DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 volonté de détruire le Liban ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 17:12

Posté par JCMD

A Gaza, les chrétiens prient pour leur survie et pour leurs frères libanais
17 juillet 2006


"Les chrétiens de Gaza sont comme le dollar, en pleine décadence", confie le père Artemios, prêtre dans la bande de Gaza, où 2.500 fidèles survivent difficilement aux côtés d’une population musulmane qui se radicalise de jour en jour au contact du mouvement islamiste Hamas.

Les paroissiens de la petite église, une des quatre du territoire, n’ont plus qu’une "obsession" : fuir.

"Ce n’est pas facile d’être chrétien à Gaza. Depuis six mois mes paroissiens n’arrêtent pas de me demander de les sortir d’ici. Ils me disent que pour un pays comme la Grèce, il serait facile de fournir 3.000 passeports", explique le père Artemios, prêtre grec orthodoxe en charge de la paroisse depuis cinq ans.

Dans une région où la qualité de la vie dépend pour beaucoup des liens établis par les familles avec le pouvoir, les chrétiens se heurtent à de multiples obstacles pour trouver du travail et assurer leur sécurité. Nombre d’entre eux dépendent de dons étrangers pour subsister, étudier, se soigner.

Mais beaucoup de musulmans les assimilent à des "collaborateurs" des Israéliens, à cause de leur neutralité politique.

"Nous sommes une petite communauté et il est difficile de conserver un équilibre entre le Fatah (du président palestinien Mahmoud Abbas) et les islamistes du Hamas (qui contrôlent le gouvernement)", souligne le prêtre, âgé de 29 ans, qui a officié, avant Gaza, à l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

Otages de l’offensive militaire israélienne en cours contre Gaza, ces chrétiens se sentent plus que jamais pris entre deux feux.

"Pour les Israéliens, il importe peu que les gens de Gaza soient musulmans ou chrétiens. Pour eux, tous sont Palestiniens", remarque Artemios, l’un des deux prêtres du territoire.

Il n’a pas la tâche facile. Ses fidèles lui demandent de participer aux manifestations et de dénoncer dans ses sermons le harcèlement des forces israéliennes. Il évite de prendre parti, mais est bien conscient de "décevoir" ainsi sa communauté.

"J’ai toujours pensé que le travail d’un religieux était d’ordre spirituel et consistait à transmettre l’espoir, en particulier dans cette région du monde", souligne-t-il.

Dimanche, 200 chrétiens s’étaient rassemblés pour assister à la messe dans la petite église, détruite et reconstruite plusieurs fois depuis sa fondation au Ve siècle. A la différence de l’Europe, il n’existe pas à Gaza de différences entre orthodoxes, catholiques et protestants.

Dans leurs prières, tous demandent l’arrêt de la violence, à Gaza comme au Liban.

"Nous sommes très préoccupés par la situation au Liban. Nous avons de la famille là-bas. Nous ne pouvons pas nous téléphoner parce que les lignes israéliennes ne le permettent pas, et nous ne recevons que quelques nouvelles par internet", raconte Imad Saed, un des paroissiens.

Bien que personne ne l’admette, Gaza est un haut-lieu de la tradition chrétienne. A Deir Al balah, une localité du centre du territoire, dont le nom en arabe signifie "le monastère des dattes", a été érigé le premier temple chrétien de la région, antérieur même au Saint-Sépulcre.

"La grande mosquée de Gaza fut autrefois une église. Jusqu’à une date récente on pouvait voir de petites croix gravées sur les colonnes", assure le père Artemios.

Le rêve du jeune prêtre est de voir se réaliser une ancienne promesse du leader palestinien défunt Yasser Arafat, qui avait cédé un terrain de Gaza pour y construire une mosquée et une église, afin de montrer au monde que chrétiens et musulmans y vivent ensemble.

"La mosquée a été achevée il y a déjà longtemps, mais la construction de l’église n’a pas encore commencé, à cause des pressions des islamistes. Nous allons attendre la fin de cette période difficile pour insister à nouveau auprès de l’Autorité palestinienne", promet-il.

http://www.chretiente.info/spip.php?breve1389&var_recherche=Nig%E9ria%20%3A%20pas%20de%20piti%E9%20pour%20les%20chr%E9tiens
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 17:13

Laurent a écrit:
Citation :
Un jardin d'enfants touché par une roquette Kassam

Yael Ancri
vendredi 28 juillet 2006 - 14:06


Bien que tous les regards soient rivés sur les évènements qui ont lieu à la frontière israélo-libanaise, les terroristes palestiniens n'ont pas mis un terme à leurs attaques à la roquette Kassam.

Vendredi matin, vers onze heures moins le quart, une roquette s'est abattue à côté d'un jardin d'enfants du kibboutz Zikim, au sud de ville d'Ashkelon. Deux enfants ont été légèrement blessés et huit personnes supplémentaires ont été traitées pour choc. En outre, le bâtiment du jardin d'enfants a été endommagé.

Les équipes de secours du Magen David Adom ont rapidement été dépêchées sur les lieux et ont transféré les enfants à l'hôpital Barzilaï d'Ashkelon.

Les brigades d'al-Quds ont revendiqué cette attaque, précisant que "les tirs se poursuivraient en représailles aux crimes de Tsahal envers les Palestiniens."

«Nous étions sur le point de terminer le cours, quand la sirène d'alerte Aube rouge a retenti. Les enfants ont tout simplement commencé à paniquer et à courir dans tous les sens. Certains ont couru en direction de l'emplacement où la roquette est tombée,» a raconté Ronny Basin, un jeune éducateur qui s'occupait des enfants au moment où le projectile s'est abattu dans la cours du jardin d'enfants.

« Je les ai appelés à se réfugier avec moi sous l'arbre, mais c'était une question de secondes et deux enfants ont été blessés par des débris de roquettes,» a-t-il ajouté, «les enfants ont été très effrayés, certains ont pleuré et d'autres étaient sous le choc. J'ai essayé de les calmer et en quelques minutes les forces de sécurité sont arrivées. Cette situation était très stressante, mais que pouvons-nous faire ? Par chance, jusqu'ici il n'y a pas eu de victimes.»

La mère d'un des enfants blessés a raconté : « Ils jouaient à l'extérieur, et ils ont subitement entendu l'alerte Aube rouge. Ils ont couru pour se cacher, mais c'était apparemment trop tard, car la roquette a atterri et a explosé - mon fils a été blessé dans le dos par des débris de roquettes et son ami à la jambe. Par chance nous avons un invité qui sait donner les premiers soins et qui s'est très rapidement occupé de lui. Très vite, les soldats sont également arrivé depuis la base voisine et nous ont aidé à octroyer des soins aux deux enfants.»

La police du secteur Lachish a envoyé des soldats du génie dans le secteur, pour ratisser le terrain et faire disparaître tous les débris dangereux.

Le kibboutz Zikim a essuyé de nombreuses attaques à la roquette Kassam, visant la ville d'Ashkelon. Aussi, récemment les résidents ont-ils commencé à faire renforcer leurs habitations.

Ces derniers ont cependant précisé qu'ils n'avaient nullement l'intention de quitter leur communauté.

«Il ne fait pas de doute que cette réalité est très difficile à vivre - notre kibboutz était serein et tranquille, avec son incroyable plage. Mais voilà qu'il est sans arrêt bombardé par des roquettes Kassam. Les enfants ne peuvent plus jouer dehors. Nous espérons énormément que cette situation ne nuira pas au kibboutz,» a affirmé un résident.

Plus tôt, à environ 7:00 heure du matin, des terroristes palestiniens du nord de la bande de Gaza ont tiré trois roquettes Kassam sur Sdérot. Les projectiles ont atterri dans des rues du centre ville. Jeudi soir, cinq roquettes ont été tirés contre Sdérot et la région de Shaar HaNéguev. On ne déplore fort heureusement aucun blessé dans ces attaques.

http://www.a7fr.com/default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=11463
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 18:58

Citation :
Oui, c'est triste de voir ce peuple libanais pris en sandwich dans cette guerre, mais c'est tout aussi triste de le voir pris en otage politique du Hezbollah parce que son gouvernement n'a pas su faire appliquer en temps et en heure la résolution 1559.

voilà un avis plus éclairé! ;)

Jo a écrit:
Citation :
prend le parti de ta famille!
c'est elle qui souffre!
Quelle famille Shocked ...Les chrétiens du Liban ?.....C'est ce que je fais !

non,là tu prends le parti des antisémites manipulateurs chiites du hezbollah en faisant porter le chapeau aux juifs!
en faisant cela tu rends service aux musulmans,pas aux chrétiens!
car les chrétiens veulent l'eradication du hezbollah,ce groupement terroriste responsable de cette guerre.


Citation :

tu as tout à fait raison!
mais le vrai amour n'est pas aveugle,il est exigeant!

Citation :

SAINT LUC 3
n'allez pas dire en
vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous dis que de ces
pierres mêmes Dieu peut faire naître des enfants à Abraham.
9 Déjà la cognée est à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne porte pas
de bon fruit sera coupé et jeté au feu. "
10 Et les foules lui demandaient : " Que devons-nous donc faire? "
11 Il leur répondait : " Que celui qui a deux tuniques en donne une à qui n'en a
point, et que celui qui a de quoi manger fasse de même. "
12 Il vint aussi des publicains pour se faire baptiser et ils lui dirent :
" Maître, que devons-nous faire? "
13 Il leur dit : " N'exigez rien au delà de ce qui vous est prescrit. "
14 Des gens de la milice aussi lui demandèrent : " Et nous, que devons-nous
faire? " Il leur dit : " Ne molestez
ni ne dénoncez faussement personne, et
contentez-vous de votre solde.

exact donc ne fais pas porter le chapeau aux juifs avec leur"shalom" sous entendu hypocrites.

Oui, l'amour est exigeant :
Citation :
MATTHIEU 26
47 Comme il parlait encore, voilà que Judas, l'un des Douze, arriva, et avec lui
une foule nombreuse armée de glaives et de bâtons, envoyée par les grands
prêtres et les anciens du peuple.
48 Celui qui le trahissait leur avait donné un signe : " Celui à qui je donnerai un
baiser, c'est lui : arrêtez-le. "
49 Et aussitôt, s'avançant vers Jésus, il dit : " Salut, Rabbi ! ", et il lui donna un
baiser.
50 Jésus lui dit : " Ami, tu es là pour cela ! " Alors ils s'avancèrent, mirent la main
sur Jésus et le saisirent.
51 Et voilà qu'un de ceux qui étaient avec Jésus, mettant la main à son glaive, le
tira et, frappant le serviteur du grand prêtre, lui emporta l'oreille.

52 Alors Jésus lui dit : " Remets ton glaive à sa place; car toux ceux qui prennent
le glaive périront par le glaive.


exact et c'est pourquoi j'ai dit,que la question n'est pas de savoir si cette guerre et bénie ou non de Dieu.
car le simple fait de sous entendre cela est totalement stupide.

mais j'ai aussi dit,qu'il fallait chercher les causes du conflit!


Citation :
Marée noire au Liban: plus grande catastrophe écologique en Méditerranée



Le bombardement par l'aviation israélienne des réservoirs de pétrole de la centrale électrique de Jiyé, au Liban sud, a entraîné "la plus grande catastrophe écologique en Méditerranée", a affirmé

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/060729094258.cwzd93b4.htm

samedi le ministre libanais de l'Environnement.


"Les réservoirs de la centrale électrique de Jiyé, à quelque 25 km au sud de Beyrouth, ont été bombardés le 14 juillet. A l'heure actuelle, la fuite a cessé dans un réservoir mais un autre est toujours en feu et risque d'exploser. Les réservoirs se trouvent à 25 mètres seulement de la mer."


Comme se demande fort justement le salon beige,

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/la_plus_grosse_.html

"Israël aura t-il l'audace de dire un jour que ces réserves appartenaient au Hezbollah?"

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/le_commerce_hal.html

là par contre je me positionne clairement contre l'état d'israel qui commet des exces!
exces qu'il faut condamner et qui demandent reparation!
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:06

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:

là par contre je me positionne clairement contre l'état d'israel qui commet des exces!
exces qu'il faut condamner et qui demandent reparation!

je crois que Jo ne dit pas autre chose... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:12

Clotilde a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:

là par contre je me positionne clairement contre l'état d'israel qui commet des exces!
exces qu'il faut condamner et qui demandent reparation!

je crois que Jo ne dit pas autre chose... lol!

sauf que jo n'incrimine que ceux qui salue par"shalom"...

je serais ravis qu'elle me dise que tout ceci est un sinistre malentendu.

je m'en excuserai avec un coeur rempli d'amour pour ma soeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:21

shalom" veut dire "paix" (que la paix soit avec toi :? ).....Tout simplement Sad
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:37

Jo a écrit:
shalom" veut dire "paix" (que la paix soit avec toi :? ).....Tout simplement Sad

oui ça je sais.

mais en disant cela,tu incriminais ceux qui se servent de cette salutation,càd les juifs.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:40

Citation :
càd les juifs.
......et les israëliens !
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:42

Dans un conflit, personne n'est noir ou blanc à 100% ....les torts sont toujours partagés.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:43

Jo a écrit:
Citation :
càd les juifs.
......et les israëliens !

ceux qui se salue en disant shalom chère jo,ce sont les juifs.

pas les chretiens,ni les musulmans etc..y compris d'israel.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 19:58

JCMD, attention ! Dans les années qui viennent, à cause des évênements qui vont se précipiter, la tentation sera grande de faire une confusion entre religion et politique. Les conséquences peuvent être très graves !

Nous retrouverons probablement ce même problème dans nos banlieues. Attention au fanatisme ! ....et la consensualité, d'ailleurs, n'est pas non plus une solution car elle est une bombe à retardement....Dur, dur :?
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 20:48

Jo a écrit:
JCMD, attention ! Dans les années qui viennent, à cause des évênements qui vont se précipiter, la tentation sera grande de faire une confusion entre religion et politique. Les conséquences peuvent être très graves !

Nous retrouverons probablement ce même problème dans nos banlieues. Attention au fanatisme ! ....et la consensualité, d'ailleurs, n'est pas non plus une solution car elle est une bombe à retardement....Dur, dur :?

Boulet
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 23:06

( communiqué du Père Samuel, prêtre catholique )

Citation :
Israël cerné par plusieurs États musulmans

Privés de pays et persécutés pendant des siècles, les juifs ont pu commencer à se réinstaller en Terre sainte, leur terre promise, le pays de leurs ancêtres, au XIXe siècle. Mais ce n’est qu’en 1948 qu’ils ont pu fonder un véritable État hébreu en Terre sainte, pays qui était alors administré par les Britanniques depuis 1920.

Le problème, c’est que la Terre sainte, abusivement appelée Palestine, est peuplée d’Arabes musulmans depuis le VIIe siècle, époque où l’Islam a conquis cette région par les armes (638). Or, selon la doctrine islamique, un territoire conquis par les musulmans ne peut jamais être dominé par des non-musulmans :


« L’Islam domine et ne saurait être dominé. »
Hadith (parole de Mahomet) cité par le grand islamologue A. FATTAL, Le Satut légal des non-musulmans en pays d’Islam, Beyrouth, 1958, p.134.

« Allah n’accordera aux Infidèles [non-musulmans] nul moyen de l’emporter sur les Croyants [musulmans]. »
Le Coran, sourate 4, v.140/141 (trad.de R. BLACHÈRE).

« Tuez-les partout où vous les trouverez. Chassez-les de là où ils vous auront chassés. […] Il vous est permis de les tuer. Telle sera la rétribution des infidèles. »
Le Coran, sourate 2, v.190-191 (trad. de S. MAZIGH).

« Croyants [musulmans] ! Ne prenez point pour alliés les juifs et les chrétiens : ils sont alliés les uns des autres. Quiconque, parmi vous, s’en fera des amis, finira par être des leurs. Dieu [Allah] ne saurait guider les pervers. »
Le Coran, sourate 5, v.51 (trad. de Sadok MAZIGH).

Selon le Coran, les chrétiens et les juifs sont donc des gens pervers. Face à cette doctrine de haine, les juifs d’Israël ont dû, dès la création de leur État en 1948, lutter pour leur survie contre les pays voisins (Liban et Syrie au Nord, Jordanie à l’Est et Égypte au Sud-Ouest), qui sont tous en grande majorité arabes et musulmans (quelques petites minorités chrétiennes y subsistent encore).

Le ver est dans la pomme
Mais les juifs ont dû lutter aussi contre les Arabo-musulmans établis à l’intérieur même d’Israël. En effet, l’État d’Israël possède dans sa propre population, plus de 15 % d’Arabo-musulmans ! Il ne faut donc pas s’étonner de voir tant de terroristes musulmans commettre des attentats suicides contre Israël : l’ennemi d’Israël est au cœur d’Israël. Autrement dit, le ver est dans la pomme !

Depuis le temps du prophète arabo-musulman Mahomet, les musulmans, une fois devenus forts, n’ont jamais respecté les conventions passées avec un ennemi fort devenu faible, conformément à cette parole du Coran :


« Ne faiblissez pas ! Ne faites pas appel à la paix quand vous êtes les plus forts. »
Le Coran, sourate 47, v.35 (trad. de D. MASSON).

Les pays musulmans du Proche et du Moyen-Orient (dont le Liban est le seul à disposer, mais pour combien de temps encore, d’une forte minorité chrétienne d’environ 30 %), les pays musulmans ont pour objectif de recréer un empire à la manière de l’Empire romain mais sans autre religion que l’islam.

Le but des musulmans : détruire Israël, seule démocratie en Orient
Le but des pays musulmans est donc aussi de détruire l’État Israël, seul pays démocratique et non-musulman de la région et donc indésirable aux yeux des musulmans. C’est ainsi que dès son indépendance, en 1948, l’État d’Israël a subi les attaques de cinq pays arabes :

« Un conflit armé de haute intensité oppose, entre mai 1948 et mars 1949, l’État d’Israël, proclamé le 14 mai 1948 […] aux cinq États arabes suivants : Liban, Syrie, Égypte, Transjordanie [actuel Royaume de Jordanie], Irak – ce dernier ne partageant pourtant pas de frontières avec Israël. Pour ces États arabo-musulmans (le Liban étant un cas à part), la proclamation d’une souveraineté juive sur une terre musulmane relève du sacrilège ou d’une tentative de l’Occident de renouer avec le temps des croisades. »
ENCEL Frédéric, THUAL François, Géopolitique d’Israël, Dictionnaire pour sortir des fantasmes, Seuil, 2004, p.215.

Les juifs en Terre sainte 16 siècles avant l’Islam
Or, Israël existait en tant que Royaume avec Jérusalem pour capitale dès l’époque du roi David, c’est-à-dire 1000 ans avant J.-C. et 1600 ans avant la conquête de la Terre sainte par les guerriers arabo-musulmans. Quant aux Croisades, je rappelle que les pays d’Orient et d’Occident (y compris le Vatican) ont été envahis par les Arabo-musulmans quatre siècles déjà avant les Croisades.

Depuis 1948, Israël a été attaqué militairement par ses voisins arabes à quatre reprises mais à chaque fois, Israël est parvenu à se défendre et à repousser les assaillants lors des quatre guerres israélo-arabes : en 1948-1949 (« Guerre d’Indépendance »), en 1956 (« Crise du canal de Suez »), en 1967 (« Guerre des Six Jours ») et en 1973 (« Guerre du Kippour »).

Les 5 millions de juifs en Israël, cernés par 300 millions d’Arabo-musulmans, savent donc très bien qu’ils doivent résister de toutes leurs forces s’ils ne veulent pas être, comme l’a déclaré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, « rayés de la carte » par les musulmans. Car, quand les musulmans sont forts, ils appliquent sans pitié l’ordre donné par leur dieu, Allah :


« Croyants [musulmans] ! Veillez à combattre vos voisins infidèles ! Qu’ils trouvent en vous de rudes guerriers ! »
Le Coran, sourate 9, v.123 (trad. de S. MAZIGH).

Terrorisme anti-israélien
Les juifs d’Israël connaissent bien la mentalité des musulmans parmi lesquels se trouvent de nombreux terroristes prêts, à tout moment, à attaquer l’État d’Israël et le peuple juif :

« Par la quantité d’attentats terroristes […] perpétrés sur son sol ou contre ses ressortissants à l’étranger, et par le nombre des victimes, Israël est le pays au monde le plus touché par le fléau [du terrorisme]. Si l’on excepte les guerres d’agression menées ou en passe de l’être en 1948, 1967 et 1973 par plusieurs États arabes, le terrorisme est la forme principale du rejet d’Israël adoptée par ses ennemis [les musulmans].

Il fut d’abord employé par des régimes étatiques :
• celui égyptien de Nasser entre 1949 et 1967 à partir de la bande de Gaza,
• ceux en place en Syrie dès 1949 et sans discontinuer,
• celui islamiste d’Iran à partir de 1979,
• ou encore le régime de Saddam Hussein jusqu’à sa chute en avril 2003.
• Plus marginalement, le Soudan, le Yémen ou la Libye ont pu fournir à plusieurs reprises des fonds, des personnels ou de la logistique à des groupes terroristes anti-israéliens. […]
Les attentats suicide posent un véritable défi à Israël, renvoyant à l’expression de Sénèque : “Celui qui méprise sa vie dispose de la tienne.” »

ENCEL Frédéric, THUAL François, Géopolitique d’Israël, Dictionnaire pour sortir des fantasmes, Seuil, 2004, 386 et 388.

Les musulmans aiment la mort
Un des compagnons de Mahomet, ‘Amr ibn al ‘Âs, qui était le chef des armées du deuxième calife (successeur de Mahomet) Umar, déclara aux chrétiens lors de la conquête de la Syrie : « Nous (musulmans) aimons la mort plus que vous (les non-musulmans) aimez la vie. »

Le salut vient des juifs
Dans l’Évangile selon saint Jean (4, 22), Jésus déclare que le salut vient des juifs car Jésus-Christ, qui est le salut du monde, était juif. Le salut vient donc des juifs et nous remercions nos frères aînés (expression du pape Jean-Paul II pour s’adresser aux juifs) de nous avoir donné Jésus-Christ.

Au sujet des juifs, j’ajouterai encore cette phrase admirable de l’abbé Grégoire (1750-1831), élève chez les jésuites de Nancy devenu prêtre et homme politique français : « Les juifs sont membres de cette famille universelle qui doit établir la fraternité entre les peuples. »

Je suis convaincu qu’Israël, qui est le seul pays démocratique du Proche-Orient, ne souhaite que la paix et la fraternité et si les Israéliens se servent de leurs armes, ce n’est qu’en dernier recours, en cas d’exrême nécessité. Par conséquent, je ne peux pas croire à tout ce que disent les médias à propos du Proche-Orient et de la guerre entre Israël et les pays arabes.


Méfions-nous des journalistes gauchistes
Les journalistes occidentaux gauchistes, souvent pro-musulmans et hostiles à Israël, sont prêts à manipuler des images pour sensibiliser l’opinion publique et à croire sur parole tout ce que les musulmans leur racontent. Or les musulmans et les Orientaux en général ont l’habitude d’exagérer quand ils parlent, surtout au sujet du nombre de victimes tuées ou blessées par l’armée israélienne. Personnellement, j’ai vécu pendant 35 années dans ces régions-là et je connais la mentalité des Orientaux qui ont toujours tendance à exagérer la situation.

Méfions-nous des naïfs manifestants européens anti-israéliens
Par ailleurs, j’invite les Européens qui manifestent naïvement contre la riposte israélienne à se rendre en Israël pour qu’ils sachent ce qu’est la vie dans un pays libre entouré de millions de musulmans hostiles (terroristes, kamikazes, preneurs d’otages) dont le seul souci est de liquider Israël.

Si aujourd’hui Israël ne montre pas sa force, sa fermeté et sa détermination face aux terroristes musulmans du Hezbollah, mouvement terroriste chiite financé par l’Iran via la Syrie, demain n’importe quel pays musulman se sentira suffisamment fort pour attaquer Israël et liquider le peuple juif. Israël a donc tout intérêt à déraciner le Hezbollah du Liban pour pouvoir montrer sa force et décourager toute agression éventuelle de la part des pays musulmans.

Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob bénisse et protège l’État Israël et les juifs du monde entier. AMEN.

Père Samuel UBU


(publié originellement dans le journal satirique belge Père Ubu Idea )
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 23:18

Title: Pere Samuel, sur Envoye Spécial, France 2, Jeudi 20 avril à 20h55
Author: Mickael Tussier
Date: 10-04-2006
Show original
Père Samuel, le "nouveau messie" ? Portrait d'un prêtre belge qui attire
les foules lors de ses homélies musclées



Tous les dimanches, plus d'un millier de fidèles français et belges
viennent assister aux homélies du père Samuel. Son côté rebelle lui vaut
d'être classé parmi les sectes nuisibles par une commission d'enquête
parlementaire belge. Enquête sur ce personnage étrange, qui bénit les
maisons, les voitures et prétend guérir les âmes.


"Père Samuel, le "nouveau messie" ? : Le père Samuel bénit les gens, les maisons
et les voitures...Il prétend guérir les âmes et soulager de la douleur...
Voyant, il prédit l'avenir... Exorciste, il vous délivre le mal... Tous les
dimanches, plus d'un millier de fidèles français et belges rejoignent la
banlieue de Charleroi (Belgique) pour suivre les homélies musclées de père
Samuel, leur sauveur...

Il clame avec virulence "A bas l'Église et ses prêtres pédophiles !" Est-ce son
côté "rebelle" qui lui vaut d'être classé parmi les sectes nuisibles par une
commission d'enquête parlementaire belge ?



Père Samuel, le "nouveau messie" ?

Envoyé spécial - De reportages Jeudi, 20.04.2006
Heure de début: 20.55 Heure de fin: 23.00 Durée en minutes: 125

Présentateur: Guilaine Chenu, Françoise Joly
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 29 Juil 2006, 23:47

Jo a écrit:
Title: Pere Samuel, sur Envoye Spécial, France 2, Jeudi 20 avril à 20h55
Author: Mickael Tussier
Date: 10-04-2006
Show original
Père Samuel, le "nouveau messie" ? Portrait d'un prêtre belge qui attire
les foules lors de ses homélies musclées



Tous les dimanches, plus d'un millier de fidèles français et belges
viennent assister aux homélies du père Samuel. Son côté rebelle lui vaut
d'être classé parmi les sectes nuisibles par une commission d'enquête
parlementaire belge. Enquête sur ce personnage étrange, qui bénit les
maisons, les voitures et prétend guérir les âmes.


"Père Samuel, le "nouveau messie" ? : Le père Samuel bénit les gens, les maisons
et les voitures...Il prétend guérir les âmes et soulager de la douleur...
Voyant, il prédit l'avenir... Exorciste, il vous délivre le mal... Tous les
dimanches, plus d'un millier de fidèles français et belges rejoignent la
banlieue de Charleroi (Belgique) pour suivre les homélies musclées de père
Samuel, leur sauveur...

Il clame avec virulence "A bas l'Église et ses prêtres pédophiles !" Est-ce son
côté "rebelle" qui lui vaut d'être classé parmi les sectes nuisibles par une
commission d'enquête parlementaire belge ?



Père Samuel, le "nouveau messie" ?

Envoyé spécial - De reportages Jeudi, 20.04.2006
Heure de début: 20.55 Heure de fin: 23.00 Durée en minutes: 125

Présentateur: Guilaine Chenu, Françoise Joly

Je suis athée, Jo, et je me FOUS de savoir ce qu'on peut dire ou non sur le Père Samuel...

Dans ce cas-ci, SEUL LE TEXTE posté m'intéresse...

Mais vous allez me répondre que c'est le produit d'une secte ???
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:06

D'ailleurs,

---------->

Droit de réponse du Père Samuel

Voici la réponse du Père Samuel aux accusations mensongères et calomnieuses proférées contre lui dans le reportage de Catherine Lorsignol et Georges Huercano, journalistes à la RTBF. Ce reportage a été diffusé le 20 avril sur France 2 dans l’émission Envoyé spécial, et le 25 avril sur la RTBF dans l’émission Dossier noir. D’emblée, le Père rejette en bloc toutes les accusations portées contre lui dans ces deux émissions.

Les accusations du journaliste

Gourou sectaire. Les journalistes ignorants m’accusent d’être à la tête d’une secte. Je suis prêtre catholique et fier de l’être. Contrairement aux sectes, dans mon église, il y a :

Le Pape,
Le prêtre,
La Sainte Messe,
Le Corps et le Sang de Jésus-Christ,
La sainte Communion,
La Présence réelle,
La procession de la Fête-Dieu,
Les sacrements (baptême, confirmation, confession, extrême-onction),
La vénération de la Sainte Vierge Marie (Rosaire, chapelet),
La vénération de tous les Saints,
Les fêtes chrétiennes (Noël, Épiphanie, Carême, Lavement des pieds, Chemin de la Croix, Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Toussaint),
Le Credo : je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.


Voilà tout ce qui nous différencie d’une secte. Malheureusement, la plupart de nos journalistes sont complètement ignorants en matière religieuse et disent souvent n’importe quoi, notamment quand ils prétendent que je suis un gourou.

Comment la Commission parlementaire belge sur les sectes s’est-elle permise de me juger en se fondant sur un témoignage anonyme et alors qu’elle n’a jamais cherché à me connaître personnellement, ni à m’interroger, ni même à m’informer de ses travaux !

La Commission a agi d’une façon indigne et pire qu’un tribunal de l’Inquisition puisqu’elle ne m’a même pas donné l’occasion de me défendre. Mais je ne m’en fais pas. Le Christ a été crucifié au milieu de deux brigands (S. Marc, 15, 27-28 ), cela ne veut pas dire qu’il était lui-même un brigand.

Accusé de détournement de fonds. Les journalistes m’ont accusé, sans aucune preuve, d’avoir détourné des fonds au Liban, pays du Proche-Orient où j’ai été ordonné prêtre catholique en 1967.

Cette accusation des journalistes est totalement fausse. J’ai toujours eu de bons rapports avec la hiérarchie syro-catholique. Depuis que je vis en Belgique, j’entretiens une correspondance régulière avec le patriarche et plusieurs évêques syro-catholiques.

Ces dernières années, je suis même retourné plusieurs fois au Liban où j’ai rendu visite au patriarche Ignace Antoine II Hayek. Mes fidèles et moi lui avons fait plusieurs dons pour ses œuvres charitables. Nous avons renouvelé l’opération plus récemment avec le nouveau patriarche, Ignace Pierre VIII Abd al-Ahad. Si j’avais été tel que décrit dans le reportage, tous ces vénérables hommes d’Église n’accepteraient aucun don de ma part, ne m’accueilleraient pas chez eux, et ne m’écriraient pas régulièrement.

Comme exemple, je cite quelques extraits des lettres et attestations qui m’ont été adressées personnellement par chacun des deux patriarches :

1. Attestation d’Ignace Antoine II Hayek, Patriarche émérite des Syriens catholiques, à Batha (Liban), le 22 avril 1999 :

« De la part de Mgr [Monseigneur] Samuel Boniface et des fidèles, j’ai reçu 4 000 – quatre mille – dollars américains pour les distribuer à nos œuvres : Relig[ieuses] Eph[rémites], orphelinats, missions de Hassaké (Syrie) et de Zeidal (Syrie). Les bénéficiaires prient pour Mgr Boniface et ses fidèles pour que le bon Dieu les comble de ses grâces divines. »

2. Attestation d’Ignace Antoine II Hayek, Patriarche émérite, à Batha (Liban), le 22 juin 2005 :

« J’ai reçu de Monseigneur Clément Ozdémir la somme de 1 500 – mille cinq cents – dollars américains pour mes œuvres surtout pour celles de nos pauvres Sœurs Ephrémites, Filles de la Mère de miséricorde. Mille merci. 22 juin 2005. »

3. Extraits de la lettre d’Ignace Pierre VIII, Patriarche Syrien d’Antioche, à Beyrouth, le 29 octobre 2004 :

« Cher Père Samuel,
Nous avons bien reçu votre lettre du 4 octobre 2004 et je suis toujours content si nous avons l’occasion de vous recevoir.
[…] Vous savez, cher Père Samuel, que personne ici-bas est en dehors de toute critique ou calomnie et nous avons comme modèle Notre Seigneur Jésus-Christ qui, malgré qu’il fût sans péché, n’a pas échappé à la calomnie et la médisance. […] Veuillez Père Samuel recevoir ma bénédiction apostolique et que le Seigneur soit toujours avec vous. »

4. Extraits de la lettre d’Ignace Pierre VIII, Patriarche Syrien d’Antioche, à Beyrouth, le 24 décembre 2004 :

« Révérend Père Samuel,
A l’occasion des fêtes de Noël, nous vous écrivons pour vous souhaiter Joyeux Noël et Sainte et Bonne Année et nous profitons de l’occasion pour vous remercier de votre don généreux de 20.000 US$ comme contribution à la construction de la crypte de « Maria Bambina » à Jounieh.
[…] Avec ma bénédiction apostolique. »


Vente de maison. Au sujet de la femme française qui accusait sa mère d’avoir vendu son appartement pour m’en donner l’argent, c’est complètement faux ! Ce n’est pas parce qu’une dame de Lille, qui vient chez moi pour assister à la sainte messe, décide de vendre son appartement pour aller habiter à Paris, que j’ai quelque chose à voir dans ce déménagement.

Régulièrement, des gens viennent chez moi parce qu’ils veulent que je prie pour que leur maison, leur terrain, leur voiture, se vende facilement. Je prie pour eux mais je n’ai rien à voir dans leurs affaires.


Exorcisme. Il y a quatre ans, j’ai exorcisé un pauvre homme malade devant la caméra de la RTBF. Ce que j’ai dit en privé à ce monsieur, je l’ai répété plusieurs fois devant les journalistes de la RTBF. Je n’ai donc pas été piégé par un micro resté branché soi-disant à mon insu. Les personnes qui m’accompagnaient en sont témoins.

Liens avec l’extrême droite. Les journalistes ont prétendu que j’avais des liens avec l’extrême droite. Or, je n’ai jamais ni signé, ni voté, ni appelé à voter pour l’extrême droite mais plutôt pour des hommes socialistes et libéraux. Bien sûr, nous sommes en démocratie et les fidèles, à qui je recommande toujours d’être courtois et civilisés, restent libres de signer et de voter pour qui ils veulent.

C’est pourquoi certains d’entre eux ont signé, en 1999, pour permettre à la liste FNB (Front Nouveau de Belgique) de se présenter aux élections, conformément aux règles établies par la loi électorale belge. Quant à la photo où on me voit en réunion avec quelques fidèles, elle n’a rien à voir avec l’extrême droite. Il s’agit en fait d’une réunion organisée lorsque je m’étais présenté, en 1995, aux élections législatives comme candidat au sénat.

Comparaison avec Ben Laden. Me comparer à Ben Laden est complètement absurde. Ce n’est pas moi qui ai envoyé des kamikazes sur les tours jumelles de New York, dans le métro de Londres et les trains de Madrid. Ce n’est pas moi qui ai envoyé un tueur à gage pour assassiner Théo Van Gogh. Moi, je dénonce le terrorisme islamiste alors que Ben Laden l’organise.

Congrégation. Les journalistes m’ont dénigré en disant notamment que le congrégation que j’ai fondée n’est pas reconnue par l’Église. Cette critique est une preuve supplémentaire de leur ignorance car ils devraient savoir que toute nouvelle congrégation doit attendre plusieurs (dizaines) années avant d’être reconnue par l’Église.

Ainsi la célèbre congrégation des Frères des Écoles chrétiennes (fondée en 1681 par saint Jean-Baptiste de La Salle) a dû attendre 44 ans avant d’être approuvée (1725) !

Les trois anciens fidèles.

1) ANTONIO C., le jeune homme qui a brûlé mon livre et des classeurs devant la caméra.

Quand j’ai lancé un appel aux milliers de fidèles pour l’achat de l’église et du couvent des Franciscains, il a donné 50 000 francs belges (environ 1 200 euros) qui lui ont été rendus par sa mère quand il a décidé, en toute liberté, de ne plus venir à la messe.

Ce jeune homme et sa mère habitaient à Bruxelles, alors que moi, j’habite à Charleroi. Je ne les ai jamais séquestrés ni empêchés de voir leur famille. Sa maman continue à suivre la messe que je célèbre tous les dimanches à Montignies-sur-Sambre. Elle reste libre de venir ou non.

Voici des extraits de lettres que ce jeune homme avait envoyées à La Libre Belgique et au Vif-L’Express (périodiques belges) peu après l’inauguration de l’église Saint-Antoine de Padoue à Montignies-sur-Sambre, le 09 décembre 2001 :

1. Extraits de la lettre d’Antonio C., du 10-12-01, à La Libre Belgique :

« Mon père a contraint sa famille à loger dans les caves d’une maison en construction depuis plus de vingt ans. Alcoolique et violent, il battait ma mère quotidiennement. Le Père Samuel a toujours conseillé à ma mère de supporter cette situation et de tout tenter pour préserver l’union familiale. Malgré tout, le comportement de plus en plus menaçant de mon papa nous a contraints à le fuir. »

« Le Père Samuel est un prêtre exceptionnel, un saint homme de Dieu comme l’Église catholique n’en a jamais connu. Il est au service du peuple nuit et jour et gratuitement. Il prône l’union de la famille, base de la société. Il a sauvé quantité de gens du désespoir et du suicide. »

2. Extrait de la lettre d’Antonio C., du 14-12-01, à l’hebdomadaire Le Vif-L’Express :

«Par son exemple, il [le Père Samuel] m’a donné le goût à la lecture, à l’étude des langues sémitiques, à l’histoire et à la compréhension de toutes les cultures. Je n’ai jamais constaté chez lui des comportements ou des idées sectaires ! »

---------->


Dernière édition par le Dim 30 Juil 2006, 00:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:07

2) MARIE P., l’ancienne religieuse.

1. Extrait de la lettre de Marie P., du 18 janvier 1996, à La Dernière Heure (quotidien belge):

« … l’église du Père Samuel est UNE, SAINTE, CATHOLIQUE, APOSTOLIQUE. Nous en sommes fiers, nous ne rampons pas, nous ne sommes pas humiliés devant lui, au contraire nous sommes respectés, honorés, aimés et instruits religieusement, spirituellement. Le Père Samuel travaille jour et nuit, sans relâche, saintement, gratuitement pour la gloire de Dieu. Il fait son devoir. Il est le vrai prêtre que l’Église moderniste prenne exemple sur ce Saint Homme qui œuvre selon la Parole du Christ.
Une fidèle et fière de l’être, Marie P.
»

2. Lettre de Marie P., du 07 avril 1997, à Pascal Vrebos, au sujet de l’émission Controverse du 30 mars 1997 (RTL-TVI) à laquelle avait participé le Père Samuel :

« Par la présente, je vous remercie d’avoir invité le Révérend Père Samuel dans votre émission. C’est un prêtre authentique, au service jour et nuit pour tout le monde sans distinction, saintement et gratuitement. Son apostolat, sa patience, sa tolérance, son accueil, sa compréhension, sont remarquables. Depuis quatre ans, je suis une fidèle du PERE SAMUEL, il m’a sauvée des mauvais chemins, il m’a fait retrouver la vraie foi catholique, il m’a convertie, ma vie a bien changé. Je suis heureuse, de tout mon cœur, je dis merci, PERE SAMUEL. »

3. Extraits de la lettre de candidature de Marie P., datée du 31 mai 2001, pour son entrée dans la Congrégation de Saint-Jérôme :

« En février 1987, dislocation, séparation de notre couple. En 1989 et 1990, je fais partie d’une secte ésotérique à Namur, j’ai perdu plus de sept cent mille francs [environ 18 000 euros], mon équilibre mental, et c’est l’anarchie dans ma maison, quelle désolation et quelle tristesse. Le 23 décembre 1992, par la grâce de Dieu, je fais votre connaissance, Père Samuel, je remercie le couple qui m’a conduit à vous. »

« En octobre 1998, vous avez célébré le mariage de ma fille, vous l’avez sauvée. Merci Père Samuel. »

« En mars 1999, je deviens veuve et mes enfants font leur vie. Pendant ce temps, j’ai espéré qu’un jour, vous fonderiez une Congrégation. Père Samuel, par la grâce de Dieu, le moment est venu, vous allez fonder votre Congrégation de Saint-Jérôme, quel Bonheur ! Je postule en toute liberté, c’est mon choix d’y entrer pour la gloire de Dieu. »

Je n’ai pas accepté cette personne tout de suite. Elle n’est entrée que dans le courant de l’année 2003 mais au bout de quelques semaines, elle s’est mise à détester toutes les sœurs et à les jalouser à tel point qu’elle est partie sans prévenir et sans dire au revoir quelques mois seulement après son entrée au couvent.

J’ai célébré le mariage de sa fille et le baptême de ses petits-enfants. Sa fille, qui aurait soi-disant subi des attouchements de ma part (ce qui est faux), m’écrivait encore, le 16-12-03, quelques semaines après l’entrée de sa mère au couvent :

« Bonjour mon Père, Je vous écris pour vous remercier d’avoir bien voulu accepter que mes frères (Laurent et Fabian) et moi-même voyions notre maman (sœur Marie de Saint-Paul). Cette visite a été vraiment bénéfique pour mes frères. […] Mais Dieu fait bien les choses, ce moment a été magique et joyeux, avec beaucoup d’émotions. Laurent et Fabian en sont sortis remplis de joie. […] Je vous remercie pour tout et pour cette visite magique. Je vous souhaite déjà un joyeux Noël et bonne année 2004. Merci, C. »

Depuis cette lettre, je n’ai plus jamais vu cette personne.

3) CLAUDIA B., la femme qui se plaint toujours de ne pas avoir d’argent.

1. Lettre de Claudia B., du 24 octobre 1996, à Hervé Meillon au sujet de l’émission Balle au Centre (RTL-TVI) qui parlait du Père Samuel :

« Monsieur, j’ai fréquenté les écoles catholiques depuis mon plus jeune âge, et nulle part je n’ai rencontré Dieu, les sacrements, les commandements, les prières, les vertus, si ce n’est : chez le Père Samuel. »

2. Extrait de la lettre de Claudia B., du 04 novembre 1996, à Jean-Charles De Keyser, suite à l’émission Balle au Centre :

« Vraiment, on trouve Dieu et les valeurs chrétiennes nulle part ailleurs que chez lui [le Père Samuel]. Quoi qu’il arrive, nous l’aimerons et nous ne l’abandonnerons pas. Nous centraliserons toutes nos énergies pour le soutenir dans sa mission apostolique et dans son zèle pour la conversion des âmes. »

3. Extrait d’une lettre de Claudia B., du 09 avril 1998, à Alain Lallemand, journaliste au Soir, suite à un de ses articles :

« Comment un homme intelligent tel que vous, avez-vous pu croire les ragots, mensonges et propos diffamatoires de ma mère ! […] Suite à une procédure en divorce douloureuse, j’étais angoissée, nerveuse, et dépressive ; maladie inhérente à notre société actuelle et vécue par des milliers de personnes. Le Père Samuel, en véritable homme de Dieu, m’a gratuitement accueillie, réconfortée, et guérie de ma dépression par ses prières […]

Le Père Samuel n’oblige personne à venir chez lui, mais comme j’ai trouvé en lui un vrai prêtre catholique, à l’instar du saint Curé d’Ars, j’ai choisi de suivre sa sainte messe démocratiquement et librement. Je suis libre d’y aller ou non, de partir et d’y retourner quand je veux. […]

Non, le Père Samuel ne s’immisce pas dans ma vie privée. […] Jamais le Père Samuel ne m’a touchée ni pour les hémorroïdes ni pour toute autre cause. Il a simplement fait une bénédiction sur mon front. Je suis persuadée que grâce à cette bénédiction et à ses prières, conjointement à l’intervention du médecin, tout est rentré dans l’ordre. Le but réel de ma mère est de noircir la réputation du Père Samuel et la mienne par jalousie et méchanceté. Or, le Père Samuel est un saint homme irréprochable. »


Claudia B. prétend que je l’ai dépouillée de son argent, c’est le contraire : pendant des années, mes fidèles et moi-même l’avons aidée régulièrement, elle, son mari et ses enfants, en organisant gratuitement leurs déménagements, en payant les cautions et en leur donnant des colis alimentaires.

Pour les années 2002 et 2003, j’ai même encore en ma possession la preuve écrite d’une partie des dons que je leur ai faits, pour une somme totale de 1 060 euros. Mes fidèles et moi les avons même aidés à acheter une camionnette d’occasion.


Racisme. Les journalistes ont déclaré que j’ai été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour incitation à la haine raciale.

D’une part, je ne suis pas raciste, mais je dénonce le racisme du Coran et de Mahomet à l’égard de tous les non-musulmans. D’autre part, j’ai fait appel de cette décision devant la Chambre des mises en accusation de la Cour d’Appel de Mons qui se prononcera le 15 septembre 2006 sur mon renvoi ou non devant le tribunal correctionnel. Jusqu’à présent, c’est donc la présomption d’innocence qui prévaut.

En conclusion, tous ceux qui m’ont trahi doivent savoir qu’en tant que prêtre catholique je leur pardonne parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font, comme le disait Notre Seigneur Jésus-Christ (Évangile selon saint Luc, 23, 34).

Je ne m’inquiète pas de leurs mensonges ni de leurs calomnies car Jésus l’avait prédit à ses Apôtres, les premiers prêtres :

« Heureux serez-vous, lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera et qu’on répandra faussement sur vous toute sorte de mal à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse parce que votre récompense sera grande dans les cieux » (Évangile selon saint Matthieu, 5, 11-12).

Étant donné le caractère tout à fait partial des reportages, dans lesquels il n’y a à mon égard que des éléments à charge dénués de preuve, je suis sûr qu’il s’agit d’un coup monté contre moi par les journalistes de la RTBF, soutenus par certains musulmans et par l’Église moderniste, parce que j’ai osé dire certaines vérités au sujet de l’Islam.

Enfin je m’étonne de voir que les médias diffusent ces reportages sans me poser aucune question sur la véracité des témoignages dirigés contre moi, y compris les journalistes belges de la RTBF qui avaient déjà, en avril 2002, réalisé contre moi un reportage pour l’émission Au Nom de la Loi (RTBF) dans le seul but de me discréditer.


Père Samuel
Prêtre catholique


P.S. : bien entendu, je dispose de tous les documents dont j’ai cités ci-dessus plusieurs extraits.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:07

LAURENT dit :
Citation :
Je suis athée, Jo, et je me FOUS de savoir ce qu'on peut dire ou non sur le Père Samuel...

Dans ce cas-ci, SEUL LE TEXTE posté m'intéresse...

Mais vous allez me répondre que c'est le produit d'une secte ???

Est-il raisonnable de se référer au raisonnement de quelqun qu' une
commission d'enquête parlementaire belge classe parmi les sectes nuisibles

Prends-tu également appui pour tes analyses sur Raël, par exemple ou le Temple solaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:08

Droit de réponse du Père ci-dessus Idea
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:16

Chaque gourou a ses adeptes fidèles mais la décision d'une commission gouvernementale, ce n'est pas rien : une enquête est faite.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:25

Si maintenant vous traitez vos propres prêtres de gourous, je ne peux rien pour vous :|

Je ne suis pas un fan du Père (qui est, il faut bien le dire, assez folklorique...), puisqu'athée, mais je le soutiens à 100% dans son combat contre l'islam.

Maintenant vous en faites ce que vous voulez, c'est votre problème Idea

...et j'attends toujours votre avis sur le texte originellement posté Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 00:50

Citation :
.et j'attends toujours votre avis sur le texte originellement posté

Je me méfie des "théories du complot" et fait plutôt confiance aux autorités gouvernementales belges compétentes. En France, c'est la MIVILUDES.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:03

Jo a écrit:
Citation :
.et j'attends toujours votre avis sur le texte originellement posté

Je me méfie des "théories du complot" et fait plutôt confiance aux autorités gouvernementales belges compétentes. En France, c'est la MIVILUDES.

Tiens, c'est bizarre, mais moi, si j'avais été catho, ce n'est pas au gouvernement que j'aurais fait confiance, mais à l'Eglise.

Or, que je sache, le Père Samuel est toujours prêtre catholique...

Mais peut-être vous croyez-vous supérieure au Saint Office, chère Jo ???

Philippe m'autorise à poster sa réaction sur le sujet, que voici :

Citation :
j'ai décidé de ne plus aller sur le forum jusqu'en Septembre. Mais si tu veux tu peux faire savoir à Jo que son argument contre le père Samuel ne tient pas, parce que le padre Pio, lui, a été condamné par le saint office de l'époque comme imposteur. Et jeanne d'Arc donc, condamné par un tribunal civil et religieux. Et Don Bosco, déclaré fou par ses superieur?...
Si c'était un freluquet, soit ? Mais l'insistance à vouloir en faire un guru est loin d'être neutre; faussement naîve et faussement simple......pour cacher un manque d'outil intellectuelle pouvant le condamner.
Philippe.
PS
Et puis, prêtre catholique, il n'a pas été déposé par Rome que je sache? Que sont ces braves Chrétiens qui ont l'humilité de savoir mieux que leur hiérarchie ?

Dont acte Idea
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:05

Citation :
Liban : Israël utilise des armes chimiques
Preuves de l’ usage par Israël d’ Armes de Destruction Massive au Liban

par Wayne Madsen

Le 24 juillet 2006
WMR, Le Grand Soir (traduction de l'anglais)



De sources provenant du renseignement militaire des Etats-Unis ont indiqué à WMR que l’obus d’artillerie montré ci-dessous, utilisé par les Forces Israéliennes de Défense au Liban, est un type d’arme bi et multi-usage que les néoconservateurs ont faussement accusé Saddam Hussein de détenir.

Bien que l’engin soit commercialisé comme une bombe anti-mine à explosion différée, sa charge utile peut aussi inclure des produits chimiques utilisés dans les bombes thermobariques (mélanges explosifs), les armes au phosphore blanc, et les armes chimiques.

Les bombes thermobariques contiennent des explosifs chargés de polymère ou d’ explosifs FAE ("Fuel Air Explosives", à savoir engins à explosion diffuse) comme charges utiles. Les Thermobariques utilisent des détonateurs FMU ("Fuse Munition Unit", made un USA) tel que ceux qu’on voit sur la pointe de l’obus israélien. L’obus pénètre dans les constructions, dans les abris souterrains, ou dans les tunnels, créant un tel souffle explosif que tout l’oxygène est aspiré des espaces et des poumons de quiconque se trouve à proximité. L’utilisation par Israël de telles armes "aspirantes" est établi en ce qui concerne le Liban.

La pièce d’artillerie, avec son détonateur FMU, peut également contenir des armes chimiques, dont l’usage a été constaté au Sud-Liban. En plus, elle peut contenir du phosphore blanc, une substance qui littéralement fond en traversant la peau tout en laissant les vêtements relativement intacts. A Falloujah et partout en Irak, les forces étasuniennes ont utilisé du phosphore blanc sur des civils, laissant des cadavres grotesques comme un élément de la guerre psychologique pour obliger la population civile à se soumettre ou à évacuer la zone.

La photo ci-dessous prise à Saïda (3e ville du Liban) d’une petite fille libanaise brûlée et gravement défigurée est un indicateur révélateur de l’usage de phosphore blanc par les Israéliens. Des photos similaires de Falloujah nous ont été montrées par un grand reporter de la RAI, la chaîne de télévision italienne.

Les experts des services de renseignement militaire des Etats-Unis pensent que la facilité avec laquelle le soldat israélien manie l’obus d’artillerie est une indication que la charge utile se compose d’un gaz de faible poids et non d’un mélange combustible-air ou de composants d’une bombe thermobarique. WMR continue de recevoir des informations du Liban indiquant des obus chargés d’uranium appauvri sont utilisés par les Israéliens. Le New York Times rapporte aujourd’hui que les Etats-Unis intensifient la fourniture de nouvelles bombes à téléguidage de haute précision à Israël (voir ici l’article concernant le pré-planning de l’administration Bush au sujet des invasions israéliennes du Liban et de Gaza)


http://mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=MAD20060724&articleId=2811
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:11

Laurent a écrit:
Droit de réponse du Père ci-dessus Idea

j'avais deja été choqué lors du reportage..

il est clair qu'il fut réalisé dans le seul but de discrediter le pere samuel.

mais on commence à etre habitué à tout ceci en eurabia,des qu'on touche à l'islam on se fait enterrer vivant.. :pl:

Laurent a écrit:
Jo a écrit:
Citation :
.et j'attends toujours votre avis sur le texte originellement posté

Je me méfie des "théories du complot" et fait plutôt confiance aux autorités gouvernementales belges compétentes. En France, c'est la MIVILUDES.

Tiens, c'est bizarre, mais moi, si j'avais été catho, ce n'est pas au gouvernement que j'aurais fait confiance, mais à l'Eglise.

exact. ;)

Or, que je sache, le Père Samuel est toujours prêtre catholique...

Mais peut-être vous croyez-vous supérieure au Saint Office, chère Jo ???

elle croit plus au monde et à ses autorités corrompus qu'à la Sainte Eglise Catholique avec à sa tete le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:17

Jo a écrit:
Citation :
Liban : Israël utilise des armes chimiques
Preuves de l’ usage par Israël d’ Armes de Destruction Massive au Liban

par Wayne Madsen

Le 24 juillet 2006
WMR, Le Grand Soir (traduction de l'anglais)



De sources provenant du renseignement militaire des Etats-Unis ont indiqué à WMR que l’obus d’artillerie montré ci-dessous, utilisé par les Forces Israéliennes de Défense au Liban, est un type d’arme bi et multi-usage que les néoconservateurs ont faussement accusé Saddam Hussein de détenir.

Bien que l’engin soit commercialisé comme une bombe anti-mine à explosion différée, sa charge utile peut aussi inclure des produits chimiques utilisés dans les bombes thermobariques (mélanges explosifs), les armes au phosphore blanc, et les armes chimiques.

Les bombes thermobariques contiennent des explosifs chargés de polymère ou d’ explosifs FAE ("Fuel Air Explosives", à savoir engins à explosion diffuse) comme charges utiles. Les Thermobariques utilisent des détonateurs FMU ("Fuse Munition Unit", made un USA) tel que ceux qu’on voit sur la pointe de l’obus israélien. L’obus pénètre dans les constructions, dans les abris souterrains, ou dans les tunnels, créant un tel souffle explosif que tout l’oxygène est aspiré des espaces et des poumons de quiconque se trouve à proximité. L’utilisation par Israël de telles armes "aspirantes" est établi en ce qui concerne le Liban.

La pièce d’artillerie, avec son détonateur FMU, peut également contenir des armes chimiques, dont l’usage a été constaté au Sud-Liban. En plus, elle peut contenir du phosphore blanc, une substance qui littéralement fond en traversant la peau tout en laissant les vêtements relativement intacts. A Falloujah et partout en Irak, les forces étasuniennes ont utilisé du phosphore blanc sur des civils, laissant des cadavres grotesques comme un élément de la guerre psychologique pour obliger la population civile à se soumettre ou à évacuer la zone.

La photo ci-dessous prise à Saïda (3e ville du Liban) d’une petite fille libanaise brûlée et gravement défigurée est un indicateur révélateur de l’usage de phosphore blanc par les Israéliens. Des photos similaires de Falloujah nous ont été montrées par un grand reporter de la RAI, la chaîne de télévision italienne.

Les experts des services de renseignement militaire des Etats-Unis pensent que la facilité avec laquelle le soldat israélien manie l’obus d’artillerie est une indication que la charge utile se compose d’un gaz de faible poids et non d’un mélange combustible-air ou de composants d’une bombe thermobarique. WMR continue de recevoir des informations du Liban indiquant des obus chargés d’uranium appauvri sont utilisés par les Israéliens. Le New York Times rapporte aujourd’hui que les Etats-Unis intensifient la fourniture de nouvelles bombes à téléguidage de haute précision à Israël (voir ici l’article concernant le pré-planning de l’administration Bush au sujet des invasions israéliennes du Liban et de Gaza)


http://mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=MAD20060724&articleId=2811

Propagande infecte visant, encore et toujours, à diaboliser Israël spiderman

Continuez comme ca, Jo...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:21

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Laurent a écrit:
Droit de réponse du Père ci-dessus Idea

j'avais deja été choqué lors du reportage..

il est clair qu'il fut réalisé dans le seul but de discrediter le pere samuel.

mais on commence à etre habitué à tout ceci en eurabia,des qu'on touche à l'islam on se fait enterrer vivant.. :pl:

La méthode employée était plus qu'évidente...

On sort d'abord toutes les accusations précitées, et puis, lorsque le zombie devant sa télé est bien à point, on sort l'estocade finale, à savoir la soi-disant "islamophobie" du Père...ce qui était le seul et unique but de ce reportage :|

puker puker puker
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:27

J'ai entendu la même chose aux infos sur France 2

Je ne reviens plus sur ce fil et vous laisse entre vous, vous délecter de cette guerre et de ses victimes
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:28

Jo a écrit:
J'ai entendu la même chose aux infos sur France 2

les infos?

tu veux dire les MERDIAS français"corrompus etc..qui on laissé crevé les chrétiens du soudan par centaines de millier sans en parler,ceux là? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:32

Tu as raison, laissons crever les chrétiens du Liban pour les punir d'avoir délaissé le Soudan
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:35

Jo a écrit:
Tu as raison, laissons crever les chrétiens du Liban pour les punir d'avoir délaissé le Soudan

c'est pas les chretiens du liban qui subissent les attaques mais les shiites antisémites et terroristes.

les chretiens sont tranquilles dans leur quartier 100% chretien. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 01:56

Jo a écrit:
J'ai entendu la même chose aux infos sur France 2

Justement !!!

ma main au feu que l'"info" a été éructée par Charles Enderlin spiderman

Vous savez, l'homme de l'affaire al dura...

Jo a écrit:
Tu as raison, laissons crever les chrétiens du Liban pour les punir d'avoir délaissé le Soudan

Shocked Shocked Shocked

Mais c'est pas possible de lire de telles contrevérités What a Face

Les-chrétiens-libanais-ne-sont-pas-la-cible-de-tsahal !!!

Ou alors le Hezbollah est chrétien, pour vous ???
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:02

Laurent a écrit:
Jo a écrit:
Tu as raison, laissons crever les chrétiens du Liban pour les punir d'avoir délaissé le Soudan

Shocked Shocked Shocked

Mais c'est pas possible de lire de telles contrevérités What a Face

Les-chrétiens-libanais-ne-sont-pas-la-cible-de-tsahal !!!

Ou alors le Hezbollah est chrétien, pour vous ???

c'est juste de la rhétorique laurent.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:04

Citation :
Témoignages sur l'usage par Israël de munitions controversées au Liban

Des personnels de santé et des militaires libanais affirment avoir constaté des blessures qui leur font suspecter l'emploi par l'armée israélienne d'armes dont l'usage est strictement réglementé dans les zones urbaines et contre des civils.
1 • 2 + de photos dossier



20Minutes.fr avec AFP | 29.07.06 | 10h55

Newsletter et PDF par mail

Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte

Des personnels de santé et des militaires libanais affirment avoir constaté des blessures qui leur font suspecter l'emploi par l'armée israélienne d'armes dont l'usage est strictement réglementé dans les zones urbaines et contre des civils.

"Pourquoi ma mère brûle-t-elle aussi ?", hurle le petit Hussein Mahdi, 9 ans, dont les médecins assurent qu'il souffre de graves brûlures causées par des bombes au phosphore supposées avoir été tirées par l'armée israélienne contre des civils au Liban-sud.

Personne n'a osé dire à Mahdi que sa mère était morte car sa douleur est déjà insupportable: il est brûlé à la poitrine, au visage, aux mains, aux jambes et sur le dos et ne cesse de pleurer en se retournant dans son lit tant les escarres le font souffrir.


Un raid aérien israélien a détruit sa maison à Naqoura, dans le sud-ouest du Liban, tuant sa mère et sa soeur de 11 ans, et il a été transporté par ambulance vers un hôpital de Beyrouth, après un voyage hasardeux sur la route côtière perforée par les obus.

Mohamed Salam, chef de l'équipe de secours de Tyr, a raconté avoir évacué une femme et sa fille "blessées et inconscientes après un raid aérien qui a détruit une maison près du village de Bazouriyeh".

"Mais, dans les décombres, j'ai trouvé enveloppé dans une couverture un bébé de neuf mois. Lorsque je l'ai sorti et déshabillé pour le porter dans une ambulance, son corps a soudain noirci au contact de l'air", a ajouté Mohammed Salam, qui s'est déclaré convaincu que le nourrisson avait été blessé par une bombe au phosphore.

Ces témoignages n'ont pu être corroborés par des sources médicales indépendantes.

Et interrogée sur l'emploi de bombes à fragmentation et au phosphore, l'armée israélienne s'est bornée à indiquer qu'elle avait "recours uniquement à des armes autorisées par la loi internationale".

Un officier supérieur du génie de l'armée libanaise a fait état de l'utilisation dans la région de l'Arqoub, dans le sud-est de Liban, de bombes à sous-munitions, d'obus d'artillerie à sous-munitions perforantes qui peuvent traverser plusieurs étages, et d'obus d'artillerie "cargo" qui dispersent des sous-munitions ou des mines.

Un expert occidental en armement basé au Liban a également affirmé à l'AFP qu'"Israël utilisait incontestablement des bombes à sous-munitions".

"Elles servent normalement à attaquer des véhicules blindés et il est totalement incorrect d'en faire usage contre les civils", a estimé l'expert.

"En outre, nous avons des rapports sur l'utilisation de bombes au phosphore et d'obus d'artillerie à sous munitions perforantes", a-t-il ajouté.

"Ces armes ne sont pas interdites par la Conventions de Genève, mais leur usage n'est pas autorisé contre des civils et des centres urbains", a-t-il rappelé.

Le 24 juillet, l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) avait affirmé qu'Israël utilisait des munitions à fragmentations dans des tirs d'artillerie au Liban et elle avait appelé l'Etat hébreu à cesser immédiatement l'usage de telles armes.

Selon HRW, "des témoins et des survivants" au Liban ont rapporté qu'Israël avait conduit le 19 juillet une attaque à l'aide de munitions à fragmentation contre le village de Blida dans laquelle une femme de 60 ans avait trouvé la mort et 12 civils avaient été blessés, dont sept enfants.

Le 23 juillet, les enquêteurs de HRW ont photographié ce type de "munition à fragmentation au sein même de l'arsenal militaire israélien d'une division d'artillerie stationnée à la frontière avec le Liban".

"Les munitions à fragmentation sont des armes intolérablement imprécises et peu fiables à utiliser à proximité de civils", s'est indigné Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch.

"Elles ne devraient jamais être utilisées dans des zones peuplées", a déploré M. Roth.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:06

Citation :
CNN révèle l'utilisation de bombes au phosphore au Liban
Par Tonton, Wednesday, Jul. 26, 2006 at 9:31 AM

La chaîne de télévision américaine CNN a publié un reportage accréditant fortement, aux yeux du téléspectateur en tout cas, l’hypothèse d’une utilisation, par l’aviation israélienne, de munitions contenant du phosphore, contre la population libanaise.


Le reportage de CNN peut être visionné à partir du site dont voici les coordonnées (une fois sur le site, suivre les indications) :

http://www.rawstory.com/news/2006/VIDEO__Lebanese_Doctor_Says_Phosphorus_0724.html

Le reportage donne notamment la parole à des médecins libanais, en charge d’enfants blessés par ce qui est présenté -par le journaliste de la chaîne- comme le résultat d’une attaque aérienne sur la voiture dans laquelle ils voyageaient. Ces médecins font part de leurs certitudes quant à la présence de phosphore dans les substances ayant brûlé les enfants.

L’accusation a déjà été portée la veille par le Président de la République Libanaise, Emile Lahoud.


Dans son reportage, CNN dit avoir interrogé l’armée israélienne, et indique que celle-ci lui a répondu laconiquement « qu’Israël n’utilise que des armes conformes au droit international ».

Une des variétés du phosphore, le phosphore blanc, est un élément naturel qui s’enflamme au contact de l’air, dès que la température y est de 34/35° Celsius. Alors, il continue de brûler, notamment les êtres vivants qui y sont exposés.

Son emploi comme engin incendiaire remonte à la Deuxième Guerre. Il est à peu près certain que l’aviation britannique a utilisé du phosphore contre les populations civiles des villes allemandes de Hambourg et Dresde, en 1943 et 1945, où l’on vit des habitants se jeter dans les fontaines publiques et les rivières, pour arrêter le feu qui dévorait leurs corps.

Depuis 1980, les bombes incendiaires sont interdites par les Conventions de Genève. Les Etats-Unis ont cependant continué d’utiliser ces engins de mort dans la sale guerre qu’ils mènent en Irak, en arguant que le phosphore n’est toujours pas interdit en tant que substance servant à l’éclairage !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:16

Ca y est, elle en remet une couche Rolling Eyes

Vous n'êtes plus sur les sites altermondialistes, miroirs du Réseau Voltaire et relais de Thierry Meyssan ???
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:30

Citation :
Nouvelle calomnie mortelle: Israël utiliserait des bombes au phosphore

Menahem Macina
lundi 24 juillet 2006 - 18:42

Comme d’autres organes de presse, Euronews - dont on connaît 'l’admirable réputation d’équité dans sa couverture du conflit arabo-israélien', reprend la calomnie criminelle de l’utilisation par Israël de bombes au phosphore, sans la moindre investigation digne de ce nom, se contentant de l’illustrer par une photo sur laquelle aucune trace de la vérité de cette assertion assassine n’est visible. Mais d'autres sources sont plus explicites. (Menahem Macina).

Voici ce que les téléspectateurs pouvaient voir et entendre sur Euronews aujourd'hui. Le texte ci-dessous figure tel quel et photo comprise, sur le site de la chaîne.

L'armée israélienne utilise-t-elle des armes interdites ? Les soupçons se font de plus en plus précis



"Venant corroborer les accusations d'un porte-parole de l'armée libanaise il y a une semaine, des témoignages de médecins de Beyrouth semblent indiquer que Tsahal utiliserait des bombes interdites par les conventions internationales, notamment des bombes au phosphore ou à implosion. Selon un médecin libanais interrogé par la télévision portugaise, beaucoup de victimes des bombardements arrivent à l'hôpital avec des blessures très étranges, qui pourraient être causées par des armes chimiques et qui entraînent beaucoup d'amputations.
Selon d'autres sources, l'aviation israélienne lancerait des bombes au phosphore sur les zones boisées entre les différents villages, déclenchant des incendies, pour isoler ces villages. Par ailleurs, l'association Handicap International s'inquiète de l'utilisation possible par Israël de mines anti-personnel."

Après vérification, il semble qu’une certaine presse s’alimente aux sources délétères de journalistes et de sites violemment anti-israéliens, pour ne pas dire plus. Ainsi, dans le cas de figure qui nous occupe, il semble difficile de ne pas voir dans l’article de Wayne Madsen – WMR, intitulé "Liban : Israël utilise des armes chimiques", ***mis en ligne le 23 juillet sur le site altermondialiste « Le Grand Soir », la source empoisonnée de la dépêche d’Euronews.

Extrait :

"La photo ci-dessous prise à Saïda (3e ville du Liban) d’une petite fille libanaise brûlée et gravement défigurée est un indicateur révélateur de l’usage de phosphore blanc par les Israéliens.



Des photos similaires de Falloujah nous ont été montrées par un grand reporter de la RAI, la chaîne de télévision italienne."



Le commentaire qui suit illustre l'art cynique
qui consiste à faire dire à une photo autre chose que ce qui y figure.
La légèreté de l'obus EST la preuve qu'il contient "un gaz de faible poids"...
Le procédé serait risible s'il n'avait des incidences mortelles pour l'image d'Israël.


"Les experts des services de renseignement militaire des Etats-Unis pensent que la facilité avec laquelle le soldat israélien [photo ci-dessus] manie l’obus d’artillerie est une indication que la charge utile se compose d’un gaz de faible poids et non d’un mélange combustible-air ou de composants d’une bombe thermobarique. WMR continue de recevoir des informations du Liban indiquant que des obus chargés d’uranium appauvri sont utilisés par les Israéliens. Le New York Times rapporte aujourd’hui que les Etats-Unis intensifient la fourniture de nouvelles bombes à téléguidage de haute précision à Israël (voir ici l’article concernant le pré-planning de l’administration Bush au sujet des invasions israéliennes du Liban et de Gaza)."


Il n’est pas venu à l’idée de ces 'journalistes' diabolisateurs d’Israël, que les victimes, apparemment brûlées au phosphore (pour peu que la chose soit avérée), puissent l’avoir été suite à des explosions, provoquées par des bombes israéliennes, de caches d’armes du Hezbollah, qui elles, à n'en pas douter, contiennent de telles armes prohibées !


Menahem Macina

Avec la participation involontaire d'Euronews et du site altermondialiste « Le Grand Soir »
-----------

Mis en ligne le 24 juillet 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org

http://www.debriefing.org/18463.html

*** : il s'agit de l'article posté par Jo...
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:53

Si l'ambiance sur ce sujet pouvait êtres calme ce serait bien... :o
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 02:57

L'ambiance est calme, aucun problème ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 11:06

Citation :
Les gens les plus hypocrites de la terre

Michaël Béhé à Beyrouth
dimanche 30 juillet 2006 - 07:14

Par Michaël Béhé à Beyrouth © Metula News Agency

Les politiques, les journalistes et les intellectuels du Liban ont connu, ces jours, le choc de leur vie. Ils savaient bien que le Hezbollah avait constitué un Etat indépendant dans notre pays, un Etat incluant tous les ministères et les institutions parallèles, en double de ceux du Liban. Ce qu’ils ignoraient, qu’ils découvrent à la faveur de cette guerre, et qui les paralyse de surprise et d’effroi, ce sont les dimensions de cette phagocytose.

De fait, notre pays était devenu une extension de l’Iran, et notre soi-disant pouvoir politique servait, de surcroît, de paravent politique et militaire aux islamistes de Téhéran. Nous avons découvert soudain que Téhéran avait stocké plus de 12'000 missiles, de tous types et de tous calibres, sur notre territoire et qu’il avait patiemment, systématiquement, organisé une force supplétive, avec le concours des Syriens, qui s’appropriait, davantage jour après jour, toutes les chambres de la Maison-Liban. Figurez-vous que nous hébergeons des missiles sol-sol sur notre territoire, les Zilzal, et que le tir de tels engins à notre insu a le pouvoir de déclencher un conflit stratégique régional et, potentiellement, l’anéantissement du Liban.

Nous savions que l’Iran, par l’intermédiaire du Hezbollah, construisait une véritable ligne Maginot au Sud mais ce sont les images de Maroun el-Ras et de Bint J’bail qui nous ont révélé l’ampleur de ces travaux. Une dimension qui nous a fait comprendre plusieurs choses d’un seul coup : que nous n’étions plus maîtres de notre sort. Que nous ne possédions pas le commencement des moyens nécessaires à inverser le cours de cet état de fait, et que ceux qui avaient fait de notre pays la base avancée du combat de leur doctrine islamique contre Israël n’avaient pas la moindre intention de renoncer volontairement à leur emprise.

Les discussions de salut national concernant l’application de la résolution 1559 et réunissant la plupart des courants politiques libanais n’étaient donc que de la poudre aux yeux. L’Iran et la Syrie n’avaient pas investi des milliards de dollars pour militariser le Liban afin d’y mener leur bataille, dans l’objectif d’accéder au désir des Libanais et de la communauté internationale qu’ils prennent leur quincaillerie et qu’ils partent la réinstaller chez eux.

Et puis l’indécision, la lâcheté, la division et l’irresponsabilité de nos dirigeants sont telles, qu’ils n’ont même pas eu à forcer leur talent. Pas eu besoin d’engager un bras de fer avec les autres composantes politiques du pays des cèdres. Ces dernières se sont montrées et continuent de se montrer inconsistantes.

Certes, notre armée, réformée durant des années par l’occupant syrien pour ne plus jamais pouvoir remplir son rôle de protectrice de la nation, n’avait pas la capacité à se mesurer aux miliciens du Hezb. Notre armée à qui il est plus dangereux de faire appel, en raison des équilibres explosifs qui constituent chacune de ses brigades, que de l’enfermer à double tour dans ses casernes. Une force encore largement inféodée à ses anciens maîtres étrangers, au point d’être incontrôlable ; au point d’avoir collaboré avec les Iraniens pour mettre NOS radars côtiers à disposition de leurs missiles, qui ont bien failli couler un bâtiment israélien en face de Beyrouth. Les éléments non-Hezbollah du gouvernement ignoraient, quant à eux, et jusqu’à l’existence de missiles sol-mer sur notre territoire… Cela a valu la destruction ultra justifiée de tous NOS radars par l’armée des Hébreux. Et encore nous en tirons-nous à bon compte dans cette embrouille.

On a beau jeu désormais de pleurnicher et de jouer hypocritement le rôle des victimes. Nous nous y entendons à nous faire plaindre et à prétendre que nous ne sommes jamais responsables des horreurs qui se déroulent à intervalles réguliers sur notre sol. Bien sûr cela n’est que foutaise ! La résolution 1559 du Conseil de Sécurité, exigeant de NOTRE gouvernement qu’il déploie NOTRE armée sur NOTRE territoire souverain, le long de NOTRE frontière internationale avec Israël et qu’il désarme toutes les milices évoluant sur NOTRE sol, a été votée le 2 septembre 2004.

Nous disposions de deux ans pour mettre en œuvre cette résolution et pour garantir ainsi un avenir paisible à nos enfants et nous n’avons strictement rien fait pour cela. Notre plus grand crime – mais ça n’est pas le seul ! –, encore, n’est pas de ne pas y être parvenus, mais de n’avoir rien tenté ni rien entrepris. Et cela, ce n’est la faute de personne d’autre que celle des minables politiciens libanais.

Notre gouvernement, même depuis le départ de l’occupant syrien, a laissé les bateaux et les camions d’armes se déverser chez nous. Sans même se préoccuper de regarder leur chargement. Il a hypothéqué les chances de renaissance de ce pays en confondant le Printemps de Beyrouth avec la libération de Beyrouth. En fait, nous venions d’obtenir une occasion, une sorte de moratoire inespéré, pour nous permettre de prendre notre avenir en mains, rien de plus.

Dire que nous n’avons même pas été capables de nous entendre pour "pendre" Emile Lahoud – le pantin des Al-Assad – sur la Place des Martyrs et qu’il est toujours président de ce que certains s’entêtent à appeler notre république… Il n’y pas à chercher beaucoup plus loin : nous sommes ce que nous sommes, c’est-à-dire pas grand-chose.

Toutes les personnes assumant des responsabilités publiques et informationnelles dans ce pays sont responsables de la catastrophe. Sauf ceux de mes confrères, journalistes et éditeurs, qui sont morts, assassinés par les barbouzes syriens, parce qu’ils étaient nettement moins lâches que ceux qui ont leur ont survécu. Et Lahoud est resté à Baabdé ! (le palais du président de la République du Liban. Ndlr).

Et lorsque je parle de catastrophe, je n’entends pas l’action menée par Israël pour répondre à l’agression de ses civils et de son armée, qui s’est produite depuis notre sol et que nous n’avons strictement rien fait pour éviter, et dont nous sommes conséquemment responsables. Toute dérobade à cette responsabilité – certains, ici, n’ont pas les notions du droit des nations minimales nécessaires à le comprendre ! – signifie que le Liban, en sa qualité d’Etat, n’existe pas.

L’hypocrisie se poursuit : même certains éditorialistes du respectable L’Orient-le-Jour mettent dos à dos la sauvagerie du Hezbollah et celle des Israéliens. Honte ! Veulerie ! Et nous serions qui, dans cette fable ? Les pauvres victimes ad aeternam des ambitions des autres ?

Les hommes politiques soit soutiennent cette thèse insensée, soit se taisent. Ceux dont on attendait qu’ils parlent, qu’ils sauvent notre image, se taisent comme les autres. Et je fais précisément allusion au général Aoun, qui aurait pu passer l’épaule en clamant la vérité. Même son ennemi, Walid Joumblatt, le chef des Druzes s’est montré moins… vague.

Victime ? Le Liban ? Quelle plaisanterie !

Avant l’attaque israélienne, il n’y avait plus de Liban, ce n’était plus qu’un hologramme. A Beyrouth, des citoyens innocents comme moi se voyaient interdire l’accès de certaines zones de leur propre capitale. Mais notre police, notre armée et nos juges aussi en avaient été exclus. C’était le cas, par exemple, du périmètre de commandement du Hezbollah et des Syriens dans le quartier de Haret Hreïk (en rouge sur la carte satellite). Un carré d’un kilomètre de côté, une capitale dans la capitale, gardé en permanence par une armée de Horla [1], possédant ses institutions, ses écoles, ses crèches, ses tribunaux, sa radio, sa télévision et surtout… son gouvernement. Un "gouvernement" qui a décidé seul, à la place des potiches de celui du Liban – dans lequel le Hezbollah a également ses ministères ! – d’agresser un Etat voisin, avec lequel nous n’entretenons aucun différent substantiel ou fondé, et de NOUS plonger ainsi dans un conflit sanglant. Et si attaquer un Etat souverain sur son territoire, assassiner huit de ses soldats, en kidnapper deux autres et, simultanément, lancer des roquettes sur neuf de ses villes ne constitue pas un casus belli, il faudra alors revoir sérieusement la définition de ce principe juridique.

Alors ils en sont presque tous, ces politiciens lâches, y compris de nombreux leaders et religieux chiites eux-mêmes, à bénir chaque bombe qui se détache d’un F-16 juif et qui vient réduire à l’état lunaire l’insulte à notre souveraineté que constituait Haret Hreïk, en plein cœur de Beyrouth. Sans les Israéliens, comment aurions-nous fait pour recevoir une nouvelle chance – que nous ne méritons en aucune façon ! – de reconstruire notre pays ?

Chaque fortin irano-syrien que Jérusalem détruit, chaque combattant islamique qu’elle élimine, et c’est le Liban qui se remet proportionnellement à revivre ! Les soldats d’Israël font, une nouvelle fois, notre travail. A nouveau, comme en 82, nous assistons, lâches, terrés, minables et en les insultant, en plus, à leur sacrifice héroïque qui nous permet de conserver l’espoir. De ne pas être engloutis dans les entrailles de la terre. Car, bien évidemment, à force de nous être souciés du Liban-Sud comme de notre dernière chemise, d’avoir laissé l’étranger se saisir des privilèges qui nous appartenaient, nous n’avions plus la capacité de recouvrer notre indépendance et notre souveraineté. Si, à l’issue de cette guerre, l’armée libanaise reprend le contrôle de son territoire et se débarrasse de l’Etat dans son Etat, qui œuvrait à la mort par asphyxie du dernier cité, ce sera uniquement grâce à Tsahal, et cela, tous ces poltrons de politiciens, de l’escroc Fouad Siniora, à Saad Hariri, le fils du pilleur du Liban, et au général Aoun-le-droit, le savent parfaitement.

Quant aux destructions causées par les Israéliens… que voilà une autre imposture : regardez la carte satellite ! J’ai positionné, tant bien que mal, MAIS DANS DES PROPORTIONS CORRECTES, les parties de ma capitale qui ont été détruites par Israël. Il s’agit de Haret Hreïk – en totalité – et des demeures des chefs du Hezbollah, situées dans la grande banlieue chiite de Dayaa (comme ils l’écrivent) et que j’ai encadrée en bleu.

En plus de ces deux zones, Tsahal a fait sauter un immeuble de commandement du Hezbollah de 9 étages, dans la city de Beyrouth, plus haut sur la carte que Haret Hreïk et légèrement à gauche (au nord-ouest). Il s’agissait du "perchoir" de Nasrallah à l’intérieur de la cité, par lequel il affirmait sa présence-prédominance sur nous. Un entrepôt d’armes syriennes dans le port, deux radars de l’armée, que des officiers chiites avaient mis à la disposition du Hezb, et un camion suspecté de transporter des armes, dans le quartier chrétien d’Achrafieh.

De plus, les infrastructures routières et aéroportuaires ont été mises hors d’état de fonctionner : elles servaient à nourrir le Hezbollah en armes et en munitions. Hors ceci, Tsahal n’a rien touché, rien abîmé, et tous ceux qui parlent de la "destruction de Beyrouth" sont soit des menteurs, soit des Iraniens, soit des antisémites, soit des absents. Même les maisons situées à une ruelle des objectifs que j’ai mentionnés n’ont pas été touchées, pas même n’ont-elles subi une égratignure ; c’est, en regardant ce travail, que l’on comprend la signification du concept de "frappes chirurgicales" et que l’on peut s’extasier devant la dextérité des pilotes juifs.


Le quartier rasé, celui où les demeures appartenant aux huiles de l’organisation terroriste ont été détruites.

Beyrouth, tout le reste de Beyrouth, 95 % de Beyrouth, vit et respire mieux qu’il y a deux semaines. Tous ceux qui n’ont pas fait cause commune avec le terrorisme savent qu’ils n’ont strictement rien à craindre des avions d’Israël, bien au contraire ! A titre d’exemple, hier soir, le restaurant où je suis allé manger était plein à craquer et j’ai dû attendre 21h 30 pour pouvoir m’attabler. Les gens sont tout sourire, détendus, mais personne ne les filme : drôle de destruction de Beyrouth, n’est-il pas ?

Bien sûr, il y a les quelques 500'000 réfugiés du Sud, qui vivent une véritable tragédie et qui ne sourient pas, eux. Mais Jean (Tsadik. Ndlr), qui a les yeux rivés sur Kfar Kileh, et dont j’ai appris que l’on pouvait croire chaque parole, m’assure que la quasi-totalité des maisons desdits réfugiés sont intactes. Ils pourront donc y revenir dès que le Hezbollah aura été vaincu.

La défaite des intégristes chiites d’obédience iranienne est imminente. Les bilans communiqués par les séides de Nasrallah et par la Croix-Rouge libanaise sont trompeurs : premièrement, sur les 400 morts déclarés par le Liban, seuls 150 sont de vraies victimes civiles collatérales de la guerre, les autres étaient des miliciens sans uniforme au service de l’Iran. Le reportage photographique de Stéphane Juffa Les civils des bilans libanais… pour notre agence constitue à ce jour la preuve tangible unique de ce gigantesque bidouillage morbide. Ce qui rend ce document éminemment important.

De plus, l’organisation de Hassan Nasrallah n’a pas perdu 200 combattants, comme l’affirme Tsahal. Ce chiffre ne concerne que les combats s’étant déroulés à la frontière, encore est-il sous-évalué par les Israéliens, pour une raison que j’ignore, d’une centaine de miliciens éliminés. Le bilan réel des pertes du Hezbollah, celui qui inclut les morts de Beyrouth, de la Bekaa, de Baalbek et de ses autres camps, bases de lancement de roquettes et de missiles et dépôts d’armes et de munitions s’élève à 1'100 Hezbollani supplémentaires qui ont définitivement cessé de terroriser et d’humilier mon pays.

Comme l’immense majorité des Libanais, je prie pour que personne ne mette fin à l’attaque israélienne avant qu’elle n’ait fini de désosser les terroristes. Je prie pour que les soldats hébreux pénètrent dans tous les recoins du Sud-Liban et en chassent, à notre place, la vermine qui s’y accroche. Comme l’immense majorité des Libanais, j’ai mis le Champagne au frais pour fêter la victoire des Israéliens.

Mais, au contraire d’eux, je sais admettre, pour paraphraser Michel Sardou, qu’ils combattent également pour notre liberté, une autre bataille "où toi tu n’étais pas" ! Et, au nom de mon peuple, je veux exprimer ma reconnaissance infinie aux parents des victimes israéliennes, civiles et militaires, dont les êtres aimés sont aussi tombés pour que je puisse vivre debout dans mon identité. Qu’ils sachent que je les pleure avec eux.

Quant à la clique de minables qui fait florès à la tête de mon pays, il est temps qu’ils comprennent qu’après cette guerre, après que nos alliés naturels nous auront débarrassé de ceux qui nous empêchaient de reconstituer un Etat, un cessez-le-feu ou un armistice ne suffiront pas. Pour assurer l’avenir du Liban, il faudra qu’ils comprennent qu’il est temps de faire la paix avec ceux contre qui nous n’avons aucune raison de faire la guerre. Il n’y a, en effet, que la paix qui assure la paix. Il faut bien que quelqu’un le leur dise, car dans ce pays, on n’a pas appris ce qu’étaient les lapalissades…


Note :

[1] Michaël Béhé fait allusion au Horla, un livre de Guy de Maupassant [Ndlr]


http://a7fr.org/Default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=11495
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 12:56

Citation :
30/07/2006 12:23
CASTEL GANDOLFO (Italie), 30 juil 2006 (AFP) - PO: le pape demande un cessez-le-feu "immédiat"

Le pape Benoît XVI a demandé dimanche un cessez-le-feu "immédiat" afin de pouvoir construire "à travers le dialogue une cohabitation stable et durable" au Proche-Orient.

"Au nom de Dieu je m'adresse à tous les responsables de cette spirale de violence pour que les armes soient immédiatement déposées par toutes les parties", a-t-il dit avant la prière dominicale de l'Angélus, célébrée à Castel Gandolfo, la résidence estivale des papes dans les environs de Rome.

"Je demande aux gouvernants et aux institutions internationales de n'épargner aucun effort pour obtenir cette nécessaire cessation des hostilités afin de pouvoir commencer ainsi à construire, à travers le dialogue, une cohabitation stable et durable entre tous les peuples du Proche Orient", a ajouté le pape, quelques heures après un bombardement israélien meurtrier de Cana, dans le sud du Liban, où 51 civils ont été tués.


Ces propos du pape ont été accueillis par les cris de "paix, paix" prononcés par des centaines de pèlerins présents à la prière.

"Je demande aux hommes de bonne volonté de poursuivre et d'intensifier l'envoi d'aides humanitaires à ces populations tellement éprouvées et qui en ont tellement besoin", a poursuivi Benoît XVI.

"Je ne peux pas ne pas penser à la situation, toujours plus grave et tragique, que vit le Proche Orient avec des centaines de morts, de très nombreux blessés, un nombre important de sans-abri et de réfugiés, des maisons, des villes et des infrastructures détruites, alors que la haine et le désir de vengeance semblent croître dans le coeur de nombreuses personnes", a poursuivi le pape.

"Ces événements démontrent clairement qu'il n'est pas possible de rétablir la justice, créer un ordre nouveau et construire une paix authentique quand l'on a recourt à l'instrument de la violence", a dit le souverain pontife.

Benoît XVI a multiplié ses appels ces derniers temps pour la fin des violences au Proche Orient.

Il avait ainsi appelé à une journée de prière en faveur de la paix dans cette région, estimant que "les Libanais ont le droit au respect de l'intégrité et de la souveraineté de leur pays, les Israéliens ont le droit de vivre en paix dans leur Etat et les Palestiniens ont le droit d'avoir une patrie libre et souveraine".

Benoît XVI avait aussi assuré "prier fortement" pour que la Conférence de Rome sur le Liban, qui s'est déroulée mercredi dans la capitale italienne, puisse donner "des résultats concrets pour une paix aujourd'hui".

Il y a une semaine, au cours de l'Angélus célébré à Les Combes, la localité dans le nord de l'Italie où il a passé ses vacances avant de se transférer à Castel Gandolfo, Benoît XVI avait aussi appelé à un cessez-le-feu et à l'ouverture de négociations.

Le pape allemand suit de près la situation au Proche Orient et il avait ainsi salué l'ouverture de couloirs humanitaires au Liban et affirmé se reconnaître dans le communiqué du G8 de Saint-Pétersbourg appelant à l'envoi d'une force multinationale au pays du Cèdre.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 16:00

notre Pape s'inscrit dans la lignée des grands papes!

cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Dim 30 Juil 2006, 16:27

Ben oui, c'est bien gentil, mais qui s'est soucié du droit international quand le Hezbollah lançait des roquettes sur Israël à partir du territoire d'un état théoriquement souverain et non en guerre ?

On oublie vite les choses ...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Lun 31 Juil 2006, 12:38

Crise du Liban: divers point de vue à lire...



...pour se faire une idée de la complexité du conflit.

D'abord chez notre ami le conservateur qui évoque plusieurs sources selon lesquelles, "des miliciens du Hezbollah se positionnent volontairement dans les villages chrétiens ou druzes, pour y tirer leurs projectiles. Alors que des mouvements d'autodéfense se sont formés, des villageois sont assassinés par les terroristes du "parti de Dieu".
Bafweb de son côté signale un article du New-York Times selon lequel les Chrétiens fuyant le Liban dénoncent le Hezbollah.

Sur AgoraVox également: "un observateur italien de l’ONU a été gravement blessé dimanche dernier par des tirs du Hezbollah dans le sud du Liban, il s’agit du capitaine Roberto Punzo. Cette information n’est pas quelconque et se distingue des derniers erreurs de tirs effectuées par l’armée israélienne sur un autre poste onusien en ce que le Hezbollah ne veut pas de force d’interposition dans le sud-Liban alors qu’Israël vient d’en faire la requête." Pour l'auteur de l'article, le Hezbollah joue la carte de la durée du conflit et de la médiatisation des dégâts au Liban afin de rallier le monde musulman à la "guerre totale" voulue par les intégristes islamistes.Ces différents aspects montrent ce que nous ne pouvons ignorer, la responsabilité du Hezbollah et de l'islamisme dans l'engrenage dramatique de la situation au Liban.

Cependant ils nous semblent intéressant de resituer le conflit dans une perspective géopolitique plus vaste et de s'intéresser à la géostratégie israélienne. Pour cela il faut revenir au début des années 80 avec l'exposition par les dirigeants israéliens d'un "plan stratégique pour le Moyen-Orient" présenté par le courageux Israël Shahak connu pour ses critiques de la politique israélienne telle qu'elle s'exprime depuis le tournant de 1967.
Extraits: selon Oded YINON (en 1982), "la décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe ; au Liban, c’est déjà un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël. [...] L'Irak, pays à la fois riche en pétrole, et en proie à de graves dissensions internes, est un terrain de choix pour l’action d’Israël. [...] Notre but premier, le plus essentiel aujourd’hui est de rééquilibrer le pays sous le triple aspect démographique, stratégique et économique. Il faut coloniser tout le versant de la montagne qui s’étend depuis Birsheba jusqu’en Haute Galilée ; c’est un objectif essentiel de notre stratégie nationale : coloniser la montagne qui jusqu’à présent est vide de juifs."

On ne peut s'empêcher de rapprocher ce projet (à lire dans son intégralité) avec le déroulement des conflits ces dernières années (notamment la guerre contre l'Irak) et l'attaque contre le Liban aujourd'hui.
Rappel de la chronologie des conflits actuels et passés au proche-orient ici.

Addentum: il me semble important de signaler également qu'entre la propagande des uns et des autres, l'utilisation et la manipulation des images et des médias de masse, il est très difficile de tirer le vrai du faux de ce que l'on apprend ici ou là sur la crise actuelle...

http://voxgalliae.blogspot.com/

y'en a ras le bol de tous ces paiens! rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Mar 01 Aoû 2006, 21:13

KHALIL GIBRAN (poète libanais)
Citation :
DE L'AMOUR

Alors al-Mitra dit : Parle-nous de l'Amour.
Il leva la tête et regarda la foule sur laquelle un grand silence s'était abattu. D'une voix assurée, il dit:
Quand l'amour vous fait signe, suivez-le,
Bien que ses chemins soient raides et ardus.
Et quand il vous enveloppe de ses ailes, cédez-lui,
Même si l'épée cachée dans ses pennes vous blesse,
Et quand il vous parle, croyez en lui,
Même si sa voix brise vos rêves comme le vent du nord dévastant un jardin.
Car si l'amour vous couronne, il vous crucifie aussi. Et s'il est pour votre croissance, il est aussi pour votre élagage.
De même qu'il s'élève à votre hauteur pour caresser vos plus tendres branches frémissant dans le soleil,
Il descend jusqu'à vos racines et les secoue de leur adhérence à la terre.
Telles des gerbes de blé, il vous ramasse et vous serre contre lui.
Il vous vanne pour vous dénuder.
Il vous tamise pour vous libérer de votre enveloppe.
Il vous pile jusqu'à la blancheur.
Il vous pétrit jusqu'à vous rendre malléables;
Puis il vous assigne à son feu sacré afin que vous deveniez pain sacré au festin sacré de Dieu.
Tout cela, l'amour vous le fait subir afin que vous connaissiez les secrets de votre coeur et, au travers de cette connaissance, deveniez fragment du coeur de la Vie.
Mais si, pusillanimes, vous ne recherchiez que la paix de l'amour et sa volupté,
Mieux vaudrait pour vous couvrir votre nudité et sortir de l'aire de l'amour,
Pour pénétrer dans le monde sans saisons en lequel vous rirez, mais pas de tout votre rire, et pleurerez, mais pas de toutes vos larmes.
L'amour ne donne que de lui même et ne prend que de lui-même.
L'amour ne possède pas et ne saurait être possédé.
Car l'amour suffit à l'amour.
Lorsque vous aimez, vous ne devriez pas dire : "Dieu est dans mon coeur", mais plutôt : "Je suis dans le coeur de Dieu."
Et ne croyez pas qu'il vous appartienne de diriger le cours de l'amour, car c'est l'amour, s'il vous en juge dignes, qui dirigera le vôtre.
L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.
Mais si vous aimez et ne pouvez échapper aux désirs, qu'ils soient ceux-ci:
Vous dissoudre et être comme l'eau vive d'un ruisseau chantant sa melopée à la nuit,
Connaître la douleur d'une tendresse excessive,
Recevoir la blessure de votre conception de l'amour,
Perdre votre sang volontiers et avec joie,
Vous réveiller aux aurores, le coeur ailé, et rendre grâces pour une nouvelle journée d'amour,
Vous reposer à l'heure du méridien et méditer l'extase de l'amour,
Revenir à votre foyer le soir, avec gratitude,
Puis vous endormir avec au coeur une prière pour l'être aimé et sur vos lèvres un chant de louange.

----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Ven 04 Aoû 2006, 14:41

Canada ou kanadistan ?

Quelques photos prises lors d'une "manifestation pacifique" au canada.
La suite sur http://www.sammcgill.com/hate.html

Commentaire des photographes :

This page was created to try to give everyday Canadians a chance to see what the media hides.
CTV and CBC feel this material, while valuable, will inflame ethnic tensions. This is another way to say "we are too afraid to show them."
That is really very very unfortunate.

Traduction : Cette page a été créée pour essayer de donner une chance au Canadien moyen de voir ce que les médias cachent.
CTV et CBC estiment que ces documents, quoique valables, exacerberait les tensions ethniques. C'est une autre manière de dire "nous avons trop peur de les montrer".
C'est vraiment très très regrettable.

Sword
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 05 Aoû 2006, 00:51

http://www.liberation.fr/actualite/monde/197066.FR.php
Citation :
Liban
Les «crimes de guerre» de Tsahal
QUOTIDIEN : Vendredi 4 août 2006 - 06:00
avec
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a publié hier un rapport qualifiant de « crimes de guerre» certaines frappes israéliennes contre des civils libanais. «Le déroulement des attaques dans plus de 20 cas étudiés montre que les défaillances ne peuvent pas être imputées à de simples accidents, ni liées à des pratiques injustifiées du Hezbollah. Dans certains cas, ces attaques constituent des crimes de guerre», déclare l'ONG américaine affirmant que «dans de nombreux cas, les forces israéliennes ont frappé des zones apparemment sans cible militaire précise. Dans certains cas, les forces israéliennes semblent avoir délibérément visé des civils.» L'argument de Tsahal, selon lequel les combattants du Hezbollah se mêlent aux civils, n'excuse pas son «échec systématique» à faire la différence entre les deux, insiste l'ONG. La localisation des miliciens du Hezbollah et de leurs caches d'armes est souvent sans rapport avec les secteurs bombardés, insiste HRW, qui a mené des enquêtes dans les zones où des civils ont été tués. L'organisation affirme également que «les forces israéliennes ont visé, avec des avions de guerre et l'artillerie, des dizaines de véhicules de civils en fuite, arborant des drapeaux blancs». HRW appelle l'Etat hébreu à «suspendre immédiatement ses attaques aveugles et à faire la distinction à tout prix entre civils et combattants». (AFP, Reuters)

http://www.msf.fr/site/themes.nsf/pages/libanCrise2006

Médecins Sans Frontières
Citation :

Trois semaines après le début du conflit, l'absence de garanties de sécurité et les difficultés logistiques posées par le blocus quasi-hermétique du territoire libanais et les destructions de routes limitent ou bloquent les opérations de secours, alors que les besoins augmentent. Lire l'interview du Dr Mercedes Tatay, responsable des opérations d'urgence au Liban.

Depuis les premiers jours de la guerre, ce sont les autorités médicales, les associations libanaises et les populations dans les villages qui assument l'essentiel de l'effort d'assistance. Mais ces capacités locales s'épuisent un peu plus chaque jour.

Quatre équipes de Médecins Sans Frontières distribuent des biens de première nécessité et apportent une aide médicale dans plusieurs régions au Liban, à Beyrouth, Aaley, Saïda, Jezzine, Tyr (le point sur nos activités).

Le travail de nos équipes et de tous les secouristes est très dangereux en raison des combats et des opérations militaires toujours en cours. Christopher Stoke, chef de mission pour les opérations au sud du Liban, témoigne des très importantes difficultés d'accès des secours aux personnes qui en ont besoin à Tyr et dans les villes proches (lire l'article du 1er août). Une équipe de MSF est parvenue à se rendre dans un village isolé proche de la frontière au sud Liban, le 1er août. Des habitants en état de choc ont pu être évacués vers Tyr (lire le récit).

Il y a plus de 200.000 personnes déplacées dans la zone montagneuse du Mont Liban et du Chouf, au sud-est de Beyrouth. Dans les districts d'Aaley et de Bet Ed Dine, MSF distribue des biens de première nécessité aux groupes de déplacés vivant dans des conditions particulièrement précaires. Annick Hamel, chef de mission pour les opérations dans cette région, constate une détérioration des conditions de vie dans la région du Chouf (écouter son témoignage).

Environ 150 tonnes de matériel, essentiellement des tentes, des kits de cuisine, des kits d'hygiène et des couvertures, mais aussi du matériel médical, sont parvenues à Beyrouth. L'acheminement du matériel de secours vers le Liban se fait au compte-goutte (les derniers chiffres).


D'autres équipes de Médecins Sans Frontières travaillent à Saïda, Jezzine, Beyrouth ainsi que le long de la frontière libano-syrienne.

Pour donner à nos équipes les moyens d'agir rapidement et durablement auprès des victimes de ce conflit, MSF a lancé un appel aux dons.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 05 Aoû 2006, 00:52

Il est assez frappant de constater votre hargne contre les "crimes" de Tsahal, alors que vous passez complètement sous silence les milliers de tirs terroristes de roquettes/missiles du Hezbollah, sans parler du Hamas, qui, eux, SONT TOUS DIRIGES CONTRE LES POPULATIONS CIVILES ISRAELIENNES...

Il est vrai que si vous vous basez sur Libération, l'AFP et Le Monde...
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 05 Aoû 2006, 01:13


LE FIGARO

Citation :

Les bombardements israéliens suscitent la colère des maronites de France [31/07]
Pour les centaines de chrétiens libanais rassemblés hier à Paris en l'église Notre-Dame du Liban, le bombardement de Cana constitue un tournant.

C'est un petit morceau de Liban en plein coeur de Paris, constitué de quelques centaines de chrétiens. Leur pasteur, Mgr Saïd Elias Saïd, vicaire patriarcal des maronites en France, est effondré. «Lorsque des civils sont tués par des Arabes, Israël et les Américains parlent de terrorisme. Mais lorsque des dizaines d'enfants meurent sous les bombes comme hier à Cana, de quoi parle-t-on ? De représailles ? Et si nous osons dire le contraire, nous sommes accusés d'être antisémites...»

En privé, dans son bureau du foyer franco-libanais, rue d'Ulm, ces propos sont forts. Mais en chaire, dans la paroisse de Notre-Dame du Liban dont il est aussi le curé, devant plusieurs centaines de fidèles, jeunes pour la plupart, ils prennent une autre dimension : une volonté claire d'ouvrir les yeux des Occidentaux. «Pourquoi devrais-je me taire alors que mon pays est massacré ? s'insurge-t-il. Au début, nous avons pu reprocher au Hezbollah d'être intervenu sans concertation. Mais après la réponse disproportionnée, nous ne pouvons que soutenir ces résistants. Et remercier M. Chirac d'avoir dénoncé la velléité criminelle de détruire le Liban dès le 14 juillet.»

L'Église néogothique était pleine à craquer hier. Une affluence inhabituelle en plein été. Plusieurs familles réfugiées de Beyrouth se sont installées dans les chambres temporairement vides du foyer d'étudiants. D'autres n'ont pas pu partir au Liban pour les vacances. Toute l'assemblée reprenait la mélopée entonnée par la chorale, «ya rabb istaamelni lisalamika» («Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix»).

Bus de la paix

«Les chrétiens ont ouvert leurs maisons, les écoles et même leurs églises aux populations réfugiées», explique Fanny, une jeune Libanaise résidente à Paris, accompagnée de sa fille, Shaha Marina, 7 ans. «Nous sommes unis face à ceux qui emploient le mot d'Arabe comme une insulte, dit-elle. Mais nous, chrétiens, nous savons bien qu'il ne s'agit pas de notre guerre. C'est un conflit entre les États-Unis et l'Iran et nous en faisons les frais.» Fanny reproche d'ailleurs aux médias occidentaux de ne montrer que des images «de villages chiites et de femmes voilées, alors que de nombreux villages chrétiens, quoique moins bombardés, subissent aussi l'embargo et les souffrances».

Pour beaucoup de fidèles, le massacre de Cana résonne comme une répétition de celui perpétré en avril 1996, dans le même village. Pour Georges, comme pour d'autres, «c'est un tournant. Israël a perdu cette guerre». Najib Khalaf quant à lui, souhaite éviter tout discours politique. Président de l'association «Offre joie» créée en 1986 pour construire des ponts entre les communautés grâce à des actions menées en faveur des enfants, il dénonce vigoureusement cette guerre «dont les plus innocents sont encore une fois les premières victimes». Ce médecin, père de famille, a le projet de mettre en place un bus qui sillonnerait Paris, avec des enfants libanais à bord, de toutes confessions, chargés de diffuser un message de paix.
http://www.lefigaro.fr/liban/20060731.FIG000000128_les_bombardements_israeliens_suscitent_la_colere_des_maronites_de_france.html
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 05 Aoû 2006, 01:31

Citation :
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a publié hier un rapport qualifiant de « crimes de guerre»

j'aurai bien aimé que cette organisation mette autant de vigueur à défendre les chrétiens du soudan,d'egypte,du liban,de syrie,du pakistan,d'indonésie,de mauritanie etc...etc..etc... qu'elle n'en met à défendre les chiites,qui par ailleurs sont unanimes quant au sort qui doit etre reserver au juifs et à leur état israel(car dans leur tete israel c'est juif et rien d'autre.)

j'espere que je me fais bien comprendre... rambo

Citation :
Leur pasteur, Mgr Saïd Elias Saïd, vicaire patriarcal des maronites en France, est effondré. «Lorsque des civils sont tués par des Arabes, Israël et les Américains parlent de terrorisme. Mais lorsque des dizaines d'enfants meurent sous les bombes comme hier à Cana, de quoi parle-t-on ? De représailles ? Et si nous osons dire le contraire, nous sommes accusés d'être antisémites...»

Mgr Saïd Elias Saïd a parfaitement raison,c'est ignoble de s'en prendre aux innocents et cela doit cesser immédiatement. :no
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 05 Aoû 2006, 01:41

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Leur pasteur, Mgr Saïd Elias Saïd, vicaire patriarcal des maronites en France, est effondré. «Lorsque des civils sont tués par des Arabes, Israël et les Américains parlent de terrorisme. Mais lorsque des dizaines d'enfants meurent sous les bombes comme hier à Cana, de quoi parle-t-on ? De représailles ? Et si nous osons dire le contraire, nous sommes accusés d'être antisémites...»

Mgr Saïd Elias Saïd a parfaitement raison,c'est ignoble de s'en prendre aux innocents et cela doit cesser immédiatement. :no

Ben va dire ca au Hezbollah...
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: volonté de détruire le Liban ?   Sam 05 Aoû 2006, 01:50

Laurent a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Leur pasteur, Mgr Saïd Elias Saïd, vicaire patriarcal des maronites en France, est effondré. «Lorsque des civils sont tués par des Arabes, Israël et les Américains parlent de terrorisme. Mais lorsque des dizaines d'enfants meurent sous les bombes comme hier à Cana, de quoi parle-t-on ? De représailles ? Et si nous osons dire le contraire, nous sommes accusés d'être antisémites...»

Mgr Saïd Elias Saïd a parfaitement raison,c'est ignoble de s'en prendre aux innocents et cela doit cesser immédiatement. :no

Ben va dire ca au Hezbollah...

c'est pas une excuse suffisante ça,et tu le sais autant que moi.

L'aviation israélienne a frappé en pays chrétien



Pour la première fois, l'aviation israélienne a frappé

http://permanent.nouvelobs.com/

en pays chrétien,

http://www.libanoscopie.com/FullDoc.asp?Doccode=1000&Cat=2

au nord de Beyrouth, détruisant quatre ponts sur la principale autoroute côtière reliant la capitale libanaise à la Syrie, isolant davantage le Liban alors que le blocus maritime et aérien israélien a largement fermé les autres points d'accès au pays.
Quatre civils libanais ont été tués et dix autres ont été blessés lors de ce raid, selon la Croix-Rouge libanaise. [...] D'après la dépêche, cet axe routier était un "cordon ombilical" pour l'acheminement de l'aide humanitaire, dont les convois vont devoir emprunter des routes secondaires, a déclaré

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=83&art_id=299582

à l'Associated Press Christiane Berthiaume, une responsable du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies.

Près d'Al-Qaa,

http://www.localiban.org/article.php3?id_article=657

non loin de la frontière syrienne, des bombardements israéliens ont fait au moins 23 morts et 17 blessés, selon un responsable de la Défense civile libanaise. Les hôpitaux syriens où les victimes ont été transportées faisaient état de 28 morts, "des ouvriers agricoles qui chargeaient des légumes dans un entrepôt réfrigéré." D'après un décompte des Nations unies, les combats ont fait au moins 863 morts et 3.280 blessés au Liban, en majorité des civils. Près de 914.000 personnes ont par ailleurs été déplacées, selon Ben Negus de l'Office de coordination des Affaires humanitaires. En Israël, le bilan s'élève à 74 morts -44 soldats et 30 civils.

source: http://voxgalliae.blogspot.com/

ça va devenir chaud bouillant pour israel là,stratégiquement c'est stupide... rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
 
volonté de détruire le Liban ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» volonté de détruire le Liban ?
» Expression de la volonté du peuple (intro)
» Quand le monde ufologique préfère détruire que construire...
» Restreindre sa volonté futur au nom de sa volonté présente ?
» Les Apparitionnistes travaillent a détruire l'église

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: