DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 13:59

Chers amis,
Voici un sujet lié à l'eschatologie de AD, car je vous invite à parler du Ciel, mais aussi et surtout concernant une activité terrestre.

"PROBLEMATIQUE":

1) Grâce à une eschatologie rendant plus palpable le Ciel, les lecteurs ont pu voir que le Ciel c'est pas comme un monastère où il faudrait "faire ses prières" jour et nuit, une sorte de "palais impérial "où on aurait l'honneur de demeurer avec le roi mais où on s'ennuie à mourir... Non! toujours selon AD, au Ciel nous serons tellement comblés que tout désir disparait et nos joies se renouvellent inexplicablement d'instant à instant. Autrement dit , on aura l'EPANOUISSEMENT DE SOI EN PLENITUDE.

2) Mais tournons nos yeux vers notre terre. Que constatons nous à l'heure actuelle? Ceci: surtout dans les pays riches, les gens recherchent avec acharnement l'épanouissement de soi ou ce qu'on estime ainsi: nourriture saine, médecines douces, diverses disciplines (arts martiaux, méditations x, y...), parapsychologies, psychothérapies, sagesses pré-chrétiennes., philosophies x, y.... quoi encore, je ne sais?

Alors, les chrétiens , quel regard portez vous sur ce "phénomène" de l'homme moderne , (sans doute de tous les temps)? Tout ça éloigne-t-il l'homme de Dieu ou l'en rapproche?

APPROCHES:
J'en propose deux:

1) soit vous résumez une expérience personnelle vécue dans ces domaines: yoga, psychothérapie, ...et vous donnez vos sentiments et point de vue : contentement ou déception.... ensuite "conclusions" et surtout votre jugement global, si possible.

2) ou encore, vous " philosophez" en argumentant votre approbation allant jusqu'à y voir un pas en avant de l'humanité vers plus de spiritualité.; ou votre réprobation, allant jusqu'à y voir simplement des formes du matérialisme moderne , par exemple.

LIMITES:
-Pour éviter de nous perdre dans trop de savoir, vous êtes priés de ne pas trop entrer dans le détail de telle ou telle discipline.
- Je pense que les sectes ne rentrent pas dans ce débat.

EXCUSES:
je profite de cette occasion pour demander pardon à tous ceux et celles que j'ai offensés (par maladresse ou par impulsivité).

Eschatologiquement vôtre.
Medju.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 14:23

Si j'apporte ma modeste contribution, cher Medju, à ce débat, je dirai que ma vie de chrétienne m'a appris que l'"amour de soi" bien compris permet de pratiquer l'amour de l'autre ; cela implique de vivre une vie saine mais simple, surtout sans la plupart des richesses matérielles que nous offre la société de consommation, richesses inutiles (créer sans cesse de nouveaux besoins et de nouvelles tentations suscite chez l'homme une avidité, une insatisfaction, qui n'ont rien d'épanouissant).

Il est donc bon, et même nécessaire, de soigner son corps et d'ordonner sa vie dans une certaine "pauvreté", afin de parvenir à l'épanouissement que vous évoquez ; mais le véritable bonheur réside dans l'amour de l'autre selon le Christ : plus on agit pour le bien-être de ses semblables, plus on s'oublie soi-même, plus on ressent de la joie, le véritable bonheur!

Tous les problèmes fondamentaux de ce monde seraient résolus SI chaque homme avait à coeur de "servir" l'un de ses voisins, de l'aider à se nourrir, se loger, s'instruire, pratiquer sa religion... Le seul et vrai problème de ce monde réside dans l'amour! Certains diront, la compassion : cela revient au même.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 14:51

Chère Fanny,

La place de l'épanouissement de soi, la place de la mort à oi même pour l'amour des autres, tout cela rest résumé dans ce verset, je crois.


Citation :

Matthieu 6, 33 Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.

Le Royaume de Dieu, c'est Dieu et le prochain.

Sa justice, c'est l'amour de Dieu et du prochain poussés jusqu'à l'humilité (au mépris de soi disait saint augustin).

Le reste: c'est justement le bonheur, le plaisir, l'épanouissement, les beaux paysages, un corps tranfiguré et toujours jeune, les trésors de l'univers, la gloire de l'admiration de millions de frères, bref tout ce que l'homme peut désirer.

Par surcroît: Tout cela est justement donné parce qu'on nne l'a pas cherché. "Qui se perd se trouve".

C'est vraiment étonnant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 15:30

Ce verset dans saint Matthieu est admirable, on pourrait l'adopter comme devise! Very Happy

Cher Arnaud, en effet, "celui qui veut garder sa vie, la perdra,..." (de mémoire), affirme Jésus. Vous avez raison, cette inversion des valeurs entre notre monde et le Ciel, a de quoi laisser songeur...

On peut comprendre les réticences, voire les moqueries des hommes, au regard de la "folie" de Dieu. Les plus courageux se sont lancés dans cette aventure de pauvreté absolue, comme les saints et les martyrs : il y faut une grandeur d'âme...! cheers I love you D'ailleurs, ceux qui tentent l'aventure, dans les monastères ou dans le siècle, ont une force de caractère peu commune. Quant à nous, contentons-nous d'aspirer le plus possible à la sainteté, c'est le chemin qui fait le pèlerin. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 15:38

Par exemple en aimant d'abord notre conjoint, nos vieux parents, nos enfants, nos petits-enfants plus que notre confort.

C'est, pour nous, l'une des formes de l'amour du prochain voulu par Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 16:28

Code:
tournons nos yeux vers notre terre. Que constatons nous à l'heure actuelle? Ceci: surtout dans les pays riches, les gens recherchent avec acharnement l'épanouissement de soi ou ce qu'on estime ainsi: nourriture saine, médecines douces, diverses disciplines (arts martiaux, méditations x, y...), parapsychologies, psychothérapies, sagesses pré-chrétiennes., philosophies x, y.... quoi encore, je ne sais?

Je pense que cette recherche de l'épanouissement de soi est, comme vous le suggérez, Medju, un luxe de gens bien nourris. Dans les pays pauvres, beaucoup cherchent surtout à survivre ; et quand on connaît un peu l’Afrique par exemple, on se rend compte que cette situation peut apporter de grandes peines, et aussi de grandes joies.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 16 Juil 2006, 22:26

On ne peut plus vrai ; la pauvreté resserre les liens et favorise - paradoxalement - la solidarité. I love you Sainte Mère Teresa raconte ainsi qu'elle a connu une famille qui n'avait qu'un bol de riz pour vivre ; eh bien, elle fut très impressionnée quand elle se rendit compte que la mère de famille partageait I love you son pauvre bol avec une autre famille...!

La richesse, quant à elle, durcit les coeurs ; qui n'a pas été frappé par ces bidons-villes jouxtant très-exactement des immeubles d'un luxe inouï, à Sao Paulo (si je ne me trompe pas de ville!), au Brésil? Afin de ne pas être rackettés, les hommes d'affaires circulent d'un immeuble à l'autre... en hélicoptère! What a Face

Tout à fait d'accord, cher Arnaud, la vie familiale est le premier "creuset" de la charité : on y fait l'apprentissage de la grandeur de Dieu, et d'autant plus que l'on vit au quotidien avec les mêmes personnes ; dans les communautés religieuses, le même amour est exigé, et de la part de personnes qui ne se sont pas choisies! :o
Revenir en haut Aller en bas
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 11:59

lagaillette a écrit:
Code:
tournons nos yeux vers notre terre. Que constatons nous à l'heure actuelle? Ceci: surtout dans les pays riches, les gens recherchent avec acharnement l'épanouissement de soi ou ce qu'on estime ainsi: nourriture saine, médecines douces, diverses disciplines (arts martiaux, méditations x, y...), parapsychologies, psychothérapies, sagesses pré-chrétiennes., philosophies x, y.... quoi encore, je ne sais?

Je pense que cette recherche de l'épanouissement de soi est, comme vous le suggérez, Medju, un luxe de gens bien nourris. Dans les pays pauvres, beaucoup cherchent surtout à survivre ; et quand on connaît un peu l’Afrique par exemple, on se rend compte que cette situation peut apporter de grandes peines, et aussi de grandes joies.
Cher Lagaillette,

1) Non, je n'avais pas l'intention de" stigmatiser" l'Occident. Mais je pense que ce phénomène de "recherche tous azimuts de sagesses diverses" s'observe plus facilement en Occident. A y bien réfléchir, dans les pays pauvres les gens ne consacrent pas, je pense, toutes leurs énergies à chercher de quoi se nourrir . Ils ont leurs croyances, des fois, leurs religions, pour les aider à jouir d'une certaine sécurité intérieure. Ils ont donc leur façon de chercher de l'épanouissement de soi. Donc, apparemment , l'homme de toutes les époques cherche des sagesses.

2) A propos de ce phénomène de recheche de l'épanouissement de soi en Occident, je fais l'analyse suivante: Après avoir couru après la richesse matérielle et ayant "expérimenté" le vide intérieur malgré la richesse matérielle, l'Occident a commencé à chercher à s'épanouir par les sagesses plutôt que par l'accumulation des objets.
Est-ce que c'est un petit début de conversion? Je ne sais !

Medju.
Revenir en haut Aller en bas
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 12:11

Code:
Je pense que cette recherche de l'épanouissement de soi est, comme vous le suggérez, Medju, un luxe de gens bien nourris. Dans les pays pauvres, beaucoup cherchent surtout à survivre ; et quand on connaît un peu l’Afrique par exemple, on se rend compte que cette situation peut apporter de grandes peines, et aussi de grandes joies. 
cher Lagaillette,
A propos des pays pauvres, j'ai constaté qqchose comme vous, i.e. le fait que les gens dans ces pays semblent plus heureux, plus épanouis que la majorité des gens dans les pays riches où on les voit moroses, névrosés(selon mes lectures). Pourquoi?

Medju.
Revenir en haut Aller en bas
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 12:47

Chers Arnaud et Fanny,

1) si j'ai bien compris, vous vous êtes mis du point de vue strictement de la spiritualité chrétienne et que pour votre personne, vous pensez que vous n'aurez jamais besoin d'une de ces formes de bien-être: yoga, psychothérapies, par exemple. Peut-être, vous accepteriez de consommer des produits biologiques et de faire telle ou telle discipline gymnastique pour votre santé?

2) Peut-être, d'une façon globale , vous pensez que quand on est catholique, il ne faut pas par exemple, se faire soigner par une psychothérapie, faire du yoga , pratiquer le zen, apprendre telle ou telle sagesse orientale pour comprendre , pour se soigner, pour s'épanouir?

3) Pensez-vous que l'épanouissement de soi dans cette vie ici bas nous est nécesaire, à nous chrétiens, pour vivre le message évangélique (aimer Dieu et nos prochains)? Et donc, pensez-vous que, sous certaines conditions, la recherche de l'épanouissement de soi pour les chrétiens aussi , est qqchose de non seulement légitime, mais peut-ête nécessaire, à moins que vous pensez que les chrétiens n'ont pas le droit d'être névrosé, déprimé, au bout des nerfs.... ?

4) Concernant la recherche des diverses formes de sagesse que nous constatons dans nos socìétés occidentales, pensez- vous que, globalement parlant, c'est bon et que c'est un "début de conversion", peut-être pas au Christianisme mais au moins vers la présence divine dans le coeur des gens, ce qui est déjà pas mal?

Medju
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 13:09

Medju a écrit:

1) soit vous résumez une expérience personnelle vécue dans ces domaines: yoga, psychothérapie, ...et vous donnez vos sentiments et point de vue : contentement ou déception.... ensuite "conclusions" et surtout votre jugement global, si possible.
Avant mon expérience de Dieu, j'étais acupuncteur et professeur de Taïchichuan et Chikong. J'ai étudié pendant 12 ans tous les arts du Tao : médecine chinoise, phytothérapie, Yiking, Fengshui, diététique,...
Dieu m'a obligé à tout laisser tomber et à passer à autre chose.

Je trouve légitime que l'on se soucie de sa santé physique et psychique, mais cela n'a rien à voir avec le spirituel, il ne faut pas confondre. Nous savons bien que sans la santé nous ne pouvons rien faire, ni travailler, ni réfléchir correctement,...
Le tout est de ne pas passer trop de temps à ces activités relatives à la santé. Mais ce n'est pas pire que d'autres passions comme le sport, le foot, la formule un, la littérature, le cinéma, la peinture ou la musique... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 13:43

Medju a écrit:
Chers Arnaud et Fanny,

1) si j'ai bien compris, vous vous êtes mis du point de vue strictement de la spiritualité chrétienne et que pour votre personne, vous pensez que vous n'aurez jamais besoin d'une de ces formes de bien-être: yoga, psychothérapies, par exemple. Peut-être, vous accepteriez de consommer des produits biologiques et de faire telle ou telle discipline gymnastique pour votre santé?

Louis a bien répondu. Moi je suis pads contre comme je ne suis pas contre la médecine. Mais c'est un autre domaine que la vie chrétienne. C'est un support naturel et parfois efficace pour ola santé. Tout le monde aime être en bonne santé je crois.

Citation :
2) Peut-être, d'une façon globale , vous pensez que quand on est catholique, il ne faut pas par exemple, se faire soigner par une psychothérapie, faire du yoga , pratiquer le zen, apprendre telle ou telle sagesse orientale pour comprendre , pour se soigner, pour s'épanouir?

Il y a eu un long débat récent sur la "Chriistothérapie". Vous verrez: ouverture et distinction. La santé du corps n'est pas le but de la vie chrétienne, mais c'est un moyen utile à rechercher comme tout le monde.

Citation :
3) Pensez-vous que l'épanouissement de soi dans cette vie ici bas nous est nécesaire, à nous chrétiens, pour vivre le message évangélique (aimer Dieu et nos prochains)? Et donc, pensez-vous que, sous certaines conditions, la recherche de l'épanouissement de soi pour les chrétiens aussi , est qqchose de non seulement légitime, mais peut-ête nécessaire, à moins que vous pensez que les chrétiens n'ont pas le droit d'être névrosé, déprimé, au bout des nerfs.... ?

C'est utile. Mais comme une béquille. En effet, j'ai remarqué que mles personnes qui ont eu beaucoup de difficultés sont souvent plus humble et attentives aux autres. Donc, le non-épanouissement de soi est aussi une béquille que Dieu utilise pour faire grandir notre vie chrétienne.

Citation :
4) Concernant la recherche des diverses formes de sagesse que nous constatons dans nos socìétés occidentales, pensez- vous que, globalement parlant, c'est bon et que c'est un "début de conversion", peut-être pas au Christianisme mais au moins vers la présence divine dans le coeur des gens, ce qui est déjà pas mal?

Il y a souvent une bonne intention. Maois le New Age vise directement "le soi", l'autre, la religion elle-même devenant un moyen au service du seul but: "MON épanouissement". C'est donc très égoïste. Rien à voir avec le message du Christ qui dit l'inverse: "Cherchez d'abord Dieu et le prochain, l'épanouissement viendra par surcroit".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 14:47

Code:
A y bien réfléchir, dans les pays pauvres les gens ne consacrent pas, je pense, toutes leurs énergies à chercher de quoi se nourrir . Ils ont leurs croyances, des fois, leurs religions, pour les aider à jouir d'une certaine sécurité intérieure. Ils ont donc leur façon de chercher de l'épanouissement de soi. Donc, apparemment , l'homme de toutes les époques cherche des sagesses.

C’est juste ; vous remettez au point ce que j’avais avancé de façon un peu trop rapide.

Code:
2) A propos de ce phénomène de recheche de l'épanouissement de soi en Occident, je fais l'analyse suivante: Après avoir couru après la richesse matérielle et ayant "expérimenté" le vide intérieur malgré la richesse matérielle, l'Occident a commencé à chercher à s'épanouir par les sagesses plutôt que par l'accumulation des objets.
Est-ce que c'est un petit début de conversion? Je ne sais !

Espérons-le ; mais je crains que notre Occident ait du mal à échapper au piège de la « société de consommation ».

Code:
A propos des pays pauvres, j'ai constaté qqchose comme vous, i.e. le fait que les gens dans ces pays semblent plus heureux, plus épanouis que la majorité des gens dans les pays riches où on les voit moroses, névrosés(selon mes lectures). Pourquoi?

Peut-être que avoir le ventre plein quand d’autres crèvent de faim, cela laisse inconsciemment un certain sentiment de « mauvaise conscience ».

Et je connais des gens qui ne sont pas moroses ; ce sont des gens qui n'ont pas perdu le sens du partage.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 14:53

Mon professeur de Tao mettait déjà en garde à l'époque concernant les pratiques de Chikong (travail sur l'énergie du corps) et de méditation. Depuis la période communiste la plus dure en Chine, et l'interdiction des religions, ces pratiques ont été séparées de la philosophie taoiste et bouddhiste qui les acompagnaient depuis des siècles. Il en est resté des centaines de méthodes pour la santé et la longévité.

Toujours se poser la question: Meilleure santé et plus d'énergie, pourquoi faire?? Pour plus sortir la nuit, plus se divertir, plus profiter de la vie?
Là est le danger! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 18:41

Dans mon expérience la recherche de la maturité psychique n'est pas dissociable de la maturité spirituelle.

Citation :
L'Apotre Paul disait Gal 5:22
Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;

Toutes ces notions se relient à une maturité réelle du caractère, pour Grégoire Palamas l'homme se situe sur trois plans, spirituels, psychique et corporel..

On insiste bien sur la maitrise du corps, la maitrise des émotions dans le cadre d'une maitrise spirituelle...

Les Pères du Désert insistaient sur ces disciplines, dans le cadre de la théologie chrétienne le "soi", le "noûs" comme centre de la volonté et de l'intelligence a besoin de se recentrer vers Dieu.

Les pratiques physiques, du développement de soi sont bonnes, sans aucun problème, les psychothérapies aident à la solution de nos souffrances psychiques...

Et aucun des trois plans ne peut être confondu, la notion chrétienne de sainteté inclut ces trois plans...

Une personne qui souffre ne pense qu'à sa souffrance, pour pouvoir accueillir l'autre il faut déjà ne plus souffrir ou avoir passé un bon compromis avec ses douleurs...

L'eschatologie se rapporte alors à un corps ressuscité, sans tache ni problème, alors que le notre n'arrête pas de se dégrader de jour en jour...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Lun 17 Juil 2006, 19:45

Citation :
Une personne qui souffre ne pense qu'à sa souffrance, pour pouvoir accueillir l'autre il faut déjà ne plus souffrir ou avoir passé un bon compromis avec ses douleurs...

Justement.

C'est ça qui est spécifique au christianisme et qui fait que la guérison, quoique bonne, n'est pas l'axe central de la recherche.

C'est que la souffrance et même l'impossibilité de pouvoir converser avec Dieu (voir le Christ à la croix et sa parole"Pourquoi m'as tu abansonné") forment un coeur brisé, un esprit humilié.

Or ce sont là les qualités qui précèdent et fondent le salut par la charité. La souffrance est donc rédemptrice, même pour l'athée.

Ceci dit, celui qui pourrait guérir par ces méthodes et les mépriserait pour devenir " un coeur brisé, un esprit humilié, tenterait Dieu (et se construirait le coeur le plus orgueilleudx qui soit). C'est pourquoi ces méthodes sont bonnes, comme la médecine.

Mais elles sont un autre domaine que le Christianisme. Elles sont juste bonnes au plan NATUREL.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Mar 18 Juil 2006, 13:17

Code:
[quote="Louis"]Avant mon expérience de Dieu, j'étais acupuncteur et professeur de Taïchichuan et Chikong. J'ai étudié pendant 12 ans tous les arts du Tao : médecine chinoise, phytothérapie, Yiking, Fengshui, diététique,...
Dieu m'a obligé à tout laisser tomber et à passer à autre chose.

1) Pourriez- vous me dire, Cher Louis, pourquoi "Dieu m'a obligé à tout laisser tomber et à passer à autre chose". Est-ce que Dieu vous a demandé ce renoncement comme un sacrifice (spécifique pour vous) , ou p c que c'est mauvais, tout simplement?

Code:
Je trouve légitime que l'on se soucie de sa santé physique et psychique, mais cela n'a rien à voir avec le spirituel, il ne faut pas confondre. Nous savons bien que sans la santé nous ne pouvons rien faire, ni travailler, ni réfléchir correctement,...
2) Je suis d'accord avec vous, sauf pour "mais cela n'a rien à voir avec le spirituel": pourquoi séparons nous le corporel, le psychique d'avec le spirituel, puisque l'homme est constiué des trois inséparables?

Code:
Le tout est de ne pas passer trop de temps à ces activités relatives à la santé. Mais ce n'est pas pire que d'autres passions comme le sport, le foot, la formule un, la littérature, le cinéma, la peinture ou la musique... 
3) Prenons un exemple: un mari se sent névrosé, il prend tous ces moyens , psychothérapie, Taichichuan...POUR se guérir afin de rayonner de joie à son profit mais aussi pour sa famille; N c pas que c'est très spirituel?

Medju
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Mar 18 Juil 2006, 13:24

Citation :
Prenons un exemple: un mari se sent névrosé, il prend tous ces moyens , psychothérapie, Taichichuan...POUR se guérir afin de rayonner de joie à son profit mais aussi pour sa famille; N c pas que c'est très spirituel?

Certes. Si c'est fait pour la chrité.

Et si malgré ses essais de guérison, rien n'y fait et qu'il n'arrive pas à guérir, souffre, devient dépressif et meurt seul, ça l'est aussi. Car, de l'autre côté, il verra que Dieu lui a façonné un coeur brisé, un esprit humilié. Dieu l'a sauvé pour l'éternité en le faisant mourir pour la terre.

Bref, ce qui compte pour Dieu, c'est tout ce qui produit HUMILITE ET AMOUR.

Citation :
"Aime et fais ce que tu veux".
(Saint Augustin)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Mar 18 Juil 2006, 13:26

Code:
Mon professeur de Tao mettait déjà en garde à l'époque concernant les pratiques de Chikong (travail sur l'énergie du corps) et de méditation. Depuis la période communiste la plus dure en Chine, et l'interdiction des religions, ces pratiques ont été séparées de la philosophie taoiste et bouddhiste qui les acompagnaient depuis des siècles. Il en est resté des centaines de méthodes pour la santé et la longévité.
Donc, dans la mesure où on ne les dissocie pas d'avec leur philosophie d'origine , ils sont bons et peuvent nous aider à plus de spirituel, n c pas?
Code:
Toujours se poser la question: Meilleure santé et plus d'énergie, pourquoi faire?? Pour plus sortir la nuit, plus se divertir, plus profiter de la vie?
Là est le danger!

Je suis tout à fait d'accord avec vous, mais si on cherche une meilleure santé, plus d'énergie pour vivre dans la joie, pour faire du bien( c'est déjà faire du bien que de n'être pas à la chagre de la société, des autres, quand on passe en 3ème âge, n c pas?

Medju.
Revenir en haut Aller en bas
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Mar 18 Juil 2006, 13:33

christianc a écrit:
Dans mon expérience la recherche de la maturité psychique n'est pas dissociable de la maturité spirituelle.

Citation :
L'Apotre Paul disait Gal 5:22
Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;

Toutes ces notions se relient à une maturité réelle du caractère, pour Grégoire Palamas l'homme se situe sur trois plans, spirituels, psychique et corporel..

On insiste bien sur la maitrise du corps, la maitrise des émotions dans le cadre d'une maitrise spirituelle...

Les Pères du Désert insistaient sur ces disciplines, dans le cadre de la théologie chrétienne le "soi", le "noûs" comme centre de la volonté et de l'intelligence a besoin de se recentrer vers Dieu.

Les pratiques physiques, du développement de soi sont bonnes, sans aucun problème, les psychothérapies aident à la solution de nos souffrances psychiques...

Et aucun des trois plans ne peut être confondu, la notion chrétienne de sainteté inclut ces trois plans...

Une personne qui souffre ne pense qu'à sa souffrance, pour pouvoir accueillir l'autre il faut déjà ne plus souffrir ou avoir passé un bon compromis avec ses douleurs...

L'eschatologie se rapporte alors à un corps ressuscité, sans tache ni problème, alors que le notre n'arrête pas de se dégrader de jour en jour...
Cher Christianc,
Pour être honnête je pense comme vous , mais en même temps je crains de tomber dans l'égocentrisme.

Medju
Revenir en haut Aller en bas
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: ristote, philosophie pa   Mar 18 Juil 2006, 14:43

Code:
Louis a bien répondu. Moi je suis pads contre comme je ne suis pas contre la médecine. Mais c'est un autre domaine que la vie chrétienne. C'est un support naturel et parfois efficace pour ola santé. Tout le monde aime être en bonne santé je crois.
Je me demande si on a le droit de séparer notre vie chrétienne de toutes les autres réalités humaines, comme le travail, les loisirs, la recherche du bien-être, de l'épanouissement de soi...Le fait qu'au Ciel nous serons épanouis, doit nous faire penser que l'épanouissement de soi est un bien qu'il ne faut pas refuser dans cette vie.

Code:
Il y a eu un long débat récent sur la "Chriistothérapie". Vous verrez: ouverture et distinction. La santé du corps n'est pas le but de la vie chrétienne, mais c'est un moyen utile à rechercher comme tout le monde.
Est -ce que les biens relatifs: santé, éducation, épanouissement de soi ne nous conduisent pas au BIEN SUPREME: DIEU, car Il est source de tout bien ici-bas?


Code:
C'est utile. Mais comme une béquille( l'épanouissement de soi). En effet, j'ai remarqué que mles personnes qui ont eu beaucoup de difficultés sont souvent plus humble et attentives aux autres. Donc, le non-épanouissement de soi est aussi une béquille que Dieu utilise pour faire grandir notre vie chrétienne.
Ne pensez vous pas que ces gens qui ont beaucoup de difficultés seront des témoins plus convaincants de la réssurrection du Christ une fois guéris de leurs " difficultés" ? Prenons un exemple regrettable: ces prêtres pédophiles . S'ils étaient comme ça n c p pcqu'ils n'ont pas trouvé de joie de vivre, n c p pcqu'ils étaient malades dans leur psychisme, dans leur affectivité ? Ou pensons aux criminels , aux violeurs... la psychiatrie ont découvert dans leur psychisme des "difficultés" graves , non solutionnées depuis l'enfance. Quelles belles sociétés seraient les nôtres si tous les enfants sont bien aimés par leurs parents, bien éduqués...! Ne serait-il pas mieux.?En tant que catholiques, notre devoir primordial n'est-il pas de "combattre" la souffrance sous tous ses formes? Serait-il décent de dire à un malade :" Soyons dans la joie, car votre maladie vous rend humble et charitable", car nous le pensons en nous?

Code:
Il y a souvent une bonne intention. Maois le New Age vise directement "le soi", l'autre, la religion elle-même devenant un moyen au service du seul but: "MON épanouissement". C'est donc très égoïste. Rien à voir avec le message du Christ qui dit l'inverse: "Cherchez d'abord Dieu et le prochain, l'épanouissement viendra par surcroit".
Je suis TOUT A FAIT d'accord avec vous sur ce point que dès que la recherche de l'épanouissemnt de soi devienne une religion elle sera d'office une idolâtrie.
Mais pourquoi ne cherchons nous pas à intégrer cette recherche de l'épanouissement de soi dans notre vie de foi, dans notre sanctification?

Si je ne me trompe pas, saint Thomas a intégré la philosophie d'Aristote, philosophie païenne, dans sa philosophie et donc indirectement dans sa théologie? J'ai été aussi informé des choses étonnantes dans l'Eglise: un jésuite est allé vivre avec des pygmées sans jamais leur avoir parlé de Dieu car il vit qu'ils étaient déjà très proches de Deu dans leur innocence; un autre jésuite s'est fait sorcier en Afrique ; des moines catholiques sont allés vivre dans des monastères hindouistes en Inde pour apprendre à méditer; des catholiqques faisaient la méditation avec des bouddhistes....Il y a un passage dans le NT où Dieu dit à Pierre ou àPaul qu'il faut pas rejeter toutes ces choses païennes...

Mon idée c'est que toutes ces recherches de l'épanouissement de soi reflètent un vide intérieur, donc un besoin spirituel de notre monde ...si nous ne faisons que les rejeter en bloc, nous risquons de rater une belle occasion d'évangélisation.

Veuillez m'excuser de ce ton apparemment "polémique" , c'est que je tape à deux doigts et voulais gagner du temps.

Medju
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Mar 18 Juil 2006, 16:04

Medju a écrit:

1) Pourriez- vous me dire, Cher Louis, pourquoi "Dieu m'a obligé à tout laisser tomber et à passer à autre chose". Est-ce que Dieu vous a demandé ce renoncement comme un sacrifice (spécifique pour vous) , ou p c que c'est mauvais, tout simplement?
Non ce n'est pas mauvais concernant la santé. Au contraire, c'est une hygiène de vie qui permettrait d'éviter un grand nombre de petites maladies et qui réduirait du même coup le trou de la sécu. Very Happy

Pour mon expérience personnelle, je n'ai reçu aucune parole ni ordre de la part de Dieu. C'est cette vision de qui nous sommes réellement, accompagnée de souffrance et de la conscience de notre petitesse impuissante, qui a changé mon esprit. Le lendemain toute l'activité du monde me paraissait insignifiante, sans interêt.

Toutes ces pratiques de santé psycho-physiques sont très utiles dans le monde (et aussi pour équilibrer les excès des scientistes), mais ça ne concerne qu'une guérison passagère jusqu'à la maladie suivante puis la vieillesse et la mort.

Citation :
2) Je suis d'accord avec vous, sauf pour "mais cela n'a rien à voir avec le spirituel": pourquoi séparons nous le corporel, le psychique d'avec le spirituel, puisque l'homme est constiué des trois inséparables?
Dans le cadre du Taoisme, nous parlons de trois "sphères" de guérison :
- par une action sur la matière, le corps, c'est la médecine moderne
- par une action sur l'énergie (le Tchi, le souffle vital), c'est la médecine traditionnelle chinoise
- par un travail de l'esprit, par la méditation ou l'alchimie interne.

Les 3 sont utiles et peuvent-être pratiquées séparément ou simultanément, mais seule la pratique spirituelle peut amener à la guérison ultime, l'"immortalité" pour les Taoistes.

Citation :
3) Prenons un exemple: un mari se sent névrosé, il prend tous ces moyens , psychothérapie, Taichichuan...POUR se guérir afin de rayonner de joie à son profit mais aussi pour sa famille; N c pas que c'est très spirituel?
En fait tout dépend de l'intention et de la prédisposition intérieure. Tout action, si elle est faite avec humilité et compassion, est une action spirituelle.
Il existe des sectes (potentiellement) dangereuses en Inde et ailleurs qui construisent des hopitaux et des écoles (comme le Hezbollah au Liban par exemple), et aident ainsi des millions de gens.
Il existe aussi des médecins et autres thérapeutes qui ont de bons résultats, et pourtant leur principaux soucis sont leurs salaires et leur confort matériel.
Je crois que la guérison n'est pas liée à la spiritualité, sauf si c'est une grâce particulière ou un miracle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Mer 19 Juil 2006, 18:28

Cher Louis, je suis de votre avis ; un fait m'a toujours frappée : le Christ, dans Sa profonde compassion, soulageait et guérissait ceux qu'Il rencontrait sur cette Terre, mais Il ne pouvait le faire que pour ceux qui croyaient en Lui. "Va, ta foi t'a sauvé", disait-Il.

Il semble donc bien qu'une harmonie totale entre le physique, le psychique et le spirituel soit nécessaire... Les lépreux que Jésus a guéris et qui ne sont pas venus Lui rendre grâce, n'ont pas été guéris complètement : il leur manque même la part la plus importante de la Vie! Crying or Very sad Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Medju



Messages : 89
Inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Sam 22 Juil 2006, 11:27

Code:
C'est cette vision de qui nous sommes réellement, accompagnée de souffrance et de la conscience de notre petitesse impuissante, qui a changé mon esprit. Le lendemain toute l'activité du monde me paraissait insignifiante, sans interêt.
Mais, si toutes ces "activités du monde", on les fait avec une attitude ce coeur crétienne?

Code:
Toutes ces pratiques de santé psycho-physiques sont très utiles dans le monde (et aussi pour équilibrer les excès des scientistes), mais ça ne concerne qu'une guérison passagère jusqu'à la maladie suivante puis la vieillesse et la mort.
Bien sûr, la vieillesse et la mort sont incontournables. Mais tant que nous sommes encore sur terre, allons nous rester dans l'immobilité ou dans des erxercices religieux...24h/24?



Code:
Dans le cadre du Taoisme, nous parlons de trois "sphères" de guérison :
- par une action sur la matière, le corps, c'est la médecine moderne
- par une action sur l'énergie (le Tchi, le souffle vital), c'est la médecine traditionnelle chinoise
- par un travail de l'esprit, par la méditation ou l'alchimie interne.
Les 3 sont utiles et peuvent-être pratiquées séparément ou simultanément, mais seule la pratique spirituelle peut amener à la guérison ultime, l'"immortalité" pour les Taoistes.
Donc, le taoïsme est une bonne voie spirituelle susceptible d'être intégrée dans le christianisme?

Code:
En fait tout dépend de l'intention et de la prédisposition intérieure. Tout action, si elle est faite avec humilité et compassion, est une action spirituelle.

C'est-à-dire que seul le Christ est notre Seigneur. Mais toutes les sagesses de cette terre sont appelées à glorifier J.C. En les condamnant, nous ratons notre mission qui consiste à ramener tout au Christ?

Medju
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Sam 22 Juil 2006, 18:25

Un jour, à Paris, j'ai vu une femme de taille moyenne sortir d'un petit appartement avec un grand chien (c'est souvent le cas chez les Parisiens)

Quand la femme a détaché le chien, celui-ci s'est mis à courir sans s'arrêter, à toute vitesse, avec une joie évidente, jusqu'à ce que sa maîtresse siffle la fin de la récré.

Cet évênement m'a amené à me poser la question suivante : "pourquoi ?"

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?   Dim 23 Juil 2006, 17:51

Medju a écrit:
Code:
Dans le cadre du Taoisme, nous parlons de trois "sphères" de guérison :
- par une action sur la matière, le corps, c'est la médecine moderne
- par une action sur l'énergie (le Tchi, le souffle vital), c'est la médecine traditionnelle chinoise
- par un travail de l'esprit, par la méditation ou l'alchimie interne.
Les 3 sont utiles et peuvent-être pratiquées séparément ou simultanément, mais seule la pratique spirituelle peut amener à la guérison ultime, l'"immortalité" pour les Taoistes.
Donc, le taoïsme est une bonne voie spirituelle susceptible d'être intégrée dans le christianisme?
Pour la partie hygiène de vie et sagesse, oui. Pour la partie spirituelle, pure contemplation, pourquoi pas. Mais il faut mieux éviter la partie "travail sur l'énergie" et alchimie interne, sauf la médecine chinoise qui agit sur l'énergie naturelle du corps et non sur les Chakras (Tan Tien en chinois). je ne rentrerai pas dans les détails.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
 
Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Epanouissement de soi. Egocentrisme ou sainteté?
» Méditons un chemin de croix avec sa sainteté le pape Benoît XVI
» La Sainteté de l'Église.
» Humilité, humilité, chemin de sainteté...
» Est ce que la nomination de prélat de sa sainteté est un appui a Vassula?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: