DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Divorce accéléré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 12:17

Un rapport demandé par Christiane Taubira veut confier au seul greffier cette procédure qui représente plus de la moitié des divorces prononcés en France.


Voilà un bouleversement que les magistrats accueillent avec un mélange de circonspection et de résignation. Le rapport sur le «juge du XXIe siècle», piloté par Pierre Delmas-Goyon, conseiller à la Cour de la cassation préconise de «transférer au greffier juridictionnel le divorce par consentement mutuel, sans qu'il y ait lieu de distinguer en fonction de la présence d'enfants ou de la consistance du patrimoine».  «Cette proposition a suscité d'importantes discussions au sein du groupe de travail, mais elle a recueilli un large consensus», lit-on dans ce document qui a été demandé par Christiane Taubira et qui sera présenté à la garde des Sceaux lors d'un colloque le 10 et 11 janvier à l'Unesco sur la justice du XXIe siècle.

«Avons-nous le choix compte tenu de ce qu'est devenue l'activité dans les tribunaux?», soupire un haut magistrat parisien, qui a bien conscience de l'engorgement des juridictions. «Après tout, les greffiers sont des professionnels qui ont un très haut niveau de formation et de technicité, ils sont tous bac +5, connaissent parfaitement les arcanes des juridictions et savent élaborer les dossiers», affirment-ils. Pour autant, les conclusions du rapport Delmas-Goyon ne cachent pas les difficultés d'une telle révolution copernicienne, qui vise ni plus ni moins à écarter le juge d'une de ses fonctions les plus visibles et les plus symboliques pour le grand public. Car si le citoyen moyen peut passer une vie sans être confronté à la justice, 80% de l'activité des tribunaux est accaparée par les affaires familiales, dont le contentieux majeur reste celui du ­divorce.

Le rapport rappelle aussi que «beaucoup d'instances modificatives montrent l'émergence de situations très conflictuelles, bien que les époux aient fait le choix initial de divorcer par consentement mutuel. Il doit en être déduit que ce choix d'une procédure non contentieuse répond dans nombre de cas à la préoccupation de trouver un compromis acceptable à court terme, moins onéreux et plus rapide, sans qu'aient été réellement recherchées des solutions aux problèmes de fond posés par la séparation».

Garde-fous

Fort de ce constat, le rapport tente de poser quelques garde-fous: «Il faut s'assurer que l'accord obtenu est équilibré, qu'il préserve les intérêts de chacun et n'est pas la conséquence de l'abus d'une position dominante. Il faut aussi vérifier que le choix de la procédure du divorce par consentement mutuel est réfléchi et qu'il traduit une véritable volonté de rechercher une solution amiable aux conséquences personnelles, parentales et patrimoniales du divorce.»

Des recommandations bien nécessaires, mais certainement pas suffisantes pour les syndicats de la magistrature, comme l'Union syndicale des magistrats (USM): «On ne peut pas enlever des compétences au juge sans autre considération», s'insurge le syndicat, qui réclame de se poser la question de «l'intérêt pour le justiciable».

Un tel transfert de compétence implique aussi «un changement du statut des greffiers» et une formation spécifique, que prévoit le rapport Delmas-Goyon. Mais ces derniers, à qui seront transférés des pouvoirs juridictionnels importants, resteront des fonction­naires ne bénéficiant pas des caractéristiques du statut propre aux juges: l'indépendance et l'inamovibilité, qui vont avec ses obligations et sa liste d'incompatibilités. Le rapport Guinchard, il y a quelques années, avait pensé confier les divorces aux notaires. La Place Vendôme y avait renoncé devant la bronca des avocats.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 12:39

Et dans tout ça les enfants on en fait quoi ?

C'est vrai : "les parents boivent et les enfants trinquent !"

Encore une peau de banane de Taubira...   Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 13:40

Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 15:07

Ray a écrit:
Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.

Pour les prêtres c'est avéré depuis un moment déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 15:22

03/01/2014 à 14:30 AFP

Divorce sans juge : un sujet "ouvert"
selon Najat Vallaud-Belkacem

Le divorce, qui pourrait être prononcé sans l'intervention d'un juge, devrait faire l'objet d'un "processus de concertation", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem.

Un "processus de concertation" va être mené sur le divorce, "les sujets" étant "ouverts", "à ce stade", a estimé vendredi la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, à l'issue du premier Conseil des ministres de l'année.

Najat Vallaud-Belkacem était interrogée au sujet d'un rapport "sur le juge du XXIe siècle" demandé par la garde des Sceaux, Christiane Taubira, qui propose de confier au seul greffier le divorce par consentement mutuel afin de désengorger les tribunaux. Le Figaro a publié cette information dans son édition de vendredi.

"Il s'agit d'un rapport", a répondu Najat Vallaud-Belkacem, soulignant que les propositions qu'il contenait seraient présentées à la garde des Sceaux "les 10 et 11 janvier" lors d'un colloque organisé à l'Unesco. Christiane Taubira "va ensuite entamer un processus de concertation. A ce stade, on en est vraiment à des sujets ouverts qui sont intéressants en effet ou qui méritent qu'on y travaille sereinement", a ajouté la porte-parole.

Divorce sans juge : un sujet "ouvert" selon Najat Vallaud-Belkacem

A la sortie du déjeuner des ministres à l'Elysée, alors qu'on l'interrogeait sur ce sujet - une question à laquelle elle n'a pas répondu - Christiane Taubira s'est fait attraper par l'épaule par le ministre de l'Intérieur qui l'a entraînée en lançant aux journalistes : "Nous, nous ne divorçons pas !"



_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 15:25

Et que je sache... il n'y est pas question de modifier les règles de protection des enfants.
Désinformation quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 15:32

C'est pas plus mal, car quand un couple est d'accord pour divorcer il n'y a pas de raisons de payer un avocat qui ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 17:02

adamev a écrit:
Ray a écrit:
Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.

Pour les prêtres c'est avéré depuis un moment déjà.

La pédophilie est une perversité qui n'a rien à voir avec le sacerdoce.

Votre anticlericalisme est maladif.

Habitudes obsessionelles, quand tu nous tiens...

 heureux 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 18:00

Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.

Simple réponse de la bergère au berger.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 18:05


Le divorce par consentement du plus fort

by Koz

Il faut aimer le monde. Mais, tous les amoureux et tous les parents le savent, l'amour, ça cause bien des soucis.

Et, de même que certains ne veulent plus tomber amoureux pour avoir trop souffert, d'autres ne veulent plus se soucier de ce monde. Trouver leur petit camp à eux, s'occuper de leurs enfants, laisser filer ce monde puisqu'il le veut, ou semble le vouloir.

Comme l'on serait plus détendu si l'on pouvait répudier cette communauté nationale, n'être engagé par rien ni personne, n'être impliqué par le choix d'aucun autre et surtout jamais soucieux du bien des autres. Il est des jours où le bilan énergétique de l'optimisme voire de l'espérance ne plaide pas en leur faveur.

Enfin... On en connait d'autres qui ont tant aimé le monde qu'ils en ont souffert, et pas de la plus belle des manières.

Ce matin, nous voyons resurgir un projet de réforme du divorce. L'esprit n'est pas inédit, les modalités sont justes différentes de celles que nous avons connu il n'y a pas si longtemps. Fin 2007, au début du quinquennat Nicolas Sarkozy, il avait été envisagé d'introduire un divorce sans avocat et sans juge, uniquement devant notaire. Cette fois, il s'agit d'un divorce sas juge et devant greffier ((mais pas sans avocat, précisons-le pour les pavloviens de l'accusation de corporatisme)).

Le loup l'emporte et puis le mange... sans autre forme de procès
Évoquons, donc, ces modalités et les raisons pratiques de couper une fois encore la tête de l'hydre.

Le divorce concerné est le divorce par consentement mutuel, régi par les articles 230 et suivants du code civil. Soulagement, donc, puisque c'est ce cas dans lequel le divorce se passe à merveille. Les époux sont d'accord, sur le principe du divorce et sur ses modalités. Ils ont consulté un avocat et en ont même pris un seul, tant ils sont d'accord sur tout. D'ailleurs, même les enfants dansent la sarabande. Pourquoi, dès lors, leur mettre des bâtons dans les roues et réfréner leurs ardeurs dissolutives ?

Il se trouve que la pratique, observée à la fois par les avocats et par les juges est bien différente de ce tableau irénique.

Le principe même du consentement mutuel est trop souvent douteux. Il y a celui qui rend la vie insupportable à l'autre. Celui ou celle qui craque et "consent". Celui qui a un ascendant sur l'autre, celui qui gueule le plus fort, celui qui menace (("si tu vas devant le juge, tu ne reverras plus tes enfants" est malheureusement un classique. Faux, mais classique)). Et puis à quoi bon, puisque de toutes façons au bout du compte le divorce sera prononcé...

Le consentement est ainsi trop souvent influencé par la méconnaissance de ses droits ou la simple volonté que cela se finisse au plus vite.

Les modalités ensuite. Le couple trouvera un avocat. Soit parce que tout se passe effectivement bien, soit que l'un des époux s'illusionne, soit que l'autre ait un ascendant, ils en prendront souvent un seul (ça fait des économies, en plus). Et, parfois, ce sera l'avocat habituel de l'un des deux. Il n'est même pas impossible qu'il ne soit rémunéré que par l'un des époux. Que ma profession me pardonne, mais en tout état de cause, aucun avocat ne le recommanderait.

Il faudra ensuite s'atteler à des éléments très pratiques, qui vont du sort des impôts à celui des enfants (sans parler du chien). Là encore, la convention qui sera soumise au juge cache bien des litiges potentiels et, là encore, le consentement est soumis à bien des influences.

Or, précisément, l'office du juge est de vérifier ces points. C'est l'article 232 du code civil :

Le juge homologue la convention et prononce le divorce s'il a acquis la conviction que la volonté de chacun des époux est réelle et que leur consentement est libre et éclairé. Il peut refuser l'homologation et ne pas prononcer le divorce s'il constate que la convention préserve insuffisamment les intérêts des enfants ou de l'un des époux.

L'office juge est ainsi réduit, et concentré sur des éléments fondamentaux. Il reçoit fort brièvement chacun des époux séparément et s'assure de leur consentement autant qu'on peut le faire en quelques minutes. Enfin, il portera spécialement son attention sur la garde des enfants. Car les modalités retenues par les époux coïncident peut-être avec leurs impératifs personnels mais peuvent s'avérer particulièrement déstructurantes pour l'enfant.

Voilà donc ce qu'il conviendrait de supprimer. Plus de juge pour opérer ce contrôle minimum, déjà réduit comme peau de chagrin. Plus de juge, plus de "procès". Il est regrettable que la protection de la partie faible ait ainsi déserté l'esprit des gouvernants, pour des considérations de boutiquiers. Et il est sidérant de lire que le transfert du divorce par consentement mutuel est expressément prévu "sans qu'il faille distinguer selon la présence d'enfants [ou de patrimoine]..."

Mais pourquoi donc un greffier ne pourrait réaliser ce contrôle ? A droit constant, ce n'est pas possible. Un greffier n'est pas chargé de l'appréciation du fond des dossiers et encore moins de rendre des jugements. Il conviendrait donc de réformer le statut des greffiers. Or, on ne confie pas à un greffier les missions d'un juge. Ce ne sont pas les missions d'un greffier, ce n'est pas non plus leur formation. A moins de créer des sur-greffiers ou des sous-juges. Des magistrats sans l'être. Sans les garanties d'indépendance attachées à la magistrature. Sans leur savoir-faire et sans leur expérience, car le juge qui exerce les missions prévues à l'article 232 du code civil a également l'expérience des situations contentieuses puisqu'il traite les contentieux postérieurs à ce divorce par consentement mutuel ((on peut encore juger bon d'associer les greffiers appelés à traiter les divorces par consentement mutuel aux audiences de contentieux post-divorces mais allons jusqu'au bout et créons un nouveau corps de magistrats, dans ce cas)).

"Il faut simplifier le divorce". Pourquoi ?
De façon périphérique, il est inquiétant de constater que l'Etat prend acte de son incapacité à remplir correctement ses missions essentielles et, en l'occurrence, une mission régalienne. Une fois encore, pour des raisons de moyen, nous sacrifions la nature même d'une mission de l'Etat. Déjà incapables de nous assurer que le contrôle de la réalité d'un "consentement libre et éclairé" et de la "préservation suffisante des intérêts des enfants ou de l'un des époux" fasse l'objet d'une audience de plus de dix minutes, nous envisageons non pas de rétablir cette exigence minimum, mais de supprimer l'audience.

Surtout, il s'agit une fois de plus de "simplifier le divorce". Dominique Bertinotti a encore trouvé ce matin que ce serait une bonne idée de simplification.

N'inversons pas le raisonnement : mon pied dans la vie n'est pas de compliquer la vie des autres, mais la proclamation de cet impératif peut être questionnée. De fait, on l'a dit, ce divorce par consentement mutuel peut être réalisé en ayant recours à un seul avocat, et ne prend que dix minutes de temps devant le juge. Qu'y-a-t-il donc encore à simplifier ? Lorsqu'il s'agit de régler non seulement les conséquences patrimoniales de la séparation mais encore de veiller à l'intérêt des enfants, ces misérables 10 minutes sont-elles encore de trop ?

Quel est ce mantra ? Pourquoi certains en viennent-ils à souhaiter obsessionnellement qu'un couple puisse se séparer au plus vite et surtout sans formes ?

Et puis encore : pourquoi ne pas lâcher le mariage, un peu ? S'il faut absolument que la séparation soit simple, soyez responsables et cohérents, ne vous mariez donc pas, la séparation en sera d'autant plus aisée ! Ou alors, faites une sauterie dans un parc, avec une treille et un gars en costume comme dans les séries. Mais personne ne vous oblige à vous marier. D'ailleurs, près de 30% des personnes vivant en couple en France ne sont pas mariées.

Longtemps, une certaine partie de la population a dénigré le mariage, simple bout de papier dont leur amour pouvait bien se passer. Il y avait pourtant erreur sur la marchandise : le code civil n'a que faire de votre amour. Ce n'est qu'à l'église que les époux se reçoivent et se donnent mutuellement l'un à l'autre "pour s'aimer fidèlement tout au long de [leur] vie". Mais l'amour n'est ni une condition ni un engagement du mariage civil.

Après avoir vidé le mariage de sa substance, il faut pouvoir le rompre au plus vite. Vidé de sa substance ? Il y a six ans, un de mes amis soutenait sa thèse sur "les devoirs conjugaux". Il soulignait à quel point le mariage était dépourvu de tout engagement. Les obligations du mariage ne sont plus sources d'aucun engagement. Comme l'on dit en droit, elles ne sont plus "sanctionnées". Violer une obligation du mariage n'entraîne pas un divorce pour faute. Tromper votre conjoint n'est pas une faute. Or un engagement dont la violation n'emporte pas de conséquences n'en est pas un.

Nous avons donc un mariage civil réduit à une dimension superficielle. Faut-il encore le défendre ?

Bêtement, au lieu de me soucier de ma pomme, je m'acharne à le penser.

Parce que le mariage, tel qu'il devrait être et tel qu'il est encore confusément perçu voire rêvé, est un engagement dans la durée et parce que cette durée, c'est la stabilité pour les enfants.

Parce que la souffrance des enfants soumis à une instabilité parentale est déjà bien documentée, n'en déplaise aux prosélytes parmi les divorcés ((et quand bien même ce n'est évidemment pas une fatalité)). Qu'éviter cette souffrance est un motif suffisant. Mais que, s'il faut trouver un motif égoïste et pragmatique, l'instabilité familiale est aussi le germe de l'instabilité sociale.

Une société saine devrait valoriser l'engagement, et sur la durée, au lieu de poursuivre inlassablement une dissolution empressée. Non seulement aujourd'hui les époux ne s'engagent plus matériellement à rien mais ils prennent un engagement qui n'en est pas un. Un vœu peut-être, pas même pieux. Mais dès lors qu'un engagement peut être rompu sans motif et sans forme, ce n'en est plus un.

Peut-on vraiment encenser un jour, avec un air très concerné, les conclusions du rapport du Médiateur, qui pleure la perte du collectif et de l'engagement - "notre contrat social n’est pas un contrat de services mais d’engagement" - et le dissoudre dans le cœur le plus profond qu'est la famille ?

Koz | 3 janvier 2014 à 16 h 57 min

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 18:57

L'assoiffé a écrit:
adamev a écrit:
Ray a écrit:
Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.

Pour les prêtres c'est avéré depuis un moment déjà.

La pédophilie est une perversité qui n'a rien à voir avec le sacerdoce.

Votre anticlericalisme est maladif.

Habitudes obsessionelles, quand tu nous tiens...

 heureux 

La pédophilie n'est pas plus répandue dans le sacerdoce qu'ailleurs. Mais, effectivement, certains font une obsession de la pédophilie dans le clergé, peut-être parce que l'Église est la cible idéale de nos humanistes athées...
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 19:21

La facilité du divorce est nécessaire, l'assouplissement du divorce à été entrainté par le fait que les anciennes lois (7 ans avant de pouvoir divorcer seul, peu de possibilité de séparation avant,ect..) on conduit à bien des drames.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 19:59

adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.

Simple réponse de la bergère au berger.

Si je suis votre raisonnement, vous combattez ce que vous jugez comme des sottises par d'autres sottises?

C'est quoi cette technique de persuasion?   Question 

Vous devriez plutôt étaler comment vous croyez le contenu du rapport n'affectera en rien le bien-être des enfants.

Un greffier (plus technocrate, moins habilité à trancher qu'à donner son avis d'expert) aura la même sensibilité qu'un juge (habilité à peser le pour et le contre, pour le bien de tous) de trancher le sort des enfants?

Ce n'est pas plutôt une façon de désengorger un système judiciaire?
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 20:10

Simon1976 a écrit:
La pédophilie n'est pas plus répandue dans le sacerdoce qu'ailleurs. Mais, effectivement, certains font une obsession de la pédophilie dans le clergé, peut-être parce que l'Église est la cible idéale de nos humanistes athées...

C'est bien illustré sur ce fil...   Mr.Red 

C'est fort, la dogmatique anti-cléricale...   

Ça enlève le libre arbitre.

siffler
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 20:17

L'assoiffé a écrit:
adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.

Simple réponse de la bergère au berger.

Si je suis votre raisonnement, vous combattez ce que vous jugez comme des sottises par d'autres sottises?

C'est quoi cette technique de persuasion?   Question 

Vous devriez plutôt étaler comment vous croyez le contenu du rapport n'affectera en rien le bien-être des enfants.

Un greffier (plus technocrate, moins habilité à trancher qu'à donner son avis d'expert) aura la même sensibilité qu'un juge (habilité à peser le pour et le contre, pour le bien de tous) de trancher le sort des enfants?

Ce n'est pas plutôt une façon de désengorger un système judiciaire?

Si je comprends bien, le but est de faire entériner par l'institution judiciaire un accord de divorce obtenu à l'amiable. Il restera encore des cas de divorces contentieux qui devront être traités par le juge.

Je note du reste que c'est la deuxième fois qu'on a une proposition en ce sens, la seule différence était qu'on souhaitait à l'époque confier ces affaires aux notaires. Ce qui me paraissait mieux appropriés les notaires étant des professionnels du droit habitués à traiter des questions de patrimoine. A l'époque, c'étaient, à en lire le document, les avocats qui s'étaient opposés à cette solution. On n'en sera pas étonné lorsqu'on réfléchit à la masse d'honoraires que doivent représenter pour les avocats les affaires de divorce.

Et certains avocats pas toujours scrupuleux ont parfois tendance à exacerber les différents entre époux en instance de divorce plutôt que de rechercher un accord qui puisse satisfaire les parties en présence. Car qui dit litiges dit procédures juridiques et qui dit procédures juridiques dit honoraires.

Et ce genre de choses est à mon avis bien plus dommageable pour les enfants qu'un divorce à l'amiable dont les aspects sont réglés de commun accord sans confrontation judiciaire.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 20:46

Il ne faut pas voir le "commun accord" de façade comme étant la panacée.

Il faut être conscient de toutes les pressions et chantages intra-couple qu'il peut y avoir,
du fait qu'une des deux parties peut-être de nature beaucoup moins combative, ou soumise,
ou encore chercher la conciliation rapide pour X raisons même en sa défaveur.

en cas de patrimoine conséquent, notamment immobilier, ou d'enfants, ce type de divorce me laisse très songeur.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 21:03

Lebob a écrit:
...


Et certains avocats pas toujours scrupuleux ont parfois tendance à exacerber les différents entre époux en instance de divorce plutôt que de rechercher un accord qui puisse satisfaire les parties en présence.  Car qui dit litiges dit procédures juridiques et qui dit procédures juridiques dit honoraires.  

Et ce genre de choses est à mon avis bien plus dommageable pour les enfants qu'un divorce à l'amiable dont les aspects sont réglés de commun accord sans confrontation judiciaire.

Je confirme , avec des réserves que d'autres exprimeront .

Lors de la réunion de conciliation ( mon épouse-devant-Dieu , moi-même et les deux avocats ) , les avocats ont tout fait pour empêcher que la conciliation aboutisse et se sont congratulés chaudement devant nous lorsque la séparation polémique a été effective .
Je l'ai fait remarquer à mon épouse en instance de séparation mais toute à sa haine , elle ne l'a pas entendu et n'a même pas vu la cordiale poignée de main des avocats respectifs ( comme un triomphe commun ) .


Pendant ce temps-là , notre fils handicapé attendait dans la voiture à côté du cabinet d'avocat , dans le froid , et mes objurgations pour accélérer le dialogue compte tenu de l'hiver rigoureux , n'avaient aucun effet . Ces messieurs ne pensaient qu'à leur porte-monnaie .

Je suis évidemment d'accord avec l'argumentation de Koz .

D'ailleurs , il l'a fait remarquer , les moins malhonnêtes  parmi ceux qui refusent les engagements du mariage , ne se marient déjà
plus .


Dernière édition par boulo le Sam 04 Jan 2014, 09:56, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Ven 03 Jan 2014, 21:18

Scrogneugneu a écrit:
Il ne faut pas voir le "commun accord" de façade comme étant la panacée.

Il faut être conscient de toutes les pressions et chantages intra-couple qu'il peut y avoir,
du fait qu'une des deux parties peut-être de nature beaucoup moins combative, ou soumise,
ou encore chercher la conciliation rapide pour X raisons même en sa défaveur.

en cas de patrimoine conséquent, notamment immobilier, ou d'enfants, ce type de divorce me laisse très songeur.

Ce sont certes des cas qui existent. Mais dans ce cas, je ne suis pas convaincu qu'une procédure judiciaire permettrait forcément d'améliorer les choses, même si on peut espérer qu'elle donnera l'occasion au conjoint en situation de faiblesse de mieux défendre ses intérêts.

Cet aussi pour cette raison, je suppose, que ce projet de divorce accéléré prévoit un entérinement par le greffier du tribunal et pas, par exemple, devant le maire de la commune de résidence des époux. En effet, le greffier est un professionnel du droit, ce que n'est pas forcément le maire, qui devrait entre autres choses parvenir à éviter que la partie la plus faible se voie imposer à ses dépends un contrat de séparation/divorce léonin.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 01:06

adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.

Simple réponse de la bergère au berger.

Les enfants ne sont pas des produits de consommations, mais avant tout des OTAGES très souvent.

Mais l'Assoiffé a raison, vous êtes maladivement à l'affût pour gerber. Vous êtes vous fait tripoté les fesses par un membre du clergé durant votre prime jeunesse pour être à l'affût à ce point? L'image que vous projetez est ainsi, il reste seulement à imaginer
la coulée de bave de chaque côté de votre bouche tellement gerber contre l'Église occupe une place de choix dans votre matière
grise, côté hémisphère gauche. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 04:21

adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants
Cela reste à prouver.

De toutes façons quelque soit le divorce ce sont toujours les enfants qui en sortent blessés pour la vie. C'est toujours un échec, plus grand encore pour les enfants.

adamev a écrit:
et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.
Vous avez lu ça où vous ? Où l'ai-je supposé ? Faudrait pas mélanger n'importe quelles petites herbes dans votre tisane.

adamev a écrit:
Simple réponse de la bergère au berger.
Mauvaise réponse de la bergère qui devrait chausser ses bésicles pour mieux lire les messages.


Et comme je le disais plus haut c'est une autre peau de banane comme le mariage pour tous, le rapport sur l'intégration, etc, lancée par Taubira pour détourner une fois de plus les débats socio-économiques de l'essentiel.

La majorité des Français n'en à rien à cirer de ce genre de débat. Ce n'est pas sa préoccupation majeure.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 09:52

ysov a écrit:
adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.

Simple réponse de la bergère au berger.

Les enfants ne sont pas des produits de consommations, mais avant tout des OTAGES très souvent.

Mais l'Assoiffé a raison, vous êtes maladivement à l'affût pour gerber. Vous êtes vous fait tripoté les fesses par un membre du clergé durant votre prime jeunesse pour être à l'affût à ce point? L'image que vous projetez est ainsi, il reste seulement à imaginer
la coulée de bave de chaque côté de votre bouche tellement gerber contre l'Église occupe une place de choix dans votre matière grise, côté hémisphère gauche. Mr.Red

Imbécilité sous le casque...
Ce n'est pas moi qui a écrit que les enfant sont "des produits de consommation" mais votre petit copain Ray bon catholique s'il en est.
Et je suis d'accord avec vous les enfants sont souvent otages des différents entre les parents.
Pour le reste... comme disait ma grand mère "la bave du crapaud n'atteint pas la colombe".


Dernière édition par adamev le Sam 04 Jan 2014, 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 09:59

Vous avez osé dire " colombe " en parlant de vous ? La colombe n'est-elle pas le symbole de la paix ? Des groupes comme des ménages ?

Vos propos tendraient plutôt vers la guerre , cher Adamev .


Dernière édition par boulo le Sam 04 Jan 2014, 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 10:34

Jeb a écrit:
adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants
Cela reste à prouver.

Alors vous êtes donc dans le procès d'intention.


De toutes façons quelque soit le divorce ce sont toujours les enfants qui en sortent blessés pour la vie. C'est toujours un échec, plus grand encore pour les enfants.

Ca ça s'appelle enfoncer les portes ouvertes.

adamev a écrit:
et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.
Vous avez lu ça où vous ? Où l'ai-je supposé ? Faudrait pas mélanger n'importe quelles petites herbes dans votre tisane.

Je vous dois excuses. Ce n'est en effet pas vous qui avez orti cette ânerie mais le pseudo nommé Ray.

adamev a écrit:
Simple réponse de la bergère au berger.
Mauvaise réponse de la bergère qui devrait chausser ses bésicles pour mieux lire les messages.

Dont acte.

Et comme je le disais plus haut c'est une autre peau de banane comme le mariage pour tous, le rapport sur l'intégration, etc, lancée par Taubira pour détourner une fois de plus les débats socio-économiques de l'essentiel.

Vous avez le droit d'être adepte du complot politique...

La majorité des Français n'en à rien à cirer de ce genre de débat. Ce n'est pas sa préoccupation majeure.

Pas pour autant qu'il faille rester les bras croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 11:19

adamev a écrit:
un produit de consommation.
Toutes ces réformes sont faites pour la convenance des adultes.
Les enfants n'arrivent pas encore à s'organiser en lobby.

adamev a écrit:
Vous avez le droit d'être adepte du complot politique...
Pas besoin d'y voir un complot. (mot très pratique et largement galvaudé ici et dans les médias ("Bhou le vilain complotiste !".  Mr.Red )
Non, simplement du cynisme, un aveu d'incompétence et d'impuissance sur les problèmes réels.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Sam 04 Jan 2014, 16:20

adamev a écrit:
ysov a écrit:
adamev a écrit:
Quand vous et vos semblables cesserez de dire des sottises (ou de laisser entendre comme vrai ce qui est faux) je changerai p.e mon discours.

Or ici Jeb met en cause le contenu d'un rapport qui ne change rien au sort des enfants et laisse même supposer que pour la justice ils sont un produit de consommation.

Simple réponse de la bergère au berger.

Les enfants ne sont pas des produits de consommations, mais avant tout des OTAGES très souvent.

Mais l'Assoiffé a raison, vous êtes maladivement à l'affût pour gerber. Vous êtes vous fait tripoté les fesses par un membre du clergé durant votre prime jeunesse pour être à l'affût à ce point? L'image que vous projetez est ainsi, il reste seulement à imaginer
la coulée de bave de chaque côté de votre bouche tellement gerber contre l'Église occupe une place de choix dans votre matière grise, côté hémisphère gauche. Mr.Red

Imbécilité sous le casque...
Ce n'est pas moi qui a écrit que les enfant sont "des produits de consommation" mais votre petit copain Ray bon catholique s'il en est.
Et je suis d'accord avec vous les enfants sont souvent otages des différents entre les parents.
Pour le reste... comme disait ma grand mère "la bave du crapaud n'atteint pas la colombe".

Mon premier paragraphe ne s'adressait pas à vous comme tel. Pour le reste oui je le maintient et en matière de bave la vôtre
contre l'Église à tout bout de champ commence à démontrer un dérangement sous votre truelle. Il y a infiniment un plus grand nombre de pédophiles chez les laïcs. Ce que je constate aussi, est que malgré une appartenance à la franc-maçonnerie cela ne met pas à l'abris les autres de langues sales.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 13:15

adamev a écrit:
Ray a écrit:
Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.

Pour les prêtres c'est avéré depuis un moment déjà.

Adamev pourquoi tant de généralisation. Vous parlez des prêtres en général alors que moins de 2% sont coupables d'actes de pédophilie.

Quand on voit combien de pères de famille commettent de tels actes et jamais on ne généralise en les stigmatisant systématiquement "oui les pères de familles (Adamev y compris) se sont que des pédophiles on va leur retirer la garde de leurs enfants". De même pour certains professeurs et moniteurs de sports, bien plus souvent coupables de pédophilie que les prêtres, et jamais on ne va dire "les profs se sont que des pédophiles, on ne va plus emmener nos enfants à l'école !"

Que d'aveuglement (sélectif) et de manque de discernement...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 13:20

Et on ne connaît pas l'ampleur chez les pasteurs d'autres confessions chrétiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 13:23

Philippe B. a écrit:
adamev a écrit:
Ray a écrit:
Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.

Pour les prêtres c'est avéré depuis un moment déjà.

Adamev pourquoi tant de généralisation. Vous parlez des prêtres en général alors que moins de 2% sont coupables d'actes de pédophilie.

Quand on voit combien de pères de famille commettent de tels actes et jamais on ne généralise en les stigmatisant systématiquement "oui les pères de familles (Adamev y compris) se sont que des pédophiles on va leur retirer la garde de leurs enfants". De même pour certains professeurs et moniteurs de sports, bien plus souvent coupables de pédophilie que les prêtres, et jamais on ne va dire "les profs se sont que des pédophiles, on ne va plus emmener nos enfants à l'école !"

Que d'aveuglement (sélectif) et de manque de discernement...

Dans l'absolu, il y a sans aucun doute plus de père de familles et/ou de professeurs et moniteurs qui commettent ces actes que de prêtres.

Mais pour se faire une idée de la fréquence de ces actes par catégorie de personnes, il conviendrait pour commencer de faire un calcul élémentaire: à savoir déterminer quelle proportion ceux qui passent à l'acte dans chaque catégorie représentent-ils par rapport à la catégorie?  En d'autres termes, quel pourcentage de prêtres passent à l'acte, quel pourcentage de pères de famille, quel pourcentage d'enseignants.  Sachant que les catégories peuvent parfois se chevaucher.  Ainsi on peut parfaitement être prêtre enseignant et père de famille.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 13:38

La pédophilie chez les prêtres ne sera en tout cas pas un motif d'accélération du divorce , puisqu'en principe , ils ne sont pas mariés ...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 13:41

Quel rapport avec le sujet ? Quand ce n'est pas la FM, c'est la pédophilie qui sert de dérivatif... Bizarre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 14:19

Philippe B. a écrit:
adamev a écrit:
Ray a écrit:
Jeb a écrit:
Et dans tout ça les enfants ?

C'est un produit de consommation.

Pour les prêtres c'est avéré depuis un moment déjà.

Adamev pourquoi tant de généralisation. Vous parlez des prêtres en général alors que moins de 2% sont coupables d'actes de pédophilie.

Quand on voit combien de pères de famille commettent de tels actes et jamais on ne généralise en les stigmatisant systématiquement "oui les pères de familles (Adamev y compris) se sont que des pédophiles on va leur retirer la garde de leurs enfants". De même pour certains professeurs et moniteurs de sports, bien plus souvent coupables de pédophilie que les prêtres, et jamais on ne va dire "les profs se sont que des pédophiles, on ne va plus emmener nos enfants à l'école !"

Que d'aveuglement (sélectif) et de manque de discernement...

Non! Il n'y a ni aveuglement ni manque de discernement.
Je ne reviendrais pas sur l'aspect statistique de la question (merci Lebob). Le problème n'est pas là.
Il est que les prêtres sont les employés d'une multinationale qui a son siège à Rome et qui n'a de cesse de faire la morale au monde entier. Si on veut jouer ce rôle alors il convient d'avoir les mains aussi pures que celles de l'impératrice. Si pas le cas on ferme sa g.... et on fait le ménage. Surtout sans mettre la poussière sous le tapis ainsi que l'avaient recommandé JPII et Ratzinger.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 14:37

Adamev a écrit:
Il est que les prêtres sont les employés d'une multinationale qui a son siège à Rome et qui n'a de cesse de faire la morale au monde entier.

Ceux qui ont voulu poursuivre Benoît XVI en justice ont invoqué ce prétexte qui n'en est pas un. C'est une mauvaise comparaison. Les candidats à la prêtrise ne vont pas voir le pape avec un CV en poche...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 18:07

C'est surtout le raisonnement suivi par l'église romaine et ses succursales pour ne pas payer, en France, les cotisations sociales de ses prêtres et religieux, ce qui ne l'empêche nullement de faire appel aux organismes de solidarité publique.
Il y a de plus en plus de procès engagés avec la justification tout à fait recevable "du lien de subordination hiérarchique" des prêtres vis à vis de leur (s) évêque(s) et des religieux envers leurs "supérieurs".
Rappelez-vous le cas de "Dominique nique nique...". Elle l'a bien été.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 19:58

Quel rapport ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 21:06

Adamev a écrit:
les employés d'une multinationale qui a son siège à Rome et qui n'a de cesse de faire la morale au monde entier.
une multinationale ?  drunken 
une ONG à la limite.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 21:49

Scrogneugneu a écrit:
Adamev a écrit:
les employés d'une multinationale qui a son siège à Rome et qui n'a de cesse de faire la morale au monde entier.
une multinationale ?  drunken 
une ONG à la limite.

Si plusieurs ONG se sont retrouvées mêlées à des scandales financiers, en revanche je n'en connais pas beaucoup qui ont leur propre banque...  siffler 
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 22:02

tous les états ont une ou des banques.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 22:37

boulo a écrit:
Quel rapport ?

Demandez à ceux qui ont fait dériver le fil du divorce à la pédophilie... en parlant d'enfants, certes souvent victimes, objets de consommation.


Dernière édition par adamev le Dim 05 Jan 2014, 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 22:38

Où est le sujet de ce fil ? Divorce accéléré. Merci d'y revenir

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Dim 05 Jan 2014, 23:09

adamev a écrit:
Demandez à ceux qui ont fait dériver le fil du divorce à la pédophilie
Personne à part VOUS.
(Ainsi, "consommation" vous ferait immédiatement penser "sexuel" ?)
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 01:16

Scrogneugneu a écrit:
tous les états ont une ou des banques.

Tous les états ne prétendent pas être les dépositaires de la vérité révélée et imposer leur morale au monde. Et ils ne se font pas passer pour des ONG.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 01:18

Ah bon, la loi et l'ordre dans un état ne puise pas dans la morale? Être accusé et poursuivi pour grossière indécence à titre d'exemple parce qu'un idiot se serait masturbé en public ce n'est pas de la morale légiférée par un état? siffler No

De la schnout il y en a dans toutes les sphères de la société. Ce sont ceux surtout issus de la génération baby-boom que la
tendance à déféquer sur l'Église pullulent dans leur cervelle, ils sont nés pour ça on dirait, pas juste à jouer du coude, à revendiquer ci, exiger ça, et dire que bientôt les générations suivantes devront se saigner pour payer collectivement en soins
de santé, pour ces idiots qui ont dans leur déféquation à tout bout de champ, ont prôné la liberté-libertinage, avortement, union libre, consommation au détriment des autres, etc... dans 20 ans ce sera bon débarras!!!  Thumbdown 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 03:09

Lebob a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
tous les états ont une ou des banques.

Tous les états ne prétendent pas être les dépositaires de la vérité révélée et imposer leur morale au monde.  Et ils ne se font pas passer pour des ONG.

En Occident, c'est ce qu'ils s'emploient à faire: laïcité, euthanasie, avortement, gender... siffler 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 03:13

Parce que des Lebobo-Adamev y sont actifs. C'est pour cela que dans mon message précédent, dans 20 ans BON DÉBARRAS! Je ne conclue pas en fonction de moi et ceux qui sont de mon âge, on les talonnent zut de vache! mais pour les touts petits actuels et ceux qui naîtront d'ici quelques années!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 08:37

Ray a écrit:
adamev a écrit:
Demandez à ceux qui ont fait dériver le fil du divorce à la pédophilie
Personne à part VOUS.
(Ainsi, "consommation" vous ferait immédiatement penser "sexuel" ?)

Dans le contexte de votre post : oui! ça se pourrait.
Et je vois que c'est vous qui orientez la chose. Dans mon esprit je pensais l'expression en terme de marché... objet de la nov-évangélisation.


Dernière édition par adamev le Lun 06 Jan 2014, 08:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 08:48

Simon1976 a écrit:
Lebob a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
tous les états ont une ou des banques.

Tous les états ne prétendent pas être les dépositaires de la vérité révélée et imposer leur morale au monde.  Et ils ne se font pas passer pour des ONG.

En Occident, c'est ce qu'ils s'emploient à faire: laïcité, euthanasie, avortement, gender... siffler 

Sauf que la laïcité n'est pas une morale mais le moyen de faire vivre ensemble des gens d'origines et d'opinions diverses.
Sauf que l'euthanasie confondue avec le droit de mourir dans la dignité (affirmé par vous comme un meurtre) n'est pas une morale mais le moyen (soins palliatifs) de finir sa vie autrement que dans une souffrance dégradante (et non comme vous l'affirmez rédemptrice).
Sauf que l'avortement n'est pas une morale mais un des moyens pour rendre propre un acte qui ne l'est pas grâce aux condamnations de votre église de la contraception sous diverses formes.
Sauf que le gender n'est pas une morale mais une des méthodes d'analyse des stéréotypes qui contribuent à former l'identité d'un individu.

Maintenant si vous pensez qu'il est préférable de laisser les gens se taper dessus pour motifs religieux ou parce qu'ils ne s'entendent plus dans leur ménage (sujet du fil), crever comme des chiens au motif que la souffrance est salvatrice, assurer une rente aux aiguilles à tricoter... etc... je ne vois qu'un remède : l'asile psy...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 09:22

ysov a écrit:
Ah bon, la loi et l'ordre dans un état ne puise pas dans la morale? Être accusé et poursuivi pour grossière indécence à titre d'exemple parce qu'un idiot se serait masturbé en public ce n'est pas de la morale légiférée par un état? siffler No

Non. Ca c'est le maintient de l'ordre public

ysov a écrit:
De la schnout il y en a dans toutes les sphères de la société. Ce sont ceux surtout issus de la génération baby-boom que la
tendance à déféquer sur l'Église pullulent dans leur cervelle, ils sont nés pour ça on dirait, pas juste à jouer du coude, à revendiquer ci, exiger ça, et dire que bientôt les générations suivantes devront se saigner pour payer collectivement en soins
de santé, pour ces idiots qui ont dans leur déféquation à tout bout de champ, ont prôné la liberté-libertinage, avortement, union libre, consommation au détriment des autres, etc... dans 20 ans ce sera bon débarras!!!  Thumbdown 

Vos façons de systématiquement revenir tourner autour de tout ce qui à trait au c.. est étrange. Vous n'aveu toujours pas dépassé le stade anal à votre âge?

Comme si le monde s'arrêtait à cela...

Mais c'est vrai qu'une institution dirigée par de vieux garçons et qui considère que la virginité est l'idéal à atteindre est bien placée pour donner aux gens des directives en matière de morale...  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 09:26

adamev a écrit:
Ray a écrit:
adamev a écrit:
Demandez à ceux qui ont fait dériver le fil du divorce à la pédophilie
Personne à part VOUS.
(Ainsi, "consommation" vous ferait immédiatement penser "sexuel" ?)

Dans le contexte de votre post : oui! ça se pourrait.
Et je vois que c'est vous qui orientez la chose. Dans mon esprit je pensais l'expression en terme de marché... objet de la nov-évangélisation.
Non je n'oriente pas sur le plan sexuel. (Navré de vous renvoyer à nouveau dans vos 22 et à votre obsession, que tout le monde avait noté.)


Dernière édition par Ray le Lun 06 Jan 2014, 14:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 09:30

Lebob a écrit:

ysov a écrit:
De la schnout il y en a dans toutes les sphères de la société. Ce sont ceux surtout issus de la génération baby-boom que la
tendance à déféquer sur l'Église pullulent dans leur cervelle, ils sont nés pour ça on dirait, pas juste à jouer du coude, à revendiquer ci, exiger ça, et dire que bientôt les générations suivantes devront se saigner pour payer collectivement en soins
de santé, pour ces idiots qui ont dans leur déféquation à tout bout de champ, ont prôné la liberté-libertinage, avortement, union libre, consommation au détriment des autres, etc... dans 20 ans ce sera bon débarras!!!  Thumbdown 

Vos façons de systématiquement revenir tourner autour de tout ce qui à trait au c.. est étrange.  Vous n'aveu toujours pas dépassé le stade anal à votre âge?

Comme si le monde s'arrêtait à cela...

Mais c'est vrai qu'une institution dirigée par de vieux garçons et qui considère que la virginité est l'idéal à atteindre est bien placée pour donner aux gens des directives en matière de morale...   Mr.Red 

Lebob aime bien jouer avec les sens propres et figurés des mots quand ça l'arrange.
Ce que dit ysov est parfaitement juste et les mots qu'il emploi sont tout à fait appropriés.
Après si vous êtes obsédés par le c... comme vous dites, ça ne m'étonne pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12253
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divorce accéléré   Lun 06 Jan 2014, 10:35

Invectives et dénigrement sont les deux mamelles de la foi catholique selon Lamarck.
Quant à celle d'Ysov... de plus en plus serré du casque.

Pour en revenir au sujet du divorce accéléré je ne pense pas que ce soit une bonne idée de le généraliser au travers d'une délégation au greffier. Sauf à en faire un sous juge.
Revenir en haut Aller en bas
 
Divorce accéléré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» divorce de jean egale dece pour jean je l adorais comme un f
» Le divorce est contagieux
» Une nouvelle preuve de l'accélération de l'expansion de l'Univers grâce à Hubble
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: