DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 17:20

Le cas de Vincent Lambert : une affaire complexe

Vincent Lambert, 38 ans, en état de conscience minimale depuis cinq ans, au CHU de Reims (Marne)

Les défenseurs de la loi Leonetti redoutent que l’affaire Vincent Lambert, maintenu artificiellement en vie depuis cinq ans, ne donne des arguments aux pro-euthanasie.
La décision du Conseil d'Etat

Le 6 février 2014, le Conseil d'Etat a renvoyé le sort de Vincent Lambert devant une formation collégiale. Pour en savoir plus sur cette décision, cliquez ici.

L’affaire Vincent Lambert n’en finit pas de brouiller les positions entre partisans et adversaires de l’euthanasie. Les parents de ce patient de 38 ans, en état de conscience minimale depuis cinq ans, ont obtenu, le 16 janvier 2014, du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, que le CHU de Reims continue de l’alimenter et de l’hydrater par sonde. Son épouse, Rachel, a décidé, le 28 janvier 2014, de faire appel de ce jugement devant le Conseil d’État.

Car la décision des juges va à l’encontre de celle d’arrêter tout traitement, prise en avril 2013. Les médecins, l’épouse de Vincent Lambert et une partie de sa famille avaient considéré que ce dernier était maintenu artificiellement en vie, alors qu’il n’y avait plus aucune chance que son cerveau, gravement lésé, puisse se réveiller.

« Ils ont parfaitement respecté la loi Leonetti sur la fin de vie », estime le Dr Bernard Devalois, chef du service de soins palliatifs de l’hôpital de Pontoise, expert indépendant dans ce dossier.

La décision a été collégiale ; elle visait à empêcher l’acharnement thérapeutique ; elle correspondait aussi à un souhait exprimé oralement par Vincent Lambert, avant son accident. À l’inverse, les juges ont estimé que « la poursuite du traitement n’était ni inutile, ni disproportionnée ».

Leur décision a satisfait Viviane Lambert, la mère de Vincent, qui pense qu’il y a toujours « de l’espoir ». Elle affirme être uniquement motivée par son devoir de mère, mais ceux de ses enfants qui approuvent Rachel Lambert soutiennent que Viviane Lambert est une catholique traditionaliste dont la position serait dictée par des convictions que ne partageait pas son fils.

Aucune religion « ne défend le principe de souffrir »

C’est un catholique pratiquant, membre du Parti démocrate-chrétien de Christine Boutin, le Dr Éric Kariger, qui a décidé d’arrêter le traitement de Vincent Lambert. Opposé à l’euthanasie, ce médecin a expliqué à maintes reprises qu’il n’est pas pour la « vie à tout prix » et qu’aucune religion « ne défend le principe de souffrir ».

C’est là le triste paradoxe : le jugement administratif risque d’apporter des arguments aux partisans de la légalisation de l’euthanasie. De fait, l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) dénonce le « flou » de la loi Leonetti qui, selon eux, ne permet pas de faire face à toutes les situations de fin de vie.

« Pourtant la loi Leonetti est de mieux en mieux comprise dans les hôpitaux. Elle a fait beaucoup régresser l’acharnement thérapeutique et la souffrance », insiste le Dr Bernard Devalois, qui voit dans l’affaire Lambert « un cas exceptionnel ».

http://www.pelerin.com/L-actualite-autrement/Fin-de-vie-quelle-societe-voulons-nous/Fin-de-vie-un-debat-de-societe/Le-cas-de-Vincent-Lambert-une-affaire-complexe

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)


Dernière édition par Espérance le Sam 08 Fév 2014, 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 17:40

Arrêter le maintien artificiel de la vie n'a rien à voir avec l'euthanasie.

Envoyer une dose létale est autre chose que de cesser un traitement ou le maintien artificiel de la vie.

Les gens mêlent tout.

Ici, le problème est: "qui décide que le maintien artificiel cesse?"

Dispute familiale et sociale classique... Récupérer par les vautours idéologues.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 17:45

Les soins palliatifs ne sont pas non plus l'euthanasie, mais dans la tête des gens, c'est souvent le cas.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 17:53

Espérance a écrit:
Les soins palliatifs ne sont pas non plus l'euthanasie, mais dans la tête des gens, c'est souvent le cas.

 salut 

Vous avez raison. Gros débat au Québec aussi. Les médecin en soins palliatifs sont en général contre l'euthanasie, car ils ont la capacité de soulager la douleur en fin de vie. Aucune raison d'empoisonner les gens pour les expédier de l'autre côté.

Ce sont les bien portant en général qui ont ce genre d'idée. Il y a tout de même des exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 17:59

les soins palliatifs, c'est apporter plus de confort aux malades, médicalement mais aussi moralement et religieusement si le malade le souhaite.
Les familles sont amenées à participer avec l'équipe du service et elles aussi se sentent écoutées et soutenues.
Le personnel est formé spécialement.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 19:46

Si j'ai besoin d'une transfusion de sang pour survivre à un accident et que je la refuse, c'est une euthanasie ou c'est le refus de l'acharnement thérapeutique ?  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 19:49

Hillel31415 a écrit:
Si j'ai besoin d'une transfusion de sang pour survivre à un accident et que je la refuse, c'est une euthanasie ou c'est le refus de l'acharnement thérapeutique ?  scratch 

c'est le problème pour soigner les Témoins de Jéhovah  Very Happy 

A mon avis, le médecin vous fera quand même la transfusion.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 20:10

Voici ce que dit la Conférence des évêques de France au sujet de la fin de vie :

http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/textes-et-declarations/notre-regard-sur-la-fin-de-vie-17903.html

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 07 Fév 2014, 21:31

Hillel31415 a écrit:
Si j'ai besoin d'une transfusion de sang pour survivre à un accident et que je la refuse, c'est une euthanasie ou c'est le refus de l'acharnement thérapeutique ?  scratch 

Je crois que vous seriez dans votre droit de refuser. C'est comme ceux qui refuse de prendre leur médicaments je supposes...

Mais ce n'est pas de l'euthanasie. Il n'y a pas acte délibérer pour enlever la vie à la personne et l'assistance médicale été offerte à celle-ci qui la refuse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 08 Fév 2014, 14:56


 
BELGIQUE • Euthanasie : "Une petite fille 'utilisée' pour faire pression sur le roi"
 
"'Votre Altesse, s'il vous plaît, ne signez pas la loi sur l'euthanasie des enfants.' C'est avec cette supplique, dans une vidéo singulière diffusée sur Internet, que Jessica Saba, une petite Canadienne de 4 ans, demande à notre souverain de ne pas signer la loi qui ouvre l'euthanasie aux mineurs", écrit le quotidien populaire.
 
La Belgique, qui a légalisé l'euthanasie en 2002, s'apprête à étendre ce droit aux mineurs - dans des cas très encadrés de souffrances physiques insupportables et inapaisables, en phase terminale, et sous condition de l'accord des deux parents. Le projet de loi a déjà été approuvé par les commissions du Sénat et de la Chambre, et doit être voté en séance pleinière très prochainement, avant d'être signé par le roi. Une étape purement symbolique, mais néanmoins indispensable. Les Belges se souviennent de l'épisode où Baudouin, oncle très conservateur du souverain actuel, s'était mis dans l'impossibilité de régner, prévue par la Constitution, à l'heure de signer la loi sur la dépénalisation de l'avortement, en 1990 ; le texte avait dû être signé par les ministres, en lieu et place du souverain.
 
Jessica est née avec une grave malformation cardiaque, mais a pu être sauvée après quelques opérations. "Dans un pays comme la Belgique, des petites filles dans la même situation risquent d'être euthanasiées", explique Paul Saba, médecin et père de Jessica. "Avec quelques confrères, [il] a formé un lobby contre l'euthanasie", précise le journal, qui illustre sa une avec une large photo de la fillette, tout sourire, barrée du titre "Une petite fille 'utilisée' pour faire pression sur le roi Philippe".
 
"Il me semble que cette famille Saba est surtout mal informée", a rétorqué le député libéral Jean-Jacques De Gucht, défenseur de la loi, qui explique qu'en pratique cette loi ne pourra pas s'appliquer à des enfants aussi jeunes. Et pour cause : pour être euthanasiés, les mineurs devront être capables de discernement et en faire la demande eux-mêmes. "Jessica n'aurait jamais été concernée par l'euthanasie", conclut Het Laatste Nieuws. "Le petit film n'est donc pas du tout à propos."
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 09:27

Belgique. L'euthanasie pour les enfants va être légalisée
12 février 2014 (Le Télégramme de Brest)

L'euthanasie, légale en Belgique pour les adultes depuis 2002, deviendra possible, demain, pour les enfants atteints d'une maladie incurable, après un vote des députés.
Malgré l'opposition de certains pédiatres et de la hiérarchie catholique belge, la loi devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines.
La Belgique deviendra ainsi le deuxième pays, après les Pays-Bas, à autoriser l'euthanasie pour les mineurs.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 09:52

Les soins palliatifs ne sont pas non plus l'euthanasie, mais dans la tête des gens, c'est souvent le cas.

Surtout dans celle de ceux qui écrivent ou disent : soins palliatifs = meurtre!!!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 09:54

adamev a écrit:
Les soins palliatifs ne sont pas non plus l'euthanasie, mais dans la tête des gens, c'est souvent le cas.

Surtout dans celle de ceux qui écrivent ou disent : soins palliatifs = meurtre!!!

tout à fait et je n'arrête pas d'expliquer que ce n'est pas pour faire mourir, mais pour apporter du confort aux malades et à leurs familles.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 11:45

Espérance a écrit:
Belgique. L'euthanasie pour les enfants va être légalisée
12 février 2014 (Le Télégramme de Brest)

L'euthanasie, légale en Belgique pour les adultes depuis 2002, deviendra possible, demain, pour les enfants atteints d'une maladie incurable, après un vote des députés.
Malgré l'opposition de certains pédiatres et de la hiérarchie catholique belge, la loi devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines.
La Belgique deviendra ainsi le deuxième pays, après les Pays-Bas, à autoriser l'euthanasie pour les mineurs.

 Thumbdown 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 14:33

Espérance a écrit:
adamev a écrit:
Les soins palliatifs ne sont pas non plus l'euthanasie, mais dans la tête des gens, c'est souvent le cas.

Surtout dans celle de ceux qui écrivent ou disent : soins palliatifs = meurtre!!!

tout à fait et je n'arrête pas d'expliquer que ce n'est pas pour faire mourir, mais pour apporter du confort aux malades et à leurs familles.

J'ai vu mourir mes parents dans des douleurs atroces malgré les soins diligents des équipes soignantes. Je garde le souvenir du dernier regard de mon père qui me suppliait de mettre fin à son calvaire (dans ses dernières heures il n'avait de cesse d'arracher les tuyaux qui le maintenaient en vie). Il est mort au cours de la nuit. Et je n'ai que gratitude pour les soignants qui ont, je le crois, fait ce qu'il était nécessaire et que je n'ai pas eu le courage de faire moi-même. Pour ma mère, des progrès ayant été faits, elle fut assez vite plongée dans un comas profond et l'augmentation des doses d'anti-douleur a abrégé sa fin. Et là aussi j'en sais gré aux soignants (dont une de mes nièces qui connaissait parfaitement notre point de vue de fils et fille). Pas besoin de s'inventer en plus un enfer... il est là et frappe aussi bien les bons (que furent mes parents et bien d'autres) que les méchants.

Quand la fin est là sans aucun espoir de rémission à quoi bon prolonger une vie qui n'est plus qu'animale? Alors qu'ayant vu mourir d'autres parents ou proches (dont deux enfants) d'une mort douce naturelle, en toute conscience (ou aidée dans un contexte de douleurs encore supportables sans rémission possible) quelle paix, quelle sérénité... C'est là que j'ai compris tout le sens de l'initiation maçonnique tant décriée.

Tous les cris d'orfraies de la cathoclique bien-pensante ne pèsent rien à côté de cela.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 18:04

Avec tout le respect dû à votre témoignage.

C'est de faire des règles générales pour des cas d'exception qui n'est pas acceptable.

Si une loi est votée, il y aura toujours quelqu'un pour étirer l'élastique un peu plus loin.

Lorsque l'euthanasie est interdite, la règle est claire. Le médecin peut cesser les traitements ou l'assistance artificielle, mais il ne prendra jamais une seringue pour "finir le travail".  Présentement, la dose peut être augmenter pour accélérer la fin comme vous dites, mais c'est le plus loin qu'on se permettera de se rendre actuellement.

Avec des lois permettants l'eutanasie, c'est à autre choses qu'on s'expose.  Avec des pressions familiales, conjugales, ou sociale à la limite, on pourrait en arriver à brimer le droit à la vie de personnes qui ne désirent pas mourrir de façon provoquée.  On pourra injecter des produits pour faire mourrir contre la volonté et la dignité humaine de la personne.  

Et c'est là qu'il faut faire attention. Rien à voir avec votre romantisme FMaçonnique, ni avec vos fantasmes anti-cléricaux de dolorisme judéo-chrétien.  C'est la simple logique.

Bonne journée,

 heureux
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 22:39

Heureusement que le législateur ne raisonne pas comme vous!!!
Heureusement que Mr Badinter a fait voter contre la peine de mort... sans vous consulter.
Heureusement qu'on a dépénalisé l'IVG, la promotion de la contraception, l'homosexualité... contre vos satanés pseudos droits divins...

Sans que ça entraine autre chose que les vomissures verbales de gens de votre "genre". Merci mon Dieu!

A part ça votre dernière phrase est sans aucun doute un témoignage de respect. Mon romantisme et mes phantasmes vous em...dent.
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 527
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Mer 12 Fév 2014, 23:29

adamev a écrit:
Heureusement que le législateur ne raisonne pas comme vous!!!
Heureusement que Mr Badinter a fait voter contre la peine de mort... sans vous consulter.
Heureusement qu'on a dépénalisé l'IVG, la  promotion de la contraception, l'homosexualité... contre vos satanés pseudos droits divins...

Sans que ça entraine autre chose que les vomissures verbales de gens de votre "genre". Merci mon Dieu!

A part ça votre dernière phrase est sans aucun doute un témoignage de respect. Mon romantisme et mes phantasmes vous em...dent.

Ce n'est pas sérieux ?
où en sommes nous arrivé ?
Les hommes sont des femmes, les femmes des hommes ?
Oui au meurtre de fœtus ?
Le sexe pour le plaisir ?
L'adoption promu pour les homosexuels ?

Je vous concède que donner la vie peux paraitre divin mais jusqu’à preuve du contraire, on conçoit un enfant papa dans maman si je puis dire.

Les couples durs de moins en moins longtemps, les mariages se brisent, les gens ne pensent que par passion et plus par amour.

La promotion de l'executive women(les gamins élevé par les nounous), vouloir parité et égalité partout alors que nous sommes complémentaire.

Alors OUI mille fois OUI pour continuer d’empêcher que notre société soit de plus en plus mortifère.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 04:48

adamev a écrit:
Heureusement que le législateur ne raisonne pas comme vous!!!
Heureusement que Mr Badinter a fait voter contre la peine de mort... sans vous consulter.
Heureusement qu'on a dépénalisé l'IVG, la  promotion de la contraception, l'homosexualité... contre vos satanés pseudos droits divins...

Vous pouvez me citer où j'ai parlé de ces sujets?  Qui vous a dit que je souhaitais la mort de quelqu'un? La promotion de la mort programmée, c'est vous qui la faite, pas moi. Vous êtes un enfumeur professionnel.

Sans que ça entraine autre chose que les vomissures verbales de gens de votre "genre". Merci mon Dieu!

Il n'y a pas de gens de mon "genre".  Pour les vomissures verbales, je vous concède la victoire.  Vous êtes le Roi de la montagne.  Je ne vous arrive pas à la cheville. Dieu merci!

A part ça votre dernière phrase est sans aucun doute un témoignage de respect. Mon romantisme et mes phantasmes vous em...dent.

Héhé...   siffler   je ne vous en demandais pas tant!  Que Dieu vous bénisse.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 05:46

J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 05:49

heureusement que les cathos que je cotoye dans le réel ne sont pas comme ceux du forum.... bigre çà fait peur.
merci Adamev pour votre témoignage. Ma grand mère s'est éteinte aussi à la maison dans des souffrances atroces. il y a de cela bien longtemps. alors, attention aux dérives, oui, mais les tenants du non catégoriques soit n'ont jamais assisté à la fin d'un proche soit sont sadiques.

dans les familles où il y aura des dérives, gageons qu'il n'y a tout simplement pas d'amour. si la personne se sent un boulet pour les autres, c'est bien parce que les autres lui auront fait sentir, ou que le malade lui même n'aura jamais donné d'amour et sera face à ce qu'il a transmis comme valeurs, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 09:27

rebelle a écrit:
heureusement que les cathos que je cotoye dans le réel ne sont pas comme ceux du forum.... bigre çà fait peur.
merci Adamev pour votre témoignage. Ma grand mère s'est éteinte aussi à la maison dans des souffrances atroces. il y a de cela bien longtemps. alors, attention aux dérives, oui, mais les tenants du non catégoriques soit n'ont jamais assisté à la fin d'un proche soit sont sadiques.

dans les familles où il y aura des dérives, gageons qu'il n'y a tout simplement pas d'amour. si la personne se sent un boulet pour les autres, c'est bien parce que les autres lui auront fait sentir, ou que le malade lui même n'aura jamais donné d'amour et sera face à ce qu'il a transmis comme valeurs, tout simplement.

Comme vous dites, on ne peut pas juger car la fin de vie d'une personne qu'on aime peut être insupportable.
Je sais que j'ai prié pour que maman parte.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 11:48

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

 salut 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 12:33

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

dommage ! parce qu'au moins admev est sincère et n'enveloppe pas dans une religion malsaine d'interdits comme certains. qui se croient supérieurs à tout le monde.
Et ce qu'il professe se rapproche beaucoup plus de l'Action Catholique que du laïcisme tant décrié ici.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 12:36

sister a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

dommage ! parce qu'au moins admev est sincère et n'enveloppe pas dans une religion malsaine d'interdits comme certains. qui se croient supérieurs à tout le monde.
Et ce qu'il professe se rapproche beaucoup plus de l'Action Catholique que du laïcisme tant décrié ici.

Il falsifie trop la pensée de l'Eglise.

Il réduit trop l'Eglise aux criminels qui ont vécu en son sein.

Il méprise trop systématiquement le Magistère.

Je l'ai gardé dans ce forum pendant 6 ans mais là, il n'y a plus aucun sujet paisible où les catholiques débattent de leur foi. Il faut qu'il apprenne à lever le pied, à ne pas transformer tout en polémiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 13:09

là, c'est sûr, j'ai remarqué qu'il n'y a aucun sujet qui ne vire pas sur la FM et sur lequel adamev a quand même raison de se défendre, parce que les attaques sont très souvent envers lui. Il ne peut pas écrire une seule phrase sans que c'est sous-entendu...
 
Espérons maintenant que ce forum va devenir un peu plus charitable  :sts: 
 
Arnaud et toute l'équipe de l'administration, vous faites du bon travail et j'admire votre tolérance  Thumright
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 14:01


J'aimerai apporter à mon tour un petit témoignage. Au cours d'une conversation que j'ai tenu à propos de l'euthanasie avec un collègue étudiant comme moi, j'ai voulu lui demander franchement s'il croyait que les personnes très souffrantes dont il me parlait possédaient encore leur dignité. Tenez-vous bien, il m'a répondu que non ! Bien entendu, je suppose que le terme de "dignité" n'a pas le même contenu chez lui que chez nous, catholiques, étant donné qu'il se présentait à moi comme athée. Il a même affirmé que la personne dont il me parlait n'étant plus qu'un corps de douleur, par compassion il l'aurait euthanasié.

Pour ma part, voilà ce que j'en pense : la dignité ici est réduite à la bonne santé, ou plus précisément elle se définit négativement, comme l'absence de douleur. Plus la souffrance gagne, plus la dignité est réduite en peau de chagrin. Bien entendu, pour tout le monde, la souffrance est un mal. Mais son pouvoir peut-il aller jusqu'à détruire la dignité d'une personne ? Si la dignité est autant dépendante de la santé, n'est-elle pas plus qu'une valeur relative, qu'un bien relatif ? Ne risque-t-on pas, au nom d'un argument purement sentimental, de perdre le sens objectif de la dignité humaine ? La vérité de la dignité ne risque-t-elle pas de s'affadir dans des esprits où la souffrance est devenue un fait non seulement détestable, ce qui peut sembler normal, mais surtout contre lequel on est prêt à prendre tous les moyens possibles pour y mettre un terme, quitte à se laisser tuer ? Où se situe la mesure de cette possibilité de tuer ?

J'aimerai bien que quelqu'un réponde à cette simple question : un même argument compassionnel peut-il être utilisé pour défendre à la fois l'abolition de la peine de mort, même pour les pires crimes, et le meurtre d'une personne qui subit des souffrances insoutenables, mais parfaitement innocente ?

Franchement, c'est pitié de voir la société se perdre tant sur le plan moral. Il n'est absolument pas étonnant qu'un Etat qui s'est privé de toute référence à Dieu s'aveugle et cherche à aveugler avec lui tout un peuple, bercé par des arguments purement subjectifs, ou, tout du moins, qui refusent de considérer la réalité objective (mais n'est-ce pas la même chose ici ?) !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 14:40

sister a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

dommage ! parce qu'au moins admev est sincère et n'enveloppe pas dans une religion malsaine d'interdits comme certains. qui se croient supérieurs à tout le monde.
Et ce qu'il professe se rapproche beaucoup plus de l'Action Catholique que du laïcisme tant décrié ici.

Quand il parle de l'Église catholique, c'est très souvent en mal. Il faut mettre un frein à quelque part, si on veut garder une saine harmonie dans un forum d'abord et avant tout catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 14:40

sister a écrit:
là, c'est sûr, j'ai remarqué qu'il n'y a aucun sujet qui ne vire pas sur la FM et sur lequel adamev a quand même raison de se défendre, parce que les attaques sont très souvent envers lui. Il ne peut pas écrire une seule phrase sans que c'est sous-entendu...
 
Espérons maintenant que ce forum va devenir un peu plus charitable  :sts: 
 
Arnaud et toute l'équipe de l'administration, vous faites du bon travail et j'admire votre tolérance  Thumright

 salut 
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 16:59

sister a écrit:

Arnaud et toute l'équipe de l'administration, vous faites du bon travail et j'admire votre tolérance  Thumright
Sur que quand, par exemple,  il reproche à l'eglise catholique de se battre contre l'avortement! Il faut approuver!
Et comme c'est à longueur de message.....!
Mais c'est sans doute pas grave?????


Dernière édition par RenéMatheux le Jeu 13 Fév 2014, 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 17:06

RenéMatheux a écrit:

Sur que quand, par exemple,  il reproche à l'eglise catholique de se battre contre l'avortement! Il faut approuver!
Et comme c'est à longueur de message.....!
Mais c'est sans doute pas grave?????

C'est une question de mesure. Là, il y a overdose. Je le réactiverai quand on aura besoin de sport !!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 17:56

Euthanasie des enfants:
Le monde a écrit:
La Belgique est devenu jeudi 13 février le premier pays au monde à légaliser, sans fixer de condition d'âge, l'euthanasie pour les enfants et adolescents atteints de maladie incurable et affrontant « des souffrances insupportables ». Le texte, déjà adopté en décembre par les sénateurs, a été approuvé sans difficulté par les députés.

sur
http://aliceadsl.lemonde.fr/europe/article/2014/02/13/la-belgique-va-etendre-l-euthanasie-aux-mineurs_4365959_3214.html?bloc_actu
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 19:36

RenéMatheux a écrit:
Euthanasie des enfants:
Le monde a écrit:
La Belgique est devenu jeudi 13 février le premier pays au monde à légaliser, sans fixer de condition d'âge, l'euthanasie pour les enfants et adolescents atteints de maladie incurable et affrontant « des souffrances insupportables ». Le texte, déjà adopté en décembre par les sénateurs, a été approuvé sans difficulté par les députés.

sur
http://aliceadsl.lemonde.fr/europe/article/2014/02/13/la-belgique-va-etendre-l-euthanasie-aux-mineurs_4365959_3214.html?bloc_actu

 Sad 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Jeu 13 Fév 2014, 21:25

Pauvre Belgique... Sad
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 14 Fév 2014, 02:23

Arnaud Dumouch a écrit:
sister a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

dommage ! parce qu'au moins admev est sincère et n'enveloppe pas dans une religion malsaine d'interdits comme certains. qui se croient supérieurs à tout le monde.
Et ce qu'il professe se rapproche beaucoup plus de l'Action Catholique que du laïcisme tant décrié ici.

Il falsifie trop la pensée de l'Eglise.

Il réduit trop l'Eglise aux criminels qui ont vécu en son sein.

Il méprise trop systématiquement le Magistère.

Je l'ai gardé dans ce forum pendant 6 ans mais là, il n'y a plus aucun sujet paisible où les catholiques débattent de leur foi. Il faut qu'il apprenne à lever le pied, à ne pas transformer tout en polémiques.



Ça devenait lourd...
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 14 Fév 2014, 05:45

sister a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai banni Adamev pour quelques temps. Il en fait trop. Trop de provocations, en permanence, dans trop de sujets.

dommage ! parce qu'au moins admev est sincère et n'enveloppe pas dans une religion malsaine d'interdits comme certains. qui se croient supérieurs à tout le monde.
What a Face 
sister a écrit:
Et ce qu'il professe se rapproche beaucoup plus de l'Action Catholique que du laïcisme tant décrié ici.
Parce que l'Action Catholique est pour l'avortement, l'homosexualité, l'euthanasie, ne reconnait pas l'infaillibilité du pape, n'adhère pas au dogme du péché originel et j'en oublie ?  What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 14 Fév 2014, 09:21

aristote a écrit:

J'aimerai apporter à mon tour un petit témoignage. Au cours d'une conversation que j'ai tenu à propos de l'euthanasie avec un collègue étudiant comme moi, j'ai voulu lui demander franchement s'il croyait que les personnes très souffrantes dont il me parlait possédaient encore leur dignité. Tenez-vous bien, il m'a répondu que non ! Bien entendu, je suppose que le terme de "dignité" n'a pas le même contenu chez lui que chez nous, catholiques, étant donné qu'il se présentait à moi comme athée. Il a même affirmé que la personne dont il me parlait n'étant plus qu'un corps de douleur, par compassion il l'aurait euthanasié.

Pour ma part, voilà ce que j'en pense : la dignité ici est réduite à la bonne santé, ou plus précisément elle se définit négativement, comme l'absence de douleur. Plus la souffrance gagne, plus la dignité est réduite en peau de chagrin. Bien entendu, pour tout le monde, la souffrance est un mal. Mais son pouvoir peut-il aller jusqu'à détruire la dignité d'une personne ? Si la dignité est autant dépendante de la santé, n'est-elle pas plus qu'une valeur relative, qu'un bien relatif ? Ne risque-t-on pas, au nom d'un argument purement sentimental, de perdre le sens objectif de la dignité humaine ? La vérité de la dignité ne risque-t-elle pas de s'affadir dans des esprits où la souffrance est devenue un fait non seulement détestable, ce qui peut sembler normal, mais surtout contre lequel on est prêt à prendre tous les moyens possibles pour y mettre un terme, quitte à se laisser tuer ? Où se situe la mesure de cette possibilité de tuer ?

J'aimerai bien que quelqu'un réponde à cette simple question : un même argument compassionnel peut-il être utilisé pour défendre à la fois l'abolition de la peine de mort, même pour les pires crimes, et le meurtre d'une personne qui subit des souffrances insoutenables, mais parfaitement innocente ?

Franchement, c'est pitié de voir la société se perdre tant sur le plan moral. Il n'est absolument pas étonnant qu'un Etat qui s'est privé de toute référence à Dieu s'aveugle et cherche à aveugler avec lui tout un peuple, bercé par des arguments purement subjectifs, ou, tout du moins, qui refusent de considérer la réalité objective (mais n'est-ce pas la même chose ici ?) !

Pour approcher les malades et les personnes âgées, quand on parle de "dignité" c'est plutôt lorsque le corps n'arrive plus à se contrôler et qu'il faut avoir de l'aide pour la toilette et des couches...
Les personnes en souffrent beaucoup  Crying or Very sad 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 14 Fév 2014, 17:47

Bien sûr ! Beaucoup de personnes situent leur dignité dans leurs sphincters ! Heureusement, pas tout le monde; certains ont assez de simplicité, d'humilité, pour accepter cette perte d'autonomie. Il faut bien avouer que cela tient aussi à la façon de procéder des soignants qui doivent dédramatiser cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Ven 14 Fév 2014, 22:33

Belgique : les évêques dénoncent une transgression de l'interdit de tuer

Réaction sur l'approbation de la loi sur l'élargissement de l'euthanasie

http://www.zenit.org/fr/articles/belgique-les-eveques-denoncent-une-transgression-de-l-interdit-de-tuer
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9354
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 15 Fév 2014, 04:15

C'est le " consentement " du mineur qui me laisse un goût amer dans la bouche .

Je connais un cas au moins où il serait facile de tromper le  " mineur " : si un criminel dit à tel quadragénaire juridiquement mineur :  " si tu signes ce papier , ton papa éloigné physiquement , cédera finalement à tes exigences " , le quadragénaire en question signera immédiatement sans même lire , même s'il s'agit en fait de son arrêt de mort , et ne soupçonnera pas qu'on lui veut du mal .

Je vais me renseigner pour savoir si les juridiquement mineurs sont aussi visés par cette loi .

Mais qui donc était demandeur de cette loi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 15 Fév 2014, 11:11

bien vu Boulo, je n'avais pas pensé à cette éventualité là... le mineur peut être un adulte placé sous statut de minorité prolongée... effectivement çà pose question.

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 15 Fév 2014, 12:10

C'est vrai surtout pour ceux qui auront déjà fait une TS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 15 Fév 2014, 13:33

TS??? tentative de suicide?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 15 Fév 2014, 16:15

Oui. Pardon pour le raccourci...  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Sam 15 Fév 2014, 17:12

pas de problème, je voulais être certaine d'avoir bien compris ;)
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Dim 14 Juin 2015, 14:58

Cécile a écrit:
Bien sûr ! Beaucoup de personnes situent leur dignité dans leurs sphincters ! Heureusement, pas tout le monde; certains ont assez de simplicité, d'humilité, pour accepter cette perte d'autonomie. Il faut bien avouer que cela tient aussi à la façon de procéder des soignants qui doivent dédramatiser cette situation.

Tout à fait d'accord ! Mais la question de la dignité est délicate. Une personne malade aura tôt fait de demander l'euthanasie sans pouvoir rien estimer avant, simplement parce qu'elle ne parvient pas à surmonter une mauvaise passe. Dans quelle mesure sa responsabilité se trouve engagée ? Les vrais responsables ne sont-ils pas ceux qui ouvriraient aux grands malades le droit d'être euthanasié, quand ces mêmes malades sont vulnérables physiquement et psychologiquement ? Je rappelle qu'un grand malade peut demander la mort alors qu'il traverse une bien mauvaise passe. Fausse solution qu'on lui présente comme accessible et parfaitement justifiée !

Quand on sait que beaucoup de personnes âgées se retrouvent seules - il suffit de voir certains panneaux publicitaires qui incitent à entourer les personnes seules - le jour où elles se trouvent étendues dans un lit, ayant perdu toute autonomie, abandonnées par leurs familles, ne sont-elles pas dans un état qui à lui seul les inclinent à prendre une décision fatale ? Ce peut être du ressort de leur responsabilité, mais nous parlons de personnes extrêmement vulnérables !
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Dim 14 Juin 2015, 15:12

Par ailleurs, dédramatiser la situation ne suffit pas toujours. Entourer de respect un corps qui se dégrade, c'est du même coup affirmer la dignité du malade. Il n'est pas un rebut de la société, qui ne lui apporte plus rien, ni rentabilité, ni surcroît d'humanité. Par l'euthanasie, on réduirait le malade qui n'est plus capable de gestes ou de paroles "utiles" à une simple charge, mais - Dieu merci ! - le plus fragile des hommes est encore un homme. Sa vie ne peut tenir qu'à un fil, mais il faut montrer au malade que cette vie ne doit pas être quittée dans le désespoir, qu'elle est vraiment sacrée, et qu'elle est une qualité qui doit toujours être valorisée et, par-là même enrichie.

Enrichir ce qui est déjà richesse, dans le dénuement le plus complet. La bonne santé, la richesse, les honneurs, le plaisir, bien. Mais ça passe. Quand on approche d'une mort inéluctable dans les affres et le dépouillement de la maladie, un dernier petit effort héroïque ne vaut-il pas toutes les richesses de la terre ?
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Dim 14 Juin 2015, 15:21

Document : L'affaire Vincent Lambert, ou la tentative de faire reconnaître l'euthanasie par omission (Jean Paillot, dans Liberté politique, janvier 2014):
 

On peut en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Dim 14 Juin 2015, 15:31

Espérance a écrit:
Les soins palliatifs ne sont pas non plus l'euthanasie, mais dans la tête des gens, c'est souvent le cas.

Dans la tête de certaines gens serait plus approprié. Tout le monde ne pense pas pareil... dieu merci.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants   Dim 14 Juin 2015, 16:08

"" C’est un catholique pratiquant, membre du Parti démocrate-chrétien de Christine Boutin, le Dr Éric Kariger, qui a décidé d’arrêter le traitement de Vincent Lambert. Opposé à l’euthanasie, ce médecin a expliqué à maintes reprises qu’il n’est pas pour la « vie à tout prix » et qu’aucune religion « ne défend le principe de souffrir »."

trés curieux que ce détail n'attire pas plus l'attention que cela.
comment un catholique pratiquant peut prendre une décision aussi importante? c'est qu'il est au coeur de l'histoire et qu'il a toute les données en main.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cas de Vincent Lambert et l'euthanasie des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Euthanasie des enfants en Belgique : Appel au Jeûne de Mgr Léonard, archevêque de Bruxelles
» Euthanasie Le cas Lambert
» Demande d'euthanasie
» Déclaration commune juive-catholique contre l'euthanasie
» Un Suisse enlève son chien condamné à l'euthanasie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: