DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lebob



Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 10 Mar 2014, 18:55

Lapis-lazuli a écrit:
Lebob a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
Lebob a écrit:

Et comme je l'ai déjà expliqué, le fait qu'un des premiers actes légaux de ceux qui ont remplacé Yanoukovitch fur de révoquer la reconnaissance du russe comme langue officielle (ce qui fut une incommensurable maladresse) ne va pas arranger les choses.


Allons!!!
Ce n'est pas de la maladresse à ce niveau là,c'est bien pire que cela,un peu de réalisme SVP!

Vous qui aimez votre pays la Belgique,imaginez un nouveau gouvernement interdisant le flamand,et dire que c'est de la maladresse?

Un peu d'effort,vous y êtes presque!  Mr. Green 

Vous ne comprenez décidément pas grand chose - et je suis gentil, "rien" serait sans doute beaucoup plus fidèle à la réalité - à la Belgique.  

Aucun gouvernement n'est en mesure d'interdire le flamand en Belgique et compte tenu des réalités démographiques du pays où plus de 55% de l'électorat parle le flamand, je doute qu'on trouve de sitôt un gouvernement qui pourrait y arriver.  

En revanche je pourrais vous parler de certaines règles instaurées sur le territoire flamand pour y éradiquer progressivement le français.

Cela dit, interdire le russe n'était pas seulement maladroit c'était une faute.  Il y avait des décisions plus urgentes - et plus intelligentes - à prendre.  


Vous me prenez vraiment pour un imbécile ? Bien sûr qu'il n'y a aucun gouvernement en mesure d'interdire le flamand,c'était une comparaison! scratch 

Plutôt bancal comme comparaison. Et c'est une litote...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 10 Mar 2014, 19:01

Lebob a écrit:
Vous ne pourriez pas trouver une source encore plus complotiste?  Je ne sais pas moi, David Icke par exemple?
Pardon ?????
Quel rapport ? La vidéo est un monologue de l'ex-ministre.
(Et je doute qu'il y ait un revolver braqué sur elle hors du champ de la caméra.  :mdr:)
Bref, prononcez-vous sur ce qu'elle dit dans cette vidéo, vous vous rendrez plus intelligent.

Et si les medias occidentaux faisait leur boulot objectivement, en présentant les points de vue des deux parties, ils diffuseraient cette interview ou l'interrogeraient également.


Dernière édition par Ray le Lun 10 Mar 2014, 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 10 Mar 2014, 19:04

Ray a écrit:
Lebob a écrit:
Vous ne pourriez pas trouver une source encore plus complotiste?  Je ne sais pas moi, David Icke par exemple?
Pardon ?????
Quel rapport ? La vidéo est un monologue de l'ex-ministre.
(Et je doute qu'il y ait un revolver braqué sur elle hors du champ de la caméra.  :mdr:)

La seule chose braquée sur elle est une caméra. Mais il semble tout aussi clair qu'elle est réceptives aux délires de LaRouche
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 10 Mar 2014, 19:11

Lebob a écrit:
Mais il semble tout aussi clair qu'elle est réceptives aux délires de LaRouche

"Zut, tenter de décrédibiliser par le média qui tient la caméra ça n'a pas marché. Vite, qu'est-ce que je peut trouver, dans son parcours..."  Mr.Red

ps: Et va falloir trouver autre chose parce qu'ils sont nombreux à donner cette version des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 10 Mar 2014, 22:03

Quelqu'un peut-il m'en dire un peu plus sur ce citoyen belge?

http://fr.gloria.tv/?media=580067

Je crois que c'est un ami de lebob!  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mar 11 Mar 2014, 13:42

Les députés de Crimée votent l'indépendance

Les députés du Parlement de Crimée ont déclaré aujourd'hui par 78 des 81 députés présents la péninsule indépendante de l'Ukraine, étape préalable avant le référendum de dimanche: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/11/97001-20140311FILWWW00116-crimee-le-parlement-adopte-l-independance.php

Aperçu de la Crimée par Pierre-Alexandre Bouclay : http://www.valeursactuelles.com/monde/infographie.-ianoukovitch-rentrera-bient%C3%B4t-kiev-quid-crim%C3%A9e

   "Depuis l’indépendance de l’Ukraine (1991), cette péninsule de 2 millions d’habitants est une république autonome, dotée d’une constitution et d’un parlement régional, qui gère son budget sans pouvoir légiférer. La Crimée est majoritairement russe (58,5 % des habitants), avec 24,4 % d’Ukrainiens et 12,1 % de Tatars — des autochtones turcophones, déportés en masse par Staline, de fait hostiles aux Russes et attachés à l’Ukraine. La région dépend entièrement du tourisme saisonnier et des subventions de Kiev (65 % de ses ressources). “Ville autonome” d’une région autonome, Sébastopol est centrée sur sa base navale, quartier général de la flotte russe de la mer Noire (25 bâtiments, 15 000 hommes). La Russie loue ce port militaire pour 100 millions de dollars (au lieu de 2 milliards), en échange de tarifs gaziers “amicaux”. Signé en 1997, ce bail, arrivé à échéance en 2017, a été prolongé jusqu’en 2042 sous la présidence Ianoukovitch. Alertée par le durcissement de Kiev, dès 2004, la Russie aménage deux bases navales alternatives : Tartous (Syrie) et Novorossiisk (sud de la Russie). L’importance militaire de Sébastopol devrait se réduire mais la Crimée restera, pour le Kremlin, un intéressant levier d’action régionale."
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mar 11 Mar 2014, 18:00

J'ai connu deux religieuses ukrainiennes à la maison d'études religieuses près de Namur , en Belgique , de 1960 à 1963 . Il n'était pas question de les appeler " russes " ... Elles se seraient mises en colère .


Dernière édition par boulo le Mer 12 Mar 2014, 07:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mar 11 Mar 2014, 21:05

La plupart des ukrainiens n'aiment pas êtres confondus avec les russes, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mer 12 Mar 2014, 17:19

Très bonne ana lyse de CROAH.FR

MAÏDAN : COMPLOT, COUP D’ÉTAT, ET ESCALADE GUERRIÈRE

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mer 12 Mar 2014, 21:20

Crimée. Hollande à Poutine : le rattachement à la Russie serait "une annexion inacceptable"
12 mars 2014 à 15h551 Le Télégramme de Brest

Le président français a averti son homologue russe Vladimir Poutine qu'un rattachement de la Crimée à la Russie serait "une annexion inacceptable", a indiqué l'Elysée dans un communiqué.
Lors d'un entretien téléphonique, François Hollande "a demandé au président Poutine de tout faire pour éviter un rattachement de la Crimée à la Russie, qui serait une annexion inacceptable pour la communauté internationale".
Il a souligné qu'"il était encore temps d'éviter une escalade inutile et dangereuse", selon ce communiqué.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mer 12 Mar 2014, 21:23

Ah bon? Ça fait donc longtemps qu'il a pas baisé, ce qui fait que son taux anormal dans son bijou lui octrois du pep suffisant lui permettant de s'affirmer ainsi? Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mer 12 Mar 2014, 21:35

ysov a écrit:
Ah bon? Ça fait donc longtemps qu'il a pas baisé, ce qui fait que son taux anormal dans son bijou lui octrois du pep suffisant lui permettant de s'affirmer ainsi? Pouffer de rire 

Entre ce que hollande dit et fait, il y a... clown
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Mer 12 Mar 2014, 21:38

D'où ma spécification. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 16:03

L'Europe s'enfonce d'elle même... même les ukrainiens rigolent de l'UE qui aide les parties d'extrême droite en Ukraine..
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 16:05

[size=42]La Crimée est russe depuis quatre siècles ![/size]

LE MONDE | 11.03.2014 à 15h28 |Yves Roucaute (Philosophe, écrivain, professeur à l'université Paris-X Ouest, auteur d'"Eloge du mode de vie à la française" (Ed. du Rocher))

Abonnez-vous
à partir de 1 €
 Réagir Classer
Partager facebook twitter google + linkedin pinterest







L’unité de l’Ukraine vaut-elle une guerre ? Pas même une larme. Pourtant, une armada s’est précipitée au secours de Kiev au nom du droit international, de l’histoire, de la morale même. Et tous de proclamer : force doit rester au droit, la population de Crimée devra demeurer ukrainienne. Le droit des nations à disposerd’elles-mêmes ? Pas pour la Crimée. Cette population ne devrait pas même avoirdroit à un référendum. N’avons-nous donc rien appris de l’horreur du XXe siècle ? Combien d’années, de siècles, faudra-t-il pour abandonner cette idolâtrie de l’Etat et la sanctification de sa souveraineté ?
L’heure devrait être à la méditation sur la paix d’humanité dans notre prière pour les âmes balayées par cette boucherie de 1914-1918, née du refus du droit des nations. Sur l’ignominieux traité de Saint-Germain, qui refusa aux Sudètes enthousiastes leur droit de vivre dans la jeune République de Weimar, avant de lesrattacher de force à la Tchécoslovaquie, ce qui les jeta dans les bras d’Hitler. Sur cette dynamique de lâcheté née des connivences entre pouvoirs en place, qui conduisit après 1945 au maintien des colonies, et donc aux guerres, puis au découpage arbitraire de territoires décolonisés, et donc aux conflits.
LA PAIX D’HUMANITÉ
Il est une loi qui surgit de la folie des siècles depuis Philippe le Bel et son premier Etat moderne : le refus de la reconnaissance des nations est toujours le chemin de la guerre. Vous voulez la paix ? Préparez la paix. La « vraie paix » (Thomas d’Aquin), la paix d’humanité, celle qui se construit sur la reconnaissance, le respect, la coopération et, finalement, l’aimer des nations.
Las, le bateau ivre de Barack Obama navigue dans un brouillard d’incohérences et il entraîne avec lui nos gouvernements d’ombres. Après avoir démantelé naguère l’Etat de Yougoslavie au nom du droit des nations, il refuse l’autodétermination aux Russes de Crimée. Ses 2 millions d’habitants ne vaudraient-ils pas les 2 millions de Macédoine ? Bataille pour le Kosovo, tenailles pour la Crimée ?
Les Etats-Unis égarés déposent même dans l’abîme leurs valeurs fondatrices. Oubliée, la guerre d’Indépendance née du refus par l’Etat britannique de traiterégalement ses colonies et de les laisser choisir leur destin. Oubliée, la revendication de la supériorité du droit naturel du « peuple » américain sur le droit international. Pourquoi ne pas accepter de demander leur avis aux habitants de cette terre de Crimée quand les insurgés de Thomas Jefferson l’exigèrent pour eux-mêmes ? Pas même un référendum, dites-vous ? Quand les valeurs ne sont pas universelles, elles ne sont pas.
Les Russes auraient juridiquement donné la Crimée à l’Ukraine, disent nos Tartuffe. Russe, la Crimée l’est, depuis quatre siècles. Majoritairement fière d’être l’enfant du tsar Pierre le Grand. De ce tsar, passionnément européen, qui avait contraint les Russes à s’habiller à la française et sa cour à parler français. De ce tsar qui avait défait les Tatars sunnites de Crimée pour trouver l’indépendance stratégique que ni la mer Blanche, ni la mer d’Azov, ni la mer Noire ne pouvaient luidonner. Et sa capitale Sébastopol, fondée par la tsarine Catherine II, bat d’un cœur russe.
L’ARBITRAIRE D’UN DÉCOUPAGE TOTALITAIRE
Nikita Khrouchtchev, qui dirigeait l’Etat soviétique, a-t-il juridiquement donné la Crimée ? Avait-il demandé son avis aux populations ? Non. Que vaut alors ce droit ? Faudrait-il accorder au Soudan du Sud son indépendance, prétextant, à justetitre, l’arbitraire d’un découpage colonial, tandis que la Crimée devrait supporterl’arbitraire d’un découpage totalitaire ?
Derrière cette errance, un non-dit, une crainte, la perception d’une menace, celle de l’ours russe. Non au référendum qui conduirait la Crimée à intégrer, etrenforcer, la fédération russe pour devenir sa 22e République. Et d’aviser : un tel résultat ne serait pas validé.
Il serait facile de railler : un tel acte serait pourtant tout aussi légitime, et moins illégal, que celui qui rattacha Hawaï aux Etats-Unis, en 1959, qui ne fut autorisé par aucun traité. Quant à sanctionner la Russie sous prétexte de n’être pas assez démocratique, pourquoi ne pas boycotter la Chine et son parti unique, qui occupe le Tibet sans même l’accord de la population ? La guerre contre l’URSS ? Inutile de la recommencer, elle a déjà été gagnée, par Ronald Reagan et Jean Paul II, cepape qui proclama le droit naturel des nations pour l’emporter.
Vous applaudissez la passion européenne de Kiev qui affaiblirait Moscou ? J’en suis fort aise. Vous engagez un bras de fer perdu d’avance sur une position immorale. Vous détricotez les coopérations laborieusement mises en place, jusqu’au Conseil OTAN-Russie. Vous perdez un allié face à l’ennemi principal : le terrorisme islamiste.
DEVENIR UNE RÉPUBLIQUE LIBRE
Plus encore, vous applaudissez un crime : jeter la Crimée, pourtant tournée depuis quatre siècles vers l’Europe, dans les bras de Moscou, faute de lui avoirproposé l’indépendance. Vous installez au cœur de ces Européens la détestation de ce qui devrait être leur rêve : devenir une République libre, respectueuse des droits naturels, ancrée dans l’Europe.
Et, au lieu de l’objectif de Charles de Gaulle, construire l’Europe des démocraties libérales jusqu’à l’Oural, vous nourrissez les pires forces réactionnaires, nationalistes et isolationnistes de Russie. Chemin faisant, vous entraînez l’humanité vers la pire des impasses, celle qui rend insoluble la question des Touareg, Kurdes, Palestiniens et Hmong, des dizaines de conflits ouverts ou latents sur le globe et qui jette vers les forces obscures ceux qui souffrent de l’indifférence.
La paix d’humanité exige, sur tous les continents, de défaire les Etats quand se joue le respect des nations, et de les aider à construire des cités libres respectueuses des droits, non de les maintenir dans les fers.





  • Yves Roucaute (Philosophe, écrivain, professeur à l'université Paris-X Ouest, auteur d'"Eloge du mode de vie à la française" (Ed. du Rocher)) 








Yves Roucaute est docteur d’Etat et agrégé de philosophie. Il est l’auteur de « La Puissance d’humanité, du néolithique aux temps contemporains ou le Génie du christianisme » (Contemporary Bookstore 2013).
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 16:16

13/03/2014 à 15:48 AFP
L'Ukraine renforce sa défense, la Russie manoeuvre à ses portes

L'Ukraine s'est dotée jeudi d'une Garde nationale, mobilisant les volontaires des barricades de Kiev pour renforcer sa défense face à la Russie qui mène des manoeuvres militaires à ses portes, à trois jours du référendum qui doit entériner la perte de la Crimée.

Selon l'agence russe Itar-Tass, 4.000 hommes d'unités de parachutistes, 36 avions et environ 500 véhicules participent notamment à des manoeuvres lancées dans la région de Rostov-sur-le-Don, près de la frontière ukrainienne.

Sur la scène internationale, les Occidentaux jettent leurs dernières forces pour tenter d'infléchir la position du maître du Kremlin, Vladimir Poutine, qui refuse de retirer les milliers d'hommes déployés dans la péninsule ukrainienne de Crimée depuis fin février. Mais le président russe, qui affirme agir dans l'intérêt des russophones d'Ukraine, n'a pas donné le moindre signe qu'il accepterait les demandes des Occidentaux.

La chancelière allemande, Angela Merkel, dirigeante européenne la plus écoutée au Kremlin, a mis en garde Vladimir Poutine contre les graves conséquences économiques et politiques à long terme qu'aurait pour Moscou la poursuite de son action en Ukraine.

En Crimée, les autorités séparatistes pro-russes achèvent dans les 48 heures les préparatifs du référendum où 1,5 million d'Ukrainiens doivent se prononcer sur le rattachement de la région à la Russie. L'issue du scrutin ne fait pas beaucoup de doutes.

- 60.000 hommes -

Les députés ukrainiens ont adopté la création d'une Garde nationale qui viendrait prêter main forte à l'armée ukrainienne et ses 130.000 hommes, dont une moitié de conscrits, alors que la Russie dispose au total d'une armée de 845.000 soldats.

Cette Garde nationale, placée sous l'autorité du ministère de l'Intérieur et qui pourrait compter jusqu'à 60.000 hommes, sera notamment composée des groupes d'"autodéfense" qui étaient en première ligne à Kiev pendant les trois mois de contestation.

Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï, avait indiqué avant le vote qu'il s'agissait d'une réponse "aux défis auxquels est confrontée l'Ukraine", dans une allusion à l'entrée de forces russes en Crimée, la péninsule du sud du pays sur le point d'être absorbée par la Russie.

Quelques 40.000 volontaires se sont déjà présentés aux centres de recrutement de l'armée.

Cette nouvelle force se forme dans l'urgence alors que les Ukrainiens s'inquiètent d'un déploiement des Russes dans l'est du pays. Dans une interview à l'AFP, le président ukrainien par intérim, Olexandre Tourtchinov, a déclaré mardi qu'il voulait avant tout empêcher une intrusion des forces russes dans l'est du pays, région où vivent aussi de nombreux Ukrainiens d'origine russe.

Il avait affirmé que "d'importantes unités de blindés" russes étaient concentrées côté russe.

L'annonce jeudi par Moscou du lancement de manoeuvres militaires dans plusieurs régions situées à la frontière avec l'Ukraine n'est pas de nature à calmer les esprits.

"Le but principal de ces mesures est de vérifier l'aptitude des troupes à mener des exercices de combat", a affirmé le ministère russe de la Défense, précisant que les exercices militaires auraient lieu jusqu'à la fin du mois dans les régions de Rostov, Belgorod, Tambov et Koursk.

- Obama met Poutine en garde -

A Washington, le président Barack Obama a affiché mercredi son soutien à l'Ukraine en recevant son Premier ministre, Arseni Iatseniouk, à la Maison-Blanche et en mettant une nouvelle fois en garde Vladimir Poutine.

"Nous continuerons à dire au gouvernement russe que s'il poursuit sur le chemin actuel (...) nous serons obligés d'imposer un coût aux violations du droit international par la Russie en Ukraine", a déclaré M. Obama.

M. Iatseniouk a repris les éléments d'un célèbre discours prononcé jadis par le président Ronald Reagan à Berlin et a exhorté Vladimir Poutine à abattre "ce mur d'intimidation et d'agression militaire".

Mais, à trois jours de la consultation sur l'avenir de la péninsule où vivent deux millions de personnes, dont des minorités tatare et ukrainophone, rien ne semblait en mesure d'enrayer son glissement dans le giron russe.

La Crimée est désormais quasiment coupée du reste du pays, les forces russes en contrôlant les points stratégiques. Tout est en place pour une sécession rapide: le "Premier ministre", Serguiï Axionov, s'est autoproclamé "chef des armées" et les habitants n'ont désormais plus accès qu'aux chaînes de télévision russes. Des hommes en treillis fouillent tout voyageur arrivant à Simféropol et seuls les vols en provenance de Moscou peuvent y atterrir.

Entre Russes et Occidentaux, l'incompréhension reste totale, malgré plusieurs échanges ces dix derniers jours entre les chefs des diplomaties américaine, John Kerry, et russe, Sergueï Lavrov. Les deux hommes vont se rencontrer une nouvelle fois vendredi à Londres.

Les Européens accélèrent le rapprochement avec l'Ukraine. Le volet politique de l'accord d'association avec l'Union européenne pourrait être signé au cours du prochain sommet de l'UE, prévu à Bruxelles les 20 et 21 mars.

Et l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a suspendu "pour le moment" le processus d'adhésion de la Russie et va plutôt renforcer sa coopération avec l'Ukraine.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 16:40

joker911 a écrit:
Spoiler:
 
Je ne comprends pas pourquoi les Européens ne laissent pas la Crimée s'autodéterminer par référendum.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 16:42

Faudrait comprendre avant tout pourquoi à l'époque la décision de relier la Crimée à l'Ukraine fut ainsi
au lieu de la relier à la Russie.

Ajout: Il est vrai que les tatars très fortement persécutés par Staline et qui demandent toujours réparations aujourd'hui, ne seraient pas du tout d'accord avec cette annexion.


Dernière édition par ysov le Jeu 13 Mar 2014, 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 17:51

ysov a écrit:
Faudrait comprendre avant tout pourquoi à l'époque la décision de relier la Crimée à l'Ukraine fut ainsi
au lieu de la relier à la Russie.

Une décision de Krouchtchev lorsqu'il dirigeait l'URSS. Selon certaines sources Krouchtchev aurait eu des origines ukrainiennes, au moins en partie.

Cela dit lorsqu'il a pris cette décision il a peut-être trouvé son inspiration au fond d'une bouteille de vodka...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 17:54

Mais il est vrai que bien avant lui, avant même la création de communisme-léniniste, l'Europe s'était battu avec succès contre la Russie à propos de la Crimée au XIXe.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 18:05

ysov a écrit:
Faudrait comprendre avant tout pourquoi à l'époque la décision de relier la Crimée à l'Ukraine fut ainsi
au lieu de la relier à la Russie.

Ajout: Il est vrai que les tatars très fortement persécutés par Staline et qui demandent toujours réparations aujourd'hui, ne seraient pas du tout d'accord avec cette annexion.

ils sont mem pas 10% de la population.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 18:11

Évidemment. Donc dans ce cas foutons-nous d'eux, d'accords ou non, et tant qu'à y être, achevons les, car il est vrai que Staline en a exilé une quantité énorme en Sibérie. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 18:45

ysov a écrit:
Évidemment. Donc dans ce cas foutons-nous d'eux, d'accords ou non, et tant qu'à y être, achevons les, car il est vrai que Staline en a exilé une quantité énorme en Sibérie. Mr.Red 

En Russie plus de 300 dialectes et  peuples vivent et il y a aucune problème.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 18:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi les Européens ne laissent pas la Crimée s'autodéterminer par référendum.

Pour cela, il faut écouter Hubert Védrine sur le sujet.
Parce que le résultat du référendum est connu à l'avance (qui est le rattachement à la Russie).
Résultat qui contrarie évidemment les projets européens/américains : les premiers veulent arrimer l'Ukraine à l'UE; les seconds souhaitent (dans un second temps, derrière cet arrimage) une Ukraine dans l'OTAN. MAIS une Ukraine dans l'OTAN SANS la Crimée présente peu d’intérêt pour les Etats-Unis qui veulent y installer des bases (bases actuellement russes).
C'est évidemment totalement inacceptable pour la Russie.

(C'est pourquoi Hubert Védrine propose une solution intermédiaire qui est : la Crimée reste en Ukraine, mais donner des gages forts aux Russes (accords multilatérals) que cette dernière (Ukraine) n'entrera pas dans l'OTAN.)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 19:21

Ray a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi les Européens ne laissent pas la Crimée s'autodéterminer par référendum.

Pour cela, il faut écouter Hubert Védrine sur le sujet.
Parce que le résultat du référendum est connu à l'avance (qui est le rattachement à la Russie).
Résultat qui contrarie évidemment les projets européens/américains : les premiers veulent arrimer l'Ukraine à l'UE; les seconds souhaitent (dans un second temps, derrière cet arrimage) une Ukraine dans l'OTAN. MAIS une Ukraine dans l'OTAN SANS la Crimée présente peu d’intérêt pour les Etats-Unis qui veulent y installer des bases (bases actuellement russes).
C'est évidemment totalement inacceptable pour la Russie.

(C'est pourquoi Hubert Védrine propose une solution intermédiaire qui est : la Crimée reste en Ukraine, mais donner des gages forts aux Russes (accords multilatérals) que cette dernière (Ukraine) n'entrera pas dans l'OTAN.)

la Crimée est Russe. 
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 19:28

joker911 a écrit:
Ray a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi les Européens ne laissent pas la Crimée s'autodéterminer par référendum.

Pour cela, il faut écouter Hubert Védrine sur le sujet.
Parce que le résultat du référendum est connu à l'avance (qui est le rattachement à la Russie).
Résultat qui contrarie évidemment les projets européens/américains : les premiers veulent arrimer l'Ukraine à l'UE; les seconds souhaitent (dans un second temps, derrière cet arrimage) une Ukraine dans l'OTAN. MAIS une Ukraine dans l'OTAN SANS la Crimée présente peu d’intérêt pour les Etats-Unis qui veulent y installer des bases (bases actuellement russes).
C'est évidemment totalement inacceptable pour la Russie.

(C'est pourquoi Hubert Védrine propose une solution intermédiaire qui est : la Crimée reste en Ukraine, mais donner des gages forts aux Russes (accords multilatérals) que cette dernière (Ukraine) n'entrera pas dans l'OTAN.)
la Crimée est Russe. 

Bah il faut avouer que même ce que propose Védrine serait difficile à faire accepter aux russes. Mais c'est déjà plus responsable que la position sur le sujet de la bande d'incompétents actuellement au gouvernement, qui non contents d'avoir écarté de leur équipe probablement le meilleur ministre des affaires étrangère que la France ait eu depuis 30 ans, mais ne le consultent même pas...


Dernière édition par Ray le Jeu 13 Mar 2014, 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 19:34

joker911 a écrit:
ysov a écrit:
Évidemment. Donc dans ce cas foutons-nous d'eux, d'accords ou non, et tant qu'à y être, achevons les, car il est vrai que Staline en a exilé une quantité énorme en Sibérie. Mr.Red 

En Russie plus de 300 dialectes et  peuples vivent et il y a aucune problème.

Allez raconter cela aux Tchétchènes et ils vous riront au nez. Tout comme les membres de toutes les communautés ethniques maltraitées, déportées, massacrées au fil du temps par le pouvoir russe, qu'il soit tsariste ou soviétique.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 19:39

Lebob a écrit:
joker911 a écrit:
ysov a écrit:
Évidemment. Donc dans ce cas foutons-nous d'eux, d'accords ou non, et tant qu'à y être, achevons les, car il est vrai que Staline en a exilé une quantité énorme en Sibérie. Mr.Red 

En Russie plus de 300 dialectes et  peuples vivent et il y a aucune problème.

Allez raconter cela aux Tchétchènes et ils vous riront au nez.  Tout comme les membres de toutes les communautés ethniques maltraitées, déportées, massacrées au fil du temps par le pouvoir russe, qu'il soit tsariste ou soviétique.

Maintenant les tchétchènes se sont calmé. et l'occident n'a pas fait mieux dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 19:41

C'est vrai, l'Occident l'a enlevée aux russe au XIXe. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 20:10

Petite analyse de Bruno Gollnisch sur la Crimée:


Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 20:22

ysov a écrit:
C'est vrai, l'Occident l'a enlevée aux russe au XIXe. Mr.Red 
vous etes c0n ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 20:27

Mais c'est vous qui l'êtes. La guerre de Crimée ça vous dit rien et le traité de Paris, non plus? Sans l'Angleterre et la France,
les Russes auraient arraché la Crimée aux ottomans, mais l'ours russe a perdu.


Dernière édition par ysov le Jeu 13 Mar 2014, 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 20:27

joker911 a écrit:
L'Europe s'enfonce d'elle même... même les ukrainiens rigolent de l'UE qui aide les parties d'extrême droite en Ukraine..


Bonsoir joker911,le terme néo-nazi est plus approprié pour qualifier ce genre d'individu(pas tous bien sûr),car aujourd'hui les médias français et belges ont fait en sorte que dans la tête des gens le qualificatif extrême droite est aussi = partis souverainistes et patriotes,donc on peut y mettre tout et n'importe quoi.

Pour le reste... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 20:59

Lapis-lazuli a écrit:
joker911 a écrit:
L'Europe s'enfonce d'elle même... même les ukrainiens rigolent de l'UE qui aide les parties d'extrême droite en Ukraine..


Bonsoir joker911,le terme néo-nazi est plus approprié pour qualifier ce genre d'individu(pas tous bien sûr),car aujourd'hui les médias français et belges ont fait en sorte que dans la tête des gens le qualificatif extrême droite est aussi = partis souverainistes et patriotes,donc on peut y mettre tout et n'importe quoi.

Pour le reste... :beret:
 tout reviens tôt au tard.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Jeu 13 Mar 2014, 21:22

Bien sûr p'tit con. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Ven 14 Mar 2014, 10:25

Surréaliste!
Ils sont vraiment manipulés par des pseudos "philosophes": http://fr.gloria.tv/?media=581641

Surtout à la fin,à mourir de rire si ce n''était tragique.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Ven 14 Mar 2014, 11:39

Voila des chefs d'état qui devraient avoir un peu plus en Europe!

http://fr.gloria.tv/?media=581569
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Ven 14 Mar 2014, 11:49

Lapis-lazuli a écrit:
Surréaliste!
Ils sont vraiment manipulés par des pseudos "philosophes": http://fr.gloria.tv/?media=581641

De quel droit ce gros con faiseur de guerre s'exprime-t-il  au nom des français ??? Mais enfermez-le...

Lapis-lazuli a écrit:
Surtout à la fin,à mourir de rire si ce n''était tragique.

Le tableau cohérent et tragique du juif sioniste, soutenant la politique criminelle du licoud en Palestine, haranguant en Ukraine une foule composée d'ultra-nationalistes et de néonazis avec leurs drapeaux qui flottent sous son nez.


http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/12/18/comment-les-ultranationalistes-ukrainiens-ont-investi-le-mouvement-pro-europeen_4336237_3214.html
http://blogs.mediapart.fr/blog/di-leta/200214/bernard-henri-levy-une-erreur-de-la-nature





"Notre" représentante Ashton,
avec Oleg Tiagnibok, leader de SVOBODA.

Le même Oleg Tiagnibok,
lors d’un meeting en 2004.

(Ouf, ce n'est pas une quenelle, tout va bien ! J'ai eu très peur.)
En dehors du fait qu'il est antisémite et xénophobe, il est également anti-européen.
Alors que fait-il avec Ashton vous demandez-vous ? bah il est également anti-russe. AAhh ok, ça se comprend alors, tout va bien. Ces gens là "partagent les valeurs européennes" nous dit-on. Il y a une certaine cohérence oui.

On croit rêver...


Une dernière : le service d'ordre des jeunesses de Svoboda sur Maidan

Qui a conservé l’ancien logo du Parti, la Rune du Loup, qui fut aussi l’emblème de la Division SS Das Reich, les bourreaux d’Oradour-sur-Glane.


Dernière édition par Ray le Ven 14 Mar 2014, 15:00, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Ven 14 Mar 2014, 11:57

Ray a écrit:

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/12/18/comment-les-ultranationalistes-ukrainiens-ont-investi-le-mouvement-pro-europeen_4336237_3214.html
http://blogs.mediapart.fr/blog/di-leta/200214/bernard-henri-levy-une-erreur-de-la-nature



Et on ne peut pas dire que ce sont des journaux de droite!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Ven 14 Mar 2014, 14:24

Citation :
"Notre" représentante Ashton

C'est pas elle qui a eu une conversation téléphonique qui a leaké où elle disait à l'ambassadeur "fuck l'Europe" ?
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Ven 14 Mar 2014, 14:41

Abenader a écrit:
Citation :
"Notre" représentante Ashton

C'est pas elle qui a eu une conversation téléphonique qui a leaké où elle disait à l'ambassadeur "fuck l'Europe" ?

Non, c'était Victoria Nuland secrétaire d’État américaine chargée de l'Europe, répondant à son ambassadeur en Ukraine.

En dehors du "fuck" qui a attiré l'attention (auquel l'ambassadeur répond "Absolument !"), le reste du contenu était également intéressant : va dans le sens des accusations de la Russie, qui affirme que les opposants ukrainiens en lutte depuis le mois de novembre sont manipulés par les États-Unis, pour ceux (mais il n'y en a plus) qui auraient encore eu un doute.

(Ashton, elle, avait eu une discussion téléphonique avec un ministre estonien, au sujet des snipers qui ont mis le feu aux poudres.)
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Sam 15 Mar 2014, 14:32

Ah OK man !
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Sam 15 Mar 2014, 15:11

[size=42]L’extrême droite ukrainienne, cible inespérée pour Moscou[/size]
LE MONDE | 15.03.2014 à 10h12 • Mis à jour le 15.03.2014 à 11h17 |Serge Michel (Kiev, envoyé spécial)
Abonnez-vous
à partir de 1 €
 Réagir Classer
Partager facebook twitter google + linkedin pinterest















  • 1 / 10

    Les militants d’extrême droite forment le gros des troupes révolutionnaires qui occupent encore la mairie de Kiev, à l’entrée sévèrement gardée par des hommes en armes et cagoulés.
     
    Crédits : MARI BATASHEVSKI POUR LE MONDE facebook twitter google + linkedin pinterest 


  • 2 / 10

    Le septième étage de la mairie de Kiev est occupé par trois groupes parmi les plus radicaux de la coalition d’extrême-droite, assimilables aux mouvements skinheads d’Europe de l’ouest : Marteau Blanc, les Patriotes d’Ukraine et l’Assemblée Social-nationale.
     
    Crédits : MARI BATASHEVSKI POUR LE MONDE facebook twitter google + linkedin pinterest 


  • 3 / 10

    La journée, ils s'y entraînent au combat, écoutent de virulents discours nationalistes et s'y reposent. Ils sortent à la nuit tombée. 
     
    Crédits : MARI BATASHEVSKI POUR LE MONDE facebook twitter google + linkedin pinterest 



[size=64]


Lire le diaporamaAccédez au portfolio

Vidéo suggérée sur le même sujet
[/size]


  • Nostalgie de l’Union soviétique en Crimée
    À l’approche du référendum controversé en Crimée, les esprits sont loin d‘être apaisés notamment à Simféropol. Certains partisans du rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie ne cachent pas une nostalgie de l’Union soviétique. “C’est la base de nos vies, nous faisions partie de l’Union soviétique, martelait un résident pro-russe. Et maintenant, la Russie est l’héritière de l’Union soviétique. La politique de la Russie est plus proche de cette idéologie avec laquelle nous avons vécu.” “Les gens du Maidan sont des fascistes s’emportait un autre habitant. Tous les morts sur le Maidan dont on a tenu Ianoukovitch et les berkout (la police antiémeute ukrainienne) pour responsables ont été tués par les snipers de Yarosh” (leader du mouvement d’extrême droite Secteur droit). Ces propos sont considérés par nombre d’Ukrainiens et des Occidentaux, comme faisant partie de la propagande de la Russie et des groupes pro-russes. Arborant le drapeau ukrainien, des manifestants dénonçaient à Simféropol les manoeuvres de la Russie et des pro-Russes de Crimée. “Les gens qui n’acceptent pas cette intrusion militaire de la Russie se réunissent ici. Ce sont des gens qui n’acceptent pas l’anarchie, en particulier le référendum qui n’est effectué sans aucun fondement juridique”, déplorait une jeune femme. L’issue de ce référendum ne fait de doutes pour personne dans cette péninsule peuplée à plus de 60 % d’Ukrainiens d’origine russe. Une péninsule qui faisait partie de la Russie jusqu’en 1954, jusqu‘à ce que le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev la cède à l’Ukraine. Avec AFP et notre correspondant Sergio Cantone

    1:29


[size][color][font]

Avec leurs visages masqués, leurs ceinturons de Waffen SS, leurs croix gammées peintes aux murs et leur manie de saluer en dressant la main droite, Igor Mosiychuk et les hommes en tenue de camouflage qui l'entourent sont au coeur d'une violente controverse internationale. Ce qui ne semble pas l'indisposer: « Le seul souci, dit-il, c'est la Crimée. Sinon, la situation pour nous est fantastique. Nous enrôlons plus de combattants que jamais, et les envoyons à l'est, chez les séparatistes Une centaine rien qu'aujourd'hui. »
Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vousabonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l'édition abonnés

Voilà deux semaines que trois groupuscules radicaux de l'extrême droite ukrainienne ont investi, sans demander de permission à quiconque, le 7e étage de la mairie de Kiev, poussant les bureaux pour pratiquer leurs entraînements ou s'aménager des couchettes. On y accède par une sorte de double fond du bâtiment monumental, à quelques centaines de mètres de la place Maïdan. A droite du hall principal, sur un mot de passe chuchoté, des gardes en armes ouvrent l'accès à un escalier dérobé.
Igor Mosiychuk, 153 kilos et la mine réjouie, est l'un des dirigeants des Patriotes d'Ukraine, un groupe paramilitaire néonazi. Un vote au Parlement ukrainien le 24 février sur les détenus politiques l'a tiré de prison, où il purgeait depuis août 2011 une peine de six ans pour « préparation d'actes terroristes ». « N'importe quoi, dit-il. Le juge était corrompu. Notre priorité, c'est de nous occuper de lui et des autres affidés de l'ancien régime. Mais l'invasion russe en Crimée détourne un peu notre attention, c'est vraiment dommage. »
« DES UNITÉS DE COMBAT DISCIPLINÉES »
A côté de lui, le jeune Vyacheslav Horan, au visage anguleux, a le même regret. Il est le fondateur de Biely Molot (« marteau blanc »), un groupuscule plus récent et plus radical encore, spécialisé dans le « nettoyage ». « J'ai commencé il y a un an, dit-il. Je postais sur VKontakte des adresses de gens corrompus, de casinos illégaux ou d'homosexuels. Après, je recevais un message qui disait que le problème était réglé, sans que je sache qui l'avait fait, pour des raisons de sécurité. Donc j'ai pas le chiffre exact de mes effectifs. Plusieurs centaines. »Selon plusieurs experts, les troupes de Biely Molot sont plutôt quelques dizaines.
Ces deux-là et leurs troupes de chemises brunes sont précisément les « fascistes », les « néonazis » et les « antisémites » dont la propagande du Kremlin prétend qu'ils composent l'essentiel des foules révolutionnaires qui ont forcé le départ du président Ianoukovitch. Eux se gardent bien de le contredire : ils sont ravis d'exagérer le rôle qu'ils ont joué sur les barricades de Maïdan.
« La révolution ukrainienne est nationale et démocratique, dit Anton Shekhovtsov, chercheur au University College de Londres, spécialisé depuis des années dans les mouvements d'extrême droite en Ukraine. Les néonazis n'y ont joué qu'un rôle marginal. Ils avaient une certaine efficacité sur Maïdan parce qu'ils formaient des unités de combat disciplinées, qui ont sans doute sauvé la vie de nombreux civils. Mais ce ne sont pas eux qui ont fait tomber Ianoukovitch et ils n'ont aucun avenirpolitique. »
Pour lui, la propagande russe a pourtant marqué des points, parce que le mouvement révolutionnaire avait autre chose à faire ces dernières semaines que de soigner ses relations publiques. « Poutine est en train de gagner la guerre de l'information », regrette-t-il.
« POUTINE NE NOUS FAIT PAS PEUR »
Igor Mosiychuk, lui, est comblé par ce duel avec le président russe. « Poutine ne nous fait pas peur, crâne-t-il. Nous allons porter la révolution à Moscou. La Russieest bien plus faible que l'on croit, parce que ses racines historiques et spirituelles ne sont pas assez profondes et qu'elle est peuplée par trop de musulmans. »
Dans la Kiev post-révolutionnaire, les groupuscules d'extrême droite sont un non-dit qui devient embarrassant. D'abord, les accusations du Kremlin conduisent les autres formations politiques à nier l'existence de néonazis. Ensuite, personne ne veut égratigner la mémoire de Maïdan, celle d'un peuple uni contre le président corrompu. Parce qu'ils ont tous combattu côte à côte sur Maïdan, néofascistes et gauchistes, juifs et militants pour les droits homosexuels, anarchistes et simples citoyens refusent pour l'instant de desserrer les rangs et d'écarter cette poignée de parias qui suscitent l'opprobre international et offrent une cible inespérée à la propagande russe.
Macha, une militante ukrainienne de gauche, est consciente de l'étrangeté de ce reste d'union sacrée. Il y a quelques mois, l'activité principale des groupuscules néonazis consistait à attaquer les groupes comme le sien. « J'ai plusieurs fois été insultée et frappée par des types que j'ai retrouvés à côté de moi à Maïdan », dit-elle.
L'une des raisons qui expliquent la protection dont bénéficient encore les néonazis ukrainiens est leur appartenance à une coalition de droite nationaliste, Pravyi Sektor, formée aux premières heures de Maïdan, en novembre 2013. La composante principale en est le groupe Tryzub (trident), que l'on dit modéré mais qui se réclame de la figure controversée de Stepan Bandera (1909-1959), anticommuniste virulent qui, pendant la seconde guerre mondiale, participa avec les nazis à des massacres de juifs mais qui fut ensuite interné dans des camps allemands, où ses deux frères trouvèrent la mort. C'est le leader de Tryzub, Dmitro Iaroch, formateur militaire de profession, qui dirige Pravyi Sektor. Il a annoncé sa candidature à la présidentielle du 25 mai.
PERMIS DE PORT D'ARMES
« Tryzub n'est pas une formation fasciste ni antisémite, estime Anton Shekhovtsov. C'est une droite conservatrice et patriotique. » Il n'empêche, la poétesse Diana Kamliuk s'est affichée cette semaine dans une conférence de Dmitro Iaroch, faisant la bise à tous ses gardes du corps. Elle est l'auteur d'un dérapage antisémite sur la scène de la place Maïdan et ses « poèmes » ont d'étranges relents : « Allez jusqu'au bout/Ne suivez pas les adjurations juives/Dans vos veines coule le sang ukrainien d'hommes blancs. »
Difficile de prédire si Pravyi Sektor réussira sa mue en parti. Pour l'instant, l'organisation négocie avec le gouvernement provisoire un statut de société de sécurité privée, afin de distribuer à ses membres des permis de port d'armes. Toujours est-il que dans un paysage politique en pleine recomposition, le contexte de l'annexion de la Crimée par la Russie est favorable aux nationalistes, et que, de l'avis de la plupart des analystes, Pravyi Sektor en sera le premier bénéficiaire, siphonnant les voix que l'autre grand parti nationaliste, Svoboda, avait engrangées aux élections parlementaires de 2012. « Les intentions de vote pour Svoboda sont passées de 10 % à 4 % pendant Maïdan, estime Anton Shekhovtsov, et cela vacontinuer de baisser. Quant à Pravyi Sektor, leur contribution a été appréciée pendant la révolte, mais voter pour eux est une autre chose. Je ne leur donne pas plus de 5 %. »
Dans sa tentative de recentrage, Pravyi Sektor aurait récemment exclu Biely Molot de ses rangs, ce que le fondateur du groupuscule néonazi dément : « Les décisions de la coalition sont collectives, rien de tel n'a été évoqué en comité »,déclare Vyacheslav Horan.
Le parti de Dmitro Iaroch tente aussi de mettre en avant une organisation appelée Spilna Sprava (« cause commune ») qui prétend rassembler des dizaines de milliers de petits patrons nationalistes. Le responsable, Oleg Ahtyskyi, reçoit sous une tente de Maïdan. Il affirme se situer au centre droit de l'échiquier politique. « A cette invasion russe, dit-il, nous avons besoin de résister avec toutes les forces de notre société. » Homosexuels compris ? Silence embarrassé. « Euh… c'est une question compliquée. Disons que oui ; et on les mettra en première ligne. »[/font][/color][/size]
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Sam 15 Mar 2014, 15:14

Deux personnes, un militant pro-russe et un passant, ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi à Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, lors d'une fusillade impliquant nationalistes radicaux et militants pro-russes, a-t-on annoncé de source policière.

Les militants pro-russes ont tenté d'entrer dans un bâtiment où se trouvait un groupe de personnes qu'ils soupçonnaient d'avoir tiré vendredi soir sur des manifestants pro-russes. Ce sont les occupants du bâtiment qui ont ouvert le feu, a ajouté cette source, sans indiquer si les pro-russes avaient riposté.

Cinq personnes ont été blessées, dont un policier, grièvement atteint, selon la source policière. 
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/15/97001-20140315FILWWW00027-ukraine-deux-morts-dans-une-fusillade.php
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Dim 16 Mar 2014, 10:39

AFP
16/03/2014 à 08:27
Ukraine: la Crimée vote sur son rattachement à la Russie

Un million et demi d'électeurs de la péninsule ukrainienne de Crimée ont commencé à voter dimanche sur leur rattachement à la Russie lors d'un référendum dénoncé par le monde entier mais soutenu par Moscou et dont le résultat ne fait aucun doute.
Alors que des troupes russes et des milices pro-russes sont déployées en Crimée, les habitants de cette région du sud de l'Ukraine sont invités à choisir entre l'intégration à la Fédération de Russie et une autonomie élargie au sein de l'Ukraine.
Des journalistes de l'AFP ont vu les premiers électeurs entrer dans des bureaux de vote à Simféropol, la capitale de la région. Ils ont aperçu également une vingtaine de personnes s'apprêtant à voter à Bakhtchissaraï, la principale ville de la communauté musulmane tatare de la Crimée, dont les leaders avaient appelé au boycottage du scrutin.

Dans une péninsule majoritairement peuplée de Russes, rattachée en 1954 sur décision de Nikita Khrouchtchev à une Ukraine qui a toujours semblé lointaine à de nombreux habitants, une large majorité va certainement se prononcer en faveur d'une union formelle avec la Fédération de Russie, d'autant plus que les minorités ukrainienne et tatare, qui constituent ensemble 37% de la population, ont appelé au boycottage.

La question posée donne aux électeurs le choix entre "la réunification avec la Russie comme membre de la Fédération de Russie" ou le retour à un statut, datant de 1992 et jamais appliqué, d'autonomie élargie vis à vis de Kiev.

Le maintien du statu quo à l'intérieur de l'Ukraine ne figure pas sur les bulletins, ce qui a poussé le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius à ironiser sur le choix proposé "entre oui et oui".

- "Illégal" et "anticonstitutionnel" -


Le gouvernement ukrainien a multiplié les dénonciations, qualifié d'illégal et d'anticonstitutionnel le scrutin de dimanche mais n'est pas en mesure de s'y opposer.

Les autorités sécessionnistes sont arrivées au pouvoir à Simféropol après la destitution à Kiev, le 22 février, du président pro-russe Viktor Ianoukovitch et à la faveur d'un coup de force monté par des civils pro-russes en armes et des milliers de soldats russes.

Venus de la base maritime de Sébastopol, à la pointe sud de la péninsule, louée par l'Ukraine à la Flotte russe de la mer Noire, puis entrés en Crimée en colonnes blindées depuis le territoire russe, ils assiègent dans les bases militaires et les lieux stratégiques de la péninsule les soldats ukrainiens restés fidèles aux autorités de Kiev.

De nombreux responsables internationaux, dont le secrétaire d'Etat américain John Kerry, ont qualifié le référendum "d'illégitime" sur un territoire occupé par une armée étrangère. Ils ont averti que son résultat ne serait pas reconnu internationalement et assuré que Moscou devrait faire face à des sanctions, notamment de la part des Etats-Unis et de l'Union Européenne.


- Crise diplomatique -


Le bras de fer entre Moscou et Washington a viré à la pire crise diplomatique entre Russes et Occidentaux depuis la chute de l'URSS en 1991 et pourrait très durablement affecter les relations entre les grandes puissances.

Dans ce contexte tendu, l'Otan a indiqué dans la nuit de samedi à dimanche avoir été la cible d'attaques informatiques, sans conséquences opérationnelles, revendiquées par des pirates ukrainiens. "Nous n'admettrons pas sur le territoire de notre patrie la présence de l'Otan", a affirmé sur son site un groupe se faisant appeler CyberBerkout.

Au-delà de l'avenir de la Crimée au sein de l'Ukraine ou de la Russie, la crise a réveillé les séparatismes dans les bastions russophones et industriels de l'est du pays. Et le déploiement de troupes russes aux frontières au nom d'exercices militaires doublé des discours à Moscou sur la nécessité de "protéger" les communautés russophones éveillent la crainte de nombreux Ukrainiens qui sont persuadés, malgré les dénégations de la diplomatie russe, que l'armée russe va marcher sur Kiev.

Le président de la commission électorale de Crimée a indiqué qu'il serait en mesure de donner une estimation du résultat tôt dans la soirée de dimanche, après la clôture des bureaux de vote à 20H00 (18H00 GMT) et un résultat définitif dans la matinée de lundi.

Les autorités de Simféropol ont indiqué qu'après la publication officielle des résultats elles comptaient adresser à Moscou dans le courant de la semaine prochaine une demande formelle de rattachement à la Russie.

La Douma, chambre basse du parlement russe, anticipant comme tout le monde une large victoire du "oui", a prévu de voter le 21 mars sur un projet de loi rattachant officiellement la Crimée à la Russie.

Le Premier ministre pro-russe de Crimée Serguiï Axionov, après avoir dans un premier temps évoqué une intégration à marche forcée au sein de la Russie, a indiqué vendredi que l'ensemble des réformes et des transformations des institutions, de l'économie et de la société en Crimée prendraient "environ un an".

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Dim 16 Mar 2014, 10:46

L'Occident peut toujours Couiner. Il a fait la même chose au Kossovo contre la Serbie.

Tout se paye.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Dim 16 Mar 2014, 14:30

L'Occident par l'entremise de Hitler et du mufti de Jérusalem, ont fait bien souffrir la Serbie. Il a bien fallu quelques décennies plus tard que l'Occident intervienne à nouveau, pour cette fois, contrecarrer la Serbie qui a bien voulu se venger jusqu'à perpétrer des génocides...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Dim 16 Mar 2014, 18:09


16/03/2014 à 17:58 AFP
La Crimée se prononce sur son rattachement à la Russie

16:55 GMT - Presque les 3/4 - A 20H00, heure de Moscou, la participation s'élève à 73,41%, d'après les chiffres officiels, cités par l'agence russe Ria Novosti. 1.124.000 personnes se sont rendues aux urnes.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 17 Mar 2014, 11:56

Arnaud Dumouch a écrit:
L'Occident peut toujours Couiner. Il a fait la même chose au Kossovo contre la Serbie.

Tout se paye.

Poutine ne s'est pas privé de le faire remarquer lors de sa conf de presse; il a bien raison; les cris d'orfraie des occidentaux au sujet de l'annexion de la Crimée et du mauvais exemple pour la solidité et le respect des frontières sont d'une hypocrisie sans limites; la Crimée est une conquête russe du 18ème siècle, sur les ottomans: elle a été placée sous la tutelle ukrainienne en 1954, dans le cadre de l'URSS; toutes les frontières internes à l'URSS sont des limites ethniques ou linguistiques et ne s'appuient que coincidentiellement sur des frontières historiques et geographiques: ainsi le Kazakhstan comprend 1/4 ou 1/3 de russophones, qui eussent pu être rattachés (Soljenytsine en avait fait la demande: est-il suspect de néo-fascisme? était-ce un va-ten guerre?), car ils se concentrent géographiquement ds le nord du pays...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 17 Mar 2014, 13:40

Karl a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
L'Occident peut toujours Couiner. Il a fait la même chose au Kossovo contre la Serbie.

Tout se paye.

Poutine ne s'est pas privé de le faire remarquer lors de sa conf de presse; il a bien raison; les cris d'orfraie des occidentaux au sujet de l'annexion de la Crimée et du mauvais exemple pour la solidité et le respect des frontières sont d'une hypocrisie sans limites; la Crimée est une conquête russe du 18ème siècle, sur les ottomans: elle a été placée sous la tutelle ukrainienne en 1954, dans le cadre de l'URSS; toutes les frontières internes à l'URSS sont des limites ethniques ou linguistiques et ne s'appuient que coincidentiellement sur des frontières historiques et geographiques: ainsi le Kazakhstan comprend 1/4 ou 1/3 de russophones, qui eussent pu être rattachés (Soljenytsine en avait fait la demande: est-il suspect de néo-fascisme? était-ce un va-ten guerre?), car ils se concentrent géographiquement ds le nord du pays...
Maidan a gagné contre Iyanukovitch mais vas perdre la moitié de l'Ukraine.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 17 Mar 2014, 17:33

Arnaud Dumouch a écrit:
L'Occident peut toujours Couiner. Il a fait la même chose au Kossovo contre la Serbie.

Tout se paye.

Tu n'es pas le seul a le dire! http://www.itele.fr/magazines/ca-se-dispute-zemmour-domenach/crimee-russe-scission-dimanche-66-75997
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 17 Mar 2014, 19:13

http://www.itele.fr/monde/video/la-crimee-vote-pour-son-rattachement-a-la-russie-76204
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!    Lun 17 Mar 2014, 20:39

C'est complètement secondaire mais, je suis curieux de savoir ce que compte faire Ianoukovitch là dedans. ;)
Il a beau faire des déclarations, je pense qu'il est hors-jeu.
Revenir en haut Aller en bas
 
La Russie poussée a la nouvelle Guerre froide?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La 1ere Guerre de l'apres Guerre Froide....
» La guerre froide en reconstitution
» Une nouvelle guerre mondiale?
» lumière inhabituelle d'un météore avec énorme explosion en Russie : signe d'une nouvelle guerre...
» La Russie vient de déclarer la guerre officiellement à l'État islamique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: