DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 puissance et acte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: puissance et acte.   Sam 15 Juil 2006, 18:49

Dans la somme de Saint Thomas je lis dans la question 4 article 7 Dans tout composé il faut qu il y ait puissance et acte , ce qui n est pas en Dieu.Je ne comprend pas pouvez-vous m éclairer .Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Sam 15 Juil 2006, 19:01

Je vais tenter une réponse rapide:

La puissance est une propriété fondamentale de tout ce qui est à la fois limité, perfectible, et orienté vers une fin. L'acte est la réalisation de l'une des potentialités de l'être. Le passage de la puissance à l'acte constitue l'essence du changement et est donc directement lié à la notion de temps.

Dieu étant parfait et non limité, ne peut être en rien en puissance. C'est pourquoi on dit de Lui qu'il est "Acte Pur". Il est donc aussi par là-même "hors du temps".

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 00:51

L'ontologie thomiste est statique. Elle suppose qu'il y a des «actes» qui sont des états relativement stables. Par exemple le chêne par rapport au gland. Si le changement est continu, quel sens cela a-t-il de parler de passage de puissance à l'acte? On ne saura jamais où le seuil de l'acte a été franchi.
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 01:03

Pour répondre à la question, il est difficile de décrire la puissance et l'acte directement, sans passer par des mots apparemment savants, mais au fond peu intelligibles.

Des mots du genre: «positivité», «réalité», «perfection», «réalisation».

Mais on peut utiliser des images parlantes.

L'acte est à la puissance ce que la maison construite est à la maison à construire.

L'acte est pour un être la possession effective d'une détermination. Un être en puissance par rapport à une détermination est un être qui ne possède pas de manière effective cette détermination, mais qui peut la développer, la concrétiser.

On est toujours en puissance par rapport à quelque chose, mais on n'est pas nécessairement en acte par rapport à une puissance (antérieure ou simultanée).

Autrement dit, être en acte n'implique pas nécessairement d'avoir été d'abord en puissance, même si dans notre expérience du monde il y a une association constante entre un acte et une puissance antérieure. Le chat qui existe maintenant a dû passer par l'état d'embryon.

Être en acte n'implique pas non plus, de soi, d'avoir à changer encore, même si c'est toujours ce qui arrive dans le monde.

Bref, l'acte se suffit à lui-même de soi, mais il peut de façon accidentelle, c'est-à-dire adventice, non essentielle, être associé à une puissance. C'est comme dire: l'homme se suffit à lui-même de soi, mais il peut de façon accidentelle être endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 08:40

Cher Samkhya,

vous dîtes :

Sâmkhya a écrit:
L'ontologie thomiste est statique.

Encore une de ces phrases à l'emporte pièce dont vous avez le secret, qui critiquent injustment le thomisme, et qui n'apportent pas grand chose au débat.

Non, justement la métaphysique d'Aristote est tout sauf statique (je préfère parler d'Aristote que de St Thomas, car je pense que ce dernier n' a rien rajouté de fondamental sur ces notions par rapport à Aristote, mais vous me contredirez peut-être sur ce point). On peut faire ce reproche, par contre, au point de vue de Parménide, point de vue auquel Aristote répond en quelque sorte en introduisant cette notion de puissance, qui permet de résoudre le paradoxe soulevé par Parménide : le changement implique que d'une certaine manière, ce qui n'est pas vienne à être et réciproquement. Or comment passer du non-être à l'être, ou de l'être au non-être ? Parménide répond à cette question en affirmant que c'est le changement qui n'existe pas, et qui n'est qu'une illusion. Même si ce genre de philosophie est stérile, car en niant l'existence du changement, qui constitue une caractéristique fondamentale du réel (créé), on ne peut aller bien loin, Parménide n'en soulève pas moins un vrai problème.

Aristote répond à cette objection de l'école Eléate à l'aide de cette notion de puissance. Avec tout ce qu'Aristote a écrit sur le changement en général, et sur le mouvement (local) en particulier, dire que sa philosophie est statique, là quand même, vous faites fort Very Happy

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 08:41

Oui l intelligence est une puissance qui doit passer a l acte ! Il est vrai que Dieu ne peux être puissance je n y avait pas pensé ! puisqu il porte toute intelligence par lui même !c est simple en fin de compte!
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 08:44

Ne vous disputez pas vous avez tout deux répondu a mon problême je vous remercie je peut continuer la lecture! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 08:55

Cher Gilabert Jorge,

La "disputatio" n'est-elle pas une chose nécessaire ? Very Happy

En fait, c'est vrai que Samkhya m'agace souvent. Pourquoi ? Parce que c'est un garçon intelligent, et que dans beaucoup de ses interventions, il ne fait que faire de la provocation. Je pense qu'il vaut mieux que cela.


Bonne journée,

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 16 Juil 2006, 17:07

Cher Alexandre,

Il est vrai que j'ai parlé trop vite. Les thomistes tiennent compte des changements qualitatifs et locaux. Mais justement, je ne vois pas comment on analyserait un changement local en terme d'acte et de puissance.

Il est vrai que la loi de l'inertie se prête apparemment à une telle analyse, puisqu'elle dit qu'un corps passe du repos au mouvement, ou d'un mouvement vers un autre comme on passe d'un état à un autre.

Mais justement, une telle interprétation traite paradoxalement le mouvement comme un état, ce qui est plutôt contre-intuitif.
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Lun 17 Juil 2006, 11:31

Bonjours a tous !J ai un nouveaux problême et je compte sur vous pour aider un analphabête comme moi a l article 8 Aucune partie de composé ne peut être en toute rigueur le premier des êtres et,pas d avantage la matière et la forme ,qui sont les parties premières des composés ,la mtière parce qu elle est en puissance.et que, de soi la puissance est posterieure a l acte,on l a vu plus haut.Pouvez vous me tirer une bouée HELP!
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Lun 17 Juil 2006, 14:54

Ne lisez pas mon dernier message j ai compris que saint Thomas parle de se qui n est justement pas Dieu je m accuse de ma faute de concentration et de mon manque de patience! study
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Mar 18 Juil 2006, 06:41

Cher Gilabert Jorge,

Je crois que vous êtes Espagnol. Je voudrais donc vous faire un grand cadeau, à vous ainsi qu'aux autres hispanophones:

http://www.mercaba.org/Filosofia/cartel_filosofia_escolastica.htm

Une grande somme de philosophie scolastique trouvée sur le net, faite par des Jésuites.

Mais je ne sais pas s'ils sont d'orientation thomiste ou suarézienne ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Mar 18 Juil 2006, 15:15

Cher Alexanbdre,

Merci pour vos explications simples, claires et synthétiques !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Mer 19 Juil 2006, 20:07

Je suis catalan mais je vais le lire ma femme est dominicaine je parle du pays! je lis Sainte Therèse en judeo castillan et Saint Jean de la Croix en VO
Je vais lire ça merci!Saint Thomas C est compliqué grave mais j inciste.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 23 Juil 2006, 13:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexanbdre,

Merci pour vos explications simples, claires et synthétiques !

Cher Arnaud, merci !

Cela va droit au coeur de l'autodidacte que je suis.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 23 Juil 2006, 16:21

Existe-t-il un diccionaire de théologie philosophique Thomiste?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 23 Juil 2006, 18:45

gilabert jorge a écrit:
Existe-t-il un diccionaire de théologie philosophique Thomiste?

Pas de dictionnaire, mais il existe une Somme en résumé, écrire par saint Thomas:

http://docteurangelique.free.fr/livresformatweb/opuscules/02compendium.zip

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 23 Juil 2006, 20:50

Après des semaines de Saint Thomas d Aquin je me demande si je n étais pas plus heureux avant avec les Sainte Thérèse, Saint Jean de la Croix ,Zundel,Saint Frainçois de Sales,Saint Jean Cassien et j en passe !C est en prenant le Corps du Christ que j en me suis apperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 23 Juil 2006, 21:02

gilabert jorge a écrit:
Après des semaines de Saint Thomas d Aquin je me demande si je n étais pas plus heureux avant avec les Sainte Thérèse, Saint Jean de la Croix ,Zundel,Saint Frainçois de Sales,Saint Jean Cassien et j en passe !C est en prenant le Corps du Christ que j en me suis apperçu!

C'est vrai, saint Thomas est un scientifique, une formateur de la précision de la raison.

Il nourrit l'intellect et ce n'est que bien plus tard que le coeur s'en trouve nourri, du moins si on accepte un jour de quitter l'intellect...

Il y a donc d'autres saints qui, issus de saint Thomas, nourrissent directement le coeur...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Dim 23 Juil 2006, 21:17

Vous avez raison Saint Jean de la croix est un Thomiste convaincu bon!Je vais continuer sans stress!Il y a peut-être trop de gents qui ont donné leur avis sans être certains de leur traduction!
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Lun 24 Juil 2006, 08:23

Alexandre a écrit:
Je vais tenter une réponse rapide:

La puissance est une propriété fondamentale de tout ce qui est à la fois limité, perfectible, et orienté vers une fin. L'acte est la réalisation de l'une des potentialités de l'être. Le passage de la puissance à l'acte constitue l'essence du changement et est donc directement lié à la notion de temps.

Dieu étant parfait et non limité, ne peut être en rien en puissance. C'est pourquoi on dit de Lui qu'il est "Acte Pur". Il est donc aussi par là-même "hors du temps".

Alexandre

Oui Alex. Mais il est aussi appelé "Tout Puissant" (qui peut tout). D'autre part, pour mettre en oeuvre la "volonté" il faut l'acte comme vous le dites, mais aussi la "Force" (puissance). Voir Le Yod He Vav He.
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Lun 24 Juil 2006, 12:24

Je lis a la liturgie du lundi 4é. semaine à midi .

Sg 15,1.3
Toi,notre Dieu,tu es bon et fidèle,tu es patient et gouvernes tous les êtres avec miséricorde.Savoir qui tu es conduit à la justice parfaite ,et reconnaître ta souveraineté est la racine de l immortalité.

C est la liturgie de ce jour j étais dans le doute le Seigneur mas mis en chemin! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Lun 24 Juil 2006, 13:50

gilabert jorge a écrit:
Je lis a la liturgie du lundi 4é. semaine à midi .

Sg 15,1.3
Toi,notre Dieu,tu es bon et fidèle,tu es patient et gouvernes tous les êtres avec miséricorde.Savoir qui tu es conduit à la justice parfaite ,et reconnaître ta souveraineté est la racine de l immortalité.

C est la liturgie de ce jour j étais dans le doute le Seigneur mas mis en chemin! cheers

Loué soit le Seigneur et la Très Sainte Vierge Marie.
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: puissance et acte.   Mar 01 Aoû 2006, 23:03

Le site proposé en espagnol par Samchat est Thomiste et vaut la peine je vous conseil d apprendre l espagnol pour l étudier vous ne le regrèterez pas c est clair et très évolutif!Et beau!
Revenir en haut Aller en bas
 
puissance et acte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acte de consécration au Sacré-Cœur de Jésus, par Sainte Marguerite-Marie Alacoque
» Acte II, sc 5 de l'Avare
» Priere à l'Esprit Saint acte de consécration
» Acte d'abandon à la Miséricorde
» Excision acte religieux ou acte de barbarie humaine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: