DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Lun 17 Mar 2014, 20:37

Bonjour à tous !

Sur ce forum vous l'avez constaté la vérité absolue n'existe pas. Il y a plusieurs idées, plusieurs vérités qui dans leurs contextes peuvent sembler toutes aussi valables les unes que les autres. Nous parlerons plutôt de point de vue relatif.
Relatif pourquoi ? Car tout point de vue existant n'est que le résultat de l'addition de plusieurs phénomènes dépourvus d'une nature propre ( autrement dit relatif ).

Voici une histoire qui démontre assez bien nos vues et nos concepts erronés. Ces vues erronées génèrent systématiquement des confrontations.

Il y avait jadis un roi nommé Face de Miroir, qui réunit une fois des aveugles de naissance et leur dis: " Ô aveugles de naissance, connaissez-vous les éléphants?" Il répondirent;" Ô grand roi, nous ne les connaissons pas, nous n'en avons aucune notion." Le roi leur dit encore:" Désirez-vous connaître leur forme?"-Nous désirons certes la connaître." Aussiôt, le roi ordonna à ses serviteurs
d'amener un éléphant et aux aveugles de toucher eux-mêmes l'animal avec leurs mains. Parmis ceux-ci, certains en tâtant l'éléphant, prirent la trompe et le roi leur dit:" Ceci est l'éléphant." Les autres, en tâtant l'éléphant, saisirent soit l'oreille, soit les défense, soit la tête, soit le dos, soit le flanc, soit la cuisse, soit la queue etc..
À tous, le roi dit: "Ceci est l'éléphant." Alors le roi Face de Miroir fit écarter l'éléphant et demanda aux aveugles:" De quelle nature est l'éléphant?" Les aveugles qui avaient prit la trompe dirent:"L'éléphant est semblable à un timon courbé." Ceux qui avaient pris l'oreil dirent:" L'éléphant est semblable à un van." Ceux qui avaient pris une défense dirent:" L'éléphant est semblable à un pilon." Ceux qui avaient pris la tête dirent:" L'éléphant est semblable à un chaudron." Ceux qui avaient pris le dos dirent:" L'éléphant est semblable à un monticule." Ceux qui avaient pris le flanc dirent:" L'éléphant est semblable à un mur." Ceux qui avaient pris la cuisse dirent:" L'éléphant est semblable à un arbre." Ceux qui avaient pris la queue dirent:" L'éléphant est semblable à une corde." Ils s'accusèrent tous mutuellement d'avoir tort. Les uns disaient:" C'est ainsi." Les autres répliquaient:" Non, ce n'est pas ainsi." Au lieu de s'apaiser, leur discussion devint une querelle. Quand le roi vit cela, il ne put s'empêcher de rire, puis il prononça cette stance: "Les aveugles ici réunis se disputent et se querellent. Le corps de l'éléphant est naturellement unique, ce sont les perceptions différentes qui on produit ces erreurs divergentes."

Le Bouddha dit:" Ô moines, il en est de même des doctrines diverses des hétérodoxes. Ils ne connaissent ni la vérité de la douleur, ni la vérité de l'origine, ni la vérité de la cessation, ni la vérité de la Voie. Chacun d'eux produit une opinion différente de celles des autres et ils se critiquent mutuellement. Chacun prétend avoir raison et cela fait naître les disputes et les querelles.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3499
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Lun 17 Mar 2014, 20:52

Sauf que ce que Bouddha ignorait c'est que l'éléphant en question est Dieu et que celui-ci s'est révélé à un peuple puis au monde par l'intermédiaire de jésus Christ, parole de Dieu.

Or on ne peut pas relativiser celui qui dit être "le chemin, la vérité et la vie" ou on le fait menteur.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Lun 17 Mar 2014, 21:11

dims a écrit:
Sur ce forum vous l'avez constaté la vérité absolue n'existe pas.
Ah bon ?
Pour ma part, je n'ai constaté que l'inverse: il n'y a que la vérité absolue, et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Lun 17 Mar 2014, 21:22

Scrogneugneu a écrit:
dims a écrit:
Sur ce forum vous l'avez constaté la vérité absolue n'existe pas.
Ah bon ?
Pour ma part, je n'ai constaté que l'inverse: il n'y a que la vérité absolue, et rien d'autre.

Si il y aurait une vérité absolu alors il y aurait qu"une seule vérité Chrétienne. Mais je ne vois que des divisions entre les religions, des division entre les confessions religieuses et des divisions au seins d'une même confession car chacun en fait une interprétation personnel. Chaque religion colorie de ses couleurs , chaque confession colorie de ses couleurs et chaque membre de confession colorie de ses couleurs.


Dernière édition par dims le Mar 18 Mar 2014, 00:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Lun 17 Mar 2014, 21:30

Hillel31415 a écrit:
Sauf que ce que Bouddha ignorait c'est que l'éléphant en question est Dieu et que celui-ci s'est révélé à un peuple puis au monde par l'intermédiaire de jésus Christ, parole de Dieu.

Or on ne peut pas relativiser celui qui dit être "le chemin, la vérité et la vie" ou on le fait menteur.

J’espère que dans la parabole du grain et de l'ivraie vous n'avez pas cru que Jésus ignorait que le grain dont il parlait était Dieu ?
C'est très frappant le manque de bonne volonté pour essayer de comprendre l'autre. Ou plutôt l’enfermement dans un dogme pour ne pas essayer de trop comprendre et ainsi de continuer d'accorder une validité à son dogme.

Bouddha démontre seulement que l'homme saisis des concepts comme vérité, et que toutes les vérités conceptualisées sont relatives. "La vérité absolue" est non-conceptuel, non-définissable, non-atteignable de par notre réflexion conceptuelle.
Cependant Bouddha ne parle pas de Dieu pourquoi ? Car définir Dieu dans le mot ou dans l'imagination est un concept qui n'est pas conforme à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 05:19

dims a écrit:
Bonjour à tous !

Sur ce forum vous l'avez constaté la vérité absolue n'existe pas. Il y a plusieurs idées, plusieurs vérités qui dans leurs contextes peuvent sembler toutes aussi valables les unes que les autres. Nous parlerons plutôt de point de vue relatif.
[/color]

Je pense que la vérité existe : c'est tout simplement le réel.

C'est notre façon d'approcher la vérité qui peut être différente car untel insiste sur tel aspect du réel, et tel autre sur un autre aspect.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Hillel31415



Masculin Messages : 3499
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 08:24

dims a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Sauf que ce que Bouddha ignorait c'est que l'éléphant en question est Dieu et que celui-ci s'est révélé à un peuple puis au monde par l'intermédiaire de jésus Christ, parole de Dieu.

Or on ne peut pas relativiser celui qui dit être "le chemin, la vérité et la vie" ou on le fait menteur.

J’espère que dans la parabole du grain et de l'ivraie vous n'avez pas cru que Jésus ignorait que le grain dont il parlait était Dieu ?
C'est très frappant le manque de bonne volonté pour essayer de comprendre l'autre. Ou plutôt l’enfermement dans un dogme pour ne pas essayer de trop comprendre et ainsi de continuer d'accorder une validité à son dogme.

Bouddha démontre seulement que l'homme saisis des concepts comme vérité, et que toutes les vérités conceptualisées sont relatives. "La vérité absolue" est non-conceptuel, non-définissable, non-atteignable de par notre réflexion conceptuelle.
Cependant Bouddha ne parle pas de Dieu pourquoi ? Car définir Dieu dans le mot ou dans l'imagination est un concept qui n'est pas conforme à la réalité.
Vous avez raison, je ne suis pas objectif sur la question, j'ai des préjugés concernant Bouddha: ce qu'il dit je ne lui accorde que peu d'importance vis à vis de ce que dit Jésus, parole de Dieu.
je m'en excuse, je ne vous embêterai plus dans vos certitudes relativistes.(Qui n'en sont pas moins des certitudes au même titre que ceux qui sont certain que la Vérité dans l'absolu est une personne, Jésus Christ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 08:32

dire qu'il n'y a pas de vérité est déjà énoncer une vérité, que les adeptes du bouddhisme, taoïsme, new age ou autre courant le veuille ou non.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 10:49

Arnaud Dumouch a écrit:
dims a écrit:
Bonjour à tous !

Sur ce forum vous l'avez constaté la vérité absolue n'existe pas. Il y a plusieurs idées, plusieurs vérités qui dans leurs contextes peuvent sembler toutes aussi valables les unes que les autres. Nous parlerons plutôt de point de vue relatif.
[/color]

Je pense que la vérité existe : c'est tout simplement le réel.

C'est notre façon d'approcher la vérité qui peut être différente car untel insiste sur tel aspect du réel, et tel autre sur un autre aspect.

Toutes les perceptions sont relatives à chacun. Nous percevons ce monde de par nos sens et de part notre intellect qui lui est construit sur une biologie et sur un cheminement différents des autres. Nos sens et nos intellects ne sont pas identiques d'un être à l'autre.

Il n y a pas la base d'un monde brut immuable ou viendrait s'ajouter nos couleurs personnel. Tous ce qui est perçu est perçu d'une façon propre à chacun. Dans la majeur parti des cas la différence est très infime mais parfois certain vive leurs réalité de façon totalement différente.

Prenons l'exemple d'une pierre et donc toutes les caractéristiques qui font la pierre. Pour que cette pierre est une valeur propre et réel il faudrait qu'une seule de ses caractéristiques soit immuable et identique pour tous.
Mais nous constaterons que sa couleur, sa forme, son poids, sa taille, sa solidité sera perçu de façon différente. Donc si aucune de ses caractéristiques ne reste la pierre n'a aucune base réel. Elle n'est que la formation de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 10:53

rebelle a écrit:
dire qu'il n'y a pas de vérité est déjà énoncer une vérité, que les adeptes du bouddhisme, taoïsme, new age ou autre courant le veuille ou non.

Effectivement dans le bouddhisme on ne parle pas de vérité ni de non vérité d'ailleurs. Car la vrai nature des choses dépassent tous concepts et toutes représentations.
C'est l'attachement aux concepts qui laisse l'homme dans le samsara.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 13:15

dims a écrit:


Je pense que la vérité existe : c'est tout simplement le réel.

C'est notre façon d'approcher la vérité qui peut être différente car untel insiste sur tel aspect du réel, et tel autre sur un autre aspect.

Toutes les perceptions sont relatives à chacun. Nous percevons ce monde de par nos sens et de part notre intellect qui lui est construit sur une biologie et sur un cheminement différents des autres. Nos sens et nos intellects ne sont pas identiques d'un être à l'autre.

Il n y a pas la base d'un monde brut immuable ou viendrait s'ajouter nos couleurs personnel. Tous ce qui est perçu est perçu d'une façon propre à chacun. Dans la majeur parti des cas la différence est très infime mais parfois certain vive leurs réalité de façon totalement différente.

Prenons l'exemple d'une pierre et donc toutes les caractéristiques qui font la pierre. Pour que cette pierre est une valeur propre et réel il faudrait qu'une seule de ses caractéristiques soit immuable et identique pour tous.
Mais nous constaterons que sa couleur, sa forme, son poids, sa taille, sa solidité sera perçu de façon différente. Donc si aucune de ses caractéristiques ne reste la pierre n'a aucune base réel. Elle n'est que la formation de l'esprit.  [/quote]

C'est la distinction classique entre vérité ontologique (qui est le réel et qui est UNE) et vérité (formelle) = notre perception.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Mar 18 Mar 2014, 22:09

Au fond, je vois un certain retour de l'opposition entre la philosophie et la théologie, puisque le bouddhisme essentiellement n'est qu'une philosophie.

De plus, dims évoque avec justesse évidemment la propension de l'homme a se diviser de ses semblables, s'opposer donc, mais cela n'exclus pas du tout une base unificatrice nécessaire qui fait intrinsèquement partie de notre réel car nécessité tout aussi réelle. Bouddha lui-même de son vivant s'est opposé, dissocié, il a tout autant prêché pour ses oignons. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 16:16

ysov a écrit:
Au fond, je vois un certain retour de l'opposition entre la philosophie et la théologie, puisque le bouddhisme essentiellement n'est qu'une philosophie.

De plus, dims évoque avec justesse évidemment la propension de l'homme a se diviser de ses semblables, s'opposer donc, mais cela n'exclus pas du tout une base unificatrice nécessaire qui fait intrinsèquement partie de notre réel car nécessité tout aussi réelle. Bouddha lui-même de son vivant s'est opposé, dissocié, il a tout autant prêché pour ses oignons. Mr. Green

Bouddha a rejeté l'opposition et l'appartenance car il a rejeté les concepts. Il parle de vacuité ( c'est à dire ni le rien, ni le non rien, ni le dualisme, ni le non dualisme ). C'est inabordable par la logique, la pensée, la représentation. Cela ce vit à travers le présent.

Contrairement à tous les êtres vivants non réalisés qui vivent dans le concepts, l'appartenance, l'attachement et le dualisme.
Mais si on ne voit que dans les concepts il est certain que nous pensons qu'il s'oppose. Car si il n'est pas ceci alors il s'oppose forcement à cela.
Hors ca démarche n'est vraiment pas dans ce sens.


Dernière édition par dims le Jeu 20 Mar 2014, 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 16:32

Arnaud Dumouch a écrit:
dims a écrit:


Je pense que la vérité existe : c'est tout simplement le réel.

C'est notre façon d'approcher la vérité qui peut être différente car untel insiste sur tel aspect du réel, et tel autre sur un autre aspect.

Toutes les perceptions sont relatives à chacun. Nous percevons ce monde de par nos sens et de part notre intellect qui lui est construit sur une biologie et sur un cheminement différents des autres. Nos sens et nos intellects ne sont pas identiques d'un être à l'autre.

Il n y a pas la base d'un monde brut immuable ou viendrait s'ajouter nos couleurs personnel. Tous ce qui est perçu est perçu d'une façon propre à chacun. Dans la majeur parti des cas la différence est très infime mais parfois certain vive leurs réalité de façon totalement différente.

Prenons l'exemple d'une pierre et donc toutes les caractéristiques qui font la pierre. Pour que cette pierre est une valeur propre et réel il faudrait qu'une seule de ses caractéristiques soit immuable et identique pour tous.
Mais nous constaterons que sa couleur, sa forme, son poids, sa taille, sa solidité sera perçu de façon différente. Donc si aucune de ses caractéristiques ne reste la pierre n'a aucune base réel. Elle n'est que la formation de l'esprit.  

C'est la distinction classique entre vérité ontologique (qui est le réel et qui est UNE) et vérité (formelle) = notre perception. [/quote]

Sauf que la vérité ontologique n'a pas d’existence ! C'est toutes ces vérités formelles qui donnent la croyance en cette existence.
Si l'on croit que la pierre à une vérité beaucoup plus complexe que ce que l'on pense percevoir. C'est nos concepts qui nous font penser cela et non une vérité immuable et toute puissante qui s'appelle vérité ontologique qui est venu s'imposer pour nous apprendre cela. C'est nos concepts, nos vérités formelles ( relatives ) qui créent la croyance en une vérité ontologique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 16:59

Le réel (la vérité ontologique = de l'être) , n'a pas d'existence ?

V'là aut' chose !! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 19:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Le réel (la vérité ontologique = de l'être) , n'a pas d'existence ?

V'là aut' chose !! Very Happy

La réalité observable n'est pas une illusion dans la quasi-totalité des branches de l'hindouisme et du bouddhisme ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Le réel (la vérité ontologique = de l'être) , n'a pas d'existence ?

V'là aut' chose !! Very Happy

La définition du réel au sens ou vous l'entendez est un concept créer par d'autres concepts ! Rentrer dans la complexité de l’être, veut dire renter en contemplation ( être dans ce qui EST ) .
Et plus on regarde précisément et plus il n y a rien pas d'entité ! Les choses existent par l'interdépendance de plusieurs phénomènes, c'est pour ces raisons que si nous n'en faisons pas l'analyse par la méditation ( être présent dans l'abandon ) et que nous continuons à saisir en concept qu'elles finissent par paraître infiniment complexes. Car saisir par des concepts c'est créer des millions d'entités, c'est créer des millions d'idées fausses et ce n'est pas être en adéquation avec ce qui EST véritablement. C'est figer le monde des phénomènes alors qu'il y a impermanence à chaque instant, de ce fait il est impossible qu'une chose soi défini et limité, il impossible qu'il existe une vérité ontologique.


Dernière édition par dims le Jeu 20 Mar 2014, 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:22

La Foi n'est pas la croyance.

La croyance, c'est une opinion, c'est croire de façon parfois infondée mais pas toujours, en une chose ou une autre. Croire en Dieu ou être athée, c'est souvent de la croyance, rien qu'une pensée qui va dans un sens ou un autre, pensée qui peut d'ailleurs changer complètement, au gré du vent ou au gré des influences....

La Foi, ce n'est pas une opinion, c'est une intuition profonde, objective et justifiée, une connaissance de l'âme, qui se trouve dans l'inconscient, et que l'on peut parfois faire émerger à la conscience. Le degré d'émergence dans la conscience définit alors que l'on ait beaucoup de Foi ou non...
Par exemple, certains ont la Foi dès l'enfance qu'ils peuvent être champion, qu'ils vont l'être, et ils le deviennent, dans n'importe quel domaine. (sinon, c'était de la croyance).

 :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:26

dims a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le réel (la vérité ontologique = de l'être) , n'a pas d'existence ?

V'là aut' chose !! Very Happy

La définition du réel au sens ou vous l'entendez est un concept créer par d'autres concepts ! Rentrer dans la complexité de l’être, veut dire renter en contemplation ( être dans ce qui EST ) .
Et plus on regarde précisément et plus il n y a rien pas d'entité ! Les choses existent par l'interdépendance de plusieurs phénomènes, c'est pour ces raisons que si nous n'en faisons pas l'analyse par la méditation ( être présent dans l'abandon ) et que nous continuons à saisir en concept qu'elles finissent par paraître infiniment complexes. Car saisir par des concepts c'est créer des millions d'entités, c'est créer des millions d'idées fausses et ce n'est pas être en adéquation avec ce qui EST véritablement. C'est figer le monde des phénomènes alors qu'il y a impermanence à chaque instant, de ce fait il est impossible qu'une chose soi défini et limité, il impossible qu'il existe une vérité ontologique.

Le réel, cher Dims, n'a pas besoin d'une définition pour exister. Il existait bien avant nous !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16716
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:45

Berger a écrit:
La Foi n'est pas la croyance.

La croyance, c'est une opinion, c'est croire de façon parfois infondée mais pas toujours, en une chose ou une autre. Croire en Dieu ou être athée, c'est souvent de la croyance, rien qu'une pensée qui va dans un sens ou un autre, pensée qui peut d'ailleurs changer complètement, au gré du vent ou au gré des influences....

La Foi, ce n'est pas une opinion, c'est une intuition profonde, objective et justifiée, une connaissance de l'âme, qui se trouve dans l'inconscient, et que l'on peut parfois faire émerger à la conscience. Le degré d'émergence dans la conscience définit alors que l'on ait beaucoup de Foi ou non...
Par exemple, certains ont la Foi dès l'enfance qu'ils peuvent être champion, qu'ils vont l'être, et ils le deviennent, dans n'importe quel domaine. (sinon, c'était de la croyance).

 :sage:

La FOI est un don de Dieu.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:49

Arnaud Dumouch a écrit:
dims a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le réel (la vérité ontologique = de l'être) , n'a pas d'existence ?

V'là aut' chose !! Very Happy

La définition du réel au sens ou vous l'entendez est un concept créer par d'autres concepts ! Rentrer dans la complexité de l’être, veut dire renter en contemplation ( être dans ce qui EST ) .
Et plus on regarde précisément et plus il n y a rien pas d'entité ! Les choses existent par l'interdépendance de plusieurs phénomènes, c'est pour ces raisons que si nous n'en faisons pas l'analyse par la méditation ( être présent dans l'abandon ) et que nous continuons à saisir en concept qu'elles finissent par paraître infiniment complexes. Car saisir par des concepts c'est créer des millions d'entités, c'est créer des millions d'idées fausses et ce n'est pas être en adéquation avec ce qui EST véritablement. C'est figer le monde des phénomènes alors qu'il y a impermanence à chaque instant, de ce fait il est impossible qu'une chose soi défini et limité, il impossible qu'il existe une vérité ontologique.

Le réel, cher Dims, n'a pas besoin d'une définition pour exister. Il existait bien avant nous !

C'est pour cela que nous ne l'appelons ni réel, ni non réel ! Il n'a ni de début, ni de fin ! :chapeau: 
Identifier ou conceptualiser le réel comme vous le faite en théologie chrétienne n'est pas "le réel" c'est ce que je vous explique.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:52

Donc vous êtes bouddhiste, vous avez donc foi et croyance en ses enseignements.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 20:52

Espérance a écrit:
Berger a écrit:
La Foi n'est pas la croyance.

La croyance, c'est une opinion, c'est croire de façon parfois infondée mais pas toujours, en une chose ou une autre. Croire en Dieu ou être athée, c'est souvent de la croyance, rien qu'une pensée qui va dans un sens ou un autre, pensée qui peut d'ailleurs changer complètement, au gré du vent ou au gré des influences....

La Foi, ce n'est pas une opinion, c'est une intuition profonde, objective et justifiée, une connaissance de l'âme, qui se trouve dans l'inconscient, et que l'on peut parfois faire émerger à la conscience. Le degré d'émergence dans la conscience définit alors que l'on ait beaucoup de Foi ou non...
Par exemple, certains ont la Foi dès l'enfance qu'ils peuvent être champion, qu'ils vont l'être, et ils le deviennent, dans n'importe quel domaine. (sinon, c'était de la croyance).

 :sage:

La FOI est un don de Dieu.

L'aspiration profonde est celle du bonheur ! Quand il est recherché de la bonne façon c'est cela le don de Dieu.
On peut avoir FOI en des choses malsaines et chercher le bonheur de la mauvaise façon ...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 21:04

ysov a écrit:
Donc vous êtes bouddhiste, vous avez donc foi et croyance en ses enseignements.

Non le bouddhisme est une voie solitaire, l'enseignement du bouddha est un contre enseignement de l'enseignement. Il dit je vous demande de ne pas me croire mais dans faire vous même l'expérience. Il n'y a pas l'idolâtrie du bouddha car nous sommes bouddha.
Le salut qui est nirvana n'est pas de croire ou d'avoir foi, la croyance comme la foi sont des attachements. Ce sont des entraves à la liberté de l'esprit à sa réalisation.

Il faut arrêter de chercher, arrêter de croire en des enseignements, laisser ses désirs, ses envies pour enfin trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16716
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 21:06

Je pense que tout le monde cherche le bonheur d'une manière ou d'une autre, mais la FOI en Dieu, ce n'est pas la même chose. Avoir foi, c'est avoir confiance. Croire en Dieu, c'est lui donner notre confiance. Cela ne tient pas de la simple hypothèse.
C'est répondre à un appel qui vient de l'intérieur et qui dit que l'avenir est à construire et n'est pas écrit d'avance.
Dieu n'exclut personne de cet appel. Mais chacun reste libre de sa décision.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 21:08

dims a écrit:
ysov a écrit:
Donc vous êtes bouddhiste, vous avez donc foi et croyance en ses enseignements.

Non le bouddhisme est une voie solitaire, l'enseignement du bouddha est un contre enseignement de l'enseignement. Il dit je vous demande de ne pas me croire mais dans faire vous même l'expérience. Il n'y a pas l'idolâtrie du bouddha car nous sommes bouddha.
Le salut qui est nirvana n'est pas de croire ou d'avoir foi, la croyance comme la foi sont des attachements. Ce sont des entraves à la liberté de l'esprit à sa réalisation.

Il faut arrêter de chercher, arrêter de croire en des enseignements, laisser ses désirs, ses envies pour enfin trouver.

Je parle de vous, vous avez foi à ses ''contre enseignements'' ou enseignement de ses contre enseignements si vous voulez. siffler

Vous ne pouvez prétendre être dépourvu de foi et de croyance comme personne d'autre, seul les légumes en sont dépourvu. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 21:50

ysov a écrit:
dims a écrit:
ysov a écrit:
Donc vous êtes bouddhiste, vous avez donc foi et croyance en ses enseignements.

Non le bouddhisme est une voie solitaire, l'enseignement du bouddha est un contre enseignement de l'enseignement. Il dit je vous demande de ne pas me croire mais dans faire vous même l'expérience. Il n'y a pas l'idolâtrie du bouddha car nous sommes bouddha.
Le salut qui est nirvana n'est pas de croire ou d'avoir foi, la croyance comme la foi sont des attachements. Ce sont des entraves à la liberté de l'esprit à sa réalisation.

Il faut arrêter de chercher, arrêter de croire en des enseignements, laisser ses désirs, ses envies pour enfin trouver.

Je parle de vous, vous avez foi à ses ''contre enseignements'' ou enseignement de ses contre enseignements si vous voulez. siffler

Vous ne pouvez prétendre être dépourvu de foi et de croyance comme personne d'autre, seul les légumes en sont dépourvu. Wink 

Vous avez 2 phases pour un bouddhiste la première c'est étant dans l'ignorance vous conceptualisez et vous avez effectivement la croyance en cette non enseignement ( c'est l'effort ).
Mais ensuite vous avez le renoncement et l'abandon ( c'est le non effort ). Et la seul la méditation peut vous montrer ce qui EST, la nature profonde de la vie. C'est en chassant justement vos pensées, votre foi en des croyances, vos désirs et laisser l'esprit présent que l'on voit la vrai nature des choses ( c'est cela la méditation).
Au début cela modifie vos pensées et ensuite cela constitue une intelligence intuitive.
Croyez moi la méditation n'est certainement pas un état de légume mais un état ou la vie est pleinement et infiniment ressenti c'est inexplicable !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 22:02

D'ailleurs vous pouvez méditer tout en étant chrétien l'important est de cultiver le bonheur ! Un véritable bouddhiste ne se penses pas bouddhiste.
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 22:11

Espérance a écrit:
Je pense que tout le monde cherche le bonheur d'une manière ou d'une autre, mais la FOI en Dieu, ce n'est pas la même chose. Avoir foi, c'est avoir confiance. Croire en Dieu, c'est lui donner notre confiance. Cela ne tient pas de la simple hypothèse.
C'est répondre à un appel qui vient de l'intérieur et qui dit que l'avenir est à construire et n'est pas écrit d'avance.
Dieu n'exclut personne de cet appel. Mais chacun reste libre de sa décision.

Sauf que la religion chrétienne et l'existence d'un Dieu voulant un culte et une relation avec les Hommes n'est pas évidente; même les théologiens catholiques le pensent.
Donc de ne pas croire de façon arbitraire et hasardeuse est un refus de l'appel de Dieu ?  
Puisque pour les théologiens, la religion chrétienne est juste un peu plus "crédible" que les autres; ce qui est fort subjectif et pas assez fort pour que quelqu'un d’honnête ne puisse pas se tromper.

La pure foi en terme de conviction humaine ne peut pas être non plus une preuve de véracité; pouvez-vous affirmer que les chrétiens ont plus de conviction que les musulmans ou les juifs ? (Dans le contexte où les trois sont croyants pratiquants; je ne demande pas de comparer le taux de pratique)
Ne serait aussi que car être convaincu de quelque chose n'est pas une preuve; on ne reçoit pas d'informations en étant convaincu.

Si l'Appel de Dieu vient de la Foi au sens théologique et surnaturel du terme; alors c'est un don de dieu qui ne dépend que de lui; on ne peut pas être responsable de ne pas recevoir ce qui ne dépend de pas de nos œuvres et est un donc un pur choix arbitraire d'une entité surnaturelle.

Vous pourriez dire que l'on reçoit la Foi si on est de bonne volonté et que l'on cherche (qui cherche trouve) mais pouvez-vous affirmer que ceux qui reçoivent la Foi au Dieu catholique  ont plus de bonne volonté et ont mieux cherché que ceux qui ont une foi erroné voir pas du tout de foi ? (et mourront ainsi puisqu'on peut mourir à tout moment, d'ailleurs selon vous, si je m'éffondrais mort à l'instant où je finissais ce message, il m'arriverait quoi ?)

Donc le fait d'être dans la "Vérité entière" est prédestiné ? (puisque inaccessible à l'Homme par sa raison ou ses œuvres.)

Après restent le fait que l’Église ne condamne plus tous ceux qui ne la connaissent pas; mais est-ce que cela implique à quelqu'un vivant en ayant connaissance de l’Église et la possibilité matérielle de la rejoindre ? ou de ceux qui ont été baptisés ? ceux qui restent dans leur religion en ayant connaissance de l'Eglise.
Vu que le Pape François a été frappé sur les doigts par la Curie car il à eu des propos allant dans le sens qu'un non-croyant non-ignorant pourrait être jugé selon sa morale naturelle; cela semble dire que non; cela ne s'applique que pour les païens ne pouvant pas rejoindre l’Église par faute de connaissance.



dims : En quoi la méditation peut-elle permettre de se rapprocher de la pensée ? cela me semble surtout une manière d'apprendre à ne plus réfléchir. (du moins dans son utilisation new-age à laquelle que vous semblez adhérez)
Revenir en haut Aller en bas
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 22:38

Espérance a écrit :

"La FOI est un don de Dieu. (...)
Je pense que tout le monde cherche le bonheur d'une manière ou d'une autre, mais la FOI en Dieu, ce n'est pas la même chose. Avoir foi, c'est avoir confiance. Croire en Dieu, c'est lui donner notre confiance. Cela ne tient pas de la simple hypothèse.
C'est répondre à un appel qui vient de l'intérieur et qui dit que l'avenir est à construire et n'est pas écrit d'avance.
Dieu n'exclut personne de cet appel. Mais chacun reste libre de sa décision."


==> entièrement d'accord avec ça, merci.  sunny 

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Jeu 20 Mar 2014, 23:39

Zarus a écrit:
Espérance a écrit:
Je pense que tout le monde cherche le bonheur d'une manière ou d'une autre, mais la FOI en Dieu, ce n'est pas la même chose. Avoir foi, c'est avoir confiance. Croire en Dieu, c'est lui donner notre confiance. Cela ne tient pas de la simple hypothèse.
C'est répondre à un appel qui vient de l'intérieur et qui dit que l'avenir est à construire et n'est pas écrit d'avance.
Dieu n'exclut personne de cet appel. Mais chacun reste libre de sa décision.

Sauf que la religion chrétienne et l'existence d'un Dieu voulant un culte et une relation avec les Hommes n'est pas évidente; même les théologiens catholiques le pensent.
Donc de ne pas croire de façon arbitraire et hasardeuse est un refus de l'appel de Dieu ?  
Puisque pour les théologiens, la religion chrétienne est juste un peu plus "crédible" que les autres; ce qui est fort subjectif et pas assez fort pour que quelqu'un d’honnête ne puisse pas se tromper.

La pure foi en terme de conviction humaine ne peut pas être non plus une preuve de véracité; pouvez-vous affirmer que les chrétiens ont plus de conviction que les musulmans ou les juifs ? (Dans le contexte où les trois sont croyants pratiquants; je ne demande pas de comparer le taux de pratique)
Ne serait aussi que car être convaincu de quelque chose n'est pas une preuve; on ne reçoit pas d'informations en étant convaincu.

Si l'Appel de Dieu vient de la Foi au sens théologique et surnaturel du terme; alors c'est un don de dieu qui ne dépend que de lui; on ne peut pas être responsable de ne pas recevoir ce qui ne dépend de pas de nos œuvres et est un donc un pur choix arbitraire d'une entité surnaturelle.

Vous pourriez dire que l'on reçoit la Foi si on est de bonne volonté et que l'on cherche (qui cherche trouve) mais pouvez-vous affirmer que ceux qui reçoivent la Foi au Dieu catholique  ont plus de bonne volonté et ont mieux cherché que ceux qui ont une foi erroné voir pas du tout de foi ? (et mourront ainsi puisqu'on peut mourir à tout moment, d'ailleurs selon vous, si je m'éffondrais mort à l'instant où je finissais ce message, il m'arriverait quoi ?)

Donc le fait d'être dans la "Vérité entière" est prédestiné ? (puisque inaccessible à l'Homme par sa raison ou ses œuvres.)

Après restent le fait que l’Église ne condamne plus tous ceux qui ne la connaissent pas; mais est-ce que cela implique à quelqu'un vivant en ayant connaissance de l’Église et la possibilité matérielle de la rejoindre ? ou de ceux qui ont été baptisés ? ceux qui restent dans leur religion en ayant connaissance de l'Eglise.
Vu que le Pape François a été frappé sur les doigts par la Curie car il à eu des propos allant dans le sens qu'un non-croyant non-ignorant pourrait être jugé selon sa morale naturelle; cela semble dire que non; cela ne s'applique que pour les païens ne pouvant pas rejoindre l’Église par faute de connaissance.



dims : En quoi la méditation peut-elle permettre de se rapprocher de la pensée ? cela me semble surtout une manière d'apprendre à ne plus réfléchir. (du moins dans son utilisation new-age à laquelle que vous semblez adhérez)

La méditation fait jouer l'intuition, l'intuition modifie la pensée au début mais par la suite elle disparaîtra complètement ( c'est le nirvana ) car elle ne reste qu'un concept une entrave, une illusion. La méditation est le contact direct à la nature profonde des choses qui est la vacuité.
Au début vous êtes dans une réflexion une conceptualisation de l'expérience que vous vivez, c'est obligatoire on ne passe pas de l'ignorance à l’éveil en un instant.
Mais au fur et à mesure vous vous détachez du concept jusqu'a demeurer de façon permanente dans cette vacuité. ( Vacuité qui est appelé conscience sans support et bien d'autres noms, même si aucun nom ne peux la qualifier )

Pour vous la réflexion est salvatrice et gage d'un mental structuré et équilibré. Mais la réflexion n'est que relative, il n y a pas une idée, une valeur, un fondement qui ne changent pas à caque instant. Rien n'a de vérité intrinsèque et donc aucune idée, aucune philosophie n'est la recette du bonheur.
Si rien ne dur le bonheur construit deviendra souffrance. La vacuité est la nature ultime, elle est nirvana. Cette vacuité est insondable, impossible à représenter, impossible à expliquer.
Voila pourquoi les idées, les pensées, les réflexions sont inutiles, juste l'expérience direct est nécessaire.

Le new-age est très différent. Je vous invite à méditer et vous verrez !
Dans un dogme la foi est nécessaire. La foi elle existe de façon interdépendante avec le doute.
La méditation est une science et si vous avez l'esprit pragmatique elle apporte des certitudes et donc ne laisse pas de place à la foi. Méditer c'est ne faire q'UN avec la nature ultime. Ne pas méditer c'est comme être sur pilote automatique, vous vivez votre vie dans vos pensées sans être conscient de chaque instant.
Etre conscient, avoir son esprit présent à chaque instant c'est être.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 02:21

Bonsoir Dim,

Notre niveau de perception dépend de notre niveau de conscience. Dans ta parabole, pour connaitre entièrement l'éléphant il faut avoir touché toutes les parties de son corps. Toi tu raisonnes (les bouddhistes?) de manière inverse, pour connaitre l'éléphant tu te replis sur toi et tu ne touches rien.

Ce n'est pas de cette manière qu'on accède au réel. On ne peut accéder au réel qu'en amplifiant notre conscience; et on ne peut amplifier notre conscience qu'en expérimentant tous les aspects du réel. Il n'y a pas autant de réels qu'il y a de consciences, mais il y a des consciences plus ou moins grandes qui accèdent à un réel plus ou moins grand. Certains connaissent l'éléphant seulement par la trompe, d'autres par la trompe et la queue, d'autres par la trompe, la queue et l'oreille etc...

Dim, encore une fois, méfies-toi, tu es tombé dans le piège bouddhiste classique. Si tu ne pars pas du principe que l'absolu existe (Dieu), tu tombes dans le néant!

N'oublie pas que le Bouddha ne demande pas de le croire sur parole, mais seulement de croire après avoir expérimenté. Attention, ne te trompe pas, la signification d'expérimenter n'est pas de méditer, mais de vivre la vie. Tout le monde fait cette erreur dans l'interprétation du bouddhisme. Même ceux qui se proclament maîtres bouddhistes induisent en erreur...

Je sens que c'est reparti pour un tour...  Smile 

Tania
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 22:20

Tania a écrit:
Bonsoir Dim,

Notre niveau de perception dépend de notre niveau de conscience. Dans ta parabole, pour connaitre entièrement l'éléphant il faut avoir touché toutes les parties de son corps. Toi tu raisonnes (les bouddhistes?) de manière inverse, pour connaitre l'éléphant tu te replis sur toi et tu ne touches rien.

Ce n'est pas de cette manière qu'on accède au réel. On ne peut accéder au réel qu'en amplifiant notre conscience; et on ne peut amplifier notre conscience qu'en expérimentant tous les aspects du réel. Il n'y a pas autant de réels qu'il y a de consciences, mais il y a des consciences plus ou moins grandes qui accèdent à un réel plus ou moins grand. Certains connaissent l'éléphant seulement par la trompe, d'autres par la trompe et la queue, d'autres par la trompe, la queue et l'oreille etc...

Dim, encore une fois, méfies-toi, tu es tombé dans le piège bouddhiste classique. Si tu ne pars pas du principe que l'absolu existe (Dieu), tu tombes dans le néant!

N'oublie pas que le Bouddha ne demande pas de le croire sur parole, mais seulement de croire après avoir expérimenté. Attention, ne te trompe pas, la signification d'expérimenter n'est pas de méditer, mais de vivre la vie. Tout le monde fait cette erreur dans l'interprétation du bouddhisme. Même ceux qui se proclament maîtres bouddhistes induisent en erreur...

Je sens que c'est reparti pour un tour...  Smile 

Tania

Il n y a pas de replis sur soi même ou sur ses concepts car il n y a pas de croyance au soi. Au contraire il s'agit de ne plus saisir de concept.
Si vous pensez que la conscience grandit par l'addition de plusieurs concepts c'est une erreur car 2 concepts créent un nouveau concept et cela se répète de manière infini. Car infini est la vacuité qui caractérise la valeur de ces concepts.
La croyance aux concepts veut dire que l'on défini un état, une perception, une entité, une idée comme ayant une valeur intrinsèque immuable et défini.
Alors que les choses sont vides de soi propre c'est pour ces raisons que toutes les choses sont impermanentes car elles sont dépourvus de valeur propre.

Il y a interdépendance entre les phénomènes, l'interaction des phénomènes vient créer l'illusion d'une entité. Croire en cette entité c'est figer ce monde phénoménal alors qu'en vérité il change d'instant en instant et donc l'entité qu'il créait aussi.
Quand la conscience est totalement libéré de l'attachement et dans la vacuité absolue alors c'est le nirvana, quand le corps meurt la conscience individuel disparaît aussi c'est le paranirvana. C'est une sorte de conscience infini sans support, un peu comme la lumière qui ne se pose plus sur rien et qui ne peut donc plus se refléter. On ne peut donc plus la nommer, la désigner, la situer, la représenter, la situer dans le temps et pourtant elle est.

Le piège bouddhiste classique ?  Regarde bien les messages que j'ai posté ou je dis que bouddha ne demande pas de croire ces paroles mais de l'expérimenter par soi même.
Ce don je parles n'ai que le fruit de la pratique de la méditation, je n'ai pas de maître ou de gourou.

Méditer est un mode de vie ! Méditer ce n'est pas seulement s’asseoir dans la contemplation. La contemplation se fait dans toutes les conditions, toutes les situations. Par cette expérience direct de ce qui EST, nous changeons notre mode de vie pour être en adéquation avec ce qui EST. C'est à dire éviter toutes les choses qui nourrissent l'illusion d'un ego, toutes les choses qui nourrissent nos désirs nos envies et qui nous maintiennent dans l'ignorance.
L'ignorance qui conduit à un bonheur impermanent qui conduit inévitablement à la souffrance.


Dernière édition par dims le Ven 21 Mar 2014, 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 22:26

La méditation est importante. Mais vous rendez-vous compte que vous recherchez une plénitude étant donc insensible à toutes notions négatives reliées à notre réalité ici-bas du dualisme? Vous prôner du vent, car le paradis sur terre n'existe pas. Ne confondez pas surtout avec la quête de la sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 22:42

ysov a écrit:
La méditation est importante. Mais vous rendez-vous compte que vous recherchez une plénitude étant donc insensible à toutes notions négatives reliées à notre réalité ici-bas du dualisme? Vous prôner du vent, car le paradis sur terre n'existe pas. Ne confondez pas surtout avec la quête de la sagesse.

Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même. Car le bonheur des uns ne va pas sans le bonheur des autres de part l'interdépendance des phénomènes.
Le dualisme n'est pas une réalité. Le croire c'est effectivement entretenir des notions négatives comme positives, les deux notions sont de nature impermanente.

"Inutile de dire : il est là ou il est ici, en fait le Royaume de Dieu est au milieu de vous."
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 22:45

dims a écrit:
Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même.

Cela ne peut être que la vision béatifique. Mais certains la refuseront. Et dans leur cas, ce sera les souffrances éternelles.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 22:48

dims a écrit:
ysov a écrit:
La méditation est importante. Mais vous rendez-vous compte que vous recherchez une plénitude étant donc insensible à toutes notions négatives reliées à notre réalité ici-bas du dualisme? Vous prôner du vent, car le paradis sur terre n'existe pas. Ne confondez pas surtout avec la quête de la sagesse.

Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même. Car le bonheur des uns ne va pas sans le bonheur des autres de part l'interdépendance des phénomènes.
Le dualisme n'est pas une réalité. Le croire c'est effectivement entretenir des notions négatives comme positives, les deux sont de nature impermanente.

"Inutile de dire : il est là ou il est ici, en fait le Royaume de Dieu est au milieu de vous."

Voilà, vous confirmez ce que je dis. Si la dualité existait pas, vous ne seriez même pas ici entrain de dire cela, mais vous y êtes car si vous êtes en mesure de conscientiser la réalité du bien et du mal c'est que la dualité est bel et bien une réalité et non une
création de nous même.

Il est réaliste de rechercher la sagesse et la méditation est le moyen le plus excellent, ça sur ce point je suis totalement en accord avec vous, mais pour le reste, c'est irréaliste car une négation est poussée via ce bouddhisme que vous prônez, d'une facette de la réalité. Nous ne pouvons pas nous DÉMATÉRIALISER avant l'heure, car notre étape est MATÉRIELLE avec tout ce qui vient avec!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 22:59

Simon1976 a écrit:
dims a écrit:
Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même.

Cela ne peut être que la vision béatifique. Mais certains la refuseront. Et dans leur cas, ce sera les souffrances éternelles.


Ceux qui refusent, refusent à cause de leur ignorance et se réincarneront jusqu'a ce que le nirvana soi atteint. Personne ne peut refuser la nature profonde de ce qu'il est, c'est comme s’anéantir avec la relation et la connaissance parfaite du bonheur c'est donc impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:12

Donc Il faut juste reconnaitre son ignorance et accepter la repentance au bon moment et hop on atteint le Nirvana ?

C'est un peu simple.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:14

salut 
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:19

ysov a écrit:
dims a écrit:
ysov a écrit:
La méditation est importante. Mais vous rendez-vous compte que vous recherchez une plénitude étant donc insensible à toutes notions négatives reliées à notre réalité ici-bas du dualisme? Vous prôner du vent, car le paradis sur terre n'existe pas. Ne confondez pas surtout avec la quête de la sagesse.

Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même. Car le bonheur des uns ne va pas sans le bonheur des autres de part l'interdépendance des phénomènes.
Le dualisme n'est pas une réalité. Le croire c'est effectivement entretenir des notions négatives comme positives, les deux sont de nature impermanente.

"Inutile de dire : il est là ou il est ici, en fait le Royaume de Dieu est au milieu de vous."

Voilà, vous confirmez ce que je dis. Si la dualité existait pas, vous ne seriez même pas ici entrain de dire cela, mais vous y êtes car si vous êtes en mesure de conscientiser la réalité du bien et du mal c'est que la dualité est bel et bien une réalité et non une
création de nous même.

Il est réaliste de rechercher la sagesse et la méditation est le moyen le plus excellent, ça sur ce point je suis totalement en accord avec vous, mais pour le reste, c'est irréaliste car une négation est poussée via ce bouddhisme que vous prônez, d'une facette de la réalité. Nous ne pouvons pas nous DÉMATÉRIALISER avant l'heure, car notre étape est MATÉRIELLE avec tout ce qui vient avec!


C'est précisément pour cela que je parle de vérité relative. Dans le bouddhisme on parle de la vérité relative et de la vérité ultime.
La vérité relative sert à dire un chat est un chat, un chien est un chien mais cela ne démontre en rien que le chat et le chien sont réel et disposent d'un soi intrinsèque. Quand je parle ou je dialogue je conceptualise des idées, quand je conceptualise je ne suis pas en harmonie avec la nature de l'existence. Mais comment communiquer le message sans conceptualiser ? D'autant plus que le message que je veux expliquer est inexplicable et non conceptuel. j'essaye seulement de donner l'envi de pratiquer, je veux seulement montrer le début du chemin ensuite il faut pratiquer de soi même pour en faire l'expérience. Je ne pourrais pas vous décrire ce que c'est, seul l'expérience à la première personne le permet !

Notre étape matérielle que vous nommez ainsi est l'étape de la conscience conceptuelle, quand il y a renoncement à l'attachement des concepts alors il y a l'expérience complète et définitive de la vacuité. La vacuité est la nature de tous, donc des concepts. Quand vous cessez d'avoir une conscience conceptuelle, vous cessez l'étape que vous jugez matériel. Vous êtes dans la vacuité absolue ceci est la vérité ultime. Dans cette vérité ultime il n y a plus de chat ou de chien.


Dernière édition par dims le Ven 21 Mar 2014, 23:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:24

ysov a écrit:
salut 

Vous pourriez être plus explicite ?

Si vous dites cela dans le sens "bon vent vers votre nouvelle lubie" ou quelque chose du genre, il vous suffit de lire réellement ce que j'ai écrit pour me rendre que je CRITIQUE ce qu'il dit. (Je préfère prévenir que guérir puisque vous semblez déterminé à toujours insinué cela)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:29

Zarus a écrit:
Donc Il faut juste reconnaitre son ignorance et accepter la repentance au bon moment et hop on atteint le Nirvana ?

C'est un peu simple.  Wink 

Non il faut contempler de nombreuse année ! Etre présent dans ce qui EST, pour que cela nous montre comment sont véritablement les choses.
C'est à force de pratiquer que les voiles qui constituent l'ignorance se retirent un à un jusqu'à avoir une vision claire et juste.
C'est précisément quand ces voiles se retirent que vous êtes poussé à changer votre comportement et que vous comprenez la valeur de l'altruisme et de la compassion. Vous comprenez aussi la petitesse et la souffrance que crée la croyance en son petit moi.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:30

Zarus a écrit:
ysov a écrit:
salut 

Vous pourriez être plus explicite ?

Si vous dites cela dans le sens "bon vent vers votre nouvelle lubie" ou quelque chose du genre, il vous suffit de lire réellement ce que j'ai écrit pour me rendre que je CRITIQUE ce qu'il dit. (Je préfère prévenir que guérir puisque vous semblez déterminé à toujours insinué cela)

Mais non Zarus, c'est une salutation à votre message comme quoi j'y adhère. :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:36

dims a écrit:
ysov a écrit:
dims a écrit:
ysov a écrit:
La méditation est importante. Mais vous rendez-vous compte que vous recherchez une plénitude étant donc insensible à toutes notions négatives reliées à notre réalité ici-bas du dualisme? Vous prôner du vent, car le paradis sur terre n'existe pas. Ne confondez pas surtout avec la quête de la sagesse.

Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même. Car le bonheur des uns ne va pas sans le bonheur des autres de part l'interdépendance des phénomènes.
Le dualisme n'est pas une réalité. Le croire c'est effectivement entretenir des notions négatives comme positives, les deux sont de nature impermanente.

"Inutile de dire : il est là ou il est ici, en fait le Royaume de Dieu est au milieu de vous."

Voilà, vous confirmez ce que je dis. Si la dualité existait pas, vous ne seriez même pas ici entrain de dire cela, mais vous y êtes car si vous êtes en mesure de conscientiser la réalité du bien et du mal c'est que la dualité est bel et bien une réalité et non une
création de nous même.

Il est réaliste de rechercher la sagesse et la méditation est le moyen le plus excellent, ça sur ce point je suis totalement en accord avec vous, mais pour le reste, c'est irréaliste car une négation est poussée via ce bouddhisme que vous prônez, d'une facette de la réalité. Nous ne pouvons pas nous DÉMATÉRIALISER avant l'heure, car notre étape est MATÉRIELLE avec tout ce qui vient avec!


C'est précisément pour cela que je parle de vérité relative. Dans le bouddhisme on parle de la vérité relative et la vérité ultime.
La vérité relative sert à dire un chat est un chat, un chien est un chien mais cela ne démontre en rien que le chat et le chien sont réel et disposent d'un soi intrinsèque. Quand je parle ou je dialogue je conceptualise des idées, quand je conceptualise je ne suis pas en harmonie avec la nature de l'existence. Mais comment communiquer le message sans conceptualiser ? D'autant plus que le message que je veux expliquez est inexplicable non conceptuel. Je veux seulement montrer le début du chemin ensuite il faut pratiquer de soi même pour en faire l'expérience.

Notre étape matérielle que vous nommez ainsi est l'étape de la conscience conceptuelle, quand il y a renoncement à l'attachement des concepts alors il y a l'expérience complète et définitive de la vacuité. La vacuité est la nature de tous, donc des concepts. Quand vous cessez d'avoir une conscience conceptuelle, vous cessez l'étape que vous jugez matériel. Vous êtes dans L’être dans la vacuité absolue ceci est la vérité ultime. Dans cette vérité ultime il n y a plus

Mais tous ça c'est conditionnel à la croyance de la réincarnation. Mais vous déniez une fois de plus, malgré une autre formule que vous utilisez ici. Mais je le répète, le fait que vous pouvez être en mesure de votre cerveau de faire cette distinction, démontre bien la réalité de la dualité. Quand nous serons dans une autre dimension, qui en tant que chrétien est la félicité ou l'éternelle souffrance, il y aura qu'une monolité qui sera soit la souffrance sans fin ou la béatitude sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:42

dims a écrit:


Il n y a pas de replis sur soi même ou sur ses concepts car il n y a pas de croyance au soi. Au contraire il s'agit de ne plus saisir de concept.

Mais enfin, Dim, tu ne te rends même pas compte que tu nages en plein concept! Il n'y a pas plus conceptuel que la pensée bouddhiste!

dims a écrit:

Si vous pensez que la conscience grandit par l'addition de plusieurs concepts c'est une erreur car 2 concepts créent un nouveau concept et cela se répète de manière infini. Car infini est la vacuité qui caractérise la valeur de ces concepts.

Non Dim, 2 concepts créent un concept supérieur, c'est différent. C'est en empilant ce que tu appelles des concepts que ta conscience grandit et que tu te rapproches de la conscience absolue divine. Par la méditation tu n'arrives à rien d'autres que ce que tu es. Je te l'ai déjà dit, peut-être es-tu plus avancé que la moyenne, je n'en sais rien, mais ce n'est certainement pas la méditation qui apporte une majeure conscience. Tu raisonnes comme si ton âme venait tout juste de naître dans cette vie et que celle-ci était unique. Laisse ce genre de croyance aux catholiques.

Mais pourquoi crois-tu que tu penses de la manière dont tu penses si cela ne vient pas de ton niveau de perception et de ton niveau de conscience? Tu n'arriveras jamais à convaincre qui que ce soit, sauf celui qui possède le même niveau de conscience que le tien. Comprends-tu cela? Ta croyance n'en demeure pas moins une croyance, comme toutes les autres.

dims a écrit:

La croyance aux concepts veut dire que l'on défini un état, une perception, une entité, une idée comme ayant une valeur intrinsèque immuable et défini.
Alors que les choses sont vides de soi propre c'est pour ces raisons que toutes les choses sont impermanentes car elles sont dépourvus de valeur propre.

Non, la croyance aux concepts c'est ce qui permet la vie, même si les choses, comme tu dis, sont vides de soi propre. Tu imagines oú le monde en serait si tout le monde pensait comme toi?

Il n'en va pas de même pour la conscience. Cette dernière se construit graduellement de vérités immuables. Une grande conscience inclut en elle-même les consciences inférieures. Par exemple, "ne pas tuer", "ne pas voler", "ne pas faire du mal à autrui", sont des vérités immuables, ce ne sont pas des concepts impermanents.

dims a écrit:

Il y a interdépendance entre les phénomènes, l'interaction des phénomènes vient créer l'illusion d'une entité. Croire en cette entité c'est figer ce monde phénoménal alors qu'en vérité il change d'instant en instant et donc l'entité qu'il créait aussi.

Non, la Réalité divine et la Vérité absolue ne changent pas, ce qui change c'est notre niveau de conscience. Au plus celui-ci grandit et au plus nous nous rapprochons de la Réalité vraie et de la Vérité.

dims a écrit:

Quand la conscience est totalement libéré de l'attachement et dans la vacuité absolue alors c'est le nirvana, quand le corps meurt la conscience individuel disparaît aussi c'est le paranirvana. C'est une sorte de conscience infini sans support, un peu comme la lumière qui ne se pose plus sur rien et qui ne peut donc plus se refléter. On ne peut donc plus la nommer, la désigner, la situer, la représenter, la situer dans le temps et pourtant elle est.

Pour ÊTRE, pour atteindre le nirvana, il faut être pleine conscience. Il ne sert à rien de comprendre mentalement que la vacuité c'est ni le vide, ni le plein, ni le rien, ni le non rien, il faut AVOIR EXPÉRIMENTÉ LE VIDE, LE PLEIN, LE RIEN ET LE NON RIEN. Ce n'est que lorsque tu as expérimenté toutes les phases de la vie que tu ES. Peut-être es-tu dans la phase d'expérimentation du vide et du rien, ou quelque chose du genre, mais ça te regarde personnellement, ça ne peut en aucun cas être une vérité universelle absolue.

dims a écrit:

Le piège bouddhiste classique ?  Regarde bien les messages que j'ai posté ou je dis que bouddha ne demande pas de croire ces paroles mais de l'expérimenter par soi même.
Ce don je parles n'ai que le fruit de la pratique de la méditation, je n'ai pas de maître ou de gourou.

Tu n'as pas de gourou, mais tu as lu les théories bouddhistes. Si tu crois à l'expérimentation, alors expérimente ce qui correspond à ta phase de conscientisation, mais ne présente pas cela comme une vérité universelle qui peut correspondre à tous, c'est totalement faux.

dims a écrit:

Méditer est un mode de vie ! Méditer ce n'est pas seulement s’asseoir dans la contemplation. La contemplation se fait dans toutes les conditions, toutes les situations. Par cette expérience direct de ce qui EST, nous changeons notre mode de vie pour être en adéquation avec ce qui EST. C'est à dire éviter toutes les choses qui nourrissent l'illusion d'un ego, toutes les choses qui nourrissent nos désirs nos envies et qui nous maintiennent dans l'ignorance.
L'ignorance qui conduit à un bonheur impermanent qui conduit inévitablement à la souffrance.

Médite, médite, cher Dim, quand tu auras suffisamment expérimenté ton plan de conscience, tu passeras inévitablement à un autre, à moins de ne devenir plus qu'un vulgaire caillou, vide de tout.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Ven 21 Mar 2014, 23:57

dims a écrit:

C'est précisément quand ces voiles se retirent que vous êtes poussé à changer votre comportement et que vous comprenez la valeur de l'altruisme et de la compassion.  Vous comprenez aussi la petitesse et la souffrance que crée la croyance en son petit moi.

Non Dim, le processus est inverse, c'est en expérimentant la vie, l'Amour et la compassion, et en amplifiant la conscience que les voiles se retirent.

J'avoue qu'on a tendance à radicaliser les discours de manière opposée car on cherche à pointer le doigt là oú il y a une faille dans le raisonnement. En réalité tout est vrai. Au début de l'évolution de l'âme, seule l'expérimentation compte. A partir d'un certain niveau d'évolution c'est une interaction entre la volonté de se purifier (par la prière ou la méditation) et l'expérimentation de la vie qui permettent l'amplification de la conscience. A un haut niveau de conscience, la volonté seule peut suffire.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Sam 22 Mar 2014, 00:01

ysov a écrit:
dims a écrit:
ysov a écrit:
dims a écrit:


Ce qui est cherché c'est la cessation de la souffrance pour tout les êtres comme pour soi même. Car le bonheur des uns ne va pas sans le bonheur des autres de part l'interdépendance des phénomènes.
Le dualisme n'est pas une réalité. Le croire c'est effectivement entretenir des notions négatives comme positives, les deux sont de nature impermanente.

"Inutile de dire : il est là ou il est ici, en fait le Royaume de Dieu est au milieu de vous."

Voilà, vous confirmez ce que je dis. Si la dualité existait pas, vous ne seriez même pas ici entrain de dire cela, mais vous y êtes car si vous êtes en mesure de conscientiser la réalité du bien et du mal c'est que la dualité est bel et bien une réalité et non une
création de nous même.

Il est réaliste de rechercher la sagesse et la méditation est le moyen le plus excellent, ça sur ce point je suis totalement en accord avec vous, mais pour le reste, c'est irréaliste car une négation est poussée via ce bouddhisme que vous prônez, d'une facette de la réalité. Nous ne pouvons pas nous DÉMATÉRIALISER avant l'heure, car notre étape est MATÉRIELLE avec tout ce qui vient avec!


C'est précisément pour cela que je parle de vérité relative. Dans le bouddhisme on parle de la vérité relative et la vérité ultime.
La vérité relative sert à dire un chat est un chat, un chien est un chien mais cela ne démontre en rien que le chat et le chien sont réel et disposent d'un soi intrinsèque. Quand je parle ou je dialogue je conceptualise des idées, quand je conceptualise je ne suis pas en harmonie avec la nature de l'existence. Mais comment communiquer le message sans conceptualiser ? D'autant plus que le message que je veux expliquez est inexplicable non conceptuel. Je veux seulement montrer le début du chemin ensuite il faut pratiquer de soi même pour en faire l'expérience.

Notre étape matérielle que vous nommez ainsi est l'étape de la conscience conceptuelle, quand il y a renoncement à l'attachement des concepts alors il y a l'expérience complète et définitive de la vacuité. La vacuité est la nature de tous, donc des concepts. Quand vous cessez d'avoir une conscience conceptuelle, vous cessez l'étape que vous jugez matériel. Vous êtes dans L’être dans la vacuité absolue ceci est la vérité ultime. Dans cette vérité ultime il n y a plus

Mais tous ça c'est conditionnel à la croyance de la réincarnation. Mais vous déniez une fois de plus, malgré une autre formule que vous utilisez ici. Mais je le répète, le fait que vous pouvez être en mesure de votre cerveau de faire cette distinction, démontre bien la réalité de la dualité. Quand nous serons dans une autre dimension, qui en tant que chrétien est la félicité ou l'éternelle souffrance, il y aura qu'une monolité qui sera soit la souffrance sans fin ou la béatitude sans fin.

C'est le résultat de mon karma ( ou des attachements que je produis encore ) c'est pour cela que je suis ici sur cet ordi à vous faire ces raisonnements.
Il n y a que dans la paranirvana que la conscience conceptuel disparaît totalement c'est pour cela qu'un jour je ne se serais plus sur cet ordi à vous faire des raisonnements. Mais tous ceci est graduel c'est un détachement progressif.
Si le dualisme était bel et bien réel rien ne pourrais changer, toutes les entités seraient figés. C'est parce que tous changent à tous moment que tous est vide d'existence propre. Comme le dualisme existent par l'interaction du bien et du mal qui sont vident d'existence propre de la même manière le dualisme est vide de soi. Il n'existe donc pas intrinsèquement, il est un mirage, un reflet.

Les raisonnements et distinctions on seulement pour but de vous intéresser à la pratique. Je ne m'y attache pas dans ma vie personnel.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3952
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Sam 22 Mar 2014, 00:06

Tania a écrit:
dims a écrit:

C'est précisément quand ces voiles se retirent que vous êtes poussé à changer votre comportement et que vous comprenez la valeur de l'altruisme et de la compassion.  Vous comprenez aussi la petitesse et la souffrance que crée la croyance en son petit moi.

Non Dim, le processus est inverse, c'est en expérimentant la vie, l'Amour et la compassion, et en amplifiant la conscience que les voiles se retirent.



On ne peut pas aimer justement sans pratiquer la contemplation.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )   Sam 22 Mar 2014, 00:11

La capacité d'aimer favorise l'envie de la contemplation, mais cette dernière ne peut se concrétiser sans capacité d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
 
La foi et la croyance ne sont que des opinions ( parabole bouddhiste )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui sont les Mormons ?
» Qui sont les 144 000 ?
» Quels sont vos traits d'évitement?
» Débat programmé : Les littoraux sont-ils des milieux propices à l'établissement d'oecoumènes?
» Les anges: qui sont ils, à quoi servent ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: