DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Zimoï



Messages : 95
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 17:20

prodigal a écrit:
Ah d'accord! ça n'est pas écrit mais c'est tout comme! D'ailleurs c'est encore un coup des juifs et des francs-maçons, vous ne l'avez pas écrit mais c'est tout comme. Le faux, c'est la même chose que le vrai, et ceux qui disent le contraire sont des menteurs.
Les mots sont piégés, vous le savez très bien. "Stéréotypes", c'est cousu de fil blanc. Ils n'ont pas écrit "théorie du genre" mais en ont mis clairement une thèse.



prodigal a écrit:
Remarquez, non pas vous Zimoï puisque pour vous tout ce qui est vrai est faux, mais ceux qui lisent:

C'est quoi ce charabia ?

prodigal a écrit:

1) ce qui est reproduit n'est plus dans le programme, et ne l'a été que sous Chatel. Pas très important, mais enfin, rendons à César ce qui est à César.

Les technocrates, quand ils veulent nous imposer une lubie, ont toujours la même méthode : avancer beaucoup, reculer un peu s'ils sentent des résistances, marquer des "pauses" puis revenir à la charge. Ils ont fait exactement pareil avec toutes les foutaises pseudo-sécuritaires imposées depuis 25 ans : permis à point (d'abord une rumeur lancée un premier avril), injterdiction de fumer dans les bars (là aussi d'abord une rumeur lancée un premier avril), 50 en ville (bientôt le 30), radars automatiques, bref toutes les obsessions des bobos. Cette technique, je l'appelle technique du péristaltisme, les mouvements intestinaux. Quand une crotte veut sortir, on peut lui résister et se retenir. Le mouvement revient alors intervalle régulier (5-10 minutes) en insistant de plus en plus ; au final, la crotte qu'ils ont décidée finit toujours par sortir. Ainsi en va-t-il de la théorie du genre : ils ont décidé qu'elle sortirait. Ils marquent une pose, ils liquident ligne azur pour saboter les preuves, mais en 2017 Copé ou Valls ne remettra ça, en expliquant que c'est "une évolution inéluctable de société".

prodigal a écrit:

2) la première phrase est une évidence, qu'on peut néanmoins juger utile néanmoins à rappeler dans le cadre d'un enseignement de biologie qui encourt le risque de faire croire à un déterminisme sexuel, contre lequel il faut rappeler que chacun a à construire sa sexualité.

Une "évidence" dont le vocabulaire est piégé et déjà calqué sur le genrisme. C'est comme le Docteur Goebbels : l'essentiel n'est pas de convaincre les gens mais de faire en sorte de changer le sens des mots, afin que les gens soient obligés d'exprimer les idées qu'on leur impose malgré eux.

prodigal a écrit:

3) la deuxième et dernière phrase n'implique aucun enseignement d'une théorie partculière, mais renvoie à la marotte de Chatel (après d'autres), à savoir l'idée de mélanger les disciplines.
Sauf que là, bien sûr, l'autre discipline, après l'utilisation du vocabulaire piégé, ce sont les SES voire "études de genre"?

Et vous vous gardez bien de commenter les accompagnements, qui sont aussi important que les programmes eux-mêmes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pre-majorite.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 17:33

Zimoï a écrit:
Cette technique, je l'appelle technique du péristaltisme, les mouvements intestinaux. Quand une crotte veut sortir, on peut lui résister et se retenir. Le mouvement revient alors intervalle régulier (5-10 minutes) en insistant de plus en plus ; au final, la crotte qu'ils ont décidée finit toujours par sortir. Ainsi en va-t-il de la théorie du genre : ils ont décidé qu'elle sortirait. Ils marquent une pose, ils liquident ligne azur pour saboter les preuves, mais en 2017 Copé ou Valls ne remettra ça, en expliquant que c'est "une évolution inéluctable de société".

Excellente analogie biologique !!  :beret: 
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 17:37

Zimoï a écrit:
Les mots sont piégés, vous le savez très bien. "Stéréotypes", c'est cousu de fil blanc. Ils n'ont pas écrit "théorie du genre" mais en ont mis clairement une thèse.
Quelle thèse? Qu'est-ce qui est là et qui n'y est pas? La thèse "il existe des stéréotypes"? C'est défendu de s'en apercevoir? Stéréotypes est un mot interdit?
Zimoï a écrit:
prodigal a écrit:
Remarquez, non pas vous Zimoï puisque pour vous tout ce qui est vrai est faux, mais ceux qui lisent:
C'est quoi ce charabia ?
Cela veut dire que pour vous ce qui n'est pas écrit est quand même écrit, ce qui n'est pas imposé est quand même imposé, et si ce n'est pas vrai c'est vrai quand même puisque vous l'avez phantasmé.
Zimoï a écrit:

Les technocrates, quand ils veulent nous imposer une lubie, ont toujours la même méthode : avancer beaucoup, reculer un peu s'ils sentent des résistances, marquer des "pauses" puis revenir à la charge. Ils ont fait exactement pareil avec toutes les foutaises pseudo-sécuritaires imposées depuis 25 ans : permis à point (d'abord une rumeur lancée un premier avril), injterdiction de fumer dans les bars  (là aussi d'abord une rumeur lancée un premier avril), 50 en ville (bientôt le 30), radars automatiques, bref toutes les obsessions des bobos. Cette technique, je l'appelle technique du péristaltisme, les mouvements intestinaux. Quand une crotte veut sortir, on peut lui résister et se retenir. Le mouvement revient alors intervalle régulier (5-10 minutes) en insistant de plus en plus ; au final, la crotte qu'ils ont décidée finit toujours par sortir. Ainsi en va-t-il de la théorie du genre : ils ont décidé qu'elle sortirait. Ils marquent une pose, ils liquident ligne azur pour saboter les preuves, mais en 2017 Copé ou Valls ne remettra ça, en expliquant que c'est "une évolution inéluctable de société".
Très bien vous avez repéré une des manoeuvres de la technocratie. Aucun rapport avec le sujet, donc c'est pareil (toujours selon votre logique selon laquelle ce qui est vrai est faux). Une théorie ne s'impose d'ailleurs pas comme un comportement, et Valls et Copé ont en commun de s'en moquer royalement, des théories.

Zimoï a écrit:
prodigal a écrit:

2) la première phrase est une évidence, qu'on peut néanmoins juger utile néanmoins à rappeler dans le cadre d'un enseignement de biologie qui encourt le risque de faire croire à un déterminisme sexuel, contre lequel il faut rappeler que chacun a à construire sa sexualité.

Une "évidence" dont le vocabulaire est piégé et déjà calqué sur le genrisme. C'est comme le Docteur Goebbels : l'essentiel n'est pas de convaincre les gens mais de faire en sorte de changer le sens des mots, afin que les gens soient obligés d'exprimer les idées qu'on leur impose malgré eux.
Jolie variante de "ce qui est vrai est faux" : si c'est évident c'est que c'est un piège au service d'un mensonge.
Je vous laisse  commenter les accompagnements. La recette que vous appliquerez est déjà transparente : ce qui est écrit veut dire le contraire de ce qui est écrit sauf si par hasard c'était exploitable dans votre sens.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 18:33

Karl a écrit:
adamev a écrit:
Au fait pourquoi ne défilez-vous pas pour protester contre les viols d'enfants dans les sacristies???

Quand vous défilerez contre ça:
http://www.liberation.fr/monde/2013/06/01/en-chine-revelations-en-serie-sur-des-viols-d-enfants-par-des-officiels_907448

La faute des uns ne peut servir d'excuse aux autres... et que je sache le pape et l'église romaine qui se donnent le droit de juger de tout sont par définition au dessus des institutions chinoises et autres...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 18:35

Jeb a écrit:
[Si Google est un lien pour vous c'est que votre vocabulaire dans ce domaine est approximatif. Je renouvelle ma proposition de vous perfectionner sur les manips Internet.

Trêve de blabla... celle-là est de vous et je vous la retourne : C'est bien ce que je disais : vous êtes incapable de nous donner des sources sérieuses, donc difficile de vous prendre au sérieux sur ce coup-là encore.
Revenir en haut Aller en bas
Zimoï



Messages : 95
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 18:47

A Prodigal : votre technique, c'est de considérer que d'avoir repéré un champ lexical caractéristique, c'est du "fantasme".

Le fantasme, d'ailleurs, c'est la thèse officielle du pouvoir.

Il y a 3 mois, la Belkacem et sa Cour affirmait qu'elle allait imposer la théorie du genre dans les écoles, aujourd'hui, elle nous dit que ça "n'existe pas".

http://www.alterinfo.net/Laura-Slimani-Jeunes-socialistes-Oui-le-genre-ca-existe-et-nous-allons-l-enseigner-dans-les-ecoles_a99316.html

Vous suivez la même pente, en tentant de discréditer la réalité de la référence au genre dans le programme de 1ère. Je n'ai pas envie de vous suivre dans vos contorsions boboïdes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pre-majorite.fr
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 19:00

Zimoï : Belle référence que vous avez là avec ce site qui nous explique que le massacre d'Oradour est le fait de la Résistance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 19:34

Non seulement ses références, mais son champ lexical ("la Belkacem et sa cour","contorsions boboïdes", goût pour la scatologie, "Docteur Goebbels") est celui des nazillons, c'est pour cela qu'il devient violent quand la réalité refuse de se plier à ses phantasmes.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 19:43

J'aime bien votre "humour" à ressorts multiples...
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 20:04

adamev a écrit:
Zimoï : Belle référence que vous avez là avec ce site qui nous explique que le massacre d'Oradour est le fait de la Résistance...

Effectivement, il s'agit d'un massacre terroriste, les Radounauds n'étaient pas des Maquisards, c'était des paysans et des petits commerçants paisibles, les SS ont voulu jeter l’effroi et montrer qu'ils n'avaient aucune limite et d'ailleurs leur hiérarchie leur en laissa la liberté.

Voilà ce que produisent les idéologies monstrueuses qui transforment mêmes des types âgés de 16/17 ans en fous sanguinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 22:46

Karl a écrit:
Lebob a écrit:

Il faudra tout de même que certains expliquent pourquoi un très hypothétique et fantasmé "enseignement de la masturbation à l'école" les énerve autant alors qu'ils n'ont jamais rien trouvé à dire lorsque la masturbation s'enseignait (de façon très réelle) dans certaines sacristies.  


Sources (réelles)?

Que vous faut-il de plus?. Et c'est autrement plus consistant qu'un prétendu rapport de l'OMS sur un "miracle eucharistique" du VIIIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Jeu 06 Fév 2014, 22:56

adamev a écrit:
Zimoï : Belle référence que vous avez là avec ce site qui nous explique que le massacre d'Oradour est le fait de la Résistance...

Thèse bien connue du négationniste Vincent Renouard qui a consacré sa vie a expliquer que le nazisme est honorable et que les crimes qu'on lui impute sont des inventions.

Décidément certains ne sont pas très sélectifs dans le choix de leurs sources.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 09:49

Lebob a écrit:
Karl a écrit:
Lebob a écrit:

Il faudra tout de même que certains expliquent pourquoi un très hypothétique et fantasmé "enseignement de la masturbation à l'école" les énerve autant alors qu'ils n'ont jamais rien trouvé à dire lorsque la masturbation s'enseignait (de façon très réelle) dans certaines sacristies.  


Sources (réelles)?

Que vous faut-il de plus?.  Et c'est autrement plus consistant qu'un prétendu rapport de l'OMS sur un "miracle eucharistique" du VIIIème siècle.

Ah oui? Mais ce n'est pas une source, ça, c'est une accusation; et d'ailleurs, ce comité de l'ONU qui défend les enfants défend aussi la théorie du genre et le mariage homo...
Citation :
Le Saint-Siège a "pris acte" des vifs reproches à son égard mais a, en même temps rejeté fermement "une tentative d’ingérence dans les positions de l’Eglise sur le genre, sur le mariage des personnes de même sexe et sur l’avortement". Le Comité de l’Onu aimerait que l’Eglise revoie ses positions dans ces différents dossiers. Mais on voit mal l’Eglise s’engager dans cette voie alors que certaines de ces questions sont très "chaudes" tant en Espagne qu’en France.

Que le Vatican balaye devant sa porte, soit. Mais les comités qui promeuvent les pires déviances n'ont pas qualité pour faire la leçon à l'Eglise en matière d'éthique.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 09:53

adamev a écrit:
Karl a écrit:
adamev a écrit:
Au fait pourquoi ne défilez-vous pas pour protester contre les viols d'enfants dans les sacristies???

Quand vous défilerez contre ça:
http://www.liberation.fr/monde/2013/06/01/en-chine-revelations-en-serie-sur-des-viols-d-enfants-par-des-officiels_907448

La faute des uns ne peut servir d'excuse aux autres... et que je sache le pape et l'église romaine qui se donnent le droit de juger de tout sont par définition au dessus des institutions chinoises et autres...

Non, n'est-ce pas? Eh bien, fendez-vous donc en dénonciations à répétitions de ces scandales-là, qui sont à bien plus grande échelle encore, et vous serez crédibles pour vos accusations récurrentes à l'encontre du clergé catholique.
Mais je doute que vous vous exécutiez jamais, car les communistes chinois sont vos copains.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 09:56

adamev a écrit:
Zimoï : Belle référence que vous avez là avec ce site qui nous explique que le massacre d'Oradour est le fait de la Résistance...

quel site?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 10:54

http://www.alterinfo.net/La-verite-cachee-a-propos-du-drame-d-Oradour-sur-Glane_a99204.html
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 11:26

Je ne connais pas ce Renouard; je sais d'Oradour que ce que tt un chacun sait ou croit savoir...
Ce qui est certain, c'est que sans la présence plus ou moins proche des maquisards, la division SS n'aurait probablement pas commis ce massacre, qui lui reste imputé, que je sache, quoiqu'en dise ce Renouard.
Mais évidemment, la thèse d'une responsabilité plus proche qu'on pouvait le croire, des maquisards résistants dans le déclenchement de l'affaire, ça ne doit pas plaire à tout le monde... A commençer par les sympathisants de gauche, qui s'emploie à récupérer politiquement la résistance...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 11:31

 :beret: 

S'il fallait nous convaincre de l'orientation de vos sympathies marinières... c'est fait!!!

Vous êtes décidément plus bête que je croyais au point d'insulter la mémoire de ces milliers de résistants de tous bords politiques et religieux... qui ont souvent sacrifié leur vie pour que vous puissiez (et moi avec) vivre libre (y compris d'exprimer les pires sottises (et je modère mon expression)).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 12:04

Je pense qu'on peut récapituler maintenant.
Il était question d'une introduction de la théorie du genre dans les programmes scolaires.
Après enquête, quel est le feu à l'origine de cet écran de fumée?
Sous Sarkozy, les programmes du lycée en SVT, classe de 1ere S (et rien d'autre) ont comporté une rubrique invitant à réfléchir au-delà de la biologie, de façon interdisciplinaire, sur le "devenir homme" et le "devenir femme" (le jargon n'est pas de moi mais du ministère).
Ceci a été abandonné. Il est vrai qu'on ne voit pas trop comment se serait effectuée concrètement la mise en place d'un tel enseignement.
Rien à voir avec le totalitarisme, pas de mention de la "théorie du genre", aucune interdiction de penser quoi que que ce soit, pas de complot du grand capital, pas de négation de la biologie (au contraire, puisque c'est dans le cadre d'un enseignement de biologie que cette réflexion aurait dû se dérouler). Bref, j'en suis bien désolé, rien à retenir du billet de Rodolphe Dumouch qui soit pertinent par rapport au titre choisi.
Alors pourquoi cette dramatisation (le mot est faible)? Je laisse de côté les intentions manipulatrices au service  de mouvements d'extrême-droite, car certes cela existe, mais rien ne me permet de dire que telle est la motivation de Rodolphe Dumouch, et surtout la question est de savoir pourquoi tant de catholiques se font ainsi avoir?
Trois idées font aujourd'hui consensus dans la société. L'école ne les inculque pas, elle n'est pas à l'origine du consensus, elle n'est que le reflet de ce que "tout le monde" pense.
1) les hommes et les femmes sont égaux.
2) l'homosexualité n'est pas coupable.
3) la masculinité et la féminité sont culturelles.
Le problème des catholiques, c'est qu'ils sont régulièrement en porte à faux par rapport aux croyances ordinaires. A vrai dire, s'ils ont la foi ce n'est pas grave. Avoir la foi, c'est croire en la vérité et ne rien en craindre, et dans cet exemple les catholiques qui ont la foi envisageront sereinement les trois idées de bon sens que je viens de citer, tout en apportant des nuances importantes.
Mais il y a les autres, enfermés dans le processus psychologique de préservation à tout prix de croyances non partagées. Ceux-ci ont besoin de théories du complot, seule manière d'interpréter le fait que personne ne pense comme eux, hormis justement les adeptes de  cette théorie. C'est ainsi que se forment les esprits sectaires, qu'aucun déni de réalité n'effraie plus, et qui ont besoin de fortifier en eux la haine pour éviter des remises en question déchirantes.
C'est pourquoi, moi personnellement, ce que je regrette à propos des catholiques, c'est qu'ils soient si peu à avoir la foi, car il est écrit que ceux-ci sont le sel de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 13:04

adamev a écrit:
 :beret: 

S'il fallait nous convaincre de l'orientation de vos sympathies marinières... c'est fait!!!

Vous êtes décidément plus bête que je croyais au point d'insulter la mémoire de ces milliers de résistants de tous bords politiques et religieux... qui ont souvent sacrifié leur vie pour que vous puissiez (et moi avec) vivre libre (y compris d'exprimer les pires sottises (et je modère mon expression)).


Vous êtes tjrs sur la brèche à guetter le moindre faux-pas de vos interlocuteurs... Au point  que vous prenez vos désirs pour des réalités.
Je n'ai rien affirmé, juste commenté. D'ailleurs comment pourrais-je faire davantage: je n'ai pas de thèse sur le sujet: je dis seulement:
(je me cite)  
Citation :
la thèse d'une responsabilité plus proche qu'on pouvait le croire, des maquisards résistants dans le déclenchement de l'affaire, ça ne doit pas plaire à tout le monde...
Si ce n'est pas le harcèlement des maquisards, qu'est-ce donc qui a donné lieu à ce massacre?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 13:40

prodigal a écrit:

Trois idées font aujourd'hui consensus dans la société. L'école ne les inculque pas, elle n'est pas à l'origine du consensus, elle n'est que le reflet de ce que "tout le monde" pense.
1) les hommes et les femmes sont égaux.
2) l'homosexualité n'est pas coupable.
3) la masculinité et la féminité sont culturelles.
Le problème des catholiques, c'est qu'ils sont régulièrement en porte à faux par rapport aux croyances ordinaires. A vrai dire, s'ils ont la foi ce n'est pas grave. Avoir la foi, c'est croire en la vérité et ne rien en craindre, et dans cet exemple les catholiques qui ont la foi envisageront sereinement les trois idées de bon sens que je viens de citer, tout en apportant des nuances importantes.


Ca alors...!Shocked Shocked Shocked

Ces trois postulats jettent depuis des mois régulièrement dans la rue des centaines de milliers de manifestants et suscitent des polémiques sans fin et vous voyez quelque part un CONSENSUS? 

Et c'est précisément la foi des catholiques en une Vérité transcendante (et donc non-assujetties aux variations humaines) qui motive leur combat.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 13:43

Prodigal a écrit:
1) les hommes et les femmes sont égaux.
Précisez en droits, mais pas de nature ce qui est du bon sens.

Prodigal a écrit:
2) l'homosexualité n'est pas coupable.
Personne ne dit que l'homosexualité est coupable. Elle est contre nature et condamnée depuis Moïse. Les homosexuels sont à respecter en tant que personnes comme tout autre personne mais une minorité ne doit pas imposer sa vision de la sexualité comme norme à tous. C'est de la démocratie.

Prodigal a écrit:
3) la masculinité et la féminité sont culturelles.
Je ne dois pas comprendre votre affirmation. Expliquez-vous SVP.

Pour vous, faire une différence entre le masculin et le féminin c'est culturel ?

Prodigal a écrit:
C'est pourquoi, moi personnellement, ce que je regrette à propos des catholiques, c'est qu'ils soient si peu à avoir la foi, car il est écrit que ceux-ci sont le sel de la terre.
Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions. Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

Vous-même, en tant que catholique, vous devez avoir une explication sur ce que vous voulez dire au sujet de ce fameux sel ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 14:04

Jeb a écrit:

Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions.

Euh, sur ce point, beaucoup de parents ne sont pas du tout bien ferrés pour éduquer, car depuis des siècles l'Église a inculquée
une vision de laideur de la sexualité tout juste utile à ce que quelques gouttes puissent engendrer un bambino, c'est tout.


Citation :
Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bisexualité et tant qu'aux adolescents, éveillés dès 10 ans (L'âge du consentement chez vous c'est 15 ans non?) graduellement par cette éducation ne pourrait pas être autrement que salutaire et encore mieux si les parents s'impliquent.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 14:25

ysov a écrit:
Jeb a écrit:

Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions.

Euh, sur ce point, beaucoup de parents ne sont pas du tout bien ferrés pour éduquer, car depuis des siècles l'Église a inculquée
une vision de laideur de la sexualité tout juste utile à ce que quelques gouttes puissent engendrer un bambino, c'est tout.
Vous retardez de 50 ans mon cher Ysov. Depuis il y a eu Vatican II qui a donné une autre vision sur la sexualité.
Ce n'est pas parce qu'un petit nombre de familles ont des grosses lacunes en matière d'éducation qu'il faut généraliser et imposer à tous une vision uniforme de l'éducation sexuelle. L'URSS, Cuba, la Chine, et d'autres régimes totalitaires ont su le faire.


Jeb a écrit:
Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

ysov a écrit:
L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bisexualité
Ah bon ? Vous en avez de bonnes vous...

ysov a écrit:
et tant qu'aux adolescents, éveillés dès 10 ans (L'âge du consentement chez vous c'est 15 ans non?) graduellement par cette éducation ne pourrait pas être autrement que salutaire et encore mieux si les parents s'impliquent.
Je vous signale que l'éducation sexuelle voulu par l'Etat dans les écoles commence de 0 à 2 ans. Lisez les documents.

A vouloir tout légiférer, tout codifier, s'immiscer dans la vie de la famille l'Etat va finir par nous dire quand il faut penser et ce qu'il faut penser, ça ne vous rappelle rien ce genre de régime ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 14:31

Karl a écrit:
adamev a écrit:
 :beret: 

S'il fallait nous convaincre de l'orientation de vos sympathies marinières... c'est fait!!!

Vous êtes décidément plus bête que je croyais au point d'insulter la mémoire de ces milliers de résistants de tous bords politiques et religieux... qui ont souvent sacrifié leur vie pour que vous puissiez (et moi avec) vivre libre (y compris d'exprimer les pires sottises (et je modère mon expression)).


Vous êtes tjrs sur la brèche à guetter le moindre faux-pas de vos interlocuteurs... Au point  que vous prenez vos désirs pour des réalités.
Je n'ai rien affirmé, juste commenté. D'ailleurs comment pourrais-je faire davantage: je n'ai pas de thèse sur le sujet: je dis seulement:
(je me cite)  
Citation :
la thèse d'une responsabilité plus proche qu'on pouvait le croire, des maquisards résistants dans le déclenchement de l'affaire, ça ne doit pas plaire à tout le monde...
Si ce n'est pas le harcèlement des maquisards, qu'est-ce donc qui a donné lieu à ce massacre?

Google est votre ami... "division das reich" sur une carte vous pourrez y suivre le parcours sanglant de cette unité allemande qui ne s'est pas seulement illustrée en France pour sa cruauté. Vous noterez qu'à Oradour il n'y a eu aucun contact avec les maquis locaux.

PS Enfant j'ai été au cœur de l'extension vers le sud de la Bataille des Ardennes en France... et j'ai pu voir les vestiges de cette division en action sur la population de ma ville d'alors.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 14:41

Karl a écrit:
prodigal a écrit:

Trois idées font aujourd'hui consensus dans la société. L'école ne les inculque pas, elle n'est pas à l'origine du consensus, elle n'est que le reflet de ce que "tout le monde" pense.
1) les hommes et les femmes sont égaux.
2) l'homosexualité n'est pas coupable.
3) la masculinité et la féminité sont culturelles.
Le problème des catholiques, c'est qu'ils sont régulièrement en porte à faux par rapport aux croyances ordinaires. A vrai dire, s'ils ont la foi ce n'est pas grave. Avoir la foi, c'est croire en la vérité et ne rien en craindre, et dans cet exemple les catholiques qui ont la foi envisageront sereinement les trois idées de bon sens que je viens de citer, tout en apportant des nuances importantes.


Ca alors...!Shocked ShockedShocked

Ces trois postulats jettent depuis des mois régulièrement dans la rue des centaines de milliers de manifestants et suscitent des polémiques sans fin et vous voyez quelque part un CONSENSUS? 

Et c'est précisément la foi des catholiques en une Vérité transcendante (et donc non-assujetties aux variations humaines) qui motive leur combat.

Il n'en demeure pas moins qu'hommes et femmes sont égaux (allez expliquer le contraire à marine pour voir)... l'homosexualité (qu'on la justifie ou pas) n'est pas coupable (allez expliquer le contraire à certains des proches de la même marine pour voir)... que la masculinité et la féminité sont culturelles (et pas seulement biologiques... ex Est-ce parce qu'elles sont biologiquement filles que les petites filles se maquillent ou parce qu'elles ont vu maman le faire (et papa apprécier)???). Et dans ce cas précis la foi catholique on s'en tamponne parce que ce dont il est question ici c'est de règles sociétales et le cas échéant de lois ou de règlements civils (de civilité et de civis la cité).
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:00

Jeb a écrit:
Prodigal a écrit:
1) les hommes et les femmes sont égaux.
Précisez en droits, mais pas de nature ce qui est du bon sens.

C'est justement cette inégalité qu'il faut corriger en droit.

Prodigal a écrit:
2) l'homosexualité n'est pas coupable.
Personne ne dit que l'homosexualité est coupable. Elle est contre nature et condamnée depuis Moïse. Les homosexuels sont à respecter en tant que personnes comme tout autre personne mais une minorité ne doit pas imposer sa vision de la sexualité comme norme à tous. C'est de la démocratie.

Je ne me trouve en aucune manière brimé dans mon pays par la minorité homosexuelle, ni musulmane mais em... par la minorité des cathos ultras.

Prodigal a écrit:
3) la masculinité et la féminité sont culturelles.
Je ne dois pas comprendre votre affirmation. Expliquez-vous SVP. Pour vous, faire une différence entre le masculin et le féminin c'est culturel ?

Faites l'idiot. Etre homme ou femme c'est être déterminé biologiquement à la naissance. Devenir l'un ou l'autre et se comporter comme tel est largement culturel. Voir l'exemple donné précédemment à Karl.

Prodigal a écrit:
C'est pourquoi, moi personnellement, ce que je regrette à propos des catholiques, c'est qu'ils soient si peu à avoir la foi, car il est écrit que ceux-ci sont le sel de la terre.
Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions.

Si vous étiez le sel de la terre ça se saurait, vous ne seriez pas crispés par des fantasmes. Non la famille n'est pas propriétaire de l'enfant plus que la cité. L'éducation est se fait dans l'un et l'autre en complémentarité. Jamais je n'ai vu que l'éducation reçue de mes parents se soit en quoi que ce soit opposée à celle de l'école (et réciproquement).

Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

Comme tous ces groupes forment la très large majorité de la nation (ne vous en déplaise... chacun isolément n'étant qu'une minorité) il n'y a donc rien de déplacé à ce que l'école qui s'adresse à tous s'efforce d'aider les enfants à dépasser les clivages nés des différences religieuses, politiques...

Vous-même, en tant que catholique, vous devez avoir une explication sur ce que vous voulez dire au sujet de ce fameux sel ?

Le sel ajoute aux aliments. Trop ou pas assez... beurk. Ou vous êtes dans le trop ou dans le pas assez... donc vous (vous) affadissez. Ici vous confondez liberté d'expression et agitation politique.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:06

Jeb a écrit:
ysov a écrit:
Jeb a écrit:

Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions.

Euh, sur ce point, beaucoup de parents ne sont pas du tout bien ferrés pour éduquer, car depuis des siècles l'Église a inculquée
une vision de laideur de la sexualité tout juste utile à ce que quelques gouttes puissent engendrer un bambino, c'est tout.
Vous retardez de 50 ans mon cher Ysov. Depuis il y a eu Vatican II qui a donné une autre vision sur la sexualité.
Ce n'est pas parce qu'un petit nombre de familles ont des grosses lacunes en matière d'éducation qu'il faut généraliser et imposer à tous une vision uniforme de l'éducation sexuelle. L'URSS, Cuba, la Chine, et d'autres régimes totalitaires ont su le faire.

Tout comme avant 1905 votre église le faisait.


Jeb a écrit:
Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

ysov a écrit:
L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bisexualité

Ah bon ? Vous en avez de bonnes vous...

Et alors ce sont des réalités du monde non???

ysov a écrit:
et tant qu'aux adolescents, éveillés dès 10 ans (L'âge du consentement chez vous c'est 15 ans non?) graduellement par cette éducation ne pourrait pas être autrement que salutaire et encore mieux si les parents s'impliquent.
Je vous signale que l'éducation sexuelle voulu par l'Etat dans les écoles commence de 0 à 2 ans. Lisez les documents.

A vouloir tout légiférer, tout codifier, s'immiscer dans la vie de la famille l'Etat va finir par nous dire quand il faut penser et ce qu'il faut penser, ça ne vous rappelle rien ce genre de régime ?

Ce que votre église ne se gêne pas de faire et même de s'immiscer dans les affaires intérieures des états (voir le récent soutien du pape à l'agitation pseudo-catholique en France).
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:14

Adamev a écrit:
ex Est-ce parce qu'elles sont biologiquement filles que les petites filles se maquillent ou parce qu'elles ont vu maman le faire (et papa apprécier)???)
ça fait partie de l'inné de la féminité, donc biologique, qui remonte à la nuit des temps, tout comme la façon de s'habiller des femmes avec des tissus fins et légers, de se parfumer, etc.

Dans les documents de l'ABCD de l'égalité il y a tout une longue séquence sur la publicité, les émissions TV, les BD, etc, qui dénonce le rôle prédominant des stéréotypes masculins sur le féminin. Par exemple, les pubs sur les produits cosmétiques devront être revues pour ne pas influencer le côté féminin, le maquillage en l'occurrence. Je leur conseille de mettre le sigle comme pour les films réservés à un public selon la tranche d'âge.  Mr.Red 

Les éminences grises de ces documents vont jusqu'à modifier l'orthographe où le masculin prédomine sur le féminin. Il faut écrire par exemple les éducat-rice-eur-s. Il ne faut plus écrire l'égalité homme-femme ni garçon-fille, mais femme-homme, fille-garçon.
A part ça l'idéologie du genre n'existe pas.

Où va-t-on ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:28

Jeb a écrit:
Prodigal a écrit:
1) les hommes et les femmes sont égaux.
Précisez en droits, mais pas de nature ce qui est du bon sens.
Si, bien sûr, de nature aussi! Vous semblez confondre "inégalité" et "différence". Certains catholiques diront, par exemple, qu'une femme ne peut être prêtre non parce qu'elle est inférieure mais parce que le sacerdoce est par nature masculin. Cette opinion, que je ne partage pas, fait partie des nuances qu'un catholique peut vouloir apporter.
Jeb a écrit:
Prodigal a écrit:
2) l'homosexualité n'est pas coupable.
Personne ne dit que l'homosexualité est coupable. Elle est contre nature et condamnée depuis Moïse. Les homosexuels sont à respecter en tant que personnes comme tout autre personne mais une minorité ne doit pas imposer sa vision de la sexualité comme norme à tous. C'est de la démocratie.
Karl, lui, dit que l'homosexualité est coupable et que c'est pour cela que tant de gens ont manifesté. Vous voyez, certains points méritent qu'on en parle.
Jeb a écrit:
Prodigal a écrit:
3) la masculinité et la féminité sont culturelles.
Je ne dois pas comprendre votre affirmation. Expliquez-vous SVP.
Pour vous, faire une différence entre le masculin et le féminin c'est culturel ?
Comme je l'ai dit plus haut, il y a une opposition qui renvoie à la nature : mâle-femelle, et une opposition qui renvoie à la culture : masculin-féminin. C'est l'articulation entre les deux qui n'est pas facile à penser. Par exemple, il n'y a pas de chromosomes roses pour fabriquer des petites filles, et qu'Humphrey Bogart - et la cigarette! - soit un symbole de virilité présuppose l'esthétique du cinéma noir américain. Peut-être faut-il préciser que ce n'est pas parce qu'une réalité est culturelle qu'elle est aléatoire ou arbitraire. Toujours est-il que cela fait un chantier légitime pour les études de genre, c'est-à-dire pour l'étude des différentes représentations du masculin et du féminin selon les cultures. De ce chantier, pardon pour le mauvais jeu de mots, certains essaient de faire tout un ramdam, au point d'en oublier l'évidence que je viens de repréciser.
Jeb a écrit:
Vous-même, en tant que catholique, vous devez avoir une explication sur ce que vous voulez dire au sujet de ce fameux sel ?
Je suis baptisé et confirmé, et instruit du dogme, du culte et des commandements de l'Eglise. En faisant un petit effort de mémoire, je me demande si je ne suis pas capable de vous réciter le Credo en latin, c'est dire! Mais je ne suis plus catholique au sens strict du terme, ne croyant pas en un au-delà et ne pratiquant plus.
J'ai cependant gardé un grand respect et un grand intérêt pour la tradition catholique. Qu'est-ce que j'entends par "sel de la terre"? Des êtres humains peuvent apporter énormément à leurs semblables, sans rien faire, rien qu'en préférant la vérité par dessus tout. Les catholiques qui ont la foi (que je distingue de ceux qui cherchent à tout prix à préserver leurs croyances même au détriment de la vérité) sont des gens qui ont à la fois l'amour de la vérité par dessus tout, et un message positif à apporter en vue de cette vérité. C'est quelque chose que je trouve extraordinaire. Malheureusement je ne suis pas sûr d'en connaître.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:34

Jeb a écrit:
Adamev a écrit:
ex Est-ce parce qu'elles sont biologiquement filles que les petites filles se maquillent ou parce qu'elles ont vu maman le faire (et papa apprécier)???)
ça fait partie de l'inné de la féminité, donc biologique, qui remonte à la nuit des temps, tout comme la façon de s'habiller des femmes avec des tissus fins et légers, de se parfumer, etc.

Magnifique stéréotype masculin. Lorsque l'enfant (sexe biologique indifférent) a respiré pendant plusieurs longues minutes l'odeur de ce qu'il a déposé dans le fond de sa couche nul doute qu'il apprécie (tende) vers la bonne odeur du parent qui le met au propre. Non? Si le parent fait la gueule... l'enfant tendra (sera)-t-il enjoué?

Dans les documents de l'ABCD de l'égalité il y a tout une longue séquence sur la publicité, les émissions TV, les BD, etc, qui dénonce le rôle prédominant des stéréotypes masculins sur le féminin.

Donc c'est bien ça qu'il faut corriger par l'étude des stéréotypes...

Par exemple, les pubs sur les produits cosmétiques devront être revues pour ne pas influencer le côté féminin, le maquillage en l'occurrence. Je leur conseille de mettre le sigle comme pour les films réservés à un public selon la tranche d'âge.  Mr.Red 

On voit peu d'hommes se maquiller. Pour ma part à 75 ans je ne me prive pas de me parfumer avec une eau de toilette particulière que semble-t-il mon épouse apprécie... c'est pas pour autant qu'elle va aller me renifler sous les bras.

Les éminences grises de ces documents vont jusqu'à modifier l'orthographe où le masculin prédomine sur le féminin. Il faut écrire par exemple les éducat-rice-eur-s. Il ne faut plus écrire l'égalité homme-femme ni garçon-fille, mais femme-homme, fille-garçon. A part ça l'idéologie du genre n'existe pas.

Mauvais exemple : les éducateurs est selon le contexte du genre neutre ou spécifique. Que je sache dans l'ordre alphabétique le F précède le G... et là encore ça dépend du contexte.

Où va-t-on ?!

Surtout avec vos raisonnement à la ....
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:38

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
ysov a écrit:
Jeb a écrit:

Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions.

Euh, sur ce point, beaucoup de parents ne sont pas du tout bien ferrés pour éduquer, car depuis des siècles l'Église a inculquée
une vision de laideur de la sexualité tout juste utile à ce que quelques gouttes puissent engendrer un bambino, c'est tout.
Vous retardez de 50 ans mon cher Ysov. Depuis il y a eu Vatican II qui a donné une autre vision sur la sexualité.
Ce n'est pas parce qu'un petit nombre de familles ont des grosses lacunes en matière d'éducation qu'il faut généraliser et imposer à tous une vision uniforme de l'éducation sexuelle. L'URSS, Cuba, la Chine, et d'autres régimes totalitaires ont su le faire.

Tout comme avant 1905 votre église le faisait.
Les Eglises Catholique, Orthodoxe, Protestante, (sortez un peu de votre obsession sur la Catholique) rappelaient les valeurs chrétiennes à leurs fidèles, ce qu'elles font encore aujourd'hui et c'est leur droit. Tout le monde sait que chacun après faisait ce qu'il voulait et fait aujourd'hui encore ce qu'il veut, rien à voir avec un régime totalitaire.

Jeb a écrit:
Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

ysov a écrit:
L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bisexualité

Ah bon ? Vous en avez de bonnes vous...

Et alors ce sont des réalités du monde non???
Qui vous dit le contraire ???

ysov a écrit:
et tant qu'aux adolescents, éveillés dès 10 ans (L'âge du consentement chez vous c'est 15 ans non?) graduellement par cette éducation ne pourrait pas être autrement que salutaire et encore mieux si les parents s'impliquent.
Je vous signale que l'éducation sexuelle voulu par l'Etat dans les écoles commence de 0 à 2 ans. Lisez les documents.

A vouloir tout légiférer, tout codifier, s'immiscer dans la vie de la famille l'Etat va finir par nous dire quand il faut penser et ce qu'il faut penser, ça ne vous rappelle rien ce genre de régime ?

Ce que votre église ne se gêne pas de faire et même de s'immiscer dans les affaires intérieures des états (voir le récent soutien du pape à l'agitation pseudo-catholique en France).
Parce que le Pape n'a plus le droit maintenant de soutenir les catholiques de n'importe quel pays ?!  What a Face 
N'êtes-vous pas influencé, sans vous en rendre compte, par la dérive totalitaire du régime socialiste en place, vous qui vous gargarisez de mot comme laïcité, liberté, droit d'expression ?

Je m'étonne de plus en plus, vues votre éducation, vos connaissances et votre intelligence, que vos réponses vous amènent toujours sous l'angle de la critique bien souvent mal-à-propos.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:45

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Adamev a écrit:
ex Est-ce parce qu'elles sont biologiquement filles que les petites filles se maquillent ou parce qu'elles ont vu maman le faire (et papa apprécier)???)
ça fait partie de l'inné de la féminité, donc biologique, qui remonte à la nuit des temps, tout comme la façon de s'habiller des femmes avec des tissus fins et légers, de se parfumer, etc.

Magnifique stéréotype masculin. Lorsque l'enfant (sexe biologique indifférent) a respiré pendant plusieurs longues minutes l'odeur de ce qu'il a déposé dans le fond de sa couche nul doute qu'il apprécie (tende) vers la bonne odeur du parent qui le met au propre. Non? Si le parent fait la gueule... l'enfant tendra (sera)-t-il enjoué?

Dans les documents de l'ABCD de l'égalité il y a tout une longue séquence sur la publicité, les émissions TV, les BD, etc, qui dénonce le rôle prédominant des stéréotypes masculins sur le féminin.

Donc c'est bien ça qu'il faut corriger par l'étude des stéréotypes...

Par exemple, les pubs sur les produits cosmétiques devront être revues pour ne pas influencer le côté féminin, le maquillage en l'occurrence. Je leur conseille de mettre le sigle comme pour les films réservés à un public selon la tranche d'âge.  Mr.Red 

On voit peu d'hommes se maquiller. Pour ma part à 75 ans je ne me prive pas de me parfumer avec une eau de toilette particulière que semble-t-il mon épouse apprécie... c'est pas pour autant qu'elle va aller me renifler sous les bras.

Les éminences grises de ces documents vont jusqu'à modifier l'orthographe où le masculin prédomine sur le féminin. Il faut écrire par exemple les éducat-rice-eur-s. Il ne faut plus écrire l'égalité homme-femme ni garçon-fille, mais femme-homme, fille-garçon. A part ça l'idéologie du genre n'existe pas.

Mauvais exemple : les éducateurs est selon le contexte du genre neutre ou spécifique. Que je sache dans l'ordre alphabétique le F précède le G... et là encore ça dépend du contexte.

Où va-t-on ?!

Surtout avec vos raisonnement à la ....
Je vous retourne le compliment à lire vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:54

adamev a écrit:


Citation :
Google est votre ami... "division das reich" sur une carte vous pourrez y suivre le parcours sanglant de cette unité allemande qui ne s'est pas seulement illustrée en France pour sa cruauté. Vous noterez qu'à Oradour il n'y a eu aucun contact avec les maquis locaux.

Cessez dons de radoter sur Google; pourquoi Oradour, alors? Probablement fallait-il que les SS se lâchent sur quelque chose...; et soit dit en passant, n'est-ce pas un fief communiste, le Limousin? Et s'il n'y avait pas de maquisards sur place, ils ne devaient pas être bien loin, pour apparaitre ds le village dès le lendemain...

Vous savez très bien que les sabotages et autres faits de résistance, entrainaient des représailles; et dans bien des cas, sans grand profit; la propagande de Vichy a joué de cela; mais nombre de maquisards n'avaient pas le choix du job...

On devrait avoir le droit, 68 ans après les faits, d'en parler sans se faire descendre!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 15:58

Jeb a écrit:
Les Eglises Catholique, Orthodoxe, Protestante, (sortez un peu de votre obsession sur la Catholique) rappelaient les valeurs chrétiennes à leurs fidèles, ce qu'elles font encore aujourd'hui et c'est leur droit. Tout le monde sait que chacun après faisait ce qu'il voulait et fait aujourd'hui encore ce qu'il veut, rien à voir avec un régime totalitaire.

Prenez-moi pour une bille... elles imposaient serait plus juste... à coup de bûchers et autres joyeusetés de style anathèmes, excom...

Qui vous dit le contraire ???

Vous qui prétendez que l'éducation à la sexualité n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bi.... alors que d'abord ça existe ensuite pour en prévenir les enfants contre les éventuels prédateurs (qui je vous l'accorde ne sont pas tous prêtres ou instits)


Parce que le Pape n'a plus le droit maintenant de soutenir les catholiques de n'importe quel pays ?!

Non pas quand ces mêmes sont en dissidence avec l'état. Non pas pour remettre en question les fondements de l'état et les lois démocratiquement votées.

N'êtes-vous pas influencé, sans vous en rendre compte, par la dérive totalitaire du régime socialiste en place, vous qui vous gargarisez de mot comme laïcité, liberté, droit d'expression ?[/color]

Quand vous m'aurez clairement montré où votre droit d'expression est brimé j'y réfléchirai. Pour l'instant ce que je vois c'est que vous remettez  en cause la laïcité au nom de votre conception de la religion, que vous refusez à vos contemporains le droit de baiser comme ils l'entendent, que vous voulez imposer aux mères qui n'en veulent pas des enfants non désirés.... C'est pour ça qu'à vous lire je deviens adepte du gros bâton.

Je m'étonne de plus en plus, vues votre éducation, vos connaissances et votre intelligence, que vos réponses vous amènent toujours sous l'angle de la critique bien souvent mal-à-propos.

Qui aime bien châtie bien. Je suis souvent dans le rappel de faits réels... pas comme beaucoup ici dans la pure calomnie et le ragot de caniveau.


Dernière édition par adamev le Ven 07 Fév 2014, 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 16:00

Jeb a écrit:
Je vous retourne le compliment à lire vos réponses.

Un peu court jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 16:06

Je me dois d'apporter un démenti à votre réponse Adamev :
Jeb a écrit:
Les éminences grises de ces documents vont jusqu'à modifier l'orthographe où le masculin prédomine sur le féminin. Il faut écrire par exemple les éducat-rice-eur-s. Il ne faut plus écrire l'égalité homme-femme ni garçon-fille, mais femme-homme, fille-garçon. A part ça l'idéologie du genre n'existe pas.

Adamev a écrit:
Mauvais exemple : les éducateurs est selon le contexte du genre neutre ou spécifique. Que je sache dans l'ordre alphabétique le F précède le G... et là encore ça dépend du contexte.

En réponse à Prodigal j'ai écrit :
Citation :
2° à prendre votre courage à deux mains et à consulter tous les documents sur le site officiel :
http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/ressources-documentaires.html

Pour vous faciliter un peu la tâche je vous propose de lire le document au format PDF de 150 pages suivant :
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/RM2012-151P_egalite_fille_garcon_petite_enfance.pdf

[...]

Une aberration de l'idéologie du genre dont les auteurs du rapports en sont consciemment ou inconsciemment (?) imprégnés, aberration donc qui consiste à écrire dans une seule phrase page 73 :
Recommandations n°7: Intégrer dans les formations des puéricult-eurs-rices, des éducat-eurs-rices, des auxiliaires de puériculture, des assistant-e-s maternel-le-s un enseignement relatif à la socialisation des petites filles et des petits garçons.
Facile à écrire ça dans une dictée par exemple ! Pourquoi faire simple quand on peut faire encore plus compliqué !  What the fuck ?!? 

J'ai simplement inversé le féminin et le masculin. Moi aussi je subis l'influence de l'idéologie du genre.  Mr.Red 
Adressez donc votre remarque aux rédacteurs de ce rapport.


Dernière édition par Jeb le Ven 07 Fév 2014, 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 16:10

Karl a écrit:
adamev a écrit:


Citation :
Google est votre ami... "division das reich" sur une carte vous pourrez y suivre le parcours sanglant de cette unité allemande qui ne s'est pas seulement illustrée en France pour sa cruauté. Vous noterez qu'à Oradour il n'y a eu aucun contact avec les maquis locaux.

Cessez dons de radoter sur Google; pourquoi Oradour, alors? Probablement fallait-il que les SS se lâchent sur quelque chose...; et soit dit en passant, n'est-ce pas un fief communiste, le Limousin? Et s'il n'y avait pas de maquisards sur place, ils ne devaient pas être bien loin, pour apparaitre ds le village dès le lendemain...

Vous savez très bien que les sabotages et autres faits de résistance, entrainaient des représailles; et dans bien des cas, sans grand profit; la propagande de Vichy a joué de cela; mais nombre de maquisards n'avaient pas le choix du job...

On devrait avoir le droit, 68 ans après les faits, d'en parler sans se faire descendre!

Si! Chaque fois qu'on dit une connerie révisionniste sur ces événements. Et ça vaut pour moi aussi.
Concernant Oradour. Il y a les faits et rien d'autre. Et surtout pas de présupposées malveillants du genre Oradour fief communiste. Comme si ça pouvait justifier un tel massacre de populations civiles. Pour votre info les alliés ont estimé l'apport militaire de la Résistance équivalent à celui de plusieurs dizaines de divisions. Et c'est bien la première fois de ma vie que je lis que des résistants le seraient devenus par force??? Le grand cousin de mon épouse (plusieurs citations, héros de Dien Bien Phu, Commandeur de la Légion d'Honneur, médaille de la Résistance et Compagnon de la Libération doit se retourner dans sa tombe).
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 16:20

[quote="adamev"]

Citation :
Il n'en demeure pas moins qu'hommes et femmes sont égaux (allez expliquer le contraire à marine pour voir)...

En droit, oui, et ss doute ya du progrès à faire.


Citation :
l'homosexualité (qu'on la justifie ou pas) n'est pas coupable (allez expliquer le contraire à certains des proches de la même marine pour voir)...

Pas d'accord: l'homsexualité me parait d'autant plus coupable devant la société qu'elle essaie de se justifier et de se promouvoir dans icelle.


Citation :
que la masculinité et la féminité sont culturelles (et pas seulement biologiques)...

Moi, je veux bien qu'il y ait une part de "culturel" dans... disons, les signes extérieurs de l'appartenance sexuelle.


Citation :
ex Est-ce parce qu'elles sont biologiquement filles que les petites filles se maquillent ou parce qu'elles ont vu maman le faire (et papa apprécier)???).

S'il n'en allait pas ainsi, pourquoi voudraient-elles attirer le regard des garçons?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 16:33

adamev a écrit:


On devrait avoir le droit, 68 ans après les faits, d'en parler sans se faire descendre!
Citation :

Si! Chaque fois qu'on dit une connerie révisionniste sur ces événements. Et ça vaut pour moi aussi.


Non! La connerie est un droit naturel. Comme l'erreur. Vous voulez gazer les fous, comme Hitler? Les faire piquer (et pas seulement les fous...) comme Staline?



Citation :
Et surtout pas de présupposées malveillants du genre Oradour fief communiste.


J'ai parlé du Limousin, pas d'Oradour en particulier.


Citation :

Comme si ça pouvait justifier un tel massacre de populations civiles.


Ce n'est pas mon avis. Mais c'était sûrement celui des SS; vous ne pigez rien; vous foncez comme un taureau sur ce que vous prenez pour une muleta...



Citation :
Pour votre info les alliés ont estimé l'apport militaire de la Résistance équivalent à celui de plusieurs dizaines de divisions. Et c'est bien la première fois de ma vie que je lis que des résistants le seraient devenus par force???


Ben vous ne lisez que les auteurs communistes... Réfléchissez: les juifs, les "apatrides" (réfugiés républicains espagnols), mais sans doute aussi des communistes, les francmacs (ça vous devriez le savoir, dq même), etc.: dans bien des cas, ils n'avaient d'autre choix que de rallier le maquis le plus proche: ça ne diminue pas automatiquement leurs mérites; mais ce n'était pas forcément leur choix.



Citation :
Le grand cousin de mon épouse (plusieurs citations, héros de Dien Bien Phu, Commandeur de la Légion d'Honneur, médaille de la Résistance et Compagnon de la Libération doit se retourner dans sa tombe).


Si c'est un héros de Dien Bien Phu, il doit se retourner ds sa tombe en effet à voir combien vous soutenez mordicus la cause des communistes urbi et orbi.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 16:46

Ah mon pauvre Adamev, que c'est pénible de discuter avec vous quand vous déformez les propos de votre interlocuteur !

Mes réponses en vert... et contre tout !  Mr. Green 

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Les Eglises Catholique, Orthodoxe, Protestante, (sortez un peu de votre obsession sur la Catholique) rappelaient les valeurs chrétiennes à leurs fidèles, ce qu'elles font encore aujourd'hui et c'est leur droit. Tout le monde sait que chacun après faisait ce qu'il voulait et fait aujourd'hui encore ce qu'il veut, rien à voir avec un régime totalitaire.

Prenez-moi pour une bille... elles imposaient serait plus juste... à coup de bûchers et autres joyeusetés de style anathèmes, excom...
Et alors ? L'Eglise s'adresse qu'à ses fidèles qui la suivent non ? N'est-elle pas garante de la foi ?!
Les bûchers ! c'était quand déjà ?


Qui vous dit le contraire ???

Vous qui prétendez que l'éducation à la sexualité n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bi.... alors que d'abord ça existe ensuite pour en prévenir les enfants contre les éventuels prédateurs (qui je vous l'accorde ne sont pas tous prêtres ou instits)
Mais où avez-vous lu que j'ai écris que l'homosexualité n'a rien à voir avec la sexualité ?! C'est tout le contraire que j'ai dit en répondant à Ysov ! Faut remettre vos idées en place mon vieux !


Parce que le Pape n'a plus le droit maintenant de soutenir les catholiques de n'importe quel pays ?!

Non pas quand ces mêmes sont en dissidence avec l'état. Non pas pour remettre en question les fondements de l'état et les lois démocratiquement votées.
Vous n'êtes pas le dernier à vous insurger contre des lois même démocratiquement votées, il me semble. Combien de fois la Gauche a réclamé la démission de Sarkozy et de Fillon ! Combien de fois la Gauche s'est opposée aux lois et les a abrogées ! C'est bien ce que je disais : vous êtes tombé dans le totalitarisme sans vous en rendre compte ! Là c'est grave docteur !
Mais je rêve ou quoi à lire de tels propos ???!!! Le Pape n'aurait plus le droit de soutenir les catholiques ? On n'aurait plus le droit de manifester maintenant ?! Vous vous rendez compte de la portée de ce que vous écrivez là !  Shocked  Shocked  Shocked 

N'êtes-vous pas influencé, sans vous en rendre compte, par la dérive totalitaire du régime socialiste en place, vous qui vous gargarisez de mot comme laïcité, liberté, droit d'expression ?[/color]

Quand vous m'aurez clairement montré où votre droit d'expression est brimé j'y réfléchirai. Pour l'instant ce que je vois c'est que vous remettez  en cause la laïcité au nom de votre conception de la religion, que vous refusez à vos contemporains le droit de baiser comme ils l'entendent, que vous voulez imposer aux mères qui n'en veulent pas des enfants non désirés.... C'est pour ça qu'à vous lire je deviens adepte du gros bâton.
Si remettre en cause la laïcité c'est revendiquer le droit d'éduquer ses enfants selon ses valeurs, c'est que vous avez une drôle de conception de la laïcité. Et mes contemporains peuvent enseigner ce qu'ils veulent à leurs enfants cela les regardent. Quant à l'avortement de confort c'est un autre débat, ce sujet est assez pollué comme ça.
Si il vous plait de jouer au maître avec votre gros bâton faites-le ailleurs mais pas avec moi, je ne suis pas votre élève ! Acceptez aussi que l'on ne se conforme pas à la pensée unique.



Je m'étonne de plus en plus, vues votre éducation, vos connaissances et votre intelligence, que vos réponses vous amènent toujours sous l'angle de la critique bien souvent mal-à-propos.

Qui aime bien châtie bien. Je suis souvent dans le rappel de faits réels... pas comme beaucoup ici dans la pure calomnie et le ragot de caniveau.
De quelle réalité vous parlez ? De la vôtre ?
Parce que la calomnie et les ragots sont absents de vos propos ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 20:01

Jeb a écrit:
ysov a écrit:
Jeb a écrit:

Je ne sais pas de quel sel vous voulez parler dans ce domaine où l'Etat se mêle de l'éducation sexuelle de l'enfant alors qu'il appartient d'abord à la famille de la faire selon ses convictions.

Euh, sur ce point, beaucoup de parents ne sont pas du tout bien ferrés pour éduquer, car depuis des siècles l'Église a inculquée
une vision de laideur de la sexualité tout juste utile à ce que quelques gouttes puissent engendrer un bambino, c'est tout.
Vous retardez de 50 ans mon cher Ysov. Depuis il y a eu Vatican II qui a donné une autre vision sur la sexualité.
Ce n'est pas parce qu'un petit nombre de familles ont des grosses lacunes en matière d'éducation qu'il faut généraliser et imposer à tous une vision uniforme de l'éducation sexuelle. L'URSS, Cuba, la Chine, et d'autres régimes totalitaires ont su le faire.

Je retarde en rien, c'est vous Jeb qui malheureusement limitez à voir les choses comme elles sont dans l'ensemble. 50 années
n'est rien en comparaison de plusieurs siècles à véhiculer des choses préjudiciables pour une saine évolution individuelle d'abord
et conséquemment collectivement, sociétale. Ne pensez pas que depuis le concile Vatican II tout s'est replacée dans la société,
c'est un début mais il faudra encore bien du temps. Par contre ce dont je suis totalement convaincu, est que quand la génération baby-boom soixantehuitard aura disparu, ces contestataires prôneurs du libertinage, de l'avortement, du nombrilisme
outrancier n'y étant plus, de bonnes valeurs seront à nouveau considérées par les générations futures.


Jeb a écrit:
Pour un catholique, un orthodoxe, un musulman ou un athée (comme il y en avait dans la Manif pour tous, je vous le rappelle), l'homosexualité, la bisexualité, les relations sexuelles dès l'adolescence ne font pas partie de leurs valeurs fondamentales.

ysov a écrit:
L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec l'homosexualité, la bisexualité
Ah bon ? Vous en avez de bonnes vous...

L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec les orientations sexuelles et ne devrait pas faire partie du lot à s'insurger, au contraire.
C'est en ce sens que je l'affirme.



Jeb a écrit:
ysov a écrit:
et tant qu'aux adolescents, éveillés dès 10 ans (L'âge du consentement chez vous c'est 15 ans non?) graduellement par cette éducation ne pourrait pas être autrement que salutaire et encore mieux si les parents s'impliquent.
Je vous signale que l'éducation sexuelle voulu par l'Etat dans les écoles commence de 0 à 2 ans. Lisez les documents.
Bien pourquoi pas? Ce qui est sûr est qu'en matière de sexualité ces enfants n'auront pas du tout le même genre d'enseignement
qu'envers les pré-ados et les ados.

Jeb a écrit:
A vouloir tout légiférer, tout codifier, s'immiscer dans la vie de la famille l'Etat va finir par nous dire quand il faut penser et ce qu'il faut penser, ça ne vous rappelle rien ce genre de régime ?

Oui je comprend et que l'État veuille à ce que le contenu des enseignements inclut à véhiculer inculquer que l'homosexualité est
naturelle, tout aussi normale que l'hétérosexualité là il y a matière à manifester son opposition ferme, mais n'incluons pas l'éducation sexuelle dans ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Ven 07 Fév 2014, 22:04

Ysov a écrit:
L'éducation sexuelle n'a rien à voir avec les orientations sexuelles et ne devrait pas faire partie du lot à s'insurger, au contraire.
Je ne dois pas avoir la même notion de la sexualité que vous mon cher Ysov.

Mais bon, on pourrait en débattre dans un autre sujet sur ce qu'est la sexualité. Vous pourriez ainsi préciser votre pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 14:57

Prodigal :
La recette que vous appliquerez est déjà transparente : ce qui est écrit veut dire le contraire de ce qui est écrit sauf si par hasard c'était exploitable dans votre sens.

Hum, je n'ai pas tout lu, mais ma boule de cristal me dit que Zimoï est Rodolphe Dumouch. C'est argument "ce qui est écrit veut dire le contraire" me rappelle Arnaud quand il dit que qu'une révélation non conforme à la doctrine catholique vient du diable, même si elle parle d'Amour. C'est l'argument typique de celui qui veut avoir raison par tous les moyens... amusant et intéressant...  Smile 

Ceci dit méfiance, il me semble que personne n'a vraiment tort ou raison.

Adamev dit par exemple:
"Faites l'idiot. Etre homme ou femme c'est être déterminé biologiquement à la naissance. Devenir l'un ou l'autre et se comporter comme tel est largement culturel. Voir l'exemple donné précédemment à Karl." (sur l'influence de la mère concernant le maquillage).

A vrai dire je ne partage pas vraiment cet avis. L'enfant s'identifie à ce qu'il ressent, à ce qu'il est réellement au fond de lui de manière innée. Contre toute attente, il peut parfois s'identifier au sexe opposé. Il suffit de faire partie d'une famille nombreuse et d'observer les enfants pour comprendre. Une fillette peut très bien désirer jouer "au camion" plutôt "qu'à la poupée", tout comme un jeune garçon peut désirer jouer à la poupée plutôt qu'au camion (et parfois même il peut désirer mettre des jupes). En général c'est plutôt mal vu par les parents et ils essayent, justement, de "correctement orienter" leurs enfants. Mais, lorsque le désir est réellement ancré dans l'esprit de l'enfant, il est quasiment impossible de l'orienter différemment.

Rien que cette observation démontre que l'éducation et la culture ne sont pas forcément déterminantes pour l'orientation des genres. A mon avis c'est plus complexe que cela. La seule explication vraisemblable à toutes ces tendances innées est l'héritage génético/animique (valable également pour la capacité à aimer et les vertus spirituelles). Mais il ne s'agit pas non plus de ne pas éduquer. La vie est avant tout équilibre. Les penchants sont parfois hésitants et un coup de pouce éducatif peut mettre l'enfant sur les bons rails.

Non, cette question du genre n'est pas aussi évidente que cela. Le jeune homme et la jeune femme veulent être désirables et la manière d'y parvenir n'est pas la même. Est-ce culturel? Je ne crois pas. Il suffit d'observer les animaux et de voir ce que la nature donne comme atouts au mâle et à la femelle pour séduire. Je ne m'estime pourtant pas ringarde, il se peut que quelque chose m'échappe. Bien que j'ai eu dans ma vie des fonctions dites plutôt "masculines", j'ai toujours eu besoin d'une certaine virilité de la part de mon partenaire, peut-être pas forcément traduite en aspect physique ou actes physiques, mais en tout cas en termes d'intelligence et de force de caractère...

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 15:38

En rajout à mon message précédent je pense qu'il il y a trois niveaux à considérer: Le niveau biologique purement animal, celui purement spirituel et celui mi-biologique et mi-spirituel. En biologie les genres sont parfaitement distincts, alors qu'en spiritualité le genre n'existe pas (les anges ne sont pas censés avoir un genre, mais je ne pense pas que ce soit du goût des catholiques). La où tout se complexifie c'est quand le biologique se mélange avec le spirituel.

Donc, d'un point de vue purement spirituel, c'est à dire sans considération sexuelle, la théorie du genre me parait pertinente. Il est clair à ce moment là qu'un homme peut très bien aimer un autre homme si la motivation est purement spirituelle et non sexuelle. Mais je doute que ceux qui parlent de cette théorie se réfèrent de près ou de loin à la spiritualité (c'est à dire à l'Amour pur). C'est plutôt une recherche de l'égalité sociale à la manière communiste...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 16:14

ysov a écrit:
Euh, sur ce point, beaucoup de parents ne sont pas du tout bien ferrés pour éduquer (...)
il faut savoir:

1)  soit on prétend détenir la Vérité dans tous les domaines, y compris en matière d'éducation, genre, sexualité..., et on l'impose aux autres,y compris contre le gré des parents. Dans ce cas-là, contre leur modèle, il faut imposer le modèle catholique du XIXe siècle.

2) soit on est pour Vatican II et pour la laïcité, et dans ce respecte la liberté des parents d'éduquer leurs enfants comme bon leur semblent et selon leurs convictions. Et le plus petit dénominateur commun obligatoire à l'école est le savoir classique: maths, physique, biologie, français, géographie, histoire, arts plastiques, sport... (sans idéologie, politique et religieux). La Gauche n'a pas le droit de faire de l'école publique une "église" idéologique sécularisée. Les trucs tendancieux (enseignement sur la sexualité, et soi-disant égalité) où ils avancent clairement masqués, doivent être bannis, ou optionnels et payant. ce qui coupe court à toute polémique inutile et satisfait tout le monde.

Personne n'empêche quiconque dans un pays libre de créer des écoles PRIVEES, portées sur le "gender" ou d'autres choses encore, et où on enseignerait toutes sortes de trucs aux enfants. Le programme serait explicitement annoncé, et les parents paieraient ent toute connaissance de cause pour que leurs enfants reçoivent ces enseignements-là.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:02

Karl a écrit:
Lebob a écrit:
Karl a écrit:
Lebob a écrit:

Il faudra tout de même que certains expliquent pourquoi un très hypothétique et fantasmé "enseignement de la masturbation à l'école" les énerve autant alors qu'ils n'ont jamais rien trouvé à dire lorsque la masturbation s'enseignait (de façon très réelle) dans certaines sacristies.  


Sources (réelles)?

Que vous faut-il de plus?.  Et c'est autrement plus consistant qu'un prétendu rapport de l'OMS sur un "miracle eucharistique" du VIIIème siècle.

Ah oui? Mais ce n'est pas une source, ça, c'est une accusation; et d'ailleurs, ce comité de l'ONU qui défend les enfants défend aussi la théorie du genre et le mariage homo...

Et vous avez bien entendu des preuves à l'appui de cette énormité...

Citation :
Le Saint-Siège a "pris acte" des vifs reproches à son égard mais a, en même temps rejeté fermement "une tentative d’ingérence dans les positions de l’Eglise sur le genre, sur le mariage des personnes de même sexe et sur l’avortement". Le Comité de l’Onu aimerait que l’Eglise revoie ses positions dans ces différents dossiers. Mais on voit mal l’Eglise s’engager dans cette voie alors que certaines de ces questions sont très "chaudes" tant en Espagne qu’en France.

Que le Vatican balaye devant sa porte, soit. Mais les comités qui promeuvent les pires déviances n'ont pas qualité pour faire la leçon à l'Eglise en matière d'éthique.[/quote]

Encore une foi, je suppose que vous avez des preuves que "ces comités promeuvent les pires déviances".

Parce que les preuves qui démontrent que l'église a couvert de son autorité le silence des crimes commis par certains de ses employés qui se sont rendu coupables des déviances bien réelles sont elles innombrables. Et il ne s'agit pas là d'un procès d'intention, mais de faits réels et avérés...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:06

Karl a écrit:
Je ne connais pas ce Renouard; je sais d'Oradour que ce que tt un chacun sait ou croit savoir...
Ce qui est certain, c'est que sans la présence plus ou moins proche des maquisards, la division SS n'aurait probablement pas commis ce massacre, qui lui reste imputé, que je sache, quoiqu'en dise ce Renouard.
Mais évidemment, la thèse d'une responsabilité plus proche qu'on pouvait le croire, des maquisards résistants dans le déclenchement de l'affaire, ça ne doit pas plaire à tout le monde... A commençer par les sympathisants de gauche, qui s'emploie à récupérer politiquement la résistance...

Hé ben!  Shocked 

Donc si je vous comprends bien, c'est parce que les méchants maquisards étaient trop près et leurs mettaient la pression que les gentils Waffen-SS se sont comportés à Oradour-sur-Glane comme ils avaient eu l'habitude de le faire sur le front russe: incendier tout un village et massacrer ses habitants.  Confused 





Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:08

Lebob a écrit:


Encore une foi, je suppose que vous avez des preuves que "ces comités promeuvent les pires déviances".

Parce que les preuves qui démontrent que l'église a couvert de son autorité le silence des crimes commis par certains de ses employés qui se sont rendu coupables des déviances bien réelles sont elles innombrables.  Et il ne s'agit pas là d'un procès d'intention, mais de faits réels et avérés...

Cessez donc de vous en prendre ainsi. Il y a bien plus de laïcs pédos que d'hommes d'églises et vous le savez. Mais l'éducation sexuelle justement est une bonne chose, même d'avantage qu'une bonne chose, c'est même essentielle. Beaucoup de pédos qu'ils aient été du milieu ecclésiastique ou laïc, n'auraient pas été. La cause première de la pédophilie est une carence chez cet individu déviant.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:14

[quote="Karl"]
adamev a écrit:


Citation :
Google est votre ami... "division das reich" sur une carte vous pourrez y suivre le parcours sanglant de cette unité allemande qui ne s'est pas seulement illustrée en France pour sa cruauté. Vous noterez qu'à Oradour il n'y a eu aucun contact avec les maquis locaux.

Cessez dons de radoter sur Google; pourquoi Oradour, alors? Probablement fallait-il que les SS se lâchent sur quelque chose...; et soit dit en passant, n'est-ce pas un fief communiste, le Limousin? Et s'il n'y avait pas de maquisards sur place, ils ne devaient pas être bien loin, pour apparaitre ds le village dès le lendemain...

Vous savez très bien que les sabotages et autres faits de résistance, entrainaient des représailles; et dans bien des cas, sans grand profit; la propagande de Vichy a joué de cela; mais nombre de maquisards n'avaient pas le choix du job...

On devrait avoir le droit, 68 ans après les faits, d'en parler sans se faire descendre!

Mais on a ce droit. Il suffit juste d'éviter d'en parler sans proférer d'énormes sottises.

Et lorsqu'on a proféré des sottises sur la question, avoir suffisamment d'humilité que pour le reconnaître...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:23

ysov a écrit:
Lebob a écrit:


Encore une foi, je suppose que vous avez des preuves que "ces comités promeuvent les pires déviances".

Parce que les preuves qui démontrent que l'église a couvert de son autorité le silence des crimes commis par certains de ses employés qui se sont rendu coupables des déviances bien réelles sont elles innombrables.  Et il ne s'agit pas là d'un procès d'intention, mais de faits réels et avérés...

Cessez donc de vous en prendre ainsi. Il y a bien plus de laïcs pédos que d'hommes d'églises et vous le savez.

Il y a aussi bien plus de laïcs que d'homme d'église. Et vous le savez aussi. Tout comme vous savez que la seule question qui vaille dans ce débat est de savoir quelle est la proportion de pédophiles au sein des clercs de l'église catholique par rapport à la proportion de pédophiles dans la population normale. Question à laquelle il n'existe pas pour l'heure de réponse statistique incontestable.

ysov a écrit:
Mais l'éducation sexuelle justement est une bonne chose, même d'avantage qu'une bonne chose, c'est même essentielle. Beaucoup de pédos qu'ils aient été du milieu ecclésiastique ou laïc, n'auraient pas été. La cause première de la pédophilie est une carence chez cet individu déviant.

Je ne suis pas convaincu que l'éducation sexuelle limiterait de façon significative la pédophilie qui relève d'une désordre mental.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:29

Vous passez à côté de la plaque Lebob. Qui mènent le subconscient de l'humain? C'est l'Argent et le sexe. Quand une personne se fait marteler dès l'âge de raison que le sexe c'est sale, ça mène en enfer
car pulsion égoïste juste bon à procréer ça laisse des traces qui creusent des carences chez l'individu
et ne pourra fonctionner comme il se doit. Seule chose qui aide dans ce cas à éviter de la déviance est
la capacité innée de résilience, de fabulation afin d'idéaliser, mais le prix à payer est d'être à moitié pourri en dedans.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie   Sam 08 Fév 2014, 23:47

Lebob a écrit:


Mais on a ce droit.  Il suffit juste d'éviter d'en parler sans proférer d'énormes sottises. Et lorsqu'on a proféré des sottises sur la question, avoir suffisamment d'humilité que pour le reconnaître...

Merci Lebob vos remarques judicieuses me permettent de faire l'économie de répondre aux imbécilités de Karl sur une période dont manifestement il ne connait pas grand chose et dont son peu de connaissance est très orienté positif les copains de JMLP. Juste un point :

Karl a écrit:

Si c'est un héros de Dien Bien Phu, il doit se retourner ds sa tombe en effet à voir combien vous soutenez mordicus la cause des communistes urbi et orbi.

Détrompez-vous le grand cousin dont il est question ici, chrétien et catholique convaincu, connaissait parfaitement bien les communistes pour des motifs que je n'ai pas a expliquer. Et croyez moi il n'était pas loin de partager bien de leurs idées la violence politique et sociale en moins. Vous avez perdu une occasion de plus de la fermer.
Revenir en haut Aller en bas
 
L’introduction de la théorie du genre, dans les programmes scolaires en biologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La théorie du Genre:L'église catholique riposte...
» Caritas in veritate et théorie du genre par Mgr Tony Anatrella
» La théorie du Genre, une idéologie totalitaire
» L'UNesco supporte la théorie du genre et l'enseigne aux professeurs???
» La théorie du genre dans les manuels des collèges, par Marguerite Peeters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: