DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FrereRaphael

avatar

Masculin Messages : 36
Inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Ven 02 Mai 2014, 12:15

Révélations sur le Ciel

Ensemble, en tant que groupe, 7 jeunes Colombiens ont été emmenés par Jésus-Christ pour visiter l'Enfer. En raison de l'enregistrement duquel est tiré cette traduction, nous avons seulement pu traduire six témoignages.


--- 1-ère Témoignage, Ésaü ---

2 Corinthiens 12:2
Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait).

Nous étions dans notre chambre, lorsque nous avons eu la première expérience. La chambre  commença de nouveau à se remplir avec la lumière qui irradiait de la présence du Seigneur. C’était aussi fort qu’elle éclaira l’entière chambre. La chambre était pleine de Sa gloire, c’était merveilleux d’être en Sa présence !

Jésus nous dit: « Mes enfants, maintenant Je vais vous montrer Mon Royaume, nous irons dans Ma Gloire. »  
Nous nous sommes tous pris par les mains et fûmes levés. Je regardai en bas et j’ai vu que nous étions hors de nos corps. Comme nous avons quittés nos corps, nous étions habillés dans des robes blanches et nous commençâmes à monter à une très grande vitesse.

Nous arrivâmes devant une paire de portes qui était l’entrée dans le Royaume des Cieux. Nous étions étonnés de ce qui nous arrivait. Nous étions reconnaissants que Jésus, le Fils de Dieu, fût là avec nous et il y avait aussi deux anges qui nous accompagnaient et qui avaient chacun d’eux  quatre ailes.

Les anges ont commencé à nous parler, mais nous n’avons rien compris à ce qu’ils nous disaient. Leur langue était très différente de la notre, elle était différente de toutes les langues de la Terre. Ces anges nous ont fait un chaleureux accueil et ils ont ouvert ces portes immenses. Nous avons vu un endroit merveilleux avec beaucoup de différentes choses. Lorsque nous sommes entrés, une tranquillité parfaite remplit nos cœurs. La Bible nous dit que Dieu nous donnera la paix qui surpasse toute compréhension humaine. (Philippiens 4:7).

La première chose que j’ai vue fut un cerf et j’ai demandé une de mes amis « Sandra, est-ce que tu regardes la même chose que je regarde ? »  Elle ne pleurait et ne criait plus comme elle l’avait fait lorsqu’on nous a montré l’Enfer. Elle sourit et dit « Oui Ésaü, je regarde un cerf !» Puis, je sus que tout cela était réel, que nous étions vraiment dans le Royaume des Cieux. Toutes les horreurs que nous avons vues dans l’Enfer furent tout de suite oubliées. Nous étions là, en nous réjouissant de la gloire de Dieu. Nous allâmes vers l’endroit où se trouvait le cerf et derrière lui se dressait un arbre absolument énorme ! Il était au centre de Paradis.

La Bible nous dit en Apocalypse  2:7 « Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. »

Cet arbre est un  symbole pour Jésus, car Christ est la Vie Eternelle. Derrière l’arbre il y avait un fleuve d’eau cristalline. Il était si pur et si beau, comme on n’a jamais vu sur la Terre. Nous voulions rester dans cet endroit. Nous avons dit plusieurs fois au Seigneur: « Seigneur, nous T’en prions ! Ne nous prends pas hors de cet endroit ! Nous voulons y rester pour toujours ! Nous ne voulons pas nous retourner sur la Terre ! »

Le Seigneur nous répondit: « Il est nécessaire que vous vous retournez sur la terre pour  témoigner de toutes les choses que J’ai préparées pour ceux qui M’aiment car Je vais revenir bientôt et Ma récompense est avec Moi. »    

Lorsque nous vîmes le fleuve, nous nous sommes dépêchés et nous en plongeâmes. Nous nous sommes souvenus le vers de la Bible qui dit que celui qui croit en Seigneur, des fleuves d'eau vive couleront de son sein. (Jean 7:38). L’eau de ce fleuve semblait avoir la vie en soi, donc nous nous y sommes plongés. Nous pouvions respirer normalement dans l’eau aussi qu’à la surface. Le fleuve était très profond et il y avait plusieurs types de poissons avec des couleurs différents qui y nageaient. La lumière à la surface du fleuve et dedans était normale ; dans le Ciel, la lumière n’irradiait pas d’une source  spécifique, mais tout était plein de gloire. La Bible nous dit que Jésus est la lumière de cette cité  (Apocalypse 21:23). Nous avons pris quelques poissons hors de l’eau avec nos mains et ils ne sont pas morts. Donc, nous avons couru vers le Seigneur et nous L’avons demandé pourquoi ils ne sont pas morts. Le Seigneur sourit et dit que dans le Ciel il n’y a plus la mort, les pleurs ou la douleur. (Apocalypse 21:4).

Nous avons quitté le fleuve et nous courions partout pour toucher et expérimenter tout ce qu’on pouvait. Notre désir était d’apporter tout avec nous, au retour sur la terre,  parce que nous étions tellement étonnés des choses que nous voyions dans le Ciel. Les mots sont trop pauvres pour exprimer ces choses. Lorsque l’apôtre Paul a été ravi au Ciel, il a vu dans le Royaume de Ciel des choses qu’il n’a jamais réussi à exprimer, tant étaient-elles magnifiques.  (2 Corinthiens 12). Il y a des choses que nous avons vu qu’il nous est presque impossible de décrire.

Ensuite nous sommes arrivés à un endroit immense qui était très beau et merveilleux. Il était plein de pierres précieuses: de  l’or, des émeraudes, des rubis et des diamants. Le plancher était fait d’or pur. Puis nous  nous dirigeâmes vers cet endroit où il y avait trois grands livres. Le premier était une Bible fait d’or. Dans le livre des Psaumes on peut lire que la Parole de Dieu est éternelle et qu’elle subsiste pour toujours dans le Ciel. (Psaume 119:89).
Nous regardions une Bible énorme faite d’or ; les pages, l’écriture, tout était d’or pur.

Le deuxième livre que nous avons vu était plus grand que la Bible. Il était ouvert et un ange était assis et y écrivait quelque chose. Avec Jésus, nous nous approchâmes pour mieux voir ce que cet ange écrivait. L’ange écrivait tout ce qui se passait sur la terre. Tout ce qui s’est passé, y compris la date, l’heure -  tout était enregistré ici, dans ce livre. Cela confirme la Parole de Dieu qui dit que Les Livres ont été ouverts et les gens furent jugés selon leurs actes écrites dans ces livres. (Apocalypse 20:12). L’ange écrivait tout  ce que les gens faisaient sur la Terre, bien ou mal, ainsi étaient-ils écrits.

Nous avons marché jusqu’à l’endroit où se trouvait le troisième livre. C’était encore plus grand que le deuxième ! Il était clos, mais nous nous en approchâmes et nous l’avons tous pris de l’étagère selon l’ordre du Seigneur et l’avons mis sur un pilier.

Les piliers et les colonnes du Ciel sont si merveilleux ! Ils ne sont pas comme  ceux de la Terre – les colonnes ressemblaient aux nattes et elles étaient faites de différentes pierres précieuses. Certains d’entre eux étaient faits de diamants, d’autres étaient fait d’or pur,  d’autres d’émeraudes et encore d’autres étaient faits d’une combinaison de plusieurs types de pierres. J’ai compris alors que Dieu est vraiment le possesseur de toutes les choses, comme il est écrit dans L’Aggée 2:8 « L'argent est à moi, et l'or est à moi, Dit l'Éternel des armées. »  J’ai compris que Dieu est absolument riche et qu’Il  possède toutes les richesses du monde. J’ai compris aussi que le monde entier avec toute son abondance appartient à notre Dieu et Il veut la donner à tous ceux qui le demandent avec foi.  

Le Seigneur avait dit: « Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage » (Psaume 2:8).Ce livre que nous avons mis sur le pilier était si grand que nous avons dû marcher chaque page à l’autre coté pour tourner la page. Nous avons essayé de lire ce qui était écrit dans le livre parce que le Seigneur nous l’a demandé. Au début, il fut difficile à lire parce qu’il était écrit  avec des caractères bizarres qu’on ne pouvait pas comprendre. C’était différent de toutes les langues de la Terre, c’était quelque chose complètement céleste. Avec l’aide du Saint Esprit, on nous a donné la grâce de le comprendre. C’était comme si un bandage fut enlevé de nos yeux et maintenant nous pouvions comprendre l’écriture aussi bien que notre propre langue.

Nous avons vu que tous nos noms y étaient écrits et le Seigneur nous dit que c’était le Livre de Vie (Apocalypse 3:5). Nous avons observé que nos noms étaient différents de ceux que nous avions sur la Terre ; on avait des noms nouveaux comme un témoignage pour la Parole de Dieu qui dit qu’Il nous donnerait un nouveau nom que personne ne connaît,  si ce n’est celui qui le reçoit. (Apocalypse 2:17).

Dans le Ciel nous avons pu prononcer nos noms, mais une fois de retour sur la Terre, ils furent enlevés de nos mémoires et nos cœurs.  La Parole de Dieu est éternelle et elle doit être accomplie. Chers amis, la Bible dit en Apocalypse 3:11 ne permettez à personne de prendre votre couronne, ne laissez personne vous usurper ou enlever cet endroit que le Père a préparé pour vous. Dans le Ciel il y a des millions de choses qui sont tant magnifiques qu’on ne peut pas les décrire en mots. Mais je veux dire quelque chose: « Dieu vous attend !»  Quand même, ce sont seulement ceux qui persévèrent jusqu’à la fin  qui seront sauvés ! (Marc 13:13).

--- (2-IIème Témoignage, Ariel) ---


Lorsque nous avons commencé à être élevés vers le Royaume des Cieux, nous sommes arrivés à un bel endroit avec des portes précieuses. Devant les portes, il y avait deux anges. Ils ont commencé à parler, mais leur langue était angélique et on n’en a rien compris. Mais le Saint Esprit nous donna la compréhension – ils nous faisaient un accueil chaleureux. Le Seigneur Jésus a mis Ses  mains sur les portes et elles se sont ouvertes. Si Jésus n’avait pas été avec nous, nous n’aurions jamais pu entrer dans le Ciel.

On commença à apprécier tout dans le Ciel. On a vu un arbre immense que la Bible décrit comme  « L’arbre de vie » (Apocalypse 2:7). Puis on alla à un fleuve où on a vu beaucoup de poissons. Tout était si magnifique qu’on décida d’y plonger. On a commencé à nager sous l’eau. On voyait les poissons bouger autour de nous et ils caressaient nos corps.  Ils ne se sont pas éloignés de nous, comme il se passe sur la Terre parce que la présence de Jésus les calmait. Les poissons pouvaient  avoir confiance en nous, parce qu’ils savaient qu’on n’allait pas leur faire de mal. J’étais tellement bénie et étonnée  que je saisis un des poissons et je le tirai hors de l’eau. Ce qui était surprenant c’était que le poisson resta tout calme dans mes mains; il prenait plaisir à savourer la présence du Seigneur. J’ai mis le poisson de nouveau dans l’eau.

Jesus on the white horseJe pouvais voir au loin qu’il y avait des chevaux dans le Ciel, comme il est écrit dans la Parole de Dieu dans Apocalypse 19:11 « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice ».   C’étaient les chevaux que le Seigneur va utiliser à Son retour sur la Terre pour prendre Son église, Son peuple. Je me dirigeai vers les chevaux et je commençai les caresser. Le Seigneur me suivit et Il me permit de chevaucher un d’eux.

Lorsque j’ai commencé à chevaucher, j’ai senti quelque chose que je n’avais jamais senti auparavant sur la Terre. J’ai commencé à expérimenter la paix, la liberté, l’amour, la sainteté qu’une personne peut avoir dans ce bel endroit. J’ai commencé à  savourer tout ce que mes yeux voyaient. Je voulais simplement savourer tout ce que le Seigneur a préparé pour nous dans ce beau paradis.  Nous avons également vu la table préparée pour le banquet et tout était déjà servi. Elle n’avait pas de début et pas de fin. Nous avons vu les chaises préparées pour nous et les couronnes de vie éternelle qui nous attendaient. Nous avons vu des mets délicieux qui étaient déjà mis sur la table pour tous les invités au Mariage de l’Agneau.

The banquet tableIl y avait des anges avec des tissus blancs pour les manteaux  que le Seigneur prépare pour nous. J’étais étonné de voir toutes ces choses. La Parole de Dieu nous dit qu’on doit recevoir le Royaume des Cieux comme des petits enfants. (Matthieu 18:3). Quand nous fumes dans le Ciel nous étions comme des enfants. Nous avons apprécié tout: les fleurs, les résidences…Le Seigneur nous a même permis d’entrer dans ces résidences.

Ensuite Dieu nous conduit vers un endroit où il y avait beaucoup d’enfants. Le Seigneur était au milieu des enfants et Il commença à jouer avec eux. Il s’assura qu’Il passait assez de temps avec chacun d’eux et on voyait qu’Il aimait être avec les enfants. Nous nous sommes approchés et nous L’avons demandé: « Seigneur, est-ce que ces enfants vont être né sur la Terre ? »
Le Seigneur répondit: « Non, ces enfants sont ceux qui ont été avorté sur la Terre ». Lorsque j’entendis cela, j’ai senti quelque chose en moi qui me fis secouer.

Je me suis souvenu quelque chose que j’avais fait dans mon passé avant de connaître le Seigneur. En ce temps-là j’avais une affaire avec une femme et elle étaie devenue enceinte. Quand elle m’a dit qu’elle était enceinte je n’en ai pas su quoi faire et je lui ai demandé un peu de temps pour prendre une décision.

Le temps a passé et quand je me suis rendu chez elle pour lui dire ma décision, c’était déjà trop tard puisqu’elle avait déjà avorté. Cet événement a marqué ma vie. Même après j’ai reçu le Seigneur dans mon cœur, je ne pouvais pas me pardonner cet avortement. Mais Dieu a fait quelque chose ce jour-là – Il m’a permis d’entrer dans une chambre et Il m’a dit: « Est-ce que tu vois la petite fille là-bas ? C’est ta fille. »  

Lorsqu’Il me dit cela, j’ai vu la fille et je sentis que la blessure que j’avais dans mon âme depuis longtemps a commencé à guérir. Le Seigneur m’a permis de m’approcher d’elle et elle se rapprocha de moi. Je l’ai pris dans mes bras et j’ai vu ses yeux. J’entendis un seul mot de ses lèvres « Papa ». J’ai compris alors que Dieu avait eu pitié de moi et m’avais pardonné, maintenant je devais apprendre à me pardonner moi-même.

Cher ami qui lit ce message, je voudrais vous dire quelque chose: Dieu a déjà pardonné votre péché, maintenant vous devez apprendre à  vous pardonner vous-même. Je suis reconnaissant que Dieu m’ait permis de partager ce témoignage avec vous. Seigneur Jésus Christ je vous donne tout la gloire et l’honneur !
Cette révélation nous fut donnée par le Seigneur et Il nous a permis de le recevoir. Mon espoir est que chaque frère qui lit  ce témoignage sera béni et le partagera avec beaucoup d’autres personnes.  
Que Dieu vous bénisse !
--- (3-ième Témoignage) ---


(Apocalypse 21:4)
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Quand nous sommes arrivés, les grandes portes étaient ouvertes pour nous et j’ai vu une vallée avec beaucoup de fleurs. Les fleurs étaient très belles et avaient un parfum très raffiné. Lorsque nous avons commencé à marcher nous avons expérimenté une  liberté qu’on n’a jamais expérimentée auparavant sur la Terre. Nous avions un sentiment de paix qui remplissait nos cœurs  et quand nous avons regardé les fleurs nous avons observé qu’elles étaient uniques ; chaque pétale était différente, originelle et avait une couleur unique.

Dans mon cœur je dis au Seigneur que je voulais avoir une fleur comme celles-là et parce que je vis sur Son visage une expression qui exprimait la permission, je me suis rapproché d’une fleur et j’ai commencé à en tirer. Mais ne se passa rien – je ne pouvais pas arracher la fleur du sol. Je n’en pouvais arracher ni même une pétale ou une feuille. Puis, le Seigneur interrompit le silence et dit: « Ici, tout doit être fait avec amour ». Il toucha la fleur et elle s’abandonna à la main de Seigneur. Puis Il nous la donna. Nous avons continué à marcher et le parfum des fleurs est resté avec nous.

Nous sommes arrivés dans un endroit avec de très belles portes. Les portes n’étaient pas simples, mais artistiquement décorées avec des pierres précieuses. Les portes se sont ouvertes et nous entrâmes dans une chambre avec beaucoup de gens. Tout le monde courait çà et là faisant des préparations. Quelques uns avaient sur leurs épaules des rouleaux de tissu blanc brillant, d’autres avaient des fuseaux avec de fil doré et encore d’autres portaient une sorte de plaques avec quelque chose comme un  bouclier dans eux. Tout le monde  était pressé.

On demanda le Seigneur pourquoi  il y avait tant d’effort et hâte ; le Seigneur invita un jeune homme de s’approcher. Cet homme avait un rouleau de tissu sur son épaule, il s’approcha et regarda le Seigneur avec respect.  Quand le Seigneur lui demanda pourquoi il portait ce rouleau de tissu, il regarda le Seigneur et dit: « Seigneur, Vous savez ce que se fait avec ce rouleau. Ce tissu est utilisé pour en faire les robes des rachetés, des robes pour l’Epouse ». Lorsqu’on entendit cela, une grande joie et paix remplirent nos cœurs. Apocalypse 19:8 dit: « et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints »

Lorsque nous quittâmes cet endroit, nous avons été remplis d’une paix encore plus profonde, parce qu’il était si beau de voir que le Seigneur Lui-même faisait quelque chose de gentil pour nous. Il a le temps et le lieu pour vous, parce que vous êtes important pour Lui. Quand nous sommes sortis de cet endroit, nos yeux se perdirent dans chaque détail du Ciel. C’est comme si chaque chose avait la vie en soi et chaque objet là, donnait gloire  à Dieu.

Ensuite on arriva à un endroit où il y avait des million et millions d’enfants de tous les âges. Jesus with the ChildrenQuand ils ont vu le Seigneur, ils voulurent tous Le serrer dans leurs bras, ils voulurent sentir plus de Son amour, parce qu’Il était leur passion. Ici, Jésus était la passion de chaque enfant. Nous étions presque en larmes quand nous avons vu comment le Seigneur gâtait ces enfants, chacun d’eux, comment Il les embrassait et tenait leurs mains.

On a vu des anges qui s’approchèrent de Seigneur et Lui apportèrent de petits bébés emmaillotés en lin. Le Seigneur les caressa, les toucha et les donna un baiser sur leurs fronts et puis les anges les reprenaient dans leur soin. On a demandé le Seigneur pourquoi il y avait tant d’enfants là, vont-ils être envoyés sur la Terre ? Le Seigneur sembla touché pour un moment et Il dit: « Non, ces enfants ne vont pas être envoyés sur la Terre ! Ils sont ceux qui ont été avortés sur la Terre dont les parents ne les veulent pas. Ceux-ci sont Mes enfants et Je les aime. » Je fis un signe de ma tête et quand je posai la question suivante au Seigneur ma voix trembla. Pendant que je ne connaissais pas que le Seigneur est la vie véritable, j’ai fait beaucoup d’erreurs et j’ai péché comme tout le monde. Parmi ces péchés il y avait un avortement que j’avais fait. Maintenant  mon heure a sonné quand je devais rester debout devant le Seigneur et Le demander: « Seigneur, est-ce que le bébé que j’ai avorté beaucoup de temps auparavant se trouve ici ? »  Le Seigneur répondit: « Oui » J’ai commencé à marcher vers une des côtés de la chambre et j’ai vu un  beau petit garçon.  Près de son pied, un ange se tenait debout. L’ange regardait le Seigneur et le garçon  avait le dos tourné à nous.

Le Seigneur me dit: « Voila, ton garçon ». J’ai voulu le voir, donc je commençai à courir vers lui, mais l’ange m’arrêta avec sa main. Il m’a fait comprendre que d’abord, je devais entendre le garçon. J’ai commencé à entendre ce que le petit garçon disait. Il parlait et regardait dans la direction des autres enfants. Il demanda l’ange: « Est-ce que mon papa et ma maman vont venir ici bientôt ? » En regardant dans ma direction, l’ange répondit: « oui, ton papa et ta maman viendront à peu près. »

Je ne sais pas pourquoi on m’a donné le privilège d’entendre ces mots, mais dans mon cœur je sus que c’était le plus beau cadeau que  le Seigneur pouvait me faire. Ce petit n’avait pas de colère ou douleur dans son cœur, en sachant peut-être qu’on ne l’a pas laissé d’être né. Il nous attendait avec l’amour que Dieu avait mis dans son cœur.

Nous avons continué notre marche, mais j’ai gardé l’image de ce garçon dans mon cœur. Je sais que chaque jour je dois faire des efforts pour qu’un jour je puisse le rejoindre. J’ai une raison de plus pour y arriver parce que quelqu’un m’attend dans le Royaume des Cieux. La Parole de Dieu nous dit dans Esaïe 65:19  « Je ferai de Jérusalem mon allégresse, Et de mon peuple ma joie; On n'y entendra plus Le bruit des pleurs et le bruit des cris. »

Nous sommes arrivés à un endroit avec de petites montagnes et le Seigneur Jésus est venu vers nous en dansant. Devant Lui c’était une foule des gens habillés dans des robes blanches et ils soulevaient leurs mains avec des branches vertes d’olives. Lorsque les branches étaient agitaient dans l’air, elles dégageaient de l’huile sainte. Dieu a préparé pour vous des choses magnifiques ! Maintenant c’est le temps de Lui donner votre cœur.
Que Dieu vous bénisse !

--- (4-ième Témoignage) ---


On a vu des choses magnifiques dans le Royaume des Cieux, comme il est écrit dans la Parole de Dieu 1 Corinthiens 2: 9  «Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'œil n'a point vue, que l'oreille n'a point entendue, et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. »

Quand on est arrivé dans le Royaume des Cieux on a eu un sentiment extraordinaire de voir tant des choses spectaculaires et de sentir la gloire de Seigneur. Tout était si spécial ; un endroit plein d’enfants. On pouvait dire qu’il y avait des millions d’enfants là.

On a  vu des enfants de différents âges parce que les Cieux étaient divisés en sections. On a vu un endroit pour les enfants qui avaient entre 2 – 4 années. On a remarqué aussi que dans le Royaume  des Cieux les enfants grandissent et il y avait aussi une école où ils sont enseignés la Parole de Dieu. Les anges sont leurs professeurs et ils enseignent aux enfants des chansons d’adoration et comment glorifier le Seigneur Jésus.

Quand le Seigneur arriva, on put voir l’immense joie de notre Roi. Même si on ne pouvait pas voir Son visage, on pouvait voir Son sourire qui remplissait  tout l’endroit. Lorsqu’Il entra, tous les enfants coururent vers Lui ! Parmi tous ces enfants, on a vu Marie, la mère de  Jésus Christ sur la Terre. Elle était une belle femme. On ne l’a pas vu sur un trône, ni vit-on quelqu’un qui l’adora. Elle était une femme parmi les autres femmes qui se trouvaient dans les Cieux et tout comme les autres gens sur la Terre, elle a du recevoir le salut. Elle était habillée avec une longue robe blanche avec une ceinture d’or autour de sa taille et ses cheveux coulaient jusqu’à la taille.

Sur la Terre on entendit beaucoup de gens qui adoraient Marie, la mère  de Jésus, mais la Parole de Dieu dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne vient chez Mon Père que par Moi » (Jean 14:16). La seule entrée dans le Royaume des Cieux est Jésus de Nazareth.

On a observé aussi qu’il n’y avait pas de Soleil ou de Lune. La Parole de Dieu nous dit dans Apocalypse 22:5 « Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. »

Nous avons vu la gloire de Dieu. Il est très difficile pour nous d’expliquer les horreurs que nous avons vu dans l’Enfer, mais il est encore plus difficile d’essayer d’expliquer les choses célestes que nous avons vu et la perfection de notre Créateur.  Pendant que nous étions là, nous avons senti le besoin de courir et voir tout ce que nous pouvions. Nous nous sommes allongés sur l’herbe et nous sentions la gloire de Dieu. Le son du vent léger qui caressait gentiment  nos visages, c’était magnifique.

Au milieu du ciel on a vu une croix immense faite en pur or. On pense que ce n’était pas un symbole pour l’idolâtrie, mais plutôt un symbole qui montrait que c’est par la mort de Jésus sur la croix qu’on peut entrer dans le Royaume des Cieux.

Nous avons continué notre visite dans le Ciel. C’était passionnant de marcher avec Jésus Christ, notre Seigneur. Dans cet endroit on a pu dire avec certitude qui est le Dieu qu’on sert…Jésus de Nazareth. Sur la Terre, beaucoup de gens croient qu’il y a un Dieu dans les Cieux qui attend attentivement qu’on  commette un péché pour nous punir et nous envoyer dans l’Enfer. Mais cela n’est pas la réalité. Ici on a pu voir l’autre facette de la personnalité de Jésus, Jésus qui est notre ami, Jésus qui pleure lorsqu’on pleure. Jésus est le Dieu d’amour, de compassion et de pitié. Il nous prend dans Ses Mains pour nous aider à continuer sur le chemin du salut.

Le Seigneur Jésus nous a permis de rencontrer une personne de la Bible. Il s’agit du roi David, le même David mentionné dans la bible. Il était un bel homme, de haute stature, dont le visage reflétait la Gloire de Dieu. Tout le temps que nous avons passé dans le Royaume des Cieux, la seule chose que David a faite c’était de danser, danser, danser et donner tout la gloire et l’honneur à Dieu.

Pour ceux qui lisent ce témoignage, je voudrais dire  que dans la Parole de  Dieu il est écrit dans l’Apocalypse 21:27 « Il n'entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge; il n'entrera que ceux qui sont écrits dans le Livre de Vie de l’Agneau. »  Je veux dire aussi que ce sont seulement les braves qui  s’emparent du Royaume des Cieux.

Que Dieu vous bénisse !

--- (5-ième Témoignage) ---

2 Corinthiens 5:10 « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps ».

Dans le Royaume des Cieux on a vu la Nouvelle Jérusalem dont la Bible nous parle dans Jean 14:2 « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »  On a vu la ville et on y est entré ; c’est une ville réelle et magnifique ! Jésus y alla en avance pour nous préparer ces demeures.

Dans la ville on a vu que devant chaque résidence ou maison il y avait inscrit le nom du New Jerusalempropriétaire. Cette ville n’est pas encore habitée, mais elle est tout prête pour nous. On nous a permis d’entrer à l’intérieur de ces maisons et de voir toutes les choses. Plus tard, lorsqu’on a quitté la ville, on a oublié ce qu’on vient de voir, ces souvenirs se sont effacés. Quand même, on se souvient que les colonnes des maisons étaient plaquées avec des métaux précieux et il y en avait incrustées différents types de pierres précieuses et aussi d’or pur.

L’or de cette ville est exactement comme la Bible le décrit – il est presque transparent et très étincelant. L’or de la Terre ne se compare pas dans lustre et beauté avec celui dans le Ciel.

Apres cela, on a été emporté dans un endroit qui avait beaucoup de récipients. À l’intérieur, il y avait des larmes cristallisées. C’étaient les larmes que les enfants de Dieu ont versées sur la Terre. Ce n’étaient pas des larmes de plainte, mais des larmes versées dans la présence de  Dieu, des larmes de repentance et de gratitude. Dieu garde ces larmes dans le Ciel comme des trésors précieux, comme il est mentionné dans Psaume 56:8 « Tu comptes les pas de ma vie errante; Recueille mes larmes dans ton outre: Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre? »

Nous sommes arrivés à un endroit où il y avait beaucoup, beaucoup d’anges. Dans le Ciel on a vu plusieurs types d’anges, dans cet endroit il y en avait seulement un type spécial. On a vu que Jésus a un tel ange pour chaque personne. Il nous a dit que cet ange va être près de nous pendant notre entière existence. Jésus nous a donne de faire la connaissance des anges qui avaient la mission d’être nos protecteurs personnels. On put voir leurs traits physiques, mais Dieu nous a dit qu’on n’avait pas la permission d’en parler a d’autres gens. On a lu dans Psaume 91:11  « Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ».

Nous sommes arrivés dans un endroit avec beaucoup de casiers qui contenaient beaucoup de fleurs différentes. Quelques unes étaient ouvertes, belles et radiantes, mais les autres étaient plutôt affalées et même fanées. On demanda Jésus ce que ces fleurs représentaient? Il répondit: « C’est parce que la vie de chacun de vous est comme une de ces fleurs ». Il prit dans Ses Mains une des fleurs radiantes et dit: « Cette fleur montre la condition de votre relation avec Moi ». Il lâcha cette fleur et prit une autre qui était pliée et dit: « regardez, cette personne est pliée parce qu’elle subit une épreuve ou une difficulté. Il y a quelque chose dans cette vie qui interrompt la communion avec Moi. Savez-vous ce que Je fais avec ces fleurs lorsqu’elles sont pliées pour les faire de nouveau brillantes et saines ? » Ensuite, Il prit la fleur avec Sa Main et dit « Je verse Mes larmes sur elles et les fais pousser ». Puis, on vit comme d’une façon puissante, cette fleure a commencé à avoir la vie de nouveau, elle poussa et ses couleurs revinrent.

Ensuite, Il prit une de fleures fanées et la jeta dans le feu en disant: « Voila, une personne qui M’a connu, mais plus tard M’a rejeté. Maintenant cette personne meurt sans Moi et est jetée dans le feu. » (Jean 15:5-6)    

Quand on s’éloigna de la on vit au loin un beau château dont personne n’osait s’en rapprocher et on croyait que là se trouvait le trône mentionné dans Apocalypse 22:1 « Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. »  On pense que le château était probablement localisé près de la présence et le trône de Dieu.

Pendant qu’on expérimentait toutes ces choses dans le Royaume des Cieux, on avait une telle grande joie dans nos cœurs et aussi une paix qui surpassait toute connaissance. Philippiens 4:7 « Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus Christ ».  

On comprit ce qu’il est écrit dans 1 Pierre 1:4 «pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux »


--- (6-ième Témoignage) ---



Luc 22:30 « afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze  tribus d'Israël. »

Dans cet endroit formidable, Dieu nous a permis de voir la plus belle salle de réception que nous croyions possible dans l’univers. On a vu un trône  gigantesque avec deux chaises d’or pur et pierres précieuses qui n’existent pas sur la Terre. Devant le trône il y avait une table sans fin et sur elle il y avait une couverture blanche. Elle était si blanche qu’on ne pouvait la comparé avec rien sur la Terre. Toutes sortes d'aliments exquis et raffinés ont été mises sur la table. On a vu des raisins grands comme les oranges et le Seigneur nous a laissé d’en goûter. On garde encore le goût de ces fruits autant magnifiques. Mon frère et mon cher ami, vous ne pouvez pas vous imaginer toutes les choses qui sont prêt dans le Royaume des Cieux et ce que le Seigneur a déjà préparé pour vous ! (1 Corinthiens 2:9)

Sur la table, on nous a permis aussi de voir le pain – la « Manne ». C’était le pain de la vie dont la Bible nous parle. On nous a permis d’en goûter et on a aussi savouré beaucoup d’autres choses magnifiques qui n’existent pas sur la Terre.

Ces choses nous attendent et elles font partie de notre héritage incorruptible dans le Royaume des Cieux. Nous allons savourer des aliments exquis et  délicieux lorsque nous recevrons notre héritage dans le Royaume des Cieux. On fut étonné du fait que les chaises étaient mises des deux cotés de la table. Sur ces belles chaises il y avait écrits des noms. Nous avons vu clairement nos noms écrits sur ces chaises, mais ils étaient différents de nos noms sur la Terre. Ils étaient les noms nouveaux que personne d’autre ne connaissait, mais nous-mêmes. (Apocalypse 2:17)

On a été étonné de ce qu’il était écrit dans la Bible: «Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. » (Luc 10:20) Il y avait une multitude de chaises ! Il y a assez de places pour tous ceux qui veulent venir dans le Royaume des Cieux. Il y avait aussi des chaises qui ont été remué de la table. Cela veut dire qu’il y a des hommes et des femmes qui en ont eu assez de servir Dieu et leurs noms ont été effacés du Livre de la Vie et il leur est refusé de participer au Banquet de Mariage de  l’Agneau.

Dieu nous a permis aussi de voir quelque uns de saints impressionnants dont on lit dans la Bible.  Nous avons été étonnés d’y voir Abraham qui était un aîné, mais pas dans son corps ou son apparence. Il était un aîné par la sagesse qu’il avait. Les cheveux d'Abraham étaient complètement blancs, mais chacun de ses cheveux ressemblait aux filaments de verre ou aux filaments de diamants. Ce qui nous a surpris le plus fut qu'il était encore plus jeune que nous. Dans le Ciel, nous tous rajeunirons et serons jeunes. Nous avons été surpris aussi par ses mots. Abraham nous a dit quelque chose que nous n'oublierons jamais. Il nous a accueilli au Royaume de Ciel et nous a dit que bientôt nous serions dans cet endroit, parce que l’apparition du Seigneur Jésus Christ s’approche vite.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Ven 02 Mai 2014, 13:59

Vous même, en pensez quoi ? (outre le fait que c'est très mal traduit).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Ven 02 Mai 2014, 14:24

Révélations sur le Ciel

Ensemble, en tant que groupe, 7 jeunes Colombiens ont été emmenés par Jésus-Christ pour visiter l'Enfer. En raison de l'enregistrement duquel est tiré cette traduction, nous avons seulement pu traduire six témoignages.


d'où ça vient ?  scratch  je n'ai rien compris de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13568
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Ven 02 Mai 2014, 20:55

Je crois que on a déjà parlé peut être dans le fil sur les fausses revelation sur l'enfer JP2 en enfer.
Les 7 colombiens c'est pas ceux qui ont dit Jp 2 en enfer, je croix que c'est ceux qui disent que quand des damnés le supplie de les sortir de là, il dit "trop tard".
Citation :
Comme nous commencions à marcher sur les bords de cet endroit, les âmes étiraient leurs mains vers nous, suppliant pour de la pitié. Ils demandaient à Jésus de les sortir de là, mais le Seigneur ne voulait pas les regarder.

Sûr que c'est Jésus cela!

Bref c'est des delires evangéliques de qui on pouvait attendre mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 03 Mai 2014, 14:09

Vous pensez, René que quand les damnés supplient Jésus il leur dit: ok montez là ?

Le mot même indique qu'ils sont damnés. Quand on est damné, c'est un peu tard me semble t il...
A moins de considérer l'enfer comme un purgatoire évidemment, mais il me semble que même pour le catholicisme, on n'en ressort pas.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13568
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 03 Mai 2014, 14:51

Hillel31415 a écrit:
Vous pensez, René que quand les damnés supplient Jésus il leur dit: ok montez là ?

Le mot même indique qu'ils sont damnés. Quand on est damné, c'est un peu tard me semble t il...
A moins de considérer l'enfer comme un purgatoire évidemment, mais il me semble que même pour le catholicisme, on n'en ressort pas.
Je pense que les damnés ne supplient pas Jésus, mais qu'ils Le haissent!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 03 Mai 2014, 19:03

[quote]Vous pensez, René que quand les damnés supplient Jésus il leur dit: ok montez là ?[/quot

je rejoins renématheux sur ce coup là.... un damné a la haine du Christ, il s'enfonce grave dans son état et ne supplie pas... quant à celui qui supplie, ce serait assez bizarre que Jésus le laisse périr dans l'éternité.... car demander aux hommes de pardonner 77X7 fois (donc à infiniment) et ne pas le faire soi même.... çà me pose question. un Dieu qui est comme nos politiques dans le "faites comme je dis pas comme je fais", je ne le suis pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 03 Mai 2014, 20:55

D'accord avec vous René et rebelle. Celui qui va en enfer y va parce qu'il est orgueilleux et a la haine du Christ, donc, il ne suppliera pas Jésus de le sortir de là puisqu'il s'y est mis de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
FrereRaphael

avatar

Masculin Messages : 36
Inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 03 Mai 2014, 21:30

RenéMatheux a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Vous pensez, René que quand les damnés supplient Jésus il leur dit: ok montez là ?

Le mot même indique qu'ils sont damnés. Quand on est damné, c'est un peu tard me semble t il...
A moins de considérer l'enfer comme un purgatoire évidemment, mais il me semble que même pour le catholicisme, on n'en ressort pas.
Je pense que les damnés ne supplient pas Jésus, mais qu'ils Le haissent!

Hillel a raison car ces versets disent le contraire:

Luc 13:28

Là il y aura des pleurs et des grincements de dents; quand vous verrez Abraham, et Isaac, et Jacob, et tous les Prophètes dans le Royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.

Luc 16.19/31 : Il y avait un homme riche qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraichisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme." Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D’ailleurs, il y a entre vous et nous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères. C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas eux aussi dans ce lieu de tourments. Abraham répondit : Ils ont Moise et les prophètes ; qu’ils les écoutent ! Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moise et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand-même quelqu’un des morts ressusciterait.....
Revenir en haut Aller en bas
bellafago

avatar

Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 03 Mai 2014, 21:57

Bonsoir,


Celà nous renvoie à: destin éternel des damnés.

@+Bertrand.
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Ven 13 Jan 2017, 20:48



Comment expliquer la nature du ciel ?
 
« Nulle langue humaine ne le peut, répond Mgr Gaume dans son Catéchisme de persévérance. Saint Paul nous assure que l’œil de l'homme n'a rien vu, que son oreille n'a rien entendu, que son cœur n'a jamais désiré rien de pareil au bonheur que Dieu réserve à ses justes pendant l'éternité. Contentons-nous de bégayer quelques mots et disons en général que le bonheur de la vie éternelle comprend, d'une part, la délivrance de tous les maux, et, d'autre part, la jouissance de tous les biens.
 
La délivrance de tous les maux : il est dit expressément dans l'Apocalypse que les bienheureux n'auront plus ni faim ni soif; que le soleil ni les vents brûlants ne les incommoderont plus; que Dieu essuiera les larmes de leurs yeux; que la mort ne sera plus; que les pleurs et les gémissements, les douleurs n'auront plus lieu.
 
La jouissance de tous les biens : Notre-Seigneur nous la révèle par cette étonnante parole : Courage ! dit-il, serviteur bon et fidèle, entrez dans la joie de votre Maître. Ainsi, la joie des bienheureux est si grande qu'elle ne peut entrer dans les cœurs, mais que les cœurs doivent y entrer, et qu'ils en seront environnés et pénétrés; qu'ils y seront perdus et abîmés comme le poisson au milieu de l'immense Océan ; en un mot, qu'ils y seront heureux et parfaitement rassasiés. Comment s'accomplira ce délicieux mystère ? par la participation aux deux sortes de biens qui composent la béatitude éternelle. Ces biens sont essentiels ou accessoires.
 
La véritable béatitude, celle qu'on peut appeler essentielle, consiste dans la vision de Dieu et la connaissance de sa beauté infinie, source de toutes les beautés et de toutes les amabilités créées. Nous verrons Dieu face à face, tel qu'il est; nous le posséderons, nous l'aimerons sans aucune crainte de le perdre jamais. Nous verrons le Père tout-puissant, qui nous a créés ; le Fils infiniment sage, qui nous a rachetés ; le Saint-Esprit infiniment bon, qui nous a sanctifiés. Non seulement nous verrons Dieu, mais nous l'aimerons et nous le posséderons sans aucune crainte de le perdre jamais.
 
Ce n'est pas tout encore. Non seulement nous verrons Dieu, source de toute beauté; non seulement nous posséderons Dieu, source de tout bien; non seulement nous aimerons Dieu, source de toutes délices, mais nous lui deviendrons semblables. Les Saints conservent toujours, il est vrai, leur propre substance, mais néanmoins ils reçoivent une force admirable et comme divine, qui les fait paraître plutôt des dieux que des hommes. Quoique la langue humaine soit impuissante à expliquer une si grande merveille, nous en voyons cependant quelque image dans les choses sensibles. Le fer qu'on met au feu prend la forme du feu; et, quoique sa substance ne soit pas changée, cependant elle paraît changée et réduite en feu.
 
Ainsi, les Saints, introduits dans la gloire céleste, sont tellement enflammés par l'amour de Dieu, que, quoique leur nature ne soit pas changée, ils sont néanmoins beaucoup plus différents de ceux qui vivent sur la terre que le fer incandescent de celui qui est froid. Pour tout dire, en un mot, le bonheur souverain et absolu, que nous appelons essentiel, consiste dans la possession de Dieu. Que peut-il manquer au parfait bonheur de celui qui possède le Dieu très bon et très parfait ?

 
Quant aux biens accessoires, les énumérer serait une chose infinie. Il est même impossible de les connaître tous. Nous devons savoir, en général, que tous les genres de biens et de plaisirs qu'il est possible de désirer et de goûter sur la terre, soit pour l'esprit, soit même pour le corps, nous les posséderons avec une pleine abondance, mais d'une manière si élevée et si incompréhensible, que, suivant l'Apôtre déjà cité, l’œil n'a rien vu, l'oreille n'a rien entendu, et le cœur de l'homme n'a jamais rien conçu de semblable.
 
Pour en toucher quelque chose, disons que le bonheur accidentel des Saints est une conséquence du bonheur essentiel dont ils jouiront, et ce bonheur consiste dans la satisfaction complète de tous les désirs que l'homme, devenu semblable aux Anges, peut avoir pour son corps et pour son âme. Ajoutons que l'âme bienheureuse jouira de trois dons, ou qualités élevées à leur plus haute perfection: la vision, la compréhension ou la possession, et la fruition, magnifique récompense des trois vertus théologales. La vision est la faculté de voir Dieu face à face ; elle sera la récompense de la Foi. La compréhension est la faculté de posséder Dieu comme souverain bien ; elle sera la récompense de l'Espérance. La fruition est la faculté de jouir délicieusement de Dieu, principe et fin de tout amour ; elle sera la récompense de la Charité. Ces trois ineffables félicités seront d'autant plus grandes que nous aurons pratiqué avec plus de perfection les trois vertus dont elles seront le prix.
 
Ajoutons encore que le corps jouira de quatre qualités : la clarté, l'agilité, la subtilité, l'impassibilité. De plus, le corps et l'âme de certaines classes de bienheureux jouiront d'une gloire particulière qu'on appelle auréole.
 
« L'auréole, dit saint Thomas, est la récompense privilégiée d'une victoire privilégiée. Comme il y a trois victoires privilégiées, dans les trois grands combats que l'homme doit soutenir sur la terre, il y a aussi trois auréoles. Dans les combats contre la chair, la victoire privilégiée, c'est-à-dire la plus excellente, c'est la virginité. Dans les combats contre le monde, la victoire privilégiée, puisqu'elle coûte au vainqueur son sang et sa vie, c'est le martyre. Dans les combats contre le démon, la victoire privilégiée, puisqu'elle chasse l'esprit de ténèbres et de mensonge non seulement de notre cœur, mais encore du cœur des autres, c'est la prédication.    « Ainsi, trois ordres de Saints dans le Ciel jouiront de l'auréole: les vierges, les martyrs et les docteurs. Dans cette dernière classe il faut comprendre les Prédicateurs, les Catéchistes, en un mot tous ceux qui enseignent par leurs paroles ou par leurs écrits les vérités du salut » (St Thomas, Somme théologique, III, q.91, a. 11).
 
Maintenant que sera cette auréole et quel avantage procurera-t-elle aux Saints qui en seront favorisés ? En elle-même l'auréole sera un rayonnement plus éclatant de la gloire essentielle des Saints. Pour l'âme, elle sera une félicité propre et particulière, en rapport avec la victoire dont elle sera la récompense; pour le corps, elle sera un éclat plus vif qui fera reconnaître parmi tous les bienheureux les vierges, les martyrs et les docteurs.
 
Ainsi, l'auréole des vierges sera une lumière d'une blancheur éclatante qui les enveloppera comme d'un nuage diaphane, au travers duquel on verra la pureté sans tache de leur âme. Elle leur attirera l'admiration et le respect de toute la Jérusalem céleste, avec l'amour particulier de Notre-Seigneur, dont elles formeront l'inséparable cortège, en chantant l'hymne éternel de leur double victoire, c'est-à-dire de la double intégrité de leur âme et de leur corps.
 
L'auréole des martyrs sera une lumière couleur de pourpre et de rose, qui enveloppera leurs corps et fera briller d'un éclat plus vif leurs glorieuses cicatrices, les fera reconnaître et admirer comme les héros de la foi et leur méritera les faveurs spéciales de la part de l'auguste Trinité et surtout de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le roi des martyrs.
 
L'auréole des docteurs sera une lumière semblable, suivant l'Écriture, par l'éclat et la couleur, à celle des étoiles du firmament, qui les fera reconnaître au loin pour ces astres bienfaisants dont les rayons dissipèrent les ténèbres de l'ignorance et de l'erreur, que le démon amoncelait autour de l'Église militante et s'efforçait de faire pénétrer dans chaque homme venant en ce monde.                        
 
Mgr Gaume, Catéchisme de Persévérance, 2è édit., Tome III, p. 463-469.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Sam 14 Jan 2017, 01:47



Le Ciel : Amour, Unité, Diversité

Il existe différents degrés de bonheur et de gloire dans le ciel. La gloire des saints là-haut sera en partie proportionnelle à leur éminence en termes de sainteté et de bonnes œuvres ici-bas. Le Christ récompensera chacun selon ses œuvres. Celui qui aura gagné dix pièces d’or reçut l’autorité sur dix villes et celui qui avait gagné cinq pièces d’or sur cinq villes : Luc 19,17-19. « Or je dis ceci, que celui qui sème chichement, recueillera aussi chichement ; que celui qui sème libéralement, recueillera libéralement : 2 Corinthiens 9,6. »

Quant à l’apôtre Paul, il nous dit que, tout comme une étoile est différente de l’autre en gloire, ainsi en sera-t-il dans la résurrections des morts : 1 Corinthiens 15,41. Le Christ nous dit que celui qui donne un verre d’eau froide à un disciple en qualité de disciple ne perdra en aucune manière sa récompense. Mais cela ne pourrait être vrai si l’on ne devait recevoir plus grande récompense pour avoir accompli quantité de bonnes œuvres que pour n’en avoir accompli qu’un petit nombre.


Le fait qu’il y en ait d’autres au-dessus d’eux qui soient avancés en gloire n’atténuera nullement le bonheur de ceux qui ont des degrés de bonheur et de gloire inférieurs : car tous les hommes seront parfaitement heureux, chacun éprouvera le parfait bonheur. Chaque jatte qui est jetée dans cet océan de bonheur est pleine, mais certaines jattes sont néanmoins beaucoup plus grandes que les autres ; et il n’existera rien de semblable à la jalousie au ciel, mais au contraire l’amour parfait régnera dans la société toute entière. Ceux qui ne sont pas aussi élevés en gloire que les autres ne seront pas jaloux de ceux qui sont plus élevés, mais ils auront envers eux un amour si grand, si fort et si pur qu’ils se réjouiront de leur bonheur supérieur ; leur amour envers eux sera tel qu’ils se réjouiront de ce qu’ils sont plus heureux qu’ils ne le sont eux-mêmes ; si bien qu’au lieu d’atténuer leur bonheur personnel, cela y ajoutera.

Et ainsi, en ce qui concerne ceux qui en revanche sont le plus haut placés en gloire ! Comme ils seront les plus admirables, ils excelleront donc proportionnellement en bienveillance et en amour divins envers les autres, et ils auront davantage d’amour pour Dieu et pour les saints que ceux qui sont moins haut placés en sainteté et en bonheur. Et d’ailleurs, ceux qui excelleront en gloire excelleront également en humilité. Ici-bas, ceux qui sont au-dessus des autres sont en butte à la jalousie, car les autres les imaginent comme étant élevés de ce fait ; au ciel, il n’en sera toutefois pas ainsi, mais les saints qui excelleront en bonheur excelleront également en sainteté, et par conséquent en humilité. Le fait que certains au ciel soient élevés au-dessus des autres sera tellement loin de diminuer la joie et le bonheur parfaits des autres qui sont inférieurs, qu’ils en seront d’autant plus heureux ; l’union dans leur société sera telle qu’ils prendront mutuellement part au bonheur les uns des autres. Alors sera accompli dans toute sa perfection ce qui est déclaré en 1 Corinthiens 12,26 : Si un membre est glorifié, tous les membres se réjouissent avec lui !

Jonathan Edwards:1703 – 1758
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13568
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Dim 15 Jan 2017, 15:36

FrereRaphael a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Vous pensez, René que quand les damnés supplient Jésus il leur dit: ok montez là ?

Le mot même indique qu'ils sont damnés. Quand on est damné, c'est un peu tard me semble t il...
A moins de considérer l'enfer comme un purgatoire évidemment, mais il me semble que même pour le catholicisme, on n'en ressort pas.
Je pense que les damnés ne supplient pas Jésus, mais qu'ils Le haissent!

Hillel a raison car ces versets disent le contraire:

Luc 13:28

Là il y aura des pleurs et des grincements de dents; quand vous verrez Abraham, et Isaac, et Jacob, et tous les Prophètes dans le Royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.

Luc 16.19/31 : Il y avait un homme riche qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraichisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme." Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D’ailleurs, il y a entre vous et nous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères. C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas eux aussi dans ce lieu de tourments. Abraham répondit : Ils ont Moise et les prophètes ; qu’ils les écoutent ! Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moise et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand-même quelqu’un des morts ressusciterait.....

Ben voyons!

Où est il écrit qu'ils ne haissent pas Dieu dans ces versets?
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Dim 15 Jan 2017, 16:52



Que ferons-nous au paradis ?

Qu’y ferons-nous ? Ce n’est probablement pas une bonne question, mais c’est la première qui vient à l’esprit — à moins d’imaginer le paradis comme lézarder sur une plage ou se trouver dans l’exceptionnelle compagnie de purs contemplatifs.

Pour la plupart nous avons des activités, et beaucoup les trouvent agréables. J’aime jouer du piano, ma femme adore jardiner, ma fille, sage-femme, aime aider à mettre des enfants au monde. Mais il n’y aura au paradis ni piano, ni plate-bandes à désherber, ni femmes accouchant dans une maternité, ni etc... Il n’y aura pas de harpes non plus — ceci malgré le cliché habituel.

Alors, ne serait-ce pas utile d’avoir une information fiable sur ce que nous pourrions y faire si (et quand) nous y parviendrons ?

À notre époque de sciences expérimentales, une éventuelle information sur la vie après la vie peut être trouvée dans les nombreux ouvrages publiés sur l’expérience de mort imminente.

Mais si vous ouvrez un tel livre, abandonnez tout espoir d’information ; ils ont souvent plus de deux cents pages, dont quatre ou cinq sur le "voyage" — rencontre au Ciel avec connaissances ou amis, anges, Jésus, grande lumière et intense sentiment de savoir trop ineffable pour être révélé. Parfois, il est interdit au sujet/auteur de révéler ce qu’il a appris.

On dispose d’autres sources avec les récits de saints visionnaires ayant eu la faveur de révélations particulières. L’Église catholique compte un certain nombre de tels visionnaires.

Mais, bizarrement, il semble que les plus prolixes de ces révélations ne traitent ni du paradis ni de l’enfer, mais du purgatoire. Ste Françoise Romaine, Ste Catherine de Gênes, Ste Marie-Madeleine de Pazzi, Ste Brigitte, et autres se sont vouées à des intercession pour les pauvres âmes du purgatoire, et ont publié des récits de leurs souffrances.


Il est possible que l’absence relative de récits de visions du paradis résulte simplement de l’incapacité sur terre à saisir l’incommensurabilité d’une expérience céleste. St. Jean (1 Jn, 3:2) nous dit que le changement dans l’autre monde sera si profond qu’on ne peut le décrire.

« Nous sommes dès maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Mais nous savons que lorsque s’en fera la manifestation nous Lui serons semblables, parce que nous Le verrons tel qu’Il est. » Et St. Paul (1 Co, 2:9) semble nous prévenir de ne même pas tenter d’imaginer comment sera le paradis : « Ce que l’œil n’avait pas vu, ce que l’oreille n’avait pas entendu, ce que le cœur de l’homme n’avait pu concevoir, c’est là ce qu Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. »


D’autre part, quelques éléments semblent nets : avant la résurrection des morts, les âmes au paradis n’auront ni corps, ni mains, ni pieds. Et Jésus nous dit que les élus seront comme les anges de Dieu au Ciel. (Mt, 22:30) Heureusement, St Thomas d’Aquin avait posé le même genre de questions qui nous interpellent : il voulait avoir une information sur le comportement des âmes sans ["sans" en français dans le texte] le corps dans l’au-delà. Dans la Summa theologica il fouille les Écritures, Aristote, St. Augustin et autres Pères de l’Église et propose des conclusions semblant s’emboîter précisément dans la littérature sur l’expérience de mort imminente. Par exemple, il déclare que l’âme libérée du corps se trouvera en quelque sorte incomplète puisque par nature elle est attachée au corps, mais en même temps éprouvera une plus grande liberté de l’intelligence, car le poids et le souci du corps forment un voile sur la clarté de l’intelligence dans la vie présente.

Ainsi donc Thomas d’Aquin rejoint les témoignages unanimes des théoriciens de l’expérience de mort imminente sur la fantastique libération et l’illumination intellectuelle caractérisant la séparation [de l’âme et du corps]. L’âme étant séparée ne pourra avoir la moindre influence sur les objets. Ce qui reflète l’expérience des personnes décrivant l’expérience de mort imminente, se déplaçant à travers les murs ou autres obstacles. Traitant de la séparation de l’âme, Thomas d’Aquin fait souvent référence à la parabole dite par Jésus (Lc, 16:19-31) de l’homme riche (Dives) en enfer suppliant le père Abraham d’envoyer le mendiant qu’il avait ignoré (Lazare) avec une goutte d’eau pour lui rafraîchir la langue, ou, tout au moins de permettre à Lazare d’avertir ses cinq frères afin qu’ils échappent à ces tourments.

Tout comme Dives avait la faculté de voir Abraham au paradis, les âmes — purs esprits — pourront apercevoir d’autres âmes et communiquer à grande distance avec elles et même avec les anges. Comme Dives, elles garderont le souvenir des évènements de leur vie sur terre, de ce qu’elles auront accompli ou connu. Et tout comme Dives avait souci d’alerter ses cinq frères à propos de l’enfer, les âmes séparées du corps peuvent s’inquiéter de personnes sur terre, même sans avoir pleine connaissance de leur état. Les âmes conserveront leurs habitudes intellectuelles et les concepts acquis au cours de l’existence, mais sans liens à des images sensées ou à des souvenirs. Mais leur faculté de connaissance dépendra directement de Dieu. L’âme de l’homme recevra directement de Lui la lumière intellectuelle, comme dit dans le Psaume 4:7 « La lumière de ton visage est gravée sur nous, Seigneur. »

En définitive, il n’y aura pas de foi, puisque la foi concerne l’invisible, ni espérance, puisque l’espérance concerne ce qu’on n’a pas encore, mais uniquement amour, l’amour qui demeure dans la vie à venir et sera alors à la mesure du bonheur des individus. « plus grand aura été l’amour accompagnant nos actions sur terre, plus grand sera notre bonheur venu de Dieu. »

Il se peut que l’expérience de mort imminente nous donne une indication sur ce que pourrait être l’entrée dans la vie au-delà. Mais puisque rien d’impur ne peut se présenter face à Dieu, la plupart d’entre nous ferait bien d’apprendre tout doucement à perdre un bon paquet de mauvaises et si agréables habitudes.

Peut-être est-ce pourquoi tant de saints nous parlent plus du purgatoire que du paradis.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Dim 15 Jan 2017, 21:15

Nous ne tenons compte ici, sur ce forum, que des révélations reconnues par l'Eglise. Merci
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13568
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Mer 18 Jan 2017, 07:01

On sait tout de meme un certain nombre de choses sur le paradis. Le bien essentiel, c'est Dieu. Il y a toute une sorte de bien secondaires. En particulier tous nos désirs terrestres seront réalisés au milluple ou beaucoup plus.
Logiquement, pour avoir une idée de ceux ci, le mieux c'est d'inverser les peines de l'enfer!

Ce que je sais c'est que on sera surpris de ce que nous allons recevoir. Et aussi Jésus a dit "c'est du bonne mesure qu'on vous donnera". Et bien quand on verra la taille de la bonne mesure on en tombera à la renverse. C'est un peu comme si on souhaite un euro et qu'on reçoit un paquebot de Louis d'or. Jesus ne dit pas quelque chose pour rien.
C'est un bien tellement énorme que les ames non purifiées se jettent avec joie dans le purgatoire pour arriver à jouir de ce bien!
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Jeu 19 Jan 2017, 01:39

RenéMatheux a écrit:
On sait tout de meme un certain nombre de choses sur le paradis. Le bien essentiel, c'est Dieu. Il y a toute une sorte de bien secondaires. En particulier tous nos désirs terrestres seront réalisés au milluple ou beaucoup plus.
Logiquement, pour avoir une idée de ceux ci, le mieux c'est d'inverser les peines de l'enfer!

Ce que je sais c'est que on sera surpris de ce que nous allons recevoir. Et aussi Jésus a dit "c'est du bonne mesure qu'on vous donnera". Et bien quand on verra la taille de la bonne mesure on en tombera à la renverse. C'est un peu comme si on souhaite un euro et qu'on reçoit un paquebot de Louis d'or. Jésus ne dit pas quelque chose pour rien.
C'est un bien tellement énorme que les âmes non purifiées se jettent avec joie dans le purgatoire pour arriver à jouir de ce bien!



C'est avec un grand plaisir que je vous partage ce magnifique et lumineux témoignage.

Comme il est très long, vous pourrez le lire en entier en cliquant sur le lien.

Gloire à Notre-Seigneur ! Cela nous donne le goût de nous "envoler" pour le Ciel !

Cliquer sur ce lien pour lire cet extraordinaire témoignage :

IL A VISITÉ LE CIEL !!! ( UN EXTRAORDINAIRE TEMOIGNAGE D'UN MISSIONNAIRE )

COLLETT PERCY (1902-1998)


Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Jeu 19 Jan 2017, 17:03



Outre l'objet essentiel de la béatitude des âmes au ciel profiter de nombreux bienfaits à la béatitude accidentelle. Nous en citerons seulement quelques-uns:

Dans le ciel il n'y a pas la moindre douleur ou de tristesse, car toutes les aspirations de la nature doit être enfin réalisé. La volonté des bienheureux est en parfaite harmonie avec la volonté divine, ils se sentent mécontentement face à des péchés des hommes, mais sans éprouver aucune douleur réelle.

Ils prennent plaisir grandement en compagnie du Christ, les anges et les saints, et les retrouvailles avec tellement de gens qui leur étaient chères sur terre. Après la résurrection de l'union de l'âme avec le corps glorifié sera une source particulière de joie pour les bienheureux.

Ils tirent un grand plaisir de la contemplation de toutes ces choses, tous deux créés et possibles, qui, comme nous l'avons démontré, ils voient en Dieu, au moins indirectement, comme dans la cause. Et, en particulier, après le jugement dernier les nouveaux cieux et la terre nouvelle leur offrira plaisir collecteur. (Voir jugement général.)

Le bienheureux se réjouir de la grâce sanctifiante et les vertus surnaturelles qui ornent leur âme et tout caractère sacramentel, ils peuvent avoir ajoute aussi à leur bonheur.

Des joies spéciales sont accordés aux martyrs, des médecins, et des vierges, une preuve particulière de victoires remportées dans le temps du procès (Apocalypse 7:11 carrés; Daniel 12:3; 14:03 Révélation carrés). Ainsi les théologiens parlent de trois couronnes particulier, aureolas ou Glorioles, par lequel ces trois classes d'âmes bénies sont accidentellement honorée au-delà du reste. Aureola est un diminutif de aurea, c'est à dire aurea corona (couronne d'or). (Cf. saint Thomas, suppl: 96.)

Depuis le bonheur éternel est métaphoriquement appelé un mariage de l'âme avec le Christ, les théologiens parlent aussi des dotations de mariée de la bienheureuse. Ils distinguent sept de ces dons, dont quatre appartiennent au corps glorifié - la lumière, l'impassibilité, l'agilité, subtilité (voir la résurrection), et trois à l'âme - la vision, la possession, la jouissance (Visio, comprehensio, fruitio). Pourtant, dans l'explication donnée par les théologiens des trois dons de l'âme, mais nous trouvons conformes peu. Nous pouvons identifier le don de vision avec l'habitude de la lumière de gloire, le don de la possession avec l'habit de cet amour dans un sens plus large qui a trouvé en Dieu l'accomplissement de ses désirs, et le don de plaisir, nous pouvons identifier avec l'habitude de l'amour proprement dite (halitus caritatis) qui se réjouit d'être avec Dieu, dans ce point de vue de ces trois habitudes infusé serait-il considéré simplement comme ornements pour embellir l'âme. (Cf. saint Thomas, suppl: 95)

Il existe divers degrés de béatitude dans le ciel correspondant aux différents degrés de mérite. C'est un dogme de foi, défini par le Concile de Florence (Denz., n. 693 - vieux, n. 588). La Bible nous enseigne cette vérité dans les passages très nombreuses (par exemple, où il parle du bonheur éternel comme récompense), et les Pères de la défendre contre les attaques des hérétiques Jovinien. Il est vrai que, selon Matthieu 20:1-16, chaque ouvrier reçoit un sou, mais par ce Christ de comparaison enseigne simplement que, bien que l'Evangile a été prêché aux Juifs d'abord, encore dans le royaume des cieux il n'ya pas de distinction entre Juif et Gentil, et que personne ne recevront une plus grande récompense simplement parce que d'être un fils de Juda. Les divers degrés de béatitude ne se limitent pas à la bénédiction accidentelle, mais ils se trouvent avant tout dans la vision béatifique elle-même. Car, comme nous l'avons déjà souligné, la vision, aussi, admet des degrés. Ces degrés de béatitude essentielle sont, comme Francisco Suárez observe à juste titre ("Beat De." D. xi, art 3, n. 5), ce triple fruits Christ distingue quand il dit que la parole de Dieu porte du fruit dans une trentaine de , dans une soixantaine, dans l'un cent (Matthieu 13:23). Et c'est par un simple hébergement du texte que saint Thomas (suppl:.. 96, aa 2 ss) et d'autres théologiens appliquer ce texte aux différents degrés dans la béatitude accidentelle mérités par les personnes mariées, veuves, et vierges.

Le bonheur du ciel est essentiellement immuable, et encore il admet certaines modifications accidentelles. Ainsi on peut supposer que l'expérience de la joie bénie spéciale quand ils reçoivent une plus grande vénération des hommes sur terre. En particulier, une certaine croissance dans la connaissance par l'expérience n'est pas exclue; par exemple, que le temps passe, de nouvelles actions libres des hommes soient connus de la bienheureuse, ou l'observation et l'expérience personnelle peut jeter une lumière nouvelle sur des choses déjà connues. Et après le jugement dernier béatitude accidentelle recevrez une certaine augmentation de l'union de l'âme et le corps, et de la vue des nouveaux cieux et la terre.

par Joseph Hontheim. L'Encyclopédie Catholique + Imprimatur. + John Farley Cardinal, Archevêque de New York


Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Lun 23 Jan 2017, 17:29



En tant que chrétiens, nous avons tous hâtes de rejoindre le Ciel... N'est-ce pas la destination ultime de tout croyant ?

Jésus a pris notre place, peu importe le nombre de fautes que nous avons commises dans notre vie, si nous invoquons le nom de Jésus pour le pardon de nos péchés, Il est juste et fidèle pour nous pardonner et remplacer notre dossier par le Sien qui nous rend justes.

Ce ne sont ni nos bonnes actions, ni notre gentillesse qui nous ouvrent la porte des cieux. Seul Jésus est le chemin qui mène à Dieu.

Certes, le Seigneur nous récompensera pour nos bonnes œuvres accomplies ici-bas, mais celles-ci ne sont que le fruit de notre Salut accompli par Jésus sur la Croix.


"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie." (Éphésiens 2:8-9)

Voici une petite vidéo humoristique mais tellement vraie qui nous démontre que Jésus Seul nous donne accès au Ciel :


Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Mar 24 Jan 2017, 18:41



Le vrai ciel

J’ignore où cette idée fausse au sujet du ciel a vu le jour, mais je vous assure que la Bible n’enseigne pas que nous y flotterons sur des nuages en jouant de la harpe.

Dieu nous a accordé des dons et équipés pour que nous accomplissions sa volonté durant notre vie. Pendant l’éternité, il aura encore un plan pour nous. Dans le passage du jour, Jésus décrit le royaume du ciel dans le contexte d’un homme riche qui remet de l’argent à ses serviteurs pour qu’ils l’investissent. Le maître a félicité les esclaves l’ayant fidèlement servi et leur a confié plus de responsabilités.

Quand nous nous tiendrons devant le tribunal de Christ, notre plus grande récompense sera de l’entendre nous dire : « C’est bien, bon et fidèle serviteur » (Mt 25.23). Je ne peux m’imaginer entendre des mots qui me plaisent davantage que les paroles élogieuses du Seigneur que j’aime plus que tout. Dieu nous confiera également de nouvelles responsabilités dans le royaume. C’est la partie de la récompense qui correspond au verset 23 : « \[…\] tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ». Pas de paresse pour nous !

Devant nous s’étendront de nouveaux cieux et une nouvelle terre pour que nous en jouissions (2 Pi 3.13). Dans notre corps renouvelé, le cœur et l’âme en parfaite harmonie avec le Seigneur, nous le servirons ainsi que notre prochain.

Dieu a un plan pour chaque croyant et il lui a accordé des dons particuliers pour le mener à bien. La nonchalance n’a sa place ni ici-bas ni dans notre demeure céleste. Le monde est notre terrain d’entraînement pour la vie meilleure à venir; préparons-nous donc comme de bons et de fidèles serviteurs.

Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1352
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis   Mar 28 Mar 2017, 20:18

mardi 28 mars 2017


Nos récompenses au Ciel

Avez‑vous déjà pensé aux récompenses que vous obtiendrez quand vous arriverez au ciel? La Bible nous fournit les critères dont Dieu se servira pour les décerner et quel genre de conduite nous les procurera. Au tribunal de Christ, nous serons évalués selon la mesure de lumière reçue, c’est‑à‑dire la vérité qui nous aura été présentée, et ce que nous aurons fait des occasions favorables qui nous auront été offertes.

L’Écriture nous apprend aussi que certaines actions bien précises et certaines façons de réagir nous procureront des récompenses. En Matthieu 5.11,12, nous lisons que ceux que l’on outrage et que l’on persécute pour l’amour de Jésus recevront une grande récompense. En Matthieu 25.40, le Seigneur nous assure que tout ce qui est fait pour ses disciples sera reconnu et, en Matthieu 10.42, que même un verre d’eau froide ne perdra pas sa récompense.

Parmi ceux que Dieu couronnera se trouvent les chrétiens qui auront quitté famille et biens pour l’Évangile. De même, le Père reconnaîtra tout particulièrement ceux qui ont aimé leurs ennemis, et ils seront appelés « fils du Très‑Haut » (Lu 6.35).

Il nous semble parfois que d’autres personnes prospèrent et qu’elles moissonnent une récolte abondante sans jamais remarquer que c’est nous qui avons préparé le sol. Le Seigneur nous assure toutefois qu’il n’oubliera ni celui qui sème ni celui qui arrose (1 Co 3.8). Il voit chaque détail de notre vie, et il récompensera tout ce qui a été fait par amour pour Lui.

Source :


Revenir en haut Aller en bas
 
Révélations sur le Ciel ,Témoignage sur le Paradis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Révélations du Dr Michael Wolf (1/5)
» 2013: le 08/01 à +- 17h20 - Boules lumineuses oranges - Louvain-la-neuve -Non précisé
» L'ENFER et le paradis
» Des lumières rouges dans le ciel samedi soir (témoignage audio)
» Un témoignage qui nous donne envie de partir pour le ciel !!! .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: