DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pénitence, pénitence, pénitence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pénitence, pénitence, pénitence   Mar 25 Fév 2014, 17:43

Le mot répété par trois fois, signifie la pleinitude de cette action, de ce Vouloir. A Lourdes, la TSVM a clamé par trois fois "Pénitence", donc en sa pleinitude, en sa totalité. Voici ce qu'en disent les pères de l'Eglise de la Pénitence ; cela est bien de ce qui en est dit sur ce forum, comme vous le constaterez, en beaucoup d'endroits.


Grég. (hom. 20.) Comme le pécheur qui ne recourt pas maintenant aux larmes de la pénitence, ne pourra se dérober alors aux effets de la colère de Dieu, Jean-Baptiste ajoute : " Faites donc de dignes fruits de pénitence. " — S. Chrys. (hom. 10 sur S. Matth.) En effet, il ne suffit pas aux pécheurs repentants de renoncer à leurs péchés, il faut encore qu’ils produisent des fruits de pénitence, selon cette parole du Psalmiste : " Eloignez-vous du mal, et faites le bien " (Ps 30) ; de même qu’il ne suffit pas pour être guéri, d’arracher le fer de la plaie, mais il faut encore appliquer sur la blessure les médicaments qui doivent hâter sa guérison. Jean-Baptiste ne dit pas ici : Faites du fruit, mais : " Faites des fruits, " pour indiquer qu’elle en doit être l’abondance. — S. Grég. (hom. 20.) Ce ne sont pas seulement des fruits, mais de dignes fruits de pénitence qu’ils doivent produire. Celui, en effet, qui n’a commis aucune action défendue, peut se permettre l’usage des choses licites. Mais celui qui est tombé dans des fautes graves, doit s’interdire d’autant plus rigoureusement les choses permises, qu’il se souvient d’en avoir commis de défendues. Les fruits des bonnes oeuvres ne doivent pas être les mêmes pour celui qui s’est rendu moins coupable et pour celui qui l’est davantage, pour celui qui n’est tombé dans aucun crime, et pour celui qui en a plusieurs à se reprocher. Le saint Précurseur fait donc ici un appel à la conscience de chacun, pour l’engager à devenir d’autant plus riche en bonnes oeuvres, qu’il a éprouvé par ses fautes des pertes plus considérables. — S. Max. (Ch. des Pèr. gr.) Le fruit de la pénitence, c’est une espèce d’impassibilité de l’âme vis-à-vis du mal, impassibilité qui ne nous est pleinement acquise que lorsque nous sommes insensibles aux instigations de nos passions ; jusque là, nous n’avons pas fait de dignes fruits de pénitence. Que notre repentir soit donc sincère, afin que, délivrés de nos passions, nous obtenions le pardon de nos péchés.
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mar 25 Fév 2014, 21:09

Merci, c'est plus clair pour moi.
Cela indique un changement de direction, de vie, mais aussi la nécessité de réparer le mal que nous avons occasionné en nous "mortifiant" (en mourant à nos passions).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 07:44

_Bruno_ a écrit:
Merci, c'est plus clair pour moi.
Cela indique un changement de direction, de vie, mais aussi la nécessité de réparer le mal que nous avons occasionné en nous "mortifiant" (en mourant à nos passions).

Oui  :sts: 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 11:21

Pourquoi faire pénitence ?

"Pourquoi la Vierge nous demande-t-elle de faire pénitence, alors que de nombreux maux nous frappent déjà ? Faut-il vraiment que nous en rajoutions ?" La réponse du P. Sébastien Antoni, assomptionniste.

C'est en 1858, à Lourdes, que la Vierge Marie par trois fois a répété à Bernadette "Pénitence !" Qu'a-t-elle voulu dire ? S'il s'agissait d'une invitation pressante à la souffrance, pourquoi n'a-t-elle pas dit plus simplement par trois fois "Souffrez" ? Le mot est prisonnier des représentations qu'il suscite. Le risque du contre-sens est réel.

Des courants dans l'Eglise, hier comme aujourd’hui, considèrent que le Seigneur entretiendrait une relation avec son Peuple sur le mode d’une colère perpétuelle. Toujours furieux : il punirait ! Jamais content, il exigerait la pénitence-souffrance ! Est-ce là le Seigneur de l’Evangile qui passa tout sa vie à dire que Dieu n’était que pardon, amour, création et vie, bref qu’il était un Père ? Est-ce bien celui qui sur la croix a manifesté à chacun, que Dieu ne menaçait personne ?

Que faire des catastrophes naturelles, des maladies de toutes sortes... ne seraient-elles pas une somme de châtiments divins pour obliger l'homme à faire pénitence au pro-rata des péchés commis ? Cette vision distributive, souvent très tenace, où Dieu enverrait un cancer pour se venger de l’homme n’est pas chrétienne ! Elle est une projection d’une vision toute humaine des situations et de comportements… non évangélisés.

Vouloir donner sens au non-sens est un réflexe tout humain : il faut un coupable, il faut une raison… tout de suite ! Ainsi pour les uns le coupable c’est l’homme et la raison son péché ! Non !

Définitivement ! La pénitence c'est autre chose !

La pénitence désigne l’ensemble des actes de l’Homme par lesquels un changement d’orientation -une conversion- s’opère et fructifie tout au long de la vie.

Il ne s’agit pas de souffrir pour souffrir ! Il s’agit d’ajuster sa vie à l’Evangile non pour faire plaisir à Dieu, ou par peur de représailles, ou pour justifier le mal aveugle qui frappe, mais pour vivre heureux !

Ainsi comprise, la pénitence devient la mise en pratique des intentions du croyant: les actes concrets, souvent très humbles, qui manifestent la nécessaire orientation de nos vies.

A Lourdes la Vierge Marie, en invitant à la pénitence, redit qu'il n'est jamais trop tard pour changer de vie et se laisser ajuster à l'Evangile. Non parce qu’il le faut, mais parce que c'est bon !

La pénitence est source de joie !

Sébastien ANTONI, assomptionniste - Croire.com

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 11:41

Bonjour Espérance,

Le point de vue que vous citez me rappelle ces paroles du Seigneur :

Mt VI, 16-18 a écrit:
« Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,  afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. »

C'est il me semble une invitation à faire pénitence, à mourir à nos passions, dans la Joie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 11:41

Espérance a écrit:
Pourquoi faire pénitence ?

"Pourquoi la Vierge nous demande-t-elle de faire pénitence, alors que de nombreux maux nous frappent déjà ? Faut-il vraiment que nous en rajoutions ?" La réponse du P. Sébastien Antoni, assomptionniste.

C'est en 1858, à Lourdes, que la Vierge Marie par trois fois a répété à Bernadette "Pénitence !" Qu'a-t-elle voulu dire ? S'il s'agissait d'une invitation pressante à la souffrance, pourquoi n'a-t-elle pas dit plus simplement par trois fois "Souffrez" ? Le mot est prisonnier des représentations qu'il suscite. Le risque du contre-sens est réel.  

Des courants dans l'Eglise, hier comme aujourd’hui, considèrent que le Seigneur entretiendrait une relation avec son Peuple sur le mode d’une colère perpétuelle. Toujours furieux : il punirait ! Jamais content, il exigerait la pénitence-souffrance ! Est-ce là le Seigneur de l’Evangile qui passa tout sa vie à dire que Dieu n’était que pardon, amour, création et vie, bref qu’il était un Père ? Est-ce bien celui qui sur la croix a manifesté à chacun, que Dieu ne menaçait personne ?

Que faire des catastrophes naturelles, des maladies de toutes sortes... ne seraient-elles pas une somme de châtiments divins pour obliger l'homme à faire pénitence au pro-rata des péchés commis ? Cette vision distributive, souvent très tenace, où Dieu enverrait un cancer pour se venger de l’homme n’est pas chrétienne ! Elle est une projection d’une vision toute humaine des situations et de comportements… non évangélisés.

Vouloir donner sens au non-sens est un réflexe tout humain : il faut un coupable, il faut une raison… tout de suite ! Ainsi pour les uns le coupable c’est l’homme et la raison son péché ! Non !

Définitivement ! La pénitence c'est autre chose !

La pénitence désigne l’ensemble des actes de l’Homme par lesquels un changement d’orientation -une conversion- s’opère et fructifie tout au long de la vie.

Il ne s’agit pas de souffrir pour souffrir ! Il s’agit d’ajuster sa vie à l’Evangile non pour faire plaisir à Dieu, ou par peur de représailles, ou pour justifier le mal aveugle qui frappe, mais pour vivre heureux !

Ainsi comprise, la pénitence devient la mise en pratique des intentions du croyant: les actes concrets, souvent très humbles, qui manifestent la nécessaire orientation de nos vies.

A Lourdes la Vierge Marie, en invitant à la pénitence, redit qu'il n'est jamais trop tard pour changer de vie et se laisser ajuster à l'Evangile. Non parce qu’il le faut, mais parce que c'est bon !

La pénitence est source de joie !

Sébastien ANTONI, assomptionniste - Croire.com

C'est très moderniste et tranquillisant comme analyse. On peut trouver toutes les opinions possibles et imaginables de nos jours, mais nous avons tous une conscience et avec cette conscience, Dieu nous a tous rendus capables de savoir et connaître le bon chemin, les bons remèdes à notre scélératesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 11:42

_Bruno_ a écrit:
Bonjour Espérance,

Le point de vue que vous citez me rappelle ces paroles du Seigneur :

Mt VI, 16-18 a écrit:
« Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,  afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. »

C'est il me semble une invitation à faire pénitence, à mourir à nos passions, dans la Joie.

Non, ce n'est pas pour la Pénitence. Le jeûne n'a jamais eu cette fonction.
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 12:01

Bonjour Suricate,

Je ne dis pas que jeûne est synonyme de pénitence mais il y a tout de même des similitudes.

Le jeûne est aussi un renoncement aux choses du monde, à la chair, mais avec une limite dans le temps.

La pénitence va plus en profondeur, plus loin : il s'agit de renoncer de façon définitive à certaines de nos passions coupables pour nous tourner vers le Seigneur et l'imiter, dans l'obéissance au Père, le service d'autrui et l'acceptation de nos propres souffrances.

Je citai ce passage de l'Évangile pour souligner que faire pénitence, se convertir, n'implique nullement tristesse (vraie ou fausse) : il peut certes y en avoir mais ce n'est pas le but recherché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 12:10

_Bruno_ a écrit:
Bonjour Suricate,

Je ne dis pas que jeûne est synonyme de pénitence mais il y a tout de même des similitudes.

Le jeûne est aussi un renoncement aux choses du monde, à la chair, mais avec une limite dans le temps.

La pénitence va plus en profondeur, plus loin : il s'agit de renoncer de façon définitive à certaines de nos passions coupables pour nous tourner vers le Seigneur et l'imiter, dans l'obéissance au Père, le service d'autrui et l'acceptation de nos propres souffrances.

Je citai ce passage de l'Évangile pour souligner que faire pénitence, se convertir, n'implique nullement tristesse (vraie ou fausse)  : il peut certes y en avoir mais ce n'est pas le but recherché.

Je suis d'accord avec vous . Le jeûne peut faire partie de la Pénitence, mais pas forcément et s'il en fait partie il en est un de ses instruments.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 13:35

Suricate a écrit:
Spoiler:
 

C'est très moderniste et tranquillisant comme analyse. On peut trouver toutes les opinions possibles et imaginables de nos jours, mais nous avons tous une conscience et avec cette conscience, Dieu nous a tous rendus capables de savoir et connaître le bon chemin, les bons remèdes à notre scélératesse.

C'est quand même incroyable que ce que dit le Père Antoni ne vous convient pas !  Crying or Very sad C'est pourtant clair il me semble !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 13:51

site "conférence des évêques de France"

QU’EST-CE QUE LA PENITENCE ?

La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur.

Littéralement « changement de vie » se dit de l’acte du pécheur qui revient vers Dieu après s’être éloigné de lui, ou de l’incroyant qui reçoit la foi...


Catholique.org :

QUELLES SONT LES MANIFESTATIONS DE LA PENITENCE ?

La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. « L’Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyr, ils citent comme moyen d’obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain, l’intercession des saints et la pratique de la charité « qui couvre une multitude de péchés » (1 P 4,8) (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1434)


SOMMES-NOUS OBLIGES A FAIRE PENITENCE ?

« Tous les fidèles, chacun à sa manière, sont obligés par la loi divine à faire pénitence ; cependant, afin que tous s’unissent à une pratique commune de pénitence, on a fixé certains jours pénitentiels pendant lesquels les fidèles se dédient de manière particulière à la prière, réalisent des œuvres de piété et de charité, et s’oublient soi-même en accomplissant ses propres obligation avec la plus grande fidélité et, surtout, en observant le jeûne et l’abstinence. » (Code de droit canononique, 1249)

QUELS SONT LES JOURS ET LES TEMPS PENITENTIELS ?

« Dans l’Eglise universelle, tous les vendredis de l’année et le temps de carême sont des jours et des temps de pénitence. » (Code de droit canonique, 1250)

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 13:57

La conversion du coeur

La conversion est le fruit de la Parole. Elle n'est pas qu'un simple regret, un remords, un sentiment de culpabilité. Elle est un changement radical de vie, un retournement du cœur et de l'esprit (métanoïa en grec), que l'homme décide de faire, pour répondre à la parole de Dieu qu'il a entendue et qui l'a transformé.

La conversion engage la pénitence, qui en est la réalisation en actes : tel changement, tel arrêt de ceci, ou telle mise en route de cela, selon ce qu'était « ma vie » avant ; mais aussi la prière, le jeûne et le partage.

La conversion est bien le fait de celui qui se convertit, mais elle est le fruit du travail de l'Esprit Saint en lui, par la Parole.


 Source : Claude Duchesneau - Article extrait de la revue Célébrer n° 286

site Conférence des évêques de France

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 15:09

Espérance a écrit:
Suricate a écrit:
Spoiler:
 

C'est très moderniste et tranquillisant comme analyse. On peut trouver toutes les opinions possibles et imaginables de nos jours, mais nous avons tous une conscience et avec cette conscience, Dieu nous a tous rendus capables de savoir et connaître le bon chemin, les bons remèdes à notre scélératesse.

C'est quand même incroyable que ce que dit le Père Antoni ne vous convient pas !  Crying or Very sad C'est pourtant clair il me semble !

Chacun suit son chemin. Vous en êtes où vous en êtes et ce prêtre vous convient. C'est tout. Ne soyez pas surprise, chacun a son chemin mais tous se rejoignent au bout du compte. Le jour où tous comprendrons cela, tout ira bien mieux dans les disputiones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 15:13

Espérance a écrit:
La conversion du coeur

La conversion est le fruit de la Parole. Elle n'est pas qu'un simple regret, un remords, un sentiment de culpabilité. Elle est un changement radical de vie, un retournement du cœur et de l'esprit (métanoïa en grec), que l'homme décide de faire, pour répondre à la parole de Dieu qu'il a entendue et qui l'a transformé.

La conversion engage la pénitence, qui en est la réalisation en actes : tel changement, tel arrêt de ceci, ou telle mise en route de cela, selon ce qu'était « ma vie » avant ; mais aussi la prière, le jeûne et le partage.

La conversion est bien le fait de celui qui se convertit, mais elle est le fruit du travail de l'Esprit Saint en lui, par la Parole.


 Source : Claude Duchesneau - Article extrait de la revue Célébrer n° 286

site Conférence des évêques de France

Tout ceci est du bla-bla moderne. Les Pères de l'Eglise sont bien plus précis et à suivre.
Par exemple "la conversion est le fruit de la parole". Vous ne voyez pas que c'est une absurdité de première ? La conversion vient de Dieu et de Dieu seul et non de parole humaine. Dieu donne la Foi à sa convenance et non à la nôtre. Nous ne sommes pas acteurs, jamais dans cette configuration. Nous devons"dire et non convaincre", et notre parole n'est que fumée et écran de fumée, aussi seuls les mystiques, en communication totale avec Dieu savent et peuvent convertir, mais alors, ce n'est pas eux (en tant qu'hommes) mais Dieu Lui-même à travers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 15:31

"Le bla-bla-bla moderne" comme vous dites n'est rien d'autre que ce que l'Eglise dit, de manière adaptée.
La conversion est le fruit de la PAROLE de Dieu, c'est pourtant dit clairement ? la parole de Dieu qu'il a entendue et qui l'a transformé.

Evidemment que ce n'est pas la parole humaine !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 15:49

Espérance a écrit:
"Le bla-bla-bla moderne" comme vous dites n'est rien d'autre que ce que l'Eglise dit, de manière adaptée.
La conversion est le fruit de la PAROLE de Dieu, c'est pourtant dit clairement ? la parole de Dieu qu'il a entendue et qui l'a transformé.

Evidemment que ce n'est pas la parole humaine !

Non, pas du tout, vous faites erreur, parce que vous n'avez pas accès aux paroles des Pères et Docteurs de l'Eghlise, sinon, vous ne pourriez cautionner ce genre de discours si fade. L'Eglise n'a rien à adapter, Dieu est immuable et éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 17:24

et suricate l'est tout autant (immuable et éternel) à vouloir cultivier le dolorisme prétentieux
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 18:35

Suricate a écrit:


Non, pas du tout, vous faites erreur, parce que vous n'avez pas accès aux paroles des Pères et Docteurs de l'Eghlise, sinon, vous ne pourriez cautionner ce genre de discours si fade. L'Eglise n'a rien à adapter, Dieu est immuable et éternel.

Allez dire cela au pape alors ! car le pape François ne parle pas comme parlait Pie X !! et pourtant, l'Evangile n'a pas changé !!

J'aime penser que si Jésus revenait maintenant, il se servirait d'internet ou des sms pour annoncer la Bonne Nouvelle.

En tout cas Suricate, je ne vous permets pas de dire que je ne connais pas les Docteurs de l'Eglise.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 20:42

rebelle a écrit:
et suricate l'est tout autant (immuable et éternel) à vouloir cultivier le dolorisme prétentieux

Cessez donc ces insultes gratuites. Vous ne savez de quoi vous parlez et c'est bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 20:45

Espérance a écrit:
Suricate a écrit:


Non, pas du tout, vous faites erreur, parce que vous n'avez pas accès aux paroles des Pères et Docteurs de l'Eghlise, sinon, vous ne pourriez cautionner ce genre de discours si fade. L'Eglise n'a rien à adapter, Dieu est immuable et éternel.

Allez dire cela au pape alors ! car le pape François ne parle pas comme parlait Pie X !! et pourtant, l'Evangile n'a pas changé !!

J'aime penser que si Jésus revenait maintenant, il se servirait d'internet ou des sms pour annoncer la Bonne Nouvelle.

En tout cas Suricate, je ne vous permets pas de dire que je ne connais pas les Docteurs de l'Eglise.

Parlez-nous donc de saint Thomas, de saint Bonaventure, (la "Belle Aventure", c'est ainsi que l'a prophérisé Saint François d'Assise lorsque petit enfant encore, il l'a guéri) de saint Jean de la Croix de sainte Thérèse d'Avila et j'en passe des dizaines.

Notre Seigneur ne reviendra jamais sous la forme que vous dîtes, il est venu une fois et ne nous a plus quitté. Son SMS, son Internet, s'appelle le dépôt Sacré, le Germe en clair, cela s'appelle la Sainte Eucharistie que vous pouvez, tout comme moi, recevoir chaque jour, et même deux fois par jour si le besoin s'en fait sentir de façon pressante, comme cela arrive de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:02

Est-ce que j'ai dit que le Christ allait revenir ? J'ai dit et je redis : S'Il revenait
Et Il est présent partout, autour de nous dans ceux que nous cotoyons.
Ce qu'Il nous a demandé et nous demande encore, c'est d'aimer les autres.
Jn XV-17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

St Jean de la Croix et Ste Thérèse d'Avila me suffisent.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:16

Espérance a écrit:
Est-ce que j'ai dit que le Christ allait revenir ? J'ai dit et je redis : S'Il revenait
Et Il est présent partout, autour de nous dans ceux que nous cotoyons.
Ce qu'Il nous a demandé et nous demande encore, c'est d'aimer les autres.
Jn XV-17  Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

St Jean de la Croix et Ste Thérèse d'Avila me suffisent.
Si le Christ reviendra : de deux façons : par son Esprit lors de la nouvelle Pentecôte annoncée tant par les Ecritures que per les prophéties des papes du XXème siècle, de Pie XI à Benoît XVI et il reviendra personnellement, de la même façon qu'il est monté, pour l'ultime jugement.

Ce n'est pas idiot de dire que s'Il revenait, Jésus utiliserait les SMS et Internet. Pas idiot du tout : l'Eglise, comme les prophètes contemporains le disent (du moins pour Internet). Le pape François tweet : il est son Vicaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:20

Valtortiste91 a écrit:
Espérance a écrit:
Est-ce que j'ai dit que le Christ allait revenir ? J'ai dit et je redis : S'Il revenait
Et Il est présent partout, autour de nous dans ceux que nous cotoyons.
Ce qu'Il nous a demandé et nous demande encore, c'est d'aimer les autres.
Jn XV-17  Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

St Jean de la Croix et Ste Thérèse d'Avila me suffisent.
Si le Christ reviendra : de deux façons : par son Esprit lors de la nouvelle Pentecôte annoncée tant par les Ecritures que per les prophéties des papes du XXème siècle, de Pie XI à Benoît XVI et il reviendra personnellement, de la même façon qu'il est monté, pour l'ultime jugement.

Ce n'est pas idiot de dire que s'Il revenait, Jésus utiliserait les SMS et Internet. Pas idiot du tout : l'Eglise, comme les prophètes contemporains le disent (du moins pour Internet). Le pape François tweet : il est son Vicaire.

   Valtortiste

Oui le pape François apprécie internet : http://docteurangelique.forumactif.com/t17065-le-pape-francois-internet-est-un-don-de-dieu?highlight=le+pape+fran%E7ois+et+internet

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)


Dernière édition par Espérance le Mer 26 Fév 2014, 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:22

Espérance a écrit:
... Il est présent partout, autour de nous dans ceux que nous cotoyons....
Observation quotidienne qui est éminemment biblique : dans Matthieu 25, Jésus annonce ceux qui entreront dans le Royaume : ce sont ceux qui ont pratiqués la miséricorde envers leurs frères. Il y a parmi ceux-ci des personnes qui ne connaissaient pas Jésus.
Cela prend un relief particulier dans mon quartier particulièrement cosmopolite où Dieu et les frères se disent de multiples façons. Le Bon samaritain est aussi musulman, bouddhiste, agnostiques ...
Et figurez-vous qu'aucun ne vient me chercher de poux dans ma tonsure catholique : bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:30

Espérance a écrit:
...Oui le pape François apprécie internet :  http://docteurangelique.forumactif.com/t17065-le-pape-francois-internet-est-un-don-de-dieu?highlight=le+pape+fran%E7ois+et+internet

« L'accès immédiat à l'information permet à l'Église d'approfondir son dialogue avec le monde contemporain, disait Jean-Paul II . Elle peut entendre plus clairement la voix de l'opinion publique et entrer dans une discussion continue avec le monde qui l'entoure ».
Le Conseil pontifical pour les communications sociales qualifie Internet de moyen « révolutionnaire ». Il en détaille l’importance et les modalités pour « l’extension et l’affermissement du règne de Dieu ».
« Internet est le dernier, et le plus influent d'une série de médias qui, depuis un siècle et demi ont progressivement éliminé les barrières que le temps et l'espace constituaient pour la communication. Son impact sur les personnes, les nations, et la communauté des nations, est immense, conclut la Commission. Il est instantané, immédiat, mondial, décentralisé, interactif. Il peut être développé à l'infini dans son contenu et sa portée ».
Benoît XVI invitait à une pastorale du monde numérique et le présentait comme un nouveau domaine à la disposition du prêtre .
Internet était totalement inconnu et inimaginable au temps de Maria Valtorta quand elle parle des "nouveaux moyens" pour l'évangélisation. Elle reprend une idée que vous venez de développer :
« Les nouveaux évangélisateurs existent déjà, dit l’Esprit-Saint à Maria Valtorta . Ils deviendront toujours plus nombreux et quand la terreur saisira les sots qui aujourd’hui se gaussent de ces nouveaux évangélisateurs, le monde, après les avoir ignorés, raillés ou combattus, se tournera vers eux pour qu’ils leur servent de force, d’espérance et de lumière dans les ténèbres. Car s’il est vrai que les faux prophètes au service de l’Antéchrist seront de plus en plus nombreux avant la fin des temps, il est tout aussi vrai que le Christ Seigneur leur opposera ses serviteurs en nombre toujours plus grand, en suscitant de nouveaux apôtres là où l’on croit le moins ».


Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:32

Oui, pas plus tard qu'aujourd'hui, au Congrès Mondial de Signis :

La culture digitale doit se vivre comme une nouvelle culture, ce n’est pas seulement des moyens techniques externes mais nous sommes là-dedans. La culture digitale est un habit que l’on doit porter. Donc, je crois que l’esprit est très positif au congrès dans le sens où on va vraiment embrasser cette culture digitale mais avec la force de l’Évangile parce que le message est là. Et c’est seulement qu’il faut changer la forme et la forme est très importante, aujourd’hui. On ne peut plus en rester à se dire : « l’important c’est de donner un message ». Non, la forme avec laquelle nous donnons ce message, l’emploi des nouvelles technologies, des réseaux sociaux, etc.. sont « un don de Dieu » pour employer les mots du Pape François. Voilà, c’est le défi à relever mais avec un esprit positif.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Mer 26 Fév 2014, 21:44

Espérance a écrit:
... l’emploi des nouvelles technologies, des réseaux sociaux, etc.. sont « un don de Dieu » pour employer les mots du Pape François. Voilà, c’est le défi à relever mais avec un esprit positif.
Voilà un don de Dieu que fait fructifier Arnaud et toutes les personnes (dont vous) qui donnez de votre temps pour ce forum.
Tout don de Dieu que l'on accueille et fait fructifier réjouit le cœur de Celui qui en est la source et enrichit spirituellement celui qui fait "fructifier ses talents".
Dieu est le seul patron qui vous paye au-delà de ce que vous méritez et qui sait concrètement reconnaître les efforts faits avant même qu'ils le soient.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 07:47

Tout cela n'a rien à voir avec le sujet : Pénitence !

Peut-être faudrait-il que chacun exprime ce qu'il comprend par ce mot, plutôt que de l'associer immédiatement au dolorisme ou au masochisme.

Il y a quelques années, quand a commencé l'expression : "faites vous plaisir", je me souviens avoir été choquée. Jusque là, "faire plaisir", cela s'adressait à une autre personne, non à soi-même. C'est une tendance à l'égoïsme que l'on veut légitimer. Et c'est contraire justement à l'esprit de pénitence.

Il ne faut pas perdre de vue que nous sommes tous différents, que Dieu ne demande pas la même chose à tous, et que nous n'avons pas à juger de la spiritualité des autres. L'unité n'est pas l'uniformité. Nous pouvons avoir, parmi les saints, des modèles qui nous attirent plus que d'autres. Le seul modèle important est Jésus; Il a apprécié les joies terrestres, et Il a aussi offert sa Vie pour nous en acceptant les souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 08:04

Espérance a écrit:
Oui, pas plus tard qu'aujourd'hui, au Congrès Mondial de Signis :

La culture digitale doit se vivre comme une nouvelle culture, ce n’est pas seulement des moyens techniques externes mais nous sommes là-dedans. La culture digitale est un habit que l’on doit porter. Donc, je crois que l’esprit est très positif au congrès dans le sens où on va vraiment embrasser cette culture digitale mais avec la force de l’Évangile parce que le message est là. Et c’est seulement qu’il faut changer la forme et la forme est très importante, aujourd’hui. On ne peut plus en rester à se dire : « l’important c’est de donner un message ». Non, la forme avec laquelle nous donnons ce message, l’emploi des nouvelles technologies, des réseaux sociaux, etc.. sont « un don de Dieu » pour employer les mots du Pape François. Voilà, c’est le défi à relever mais avec un esprit positif.

La vraie et seule communication avec Dieu est de l'ordre de la mystique. Ce que vous vénérez tous, n'est que bassement humain, qu'un outil du malin ni plus ni moins, qui vous coupent de la vie spirituelle, de la vie mystique. Réveillez-vous donc tous !! Arrêtez de plonger dans ce monde croûteux aux mains du malin !
Si le pape utilise ces médias, c'est qu'il n'en a pas le choix, très justement parce que vous êtes tous entre les mains des filets ! Il va vous chercher là où vous êtes ! Et cela est évangélique ! Mais il tire les âmes par le bas ! Et cela est terrible, mais notre temps le veut et Dieu passe toujours en tous temps, par l'eucharistie uniquement; il est là sans cesse, à chaque seconde et non par d'autres moyens stupides ! Allez communier chaque jour, et vous sentirez Dieu et son Amour en vous !!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 08:26

La vraie et seule communication avec Dieu est de l'ordre de la mystique

Ceci est probablement vrai pour vous.

Il existe plusieurs possibilités de prier, selon ce que nous dit notre cœur. Bien sûr, la communion quotidienne est essentielle pour moi aussi. Mais, même Ste Thérèse d'Avila reprend ses sœurs qui prétendent ne pas pouvoir s'en passer...

Quant au fait de communier 2 fois le même jour, l'Eglise l'interdit ! Cela relèverait d'une recherche d'un effet "magique". Sauf dans le cas d'une communion un samedi matin, et d'une autre le soir lors de la messe anticipée du dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 09:43

Cécile a écrit:
La vraie et seule communication avec Dieu est de l'ordre de la mystique

Ceci est probablement vrai pour vous.

Il existe plusieurs possibilités de prier, selon ce que nous dit notre cœur. Bien sûr, la communion quotidienne est essentielle pour moi aussi. Mais, même Ste Thérèse d'Avila reprend ses sœurs qui prétendent ne pas pouvoir s'en passer...

Quant au fait de communier 2 fois le même jour, l'Eglise l'interdit ! Cela relèverait d'une recherche d'un effet "magique". Sauf dans le cas d'une communion un samedi matin, et d'une autre le soir lors de la messe anticipée du dimanche.

Premièrement, l'Eglise donne le droit formel de communier deux fois par jour (cf sur le site du Vatican). Mais commencez donc par une fois par jour et vous en ressentirez des effets concrets en vous.

Deuxièmement, il n'y a qu'une seule et unique façon de communiquer avec Dieu, et c'est la mystique et certainement pas les SMS et autres Mc Do de la com !!.
D'ailleurs, un vrai Théologien (comme l'étaient, par exemple saint Bonaventure ou saint Thomas d'Aquin) est un théologien à genoux, c'est à diore mystique. Un théologien, ou prétendu tel, qui n'est pas mystique est un simple artisan (bon ou mauvais, cela est autre chose) et c'est ce que j'ai toujours dit à Arnaud qui n'est pas pour deux sous, ni mystique nu théologien à genoux (ce sont ses propres dires et non les miens; je lui ai toujours dit qu'il était un bon artisan, mais rien d'autre; ce qui ne retire rien aux valeurs d'un bon artisan, cela va de soit)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 10:21

Tous les chrétiens ne sont pas mystiques.
Chacun s'approche du Seigneur avec ce qu'il est. Marthe prépare les repas de Jésus et Marie prie à ses pieds. Jésus a besoin des deux et l'une n'est pas supérieure à l'autre.

Ce n'est pas à nous de juger qui est "bon" ou "mauvais".

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 10:37

Espérance a écrit:
Tous les chrétiens ne sont pas mystiques.
Chacun s'approche du Seigneur avec ce qu'il est. Marthe prépare les repas de Jésus et Marie prie à ses pieds. Jésus a besoin des deux et l'une n'est pas supérieure à l'autre.

Ce n'est pas à nous de juger qui est "bon" ou "mauvais".

Marie est enciellée juste avant la crucifixion, ne pouvant la supporter. Quant à Marthe, ses oeuvres sont les vertus et non le travail des mains ou autre. Il ne faut pas prendre cela au premier sens mais au sens de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 10:38

Espérance a écrit:
Tous les chrétiens ne sont pas mystiques.
Chacun s'approche du Seigneur avec ce qu'il est. Marthe prépare les repas de Jésus et Marie prie à ses pieds. Jésus a besoin des deux et l'une n'est pas supérieure à l'autre.

Ce n'est pas à nous de juger qui est "bon" ou "mauvais".

Lorsque vous communiez au corps et au sang de NSJC, vous êtes forcément mystique. A moins de le prendre comme un bonbon  :help: 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 11:47

"Mais commencez donc par une fois par jour et vous en ressentirez des effets concrets en vous."


Je ne vous ai pas attendu pour le faire, d'ailleurs, j'en viens...

Mais nous ne pouvons pas exiger de tous de faire ce que Dieu demande à certains. De plus, si moi, j'ai la chance de pouvoir communier chaque jour dans un monastère proche , ce n'est pas le cas de tout le monde. Les gens qui travaillent et ont charge de famille n'ont pas le temps; certains, qui auraient le temps, n'ont pas de lieu de célébration près de chez eux.

De plus, nous ne sommes pas tous appelés à devenir des mystiques ! Personnellement, je me sens bien plus concernée par la notion de service, comme Mère Térésa, que par St Jean de la Croix. Les mystiques reçoivent de grandes grâces, et savent très bien qu'ils n'en sont pas plus dignes que d'autres. C'est Dieu qui choisit, ce n'est pas nous, en aucun cas. Le seul choix que nous ayons à faire, c'est d'obéir... et de suivre le chemin que Dieu nous indique, à nous, personnellement. Se comparer aux autres, dans un sens ou l'autre, est une grosse erreur. Chacun de nous est unique pour Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 11:53

Suricate a écrit:
...Lorsque vous communiez au corps et au sang de NSJC, vous êtes forcément mystique. ..

 Question Question Question
Voilà un raccourci qui se précise pour le moins et je ne vois pas en quoi cela s'oppose à l'avis d'Espérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 12:00

Valtortiste91 a écrit:
Suricate a écrit:
...Lorsque vous communiez au corps et au sang de NSJC, vous êtes forcément mystique. ..

 Question Question Question
Voilà un raccourci qui se précise pour le moins et je ne vois pas en quoi cela s'oppose à l'avis d'Espérance.

Tout simplement que Espérance disait qu'être catholique sans mystique était courant. Alors, je lui réponds Non,. Ensuite, selon le chemin cela est vêcu ou non en son intérieur, mais il n'empêche que être vraiment catholique c'est être forcément mystique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 12:08

Cécile a écrit:
"Mais commencez donc par une fois par jour et vous en ressentirez des effets concrets en vous."


Je ne vous ai pas attendu pour le faire, d'ailleurs, j'en viens...

Mais nous ne pouvons pas exiger de tous de faire ce que Dieu demande à certains. De plus, si moi, j'ai la chance de pouvoir communier chaque jour dans un monastère proche , ce n'est pas le cas de tout le monde. Les gens qui travaillent et ont charge de famille n'ont pas le temps; certains, qui auraient le temps, n'ont pas de lieu de célébration près de chez eux.

De plus, nous ne sommes pas tous appelés à devenir des mystiques ! Personnellement, je me sens bien plus concernée par la notion de service, comme Mère Térésa, que par St Jean de la Croix. Les mystiques reçoivent de grandes grâces, et savent très bien qu'ils n'en sont pas plus dignes que d'autres. C'est Dieu qui choisit, ce n'est pas nous, en aucun cas. Le seul choix que nous ayons à faire, c'est d'obéir... et de suivre le chemin que Dieu nous indique, à nous, personnellement. Se comparer aux autres, dans un sens ou l'autre, est une grosse erreur. Chacun de nous est unique pour Dieu.

Mère Térésa était une mystique !! Par son oraison continuelle, c'était clair.
Ensuite, les gens oublient la communion spirituelle qui peut être faite à tous moments et en tous lieux, y compris dans le métro et qui procure les mêmes effets ressentis.
Je sais bien que de plus en plus il est difficile, à moins d'habiter dans une ville, de communier chaque jour, mais chaque communion a une importance capitale, pour la Vie Eternelle. Par contre être appelé à être catholique c'est être appelé à être mystique. nous ne sommes pas des protestants.
D'autre part, notre vie entière doit être centrée sur la Vie future, et donc des sacrifices sont nécessaires. J'ai déménagé à plus de 800 kms pour cela, pour être certain d'avoir une vie spirituelle la plus complète que possible. Mais très douloureuse par là même, car toute vie spirituelle et mystique vêcue en plénitude est hyper douloureuse à tous points de vue. Dieu châtie ses enfants qu'il aime et en ce sens, c'est magnifique.

Une petite citation pour étayer ce propos, cadeau à ceux qui m'ont craché dessus sur ce sujet:
« C’est une terrible chose d’être heureux ! Comme on s’en contente ! Comme on trouve que ça suffit ! Comme, étant en possession du faux but de la vie, le bonheur, on oublie le vrai but, le devoir ! »
« Pitié pour les malheureux, mais indulgence pour les heureux » Victor Hugo, Les Misérables
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 12:14

Suricate a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Suricate a écrit:
...Lorsque vous communiez au corps et au sang de NSJC, vous êtes forcément mystique. ..
Voilà un raccourci qui se précise pour le moins et je ne vois pas en quoi cela s'oppose à l'avis d'Espérance.
Tout simplement que Espérance disait  qu'être catholique sans mystique était courant. Alors, je lui réponds Non,. Ensuite, selon le chemin cela est vêcu ou non en son intérieur, mais il n'empêche que être vraiment catholique c'est être forcément mystique
Franchement, ce n'est pas plus clair.
Arnaud notre théologien aurait peut-être un éclaircissement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 12:33

@ Suricate

Vous avez raison sur le sens du mot "mystique". Voici ce que j'ai trouvé sur CEF :


Définition : Mystique

Caractéristique de la vie spirituelle dans sa dimension la plus profonde comme expérience concrète de la présence de Dieu. La tradition mystique de l’Eglise renvoie à l’œuvre et au témoignage de plusieurs écrivains chrétiens ayant exploré, par leur pensée et leur recherche, les profondeurs du mystère de Dieu.


Il est donc important de définir les mots pour se comprendre. Dans le langage courant, quand on évoque les "mystiques", ce qui nous vient en premier, ce sont les "saints mystiques" tels St Jean de la Croix, Ste Hildegarde de Bilden, St François d'assise, St Benoît, St Bernard...etc...c'est à dire des personnes ayant eu des expériences spirituelles exceptionnelles, comme des visions, lévitations, dons particuliers...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 13:16

Cécile a écrit:
@ Suricate

Vous avez raison sur le sens du mot "mystique". Voici ce que j'ai trouvé sur CEF :


Définition : Mystique

Caractéristique de la vie spirituelle dans sa dimension la plus profonde comme expérience concrète de la présence de Dieu. La tradition mystique de l’Eglise renvoie à l’œuvre et au témoignage de plusieurs écrivains chrétiens ayant exploré, par leur pensée et leur recherche, les profondeurs du mystère de Dieu.


Il est donc important de définir les mots pour se comprendre. Dans le langage courant, quand on évoque les "mystiques", ce qui nous vient en premier, ce sont les "saints mystiques" tels St Jean de la Croix, Ste Hildegarde de Bilden, St François d'assise, St Benoît, St Bernard...etc...c'est à dire des personnes ayant eu des expériences spirituelles exceptionnelles, comme des visions, lévitations, dons particuliers...

Merci de votre recherche.
J'ai trop souvent tendance à avoir horreur de rechercher des preuves de ceci ou de cela, d'où souvent (trop) des incompréhensions.
Mais dans la Foi ce sont des choses comme innées, je ne sais comment dire plus.
Oui, l'essentiel des incompréhensions vient du sens donné au mot, c'est hélas mille fois vrai. Comme par exemple, lorsque j'ai utilisé le "foutoir" dans son vrai sens qui "grand désordre"; cela m'a valu une volée de bois vert, alors que je n'étais que dans la triste réalité, personne ne peut le contredire (il s'agissait de Medj, bien entendu). Vous devriez lire Huysmans, non seulement vous régalerez de son utilisation de la langue française, mais sera époustouflée de la justesse des mots qu'il emploie. Et tout d'abord son livre sur Sainte Lydwine de Schiedam,
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 14:29

Je n'ai pas lu beaucoup de saints mystiques... Le fait est qu'a priori, ils ne m'attirent pas. Il m'est même arrivé d'avoir l'impression de lire des choses trop personnelles, comme de la correspondance amoureuse, et d'être indiscrète !
Toutefois, quand l'auteur n'est pas le mystique lui-même, c'est plus facile généralement.
Mais en fait, j'aime lire les biographies de saints, ce n'est pas trop difficile, et c'est très stimulant. Je vais donc me renseigner sur cette "patronne des patineurs" !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 18:05

Cécile a écrit:
Je n'ai pas lu beaucoup de saints mystiques... Le fait est qu'a priori, ils ne m'attirent pas. Il m'est même arrivé d'avoir l'impression de lire des choses trop personnelles, comme de la correspondance amoureuse, et d'être indiscrète !
Toutefois, quand l'auteur n'est pas le mystique lui-même, c'est plus facile généralement.
Mais en fait, j'aime lire les biographies de saints, ce n'est pas trop difficile, et c'est très stimulant. Je vais donc me renseigner sur cette "patronne des patineurs" !  Very Happy 

C'est vrai que la vie mystique est réellement une relation amoureuse, comme vous le dîtes, mais c'est ce à quoi nous sommes tous appelés, comme frères et soeurs du Christ et Enfants de Marie. Mais avez-vous lu, par exemple, "un appel à l'Amour" de soeur Josepha Menendez ? Cela devrait vous ravir et vous ouvrirait à un monde si beau amoureusement et divinement parlant !
Mais il vaut mieux, et toujours, lire les écrits dans les originaux, car tous les écrits modernes sur des auteurs mystiques sont des commentaires personnels de l'auteur et donc du bla-bla trop souvent insipide. Par exemple, André Ravier pour sa biographie de saint Alphonse de Ligori.

Il est des écrits assez ardus, il est vrai, comme les oeuvres complètes de Saint Bonaventure, comme la Vénérable Marie d'Agreda, mais qui pourtant, ne serait-ce que par leurs musiques spirituelles, nous font être en communion avec le Ciel ! Et une fois que l'on a lu ces ouvrages, plus rien ne peut être pareil, beaucoup de choses deviennent fades et sans saveurs, comme Medj, par exemple (désolé de reprendre cet exemple, mais vous savez ce que j'en pense, alors autant le prendre, cela vous explicitera en petite partie pourquoi je ne puis y adhérer). Mais tous ceux qui ont savouté les bonnes odeurs des saints et du Ciel vous diront la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 18:13

Et pourtant Suricate, ce n'est pas en lisant la vie des mystiques que nous seront sauvés, mais bien en faisant la volonté de du Père.

"Dieu me garde de gens si spirituels qu'ils ne veulent qu'atteindre la contemplation parfaite".
Sainte THERESE d'AVILA, à propos d'un religieux

"Comprenez que si c'est à la cuisine, le Seigneur circule parmi les marmites".
Sainte THERESE d'AVILA

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pénitence, pénitence, pénitence   Jeu 27 Fév 2014, 18:52

Espérance a écrit:
Et pourtant Suricate, ce n'est pas en lisant la vie des mystiques que nous seront sauvés, mais bien en faisant la volonté de du Père.

"Dieu me garde de gens si spirituels qu'ils ne veulent qu'atteindre la contemplation parfaite".
Sainte THERESE d'AVILA, à propos d'un religieux

"Comprenez que si c'est à la cuisine, le Seigneur circule parmi les marmites".
Sainte THERESE d'AVILA
Oui mais elle ne parlait pas des mystiques, en étant une elle-même  Very Happy , tout comme Sainte Maravillas qui a réformé son ordre à sa suite (au 20ème siècle)
Toutefois le Seigneur est partout et si nous le vivons pleinement, ce n'est pas autre chose que de la mystique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pénitence, pénitence, pénitence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: