DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Droits de l'homme oui ou non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 16:44

L'affaire Dieudonné amène des contradictions parmi les défenseurs des droits de l'homme.
De l'avis de beaucoup la liberté d'expression est violèe dans cette affaire!

Ce qui est consternant, c'est qu'elle est violée par des défenseurs des droits de l'homme pour qui cela devient "vous avez le droit de dire ce qui correspond à ma pensée". Evidemment......

Ceci dit les droits de l'homme ne sont pas forcément un bien biblique.

Ainsi est ce un droit de dire que les mères peuvent tuer leur bébés?

On peut donc être opposés aux droits de l'homme. Mais dans ce cas, assumez et dites le!
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 19:40

Ca fait plus de dix ans que Dieudonné dit tout ce qu'il veut dire sans aucune restriction alors que bon nombres d'observateurs (et pas que les médias, mais aussi des sociologues et des politologues) relèvent que ses interviews et aussi certains de ses sketches contiennent des passages qu'ils jugent clairement antisémites et même, dans certains cas des appels à la haine.

Tout au plus a-t-il été condamné à quelques reprises pour les plus outranciers de ses propos antisémites. Mais sans réelles conséquences pour lui, puisqu'il ne paye pas ses amendes, et sans que cela ait infléchi d'une quelconque façon sa manière de faire.

Au bout de plus dix années ou il a pu user sans réserve (et bien au-delà) de son droit à l'expression et même largement en abuser, voilà que le gouvernement lui signifie clairement que "maintenant, ça suffit" en interdisant son dernier spectacle.

Rien n'interdit à Dieudonné d'exercer tous les recours judiciaires qu'il juge utile pour obtenir la levée de cette interdiction (même s'il semblerait, au vu de cet article qu'il aurait renoncé à exercer ce droit). Il n'y donc pas interdiction des droits de l'homme

Les droits de l'homme, auxquels notre matheux ne comprend rien, c'est aussi le droit pour les juifs - cible unique de Dieudonné - de ne pas se voir invectiver régulièrement par un Dieudonné qui régurgite sans cesse les pires poncifs de l'antisémitisme le plus primaire. Antisémitisme le plus primaire que notre ignorant matheux est bien incapable de reconnaître et d'identifier dans les propos de l'intéressé.

Peut-être il y a-t-il violation de la liberté d'expression, peut-être pas. Il appartient à un tribunal de trancher sur la question.

Au-delà de la pure question juridique, se pose la question de fond. Quelle liberté accorder aux ennemis de la liberté qui veulent s'en servir pour la supprimer? Jusqu'où peut-on abuser du droit à la parole et de la liberté d'expression?

La question est posée depuis longtemps et n'a toujours pas de réponse satisfaisante. Je doute qu'elle en trouve une dans les simplismes dont est coutumier l'auteur de ce fil...
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 20:14

RenéMatheux a écrit:
L'affaire Dieudonné amène des contradictions parmi les défenseurs des droits de l'homme.
De l'avis de beaucoup la liberté d'expression est violèe dans cette affaire!

Ce qui est consternant, c'est qu'elle est violée par des défenseurs des droits de l'homme pour qui cela devient "vous avez le droit de dire ce qui correspond à ma pensée". Evidemment......
En fait non, car le droit d'un homme (de s'exprimer), peut s'opposer aux droits d'autres hommes (de ne pas se faire haïr gratuitement (et tout ce qui s'ensuit)). c'est le cas ici.

Citation :
Ceci dit les droits de l'homme ne sont pas forcément un bien biblique.
vaut voir. pas évident.

Citation :
Ainsi est ce un droit de dire que les mères peuvent tuer leur bébés?
personne n'a le droit de tuer quiconque, puisqu'on a le droit de vivre (tant qu'on est innocent).

Citation :
On peut donc être opposés aux droits de l'homme. Mais dans ce cas, assumez et dites le!
Oui, personnellement je suis opposé aux droits de l'homme quand ils opposent au droit des peuples. c'est la dérive du droitlhommisme. l'exemple qui est le plus flagrant à notre époque, c'est que l'on respecte plus le droit d'un homme à migrer que le droit d'un peuple à ne pas se faire coloniser.

un seconde exemple de dérive droitlhommiste, c'est qu'un droitlhommiste ne comprend pas qu'un criminel puisse perdre son droit de vivre. Pour eux, s'il retue plus tard un innocent, après mettons 25 ans de prison et une expérience de réinsertion, c'est un coup du "pas de chance". En fait non, c'est que eux les droitlhommistes, ils ont méprisé le droit de vivre de l'ensemble des innocents sans la société. Mais bon, il suffit que les juges d'application des peines puissent être poursuivis pour faute professionnelle, et ça se règlerait immédiatement (on peut parier sur le fait que leur boulot et leur confort personnel est à leurs yeux bien plus important que n'importe quelle femme violée ou homme tué).
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 21:25

Lebob a écrit:
Ca fait plus de dix ans que Dieudonné dit tout ce qu'il veut dire sans aucune restriction

... et sans qu'on en parle tellement jusqu'à ce que Valls ait décidé de faire son numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 21:48

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Lebob a écrit:
Ca fait plus de dix ans que Dieudonné dit tout ce qu'il veut dire sans aucune restriction

... et sans qu'on en parle tellement jusqu'à ce que Valls ait décidé de faire son numéro.

Faux!

Ca fait dix ans qu'on arrête pas d'évoquer ses dérapages. Mais il vrai qu'ils ne vous ont jamais dérangé puisqu'ils vont dans le sens de votre antisémitisme...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 22:03

Lebob a écrit:
...

Au-delà de la pure question juridique, se pose la question de fond.  Quelle liberté accorder aux ennemis de la liberté qui veulent s'en servir pour la supprimer?  Jusqu'où peut-on abuser du droit à la parole et de la liberté d'expression?

La question est posée depuis longtemps et n'a toujours pas de réponse satisfaisante . ...

Elle n'en aura sans doute jamais . C'est le type même de problème insoluble .

" Pas de liberté pour les ennemis de la liberté " disent certains . Complètement idiot .
Si la liberté n'est pas pour tout le monde , ce n'est plus la liberté .

" Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres " disent certains libéraux . Idiot aussi .
Cette notion de liberté se base sur un imaginaire spatial , comme le " territoire " des animaux qu'ils marquent soigneusement , par leur odeur bien souvent .

L'être humain est plus complexe et la définition parfaite de la liberté ne peut pas faire abstraction de l'origine de l'homme et de sa fin , lesquelles font l'objet de recherches philosophiques et théologiques depuis la nuit des temps . Mais le terrien est-il assez sain d'esprit pour résoudre
paisiblement ces graves questions qui conditionnent son avenir ?

NON , répond le psychanalyste rankien . Il est trop traumatisé dès sa naissance .



Il n'y aurait donc plus d' " affaire Dieudonné " . Très bien . J'espère que va commencer l'affaire
" Manuel Valls " , qui a méprisé , avec la complicité de la plus haute juridiction administrative française ,
un principe important du droit : " pas de censure PREALABLE " . Son comportement ultérieur montrera s'il s'agit d'un dérapage sous l'effet de la panique ou si , comme je le pense , il est bien
un apprenti-dictateur .
Cette opinion personnelle ne doit pas être prise pour une ingérence dans les affaires de l'Etat français mais comme une réelle inquiétude d'européen concerné .
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 22:19

"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire." Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 22:29

dims a écrit:
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire." Voltaire

Sauf que Voltaire n'a jamais prononcé ou écrit cette phrase: https://fr.wikipedia.org/wiki/Voltaire#La_libert.C3.A9_d.27expression

Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 22:43

Lebob a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Lebob a écrit:
Ca fait plus de dix ans que Dieudonné dit tout ce qu'il veut dire sans aucune restriction

... et sans qu'on en parle tellement jusqu'à ce que Valls ait décidé de faire son numéro.

Faux!

Ca fait dix ans qu'on arrête pas d'évoquer ses dérapages.  Mais il vrai qu'ils ne vous ont jamais dérangé puisqu'ils vont dans le sens de votre antisémitisme...

Ce qui est bien sur ce forum, c'est que l'accusation d'antisémitisme est un brevet d'honnêteté intellectuelle vu qui la lance.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 22:58

Et ? Je suis d'accord avec cela et j'estime que la liberté commence par laisser l'autre avoir sa propre opinion.

Quel soit mauvaise ou bonne C'est la liberté nous ne sommes pas encore dans une dictature  ( quoi que ... )
Avant d'estimer qu'un comportement est dangereux il faut commencer par se regarder soi même et analyser si nous avons un comportement irréprochable et dangereux. Et cela pour le mental humain c'est impossible de le déterminer.
Apres tous n'est que des points de vues. Mais y a le point de vue des dominants et des dominés.

Ça veut dire que demain je trouve votre discours totalement à coté de l’idéologie que j'ai mis en place alors je vous condamne pour votre pensée qui n'est pas celle que je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:04

Avec quoi êtes-vous d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:07

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Lebob a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Lebob a écrit:
Ca fait plus de dix ans que Dieudonné dit tout ce qu'il veut dire sans aucune restriction

... et sans qu'on en parle tellement jusqu'à ce que Valls ait décidé de faire son numéro.

Faux!

Ca fait dix ans qu'on arrête pas d'évoquer ses dérapages.  Mais il vrai qu'ils ne vous ont jamais dérangé puisqu'ils vont dans le sens de votre antisémitisme...

Ce qui est bien sur ce forum, c'est que l'accusation d'antisémitisme est un brevet d'honnêteté intellectuelle vu qui la lance.

On se cherche les brevets qu'on peut...

Mais pour celui de l'honnêteté intellectuelle, vous repasserez...
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:11

Moi, ça va.

Si je devais m'émouvoir de vos injures...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:13

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Avec quoi êtes-vous d'accord ?

Avec le fait que si votre discours n'est pas le miens, je refuse que vous soyez censuré pour cela. Je ne l’accepte pas mais je n'accepterais pas que vous soyez réprimer pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:21

Pour faire plaisir à Lebob, je vais faire une déclaration antisémite :

    Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:32

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Pour faire plaisir à Lebob, je vais faire une déclaration antisémite :


    Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.


Ce n'est pas parce que vous voulez le faire croire que c'est antisémite.

Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:36

Il y a un état et il est juif. Et parce qu'il est juif, il est plus humain que tout autre état.

Elie Wiesel
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:40

Ce définir comme le peuple élu ou une race supérieur n'est il pas une attitude raciste en vers les autres communautés ?


Dernière édition par dims le Sam 11 Jan 2014, 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:43

Ouh le vilain !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Sam 11 Jan 2014, 23:57

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Il y a un état et il est juif. Et parce qu'il est juif, il est plus humain que tout autre état.

Elie Wiesel

C'est l'opinion d'Elie Wiesel et elle n'engage que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 00:01

dims a écrit:
Ce définir comme le peuple élu ou une race supérieur n'est il pas une attitude raciste en vers les autres communautés ?

Les juifs peuple élu (de dieu), c'est l'interprétation juive de la bible. Vous y croyez ou pas.

Mais je remarque que pour quelqu'un qui se dit être "Ni athéiste Ni religieux" vous semblez vous être converti très vite au judaïsme au point de prendre pour argent comptant tout ce que racontent les rabbins...
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 00:32

Lebob a écrit:
dims a écrit:
Ce définir comme le peuple élu ou une race supérieur n'est il pas une attitude raciste en vers les autres communautés ?

Les juifs peuple élu (de dieu), c'est l'interprétation juive de la bible.  Vous y croyez ou pas.

C'est comme être nazi, c'est juste une interprétation du monde que vous partagez ou non.

Est-ce bien cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 00:36

Lebob a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Il y a un état et il est juif. Et parce qu'il est juif, il est plus humain que tout autre état.

Elie Wiesel

C'est l'opinion d'Elie Wiesel et elle n'engage que lui...

Ah bon.... Ce type n'est qu'un obscur prix Nobel de la paix, n'est-ce pas ?

Et quand Martin Luther King dit "aimons-nous comme des frères pour ne pas crever comme des idiots", c'est sans doute aussi une opinion qui n'engage que son auteur...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 00:54

Lebob a écrit:
dims a écrit:
Ce définir comme le peuple élu ou une race supérieur n'est il pas une attitude raciste en vers les autres communautés ?

Les juifs peuple élu (de dieu), c'est l'interprétation juive de la bible.  Vous y croyez ou pas.

Mais je remarque que pour quelqu'un qui se dit être "Ni athéiste Ni religieux" vous semblez vous être converti très vite au judaïsme au point de prendre pour argent comptant tout ce que racontent les rabbins...

Je crois que tout être qui porte la vie en lui est élu ! Pour moi il n y a pas de race ou de communauté supérieur. Aucune religion n'a le droit d'opprimer pour des principes idéologiques, voila ce que je dis.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 06:56

dims a écrit:
... Aucune religion n'a le droit d'opprimer pour des principes idéologiques, voila ce que je dis.

C'est vrai en théorie . Mais jusqu'à présent , cela n'a pas été possible sur terre . Laissé à lui-même , le terrien penche spontanément vers la barbarie et la folie ( de par sa naissance traumatique , affirment les rankiens ) . Et pas d'idéologie , c 'est la pire des idéologies ( " il est interdit d'interdire " ) .

Toute idéologie a dû se battre et avoir ses martyrs pour s'affirmer . Et , une fois au pouvoir , elle passe du statut de victime à celui de bourreau , en suivant une loi psychanalytique rankienne . Si elle ne le fait pas , elle tombera en beaucoup moins de temps qu'elle n'a eu pour monter .

C'est le cas en ce moment pour la philosophie des " Lumières " , devenue la religion de la LASCIENCE .

Mais les nouvelles victimes de cette nouvelle religion ne se laissent pas faire non plus , au grand scandale des pontifes de la LASCIENCE , qui ont maintenant tendance à crier partout comme Lebob : " vous êtes tous des idiots " .


Dernière édition par boulo le Dim 12 Jan 2014, 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 12:06

En tout cas, il y a beaucoup (voir tous) de ceux qui refusent de laisser Dieudonné s'exprimer qui se sont défilés quand on leur a demandé de justifier leur position contre la liberté d'expression!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 13:16

boulo a écrit:
dims a écrit:
... Aucune religion n'a le droit d'opprimer pour des principes idéologiques, voila ce que je dis.

C'est vrai en théorie . Mais jusqu'à présent , cela n'a pas été possible sur terre . Laissé à lui-même , le terrien penche spontanément vers la barbarie et la folie ( de par sa naissance traumatique , affirment les rankiens ) .  Et pas d'idéologie , c 'est la pire des idéologies ( " il est interdit d'interdire " ) .

Toute idéologie a dû se battre et avoir ses martyrs pour s'affirmer . Et , une fois au pouvoir , elle passe du statut de victime à celui de bourreau , en suivant une loi psychanalytique rankienne . Si elle ne le fait pas , elle tombera en beaucoup moins de temps qu'elle n'a eu pour monter .

C'est le cas en ce moment pour la philosophie des " Lumières " , devenue la religion de la LASCIENCE .

Mais les nouvelles victimes de cette nouvelle religion ne se laissent pas faire non plus , au grand scandale des pontifes de la LASCIENCE , qui ont maintenant tendance à crier partout comme Lebob : " vous êtes tous des idiots " .

Effectivement l'homme de part son ego à toujours l'envie de le satisfaire. Satisfaire sa personne comme sa communauté. Mais l'homme de bon sens doit savoir laisser l'autre libre. Comme disait Gandhi c'est par la résistance non violente que les hommes se rendent compte de la souffrance qu'ils causent.
Car tant qu'il y a de la riposte, du mépris de la haine l'homme réagis à la violence qu'il reçoit. Donc résistons pacifiquement et restons altruiste !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 13:23

Cher René Matheux , la liberté d'expression peut et doit parfois être limitée . C'est la CENSURE PREALABLE qui est inconstitutionnelle dans beaucoup de pays .

Par exemple , c'est comme si je soupçonnais Ysov de se préparer à proférer des injures et que , fort de cette suspicion , je demanderais à la modération de le bannir à vie . Injuste et contraire à la charte ! Je dois attendre qu'il les ait proférées avant de demander son bannissement ...

( C'est pour rire , cher Ysov ) .

Dans l'affaire Dieudonné : en se rendant en toute hâte complice du gouvernement dans cette violation du droit , la plus haute juridiction administrative de France ( le Conseil d'Etat ) se rend coupable d'un " crime " contre la Justice .
Pauvres français et pauvres européens ( car ce mauvais exemple pourrait être suivi ... ) ! .

En violant ses propres lois ( avec la complicité des gardiens du Droit ) , quel argument peut encore avoir le gouvernement français contre les extrémistes de tous bords , qui eux , s'en moquent , de ce Droit ?

J'avoue que si le gouvernement belge suivait la voie du gouvernement français , je ne respecterais plus ce gouvernement . Je me sentirais délié du devoir de soumission à César .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 14:31

boulo a écrit:
Cher René Matheux , la liberté d'expression peut et doit parfois être limitée . C'est la CENSURE PREALABLE qui est inconstitutionnelle dans beaucoup de pays .

Par exemple , c'est comme si je soupçonnais Ysov de se préparer à proférer des injures et que , fort de cette suspicion , je demanderais à la modération de le bannir à vie . Injuste et contraire à la charte ! Je dois attendre qu'il les ait proférées avant de demander son bannissement ...

( C'est pour rire , cher Ysov ) .

Dans l'affaire Dieudonné : en se rendant en toute hâte complice du gouvernement dans cette violation du droit , la plus haute juridiction administrative de France ( le Conseil d'Etat ) se rend coupable d'un " crime " contre la Justice .
Pauvres français et pauvres européens ( car ce mauvais exemple pourrait être suivi ... ) ! .

Il convient toutefois de préciser que cette décision, aussi discutable soit-elle au plan du droit, est la conclusion d'une longue série de provocations de Dieudonné


boulo a écrit:
En violant ses propres lois ( avec la complicité des gardiens du Droit ) , quel argument peut encore avoir le gouvernement français contre les extrémistes de tous bords , qui eux , s'en moquent , de ce Droit ?

Il reste à voir si l'arrêt rendu en référé sera confirmé par les juridictions qui auront à se prononcer sur le fond...

boulo a écrit:
J'avoue que si le gouvernement belge suivait la voie du gouvernement français , je ne respecterais plus ce gouvernement . Je me sentirais délié du devoir de soumission à César .

J'ai du mal à imaginer ce cas de figure en Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 15:10

Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 ...

Dans l'affaire Dieudonné : en se rendant en toute hâte complice du gouvernement dans cette violation du droit , la plus haute juridiction administrative de France ( le Conseil d'Etat ) se rend coupable d'un " crime " contre la Justice .
Pauvres français et pauvres européens ( car ce mauvais exemple pourrait être suivi ... ) ! .  

Il convient toutefois de préciser que cette décision, aussi discutable soit-elle au plan du droit, est la conclusion d'une longue série de provocations de Dieudonné     ...





Cette précision aurait dû être apportée par le gouvernement lui-même , qui , en prenant des dispositions
exceptionnelles , reconnaît implicitement un état de guerre . Dans ses déclarations , le ministre de l'Intérieur donne plutôt l'impression de chercher en la personne de Dieudonné , un simple bouc émissaire , comme dans l'affaire de l'expulsion de Leonarda .

En 1968 , pour mater la rébellion de mai , le président De Gaulle avait au moins , quant à lui , invoqué un complot .
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 16:41

boulo a écrit:
Il n'y aurait donc plus d' " affaire Dieudonné " . Très bien . J'espère que va commencer l'affaire
" Manuel Valls " , qui a méprisé , avec la complicité de la plus haute juridiction administrative française ,
un principe important du droit : " pas de censure PREALABLE " . Son comportement ultérieur montrera s'il s'agit d'un dérapage sous l'effet de la panique ou si , comme je le pense , il est bien
un apprenti-dictateur .
Cette opinion personnelle ne doit pas être prise pour une ingérence dans les affaires de l'Etat français mais comme une réelle inquiétude d'européen concerné .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 18:10

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 ...

Dans l'affaire Dieudonné : en se rendant en toute hâte complice du gouvernement dans cette violation du droit , la plus haute juridiction administrative de France ( le Conseil d'Etat ) se rend coupable d'un " crime " contre la Justice .
Pauvres français et pauvres européens ( car ce mauvais exemple pourrait être suivi ... ) ! .  

Il convient toutefois de préciser que cette décision, aussi discutable soit-elle au plan du droit, est la conclusion d'une longue série de provocations de Dieudonné     ...





Cette précision aurait dû être apportée par le gouvernement lui-même , qui , en prenant des dispositions
exceptionnelles , reconnaît implicitement un état de guerre . Dans ses déclarations , le ministre de l'Intérieur donne plutôt l'impression de chercher en la personne de Dieudonné , un simple bouc émissaire , comme dans l'affaire de l'expulsion de Leonarda .

Bouc émissaire de quoi?

Ca fait plus de dix ans que Dieudonné crée l'agitation. Il fallait bien à moment donné lui signifier de façon claire que "trop is te veel", comme on dit chez nous. Voilà qui est fait...

boulo a écrit:
En 1968 , pour mater la rébellion de mai , le président De Gaulle avait au moins , quant à lui , invoqué un complot .

Il n'y a pas de complot, même s'il est clair que Dieudonné dispose d'un "backoffice" donc certains membres sont bien connus: Soral, Faurisson, probablement Blanrue et quelques autres de la même mouvance brun-rouge.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 18:19

Et alors, pourquoi on laisse passer les insultes de Bedos?  jocolor 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 20:22

RenéMatheux a écrit:
Et alors, pourquoi on laisse passer les insultes de Bedos?  jocolor 

Vous parlez de cet excellent sketch d'hier soir où Bedos remet Dieudonné à sa place et montre bien ce sur quel genre de public Dieudonné capitalise ?

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 20:25

Lebob a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Et alors, pourquoi on laisse passer les insultes de Bedos?  jocolor 

Vous parlez de cet excellent sketch d'hier soir où Bedos remet Dieudonné à sa place et montre bien ce sur quel genre de public Dieudonné capitalise ?
BOUHHHHH  :angevil: 
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 20:55

Oui . Brillant Bedos mais pourquoi s'attaquer rien qu'à Dieudonné et pas aussi à ses persécuteurs ?
N'y a-t-il pas là de la lâcheté ? De sa part et de la part de son public ?

Et sa caricature de l' " arabe " est limite ...


Dernière édition par boulo le Lun 13 Jan 2014, 03:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Dim 12 Jan 2014, 21:16

C'est bien les médias invitent des personnes anti-Dieudonné sans jamais avoir de contradiction en face. Ils peuvent dire tous ce qu'ils veulent et cela passe pour vérité.

Il me faut donc montrer ceux qui apportent la contradiction.



Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Lun 13 Jan 2014, 08:59

Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 ...


Cette précision aurait dû être apportée par le gouvernement lui-même , qui , en prenant des dispositions
exceptionnelles , reconnaît implicitement un état de guerre . Dans ses déclarations , le ministre de l'Intérieur donne plutôt l'impression de chercher en la personne de Dieudonné , un simple bouc émissaire , comme dans l'affaire de l'expulsion de Leonarda .  

Bouc émissaire de quoi?

Ca fait plus de dix ans que Dieudonné crée l'agitation.  Il fallait bien à moment donné lui signifier de façon claire que "trop is te veel", comme on dit chez nous.  Voilà qui est fait...

boulo a écrit:
En 1968 , pour mater la rébellion de mai , le président De Gaulle avait au moins , quant à lui , invoqué un complot .

Il n'y a pas de complot, même s'il est clair que Dieudonné dispose d'un "backoffice" donc certains membres sont bien connus: Soral, Faurisson, probablement Blanrue et quelques autres de la même mouvance brun-rouge.

S'il n'y avait pas de complot , le gouvernement n'avait aucune raison de précipiter la procédure et de violer
le droit . En le faisant , il considère que la France est en état de guerre civile .

Et s'il se trompe , en agissant comme il l'a fait , il l'allume , cette guerre .


Dernière édition par boulo le Mar 14 Jan 2014, 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Lun 13 Jan 2014, 13:42

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 ...


Cette précision aurait dû être apportée par le gouvernement lui-même , qui , en prenant des dispositions
exceptionnelles , reconnaît implicitement un état de guerre . Dans ses déclarations , le ministre de l'Intérieur donne plutôt l'impression de chercher en la personne de Dieudonné , un simple bouc émissaire , comme dans l'affaire de l'expulsion de Leonarda .  

Bouc émissaire de quoi?

Ca fait plus de dix ans que Dieudonné crée l'agitation.  Il fallait bien à moment donné lui signifier de façon claire que "trop is te veel", comme on dit chez nous.  Voilà qui est fait...

boulo a écrit:
En 1968 , pour mater la rébellion de mai , le président De Gaulle avait au moins , quant à lui , invoqué un complot .

Il n'y a pas de complot, même s'il est clair que Dieudonné dispose d'un "backoffice" donc certains membres sont bien connus: Soral, Faurisson, probablement Blanrue et quelques autres de la même mouvance brun-rouge.

S'il n'y avait pas de complot , le gouvernement n'avait aucune raison de précipiter la procédure et de violer
le droit . En le faisant , il considère que la France est en état de guerre civile .

Et s'i se trompe , en agissant comme il l'a fait , il l'allume , cette guerre .

Quelle guerre civile? Avec un prétexte aussi médiocre que Dieudonné?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Lun 13 Jan 2014, 13:56

Le prétexte n'est pas aussi médiocre que vous le dites puisque que Valls ne parle plus que de ça.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Lun 13 Jan 2014, 23:48

C'est vrai, Che-valls rue dans les brancards à propos de ça, et je le comprend. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 09:50


Les dangereuses métastases de la loi Gayssot

Publié le 14 janvier 2014 dans Liberticides & Co



Depuis la loi Gayssot, la France a sombré dans un abîme de liberté d’expression à géométrie variable. Il est temps d’en sortir ?



Par Matthieu Vasseur.

Au commencement était Gayssot. Non, attendez : au commencement était l’« Holocauste ». Par le choix, popularisé dans les années 70, d’un terme issu de l’Ancien Testament pour désigner l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce génocide était investi d’une signification religieuse. Fait historique, oui, mais aussi Sacré de substitution dans un Occident déchristianisé. Toute l’ambigüité réside dans cette double dimension. La loi Gayssot , en 1990, interdit la négation de l’Holocauste. Consciente que cette innovation juridique entre en conflit avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui consacre la liberté d’expression, et avec la devise même de la République, la classe politique (députés et sénateurs quasi-unanimes, Président de la République, Président de l’Assemblée Nationale, Président du Sénat) décide de ne pas transmettre cette loi au Conseil Constitutionnel, de crainte qu’il ne soit contraint de la censurer. En 2010, la Cour de Cassation, saisie au titre de la nouvelle procédure de la « Question Prioritaire de Constitutionnalité », entérine ce déni de droit en refusant à son tour de transmettre la loi au Conseil Constitutionnel, au motif qu’elle n’aurait pas de « caractère sérieux ». On peut reprocher beaucoup de choses à la loi Gayssot, mais certainement pas de ne pas avoir de « caractère sérieux ».

Cependant, le crime de déni de réalité historique n’est pas la seule nouveauté de la loi Gayssot. Très rapidement, la jurisprudence réintroduit également dans le droit français le délit de blasphème, qui avait été supprimé en 1791 par la Révolution : ce n’est pas le seul déni de l’Holocauste qui est sanctionné, c’est aussi désormais l’irrévérence à son égard. Jean-Marie Le Pen en fait les frais avec son calembour scabreux sur « Durafour crématoire ». Vérité et sacré, Histoire et blasphème se retrouvent donc inextricablement mêlés, cocktail explosif dans un pays laïc. Ce n’était d’ailleurs pas la passion de la vérité historique qui animait M. Gayssot : apparatchik de longue date du Parti Communiste, il en avait fidèlement épousé toutes les justifications alambiquées des crimes de l’URSS (le Goulag ? Quel Goulag ?).

Mais une société qui élève l’irrévérence en absolu, « ni Dieu ni Maître », où un animateur de télévision est applaudi pour avoir demandé à un ancien Premier ministre si « sucer, c‘est tromper », où un crucifix noyé dans l’urine de l’ « artiste » (« Piss Christ ») est présenté dans les musées publics s’accommode mal du retour du délit de blasphème. Le 20 décembre dernier, les Femen ont mimé « l’avortement de Jésus » puis uriné sur l’autel de la Madeleine. Le gouvernement, qui a choisi il y a quelques mois une leader Femen ukrainienne comme nouvelle Marianne (ce dont elle s’est réjouie par un tweet – en anglais, puisque Marianne ne parle pas français – par lequel elle se félicitait de ce que « les homophobes, les extrémistes et les fascistes devront désormais lui lécher le bip lorsqu’ils enverront une lettre »), le gouvernement donc n’a pas jugé utile d’exprimer la moindre réprobation. On ne peut pas approuver le sacrilège ici et le réprimer là sans mettre en jeu sa crédibilité.

Immanquablement se développe, surtout parmi les « exclus », les « rejetés du système », la tentation de bafouer ce qu’un gouvernement et des institutions délégitimés érigent comme dogme impératif. Ces provocations que l’on tolère avec indulgence de la part des artistes et des Femen, pourquoi les interdire aux jeunes des banlieues ? Parce que l’Holocauste est « plus sacré » que le christianisme ? Parce que la « quenelle » est « pire » que pisser sur l’autel d’une église ? Pire que des caricatures de Mahomet ? Qui en décide, au nom de quoi ? S’enclenche la spirale infernale de la révolte d’un côté, nourrie par le sentiment d’injustice, et d’une répression toujours plus folle de l’autre. Deux lycéens se font exclure de leur lycée, un animateur social « des quartiers » perd son emploi, tout cela pour avoir fait la fameuse « quenelle ». Le gouvernement, avec la complicité servile du Conseil d’État, rétablit la censure préalable, faisant ainsi un grand bond vers la démocratie à la russe. Plus rien, ni le Droit, ni même le simple bon sens, ne semble pouvoir freiner cette hystérie de Vertu répressive.

Otage de cette course à l’abîme, la communauté juive de France, devenue, complice ou à son corps défendant, le symbole de cette oppression d’État. En la désignant comme caste sacrée, la loi Gayssot en a fait une cible. En lui attribuant un statut « à part », elle en fait un bouc émissaire de toutes les frustrations de la France « d’en bas ». La répression qu’elle instaure suscite l’anti-sémitisme, qui à son tour justifie un nouveau tour de vis répressif, qui à son tour…

Comment sortir de cette course folle ? Alors que nous nous apprêtons à commémorer le centenaire de la Première Guerre Mondiale, que l’intervention décisive des États-Unis nous permit de gagner, tournons nous une fois de plus vers l’Amérique :

Premier Amendement de la Constitution : « Le Congrès ne fera aucune loi pour conférer un statut institutionnel à une religion, (aucune loi) qui interdise le libre exercice d’une religion, (aucune loi) qui restreigne la liberté d’expression, ni la liberté de la presse (…) ».
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 12:26

RenéMatheux a écrit:
L'affaire Dieudonné amène des contradictions parmi les défenseurs des droits de l'homme.
De l'avis de beaucoup la liberté d'expression est violèe dans cette affaire!

Ce qui est consternant, c'est qu'elle est violée par des défenseurs des droits de l'homme pour qui cela devient "vous avez le droit de dire ce qui correspond à ma pensée". Evidemment......

Ceci dit les droits de l'homme ne sont pas forcément un bien biblique.

Ainsi est ce un droit de dire que les mères peuvent tuer leur bébés?

On peut donc être opposés aux droits de l'homme. Mais dans ce cas, assumez et dites le!


 thumleft 

Aucune liberté ne peut être absolue. De même aucune égalité.

Nos contemporains sont fous. Ils regardent des concepts, ils les exaltent jusqu'à la folie puis reviennent en arrière quand cette idolatrie des mot à produit sa part de destruction.

Le XX° s. est l'histoire dramatique de plusieurs mots exaltés : Patrie (1914), Race (1939), consommation (1950), jouissance sexuelle (1968), liberté (1968), égalité (théorie du genre, 2012).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 14:08

Arnaud Dumouch a écrit:
RenéMatheux a écrit:
L'affaire Dieudonné amène des contradictions parmi les défenseurs des droits de l'homme.
De l'avis de beaucoup la liberté d'expression est violèe dans cette affaire!

Ce qui est consternant, c'est qu'elle est violée par des défenseurs des droits de l'homme pour qui cela devient "vous avez le droit de dire ce qui correspond à ma pensée". Evidemment......

Ceci dit les droits de l'homme ne sont pas forcément un bien biblique.

Ainsi est ce un droit de dire que les mères peuvent tuer leur bébés?

On peut donc être opposés aux droits de l'homme. Mais dans ce cas, assumez et dites le!


 thumleft 

Aucune liberté ne peut être absolue. De même aucune égalité.

Nos contemporains sont fous. Ils regardent des concepts, ils les exaltent jusqu'à la folie puis reviennent en arrière quand cette idolatrie des mot à produit sa part de destruction.

Le XX° s. est l'histoire dramatique de plusieurs mots exaltés : Patrie (1914), Race (1939), consommation (1950), jouissance sexuelle (1968), liberté (1968), égalité (théorie du genre, 2012).

Personne n'a jamais dit que la liberté était absolue.

Par exemple, la liberté d'aller et venir se heurte à la propriété foncière (qui est également une liberté).

Pensez cher Arnaud que dénier la liberté, c'est dénier l'autonomie de la volonté et donc dénier l'Amour.


Dernière édition par SJA le Mar 14 Jan 2014, 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 15:13

Rappelons que ce qu'on appelle les droits de l'homme sont des droits subjectifs qui relèvent du Droit naturel objectif.

Le Droit naturel objectif est un Droit qui s'établit au regard de la création au moyen de la raison. Ce Droits objectifs permet de déterminer les droits naturels subjectifs dont chaque homme est détenteur.

Ainsi dire que les droits de l'homme ne sont pas bibliques et en partie vrai mais Dieu ne nous parle pas qu'au travers de la l'incarnation.

Il nous parle aussi au moyen de la Loi qui d'ailleurs est exprimé dans le Bible. "Tu ne volera point", Tu ne tueras point", ... sont des rappels du Droit naturel. Les dix commandements confèrent aux droits subjectifs naturels (de ne pas être volé ou tué ...) un statut surnaturel.

Dieu nous parle aussi au moyen de la création puisqu'il y créer par son Verbe. Le Droit naturel objectif est le Droit tiré de la création. Les droits naturels subjectifs sont donc des droits crées par Dieu puisque découlant de sa création.


A mon sens , le problème pour un catholique n'est pas avec les droits naturels de l'homme car ils n'appréhendent que des rapports juridiques des hommes entre eux. Le Droit naturel n'appréhende pas les rapports des hommes avec Dieu.

Il est avec le courant de pensée constructiviste qui s'est accaparé la défense des droits de l'homme alors qu'il en est en réalité le plus farouche adversaire.

Prenons le cas de l'avortement. Un véritable défenseur des droits de l'homme ne qu'y être opposé. L'avortement est une agression d'un homme envers un autre homme. Le rôle de l'Etat est de défendre le faible contre le fort et non pas de garantir le fort dans son agression.

De même pour l'affaire Dieudonné, le rôle de l'Etat est de garantir à Dieudonné de pouvoir s'exprimer car son expression même stupide et ignoble ne prive personne de sa liberté. Une fois que Dieudonné a parlé, personne n'est blessé ou volé. Tout les autres peuvent encore s'exprimer.


Je vois mal comment les catholiques peuvent ne pas défendre le Droit naturel qui est le droit voulu par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 15:22

Les droits de l'homme sont issus du christianisme, car c'est ce dernier qui en a fait l'apologie. Ne pas confondre droit de l'homme et droit à l'avortement, car ce dernier concerne l'empêchement à la vie, ce qui va à l'encontre de ces droits de l'homme pourtant. Bref, les droits de l'homme ne devrait pas être galvaudé pour l'égoisme, c'est incompatible.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 15:30

ysov a écrit:
Les droits de l'homme sont issus du christianisme, car c'est ce dernier qui en a fait l'apologie. Ne pas confondre droit de l'homme et droit à l'avortement, car ce dernier concerne l'empêchement à la vie, ce qui va à l'encontre de ces droits de l'homme pourtant. Bref, les droits de l'homme ne devrait pas être galvaudé pour l'égoisme, c'est incompatible.

 thumleft 

C'est pourtant ce que semble dire Arnaud (droits de l'homme = égoïsme). Je me trompe peut être.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 15:35

La corruption par l'homme n'est pas seulement dans l'interprétation et l'application d'une religion, mais des droits de l'hommes également et l'avortement en est un exemple éloquent. Sur ce point, que Arnaud associe droit de l'homme et égoïsme est compréhensible, mais il y a des religieux très zélés qui sont tout aussi égoïstes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 15:44

SJA a écrit:


C'est pourtant ce que semble dire Arnaud (droits de l'homme = égoïsme). Je me trompe peut être.

Non, je ne dirais pas cela.
Je dirais plutôt que l'exaltation des seuls droits et la négation des devoirs vient de l'égoïsme et conduit à l'égoïsme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Droits de l'homme oui ou non?   Mar 14 Jan 2014, 15:54

ysov a écrit:
La corruption par l'homme n'est pas seulement dans l'interprétation et l'application d'une religion, mais des droits de l'hommes également et l'avortement en est un exemple éloquent. Sur ce point, que Arnaud associe droit de l'homme et égoïsme est compréhensible, mais il y a des religieux très zélés qui sont tout aussi égoïstes.

Certes.

Mais n'accusons pas les droits de l'homme que crime commis par ceux justement qui les mettent de côté.

Pour l'avortement, il y a deux façons de justifier l'interdiction :

1- Parce que, moi l'Etat, je pense que c'est mal, que je veux que le monde soit conforme à mes désirs et que je peux te mettre en prison parce que je suis fort.

2- Parce que c'est une agression et que la victime me délègue à moi l'Etat le pouvoir de la défendre.


Il me semble que la seconde façon est la plus civilisée, la moins égoïste et la moins orgueilleuse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Droits de l'homme oui ou non?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Droits de l'homme et chariah
» Pourquoi les droits de l'homme sont nés en Occident et pas ailleurs ?
» Lauréats du Prix des droits de l’homme de la République française 2010
» ONU : la Libye louangée au Conseil des droits de l'homme, les USA condamnés
» Bouddhisme et droits de l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: