DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
boulo
Administrateur


Messages : 9338
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 20 Avr 2014, 19:04

Depuis des siècles , l'Ukraine est écartelée entre l'Est et l'Ouest . Aucune raison pour que les religions ne s'en ressentent pas .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 20 Avr 2014, 19:20

20/04/2014 à 18:09 AFP

Le pape appelle à la pacification en Ukraine, dénonce l'exploitation et l'incurie

Le pape François a appelé dimanche à la pacification par le dialogue en Ukraine, alors même que les Pâques orthodoxe et catholique coïncident, lançant par ailleurs des exhortations énergiques contre l'exploitation et l'incurie dans le monde.



Par un temps radieux, devant les télévisions du monde entier et devant plus de 150.000 fidèles et curieux, venus pour la messe de Pâques, le pape argentin a prononcé du balcon de la basilique le traditionnel message pascal "urbi et orbi".

François a rappelé que Pâques était fêté cette année à la même date par les catholiques et les orthodoxes : "nous te prions, Seigneur, d'éclairer et d'inspirer des initiatives de pacification en Ukraine, pour que les parties intéressées, soutenues par la communauté internationale, entreprennent tout effort pour empêcher la violence et bâtir, dans un esprit d'unité et de dialogue, l'avenir du pays".

François a supplié une nouvelle fois aux belligérants syriens d'avoir "l'audace de négocier la paix, désormais attendue depuis trop longtemps". Les parties en présence doivent cesser d'"utiliser la force pour semer la mort, surtout contre la population sans défense" et à permettre l'accès des populations "aux aides humanitaires nécessaires"

Il a aussi condamné "les victimes des violences fratricides en Irak" voisin, et souhaité une solution au conflit israélo-palestinien.

En Afrique, le pape a lancé des appels pour des arrêts aux affrontements sanglants en République Centrafricaine, au Soudan du Sud et aux "atroces attentats terroristes dans certaines zones du Nigeria".

Au Venezuela, où le Vatican participe à une médiation pour rétablir la paix civile, le pape latino-américain a demandé que "les esprits se tournent vers la réconciliation et la concorde fraternelle".

Mais le pape François, comme à d'autres occasions, a aussi fustigé "les immenses gaspillages dont nous sommes souvent complices" qui contribuent à la faim, les personnes "sans défense, surtout les enfants, les femmes et les personnes âgées, parfois transformés en objets d?exploitation et d?abandon".

"Fais que nous puissions soigner les frères touchés par l?épidémie d'Ébola en Guinée Conakry, en Sierra Léone et au Liberia, et ceux affectés par tant d?autres maladies, qui se diffusent aussi à cause de l?incurie et de la pauvreté extrême", a-t-il aussi déclaré, dans une allusion assez rare aux négligences dans les soins dans les pays les plus pauvres.

Il a aussi évoqué les déplacés, réfugiés et personnes enlevées du fait des guerres: "les familles injustement arrachées à leur affection, les nombreuses personnes, prêtres et laïcs qui ont été séquestrées".

Dans la foule, le Sicilien Elio Montaldo se félicite à l'AFP que le pape ait, en peu de mots, lancé "un message vraiment immense, mais qui devrait peut-être partir des bancs de l'ONU plutôt que du Vatican".

"La paix, c'est la chose la plus importante, et c'est ce que le pape a voulu nous dire", résume le séminariste Renan.

- Cantique byzantin en grec devant le pape -

Sur le parvis de la basilique, devant d'immenses parterres de fleurs amenées tout exprès de Hollande, le pape avait célébré la messe de manière très solennelle.

Cette année, la fête catholique de Pâques -calculée selon le calendrier grégorien- et celle de la Pâque orthodoxe -calculée selon le calendrier julien- tombaient le même jour.

Alors que la crise ukrainienne a ravivé les tensions entre différentes Eglises orthodoxes et catholiques orientaux rattachés à Rome, le cantique des Stichères, un chant ancien de la liturgie byzantine a été entonné en grec devant le pape

Dimanche, les célébrations de Pâques en Russie et Ukraine étaient à l'image de ce pays partagé entre patriarcat orthodoxe de Kiev et celui de Moscou, ainsi qu'une Eglise grecque-catholique fidèle au Vatican.

L'"ennemi" russe, qui a commis "une agression" en Ukraine, est condamné à l'échec, a fustigé samedi le patriarche orthodoxe de Kiev, Filaret. Les cloches de la cathédrale Saint-Michel ont joué l'hymne de l'Ukraine.

A Moscou, le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe, Kirill, a appelé à prier pour que personne ne puisse "détruire la Sainte Russie" en lui enlevant l'Ukraine.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 23 Avr 2014, 09:44

Lebob a écrit:
Aimez-vous les uns les autres disait-il...   siffler 

Je comprends que le patriarche de Moscou soutienne Poutine.  Il lui doit sa position, son palais, son yacht, ses voitures de luxe et la belle montre Breguet qu'il arborait à son bras sur certaines photos (qu'on a tenté de trafiquer par la suite dans la plus pure tradition soviétique où l'on faisait disparaître des photos officielles les personnes tombées en disgrâce)...

A mon sens, ce n'est pas cela.

Il faut surtout voir que l'orthodoxie est attaché à un territoire.

La Russie se confond en quelque sorte avec l'Eglise russe orthodoxe comme la Grèce se confond avec l'Eglise grecque orthodoxe. C'est d'ailleurs plus vrai pour la Grèce qui a été sous domination turque pendant plusieurs siècles.

Il n'y a pas chez les catholiques comme chez l'immense majorité des protestants cette identification au territoire.

Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 23 Avr 2014, 11:52

A.Chauprade réagit sur la conférence de Genève.
(volonté de désarmement des milices d’extrême droite agissant dans l'est et accord de principe sur l'organisation d'un processus débouchant sur des élections)



Il :
- salut cette première initiative mettant sérieusement les russes dans la boucle.
- montre l'antagonisme entre les intérêt européens et américains dans l'affaire ukrainienne, alors que les premiers se laissent mener par les seconds.
- remarque le divorce maintenant consommé entre l'est (industrialisé et pro-russe) et l'ouest (pauvre et pro-européen) du pays qui entérine la fin de l'Ukraine telle qu'elle existait.
- se prononce pour une fédéralisation du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 23 Avr 2014, 12:33

Citation :
SJA a écrit:
Ray a écrit:
Oui c'est absolument monstrueux ce qu'il a fait en Crimée (tellement de morts !! Oh wait, combien déjà ?).
Alors qu'à l'inverse, regardez les guerres menées par les américains. Si propres.  Pouffer de rire


(Si vous voulez convaincre les gens mon cher SJA, je vous suggère un autre terrain.  :bisou:  )

Je ne cherche à convaincre personne. Je suis personnellement pour un rattachement de l'Ukraine de l'Est à la Russie et de l'Ukraine de L'Ouest à la Pologne (comme au XVIII siècle).

Mais il y a une chose qui m'insupporte, c'est la Poutinolatrie.

Ce fonctionnaire du KGB est méprisable.



Tiens c'est remarquable votre parti pour le retour de l'Ukraine occidentale à la Pologne... Je songeais à ça aussi: un partage de l'Ukraine entre la Pologne et la Russie, quel ironie de l'histoire =ce serait, 70 ans après la pacte germano-soviétique...
Ce serait un retour aux frontiières de 1939, pas besoin de remonter au XVIIème siècle. Mais il faudrait aussi impliquer la Biélorussie et pê la Lituanie, qui n'aimerait pas perdre sa capitale, polonaise entre les deux guerres...
Vous êtes sûr d'être favorable à cela? siffler 



Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 23 Avr 2014, 13:41

AFP 23-04-2014 - 13:08
Ukraine : la Russie menace d'intervenir si ses intérêts sont menacés

Moscou s'est dit prêt à intervenir en cas de menace sur ses intérêts après la relance de l'"opération antiterroriste" de Kiev contre les séparatistes pro-russes retranchés à l'est de l'Ukraine.

Après quelques jours d'espoir d'apaisement nés de la signature d'un compromis international à Genève, le ton est de nouveau brusquement monté ce mercredi entre la Russie et les États-Unis. Moscou et Washington s'accusent mutuellement d'orchestrer les actes de leurs partisans et de masser des troupes aux frontières du pays.

"Si nos intérêts, nos intérêts légitimes, les intérêts des Russes étaient attaqués directement, comme par exemple ils l'avaient été en Ossétie du Sud (territoire séparatiste en Géorgie, NDLR), je ne vois pas d'autre manière que de répondre, dans le respect du droit international", a expliqué ce mercredi 23 avril le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. "Une attaque contre les citoyens russes est une attaque contre la Russie".

En 2008, une guerre éclair avait opposé la Russie à la Géorgie, à l'issue de laquelle Moscou a reconnu l'indépendance de deux territoires séparatistes pro-russes dans ce petit pays du Caucase, l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie.

Cet avertissement vient en réponse à la relance de la part des autorités ukrainiennes pro-européennes, juste après une visite du vice-président américain Joe Biden, de l'"opération antiterroriste", auparavant suspendue pour Pâques. "Je n'ai aucune raison de ne pas croire que les Américains dirigent ce spectacle de la manière la plus directe", a estimé Sergueï Lavrov.

A Kiev mardi, le vice-président américain Joe Biden a menacé mardi la Russie d'"isolement" si elle continue de "soutenir" les insurgés. Après son départ, Washington a annoncé l'envoi de 600 soldats en Pologne et dans les pays baltes. Le secrétaire d'État John Kerry a menacé Moscou de nouvelles sanctions.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 23 Avr 2014, 15:28

http://www.france24.com/fr/20140423-pourquoi-kiev-peine-a-relancer-son-offensive-anti-separatiste-armee-echec-militaire/
très intéressent
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Ven 25 Avr 2014, 14:51

Dès le jour même (le 20 février), je savais que cette histoire de snipers ça puait à plein nez.

Reportage édifiant, qui vient d'être diffusé sur une chaine publique allemande, qui s'est intéressée de près au carnage qui a "débloqué" la situation sur Maidan.
(Oui allemande seulement, les français n'auront pas droit à cela, il faut qu'ils continuent à croire au conte de fées.)



http://www.les-crises.fr/ard-responsable-maidan/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Sam 26 Avr 2014, 18:30


Le Pape François et Arseni Iatseniouk espèrent le retour de la stabilité en Ukraine


2014-04-26 Radio Vatican

Ce samedi matin, le Pape François a reçu en audiences privées des dirigeants étrangers venus assister à la double canonisation de dimanche : le président du Honduras, l’ancien roi des Belges Albert II et la reine Paola, le président polonais et le Premier ministre ukrainien, tous accompagnés des membres de leur délégation.

François et Arseni Iatseniouk se sont entretenus dans un climat « cordial ». Ils ont évoqué la situation actuelle de l’Ukraine. Un communiqué de la Salle de presse du Saint-Siège indique qu’ils ont tous deux espérer que toutes les parties concernées « collaborent de manière constructive pour le retour de la stabilité politique et sociale du pays, dans le cadre du droit international » et « promeuvent l’entente entre les peuples de la région ».

Chaque croyant appelé à favoriser la paix

Le Pape et le Premier ministre ukrainien ont également souligné « le rôle spécifique que les églises et les organisations religieuses, tout comme chaque croyant, sont appelés à jouer afin de favoriser le respect réciproque et la concorde entre toutes les composantes de la société ».

Enfin, afin d’obtenir concorde et stabilité en Ukraine et dans la région, ils ont évoqué les possibilités pour la communauté internationale d’organiser « de nouvelles initiatives ».

En raison de la situation en Ukraine, Arseni Iatseniouk a décidé d'écourter son voyage à Rome. Il ne participera finalement pas à la messe de canonisations de dimanche.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 11:46

http://www.france24.com/fr/20140427-reportage-petropavlivka-est-ukraine-menace-russe-effraie-pas-soldats/
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 12:14

joker911 a écrit:
http://www.france24.com/fr/20140427-reportage-petropavlivka-est-ukraine-menace-russe-effraie-pas-soldats/

Je vois mal comment l'Est de l'Ukraine pourrait être effrayée par la Russie, vu que cette dernière est précisément leur alliée. Smile

Si le pouvoir fantoche de Kiev n'avait pas voulu pousser les régions russophones dans les bras de la Russie, il aurait évité de prendre comme première décision une mesure vexatoire débile d'interdire aux russophones de parler leur langue....

Et voila, en ce moment, ce que l'on sert en pâture aux Ukrainiens de l'Ouest à Kiev :

Exposition nazie contre leurs compatriotes de l'Est et contre les russes :

L’art et la culture de la nouvelle « intelligentzia » national ukrainien-fasciste : le 23 avril au centre d’art contemporain en M17 de Kiev, il y avait une «performance » qui représentait les habitants russophones des régions du sud-est de l’Ukraine, ils étaient exposés dans une cage agrémentée de cartons sur lesquels étaient inscrit : "Interdit de donner à manger aux Russes", "Attention Russes ".

Les Performances de ce type sont dignes de l’apartheid, de la propagande nazie, ou renvoient aux pratiques du KKK.


Et ceci avec la bénédiction des États-Unis, donc par voie de conséquence de notre brillant gouvernement totalement vassalisé… (on en parlait récemment ici.)

Imaginons un instant les réactions si une telle exposition avait été organisée à Moscou sur n’importe quel peuple, ce serait un hurlement généralisé. Et nos élites de continuer à affirmer que la russofobie est le fruit de la propagande russe.

Espérance, votre vénérée-AFP en parle ? Bien sûr que non. Ouvrirez-vous les yeux un jour ou jamais ?
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 14:18

Ray a écrit:
joker911 a écrit:
http://www.france24.com/fr/20140427-reportage-petropavlivka-est-ukraine-menace-russe-effraie-pas-soldats/

Je vois mal comment l'Est de l'Ukraine pourrait être effrayée par la Russie, vu que cette dernière est précisément leur alliée. Smile

Si le pouvoir fantoche de Kiev n'avait pas voulu pousser les régions russophones dans les bras de la Russie, il aurait évité de prendre comme première décision une mesure vexatoire débile d'interdire aux russophones de parler leur langue....

Et voila, en ce moment, ce que l'on sert en pâture aux Ukrainiens de l'Ouest à Kiev :

Exposition nazie contre leurs compatriotes de l'Est et contre les russes :

L’art et la culture de la nouvelle « intelligentzia » national ukrainien-fasciste : le 23 avril au centre d’art contemporain en M17 de Kiev, il y avait une «performance » qui représentait les habitants russophones des régions du sud-est de l’Ukraine, ils étaient exposés dans une cage agrémentée de cartons sur lesquels étaient inscrit : "Interdit de donner à manger aux Russes", "Attention Russes ".

Les Performances de ce type sont dignes de l’apartheid, de la propagande nazie, ou renvoient aux pratiques du KKK.


Et ceci avec la bénédiction des États-Unis, donc par voie de conséquence de notre brillant gouvernement totalement vassalisé… (on en parlait récemment ici.)

Imaginons un instant les réactions si une telle exposition avait été organisée à Moscou sur n’importe quel peuple, ce serait un hurlement généralisé. Et nos élites de continuer à affirmer que la russofobie est le fruit de la propagande russe.

Espérance, votre vénérée-AFP en parle ? Bien sûr que non. Ouvrirez-vous les yeux un jour ou jamais ?


Voila une tres bonne illustration qui est beaucoup pressent sur le net russe-ukrainien:

  

C'est pas la Russie qui prends les villes de l'Ukraine mais les villes qui quittent l'Ukraine.
-------------

Oui le fait que le gouvernement "Illégitime" de Kiev est anti-russe on le sait. Des les premières heures des lois qui touchent aux russophones ont étaient votés.
C'est pas parce que l'Europe et USA soutien un régime que ce sans but. C'est la Crise et écarter la Russie pour faire parvenir son propre gaz est bon pour les États Unis. La Russie se montrai trop bien sur la scène international, a pris beaucoup trop d'importance et de pouvoir. Voila pourquoi le but est de l'Isoler. Même si a la tète de l'Ukraine ont mets des fascistes et des radicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 14:22


Ukraine. Nouvelles sanctions contre Moscou

27 avril 2014 Le Télégramme de Brest



Kiev a dénoncé la violation à sept reprises, dans la nuit de vendredi à samedi, de son espace aérien par des avions militaires russes, et accusé la Russie de vouloir lancer « une troisième guerre mondiale ».

Face aux risques d'une invasion de l'Ukraine, les pays industrialisés du G7 ont décidé d'élargir leurs sanctions contre Moscou, les 28 pays membres de l'UE se réunissant aussi à cet effet, demain.

À Slaviansk, ville de l'est assiégée par les insurgés pro-Russes, les rebelles ont refusé de libérer les 13 membres de la mission de l'OSCE arrêtés vendredi.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 15:13

Espérance a écrit:

Ukraine. Nouvelles sanctions contre Moscou

27 avril 2014  Le Télégramme de Brest



Kiev a dénoncé la violation à sept reprises, dans la nuit de vendredi à samedi, de son espace aérien par des avions militaires russes, et accusé la Russie de vouloir lancer « une troisième guerre mondiale ».

Face aux risques d'une invasion de l'Ukraine, les pays industrialisés du G7 ont décidé d'élargir leurs sanctions contre Moscou, les 28 pays membres de l'UE se réunissant aussi à cet effet, demain.

À Slaviansk, ville de l'est assiégée par les insurgés pro-Russes, les rebelles ont refusé de libérer les 13 membres de la mission de l'OSCE arrêtés vendredi.

cE DEMENTI PAR LE MINISTRE DE LA DEFENSE UKRANIEN LES AVIONS ON FROLE LA FRONTIERE MAIS N4ONT PAS PENETRE.
------

Les observateurs de l'OSCE retenus en Ukraine seraient en bonne santé
[size=10]MONDE | Mis à jour le dimanche 27 avril 2014 à 15h16[/size]


  • Article

  • Images (3)




  • ENVOYER
  • IMPRIMER










  • Images (3)

    Les observateurs de l'OSCE retenus en Ukraine seraient en bonne santé - VASILY MAXIMOV - BELGAIMAGE

    Mots clés

    • Europe
    • Politique
    • Russie
    • USA
    • Crise
    • Conflit
    • Armée
    • Otage
    • Barack Obama

    [size]
    Huit observateurs occidentaux de l'OSCE retenus par les insurgés pro-russes depuis vendredi ont été présentés dimanche à la presse à Slaviansk, bastion séparatiste dans l'est de l'Ukraine. Ils n'ont été soumis "à aucun mauvais traitement physique". La tension en Ukraine reste vive. La Russie doit cesser ses "provocations" sous peine de nouvelles sanctions, a averti pour sa part le président Barack Obama
    Et aussi
    [/size]

    • Trois officiers ukrainiens exhibés par des militants pro-russes


    [size]

    Suivant le leader séparatiste local Viatcheslav Ponomarev, les huit hommes, habillés en civil et apparemment en bonne santé, sont entrés dans la salle où étaient présents une soixantaine de journalistes.
    "Nous sommes des officiers de l'OSCE avec un statut diplomatique", a déclaré au nom du groupe le colonel allemand Axel Schneider. Il a assuré que personne "ne (les) avait touchés" et qu'ils n'avaient été soumis à aucun mauvais traitement physique. "Tous les officiers européens sont en bonne santé et personne n'est malade", a-t-il dit poursuivi, ajoutant que le maire de facto de la ville, Viatcheslav Ponomariov, s'était porté personnellement garant de leur sécurité.
    "Nous n'avons aucune indication sur le moment où nous serons renvoyés chez nous", a-t-il toutefois indiqué.
    "Notre présence à Slaviansk est sans aucun doute un instrument politique pour ceux qui prennent les décisions dans la région. Ils vont s'en servir dans les négociations", a-t-il encore déclaré.
    Les huit observateurs - quatre Allemands, un Tchèque, un Danois, un Polonais et un Suédois - ont été arrêtés vendredi alors qu'ils circulaient dans ce bastion des séparatistes pro-Russes en compagnie de quatre accompagnateurs de l'armée ukrainienne, dont aucune information n'a été donnée à leur sujet. Le chauffeur qui accompagnait le groupe aurait, lui, été relâché.
    Dans la matinée, avant de présenter les étrangers devant les journalistes, le maire autoproclamé Ponomarev avait qualifié les observateurs de "prisonniers de guerre". Le responsable avait toutefois rejeté le terme d'"otage". Les observateurs "ne sont pas nos otages, ce sont nos invités", avait-il affirmé. Un terme que le colonel Schneider a lui-même repris en disant qu'ils étaient ses "invités".
    Des "prisonniers de guerre"
    Les observateurs de l'OSCE sont des "prisonniers de guerre", ont indiqué dimanche des rebelles pro-russes, tandis qu'à Vienne l'OSCE annonçait l'envoi d'une équipe de négociateurs à Slaviansk pour chercher à obtenir la libération de ses observateurs.
    Slaviansk, 100 000 habitants, échappe depuis plusieurs jours au contrôle de Kiev, qui a lancé une opération "antiterroriste" pour tenter de rétablir l'ordre. Les observateurs sont de fait "retenus en otage", a accusé le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui a exigé le "soutien sans conditions" de Moscou pour obtenir leur libération.
    Les services de sécurité ukrainiens ont affirmé que les huit étrangers et cinq militaires ukrainiens étaient détenus "dans des conditions inhumaines" et que l'un d'eux avait besoin d'aide médicale.
    La Russie a promis de "prendre toutes les mesures possibles" tout en accusant les autorités ukrainiennes de ne pas être en mesure de garantir leur sécurité.
    Au centre-ville de Slaviansk, la situation était calme mais une certaine agitation régnait près des barrages dressés devant le siège des services de sécurité (SBU), où seraient retenus les membres de la mission de l'OSCE, selon un journaliste de l'AFP. Les barricades de défense, déjà renforcées ces derniers jours, continuaient de l'être dimanche.
    Kiev dit avoir mis en place "un blocus" afin d'empêcher les pro-russes "de recevoir des renforts" et les séparatistes ont déclaré qu'ils ne rendraient pas la ville. Moscou réclame instamment la levée du siège.
    Des médias locaux ont par ailleurs fait état dans la nuit d'une tentative d'attaque par des hommes armés d'un dépôt d'armes en périphérie de la ville, qui aurait fait des victimes, mais elle a été démentie par le ministre des Affaires intérieures Arsen Avakov. "Il n'y a pas eu de combats", a-t-il tweeté.
    Slaviansk n'est pas la seule ville en proie à des troubles : à Donetsk, grande ville industrielle de l'Est, des séparatistes pro-russes ont réaffirmé samedi leur intention d'organiser un référendum le 11 mai sur la "déclaration d'indépendance" de la région de Donetsk.
    Obama appelle Moscou à cesser les "provocations"
    La Russie doit cesser ses "provocations" en Ukraine, faute de quoi de nouvelles sanctions sont inévitables, a averti dimanche le président Barack Obama, alors que la tension est au plus haut dans l'Est après l'enlèvement d'une équipe d'observateurs de l'OSCE.
    Les nouvelles sanctions actuellement à l'étude dans les pays du G7 visent à "faire comprendre à la Russie que les actes de déstabilisation qui se déroulent en Ukraine doivent cesser", a lancé le président américain au cours d'une conférence de presse en Malaisie.
    Alors que l'Ukraine s'est efforcée de mettre en oeuvre l'accord de Genève et désarmer les milices et de chercher une voie de sortie de crise, la Russie "n'a pas levé le petit doigt pour aider", a-t-il déploré.
    "Tant que la Russie suivra la voie des provocations plutôt que d'essayer de résoudre cette question par des moyens pacifiques et (de favoriser) une désescalade, il y aura des conséquences et ces conséquences iront croissant", a-t-il prévenu.
    Les sept pays industrialisés (G7) ont décidé samedi d'étendre les sanctions contre Moscou. Chacun le fera de la manière choisie et celles de Washington pourraient intervenir dès lundi. En ce qui concerne les Européens, une réunion de diplomates des 28 pays membres de l'UE est prévue lundi afin "d'adopter une liste supplémentaire de sanctions de 'phase 2'", comme le gel d'actifs et des interdictions de voyage.
    Certains hauts responsables de Russie font déjà l'objet de sanctions américaines et européennes, mais le reste de l'économie, déjà affaiblie, paye aussi son tribut à la crise sous forme de massives fuites de capitaux. Ce constat a poussé vendredi l'agence Standard & Poor's à abaisser la note de la Russie à "BBB-".
    "Manoeuvres" à la frontière
    La Russie et les Etats-Unis s'accusent mutuellement depuis des mois de manœuvrer pour s'emparer de l'Ukraine. Face à la menace brandie par Moscou d'une intervention militaire, Washington a réagi en déployant 600 soldats en Pologne et dans les pays baltes, et 150 soldats supplémentaires sont arrivés samedi matin en Lituanie.
    L'inquiétude des Occidentaux est d'autant plus vive que la Russie a recommencé depuis quelques jours à masser des dizaines de milliers d'hommes à sa frontière avec l'Ukraine, où elle a déclaré mener "des manoeuvres", mais pourrait de fait se préparer à envahir son voisin. Elle aurait aussi violé à plusieurs reprises l'espace aérien ukrainien ces dernières heures dans le but de "provoquer une guerre", avait affirmé samedi à Rome le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, qui face à cette situation a décidé d'écourter sa visite pour rentrer à Kiev.
     
    AFP
    [/size]

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 16:11

[size=39]Donetsk va se prononcer sur son indépendance[/size]
SAUVEGARDER

© afp.
UKRAINE Un référendum portant sur la "déclaration d'indépendance" de la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, aura bien lieu le 11 mai, a affirmé samedi le chef de la "république populaire" auto-proclamée de Donetsk, Denis Pouchiline.

Au cours d'une conférence de presse dans les locaux de l'administration régionale passée le 6 avril aux mains des activistes pro-russes, M. Pouchiline a précisé que la question qui allait être posée est: "Approuvez-vous la déclaration d'indépendance de la république populaire de Donetsk ?" "A l'issue de ce vote", a-t-il ajouté sans douter de l'issue du scrutin considéré comme illégal par Kiev et la communauté internationale, "il y aura des élections libres pour décider qui dirigera cette république populaire".

"Ensuite, notre république populaire de Donetsk commencera à fonctionner", a précisé le chef indépendantiste. "Nous étudions encore quelle sera la bonne formule pour notre association avec le reste de l'Ukraine, que ce soit une fédération, une confédération ou l'indépendance".

"Ce référendum est inévitable, et nous avons tout l'argent nécessaire à son organisation" a-t-il dit, sans préciser d'où provenait ce financement. Interrogé sur l'attitude à leur égard des forces de police ukrainiennes dans la région de Donetsk, il a déclaré: "Cela dépend, c'est compliqué. Une partie collabore avec nous et une partie s'y refuse".
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 17:05

Il y a actuellement un scandale qui éclate en Pologne.

Un quotidien polonais de gauche a révélé des documents qui attestent que les fascistes ukrainiens de Pravy Sector (une des milices d’extrême droite qui opérait sur Maidan) ont été entrainés en Pologne, à l'académie de Police Polonaise, ceci deux mois avant le coup d'état.

Ce qui atteste (une fois de plus) que ce coup d'état a été :
1. planifié
2. par l'Europe (évidemment sous impulsion américaine lorsque l'on voit leur niveau d'implication depuis le départ).
3. que ces derniers connaissaient parfaitement leurs interlocuteurs ukrainiens.
 salut
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 17:31

Ray a écrit:
Il y a actuellement un scandale qui éclate en Pologne.

Un quotidien polonais de gauche a révélé des documents qui attestent que les fascistes ukrainiens de Pravy Sector (une des milices d’extrême droite qui opérait sur Maidan) ont été entrainés en Pologne, à l'académie de Police Polonaise, ceci deux mois avant le coup d'état.

Ce qui atteste (une fois de plus) que ce coup d'état a été :
1. planifié
2. par l'Europe (évidemment sous impulsion américaine lorsque l'on voit leur niveau d'implication depuis le départ).
3. que ces derniers connaissaient parfaitement leurs interlocuteurs ukrainiens.
 salut
On le sait bien, on peut comparer ca a la Lybie. 
Khadafi avait 80% de soutien de la population et dans son pays c'etait vraiment bien. Mais on la tué.
-

en Géorgie sur le même thème il y a le même scandale car après certains documents ce les snipiers géorgiens qui ont fait feu sur les deux camps.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 17:47

Oui, les mercenaires de Blackwater (alias Greystone aujourd'hui en Ukraine, ce sont les mêmes) opéraient en Géorgie. Les Russes en avaient capturés quelques uns.
(Que ce soit eux les snipers ne serait guère étonnant.)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 18:12

Ray a écrit:
Oui, les mercenaires de Blackwater (alias Greystone aujourd'hui en Ukraine, ce sont les mêmes) opéraient en Géorgie. Les Russes en avaient capturés quelques uns.
(Que ce soit eux les snipers ne serait guère étonnant.)
Le seul proleme ce que la Russie c'est pas la Libye. C'est comme la Syrie, l'Iran après toute la propagande tenant tète aux américains.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 27 Avr 2014, 20:53

AFP 27-04-2014 - 19:58
Ukraine: les journalistes confrontés à la méfiance des deux camps

Les journalistes qui couvrent la crise en Ukraine se heurtent à la méfiance et à l'hostilité croissantes des deux camps, en particulier à Slaviansk, une ville de l'Est contrôlée par les séparatistes pro-russes et assiégée par les forces armées ukrainiennes.

Les militants séparatistes qui occupent des points de contrôle à Slaviansk sont de plus en plus nerveux, selon les constatations des journalistes de l'AFP. Dimanche, l'un d'eux a lancé aux journalistes près de l'immeuble des services de renseignement (SBU) occupé par les séparatistes pro-russes: "Foutez-le camp d'ici!".

Le journaliste américain Simon Ostrovsky, qui travaille pour le site américain Vice News, a été libéré jeudi dernier après avoir été détenu pendant quatre jours par des séparatistes de Slaviansk, qui l'ont qualifié d'"espion" et de "provocateur".

Il a raconté avoir été au début battu par les insurgés qui lui ont lié les mains et bandé les yeux. Puis ses ravisseurs l'ont "traité normalement" avant de le relâcher.

Simon Ostrovsky dit avoir rencontré au cours de sa captivité d'autres journalistes qui ont été retenus plus longtemps que lui, dans les cellules du bâtiment du SBU de Slaviansk occupé par les séparatistes.

Une journaliste et militante de l'ouest de Ukraine, Irma Krat, est toujours retenue, ainsi que plusieurs autres journalistes ukrainiens, selon des médias ukrainiens.

- Journalistes molestés ou enlevés -

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a rapporté des cas récents de journalistes ukrainiens et étrangers molestés ou enlevés.

Un Ukrainien qui travaille en free-lance pour des médias étrangers a été battu tandis que son équipement a été endommagé dans le port de Marioupol (sud-est), a indiqué l'OSCE, qui compte plus d'une centaine d'observateurs en Ukraine. Un journaliste de la télévision russe NTV a été porté disparu.

Il y a deux semaines, à Torez, dans l'est du pays, les locaux d'un journal favorable aux autorités pro-occidentales de Kiev, Pro Gorod, ont été la cible d'une attaque commise par des inconnus qui ont incendié sa rédaction. Le directeur du journal, Igor Abyzov, a eu une jambe cassée lors d'une agression. Les bureaux d'un autre journal, Provintsia, ont aussi été incendiés.

Dans un contexte de dangerosité accrue, la liberté de mouvement des journalistes est en outre de plus en plus limitée.

Dimanche, les séparatistes de Slaviansk ont prévenu que les journalistes devaient obtenir une accréditation auprès des autorités séparatistes qui contrôlent la ville, assiégée par l'armée ukrainienne.

- Agressivité accrue -

Les journalistes en provenance de l'ouest de l'Ukraine, largement considérée comme pro-occidentale, sont traités avec une agressivité accrue, et les journalistes étrangers, avec circonspection. Seuls les journalistes russes, en particulier ceux travaillant pour les médias officiels, sont accueillis avec chaleur.

Des équipes travaillant pour des médias étrangers ont rapporté que les séparatistes qui contrôlent les barrages routiers autour de Slaviansk avaient systématisé les fouilles de véhicules et demandaient aux journalistes de leur montrer les photos prises avec leurs appareils et smartphones.

Plus loin, aux barrages de contrôle de l'armée ukrainienne, c'étaient les voitures des médias russes qui étaient examinées. Les soldats ukrainiens se comportaient toutefois d'une manière plus professionnelle.

La chef de la diplomatie de l'Union européenne Catherine Ashton a demandé cette semaine aux "groupes armés" de libérer immédiatement "les journalistes, dirigeants locaux et simples citoyens" retenus.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a lancé dimanche une mise en garde aux journalistes: "A la lumière des récents développements, il faut partir du principe que les représentants des médias sont particulièrement exposés au danger d'être retenus ou arrêtés".

Jeudi, Amnesty International a exprimé sa préccupation concernant les "arrestations de journalistes, responsables municipaux et habitants par un groupe armé de Slaviansk", qui suscitent "des craintes concernant les risques de torture et autres mauvais traitements" pouvant être infligés aux détenus.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 30 Avr 2014, 15:05

Voila ce qu'il fallait attendre, Kiev États unis et l'Europe se ramassent une grosse claque. 
Il faut jamais essayer de déstabiliser en paix, on peut toujours avoir un retour de boomerang.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 30 Avr 2014, 20:37

A Kiev, l'extrême-droite montre ses muscles
Par Jacques Deveaux | Publié le 30/04/2014 à 15H28, mis à jour le 30/04/2014 à 15H28

  • A+

  • A-

  • Print


http://geopolis.francetvinfo.fr/a-kiev-lextreme-droite-montre-ses-muscles-34661
Une centaine de manifestants d'extrême-droite ont manifesté le 29 avril 2014 place Maidan à Kiev.© AFP
Le Parti national-socialiste ukrainien a montré ses muscles au sein même du symbole du nouveau pouvoir, la place Maidan. Provocation et bagarres pour rappeler leur détestation de la Russie. L'Ukraine en est là, quand l'est du pays bascule lentement du côté russe, l'extrême-droite se veut le sauveur de l'intégrité du territoire.
L’image fait peur, renvoie aux pires moments de l’Histoire. Les cagoules, les flambeaux, le noir, les ultranationalistes ukrainiens jouent de tous les symboles. Le 29 avril, une centaine de militants ont marché vers la place Maidan. Selon le site d’information en continu Russia Today (RT), ce serait des membres du Parti national-socialiste d’Ukraine, devenu Svoboda, le parti d’extrême-droite.
 
Les échauffourées qui ont suivi avec les «gardiens» de la place sont presque anecdotiques. L’inquiétude vient surtout d’un durcissement des extrêmes, que ce soit à Kiev que dans la région de Donetsk, pour les pro-russes.
 


Vidéo AP mise en ligne le 30 avril 2014
[size][color]


Place Maidan, les marcheurs venaient commémorer la mémoire des victimes des événements de cet hiver. RT rapporte aussi que à Lvov, dimanche 27 avril, des centaines de manifestants ont célébré l’anniversaire de la création de la division SS «Galicie», qui a combattu contre les Soviétiques.
 
De leur côté, les pro-russes renforcent leur présence dans l’est du pays, contrôlant désormais une douzaine de villes. Or, un rassemblement pour la défense de l'unité de l'Ukraine était annoncé le 30 avril à Donetsk. Une manifestation similaire le 28 avait été attaquée par des militants pro-russes, et une douzaine de personnes avait été blessées.
 
Au final, les forces armées ukrainiennes sont «en état d’alerte maximum», selon le président par intérim Olexandre Tourtchinov. Et de dénoncer les tentatives de déstabilisation conduites selon lui par des «terroristes» pro-russes.[/color][/size]
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Ven 02 Mai 2014, 18:46

http://fr.euronews.com/2014/05/02/des-habitants-de-sloviansk-determines-a-se-defendre-face-a-l-armee-ukrainienne/

http://www.itele.fr/monde/video/kiev-passe-a-loffensive-a-slaviansk-81301
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Sam 03 Mai 2014, 06:38


http://fr.euronews.com/2014/05/02/ukraine-odessa-s-embrase-a-son-tour/
Voila ce qui arrive a l'opposition de Maidan. 40 personnes enfermées et bruller a vif. Vive Kiev! Vive l'Europe vous êtes tous responsable de ces morts.



"Les terroristes/séparatistes de l'est" ont secouru l pilote laisse pour mort. Les bons et gentils anges de liberté soutenu par l'OTAN ont brulée a vif 40 personnes !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Sam 03 Mai 2014, 08:13

Pourquoi est-ce que prendre le contrôle de bâtiments administratifs était-ce « bien » en janvier et devenu « très mal » en avril ? Pourquoi est-ce que l’emploi de la force contre les protestataires était parfaitement inadmissible en janvier, mais acceptable aujourd’hui ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Excellent billet de Neil Clark, chroniqueur au Guardian, au Morning Star et au Daily Express.


Je suis dérouté. Il y a quelques semaines, on nous disait en Occident que les gens qui occupaient les bâtiments administratifs en Ukraine – c’était bien. Ces gens, nous disaient nos leaders politiques et observateurs médiatiques éminents, « protestent pour la démocratie ».

Le gouvernement des États-Unis avait alors mis en garde le pouvoir ukrainien sur l’emploi de la force contre ces « protestataires démocrates » – même alors, comme nous avons pu le voir, que certains d’entre eux étaient des néo-nazis qui jetaient sur la milice des « cocktails Molotov », détruisaient des monuments et incendiaient des bâtiments publics.

Aujourd’hui, à peine quelques semaines plus tard, on nous dit qu’à l’inverse, les gens qui occupent des bâtiments administratifs en Ukraine n’ont rien de « protestataires démocrates », mais qu’ils sont des « terroristes » ou des « combattants ».

Pourquoi est-ce que prendre le contrôle de bâtiments administratifs était-ce « bien » en janvier et devenu « très mal » en avril ? Pourquoi est-ce que l’emploi de la force contre les protestataires était parfaitement inadmissible en janvier, mais acceptable aujourd’hui ? Je me répète : je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Cet hiver, les manifestants anti-gouvernementaux en Ukraine ont reçu la visite de plusieurs responsables politiques occidentaux éminents, dont le sénateur américain John McCain et la vice-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland, qui leur a distribué des biscuits. Au cours de ces dernières semaines, d’importants mouvements de protestation anti-gouvernementale ont secoué de nombreux pays d’Europe de l’ouest. Mais ils n’ont pas bénéficié d’un tel soutien – ni de la part de ces responsables, ni de celle des grands observateurs médiatiques occidentaux. Les protestataires n’ont pas non plus eu droit à des biscuits gratuits offerts par le Département d’État des États-Unis.

Si McCain et Nuland aimaient tellement les protestations de rue anti-gouvernementales en Europe et y voyaient une forme authentique de « démocratie », n’auraient-ils pas manifesté leur solidarité aussi aux manifestants de Madrid, Rome, Athènes et Paris ?

Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Il y a quelques semaines, j’ai regardé une interview du secrétaire d’État américain John Kerry. Il annonce : « On ne peut pas impunément envahir un autre pays sous un prétexte inventé, pour défendre ses intérêts propres. » Mais il me semble me souvenir que c’est précisément ainsi qu’ont agi les États-Unis au cours des 20 dernières années.

Peut-être ai-je oublié les déclarations sur la possession par l’Irak et l’Iran d’armes de destruction massive ? Peut-être ai-je rêvé, en 2002 et en 2003, que les politiciens et les experts néo-conservateurs prenaient quotidiennement la parole à la télévision pour nous expliquer à nous, bas peuple, que nous devions faire la guerre à l’Irak à cause de la menace que représentait l’arsenal mortel de Saddam ? En quoi est-ce que le vote démocratique en Crimée sur la question du rattachement avec la Russie est-il pire que l’invasion brutale, sanguinaire de l’Irak – invasion qui a fait près d’un million de morts ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

En outre, les politiciens et les experts « médiatiques » occidentaux nous ont dit, de l’air le plus sérieux, que le référendum en Crimée était invalide parce qu’il avait été conduit dans des conditions d’« occupation militaire ». Mais je viens de regarder un reportage sur les élections en Afghanistan, qui se déroulent dans des conditions d’occupation militaire. Des personnalités occidentales, telles que le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen, ont fait l’éloge de la tenue de ces élections, les qualifiant de « moment historique pour l’Afghanistan » et d’immense succès de la « démocratie ». Pourquoi le vote en Crimée est-il écarté du compte, alors que les élections en Afghanistan sont exaltées ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

La Syrie, aussi, laisse très largement perplexe. On nous a dit et on nous dit que les groupes d’islamistes radicaux représentent une menace contre la paix, la sécurité et notre « image du monde » en Occident. Qu’Al-Qaïda et les autres groupes semblables doivent être anéantis, que nous devons mener contre eux une incessante « guerre contre la terreur ». Et pourtant, en Syrie, nos leaders ont pris le parti de ces groupes radicaux dans leur guerre contre un gouvernement laïc, qui respecte les droits des minorités religieuses, notamment des chrétiens.

Quand les bombes d’Al-Qaïda et de leurs alliés explosent en Syrie et tuent des innocents, nos leaders ne le condamnent pas. Ils ne condamnent que le gouvernement syrien laïc, qui lutte contre les islamistes radicaux. Un gouvernement que nos leaders et observateurs médiatiques éminents brûlent de voir renverser.Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Les droits des gays, encore. On nous dit que la Russie est un pays très mauvais et attardé, parce qu’elle a adopté une loi qui interdit la propagande de l’homosexualité auprès des mineurs. Cependant, nos leaders, qui ont boycotté à cause de cette loi les JO d’hiver de Sotchi, se rendent dans les pays du Golfe persique, où les homosexuels peuvent être internés et même condamnés à mort. Et ils y saluent chaleureusement les dirigeants locaux, sans faire mention des droits des gays.

Est-ce que la prison ou la peine de mort pour les gays, ce n’est pas à coup sûr bien pire qu’une loi interdisant la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs ? Pourquoi nos leaders, s’ils sont si sincèrement inquiets des droits des homosexuels, attaquent-ils la Russie et non ces pays où les gays sont mis en prison ou condamnés à mort ?Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

On nous dit, dans de très nombreux journaux, que le parti d’extrême-droite hongrois Jobbik est très mauvais. Son ascension provoque la plus vive inquiétude, bien que ce parti ne soit pas représenté au gouvernement et qu’il est peu probable qu’il s’y retrouve. Dans le même temps, en Ukraine, les néonazis et les ultranationalistes occupent des postes dans le nouveau gouvernement, que nos leaders soutiennent avec enthousiasme. En février, les néonazis et les représentants de l’extrême-droite ont joué un rôle clé dans le renversement du gouvernement ukrainien démocratiquement élu, dans la « révolution » que l’Occident a saluée. Pourquoi les ultranationalistes et les groupuscules d’extrême droite sont-ils inadmissibles en Hongrie, mais admissibles en Ukraine ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

On nous dit que la Russie est une puissance agressive, impérialiste, et que l’OTAN est soucieux de contrer la « menace » russe. Mais ces jours-ci, j’ai regardé la carte du monde : j’ai vu que la Russie était frontalière d’une multitude d’États entrant dans l’OTAN – une alliance militaire dirigée par les États-Unis, dont les membres, au cours des 15 dernières années, ont bombardé et attaqué de nombreux pays. Mais je n’y ai pas vu un seul pays voisin de l’Amérique, qui ferait partie d’une alliance militaire russe, je n’ai pas vu de bases militaires ou de missiles de la Fédération de Russie dans des pays frontaliers avec les États-Unis ou qui se trouveraient à proximité. Et tout de même, on nous dit que l’« agresseur », c’est la Russie ?

Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

http://www.les-crises.fr/double-discours-neil-clar/
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Sam 03 Mai 2014, 16:05

RTL info > Monde > Europe







Europe


  • La Première ministre slovène démissionnera lundi
  • Pédophilie: la commission du Vatican veut des règles claires et universelles
  • Pédophilie: "le bien de l'enfant est prioritaire", selon la commission du Vatican
  • Odessa: larmes et colère devant l'immeuble où sont morts des dizaines de pro-russes
  • "Range ta chambre!": les tâches ménagères bientôt obligatoires pour les enfants espagnols?

[size][color][font]




LE TOP FACEBOOK

[/font][/color][/size]




Odessa: larmes et colère devant l'immeuble où sont morts des dizaines de pro-russes

Afp | 03 Mai 2014 14h34

  • Agrandir

  • Diminuer

  • Imprimer

  • Réagir (0)


[size][color][font]
Les fleurs s'amoncellent et les esprits s'échauffent samedi au pied de l'immeuble de pierre à Odessa où des dizaines de pro-russes ont péri la veille dans un incendie provoqué par des affrontements avec des partisans de l'Ukraine unie.
Le bilan exact du seul incendie n'est pas connu: selon la police locale, 42 personnes au total sont mortes vendredi, dont plusieurs lors des violents affrontements qui ont précédé le sinistre.
Sous un chaud soleil de printemps, plusieurs milliers de personnes, majoritairement hostiles au pouvoir de Kiev, se sont rassemblées sur la place Koulikove Pole à la mi-journée pour rendre hommage aux victimes et crier leur colère.
"Oui, je suis russe ! Je suis vraiment russe, alors arrêtez-moi si vous voulez ! Vous ne m'empêcherez pas de dire qu'ils ont été assassinés" crie sous le nez de dizaines de policiers en tenue anti-émeute Elena Petrova, 53 ans, les yeux brillants de rage.
Plusieurs centaines de membres des forces de l'ordre cernent le bâtiment aux vitres cassées, façades noircies, portes et fenêtres défoncées. Sur l'avant, un échaufaudage de fortune monté pour tenter d'offrir une échappatoire aux prisonniers des flammes et de la fumée se dégage encore sur place. A côté, des lames de stores ont été nouées depuis une fenêtre du troisième étage et pendent encore dans le vide, corde de survie improvisée.
"On a tué nos jeunes. Ils les traitent de terroristes mais c'est faux", sanglote Elena. "C'était de jeunes gens ordinaires. Ils sont morts ici pour nous. On ne pardonnera jamais, c'est impossible".
Un autel de fortune a été installé devant la grande bâtisse de quatre étages à l'architecture monumentale, plantée dans un grand parc proche du centre-ville. Des fleurs et des cierges s'y accumulent à côté de photos historiques, notamment celle, fameuse, du drapeau soviétique planté sur le Reichstag le 2 mai 1945. "Vous êtes des héros morts pour une noble cause. Vous triompherez" proclame une affichette.
- "Kiev est responsable" -

La moindre parole en faveur de Kiev attire les cris et les insultes, surtout entre femmes, qui en viennent parfois aux mains avant d'être séparées.
Olga, une historienne de 31 ans qui n'accepte de révéler que son prénom, tente de dire: "il y avait beaucoup de Russes venus de Russie dans ce bâtiment, pas beaucoup de gens d'ici" quand elle est prise à partie, bousculée, insultée. Elle s'éloigne.
La seule chose sur laquelle tous s'accordent est l'incompréhensible délai d'au moins une heure, selon des témoins, mis par les pompiers pour intervenir et éteindre un incendie qui à l'origine était limité à quelques pièces.
Bogdan, 40 ans, assure avoir assisté à l'enchaînement des événements, qui ont commencé par une manifestation pro-ukrainienne dans le centre-ville, se sont poursuivis par des affrontements entre les deux camps avant que les pro-russes ne se réfugient dans la Maison des Syndicats qui est alors attaquée à coup de cocktails Molotov.
"La caserne des pompiers est à moins d'un kilomètre d'ici. L'immeuble est accessible de tous les côtés. Les pompiers ne sont pas arrivés avant au moins une heure. Il faudra qu'on nous explique pourquoi. Je n'étais pas d'accord avec ces pro-russes, mais ils n'auraient jamais dû mourir", dit-il. "C'est pareil pour la police: ils étaient trop peu nombreux, n'ont rien fait pour s'interposer. C'est un scandale. Ce gouvernement à Kiev est responsable.
Devant l'entrée calcinée où flotte encore une forte odeur de brûlé, la foule se presse contre le barrage de police. "Laissez-nous entrer ! Honte ! Honte ! Assassins ! Russie ! Russie !" crient certains. Un orateur monte sur le perron, tente de calmer les esprits. Sa voix est couverte par les insultes: "Qui es-tu pour parler ? Honte sur toi aussi !" lui crie une babouchka, le poing tendu.
Une vieille femme édentée, en larmes, marche tel un automate en tenant à deux mains sur sa poitrine une feuille de papier sur laquelle elle a écrit en lettres capitales: "Les USA sont les vrais tueurs".
Le visage fermé sous de grandes lunettes noires, un jeune homme fend la foule et se précipite sur le ruban bleu et jaune, couleurs de l'Ukraine, qui lie le bouquet de fleurs qu'une femme vient de déposer. Il le dénoue, le jette, le piétine. "Ce sont eux, ces fascistes qui ont fait ça... Et je ne dirai rien de plus" lâche-t-il entre ses dents.


Galerie - Odessa: larmes et colère devant l'immeuble où sont morts des dizaines de pro-russes
[/font][/color][/size]

  
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Sam 03 Mai 2014, 16:53

Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Sam 03 Mai 2014, 18:23

joker911 a écrit:

Document édifiant et terrifiant.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 04 Mai 2014, 20:17

Le New -York Times apres avoir passée une semaine dans le bastion pro-Russe n'a trouve aucune trace Russe ni un seul lien. 



http://www.nytimes.com/2014/05/04/world/europe/behind-the-masks-in-ukraine-many-faces-of-rebellion.html?ref=europe&_r=3
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Dim 04 Mai 2014, 22:40

La CIA et le FBI aident Kiev à mettre fin à la rébellion séparatiste, dit le Bild
04.05.2014 16:08

L'entrée du quartier général de la CIA à Langley, en Virginie. [Saul Loeb - AFP]
Des dizaines de spécialistes du renseignement américains conseillent le gouvernement ukrainien, a rapporté le Bild am Sonntag, au deuxième jour du deuil national décrété pour l'incendie d'Odessa.

Des agents de la CIA et du FBI aident Kiev à mettre un terme à la rébellion dans l'est de l'Ukraine et à mettre en place un dispositif de sécurité efficace, rapportait le Bild am Sonntag dimanche, au 2e jour de deuil national décrété pour l'incendie qui a fait au moins 38 morts à Odessa vendredi.
"Leur activité est cantonnée à la capitale, Kiev", selon le journal allemand, qui parle de plusieurs dizaines de spécialistes américains.
Les agents ne seraient pas directement engagés dans les affrontements avec les séparatistes, précise le journal qui s'appuie sur des sources du renseignement allemand.
Crime organisé et finances
Les agents du FBI soutiennent Kiev aussi dans sa lutte contre le crime organisé, et une équipe spécialisée aide à identifier les origines de la fortune de l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch.
Le directeur de la CIA John Brennan a effectué une visite à Kiev dans le cadre d'une tournée de travail en Europe. Cette visite a été condamnée par Moscou.
Lire: Larmes et colère à Odessa après la mort de dizaines de pro-Russes et Les 7 observateurs de l'OSCE libérés sont arrivés à Berlin
afp/bri
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Lun 05 Mai 2014, 11:54

Washington Responsible for Fascist Massacre in Odessa
By [size=12]Mike Head
Global Research, May 04, 2014
World Socialist Web Site 3 April 2014
[/size]
Region: Russia and FSU
Theme: US NATO War Agenda
In-depth Report: UKRAINE REPORT

[size=11] 33 

  47  4 
 

  205
[/size]



In what can only be described as a massacre, 38 anti-government activists were killed Friday after fascist-led forces set fire to Odessa’s Trade Unions House, which had been sheltering opponents of the US- and European-backed regime in Ukraine.
According to eye-witnesses, those who jumped from the burning building and survived were surrounded and beaten by thugs from the neo-Nazi Right Sector. Video footage shows bloodied and wounded survivors being attacked.
The atrocity underscores both the brutal character of the right-wing government installed in Kiev by the Western powers and the encouragement by the US and its allies of a bloody crackdown by the regime to suppress popular opposition, centered in the mainly Russian-speaking south and east of Ukraine.
As the Odessa outrage occurred, US President Barack Obama, at a joint White House press conference with German Chancellor Angela Merkel, explicitly endorsed the military offensive being carried out by the unelected Kiev government against protesters occupying official buildings in eastern Ukraine.
Despite Western media attempts to cover up what happened in Odessa—with multiple reports stating that “the exact sequence of events is still unclear”—there is no doubt that the killings in the southern port city were instigated by thugs wearing the insignia of the Right Sector, which holds positions in the Kiev regime, along with the like-minded Svoboda party.
The Trade Unions House was set on fire by pro-Kiev elements after they surrounded and set fire to a tent camp of anti-government activists that had stood for several weeks in front of the building on Odessa’s Kulikovo Field Square. The building itself was torched after some of the anti-government protesters barricaded themselves inside it.
As the building was engulfed in flames, photos posted on Twitter showed people hanging out of windows and sitting on windowsills of several floors, possibly preparing to jump. Other images showed pro-regime elements celebrating the inferno. Some jeered on Twitter that “Colorado beetles are being roasted up in Odessa,” using a derogatory term for pro-Russian activists wearing St. George’s ribbons.
Thirty of the victims were found on the floors of the building, having apparently suffocated from smoke inhalation. Eight more died after jumping out of windows to escape the blaze, according to local police. Ukraine authorities said a total of 43 people died in Odessa Friday and 174 others sustained injuries, with 25 still in a critical condition.
The violence started as around 1,500 supporters of the Kiev authorities, who recently arrived in the city, gathered at Sobornaya Square in central Odessa. Armed with chains and bats and carrying shields, they marched through the city, chanting “Glory to Ukraine,” “Death to enemies” and “Knife the Moskals [derogatory for Russians].”
Odessa has been among the southeast Ukrainian cities swept by protests since the February coup. At the end of March, thousands rallied in the city, challenging the legitimacy of the coup-imposed government and demanding an autonomy referendum.
The Odessa massacre is the largest death toll so far since the Ukrainian regime, at the urging of the Obama administration, renewed its full-scale military assault on anti-government protests and occupations.
Earlier Friday, interim Ukrainian President Oleksandr Turchynov said many separatists had been killed in a government offensive in Slavyansk. Kiev officials said troops overran rebel checkpoints surrounding the city of 130,000 people in an operation launched before dawn, adding that the city was now “tightly encircled.”
Despite the use of helicopter gunships, the assault stalled, however, because of local resistance. By early afternoon, the Ukrainian troops were halted in the villages of Bylbasovka and Andreyevka, where residents flocked to their lines to argue with them and urge them not to fight.
In Andreyevka, about 200 people formed a human chain to stop armoured personnel carriers and trucks. In Bylbasovka, residents chanted “Shame! Shame! Shame!” In the nearby town of Kramatorsk, people blocked roads with trolley cars and buses in an attempt to prevent the army from entering.
At his press conference with Merkel, Obama seized on reports that two Ukrainian helicopters had been struck by ground fire. He cited unconfirmed allegations by the Ukrainian intelligence agency SBU that one was hit by a heat-seeking missile as proof that Russian forces were involved. By the evening, however, even the New York Times admitted that no evidence had been produced of heat-seeking missiles.
Along with Obama’s incendiary claim, his backing for Kiev’s military onslaught points to a drive by the US and its European partners to create civil war conditions and goad Russian President Vladimir Putin’s administration into intervening, in order to provide the pretext for crippling economic sanctions and a NATO confrontation with Russia.
Washington pushed for the renewed offensive just days after the Kiev regime appeared to back away from an all-out military assault, saying it was “helpless” to stop the occupations of buildings, which have spread to at least 17 cities and towns.
Putin sought to forestall the US-led push by signing a so-called peace agreement with the US, the European Union and Ukraine two weeks ago, which provided for ending the building occupations and halting plans for a military crackdown. This pact has been swept aside by Kiev and its backers. Putin’s spokesman yesterday said the “punitive operation” mounted by Ukraine had destroyed the agreement.
Russia called another emergency UN Security Council meeting Friday to denounce Ukraine’s actions. Moscow’s ambassador, Vitaly Churkin, warned of “catastrophic consequences” if the military operation continued, only to be denounced by his US counterpart, Samantha Power, who called the attack “proportionate and reasonable.”
Power, who made a name for herself by championing US military interventions in Libya and elsewhere in the name of “human rights” and the “protection of civilians,” declared that Russia’s concern about escalating instability was “cynical and disingenuous.” In keeping with US government propaganda since the beginning of the crisis, she baldly asserted that Russia was the cause of the instability.
It was Washington and its allies, particularly the German government that orchestrated the ultra-nationalist February putsch in Kiev and then exploited the reaction of Moscow, and Ukraine’s Russian-speaking population, to accuse Russia of threatening Ukraine.
Having poured some $5 billion into the country to install the Kiev regime via violent paramilitary operations, it is now accusing Russia, without producing any serious evidence, of doing the very same thing.
Ukraine’s initial military assault last month began after CIA Director John Brennan surreptitiously visited Kiev. A second push followed a visit by US Vice President Joseph Biden.
There is evidence of ongoing US involvement. The Russian Foreign Ministry said English-speaking foreigners had been seen among the Ukrainian forces mounting the assault on Slavyansk on Friday, echoing its previous charges that Greystone, a US military contractor, is working alongside the Ukrainian military.
In part, the US operation seems directed at preventing an autonomy referendum planned by anti-Kiev opponents on May 11. In addition, a Ukrainian presidential election, scheduled for May 25, is seen by the Western powers as a means of lending legitimacy to the coup government in Kiev. The most widely-promoted presidential candidate, billionaire oligarch Petro Poroshenko, advocates NATO membership for Ukraine and the subordination of the country to the dictates of the European Union and the International Monetary Fund.
But with the Kiev regime failing to suppress the opposition, Washington appears intent on provoking a confrontation and then accusing Russia of preventing the presidential poll from proceeding. Meanwhile, on the pretext of training exercises, US troops are being deployed in the Baltic states of Latvia, Lithuania and Estonia, as well as Poland, bringing NATO forces right up to Russia’s borders.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9338
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Lun 05 Mai 2014, 19:17

Il semble bien que l'OTAN se prépare à une invasion de la Russie . Cela n'a pourtant jamais réussi aux occidentaux ... L'auraient-ils oublié ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Lun 05 Mai 2014, 20:04

boulo a écrit:
Il semble bien que l'OTAN se prépare à une invasion de la Russie . Cela n'a pourtant jamais réussi aux occidentaux ... L'auraient-ils oublié ?

Rassurez-vous.

l'OTAN montre juste ses muscles par rapport à l'Ukraine.

Sinon Poutine ira jusqu'où ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Lun 05 Mai 2014, 21:21

... Comme l'Alsace et la Lorraine redevenue française
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Lun 05 Mai 2014, 22:55

Arnaud Dumouch a écrit:
boulo a écrit:
Il semble bien que l'OTAN se prépare à une invasion de la Russie . Cela n'a pourtant jamais réussi aux occidentaux ... L'auraient-ils oublié ?

Rassurez-vous.

l'OTAN montre juste ses muscles par rapport à l'Ukraine.

Sinon Poutine ira jusqu'où ?
La Russie ou plutôt les russes sont déjà attaqué par l'Europe en Ukraine.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mar 06 Mai 2014, 22:45

 Sad 

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mar 06 Mai 2014, 23:15

Lapis-lazuli a écrit:
 Sad 


L'europe est la premiere responsable de tous les morts actuels en Ukraine.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 00:25

joker911 a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
 Sad 


L'europe est la premiere responsable de tous les morts actuels en Ukraine.

je partage ton réalisme sur le sujet que tu connais bien!

Réfugions nous dans le Seigneur,pour ne pas nous laisser envahir par la colère dû à cette manipulation médiatique.

De l'autre côté tout nous sera dévoilé,ils ne l'emporteront pas au Paradis.

Dieu Est Juste,patience!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 08:02



Ukraine : l'Otan songe à une présence militaire permanente en Europe de l’Est

C'est ce qu'a déclaré ce mardi le général Philip Breedlove, fortement préoccupé par la crise en Ukraine et les nouvelles tensions avec la Russie, jusque-là considérée comme un "partenaire".

Réflexion

Publié le 7 mai 2014






La crise en Ukraine et les tensions avec Moscou inquiètent le monde entier. L’OTAN pourrait même envisager une présence militaire permanente dans les pays-membres en Europe de l’Est, a annoncé le général Philip Breedlove, commandant des forces de l'Alliance atlantique en Europe, ce mardi à Ottawa. "Je pense que nous avons besoin d'évaluer notre réactivité, notre disponibilité et notre positionnement des forces pour être en mesure de répondre à ce nouveau paradigme", a expliqué le général Breedlove lors d'une conférence de presse conjointe avec le général Tom Lawson, le chef d'état-major canadien de la défense.

Selon lui, il est nécessaire de réévaluer "la réactivité des forces de défense" de l'Alliance en raison de la nouvelle donne avec la Russie. Cette dernière ayant été considérée comme un partenaire depuis l’effondrement du bloc de l’Est et la chute du mur de Berlin en 1989, les pays de l'Alliance ont réduit leurs budgets de défense et "la structure de leurs forces et de leur positionnement". Mais aujourd'hui, "la Russie n'agit pas en tant que partenaire" et "l'annexion de la Crimée (...) modifie cette dynamique", a déclaré Philip Breedlove. Mi-avril, l’OTAN, qui envoit de plus en plus d’avions au-dessus des pays Baltes, avait annoncé le renforcement de la défense des pays d'Europe orientale. Des navires doivent être déployés dans la mer Baltique et en Méditerranée orientale.

Par ailleurs, le président russe Vladimir Poutine reçoit ce mercredi le président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Suisse Didier Burkhalter. Ce dernier a appelé à un "cessez-le-feu" dans l'est de l'Ukraine afin que l'élection présidentielle du 25 mai se déroule calmement. Les deux hommes doivent parler de la mise en place de tables rondes, sous l'égide de l'OSCE, afin d'instaurer un dialogue entre Kiev et les séparatistes pro-russes qui contrôlent en partie l'est du pays.

L'Ukraine a réclamé ce mardi l'aide de la communauté internationale pour l'élection du 25 mai. Celle-ci semble de plus en plus menacée par les violences séparatistes en cours dans le pays. "Si [l'élection présidentielle] ne se tenait pas, ce serait le chaos et le risque de guerre civile", a averti François Hollande. Toutefois "Le gouvernement ukrainien est engagé à tenir l'élection présidentielle à la date prévue", a assuré le ministre des affaires étrangères ukrainien, Andriï Dechtchitsa, lors d'une réunion du Conseil de l'Europe à Vienne.

Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/ukraine-otan-songe-presence-militaire-permanente-en-europe-est-1065475.html#ZBsE8dgfphElQLDb.99
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: ODESSA LES NEO-NAZIS MAQUILLENT LEURS MEURTRES EN INCENDIE   Mer 07 Mai 2014, 10:56


GENTILS NEO-NAZIS SOUTENUS PAR LES GENTILS SIONISTES EURO-ATLANTISTES



ODESSA LES NEO-NAZIS MAQUILLENT LEURS MEURTRES EN INCENDIE - SILENCE RADIO DE LA PRESSE EURO-ATLANTISTE MAINSTREAM

3 MAI 2014 THE VINEYARD OF THE SAKER

PHOTOS-PREUVES DU MASSACRE A CONSULTER EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 11:18

SJA a écrit:


Ukraine : l'Otan songe à une présence militaire permanente en Europe de l’Est

C'est ce qu'a déclaré ce mardi le général Philip Breedlove, fortement préoccupé par la crise en Ukraine et les nouvelles tensions avec la Russie, jusque-là considérée comme un "partenaire".

Réflexion

Publié le 7 mai 2014






La crise en Ukraine et les tensions avec Moscou inquiètent le monde entier. L’OTAN pourrait même envisager une présence militaire permanente dans les pays-membres en Europe de l’Est, a annoncé le général Philip Breedlove, commandant des forces de l'Alliance atlantique en Europe, ce mardi à Ottawa. "Je pense que nous avons besoin d'évaluer notre réactivité, notre disponibilité et notre positionnement des forces pour être en mesure de répondre à ce nouveau paradigme", a expliqué le général Breedlove lors d'une conférence de presse conjointe avec le général Tom Lawson, le chef d'état-major canadien de la défense.

Selon lui, il est nécessaire de réévaluer "la réactivité des forces de défense" de l'Alliance en raison de la nouvelle donne avec la Russie. Cette dernière ayant été considérée comme un partenaire depuis l’effondrement du bloc de l’Est et la chute du mur de Berlin en 1989,  les pays de l'Alliance ont réduit leurs budgets de défense et "la structure de leurs forces et de leur positionnement". Mais aujourd'hui, "la Russie n'agit pas en tant que partenaire" et "l'annexion de la Crimée (...) modifie cette dynamique", a déclaré Philip Breedlove. Mi-avril, l’OTAN, qui envoit de plus en plus d’avions au-dessus des pays Baltes, avait annoncé le renforcement de la défense des pays d'Europe orientale. Des navires doivent être déployés dans la mer Baltique et en Méditerranée orientale.

Par ailleurs, le président russe Vladimir Poutine reçoit ce mercredi le président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Suisse Didier Burkhalter. Ce dernier a appelé à un "cessez-le-feu" dans l'est de l'Ukraine afin que l'élection présidentielle du 25 mai se déroule calmement. Les deux hommes doivent parler de la mise en place de tables rondes, sous l'égide de l'OSCE, afin d'instaurer un dialogue entre Kiev et les séparatistes pro-russes qui contrôlent en partie l'est du pays.

L'Ukraine a réclamé ce mardi l'aide de la communauté internationale pour l'élection du 25 mai. Celle-ci semble de plus en plus menacée par les violences séparatistes en cours dans le pays. "Si [l'élection présidentielle] ne se tenait pas, ce serait le chaos et le risque de guerre civile", a averti François Hollande. Toutefois "Le gouvernement ukrainien est engagé à tenir l'élection présidentielle à la date prévue", a assuré le ministre des affaires étrangères ukrainien, Andriï Dechtchitsa, lors d'une réunion du Conseil de l'Europe à Vienne.

Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/ukraine-otan-songe-presence-militaire-permanente-en-europe-est-1065475.html#ZBsE8dgfphElQLDb.99

HaHa Senario de 2003 avec Irak ² ou comment monter le monde contre un pays qui ne veut juste pas avoir des missiles a ses frontières...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 11:21

r. a écrit:

GENTILS NEO-NAZIS SOUTENUS PAR LES GENTILS SIONISTES EURO-ATLANTISTES



ODESSA LES NEO-NAZIS MAQUILLENT LEURS MEURTRES EN INCENDIE - SILENCE RADIO DE LA PRESSE EURO-ATLANTISTE MAINSTREAM

3 MAI 2014 THE VINEYARD OF THE SAKER

PHOTOS-PREUVES DU MASSACRE A CONSULTER EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Spoiler:
 

Un jour le boomerang reviendra dans la gueule de ceux qui l'ont lancé.
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 11:25

.... La RUSSIE sera le fouet de DIEU nous dit la VIERGE MARIE à FATIMA
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 11:34

r. a écrit:
.... La RUSSIE sera le fouet de DIEU nous dit la VIERGE MARIE à FATIMA

Voir aussi les prophéties sur les peuples du septentrion dans la Bible!
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 11:44

r. a écrit:
.... La RUSSIE sera le fouet de DIEU nous dit la VIERGE MARIE à FATIMA
Mais pour moi le seul problème ce que les faits tout le monde les connaissent, de nationalistes/fascistes sont armée comme la jeunesse nazies dans les années 30-40.. Pousse par le Praviy sektor et soutenu par le gouvernement ils ont l'ordre de Éradiquer l'opposition, au nord du pays plus aucune partie qui est contre n'existe. dans l'est ce plus graves il y a l'artillerie GRAD qui est a quelques KM de Sloviansk, et vous savez ca qui ce passée la dernière fois qu'un état a utiliser cet arme contre les séparatistes en 2008 en Georgie.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 12:35

White Book on violations of human rights and the rule of law in Ukraine is a report prepared by the Russian Foreign Ministry, which lists numerous facts of human rights violations in Ukraine in the period from late November 2013 to late March 2014 -http://bit.ly/1nfVvyO
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 12:41

joker911 a écrit:
White Book on violations of human rights and the rule of law in Ukraine is a report prepared by the Russian Foreign Ministry, which lists numerous facts of human rights violations in Ukraine in the period from late November 2013 to late March 2014 -http://bit.ly/1nfVvyO

je ne comprend pas l'anglais! Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 12:42

Lapis-lazuli a écrit:
joker911 a écrit:
White Book on violations of human rights and the rule of law in Ukraine is a report prepared by the Russian Foreign Ministry, which lists numerous facts of human rights violations in Ukraine in the period from late November 2013 to late March 2014 -http://bit.ly/1nfVvyO

je ne comprend pas l'anglais! Embarassed 
en bas il y a les photos pour illustrer les faits
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 14:53

joker911 a écrit:
r. a écrit:
.... La RUSSIE sera le fouet de DIEU nous dit la VIERGE MARIE à FATIMA
Mais pour moi le seul problème ce que les faits tout le monde les connaissent, de nationalistes/fascistes sont armée comme la jeunesse nazies dans les années 30-40.. Pousse par le Praviy sektor et soutenu par le gouvernement ils ont l'ordre de Éradiquer l'opposition, au nord du pays plus aucune partie qui est contre n'existe. dans l'est ce plus graves il y a l'artillerie GRAD qui est a quelques KM de Sloviansk, et vous savez ca qui ce passée la dernière fois qu'un état a utiliser cet arme contre les séparatistes en 2008 en Georgie.


..... et les chrétiens syriens crucifiés par les gentils rebelles soutenus par les gentils sionistes euro-atlantistes???

SYRIE : PERSÉCUTIONS DES CHRÉTIENS
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/11/syrie-persecutions-des-chretiens.html
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Mer 07 Mai 2014, 23:22

r. a écrit:
joker911 a écrit:
r. a écrit:
.... La RUSSIE sera le fouet de DIEU nous dit la VIERGE MARIE à FATIMA
Mais pour moi le seul problème ce que les faits tout le monde les connaissent, de nationalistes/fascistes sont armée comme la jeunesse nazies dans les années 30-40.. Pousse par le Praviy sektor et soutenu par le gouvernement ils ont l'ordre de Éradiquer l'opposition, au nord du pays plus aucune partie qui est contre n'existe. dans l'est ce plus graves il y a l'artillerie GRAD qui est a quelques KM de Sloviansk, et vous savez ca qui ce passée la dernière fois qu'un état a utiliser cet arme contre les séparatistes en 2008 en Georgie.


..... et les chrétiens syriens crucifiés par les gentils rebelles soutenus par les gentils sionistes euro-atlantistes???

SYRIE : PERSÉCUTIONS DES CHRÉTIENS
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/11/syrie-persecutions-des-chretiens.html
le plus fou en Syrie ce que aux élections Bachar va rempoter car le peuple est avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Jeu 08 Mai 2014, 00:01

[size=34]Pourquoi le massacre d’Odessa a-t-il si peu d’écho dans les médias ?[/size]
Mardi 6 Mai 2014 à 05:00 | Lu 61181 fois I 132 commentaire(s)

JACK DION - MARIANNE

Directeur adjoint de la rédaction de Marianne et grand amateur de théâtre [size=12]En savoir plus sur cet auteur


[/size]

S'ABONNER[size=16]+  IMPRIMER     AUGMENTER LE TEXTE     DIMINUER LE TEXTE[/size]
Curieusement, le carnage qui a eu lieu à Odessa, où quarante séparatistes ont péri dans l’incendie de la Maison des Syndicats, soulève peu de réactions. Pourquoi deux poids deux mesures dans l’émotion et la protestation ?


Imaginons que ce qui s’est passé à Odessa, le 2 mai, ait eu lieu à Maïdan, à Kiev. Imaginons que des révoltés ukrainiens cernés par les partisans de l’ancien régime se soient réfugiés dans la maison des syndicats et que cette dernière ait été incendiée par des forces hostiles, sous les yeux d’une police impassible. Imaginons que l’on y ait retrouvé une quarantaine de cadavres calcinés. 

Que se serait-il passé ? L’émotion aurait été à son comble dans les capitales occidentales. Les gouvernements auraient crié au meurtre de masse commis par des sbires de Ianoukovitch. Ils y auraient vu la preuve manifeste de mœurs barbares dans une ville si près de l’Union européenne, à quelques heures de vol de Paris. Des intellectuels de renom auraient aussitôt pris l’avion pour Kiev afin de crier leur solidarité. BHL aurait déjà choisi sa chemise blanche spécial média. Des pétitions circuleraient. L’Europe condamnerait. Laurent Fabius invoquerait les valeurs universelles bafouées. 

Et là ? Rien, ou presque. Pas de protestations, pas de dénonciations, pas d’admonestations, si ce n’est à l’égard de… Moscou — à croire que ce sont des espions russes déguisés en ukrainiens pro-occidentaux qui ont fait brûler ceux qui ne jurent que par la Russie éternelle. Certains, qui ne reculent devant rien, ne sont pas loin de le suggérer. 
 
[size][color][font][size][font][font]

Au nom de l’UE, Catherine Ashton a juste demandé une commission d’enquête pour savoir ce qui s’est passé ce jour maudit, comme si chacun l’ignorait. On connaît l’engrenage qui a conduit au face à face entre les séparatistes et les manifestants pro-Kiev. On sait que parmi ces derniers il y avait des activistes d’extrême droite du parti Pravy sektor. Ce sont eux qui ont incendié la Maison des Syndicats avant de regarder griller ceux qui y étaient pris au piège. 

Des témoignages en font foi, des photos circulent, aucun doute n’est possible. Mais la presse met l’éteignoir, à l’instar du Monde, journal pour lequel quoi qu’il se passe, la conclusion est toujours la même : « La responsabilité russe est écrasante »

Qu’elle le soit en grande partie, d’ailleurs, c’est vrai. L’affaire de la Crimée en témoigne. Mais Poutine est-il le seul responsable d’une situation qui risque de tourner à la guerre civile ? Comment effacer la réalité de ce qui s’est passé à Maïdan où tout ne s’est pas résumé à une lutte entre des révoltés épris de justice et des agents stipendiés de l’ancien président ? Pourquoi la télévision française n’a-t-elle pas mené le travail d’investigation de la chaine de télé allemande ARD, selon laquelle nombre des morts de Maïdan avaient été abattus par des balles en provenance de leur propre camp ? 

Sans tomber dans le discours de Moscou, qui rejoue le combat antifasciste de la Seconde guerre mondiale, comment ne pas s’inquiéter de la présence au plus haut niveau de représentants d’une extrême droite qui ferait passer Jean-Marie Le Pen pour un animateur de club de vacances ? Comment ne pas s’interroger sur un gouvernement dont la première décision a consisté à s’attaquer au statut du russe comme deuxième langue du pays ? Quand il a fait marche arrière, le mal était fait. C’était trop tard. 

Depuis, la situation va de mal en pis. Dans la partie Est, la Russie alimente de toute évidence des éléments séparatistes sur lesquels elle peut jouer. A Kiev, ces derniers sont traités de « terroristes », comme si un révolté de la partie ouest était respectable et que son homologue de l’Est était méprisable. Surenchère contre surenchère. Simplisme contre simplisme. Tous les coups sont permis. Jusqu’où ? 

Or, en France, les médias présentent cette situation d’une manière aussi caricaturale que pendant l’éclatement de l’ex-Yougoslavie. De même qu’à l’époque, il y avait les bons bosniaques et les méchants serbes, cette fois, il y a les bons ukrainiens (pro-européens même quand ils sont ultra-nationalistes) et les méchants ukrainiens (pro-russes et donc aussi détestables que le furent les soviétiques). 

C’est le grand retour du manichéisme et du raisonnement binaire. La réalité n’est jamais analysée dans ses contradictions. Nul ne veut voir que l’UE et l’Otan jouent un jeu aussi dangereux que la Russie. A la radio comme à a télévision, l’histoire se résume à un raisonnement simple : l’ennemi public n°1, c’est Poutine. 

Moralité : ceux qui se moquent de l’embrigadement médiatique à Moscou feraient mieux de balayer devant leur porte. [/font][/font][/size]
[/font][/color][/size]
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2669
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Jeu 08 Mai 2014, 10:42

Les forces régulières gouvernementales poursuivent leur "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine, notamment dans les bastions séparatistes. Reportage à Marioupol, où nos envoyés spéciaux ont assisté à quelques accrochages.
La crise en Ukraine s'apaisera-t-elle ? Sur le plan diplomatique, une désescalade semble possible, à la suite de l'appel lancé par le président russe Vladimir Poutine, mercredi 7 mai, de reporter le référendum prévu le 11 mai, sur la "déclaration d'indépendance" de Donetsk (est). Les séparatistes pro-russes doivent rendre leur décision, jeudi 8 mai. 
En revanche, sur le terrain, la situation reste particulièrement tendue car Kiev, décidé à reprendre la main sur les séparatistes, poursuit son "opération antiterroriste" dans l'est du pays, avec toujours plus de fermeté.
Devant les grilles du commissariat de police de Marioupol, la cité portuaire située à 100 km au sud de Donetsk, plusieurs dizaines de personnes sont venues, mercredi, manifester leur colère. "Créature fasciste ! Espèce de canailles nazies !", scande la population aux forces spéciales appeleés en renfort pour mater les séparatistes.
"Ce qui se passe à Kiev est du fascisme"
La population est venue réclamer la libération de 15 activistes arrêtés par l'armée, lors de l'assaut mené la veille à l'Hôtel de Ville. D'après des témoins, les militaires ont abandonné les lieux après avoir détruit du matériel à l'intérieur de la mairie. Jeudi matin, des séparatistes, qui ont repris leur position, restent déterminés à lutter contre le pouvoir central de Kiev. 
"Nous défendons nos droits, notre ville et nos enfants, affirme l'une d'entre elle. Nous sommes contre le fascisme. Ce qui se passe à Kiev en ce moment est du pur fascime. il suffit de regarder qui est arrivé au pouvoir et comment ils y sont arrivés."
Des tirs de sommation ont rententi devant le commissariat. En quelques minutes, les militaires ont dispersé la foule et évacué les prisonniers du lieu. Une sortie pacifique de cette crise semble donc encore loin.
Première publication : 08/05/201

http://www.france24.com/fr/20140508-video-marioupol-armee-operation-antiterroriste-separatiste-hotel-ville/
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.    Jeu 08 Mai 2014, 11:38

D'après des sources russes, la RUSSIE et la CHINE se préparent à la guerre. Médias et TV russe préparent et informent la population. La France désinformée par les médias complices de nos dirigeants sionistes ne se rend pas compte du danger éminent qui la guette et ne se rend pas compte de l'erreur fatale dans laquelle SARKOZY l'a plongée : rejoindre l'OTAN.

Pauvre France !

... et ce sioniste initié dans les loges qui joue au prophète alors qu'il ne fat que répéter comme un perroquet les éléments d'un plan mis au point depuis longtemps :



D'un autre côté, je me dis que la France a besoin d'une grande purification. Cela se fera dans la douleur. Les rats quitteront le navire qui coule et la France pourra ainsi voir qui sont ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ukraine : Observation du "signe" des deux colombes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vatican: Lâchées pour la paix en Ukraine, deux colombes se font attaquer par un corbeau et un goéland
» [Help] Comment savoir son signe du zodiaque quand on est née entre "deux signes" ?
» VATICAN : COLOMBES ATTAQUÉES PAR UNE MOUETTE ET UN CORBEAU
» 2009: Observation de boules lumineuses oranges se déplaçant rapidement... - Châtel Saint-Germain - (57)
» Présentation de la vague d'observation de 1954

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: