DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !   Sam 12 Avr 2014, 08:32

[size=30]Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !
Recevant le Bureau international catholique de l’enfance, le pape a de nouveau demandé pardon aux victimes d’abus sexuels et rappelé le droit fondamental de chaque enfant à grandir avec un père et une mère.
[/size]

Elisabeth de Baudoüin
DU MÊME AUTEUR (161)
11.04.2014 //IMPRIMER


67
24

©ALESSIA GIULIANI/CPP

11/04/14

Le discours du pape à la délégation du BICE (Bureau international catholique de l’Enfance), qu’il a reçue en audience le vendredi 11 avril 2014, ne va passer inaperçu.
Si le souverain pontife réaffirme la volonté de l’Eglise d’être intraitable envers les coupables d’abus sexuels sur mineurs et demande à nouveau pardon aux victimes, ce qui va faire du bruit, c’est surtout son développement (phrases fortes à la clef) sur le droit des enfants à avoir un père et une mère. Extraits.

« Je me sens appelé à assumer tout le mal accompli par certains prêtres - proportionnellement peu, mais trop nombreux - à l’assumer et à demander pardon pour le tort qu’ils ont causé, pour les abus sexuels sur les enfants. L’Eglise est consciente de ce préjudice. C’est un préjudice personnel et moral, mais subi de la part d’hommes d’Eglise. Et il n’est pas question de faire marche arrière en ce qui concerne le traitement de ce problème et les sanctions qui doivent être prononcées. Je crois au contraire que nous devons être intraitables. On ne plaisante pas avec les enfants ! On doit aussi avancer sur les projets contre le travail forcé, l’enrôlement des enfants soldats et tous les autres types de violence contre les mineurs ».

« Il faut rappeler le droit des enfants à grandir dans une famille, avec un papa et une maman capables de créer une ambiance propice à leur développement et leur maturation affective. De se développer en continu en étant confronté à ce qu’est la masculinité et la féminité d’un père et d’une mère, pour se préparer à la maturité affective. Ce qui implique aussi de soutenir le droit des parents à l’éducation morale et religieuse de leurs enfants. Et à ce sujet, je voudrais manifester mon refus pour tout type d’expérimentation éducative avec les enfants. On ne peut pas faire d’expérimentation sur les enfants et les jeunes ! Ce ne sont pas des cobayes de laboratoires ! Les horreurs des expérimentations éducatives que nous avons vécues lors des grandes dictatures génocides du XXème siècle n’ont pas disparu. Elles gardent toute leur actualité, sous des formes et des propositions variées, qui, sous prétexte de modernité, poussent les enfants et les jeunes à marcher sur la voie dictatoriale de la « pensée unique ». Il y a un peu plus d’une semaine, un grand éducateur me disait, en se référant à certains projets : « on ne sait pas, si avec ces projets, on envoie un enfant à l’école ou dans un camp de rééducation ».
« Travailler pour les droits de l’homme suppose de garder toujours vivante la formation anthropologique, d’être bien formé sur la réalité de la personne humaine, de savoir répondre aux problèmes et aux défis posés par les cultures contemporaines et la mentalité diffusée par les médias (…) C’est dans l’anthropologie de l’enfant que les droits et les devoirs ont leurs fondements ».

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !   Sam 12 Avr 2014, 13:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !
Recevant le Bureau international catholique de l’enfance, le pape a de nouveau demandé pardon aux victimes d’abus sexuels et rappelé le droit fondamental de chaque enfant à grandir avec un père et une mère.


Elisabeth de Baudoüin
DU MÊME AUTEUR (161)

11.04.2014 //IMPRIMER








67



24










©ALESSIA GIULIANI/CPP

11/04/14

Le discours du pape à la délégation du BICE (Bureau international catholique de l’Enfance), qu’il a reçue en audience le vendredi 11 avril 2014, ne va passer inaperçu.
Si le souverain pontife réaffirme la volonté de l’Eglise d’être intraitable envers les coupables d’abus sexuels sur mineurs et demande à nouveau pardon aux victimes, ce qui va faire du bruit, c’est surtout son développement (phrases fortes à la clef) sur le droit des enfants à avoir un père et une mère. Extraits.

« Je me sens appelé à assumer tout le mal accompli par certains prêtres - proportionnellement peu, mais trop nombreux - à l’assumer et à demander pardon pour le tort qu’ils ont causé, pour les abus sexuels sur les enfants. L’Eglise est consciente de ce préjudice. C’est un préjudice personnel et moral, mais subi de la part d’hommes d’Eglise. Et il n’est pas question de faire marche arrière en ce qui concerne le traitement de ce problème et les sanctions qui doivent être prononcées. Je crois au contraire que nous devons être intraitables. On ne plaisante pas avec les enfants ! On doit aussi avancer sur les projets contre le travail forcé, l’enrôlement des enfants soldats et tous les autres types de violence contre les mineurs ».

« Il faut rappeler le droit des enfants à grandir dans une famille, avec un papa et une maman capables de créer une ambiance propice à leur développement et leur maturation affective. De se développer en continu en étant confronté à ce qu’est la masculinité et la féminité d’un père et d’une mère, pour se préparer à la maturité affective. Ce qui implique aussi de soutenir le droit des parents à l’éducation morale et religieuse de leurs enfants. Et à ce sujet, je voudrais manifester mon refus pour tout type d’expérimentation éducative avec les enfants. On ne peut pas faire d’expérimentation sur les enfants et les jeunes ! Ce ne sont pas des cobayes de laboratoires ! Les horreurs des expérimentations éducatives que nous avons vécues lors des grandes dictatures génocides du XXème siècle n’ont pas disparu. Elles gardent toute leur actualité, sous des formes et des propositions variées, qui, sous prétexte de modernité, poussent les enfants et les jeunes à marcher sur la voie dictatoriale de la «pensée unique
». Il y a un peu plus d’une semaine, un grand éducateur me disait, en se référant à certains projets : « on ne sait pas, si avec ces projets, on envoie un enfant à l’école ou dans un camp de rééducation ».
« Travailler pour les droits de l’homme suppose de garder toujours vivante la formation anthropologique, d’être bien formé sur la réalité de la personne humaine, de savoir répondre aux problèmes et aux défis posés par les cultures contemporaines et la mentalité diffusée par les médias (…) C’est dans l’anthropologie de l’enfant que les droits et les devoirs ont leurs fondements ».
[/size]


Le Pape vise belle et bien la théorie du genre"sous des formes et propositions variées" et pointe du doigt la pensée unique et la mentalité diffusée par les médias.
C'est les médias et le gouvernement français dans toute sa splendeur!
Tient donc,on en n'a pas entendu parler de "nos médias"?Si,seulement qu'il demandait pardon pour la pédophilie dans l’Église!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28067
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !   Sam 12 Avr 2014, 15:29

De toute façon, le pape n'a pas de comptes à rendre aux médias.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !   Dim 13 Avr 2014, 15:22

Le pape dénonce « la pensée unique »

Lors de la messe du 10 avril, le pape a commenté l’Évangile (Jn 8,51-59) où les pharisiens ont l'esprit et le cœur « fermés » : « quand le cœur et l'esprit sont fermés il n'y a pas de place pour Dieu, mais seulement pour ce que l'on pense devoir faire ». Le Pape a déploré « les désastres de la pensée unique », notamment les morts du siècle dernier à cause des « dictatures de la pensée unique ». Aujourd'hui encore cette « idolâtrie de la pensée unique » sévit :

« on doit penser comme ça et si tu ne penses pas comme ça tu n'es pas moderne, tu n'es pas ouvert... ».

Le pape a mis en garde les gouvernements qui imposent cette « pensée unique » en accordant « une aide financière » à ceux qui en ont besoin :

« c'est comme prendre des pierres pour lapider la liberté des peuples, la liberté des gens, la liberté des consciences, le rapport des personnes avec Dieu. Et aujourd'hui Jésus est encore une fois crucifié ».

Face à cette « dictature », il invite à

« veiller et prier ; ne pas être sot, ne pas acheter de choses qui ne servent pas, être humbles et prier, car le Seigneur donne la liberté du cœur ouvert, pour recevoir sa Parole qui est promesse, joie et alliance. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape François : les enfants ne sont pas des cobayes de laboratoires !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape François et le baptême débureaucratisé ?
» Le pape François : critiqué par un liturgiste ?
» le pape François a bel et bien donné la communion aux 16 enfants...
» Le Pape François selon le témoignage des photos
» Catéchèse du pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: