DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Tania



Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 10:06

rebelle a écrit:
Citation :
Le bouddhisme est un chemin solitaire, une expérimentation qui ne peut se vivre qu'a la première personne.
et donc tout tourne autour du nombril. vous me faites penser à l'une de mes connaissances, qui tient les mêmes discours que vous. Navrée, mais cette personne je la vois régulièrement dans le réel et elle fait peine à voir, tellement elle s'enfonce dans un puits sans fonds. les occasions de plus en rares où elle sort de ces méditations et pensées soi disant non conceptuelles, ses émotions négatives sont décuplées. j'assiste sans rien pouvoir faire à rien moins qu'un naufrage.
.

Et oui, j'approuve. J'ai moi aussi une connaissance qui est dans le même cas. Il s'enferme et médite à longueur de journée, souvent pendant 4 à 6 heures de temps. Résultat, il ne voit plus personne, il n'a plus d'amis et il s'est mis à dos toute sa famille. C'est une attitude qui est très très loin d'un quelconque Amour ou altruisme.

Lorsqu'on aime on comprend son prochain et on respecte ses croyances. Ce n'est pas en disant qu'un tel est émotif parce qu'il éprouve du bonheur qu'on démontre de l'Amour. Aimer c'est justement partager le bonheur des autres et être heureux pour eux.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 10:15

Tania, pour l'avoir moi aussi expérimenté, ce n'est pas la famille qu'ils se mettent à dos, mais eux, les bouddhistes qui rejettent la famille parce qu'ils sont des "égarés" et qu'il ne faut pas se mélanger avec eux.
Quant au détachement qu'ils rabachent, j'en connais qui ne sont pas allés au mariage de leurs enfants, puisque c'est "futile".

Et c'est cela "l'amour" ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 10:25

Espérance a écrit:
Zarus a écrit:
Je ne suis pas sûr que ce soit l'avis unanime de tout le bouddhisme theravada...
Puis, veiller qu'à sa propre libération au lieu de rester un peu pour aider les autres; je trouve ça un peu égoïste.
Je doute être capable de fuir ainsi en laissant le reste de l'humanité derrière moi.

Vous avez raison Zarus, les bodhisattvas font voeux :

Les quatre vœux du Bodhisattva sont d’abord : « Aussi nombreux que soient tous les êtres sensibles, je fais le vœu de les libérer tous ou de les sauver tous.

Ensuite aussi nombreuses que soient les passions, ou les attachements, ou les causes de souffrance, c’est un peu la même chose, je fais le vœu de les résoudre toutes.

Ensuite aussi nombreux que soient les enseignements du Bouddha, je fais le vœu de les acquérir.

Et enfin, aussi parfaite que soit la Voie de Bouddha, la Voie de l’Eveil donc, je fais le vœu de la réaliser. »

Le bouddhisme c'est comme toutes les religions, non seulement chacun puise dans les écrits ce qui lui convient, mais en plus il les interprètes à sa manière. Mal comprendre le bouddhisme c'est aussi grave que mal comprendre le catholicisme ou l'Islam. On comprend mal lorsque, justement, on doit encore ouvrir son coeur et, le pire, c'est de croire qu'en se repliant sur soi on va pouvoir l'ouvrir.

Avec ou sans passion, la calamité c'est le coeur vide! Un excellent moyen pour le vider encore plus c'est de passer son temps à méditer. L'Amour ce ne sont pas des mots morts et inactifs, mais des actes concrets. Même sur un forum on peut démontrer de l'Amour, de l'humilité, de la compassion et de la compréhension. Je reconnais que je ne suis pas la meilleure à ce niveau, mais je le reconnais, c'est déjà ça.

Les passions sans coeur permettent au moins d'affronter la vie, mais ne pas avoir de passion et ni de coeur, c'est la mort assurée, ça peut amener au suicide!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 14:26

D'autre part, pour en revenir à la souffrance, il existe une souffrance "saine" et salvatrice. Si le corps ne souffrait pas lors d'un problème physique, on ne pourrait pas vivre et l'évolution biologique n'aurait pas pu avoir lieu. On n'aurait pas pu reconnaitre le feu, les poisons, les infections, les maladies, la perte d'un membre etc...

Il en va de même pour certaines souffrances morales. Elles sont une sonnette d'alarme, c'est pour avertir que nos agissements sont faux, que nous sommes dans l'erreur. Anesthésier totalement et continuellement les souffrances physiques serait la perte du corps, tout comme anesthésier certaines souffrances morales c'est la perte de l'esprit. Ne plus vouloir souffrir dans tous les domaines, sans en rechercher la cause et sans modifier les comportements qui engendrent cette souffrance, c'est la mort assurée du corps et de l'esprit.

En réalité, lorsque l'origine de la souffrance est une erreur de comportement, il ne s'agit pas d'annuler la souffrance par un exercice mental, mais de l'accepter en tant que moyen que la nature donne pour changer le comportement erroné.

Que va me répondre encore Dim? Que je sais tout?
C'est une question de logique et d'intelligence, voilà tout. Pas besoin d'être bon, mauvais ou spirituellement évolué pour comprendre de telles évidences. L'intelligence intellectuelle suffit. Ma croyance se base avant tout sur ce qui est observable, logique et rationnel, et je suis en mesure de l'expliquer. Ce n'est pas une foi aveugle basée sur des dogmes.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 16:31

Chez les bouddhistes, il me semble qu'ils anticipent la souffrance, tout est souffrance pour eux, on vit pour mourir, bon c'est vrai, mais entre les deux, il y a quand même des moments de bonheur, heureusement ! mais si on se coupe de la vie réelle, on ne voit pas ce bonheur.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 16:44

Réflexion :
-il y a interdépendance entre les phénomènes selon les bouddhistes, mais les phénomènes ne sont que vacuité. Donc interdépendance de vacuités dans la vacuité ?
-Tout est changement, mais comment le savoir si il n'y a pas de témoin de ces changements ( sur le plan global, et sur le plan individuel) ?
Si tout est nouveau à chaque instant, il n'y a pas de mémoire, pas de substrat permanent, nous ne savons rien en l'absence de tout repère.
Je change je le sais parce que je suis témoin de mon changement, je suis à la fois l'observateur permanent qui observe les changements et celui qui change dans les changements.
De même dans le monde tout change, mais seul celui qui est immobile peut le percevoir, sinon on ne peut rien dire.
Les notions nous apparaissent sous des formes duelles, mais aucune de ces notions n'a de sens en elle-même, le sens vient de l'union/confrontation des notions.
La vacuité est le  vide du vide, totalement pleine.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 16:47

Espérance a écrit:
Chez les bouddhistes, il me semble qu'ils anticipent la souffrance, tout est souffrance pour eux, on vit pour mourir, bon c'est vrai, mais entre les deux, il y a quand même des moments de bonheur, heureusement ! mais si on se coupe de la vie réelle, on ne voit pas ce bonheur.


Oui, parce que, selon eux, le désir de bonheur engendre de la souffrance. Sauf que le but n'est pas d'annuler toutes souffrances, mais de se transformer grâce à la souffrance de manière à devenir Amour et humilité dans tout son être. Cet état d'être apporte le bonheur éternel. Normalement c'est cela la vacuité mais, selon à quel bouddhiste on a à faire, la vacuité n'est qu'un vulgaire néant. J'ai un gros gros doute sur la compréhension de la vacuité de Dim et, surtout, la manière dont il veut l'atteindre. Il ne risquera pas de se retrouver dans un bonheur éternel puisqu'en réalité il le refuse de peur de souffrir pour l'atteindre. Lui, ce qu'il veut atteindre, c'est ni le bonheur et ni la souffrance. Mais tôt ou tard il devra le comprendre car l'Esprit est vivant et on ne peut se suicider spirituellement.

Ça parait compliqué, mais c'est assez simple...

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 16:55

DelpheS a écrit:

La vacuité est le  vide du vide, totalement pleine.

Ta réflexion est intéressante, mais tu veux dire quoi ici, que la vacuité est pleine de vide?  Smile 

Ce à quoi je crois c'est que la Vérité est pleine de vrai! Dieu est Vérité absolu, donc seule la vérité peut nous permettre de se réaliser (si on veut parler en termes bouddhistes). Que Dim soit maintenant dans la phase d'expérimenter le vide parce qu'il aurait déjà assimilé le plein, ça le regarde. Mais je doute très très fortement qu'il ait assimilé le plein, car il démontrerait un Amour et une humilité parfaite et il ne serait pas sur ce forum.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 17:07

Que la vacuité elle même est vide, ou que les deux notions s'appuient l'une sur l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 17:12

en résumé, c'est de toute façon passer à côté de la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 18:23

Que d'avis péremptoires basés sur du vent...
Sans oublier les clichés. (Je connais un bouddhiste égoïste; donc ils le sont tous !,ect...)

Je vous laisse patauger au fond de la caverne; vous n'avez qu'à suivre mes traces si jamais il vous viendrait l'idée de prendre l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 18:56

Zarus a écrit:
Que d'avis péremptoires basés sur du vent...
Sans oublier les clichés. (Je connais un bouddhiste égoïste; donc ils le sont tous !,ect...)  

Je vous laisse patauger au fond de la caverne; vous n'avez qu'à suivre mes traces si jamais il vous viendrait l'idée de prendre l'air.

Excellente argumentation!  Smile Toi aussi tu fais de la méditation?

Aimer et être altruiste ne dépend pas de la religion ou des croyances, et raconter des bêtises, encore moins. Lorsqu'on lit Matthieu Ricard tout coule; étrange, non? De la même manière qu'il y a un certain décalage entre les commentaires du pape et ce qu'on peut lire sur ce forum...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 18:58

rebelle a écrit:
en résumé, c'est de toute façon passer à côté de la vie...

Excellent résumé, chère Rebelle!  Smile 

Tania  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 19:19

Tania a écrit:
Zarus a écrit:
Que d'avis péremptoires basés sur du vent...
Sans oublier les clichés. (Je connais un bouddhiste égoïste; donc ils le sont tous !,ect...)  

Je vous laisse patauger au fond de la caverne; vous n'avez qu'à suivre mes traces si jamais il vous viendrait l'idée de prendre l'air.

Excellente argumentation!  Smile Toi aussi tu fais de la méditation?

Aimer et être altruiste ne dépend pas de la religion ou des croyances, et raconter des bêtises, encore moins. Lorsqu'on lit Matthieu Ricard tout coule; étrange, non? De la même manière qu'il y a un certain décalage entre les commentaires du pape et ce qu'on peut lire sur ce forum...

Tania

Non, pourquoi ?
Je ne pense pas que vous soyez totalement en dehors de ce problème, vous ne vous basez pas assez sur le concret et je pense que vous négligez quelque peu le soucis de vérité et d'intégrité du moment que les conséquences morales d'une opinion sont bonnes; mais vous êtes moins arrogante et présomptueuse que certains, c'est déjà ça.

Je vous conseillerai quand même d'être un peu plus exigeante et critique (notamment avec vous-même; vous composez trop de compromis avec vos opinions alors que vous devriez les remettre en cause un peu plus souvent) ; mais c'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 20:36

Tania a écrit:
dims a écrit:

La vacuité c'est simple c'est Tous c'est l'absolu. Ça ne tient pas debout pour l'esprit qui a encore trop de voile et qui ne peut voir plus loin que la limite de ses concepts.

Dim, ce qui ne tient pas debout ce n'est pas de dire que la vacuité c'est l'absolu, mais de dire qu'elle est l'absolu pour le besoin d'un discours et dire ensuite que c'est l'expérimentation de l'impermanence pour un autre discours. Si tu t'en tiens à l'absolu, alors je peux te dire que tu peux oublier l'atteindre par la méditation (dans le sens devenir toi-même cet état d'être), si c'est expérimenter l'impermanence des choses, alors oui c'est possible et ça peut aider à moins souffrir.

Tania
Voila encore un changement d'opinion. Merci pour tes recommandations mais pour qu'elle qu'un qui se dit loin de la réalisation de son etre, mais qui dit prêcher la vérité parfaite il y a contradiction.

L'absolu est vacuité et l'impermanence des phénomenes est parce que tout est vacuité. Tous ce qui existent n'a aucune valeur propre, tous ce qui ESt est UN (vacuité), c'est ainsi que les choses sont. Libre à vous de vous enfermer dans votre théorie et de le nier en bloque. Dans ce cas on s’arrête ici, le débat se transforme en combat de coq il est donc sans intérêt .
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 20:45

Tania a écrit:
dims a écrit:

"Moi ce que je propose" : C'est bien ça le problème, ton ego démesuré, ne pas vouloir perdre la face...

Haaa mon petit Dim, je ne peux le préciser à chaque fois, tu sais bien que ces théories ne viennent pas de moi. J'y crois parce qu'elles me paraissent logiques et cohérentes.


dims a écrit:
Tu es bloqué dans tes concepts, c'est ta prison.

Quand on croit au bouddhisme on ne fait pas ce genre d'affirmation. Attention à la tienne de prison...

dims a écrit:

L’impermanence existe car tout est vacuité ! L'impermanence peut se comprendre très superficiellement, très vaguement comme tu peux le faire. Quand vous voyez un objet vous le voyez comme entité, moi je le vois comme le reflet de plusieurs reflets il est vide de substance. Si vous comprenez l'impermanence en profondeur alors vous êtes dans la vision profonde ( vacuité ).
Mais la vous en êtes très loin, sinon vous comprendrez que rien de ce qui compose votre être ne restera, rien de ce qui compose les êtres ne restera, vos plaisirs, vos envies disparaîtrons, tous ce à quoi l’être est attaché finira par disparaître.

Bien sûr, que crois-tu, je n'ai pas de problème avec ça, sauf que tu parles là de la fin du parcours.

dims a écrit:

C'est cela la souffrance ...  

Non, la souffrance c'est vivre dans l'erreur. Vivre dans la vérité c'est vivre dans la joie. Heureusement que nous avons eu le Christ pour nous le révéler. Il est clair que la souffrance diminue au fur et à mesure que l'être évolue et que la conscience croît.
D'autre part, lorsqu'on veut devenir un virtuose au piano on fait des exercices et on souffre, on ne s'enferme pas méditer.

dims a écrit:

Tant que vous ne méditerez pas vous ne comprendrez pas. Mon discours à l'air sévère mais c'est la vérité. Ne croyez pas que quand vous vous réincarnez que votre âme restera la même, ce sera autre chose de différent qui n'aura plus rien à voir avec ce qu'elle est maintenant. L'ame n'a aucune valeur intrinsèque.
Il y a une voie qui est libératrice, mais ne croyez pas qu'elle vous libérera vous votre "ego" non elle retira tous les attachements pour voir au delà des concepts, au delà des illusions.

Dim, si on se réincarne, autant dire qu'on est mort, il y a longtemps que je l'ai compris. Ce qui meurt c'est l'ego actuel, pas le niveau de conscience spirituel acquis.  Mais un autre égo apparait et il sera guidé par le niveau de conscience acquis dans cette vie. Ce qui grandit ce n'est pas l'ego, bien sûr, ce n'est jamais l'ego, ce dernier n'est qu'un outil pour faire croître la conscience spirituelle. On parle ensuite d'individualité spirituelle qui, bien sûr, se fond dans une Unité toujours plus grande au gré de son évolution.

dims a écrit:

Ce qui est très fort c'est que tu es loin d'avoir fait évoluer ta conscience et loin de l’éveil selon toi mais tu sais tous !

Je me contente de mon niveau de conscience (qui est très loin de l'absolu) et j'évolue à mon rythme, alors que toi tu es déjà en quête d'absolu. Personne ne t'en empêche, mais c'est une erreur de vouloir l'imposer ou de prétendre que c'est la seule voie salvatrice. Le pire c'est que tu avoues que pour l'atteindre il faut des milliers de vies. Tu ne vois pas oú est le problème?

Je ne sais pas tout, je défends une doctrine par des arguments et tu fais de même. Si mes arguments ne te conviennent pas, pas de souci, garde tes croyances.

SAVOIR N'EST PAS ÊTRE, DIM, RÉFLÉCHIS BIEN A ÇA.

Tania

Tu y crois c'est cela le problème, tu n'essayes pas de le vérifier concrètement.
Il n y a aucun problème car il faut des milliers de vie pour que l’âme décide d'entreprendre la voie du dharma. Un foi "le taureau prit par les cornes", l'esprit se met sur la voie de la réalisation. Et il est possible dans ce cas qu'une seule vie soit suffisante.
Mais tant que l'esprit ne se met pas sur cette voie il continuera le cycle infini des réincarnations.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:11

dims a écrit:


L'absolu est vacuité et l'impermanence des phénomenes est parce que tout est vacuité. Tous ce qui existent n'a aucune valeur propre, tous ce qui ESt est UN  (vacuité), c'est ainsi que les choses sont..

C'est ainsi que les choses sont du point de vue de Dieu, mon petit Dim. Or, nous ne sommes pas Dieu. Si nos réalités subjectives (du point de vue de Dieu) ne nous apparaissaient pas objectives, on ne pourrait pas vivre. Prendre conscience de cela nous permet de vivre et de parcourir le chemin jusqu'à Dieu. Maintenant, si tu te prends déjà pour Dieu, c'est autre chose. Moi je n'ai pas cette prétention.

De plus, la discussion est inutile car je ne crois pas que l'absolu (Dieu) soit vacuité, je crois qu'il est Vérité. On s'achemine graduellement vers une vérité toujours plus grande.

Ça devrait suffire pour que tu comprennes. Si tu ne comprends pas, tant pis.

Tania  :hello:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:16

Baliverne la réincarnation. Mais parmi ceux qui y croient, il y en a qui vont dès leur jeune âge s'enfermer dans des monastères bouddhistes de peur de se réincarner en une mouche. Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:18

Dites-moi dims, que pensez-vous de la joie ici-bas? Est-ce important à acquérir selon vous?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:24

rebelle a écrit:
Citation :
Le bouddhisme est un chemin solitaire, une expérimentation qui ne peut se vivre qu'a la première personne.
et donc tout tourne autour du nombril. vous me faites penser à l'une de mes connaissances, qui tient les mêmes discours que vous. Navrée, mais cette personne je la vois régulièrement dans le réel et elle fait peine à voir, tellement elle s'enfonce dans un puits sans fonds. les occasions de plus en rares où elle sort de ces méditations et pensées soi disant non conceptuelles, ses émotions négatives sont décuplées. j'assiste sans rien pouvoir faire à rien moins qu'un naufrage.

n'importe quelle méthode, pratique, ou quel que soit le nom qu'on lui attribue qui ne prône pas la relation aux autres nous ENFERme...
il y a bien sûr des méditations où le sujet est l'autre, apprendre à voir son ennemi (par exemple) autrement, en l'imaginant comme ci ou comme çà... mais là n'est pas aller vers l'autre, ni même l'aimer. c'est se donner bonne conscience en se disant qu'on arrive  à voir son ennemi sous un autre jour. pour voir  l'autre sous son vrai jour, d'abord, sur terre, nous n'y arriverons pas car notre esprit n'est pas "pur" et celui de l'autre non plus. mais le must, c'est d'entrer en relation à cet autre, quelqu'il soit.... c'est aller à sa rencontre et communiquer avec lui. on n'imagine même pas dans ce cas comment des murs entiers d'aprioris peuvent tomber.... mais pour çà, faut "évoluer" à une distance supérieure à 15 cm autour de son nombril et sortir de la prison mentale dans laquelle on s'enferme en croyant être libre et en croyant que les autres sont prisonniers.

j'ai entendu un jour un maître bouddhiste qui disait que la pratique, c'était d'abord et avant toute chose, aimer son prochain et AGIR. ensuite, il y a les enseignements à propos desquels il mettait en garde, dans le sens où il constate que beaucoup se dirigent vers le bouddhisme, croyant échapper à des dogmes, à des concepts, justement, alors que du point de vue des dogmes, ils sont encore plus nombreux que dans le catholicisme. il mettait tout simplement en garde contre la spiritualité facile, le shopping spirituel où l'on ne prend en rayon que ce qui nous rend la vie plus facile (en apparence). la note finale est pourtant très lourde à payer, car justement, c'est la prison à perpète dans un égo devenu de plus en fort.

J'ai entendu des chrétiens qui étaient pédophiles , heureusement que je vois un peu plus loin que le bout de mon nez sinon je dirais les chrétiens sont tous pédophiles. Les stéréotypes chez vous c'est impressionnant. Moi je connais des bouddhistes qui rayonnent et qui font le bien autour d'eux, voila on va allez loin comme ça !
Vous avez effectivement des bouddhistes s'attacher aux rituels, aux coutumes et c'est vrai. Comme vous en avez qui s'attachent aux plaisirs que la méditation peut apporter, qui s'attachent à leur ego et qu'ils voient l'éveil comme la valorisation de leur personne. Certains aiment la reconnaissance ( être vu comme des privilégiés ), certains veulent développer des pouvoirs. Tous cela sont loin de l’éveil et toujours dans le pièges des concepts, ils restent dans l'attachement en croyant vivre le détachement. Il ne faut pas tomber dans le nihilisme ou dans l'eternalisme.

Ensuite je dirais qu'un médecin travail personnellement avant de pouvoir guérir les malades. C'est la même chose pour pratiquer la compassion, il faut déjà faire un travail sur soi même pour gommer tous nos désirs, nos attachements qui sont une entrave à l'altruisme. C'est la croyance en l'ego qui empêche d'aimer justement. Se prétendre médecin sans études c'est certainement avoir de bonne attention mais c'est surtout faire plus de mal que de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:31

ysov a écrit:
Baliverne la réincarnation. Mais parmi ceux qui y croient, il y en a qui vont dès leur jeune âge s'enfermer dans des monastères bouddhistes de peur de se réincarner en une mouche. Pouffer de rire 

Baliverne la vie éternelle après la mort. Mais parmi ceux qui y croient, il y en a qui vont dès leur jeune âge s'enfermer dans des monastères chrétiens de peur de passer l'éternité en Enfer après leur mort. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:32

Cela n'a rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:37

Et bien expliquez en quoi; je trouve ça déplacé de se moquer de la réincarnation (en animal notamment) sans dire en quoi la résurrection, le Paradis et l'Enfer éternel si on se comporter pas bien est moins ridicule. (Et en quoi leur croyance mérite moins de respect que la votre ?)

Certains chez les bouddhistes vont devoir moines par peur de l’au-delà; mais cela arrive aussi chez les chrétiens. (Pas forcément dans un monastère, je reprend juste votre phrase par effet de style; mais certains deviennent des grenouilles de bénitiers par peur de l'enfer)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 21:40

Tania a écrit:
dims a écrit:


L'absolu est vacuité et l'impermanence des phénomenes est parce que tout est vacuité. Tous ce qui existent n'a aucune valeur propre, tous ce qui ESt est UN  (vacuité), c'est ainsi que les choses sont..

C'est ainsi que les choses sont du point de vue de Dieu, mon petit Dim. Or, nous ne sommes pas Dieu. Si nos réalités subjectives (du point de vue de Dieu) ne nous apparaissaient pas objectives, on ne pourrait pas vivre. Prendre conscience de cela nous permet de vivre et de parcourir le chemin jusqu'à Dieu. Maintenant, si tu te prends déjà pour Dieu, c'est autre chose. Moi je n'ai pas cette prétention.

De plus, la discussion est inutile car je ne crois pas que l'absolu (Dieu) soit vacuité, je crois qu'il est Vérité. On s'achemine graduellement vers une vérité toujours plus grande.

Ça devrait suffire pour que tu comprennes. Si tu ne comprends pas, tant pis.

Tania  :hello:

Si l'impermanence est vacuité et que la vacuité est absolue ! Alors vous êtes absolue. Dieu n'est pas séparé Tous est Un en lui et il est Un en Tous.
Je ne vois pas Dieu comme un entité supérieur et donc je ne me définis pas comme entité supérieur, ni même comme entité d'ailleurs.
Vous tous et moi même sommes tous identiques. Toutes nos différences sont illusoires la seule chose qui soit c'est cette vacuité ( absolue ) qui est la nature de chacun.

J'ai bien compris Tania ce que tu m'expliques. Mais vois les choses en profondeur et tu verras que tous tes concepts tomberont.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 22:02

Tania a écrit:
Espérance a écrit:
Chez les bouddhistes, il me semble qu'ils anticipent la souffrance, tout est souffrance pour eux, on vit pour mourir, bon c'est vrai, mais entre les deux, il y a quand même des moments de bonheur, heureusement ! mais si on se coupe de la vie réelle, on ne voit pas ce bonheur.


Oui, parce que, selon eux, le désir de bonheur engendre de la souffrance. Sauf que le but n'est pas d'annuler toutes souffrances, mais de se transformer grâce à la souffrance de manière à devenir Amour et humilité dans tout son être. Cet état d'être apporte le bonheur éternel. Normalement c'est cela la vacuité mais, selon à quel bouddhiste on a à faire, la vacuité n'est qu'un vulgaire néant. J'ai un gros gros doute sur la compréhension de la vacuité de Dim et, surtout, la manière dont il veut l'atteindre. Il ne risquera pas de se retrouver dans un bonheur éternel puisqu'en réalité il le refuse de peur de souffrir pour l'atteindre. Lui, ce qu'il veut atteindre, c'est ni le bonheur et ni la souffrance. Mais tôt ou tard il devra le comprendre car l'Esprit est vivant et on ne peut se suicider spirituellement.

Ça parait compliqué, mais c'est assez simple...

Tania


On ne parle pas de bonheur qui lui est soumis aux hauts et bas de la vie mais plutôt de bien être ou de plénitude durable qu'apporte le non attachement et la vision profonde.
Le bonheur créer de la souffrance et la souffrance créer du bonheur, c'est un cycle qui tourne en rond et il n y a jamais satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 22:03

Zarus a écrit:
Et bien expliquez en quoi; je trouve ça déplacé de se moquer de la réincarnation (en animal notamment) sans dire en quoi la résurrection, le Paradis et l'Enfer éternel si on se comporter pas bien est moins ridicule. (Et en quoi leur croyance mérite moins de respect que la votre ?)

Certains chez les bouddhistes vont devoir moines par peur de l’au-delà; mais cela arrive aussi chez les chrétiens. (Pas forcément dans un monastère, je reprend juste votre phrase par effet de style; mais certains deviennent des grenouilles de bénitiers par peur de l'enfer)

Je ne sais pas si certains se font moines par peur de l'enfer. C'est plutôt le désir de se rapprocher de Dieu qui les motive, je crois. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 22:04

Je dois quitter de nouveau ce forum, bonne continuation à vous tous ! A bientot 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 22:07

Zarus a écrit:
Et bien expliquez en quoi; je trouve ça déplacé de se moquer de la réincarnation (en animal notamment) sans dire en quoi la résurrection, le Paradis et l'Enfer éternel si on se comporter pas bien est moins ridicule. (Et en quoi leur croyance mérite moins de respect que la votre ?)

Certains chez les bouddhistes vont devoir moines par peur de l’au-delà; mais cela arrive aussi chez les chrétiens. (Pas forcément dans un monastère, je reprend juste votre phrase par effet de style; mais certains deviennent des grenouilles de bénitiers par peur de l'enfer)

Seulement le fait que les moines bouddhistes ne feront pas prières, oraisons, méditations, en incluant la collectivité, c'est à titre strictement individuel, alors que les moines chrétiens le font incluant une médiation entre Dieu et la collectivité humaine. Enfin,
la vie monastique chrétienne est pour atteindre une béatitude, non souffrir, se dénier, s'éprouver.

Enfin, si pour vous se réincarner en animal comme croyance n'est pas plus ridicule que de croire au paradis, c'est votre droit, puisque vous ne croyez en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 22:17

dims a écrit:
Je dois quitter de nouveau ce forum, bonne continuation à vous tous ! A bientot 

Bonne continuation ! :hello: 
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 23:20

dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:


L'absolu est vacuité et l'impermanence des phénomenes est parce que tout est vacuité. Tous ce qui existent n'a aucune valeur propre, tous ce qui ESt est UN  (vacuité), c'est ainsi que les choses sont..
C'est ainsi que les choses sont du point de vue de Dieu, mon petit Dim. Or, nous ne sommes pas Dieu. Si nos réalités subjectives (du point de vue de Dieu) ne nous apparaissaient pas objectives, on ne pourrait pas vivre. Prendre conscience de cela nous permet de vivre et de parcourir le chemin jusqu'à Dieu. Maintenant, si tu te prends déjà pour Dieu, c'est autre chose. Moi je n'ai pas cette prétention.

De plus, la discussion est inutile car je ne crois pas que l'absolu (Dieu) soit vacuité, je crois qu'il est Vérité. On s'achemine graduellement vers une vérité toujours plus grande.

Ça devrait suffire pour que tu comprennes. Si tu ne comprends pas, tant pis.

Tania  :hello:

Si l'impermanence est vacuité et que la vacuité est absolue ! Alors vous êtes absolue. Dieu n'est pas séparé Tous est Un en lui et il est Un en Tous..

Elle se situe exactement là ton erreur principale: Dieu n'est pas séparé, tout est Un en lui et il est Un en tous, sauf que nous ne sommes ni absolus et ni Dieu. Nous sommes relatifs et inclus dans l'absolu.


dims a écrit:

Vous tous et moi même sommes tous identiques. Toutes nos différences sont illusoires la seule chose qui soit c'est cette vacuité ( absolue ) qui est la nature de chacun..

Non, encore une énorme erreur. Rien n'est séparé, certes, mais nous ne sommes pas identiques. Seules nos étincelles divines sont identiques, pas nos consciences. Ces dernières ne peuvent être identiques qu'en vérité. Nous devons construire notre conscience en vérité, et ce n'est que lorsque notre conscience sera vérité que nous serons réellement UN et identiques. Une conscience inférieure est comprise dans une conscience supérieure, mais elles ne sont pas identiques par rapport à la quantité de vérités assimilées.  


dims a écrit:

J'ai bien compris Tania ce que tu m'expliques. Mais vois les choses en profondeur et tu verras que tous tes concepts tomberont.

A vrai dire, j'ai le sentiment que c'est toi qui vois les choses superficiellement. Ce n'est pas parce qu'il existe un état oú tous les concepts tombent que nous avons atteint cet état. Tu confonds l'esprit d'essence divine neutre duquel nous sommes tous investis et la conscience constituée. C'est la conscience qui met des millénaires à se construire, et rien d'autres.

A la prochaine Dim, médite bien.  :bisou: 

Tania  :hello: 
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 27 Mar 2014, 23:51

ysov a écrit:
Baliverne la réincarnation. Mais parmi ceux qui y croient, il y en a qui vont dès leur jeune âge s'enfermer dans des monastères bouddhistes de peur de se réincarner en une mouche. Pouffer de rire 

Il y a longtemps que plus personne ne croit à cela. Avec le principe de la réincarnation les bouddhistes parlent d'un "flot de conscience qui circule". La conscience ne régresse jamais, ce qui est assimilé demeure. Elle ne peut s'incarner dans un corps qui ne peut l'accueillir. La conscience n'est faite que de vérités, lorsqu'on a compris cela on sait que ce n'est pas notre égo notre réelle individualité, mais notre conscience.

En réalité c'est Dieu qui apparait à notre conscience. A partir de là le principe de la réincarnation prend toute une autre dimension. C'est ce qui permet de mourir à soi-même pour ne laisser progressivement la place qu'à Dieu. Nous sommes donc des Dieux en devenir, mais en devenir, pas avant, comme le croit Dim.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 06:39

Citation :
J'ai entendu des chrétiens qui étaient pédophiles , heureusement que je vois un peu plus loin que le bout de mon nez sinon je dirais les chrétiens sont tous pédophiles.
ben oui, vous voyez jusqu'à votre nombril.... je vous plains, très sincèrement. Il est impossible à quiconque de vous faire comprendre dans quel enfer vous vous repliez jour après jour. vous parlez de concepts à faire tomber, vous en êtes un à vous tous seul qui se renforce au fil du temps qu'on vous lit sur ce forum.

c'est bien dommage. Vous ne vivez pas.

même votre exemple du médecin qui travaille avant d'exercer.... déjà il ne travaille pas avant, comme vous dites, d'abord, il DESIRE s'occuper d'autrui (ou parfois il vise une situation sociale ou toute autre motivation), ensuite, son choix fait, il s'inscrit à l'univ et étudie et donc, il travaille déjà.... ensuite, dans son cursus, il a des stages, le voilà donc obligé de déjà travailler, alors même qu'il ne connait pas tout, loin de là.... car la théorie est une chose, mais il faut la joindre à la pratique du quotidien. C'est valable pour tout les métiers. on ne s'isole pas dans une sorte d'INCUBATEUR duquel un jour (peut être) on ressort prêt à aller vivre.... d'autant que parfois, la Vie nous est ôtée avant d'avoir atteint notre but.... et donc... on aura tout simplement rien appris.

Bonne route Dim, je prie sincèrement que vous puissiez sortir de votre "absence de tout"
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 10:11

Bonjour tous,

Il aurait peut être fallu déplacer cette discussion à un autre niveau. Le point qui demande approfondissement est de savoir si nous avons pleinement Dieu en nous ou seulement le germe de Dieu.

- Dans le premier cas, Dim aurait raison et il suffirait d'annuler notre ego pour ne laisser apparaitre que Dieu.
- Dans le deuxième cas, le germe de Dieu est semé dans un corps; Dieu, étant immuable, ne peut apparaitre que graduellement dans une conscience. Et là Dim a tort car en supprimant l'ego et la conscience on n'arrive pas à Dieu, mais au germe. Ce serait comme un enfant qui refuserait de grandir et qui voudrait retourner dans le ventre de sa mère.

Ce sont ces deux concepts qui s'opposent et qui demande réflexion. Si on veut discuter sur ces points précis, c'est beaucoup plus complexe. Il faut définir ce qu'est Dieu et ce qu'est cette conscience. Cela parait évident pour Dim (la vacuité, le rien, le non rien etc...), mais ça ne l'est pas autant que ça...

De plus, la conscience dont il est question n'est pas une conscience humaine, mais spirituelle. Ce serait l'esprit émané de Dieu qui prendrait conscience par l'intermédiaire de l'homme...

Passer de la puissance à l'acte me semble être le plus vraisemblable (de la part d'un Esprit d'essence divine). Quant à savoir quelle est la vérité absolue, faut rester humble. Malheureusement, il y a de telles erreurs grossières dans le catholicisme qu'on ne peut même pas faire confiance au magistère...  Confused  

Tania
Revenir en haut Aller en bas
palomino3



Masculin Messages : 48
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 13:03

Bonjour à tous,

Votre discussion est pleinement interessante car elle me permet de me rendre compte qu'il peut y avoir une discussion entre 2 concepts (oups .. pardon  Mr. Green ) différents. Mais malheureusement ils ne pourront jamais se rejoindre. C'est celui du l'enstase et de l'extase. 2 mouvement opposés : un dirigé vers l'autre et qui a pour objectif de sortir du soi pour aller vers l'autre (l'extase) et l'un dirigé vers le soi, qui a pour but de rentrer en soi pour se fondre dans le tout (l'enstase). Cette derniere vision est une vision cosmologique car tout serait en relation ... Dieu, la vie, la nature, son être profond : tout serait un.

Hors dans les religions extatiques, Dieu est distinct de l'homme. C'est le créationnisme. Il y a un Créateur et une Création et nous somme des créatures pleinement uniques et pleinement aimées en tant que telles. Il y a une pluralité de la création à partir de rien. Dieu a créé à partir de "rien" ou plutôt par Amour. Dieu donne part à l'existence à partir de la puissance de la PAROLE : le souffle d'amour.

Dans les religions enstatiques, il y a émanation. Toute les choses émanent de l'intérieur de "Dieu" (ex : image du Tao avec le ying et le yang). Dieu est en fait une Energie primordiale qui émane et se cristallise en 7 plans progressifs ... le dernier plan étant la matière : ce 7ème plan serait donc une concrétisation, une concrétion de l'esprit. Il n y a donc plus de différence entre l'esprit de Dieu et l'esprit de l'homme (Le but des yogi étant de faire le trajet inverse : aller du 7ème plan vers le plan primordiale pour se fondre dans le "tout")..... Ce tout est donc unique : conception holistique : l'homme résume en lui l'ensemble du cosmos...... et qui est en fait de la vacuité.

Si j'ai choisi la religion catholique c'est justement parce que que Dieu est INCARNE. Pour moi, il n'y a pas de vie s'il n'y a pas de relation, d'unicité (nous sommes ts des êtres uniques) et d'authenticité. Ce qui me parle, c'est que le Christ a récapitulé toute notre humanité et est ressuscité. LA mort est donc vaincue. Et le Serge, la Tania, le DIm  ..... seront pleinement Serge, Tania, et Dim  .... wouahh ... La mort (le vide pour moi) est vaincue. Christ met face à face avec le Dieu personnel (et pas avec un concept impersonnel). Si je n'ai pas choisi ces religions holistiques, c'est parce que je ne veux pas être comme une étincelle divine provenant d'une énergie impersonnelle :  l'individualité y est alors une pure illusion. Il n'y a plus d'altérité alors que pour moi la condition de l'amour est d'au moins être 2).

Alors attention aux métaphores..... car pour les chrétiens nous sommes pourtant tous Christ : ce qui est vrai mais pas pour les mêmes raisons.

Bise


Dernière édition par palomino3 le Ven 28 Mar 2014, 13:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 13:09

ysov a écrit:
Zarus a écrit:
Et bien expliquez en quoi; je trouve ça déplacé de se moquer de la réincarnation (en animal notamment) sans dire en quoi la résurrection, le Paradis et l'Enfer éternel si on se comporter pas bien est moins ridicule. (Et en quoi leur croyance mérite moins de respect que la votre ?)

Certains chez les bouddhistes vont devoir moines par peur de l’au-delà; mais cela arrive aussi chez les chrétiens. (Pas forcément dans un monastère, je reprend juste votre phrase par effet de style; mais certains deviennent des grenouilles de bénitiers par peur de l'enfer)

Seulement le fait que les moines bouddhistes ne feront pas prières, oraisons, méditations, en incluant la collectivité, c'est à titre strictement individuel, alors que les moines chrétiens le font incluant une médiation entre Dieu et la collectivité humaine. Enfin,
la vie monastique chrétienne est pour atteindre une béatitude, non souffrir, se dénier, s'éprouver.

Enfin, si pour vous se réincarner en animal comme croyance n'est pas plus ridicule que de croire au paradis, c'est votre droit, puisque vous ne croyez en rien.

Pour votre "individualité du bouddhisme" c'est une votre propre interprétation fortement partisane; basé sur des clichés puisqu'il y a de nombreux mouvements dans le bouddhisme; le Theravada est très "individualiste" dans sa libération car ils attendent une sorte de messie; mais le Mahāyāna considère qu'il faut chercher à ne pas se libérer seul mais à libérer tous les autres. (devenir boddhivasta et retarder son propre éveil pour éveiller le reste de l'humanité)

C'est un peu comme si je disais que les chrétiens sont tous des débiles qui font des exorcismes sauvages sur des enfants "possédés" car j'ai vu des dérives pentecôtistes en Afrique...alors que vous me direz que c'est impossible chez les catholiques, les orthodoxes, et les églises protestantes bien gérées.

Euh oui je ne trouve pas que la réincarnation soit plus "ridicule" que la croyance au paradis (même si en fait je ne trouve "ridicule" aucune des deux; ce sont juste deux croyances dont je ne comprends pas d'où elles sortent)

Donc c'était pour dire quoi ? "Je suis catholique donc votre histoire de réincarnation est débile" ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 13:29

Bonjour Palomino,

Merci pour ce message excellent qui élève finalement un peu ce débat stérile. Ce n'est pas non plus aussi "simple", il n'y a pas une opposition entre une supposée "enstase" (c'est la première fois que je vois ce mot, faut un début à tout  Smile ) et extase. La Vérité complète comprend toujours le tout et il y a de fortes chances qu'elle se situe entre ces deux extrêmes qui paraissent de prime abord antagonistes.

Ceux qui croient pratiquer "l'enstase" pratique en réalité l'extase MALGRÉ eux. Ce n'est pas pour rien si les bouddhistes doivent se réincarner des milliers de fois. Mais je pense que c'est encore plus subtil que ça. Au début de l'évolution de l'âme (ou de l'esprit, la conscience) ce n'est qu'une question d'expérience, au milieu c'est une question d'expérience et de volonté, à un haut niveau ce n'est plus qu'une question de volonté. On ne peut intervertir l'ordre!

Je dois y aller, je développerai mon idée plus tard.

A bientôt  :hello: 
Tania
Revenir en haut Aller en bas
palomino3



Masculin Messages : 48
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 13:38

Tania a écrit:
Bonjour Palomino,

Merci pour ce message excellent qui élève finalement un peu ce débat stérile. Ce n'est pas non plus aussi "simple", il n'y a pas une opposition entre une supposée "enstase" (c'est la première fois que je vois ce mot, faut un début à tout  Smile ) et extase. La Vérité complète comprend toujours le tout et il y a de fortes chances qu'elle se situe entre ces deux extrêmes qui paraissent de prime abord antagonistes.

Ceux qui croient pratiquer "l'enstase" pratique en réalité l'extase MALGRÉ eux. Ce n'est pas pour rien si les bouddhistes doivent se réincarner des milliers de fois. Mais je pense que c'est encore plus subtil que ça. Au début de l'évolution de l'âme (ou de l'esprit, la conscience) ce n'est qu'une question d'expérience, au milieu c'est une question d'expérience et de volonté, à un haut niveau ce n'est plus qu'une question de volonté. On ne peut intervertir l'ordre!

Je dois y aller, je développerai mon idée plus tard.

A bientôt  :hello: 
Tania

Bonjour Tania
... parlerais tu du juste milieu ?

 Bonne soirée .... sunny 
Revenir en haut Aller en bas
palomino3



Masculin Messages : 48
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 28 Mar 2014, 13:56

Zarus,

tu as raison d'être en colère... il ne s'agit pas de démettre ou de juger telle religion ou telle philosophie religieuse ancestrale reconnue.
Si j'avais été élevé dans la religion bouddhiste, je l'aurais d'autant plus respectée. Dieu place t il ses enfants là ou il veut, là ou il peut, Y réfléchit il ?  Very Happy .... je ne sais pas.
Mais je crois au principe du respect. La foi est un don et rechercher Dieu d'une manière ou d'une autre c'est qq part l'avoir déjà trouvé.

Et puis, il y a des non croyants remplis de Dieu .... et des croyant qui en sont tellement éloignés.

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Sam 29 Mar 2014, 00:32

palomino3 a écrit:
Bonjour à tous,

Votre discussion est pleinement interessante car elle me permet de me rendre compte qu'il peut y avoir une discussion entre 2 concepts (oups .. pardon  Mr. Green ) différents. Mais malheureusement ils ne pourront jamais se rejoindre. C'est celui du l'enstase et de l'extase. 2 mouvement opposés : un dirigé vers l'autre et qui a pour objectif de sortir du soi pour aller vers l'autre (l'extase) et l'un dirigé vers le soi, qui a pour but de rentrer en soi pour se fondre dans le tout (l'enstase). Cette derniere vision est une vision cosmologique car tout serait en relation ... Dieu, la vie, la nature, son être profond : tout serait un.

Bonsoir Palomino,

Voilà un pseudo à consonance très Italienne!  Smile 

Je vais tenter d'entrer un peu dans les détails pour essayer de démêler ces concepts (oups...  Smile ). On plaisante, mais c'est bien de cela qu'il s'agit, même si Dieu, Lui, ne peut se conceptualiser.

Comme je disais, on peut conceptualiser tant qu'on veut, personne ne peut réchapper à la Vérité, c'est à dire à la loi. Il y a une loi incontournable: L'évolution! Sans évolution il n'y a pas de vie. Je ne pense pas que cette affirmation soit contestable. Si oui, j'attends qu'on me dise pourquoi. Ce n'est pas parce que Dieu est UN, que tout est en Dieu et Dieu en tout, que l'évolution n'existe pas. Elle existe, mais en Dieu. Ce qui parait évoluer pour nous se passe en réalité en un instant par rapport à l'absolu.

L'Unité divine n'empêche pas, selon moi, l'extase. En allant vers l'autre, comme vous dites, on va vers l'Amour et la vérité. Comme il n'existe qu'une seule Vérité, nous allons de ce fait tous au même endroit. L'unité des êtres dépend directement du degré de vérité acquis/assimilé. Ainsi, on ne peut rejoindre l'Unité absolue qu'en évoluant et en passant par des unités intermédiaires. Il est impossible de brûler les étapes comme semble le penser Dim. Le plus fort, c'est que lorsqu'on lui dit ça, il répond que cela demande des milliers de vies. Il y a là une contradiction évidente à laquelle il n'a jamais répondu.

Donc, si je me suis bien fait comprendre, la vision cosmologique de "tout est UN" est également valable pour l'extase.

palomino3 a écrit:

Hors dans les religions extatiques, Dieu est distinct de l'homme. C'est le créationnisme. Il y a un Créateur et une Création et nous somme des créatures pleinement uniques et pleinement aimées en tant que telles. Il y a une pluralité de la création à partir de rien. Dieu a créé à partir de "rien" ou plutôt par Amour. Dieu donne part à l'existence à partir de la puissance de la PAROLE : le souffle d'amour.

Dieu est distinct de l'homme dans le sens qu'il transcende le tout, mais il n'en demeure pas moins qu'il est en toute chose. Le rôle de l'homme est de permettre à Dieu de prendre conscience de lui-même. Comme disent les bouddhistes, l'ego n'est qu'une illusion. A partir d'un certain niveau d'évolution on parle d'individualité spirituelle. Dès que l'âme se reconnait en tant qu'individualité spirituelle, son évolution s'accélère et elle se rapproche rapidement de l'Unité absolue (Dieu).

Concernant le Dieu créateur à partir de rien, ou même par Amour, ça ne peut tenir un raisonnement philosophique approfondi que je ne peux pas développer ici. Sans démonstration, si Dieu est immuable et hors du temps il ne peut décider de créer...

palomino3 a écrit:

Dans les religions enstatiques, il y a émanation. Toute les choses émanent de l'intérieur de "Dieu" (ex : image du Tao avec le ying et le yang). Dieu est en fait une Energie primordiale qui émane et se cristallise en 7 plans progressifs ... le dernier plan étant la matière : ce 7ème plan serait donc une concrétisation, une concrétion de l'esprit. Il n y a donc plus de différence entre l'esprit de Dieu et l'esprit de l'homme (Le but des yogi étant de faire le trajet inverse : aller du 7ème plan vers le plan primordiale pour se fondre dans le "tout")..... Ce tout est donc unique : conception holistique : l'homme résume en lui l'ensemble du cosmos...... et qui est en fait de la vacuité.

Ici ça rejoint parfaitement mes croyances, pourtant je ne suis pas pour l'enstase. C'est juste que le trajet inverse ne peut se faire que vers le haut (extase), pas vers le bas (enstase). Il n'y a certes pas de différence entre l'Esprit de Dieu et l'Esprit de l'homme, mais il se trouve que dans l'homme l'Esprit doit prendre conscience. Refusez la conscientisation c'est l'enstase, se conscientiser c'est l'extase. De plus, il ne faut pas confondre l'Esprit d'essence divine avec l'esprit en tant que mental.

Vous comprenez pourquoi je vous ai écrit que la Vérité sera plus proche des deux concepts que d'un seul. C'est le Tao qui enseigne l'émanation des 7 plans? Je l'ai appris ailleurs...

palomino3 a écrit:

Si j'ai choisi la religion catholique c'est justement parce que que Dieu est INCARNE. Pour moi, il n'y a pas de vie s'il n'y a pas de relation, d'unicité (nous sommes ts des êtres uniques) et d'authenticité. Ce qui me parle, c'est que le Christ a récapitulé toute notre humanité et est ressuscité. LA mort est donc vaincue. Et le Serge, la Tania, le DIm  ..... seront pleinement Serge, Tania, et Dim  .... wouahh ... La mort (le vide pour moi) est vaincue. Christ met face à face avec le Dieu personnel (et pas avec un concept impersonnel). Si je n'ai pas choisi ces religions holistiques, c'est parce que je ne veux pas être comme une étincelle divine provenant d'une énergie impersonnelle :  l'individualité y est alors une pure illusion. Il n'y a plus d'altérité alors que pour moi la condition de l'amour est d'au moins être 2).

Oui, mais tout cela fonctionne également avec le principe d'Unité. Comme je l'ai expliqué plus haut, il ne s'agit pas de perdre notre individualité, mais d'atteindre l'Unité en Vérité. Si Serge, Dim, vous et moi sommes Vérités, nous ne sommes plus séparés, mais nous faisons une seule personne. On peut facilement expérimenter ce phénomène avec nos proches, notre conjoint, nos amis, enfin, ceux qui nous aimons énormément et qui nous aiment énormément et avec lesquels nous sommes en pleine affinité. Cela crée un sentiment de bien être décuplé qui n'a absolument rien à voir avec ce que l'on peut éprouver en méditant et en faisant "taire le mental". Chacun garde en fait son individualité tout en formant une Unité qui fusionne et qui fait bloc.

Voilà en fait comment les deux concepts peuvent se rejoindre.

Bonne nuit! Smile 

Tania  sunny
PS. Certes, écouter et aimer le Christ est un excellent repère pour ne pas se perdre dans l'immensité de l'univers, mais aimer son prochain c'est aimer le Christ. C'est pour cette raison que les religions non Chrétiennes, qui prônent l'Amour et l'humilité, n'enseignent pas moins le salut que les religions Chrétiennes. Ce qu'il faut surtout ne pas faire, c'est confondre les théories avec l'état d'être (la réelle capacité à aimer). Cette dernière ne peut s'acquérir et s'épanouir que dans la relation. Lorsque l'être est pleinement Amour il est forcément en pleine Unité, il fait UN avec tous les êtres, c'est totalement l'inverse d'être seul.
Précision, ceci n'est pas la vérité absolue, mais des enseignements auxquels je crois.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 00:42

Tania a écrit:
dims a écrit:
Tania a écrit:
dims a écrit:


L'absolu est vacuité et l'impermanence des phénomenes est parce que tout est vacuité. Tous ce qui existent n'a aucune valeur propre, tous ce qui ESt est UN  (vacuité), c'est ainsi que les choses sont..
C'est ainsi que les choses sont du point de vue de Dieu, mon petit Dim. Or, nous ne sommes pas Dieu. Si nos réalités subjectives (du point de vue de Dieu) ne nous apparaissaient pas objectives, on ne pourrait pas vivre. Prendre conscience de cela nous permet de vivre et de parcourir le chemin jusqu'à Dieu. Maintenant, si tu te prends déjà pour Dieu, c'est autre chose. Moi je n'ai pas cette prétention.

De plus, la discussion est inutile car je ne crois pas que l'absolu (Dieu) soit vacuité, je crois qu'il est Vérité. On s'achemine graduellement vers une vérité toujours plus grande.

Ça devrait suffire pour que tu comprennes. Si tu ne comprends pas, tant pis.

Tania  :hello:

Si l'impermanence est vacuité et que la vacuité est absolue ! Alors vous êtes absolue. Dieu n'est pas séparé Tous est Un en lui et il est Un en Tous..

Elle se situe exactement là ton erreur principale: Dieu n'est pas séparé, tout est Un en lui et il est Un en tous, sauf que nous ne sommes ni absolus et ni Dieu. Nous sommes relatifs et inclus dans l'absolu.


dims a écrit:

Vous tous et moi même sommes tous identiques. Toutes nos différences sont illusoires la seule chose qui soit c'est cette vacuité ( absolue ) qui est la nature de chacun..

Non, encore une énorme erreur. Rien n'est séparé, certes, mais nous ne sommes pas identiques. Seules nos étincelles divines sont identiques, pas nos consciences. Ces dernières ne peuvent être identiques qu'en vérité. Nous devons construire notre conscience en vérité, et ce n'est que lorsque notre conscience sera vérité que nous serons réellement UN et identiques. Une conscience inférieure est comprise dans une conscience supérieure, mais elles ne sont pas identiques par rapport à la quantité de vérités assimilées.  


dims a écrit:

J'ai bien compris Tania ce que tu m'expliques. Mais vois les choses en profondeur et tu verras que tous tes concepts tomberont.

A vrai dire, j'ai le sentiment que c'est toi qui vois les choses superficiellement. Ce n'est pas parce qu'il existe un état oú tous les concepts tombent que nous avons atteint cet état. Tu confonds l'esprit d'essence divine neutre duquel nous sommes tous investis et la conscience constituée. C'est la conscience qui met des millénaires à se construire, et rien d'autres.

A la prochaine Dim, médite bien.  :bisou: 

Tania  :hello: 

Bonsoir Tania mon retrait c'est retardé pour le moment ...

Tania oublis tu que personnes ne veut recevoir ton discours sur ce forum ? Si les gens font front avec toi c'est simplement pour pouvoir me discréditer en masse. Ensuite ils agiront de la même façon avec toi. La vérité je la porte à bout de bras quitte à être mépriser de toi et des autres ! Tu méprise les gens de ce forum et tu te ranges derrière eux quand cela t'arranges ! Tu ne cherches que la reconnaissance, il n y a aucune consistance dans ton discours...

La conscience n'est qu'illusion mais comme je te dis sans la vison profonde tu ne peux saisir, un jour tu te souviendras de mon discours. Ta vision est troublée par ton sentimentalisme.

Je te reprend " Ce n'est pas parce qu'il existe un état oú tous les concepts tombent que nous avons atteint cet état. Tu confonds l'esprit d'essence divine neutre duquel nous sommes tous investis et la conscience constituée. C'est la conscience qui met des millénaires à se construire, et rien d'autres. "

Tu vois la raison est dualiste ! Car tu crois toujours que je parles d'un état. Il n y a ni d'esprit d’essence divine neutre et ni de conscience constitué.


Dernière édition par dims le Dim 30 Mar 2014, 01:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 01:02

rebelle a écrit:
Citation :
J'ai entendu des chrétiens qui étaient pédophiles , heureusement que je vois un peu plus loin que le bout de mon nez sinon je dirais les chrétiens sont tous pédophiles.
ben oui, vous voyez jusqu'à votre nombril....   je vous plains, très sincèrement. Il est impossible à quiconque de vous faire comprendre dans quel enfer vous vous repliez jour après jour. vous parlez de concepts à faire tomber, vous en êtes un à vous tous seul qui se renforce au fil du temps qu'on vous lit sur ce forum.

c'est bien dommage. Vous ne vivez pas.

même votre exemple du médecin qui travaille avant d'exercer.... déjà il ne travaille pas avant, comme vous dites, d'abord, il DESIRE s'occuper d'autrui (ou parfois il vise une situation sociale ou toute autre motivation), ensuite, son choix fait, il s'inscrit à l'univ et étudie et donc, il travaille déjà.... ensuite, dans son cursus, il a des stages, le voilà donc obligé de déjà travailler, alors même qu'il ne connait pas tout, loin de là.... car la théorie est une chose, mais il faut la joindre à la pratique du quotidien. C'est valable pour tout les métiers. on ne s'isole pas dans une sorte d'INCUBATEUR duquel un jour (peut être) on ressort prêt à aller vivre.... d'autant que parfois, la Vie nous est ôtée avant d'avoir atteint notre but.... et donc... on aura tout simplement rien appris.

Bonne route Dim, je prie sincèrement que vous puissiez sortir de votre "absence de tout"

Vous êtes la plus prévisible de ce forum ! Il y a votre vision et tous ce qui est différent est une agression pour vous !

Premièrement vous qui êtes chrétienne ne jugez point si vous ne voulez point que l'on vous. Vous ne connaissez ni ma vie ni ma pratique, donc je ne vous permet pas de venir me juger.
Vous méprisez tellement le bouddhisme que la rage se ressens dans vos mots ! Sur ce forum je fais des théories dans vie c'est autrement car la théorie pour moi est une illusion. Pour ma part je suis aucunement mes théories, et je vous déconseille de le faire j'indique seulement qu'il y a une route différente. S'attacher aux mots et aux théories c'est se mettre dans l'erreur.
Comme je vous les dis le médecin comme pour vous désir s'occuper d'autrui, sauf que le médecin s'isole pour travailler et ne pas faire d'erreur sur lui alors que vous pensez être la bonté incarné et faites des erreurs ( c'est l'ego, voir que son nombril ).
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 01:17

dims a écrit:

Tu vois la raison est dualiste ! Car tu crois toujours que je parles d'un état. Il n y a ni d'esprit d’essence divine neutre et ni de conscience constitué.

L'absolu est ce que tu veux Dim, pas de souci. C'est prétendre l'atteindre en méditant le souci. Tu peux y croire, ça ne me dérange pas, pourquoi veux-tu l'imposer?

Évite ce genre de remarque: "Tu méprise les gens de ce forum et tu te ranges derrière eux quand cela t'arranges ! Tu ne cherches que la reconnaissance ... "

Je ne méprise personne et je ne cherche aucune reconnaissance. On est ici pour discuter, j'expose mon point de vue et j'essaye de comprendre pourquoi nous divergeons sur certains points. Le post de Palomino m'a un peu éclairé.

Lorsque tu dis quelque chose qui entre en résonance avec mon âme je te le fais remarquer. Si notre divergence vient du problème qu'a soulevé Palomino, soit l'opposition entre l'enstase et l'extase, j'ai posté un message à ce sujet et j'ai argumenté mon point de vue. C'est éventuellement à ça que j'attends une réponse. Pour le reste tout est dit.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 08:22

Citation :
Tania oublis tu que personnes ne veut recevoir ton discours sur ce forum ? Si les gens font front avec toi c'est simplement pour pouvoir me discréditer en masse. Ensuite ils agiront de la même façon avec toi. La vérité je la porte à bout de bras quitte à être mépriser de toi et des autres ! Tu méprise les gens de ce forum et tu te ranges derrière eux quand cela t'arranges ! Tu ne cherches que la reconnaissance, il n y a aucune consistance dans ton discours...
à nouveau voilà que Dim a la grande faculté de lire dans les pensées de tous les membres du forum... extraordinaire votre déconceptualisation.


Citation :
Vous êtes la plus prévisible de ce forum ! Il y a votre vision et tous ce qui est différent est une agression pour vous ! selon votre concept Pouffer de rire 

Premièrement vous qui êtes chrétienne ne jugez point si vous ne voulez point que l'on vous. Vous ne connaissez ni ma vie ni ma pratique, donc je ne vous permet pas de venir me juger. vous êtes piqué au vif, demandez vous pourquoi
Vous méprisez tellement le bouddhisme que la rage se ressens dans vos mots ! je ne les méprise pas, j'y ai été, j'ai médité chez eux.... j'ai suivi des enseignements chez eux. et ensuite je suis partie. je ne méprise nullement le boudhisme, par contre, vous vous dites boudhiste alors que vous restez tout seul dans votre coin et que vous n'avez aucune pratique avec eux. sortez de vos bouquins et allez chez les bouddhistes..... Sur ce forum je fais des théories dans vie c'est autrement car la théorie pour moi est une illusion.  Vous faites des théories alors que les théories sont des illusions, sauf les vôtres donc.... hum... c'est très édifiant votre discours.... Pour ma part je suis aucunement mes théories, et je vous déconseille de le faire j'indique seulement qu'il y a une route différente. merci du conseil, mais franchement, je n'avais aucune intention de suivre vos théories... S'attacher aux mots et aux théories c'est se mettre dans l'erreur.
Comme je vous les dis le médecin comme pour vous désir s'occuper d'autrui, sauf que le médecin s'isole pour travailler et ne pas faire d'erreur sur lui alors  à mon avis vous n'avez jamais vu un médecin de votre vie... vous vous rendez compte de ce que vous dites?? un médecin ne s'isole pas, déjà, je crois que son emploi du temps ne le lui permet même pas, sauf pour dormir.... et ils font des erreurs parfois, ils sont humains et la médecine est un art, pas une science exacte. que vous pensez être la bonté incarné que nenni, c'est vous qui le dites......et faites des erreurs  çà c'est sûr, et j'en ferai toute ma vie des erreurs..( c'est l'ego, voir que son nombril ).

nous avons déjà eu de longues discussions il y a des semaines, voire des mois... à chaque fois vous revenez ici avec vos élucubrations.... pourquoi? si ce n'est pour tenter de plier les autres à VOTRE VERITE. et comme à chaque que vous êtes piqué là où çà vous fait mal (vous devriez franchement méditer sur ce point d'ailleurs), vous quittez le forum.... mais comme en même temps vous n'avez pas atteint le "nirvana", vous ne pouvez vous empêchez d'exprimer votre colère.... parce que les autres ne sont pas d'accord avec vous.
mais soit, je crois que tout est dit.... vous êtes ENFERmé dans vos idées.... bonne route Dim
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 13:15

Bonjour tous,

Ça ne sert à rien d'affirmer que Dieu est ceci ou Dieu est cela, tout comme ça ne sert à rien de dire que Dieu n'est ni le rien et ni le non rien, ni un état, ni la conscience etc...  DIEU EST CE QUE L'ON VEUT BIEN QU'IL SOIT! POINT BARRE.

Et tant que nous ne serons pas fondu en Dieu il ne sera TOUJOURS "que" ce que l'on veut bien qu'il soit.

Voilà ce que disent les enseignements auxquels je crois:

"Il n'est pas le Dieu d'Abraham, ni celui de Confucius; Il n'est pas Brahman, Il n'est pas le Père du Christ, ni d'Allah, ni de Mahomet. Il n'est ni le bien ni le mal, Il n'est pas amour opposé à la haine, il n'est pas justice, mais il n'est pas partialité; Il n'est pas miséricorde mais il ne condamne pas.

Il est au-delà du jeu des contraires, mais étant la "somme plénitude" Il est tout ce qui vous manque: Amour pour celui qui n'est pas aimé, béatitude pour celui qui souffre, Tout pour celui qui n'est rien.

Il est l'Un qui apparait multiple, mais il n'est pas l'apparence, parce qu'il est ce qu'il EST. Il est infini parce qu'Unique, Éternel parce qu'immuable, en réalité indivisible parce qu'en réalité il est le seul qui existe. Il est complet parce qu'il est le Tout qui contient le tout, mais il n'est pas le tout car il transcende le tout. Il est "sentir" et Être absolu, notre réelle condition d'existence.

J'invoque l'Esprit qui est en vous, le seul capable de donner un sens à mon miséreux bégaiement..."


Bien que l'on retrouve certaines croyances de Dim dans ce texte, ces maîtres n'enseignent pas du tout ce que dit Dim. Il y a une petite indication dans: "Il est sentir et Être absolu". Le "sentir" absolu est équivalent à la conscience spirituelle absolue.

On n'a pas d'autres choix que de tendre vers ce "sentir absolu" ou cette conscience spirituelle absolue. Il a fallu, selon Dim, des millénaires pour qu'il atteigne son niveau de conscience, et maintenant, comble du comble, il cherche à annuler ce qu'il a mis des millénaires à construire. Et il n'arrive pas à voir oú est l'erreur...  neutral  Il le verra un jour, c'est inévitable. Cependant, je souhaite pour lui que ses prochaines incarnations ne s'effectuent pas chez des bouddhistes, sinon ce sera beaucoup plus long et il devra se coltiner encore des centaines (ou milliers) de vies...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 14:19

Tania a écrit:
dims a écrit:

Tu vois la raison est dualiste ! Car tu crois toujours que je parles d'un état. Il n y a ni d'esprit d’essence divine neutre et ni de conscience constitué.

L'absolu est ce que tu veux Dim, pas de souci. C'est prétendre l'atteindre en méditant le souci. Tu peux y croire, ça ne me dérange pas, pourquoi veux-tu l'imposer?

Évite ce genre de remarque: "Tu méprise les gens de ce forum et tu te ranges derrière eux quand cela t'arranges ! Tu ne cherches que la reconnaissance ... "

Je ne méprise personne et je ne cherche aucune reconnaissance. On est ici pour discuter, j'expose mon point de vue et j'essaye de comprendre pourquoi nous divergeons sur certains points. Le post de Palomino m'a un peu éclairé.

Lorsque tu dis quelque chose qui entre en résonance avec mon âme je te le fais remarquer. Si notre divergence vient du problème qu'a soulevé Palomino, soit l'opposition entre l'enstase et l'extase, j'ai posté un message à ce sujet et j'ai argumenté mon point de vue. C'est éventuellement à ça que j'attends une réponse. Pour le reste tout est dit.

Tania

Je fais la même choses que toi ou les membres de ce forum j'échange. Je t'impose rien, si tu penses trouver le bonheur de façon durable avec ta croyance continu.
Je pourrais te le répéter des centaines de fois que tu resterais bloqué sur tu définition que tu ma collée. Effectivement je ne crois pas mais je suis certain que la méditation et une vie en adéquation avec le vrai "réel" est délivrance. J'ai fais l'expérience de ce que je dis alors que toi aucunement tu fantasmes sur des théories que des gourous ton enseigné.

En plus de fantasmer tu affirmes que ta croyance est vérité, mais par contre tu affirmes aussi que ta conscience est encore loin d’être assez évoluée.
Cela est très curieux car dans ta logique plus sa conscience assimilerait de concept et plus elle serait donc proche de la vérité. Alors comment peux tu déterminer ce qui est vérité sans avoir tous ces compléments qui s'ajoute à la conscience ? Comment peux tu parler de vérité si toi même tu n'a pas expérimenter se cheminement dont tu parles ? Comment peux tu parler d'absolu, de dire ce que c'est et comment on y accède sans en avoir fait l'expérience ?

Ton discours au premier abord peut être séduisant, car pour cela tu n'as aucunement besoin de travailler sur toi. Mais ce dont je parles est vérifié et vérifiable. Je te le dis Tania tous les concepts, toutes les idées, tous ce qui est visible ou invisible dans ce monde ou dans un autre est vide de substance propre. Tous ce que je dis sur "la vacuité" et sur sa désignation est un concept, donc ce n'est pas conforme à la vérité. La vérité est présente quand tous est abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 14:37

dims a écrit:

... tu fantasmes sur des théories que des gourous ton enseigné.
... En plus de fantasmer tu affirmes que ta croyance est vérité, mais par contre tu affirmes aussi que ta conscience est encore loin d’être assez évoluée.

Dim, tu deviens désagréable et tu ne me donnes plus envie de discuter avec toi. Ton ego est en train d'exploser.

dims a écrit:

...je ne crois pas mais je suis certain...

A partir de là tu es perdu. Ce n'est même plus conforme aux enseignements du Bouddha.

dims a écrit:

Comment peux tu parler de vérité si toi même tu n'a pas expérimenter se cheminement dont tu parles ? Comment peux tu parler d'absolu, de dire ce que c'est et comment on y accède sans en avoir fait l'expérience ?

Ton discours au premier abord peut être séduisant, car pour cela tu n'as aucunement besoin de travailler sur toi.

Je travaille beaucoup beaucoup plus sur moi que toi tu peux le faire sur toi. Moi je travaille dans le concret. Je m'occupe tous les jours de ma famille, de mes amis, de mon conjoint malade, des mes employés... et j'apprends à aimer et être humble par la relation. Lorsque je dévie de cela, la sanction est immédiate. Toi, tu ne peux savoir si tu dévies, tu t'enfermes en toi-même et tu demeures toi-même. Tu as l'illusion de faire un travail et tu ne fais rien, que du vent. La preuve? Elle est sur ce forum, noir sur blanc!

Dim, tu as fini par me fatiguer, je vais devoir te laisser à tes certitudes.

dims a écrit:

Tania tous les concepts, toutes les idées, tous ce qui est visible ou invisible dans ce monde ou dans un autre est vide de substance propre. Tous ce que je dis sur "la vacuité" et sur sa désignation est un concept, donc ce n'est pas conforme à la vérité. La vérité est présente quand tous est abandonné.

Savoir cela n'a jamais fait évoluer personne...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 15:35

rebelle a écrit:
Citation :
Tania oublis tu que personnes ne veut recevoir ton discours sur ce forum ? Si les gens font front avec toi c'est simplement pour pouvoir me discréditer en masse. Ensuite ils agiront de la même façon avec toi. La vérité je la porte à bout de bras quitte à être mépriser de toi et des autres ! Tu méprise les gens de ce forum et tu te ranges derrière eux quand cela t'arranges ! Tu ne cherches que la reconnaissance, il n y a aucune consistance dans ton discours...
à nouveau voilà que Dim a la grande faculté de lire dans les pensées de tous les membres du forum... extraordinaire votre déconceptualisation.


Citation :
Vous êtes la plus prévisible de ce forum ! Il y a votre vision et tous ce qui est différent est une agression pour vous ! selon votre concept Pouffer de rire 

Premièrement vous qui êtes chrétienne ne jugez point si vous ne voulez point que l'on vous. Vous ne connaissez ni ma vie ni ma pratique, donc je ne vous permet pas de venir me juger. vous êtes piqué au vif, demandez vous pourquoi
Vous méprisez tellement le bouddhisme que la rage se ressens dans vos mots ! je ne les méprise pas, j'y ai été, j'ai médité chez eux.... j'ai suivi des enseignements chez eux. et ensuite je suis partie. je ne méprise nullement le boudhisme, par contre, vous vous dites boudhiste alors que vous restez tout seul dans votre coin et que vous n'avez aucune pratique avec eux. sortez de vos bouquins et allez chez les bouddhistes..... Sur ce forum je fais des théories dans vie c'est autrement car la théorie pour moi est une illusion.  Vous faites des théories alors que les théories sont des illusions, sauf les vôtres donc.... hum... c'est très édifiant votre discours.... Pour ma part je suis aucunement mes théories, et je vous déconseille de le faire j'indique seulement qu'il y a une route différente. merci du conseil, mais franchement, je n'avais aucune intention de suivre vos théories... S'attacher aux mots et aux théories c'est se mettre dans l'erreur.
Comme je vous les dis le médecin comme pour vous désir s'occuper d'autrui, sauf que le médecin s'isole pour travailler et ne pas faire d'erreur sur lui alors  à mon avis vous n'avez jamais vu un médecin de votre vie... vous vous rendez compte de ce que vous dites?? un médecin ne s'isole pas, déjà, je crois que son emploi du temps ne le lui permet même pas, sauf pour dormir.... et ils font des erreurs parfois, ils sont humains et la médecine est un art, pas une science exacte. que vous pensez être la bonté incarné que nenni, c'est vous qui le dites......et faites des erreurs  çà c'est sûr, et j'en ferai toute ma vie des erreurs..( c'est l'ego, voir que son nombril ).

nous avons déjà eu de longues discussions il y a des semaines, voire des mois... à chaque fois vous revenez ici avec vos élucubrations.... pourquoi? si ce n'est pour tenter de plier les autres à VOTRE VERITE. et comme à chaque que vous êtes piqué là où çà vous fait mal (vous devriez franchement méditer sur ce point d'ailleurs), vous quittez le forum.... mais comme en même temps vous n'avez pas atteint le "nirvana", vous ne pouvez vous empêchez d'exprimer votre colère.... parce que les autres ne sont pas d'accord avec vous.
mais soit, je crois que tout est dit.... vous êtes ENFERmé dans vos idées.... bonne route Dim

Vous êtes prévisible car vous avez un tempérament agressif, il est très facile d’anticiper vos réactions.
Je vois que la compassion est toujours votre amie, si vous me détestez à ce point il était inutile de prendre part au débat. Quand je quitte ce forum c'est seulement parce que le débat n'avance plus et cela devient une perte de temps et il me faut continuer ma route. Si cela vous procure un bonheur sadique de me croire en déroute quesque vous voulez que je vous dises ? Les forums sont des pièges à ego car les désaccords sont permanent. Quand nous rentrons dans "le moi j'ai raison" nous faisons tous l’inverse d'une recherche et cela est futile et stérile. De plus ce n'est pas en vivant sur un forum que l'on oeuvre à la libération des autres et de soi même, à bon entendeur ! Donc tous vos discours moralisateurs merci mais vous pouvez les garder !

Ensuite quand je parles du médecin cela s'appel une métaphore, seulement pour vous faire comprendre que tous ceux qui souhaitent faire le bien doivent travailler sur eux, sur leur être pour pouvoir faire les choses convenablements. Pour un médecin il y a un travail personnel.
Savoir retirer la poutre dans son œil avant de vouloir retirer la pailler dans l’œil de votre voisin.

Pour ce qui en est d'un bouddhiste, tous bouddhistes doit un jour quitter la shanga pour vivre en ermitage. La shanga est une vie sainte mais aussi une vie ou l'attachement demeure. Un véritable bouddhiste ne se dit plus bouddhiste.
Je l'ai dis la vacuité ne peut se conceptualiser donc quand je parles je conceptualise donc ce n'est pas la vacuité. Je ne demande à personne de croire ce que je dis car ceux sont des concepts, mais d'expérimenter ce qu'est la vacuité, c'est la seul façon de comprendre.
J'invite seulement les gens à en faire l'expérience, mais comme personne ne veut expérimenter les yeux fermés il me faut à chaque fois argumenter.

Et sachez que je ne suis aucunement piqué au vif ( piqué qui et quoi ? ), je vous réponds très calmement !
Je tiens à vous dire qu'avant j'étais chrétien tous comme vous ! Sauf que le dogme est certainement très beau mais il apportait surtout aucune réponse à mes questions. Il faut croire sans savoir, cependant pour moi croire c'est bien beau mais ce n'est pas suffisant et il me fallait savoir.
J'étais le premier à défendre l’église face au bouddhiste. Cependant je n'étais pas heureux je ressentais un profond malaise ( une angoisse ), il me fallait réponde à toutes ces interrogations sur la vie. Je me suis renseigné un peu partout et un jours des bouddhistes me disent médite et tu comprendras la véritable nature des choses et de l'esprit.
Franchement j'y croyais sans trop y croire mais je me suis dis ça ne coûte rien d'essayer. J'ai commencé à méditer tout en restant fermement attaché au dogme de l’église. Et à la première méditation un bonheur profond m'envahi, je me suis dis je n'ai jamais ressentis ça. Par la suite j'ai commencé à avoir des peurs profondes ressortir, elles se mettaient en confrontation et j'ai du savoir les regarder en face.
Et au fil du temps plus j’accédais à une vision profonde et plus toutes mes idées tous mes concepts, toutes mes croyances tombaient les unes après les autres.
Jusqu'à ce que je comprenne que le dogme chrétien n'avaient aucune valeur, mais qu'il n'était construit que sur cette croyance en l'ego.
Cependant Jésus à véritablement une enseignement saint, il est un guide mais sortez du dogme !

Ne croyez donc pas que je passe mon temps sur des bouquins, tous ce que je dis je l'ai expérimenté. Et je sais à quel point la couche de voile peut être importante. J'avais ma couche de voile et il m'était impossible de voir autant en profondeur que maintenant. Il me reste toujours des voiles, car j'ai encore des attachements. Mais je vois assez loin maintenant pour avoir compris la direction à prendre ( plutôt la non direction ). Et donc au combien je sais qu'il est dur à un esprit fermé de me faire comprendre.


Dernière édition par dims le Dim 30 Mar 2014, 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 16:01

Tania a écrit:
dims a écrit:

... tu fantasmes sur des théories que des gourous ton enseigné.
... En plus de fantasmer tu affirmes que ta croyance est vérité, mais par contre tu affirmes aussi que ta conscience est encore loin d’être assez évoluée.

Dim, tu deviens désagréable et tu ne me donnes plus envie de discuter avec toi. Ton ego est en train d'exploser.

dims a écrit:

...je ne crois pas mais je suis certain...

A partir de là tu es perdu. Ce n'est même plus conforme aux enseignements du Bouddha.

dims a écrit:

Comment peux tu parler de vérité si toi même tu n'a pas expérimenter se cheminement dont tu parles ? Comment peux tu parler d'absolu, de dire ce que c'est et comment on y accède sans en avoir fait l'expérience ?

Ton discours au premier abord peut être séduisant, car pour cela tu n'as aucunement besoin de travailler sur toi.

Je travaille beaucoup beaucoup plus sur moi que toi tu peux le faire sur toi. Moi je travaille dans le concret. Je m'occupe tous les jours de ma famille, de mes amis, de mon conjoint malade, des mes employés... et j'apprends à aimer et être humble par la relation. Lorsque je dévie de cela, la sanction est immédiate. Toi, tu ne peux savoir si tu dévies, tu t'enfermes en toi-même et tu demeures toi-même. Tu as l'illusion de faire un travail et tu ne fais rien, que du vent. La preuve? Elle est sur ce forum, noir sur blanc!

Dim, tu as fini par me fatiguer, je vais devoir te laisser à tes certitudes.

dims a écrit:

Tania tous les concepts, toutes les idées, tous ce qui est visible ou invisible dans ce monde ou dans un autre est vide de substance propre. Tous ce que je dis sur "la vacuité" et sur sa désignation est un concept, donc ce n'est pas conforme à la vérité. La vérité est présente quand tous est abandonné.

Savoir cela n'a jamais fait évoluer personne...

Tania

Encore une foi je ne t'ai pas forcé à venir débattre, c'est toi qui est venu me ré-exposer tes théories. Des le premier message, tu aurais du savoir par expérience l'issue de ce débat.
La fait de dire que c'est mon ego qui explose c'est encore et simplement pour pouvoir mieux dissimuler le tient. Tu m'exposes ta théorie je te montre seulement pourquoi cela ne tient pas debout.
Le bouddha parle en étant dans la certitude et il invite les gens à expérimenter pour trouver cette certitude. Tu donnes des avis sur ce que tu ne connais pas.

Je ne remet pas en cause ta compassion en vers les êtres, je dis juste que tu ne travail pas à ta libération. Car tu restes coincé dans tes concepts que tu n'as jamais pu vérifier. Par ce principe tu fais exactement comme les chrétiens.
La vie d'un méditant, c'est déjà tout le contraire d'un replis sur soi. C'est justement comprendre la vrai nature des choses ( le non soi ) par l'expérimentation, la compréhension et ensuite œuvré à libérer les êtres de la souffrance.
Car il n y a ni moi ni toi, il y a seulement une souffrance qui se créait par la croyance du moi et du toi. C'est l'essence ( vacuité, absolue ) qui forme et déforme et comme aucune forme est nous sommes tous cette essence. Nous sommes tous identique et UN.

Je conclurais la déçu et je suis d'accord avec toi restons en la. Tous Commence et tous se termine car rien n'a de soi comme cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 16:27

dims a écrit:

Je ne remet pas en cause ta compassion en vers les êtres, je dis juste que tu ne travail pas à ta libération....

Je suis désolée mais tu ne comprends rien à ce que je t'écris; tu lis et tu retiens que ce qui t'arrange.

Je n'ai pas prétendu avoir de la compassion, de l'Amour ou de l'humilité envers les êtres, mais je t'ai expliqué comment j'apprends à l'acquérir.

De plus, si tu crois à la vacuité (de la manière dont tu la définis), tu n'as même pas le droit de parler d'Amour, d'humilité et de compassion, puisque ces vertus sont censées t'apporter de la souffrance et que, de toute manière, la vacuité n'est ni l'Amour et ni le non Amour.

Dans l'impossible définition de Dieu que j'ai postée, DIEU EST TOUT ET TRANSCENDE LE TOUT! Il n'est pas "ni ceci et ni cela"!

Le bouddhisme est une doctrine qui se veut unificatrice en théorie et qui est radicalement individualiste dans le concret.  

Bonne route ou, plutôt, bonne non route...
Tania  :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 16:50

dims a écrit:
...Les forums sont des pièges à ego car les désaccords sont permanent. Quand nous rentrons dans "le moi j'ai raison" nous faisons tous l’inverse d'une recherche et cela est futile et stérile.

Au contraire, sur le forum tu es dans la réelle pratique de ce que tu prétends expérimenter. Ton ego est mis à nu! Ce ne sont pas les théories et les débats qui importent pour l'âme, mais la manière dont on exprime les idées et qu'on mène les débats. Il s'agit de comprendre l'autre, de comprendre ses croyances et son niveau de conscience, et de s'adapter.

Ce n'est pas facile, ce n'est facile pour personne, ni pour toi et ni pour moi. Et lorsque tu travailles cela, là je peux te dire que tu travailles vraiment concrètement. Dans quelques jours, quand tu ouvriras un autre sujet ou que tu iras sur un autre forum, tu verras à quel point toutes ces mésententes t'auront apporté à ton âme.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 17:05

dims a écrit:

...Mais je vois assez loin maintenant pour avoir compris la direction à prendre ( plutôt la non direction ).

Super Dim, on est heureux pour toi!  Wink 

Tu dois comprendre encore une chose: Tu dois respecter celui qui ACCEPTE de souffrir car il sait que c'est dû à une erreur de comportement et qu'il devra le corriger pour évoluer. Tout comme nous nous devons accepter que tu aies choisi d'expérimenter la vacuité pour ne plus souffrir. Si on part de ce principe, alors on peut échanger nos idées en toute sérénité.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 18:35

Bonne route Dim, tout débat avec vous est inutile.

Relisez vous, vous verrez que vous ne venez pas pour échanger. Et si je suis prévisible, tant mieux, je n'agis pas de manière cachée.

tout qui comme à l'exemple de Tania expérimente l'autre concrètement (soigner un conjoint malade, s'occuper des enfants, d'autrui....) est bien plus proche de la Vérité, que vous le vouliez ou non.

Si on attend d'être au top avec soi même avant d'aller vers l'autre, les autres ont le temps d'agoniser et de trépasser avec que vous ne leviez le petit doigt pour eux. s'occuper des autres ET de soi en même temps, çà fait avancer.
et je persiste à dire que vous êtes piqué au vif, blessé dans votre égo car au fond de vous mêmes vous savez à quel point votre "étude" vous mène à la dérive.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16689
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Dim 30 Mar 2014, 18:49

Ce qui m'étonne, c'est votre âge Dims et l'impression que vous donnez d'être un pratiquant de longue date  scratch 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui sont les Mormons ?
» Qui sont les 144 000 ?
» Quels sont vos traits d'évitement?
» Débat programmé : Les littoraux sont-ils des milieux propices à l'établissement d'oecoumènes?
» Les anges: qui sont ils, à quoi servent ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: