DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Divorce accéléré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 09:26

adamev a écrit:
Ray a écrit:
adamev a écrit:
Demandez à ceux qui ont fait dériver le fil du divorce à la pédophilie
Personne à part VOUS.
(Ainsi, "consommation" vous ferait immédiatement penser "sexuel" ?)

Dans le contexte de votre post : oui! ça se pourrait.
Et je vois que c'est vous qui orientez la chose. Dans mon esprit je pensais l'expression en terme de marché... objet de la nov-évangélisation.
Non je n'oriente pas sur le plan sexuel. (Navré de vous renvoyer à nouveau dans vos 22 et à votre obsession, que tout le monde avait noté.)


Dernière édition par Ray le Lun 06 Jan 2014, 14:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 09:30

Lebob a écrit:

ysov a écrit:
De la schnout il y en a dans toutes les sphères de la société. Ce sont ceux surtout issus de la génération baby-boom que la
tendance à déféquer sur l'Église pullulent dans leur cervelle, ils sont nés pour ça on dirait, pas juste à jouer du coude, à revendiquer ci, exiger ça, et dire que bientôt les générations suivantes devront se saigner pour payer collectivement en soins
de santé, pour ces idiots qui ont dans leur déféquation à tout bout de champ, ont prôné la liberté-libertinage, avortement, union libre, consommation au détriment des autres, etc... dans 20 ans ce sera bon débarras!!!  Thumbdown 

Vos façons de systématiquement revenir tourner autour de tout ce qui à trait au c.. est étrange.  Vous n'aveu toujours pas dépassé le stade anal à votre âge?

Comme si le monde s'arrêtait à cela...

Mais c'est vrai qu'une institution dirigée par de vieux garçons et qui considère que la virginité est l'idéal à atteindre est bien placée pour donner aux gens des directives en matière de morale...   Mr.Red 

Lebob aime bien jouer avec les sens propres et figurés des mots quand ça l'arrange.
Ce que dit ysov est parfaitement juste et les mots qu'il emploi sont tout à fait appropriés.
Après si vous êtes obsédés par le c... comme vous dites, ça ne m'étonne pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 10:35

Invectives et dénigrement sont les deux mamelles de la foi catholique selon Lamarck.
Quant à celle d'Ysov... de plus en plus serré du casque.

Pour en revenir au sujet du divorce accéléré je ne pense pas que ce soit une bonne idée de le généraliser au travers d'une délégation au greffier. Sauf à en faire un sous juge.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 10:42

Si vous tenez à quelque chose, surtout ne le confiez jamais à l'Etat!

En seulement deux siècles l'Etat est parvenu a détruire le mariage que lui avait confié les français.


Ce qui est épatant, c'est que les français continuent de confier à l'Etat : l'économie, la culture, l'éducation, leurs retraites ...

A croire qu'il ont vraiment envie de ne pas y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 11:03

SJA a écrit:
Si vous tenez à quelque chose, surtout ne le confiez jamais à l'Etat!

En seulement deux siècles l'Etat est parvenu a détruire le mariage que lui avait confié les français.


Ce qui est épatant, c'est que les français continuent de confier à l'Etat : l'économie, la culture, l'éducation, leurs retraites ...

A croire qu'il ont vraiment envie de ne pas y arriver.

Pas certain que "confier" soit le terme approprié puisqu'en l’occurrence l’État s'en est emparé manu-militari sous l'impulsion d'un petit nombre.
(Après, on pourra toujours argumenter sur le fait que si le peuple ne s'est pas révolté c'est qu'il est consentant, ce qui peut se défendre dans une faible mesure selon moi...)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 11:07

Voilà le retour du libertarien....

En seulement deux siècles l'Etat est parvenu a détruire le mariage que lui avait confié les français.


Si j'ai bonne mémoire... l'institution chrétienne du mariage, qui est pure invention paulienne, fut largement remise en cause par l'église romaine à travers ses procédures d'annulation à bons deniers pour les rois, princes et autres puissants. La République dans la foulée de la Rév89 a suivi l'exemple donné en étendant le principe de dissolution à tous nobles ou gueux. Et en assortissant cette possibilité de dissolution de garanties de l'intérêt des parties et autant que possible de protection des enfants. Là encore juste application du principe d'égalité.

Seriez-vous aussi pour le rétablissement des droits seigneuriaux????

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 11:28

adamev a écrit:
Voilà le retour du libertarien....

En seulement deux siècles l'Etat est parvenu a détruire le mariage que lui avait confié les français.


Si j'ai bonne mémoire... l'institution chrétienne du mariage, qui est pure invention paulienne, fut largement remise en cause par l'église romaine à travers ses procédures d'annulation à bons deniers pour les rois, princes et autres puissants. La République dans la foulée de la Rév89 a suivi l'exemple donné en étendant le principe de dissolution à tous nobles ou gueux. Et en assortissant cette possibilité de dissolution de garanties de l'intérêt des parties et autant que possible de protection des enfants. Là encore juste application du principe d'égalité.

Seriez-vous aussi pour le rétablissement des droits seigneuriaux????


Je suis pour que l'Etat ne se mêle pas du mariage des gens. Si certains souhaitent se marier sans divorce possible, de quel droit l'Etat les en empêche ? Au contraire de quel droit l'Etat empêche d'autres de prévoir un divorce par simple lettre recommandée ?

La seule chose qui pourrait revenir à l'Etat est la tenu d'un registre pour que les gens ne se marient pas deux fois, ce qui pose des problèmes de filiation.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 13:53

SJA a écrit:

Si certains souhaitent se marier sans divorce possible, de quel droit l'Etat les en empêche ?

C'est stupide votre phrase. Se marier sans divorce possible... Donc aucun des époux dans votre système ne pourraient se libérer d'un mari violent, d'une épouse infidèle, que sais-je ? Mariage indissoluble... Et le droit au divorce vous le refuseriez donc à votre épouse ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 13:59

D'autant plus stupide que le mariage civil (avec possibilité de divorce) n'a jamais empêché les gens de se marier religieusement (dans votre cas mariage indissoluble sauf à en acheter le droit auprès de qui vous savez... mais devant le ciel... ciel!!!).
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 14:12

Lebob a écrit:
...

Je note du reste que c'est la deuxième fois qu'on a une proposition en ce sens, la seule différence était qu'on souhaitait à l'époque confier ces affaires aux notaires.  Ce qui me paraissait mieux appropriés les notaires étant des professionnels du droit habitués à traiter des questions de patrimoine.  A l'époque, c'étaient, à en lire le document, les avocats qui s'étaient opposés à cette solution.  On n'en sera pas étonné lorsqu'on réfléchit à la masse d'honoraires que doivent représenter pour les avocats les affaires de divorce.  

...  

Oui . En théorie , les notaires ne s'occupent que de patrimoine et pas de sentiments ou de protection de l'enfance .

Mais en pratique , ils sont souvent très humains et très adroits .

( Mais il y a aussi des notaires véreux , hélas . J'en ai croisé dans ma vie professionnelle , lorsque je traitais des dossiers d'immobilier pour la SNCB )
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 14:31

SJA a écrit:
Je suis pour que l'Etat ne se mêle pas du mariage des gens. Si certains souhaitent se marier sans divorce possible, de quel droit l'Etat les en empêche ? Au contraire de quel droit l'Etat empêche d'autres de prévoir un divorce par simple lettre recommandée ?

La seule chose qui pourrait revenir à l'Etat est la tenu d'un registre pour que les gens ne se marient pas deux fois, ce qui pose des problèmes de filiation.
dans ce cas-là ce n'est plus "un mariage" que l'état reconnaît mais "un foyer". en gros la question de l'état serait dans ton meilleur-des-mondes : pouvez-vous déclarer la constitution de votre foyer ?

et vous déclarez (par exemple): moi-même + deux femmes + un mari homo + quatre enfants naturels (trois de la 1ère et un de la 2nde femme) + un enfant par acheté via GPA + un chien et deux poissons rouges garantis sans-OGM.

Enfin, ton mariage "sans divorce possible" (implicitement sans séparation de corps)*** est en pratique un non-sens, car cela voudrait dire que l'Etat interdit à quelqu'un de changer d'avis ! une fois ton mariage déclaré, impossible de changer, y compris-même sur le plan du patrimoine, même si (par exemple) ton mari devient tout-à-coup flambeur ou non ! est-ce que de ta liberté présente peut interdire à ta liberté future ? ou alors, ta liberté actuelle peut-elle faire évoluer par rapport à tes choix libres du passé ? quelle et la bonne "liberté" ? A priori, c'est celle qui est actuelle !

***C'est une position plus dure que celle de l'Eglise qui permet (non le divorce religieux qui n'existe pas) la séparation de corps, voire même le divorce civil, si la vie séparée et la "protection" du patrimoine l'exige !
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 14:44

Dragna Din a écrit:
SJA a écrit:

Si certains souhaitent se marier sans divorce possible, de quel droit l'Etat les en empêche ?

C'est stupide votre phrase. Se marier sans divorce possible... Donc aucun des époux dans votre système ne pourraient se libérer d'un mari violent, d'une épouse infidèle, que sais-je ? Mariage indissoluble... Et le droit au divorce vous le refuseriez donc à votre épouse ?

C'est ce que vous dites qui est stupide, personne n'est contraint de contracter un tel mariage.

Personne ne vous contraint à épouser une personne qui ne voudrait se marier que dans le cadre d'un mariage sans divorce possible.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 14:50

Est-ce que le jour de leur mariage, les gens pensent déjà à divorcer ? je ne pense pas quand même !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 15:00

Espérance a écrit:
Est-ce que le jour de leur mariage, les gens pensent déjà à divorcer ? je ne pense pas quand même !
en fait, il faut se mettre dans la "tête" de SJA.

il entend par "mariage", un papier daté signé, où les deux partis déclarent ce qu'ils entendent par "mariage", avec autant d'articles qu'ils le souhaitent.

C'est un peu comme quand vous rédiger les statuts d'une SAS, si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 15:08

Scrogneugneu a écrit:


La seule chose qui pourrait revenir à l'Etat est la tenu d'un registre pour que les gens ne se marient pas deux fois, ce qui pose des problèmes de filiation.
dans ce cas-là ce n'est plus "un mariage" que l'état reconnaît mais "un foyer". en gros la question de l'état serait dans ton meilleur-des-mondes : pouvez-vous déclarer la constitution de votre foyer ?

et vous déclarez (par exemple): moi-même + deux femmes + un mari homo + quatre enfants naturels (trois de la 1ère et un de la 2nde femme) + un enfant par acheté via GPA + un chien et deux poissons rouges garantis sans-OGM.

[/quote]

Il existe des gens comme cela mais non reconnu par l'Etat.

Et je pense en effet que l'Etat doit se contenter d'enregistrer les déclarations de foyer pour les problèmes de filiations. Cela exclut donc les couples homosexuels puisque ceux ci ne peuvent procréer.

Citation :
Enfin, ton mariage "sans divorce possible" (implicitement sans séparation de corps)*** est en pratique un non-sens, car cela voudrait dire que l'Etat interdit à quelqu'un de changer d'avis ! une fois ton mariage déclaré, impossible de changer, y compris-même sur le plan du patrimoine, même si (par exemple) ton mari devient tout-à-coup flambeur ou non ! est-ce que de ta liberté présente peut interdire à ta liberté future ? ou alors, ta liberté actuelle peut-elle faire évoluer par rapport à tes choix libres du passé ? quelle et la bonne "liberté" ? A priori, c'est celle qui est actuelle !

***C'est une position plus dure que celle de l'Eglise qui permet (non le divorce religieux qui n'existe pas) la séparation de corps, voire même le divorce civil, si la vie séparée et la "protection" du patrimoine l'exige !

Cher Scrogneugneu,

En disant cela, vous méconnaissez un principe du droit : "tout ce résout par des dommages et intérêts".

Quelqu'un qui contractera un mariage sans divorce possible mais divorcerait quand même serait à l'origine d'un préjudice ayant son origine dans une faute contractuelle. Ce préjudice serait résolu par des dommages et intérêts.

Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 15:16

quelle est alors la substance d'un tel "mariage" reconnu par l'état, sinon l'argent ?

ton "libéralisme intégral" sont les intérêts matériels de chacun bien compris, dont le plus petit dénominateur commun est l'argent. Mammon, Mammon, toujours et encore Mammon.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 15:17

Scrogneugneu a écrit:
Espérance a écrit:
Est-ce que le jour de leur mariage, les gens pensent déjà à divorcer ? je ne pense pas quand même !
en fait, il faut se mettre dans la "tête" de SJA.

il entend par "mariage", un papier daté signé, où les deux partis déclarent ce qu'ils entendent par "mariage", avec autant d'articles qu'ils le souhaitent.

C'est un peu comme quand vous rédiger les statuts d'une SAS, si vous voulez.

C'est intéressant ce que vous dites.

C'est tout le problème de la judiciarisation du mariage.

Beaucoup de gens (particulièrement chez les juristes) ne se marient pas car se marier, c'est penser à la séparation (mort, divorce). Ils préfèrent donc souvent le mariage naturel.

En France d'ailleurs, la plupart des enfants naissent dans le cadre du mariage naturel.


Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 15:21

Scrogneugneu a écrit:
quelle est alors la substance d'un tel "mariage" reconnu par l'état, sinon l'argent ?

ton "libéralisme intégral" sont les intérêts matériels de chacun bien compris, dont le plus petit dénominateur commun est l'argent. Mammon, Mammon, toujours et encore Mammon.

Mais jetez un coup d'œil sur le code civil. Au sujet du mariage, il n'y est question que d'argent.

C'est pourquoi j'ai du mal à comprendre pourquoi l'Eglise accorde tant d'importance à ces liens juridiques.

Alors qu'il n'y a qu'un seul vrai mariage : Le mariage catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 15:27

Oui, se marier civilement, c'est un peu protéger les enfants (présents ou à venir) de l'Etat Very Happy 
reconnaissance, séparation, foyer fiscal, sécu et mutuelle, héritage... tout est immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 17:03

De SJA : Cela exclut donc les couples homosexuels puisque ceux ci ne peuvent procréer.

En fait voilà le ressort de l'argumentation de SJA... exclure les homosexuels... pour en rendre impossible le mariage religieux.

Votre propre stupidité s'étale ici au grand jour : ce que vous dites qui est stupide, personne n'est contraint de contracter un tel mariage. D'autant plus qu'un tel mariage n'existe pas en droit civil.
Mais il existe un mariage religieux indissoluble (en théorie) ce qui constitue une atteinte au droits fondamental de la personne de pouvoir librement choisir sa vie et/ou d'en changer.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 17:23

adamev a écrit:
De SJA : Cela exclut donc les couples homosexuels puisque ceux ci ne peuvent procréer.

En fait voilà le ressort de l'argumentation de SJA... exclure les homosexuels... pour en rendre impossible le mariage religieux.

Votre propre stupidité s'étale ici au grand jour : ce que vous dites qui est stupide, personne n'est contraint de contracter un tel mariage. D'autant plus qu'un tel mariage n'existe pas en droit civil.
Mais il existe un mariage religieux indissoluble (en théorie) ce qui constitue une atteinte au droits fondamental de la personne de pouvoir librement choisir sa vie et/ou d'en changer.

Vous ne comprenez décidément rien à rien.

Si l'Etat tient un registre des couples déclarés dans le but de gérer les problèmes de filiation, il est inutile d'y mettre les couples homosexuels puisqu'ils ne peuvent procréer.

Si ça peut leur faire plaisir, on peut faire une liste des couples homosexuels mais comme cela n'a aucune espèce d'intérêt, cela devra être financé par ceux qui désirent être inscrits sur cette liste.

Citation :
D'autant plus qu'un tel mariage n'existe pas en droit civil.

Vous voyez que l'Etat est une entrave à la liberté de mariage. De quel droit l'Etat empêche les gens de contracter le mariage qu'ils veulent ?

L'Etat empêche les catholiques de contracter un mariage civil conforme à leur spiritualité, c'est à dire indissoluble. De quel droit l'Etat empêche les catholiques de vivre leur religion comme bon leur semble.

Comme quoi, pour la séparation des églises et de l'Etat, on repassera.

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 20:53

Espérance a écrit:
Est-ce que le jour de leur mariage, les gens pensent déjà à divorcer ? je ne pense pas quand même !

Zsazsa Gabor , qui a divorcé sept fois et fait annuler un mariage une fois , aurait dit un jour à une amie sur le point de se marier : " Réfléchis bien , ma chérie ; tu t'engages pour au moins trois mois ... " .

Zsazsa Gabor , d'origine hongroise , est de religion catholique , je crois .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Lun 06 Jan 2014, 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 21:42

SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
quelle est alors la substance d'un tel "mariage" reconnu par l'état, sinon l'argent ?

ton "libéralisme intégral" sont les intérêts matériels de chacun bien compris, dont le plus petit dénominateur commun est l'argent. Mammon, Mammon, toujours et encore Mammon.

Mais jetez un coup d'œil sur le code civil. Au sujet du mariage, il n'y est question que d'argent.

Parce que pour le code civil le mariage est un contrat entre deux personnes.

Cela dit, si mes souvenirs sont bons, en matière de mariage, le code civil ne parle pas que d'argent. Je vous suggère de prendre connaissance des articles 203 à 226 du Code Civil que vous n'avez manifestement jamais lu de toute votre vie, à lire cette énormité.

SJA a écrit:
C'est pourquoi j'ai du mal à comprendre pourquoi l'Eglise accorde tant d'importance à ces liens juridiques.

Moi aussi...

SJA a écrit:
Alors qu'il n'y a qu'un seul vrai mariage : Le mariage catholique.

Qu'est qu'un "vrai" mariage?

Et, par opposition, un "faux" mariage?...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 21:46

SJA a écrit:
L'Etat empêche les catholiques de contracter un mariage civil conforme à leur spiritualité, c'est à dire indissoluble. De quel droit l'Etat empêche les catholiques de vivre leur religion comme bon leur semble.


A lire ces bêtises, on est forcé de conclure que l'intelligence humaine est quant à elle bien soluble dans le catholicisme.

A moins que ce soit la faculté de penser qui, au bout de quelques années de pratique catholique, finit par être complètement inhibée. Du moins chez certains sujets...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 21:54

L'athéisme aussi peut dissoudre l'intelligence , cher Lebob . Il n'y a pas de motif de conférer un monopole de ce type  à un endoctrinement particulier , à l'exclusion des autres . Et l'absence totale d'endoctrinement est encore pire , me semble-t-il .

Pour en revenir au sujet , il faut tout de même constater qu'un conjoint qui s'opposerait à la demande de divorce de l'autre , pour des motifs religieux , ne serait pas suivi par le tribunal .

En ce sens , SJA n'a pas tort .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 22:00

boulo a écrit:
L'athéisme aussi peut dissoudre l'intelligence , cher Lebob . Il n'y a pas de motif de conférer un monopole de ce type  à un endoctrinement particulier , à l'exclusion des autres . Et l'absence totale d'endoctrinement est encore pire , me semble-t-il .

Ce qui rend un mariage indissoluble, c'est l'engagement personnel des conjoints. Engagement qui doit se manifester tous les jours tout au long du mariage.

Et qu'on passe devant un maire, un curé, un rabin, un pasteur, un imam ou tout cela à la fois ne changera rien à ce qui précède.

Il n'y a pas de "forme" (civile ou religieuse) de mariage meilleure qu'une autre dans cette perspective. Un mariage est et devient ce qu'en font les conjoints, ni plus ni moins...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 22:07

Sans doute .

Mais admettriez-vous qu'un conjoint s'oppose pour des motifs religieux au divorce demandé par l'autre conjoint via le juge ?

Je suppose que non .

Dans ce cas de figure , il y a bien conflit entre l'Eglise et l'Etat .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 22:26

Que de constatation démontrant que stérilité des débats. D'un côté des athées ou bien des pratiquants à la carte car leur nombril au même pied d'égalité que le Dieu qu'ils croient et de l'autre les pratiquants intégraux du catholicisme.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 22:31

Lamarck a écrit:
Lebob a écrit:

ysov a écrit:
De la schnout il y en a dans toutes les sphères de la société. Ce sont ceux surtout issus de la génération baby-boom que la
tendance à déféquer sur l'Église pullulent dans leur cervelle, ils sont nés pour ça on dirait, pas juste à jouer du coude, à revendiquer ci, exiger ça, et dire que bientôt les générations suivantes devront se saigner pour payer collectivement en soins
de santé, pour ces idiots qui ont dans leur déféquation à tout bout de champ, ont prôné la liberté-libertinage, avortement, union libre, consommation au détriment des autres, etc... dans 20 ans ce sera bon débarras!!!  Thumbdown 

Vos façons de systématiquement revenir tourner autour de tout ce qui à trait au c.. est étrange.  Vous n'aveu toujours pas dépassé le stade anal à votre âge?

Comme si le monde s'arrêtait à cela...

Mais c'est vrai qu'une institution dirigée par de vieux garçons et qui considère que la virginité est l'idéal à atteindre est bien placée pour donner aux gens des directives en matière de morale...   Mr.Red 

Lebob aime bien jouer avec les sens propres et figurés des mots quand ça l'arrange.
Ce que dit ysov est parfaitement juste et les mots qu'il emploi sont tout à fait appropriés.
Après si vous êtes obsédés par le c... comme vous dites, ça ne m'étonne pas plus que ça.

Merci bien Lamarck. Ce que j'ai toujours constaté, est que la majorité des braillards bavant contre l'Église est issu de cette
génération. De plus, le fait que vous affirmiez que le genre de mots utilisés en les visant seraient pertinents m'incite à ajouter
que justement, si je descend au niveau anal c'est obligatoirement m'y abaisser à leur niveau. Mais dans quelques années, les vers seront leurs compagnons...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 22:38

adamev a écrit:
Voilà le retour du libertarien....

En seulement deux siècles l'Etat est parvenu a détruire le mariage que lui avait confié les français.


Si j'ai bonne mémoire... l'institution chrétienne du mariage, qui est pure invention paulienne, fut largement remise en cause par l'église romaine à travers ses procédures d'annulation à bons deniers pour les rois, princes et autres puissants. La République dans la foulée de la Rév89 a suivi l'exemple donné en étendant le principe de dissolution à tous nobles ou gueux. Et en assortissant cette possibilité de dissolution de garanties de l'intérêt des parties et autant que possible de protection des enfants. Là encore juste application du principe d'égalité.

Seriez-vous aussi pour le rétablissement des droits seigneuriaux????


Du mortier est bien durcie sous votre truelle.

Les annulations CONFIRMÉES car si matière y est, le mariage fut nul dès la cérémonie, furent toujours faites avec justifications
et non avec des deniers comme vous dites. Un bel exemple comme quoi les rois et les princes ne sont pas privilégiés comme vous semblez ignominieusement proférer, est le refus pur et simple du pape à annuler le premier mariage d'Henri VIII même si
cela causa la scission entre l'Église d'Angleterre et catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 07:32

Les rois, princes etc... ont souvent vu leur mariage "arrangé"; le consentement mutuel, qui donc s'en souciait ? On peut donc discuter de la valeur d'un sacrement ainsi imposé...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 07:35

Cécile a écrit:
Les rois, princes etc... ont souvent vu leur mariage "arrangé"; le consentement mutuel, qui donc s'en souciait ? On peut donc discuter de la valeur d'un sacrement ainsi imposé...

Ce n'est pas si simple. Il y avait toujours un motif, parfois un peu tiré mais toujours canonique.


C'est justement pour cette absence de motif et le fait que l'Eglise n'a pas pu "s'arranger" avec le mariage valide du roi que l'Angleterre est sortie du catholicisme (roi Henry VIII et sa volonté de faire annuler son mariage).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 07:41

Mais le manque de consentement mutuel est un motif à lui seul !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 08:26

A l'heure actuelle , avec l'évolution vers l'individualisme , oui en effet .

Mais ce n'était pas la règle de certains siècles passés . L'individu acceptait de n'être qu'une cellule obéissante d'un organisme plus vaste : la famille , le clan , la religion , l'Etat dûment représenté par le monarque , etc ...

Et après les excès de l'individualisme , que tout le monde peut constater , je gage que le balancier va repartir dans ce sens là .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 10:42

Cécile a écrit:
Les rois, princes etc... ont souvent vu leur mariage "arrangé"; le consentement mutuel, qui donc s'en souciait ? On peut donc discuter de la valeur d'un sacrement ainsi imposé...
Ce n'est pas parcequ'un mariage est arrangé qu'il n'est pas valide : c'est si il y a refus de ratifier cet arrangement par un des mariés!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 12:33

RenéMatheux a écrit:
Cécile a écrit:
Les rois, princes etc... ont souvent vu leur mariage "arrangé"; le consentement mutuel, qui donc s'en souciait ? On peut donc discuter de la valeur d'un sacrement ainsi imposé...
Ce n'est pas parcequ'un mariage est arrangé qu'il n'est pas valide : c'est si il y a refus de ratifier cet arrangement par un des mariés!
Vous mettez l'accent sur "arrangé", alors que ce qui est important c'est "consentement mutuel".
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Mar 07 Jan 2014, 15:25

Il y a le consentement issu du coeur et le consentement issu de la tête. Mais ultimement, il a consentement.
Seules celles sous la menace de représailles seraient invalidant un mariage aux yeux de Dieu.

Autrefois jusqu'à pas longtemps, beaucoup de filles se sentaient devoir faire vite pour fonder famille, car l'épithète de
''vieille fille'' dès la trentaine était une calamité. Par chez moi à l'époque, il y avait la fête de Sainte-Catherine et sa tire
distribuée, ce bonbon pour les vieilles filles...
Revenir en haut Aller en bas
 
Divorce accéléré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» divorce de jean egale dece pour jean je l adorais comme un f
» Le divorce est contagieux
» Une nouvelle preuve de l'accélération de l'expansion de l'Univers grâce à Hubble
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: