DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RenéMatheux



Masculin Messages : 11944
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 08:43

Après la découverte de Luther qui dit "la raison est la prostituée du diable", je vien d'en trouver une autre pas mal en lisant un livre de Messori : voltaire cette "lumière" était raciste et antisémite.
Sur http://solange-sudarskis.over-blog.com/article-aper-u-de-la-duplicite-de-voltaire-106004037.html
je cite
Citation :
Voltaire esclavagiste : Trop de naïfs sont persuadés que Voltaire était anti-esclavagiste parce qu’on fait lire aux lycéens sa compassion pour l'esclave du Surinam. Notre philosophe est un bel hypocrite : il a en effet spéculé, en association avec les armateurs nantais et avec la compagnie des Indes, dans les opérations de traite des esclaves (par exemple dans l'armement du bateau négrier Le Congo). Dans la citation ci-après, plus sincère, il défend ses intérêts.
(tome 8, page 187) : " Nous n'achetons des esclaves domestiques que chez les Nègres ; on nous reproche ce commerce. Un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l'acheteur.  Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maître était né pour en avoir."
et
Citation :
Essai sur les Mœurs à propos des juifs :
(Tome 1, page 158-159): " "Si nous lisions l'histoire des Juifs écrite par un auteur d'une autre nation, nous aurions peine à croire qu'il y ait eu en effet un peuple fugitif d'Egypte qui soit venu par ordre exprès de Dieu immoler sept ou huit petites nations qu'il ne connaissait pas ; égorger sans miséricorde les femmes, les vieillards et les enfants à la mamelle, et ne réserver que les petites filles ; que ce peuple saint ait été puni de son Dieu quand il avait été assez criminel pour épargner un seul homme dévoué à l'anathème. Nous ne croirions pas qu'un peuple si abominable (les Juifs) eut pu exister sur la terre.
Oh il y en d'autres!
Or Voltaire est une lumière, symbole des libertés, et idole de la bien pensance gaucharde! Comment va réagir notre intelligentsia! Comme on s'y attendait. Par exemple dans l'Express,
sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/antisemite-islamophobe-esclavagiste-voltaire_909208.html
on lit
L'express a écrit:
Voltaire parle de Mahomet comme d'un homme "qui égorge les pères" et ravit "les filles". C'est un "Tartuffe les armes à la main". Le Coran ? Un "livre inintelligible, qui fait frémir le sens commun à chaque page". On est loin des discours sur la tolérance...
Reste que, comme dans le cas des piques antijudaïques, Voltaire cible en filigrane les fanatiques catholiques. "L'islam n'intéressait personne à l'époque, c'était juste une façon de critiquer la religion catholique par des voies détournées", rappelle le spécialiste François Bessire. Et d'éviter la tatillonne censure.
On le voit : ces propos sont excusables vu que c'était pour combattre le catholicisme. Itou pour les juifs!

Conclusion logique de ce que dit l'Express : dire du mal d'un juif ou autre, c'est ignoble, mais d'un catholique cela justifie tout.

Ce sont eux (l'express and co) les racistes eux qui pratiquent la discrimination, etc. On ne le rappellera jamais asez!

En tout cas cela fait plaisir de montrer ce que sont leurs lumières!
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 10:45

Voltaire a également fait sa fortune sur des intérêts esclavagistes.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 13:02

On lui prête aussi ces paroles: "Je ne suis pas d'accord avec vous mais je me ferais tuer pour que vous ayez le droit de le dire."

Il n'aimait pas beaucoup le Canada, il faut croire:

Voltaire à François Tronchin en janvier 1756 a écrit:
«La guerre est donc sérieuse. Je voudrais que le tremblement de terre eût englouti cette misérable Acadie plutôt que Lisbonne et Méquines.»

Extrait de Candide a écrit:
— Vous connaissez l’Angleterre; y est-on aussi fou qu’en France?
— C’est une autre espèce de folie, dit Martin. Vous savez que ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada, et qu’elles dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada ne vaut. De vous dire précisément s’il y a plus de gens à lier dans un pays que dans un autre, c’est ce que mes faibles lumières ne me permettent pas; je sais seulement qu’en général les gens que nous allons voir sont fort atrabilaires.

lettre adressée par Voltaire au marquis Bernard Louis de Chauvelin a écrit:
« Si j’osais, je vous conjurerais à genoux [c'est vaiment compulsif, chez Voltaire, obsessif, ça tient de l'obséquieux, voire du rituel] de débarrasser pour jamais du Canada le ministère de la France. Si vous le perdez, vous ne perdez presque rien ; si vous voulez qu’on vous le rende, on ne vous rend qu’une cause éternelle de guerre et d’humiliation [ce qui n'est évidemment pas le cas de l'Europe ...]. Songez que les Anglais sont au moins cinquante contre un dans l’Amérique septentrionale. »

lettre de Voltaire adressée au comte César Gabriel de Choiseul a écrit:
« Si je ne voulais que faire entendre ma voix, monseigneur, je me tairais dans la crise des affaires où vous êtes. Mais j’entends les voix de beaucoup d’étrangers, toutes disant qu’on doit vous bénir si vous faites la paix à quelque prix que ce soit. Permettez-moi donc monseigneur, de vous en faire mon compliment. Je suis comme le public, j’aime mieux la paix que le Canada, et je crois que la France peut être heureuse sans Québec [une sous-lapalissade]. Vous nous donnez précisément ce dont nous avons besoin. Nous vous devons des actions de grâces. Recevez en attendant avec votre bonté ordinaire le profond respect de Voltaire. »

Et d'autres, qu'on peut trouver ici:

http://electrodes-h-sinclair-502.com/2011/05/18/voltaire-sur-le-canada-plusieurs-citations/
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 13:40

Hé bé, il y a beaucoup ici qui aurait lapidé la femme adultère...

En ce qui concerne Luther, il a été expliqué ce qu'il voulait dire par cette expression tirée de son contexte.
Il a raison, la raison est employée à toute les sauces par n'importe qui et pour justifier n'importe quoi.

Quant à Voltaire, il a dit beaucoup de choses intéressantes, personne n'a essayé de la canoniser je pense, donc, il faut le lire pour ce qu'il est, un homme intelligent dans son siècle, avec ses faiblesses, comme nous le sommes.


Dernière édition par Hillel31415 le Ven 02 Mai 2014, 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 13:40

Simon1976 a écrit:
On lui prête aussi ces paroles: "Je ne suis pas d'accord avec vous mais je me ferais tuer pour que vous ayez le droit de le dire."
Citation aujourd'hui considérée comme apocryphe.  langue 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 13:41

Peu importe qui a dit cette citation, elle a du sens en elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 13:51

Voltaire n'appréciait pas le Canada (= Nouvelle-France), ce qui est un peu différent du Canada (= Ôôôôô Caaaanadâââ...)

Oui, la phase "pour quelques arpents de neige" est entré dans l'histoire.

Effectivement, quand on compare ne serait-ce que la taille de ces territoires à celles de la France et de l'Angleterre... ça fait sourire.

Mais il faut se remettre dans le contexte historique: il y avait des colonies richissimes grâce aux plantations. Beaucoup comprenaient mal la raison de toutes ces guerres entre anglais et français pour un territoire quasiment vide, des indiens, et un peu de commerce de peaux de bêtes.

En tout cas cette phrase résume bien à elle tout seule pourquoi aujourd'hui l'Amérique du Nord est massivement "anglaise" et non "française" (ou encore "espagnole"). Sur la durée, du XVIe au XIXe, les Anglais ont toujours montré beaucoup plus d'intérêt, de volonté. Ce qui n'a pas empêché les indépendances du Canada et des Etats-Unis, bien sûr.

On pourrait finir sur une projection: au XXIe siècle, une partie de l'Amérique du Nord pourrait redevenir partiellement "espagnole", si ça ne l'est pas déjà, vu l'immigration massive que pratique les Etats-Unis. Le Canada pratique aussi l'immigration massive, mais suffisament diversifiée, et aussi suffisamment asiatique, pour que ça ait un effet colonisant démentiel sur le pays.


Dernière édition par Scrogneugneu le Ven 02 Mai 2014, 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 13:54

Hillel31415 a écrit:
Peu importe qui a dit cette citation, elle a du sens en elle même.

Absolument, c'est une très belle phrase d'ailleurs ! (Mais le topic est sur Voltaire.  langue )
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 14:20

En tout cas Voltaire n'aimait ni les homosexuels, ni les juifs, ni les catholiques, ni les protestants, ni les religions en général.

1/ Contre les homosexuels: Dans le Dictionnaire Philosophique, Voltaire qualifie l'homosexualité (ou ce qu'il appelle pédérastie ou Amour Socratique) d'« attentat infâme contre la nature » (encore faut-il lire la phrase entière, "Comment s’est-il pu faire qu’un vice, destructeur du genre humain s’il était général ; qu’un attentat infâme contre la nature, soit pourtant si naturel ?"), d'« abomination dégoûtante », ou encore de « turpitude ».

2/ Contre les juifs: Dans l'article "tolérance" du dictionnaire philosophique, Voltaire écrit ceci: "C’est à regret que je parle des Juifs : cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre. Mais tout absurde et atroce qu’elle était, la secte des saducéens fut paisible et honorée, quoiqu’elle ne crût point l’immortalité de l’âme, pendant que les pharisiens la croyaient"

3/ Contre les protestants et les catholiques: Dans sa lettre du 26 juillet 1769 à la duchesse de Choiseul, il dit bien crûment : «Il y a dans le royaume des Francs environ trois cent mille fous (les protestants) qui sont cruellement traités par d’autres fous (les catholiques) depuis longtemps.»

4/ Contre les religions en général et le catholicisme en particulier: En 1767, il écrit à Frédéric II : «Tant qu’il y aura des fripons et des imbéciles, il y aura des religions. La nôtre est sans contredit la plus ridicule, la plus absurde, et la plus sanguinaire qui ait jamais infecté le monde».

Bref, je pense que Voltaire risque pour une fois de mettre tout le monde d'accord sur ce forum  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 14:43

C'est un esprit libre, il a le mérite de s'être libéré du carcan de son éducation et de la société de son époque pour penser.

En cela, c'est un grand homme, même si ses idées des religions est contraire à certaines de nos convictions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 15:03

Voltaire a vécu un changement radical quand il était jeune, il a appris des choses sur sa mère...( à partir de la minute 54-30)



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 15:40

bigsam68 a écrit:
En tout cas Voltaire n'aimait ni les homosexuels, ni les juifs, ni les catholiques, ni les protestants, ni les religions en général.

1/ Contre les homosexuels: Dans le Dictionnaire Philosophique, Voltaire qualifie l'homosexualité (ou ce qu'il appelle pédérastie ou Amour Socratique) d'« attentat infâme contre la nature » (encore faut-il lire la phrase entière, "Comment s’est-il pu faire qu’un vice, destructeur du genre humain s’il était général ; qu’un attentat infâme contre la nature, soit pourtant si naturel ?"), d'« abomination dégoûtante », ou encore de « turpitude ».

2/ Contre les juifs: Dans l'article "tolérance" du dictionnaire philosophique, Voltaire écrit ceci: "C’est à regret que je parle des Juifs : cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre. Mais tout absurde et atroce qu’elle était, la secte des saducéens fut paisible et honorée, quoiqu’elle ne crût point l’immortalité de l’âme, pendant que les pharisiens la croyaient"

3/ Contre les protestants et les catholiques: Dans sa lettre du 26 juillet 1769 à la duchesse de Choiseul, il dit bien crûment : «Il y a dans le royaume des Francs environ trois cent mille fous (les protestants) qui sont cruellement traités par d’autres fous (les catholiques) depuis longtemps.»

4/ Contre les religions en général et le catholicisme en particulier: En 1767, il écrit à Frédéric II : «Tant qu’il y aura des fripons et des imbéciles, il y aura des religions. La nôtre est sans contredit la plus ridicule, la plus absurde, et la plus sanguinaire qui ait jamais infecté le monde».

Bref, je pense que Voltaire risque pour une fois de mettre tout le monde d'accord sur ce forum  Mr.Red 

S'il écrivait ça de nos jours, il passerait pour un vil homophobe et antisémite. carton rouge 

Bizarre que tous ceux qui accusent l'Église d'homophobie ne parlent pas de Voltaire... Probablement à cause de son anti-catholicisme, partagé par la pensée matérialiste.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11944
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Ven 02 Mai 2014, 17:44

Hillel31415 a écrit:
C'est un esprit libre, il a le mérite de s'être libéré du carcan de son éducation et de la société de son époque pour penser.

En cela, c'est un grand homme, même si ses idées des religions est contraire à certaines de nos convictions.
Oais, ben si il était catho qu'est ce que vous ne diriez pas!  affraid 
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9345
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Sam 03 Mai 2014, 07:32

Les romantiques non plus n'aimaient pas Voltaire :

" Dors-tu content , Voltaire , et ton hideux sourire Voltige-t-il toujours sur tes os décharnés ? ... Il est tombé sur nous cet édifice immense Que de tes larges mains tu sapais nuit et jour ... "

www.poeme-amour.org/de-musset/13_39_1399.html

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2557
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Sam 03 Mai 2014, 08:50

Attention de ne pas faire de "présentisme " , c'est à dire de juger moralement Voltaire avec nos critères de 2014, ça n'a pas grand sens , si ce n'est d'entretenir une polémique qui sera bien faible sur ce forum , qui va vraiment défendre Voltaire ?  siffler 
parceque d'abord , personne ne peut prétendre en avoir fait le tour , son oeuvre est gigantesque :
l'université d'Oxford est toujours en train de l'éditer , quelques 90 volumes sont parus , peut-être
y en a-t-il encore 60 à éditer ?
C'est sûr que lorsqu'on écrit autant , il reste très peu de temps pour vivre vraiment .
et c'est sûr que lorsqu'on a de telles facilités d'écriture on peut facilement verser dans la présomption , l'injustice , la mesquinerie , voire la pure malhonnêteté .
Et c'est fatalement ce qui a dû se produire assez souvent . Mais il ne manquait pas de courage , était souvent bien seul, et qui ne s'est régalé au moins une seule fois en lisant cette prose allègre , légère , féroce et brillante , issue de cet art de converser que nous trouvons chez mme de Sévigné , qui fit notre civilisation française , au moment où nous voyons cette France sombrer corps et biens dans la répudiation de sa culture et de sa gloire ?
Sur le fond , il doit être critiqué , sur la forme qui n'admirerait un tel géant ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11944
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Sam 03 Mai 2014, 14:54

Oculus a écrit:
Attention de ne pas faire de "présentisme " , c'est à dire de juger moralement  Voltaire avec nos critères de 2014, ça n'a pas grand sens , si ce n'est d'entretenir une polémique qui sera bien faible sur ce forum , qui va vraiment défendre Voltaire ?  siffler 
Il s'agit juste de montrer que nos maitres de la pensée actuelle se contredisent eux même graves!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9345
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite   Dim 04 Mai 2014, 06:30

Oculus a écrit:
Attention de ne pas faire de "présentisme " , c'est à dire de juger moralement  Voltaire avec nos critères de 2014, ça n'a pas grand sens , si ce n'est d'entretenir une polémique qui sera bien faible sur ce forum , qui va vraiment défendre Voltaire ?  siffler 
parce que d'abord , personne ne peut prétendre en avoir fait le tour , son oeuvre est gigantesque :
l'université d'Oxford est toujours en train de l'éditer , quelques 90 volumes sont parus , peut-être
y en a-t-il encore 60 à éditer ?
C'est sûr que lorsqu'on écrit autant , il reste très peu de temps pour vivre  vraiment .
et c'est sûr que lorsqu'on a de telles facilités d'écriture on peut facilement verser dans la présomption , l'injustice , la mesquinerie , voire la pure malhonnêteté .
Et c'est fatalement ce qui a dû se produire  assez souvent . Mais il ne manquait pas de courage , était souvent bien seul, et  qui ne s'est régalé au moins une seule fois en lisant cette prose allègre , légère , féroce et brillante  , issue de cet art de converser que nous trouvons chez mme de Sévigné , qui fit notre civilisation française , au moment où nous voyons cette France sombrer corps et biens  dans la répudiation de sa culture et de sa gloire ?
Sur le fond , il doit être critiqué , sur la forme  qui n'admirerait un tel géant ?

 Thumright  thumleft 

Ce qui fait la grandeur de Voltaire , c'est son honnêteté intellectuelle ( à défaut d'honnêteté financière , car il aurait , entre autres méfaits , capté l'héritage de son frère ; mais sur le plan de l'honnêteté financière , le Vatican n'est plus en mesure de lui faire des reproches pour le moment ... ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
 
Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LP Tony Garnier / harcèlement raciste et antisémite
» Voltaire, cette "lumière" raciste et antisémite
» Une chrétienne antisémite hystérique
» Composante psy (?) du racisme et antisémitisme
» Livre d'éducation antisémite pour enfants...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: