DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
ysov



Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?   Jeu 28 Aoû 2014, 02:58

Donc, si la dualité n'a pas Dieu pour origine, c'est qu'il n'est pas tout puissant. Mais étant à l'origine de la dualité, c'est Dieu qui est à l'origine de l'absence total de négatif pour l'éternité pour les corps glorieux devenus et qui deviendront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?   Jeu 28 Aoû 2014, 03:11

Tout dépend de quelle dualité il s’agit ?

Dieu est l’Éternel, Créateur de toutes choses. C’est dans cet attribut qu’il faut rechercher et pas forcément dans un conflit subjectif. Le Bien métaphysique et le Mal métaphysique sont peut-être le but de votre sujet mais à l’échelle de Dieu, ça prend des proportions indéfinissables pour nous. Si vous voulez, à l’origine il n’y avait rien et seul Dieu était car il est de toute éternité et Tout-Puissant que personne ne s’y trompe. Or il y eut un dilemme et en conséquence une dualité fondamentale face à lui, celle de faire acte de création afin de remplir la vacuité des origines ou d’y rester face à sa seule contemplation divine et parfaite à travers la communion du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Le dilemme était là; la création passerait par le sacrifice de son essence à travers le Verbe (Jésus-Christ) et pourrait aboutir à un Paradis dans lequel il engendrerait une vie en communion avec lui-même. Mais, ce sacrifice ne sera pas complet puisque cela entraînerait une immanence totale de Dieu en l’univers. C’est pour ça que d’un autre côté, bien que l’acte créateur prévalu il demeura une conservation du fondement divin (le Père) dans sa transcendance divine pour juger de la bonne marche de sa création. Le Saint Esprit, comme l’a dit Arnaud, est l’Amour liant le Fils (Création) au Père (Créateur). Je n’assimile pas les personnes de la Trinité à cela, juste leur lien et leur position. Entre cette volonté de création et cet instinct de conservation, vous ne me direz pas qu’il n’y a pas eu une dualité première.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?   Jeu 28 Aoû 2014, 03:20

Il n'y a pas une légion de dualités, il y en a UNE en deux principes qui consiste l'existence du bien et du mal et de l'éternel et mortel, destructible. Sinon vous seriez comme les végétaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?   Jeu 28 Aoû 2014, 03:23

Certes, mais essayez de voir ça comme les poupées russes.

La dualité du Bien et du Mal peut bien être mise à la puissance infinie pour correspondre à celle trouvant son origine à l’échelle de Dieu.
Je préfère en rester là pour ce sujet, et bonne nuit à vous. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?   Jeu 28 Aoû 2014, 13:32

Tabris a écrit:
Qui nous dit qu’un ange chuta avant même le commencement ? Je ne dis pas qu’il n’y a pas de cela, mais c’est comme une transposition de l’homme à la créature céleste. Essayez de lire le lien mis précédemment. Qui plus est… que ce soit la volonté même de Dieu de voir sa Création corrompue je peine à y discerner le fruit. On le prie de ne pas nous induire en tentation et de nous délivrer du mal, car c’est par notre propre faute.

Dieu est Amour et quel Père refuse à son enfant ?
Pécheurs que nous sommes, nous sommes prêts à tout pour eux.

Le catéchisme l'enseigne, le coran en parle aussi, les Juifs étaient les premiers à connaitre l'histoire.

les visions de nombreux Saints le confirme (je vous invite à lire Sainte Anne Catherine Emmerich son livre sur Les Mystère de l'Ancienne Alliance et les Tomes sur le vie de Notre Seigneur Jésus Christ sont un bijoux en matière de visions et de spiritualité).

Bref, lucifer c'est celui qui voulait briller à la place du Très Haut, en gros prendre la place de Dieu (et on le retrouve dans les derniers temps avec l'Antéchrist)
Selon l'enseignement du catéchisme de l'Église catholique romaine, les anges furent tous créés par Dieu pour être bons mais certains devinrent mauvais et se retournèrent contre leur créateur19. Les anges n'ayant pas besoin de la foi puisqu'ils ont déjà la connaissance de toutes les choses célestes, leur rébellion contre Dieu constitue un acte impardonnable20. Matthieu21 qualifie cette rébellion de pêché impardonnable dans « cet âge ou un âge à venir ».

Bref je préfère mieux parler du Christ que des traître rebelle à Dieu.

Sinon j'ai trouvé ça sur wikipedia qui résume bien :

Citation :

Dans la tradition chrétienne[modifier
Le porteur de lumière d'Isaïe[modifier

La chute de Lucifer, illustration de Gustave Doré pour Le Paradis perdu de John Milton.
La tradition chrétienne puise dans la Bible la notion d'ange déchu et un passage d'Isaïe l'a associée au concept de porteur de lumière.

Le Livre d'Ezéchiel fait référence à un ange déchu, un « chérubin protecteur » : « Je t'avais installé, et tu y étais, sur la sainte montagne de Dieu […] et ce jusqu'à ce qu'on trouve de l'injustice en toi3. »
Le livre d'Isaïe chante, au chapitre XIV, la mort du roi de Babylone et dit, au verset 4 : « Tu entonneras le chant que voici sur le roi de Babylone : Comment a disparu l'oppresseur, cessé la tyrannie. » Les versets 12 à 14 chantent ceci : « Comme tu es tombé du ciel HêYLêL, astre brillant, fils de l'aurore ! Comme tu as été renversé jusqu'à terre, dompteur des nations ! Tu disais en ton cœur : "Je monterai au ciel, au-dessus des étoiles de Dieu j'érigerai mon trône, je m'assiérai sur la montagne du rendez-vous, dans les profondeurs du Nord. Je monterai sur les hauteurs des nuées, je serai l'égal du Très-Haut4." ». C'est de ce deuxième passage que vient le nom Lucifer donné à l'ange rebelle. Jérôme de Stridon, vers 4085, qui traduit dans sa Vulgate l'hébreu HêYLêL du passage d'Isaïe par le nom Lucifer. HêYLêL (ou HYLYL dans l'un des manuscrits de la mer Morte) vient de la racine HâLaL (« briller, luire », mais aussi « vouloir briller, se vanter, extravaguer6 ». Les lexicographes Brown, Driver et Briggs, ainsi que Koehler et Baumgartner le traduisent par shining one (« celui qui brille »), qu'ils interprètent comme « étoile du matin7. » Dans la Septante, on lit ὁ ἑωσφόρος ὁ πρωὶ ἀνατέλλων, qui signifie « le porteur d'aurore, celui qui se lève le matin ».


Azazel, représentation moderne tirée du Dictionnaire infernal de Collin de Plancy (Paris, 1825)
Les anges déchus dans le Livre d'Henoch ne sont pas associés au « porteur de lumière » du Livre d'Isaïe. Le chef de ces anges déchus est Azazel :
« Azazel apprit aux hommes à fabriquer des épées, des armes, des boucliers, des cuirasses. Choses enseignées par les anges. Il leur montra les métaux et la manière de les travailler, ainsi que les bracelets, les parures, l'antimoine, le fard des paupières, toutes les sortes de pierres précieuses et les teintures. Il en résulta une grande impiété. Les hommes se débauchèrent, s'égarèrent et se perdirent dans toutes les voies8. »
« Tu vois tout ce qu'a fait Azazel : c'est lui qui a enseigné tous les forfaits commis sur la terre et qui a révélé les mystères éternels gardés dans le ciel, et les hommes mettent en pratique ce qu'ils ont appris9. »
« Il dit à Raphaël : Enchaîne Azazel par les pieds et par les mains, jette-le dans les ténèbres, ouvre le désert qui est à Dadouël et jette-le dedans. Mets sur lui des pierres rugueuses, et aiguës, enveloppe-le de ténèbres, et qu'il demeure là à perpétuité. Recouvre son visage, et qu'il ne voie pas la lumière10. »
« La terre entière a été dévastée par les œuvres apprises d'Azazel : impute à celui-ci tous les péchés11. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Et si Lucifer ne s'était pas rebellé?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» LUCIFER (Père Lamy)
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» [démonologie]Lilith, Lucifer et origine du mal
» Lucifer....
» et si c'était vrai....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: