DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Crise mystique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah



Féminin Messages : 33
Inscription : 27/04/2014

MessageSujet: Crise mystique    Mer 07 Mai 2014, 20:44

Le silence de Dieu est dû au Péché Originel. L'homme a répondu au Serpent.
Il hérita de Satan dans sa chute. Qui est satan ?
C'est l'Esprit de Lucifer qui ère parmi nous.
Lucifer étant en enfer.
Il existe un miroir qui fait 50/50. Satan donne une pulsion à un homme qui répond ou non au vice.
Il retourne chez certains êtres le sablier dans l'esprit, qui crée un trou noir ou la lumière s'engloutit. ( forme de bipolarité )

Les possessions se profilent dans des crises de mysticisme qui sont très douloureuses et longues. En psychiatrie, les termes sont nombreux pour observer cela. Mais ce n'est qu'une interprétation. Chaque individus est unique et ne correspond pas forcément a des barèmes médicaux.
La recherche du Christ peut déboucher sur une crise profonde du sois, très terrifiante. Car c'est du sérieux.

Ma propre recherche ma fait voir une face de l'enfer. Tant j'avais du mal en moi;
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Crise mystique    Jeu 08 Mai 2014, 23:03

Saint Jean de la Croix dit que la nuit de l'esprit, l'absence du sentiment de Dieu, est supérieure à la foi extatique.
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 03:41

Comment ca? Je ne comprends pas comment ca peut etre superieur?
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 07:48

Pendant une nuit obscure, enflammée d'un amour inquiet, ô l'heureuse fortune! je suis sortie sans être aperçue, lorsque ma maison était tranquille.

Étant assurée et déguisée, je suis sortie par un degré secret, ô l’heureuse fortune ! et étant bien cachée dans les ténèbres, lorsque ma maison était tranquille.

Pendant cette heureuse nuit, je suis sortie en ce lieu secret, où personne ne me voyait, et où je ne voyais rien, sans autre guide et sans autre lumière que celle qui luisait dans mon cœur.

Elle me conduisait plus sûrement que la lumière du midi au lieu où celui qui me connaît très-bien m’attendait, et où personne ne paraissait.

O nuit qui m'as conduite ! ô nuit plus aimable que l'aurore ! ô nuit qui as uni le bien-aimé avec la bien-aimée, en transformant l'amante en son bien-aimé !

Il dort tranquille dans mon sein qui est plein du fleurs, et que je garde tout entier pour lui seul : je le chéris et le rafraîchis avec un éventail de cèdre.

Lorsque le vent de l'aurore faisait voler ses cheveux, il m'a frappé le cou avec sa main douce et paisible, et il a suspendu tous mes sens.

En me délaissant et en m'oubliant moi-même, j'ai penché mon visage sur mon bien-aimé. Toutes choses étant perdues pour moi, je me suis quittée et abandonnée moi-même, en me délivrant de tout soin, entre les lis blancs.

Dans le commentaire, saint Jean de la Croix explique:
La seconde marque de la nuit obscure ou de la purgation des sens est que cette nuit élève l'esprit à Dieu, et qu'elle remet Dieu souvent eu la mémoire, avec chagrin néanmoins et avec douleur, parce que l'âme croit toujours, étant destituée de ses premières consolations, qu'elle ne sert pas bien Dieu, et qu'au lieu d'avancer elle recule. On voit par là que ce n'est pas la tiédeur et le relâchement qui lui causent cette peine. Car c'est le propre des tièdes et des lâches de n'avoir ni soin des choses divines, ni empressement pour se perfectionner. De là nous lirons facilement la différence qui est entre l'aridité et la tiédeur. Celle-ci rend notre volonté languissante dans le culte de Dieu, et ne nous porte pas avec chaleur à l'honorer : celle-là nous pique et nous presse vivement de lui procurer de la gloire.

NB
Il s'agit de la nuit des sens. La nuit de l'esprit, c'est la même chose, mais au niveau de l'esprit, de la connaissance. Je vous laisse découvrir vous-même, par exemple sur la page
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/carmel/jeandelacroix/jeandelacroix06.htm#_Toc134005202
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 07:52

Je cite:
Il les expose de telle sorte à cette nuit et à cette purgation, qu’il fait tantôt lever, tantôt coucher le soleil sur elles; je veux dire qu’il les comble quelquefois de ses lumières, et quelquefois il les en prive. Et alors cette parole de David est accomplie : Le Seigneur envoie le cristal de sa glace comme de petites bouchées ( Psal. CXLVII, 6) ; c'est-à-dire qu'il nourrit les âmes d'une contemplation obscure et insensible ; mais cet aliment spirituel n'est pas si fort, et ne se fait pas si bien sentir que les ténèbres horribles de la contemplation où Dieu engage l'âme qu'il veut favoriser de l'union divine.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 07:54

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus atteste que, dans cette nuit, la difficile volonté de croire en Dieu est supérieure à la simple foi en Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Sarah



Féminin Messages : 33
Inscription : 27/04/2014

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 17:31

La nuit de la Foi peut ouvrir un barrage démoniaque si le cœur n'est pas préparé.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 21:49

Dieu n'envoie pas d'épreuve qui soit au-dessus de nos forces.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 21:58

scholasate a écrit:
Dieu n'envoie pas d'épreuve qui soit au-dessus de nos forces.

C'est un article foi. Il concerne donc le salut : Il veut dire : Dieu n'envoie pas d'épreuve qui soit au-dessus de nos forces, à tel point que nous nous damnions".

Mais nous savons bien que les épreuves qui ne concerne pas le salut peuvent aller jusqu'à conduire au suicide.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28465
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Crise mystique    Ven 09 Mai 2014, 22:22

1 Corinthiens 10, 13 a écrit:
L’épreuve qui vous a atteints n’a pas dépassé la mesure humaine. Dieu est fidèle : il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces. Mais avec l’épreuve il donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: Crise mystique    Sam 10 Mai 2014, 04:43

Ouais, ca confirme bien ce que je pense depuis quelques temps : tout ce qu'il y'a de bon dans le Coran et les hadiths, on le retrouve dans la Bible, en mieux.

*Fin du HS*

Je crois comprendre le propos ayant experimente un peu ce "jour / nuit" et c'est vrai que les moments de penombre , c'est vraiment insupportable....mais pas insurmontable. Faut garder confiance et s'efforcer de continuer a prier. Il nous entend, et Il repond toujours en temps et en heure. Un pere n'abandonne pas ses enfants dans une maison en feu alors que dire du Pere par excellence? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Crise mystique    Sam 10 Mai 2014, 09:17

Thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16643
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Crise mystique    Sam 10 Mai 2014, 10:04

Je crois comprendre le propos ayant experimente un peu ce "jour / nuit" et c'est vrai que les moments de penombre , c'est vraiment insupportable....mais pas insurmontable. Faut garder confiance et s'efforcer de continuer a prier. Il nous entend, et Il repond toujours en temps et en heure. Un pere n'abandonne pas ses enfants dans une maison en feu alors que dire du Pere par excellence?


Il y a un nouveau fil intéressant : http://docteurangelique.forumactif.com/t17490-ecoutons-nous-vraiment-dieu-nous-qui-nous-plaignons-qu-ll-ne-nous-ecoute-pas

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28465
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Crise mystique    Sam 10 Mai 2014, 12:51

Unhomme a écrit:
Ouais, ca confirme bien ce que je pense depuis quelques temps : tout ce qu'il y'a de bon dans le Coran et les hadiths, on le retrouve dans la Bible, en mieux.

*Fin du HS*

Je crois comprendre le propos ayant experimente un peu ce "jour / nuit" et c'est vrai que les moments de penombre , c'est vraiment insupportable....mais pas insurmontable. Faut garder confiance et s'efforcer de continuer a prier. Il nous entend, et Il repond toujours en temps et en heure. Un pere n'abandonne pas ses enfants dans une maison en feu alors que dire du Pere par excellence? Very Happy

"Mon père et ma mère m'abandonnent ; le Seigneur me reçoit." - Psaume 27, 10

 Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise mystique    Sam 09 Avr 2016, 19:59

Attention tous les mystiques ne sont pas schizophrène mais beaucoup de schizophrène se prennent pour des mystiques,donc beaucoup de prudence en cas de "manifestation" de phénomènes mystiques...
Revenir en haut Aller en bas
 
Crise mystique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu et la bipolarité
» Délire mystique
» Crise maniaque et délires mystico religieux
» Délires mystique, schizophrénie...
» Crise chez mes beaux parents :-(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: