DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 16:07

Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège

http://www.zenit.org/fr/articles/abus-sur-mineurs-les-mesures-efficaces-du-saint-siege

Pendant que l'ONU dormait profondément, l'Église agissait pour combattre la pédophilie.

Encore ici:

http://www.zenit.org/fr/articles/droits-des-enfants-les-initiatives-du-vatican-sans-equivalent-dans-d-autres-etats

http://www.zenit.org/fr/articles/abus-contre-les-enfants-les-decisions-du-vatican-pour-prevenir-et-punir


Dernière édition par Simon1976 le Jeu 06 Fév 2014, 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3474
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 16:32

Il n'est jamais trop tard... Mais certains enfants auront le droit d'estimer que ça aurait pu être plus tôt.  Confused
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 16:56

La pédophilie n'existait donc pas avant 2001 pour le Vatican ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 17:08

Dans un entretien, Andrea Tornielli, vaticaniste de La Stampa et coordinateur du site Vatican Insider, a estimé que «les choses qui sont dites sont vraies, mais elles appartiennent au passé. (...) Ce système ne peut plus exister, des progrès significatifs ont été accomplis.»

Il a également défendu les agissements du Saint-Siège dans ces affaires : «(...) grâce au cardinal Joseph Ratzinger, des procédures très précises ont été édictées afin que tous les cas soient jugés à Rome. Ensuite, il y a eu la constitution d’une task force spécialisée (de la Congrégation pour la doctrine de la foi, dirigée par le prélat maltais Charles Scicluna). Les modifications aux lois du droit canon de 2010 adoptées (...) Du point de vue législatif, les choses ont été faites. Sur la dénonciation aux autorités civiles, l’Eglise dit que les épiscopats doivent agir selon les normes en vigueur dans leur pays.»

AFP

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 18:52

ce document est la preuve que la tragédie des prêtres pédophiles est utilisée comme prétexte et comme massue pour attaquer l’Eglise catholique et la sommer de changer sa doctrine en matière d’homosexualité, avortement et contraception, en confiant même à des commissions d’experts l’interprétation des Saintes Ecritures. Et cela est une violation intolérable de la liberté religieuse ».

On pourrait écrire : Ces réponses du vatican sont la preuve de la stratégie d'évitement de l'église romaine qui se défausse sur les évêchés locaux et l'utilise comme prétexte et comme massue pour attaquer les états démocratiques et les sommer de changer leur doctrine en matière de laïcité, de libertés publiques, d’homosexualité, d'avortement et de contraception..., en se cachant derrière des commissions théodules sur l’interprétation des Saintes Ecritures dont le moins qu'on puisse écrire est qu'elles ne transpirent pas la modernité. Et cela est une violation intolérable du droit international des peuples à disposer d'eux-mêmes.


Dernière édition par adamev le Jeu 06 Fév 2014, 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 18:59

I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11973
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Jeu 06 Fév 2014, 21:15

Qui a supprimé mon message!
C'est normal de proner le massacre des bébés et anormal de dire que ce n'est pas catholique?

Je suis écouré!

Bon et bien je remet la réponse d'arnaud avec mon post et je lui réécris



RenéMatheux a écrit:
Je ne trouve pas normal que adamev continue à promouvoir l'avortement sur ce forum
Arnaud dumouch a écrit:

RenéMatheux a écrit:
adamev a écrit:
Ces réponses du vatican sont la preuve de la stratégie d'évitement de l'église romaine qui se défausse sur les évêchés locaux pour attaquer les états démocratiques et les sommer de changer leur doctrine en matière de d'avortement

Je demande encote une fois pourquoi on supporte sur un forum catholique cet individu qui défend le massacre des bébés!

il est la preuve de ce que sont les fm !!  Mr.Red 

Là je dis que vous en répondrez devant Dieu! Le massacre des bébés est l'infamie des infamies

Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3474
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 10:56

Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?

Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 11:07

Hillel31415 a écrit:
Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?

Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?

Est-il moins ignoble de massacrer un bébé qui ne peut pas se défendre qu'un adulte qui le peut ?

Lequel a le plus de prix aux yeux de Dieu ? Le plus petit ou le plus grand ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 11:17

Jeb a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?

Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?

Est-il moins ignoble de massacrer un bébé qui ne peut pas se défendre qu'un adulte qui le peut ?

Lequel a le plus de prix aux yeux de Dieu ? Le plus petit ou le plus grand ?

Et depuis quand votre dieu qui laisse faire telle ou telle catastrophe naturelle faisant des milliers de morts, ou des croisades qui en ont fait autant... s'occupe-t-il de savoir qui est grand ou petit???

Ps : je souligne "votre" car ce n'est pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 11:30

Jeb a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?

Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?

Est-il moins ignoble de massacrer un bébé qui ne peut pas se défendre qu'un adulte qui le peut ?

Lequel a le plus de prix aux yeux de Dieu ? Le plus petit ou le plus grand ?

adamev a écrit:
Et depuis quand votre dieu qui laisse faire telle ou telle catastrophe naturelle faisant des milliers de morts, ou des croisades qui en ont fait autant... s'occupe-t-il de savoir qui est grand  ou petit???
Vous nous l'avez déjà sortie cette ineptie.

adamev a écrit:
Ps : je souligne "votre" car ce n'est pas le mien.
Vous avez raison, nous n'avons pas le même dieu...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11973
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 12:24

Hillel31415 a écrit:
Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?
Mille fois moins!


Hillel31415 a écrit:
Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?
Vous n'avez jamais eu d'enfants? Vous n'avez jamais regardé de bébé?
C'est la merveille des merveilles! C'est l'Inoncence pure, c'est le sourire de Dieu!
Oser faire du mal à ce petit êtres est l'abjection des abjections, l'infamie des infamie! C'est ignoble puant ecoeurant infect!

Malheur à celui qui fait du mal à un enfant!
J'en témoigne devant dieu! J'en témoigne devant le monde! J'en prend Dieu à témoin : faire du mal à un enfant est l'infection des infections!
Et ceux qui le font en répondront en enfer!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 12:49

RenéMatheux a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?
Mille fois moins!

Je ne dirais pas ça. Chaque vie a du prix pour Dieu.


Hillel31415 a écrit:
Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?
Vous n'avez jamais eu d'enfants? Vous n'avez jamais regardé de bébé?
C'est la merveille des merveilles! C'est l'Inoncence pure, c'est le sourire de Dieu!
Oser faire du mal à ce petit êtres est l'abjection des abjections, l'infamie des infamie! C'est ignoble puant ecoeurant infect!

Malheur à celui qui fait du mal à un enfant!
J'en témoigne devant dieu! J'en témoigne devant le monde! J'en prend Dieu à témoin : faire du mal à un enfant est l'infection des infections!
Et ceux qui le font en répondront en enfer!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 12:50

adamev a écrit:

Et depuis quand votre dieu qui laisse faire telle ou telle catastrophe naturelle faisant des milliers de morts, ou des croisades qui en ont fait autant... s'occupe-t-il de savoir qui est grand  ou petit???

Ps : je souligne "votre" car ce n'est pas le mien.

Et votre dieu, il est capable d'empêcher les catastrophes naturelles et d'arrêter les guerres ? Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 13:21

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:

Et depuis quand votre dieu qui laisse faire telle ou telle catastrophe naturelle faisant des milliers de morts, ou des croisades qui en ont fait autant... s'occupe-t-il de savoir qui est grand  ou petit???

Ps : je souligne "votre" car ce n'est pas le mien.

Et votre dieu, il est capable d'empêcher les catastrophes naturelles et d'arrêter les guerres ? Mr.Red 


 :beret: 
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 13:25

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:

Et depuis quand votre dieu qui laisse faire telle ou telle catastrophe naturelle faisant des milliers de morts, ou des croisades qui en ont fait autant... s'occupe-t-il de savoir qui est grand  ou petit???

Ps : je souligne "votre" car ce n'est pas le mien.

Et votre dieu, il est capable d'empêcher les catastrophes naturelles et d'arrêter les guerres ? Mr.Red 
Excellent Simon !  Thumright 
 :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3474
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 13:51

RenéMatheux a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Le massacre d'un adulte est il moins ignoble que celui d'un enfant ?
Mille fois moins!


Hillel31415 a écrit:
Qu'est ce qui est le pire, la mort d'un enfant qui n'a jamais vécu ou celle d'un adulte qui a aimé et été aimé ?
Vous n'avez jamais eu d'enfants? Vous n'avez jamais regardé de bébé?
C'est la merveille des merveilles! C'est l'Inoncence pure, c'est le sourire de Dieu!
Oser faire du mal à ce petit êtres est l'abjection des abjections, l'infamie des infamie! C'est ignoble puant ecoeurant infect!

Malheur à celui qui fait du mal à un enfant!
J'en témoigne devant dieu! J'en témoigne devant le monde! J'en prend Dieu à témoin : faire du mal à un enfant est l'infection des infections!
Et ceux qui le font en répondront en enfer!
Vous êtes tristement divertissant, René.

Un adulte n'est il pas aussi un enfant qui a vieilli ?
Est ce que l'adulte à moins de prix que l'enfant pour Dieu ?
Dieu diminuerait notre prix à ses yeux en fonction de notre age, les plus vieux étant soldés ?  :sage: 

Dieu a t il fait une différence entre les premiers nés égyptiens et les égyptiens noyés dans la mer rouge ?

Ne faites vous pas de la sensiblerie mal placé plutôt ?
Un adulte mériterait donc la mort plus qu'un enfant selon vous ?

Vous dites que l'enfant est innocent, mais a t il un quelconque mérite à cela ?

Je vous taquine, pour vous inviter à réfléchir un peu sur le poids de la vie, au lieu de sortir des poncifs écülés (dites donc elle est tatillonne la correction en "biperie", il faudrait lui apprendre le français là, ce n'est pas un mot vulgaire) sans prendre le temps d'y réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11973
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 17:19

C'est tout réfléchi et j'ai aucun doute sur le sujet : malheur à celui qui fait du mal à un enfant! Le reste c'est des sornettes!
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 22:35

Le rapport de l'ONU   en mélangeant une polémique sur l'enseignement de l'Eglise sur la sexualité avec la critique des mesures prises par le saint siège en faveur de la lutte contre les abus sur mineurs  a finalement coulé tout ce qu'il pouvait y avoir de justifié dans ces critiques dans une polémique stérile;
C'est plus que ce que demandaient tous les adversaires ( et il sont nombreux ) des prises de position  du Vatican  sur la pédophilie , estimant qu'on est déjà allé trop loin dans la flagellation  et la contrition .
Ce rapport sera donc totalement contre-productif : au lieu d'aider tous ceux qui souhaitent une réforme  continuée et approfondie de l'Eglise en ce domaine , il affaiblira leurs positions  ( notamment  celles de Mgr Scicluna et du Cardinal Sean O'Malley...) et renforcera  tous ceux qui souhaitent l'enlisement de la réforme .
Il est à noter par exemple qu'en matière de responsabilité  de non dénonciation  ou de changement d'affectation  des auteurs de délits et crimes contre les mineurs , jusqu'à présent aucun éveque n'a jamais été sanctionné de manière explicite par le Saint siège sur la base d'un article du droit canon dénonçant  sa négligence ayant porté atteinte aux droits des fidèles , mais tout ceux qui ont été mis à la retraite plus ou moins discrètement l'ont été sur la base d'un article  constatant l'impossibilité pour eux de  continuer leur ministère , sans plus de précisions ...et donc dans l'opacité la plus totale.
Il est à noter que la conférence episcopale italienne , sans doute la plus importante au monde d'un point de vue ecclesial  n'a adopté aucune norme  imposant aux éveques de dénoncer les suspects auprès des autorités compétentes, contrairement à ce qu'on entend dire , ici ou là .
la somme de travail à effectuer pour mettre l'ensemble des conférences épiscopales  du monde  en accord avec les orientations actuelles du Vatican  est colossale , il reste énormément à faire partout .
Et le rapport de l'ONU contribuera surement à ralentir ces efforts . Bravo à cette bande  d'ahuris satisfaits de leur trépignations  de vaticanophobie !


Dernière édition par Oculus le Sam 08 Fév 2014, 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 22:49

Droit des enfants : les graves limites du rapport du Comité de l'ONU

Mise au point du P. Lombardi

http://www.zenit.org/fr/articles/droit-des-enfants-les-graves-limites-du-rapport-du-comite-de-l-onu
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Ven 07 Fév 2014, 22:52

Les limites du rapport du Comité pour les droits des enfants

Par le P. Hans Zollner

http://www.zenit.org/fr/articles/les-limites-du-rapport-du-comite-pour-les-droits-des-enfants
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 12:57

Droit des enfants : l'Eglise a fait plus que toute autre organisation

Aux Etats-Unis, les abus ont fortement diminué

http://www.zenit.org/fr/articles/droit-des-enfants-l-eglise-a-fait-plus-que-toute-autre-organisation
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 14:14

Ces trois articles de zenit illustrent parfaitement comment l'apologétique traditionnelle se déploie à partir de la polémique stérile suscitée par le rapport de l'ONU pour se contenter de ce qui a déjà été fait .
En fait ce sont toujours les memes arguments depuis 20 ans :

1) Il n'y a pas plus de pédophiles qu'ailleurs dans l'Eglise Catholique .
2) c'est un problème quasiment historique en voie de règlement définitif .
3) c'est un problème purement occidental de l'hémisphère Nord .
4) Nulle organisation n'a fait plus que nous pour lutter contre .

En réalité ces 4 arguments peuvent etre chacun totalement réfutés , sur la base des faits .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 14:30

http://www.pelerin.com/L-actualite-autrement/L-Eglise-et-la-pedophilie/Pedophilie-l-ONU-epingle-le-Vatican


1-TOLÉRANCE ZÉRO

Tout d’abord, les affaires de pédophilie impliquant des prêtres sont une « blessure » pour l’Eglise, qui n’hésite pas à « plaider coupable » pour n’avoir pas mesuré assez tôt l’ampleur de la question. Les scandales, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Belgique, ont durablement secoué les instances de l’Eglise, et Benoît XVI qui luttait déjà quand il n’était que le cardinal Ratzinger, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, a très clairement imposé la « tolérance zéro » face à ce fléau.

La « lettre aux catholiques d’Irlande » que le pape a adressée en 2010 a marqué nettement la position du Vatican, applicable à toute l’Eglise catholique. La conclusion onusienne de « retirer immédiatement » toute responsabilité à un clerc coupable se trouve déjà dans les principes adoptés par le Vatican.

2-DISPARITÉS NATIONALES

Si le Vatican dénonce très clairement les abus sexuels commis sur les enfants par les prêtres, c’est aux « Eglises locales », c’est-à-dire les conférences des évêques sur le plan national et, en dernier ressort, l’évêque de chaque diocèse, qui doivent « gérer » de tels dossiers. Il faut bien reconnaître que les situations sont diverses. La Belgique, par exemple, fut particulièrement secouée lorsque quandRoger Vangheluwe, évêque de Bruges, démissionna en 2010, reconnaissant avoir commis des actes pédophiles… Et le clergé américain fut, lui aussi, largement mis en cause.

En revanche, on peut remarquer que l’Eglise de France a pris peut-être plus rapidement conscience de ce drame de la pédophilie. Si quelques cas peuvent encore malheureusement surgir de temps à autre, les évêques, en conférence plénière en 2000, ont clairement opté pour un transfert de ces dossiers à la société civile :

« Les prêtres qui se sont rendus coupables d'actes à caractère pédophile doivent répondre de ces actes devant la justice ».

Dès 2003, une brochure « pour lutter contre la pédophilie » était éditée par l’Eglise de France. Ce qui, malheureusement, n’empêche pas encore quelques dérives dramatiques, mais beaucoup plus rares et sanctionnées.


3-LA CONSCIENCE DU MONDE

En adoptant, en 1990, la Convention des droits de l’enfant, le Vatican exprimait très clairement sa volonté d’adhérer aux « valeurs communes » que l’Eglise peut partager avec l’ONU. Le rapport rendu public ce mercredi 5 février 2014 à Genève semble « donner la leçon » au Saint-Siège…

Sans doute l’Eglise catholique ne refuserait-elle pas une aide concrète de l’ONU pour extirper cette plaie qu’est la pédophilie, qu’il s’agisse de prêtres ou de toute autre personne d’ailleurs. Mais le rapport met aussi en cause la position de l’Eglise vis-à-vis de l’avortement ou la contraception, l’accusant encore de « discrimination » envers les personnes homosexuelles.

A vouloir en rajouter, on tourne au procès d’intention… Et le Vatican d’évoquer une forme d’ingérence et d’atteinte à « la liberté religieuse ». Avec 1,2 milliard de chrétiens dans le monde, l’Eglise ne se présente-t-elle pas comme une « conscience » concurrente de l’autre institution planétaire qu’est l’ONU ? S’il peut y avoir des sensibilités différentes, il serait préjudiciable que ces deux seuls « gardiens » universels de l’humanité engagés dans un dialogue de sourds, voire de faux procès.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 15:32

Oculus a écrit:
Ces trois articles de zenit illustrent parfaitement comment l'apologétique traditionnelle se déploie à partir  de la polémique stérile suscitée par le rapport de l'ONU pour se contenter de ce qui a déjà été fait .
En fait ce sont toujours les memes arguments depuis  20 ans :

1) Il n'y a pas plus de pédophiles qu'ailleurs dans l'Eglise Catholique .
2) c'est un problème quasiment historique en voie de règlement définitif .
3) c'est un problème purement occidental  de l'hémisphère Nord .
4) Nulle organisation n'a fait plus que nous  pour lutter contre .

En réalité ces 4 arguments peuvent etre chacun totalement réfutés , sur la base des faits .

N'hésitez pas, faites-le !  Sans oublier les faits, bien entendu, ni les proportions avec le reste de la population pour les N°1 et N°4.


Dernière édition par Cécile le Sam 08 Fév 2014, 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 15:33

Qu'est-ce que l'avortement et l'homosexualité ont à voir dans les scandales de pédophilie au sein de l'Église ? scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 16:05

Cécile a écrit:
Oculus a écrit:
Ces trois articles de zenit illustrent parfaitement comment l'apologétique traditionnelle se déploie à partir  de la polémique stérile suscitée par le rapport de l'ONU pour se contenter de ce qui a déjà été fait .
En fait ce sont toujours les memes arguments depuis  20 ans :

1) Il n'y a pas plus de pédophiles qu'ailleurs dans l'Eglise Catholique .
2) c'est un problème quasiment historique en voie de règlement définitif .
3) c'est un problème purement occidental  de l'hémisphère Nord .
4) Nulle organisation n'a fait plus que nous  pour lutter contre .

En réalité ces 4 arguments peuvent etre chacun totalement réfutés , sur la base des faits .

N'hésitez pas, faites-le !  Sans oublier les faits, bien entendu, ni les proportions avec le reste de la population pour les N°1 et N°4.

je manque de temps pour retrouver les documents et les sites importants ;
le site le plus riche après le Vatican en documents est Bishopaccountability.org
Ils ont écrit une lettre détaillée au comité de l'ONU sur les droits de l'enfant  expliquant
pourquoi ils ne croyaient pas à la sincérité des positions exprimées par le Saint Siège :
à commencer par un fait étrange : l'actuel président de la Congrégation pour la doctrine de la foi : le Futur Cardinal Gerhard Ludwig Muller , s'est lui meme rendu coupable du déplacement d'un pretre prédateur  dans son diocèse de Regensburg , lequel pretre a abusé d'autres mineurs , alors qu'il avait été condamné par la justice allemande et que les normes adoptées par la conférence épiscopale allemande  interdisaient formellement de le réaffecter à une charge en contact avec des mineurs ;
Alors si celui qui est en charge de faire respecter les instructions et les normes de protection des mineurs au niveau mondial , n'a pas été capable de les appliquer , en violation avec les normes de sa propre conférence épiscopale , on peut nourrir les plus vives
inquiétudes sur le zèle qu'il mettra à les faire respecter dans le monde entier .
Visiblement , ça semble une érreur de casting   pour la CdF et on ne retrouvera pas de sitot  une équipe aussi efficace que celle formée par Josph Ratzinger et Charles scicluna , hélas ...

Tout est Ici :
http://www.bishop-accountability.org/UN/CRC/2014_01_11_BA_Submission_to_Committee.htm#Mueller
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 16:36

le Futur Cardinal Gerhard Ludwig Muller , s'est lui meme rendu coupable du déplacement d'un pretre prédateur dans son diocèse de Regensburg , lequel pretre a abusé d'autres mineurs , alors qu'il avait été condamné par la justice allemande et que les normes adoptées par la conférence épiscopale allemande interdisaient formellement de le réaffecter à une charge en contact avec des mineurs ;

Il y a eu des changements depuis 2002...
De plus, l'Eglise ne prétend pas que tout soit parfait, mais dit qu'elle a fait plus que d'autres organisations dans cette lutte.
A t-on déjà entendu parler d'efforts faits par d'autres organisations ? Qu'en est-il de tous ceux qui s'occupent d'enfants ? On n'en sait rien. Les medias n'en parlent pas; ce qui les intéresse, c'est uniquement les prêtres...
Est-ce que les Etats ont dédommagé les enfants victimes d'enseignants, de moniteurs de sport, de colonies de vacances ? Motus !
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11973
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 16:37

Oculus a écrit:
Cécile a écrit:
Oculus a écrit:
Ces trois articles de zenit illustrent parfaitement comment l'apologétique traditionnelle se déploie à partir  de la polémique stérile suscitée par le rapport de l'ONU pour se contenter de ce qui a déjà été fait .
En fait ce sont toujours les memes arguments depuis  20 ans :

1) Il n'y a pas plus de pédophiles qu'ailleurs dans l'Eglise Catholique .
2) c'est un problème quasiment historique en voie de règlement définitif .
3) c'est un problème purement occidental  de l'hémisphère Nord .
4) Nulle organisation n'a fait plus que nous  pour lutter contre .

En réalité ces 4 arguments peuvent etre chacun totalement réfutés , sur la base des faits .

N'hésitez pas, faites-le !  Sans oublier les faits, bien entendu, ni les proportions avec le reste de la population pour les N°1 et N°4.

je manque de temps pour retrouver les documents et les sites importants ;
le site le plus riche après le Vatican en documents est Bishopaccountability.org
Ils ont écrit une lettre détaillée au comité de l'ONU sur les droits de l'enfant  expliquant
pourquoi ils ne croyaient pas à la sincérité des positions exprimées par le Saint Siège :
à commencer par un fait étrange : l'actuel président de la Congrégation pour la doctrine de la foi : le Futur Cardinal Gerhard Ludwig Muller , s'est lui meme rendu coupable du déplacement d'un pretre prédateur  dans son diocèse de Regensburg , lequel pretre a abusé d'autres mineurs , alors qu'il avait été condamné par la justice allemande et que les normes adoptées par la conférence épiscopale allemande  interdisaient formellement de le réaffecter à une charge en contact avec des mineurs ;
Alors si celui qui est en charge de faire respecter les instructions et les normes de protection des mineurs au niveau mondial , n'a pas été capable de les appliquer , en violation avec les normes de sa propre conférence épiscopale , on peut nourrir les plus vives
inquiétudes sur le zèle qu'il mettra à les faire respecter dans le monde entier .
Visiblement , ça semble une érreur de casting   pour la CdF et on ne retrouvera pas de sitot  une équipe aussi efficace que celle formée par Josph Ratzinger et Charles scicluna , hélas ...

Tout est Ici :
http://www.bishop-accountability.org/UN/CRC/2014_01_11_BA_Submission_to_Committee.htm#Mueller
Z'avez raison : ces catholiques ont ont toujours été et seront toujours des ignobles. D'ailleurs Néron le disait déjà!
Même Jésus qui disait qu'on les accuserait de tout et de rien!
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 18:22

cecile a écrit:
Il y a eu des changements depuis 2002...
De plus, l'Eglise ne prétend pas que tout soit parfait, mais dit qu'elle a fait plus que d'autres organisations dans cette lutte.
A t-on déjà entendu parler d'efforts faits par d'autres organisations ? Qu'en est-il de tous ceux qui s'occupent d'enfants ? On n'en sait rien. Les medias n'en parlent pas; ce qui les intéresse, c'est uniquement les prêtres...
Est-ce que les Etats ont dédommagé les enfants victimes d'enseignants, de moniteurs de sport, de colonies de vacances ? Motus !

l'Eglise Catholique Romaine est une institution gigantesque de 1,2 milliards de fidèles, 400 000 prêtres, 6500 évêques , qui a la particularité d'avoir une hyper centralisation  unique reposant in fine sur les épaules d'un seul Homme : Le Pape .
Aucune institution ne peut rivaliser par la taille, la répartition ubiquitaire et la centralisation
les Musulmans par exemple sont  aussi nombreux  mais hyper autonomes  et décentralisés.

Mais à ce gigantisme géographique se joint un gigantisme temporel : c'est la seule institution dont les rouages et les mécanismes de pouvoir ont peu ou prou 18 siècles : rien ne peut se comparer , si ce n'est l'Eglise Orthodoxe , aussi ancienne .

Au centre de  cette étendue historique et géographique se dresse la forteresse du cléricalisme  et de la culture cléricale  qui repose en grande partie sur la synthèse du droit canonique élaborée en 1917 ( en grande partie par Eugenio Pacelli ) et refondue en 1983 sous jean-Paul II .

La crise des abus sexuels sur mineurs ne remonte pas à 1992 , année où le Boston Globe
fait éclater le scandale aux dimensions des états-unis d'Amérique ;
Richard Sipe  et Tom Doyle , ex bénédictin et dominicain , ont fait de multiples synthèses historiques prouvant que les abus sexuels sur mineurs par les clercs existent depuis l'antiquité ecclesiale la plus reculée : la Didache en parle , le Concile d'Elvire en 309 édicte de nombreux articles de loi punissant les clercs qui abusent des jeunes garçons , St Pierre Damien en 1050  demande en vain au pape d'alors une purge sévère du clergé englué dans le stupre le plus scandaleux , les inquisitions espagnoles et romaines , puis latino-américaines ont poursuivi de très nombreux cas de crimes de sollicitation pendant la confession de clercs ainsi que leurs archives le prouvent . bref , c'est endémique à la culture cléricale de l'Eglise , partout et depuis toujours : la seule chose propre à notre époque , c'est qu'on ne peut plus le dissimuler partout . Mais c'est encore très bien caché à de nombreux endroits : Italie , Amérique latine , Afrique , Asie , mais ça existe partout  prêt à exploser à la tête de ceux qui s'imaginent à l'abri...épargnés.

Les seuls chiffres que l'on peut à loisir commenter sont ceux du John Jay college of criminal Justice , missionné par la conférence épiscopale nord-américaine sur les données des USA.

Ils montrent que dans certains diocèses ( Los Angeles par ex) jusqu'à 10 % du clergé a pu être accusé de pédophilie  dans des procédures pénales et civiles publiques .
je ne connais aucune institution qui puisse rivaliser avec de tels chiffres .
Sur le territoire entier des E-U et sur une durée de 50 ans c'est 5 à 6 % du clergé qui a été
incriminé;
Il a été dit , c'est un problème Nord américain qu'ils ont eu avec leurs séminaires et ce qui s'y passait, puis lorsque L'Irlande a été atteinte dans un scandale encore plus étendu et profond , on a dit , c'est un problème anglo-saxon , puis lorsque l'Allemagne  et la belgique ont connu leurs scandales , on a dit c'est un problème occidental .
demain les évêques africains , sud américains et asiatiques , lorsque les enfants de leurs pays seront assistés de la même façon que les enfants occidentaux d'aujourd'hui, seraient bien inspirés de s'attendre à la même vague de scandales .

face à cela , il a été dit , ici même par Arnaud, c'est un problème d'homosexualité . Une fois les homosexuels écartés des séminaires et de l'ordination , tout cela se résoudra ...
Comme si cela avait été le cas aux siècles précédents !

qu'y a-t-il donc dans la culture cléricale multiséculaire de l'Eglise catholique Romaine qui sélectionne activement depuis des siècles les facteurs de risque d'abus sexuels sur mineurs ?

Deux volets : un volet concernant la formation des prêtres et un autre concernant l'impunité des évêques , avec le deuxième de loin le plus toxique et malfaisant des deux , ainsi que j'avais atturé précédemment l'attention dans le Fil : " le rôle des évêques dans la crise pédophile "

Concernant la formation des prêtres : on sélectionne des candidats sans expérience de vie avec une immaturité psycho-affective et sexuelle bloquée à l'adolescence , depuis les conciles de Latran IV  et Trente . à ces candidats immatures , on leur offre une compensation narcissique  extrême en en faisant d'autres Christ , en les changeant "ontologiquement " , puis on leur donne une relation de pouvoir totale  envers des mineurs , totalement dépendant d'eux notamment au cours de la confession (qui a été longtemps obligatoire et recherchait principalement des péchés sexuels .)
Lorsqu'il se trouve qu'en plus , ces candidats au sacerdoce ont été eux mêmes abusés sexuellement  en période d'immaturité sexuelle et affective ( ce qui est le cas de 8-10 % des garçons et 15-20 % des filles aux états -unis), alors les barrières à la commission  
des mêmes actes cèdent pour un nombre d'entre eux significatif .

Mais ce qui va aggraver et envenimer considérablement ces actes , c'est qu'ils vont être couverts tant qu'il est possible par la hierarchie  ( elle même non à l'abri des mêmes crimes ...) qui va déplacer les prédateurs dans une culture de l'impunité  et de la dissimulation .
et ceci n'est pas le fait de quelques évêques , mais de presque tous les évêques , de partout et de toujours . Pourquoi cela ? mais parce que c'est le DROIT CANONIQUE qui le demande !!!!
Celui qui apporte le salut , le clerc , doit toujours avoir plus de droits et de protection  que celui qui reçoit le salut , le fidèle . C'est la base même du Droit canonique qui est un droit du "Salut " . Peu importe ce que l'on fait , du moment que vous recevrez les sacrements , vous serez sauvés . ça c'est la base même de la culture cléricale de l'Eglise catholique .
Et de fait puisque aussi bien le droit canonique que la jurisprudence de son application , n'a jamais condamné jusqu'à présent aucun évêque  EXPLICITEMENT  avec une décision motivée
mettant en cause sa négligence des devoirs qu'il a envers ses fidèles , mais n'a fait que quelques mises à la retraite un peu anticipées et jamais expliquées , il n'y a aucune raison pour que ce comportement des évêques soit dissuadé et que cesse  cette culture.

Et de fait nommer à la tête de la CdF un évêque qui a lui même enfreint les règles  que le vatican essaye de présenter comme universellement appliquées , alors que ça reste entièrement à démontrer , couronne toujours l'édifice de la duplicité et du double langage .
Et même , tout semble indiquer que la lutte contre les abus sexuels sur mineurs , sera moins une priorité pour François qu'elle ne l'a été pour Benoit .
Mgr Tomasi et Scicluna ont témoigné devant la commission de l'ONU que 400 prêtres ( 1/ 1000 en 2 ans ...) avaient été laïcisés durant les deux dernières années du pontificat de Benoit XVI  ce qui témoigne de la pérennité du problème et du sérieux de l'effort entrepris .
Et  j'espère beaucoup  me tromper en disant cela , mais en dépit des efforts entrepris ,  les indicateurs ne sont pas bons pour le présent pontificat ...


Dernière édition par Oculus le Sam 08 Fév 2014, 23:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Sam 08 Fév 2014, 23:20

Eh bé...!!! Quel courage mon cher Oculus! Attention à la volée de bois vert...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 00:26

Analyse fouillée et intéressante.

Il n'y a en effet aucune raison de croire que les problème de pédophilie que l'église a pu rencontrer seraient un problème exclusivement occidental, même si je veux bien croire que le problème a moins d'acuité ailleurs qu'en occident (encore que Marcial Maciel ce n'est déjà plus l'occident).
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 19:16

Quand la Gauche veut donner des leçons de morale alors qu'elle militait dans les années 70 pour la pédophilie :

Quand Libé, Le Monde et la gôche morale défendaient la pédophilie
A la fin des années 70, les mêmes bien-pensants progressistes qui soutiennent actuellement la loi pour l’homoparentalité, le mariage homo et la PMA (procréation médicalement assistée), défendaient, au nom de la liberté, de l’égalité et contre les vilains réactionnaires, la pédophilie. 24heuresactu a retrouvé les signataires et leurs revendications concernant la sexualité avec les enfants. Quand l’histoire se répète.

Libération, le Nouvel Obs, Le Monde, le PS : tels sont les actuels défenseurs des lois prométhèennes sur la négation de l’altérité via l’homoparentalité. En 1977, c’étaient déjà les mêmes qui signaient des pétitions pour soutenir la pédophilie, au nom de la liberté et du progrès.
Source : http://24heuresactu.com/2013/01/02/quand-libe-le-monde-et-la-goche-morale-defendaient-la-pedophilie/

Pétitions françaises contre la majorité sexuelle

Entre 1977 et 1979, alors qu’une réforme du Code pénal français était en cours de discussion au Parlement, des intellectuels français, dont des figures célèbres, ont signé des pétitions et des lettres ouvertes demandant soit l'abrogation des lois sur la majorité sexuelle soit la relaxe des individus arrêtés pour des relations sexuelles avec des enfants ayant quatorze ans ou moins (mineurs de quinze ans).

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9titions_fran%C3%A7aises_contre_la_majorit%C3%A9_sexuelle


L'Education Nationale a couvert pendant longtemps ses enseignants pédophiles

Ecole: Le tableau noir de la pédophilie
Affaires étouffées, laxisme administratif: un rapport accable.
Si elle préférait tenir secrètes ses mauvaises histoires, l'Education nationale a-t-elle, au moins, lavé son linge sale en famille? Même pas. Les enseignants «à problème» sont juste mutés. Sans transmission d'information: on appelle ça se «refiler le mistigri».

Une anecdote est rapportée par l'inspecteur de l'Igaen: «Un directeur d'école déclarait, à propos de l'un de ses collègues ayant fait l'objet de plaintes graves quelques années auparavant et qu'il avait mission de surveiller à l'école, qu'il emmenait certes les enfants de sa classe à la pêche les mercredis après-midi, au petit étang et à la maisonnette qu'il avait acquis, mais que cela se passait "hors du cadre scolaire"!»

Qu'a-t-il fallu pour que les choses changent? «Un changement de cap», note l'inspecteur, la circulaire de 1997. Les effets sont immédiats. Exemple: 18 instituteurs écopent de sanctions disciplinaires pour «pédophilie». En 1991, il n'y en avait aucun en 1997. C'était encore l'époque du «néant».

Source : http://www.liberation.fr/societe/2001/02/17/ecole-le-tableau-noir-de-la-pedophilie_355148

Bien sûr aucune statistique officielles sur le nombre d'enseignants pédophiles dans l'Education Nationale.
On réclame la transparence à l'Eglise Catholique sans pour autant que l'Education Nationale en face autant.

Un enseignant pédophile est aussi scandaleux et condamnable qu'un prêtre pédophile.
L'enseignant est le "curé" de la République.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 19:36

Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège
Par le sociologue Massimo Introvigne
Anne Kurian

ROME, 7 février 2014 (Zenit.org) - Pour combattre « le drame honteux » des abus sur les mineurs, le Saint-Siège « a pris des mesures drastiques qui se sont révélées efficaces » et qui « peuvent être un modèle pour d’autres institutions », déclare le sociologue italien Massimo Introvigne.

Selon le coordinateur de l’Observatoire de la Liberté religieuse et directeur du Centre d'étude sur les nouvelles religions (CESNUR), le rapport publié hier par le Comité de l’ONU sur les droits de l’enfance (cf. Zenit du 5 février 2014) constitue « une violation intolérable de la liberté religieuse ».

Les mesures efficaces du Saint-Siège

Massimo Introvigne, auteur de l’ouvrage « Pédophilie. Une bataille que l’Eglise est en train de gagner » (“Pedofilia. Una battaglia che la Chiesa sta vincendo”), précise que « la pédophilie dans le clergé catholique, comme le disent Benoît XVI et le pape François, est un drame réel, non inventé, qui n’est pas dissimulé et dont on enquête sur les causes ».

« Cependant, fait-il observer, le rapport reprend des statistiques exagérées et des accusations infondées. Il loue certaines mesures introduites par le Saint-Siège en 2013, mais oublie toutes les précédentes, dans une tentative maladroite d’opposer le Vatican du pape François à celui de Benoît XVI ».

Et surtout, « il oublie de dire que ces mesures ont fonctionné, et qu’elles peuvent être un modèle pour d’autres institutions qui ont les mêmes problèmes de pédophilie et qui sont moins vigoureuses que le Saint-Siège pour les combattre » : « L’Eglise a plusieurs fois reconnu les responsabilités d’un certain nombre de prêtres et d’évêques dans le drame honteux de la pédophilie, et a pris des mesures drastiques qui se sont révélées efficaces ».

Une violation de la liberté religieuse

Massimo Introvigne estime que ces accusations sont utilisées pour « dicter à l’Eglise la façon d'interpréter l’Ecriture Sainte ».

Le rapport demande en effet « de renier les documents du Magistère sur l’homosexualité, de renoncer à parler de ‘complémentarité’ du rôle masculin et féminin, de modifier de façon ‘urgente' la doctrine catholique sur l’avortement », en précisant « les circonstances où l’avortement est permis », et de « garantir aux adolescents l’accès à la contraception ».

En résumé, « ce document est la preuve que la tragédie des prêtres pédophiles est utilisée comme prétexte et comme massue pour attaquer l’Eglise catholique et la sommer de changer sa doctrine en matière d’homosexualité, avortement et contraception, en confiant même à des commissions d’experts l’interprétation des Saintes Ecritures. Et cela est une violation intolérable de la liberté religieuse ».
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 20:08

Massimo Introvigne estime que ces accusations sont utilisées pour « dicter à l’Eglise la façon d'interpréter l’Ecriture Sainte ».

Le rapport demande en effet « de renier les documents du Magistère sur l’homosexualité, de renoncer à parler de ‘complémentarité’ du rôle masculin et féminin, de modifier de façon ‘urgente' la doctrine catholique sur l’avortement », en précisant « les circonstances où l’avortement est permis », et de « garantir aux adolescents l’accès à la contraception ».


C'est la meilleure de l'année ! l'ONU veut se mêler du Magistère ! Peut-être que le "machin" va aussi nous imposer des dogmes...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 22:43

Moi, je leur dirais: "De quoi j'me mêle ?"

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 23:48

L'ONU est une institution démocratique d'ordre supérieur et le vatican n'est rien qu'un timbre poste et en rien un "état" puisque le statut de ses "habitué(e)s" ne leur confère aucune autre citoyenneté que celle qui leur revient de droit dans leur pays d'origine aux lois desquelles ils restent soumis. Tout au plus bénéficie-t-il d'une reconnaissance due à son statut d'ONG mondiale.

Donc l'ONU a parfaitement le droit de rappeler à cette ONG que son positionnement sur diverses questions (pédophilie, homosexualité, contraception, IVG, transparence financière...) qui peut se défendre d'un strict pv moral est contraire dans ses conséquences au droit international, au droit de l'enfant, au droits de l'homme, de la femme...

Et tout comme on impose à certains pays (l'Iran et l'atome par exemple) de respecter les lois internationales et les droits de l'homme, de la femme, de l'enfant... rien ne s'oppose à ce qu'on fasse de même avec l'église romaine qui se croit encore au temps où le monde la voyait "orgueilleuse et dominatrice" voire qu'on prononce à son encontre les sanctions prévues.

Note :l’État du Vatican" n’est pas un État souverain au sens strict puisqu’il n’est pas lui-même sujet de droit international et se fait représenter par le Saint-Siège, dont les compétences s’étendent au-delà du seul État du Vatican aux ambassades, sous l’autorité du pape qui est à la fois le souverain du Saint-Siège et le dirigeant du Vatican. De plus, il n'a pas de nationaux en propre ni de territoire sur lequel sa seule puissance est souveraine .../.... Ces éléments, qui fondent la définition d'un État selon la Convention de Montevideo, posent donc la question du statut juridique international du Vatican. De nombreux juristes estiment ainsi qu'il ne s'agit pas d'un État, mais d'un sujet international analogue à une organisation internationale telle que l'ONU. Source Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Dim 09 Fév 2014, 23:56

adamev a écrit:
L'ONU est une institution démocratique d'ordre supérieur et le vatican n'est rien qu'un timbre poste et en rien un "état" puisque le statut de ses "habitué(e)s" ne leur confère aucune autre citoyenneté que celle qui leur revient de droit dans leur pays d'origine aux lois desquelles ils restent soumis. Tout au plus bénéficie-t-il d'une reconnaissance due à son statut d'ONG mondiale.

Le Vatican est un État de plein droit et l'ONU n'est qu'une ONG incapable d'empêcher les guerres et massacres, de même que de faire respecter ses résolutions.

Donc l'ONU a parfaitement le droit de rappeler à cette ONG que son positionnement sur diverses questions (pédophilie, homosexualité, contraception, IVG, transparence financière...) qui peut se défendre d'un strict pv moral est contraire dans ses conséquences au droit international, au droit de l'enfant, au droits de l'homme, de la femme...

L'avortement contraire aux droits de l'enfant ? Il n'en a même pas quand il est dans le ventre de sa mère...

Et tout comme on impose à certains pays (l'Iran et l'atome par exemple) de respecter les lois internationales et les droits de l'homme, de la femme, de l'enfant... rien ne s'oppose à ce qu'on fasse de même avec l'église romaine qui se croit encore au temps où le monde la voyait "orgueilleuse et dominatrice" voire qu'on prononce à son encontre les sanctions prévues.

Encore un peu et il va réclamer un mandat d'arrêt contre François (ou même Benoît XVI, pendant qu'il est encore vivant...)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 00:03

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
L'ONU est une institution démocratique d'ordre supérieur et le vatican n'est rien qu'un timbre poste et en rien un "état" puisque le statut de ses "habitué(e)s" ne leur confère aucune autre citoyenneté que celle qui leur revient de droit dans leur pays d'origine aux lois desquelles ils restent soumis. Tout au plus bénéficie-t-il d'une reconnaissance due à son statut d'ONG mondiale.

Le Vatican est un État de plein droit et l'ONU n'est qu'une ONG incapable d'empêcher les guerres et massacres, de même que de faire respecter ses résolutions.

Faux en ce qui concerne le vatican et partiellement pour ce qui concerne l'ONU

Donc l'ONU a parfaitement le droit de rappeler à cette ONG que son positionnement sur diverses questions (pédophilie, homosexualité, contraception, IVG, transparence financière...) qui peut se défendre d'un strict pv moral est contraire dans ses conséquences au droit international, au droit de l'enfant, au droits de l'homme, de la femme...

L'avortement contraire aux droits de l'enfant ? Il n'en a même pas quand il est dans le ventre de sa mère...

On parle pas ici d'avortement en général mais d'IVG.

Et tout comme on impose à certains pays (l'Iran et l'atome par exemple) de respecter les lois internationales et les droits de l'homme, de la femme, de l'enfant... rien ne s'oppose à ce qu'on fasse de même avec l'église romaine qui se croit encore au temps où le monde la voyait "orgueilleuse et dominatrice" voire qu'on prononce à son encontre les sanctions prévues.

Encore un peu et il va réclamer un mandat d'arrêt contre François (ou même Benoît XVI, pendant qu'il est encore vivant...)

Moi non mais d'autres l'ont fait. Et il vaut p.e mieux qu'il (BXVI) reste dans sa tour d'ivoire
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 05:50

Adamev atteint le sommet de sa folie : Le protection de l'enfant depuis sa conception serait contraire à la charte des droits de l'enfant !

Ou comment l'absurde dépasse l'aveuglement !!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 07:35

Pour ça, il suffit de décréter qu'un enfant qu'on ne voit pas, n'est pas un enfant !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 11:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Adamev atteint le sommet de sa folie : Le protection de l'enfant depuis sa conception serait contraire à la charte des droits de l'enfant ! Ou comment l'absurde dépasse l'aveuglement !!

Et vous celui du déni de vérité. Vous avez parfaitement le droit de dire qu'un enfant est depuis sa conception et pourquoi pas dès que les parents ont le désir de faire l'amour et pourquoi pas dès la naissance de ses parents???
Ce n'est malheureusement pas l'avis des spécialistes qui considèrent que l'embryon constitué n'est, pendant plusieurs jours (semaines), qu'une perspective d'homme. Et de dire que oui la position de l'église romaine sur le sujet est contraire aux droits de l'enfant en ce sens qu'il risque de subir une double, voire triple, peine : de ne pas avoir été désiré, vivre dans des conditions matérielles difficiles, subir éventuellement la violence des adultes.
Vous m'objecterez l'adoption... certes... mais que savez-vous de la souffrance de ces jeunes adultes à la recherche éperdue de leurs origines vraies???
Ca ne veut pas dire pour autant qu'il faille accepter l'avortement comme une chose banale.

Ou comment votre absurdité le dispute à votre aveuglement.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 11:44

Cécile a écrit:
Pour ça, il suffit de décréter qu'un enfant qu'on ne voit pas, n'est pas un enfant !

Ou de dire que c'est un homme qui existe depuis.... la nuit des temps par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 11:46

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Adamev atteint le sommet de sa folie : Le protection de l'enfant depuis sa conception serait contraire à la charte des droits de l'enfant ! Ou comment l'absurde dépasse l'aveuglement !!

Et vous celui du déni de vérité. Vous avez parfaitement le droit de dire qu'un enfant est depuis sa conception et pourquoi pas dès que les parents ont le désir de faire l'amour et pourquoi pas dès la naissance de ses parents???
Ce n'est malheureusement pas l'avis des spécialistes qui considèrent que l'embryon constitué n'est, pendant plusieurs jours (semaines), qu'une perspective d'homme. Et de dire que oui la position de l'église romaine sur le sujet est contraire aux droits de l'enfant en ce sens qu'il risque de subir une double, voire triple, peine : de ne pas avoir été désiré, vivre dans des conditions matérielles difficiles, subir éventuellement la violence des adultes.
Vous m'objecterez l'adoption... certes... mais que savez-vous de la souffrance de ces jeunes adultes à la recherche éperdue de leurs origines vraies???
Ca ne veut pas dire pour autant qu'il faille accepter l'avortement comme une chose banale.

Ou comment votre absurdité le dispute à votre aveuglement.

Adamev, Il y aurait un droit de l'enfant né qui reprocherait à ses parents de ne pas l'avoir tué ? Mais où va-t-on ? Jusqu'où ira votre folie !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 11:52

Comment font les spécialistes pour définir qu'un embryon humain ne vaut pas plus qu'un embryon animal ?
Bien sûr, l'embryon, c'est d'abord 2 cellules, qui se multiplient jusqu'à être un bébé. Mais qui a l'autorité pour fixer une date à partie de laquelle "l'amas de cellules" devient un être humain ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12254
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 11:53

N'importe quoi...
Mais oui il y a bien actuellement des procès en cours de jeunes handicapés lourds contre leurs parents qui les ont laissés venir au monde alors qu'ils savaient (mais je ne serais pas étonné qu'il y ait derrière quelques avocats juste intéressés par le fric).
Jusqu'où ira votre déni???
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 12:13

Et qui se trouve derrière ces jeunes handicapés ?

Que pensent les handicapés de cette propagande qui estime que leur vie ne vaut rien ?

Il ne manque pas de jeunes valides dont la vie n'est pas rose non plus... ils devraient aussi intenter un procès à leurs parents ?

Dès qu'on met le doigt dans l'engrenage, qui sait jusqu'où ça peut aller.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 12:45

Ce dont les enfants ont besoin, c'est de l'amour. Quand ils ne sont pas aimés (parce que non-désirés, parce que ne correspondant pas à ce que les parents voulaient (le cas soulevé par Espérance)), leur vie devient un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 13:12

Cécile a écrit:
Massimo Introvigne estime que ces accusations sont utilisées pour « dicter à l’Eglise la façon d'interpréter l’Ecriture Sainte ».

Le rapport demande en effet « de renier les documents du Magistère sur l’homosexualité, de renoncer à parler de ‘complémentarité’ du rôle masculin et féminin, de modifier de façon ‘urgente' la doctrine catholique sur l’avortement », en précisant « les circonstances où l’avortement est permis », et de « garantir aux adolescents l’accès à la contraception ».


C'est la meilleure de l'année ! l'ONU veut se mêler du Magistère ! Peut-être que le "machin" va aussi nous imposer des dogmes...

Ah bon? C'est vous le Magistère? Qui vous a dit que le Magistère n'appréciera pas?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège   Lun 10 Fév 2014, 13:36

Décidément, vous ne comprenez rien... Boulet 
Revenir en haut Aller en bas
 
Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Abus sur mineurs : les mesures efficaces du Saint-Siège
» Le Saint-Siège peut être ébranlé et/ou agité, mais jamais renversé
» L'Égypte souhaite améliorer ses rapports avec le Saint-Siège
» Le Saint-Siège a confirmé que les ordinations sacerdotales au sein de la Fraternité Saint-Pie X étaient illégitimes.
» Fraternité Saint Pie X : le Saint-Siège attend une communication officielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: