DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
prinu



Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 0:03

Les président de la république est invité a nombre de repas et fétes des diverses communautés de France.
Il est le président de tout les francais.
L'état est solidaire de ses citoyens, et un gouvernement est élu pour celà.

--

Il est vrai que je désapprouve quand delanoe maire de paris a invité en grande pompe un terroriste palestinien ayant la bi nationalité (palestinienne et francaise), un terroriste coupable et ayant avoué, relaché par israel dans le cadre d'un échange.. j'ai trouvé celà assez odieux. j'aurais souhaité qu'une fois en france, il fut mis dans une prison francaise pour continuer sa juste peine. et non que delanoé lui sert la main, à ce tueur. j'ai trouvé celà inapproprié, parceque le terrorisme islamique (et c'est ce qu'est le terrorisme palestinien) n'a pas a etre applaudi.
mais ce terroriste coupable n'a pas été invité à l'élysée, et tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 0:11

13 janvier
Des missiles palestiniens ont été tirés par le Hamas depuis l'entité d'apartheid islamique de Gaza, sur la ville de Sha’ar HaNegev. il n'ya pas eu de morts.
En réponse, une attaque défensive israélienne a visé deux bases terroristes palestiniennes.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 0:12

http://nosnondits.wordpress.com/2014/01/13/finkielkraut-nous-sommes-engages-dans-un-mouvement-de-profanation-integrale/

source les nondits. wordpress


Finkielkraut : «Nous sommes engagés dans un mouvement de profanation intégrale»

INTERVIEW – Écrivain, philosophe, essayiste, Alain Finkielkraut construit une œuvre autour de la transmission, la défense des humanités et la critique de la modernité. Le racisme, l’antisémitisme, l’antiracisme nourrissent depuis longtemps sa méditation sur l’identité. Sorti au mois d’octobre, son dernier ouvrage, L’Identité malheureuse (Stock), a été au cœur d’un âpre débat et connaît un important succès de librairie. Il réagit à l’affaire Dieudonné.

L’affaire Dieudonné a révélé au grand jour des fractures profondes de la société française. Pour le philosophe, elle témoigne de l’importance d’un nouvel antisémitisme, du nouveau pouvoir d’Internet, de la dégradation du débat public, de la force dévastatrice du ricanement et de la dérision.

LE FIGARO. - Que révèle l’affaire Dieudonné de notre société et de notre pays?

Alain FINKIELKRAUT. - Je dirais pour commencer que nous devons au ministre de l’Intérieur la prise en compte par les grands médias de l’ampleur et de la gravité du phénomène. Dieudonné faisait, en toute quiétude, son show au Théâtre de la Main d’Or à Paris et ses tournées dans les grandes villes de province devant des salles bondées. Il a fallu que Manuel Valls demande aux préfets d’interdire ces spectacles pour que les journaux se saisissent du problème et pour qu’émerge sous nos yeux ébahis la génération Dieudonné. Une France multicolore cimentée non, comme on le dit, par le racisme mais par la haine des juifs.

Son public assure qu’il s’en prend à tous.

Dieudonné ne choisit pas les juifs comme une cible parmi d’autres de son humour dévastateur. Les juifs sont son obsession et l’antijudaïsme sa philosophie. Il interprète l’histoire comme une confrontation planétaire entre deux subjectivités: les juifs et, non pas les aryens, mais les peuples, tous les peuples. Il déclare que les juifs se sont enrichis grâce à la traite négrière, que plus récemment ils ont très vraisemblablement introduit le sida en Afrique. Il ne considère pas le sionisme comme un mouvement de libération nationale ni même comme une forme de colonialisme dont les Palestiniens auraient à souffrir. Le sionisme à ses yeux est une entreprise de domination du monde. S’affranchissant de toutes les données géographiques, il confère au sionisme les deux attributs de l’omniprésence et de l’omnipotence. Nous revenons, avec Dieudonné, à la thématique du Protocole des sages de Sion. Les one-man-show de Dieudonné sont structurés par l’antisémitisme. Au lendemain de l’initiative de Manuel Valls, il a dit ceci: «Les juifs et les nazis se sont fait la guerre. Qui a tort? Qui a raison? Moi, je suis neutre. Je ne sais pas lequel a volé l’autre, mais j’ai ma petite idée.» Éclats de rire dans la salle. Et on voudrait nous faire croire qu’il peut tout d’un coup se métamorphoser en Bourvil ou en Pierre Dac. Dieudonné peut prendre quelques petites précautions et mettre autant que possible «sioniste» à la place de «juif» dans ses sketchs, cela ne trompera personne.

Les lois condamnant les propos délictueux après qu’ils ont été prononcés ne sont-elles pas suffisantes?

Les condamnations sont tombées. Elles n’ont pas été exécutées. Et quand bien même elles le seraient, Dieudonné est un récidiviste et, à moins de ridiculiser l’État de droit, il faut bien faire quelque chose contre la récidive. La force sans la justice est tyrannique mais, comme dit Pascal, la justice sans la force est impuissante. La République a voulu mettre ensemble la force et la justice. Tant mieux.

L’esprit Canal+, qui sévit désormais partout, offre à Dieudonné du temps de cerveau disponible. Il est le super Guignol de l’info

Manuel Valls ne s’est-il pas montré plus communicant que politique?

Il fallait creuser l’abcès. Manuel Valls a pallié la carence médiatique. Si nous étions dans un monde à la hauteur des principes qu’il proclame, c’est la presse qui aurait rendu la vie impossible à Dieudonné. Les médias n’ont eu besoin de personne pour dénoncer la petite fille qui agitait une banane au nez de la garde des Sceaux et pour se demander si la France n’était pas raciste. Pourquoi a-t-il fallu qu’elle attende Valls pour Dieudonné? Parce que l’antiracisme vit dans l’obsession de l’éternel retour des années 1930 et supporte mal d’être pris à contre-pied par une haine inédite.

Dieudonné n’est-il pas le fruit d’un temps qui tourne tout en dérision…

Dieudonné n’est pas un penseur, il n’est pas un orateur: c’est un amuseur. Il n’y a plus de bouffon du roi. Ce sont les bouffons qui sont devenus rois. J’ai lu dans Le Monde que Dieudonné était le Frantz Fanon de la génération YouTube. C’est très bien vu. Les nouvelles générations ont été nourries, même shootées, depuis leur enfance – qu’on ne peut plus qualifier de tendre – à la dérision. Au ricanement. De même que la technique manipule tout, de même le rire contemporain se flatte de ne rien laisser indemne. Nous sommes engagés dans un mouvement de profanation intégrale. Reste un seul tabou: la Shoah. Et Dieudonné est celui qui transgresse ce tabou suprême. Patrick Le Lay, quand il était président de TF1, a dit que la fonction de sa télévision commerciale était de vendre à Coca-Cola du temps de cerveau humain disponible. L’esprit Canal +, qui sévit désormais partout, offre à Dieudonné du temps de cerveau disponible. Il est le super Guignol de l’info.

Il se présente lui-même comme antiraciste…

L’antisémitisme contemporain n’est plus raciste. Il dénonce le racisme juif. C’est ce que fait Dieudonné, mais c’est ce que font aussi des universitaires qui nous expliquent doctement que l’Ancien Testament est la bible de tous les génocidaires. Les uns et les autres murmurent et martèlent que l’on ne peut plus rien dire car les juifs sont devenus intouchables. Et la bien-pensance prend cette plainte au sérieux. Dans le dossier que Le Nouvel Observateur consacre à cette affaire, les fauteurs de haine, ce sont à égalité Soral, Dieudonné, Zemmour (qui figure avec eux sur la photo de couverture) ou moi. Parce que, dans la lignée de Jean Daniel, je défends l’héritage national et que je m’inquiète de la montée de la francophobie en France, me voici jeté dans le même sac que ceux qui réussissent le prodige de nier l’existence du crime qui a anéanti la quasi-totalité de ma famille et d’en faire l’apologie. Tout ça pour bien montrer que les juifs ne bénéficient d’aucun passe-droit. Cette modalité de l’antiracisme est tout simplement répugnante.

Le public de Dieudonné représente la diversité de la population française…

Il faut se garder soi-même de toute généralisation. Il y a des Blancs, des Beurs et des Noirs qui sont aujourd’hui écœurés par le pitre antisémite. Dans les années 1970, les contestataires dont j’étais avaient une vision très simplifiée de l’histoire. Nous divisions allégrement le monde en deux camps, mais le mal pour nous avait une adresse. C’était par exemple l’impérialisme américain avec la guerre au Vietnam. Aujourd’hui, le mal devient insaisissable. La souveraineté semble déserter les États au profit des marchés financiers. Et c’est précisément ces deux qualités, l’invisible et la finance, qui redonnent vie au signifiant juif. On peut à nouveau désigner un maître, donner un visage à à la domination et les individus comme les communautés humaines peuvent se décharger de toute responsabilité dans leur existence sur ce gouvernement invisible.

Il faut bien évoquer la quenelle…

Je ne veux faire aucun procès d’intention à Dieudonné. S’il nous affirme que la quenelle n’est pas ce salut nazi empêché qui a été immortalisé par le Docteur Folamour, je veux bien le croire. Mais qu’on ne me dise pas que cette quenelle «enfoncée dans le fond du fion du sionisme» est un geste antisystème. À d’autres.

Dans le dossier que Le Nouvel Observateur consacre à cette affaire, les fauteurs de haine, ce sont à égalité Soral, Dieudonné, Zemmour (qui figure avec eux sur la couverture) ou moi. Parce que, dans la lignée de Jean Daniel, je défends l’héritage national

Comment expliquer sa propagation?

Il y a une débâcle de la civilité dont témoigne aujourd’hui Internet. L’écriture jusqu’à l’ère digitale était une ascèse. La parole coulait de source, l’écriture même épistolaire demandait un travail patient d’élaboration. Le digital a introduit l’immédiateté dans l’écriture. On ne rédige plus. On écrit comme ça vient, et on n’est pas même inhibé par le visage de l’interlocuteur. D’où la violence ordinaire des échanges et des commentaires sur le Net. La quenelle est la forme paroxystique de cette spontanéité violente.

La liberté d’expression est célébrée et, dans le même temps, de plus en plus de gens ont l’impression d’étouffer sous les interdits de la pensée correcte. Comment expliquer ce paradoxe?

Il est normal que la liberté d’expression soit encadrée. On voit ce que devient une société où toute limite est abolie avec ce grand réseau mondial de communication parallèle qu’est Internet. Cela peut devenir la barbarie pure. Mais ce qui est persécuté aujourd’hui sous couleur d’antiracisme, c’est tout effort de clairvoyance. J’en veux pour preuve la dernière initiative de Pierre Rosanvallon. Vingt ans après La Misère du monde de Pierre Bourdieu, il veut à son tour faire parler les invisibles. Mais il fixe le cadre. Notre époque, dit-il, rappelle la fin du XIXe siècle avec le pamphlet de Maurice BarrèsContre les étrangers. Tout ce qui, dans la réalité, échappe à la xénophobie traditionnelle de la France est frappé d’invisibilité par le parlement des invisibles, et Pierre Rosanvallon ne craint pas de qualifier sa démarche de «retour progressiste au réel». Le retour au réel ne doit être ni progressiste ni réactionnaire! Et pour diagnostiquer le présent, il faut accepter qu’il soit nouveau, qu’il ne se soit jamais présenté, or c’est cela que refuse le politiquement correct. On ne peut pas sans cesse se référer aux années 1930. L’antisémitisme nazi était raciste: Hitler a refusé aux Jeux olympiques de Berlin en 1936 de serrer la main à un sportif de couleur noire, Jesse Owens. L’antisémitisme contemporain se présente comme antiraciste. Il ne défend pas la cause aryenne. Il défend, depuis Durban, la cause des peuples opprimés par le sionisme.

Que vous inspirent les profanations répétées des lieux de culte catholique?

Ces provocations, notamment celle d’une Femen dans l’Église de la Madeleine, sont d’autant plus dérisoires et même révoltantes que nous ne vivons plus depuis longtemps sous le régime du trône et de l’autel et que l’Église de France est faible. Aujourd’hui, les artistes savent choisir leur provocation. Andres Serrano a produit Piss Christ, je ne crois pas que quelqu’un ait jamais l’idée de créer un Piss Mahomet. On dit qu’il y a deux poids, deux mesures en France. C’est vrai, mais pas au sens où les juifs seraient favorisés. Imaginez qu’un «humoriste» ultra-identitaire présente un sketch «Yabon Banane», aucun des professionnels de l’hilarité qui défendent la liberté d’expression de Dieudonné ne se porterait à son secours. Personne ne me ferait grief de réclamer l’interdiction de son spectacle. Elle est la vérité qu’on ne veut pas entendre: l’antisémitisme des opprimés suscite plus de compréhension et d’indulgence dans la France du XXIe siècle que toutes les autres formes de racisme.

Ne vaut-il pas mieux instruire plutôt que de punir?

Nous sommes devant une difficulté insurmontable. Les gens qui viennent au spectacle de Dieudonné ont le sentiment d’avoir été gavés par l’enseignement de la mémoire. Lorsqu’à Nuremberg on a projeté un film sur les camps de Buchenwald, Dachau et Bergen-Belsen, montrant les survivants faméliques et les montagnes de cadavres jetés par des pelleteuses dans des fosses communes, les dignitaires nazis eux-mêmes détournaient le regard, se cachaient le visage dans les mains, et certains d’entre eux se sont effondrés. Aujourd’hui, la répétition pédagogique tue l’émotion. Beaucoup ne voient plus la souffrance suprême mais le rabâchage des clichés. Ce n’est plus le nazisme qui leur fait horreur, c’est l’enseignement de la Shoah. Ceux-là remercient Dieudonné d’exprimer par ses «shoananas» leur lassitude et leur exaspération. On voudra sans doute combattre le mal par le devoir de mémoire, et on ne fera que l’aggraver. Je n’ai pas de solution.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 0:29

http://nosnondits.wordpress.com/2014/01/13/la-chronique-de-natacha-polony-djihadistes-dieudonne-nous-sommes-tous-responsables/

source: les non dits - La chronique de Natacha Polony

Djihadistes, Dieudonné : nous sommes tous responsables
Une voix s’est fait entendre ces derniers jours dans les médias. Celle d’une mère qui racontait la mort de son fils. Il s’appelait Nicolas, il avait 30 ans, et il était allé en Syrie se faire exploser dans une voiture piégée. Quelques mois plus tôt, son demi-frère Jean-Daniel, 22 ans, était mort au combat face aux troupes de Bachar el-Assad. Les deux garçons s’étaient convertis à l’islam, avant de partir rejoindre une rébellion syrienne noyautée par les islamistes radicaux. Dans les mots de Dominique Bons, il y avait la solitude, l’infinie tristesse et l’impuissance d’un parent qui voit son enfant peu à peu s’éloigner. Mais ce qu’elle dit de son fils et de sa conversion est aussi un avertissement pour tous ceux qui considèrent que le phénomène est finalement marginal, ceux qui ne croient qu’à l’arithmétique (allez, seulement deux cents djihadistes français en Syrie. Allez, seulement quatre cents niqabs…).

«J’avais fini par accepter sa conversion à l’islam, raconte Dominique Bons. Au début, j’étais choquée, mais j’ai changé d’avis en voyant que ça lui apportait une forme de sagesse et du bien-être. (…) Il disait ne plus vouloir vivre dans une société basée sur le profit et la consommation. Il ne supportait pas l’injustice. Pour lui, on se faisait exploiter. Il ne voulait “pas se faire avoir”.» Ne pas «se faire avoir». C’est le genre de phrase que prononcent également ces jeunes qui «ne sont pas antisémites», qui sont souvent même de gauche, nous disait récemment un reportage du Monde, mais qui trouvent très drôles les spectacles de Dieudonné. Ceux-là aussi ont «l’impression d’un deux poids deux mesures», cette idée vague que des élites se partageraient le pouvoir et le discours dominant.

Dans cette rhétorique qui prend des formes diverses, il y a un fonds commun: la détestation de notre civilisation occidentale, et en particulier française. Détestation d’une société dont ils ne perçoivent que la dimension consumériste et les enjeux de pouvoir. Alors, il y a ceux qui rêvent d’en être et haïssent ceux qui sont supposés avoir le ticket d’entrée, et puis il y a ceux qui choisissent de s’en détourner, de chercher ailleurs un sens à leur existence. Tout en haïssant également les mêmes. L’antisémitisme était le socialisme des imbéciles. Il est devenu la forme la plus radicale de la haine de la civilisation occidentale.

Prendre les élèves par l’émotion, jusqu’à l’écœurement, puis leur servir des sermons sur le bien et le mal, cela n’a abouti qu’à une chose : développer la bêtise et l’indifférence

Interrogé mercredi sur Europe 1, Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, parlait de la responsabilité des adultes quand de jeunes lycéens font une «quenelle» pour s’amuser. Responsabilité des médias qui montent en épingle, responsabilité de l’école qui sanctionne. Certes. Mais la responsabilité des adultes est plus vertigineuse encore. Celle de l’école, immense. Car ces jeunes gens qui détestent le monde dans lequel ils ont grandi au point d’aller se faire exploser dans une voiture au Moyen-Orient, ou ceux qui rient devant l’évocation des chambres à gaz et le regret que «finalement…», sont les produits de cette école et de ces adultes. Cette école qui a abandonné la transmission des textes et des concepts de l’humanisme et des Lumières, la transmission de l’histoire et de la littérature, au profit d’un catéchisme moraliste fait de flagellation devant la Shoah et de proclamations antiracistes. Prendre les élèves par l’émotion, jusqu’à l’écœurement, puis leur servir des sermons sur le bien et le mal, cela n’a abouti qu’à une chose: développer la bêtise et l’indifférence. Faire du refus de la morale et de la compassion un acte de résistance. Un comble.

Nous, adultes, sommes responsables du monde que nous transmettons. Nous sommes responsables de l’effacement de l’idéal humaniste au profit d’une société de consommation et de spectacle incapable de combler l’aspiration au sens de notre jeunesse. Nous sommes responsables du développement d’une police de la pensée qui voit Le Nouvel Observateur mettre sur le même plan Dieudonné, Alain Soral et Eric Zemmour, utilisant l’abjection des deux premiers pour faire taire les interrogations de tous ceux qui oseraient contester l’idéologie «progressiste» des gardiens du Bien et du Juste. Nous sommes responsables d’avoir abandonné la transmission et l’intégration, et le prix à payer est bien plus élevé que le tour de piste grinçant d’un clown devenu militant ou des conversions à l’islam radical que nous voulons croire marginales.

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 6:09

Eblouissante interview d' Alain Finkielkraut , que j'admire depuis longtemps ( au contraire de l'écervelé BHL ) . Merci à Prinu .

Quelques remarques cependant :

- Un paragraphe se retrouve deux fois à l'identique dans le texte imprimé  : celui qui commence par
" Dans le dossier que Le Nouvel Observateur consacre à cette affaire , ... " et qui se termine par
" ... dans la lignée de Jean Daniel , je défends l'héritage national . " . Cette négligence dans l'édition signifie pour moi que l'éditeur de l'interview n'en a rien à f... d' Alain Finkielkraut et qu'il veut seulement le manipuler .
Il signifie aussi que le copieur Prinu est toujours aussi faible d'esprit . Mais cela , il faudra sans doute bien s'y résigner .

- Finkielkraut ( ou son éditeur ) commet un remarquable acte manqué : " Il fallait CREUSER l'abcès " .
Un abcès se PERCE et ne se creuse pas sans dommage grave au patient . J'en conclus provisoirement que Finkielkraut
( ou son éditeur ) hait les antisémites sans possibilité de pardon même s'ils venaient à se repentir . Il lui manque donc la dimension chrétienne .

- Finkielkraut exprime aussi deux pensées apparemment contradictoires : " Les one-man show de Dieudonné sont structurés par l'antisémitisme " et " Dieudonné est un amuseur " . Quelqu'un qui structure sa pensée est un philosophe ( fut-il nauséabond ) et un amuseur est en principe quelqu'un qui se refuse à trop penser .
En abandonnant son spectacle antisémite et en en créant un autre moins politisé , Dieudonné a déjà prouvé que c'est dans la deuxième catégorie qu'il se place de préférence et que ses allégeances à l'Iran islamique n'étaient que des flatteries vis-à-vis d'un sponsor à plumer , comme tout artiste .

- Finkielkraut admet la violation du droit formel par le Conseil d'Etat , sur injonction du ministre , comme si l'on était en guerre . Ce faisant , il entrouvre la porte pour les extrémistes de tous bords , qui pourraient se croire justifiés dans leur mépris du droit formel .

- " Je n'ai pas de solution " , dit Finkielkraut . Je lui en propose une : répandre comme contre-feu un geste antisystème sans équivoque : le double pied-de nez , mains jointes , doigts ouverts ( à la racine du nez de préférence ) .



Je ne commenterai pas l'article culpabilisant de Natacha Polony ( je ne vous remercie pas pour lui , Prinu ) .
Sinon pour dire qu'à mon humble avis , Vincent Peillon qu'elle admire , est aussi dangereux par son projet dictatorial de religion sans Dieu que Dieudonné par son nihilisme reflet du monde ambiant .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 17:48

soit je résume les idées essentielles, soit je met tout.
on m'accusait d'etre trop long en citant un texte, et là je crois d'avoir raccourci..
faut savoir.


pour prendre moins de place, selon le souhait de certains, je choisi de mettre les idées essentielles si c'est trop long.
mais si ca vaux le coup je mettrais tout.
et effectivement c'est mon choix.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 17:50

http://paris-ile-de-france.france3.fr/2014/01/13/un-prix-ilan-halimi-pour-lutter-contre-l-antisemitisme-393813.html

source france3

Le conseil général de l'Essonne souhaite créer un prix Ilan Halimi pour lutter contre l'antisémisme. Il y a 8 ans, le corps du jeune homme de 23 ans était retrouvé chemin du Pont-de-la-Fouille à Sainte-Geneviève desBois. Il avait été séquestré et torturé par le gang des barbares.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 17:51

Dans son édition du 13 janvier, le quotidien Ha’Aretz révèle le contenu de câbles diplomatiques américains de 2004 et 2005, confortés par des documents palestiniens "fuités" en janvier 2011 sur la chaîne Al-Jazira.

Dans un premier temps, Ariel Sharon aurait tenté de coordonner le désengagement de Gaza [août 2005] avec l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) du [nouveau] président Mahmoud Abbas. En échange d'une politique radicale de l'OLP contre le terrorisme, il se serait également engagé devant les diplomates américains et palestiniens à assurer en concertation avec l'Autorité palestinienne des retraits massifs d'Israël en Cisjordanie, à l'exception des gros blocs de colonies, et ce en vue d'un accord de paix négociable quelques années plus tard.

Concernant Jérusalem, Sharon aurait également été prêt à faire des concessions, sauf sur le mont du Temple, la Cité de David et le mont des Oliviers.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 17:51

Il ne faudrait pas oublier quand même que Docteur Angélique n'est pas un forum polique.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 18:18

religion et politique sont trés proches au moyen orient.
c'est un des rares sujets ou la frontiére de la définition d'un sujet est flou, c'est vrai.

cependant le forum indique "discussions diverses"
je pense qu'on ne peux pas parler des religions au moyen orient, sans parler du conflit, et c'est surtout mon sujet qui le veux: tout ce qui a trait au judaisme et israel, sa défense, se rapports, et ce qui touche au conflit du moyen orient.
j'essaierai de me limiter à celà, sans parler d'autres conflits, s'il n'a pas de rapport avec l'islamisme.
je ne pense pas avoir de trop débordé mon sujet, mais j'ai bien noté votre remarque.
vous avez raison en partie, et j'ai raison en partie aussi.
il existe par ailleurs bien d'autres sujets purement politiques dans le forum, le mien en ayant un des rapports les plus tenus avec les religions, et il a un rapport avec l'avenir des libertés religieuses aussi. finalement, qui peux dire qu'il n'est pas concerné ?


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 19:54


http://jssnews.com/2014/01/14/jean-claude-elfassi-affirme-que-dieudonne-joue-sans-aucune-licence-legale/

En France, quand on veut exploiter un lieu de spectacle, il est obligatoire de détenir la licence de 1ère catégorie. Pour obtenir cette licence il faut être locataire du lieu de spectacle, ce qui n’est pas le cas de Dieudonné.

Dieudonné disposait de cette licence avec la société Bonnie Productions, elle a expiré en février 2012.

Les productions de la plume, la société de Noémie Montagne la compagne de Dieudonné ne dispose que de la licence 2 et 3.

L’absence de licence est un motif supplémentaire de résiliation de bail. De plus en cas d’accident dans le théâtre de la main d’or l’assurance pourrait ne pas couvrir le sinistre.

Le préfet peut faire interdire immédiatement tout spectacle au théâtre à la main d’or pour ce seul motif ! Mieux encore le contrevenant est passible de 30 000 € d’amende et de deux ans de prison. C’est l’occasion de se débarrasser du gourou islamiste et de sa ménagerie.

Le dernier article de Jean-Claude Elfassi ne laisse aucun doute sur l’illégalité des représentations qui ont lieu au Théâtre de la Main d’Or.

Si les propriétaires du théâtre sont, de toutes façons, en train de mettre en place des procédures d’expulsions, et je crois savoir qu’ils sont sincère dans cette démarche, cette nouvelle information pourrait priver Dieudonné de tous ses spectacles jusqu’à obtention d’une licence 1.

D’ailleurs, Jean-Claude Elfassi donne les coordonnées de la Préfecture de Paris, afin que chacun prévienne le préfet de l’illégalité de la situation.

Enfin, le paparazzi « incite tous lecteurs à appeler l’assurance Générali, l’assureur de Dieudonné, pour lui demander de résilier son contrat n°AN472038. » Le journaliste publie, encore une fois, le numéro de téléphone de l’assureur et invite ceux qui combattent l’homme politique raciste à résilier leurs contrats.

source jss

--

L’association Europe-Israël appelle à manifester contre Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour antisémitisme, négationnisme, apologie de crime contre l’humanité, le jeudi 16 janvier 2014 devant le Théâtre de la Main d’Or à  19 H – 15 impasse de la Main d’Or 75011 Paris.


Vidéo: Philippe Karsenty : « Dieudonné a déshonoré l’antisionisme, c’est pour cela qu’ils lui en veulent. »
http://jssnews.com/2014/01/14/video-philippe-karsenty-dieudonne-a-deshonore-lantisionisme-cest-pour-cela-quils-lui-en-veulent/
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 20:48

prinu a écrit:

http://jssnews.com/2014/01/14/jean-claude-elfassi-affirme-que-dieudonne-joue-sans-aucune-licence-legale/

En France, quand on veut exploiter un lieu de spectacle, il est obligatoire de détenir la licence de 1ère catégorie. Pour obtenir cette licence il faut être locataire du lieu de spectacle, ce qui n’est pas le cas de Dieudonné.

Dieudonné disposait de cette licence avec la société Bonnie Productions, elle a expiré en février 2012.

Les productions de la plume, la société de Noémie Montagne la compagne de Dieudonné ne dispose que de la licence 2 et 3.

L’absence de licence est un motif supplémentaire de résiliation de bail. De plus en cas d’accident dans le théâtre de la main d’or l’assurance pourrait ne pas couvrir le sinistre.

Le préfet peut faire interdire immédiatement tout spectacle au théâtre à la main d’or pour ce seul motif ! Mieux encore le contrevenant est passible de 30 000 € d’amende et de deux ans de prison. C’est l’occasion de se débarrasser du gourou islamiste et de sa ménagerie.

Le dernier article de Jean-Claude Elfassi ne laisse aucun doute sur l’illégalité des représentations qui ont lieu au Théâtre de la Main d’Or.

Si les propriétaires du théâtre sont, de toutes façons, en train de mettre en place des procédures d’expulsions, et je crois savoir qu’ils sont sincère dans cette démarche, cette nouvelle information pourrait priver Dieudonné de tous ses spectacles jusqu’à obtention d’une licence 1.

D’ailleurs, Jean-Claude Elfassi donne les coordonnées de la Préfecture de Paris, afin que chacun prévienne le préfet de l’illégalité de la situation.

Enfin, le paparazzi « incite tous lecteurs à appeler l’assurance Générali, l’assureur de Dieudonné, pour lui demander de résilier son contrat n°AN472038. » Le journaliste publie, encore une fois, le numéro de téléphone de l’assureur et invite ceux qui combattent l’homme politique raciste à résilier leurs contrats.

source jss

--

L’association Europe-Israël appelle à manifester contre Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour antisémitisme, négationnisme, apologie de crime contre l’humanité, le jeudi 16 janvier 2014 devant le Théâtre de la Main d’Or à  19 H – 15 impasse de la Main d’Or 75011 Paris.


Vidéo: Philippe Karsenty : « Dieudonné a déshonoré l’antisionisme, c’est pour cela qu’ils lui en veulent. »
http://jssnews.com/2014/01/14/video-philippe-karsenty-dieudonne-a-deshonore-lantisionisme-cest-pour-cela-quils-lui-en-veulent/

Lorsqu'on en est a citer Jean-Claude Elfassi, un paparazzi qui fait son beurre en écrémant - si j'ose dire - le pire des égouts, c'est qu'on a pas beaucoup d'arguments à faire valoir.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 21:01

Et quel acharnement ! Je finirai par croire que le délire de Dieudonné s'apparentait à de la légitime défense ...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 21:13

boulo a écrit:
Et quel acharnement ! Je finirai par croire que le délire de Dieudonné s'apparentait à de la légitime défense ...

Contre qui et contre quoi?

Les juifs (ou d'autres) auraient-ils attenté à la vie de Dieudonné?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 21:24

A sa carrière et à sa personne physique . Mais cela n'excuse pas le fait qu'il s'est fait justice lui-même
jusqu'au délire . Il serait temps que la guerre s'arrête mais lorsque je lis des appels récents à lui créer des problèmes administratifs dans son théâtre et à provoquer des troubles , je me dis que ce n'est pas gagné ...

Où allons-nous ? Qui pourra arrêter cette double folie ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 21:33

prinu a écrit:
soit je résume les idées essentielles, soit je met tout.
on m'accusait d'etre trop long en citant un texte, et là je crois d'avoir raccourci..
faut savoir.


pour prendre moins de place, selon le souhait de certains, je choisi de mettre les idées essentielles  si c'est trop long.
mais si ca vaux le coup je mettrais tout.
et effectivement c'est mon choix.

Vous n'avez rien compris à ma remarque du 14.01.2014 à 7h09 ou bien vous faites la bête , Prinu .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 21:42

boulo a écrit:
A sa carrière et à sa personne physique . Mais cela n'excuse pas le fait qu'il s'est fait justice lui-même jusqu'au délire .

Sauf erreur de ma part, c'est Dieudonné qui a commencé par s'en prendre aux juifs (pour des raisons du reste pas très claires), pas l'inverse...

boulo a écrit:
Il serait temps que la guerre s'arrête mais lorsque je lis des appels récents à lui créer des problèmes administratifs dans son théâtre

Aucune raison d'envoyer des commandos de la LDJ ou du BETAR au théâtre de la main d'or. Il suffit de l'essorer financièrement. Et ça ne devrait pas être trop compliqué.

boulo a écrit:
et à provoquer des troubles , je me dis que ce n'est pas gagné ...

Où allons-nous ? Qui pourra arrêter cette double folie ?

Le pardon c'est chrétien. Ce n'est pas une notion juive.

Peut-être Dieudonné aurait-il dû y penser avant.

Cela dit, je doute qu'ils le poursuivent de leur vindicte jusqu'au Cameroun. Et comme je crois comprendre qu'il y a mis pas mal de pognon à l'abri...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 22:08

Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 A sa carrière et à sa personne physique . Mais cela n'excuse pas le fait qu'il s'est fait justice lui-même jusqu'au délire .  

Sauf erreur de ma part, c'est Dieudonné qui a commencé par s'en prendre aux juifs (pour des raisons du reste pas très claires), pas l'inverse...

 ...

Lui a prétendu le contraire dans une de ses interviews . Allez savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 22:14

Un fils de Dieudonné âgé de 15 ans a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi 14 janvier avec un couteau de chasse devant le théâtre de la Main d'Or à Paris, où son père venait de se produire après plusieurs annulations, a-t-on appris de sources proches de l'enquête, confirmant une information de RTL.

Peu avant deux heures du matin, des policiers sur place ont remarqué deux jeunes sous le porche du théâtre parisien, après la représentation du polémiste, et ont décidé de les contrôler, selon l'une des sources.

"L'un d'eux portait un couteau sur lui. Il s'agit du fils de l'artiste Dieudonné" âgé de 15 ans, a précisé cette source. Selon RTL, il était également équipé d'un poing américain.

Bientôt convoqué avec son père

Il a été interpellé, conduit devant un officier de police judiciaire au commissariat du XIe arrondissement puis laissé libre et convoqué avec son père ultérieurement, a ajouté cette source.

Depuis vendredi soir, après la décision de la préfecture de police de Paris d'interdire le précédent spectacle de Dieudonné pour ses sorties antisémites, la police surveille les abords du théâtre de la Main d'Or "pour éviter les affrontement entre pro et anti-Dieudonné", a expliqué l'une des sources.

Lundi soir, Dieudonné a présenté un spectacle reprenant la trame du précédent mais expurgé de ses saillies antisémites.

Par Le Nouvel Observateur avec AFP

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 22:18

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 A sa carrière et à sa personne physique . Mais cela n'excuse pas le fait qu'il s'est fait justice lui-même jusqu'au délire .  

Sauf erreur de ma part, c'est Dieudonné qui a commencé par s'en prendre aux juifs (pour des raisons du reste pas très claires), pas l'inverse...

 ...

Lui a prétendu le contraire dans une de ses interviews . Allez savoir ...

Selon certaines sources l'origine de toute cette affaire remonterait au moment où le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) lui aurait refusé une aide à l'écriture du scénario de son projet de film sur le code noir.

Selon l'intéressé les "sionistes" du CNC lui auraient refusé cette aide et depuis il "réglerait ses comptes".
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 22:22

Espérance a écrit:
Un fils de Dieudonné âgé de 15 ans a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi 14 janvier avec un couteau de chasse devant le théâtre de la Main d'Or à Paris, où son père venait de se produire après plusieurs annulations, a-t-on appris de sources proches de l'enquête, confirmant une information de RTL.

Peu avant deux heures du matin, des policiers sur place ont remarqué deux jeunes sous le porche du théâtre parisien, après la représentation du polémiste, et ont décidé de les contrôler, selon l'une des sources.

"L'un d'eux portait un couteau sur lui. Il s'agit du fils de l'artiste Dieudonné" âgé de 15 ans, a précisé cette source. Selon RTL, il était également équipé d'un poing américain.

Bientôt convoqué avec son père

Il a été interpellé, conduit devant un officier de police judiciaire au commissariat du XIe arrondissement puis laissé libre et convoqué avec son père ultérieurement, a ajouté cette source.

Depuis vendredi soir, après la décision de la préfecture de police de Paris d'interdire le précédent spectacle de Dieudonné pour ses sorties antisémites, la police surveille les abords du théâtre de la Main d'Or "pour éviter les affrontement entre pro et anti-Dieudonné", a expliqué l'une des sources.

Lundi soir, Dieudonné a présenté un spectacle reprenant la trame du précédent mais expurgé de ses saillies antisémites.

Par Le Nouvel Observateur avec AFP

Bizarre.

On m'aurait posé la question, j'aurais dit que Dieudonné était à moitié Breton, pas à moitié Corse ou Marseillais...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 22:26

Lebob a écrit:
Espérance a écrit:
Un fils de Dieudonné âgé de 15 ans a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi 14 janvier avec un couteau de chasse devant le théâtre de la Main d'Or à Paris, où son père venait de se produire après plusieurs annulations, a-t-on appris de sources proches de l'enquête, confirmant une information de RTL.

Peu avant deux heures du matin, des policiers sur place ont remarqué deux jeunes sous le porche du théâtre parisien, après la représentation du polémiste, et ont décidé de les contrôler, selon l'une des sources.

"L'un d'eux portait un couteau sur lui. Il s'agit du fils de l'artiste Dieudonné" âgé de 15 ans, a précisé cette source. Selon RTL, il était également équipé d'un poing américain.

Bientôt convoqué avec son père

Il a été interpellé, conduit devant un officier de police judiciaire au commissariat du XIe arrondissement puis laissé libre et convoqué avec son père ultérieurement, a ajouté cette source.

Depuis vendredi soir, après la décision de la préfecture de police de Paris d'interdire le précédent spectacle de Dieudonné pour ses sorties antisémites, la police surveille les abords du théâtre de la Main d'Or "pour éviter les affrontement entre pro et anti-Dieudonné", a expliqué l'une des sources.

Lundi soir, Dieudonné a présenté un spectacle reprenant la trame du précédent mais expurgé de ses saillies antisémites.

Par Le Nouvel Observateur avec AFP

Bizarre.

On m'aurait posé la question, j'aurais dit que Dieudonné était à moitié Breton, pas à moitié Corse ou Marseillais...

Il n'a pas de bonnet rouge  :beret: 

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mar 14 Jan - 23:52

Lebob a écrit:
boulo a écrit:
 A sa carrière et à sa personne physique . Mais cela n'excuse pas le fait qu'il s'est fait justice lui-même jusqu'au délire .  

Sauf erreur de ma part, c'est Dieudonné qui a commencé par s'en prendre aux juifs (pour des raisons du reste pas très claires), pas l'inverse...

Non : il s'en est pris aux extrémistes israéliens dans son sketch du colon juif.

Ensuite, tout le monde lui est tombé dessus et on lui a retiré son rôle dans une série télé.

Mais comme il est dit dans le film "Podium" : "Tu croyais l'avoir abattu mais il s'est redressé et il a gagné."

Et comme avait dit Voltaire bien avant :

    La persécution irrite; elle enhardit quiconque se sent du génie;
    elle rend irréconciliable celui que l'indulgence aurait retenu.

    Sur Spinoza
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 6:26

Lebob a écrit:
...

boulo a écrit:
Il serait temps que la guerre s'arrête mais lorsque je lis des appels récents à lui créer des problèmes administratifs dans son théâtre , ce n'est pas gagné .

Aucune raison d'envoyer des commandos de la LDJ ou du BETAR au théâtre de la main d'or.  Il suffit de l'essorer financièrement.  Et ça ne devrait pas être trop compliqué.

...

Il ne s'agit pas de cela . Des pressions sont exercées sur le propriétaire de l'immeuble abritant le " Théâtre de la main d'Or " et sur l'administration pour lui retirer sa licence de spectacle .

Ignoble . Il faut lire et relire le poème de Niemöller .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 14:11

source désinfos:

Keren Or, la synagogue juive libérale de Lyon, située 14 rue Garibaldi à Lyon 6e, a été victime en début de semaine dernière d’un acte antisémite, dégradant la plaque qui indique l’emplacement de la synagogue. Une affiche du GUD où il était inscrit "Sionistes, gauchistes : hors de nos facs" avait été collée dessus. La synagogue a réagi ce lundi dénonçant "le climat délétère dans lequel baigne notre pays en ce moment", et qui "explique en grande partie ce geste" selon elle.

http://www.desinfos.com/spip.php?article39391

Le bureau du procureur municipal a refusé de reconnaitre les slogans "Les juifs à Auschwitz !" en tant qu’antisémites
CFCA - Forum de coordination pour la lutte contre l’antisémitisme | Source : Haaretz

Poznań – "A bas les juifs !", "Votre maison est à Auschwitz !" et "Il faut les jeter au gaz !" – ces slogans de supporters de l’équipe "Lech" de la ville de Poznań, au cours d’un match de football contre l’équipe hôte de Lodz, n’ont pas été reconnus en tant que slogans antisémites et ceux qui les ont criées ne comparaitront pas sur le banc des accusés. Le bureau du procureur de la ville, qui, selon la décision du procureur général de la Pologne est censé, depuis l’année dernière, traiter de l’examen d’incidents comprenant des signes d’incitation raciste, est parvenu à la conclusion que cela a eu lieu au cours d’un événement sportif et non public, et que les slogans de haine ne ciblaient que les adversaires sur le terrain – et non pas les juifs.

Agnieszka Gliszczyńska-Grabiec a réagit à cette interprétation au nom de l'association "Pologne Ouverte", qui lutte contre la xénophobie et l'antisémitisme, et elle a dit que les procureurs n'auraient trouvé des signes de délit au cours de cet événement «que si, sur les bancs du public, étaient assis des juifs barbus portant la kippa et des manteaux noirs».



La direction de l'équipe de football de Poznań aurait pu punir les voyous, qu'elle connait personnellement, en leur interdisant l'entrée à des matches à l'avenir, mais elle a préféré nier sa responsabilité. Elle a déclaré : «Nous en défendrons pas les délinquants et n'agiront pas non plus contre eux. Un club sportif n'est pas un bureau de procureur général ni un tribunal indépendant».



Les supporters de l'équipe de Poznań excellent dans ce genre de slogans. Le Conseil National de Football a sanctionné des responsables de slogans antisémites au cours de deux autres matches en leur imposant des amendes importantes.

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 14:46

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
...

boulo a écrit:
Il serait temps que la guerre s'arrête mais lorsque je lis des appels récents à lui créer des problèmes administratifs dans son théâtre , ce n'est pas gagné .

Aucune raison d'envoyer des commandos de la LDJ ou du BETAR au théâtre de la main d'or.  Il suffit de l'essorer financièrement.  Et ça ne devrait pas être trop compliqué.

...

Il ne s'agit pas de cela . Des pressions sont exercées sur le propriétaire de l'immeuble abritant le " Théâtre de la main d'Or " et sur l'administration pour lui retirer sa licence de spectacle .

Ignoble . Il faut lire et relire le poème de Niemöller .

Il faudrait aussi lire et relire "rhinocéros" de Ionescu. Avec Dieudonné dans le rôle de l'animal (normal, il fait la bête).
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 16:52

je passe souvent a saint michel la ou ils passent "la cantatrice chauve" depuis 40 ans !

a force, ils sont devenus chauves ..
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 16:59

on a reussi a coffrer al capone grace au fisc.
du moment qu'on fasse cesser l'apologie du racisme, je ne tiquerais pas sur les moyens. on verra buen ce qui marchera, personellement je lui aurais retire sa nationalite francause et declare non grata dans toute la communaute europeenne, et soral avec lui. ils menacent tout deux la paix sociale et creent des troubles a l'ordre public, a mon avis.
en tout cas je souhaite bien du plaisir a leurs avocats, a ces vieux citrons vinaigres.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 17:21

prinu a écrit:
on a reussi a coffrer al capone grace au fisc.
du moment qu'on fasse cesser l'apologie du racisme, je ne tiquerais pas sur les moyens. on verra buen ce qui marchera, personellement je lui aurais retire sa nationalite francause et declare non grata dans toute la communaute europeenne, et soral avec lui. ils menacent tout deux la paix sociale et creent des troubles a l'ordre public, a mon avis.
en tout cas je souhaite bien du plaisir a leurs avocats, a ces vieux citrons vinaigres.

Les derniers Français à avoir été déchus de leur nationalité sont ceux qui ont rejoint la France libre du général de Gaulle. Ce fut le régime de Vichy qui prononça cette mesure contre ces résistants à l'envahisseur nazi.

Ne me dites pas que vous voulez voir la France renouer avec ce genre de mesures...
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 20:33

contre les forces du mal, si.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 20:35

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Religion/Un-acte-antisemite-sur-la-synagogue-liberale-de-Lyon-6e


source Lyon capitale
Keren Or, la synagogue juive libérale de Lyon, située 14 rue Garibaldi à Lyon 6e, a été victime en début de semaine dernière d’un acte antisémite, dégradant la plaque qui indique l’emplacement de la synagogue. Une affiche du GUD où il était inscrit "Sionistes, gauchistes : hors de nos facs" avait été collée dessus. La synagogue a réagi ce lundi dénonçant "le climat délétère dans lequel baigne notre pays en ce moment", et qui "explique en grande partie ce geste" selon elle.
"Nous sommes profondément peinés que des individus aient cherché à nous stigmatiser simplement du fait que nous soyons Juifs. Ces personnes ne représentent assurément pas la France du vivre-ensemble, cette France qui protège et reconnaît ses différentes composantes." a réagi la présidente Brigitte Fois, via un communiqué de presse envoyé à toutes les rédactions ce lundi.

"Nous devons prendre collectivement conscience des valeurs qui nous sont communes et combattre par tous les moyens offerts par la Loi de la République ceux qui remettent en cause les fondements de notre société. Nous ne voulons pas nous réveiller un matin et entendre à nouveau les cris de haine qui ont retenti il n'y a pas si longtemps dans nos villes et dans nos campagnes. Les divisions ne sont pas entre Juifs et Musulmans, Chrétiens et laïcs, mais entre ceux qui défendent nos valeurs et ceux qui les rejettent", a écrit Brigitte Fois.


Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 20:47

prinu a écrit:
contre les forces du mal, si.

Alors, il faut le faire aussi pour les casseurs de la LDJ et du Betar. D'autant plus que dans leur cas c'est légalement possible puisqu'il disposent, outre la nationalité française, de la nationalité israélienne...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 21:45

Godon a écrit:
Boulo a écrit:
Ignoble . Il faut lire et relire le poème de Niemöller .

Cher monsieur Boulo, le hic, c'est qu'avec les lunettes déformantes grâce auxquelles vous lisez l'actualité, vous interprétez les événements exactement à l'envers de ce qu'il faudrait en comprendre: Dieudonné et ses admirateurs, antisémites plus ou moins conscients, plus ou moins assumés, sont moins à comparer avec le pasteur Niemöller qu'avec ceux qui sont venus l'arrêter, justement...

Ce serait risible si ce n'était pathétique... avant que cela ne puisse un jour devenir dramatique.

Le poème de Niemöller nous enseigne au contraire, et de manière non-équivoque, qu'il est nécessaire de prendre des mesures contre la menace soralo-dieudonno-complotiste, avant que l'irréparable ne soit commis...

Prendre Niemöller en otage pour lui faire dire le contraire de ce qu'il entendait, pour refaire une virginité à ceux de nos contemporains qui partagent les idées de ses tortionnaires, est - je pèse mes mots - abjecte et immoral.

Pourquoi les membres de ce forum sont-ils aveugles au point de ne pas remarquer et dénoncer ce détournement honteux? Ce silence est assourdissant!!!!


Qui vous dit que ce ne sera pas votre tour demain , cher Godon ? Ou le mien ?

A partir du moment où les pouvoirs ne sont plus séparés , toutes les persécutions deviennent possibles .

Certes , comme Lebob , je n'ai pas oublié la pièce de théâtre d'Eugène Ionesco " Les rhinocéros " et je crains comme lui la contagion .
Cependant , Alain Finkielkraut l'a bien fait remarquer ( en d'autres termes ) , Dieudonné et son succès ne sont qu'un ( triste ) miroir de la société . Pensez-vous qu'en le cassant , l'image de la société sera vraiment embellie ?

Finkielkraut , après sa brillante analyse , concluait piteusement : " Je n'ai pas de solution " .

Je lui en propose une . J'ai dû apprendre , dans le scoutisme , comment se défendre face à un incendie en approche ( hors habitations ) . Le chef nous disait d'allumer un contre-feu . Tout ce qui aura été brûlé par votre feu , ne pourra évidemment plus l'être par l'autre .

Le geste que je propose ( le double-pied-de nez mains jointes , à la racine ) est défensif et non offensant , au contraire de la quenelle , qui est offensive et offensante et donne une horrible image des pulsions de ses auteurs .


Dernière édition par boulo le Mer 15 Jan - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 22:20

boulo a écrit:
Godon a écrit:
Boulo a écrit:
Ignoble . Il faut lire et relire le poème de Niemöller .

Cher monsieur Boulo, le hic, c'est qu'avec les lunettes déformantes grâce auxquelles vous lisez l'actualité, vous interprétez les événements exactement à l'envers de ce qu'il faudrait en comprendre: Dieudonné et ses admirateurs, antisémites plus ou moins conscients, plus ou moins assumés, sont moins à comparer avec le pasteur Niemöller qu'avec ceux qui sont venus l'arrêter, justement...

Ce serait risible si ce n'était pathétique... avant que cela ne puisse un jour devenir dramatique.

Le poème de Niemöller nous enseigne au contraire, et de manière non-équivoque, qu'il est nécessaire de prendre des mesures contre la menace soralo-dieudonno-complotiste, avant que l'irréparable ne soit commis...

Prendre Niemöller en otage pour lui faire dire le contraire de ce qu'il entendait, pour refaire une virginité à ceux de nos contemporains qui partagent les idées de ses tortionnaires, est - je pèse mes mots - abjecte et immoral.

Pourquoi les membres de ce forum sont-ils aveugles au point de ne pas remarquer et dénoncer ce détournement honteux? Ce silence est assourdissant!!!!


Qui vous dit que ce ne sera pas votre tour demain , cher Godon ? Ou le mien ?

A partir du moment où les pouvoirs ne sont plus séparés , tout devient possible .

En France, la séparation entre pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire n'a jamais été entièrement étanche. Ne me dites pas que vous le découvrez...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 22:25

Godon a écrit:
boulo a écrit:
Qui vous dit que ce ne sera pas votre tour demain , cher Godon ?

Si les idées de Dieudonné et consorts venaient par malheur à triompher? C'est plus que probable, effectivement... Et quand ce serait votre tour, vous vous rappelleriez alors de Niemöller que vous citiez à contre-sens.

Parce que vous croyez que Dieudonné a vraiment des idées ? Et que ses soutiens sont les seuls à être dangereux ?

Lisez mon post complété .
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 22:50

Lebob a écrit:
...



En France, la séparation entre pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire n'a jamais été entièrement étanche.  Ne me dites pas que vous le découvrez...

Non , hélas . Mais les interférences étaient secrètes jusqu'ici . A partir du moment où l'Exécutif se vante d'influencer le Judiciaire , la dictature est proche .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Mer 15 Jan - 23:04

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
 ...



En France, la séparation entre pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire n'a jamais été entièrement étanche.  Ne me dites pas que vous le découvrez...

Non , hélas . Mais les interférences étaient secrètes jusqu'ici . A partir du moment où l'Exécutif se vante d'influencer le Judiciaire , la dictature est proche .

Secrètes? Même pas discrètes, plutôt...

On a trop vu des poursuites se produire (ou pas) en fonction d'agendas politiques sous-jacents.

Certains ministres en place n'hésitent pas à glisser des peaux de bananes judiciaires sous les pieds de leurs adversaires.

Ou d'autres n'être jamais poursuivis alors qu'il semble y avoir matière.

Cela dit, je ne vois pas dans cette affaire où le politique s'est vanté d'avoir influencé le judiciaire.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 2:51

Nous avons tous encore beaucoup a nous dire et a nous raconter.
et à révéler nos ames et nos certitudes, qui nous sommes

nous nous les revelerons dans la douleur, qui que nous soyons, mais avant celà.
prenons nos mains ensembles.

et disont ensembles: "occident chrétien. union et résistance judéo-chrétienne, aidons nous, soyons forts et aimons nous, chassons le mal qui est en nous"

Dieu avec vous tous, et sincére shalom à tous.
Avancons ensemble dans les cités de terreur et d'aveuglement, soyons une lumiére unie dans l'obscurité.
Nous sommes des gouttes de vérité dans un océan de chaos et de propagande . on voudras nous separer et nous désunir. restons soudés.
Oublions nos différences, nos aprioris, cherchons ce qui nous unis et nous rend plus forts et meilleurs.
Aidons nous, Marchons l'un vers l'autre.
Rendez vous dans toutes les eglises temples et synagogues de france, la main ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 6:04

prinu a écrit:
...


vious etes raciste, JC, et vous venez de le démontrer.

vous n'etes pas humain.



...  

Dénier l'humanité d'un ( présumé) raciste , n'est-ce pas une forme de racisme aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 6:09

Lebob a écrit:
...

Cela dit, je ne vois pas dans cette affaire où le politique s'est vanté d'avoir influencé le judiciaire.

Je crois que vous n'avez pas suivi la conférence de presse du président Hollande .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 6:38

boulo a écrit:
prinu a écrit:
...


vious etes raciste, JC, et vous venez de le démontrer.

vous n'etes pas humain.



...  

Dénier l'humanité d'un ( présumé) raciste , n'est-ce pas une forme de racisme aussi ?
c'est une facon d eparler quand ona les bras qui tombent. Jc doit etre gentil avec sa famille surement aussi.

comme adolf avec sa femme, et les nazis aimant leurs enfants, bien sur.
il a provoqué en moi un haut-le-coeur.
je ne présume pas, j'en suis persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 6:44

http://antisemitism.org.il/article/84284/le-bureau-du-procureur-municipal-refusé-de-reconnaitre-les-slogans-les-juifs-à-auschwi

source antisemitism.org/haaretz

Le bureau du procureur municipal a refusé de reconnaitre les slogans "Les juifs à Auschwitz !" en tant qu'antisémites
14 janvier 2014
Spoiler:
 

Poznań – "A bas les juifs !", "Votre maison est à Auschwitz !" et "Il faut les jeter au gaz !" – ces slogans de supporters de l'équipe "Lech" de la ville de Poznań, au cours d'un match de football contre l'équipe hôte de Lodz, n'ont pas été reconnus en tant que slogans antisémites et ceux qui les ont criées ne comparaitront pas sur le banc des accusés.    



Le bureau du procureur de la ville, qui, selon la décision du procureur général de la Pologne est censé, depuis l'année dernière, traiter de l'examen d'incidents comprenant des signes d'incitation raciste, est parvenu à la conclusion que cela a eu lieu au cours d'un événement sportif et non public, et que les  slogans de haine ne ciblaient que les adversaires sur le terrain – et non pas les juifs.



Agnieszka Gliszczyńska-Grabiec a réagit à cette interprétation au nom de l'association "Pologne Ouverte", qui lutte contre la xénophobie et l'antisémitisme, et elle a dit que les procureurs n'auraient trouvé des signes de délit au cours de cet événement «que si, sur les bancs du public, étaient assis des juifs barbus portant la kippa et des manteaux noirs».



La direction de l'équipe de football de Poznań aurait pu punir les voyous, qu'elle connait personnellement, en leur interdisant l'entrée à des matches à l'avenir, mais elle a préféré nier sa responsabilité. Elle a déclaré : «Nous en défendrons pas les délinquants et n'agiront pas non plus contre eux. Un club sportif n'est pas un bureau de procureur général ni un tribunal indépendant».



Les supporters de l'équipe de Poznań excellent dans ce genre de slogans. Le Conseil National de Football a sanctionné des responsables de slogans antisémites au cours de deux autres matches en leur imposant des amendes importantes.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 13:36



source: radiovaticana.va 2014-01-15

Dialogue entre catholiques et juifs à l’honneur à Rome
Lors de cette 18ème Journée pour l’approfondissement et le développement du dialogue entre catholiques et juifs, le Pape François reçoit en début d’après-midi à la maison Sainte-Marthe au Vatican un groupe de rabbins venus d’Argentine.
En fin d’après-midi à l’Université pontificale grégorienne, le rabbin argentin Abraham Skorka tiendra une conférence publique sur le thème du « dialogue judéo-catholique à cinquante ans de la déclaration Nostra Aetate. Une prospective latino-américaine ». La conférence se tiendra en espagnol et sera traduite simultanément en italien et en anglais. Elle sera présidée par le cardinal Kurt Koch, le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Après la conférence, le cardinal et le rabbin rencontreront la presse.

Le rabbin Abraham Skorka, le recteur du Séminaire rabbinique latino-américain de Buenos Aires, est aussi le co-auteur, avec le Pape François de Sur la terre comme au ciel , un livre fruit de rencontres spirituelles sur les thèmes fondamentaux de la vie humaine et de la possibilité d’une éthique partagée.



Le rabbin argentin Abraham Skorka

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 13:39



http://www.ambafrance-il.org/Helene-Conway-Mouret-representera,11554
source ambassade de france-il


Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger a représenté lundi 13 janvier, le président de la République et le gouvernement aux funérailles de l’ancien Premier ministre d’Israël, Ariel Sharon. La ministre a assisté à une cérémonie lundi matin à la Knesset, en hommage à l’ancien chef du gouvernement d’Israël, avant d’accompagner le cortège funéraire jusqu’au ranch des Sycomores, dans le sud du pays, où les obsèques ont eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 13:46

http://www.tel-avivre.com/2014/01/15/les-negociations-de-paix-prennent-un-chemin-tragique/

Dans un discours prononcé Samedi soir à la Mouqata, le siège du gouvernement palestinien à Ramallah, le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré que les Palestiniens ne reconnaîtront jamais Israël comme un Etat juif..


Donc les pourparlers de paix sont du pipeau, inutile de perdre son temps.

---

Puis, le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki, a déclaré , de la mem facon, aux ministres de la ligue arabe ainsi qu’a John Kerry que les palestiniens refusent et refuseraient de reconnaître Israël comme un Etat juif.
John Kerry n’a pas souhaité réagir à ces propos mais ceux-ci ne lui ont surement pas fait plaisir. La simple phrase d’Abbas met fin à toute possibilité de signature d’accord..

Cependant, personne ne se faisait vraiment d’illusion car les négociations devaient s’initier sans aucun pré-requis de part et d’autre mais l’Autorité Palestinienne n’en avait que faire et avait déjà exigé la libération de 104 prisonniers palestiniens.  :mdr: 

Espérons que la réactions de Kerry soit sévère vis à vis de l’Autorité palestinienne, les américains ayant de nombreux moyens de pression…

source: Tel-Avivre -



Voilà qui est dit, les pourparlers ne servent à rien tant que Abbas ne changera pas de disque.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 13:50


http://tsahal.fr/2014/01/15/le-hezbollah-dans-la-presse-armes-longue-portee-et-soutien-iranien/

Les missiles du Hezbollah peuvent frapper tout le territoire israélien
source tsahal

Le général Amir Ali Hajizadeh, commandant de la division aérospatiale des gardiens de la révolution iranienne, a affirmé que le Hezbollah détient des missiles lui permettant de frapper n’importe quelle cible présente sur le sol israélien. Ces déclarations venant d’un haut responsable iranien, pays qui pilote l’organisation terroriste basée au sud du Liban, sont de nature à lever d’un cran la tension à la frontière nord d’Israël.


Le général Amir Ali Hajizadeh, commandant de la
division aérospatiale des gardiens de la révolution iranienne
Depuis la fin de la Deuxième Guerre du Liban en 2006 et l’affaiblissement de son stock d’armes, le Hezbollah s’est fortement réarmé auprès de ses fournisseurs iraniens et syriens. En violation de la résolution 1701 de l’ONU qui avait mis fin à la guerre de 2006, le groupe terroriste a réussi à rassembler 100 000 roquettes, bien plus que le stock de missiles qu’il possédait avant sa confrontation avec Israël. Ces armes, pour certaines très sophistiquées, constituent une menace permanente pour la sécurité de l’État hébreu.


Le Hezbollah transfert des missiles à longue portée de la Syrie vers Liban


missiles scud



Alors que l’organisation terroriste prend une part importante dans les combats qui font rage en Syrie, le Hezbollah a transféré des missiles à longue portée de la Syrie vers Liban. Ces transferts comprennent des missiles qui pourraient atteindre le cœur d’Israël.

L’ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a accusé le Hezbollah d’être impliqué dans l’attentat perpétré à Beyrouth qui a tué son conseiller Mohamad Chatah. Chatah, qui était un opposant au président syrien Bachar al-Assad, et quatre autres personnes ont été tuées dans l’attentat qui a visé sa voiture à Beyrouth selon les sources de sécurité.



Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 18:05

source Info Palestine

Interview de l'historien Ilan Pappe 2ème partie




LMaDO : Le point de vue des historiens ne peut être que subjectif, non ? Par exemple, comment Benny Morris et vous-même puissiez être d’accord sur les événements de 47/48 et arriver à des conclusions si différentes ?

Ilan Pappe : Il y a tout d’abord une base factuelle que nous devons tous connaître. Il est d’ailleurs très bien que Benny Morris ait finalement affirmé qu’il fallait arrêter de dire que les Palestiniens étaient partis de leur plein gré en 1948. C’était un débat sur des faits : sont-ils partis volontairement ou ont-ils été expulsés ? En fin de compte, l’impression que laisse ce débat est qu’il ne posait pas la question la plus importante puisque avant que les historiens apparaissent en Israël, nous savions que les Palestiniens se faisaient expulser.

C’est juste que nous ne croyions pas les Palestiniens. Cinq millions de réfugiés palestiniens nous répétaient : « Nous avons été expulsés » et nous répondions : « Non, vous êtes Palestiniens, nous ne vous croyons pas. »

C’est seulement lorsque les historiens israéliens ont eu des documents qui confirmaient ce que disait les Palestiniens et ont dit : « Vous savez quoi ? Ils ne mentent pas » qu’on les a finalement crus.
C’était seulement un premier pas car le plus important n’était pas de savoir ce qui s’était passé mais quels enseignements on en tirait, quelles étaient nos conclusions. Là se posait alors un débat moral et idéologique. Faire croire que les historiens ne doivent s’en tenir qu’aux faits et ne pas prendre position sur leurs conséquences, donc être objectifs, est totalement artificiel. D’ailleurs, nous voyons dans les travaux de Morris qu’un historien peut prendre des positions contradictoires en s’appuyant sur les mêmes faits.

Il écrit, dans son premier livre, qu’il est un peu désolé pour ce qu’il s’est passé en 48, et dans son dernier, qu’il regrette que les Israéliens n’aient pas terminé le nettoyage ethnique. Il se base sur la même analyse factuelle mais les livres sont écrits de manières très différentes. Un n’aime pas du tout l’idée de nettoyage ethnique, l’autre le justifie, pas seulement comme une stratégie nécessaire dans le passé mais également comme une excellente stratégie future.

LMaDO : Vous avez déménagé à Exeter, Royaume-Uni en 2007 mais retournez régulièrement en Israël, comment la situation a-t-elle évoluée là-bas ces dernières années ?

Ilan Pappe : Changer la société juive de l’intérieur est un pari formidable car elle semble être de plus en plus ancrée sur ses positions. Plus j’y pense, plus l’idée de réussir à gagner ce pari me décourage. La tendance en Israël aujourd’hui est à toujours plus de chauvinisme, d’ethnocentrisme et d’intransigeance. Ce qui prête à penser qu’il est peine perdue d’imaginer la paix et la réconciliation en ne comptant que sur un changement en interne. Cependant, de plus en plus de jeunes israéliens semblent en mesure de pouvoir poser un regard différent sur la réalité de leur pays. Ils sont encore très peu nombreux mais je n’ai pas souvenir d’un tel phénomène en Israël. Alors, même si les chances de changer la société de l’intérieur sont très minces, l’existence de cette génération nous permet d’espérer, qu’avec une pression extérieure, elle sera capable, dans le futur, de créer une société différente.

LMaDO : Devons-nous alors concentrer nos efforts sur cette pression extérieure ou devrions-nous continuer d’essayer de discuter avec les Israéliens pour tenter de les faire changer de positions ?

Ilan Pappe : C’est une question que nous nous posons uniquement parce que, sur le terrain, la machine à détruire ne s’arrête pas une seconde. On ne peut donc pas se permettre d’attendre plus. Le temps n’est pas de notre côté. Nous savons que pendant que nous tergiversons il se passe des choses terribles. Nous savons également qu’il y a corrélation entre ces choses-là et la prise de conscience des Israéliens qu’ils devront payer pour leurs exactions. Si ça ne leur coûte rien, ils vont même accélérer le processus de nettoyage ethnique. Il nous faut donc à la fois trouver le moyen de mettre un terme le plus rapidement possible à ce qui se passe, en ce moment même, sur le terrain, et la stratégie qui permettra d’empêcher les crimes futurs.

Nous avons besoin d’un puissant modèle de pression extérieure, et je pense qu’en ce qui concerne la société civile, le mouvement BDS est le plus efficace et le plus à même de jouer ce rôle de catalyseur.

Je pense que deux facteurs additionnels pourront en assurer le succès. Le premier est l’urgence, pour les Palestiniens, de régler la question de leur représentation. Deuxièmement, il est nécessaire que soit mis en place, à l’intérieur d’Israël, un système éducatif qui prenne le temps d’apprendre aux Israéliens qu’une réalité différente est possible et les bénéfices qu’ils en retireront. Si tous ces facteurs s’additionnent correctement, s’imbriquent d’une manière cohérente pour permettre une approche plus holistique de la question de la réconciliation, alors les choses pourraient changer.



LMaDO : En tant que professeur, ne seriez-vous pas plus utile en Israël qu’à l’étranger ? Pourriez-vous être le professeur que vous êtes au Royaume-Uni en Israël ?

Ilan Pappe : Je vais vous dire : que ce soit au Royaume-Uni ou en Israël, je ne pense pas vouloir être un professeur d’université. Les universités ne sont pas les meilleurs endroits pour enseigner la réalité de la vie aux gens, ni pour ouvrir leurs horizons ou changer leur vision du monde. Les universités sont aujourd’hui des passages obligés pour faire carrière, plus pour le savoir ou l’éducation. Dans tous les cas, j’enseigne également en Israël, à ma manière, par le biais des articles que j’écris ou des quelques conférences qu’on m’autorise à donner. Et j’entends bien poursuivre cela. J’ai le sentiment que mon travail en Grande- Bretagne a un impact plus important sur cette « pression de l’extérieur » que sur l’éducation. Il est impossible de porter une campagne BDS sans expliquer aux gens pourquoi cela est nécessaire. Il faut leur donner le bagage historique et les outils qui leur permettront de comprendre le mouvement. C’est la manière de le légitimer. Nous sommes constamment à la fois éducateurs et activistes et il est important de trouver le bon équilibre pour pouvoir accorder du temps à ces deux rôles. Il ne faut pas s’impatienter si les gens ne comprennent pas tout tout de suite, mais au contraire faire preuve de la plus grande patience et expliquer notre point de vue encore et encore, jusqu’à être compris.

LMaDO : La question de la solidarité m’intéresse tout particulièrement en ce moment. Quel est son sens réel ? Qu’est-ce que cela signifie d’être solidaire en tant que non- Palestinien ? Avec qui sommes-nous solidaires ? Pour essayer de répondre à ces questions je m’en pose une autre : imaginons que la personne qui représentera les Palestiniens accepte un État sur 11% de la Palestine historique et décide de mener une politique néo-libérale. Comment puis-je être solidaire d’une telle décision ?

Ilan Pappe : Tout d’abord, vous êtes solidaires avec les victimes d’une certaine politique et d’une certaine idéologie même si ces victimes ne sont pas représentées. Vous êtes solidaires avec leur souffrance et soutenez leur tentative d’en sortir. Maintenant, vous soulevez une question intéressante. Je pense que la solidarité est, dans une certaine mesure, comparable à une relation d’amitié. En tant qu’ami vous pouvez dire à vos amis que vous comprenez ce qu’ils essaient de faire mais que vous pensez qu’ils se trompent.

Nous, qui sommes solidaires avec le peuple palestinien, nous trouvons en désaccord avec nos bons amis qui soutiennent toujours le processus de paix et la solution à deux États. Une des choses que nous devons faire est de leur dire que nous pensons qu’ils ont tort.

L’hypothèse que vous posez dans votre question n’est pas réaliste. Pas un seul Palestinien n’accepterait ces conditions. Mais imaginons tout de même que cela arrive, à ce moment là peut-être nous faudra-t-il effectivement repenser entièrement l’idée de solidarité. Ce sont des questions fondamentales qui émergent de la situation, elles ne sont pas nouvelles. Si vous prenez position sur la solution à un ou deux États ou sur les moyens de défense que les Palestiniens devraient adopter, alors vous êtes en connexion avec les problématiques devant lesquelles se trouvent les Palestiniens eux-mêmes, vous êtes avec eux. Vous trahiriez votre solidarité si vous arrêtiez de vous poser ces questions, actuelles et importantes, et de prendre position.

Je sais qu’il y a parfois une tendance nationaliste qui veut que si vous n’êtes pas Palestinien vous n’avez pas de commentaires à faire ni à prendre part aux débats. Ce n’est pas mon avis. Quelles sont les limites à l’implication des gens de l’extérieur ? Je pense qu’il n’y a pas de réponse dogmatique à cette question. La plupart du temps, si quelqu’un dit que vous ne pouvez pas soutenir la solution à un État si vous n’êtes pas Palestinien ou Israélien, ce n’est que pour étouffer le débat. Il ne faut pas perdre trop de temps sur cette question. Je pense que toutes les personnes impliquées aujourd’hui savent ce qu’être solidaire signifie et ce que cela vous autorise à faire ou à ne pas faire.

LMaDO : Parlons de la « solution », il y a-t-il vraiment débat aujourd’hui entre un ou deux États ? Il semblerait que pour les institutions internationales la seule alternative possible aujourd’hui soit la solution à deux États. Quand on parle d’un seul État, les gens nous disent utopiste ou opposé à l’auto-détermination des Juifs. Même les soi-disant représentants politiques palestiniens continuent de soutenir la solution à deux États malgré la situation sur le terrain. La solution la plus rationnelle et humaine, qui serait un seul État, n’est toujours pas pensée ni débattue en termes de mise en œuvre pratique ni du chemin à emprunter pour y parvenir.

Ilan Pappe : Il y a deux paramètres importants à mon avis. Le premier est la question de la représentativité palestinienne. Ceux qui prétendent représenter les Palestiniens de Cisjordanie sont considérés comme les représentants de tous les Palestiniens. La solution à deux États est effectivement très intéressante pour les Palestiniens de Cisjordanie, cela pourrait mettre un terme au contrôle militaire de leurs vies. Et nous pouvons comprendre qu’ils préfèrent ça. Cependant, cela ne tient pas compte des autres Palestiniens, ceux de Gaza, les réfugiés, ceux qui vivent en Israël.
C’est une des difficultés. Certains groupes palestiniens croient, à mon avis à tort, que ce serait le moyen le plus rapide de mettre un terme à l’occupation. Je ne le pense pas. Les accords d’Oslo ont assuré la pérennité de l’occupation, pas sa fin.

Le second paramètre est que la solution à deux États s’inscrit dans une certaine logique. C’est une idée très occidentale, l’idée de partition. Une invention colonialiste qui a été appliquée en Inde, en Afrique. Alors la solution à deux États est devenue une sorte de religion, au point qu’elle n’est même plus remise en question. Je trouve personnelle -ment très surprenant que même des personnes très intelligentes aient adopté cette religion. Si vous en questionnez la rationalité, vous êtes critiqué et attaqué. C’est pour cela que beaucoup, en Occident, maintiennent cette position. Rien de ce qu’il se passe sur le terrain ne pourrait les faire changer d’avis. Pourtant vous avez raison, il suffit d’aller sur le terrain cinq minutes pour réaliser que la solution à un État est déjà en place. C’est le régime qu’il faut changer. Parce qu’il n’est pas démocratique. Il n’est pas nécessaire de réfléchir à une solution à deux États, il suffit de réfléchir aux moyens de changer le régime, à la manière de modifier les relations entre les deux communautés et de faire bouger la structure du pouvoir en place.

LMaDO : Comme vous l’avez dit, de nombreuses personnes très intelligentes et très rationnelles continuent de dire que le passage par deux États est une étape obligatoire et inévitable vers quelque chose de mieux. J’ai assisté à de nombreuses conférences sur le sujet et ne comprends toujours pas comment cela pourrait-être possible en pratique.

Ilan Pappe : Encore une fois, cela repose sur une vision occidentale très rationnelle de la réalité. L’idée est que l’on peut seulement prétendre à ce que l’on peut avoir, pas à ce que l’on voudrait avoir. En ce moment, il semble y avoir une coalition tellement importante autour de la solution à deux États que les gens s’y associent sans même en évaluer les dimensions morale et éthique. C’est comme la blague juive de l’homme qui perd sa clé et ne la cherche que là où il y a de la lumière, pas à l’endroit où il l’a égarée. La solution à deux États est la lumière, pas la clé. Il y a de la lumière, allons-y ! C’est sûrement une question d’éclairage. On nous dit que c’est une idée très raisonnable. Bien sûr c’est raisonnable, jusqu’à un certain point. Mais c’est totalement insensé parce que ça n’a rien à voir avec le conflit. Ça a à voir avec cette idée qu’Israël a émise en 1967 et veut faire accepter au monde : nous avons besoin de la grande majorité du territoire que nous avons occupé mais sommes prêts à accorder une certaine autonomie aux Palestiniens sur ce territoire.

Voilà sur quoi porte le débat en Israël, jamais sur les principes fondamentaux.
Israël a toujours eu besoin du support international, que ses politiques soient tamponnées par la communauté internationale. Les Israéliens ont également besoin d’un représentant palestinien. En 1993, l’OLP les a surpris en acceptant de garder une petite région autonome en Cisjordanie et de leur céder tout le reste. Voilà la solution à deux États que l’on nous vend comme l’unique issue. Le problème c’est qu’aucun palestinien ne peut vivre dans ces conditions. Alors le conflit se poursuit.


LMaDO : Voilà dix ans qu’Edward Saïd est décédé, il était, avec Mahmoud Darwich, un des derniers modèles pour le peuple palestinien. Je sais que vous le connaissiez bien, alors est-ce que vous pouvez nous dire quelques mots sur votre ami Edward Saïd et sur le rôle qu’il a joué ?

IP : Il nous manque énormément, c’était un des plus brillants esprits de la deuxième moitié du XXème siècle. Je pense qu’il n’inspirait pas que les Palestiniens mais nous tous sur les questions de savoir, de moralité, d’activisme. Son approche holistique nous manque, sa capacité à analyser les choses dans leur ensemble. Quand on n’a pas quelqu’un comme lui, capable de faire cette analyse globale, on se retrouve à la merci de gens qui font de la fragmentation qu’Israël impose sur les Palestiniens une réalité immuable. Ce que nous devons faire, et ce serait un bel hommage à Edward, c’est dépasser les clivages intellectuels, physiques et culturels qu’Israël nous impose, à nous Israéliens et Palestiniens, et de tout faire pour revenir à quelque chose de plus organique, fondamental, essentiel pour permettre un futur commun à la troisième génération de colons juifs et de palestiniens autochtones.

LMaDO : Dernière question, Ilan, est-ce que vous travaillez sur un nouveau livre en ce moment ?

Ilan Pappe : Sur plusieurs en fait. L’un va sortir l’hiver prochain et s’intitule « The Idea Of Israël  » (éd.Verso). C’est une étude de l’histoire de la production du savoir en Israël. Un autre, qui analyse l’histoire israélienne de l’occupation de la Cisjordanie et a pour titre « Mega Prison of Palestine », sortira en 2015.

http://www.info-palestine.net/spip.php?article14331
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 22:28

Ilan Pappe et benny morris sont deux marxistes radicaux, qui ont tous rejetés leurs racines.

ils sont pro-palestiniens et anti-israéliens.
Ils font de la diffamation et du révisionisme historique selon une vision marxiste du monde.
ils sont lus dans des sites pro-palestiniens, comme celui que vous donnez.

Ils veulent réécrire l'histoire.
je rejette entiérement leurs mensonges.


lisez ceci:



Comment clouer le bec à l’antisémitisme gauchiste ?
http://www.jforum.fr/forum/israel/article/comment-clouer-le-bec-a-l

La plupart des Juifs sont perplexes et déconcertés, par les réactions des commentateurs gauchistes sur les évènements du Moyen-Orient. Lorsque des Syriens taillent en pièce d’autres Syriens, cela provoque relativement peu ou pas le moindre tollé, pas de levée de boucliers, non plus, quand des Irakiens assassinent, quotidiennement, depuis dix ans, d’autres Irakiens, alors que le moindre doigt écorché d’un Palestinien par une balle israélienne, serait-elle en caoutchouc, invite à des éruptions d’indignation qui peuvent, alors, s’en donner à cœur-joie. La dissonance cognitive des élites gauchistes a atteint de telles proportions, que de nombreux Juifs s’accordent à dire que, probablement, l’antisémitisme, même déguisé, joue un rôle important, dans cette hostilité généralisée à l’encontre l’Israël.

Affirmer que la critique d’Israël est une manifestation de sentiments antisémites est un jeu risqué. Après tout, de nombreux détracteurs d’Israël sont profondément énamourés des thèses de penseurs juifs, tels que Marx, Trostky et Walter Benjamin et ils comptent, parmi leurs principaux alliés des personnalités juives, comme Noam Chomsky et Ilan Pappe. Ainsi, pouvons-nous encore verser leur attitude dans la catégorie des antisémites, sans que cela se retourne contre nous ? Ou est-on vraiment en train de rendre le plus mauvais service qui soit au peuple juif, en stigmatisant les ennemis gauchistes d’Israël, de la même façon qu’on le ferait envers de réels Nazis génocidaires ?

Pour tenter de répondre à ce problème, on doit se rappeler que l’antisémitisme nazi était bien pire qu’une simple aversion esthétique pour les traits faciaux stéréotypés comme « juifs ». Le Nazisme vomissait les valeurs qu’incarnent la Torah et la tradition juive, qu’on nomme : Justice, compassion et amour pour le démuni et l’étranger. Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence, que ceux guidés par la croyance que le faible doit servir le fort, percevaient, dans l’éthique juive, une menace intellectuelle et éthique du plus haut niveau. Ainsi, peut-on dire que l’antisémitisme racial des Nazis était, purement et simplement, un prétexte en comparaison de son véritable antisémitisme spirituel et éthique, bien plus profondément ancré.

De nos jours et pour notre génération, la menace que pose l’antisémitisme d’extrême-droite est supplanté par l’antisémitisme spirituel de la gauche. En fait, la réussite sociale des minorités juives dans le monde occidental, qui n’est encore rien, en comparaison des surprenantes réalisations économiques et scientifiques de l’Etat d’Israël, sont totalement insupportables pour les gauchistes. La raison en est fort simple : la réalité fait voler en éclats le romantisme culturel et la vision du monde social de la gauche. Si les seconde et troisième générations de Juifs d’origine nord-africaine s’intègrent et réussissent dans les sociétés européennes, alors que leurs pairs musulmans peuplent les ghettos urbains, cela devient extrêmement compliqué de prétendre qu’il suffirait de dénoncer le Racisme, les coupes budgétaires dans l’aide sociale et l’aliénation capitaliste, pour les accuser d’être les uniques responsables des problèmes sociaux les plus pressants du monde occidental.

Mettre en valeur des lignes de force triées sur le volet

De la même façon, si Israël, en tant qu’économie démocratique de libre-échange, peut se vanter de tableaux impressionnants à afficher, en matière de développement humain, alors que ses voisins s’enfoncent dans le bourbier de la pauvreté et des conflits, il devient particulièrement épineux de persuader les gens que les institutions politiques et économiques occidentales sont coupables de tous les maux de la région. Il devient, ainsi, évident que les Juifs et Israël posent un défi, qui est une véritable menace existentielle pour la vision du monde des intellectuels de gauche. Cette menace ne peut être conjurée qu’en mettant en lumière, avec une diligence particulièrement disproportionnée, tout abus ou toute micro-injustice commise par les Juifs Israéliens, puisque procéder ainsi est absolument crucial pour la crédibilité de la gauche populiste.

Si on veut atténuer l’antipathie naturelle des gauchistes envers Israël, cela ne sert à rien de faire étalage des réalisations économiques et technologiques de l’Etat Juif. En procédant ainsi, on ne fait jamais qu’exacerber la conviction gauchiste bien ancrée qu’Israël est bien l’enfant gâté de l’Occident. Au lieu de quoi, Israël ferait mieux de mettre en valeur des lignes de force, triées sur le volet, comme les quelques kibboutzim, où la propriété communautaire s’est épanouie, ou encore de présenter des couples homosexuels arabe et juif, heureux de vivre à Tel Aviv, bref une société contrastée, pleine de ressources et de nouveaux enjeux et défis éthiques, moraux à relever.

En outre, pour rassurer tout-à-fait ces intellectuels qu’Israël est un autre excellent exemple de la façon dont les marchés de libre-échange menacent le bien-être de la société, Israël n’a rien à cacher au public, de ses problèmes intérieurs, comme la pollution, la pauvreté, l’alcoolisme, l’usage de drogue et les façons de les combattre. Ce genre d’approches a plus de probabilités de gagner la bataille des cœurs et des esprits empreints de théories gauchistes, en laissant transparaître une face plus « humaine », que de vanter les dernières réalisations dans les domaines du high-tech et des affaires.

A moins que les Juifs ne réalisent que les ressentiments des gauchistes contre les Juifs et Israël constituent un phénomène qui a des racines bien plus profondes et ancrées que la présence de quelques barrages routiers près de Ramallah et d’Hébron, ils continueront de mal diagnostiquer cette maladie, ainsi que la thérapie de choc nécessaire pour la traiter.

Rafael Castro

---

http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2011/11/ilan-pappe-desavoue-par-des-anti.html

Ilan Pappé désavoué par des anti-sionistes chrétiens

Porter Speakman Jr est un cinéaste américain, chrétien et violemment anti-sioniste. Dans son film - anti-israélien et pro-arabe bien entendu - With God on our Side il citait une phrase apocryphe que l''historien' israélien Ilan Pappé, coqueluche des anti-israéliens européens comme Dominique Vidal et le Monde Diplomatique, attribue à Ben Gourion.  M. Speakman a fait retirer la phrase du film.  On notera que, dans le communiqué, M. Speakman s'excuse du changement, mais pas de l'erreur.  Il ne reconnaît pas vraiment que Ben Gourion n'a jamais écrit la phrase en question (inventée de toutes pièces par Pappé?), mais qu'on n'a pas trouvé de trace.  C'est en tout cas un désaveu et mieux que rien.

Source: Christian News Wire (Correction: 'With God On Our Side' -- David Ben Gurion Quote)


"At the 16:55 minute mark of "With God On Our Side" there is a quote from David Ben Gurion, which states, "The Arabs will have to go, but one needs an opportune moment to make it happen, such as war." The source for this quote we used was from:  "The Ethnic Cleansing of Palestine" Ilan Pappe, page 23 (Ben Gurion's Diary)

It has come to the attention of the producers of "With God On Our Side" that this quote cannot be found in the original sources of Ben Gurion's diary and therefore cannot be verified as authentic. While references to this quote exist, we could not find it in its original form. In an effort to be transparent and accurate, the producers have decided to take the extra step of removing it from future printings of "With God On Our Side." We apologize for this change.

Porter Speakman, Jr.
Rooftop Productions"

Ilan Pappé, un bien curieux 'historien'.


Voir: Antizionist film-makers retract Pappe quote


Dernière édition par prinu le Jeu 16 Jan - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 22:31


http://zakhor-online.com/?p=2961

source zakhor

‘‘Autrefois, pour être acceptés, on exigeait des Juifs qu’ils se convertissent ; aujourd’hui, dans la société déchristianisée qui est la nôtre, on leur demande de fournir un brevet d’anti-sionisme.’’ Alexandre Adler


Que les Juifs aient abandonné leur statut de victimes semble déranger l’universitaire Alberto Asor Rosa ; alors, selon un schéma bien connu, il les accuse d’être des bourreaux.



Barbara Spinelli, journaliste à ‟La Stampa”, est particulièrement virulente. Elle écrit par exemple le 31 octobre 2001 : ‟L’existence d’Israël est un scandale considérant la manière dont sa création a été conduite, considérant les sacrifices endurés, de ce fait, par les Palestiniens qui n’avaient jamais pris part à l’extermination des Juifs d’Europe ; et enfin, et ce n’est pas la moindre raison, par la manière dont la religion de Moïse avalise des prérogatives qui sont plus méta-historiques qu’historiques, apparentées aux textes sacrés plutôt qu’à l’évolution naturelle des peuples et du temps.” Barbara Spinelli ne retient que ce qui l’arrange. Elle oublie notamment qu’à la veille de la création de l’État d’Israël, les Palestiniens refusèrent la résolution du 29 novembre 1947 des Nations-Unies sur la partition de la Palestine et qu’ils préférèrent déclarer la guerre aux Juifs dans la certitude de pouvoir jeter à la mer ceux qu’ils n’auraient pas massacrés. Par ailleurs, la Bible et la Thora sont respectées en Israël mais l’État se fonde sur des lois internationales. Barbara Spinelli est un condensé d’ignorance prétentieuse. Écoutons-la ! Elle écrit que le monothéisme des Juifs ‟inhibe la disposition d’esprit propice au doute philosophique et religieux qui est à la base de l’excellence morale de l’Europe et qui caractérise le monothéisme chrétien, et catholique plus précisément.” Mamma mia ! C’est une déclaration extraordinairement risible mais personne n’ignore que : plus c’est gros, mieux ça passe !



Le Juif qui se défend ne plaît pas ; il est même regardé comme un importun par des Juifs timorés. J’en ai rencontrés de ces Juifs toujours prêts à faire amende honorable, à s’abaisser plus bas que terre dans l’espoir d’un peu de tranquillité. Je ne les juge pas, je les évite. Ils ne m’apprennent rien et me rendent triste.



Pour les médias, la cause est entendue : la seconde Intifada a été déclenchée par la visite d’Ariel Sharon au Mont du Temple, à Jérusalem. Et peu leur importe que le ministre palestinien de la Communication, Imad Al-Faluji, ait déclaré le 5 mars 2002 : ‟L’Intifada n’avait rien de spontané ; elle a été organisée suite au refus d’Arafat des propositions de Clinton à Camp David.”

Et l’Église ? Je ne vais pas entrer dans la polémique sur le degré de culpabilité de l’Église, je veux simplement rappeler un fait. On se souvient que le 2 avril 2002, des Palestiniens armés ont investi la Basilique de la Nativité, à Bethléem. Le pape d’alors, Jean-Paul II, a commencé par mobiliser le monde contre les Israéliens qui encerclaient la Basilique. Au cours du mois d’avril et au début du mois de mai, le Vatican a tenu de virulents propos anti-israéliens, à commencer par le pape Jean-Paul II et les cardinaux Jean-Louis Tauran et Roger Etchegaray. Des Palestiniens armés profanaient l’un des plus hauts lieux saints de la chrétienté mais le Vatican trouva moins dangereux de s’en prendre à Israël. Et je pourrais multiplier les exemples dans le genre.



Ci-joint, un lien intitulé ‟L’esprit du nouvel antisémitisme” de Shmuel Trigano :

http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=29644

On se souvient du lynchage des deux réservistes israéliens à Ramallah. On connaît moins les propos tenus par Sergio Vento, ambassadeur italien auprès des Nations-Unies, à des journalistes, le 19 octobre 2000, propos par lesquels il laissait entendre que les Israéliens étaient en train de perdre la guerre et que, pour cette raison, ils auraient monté deux ruses destinées à leur faire gagner des points dans la guerre médiatique : Israël aurait été au courant des préparatifs de l’attaque contre le tombeau du patriarche Joseph ; quant aux deux soldats, ils auraient été envoyés à Ramallah en connaissance de cause… Ces insinuations, je le répète, furent le fait d’un haut fonctionnaire aux Nations-Unies. Il n’est pas impossible que Sergio Vento ait agi à l’instigation de son supérieur, le Ministre des Affaires étrangères, Lamberto Dini, qui cherchait l’appui des Arabes pour élire son candidat aux Nations-Unies. Quand fermera-t-on définitivement ce tripot, les Nations-Unis ? Il y a heureusement des Italiens dignes : Oriana Fallaci bien sûr, mais aussi Marcello Pera (qui fut Président du Sénat mais aussi fondateur et directeur du quotidien ‟Il Foglio”) et Giuliano Ferrera pour ne citer qu’eux.



En 2002, Jürgen Möllemann, alors vice-président du Freie Demokratische Partei (FDP, qui en langage SMS pourrait signifier ‟fils de prostitué”) et président de la Deutsch-arabische Gessellschaft s’est laissé aller à des critiques anti-israéliennes et antisémites. Mais sachant que l’antisémitisme avait perdu son prestige pour cause de nazisme, en Allemagne surtout, Jürgen Möllemann utilisa un certain Jamal Karsli d’origine syrienne afin de mieux pousser son caddy. Jamal Karsli, membre des Grünen de la région Nordrhein-Westfalen, assimilait le sionisme au nazisme. Jürgen Möllemann qui n’aurait pu se laisser aller à une telle affirmation récupéra les élucubrations du Grüne importées du monde arabe mais dont le style — et pour cause — était familier aux antisémites européens. J’écris ‟et pour cause” car personne n’ignore le rôle central tenu par des nazis en cavale dans certains pays arabes, la Syrie et l’Égypte plus particulièrement. Les déclarations de Jamal Karsli véhiculent les pires poncifs de l’antisémitisme-antisionisme. Dans un entretien donné au journal d’extrême-droite ‟Junge Freiheit”, Jürgen Möllermann insista sur l’influence du lobby sioniste dans les médias en prenant pour exemple l’affaire Monica Lewinski. Souvenons-nous qu’en 1998, le fondateur du Hamas, Ahmed Yassine, déclara que cette affaire avait été montée par le lobby sioniste dans le but de faire chanter l’homme le plus puissant du monde, Bill Clinton, et de le contraindre à s’aligner sur les options du sionisme. Le calcul de Jürgen Möllermann consistant à drainer le vote d’extrême-droite vers le FDP échoua cependant. Il fut réprimandé, à commencer par d’anciens responsables de son parti. Jamal Karsli démissionna du FDP et Jürgen Möllermann en fut exclu, mais seulement après son fiasco aux élections et une histoire de fonds secrets utilisés pour éditer une brochure anti-israélienne. Il n’a donc pas été congédié pour son antisémitisme mais pour ses mauvais résultats et son manque de rigueur dans la gestion des fonds.



En pleine affaire Möllermann survint une autre affaire, l’affaire Walser. Elle commença par la lettre que publia un éditeur du ‟Frankfurter Allgemeine Zeitung”, Frank Schirrmacher, une lettre ouverte à Martin Walser dans laquelle il annonçait que son journal s’abstiendrait de publier tout extrait de son dernier roman, ‟Tod eines Kritikers”. Frank Schirrmacher accusait l’auteur d’avoir donné libre cours à des fantasmes de meurtre à l’encontre de Marcel Reich-Ranicki, le prestigieux critique littéraire. Il est vrai que ses critiques extrêmement tranchées pouvaient ne pas plaire et être à leur tour critiquées, d’une manière aussi tranchée. Mais ce qui posait problème dans le cas de Martin Walser était qu’il s’en prenait à Marcel Reich-Ranicki en enfourchant le dada de l’antisémitisme. La réaction de Frank Schirrmacher en surprit plusieurs qui, malgré toute leur bonne volonté, ne trouvaient pas trace d’antisémitisme dans le roman en question, comme le journaliste Andreas Isenschmid qui jugea le livre insipide mais nullement antisémite. D’autres critiques et écrivains allemands (parmi lesquels Gunter Grass) se sont opposés à l’analyse de Frank Schirrmacher. Martin Walser utilise pourtant dans cette fiction les mêmes procédés que Jürgen Möllemann et Jamal Karsli en insinuant que les Juifs dominent le monde. Le personnage central du roman, Andre Ehrl-Köig (Marcel Reich-Ranicki), est chargé des plus lourds stéréotypes dont l’antisémitisme (allemand plus particulièrement) s’est plu et complu à charger les Juifs. Et je passe sur les lourdeurs d’une intrigue dans la crainte d’encombrer le présent article. La saine réaction de Frank Schirrmacher contribua probablement à faire de ce médiocre roman un best-seller en Allemagne, et à l’insu de ce dernier.



Au moment de l’affaire Walser, l’éditeur du journal ‟Der Spiegel” fit appel à Henryk Broder qui dénonça l’antisémitisme allemand insistant — à raison — sur le rapport antisionisme/antisémitisme. Mais afin de compenser cette dénonciation, ‟Der Spiegel” invita dans la foulée Uri Avnery qui fustigea les responsables juifs allemands, apportant ainsi de l’eau au moulin du duo Möllemann-Karsli : il prenait la défense des antisémites allemands en commençant par déclarer qu’en les accusant d’antisémitisme on ne faisait que poursuivre un plan destiné à décourager toute critique de l’État d’Israël et à faire le jeu des sionistes. Le Syrien Jamal Karsli a très bien compris l’importance du Juif alibi, particulièrement dans son pays d’accueil, l’Allemagne, afin de justifier la calomnie antisémite. Sur son site Internet, ce dernier prétendait que ses positions étaient soutenues par Hajo Meyer, survivant d’Auschwitz, ainsi que par des Israéliens de la gauche radicale tels que Ilan Pappé, Lea Tsemel, Shraga Elam et Michael Warschawski.



Parmi les poids-lourds de l’activisme anti-israélien en Hollande, Gretta Duisenberg, épouse du premier président de la Banque centrale européenne (BCE), Wim Duisenberg. Gretta Duisenberg a organisé ou participé à divers ‟happenings” anti-israéliens que je ne rapporterai pas dans le présent article tant ils sont bêtes. Je me contenterai de mettre en lien un article de Judit Neurink (publié dans le ‟Al-Ahram Weekly” du 13/19 juin 2002) intitulé ‟The wife of the European Central Bank president sparked a controversy and started a trend in the Netherlands when she hung a Palestinian flag outside her home” :

http://weekly.ahram.org.eg/2002/590/re7.htm



En lien, un article de Léon Rozenbaum intitulé ‟A quoi bon ?” Je partage l’indignation de l’auteur qui, sur l’excellent site SourceIsrael.com, commence très justement par signaler que la Judée-Samarie et Gaza n’ont pas le statut de ‟territoires occupés” mais de ‟territoires disputés” :

http://www.sourceisrael.com/read.php?id=245



En Suède, à l’occasion de la Pâque 2002, le quotidien ‟Aftonbladet” a réactivé l’accusation de déicide. Dans sa page éditoriale, il a condamné la politique israélienne en osant le titre ‟La crucifixion d’Arafat”. Un autre quotidien suédois, le ‟Svenska Dagbladet” du 25 février 2002, a publié un article décrivant Ariel Sharon comme un tueur d’enfants, à l’image d’Hérode, ‟son équivalent biblique”…

..
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 22:54

prinu a écrit:
Ilan Pappe et benny morris sont deux marxistes radicaux, qui ont tout rejettés leur relligion, mais aussi leurs racines.



Vous pourrez déblatérer Pappe et Morris autant que vous voudrez, le fait est que:

1. ils sont tous deux bien plus juifs que vous ne le serez jamais
2. ils présentent des arguments qui sont solidement étayés et que vous ne réfutez pas au fond.

Bref, Pappe/Morris 1 - prinu 0

Et vous avez en outre une carte rouge  carton rouge  our vos attaques personnelles contre ces personnes. Attaques qui ressemblent à ce qui se fait dans n'importe quel régime totalitaire, qu'il soit communiste ou nazi. Venant de quelqu'un qui se pique de défendre "la seule démocratie du Moyen-Orient", on se demande pourquoi vous vous sentez obligé de recourir à ce genre de technique nauséabonde...
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite   Jeu 16 Jan - 23:12

faux.

plusieurs livres et articles réfutent les propos de Pappe et morris, mieux que moi.
dont ceux que j'ai donné.

ce sont des marxistes radicaux qui réinventent l'histoire. ils inventent par exemple une "épuration ethnique" de la palestine, complétement fausse. il y épuration ethnique quand on déloge des autochtones, et ce n'est pas le cas. les palestiniens sont des colons étrangers a la région, venus y tuer du juif. quand ils sont venus vers 1880, sur une terre étrangére pour eux, les dits palestiniens ont acceptés les emplois offerts par les juifs, puis ils les ont atatqués.

donc les palestiniens veulent, au contraire, une épuration ethnique des juifs du moyen orient.
mais leurs souhaits politiques autour du monde, sont de partout, faire une épuration ethnique de sjuifs là ou ils vivent.

ils attaquent tout les commnautés juives du monde, attaquent la culture juive et les lieux saints juifs dans le monde.
preuves: au brésil, a Jerba, etc ..et en France. dans tout les continents, ils attaquent des synagogues, au nom des palestiniens. ils attaquent les représentants des communautés juives, et les traitent partout de non-nationaux là ou ils habitent.. celà démontre une volonté d'épuration ethnique envers les juifs, par des palestinistes, comme idéologues radicaux comme Paape, Sand, chomsky et Morris. ils n'ont pas fait exprés d'etre nés juifs, mais ils font exprés de vouloir l'épuration des juifs. ils sément la haine aprtout ou ils passent et partout ou ils écrivent.
Paape et sand, et toute cette clique marxiste radicale, sont liés idéologiquement avec dieudonné et thierry meyssan, qui les citent réguliérement, ils se congratulent réguliérement.
ils créent volontairement un antisémitisme, c'est leur fond de commerce non déclaré.

http://www.lexpress.fr/culture/livre/enquete-sur-l-antisemitisme-musulman-de-ses-origines-a-nos-jours_893732.html


Philippe Simonnot, professeur d'économie du droit, remonte quatorze siècles d'histoire entre Juifs et musulmans.



C'est par un florilège de propos violemment antisémites distillés par la presse arabe que s'ouvre le dernier livre de Philippe Simonnot. Longtemps chroniqueur au Monde, ce professeur d'économie du droit a publié une vingtaine d'ouvrages. Sa précédente enquête, Juifs et Allemands. Préhistoire d'un génocide, lui avait valu une question qu'il craint à nouveau d'entendre : "De quoi se mêle-t-il ?" Saisi comme chacun par l'horreur, il n'était animé que par une seule question : "Comment cela a-t-il pu arriver ?" Aujourd'hui, l'auteur craint ce qu'il appelle "une possibilité d'horreur du XXIe siècle". Quand il explique qu'il avait voulu dans son précédent essai nous rappeler que "pour plusieurs générations de Juifs allemands au XIXe et au début du XXe siècle, l'Allemagne était perçue comme le nouvel Israël" et qu'il veut, dans celui-ci, nous "rappeler que pour plusieurs générations de Juifs en pays musulmans, l'Islam était devenu la patrie du judaïsme", le parallèle fait froid dans le dos. Ce sont les fils d'une histoire de quatorze siècles qui sont ici dénoués, depuis la mise en place du statut de dhimmi qui assurait au Juif protection, mais également mépris, jusqu'à son renversement à la faveur de nouvelles alliances que le musulman ne lui pardonnera pas.

Un regret cependant. L'avant-dernier chapitre aurait dû faire un peu de place au débat suscité par les "nouveaux historiens" israéliens. Se référant au livre d'Ilan Pappe, Le nettoyage ethnique de la Palestine, l'auteur semble minimiser la façon dont s'est traduit, cinq mois avant la proclamation de la création de l'Etat d'Israël, le refus arabe du plan de partage de la Palestine voté par l'Assemblée générale des Nations unies. Le neveu du mufti de Jérusalem (le chapitre précédent est consacré à la collaboration de son oncle avec Hitler) prit à ce moment la tête d'"opérations d'embuscades et d'attentats tandis qu'un ancien officier ottoman, ex-mercenaire pronazi, mit sur pied l'Armée de libération arabe, composée d'Arabes de Palestine, d'anciens SS bosniaques, de phalangistes espagnols et d'anciens soldats allemands" (cf. Géopolitique d'Israël de Frédéric Encel et François Thual). Les transferts de populations qui avaient été depuis longtemps envisagés, dès les années 1920 et même avant, prirent alors la forme, dans certains villages, d'exactions inacceptables et condamnables. C'est un fait. En aucun cas une idéologie.


Dernière édition par prinu le Jeu 16 Jan - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Israël et les Palestiniens, sionisme et antisionisme - occident judéochrétien suite
» Antisionisme = Antisémitisme par Martin Luther King
» le mythe du méchant israelien contre le gentil palestinien
» Le pape François invite Palestiniens et Israéliens au Vatican prier pour la paix
» Qu'est-ce-que le sionisme? Différents points de vue sur le sionisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: