DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dilemme: Grandeur et petitesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 07:23

Si on s'arrête deux minutes à évaluer notre "valeur".....on en a le vertige... affraid ....nous sommes, je suis, si peu.....bien peu....pas grand chose.....un petit rien....face à Dieu qui est tout en plénitude et perfection.

Pourtant...

Pourtant, on a besoin, j'ai besoin, de savoir que ce "petit rien" à un minimum de "valeur" afin de ne pas sombrer dans la désespérance, dans le fatalisme du "je suis bon à rien".

Et puis, Christ a-t-il donné sa vie pour "un petit rien"? Donne-t-on sa vie pour quelque chose, quelqu'un qui n'a aucune valeur en soi...?

Mais si on s'arrête 3 voir 5 minutes sur notre valeur, sachant qu'elle devait bien être réalité pour que le Christ soit prêt à en mourrir afin de la sauvegarder pour la vie éternelle, on se dit: waooow....une vie d'être humain, c'est pas rien..!! Quelle valeur! Quelqu'un serait donc prêt à mourir pour moi..? Shocked Quelqu'un serait donc prêt à tout donner pour le petit rien que je suis? :?:

Mais là: attention danger! Le risque est grand de se prendre la tête...et de voir notre orgueil se pêter les bretelles.... 8)

C'est un dilème: on ne peut pas vivre et avoir un minimum d'élan si on n'a pas conscience de sa valeur, mais en même temps le malin nous attend au tournant.

C'est une recherche d'équilibre perpétuelle entre "le rien que je suis" et "la merveille que je suis" dixit la Parole de Dieu.
Mais quoiqu'il en soit, pour l'un comme pour l'autre: je te bénis Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 12:20

Ma pauvre Clotilde... Tu gamberges un peu trop... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 16:33

A Clotilde,



C'est tout pascalien entre misère et grandeur (de se savoir misérable) de l'homme.



M.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 18:15

manuel a écrit:
C'est tout pascalien entre misère et grandeur (de se savoir misérable) de l'homme.

Misère de se savoir misérable, ok, mais grandeur de se savoir misérable...?

Mais en même temps on ne peut pas seulement "se savoir misérable" sinon, bonjour l'angoisse.... :?
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 18:52

A Clotilde,


Pascal est un génie.


Il veut dire par là que l'homme est misérable, rien par rapport à l'infiniment grand et un tout pourtant pour l'infiniment petit.

Mais l'homme est la seule créature de la Création à avoir conscience de sa misère personnelle, c'est là toute sa grandeur.


C'est une bifurcation selon moi : soit l'angoisse métaphysique à la Kierkegaard soit l'humilité authentique et le début de la sagesse...


M.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 18:56

manuel a écrit:
C'est une bifurcation selon moi : soit l'angoisse métaphysique à la Kierkegaard soit l'humilité authentique et le début de la sagesse...

reconnaître humblement notre misère, je veux bien, mais comment aller de l'avant avec ce seul sentiment-là..? Il faut bien aussi qu'on ait un minimum conscience de notre valeur...? Et je suppose que nous en avons une, sinon je ne vois pas pourquoi Christ tenait tant à mourir pour nous... scratch
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 15 Juil 2006, 19:31

Ce n'est que début Clotilde. je ne vous livre tout Pascal en deus lignes :P

toute valeur est relative à ce monde comme l'a bien énoncé un de mes livres préférés de la Bible, l'Ecclésiaste.


Ce que je veux dire c'est que toute sagesse commence avec la conscience que je ne suis rien (tout seul!). Ensuite tout est possible dont la Béatitude!


M.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 04:57

manuel a écrit:
toute valeur est relative à ce monde

ah bon? Serions-nous donc sans valeur aux yeux de Dieu...? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 11:55

Paul Valéry n'aimait gère Pascal et disait avec dédain : "Il a regardé supérieurement ce que voit tout le monde." Ce à quoi Mauriac répliquait :"Et si c'était le génie ?"
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 12:26

Clotilde a écrit:
manuel a écrit:
C'est une bifurcation selon moi : soit l'angoisse métaphysique à la Kierkegaard soit l'humilité authentique et le début de la sagesse...

reconnaître humblement notre misère, je veux bien, mais comment aller de l'avant avec ce seul sentiment-là..? Il faut bien aussi qu'on ait un minimum conscience de notre valeur...? Et je suppose que nous en avons une, sinon je ne vois pas pourquoi Christ tenait tant à mourir pour nous... scratch

La valeur de nous même est dans le Christ, là repose notre sentiment d'être important car on se sait aimer par Dieu, en lui nous devons croître par notre petitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 12:28

J'y tiens plus, je le lâche : Clotilde, dilemne ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 15:09

Toi, l'instit ! Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 15:11

Aaaaaah ! Ca va mieux ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 15:56

Nous sommes d'inestimables misérables.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 16:05

Est-ce qu'on n'a pas tendance à confondre orgueil et confiance en soi ? Car il y a la parabole des talents, qui signifie que Dieu a confié à chacun des talents, et que c'est notre devoir de les faire fructifer. Or, par lâcheté ou paresse (je ne parle de personne en particulier), certains ont l'attitude qui consiste à dire : "Moi, misérable vermisseau, bon à rien, je me terre dans ma médiocrité, car je n'ai rien à faire fructifier", et Jésus leur répondra peut-être un jour : "et les talents que je t'avais confiés ?"
D'autres, par manque de confiance en eux ou manque d'éclairage extérieur, passent à côté de leurs dons.


Dernière édition par le Lun 17 Juil 2006, 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Dim 16 Juil 2006, 17:03

A Clotilde,

Citation :
ah bon? Serions-nous donc sans valeur aux yeux de Dieu...?


Qui a dit le contraire?


Je disais :

Citation :
toute valeur est relative à ce monde comme l'a bien énoncé un de mes livres préférés de la Bible, l'Ecclésiaste.


Ce que je veux dire c'est que toute sagesse commence avec la conscience que je ne suis rien (tout seul!). Ensuite tout est possible dont la Béatitude!


Ce qui signifie tout simplement que l'homme qui se juge seulement à partir des valeurs de ce monde n'est rien en soi car il en oublie Dieu, c'est ce que dit Pascal à travers son thème du divertissement.

Vous, vous me parlez du regard de Dieu sur sa créature. Ce n'est pas la même chose! 8)



M.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 06:40

manuel a écrit:
A Clotilde,

Citation :
ah bon? Serions-nous donc sans valeur aux yeux de Dieu...?


Qui a dit le contraire?

ni toi ni moi, simplement tu as bien écrit: TOUTE valeur est relative à ce monde....d'ou ma question.



Citation :
Ce qui signifie tout simplement que l'homme qui se juge seulement à partir des valeurs de ce monde n'est rien en soi car il en oublie Dieu,

je ne pense pas avoir parlé de se "juger à partir des valeurs de ce monde"... scratch


Citation :
Vous, vous me parlez du regard de Dieu sur sa créature. Ce n'est pas la même chose! 8)

ben, c'était déjà le cas dans mon message d'ouverture du présent fil. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 06:43

Krystyna a écrit:
Jésus leur répondra peut-être un jour : "et les talents que je t'avais confiés ?"

effectivement, voilà un rappel et une preuve intéressante quant à notre valeur "intrinsèque"..(ortographe instinctive: mon dico est déjà rendu en France.. geek )
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 10:01

orthographe... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 10:06

Chère Clotilde,

Le risque, quand on traverse une remise en cause passagère, liée sans doute à la fatigue, au stress, et à un changement de vie avec sa part d'inconnu, c'est de jeter le bébé avecl'eau du bain et de sombrer dans la désespérance, qui est un péché. Nous avons une valeur inestimable aux yeux de Dieu, il nous a confié à chacun des talents, et même si par rapport à lui nous pouvons sembler quantité négligeable et nos talents peuvent sembler des hochets pour nous occuper, il a pris soin de nous modeler dès le ventre de notre mère, il veille sur chacun des cheveux de notre tête, et il nous intègre chacun dans son plan de salut pour l'humanité. Et ça, c'est fabuleux. Malgré notre misère, le moindre petit acte bon, la moindre pensée bonne en nous peut sauver le monde.

Je pense que chacune de nos petites victoires sur le mal est une victoire pour l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 16:34

100% d'accord avec toi Krystyna (pour l'aurtograffe aussi... Mr. Green
Une valeur inestimable ET une misère (petitesse) abyssinale.
Le tout est de trouver le juste milieu: un exercice d'équilibriste... drunken
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 16:45

Je ne trouve pas qu'il s'agisse d'un dilemne.

Dire que c'est un équilibre consisterait à nous faire marcher sur ce fil. Même s'il faut reconnaître que cela est tentant, il ne s'agit en fait pas d'un équilibre entre les deux, mais d'accueillir pleinement les deux.

Je suis, comme chacun, infiniment misérable, un pourceau devant Dieu, et ma faute est immense, ma fidélité presque inexistante.
MAIS
Il suffit que je veuille aimer le Christ pour comprendre. J'aime ma faiblesse, ma petitesse, ma misère, car elle me pousse à ne rien attendre de moi-même, mais tout de Lui. Je sais que je ne peux rien par moi-même, et que c'est la grâce du Seigneur me façonne.

Aujourd'hui le prêtre à qui je me suis confessé a cité la petite Thérèse, en précisant juste avant : la petite Thérèse était infiniment supérieure.
Intérieurement j'ai fait un bond !!
Elle n'était en rien supérieure. Le Seigneur l'a choisi, et ce qu'elle est devenue, cela s'est fait par la grâce de Dieu. Elle a été préservée bien plus que d'autres, et ce sont toutes ces fleurs différentes qui font la richesse du plan de Dieu.
Pourquoi choisir entre se trouver misérable et s'aimer comme le Christ nous aime. Ce sont deux choses différentes, deux regards tout autre, deux approches différentes.
Je ne m'inquiète pas de mon péché, ni de ma misère, car le Seigneur ne les permettrait pas si cela ne demeurait pas dans Son plan.

Que notre misère ne soit jamais un prétexte à se plaindre, mais une louange au Seigneur !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 16:53

Je ne parle pas de faire un choix entre notre misère et la valeur inestimable que nous avons aux yeux de Dieu. Je parle, comme tu le dis, de reconnaître et d'accueillir les deux et de ne pas sombrer à l'excés dans l'un ou l'autre...et c'est dans ce sens que c'est - pour moi - un exercice d'équilibriste.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 17:24

C'est surtout le terme de dilemne que je trouve inapproprié.
J'entends bien le reste et je suis même sûr qu'on est super d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 17:37

Oui, effectivement, je ne sais pas pourquoi j'ai utilisé ce mot... scratch ....il faut dire qu'il était assez tard quand j'ai écrit le premier message du fil... geek

C'est l'idée de paradoxe que je voulais faire ressortir et aussi le fait de tomber d'un côté ou de l'autre dans l'excès.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 17:40

ok ! What a Face What a Face
Paradoxe est déja plus approprié, si on finit par découvrir que cela n'en est pas un !!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 17 Juil 2006, 23:08

Ben quand même, je trouve cela assez paradoxal, aussi paradoxal que la justice de Dieu ou l'innocent paye pour le coupable... Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Mar 18 Juil 2006, 08:04

Clotilde a écrit:
Ben quand même, je trouve cela assez paradoxal, aussi paradoxal que la justice de Dieu ou l'innocent paye pour le coupable... Exclamation
Dans ce cas, si c'est "justice", c'est que tout le monde doit avoir son propre besoin d'être éduqué par la souffrance, y compris le Christ qui, d'après saint Paul, y a appris l'obéissance.

Donc, il faudrait traduire cette phrase par:
Citation :
"La justesse de Dieu qui éduque tous les coeurs à l'humilité".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Mar 18 Juil 2006, 16:11

En fait je pensais surtout au paradoxe qui veut que l'innocent, le Christ, paye pour le coupable, les pécheurs que nous sommes. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Ven 21 Juil 2006, 00:29

c'est un peu mesquin après ces nobles considérations, mais je voulais juste dire que dilemme s'écrit avec deux M...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Ven 21 Juil 2006, 08:03

A bon? Alors là arf... Tu es sûre?

Drame pour moi: Depuis des années, je l'écris au tableau, devant mes élèves, avec mn ... Mr. Green

Horreur. Une faute de plus à mon actif, depuis des années...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Ven 21 Juil 2006, 15:25

Donc finalement ma faute (dilème) était plus sensée que la votre... Tongue Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Ven 21 Juil 2006, 15:34


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Ven 21 Juil 2006, 15:55

Mr. Green

grand ou petit smiley: quel dilèemmne..... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Sam 22 Juil 2006, 08:44

C'est pas bientôt fini vos barbarisme de banlieue là?
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 24 Juil 2006, 21:12

Arnaud Dumouch a écrit:
A bon? Alors là arf... Tu es sûre?

Drame pour moi: Depuis des années, je l'écris au tableau, devant mes élèves, avec mn ... Mr. Green

Horreur. Une faute de plus à mon actif, depuis des années...

c'est pas grave. Je t'absous, mon enfant. Mais ne recommence pas ! Mr. Green
(un peu que je suis sûre ! regarde dans n'importe quel dictionnaire !)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dilemme: Grandeur et petitesse...   Lun 24 Juil 2006, 22:16

:oops:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Dilemme: Grandeur et petitesse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Equilibre et grandeur de l'homme
» Dilemme théorique
» Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher
» Dilemme autobiographie
» Un jeux de rôle Grandeur Nature de Vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives diverses-
Sauter vers: