DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le miracle eucharistique de Buenos-aires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 12:07

Moi aussi, je communie sous les deux espèces quand je vais à la messe au Carmel ou au monastère.
En paroisse, ce sont ceux qui animent ou qui vont distribuer la communion qui partagent avec le célébrant.

J'ai aussi participé plus d'une fois à la messe, où il y avait du vrai pain rompu par le prêtre.

Je ne vois pas ce qui vous choque Hillel ? mais de toute façon, il y a aussi des catholiques tradis qui sont choqués  confused  C'est une question de foi et de "communion" avec le prêtre et l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 12:14

Cécile a écrit:
Pour des questions d'hygiène (eh oui...!), beaucoup n'acceptent pas de boire directement au calice, et c'est alors qu'ils préfèrent tremper l'hostie dans le Précieux Sang.
Si cela se pratique c'est à proscrire :
Redemptionis Sacramentum a écrit:
- 104 - Il n’est pas permis à celui qui reçoit la communion d'imbiber lui-même l’hostie dans le calice, ni de recevoir dans la main l’hostie, qui a été imbibée dans le Sang du Christ.

Source : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/ccdds/documents/rc_con_ccdds_doc_20040423_redemptionis-sacramentum_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 12:26

Hillel31415 a écrit:
Karl a écrit:

 carton rouge  Vous êtes qd même bien irrévérencieux; si vos ancêtres huguenots plaisantaient de même en y ajoutant des violences et des destructions, faut pas s'étonner de la st Barthélémy...
Je ne peux que vous donner raison sur ce point. Ils méritaient bien d'être massacré pour leur vandalisme et leur rébellion intellectuel.  thumleft 
Vous avez conscience que si c'était des juifs que vous parliez vous auriez de gros problème à dire de tels choses (?)

 siffler 

Pardonnez-moi, cétait excessif de ma part, mais aussi bien c'est vous qui avez commençé, non? Soyez donc plus respectueux de vos interlocuteurs catholiques.
Et je n'ai d'ailleurs pas approuvé le massacre; l'iconoclasme huguenot est un fait historique, -dont il est peu parlé-, qui a du heurter considérablement les petites gens (comme les grands d'ailleurs, si bien que quand les manipulateurs politiques ont eu besoin d'assassins, ils n'ont pas eu de mal à en trouver).
qui sème le vent...[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 12:47

Jeb a écrit:
A Hillel, Lebob et autres incrédules,

Vous me faites penser à Gagarine après son voyage spatial qui a déclaré : "J'ai fait le tour de la Terre et je n'ai pas rencontré Dieu. C'est donc qu'il n'existe pas."

Ce n'est pas parce que vous n'avez pas fait l'expérience de la Présence Réelle de Dieu dans l'Eucharistie que "ça" n'existe pas. Ayez au moins l'ouverture d'esprit de dire : "je n'y crois pas, mais pourquoi pas."

Depuis 2000 ans les chrétiens, et en particulier les Catholiques et les Orthodoxes croient à cette Présence Réelle, l'ont expérimentée et l'expérimentent encore aujourd'hui, ainsi qu'aux miracles eucharistiques.

Hillel a écrit:
Je n'accorde pas un pet de véracité à ces bêtises.
Hillel a écrit:
Les prêtres font ils des mouillettes ?  scratch
Hillel a écrit:
Quand je pense que l'église se réclame d'une tradition historique, la mouillette... foie gras, tapenade... Je ne sais pas, ça se fait peut être aussi.

Bon j'aurai encore appris quelque chose aujourd'hui sur cette religion singulière qu'est le catholicisme: les mouillettes  langue

A Hillel en particulier :
Abstenez-vous de commentaires irrespectueux, voir blasphématoires, envers la foi des Catholiques pour qui l'Eucharistie et "la source et le sommet de la vie chrétienne".
Catéchisme de l'Eglise Catholique a écrit:
1324 L’Eucharistie est " source et sommet de toute la vie chrétienne " (LG 11). " Les autres sacrements ainsi que tous les ministères ecclésiaux et les tâches apostoliques sont tous liés à l’Eucharistie et ordonnés à elle. Car la sainte Eucharistie contient tout le trésor spirituel de l’Église, c’est-à-dire le Christ lui-même, notre Pâque " (PO 5).

1325 " La communion de vie avec Dieu et l’unité du peuple de Dieu, par lesquelles l’Église est elle-même, l’Eucharistie les signifie et les réalise. En elle se trouve le sommet à la fois de l’action par laquelle, dans le Christ, Dieu sanctifie le monde, et du culte qu’en l’Esprit Saint les hommes rendent au Christ et, par lui, au Père " (CdR, instr. " Eucharisticum mysterium " 6).

1326 Enfin, par la célébration eucharistique nous nous unissons déjà à la liturgie du ciel et nous anticipons la vie éternelle quand Dieu sera tout en tous (cf. 1 Co 15, 28).

1327 Bref, l’Eucharistie est le résumé et la somme de notre foi : " Notre manière de penser s’accorde avec l’Eucharistie, et l’Eucharistie en retour confirme notre manière de penser " (S. Irénée, hær. 4, 18, 5).

Source : http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P3S.HTM

salut
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 12:52

Lamarck a écrit:
Le linceul de Turin peut parfaitement être authentique.
Il n'y a que Lebob et sa suffisance pour être sûr qu'il est faux. Mais il n'est pas le seul.
Les je sais tout sont de plus en plus nombreux sur ce forum.
Et comme par hasard ils sont tous non catholiques.

Ils ne savent certainement pas ce qu'est la datation au carbonne 14, et quelles sont les limites de celle-ci.

Je suis prêt à faire confiance aux scientifiques mais ils ne sont pas infaillibles.

Mais certains ici croient le contraire, visiblement...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 13:10

Simon1976 a écrit:
Lamarck a écrit:
Le linceul de Turin peut parfaitement être authentique.
Il n'y a que Lebob et sa suffisance pour être sûr qu'il est faux. Mais il n'est pas le seul.
Les je sais tout sont de plus en plus nombreux sur ce forum.
Et comme par hasard ils sont tous non catholiques.

Ils ne savent certainement pas ce qu'est la datation au carbonne 14, et quelles sont les limites de celle-ci.

Je suis prêt à faire confiance aux scientifiques mais ils ne sont pas infaillibles.

Mais certains ici croient le contraire, visiblement...
Lebob and Co croient aux scientifique quand cela les arrange!  siffler 

Ils croient au resultat du C14 à condition qu'il ne soit pas étudié. Quand au syndone de Constantinople qui était une image non faite de main d'homme et qui était le suaire du christ, donc exactement comme le saint suaire, il ne veulent pas en entendre parler!  Thumbdown 
Etc

Comme cela c'est facile : tout ce qui gène est faux!  confused 
ça, c'est une attittude scientifique, ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 13:19

Pas nouveau mais toujours intéressant de ressortir cette vidéo, Lebob va nous dire que c'est un type qui tire l’hostie avec sa canne à pêche caché sous le faux plafond  Mr.Red 
Ou une histoire d'aimants cachés sous (et dans) l'hostie qui se repoussent mutuellement  Mr. Green 

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 13:23

Non, il y a une estrade au-dessus de l'autel et l'hostie est tirée doucement par des fils invisibles. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 15:56

Simon1976 a écrit:
Lebob a écrit:
Simon1976 a écrit:
 
Lebob a écrit:


Pour le linceul de Turin, l'explication rationnelle est au contraire très simple : un faux fabriqué au Moyen-Âge pour attirer les pèlerins à Lirey en Champagne.

Je vous remets un authentique St Prépuce en prime comme souvenir?   Mr.Red 

Dans le cas du linceul, tout n'aurait pas été fait dans les normes.  

Des preuves?

Lire ici:

http://www.sindone.org/saint_suaire__francaise_/science/00024782_La_datation_du_tissu.html

http://linceul-turin.com/science-saint-suaire-linceul-turin/carbone14-saint-suaire-linceul-turin/carbone14-saint-suaire-linceul-turin.html

Simon1976 a écrit:
Et puis faire un faux aussi réussi sans qu'on ne s'aperçoive de rien nécessite tout un fraudeur.

On s'en est aperçu puisque dès l'apparition du linceul à Lirey, l'ordinaire du lieu, à savoir l'évêque de Troyes, interdit l'ostentation du linceul au motif que c'est un faux.  Et son successeur affirmera même avoir identifié le faussaire.

Un faux a d'autant plus de chances d'être considéré comme authentique que le public est naïf et prêt à croire à tout ce qui est miraculeux.

Comme il y en a qui sont prêts à croire n'importe quelle théorie du complot.

C'est une accusation que vous aurez bien du mal à m'imputer...  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 16:04

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Moi non plus (en fait, le message introductif n'est pas de moi).

Ce sont les analyses ADN qui me paraissent importantes.

Et ô combien invraisemblables.

Les dernières analyses sur le phénomène de Lanciano (vous vous rappelez, les 500 analyses différentes prétendument effectuées par l'OMS dont on se demande ce qu'elle vient faire là-dedans) datent de 1981.  Avec 500 analyses effectuées, il ne devait plus rester grand chose de l'échantillon.  Et probablement pas de quoi faire en plus une analyse génétique à une époque où cette technique n'existait pas.

Mais pourquoi pas essayer de faire le raccord entre le "miracle" argentin et Lanciano?

Sachant que chez certains, "plus c'est gros mieux ça passe", pourquoi ne pas amener Lanciano dans l'histoire?  On y a déjà mis l'OMS et une analyse génétique, pourquoi se gêner et mettre des limites à la farce?  Vu la naïveté de certain chrétiens (déjà soulignée voici plus de 18 siècles par Lucien de Samosate), on aurait décidément tort de conserver un semblant de vraisemblance à tout cela.

Il ne reste plus qu'à faire le lien avec le linceul de Turin, le linge d'Oviedo et la sainte tunique et la boucle sera bouclée.  C'est pas Gérard Lucotte qui prétendait avoir trouvé un ADN identique sur ces trois morceaux de tissu et expliquait qu'il devrait être possible de cloner Jésus de Nazareth comme une vulgaire brebis de laboratoire?

Cela dit, il me semble qu'un sujet identique avait déjà été ouvert voici quelques mois.  
Et voilà!

On part de quelqu'un qui a dit des bétises pour en arriver à la conclusion que tout le monde dit des bétises
Ca, c'est un raisonnement logique, ça!

Sauf qu'une des caractéristiques de ces dossiers "miraculeux", c'est l'accumulation d'affirmations jamais prouvées combinées à des bêtises et des mensonges pieux. Et depuis un bon bout de temps.

RenéMatheux a écrit:
Notez que Lebob n'a pas l'exclusivité de ce type d'aneries. Il y a eu le meme hier sur RMC découvertes sur la vie sur Mars! Ils l'ont dit texto! "on s'est trompé sur un point, donc tout peut être faux" Si! Ils l'ont dit! Dans une émission "scientifique" Si!

Comme je n'ai pas vu (ou entendu l'émission en question) et connaissant de surcroît votre infinie capacité à comprendre de travers les choses les plus simples, j'éviterai soigneusement de me prononcer là-dessus.

RenéMatheux a écrit:
Alors navré Lebob! Si il y a des gens qui avalent n'importe quoi, vous me semblez beaucoup plus contaminé que les chrétiens!

Vous en êtes la preuve vivante...  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 16:10

Simon1976 a écrit:
Lamarck a écrit:
Le linceul de Turin peut parfaitement être authentique.
Il n'y a que Lebob et sa suffisance pour être sûr qu'il est faux. Mais il n'est pas le seul.
Les je sais tout sont de plus en plus nombreux sur ce forum.
Et comme par hasard ils sont tous non catholiques.

Ils ne savent certainement pas ce qu'est la datation au carbonne 14, et quelles sont les limites de celle-ci.

Je suis prêt à faire confiance aux scientifiques mais ils ne sont pas infaillibles.

Mais certains ici croient le contraire, visiblement...

Je n'ai jamais prétendu que les scientifiques sont infaillibles. L'histoire regorge d'ailleurs d'erreurs scientifiques. Mais jusqu'à présent personne (y compris des scientifiques) n'est parvenu à invalider de façon scientifique et crédible les tests C14 de 1988.

Du reste, seuls de nouveaux test C14 donnant un résultat différent de ceux de 1988 pourraient invalider ces derniers avec certitude.

Parce que ce qu'on voit pour l'instant ne convainc pas grand monde, si ce n'est ceux qui étaient convaincus d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 16:12

Michel-José a écrit:
Pas nouveau mais toujours intéressant de ressortir cette vidéo, Lebob va nous dire que c'est un type qui tire l’hostie avec sa canne à pêche caché sous le faux plafond  Mr.Red 
Ou une histoire d'aimants cachés sous (et dans) l'hostie qui se repoussent mutuellement  Mr. Green 


L'église catholique a-t-elle reconnu qu'il y avait un miracle?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 17:29

Lebob a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Et voilà!

On part de quelqu'un qui a dit des bétises pour en arriver à la conclusion que tout le monde dit des bétises
Ca, c'est un raisonnement logique, ça!  

Sauf qu'une des caractéristiques de ces dossiers "miraculeux", c'est l'accumulation d'affirmations jamais prouvées combinées à des bêtises et des mensonges pieux.  Et depuis un bon bout de temps. 
Il vaudrait mieux des affirmations jamais prouvées que des mensonges pure et simples!
Mais il ne s'agit pas d'affirmations jamais prouvées. Le miracle de Lanciano, par exemple a été étudié scientifiquement.
Cela suffit!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Ven 17 Jan 2014, 17:32

Lebob a écrit:

Je n'ai jamais prétendu que les scientifiques sont infaillibles.  L'histoire regorge d'ailleurs d'erreurs scientifiques.  Mais jusqu'à présent personne (y compris des scientifiques) n'est parvenu à invalider de façon scientifique et crédible les tests C14 de 1988.
Ben si! Tout statisticien qui s'y connait peu saurait que les tests de 1988 montre que l'échantillon était hétérogène!
On vous l'a déjà dit!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Sam 18 Jan 2014, 21:33

De toute manière, il est clair que Lebob et ses semblables voient chez les scientifiques le moindrement en faveur d'un possible mystère pour la science comme étant des scientifiques de pacotilles (dire qu'il traite Raymond Roger de scientifique de pacotille!  :mdr: faut être aveuglé en jéribouère! Mr. Green )alors que les détracteurs chevronnés sont de vrais scientifiques... Comme quoi, il y en a même anti-cléricaux ou bien anti-déité au suprême max, prêchent pour leur clocher tout autant... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Sam 18 Jan 2014, 22:47

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

Je n'ai jamais prétendu que les scientifiques sont infaillibles.  L'histoire regorge d'ailleurs d'erreurs scientifiques.  Mais jusqu'à présent personne (y compris des scientifiques) n'est parvenu à invalider de façon scientifique et crédible les tests C14 de 1988.
Ben si! Tout statisticien qui s'y connait peu saurait que les tests de 1988 montre que l'échantillon était hétérogène!
On vous l'a déjà dit!

On attend encore qu'un statisticien "qui s'y connaît un peu" vienne en faire la preuve...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Sam 18 Jan 2014, 22:54

RenéMatheux a écrit:
Simon1976 a écrit:
Lamarck a écrit:
Le linceul de Turin peut parfaitement être authentique.
Il n'y a que Lebob et sa suffisance pour être sûr qu'il est faux. Mais il n'est pas le seul.
Les je sais tout sont de plus en plus nombreux sur ce forum.
Et comme par hasard ils sont tous non catholiques.

Ils ne savent certainement pas ce qu'est la datation au carbonne 14, et quelles sont les limites de celle-ci.

Je suis prêt à faire confiance aux scientifiques mais ils ne sont pas infaillibles.

Mais certains ici croient le contraire, visiblement...
Lebob and Co croient aux scientifique quand cela les arrange!  siffler 

Ils croient au resultat du C14 à condition qu'il ne soit pas étudié. Quand au syndone de Constantinople qui était une image non faite de main d'homme et qui était le suaire du christ, donc exactement comme le saint suaire, il ne veulent pas en entendre parler!  Thumbdown 

Etc

Les descriptions de votre syndone remontent au Moyen-Âge, une époque où on était particulièrement sensible au merveilleux. Ainsi, un roi de France a-t-il engloutit la moitié de son budget annuel dans l'acquisition de prétendues reliques du Christ. Ca doit être pour cela que l'église a jugé utile de la canoniser.

Un peu de sérieux, personne ne peut prouver avec certitude que le syndone de Constantinople était "une image non faite de main d'homme" et encore moins qu'il s'agissait du "suaire du christ".

A votre âge, il faudrait enfin arrêter de prendre des vessies pour des lanternes.

RenéMatheux a écrit:
Comme cela c'est facile : tout ce qui gène est faux!  confused 
ça, c'est une attittude scientifique, ça!

Pour parlez d'un certain test carbone 14?  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Sam 18 Jan 2014, 22:59

Lebob a écrit:
Un peu de sérieux, personne ne peut prouver avec certitude que le syndone de Constantinople était "une image non faite de main d'homme" et encore moins qu'il s'agissait du "suaire du christ".

Si ce n'est pas l'oeuvre d'un faussaire ou le résultat d'un phénomène explicable, il n'y a pas beaucoup d'explications possibles.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Sam 18 Jan 2014, 23:02

Au fait, il tente lui-même sans doute sans s'en rendre compte à faire prendre à plus de gens possible des vessies pour des lanternes. :mdr:  Mais bon, c'est notre SCIENTIFIQUE SUPRÊME QUI S'IGNORE PEUT_ÊTRE? Pouffer de rire C'est le-bobo éloquent
d'un athée qui au fond voudrait croire à quelque chose, mais en attendant il croit en rien. siffler
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Sam 18 Jan 2014, 23:31

Lebob a écrit:
RenéMatheux a écrit:
 
Simon1976 a écrit:
Lamarck a écrit:
Le linceul de Turin peut parfaitement être authentique.
Il n'y a que Lebob et sa suffisance pour être sûr qu'il est faux. Mais il n'est pas le seul.
Les je sais tout sont de plus en plus nombreux sur ce forum.
Et comme par hasard ils sont tous non catholiques.

Ils ne savent certainement pas ce qu'est la datation au carbonne 14, et quelles sont les limites de celle-ci.

Je suis prêt à faire confiance aux scientifiques mais ils ne sont pas infaillibles.

Mais certains ici croient le contraire, visiblement...
Lebob and Co croient aux scientifique quand cela les arrange!  siffler 

Ils croient au resultat du C14 à condition qu'il ne soit pas étudié. Quand au syndone de Constantinople qui était une image non faite de main d'homme et qui était le suaire du christ, donc exactement comme le saint suaire, il ne veulent pas en entendre parler!  Thumbdown   

Etc  

Les descriptions de votre syndone remontent au Moyen-Âge, une époque où on était particulièrement sensible au merveilleux.  Ainsi, un roi de France a-t-il engloutit la  moitié de son budget annuel dans l'acquisition de prétendues reliques du Christ.  Ca doit être pour cela que l'église a jugé utile de la canoniser.

Un peu de sérieux, personne ne peut prouver avec certitude que le syndone de Constantinople était "une image non faite de main d'homme" et encore moins qu'il s'agissait du "suaire du christ".  

A votre âge, il faudrait enfin arrêter de prendre des vessies pour des lanternes.

RenéMatheux a écrit:
Comme cela c'est facile : tout ce qui gène est faux!  confused 
ça, c'est une attittude scientifique, ça!  

Pour parlez d'un certain test carbone 14?   Mr.Red 

Désolé de vous contredire mon baby belgianboomer, mais le voile d'Edesse et le linceul de Turin ne font qu'un! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 02:23

ysov a écrit:
Au fait, il tente lui-même sans doute sans s'en rendre compte à faire prendre à plus de gens possible des vessies pour des lanternes. :mdr:  Mais bon, c'est notre SCIENTIFIQUE SUPRÊME QUI S'IGNORE PEUT_ÊTRE? Pouffer de rire C'est le-bobo éloquent
d'un athée qui au fond voudrait croire à quelque chose, mais en attendant il croit en rien. siffler

Où sont vos preuves?

Ce sont vos sottises qui en tiennent lieu? C'est un peu juste, désolé d'avoir à vous le dire?

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 02:27

Roger est-ce une sottise pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 02:38

ysov a écrit:
Lebob a écrit:
RenéMatheux a écrit:
 
Simon1976 a écrit:


Je suis prêt à faire confiance aux scientifiques mais ils ne sont pas infaillibles.

Mais certains ici croient le contraire, visiblement...
Lebob and Co croient aux scientifique quand cela les arrange!  siffler 

Ils croient au resultat du C14 à condition qu'il ne soit pas étudié. Quand au syndone de Constantinople qui était une image non faite de main d'homme et qui était le suaire du christ, donc exactement comme le saint suaire, il ne veulent pas en entendre parler!  Thumbdown   

Etc  

Les descriptions de votre syndone remontent au Moyen-Âge, une époque où on était particulièrement sensible au merveilleux.  Ainsi, un roi de France a-t-il engloutit la  moitié de son budget annuel dans l'acquisition de prétendues reliques du Christ.  Ca doit être pour cela que l'église a jugé utile de la canoniser.

Un peu de sérieux, personne ne peut prouver avec certitude que le syndone de Constantinople était "une image non faite de main d'homme" et encore moins qu'il s'agissait du "suaire du christ".  

A votre âge, il faudrait enfin arrêter de prendre des vessies pour des lanternes.

RenéMatheux a écrit:
Comme cela c'est facile : tout ce qui gène est faux!  confused 
ça, c'est une attittude scientifique, ça!  

Pour parlez d'un certain test carbone 14?   Mr.Red 

Désolé de vous contredire mon baby belgianboomer, mais le voile d'Edesse et le linceul de Turin ne font qu'un! Wink 

Sauf que vous n'avez que votre intime conviction pour le prouver. Et qu'il n'y a aucun élément historiquement probant qui permette de relier l'un à l'autre avec certitude.

Et puis il reste toujours un fait que toutes les contorsions auxquelles vous pouvez vous livrer ne parviendront pas à éluder: les tests C14 datent le tissu du Moyen-Âge, ce qui fait qu'il est un peu jeune pour avoir contenu le corps d'un supplicié du 1er siècle.  Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 02:53

ysov a écrit:
Roger est-ce une sottise pour vous?

L'analyse de Rogers (et pas Roger) a été critiquée par de nombreux scientifiques. Elle crée un doute, mais ne prouve strictement rien. Et certainement pas que le linceul daterait du 1er siècle.

On ne sait du reste pas même sur quel échantillon de tissu il a pu travailler ni s'il s'agissait bien d'un morceau du linceul.

Je vous laisse les trois qui suivent, ça vous occupera:

- http://www.zetetique.ldh.org/suaire_rogers.html
- http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article306
- http://www.csicop.org/specialarticles/show/claims_of_invalid_ldquoshroudrdquo_radiocarbon_date_cut_from_whole_cloth
- http://www.cirac.org/shroud/Discussion/Evin-2.htm
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 03:05

L'analyse de Rogers et non roger effectivement, fut critiquée par des scientifiques aux convictions de quoi à la base? De plus, jamais Rogers ou moi même ainsi que les autres auraient prônés que la confirmation de Rogers sur finalement la véracité d'un amalgame de fibres ultérieures avec les fibres originelles prouverait que le linceul daterait du 1er siècle, mais qu'il y a de forte doute JUSTIFIÉ suite à ses propres constatations que effectivement la datation, quoique habituellement fiable, aurait été détournée de sa justesse habituelle, par quelque chose ayant été soit volontairement oublié, ou bien réellement non constatée lors du processus relié à la réalisation de la datation au C14.


Dernière édition par ysov le Dim 19 Jan 2014, 03:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 03:13

Lebob a écrit:

Et puis il reste toujours un fait que toutes les contorsions auxquelles vous pouvez vous livrer ne parviendront pas à éluder: les tests C14 datent le tissu du Moyen-Âge, ce qui fait qu'il est un peu jeune pour avoir contenu le corps d'un supplicié du 1er siècle.   Pouffer de rire 

On peut donc conclure que le problème de la datation du tissu du Linceul est actuellement totalement ouvert, du fait qu’à cause de possibles contaminations chimiques et biologiques survenues au cours des siècles (contaminations à vérifier et surtout à évaluer quantitativement) la « date radiocarbonique » obtenue en 1988 pourrait être notablement différente de la date réelle.

http://www.sindone.org/saint_suaire__francaise_/science/00024782_La_datation_du_tissu.html
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 03:30

Inutile Simon, ces choses-là que tu insères n'est que pacotille pour notre baby belgianboomer. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 03:31

Lebob a écrit:
ysov a écrit:
Roger est-ce une sottise pour vous?

L'analyse de Rogers (et pas Roger) a été critiquée par de nombreux scientifiques.  Elle crée un doute, mais ne prouve strictement rien.  Et certainement pas que le linceul daterait du 1er siècle.

On ne sait du reste pas même sur quel échantillon de tissu il a pu travailler ni s'il s'agissait bien d'un morceau du linceul.

Je vous laisse les trois qui suivent, ça vous occupera:

- http://www.zetetique.ldh.org/suaire_rogers.html
- http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article306
- http://www.csicop.org/specialarticles/show/claims_of_invalid_ldquoshroudrdquo_radiocarbon_date_cut_from_whole_cloth
- http://www.cirac.org/shroud/Discussion/Evin-2.htm

Lebob, avez-vous autre chose que des blogs qui publient les carnets d'opinions d'internautes totalement inconnus et qui n'ont aucune compétence scientifique en la matière ?

Ne serait-il pas préférable de nous donner à lire des articles scientifiques publiés dans des revues à comité de lecture ?

Peut-être quelque chose du niveau de Analytica Chimica Acta ou Thermochimica Acta par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 03:33

Votre intervention est totalement pertinente, mais c'est de la pacotille pour lui, car ça le dérange au max.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 03:56

ysov a écrit:
Inutile Simon, ces choses-là que tu insères n'est que pacotille pour notre baby belgianboomer. Wink 

Il va dire que ça vient d'un site pro-linceul, donc partial. Mr. Green 

Un site anti-linceul serait nécessairement impartial. clown 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 07:37

avez vous vraiment besoin de savoir que ce linceul soit "vrai"? que ce "miracle eucharistique" soit vrai?
le plus grand miracle n'est il pas de sentir la "paix de notre esprit" dans les périodes où l'on arrive à vivre en étant "ajusté" à Dieu?
heureux celui qui croit sans avoir vu.

quant aux scientifiques, ben... ils ont parfois du un "manipuler" leurs travaux pour les faire passer, ce qui n'a pas empêché le progrès....
http://lascienceenfraude.blogspot.be/2012/05/la-fraude-peut-elle-contribuer-au.html



Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 11:39

rebelle a écrit:
avez vous vraiment besoin de savoir que ce linceul soit "vrai"? que ce "miracle eucharistique" soit vrai?
le plus grand miracle n'est il pas de sentir la "paix de notre esprit" dans les périodes où l'on arrive à vivre en étant "ajusté" à Dieu?
heureux celui qui croit sans avoir vu.
Je ne vois pas au nom de quoi on refuserait les signes que Dieu donnent
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 11:42

Bobel a écrit:

Lebob, avez-vous autre chose que des blogs qui publient les carnets d'opinions d'internautes totalement inconnus et qui n'ont aucune compétence scientifique en la matière ?
 Pauvre Lebob What a Face What a Face What a Face What a Face What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 12:50

rebelle a écrit:
avez vous vraiment besoin de savoir que ce linceul soit "vrai"? que ce "miracle eucharistique" soit vrai?
le plus grand miracle n'est il pas de sentir la "paix de notre esprit" dans les périodes où l'on arrive à vivre en étant "ajusté" à Dieu?
heureux celui qui croit sans avoir vu.

quant aux scientifiques, ben... ils ont parfois du un "manipuler" leurs travaux pour les faire passer, ce qui n'a pas empêché le progrès....
http://lascienceenfraude.blogspot.be/2012/05/la-fraude-peut-elle-contribuer-au.html




Que le linceul soit le vrai linceul du Christ ou non, ça ne change rien à la foi. Celle-ci repose sur le témoignage de la résurrection, pas sur le linceul.

Mais en même temps, c'est un objet d'intérêt qu'il est bon d'étudier.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 13:39

Simon1976 a écrit:

Que le linceul soit le vrai linceul du Christ ou non, ça ne change rien à la foi. Celle-ci repose sur le témoignage de la résurrection, pas sur le linceul.
Sauf que il faut être sur du témoignage. Or tout le but de l'exégèse moderniste est de vous dire qu'il est au minimum douteux!

Cela revient à dire qu'il n'y a pas de Dieu tout puisant! Car comment dieu tout puissant n'aurait Il pas rectifié les erreurs que les exégètes pretent aux évangélistes et laisser ainsi déformer la vie réelle de Jésus?
Or tout ceux qui croient vraiment en Dieu savent (plus ou moins) que Dieu est tout puissant! Pourquoi? A cause des miracles et des signes qu'Il donne! Eh!

Les miracles les plus significatifs sont donc ceux qui confirment la réalité de l'évangile. Par exemple la multiplication des pains, miracle réalisé de nouveau par le Padre Pio et aussi chez certains groupes charismatiques!
Ils prouvent donc que l'évangile est vrai, et donc la résurection!

Mais je redis : c'est de la présomption de tenir pour nul les signes que Dieu nous donne. Si Il les donne, c'est qu'Il a Ses raisons!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Dim 19 Jan 2014, 13:41

RenéMatheux a écrit:
Simon1976 a écrit:

Que le linceul soit le vrai linceul du Christ ou non, ça ne change rien à la foi. Celle-ci repose sur le témoignage de la résurrection, pas sur le linceul.
Sauf que il faut être sur du témoignage. Or tout le but de l'exégèse moderniste est de vous dire qu'il est au minimum douteux!

Cela revient à dire qu'il n'y a pas de Dieu tout puisant! Car comment dieu tout puissant n'aurait Il pas rectifié les erreurs que les exégètes pretent aux évangélistes et laisser ainsi déformer la vie réelle de Jésus?
Or tout ceux qui croient vraiment en Dieu savent (plus ou moins) que Dieu est tout puissant! Pourquoi? A cause des miracles et des signes qu'Il donne! Eh!

Les miracles les plus significatifs sont donc ceux qui confirment la réalité de l'évangile. Par exemple la multiplication des pains, miracle réalisé de nouveau par le Padre Pio et aussi chez certains groupes charismatiques!
Ils prouvent donc que l'évangile est vrai, et donc la résurection!

Mais je redis : c'est de la présomption de tenir pour nul les signes que Dieu nous donne. Si Il les donne, c'est qu'Il a Ses raisons!

D'accord oui et non René, car les Signes que Dieu nous donne dans nos vie ne sont pas spectaculaires. Seulement, il faut les voir et y croire surtout.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Lun 20 Jan 2014, 09:50

Espérance a écrit:

D'accord oui et non René, car les Signes que Dieu nous donne dans nos vie ne sont pas spectaculaires. Seulement, il faut les voir et y croire surtout.
Cela dépend des gens!
Ily en a qui voit l'intervention de dieu dans leur vie comme lumineuse.
pas vous peut être?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Lun 20 Jan 2014, 10:16

RenéMatheux a écrit:
Espérance a écrit:

D'accord oui et non René, car les Signes que Dieu nous donne dans nos vie ne sont pas spectaculaires. Seulement, il faut les voir et y croire surtout.
Cela dépend des gens!
Ily en a qui voit l'intervention de dieu dans leur vie comme lumineuse.
pas vous peut être?

pas souvent, c'est plutôt souvent dans le brouillard drunken 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Lun 20 Jan 2014, 10:39

Espérance a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Espérance a écrit:

D'accord oui et non René, car les Signes que Dieu nous donne dans nos vie ne sont pas spectaculaires. Seulement, il faut les voir et y croire surtout.
Cela dépend des gens!
Ily en a qui voit l'intervention de dieu dans leur vie comme lumineuse.
pas vous peut être?

pas souvent, c'est plutôt souvent dans le brouillard drunken 
Dans un sens, il ne faut pas trop vous plaindre : plus Dieu donne de signes , plus il faut les lui rendre et plus cela coute cher! La foi peut couter très cher!
Mais même si Dieu ne donne pas trop de signe, un moyen de conforter sa foi est de lire le témoignages des autres! Souvent, cela réconforte!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Lun 20 Jan 2014, 10:46

on est sortis du sujet René  Laughing  mais je vous réponds quand même. Je ne cherche pas les signes, j'essaie de vivre ma foi là où je suis et c'est tout. La Parole de Dieu me suffit.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Lun 20 Jan 2014, 15:51

Simon1976 a écrit:
rebelle a écrit:
avez vous vraiment besoin de savoir que ce linceul soit "vrai"? que ce "miracle eucharistique" soit vrai?
le plus grand miracle n'est il pas de sentir la "paix de notre esprit" dans les périodes où l'on arrive à vivre en étant "ajusté" à Dieu?
heureux celui qui croit sans avoir vu.

quant aux scientifiques, ben... ils ont parfois du un "manipuler" leurs travaux pour les faire passer, ce qui n'a pas empêché le progrès....
http://lascienceenfraude.blogspot.be/2012/05/la-fraude-peut-elle-contribuer-au.html




Que le linceul soit le vrai linceul du Christ ou non, ça ne change rien à la foi. Celle-ci repose sur le témoignage de la résurrection, pas sur le linceul.

Mais en même temps, c'est un objet d'intérêt qu'il est bon d'étudier.

Pensons à Saint-Thomas et au consentement du Christ sur son cas.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Lun 20 Jan 2014, 15:52

RenéMatheux a écrit:
Espérance a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Espérance a écrit:

D'accord oui et non René, car les Signes que Dieu nous donne dans nos vie ne sont pas spectaculaires. Seulement, il faut les voir et y croire surtout.
Cela dépend des gens!
Ily en a qui voit l'intervention de dieu dans leur vie comme lumineuse.
pas vous peut être?

pas souvent, c'est plutôt souvent dans le brouillard drunken 
Dans un sens, il ne faut pas trop vous plaindre : plus Dieu donne de signes , plus il faut les lui rendre et plus cela coute cher! La foi peut couter très cher!
Mais même si Dieu ne donne pas trop de signe, un moyen de conforter sa foi est de lire le témoignages des autres! Souvent, cela réconforte!

''Malheur à toi ô Jérusalem qui a vu tant de miracles''... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 18:09

Bobel a écrit:
Lebob a écrit:
ysov a écrit:
Roger est-ce une sottise pour vous?

L'analyse de Rogers (et pas Roger) a été critiquée par de nombreux scientifiques.  Elle crée un doute, mais ne prouve strictement rien.  Et certainement pas que le linceul daterait du 1er siècle.

On ne sait du reste pas même sur quel échantillon de tissu il a pu travailler ni s'il s'agissait bien d'un morceau du linceul.

Je vous laisse les trois qui suivent, ça vous occupera:

- http://www.zetetique.ldh.org/suaire_rogers.html
- http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article306
- http://www.csicop.org/specialarticles/show/claims_of_invalid_ldquoshroudrdquo_radiocarbon_date_cut_from_whole_cloth
- http://www.cirac.org/shroud/Discussion/Evin-2.htm

Lebob, avez-vous autre chose que des blogs qui publient les carnets d'opinions d'internautes totalement inconnus et qui n'ont aucune compétence scientifique en la matière ?

Ne serait-il pas préférable de nous donner à lire des articles scientifiques publiés dans des revues à comité de lecture ?

Peut-être quelque chose du niveau de Analytica Chimica Acta ou Thermochimica Acta par exemple ?

 mort de rire 

Les deux revues que vous citez sont quasiment devenues le journal officiel des "scientifiques" tenant de l'authenticité.

On attend encore un article publié dans la revue scientifique "Nature" qui réfuterait une fois pour toutes et de façon incontestable celui publié en 1988 par ceux qui ont procédés aux tests C14. S'il y avait matière, on peut raisonnablement penser qu'en 25 ans ça aurait dû arriver, non?

Ce à quoi nous assistons pour l'instant, c'est de la broderie sur les constations faites par le STURP en 1978. Constations invalidées par l'analyse de 1988. Mais qui continuent d'impressionner les naïfs et que les convaincus prennent pour argent comptant...

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 18:19

STURP

Heureusement qu'ils se sont pas gourés dans l'ordre des lettres!!!!

 :mdr: 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 18:20

La datation de 1988 n'invalide pas les analyses du STURP car leurs résultats sont toujours là, clairs. Nous devons parler d'incohérence, de paradoxe. Le doute justifié créé par la datation n'est pas issu du principe
même de la datation, mais d'éléments qui démontreraient la claire possibilité qui auraient faussés les résultats de la datation. Seule une ultime datation faite selon les connaissances acquises depuis la première,
pourra conclure définitivement, une fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 18:22

adamev a écrit:
STURP

Heureusement qu'ils se sont pas gourés dans l'ordre des lettres!!!!

 :mdr: 

Franchement, votre intervention démontre que vous vous servez de votre truelle afin de tartiner de la sottise. siffler 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 18:49

Lebob a écrit:

Ce à quoi nous assistons pour l'instant, c'est de la broderie sur les constations faites par le STURP en 1978.  Constations invalidées par l'analyse de 1988.  Mais qui continuent d'impressionner les naïfs et que les convaincus prennent pour argent comptant...


Comme ceux qui admettent sans l'ombre d'un doute la validité des tests de 88.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 19:14

ysov a écrit:
La datation de 1988 n'invalide pas les analyses du STURP car leurs résultats sont toujours là, clairs. Nous devons parler d'incohérence, de paradoxe. Le doute justifié créé par la datation n'est pas issu du principe
même de la datation, mais d'éléments qui démontreraient la claire possibilité qui auraient faussés les résultats de la datation. Seule une ultime datation faite selon les connaissances acquises depuis la première,
pourra conclure définitivement, une fois pour toute.

L'incohérence et le paradoxe n'existent que pour ceux qui ne veulent pas tenir compte de la réalité et des faits.

Les éléments qui sont avancés pour mettre en doute la datation sont restés inchangés depuis 25 ans et ne convainquent pas.

En particulier le prélèvement qui aurait été fait sur "une partie rapiécée du linceul". Ravaudage qui aurait été exécuté tellement finement qu'il était invisible à l'œil et aurait totalement échappé à l'examen minutieux effectué en 1978 par les membres du STURP. Ou alors ledit examen n'était peut-être pas si minutieux que cela puisque la réparation a échappé à tous ceux qui ont examiné le linceul à l'époque. A moins qu'il n'aient été tellement occupés à essayer de trouver à tout prix des éléments justifiant leur théorie de l'authenticité qu'ils ont oublié de procéder à un réel examen du linceul.

Tout aussi bizarrement, alors qu'on a gardé trace de toutes les réparations subies par le linceul, on de dispose d'aucun document historique concernant cette, comment dire, "réparation miraculeuse" dont, à ma connaissance, on a aucun autre exemple dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 19:14

Simon1976 a écrit:
Lebob a écrit:

Ce à quoi nous assistons pour l'instant, c'est de la broderie sur les constations faites par le STURP en 1978.  Constations invalidées par l'analyse de 1988.  Mais qui continuent d'impressionner les naïfs et que les convaincus prennent pour argent comptant...


Comme ceux qui admettent sans l'ombre d'un doute la validité des tests de 88.
Pour lebob, une estmation qui répond 12 ou 14, c'est kif kif. Il devrait aller donner ses résultats à Francois Hollande, ça le reconforterait : en forçant un peu 20% d'opinion positive il lui expliquerait que c'est comme 40%.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 19:16

Lebob a écrit:
ysov a écrit:
La datation de 1988 n'invalide pas les analyses du STURP car leurs résultats sont toujours là, clairs. Nous devons parler d'incohérence, de paradoxe. Le doute justifié créé par la datation n'est pas issu du principe
même de la datation, mais d'éléments qui démontreraient la claire possibilité qui auraient faussés les résultats de la datation. Seule une ultime datation faite selon les connaissances acquises depuis la première,
pourra conclure définitivement, une fois pour toute.

L'incohérence et le paradoxe n'existent que pour ceux qui ne veulent pas tenir compte de la réalité et des faits.

Les éléments qui sont avancés pour mettre en doute la datation sont restés inchangés depuis 25 ans et ne convainquent pas.  

En particulier le prélèvement qui aurait été fait sur "une partie rapiécée du linceul".  Ravaudage qui aurait été exécuté tellement finement qu'il était invisible à l'œil et aurait totalement échappé à l'examen minutieux effectué en 1978 par les membres du STURP.  Ou alors ledit examen n'était peut-être pas si minutieux que cela puisque la réparation a échappé à tous ceux qui ont examiné le linceul à l'époque.  A moins qu'il n'aient été tellement occupés à essayer de trouver à tout prix des éléments justifiant leur théorie de l'authenticité qu'ils ont oublié de procéder à un réel examen du linceul.  

Tout aussi bizarrement, alors qu'on a gardé trace de toutes les réparations subies par le linceul, on de dispose d'aucun document historique concernant cette, comment dire, "réparation miraculeuse" dont, à ma connaissance, on a aucun autre exemple dans l'histoire.
 
Nouvelle méthode de Lebob pour chasser ce qui le gène : l'invention des faits.

Bientot il va nous ressortir que la photo existait au moyen age!
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 19:17

Simon1976 a écrit:
Lebob a écrit:

Ce à quoi nous assistons pour l'instant, c'est de la broderie sur les constations faites par le STURP en 1978.  Constations invalidées par l'analyse de 1988.  Mais qui continuent d'impressionner les naïfs et que les convaincus prennent pour argent comptant...


Comme ceux qui admettent sans l'ombre d'un doute la validité des tests de 88.

Il y a une grande différence entre des tests basés sur une technique éprouvée et universellement reconnue, menés par trois laboratoires distincts (ce qui est une procédure exceptionnelle) et ceux effectués en 1978 de façon très empiriques par des personnes dont on ne conteste pas les qualités mais qui semblent surtout avoir cherché à démontrer l'authenticité du linceul.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12005
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 19:20

Lebob a écrit:
Simon1976 a écrit:
Lebob a écrit:

Ce à quoi nous assistons pour l'instant, c'est de la broderie sur les constations faites par le STURP en 1978.  Constations invalidées par l'analyse de 1988.  Mais qui continuent d'impressionner les naïfs et que les convaincus prennent pour argent comptant...


Comme ceux qui admettent sans l'ombre d'un doute la validité des tests de 88.

Il y a une grande différence entre des tests basés sur une technique éprouvée et universellement reconnue, menés par trois laboratoires distincts (ce qui est une procédure exceptionnelle) et ceux effectués en 1978 de façon très empiriques par des personnes dont on ne conteste pas les qualités mais qui semblent surtout avoir cherché à démontrer l'authenticité du linceul.
On peut tout prouver avec des mots! là, il suffit de retourner l'argument : les personnes de 1988 cherchaient surtout à démontrer la non authenticité du linceukl!
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le miracle eucharistique de Buenos-aires   Mar 21 Jan 2014, 19:21

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:
ysov a écrit:
La datation de 1988 n'invalide pas les analyses du STURP car leurs résultats sont toujours là, clairs. Nous devons parler d'incohérence, de paradoxe. Le doute justifié créé par la datation n'est pas issu du principe
même de la datation, mais d'éléments qui démontreraient la claire possibilité qui auraient faussés les résultats de la datation. Seule une ultime datation faite selon les connaissances acquises depuis la première,
pourra conclure définitivement, une fois pour toute.

L'incohérence et le paradoxe n'existent que pour ceux qui ne veulent pas tenir compte de la réalité et des faits.

Les éléments qui sont avancés pour mettre en doute la datation sont restés inchangés depuis 25 ans et ne convainquent pas.  

En particulier le prélèvement qui aurait été fait sur "une partie rapiécée du linceul".  Ravaudage qui aurait été exécuté tellement finement qu'il était invisible à l'œil et aurait totalement échappé à l'examen minutieux effectué en 1978 par les membres du STURP.  Ou alors ledit examen n'était peut-être pas si minutieux que cela puisque la réparation a échappé à tous ceux qui ont examiné le linceul à l'époque.  A moins qu'il n'aient été tellement occupés à essayer de trouver à tout prix des éléments justifiant leur théorie de l'authenticité qu'ils ont oublié de procéder à un réel examen du linceul.  

Tout aussi bizarrement, alors qu'on a gardé trace de toutes les réparations subies par le linceul, on de dispose d'aucun document historique concernant cette, comment dire, "réparation miraculeuse" dont, à ma connaissance, on a aucun autre exemple dans l'histoire.
 
Nouvelle méthode de Lebob pour chasser ce qui le gène : l'invention des faits.

Qu'est-ce que j'invente, selon vous?

RenéMatheux a écrit:
Bientot il va nous ressortir que la photo existait au moyen age!

Non. Je laisse ce genre d'inventions aux naïfs qui croient qu'une jambe coupée peut repousser ou que le soleil peut se balader dans le ciel sans que cela soit remarqué par les observatoires astronomiques.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le miracle eucharistique de Buenos-aires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Miracle eucharistique à Buenos Aires
» Miracle eucharistique
» VIDEO: Impressionnant Miracle Eucharistique
» Miracle eucharistique en Pologne rconnu par l'Église
» LE MIRACLE EUCHARISTIQUE DE CASCIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: