste avant la frontière. Il est encore libre de ses gestes jusqu'à ce dimanche soir. Après, trois ans de prison ferme l'attendent....

Dans un communiqué, Jérôme Kerviel demande aussi à "rencontrer le président de la République au plus tôt afin de lui exposer l'ensemble des dysfonctionnements graves" ayant selon lui marqué la procédure judiciaire le visant. Il réclame enfin au parquet de surseoir à l'exécution de sa peine de prison, fixée à cinq ans dont trois ferme.

Le Parquet général réagit en indiquant ce matin que Jérôme Kerviel sera considéré en fuite s'il ne se présente pas d'ici minuit au commissariat de Menton : "A l'expiration du délai de convocation au commissariat de Menton ce soir à minuit, Jérôme Kerviel sera considéré en fuite et un mandat d'arrêt européen sera délivré à son encontre dans le respect de la décision de justice le concernant."

> Retour sur une journée de samedi riche en rebondissements

"J'ai honte aujourd'hui d'avoir participé à ce système et je vais passer le reste de ma vie à essayer de le faire évoluer" : c'est ce qu'a déclaré juste avant de passer la "frontière" française l'ancien trader. Jérôme Kerviel, face à de très nombreux journalistes présents, a créé la surprise en affirmant qu'il resterait côté italien tant qu'il n'aurait pas de réponse de François Hollande concernant l"'immunité" des "témoins" qui pourraient apporter des éléments en sa faveur.

"Des personnes ne peuvent pas parler"

Selon un membre de son comité de soutien, l'immunité réclamée par Kerviel concerne "des personnes appartenant au système judiciaire, informées mais qui ne peuvent parler sur le dossier", et qui pourraient témoigner dans la perspective du procès civil encore à venir.
S'il veut la grâce présidentielle, "sa demande sera examinée"

"Si M. Kerviel sollicite la grâce présidentielle, sa demande sera examinée selon la procédure habituelle, c'est-à-dire après une instruction et un avis de la Chancellerie", a déclaré l'Elysée en fin d'après-midi.

Prêt à effectuer sa peine de prison

De son côté, l'ex-trader a indiqué dans la soirée, sur France 2, qu'il ne demandait pas de grâce présidentielle et s'est dit prêt à effectuer sa peine de prison, sans toutefois indiquer s'il répondrait d'ici ce dimanche à sa convocation au commissariat de police de Menton.

Accueilli par de nombreux soutiens... et beaucoup de caméras

L'homme qui marchait sur les chemins d'Italie depuis le 5 mars, après une rencontre décisive avec le pape François à Rome en février, devait passer la ligne d'un ancien poste-frontière désaffecté situé sur le bord de mer de Menton dans l'après-midi. Il s'est donc arrêté peu avant. Accueilli par son comité de soutien. Et de très nombreuses caméras.
La Société Générale s'agace

"La violence du tapage médiatique orchestré ces derniers jours par Jérôme Kerviel et son entourage, mêle mensonges, amalgames et approximations, et nécessite une mise au point", a d'ailleurs réagi la direction de la Société générale, qui ajoute que la justice a "confirmé sans équivoque" "la responsabilité pénale exclusive" de Jérôme Kerviel.

Attendu au commissariat de Menton

L'ancien trader avait quitté en fin de matinée le petit hôtel de Ventimille où il avait passé la nuit pour assister non loin de là à une messe. Après un long déjeuner avec une douzaine de membres de son comité de soutien, Jérôme Kerviel avait entamé peu avant 14h sa dernière marche, jusqu'à Menton où il devait se présenter à un commissariat de police.

"Plus que jamais, je suis heureux de retrouver mon pays", avait simplement déclaré Jérôme Kerviel peu dissert, à sa sortie de la messe célébrée par l'évêque de Gap et d'Embrun, Mgr Jean-Michel di Falco, président de son comité de soutien.

Nombreux soutiens

L'ex-trader est également soutenu par le père Patrice Gourrier, qui s'est mis en congé de sa paroisse de Saint-Porchaire, à Poitiers, et s'est engagé à terminer la marche de Jérôme Kerviel vers Paris si celui-ci était incarcéré à son arrivée en France.

Outre de très nombreuses caméras, plusieurs dizaines de personnes, anonymes venues de la France entière, étaient là également pour accueillir le marcheur barbu au coupe-vent rouge.

Dimanche au plus tard...

Faute de présentation au commissariat dimanche au plus tard, « il sera requis directement l'assistance de la force publique à l'effet d'exécuter la peine prononcée à son encontre », a précisé le parquet général de Paris dans la lettre adressée à Jérôme Kerviel par le biais de son conseil.

« La justice avait la possibilité d'agir différemment », a regretté le comité de soutien, soulignant que « le parquet disposait de cinq ans pour faire exécuter la peine ». Il a dénoncé le « traitement tout à fait singulier de cette affaire par le parquet général de Paris ».

Une lettre à Hollande, une tribune dans la presse

Pour repousser l'inexorable, Mgr di Falco a adressé lundi une lettre au président François Hollande pour lui demander d'intercéder afin que l'ancien trader n'aille pas directement en prison. « Je me fais l'écho de nombre de nos compatriotes qui partagent avec moi le souhait de ne pas le voir incarcéré tant que la vérité ne sera pas faite quant aux responsabilités réelles encourues par la banque », écrit-il.

La tribune parue ce samedi dans Nice-Matin

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 19:05

18-05-2014 - 20:02
Kerviel a repris sa marche et annoncé son retour en France



L'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel a repris dimanche à 19H00 sa marche depuis l'Italie, à Vintimille, pour être, selon lui, d'ici dimanche soir en France, où il doit purger une peine de trois ans de prison ferme, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Je marche et je rentre vers la France", a-t-il dit en sortant de son hôtel de Vintimille, souriant, fraîchement rasé, sac au dos et toujours avec sa tenue de randonneur rouge, avec à ses côtés son compagnon de route, le Père Patrice Gourrier.

Il n'a cependant pas précisé s'il comptait bien se rendre au commissariat de Menton, où il est convoqué et doit être d'ici minuit, faute de quoi il sera considéré par les autorités françaises comme "en fuite".

"Si jamais ils décident de m'interpeller à la frontière, la marche continuera avec Patrice Gourrier", a-t-il simplement répondu aux journalistes, tout en marchant. "Le combat continuera quoi qu'il arrive".

"Je n'ai jamais été en fuite, j'ai toujours assumé ma responsabilité", a-t-il ajouté, avant de faire un bref passage par une église puis de s'attabler à une pizzeria entouré d'une dizaine de ses soutiens.

"Je vais aller dîner avec mes amis, et je marche comme je le fais depuis deux mois et demi. Après, je rentre en France", a-t-il précisé, se disant "serein, heureux": "Je retrouve mon pays, je suis super content", a-t-il assuré, tandis qu'une voiture française le klaxonnait, son conducteur lui lançant "le peuple est avec toi".

L'ancien courtier, condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour avoir provoqué des pertes colossales pour son ancienne banque, a jusqu'à minuit pour se présenter au commissariat de police de Menton, la ville frontalière, située à environ 12 km de Vintimille.

Samedi il avait déjà fait à pied ce trajet de Vintimille à la frontière, en 1h30 environ. Mais arrivé à 100 m de la France, il avait finalement annoncé son intention de rester en Italie tant que le président François Hollande n'assurerait pas une "immunité" en faveur de témoins dans son dossier. Ce à quoi l'Elysée avait simplement répondu que si Jérôme Kerviel sollicitait une grâce présidentielle, sa demande serait examinée "selon la procédure habituelle".

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 19:07

Scrogneugneu a écrit:
mouais... toujours aussi faux et narcissique le Kerviel, sa route de pèlerin semble être encore longue...

le seul truc "vrai" là-dedans, c'est qu'on peut vraiment penser que la société générale a "profité" du cas Kerviel, pour annoncer en vrac ses pertes catastrophiques de l'année avec celles dues au déblocage des positions de Kerviel. Mais bon, qui a été dupe ?

Par ici en bretagne, il n'est pas pris pour un escroc, mais c'est vrai que nous sommes chauvins  Very Happy 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 19:29

Il ne m'est pas très sympathique, mais je compatis sur son sort, et je pense sa "conversion spirituelle" sincère.  thumleft 

Sinon juste un avis perso -qui vaut ce qu'il vaut- sur son cas.
Sa responsabilité est probablement énorme, par contre, (pour avoir un cousin qui a été trader, qui m'a expliqué 2-3 choses) il est absolument aberrant qu'il soit le seul condamné......
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 19:38

Ray a écrit:
Il ne m'est pas très sympathique, mais je compatis sur son sort, et je pense sa "conversion spirituelle" sincère.  thumleft 

Sinon juste un avis perso -qui vaut ce qu'il vaut- sur son cas.
Sa responsabilité est probablement énorme, par contre, (pour avoir un cousin qui a été trader, qui m'a expliqué 2-3 choses) il est absolument aberrant qu'il soit le seul condamné......

Oui, j'ai fait la même démarche, demander à une amie "banquière". Elle m'a dit depuis le début de cette affaire qu'il faisait office de "fusible".

Je pense que c'est très opaque dans le monde des banques  siffler 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Dim 18 Mai 2014, 23:07

Le monde des banques et de la finance expliqué par Gael Giraud , économiste et jésuite  :
http://www.youtube.com/watch?v=7Isx9ErtqVA
http://www.youtube.com/watch?v=egTTD5MMHn8
http://www.youtube.com/watch?v=9mG-f_w-frQ
http://www.youtube.com/watch?v=WIuwEAMrHs0
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 08:24

Je retiens :

la dictature de l'économie sans visage et sans but véritablement humain

Je lui avais écrit que suite à une condamnation judiciaire inique, j'étais l'homme le plus endetté du monde. Mon nom évoquait à lui seul ce que la finance a pu engendrer de pire. Ma lettre n'était pas une confession, mais une bouteille à la mer que ce pêcheur d'homme a pu ramasser, grâce, notamment, à la médiation de Monseigneur Di Falco. J'avais entendu son discours qui dénonce « la dictature de l'économie sans visage et sans but véritablement humain ». J'adhère à l'idée « qu'une nouvelle tyrannie invisible s'instaure, parfois virtuelle, qui impose ses règles, de façon unilatérale et implacable », au mépris de la souveraineté des états. Cette tyrannie bien réelle, c'est elle qui bâtit le mur contre lequel je m'écrase depuis six ans. J'étais épuisé. À bout de force. Mon esprit était comme enfermé dans du béton. Cette rencontre et les paroles que nous avons échangées ont provoqué un électrochoc. J'ai pris mon sac à dos et je me suis mis en marche."

"Il n'y a rien de mystique dans ce geste. Mes adversaires ne pourront y voir un signe de faiblesse. C'est plus simple que cela : j'ai retrouvé mes valeurs. J'avais aussi l'intuition que la marche pouvait me purifier."

"Servir au lieu d'asservir"

Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 08:33

Espérance a écrit:


Oui, j'ai fait la même démarche, demander à une amie "banquière". Elle m'a dit depuis le début de cette affaire qu'il faisait office de "fusible".

Je pense que c'est très opaque dans le monde des banques  siffler 

Il n'aurait jamais dû être seul à rendre des comptes. C'est certains, car les procédures de contrôles au sein des trading desks sont assez rigoureuses, contrairement à ce que l'on veut bien nous laisser croire dans cette affaire.

Cela dit, Kerviel faisait partie du système ; il a joué (avec ou sans l'accord de ses supérieurs) et il a perdu. L'appât du gain, de la vie de grand duc, du luxe... Il a avoué qu'il poussait les limites afin de dégager un bénéfice pour son service lui assurant de plus grosses primes.

S'il n'avait pas été pris la main dans le sac - si sa banque n'y avait pas laissé quelques milliards - il aurait continué, soyez-en certain.

Aujourd'hui il a vu la "lumière"... Espérons, l'avenir nous le dira...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 08:55

L'ex-trader emprisonné à Nice "jusqu'à nouvel ordre"
19 mai 2014 à 09h31 Le Télégramme de Brest

9H10. Transféré à Nice ce lundi matin

Jérôme Kerviel a passé la nuit au commissariat de Menton. Il devait être transféré ce lundi matin au palais de justice de Nice "où le parquet devrait lui signifier la mise à exécution de sa peine (trois ans de prison ferme)", rappelle Nice Matin.

Jérôme Kerviel a goûté son dernier week-end de liberté. L'ex-trader de la Société générale s'est rendu dimanche soir à minuit à la police française. Après une nuit au commissariat de Menton, il a été conduit au palais de justice de Nice avant d'être écroué à la maison d'arrêt. Il restera à Nice "jusqu'à nouvel ordre", a précisé le procureur. Une journée à suivre en direct sur notre site internet.

L'ex-trader Jérôme Kerviel a été écroué lundi matin à la maison d'arrêt de Nice. "Il a été affecté à la maison d'arrêt de Nice, jusqu'à nouvel ordre", a précisé le procureur Eric Bedos.

Jérôme Kerviel a été présenté au parquet ce lundi matin au palais de justice de Nice. le procureur devait lui signifier la mise à exécution de sa peine de trois ans de détention. Peine qui débutera à la prison de Nice. C'est ce que vient d'annoncer le procureur.

Minuit. Kerviel arrêté à Menton

Jérôme Kerviel, de retour d'Italie, a été interpellé ce dimanche à minuit à Menton, peu après avoir franchi la frontière. L'ex-trader de la Société Générale a été emmené en voiture par deux policiers en civil, alors qu'il venait de passer la frontière.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 09:24

Bonjour à tous , comme il est difficile de nos jours à comprendre , une vérité comme un mensonge ce Jérôme Kerviel à t-il bénéficié de toutes les possibilités d'innocences , ou est-il le seul coupable de ténébreuse affaire ce n'est pratiquement pas possible , ok même s'il c'est réellement convertit en tant que catholique il doit payer envers la société pour les fautes commises  ( ce n'est que mon avis )
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 11:38

Occitane a écrit:
Bonjour à tous , comme il est difficile de nos jours à comprendre , une vérité comme un mensonge ce Jérôme Kerviel à t-il bénéficié de toutes les possibilités d'innocences , ou est-il le seul coupable de ténébreuse affaire ce n'est pratiquement pas possible , ok même s'il c'est réellement convertit en tant que catholique il doit payer envers la société pour les fautes commises  ( ce n'est que mon avis )

c'est le pot de terre contre le pot de fer.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 11:44

Espérance a écrit:
Occitane a écrit:
Bonjour à tous , comme il est difficile de nos jours à comprendre , une vérité comme un mensonge ce Jérôme Kerviel à t-il bénéficié de toutes les possibilités d'innocences , ou est-il le seul coupable de ténébreuse affaire ce n'est pratiquement pas possible , ok même s'il c'est réellement convertit en tant que catholique il doit payer envers la société pour les fautes commises  ( ce n'est que mon avis )

c'est le pot de terre contre le pot de fer.

Mmm, oui, mais il a avoué avoir "triché" avec le système, il a produit des faux, il a menti et a avoué à un de ses amis lorsque ses manipulations furent découvertes : "je suis foutu"... Il savait ce qu'il faisait, ou alors c'est un imbécile heureux, dangereux.

Il a connu son "chemin de Damas" ? Espérons, comme je l'écrivais et il appartiendra aux bretons d'en faire un saint local. Il ne serait pas le premier à brûler ce qu'il avait adoré... Ici le Veau d'Or.

Quand on pense que les mêmes qui encensent aujourd'hui Kerviel sont ceux qui râlent que l’État a dû renflouer la Société Générale après sa "bourde"... Étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 12:27

C'est effectivement difficile de s"y retrouver ! personnellement, je ne savais pas que l'Etat avait dû renflouer la banque...

Par contre, je retrouve cet article :


Kerviel porte plainte contre la Société Générale pour subornation de témoin

L'ancien trader et ses conseils affirment que la banque a versé une importante indemnité à son ancien supérieur hiérarchique, afin qu'il témoigne à charge.

Jérôme Kerviel hausse le ton contre son ancien employeur. L'ancien tarder a déposé plainte ce mardi contre la Société Générale pour subornation de témoin. Selon lui, son ancien supérieur hiérarchique direct aurait perçu une indemnité d'un million d'euros après avoir témoigné en faveur de la banque lors des deux procès.
   
En avril 2008, Eric Cordelle avait lui-même intenté une action aux prud'hommes contre la Société Générale, pour contester les conditions de son propre licenciement, avant de s'en désister en février 2013.

Il avait témoigné lors des deux procès et assuré n'avoir rien su des colossales prises de position à risques de Jérôme Kerviel. Selon le document de la plainte envoyée mardi au procureur de la République de Paris et consultée par l'AFP, Jérôme Kerviel juge cette chronologie "pour le moins troublante".


La Société Générale dénonce "une gesticulation médiatique"
Maître David Koubbi, qui conseille Jérôme Kerviel, s'appuie notamment sur une lettre anonyme qui assure que le témoin aurait perçu un peu plus d'un million d'euros de la Société Générale, quelques jours après que la cour d'appel de Paris a confirmé le jugement de première instance et condamné Jérôme Kerviel, en octobre 2012.
   
En promettant à Eric Cordelle une importante indemnité avant qu'il ne témoigne aux deux procès, la Société Générale se serait rendue coupable de subornation de témoin, selon l'avocat. "La justice doit vérifier le montant de cette somme et déterminer quelle en est la contrepartie", a-t-il ajouté.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 12:52

Espérance a écrit:
C'est effectivement difficile de s"y retrouver ! personnellement, je ne savais pas que l'Etat avait dû renflouer la banque...

Par contre, je retrouve cet article :


Kerviel porte plainte contre la Société Générale pour subornation de témoin

L'ancien trader et ses conseils affirment que la banque a versé une importante indemnité à son ancien supérieur hiérarchique, afin qu'il témoigne à charge.

Jérôme Kerviel hausse le ton contre son ancien employeur. L'ancien tarder a déposé plainte ce mardi contre la Société Générale pour subornation de témoin. Selon lui, son ancien supérieur hiérarchique direct aurait perçu une indemnité d'un million d'euros après avoir témoigné en faveur de la banque lors des deux procès.
   
En avril 2008, Eric Cordelle avait lui-même intenté une action aux prud'hommes contre la Société Générale, pour contester les conditions de son propre licenciement, avant de s'en désister en février 2013.

Il avait témoigné lors des deux procès et assuré n'avoir rien su des colossales prises de position à risques de Jérôme Kerviel. Selon le document de la plainte envoyée mardi au procureur de la République de Paris et consultée par l'AFP, Jérôme Kerviel juge cette chronologie "pour le moins troublante".


La Société Générale dénonce "une gesticulation médiatique"
Maître David Koubbi, qui conseille Jérôme Kerviel, s'appuie notamment sur une lettre anonyme qui assure que le témoin aurait perçu un peu plus d'un million d'euros de la Société Générale, quelques jours après que la cour d'appel de Paris a confirmé le jugement de première instance et condamné Jérôme Kerviel, en octobre 2012.
   
En promettant à Eric Cordelle une importante indemnité avant qu'il ne témoigne aux deux procès, la Société Générale se serait rendue coupable de subornation de témoin, selon l'avocat. "La justice doit vérifier le montant de cette somme et déterminer quelle en est la contrepartie", a-t-il ajouté.

Il peut...

Mais SG a payé des indemnités de licenciement au deux N+1 (chefs) de Kerviel... Ils ont été licenciés, oui, tout à fait, et ils auraient peut-être dû trinquer avec Kerviel, ou pas...

Concernant les clauses de licenciement, je peux vous assurer qu'il est normal d'y voir apparaître une "clause de confidentialité" commune. Le syndicat a d'ailleurs revu des accords de licenciement et n'y a rien redit.

Je crois que tout est bon pour échapper aux responsabilités de ses actes...


http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-Francois-irrite-par-l-instrumentalisation-de-la-rencontre-furtive-avec-Jerome-Kerviel-2014-03-05-1115828


Le pape François irrité par l’instrumentalisation de la rencontre furtive avec Jérôme Kerviel

Si Jérôme Kerviel a pu s’approcher le 19 février du pape François, à l’occasion de l’audience publique donnée chaque mercredi place Saint-Pierre, et brièvement échanger avec lui, celui-ci ne lui a jamais accordé une audience, a rappelé mercredi 5 mars à La Croix l’entourage du pape, qui aurait lui-même été irrité de cette utilisation des images.

Chaque mercredi, après son audience générale, le pape s’attarde longuement sur la place Saint-Pierre, conversant un instant avec les personnes se trouvant sur son passage.

Le 19 février dernier, l’ex-courtier de la Société générale, Jérôme Kerviel, accompagné de son avocat, avait ainsi pu saluer le pape, réussissant même à s’entretenir brièvement avec lui, alors même qu’il n’était pas dans le carré réservé aux personnes présentées officiellement au pape en fin d’audience.

Selon son entourage, l’ancien trader de la Société générale aurait entamé une marche entre Rome et Paris, présentée comme « une marche contre la tyrannie des marchés, selon les mots mêmes du Saint-Père ».

Condamné en appel en 2012 à cinq ans de prison dont trois fermes, au remboursement des pertes ainsi qu’au versement de 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts, Jérôme Kerviel doit voir son pourvoi examiné en mars prochain devant la Cour de cassation.
Sébastien Maillard (à Rome)​
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 14:40

PONT-L'ABBÉ

Affaire Kerviel. Appel à manifester samedi à Pont-l'Abbé
19 mai 2014 à 15h14 Le Télégramme de Brest

Dans un communiqué, René Coupa, président du Comité de soutien à Jérôme Kerviel "demande à la population de se rassembler devant la Société générale, place Gambetta, à Pont-l'Abbé, samedi 24 mai à 11 h".

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 14:41

et sérieusement... Mgr di Falco, en tant qu'évêque, il a pasautre chose à foutre dans la vieque de "soutenir" une petite crapule de bureau, ordinaire, narcissique, égocentrée qui joue des failles du système de sa banque pour jouer au loto ???

Nos pays sont juste entrés dans un processus de Décivilisation irréversible, la moitié de la population considère l'avortement comme un bien objectif, ne voit pas la différence de nature entre une union entre un homme et une femme et un autre type d'union, etc... etc... etc... (la liste est trop longue).

Il est EVEQUE, c'est pas son foutu boulot. Un évêque n'a pas d'"intuition" qui serait plus infaillible que des tribunaux qui se sont penché des jours sur ces affaires, ni d' analyse sur de nos systèmes économiques et financiers meilleure que les autres. C'est comme l'autre encore qui s'occupait de "l'éthique des déchets nucléaires, et surtout dans le cadre d'un stockage en couche géologique"...

Qu'il puisse avoir un avis, être un soutien à titre personnel, ok bien sûr, mais qu'il "préside un comité de soutien, prétende "écrire au président" sur le cas Kerviel, est encore un des nombreux signes de la lâcheté crasseuse des évêques, qui inconsciemment ne font qu'à travers toutes ces choses-là démissionner, se détourner de leur vraie mission.

Alors je comprends: la société sécularisée leur a coupé les couilles, a fait un bras d'honneur à la doctrine catholique, leur a demander de fermer leurs gueules sur certains sujets... c'est vrai, c'est vrai : mais revenir comme ça en rampant devant leur Maître et en essayant de s'insérer dans des sujets de société totalement marginaux par rapport à l'important, alors que c'est pas plus leur domaine de compétence qu'autre chose. C'est tout de même assez lamentable.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 14:45

Scrogneugneu a écrit:
et sérieusement... Mgr di Falco, en tant qu'évêque, il a pasautre chose à foutre dans la vieque de "soutenir" une petite crapule de bureau, ordinaire, narcissique, égocentrée qui joue des failles du système de sa banque pour jouer au loto ???

Nos pays sont juste entrés dans un processus de Décivilisation irréversible, la moitié de la population considère l'avortement comme un bien objectif, ne voit pas la différence de nature entre une union entre un homme et une femme et un autre type d'union, etc... etc... etc... (la liste est trop longue).

Il est EVEQUE, c'est pas son foutu boulot. Un évêque n'a pas d'"intuition" qui serait plus infaillible que des tribunaux qui se sont penché des jours sur ces affaires, ni d' analyse sur de nos systèmes économiques et financiers meilleure que les autres. C'est comme l'autre encore qui s'occupait de "l'éthique des déchets nucléaires, et surtout dans le cadre d'un stockage en couche géologique"...

Qu'il puisse avoir un avis, être un soutien à titre personnel, ok bien sûr, mais qu'il "préside un comité de soutien, prétende "écrire au président" sur le cas Kerviel, est encore un des nombreux signes de la lâcheté crasseuse des évêques, qui inconsciemment ne font qu'à travers toutes ces choses-là démissionner, se détourner de leur vraie mission.

Alors je comprends: la société sécularisée leur a coupé les couilles, a fait un bras d'honneur à la doctrine catholique, leur a demander de fermer leurs gueules sur certains sujets... c'est vrai, c'est vrai : mais revenir comme ça en rampant devant leur Maître et en essayant de s'insérer dans des sujets de société totalement marginaux par rapport à l'important, alors que c'est pas plus leur domaine de compétence qu'autre chose. C'est tout de même assez lamentable.

Je ne suis pas très souvent d'accord avec vous, mais ici  thumleft Thumright thumleft Thumright thumleft 

Franchement oui, mis à part que Kerviel à dit qu'il trouvait "le Pape François formidable", je ne vois pas non plus ce que vient faire un évêque qui se prend à jouer au Zorro dans un dossier qu'il ne peut maîtriser (à moins d'être versé dans les pratiques de trading desk)...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 16:01

Pas mieux l'ami Scro.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 16:03

Je ne pense pas que Mgr di Falco s'est au prononcé au nom de l'Eglise ? donc qu'y a t-il de répréhensible à ce qu'il soutienne Jérôme Kerviel ?

Voici un lien qui regroupe toutes ses prises de positions :
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/monseigneur-di-falco/

D'autre part, ce que je ne comprends pas, c'est que ce soit Jérôme qui trinque, alors que normalement, ça devrait être ses supérieurs hiérarchiques, non ? c'est en tout cas ainsi que cela se passe normalement dans une entreprise.

A la place, ces messieurs ont été licenciés d'accord, mais ont touché une prime (pour qu'ils témoignent ?)

Ceci dit, je ne fais pas partie de son comité de soutien  Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 16:58

le monde bancaire est un milieu "pourri" et pourtant combien nécessaire. je n'aimerais pas revenir en arrière et garder mes économies chez moi.

il faut savoir que lorsque vous travaillez en banque, du plus petit niveau (préposé au guichet) au plus haut niveau (le pdg), vous avez des objectifs à réaliser. l'atteinte de ces objectifs est récompensé par des primes ou autres cadeaux (très modestes pour le bas de l'échelle, parfois même, il n'y a rien sauf la perspective de peut être garder son emploi). les objectifs consistent entre autres à proposer des placements (fonds communs, sicavs, produits d'assurances, etc....). il va de soi que comme dans toute démarche commerciale, on recherche dans la clientèle celui qui pourrait peut être placer ses deniers dans les produits. Parfois ceux ci sont tout à fait correct, parfois, ce sont des fonds d'autres banques (comme ceux de Leman Brothers....) pas toujours ok. là où le bâs blesse, c'est que souvent, on va tenter de vous vendre des produits en fonction des objectifs à réaliser et non en fonction de vos besoins. C'est ainsi que certains "héritiers" découvriront qu'on avait vendu à leur parent âgé décédé des produits d'investissement à très long terme.

qui est à l'initiative des élaborations de ces objectifs? je ne sais pas.... ce que je sais, c'est qu'il faut répondre à tout prix à l'exigence des actionnaires qui par devant ou par derrière veulent au moins leur 12% de rendement sur actions. alors le PDG devra faire en sorte que .... et cela se répercutera jusque dans le bas de la pyramide.

conseil avisé : toujours demander le risque, la certitude que le placement que l'on vous vend correspond bien à une durée qui vous convient (long, moyen ou court terme), toujours lire les prospectus des placement et surtout ce qui est écrit en tout petit (çà vous révélera qui est le banquier dépositaire du produits et vous permettra de découvrir s'il est américain et de triste réputation), bref,.... n'hésitez pas à faire plusieurs chapelles pour vous informer. il existe, trop rarement certes, des banquiers qui privilégieront toujours vos intérêts et sur le long terme, ce sont eux qui ont la meilleure rentabilité et le meilleur portefeuille clients.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 17:11

Tu as raison rebelle, les banquiers sont des commerçants (des marchands de sous...).

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 17:43

Espérance a écrit:
Je ne pense pas que Mgr di Falco s'est au prononcé au nom de l'Eglise ? donc qu'y a t-il de répréhensible à ce qu'il soutienne Jérôme Kerviel ?

Voici un lien qui regroupe toutes ses prises de positions :
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/monseigneur-di-falco/

D'autre part, ce que je ne comprends pas, c'est que ce soit Jérôme qui trinque, alors que normalement, ça devrait être ses supérieurs hiérarchiques, non ? c'est en tout cas ainsi que cela se passe normalement dans une entreprise.

A la place, ces messieurs ont été licenciés d'accord, mais ont touché une prime (pour qu'ils témoignent ?)

Ceci dit, je ne fais pas partie de son comité de soutien  Very Happy

Ses deux supérieurs hiérarchiques ont été virés...

L'un est à Pôle Emploi depuis... 6 ans.

L'autre s'est reconverti dans la distillerie...

Il faut arrêter.

Maintenant, il est su pour ceux qui connaissent le milieu que des souplesses sont accordées aux button pushers (le pseudo métier de Kerviel), mais aucune personne saine de corps et d'esprit ne laisserait son département prendre des positions pour plus de 5 fois la capitalisation de la banque... Et je souligne que Kerviel lors de ses premières déclarations a avoué avoir fait des faux afin de se couvrir... Pourquoi des faux si sa hiérarchie le couvrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 17:44

J'ajoute que les supérieurs ont été "simplement" virés car eux ne tombaient pas sous le coup du délit de faux et usage de faux... Comme cela semble bien transparaître des éléments du jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 17:56

pour avoir travaillé à tout petit niveau dans le secteur bancaire, vous n'imaginez même pas ce que vos supérieurs hiérarchiques vous demandent de faire... le tout verbalement bien sûr... çà ne laisse pas de trace
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 543
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 18:33

Scrogneugneu a écrit:
mouais... toujours aussi faux et narcissique le Kerviel, sa route de pèlerin semble être encore longue...

le seul truc "vrai" là-dedans, c'est qu'on peut vraiment penser que la société générale a "profité" du cas Kerviel, pour annoncer en vrac ses pertes catastrophiques de l'année avec celles dues au déblocage des positions de Kerviel. Mais bon, qui a été dupe ?

ou pire, continué leur saloperie grâce au bouc émissaire

http://russeurope.hypotheses.org/2294

Kerviel, l’injustice et l’imposture 19 mai 2014 Par Jacques Sapir a écrit:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 19 Mai 2014, 18:38

Ah, un complot donc...

Mais pourquoi 'Kerviel se serait-il chargé tout en accusant la banque en même temps ? Manque de cohérence. Il était plus facile pour SG de promettre à Kerviel l'abandon des poursuites et de lui verser un pécule. Ah zut, c'est le Procureur de la République qui a poursuivit au pénal... Mais alors c'est l'Etat qui a voulu couvrir le fait qu'il allait devoir aider SG à éponger les pertes... Oui mais alors pourquoi faire de Kerviel une victime ? C'était plus simple de l'amadouer, non ?

Ah comme c'est compliqué les ordres des chefs qui demandent à leurs subordonnés de commettre des faux... Dans l'illégalité la plus totale.

J'ai bossé pour de grands noms de la finance, à des niveaux moyens... Jamais vu ça... Mais les banques françaises sont peut être plus pourries, ce qui ne m'étonnerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 15:07

Jean-Luc Mélenchon a affirmé dimanche que le Front de gauche soutenait Jérôme Kerviel, l’ex-trader de la Société Générale condamné à trois ans de prison ferme, parce qu’il est «innocent».

Au Front de gauche, «tous, on soutient» Jérôme Kerviel «parce qu’on pense qu’il est innocent. A gauche, on est comme ça, depuis l’Affaire Dreyfus. Dreyfus n’était pas des nôtres et on l’a soutenu», a déclaré M. Mélenchon sur BFMTV.

«La banque prétend que cet homme lui a fait perdre cinq milliards, elle a toujours refusé toute expertise indépendante qui permette d’attester de cette perte», a-t-il ajouté.

Or, «sur la base de cette perte, elle a reçu de l’Etat, en moins de deux mois, 1,7 milliard de dédommagements, parce que dans ce type de situation, l’Etat dédommage les banques».

«Nous pensons que Kerviel est innocent et qu’il est un homme qui a été transformé en coupable pour favoriser une manoeuvre», a martelé M. Mélenchon. «Tout ce que nous demandons, c’est que l’expertise des pertes, fondées ou pas de la banque, soit faite d’une manière indépendante».

«Et nous avons déjà raison puisque, dans le jugement en cassation, l’amende a été annulée. Or cette amende correspondait à la perte qu’est censé avoir occasionnée M. Kerviel. Donc, nous commençons à avoir raison», a-t-il affirmé, ajoutant qu'«une amende de 5 milliards d’euros, c’est une condamnation à la mort sociale».

L’ancien candidat de FG à la présidentielle a également affirmé que Jérôme Kerviel «n’est pas de notre milieu. Il a dit +j’étais un trader aveuglé+. Personnellement, je trouve que le métier de trader est immoral et pas acceptable. Il l’était et maintenant il réalise le mal qu’il a fait».

«C’est un brave mec, qui arrive de sa campagne profonde, qui s’est brûlé au soleil», a-t-il dit.

Jérôme Kerviel avait repris dimanche en début de soirée sa marche depuis l’Italie, à Vintimille, pour être d’ici dimanche soir en France, où il doit purger sa peine. Il avait lancé un appel à François Hollande samedi, lui demandant d’assurer «l’immunité» en faveur de témoins dans son dossier.
......
Une autre source d'infos
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 15:23

http://laplumedaliocha.wordpress.com/2014/05/19/douze-idees-fausses-sur-laffaire-kerviel/

Douze idées fausses sur l’affaire Kerviel


Alors que l’affaire Kerviel a trouvé ce week-end un dénouement provisoire avec l’incarcération de l’intéressé, on peut encore lire ici et là des déclarations de colère et d’incompréhension.

Voici les éléments de réponse aux arguments qui reviennent le plus souvent.

Mon but n’est pas de convaincre les défenseurs aveugles du trader, moins encore de défendre la banque (j’ai autre chose à faire dans la vie), mais d’éclairer tous ceux qui s’interrogent et en arrivent à douter de la justice, des politiques et des banques à cause de cette affaire. Non, tout n’est pas pourri. La justice n’est ni folle ni à la botte, elle avait des raisons de juger comme elle l’a fait. Quant à la banque, elle est au minimum coupable d’une effroyable négligence, mais là encore, il faut se garder de sombrer trop vite dans le complotisme absurde. Ce qui me révolte dans le traitement médiatique approximatif de ce dossier, c’est qu’il contribue à alimenter un dégout généralisé pour les institutions, sur la base d’éléments parfaitement erronés et de simplifications hâtives. Ceux qui font cela, politiques et médias, portent une très lourde responsabilité dans le climat actuel de défiance. Non seulement ils agitent de faux ennemis, mais ils empêchent de lutter contre les vrais problèmes.

Voici donc quelques éléments pour éclairer un dossier plus simple et moins scandaleux qu’on ne le croit :

1 " La banque soutenait son trader tant qu’il gagnait et l’a lâché quand il a perdu". Faux. Entre mars et juillet 2007, le trader investit 30 milliards d’euros sur les marchés. Sa position début juillet est perdante à hauteur de plus de 2 milliards. Si la banque savait, alors c’était le moment de stopper le trader. Elle ne l’arrêtera que le 18 janvier suivant en raison d’une série d’alertes que JK ne parviendra pas, cette fois, à désactiver.

2 "Quand j’ai 300 euros de découvert la banque m’appelle et là elle n’aurait pas vu passer les 50 milliards, de qui se moque-t-on ?" On ne se moque de personne, simplement cette comparaison est erronée. En réalité, c’est comme si le client était plus compétent en matière financière que son conseiller, entrait lui-même ses opérations dans les systèmes de la banque, pouvait changer la nature des opérations, en inventer de fausses pour dissimuler les vraies etc…Quant aux montants concernés, ils sont faramineux mais doivent être mis en contexte avec l’activité d’une banque internationale où travaillent des centaines de traders. Les sommes brassées collectivement, pour compte propre et pour les clients, se chiffrent en centaines de milliards.

3 "La justice est folle, elle condamne à des montants absurdes". En droit français, dans le cas de figure concerné (dommage volontaire aux biens), on considère que le préjudice doit être réparé intégralement. Sauf qu’ici le montant du dommage, c’est-à-dire de la perte de trading, est faramineux. L’application de la règle de droit aboutit donc à un effet aberrant. C’est la perte qui est folle, pas la justice qui essaie de traiter comme elle peut les pathologies en perpétuelle évolution de la société.

4 "Le préjudice a été calculé par la banque, aucune expertise indépendante n’est venue confirmer l’existence ni le montant de la perte alléguée". En effet, il n’y a pas eu d’expertise indépendante. Juste des montagnes de documents examinés par la commission bancaire et les commissaires aux comptes et versés au dossier, autrement dit placés entre les mains de deux juges d’instruction de la galerie financière. Alors on peut toujours se demander qui contrôle le contrôleur, mais c’est un questionnement infini.

5 "Jérôme Kerviel n’a pas eu droit à un procès équitable". Variante : " justice expéditive, enquête bâclée, système judiciaire aux ordres du grand capital". En réalité, il y a eu une enquête de la brigade financière, puis deux juges d’instruction dont Renaud Van Ruymbeke, puis trois juges spécialisés dans ce type de dossiers lors du premier procès devant le tribunal correctionnel de Paris pendant un mois en 2010, puis trois autres juges spécialisés devant la cour d’appel de Paris pendant un mois en 2012, puis la Cour de cassation dans une formation élargie. Par ailleurs, le trader s’est offert les services des meilleurs avocats de Paris. J’ajoute que les procès ont eu lieu en public devant des dizaines de journalistes, s’il y avait eu un scandale à révéler, ils l’auraient fait avec délectation ! Il n’y a pas que le public qui déteste les banques.

6 "Le système est pourri, la banque manipule tout, les médias, les politiques, le gouvernement etc…". Si la banque avait autant de pouvoir, elle n’aurait pas laissé le trader et ses supporters se répandre dans tous les médias comme ils l’ont fait ces dernières années jusqu’au point d’orgue qu’à constitué le show invraisemblable du week-end. Si la banque verrouillait tout, jamais Kerviel n’aurait été suivi en live par BFM TV. Il n’aurait pas non plus accédé au Journal de 20 heures. Jamais ses supporters, comme Roland Agret par exemple, n’auraient pu se répandre en invectives. Jamais Eva Joly ni Jean-Luc Mélenchon ne lui auraient tapé dessus à bras raccourcis en toute impunité. Jamais la Cour de cassation n’aurait procédé à un revirement de jurisprudence en décidant finalement de revenir sur le principe de la réparation intégrale du préjudice. Jamais Jérôme Kerviel n’aurait pu se promener tranquillement sur les routes d’Italie sous l’oeil complaisant des médias alors que sa condamnation était devenue définitive. Et jamais non plus je n’aurais pu sortir un livre sur cette affaire sans avoir à aucun moment informé officiellement la banque de mon enquête. A y regarder de près, la banque est plutôt d’une incroyable impuissance médiatique, politique et judiciaire dans cette affaire.

7 "Société Générale savait et l’a encouragé, c’est elle qui est responsable, lui n’est qu’un lampiste" : si ses supérieurs lui ont dit "vas-y Jérôme, tu es génial, fonce, mais tache de ne pas attirer l’attention des contrôles", alors pourquoi cache-t-il son gain de 600 millions fin juillet ? Cacher ses activités, à la rigueur, ses pertes, certainement, mais ses gains ? Alors que justement on l’encourage à faire ça, on le pousse à faire n’importe quoi pour gagner toujours plus, selon ses propres dires ? Et pourquoi cache-t-il le gain de 800 millions fin novembre (Total 2007 : 1,4 milliards d’euros) ? Et pourquoi, alors qu’ils sont au courant, ses supérieurs ne jugent pas utile d’enregistrer ce gain miraculeux dans les comptes 2007, ni de l’annoncer à la direction, et même pas de demander des bonus en conséquence ? Réponse la plus plausible : parce qu’ils ignorent tout des activités parallèles et occultes du trader. Ce que confirme le fait que Jérôme Kerviel se donne un mal fou pour dissimuler ses activités et ne demande pas de bonus proportionnel à ce gain mirifique, mais un bonus indexé sur son résultat officiel de 50 millions. Il sera découvert début janvier pour avoir maladroitement dissimulé son gain de 1,4 milliards alors que la banque au même moment ne voit rien de la position de 50 milliards qu’il est en train de construire…

8 "L’affaire est bonne pour l’image de la banque". Au contraire, elle est calamiteuse. Car pour le monde de la finance, c’est la preuve qu’elle a des failles de contrôle interne et qu’un autre scandale de même nature peut surgir n’importe quand. Non seulement la banque aurait pu disparaître ou être absorbée par une concurrente lorsqu’elle a annoncé le sinistre, mais l’affaire a si durablement nuit à l’établissement que pendant la crise de la dette souveraine au cours de l’été 2011 son titre a chuté plus que celui des autres banques françaises. Les analystes financiers à l’époque ont avancé la perte de confiance durable consécutive à l’affaire Kerviel pour expliquer le phénomène.

9 "Certains témoins ont été écartés sans explication par la justice". Les témoins présentés en appel l’ont été dans des conditions procédurales très discutables et surtout ils n’apportent aucun témoignage direct et ni aucun élément matériel. Juste des supputations fondées sur leur connaissance de la finance pour certains, de la Société Générale pour d’autres. Malgré cela, trois d’entre eux ont été entendus, tandis que le témoignage écrit du quatrième a été versé au dossier.

10 "Tout le monde sait que la thèse de l’aveuglement ne tient pas". J’ai été interroger les professionnels de la finance qui s’élevaient publiquement pour soutenir cette thèse. Ils n’ont rien de plus à dire que "c’est pas possible". L’un d’entre eux m’a confié qu’à son avis, la banque avait passé un deal avec JK et lui avait ouvert un compte dans un paradis fiscal dont il bénéficierait en sortant de prison. Je vous laisse juges…Personnellement, quand j’observe la détermination avec laquelle le trader attaque son ancien employeur en particulier et la finance en général, j’ai du mal à penser que tout ceci serait une comédie orchestrée de concert par les deux adversaires. Voilà ce qu’il y a derrière les fameux "professionnels de la finance qui n’osent pas témoigner à visage découvert mais seraient détenteurs d’informations prouvant l’innocence du trader" : des doutes, des supputations, des interrogations et surtout une belle envie de faire parler de soi en montrant que, hein, bon, on est malin, on ne se laisse pas enfariner.

11 "Ses supérieurs ont été grassement payés pour se taire". Non. Le management ne pouvait pas rester en place après une telle catastrophe. Certains ont démissionné, d’autres ont été licenciés. Dans les grands groupes, il est d’usage de transiger, autrement dit de verser au salarié plus que ce qu’il lui est dû pour qu’il parte sur le champ (ce qui évite de garder un poids mort et permet d’embaucher un productif) et s’abstienne d’aller aux prud’hommes. Ces transactions contiennent classiquement une claude de confidentialité concernant les termes de l’accord. Clauses qui ne s’opposent en rien à un témoignage en justice dans une affaire pénale.

12 "La banque a dénoué les positions de Kerviel en urgence dès le lundi matin et aggravé les pertes artificiellement. Si elle avait attendu, elle aurait gagné de l’argent grâce à Kerviel". Faux. Le président de la banque, Daniel Bouton à l’époque, a informé dès le dimanche 20 janvier l’AMF et la Banque de France de la situation. Ses autorités de tutelle lui ont donné jusqu’au jeudi suivant 9 h pour dénouer la crise et en informer le marché. La position était illégale et mortelle pour la banque, ce qui imposait de la couper dans les plus brefs délais et dans la plus absolue discrétion car à la moindre fuite, la planète financière aurait joué contre Société Générale et risqué de tuer la banque.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 15:56

*La semaine où Jérôme Kerviel a failli faire sauter le système financier mondial.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 15:57

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2014/05/jerome-kerviel-ecroue-ce-lundi.html
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 16:06

Pour ceux qui ont le temps, lire les comentaires,du lien ci-dessus.
En voici un:
Ptrem
Il me semble que notre hôte se trompe sur la motivation et le fondement d'un certain nombre de manifestations de soutien à JK . Ce n'est pas la sanction qui frappe JK qui choque, c'est la différence entre cette sanction et l'impunité dont bénéficient parallèlement, soit des coupables avérés de crimes ( y compris de sang) et non de délits, et d'autre part les coupables avérés de délits financiers d'une toute autre ampleur .
En outre, JK ne s'est pas enrichi aux dépends du contribuable, mais la SG l'a peut-être fait sur ce dossier, point sur lequel la justice ne s'est pas encore prononcée et a sans doute tout fait pour éviter d' avoir à le faire .


Si JK est un escroc qui mérite la prison, que penser des dirigeants et administrateurs du Crédit Lyonnais et de Dexia ? Sur ce dernier dossier, où la Cour des Comptes a ( fait rarissime) mentionné explicitement des noms d'individus concernés, on rappellera incidemment que

- toute la nomenklatura politico/administrative de l' UMPS ( dont M REBSAMEM ou Mme IDRAC, parmi tant d' autres ) et de l' énarchie ( Direction du Trésor, Caisse des Dépôts, ...) a siégé au CA de Dexia Groupe et/ou de Dexia Crédit Local . Tous ce gens ont consciencieusement touché des jetons de présence considérables ( jamais restitués par les politiques, par exemple , alors qu'ils les touchaient personnellement ...) tout en présidant au naufrage de la banque qu'ils étaient censés administrer et surveiller.

- après avoir perçu pendant des années des revenus obscènes, les dirigeants sont partis après la faillite avec des retraites chapeaux faramineuses , et ceux d' entre eux qui étaient fonctionnaires se sont gentiment recasés dans le secteur public comme si de rien n'était.

- Le côut total de la facture pour le contribuable ne pourra être connu que dans des dizaines d' années compte tenu de la structure extravagante du bilan de Dexia, mais elle est dores et déjà avérée supérieure à 20 milliards d'euros ( 4 Kerviels, à la charge des français, dont 6 milliards votés dans la plus grande discrétion cette année 2014 ...) et pourrait dépasser les 50 milliards d' euros ( certains ont avancé des chiffres pouvant tendre vers les 100 milliards d' euros) .

Comme pour le Crédit Lyonnais, AUCUN des responsables de ce désastre na été inquiété, et TOUS coulent des jours paisibles à l' abri de fortunes ou de retraites volées ( c'est le mot) aux contribuables . Alors, JK en prison , laissez -moi rire ou plutôt ricaner ...


Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 17:33

ptrem,

Si je vous suis bien, vous voulez bien dire que JK a abusé son employeur, qu'il a introduit des données frauduleuses dans le système informatique de son employeur et que ses actes ont coûté plus de 4 milliards à SG et indirectement 2 milliards au contribuable français, mais que puisqu'il a rencontré François, qu'il est catholique, et puisqu'il n'y a pas "mort d'homme" on pourrait le laver des délits qu'il a commis ?

Il a participé à un système inique - auquel nous participons tous indirectement en étant client des banques, en spéculant en bourse, en achetant des SICAV - mais qu'il a fait son mea culpa et que donc la justice devrait le blanchir ?

Est-ce cela ?

donc, mettons en pratique avec tous ceux qui commettent des délits : dès qu'ils se repentent, on les libère. C'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 17:51

Dragna Din a écrit:
ptrem,

Si je vous suis bien, vous voulez bien dire que JK a abusé son employeur, qu'il a introduit des données frauduleuses dans le système informatique de son employeur et que ses actes ont coûté plus de 4 milliards à SG et indirectement 2 milliards au contribuable français, mais que puisqu'il a rencontré François, qu'il est catholique, et puisqu'il n'y a pas "mort d'homme" on pourrait le laver des délits qu'il a commis ?

Il a participé à un système inique - auquel nous participons tous indirectement en étant client des banques, en spéculant en bourse, en achetant des SICAV - mais qu'il a fait son mea culpa et que donc la justice devrait le blanchir ?

Est-ce cela ?

donc, mettons en pratique avec tous ceux qui commettent des délits : dès qu'ils se repentent, on les libère. C'est ça ?

Là, vous êtes le champion de la mauvaise foi ! ...ou le défenseur des banques !  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 18:06

bonjour,


Le problème de fond et c'est bien là le rôle impartial de la justice est de connaitre , d'avoir la connaissance la plus parfaite, précise du niveau et des prises de responsabilités , ( connues et inconnues), d' une partie comme de l' autre, et de leurs implications réciproques, je serais curieux de connaitre l' avis d' Henri QUINSON ancien hyper-trader et maintenant Moine des cités, vu qu' il était considéré comme l' un des tous meilleurs a  Wall-street...

@+Bertrand


Cela vaudrait le coup du lui demander son avis...

@+Bertrand.
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 18:09

Dragna Din a écrit:
ptrem,

Si je vous suis bien, vous voulez bien dire que JK a abusé son employeur, qu'il a introduit des données frauduleuses dans le système informatique de son employeur et que ses actes ont coûté plus de 4 milliards à SG et indirectement 2 milliards au contribuable français, mais que puisqu'il a rencontré François, qu'il est catholique, et puisqu'il n'y a pas "mort d'homme" on pourrait le laver des délits qu'il a commis ?

Il a participé à un système inique - auquel nous participons tous indirectement en étant client des banques, en spéculant en bourse, en achetant des SICAV - mais qu'il a fait son mea culpa et que donc la justice devrait le blanchir ?

Est-ce cela ?

donc, mettons en pratique avec tous ceux qui commettent des délits : dès qu'ils se repentent, on les libère. C'est ça ?

Je ne pense pas que c'est cela que veut dire Ptrem, relisez son dernier post Dragna Din  study 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
PJ



Masculin Messages : 18
Inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mar 20 Mai 2014, 23:58

Apprendre de ses erreurs (fautes y comprises) et revenir à la charité,c’est tout le mal que je lui souhaite.Tout le reste y compris le show  médiatique n’a pas sa place dans le ‘travail intérieur’ de Jérome.
Pour que cette ‘conversion’ porte ses fruits l’humilité est de mise.Le Tappage juridico-médiatique et toute tentative de justification font obstacle à son intelligence et à sa volonté de choisir de changer de vie.
Ceci est valable pour nous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 05:30

Comme son nom l'indique, le tapage médiatique est le fait des medias.

Il serait injuste d'en rendre JK responsable. Que les medias cessent de s'y intéresser, et on n'en parle plus...
Revenir en haut Aller en bas
PJ



Masculin Messages : 18
Inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 06:15

Cécile a écrit:
Comme son nom l'indique, le tapage médiatique est le fait des medias.

Il serait injuste d'en rendre JK responsable. Que les medias cessent de s'y intéresser, et on n'en parle plus...

Sur ce tapage,accordons lui le bénéfice du doute .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 06:42

Espérance a écrit:
Dragna Din a écrit:
ptrem,

Si je vous suis bien, vous voulez bien dire que JK a abusé son employeur, qu'il a introduit des données frauduleuses dans le système informatique de son employeur et que ses actes ont coûté plus de 4 milliards à SG et indirectement 2 milliards au contribuable français, mais que puisqu'il a rencontré François, qu'il est catholique, et puisqu'il n'y a pas "mort d'homme" on pourrait le laver des délits qu'il a commis ?

Il a participé à un système inique - auquel nous participons tous indirectement en étant client des banques, en spéculant en bourse, en achetant des SICAV - mais qu'il a fait son mea culpa et que donc la justice devrait le blanchir ?

Est-ce cela ?

donc, mettons en pratique avec tous ceux qui commettent des délits : dès qu'ils se repentent, on les libère. C'est ça ?

Je ne pense pas que c'est cela que veut dire Ptrem, relisez son dernier post Dragna Din  study 

Je forçais le trait à escient.

Mettre des commentaires d'articles comme justification d'on ne sait trop quoi, c'est bien là dans le ton actuel du web : l'écho d'un écho, écho d'un bruit que personne n'entend jamais.

Ce que je dis c'est : on pose des actes délictueux, on sait qu'on peut être découvert, on mesure ses actes - ou bien on est inconscient ou l'on se croit plus fort que le système -, si l'on est pris on sait que cela faisait partie du deal. Ici Kerviel a été condamné non pas par la SG, mais par la justice et pour des faits relevants du pénal : abus de confiance, fraude du système de sécurité de son employeur. Le dédouaner parce qu'il s'agit d'un délit en col blanc, c'est une insulte à ceux qui volent pour survivre et qui sont bien, eux, condamnés tous les jours. Le dédouaner en accusant son employeur de n'avoir pas vu ou pu l'arrêter, c'est cynique. Rappelons que Kerviel a coûté indirectement 2 milliards aux français !

En faire une victime ça ne peut pas passer non plus. Les tribunaux, jugeant sur le préjudice des fautes et délits commis, avait décidé que Kerviel devrait rembourser 5 milliards ; ce jugement a été cassé. Drôle d'acharnement que de faire ce qui va depuis lors devenir un cas de juris prudence, non ?

En outre, il n'est pas le seul à payer ; il est le seul à être jugé pour des actes délictueux qu'il a lui-même reconnu (abus de confiance, introduction de fausses données dans le système de son employeur, la portée de son "jeu" boursicotier de 50 milliards). Les autres - ses deux chefs directs, l'ancien patron de la SG, des collègues de Kerviel - ont été virés ! Et certains ne retrouveront jamais un emploi ! Bien sûr ils ont été virés "à la bancaire" : la SG paie un peu plus qu'elle ne le devrait afin de ne pas aller aux prud'hommes et tous ces accords (même en dehors de l'affaire Kerviel) comprennent une clause de confidentialité...

Bref, il a fauté, il mérite qu'on oublie ses fautes, mais il doit quand même payer un peu pour la gravité de ses actes. Autrement, tout le système judiciaire s'écroule. S'il ne va pas en prison, ce serait la preuve que les crimes en col blanc sont permis.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 07:44

Dragna Din a écrit:

Bref, il a fauté, il mérite qu'on oublie ses fautes, mais il doit quand même payer un peu pour la gravité de ses actes. Autrement, tout le système judiciaire s'écroule. S'il ne va pas en prison, ce serait la preuve que les crimes en col blanc sont permis.

là, je suis d'accord avec vous  Very Happy 


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 08:19

Dragna Din a écrit:
ptrem,

Si je vous suis bien, vous voulez bien dire que JK a abusé son employeur, qu'il a introduit des données frauduleuses dans le système informatique de son employeur et que ses actes ont coûté plus de 4 milliards à SG et indirectement 2 milliards au contribuable français, mais que puisqu'il a rencontré François, qu'il est catholique, et puisqu'il n'y a pas "mort d'homme" on pourrait le laver des délits qu'il a commis ?

Il a participé à un système inique - auquel nous participons tous indirectement en étant client des banques, en spéculant en bourse, en achetant des SICAV - mais qu'il a fait son mea culpa et que donc la justice devrait le blanchir ?

Est-ce cela ?

donc, mettons en pratique avec tous ceux qui commettent des délits : dès qu'ils se repentent, on les libère. C'est ça ?

Ptrem en bleu:
1 Le texte est copié sur des commentaires du site; donc pas de moi
2 Il correspond en partie à ce que je pense
3 JK a commis des fautes et doit le reconnaître; mais il n'est pas le seul. En fait c'est tout le système,cad : le capitalisme sauvage, je dis bien le capitalisme sauvage corrompu et mondialisé qui devrait être jugé et sanctionné avec rigueur.
Un exemple: les émeutes de la faim; les boursiers de Chicago avaient spéculé sur les céréales qui pouvaient fournir du biocarburant; conséquences dramatiques qui avaient privé les pauvres du pain quotidien; cela est un crime. Pensez-vous que s'en est un??
4 JK escroc: non !(M.Sapin a bien oublié Le Ministre Cahuzac dans sa sentence)
5 JK doit être jugé mais aussi tout ce système dans lequel il était enfermé comme dans du béton;il n'avait plus le temps de réfléchir aux vraies valeurs.
Que les médias soient l'amplificateur du scandale est-ce nécessaire?
L'argent est un pouvoir les médias aussi.
Qui peut les contrôler; le politique?
n'est-ce pas cela la question essentielle ?
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 09:08

Spoiler:
 
La spéculation immorale sur la nourriture

En 2008, le rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation disait :« Il n'y aurait pas eu de crise alimentaire sans spéculation. Ce n'était pas la seule cause de la crise, mais elle l'a accélérée et aggravée. L'agriculture a été sacrifiée sur l'autel du marché et les mêmes causes produisent les mêmes effets. La famine est un crime contre l'humanité, comme le souligne Jean Ziegler. Si la gabegie alimentaire ne cesse pas, le problème s'aggravera dans les années qui viennent : « ... La moitié du blé mondial et les trois quarts du maïs et du soja ne servent pas à faire du pain, des pâtes, du couscous, des tortillas ou du tofu, mais du poulet, des oeufs, du porc, du lait et du boeuf ! Est-ce bien raisonnable à l'échelle mondiale ? Ces crises à répétition ne vont-elles pas nous inciter à nous interroger sur la durabilité de notre système alimentaire, qui nous amène à manger en France chaque année 85 kg de viande et 90 kg de laitage ? Et que dire des Etats-Unis (125 kg de viande), sans compter la Chine qui rejoint notre gabegie alimentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 09:23

ptrem a écrit:
La spéculation immorale sur la nourriture
Il n'y a aucune limite de toute manière. On essaye bien (et on y arrive) de taxer le CO2 qui permet aux plantes de croitre...
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Mer 21 Mai 2014, 11:44

Bonjour,



Oui, mais taxer le CO2 ne veut pas dire taxer l' oxygène...enfin j' espère...

@+Bertrand

Bientôt nous aurons notre quota d' oxygène de la naissance à la mort... pire que " soleil vert".
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 18 Jan 2016, 00:01

Dans un enregistrement réalisé à son insu, une magistrate affirme que la Société Générale était au courant (des activités frauduleuse de son salarié).  siffler

Dans cet enregistrement, on y apprend également que les magistrats en charge du dossier ont été (selon ses propres mots) "manipulé par la SG".

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Lun 18 Jan 2016, 00:05

oui, c'est ce qui se dit par ici :  
Spoiler:
 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/


Dernière édition par Espérance le Jeu 02 Juin 2016, 08:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Jérome Kerviel, de retour de Rome   Jeu 02 Juin 2016, 00:42

Tour d'horizon et le point sur les derniers développements de "l'affaire Kerviel". (+ quelques mots sur les PanamaPampers.)
(Interrogé par JLMélenchon)



(Ça fou la nausée toute cette mêrde..)
Revenir en haut Aller en bas
 
Jérome Kerviel, de retour de Rome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Angélus en direct de Rome
» Rome sera conquise
» Benoit XVI, Rome et les Anglicans...
» série Rome
» sorcellerie dans la grèce et la rome antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: