DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 02:40

Bonjour,

Le Temps des Fêtes rassemble nos familles et nous rend témoins de situations dramatiques que l'on dit insolvables de nos jour.

«Deux jeunes au début de la vingtaine. Ils se sont mariés chrétiennement ; ils ont eu 2 enfants. Alors que Elle ne le voulait pas, Lui est parti soudain. Elle, à 24 ans, demeure seule avec 2 enfants.  Elle désire se remarier chrétiennent mais tout est bloqué par les lois chrétiennes - bibliques, théologiques - ecclésiastiques.  Sa seule solution :  vivre une chasteté forcée pour le reste de ses jours, ou vivre dans un second mariage sans relations conjugales.»

Question : Existe-t-il actuellement dans l'Église catholique, un "avenir" qui s'annonce dans la Pastorale, pour la "miséricorde" dans des cas comme celui ci-haut mentionné ?

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 10:16

Oui Godefroy, voici ce que dit "La Croix" (17/9/2013)


Le pape François veut faire un pas en direction des divorcés remariés

Cette question figurera au programme des journées de travail des huit cardinaux chargés de conseiller le pape, de même que lors d’un prochain Synode des évêques qu’il entend consacrer au thème de la famille.

Au cours de sa rencontre à huis clos avec le clergé romain, lundi 16 septembre, le pape François a estimé qu’il fallait réfléchir au « sérieux problème » de la pastorale des personnes divorcées et remariées qui ne peuvent recevoir la communion si leur mariage précédent n’a pas été déclaré nul canoniquement.

Le problème de la discipline des sacrements pour les divorcés remariés, a expliqué le pape, ne peut pas se « réduire seulement au fait de recevoir ou non la communion. Car celui qui pose le problème en ces termes n’a pas compris quel est le vrai problème ». Une question, a-t-il précisé, que Benoît XVI avait « à cœur ».

Davantage de justice face aux conditions pour reconnaître la nullité

Il s’agit d’un « problème sérieux », a poursuivi le pape, qui implique la responsabilité de l’Église envers les familles qui vivent dans cette situation. À ses yeux, « l’Église doit faire quelque chose pour résoudre les problèmes des nullités » de mariage. Le pape a notamment demandé davantage de justice face aux conditions pour reconnaître la nullité. Il a alors donné l’exemple de personnes ne disposant pas de l’argent nécessaire pour se rendre dans les villes où se trouvent les tribunaux ecclésiastiques.

Le pape François a ensuite indiqué que ce sujet figurerait au programme de sa rencontre prochaine, au début du mois d’octobre, avec les huit cardinaux nommés peu après son élection pour l’aider dans la réforme de la curie et le gouvernement de l’Église.

Comme il l’a déjà annoncé, il entend également convoquer un synode des évêques sur le thème de la famille, où la pastorale des divorcés remariés serait discutée. Au cours de ce synode, il sera notamment question de la « relation anthropologique » de l’Évangile avec la personne et la famille, afin de réfléchir collégialement à cette question, a-t-il précisé. « Il s’agit d’une véritable périphérie existentielle », a encore souligné le pape François.

« Regarder cela dans la totalité de la pastorale du mariage »

Le pape avait évoqué ce point en des termes très similaires dans l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro (Brésil), à la fin du mois de juillet dernier. « On doit regarder cela dans la totalité de la pastorale du mariage », avait-il répondu au journaliste qui l’interrogeait sur un possible changement de discipline. « Les orthodoxes ont une pratique différente, avait-il poursuivi. Ils suivent ce qu’ils appellent la théologie de l’économie et offrent une deuxième possibilité. Je crois que ce problème (…) doit être étudié dans le cadre de la pastorale du mariage. L’un des thèmes sur lesquels je consulterai le conseil des huit cardinaux, du 1er au 3 octobre, sera de voir comment avancer en termes de pastorale matrimoniale ».

Benoît XVI avait abordé le sujet à plusieurs reprises. À Milan, lors de la septième Rencontre mondiale des familles, en juin 2012, il avait notamment souhaité que « les diocèses prennent des initiatives d’accueil et de proximité adéquates ».

Dans l’Église, nombreux sont ceux qui appellent à un assouplissement de la discipline à l’intention des divorcés remariés se sentant exclus des sacrements du fait de

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3141
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 10:18

Elle peut faire annuler son mariage, ça se fait très facilement semble t il, un informaticien avec des enfants l'a fait pour pouvoir devenir prêtre... Faut un peu baratiner probablement...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 10:44

Hillel31415 a écrit:
Elle peut faire annuler son mariage, ça se fait très facilement semble t il, un informaticien avec des enfants l'a fait pour pouvoir devenir prêtre... Faut un peu baratiner probablement...

Je ne crois pas à cette histoire d'informaticien avec enfants devenu prêtre.
En tout cas, je ne connais aucun cas de divorcés ayant pû faire annuler leur mariage "facilement".


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 12:11

Hillel31415 a écrit:
Elle peut faire annuler son mariage, ça se fait très facilement semble t il, un informaticien avec des enfants l'a fait pour pouvoir devenir prêtre... Faut un peu baratiner probablement...
Oui, c'est vraiment du baratin votre histoire.

Un mariage catholique ne peut être annulé s'il y a eu des enfants. De plus on ne parle pas d'annulation mais de nullité de mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3141
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 13:44

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 14:04

Hillel31415 a écrit:
Vous pensez que je suis un menteur, Jeb ?  neutral 
http://docteurangelique.forumactif.com/t16930-un-ex-informaticien-devient-pretre

j'ai bien pensé que c'est de ce fil là que vous parliez et c'est bien aussi de celui-là que je dis ne pas y croire  Shocked 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 14:25

Jeb a écrit:
Un mariage catholique ne peut être annulé s'il y a eu des enfants. De plus on ne parle pas d'annulation mais de nullité de mariage.
si si, il le peut. en vrai non. mais enfin, ils le font. enfants ou pas. ce n'est pas "facile".

mais le pape François a dit qu'il allait faciliter tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 14:31

Scrogneugneu a écrit:
Jeb a écrit:
Un mariage catholique ne peut être annulé s'il y a eu des enfants. De plus on ne parle pas d'annulation mais de nullité de mariage.
si si, il le peut. en vrai non. mais enfin, ils le font. enfants ou pas. ce n'est pas "facile".

mais le pape François a dit qu'il allait faciliter tout ça.

il faut que je le vois pour le croire.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 14:33

Hillel31415 a écrit:
Vous pensez que je suis un menteur, Jeb ?  neutral 
http://docteurangelique.forumactif.com/t16930-un-ex-informaticien-devient-pretre
Si je vous ai fait penser que je vous considérais comme un menteur, veuillez me pardonner, ce n'était pas mon intention.

Je vous crois donc et je fais amande honorable.

Il faudrait connaître les circonstances et les raisons de la nullité de mariage pour cette personne, décédée depuis si j'en crois Internet.

Il doit y avoir une raison grave pour que l'Eglise ait accordé cette nullité alors que le mariage a été consommé. Mais c'est un autre débat hors de ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 15:38

Godefroy a écrit:
Bonjour,

Le Temps des Fêtes rassemble nos familles et nous rend témoins de situations dramatiques que l'on dit insolvables de nos jour.

«Deux jeunes au début de la vingtaine. Ils se sont mariés chrétiennement ; ils ont eu 2 enfants. Alors que Elle ne le voulait pas, Lui est parti soudain. Elle, à 24 ans, demeure seule avec 2 enfants.  Elle désire se remarier chrétiennent mais tout est bloqué par les lois chrétiennes - bibliques, théologiques - ecclésiastiques.  Sa seule solution :  vivre une chasteté forcée pour le reste de ses jours, ou vivre dans un second mariage sans relations conjugales.»

Question : Existe-t-il actuellement dans l'Église catholique, un "avenir" qui s'annonce dans la Pastorale, pour la "miséricorde" dans des cas comme celui ci-haut mentionné ?

Godefroy

Normalement, il y a un accueil des divorcés dans chaque secteur paroissial.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 17:11

Bonjour,

Merci pour toutes vos interventions qui ne manquent pas d'intérêt.

Puis-je insister que le fond de ma question ne porte absolument sur "l'annulation du mariage". Je trouve la discussion sur ce point un peu comme hors sujet. Pour quelle raison ? Parce qu'il existe beaucoup de cas qui avouent que leur mariage était «valide» et que leur séparation n'a rien à voir avec ça. Ils sont maintenant remariés civilement et «puisque l'Église leur refuse l'absolution, la communion, et la bénédiction d'un nouveau mariage» ils délaissent la pratique des sacrements et toute assemblée d'Église..

C'est comme si la toute-puissance miséricordieuse du Christ est mise en échec. Dieu ne peut plus pardonner l'échec et la faiblesse de ses enfants. Ces derniers font tout pour remettre leur vie sur les rails et dans l'amour familial, mais «l'Église interdit au Christ qu'elle représente, de manifester sa miséricorde et son amour à ceux qui désirent poursuivre avec la bénédiction par l'Église de leur nouveau mariage, leur vie chrétienne dans la vie familiale, que cette famille soit reconstituée ou autrement.

Je me réjouis à la suite de la lecture du texte de La Croix que Espérance nous a donné. Je vois déjà pour les divorcés l'aurore se lever.

Le pardon mérité par Jésus, la miséricorde du Père, est-ce aussi pour les divorcés de bonne volonté ? Pilate a usé de son pouvoir de miséricorde et il a libéré Barrabas un bandit ; le Roi de Miséricorde ne peut pas libérer une jeune femme victime de la fuite de son mari ?

Godefroy

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 19:07

Godefroy a écrit:
Le pardon mérité par Jésus, la miséricorde du Père, est-ce aussi pour les divorcés de bonne volonté ? Pilate a usé de son pouvoir de miséricorde et il a libéré Barrabas un bandit ; le Roi de Miséricorde ne peut pas libérer une jeune femme victime de la fuite de son mari ?

C'est que Jésus a dit: "Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni."

Mais je crois qu'il comprend quand un couple éclate parce que ça ne fonctionne plus.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 21:36

Bonjour Simon,

Vous répondez «Mais je crois qu'il comprend quand un couple éclate parce que ça ne fonctionne plus.»

Et moi je dis que «l'Église 2014 ne comprend pas encore ?» Cependant la démarche entreprise par le Pape François me donne plein d'espérance pour les «victimes» des divorces.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 23:36

Bonjour,

Je sais qu'à reprocher à Rome de n'offrir aucune solution à ce problème, cela n'apporte rien qui aide à trouver une solution. Je sais que le nœud du problème est celui du sacrement de mariage signe de l'Alliance indissoluble de Dieu. Je n'ai rien d'un théologien capable d'arguments solides.

Aussi je viens demander s'il y a parmi vous des gens capables de nous "proposer" de nouvelles avenues de recherche, des appuis dans la Parole de Dieu, des pensées des anciens théologiens et autres. Faut-il attendre pour savoir quels arguments positifs apporteront les chargés de l'étude de ce cas ? Aidez-moi à élargir ma réflexion par autres choses que les arguments traditionnels qui n'ont mené à rien.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Ven 03 Jan 2014, 23:45

Pédagogie pastorale de Saint Basile Le Grand : Au 4ème siècle, elle impose aux divorcés ou veufs remariés une sorte de thérapie spirituelle basée sur une période de pénitence à l'issue de laquelle le baptisé est réhabilité.

Voilà une façon de concilier la justice de Dieu et la miséricorde. "Purger sa peine", obtenir le pardon de l'Eglise et démarrer enfin une nouvelle vie, c'est le souhait de nombreux chrétiens divorcés remariés qui se sentent exclus.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2428
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 00:31

Bonjour,

Un élément à votre questionnement peut-être:

http://fr.gloria.tv/?media=46991

La non-participation à l'eucharistie n'est pas une exclusion à la vie de l'Église, même si elle est vécu comme un rejet par certains.

Ceux qui le vivent comme tel n'ont pas réaliser (ou ils n'ont pas été informé) que ce peut-être un cheminement spirituel tout aussi riche, sinon plus.

Il est possible de demander la communion spitituelle à Notre Seigneur Jésus.  Si c'est demandé avec un coeur scincère, Il l'accorde volontié, croyez-moi, par expérience personnelle.

Le mariage catholique est indissoluble.  Seule la nullité peut être évoqué s'il y a motif raisonnable de déclarer le mariage nul, enfants ou pas.

Comme il est possible de se marier, même si nous avons déjà des enfants, en cas d'union libre avant la mariage, les enfants ne sont pas une cause de refus d'une nulité.

L'ouverture du pape François semble être au niveau de l'accès à des motifs supplémentaires ou à un facilitation pour les motifs retenus actuels pour la nullité du mariage si je lis bien le texte cité plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 09:30

Il me semble que le cas des divorcés remariés entre dans un cadre plus large : celui des relations sexuelles hors mariage catholique et/ou sans intention de procréation. L'Eglise ne distingue pas celles qui sont uniquement motivées par le libertinage de celles qui accompagnent un projet de vie commune fondé sur un amour réciproque (différence qui pourtant saute aux yeux).
La question est de savoir si elle peut revenir là dessus. Si oui, elle peut craindre de devenir inaudible dans sa critique de la permissivité. Si non, elle donne l'image d'une stupéfiante incapacité de discernement (car c'est l'absence de discernement qui fait à mon sens le problème, et non celle de la miséricorde).
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 09:47

c'est certainement LE domaine où actuellement les choses peuvent le plus "facilement " changer dans les règles pastorales de l'Eglise . il faudrait sans doute s'inspirer de la pastorale et de l'exégèse des Eglises orthodoxes qui permettent  le  droit à l'échec et le remariage religieux à leurs fidèles depuis longtemps sur la base d'une autre interprétation des paroles de Jésus .( mais une seule fois me semble-t-il...)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 12:15

Godefroy a écrit:
Bonjour,

Le Temps des Fêtes rassemble nos familles et nous rend témoins de situations dramatiques que l'on dit insolvables de nos jour.

«Deux jeunes au début de la vingtaine. Ils se sont mariés chrétiennement ; ils ont eu 2 enfants. Alors que Elle ne le voulait pas, Lui est parti soudain. Elle, à 24 ans, demeure seule avec 2 enfants.  Elle désire se remarier chrétiennent mais tout est bloqué par les lois chrétiennes - bibliques, théologiques - ecclésiastiques.  Sa seule solution :  vivre une chasteté forcée pour le reste de ses jours, ou vivre dans un second mariage sans relations conjugales.»

Question : Existe-t-il actuellement dans l'Église catholique, un "avenir" qui s'annonce dans la Pastorale, pour la "miséricorde" dans des cas comme celui ci-haut mentionné ?

Godefroy


Cher Godefroy, je ne pense pas que cela ira dans la voie d'une autorisation de communier.

Ce serait contradictoire à l'appel du Seigneur à la fidélité quoiqu'il arrive (sauf mariage non valide).

Par contre, cela pourrait aller dans le sens de la prédication de la voie du publicain, qui est un vrai chemin vers le salut :

Citation :

Luc 18, 10 "Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l'un était Pharisien et l'autre publicain.
Luc 18, 11 Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;
Luc 18, 12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers.
Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

Bref, il y a un chemin de sainteté dans cette impossibilité de recevoir les sacrements, car on peut recevoir le Christ "mystiquement", lui qu aime les coeurs humbles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 16:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Godefroy a écrit:
Bonjour,

Le Temps des Fêtes rassemble nos familles et nous rend témoins de situations dramatiques que l'on dit insolvables de nos jour.

«Deux jeunes au début de la vingtaine. Ils se sont mariés chrétiennement ; ils ont eu 2 enfants. Alors que Elle ne le voulait pas, Lui est parti soudain. Elle, à 24 ans, demeure seule avec 2 enfants.  Elle désire se remarier chrétiennent mais tout est bloqué par les lois chrétiennes - bibliques, théologiques - ecclésiastiques.  Sa seule solution :  vivre une chasteté forcée pour le reste de ses jours, ou vivre dans un second mariage sans relations conjugales.»

Question : Existe-t-il actuellement dans l'Église catholique, un "avenir" qui s'annonce dans la Pastorale, pour la "miséricorde" dans des cas comme celui ci-haut mentionné ?

Godefroy


Cher Godefroy, je ne pense pas que cela ira dans la voie d'une autorisation de communier.

Ce serait contradictoire à l'appel du Seigneur à la fidélité quoiqu'il arrive (sauf mariage non valide).

Par contre, cela pourrait aller dans le sens de la prédication de la voie du publicain, qui est un vrai chemin vers le salut :

Citation :

Luc 18, 10 "Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l'un était Pharisien et l'autre publicain.
Luc 18, 11 Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;
Luc 18, 12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers.
Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

Bref, il y a un chemin de sainteté dans cette impossibilité de recevoir les sacrements, car on peut recevoir le Christ "mystiquement", lui qu aime les coeurs humbles.

"Sauf mariage non valide"

C'est probablement là dessus que se penchera le pape et la commission qu'il a chargée. On est en droit de se demander combien de mariages célébrés en Église sont réellement valides?

Selon moi, l'Eglise devrait resserrer les conditions d'admissibilité au sacrement de mariage par une formation beaucoup plus sérieuse qu'une seule fin de semaine de préparation au mariage. On n'exige pas assez des couples qui ne suivent ce cours que pour pouvoir se marier dans une Église ou ils ne considèrent que le beau bâtiment et la belle cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 16:43

Il ne faut pas non plus déclarer tous les engagement des jeunes amoureux invalides. Au delà de la passion, si des fiançailles sont faites correctement, la lucidité sur son engagement existe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 16:59

Bonjour,

Que de réponses qui ouvrent des horizons à la réflexion qui fait avancer le débat. J'en suis grandement éclairé et j'ai presque le goût de dire que je sors de mes ornières.

Quand je parle de miséricorde je pense à un règlement de la situation qui permet aux époux de "recommencer à neuf", y compris "la possibilité de communier". Sinon, comment se sentir vraiment pardonné ? L'épée de Damoclès pend toujours au-dessus de la tête. L'accusation d'adultère demeure toujours. La miséricorde de Dieu est mise en échec, et ce n'est pas par un manque de regret, de résolution de mieux faire. L'autre est parti et ne veut plus revenir; il a déjà fondé une nouvelle famille ! Et il faut continuer à vivre avec un fardeau de condamnation ?

Est-ce que l'approche orthodoxe permet de recevoir la communion ? Si oui, Est-ce que la même approche est possible pour les catholiques aussi ?

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:08

Godefroy, il me semble que lorsque "l'autre est parti" comme vous dites, celui ou celle qui reste a toujours la possibilité de communier si il ou elle n'est pas remarié(e).

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:17

qu'en est-il des voeufs ou veuves , ont-ils le droit de se remarier ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:18

Oculus a écrit:
qu'en est-il des voeufs ou veuves , ont-ils le droit de se remarier ?

oui.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:24

C'est pourquoi, si ton mari glisse et tombe sur ton couteau de cuisine par manque de bol, tu peux te remarier. Mais s'il se barre en hurlant c***aaaaaasse!, tu ne le peux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:32

La sainteté du publicaindumouchTM a le mérite de ne pas être hypocrite.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:35

Scrogneugneu a écrit:
C'est pourquoi, si ton mari glisse et tombe sur ton couteau de cuisine par manque de bol, tu peux te remarier. Mais s'il se barre en hurlant c***aaaaaasse!, tu ne le peux pas.

L'appel de Dieu à rester fidèle jusqu'au pire n'est pas sous peine de péché lorsque le pire arrive.

C'est un appel à la sainteté par la voie de l'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 18:39

Oui je sais, c'était une blague basée sur la (semi-)légende d'Henri VIII.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 22:48



À quand, une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?
 :mdr: 

Les divorcés n'ont plus le droit de prendre la communion selon les catholiques, donc tous bavardages est complètement idiot.


Dernière édition par Dr house le Sam 04 Jan 2014, 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 22:52

Les divorcés remariés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 22:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Les divorcés remariés.
Encore plus navrant et obsolète ...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Sam 04 Jan 2014, 22:59

Dr house a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les divorcés remariés.
Encore plus navrant et obsolète ...

bonsoir house  :bisou: 

qu'est-ce qu'il y a de navrant si celui ou celle qui est largué(e) ne se remarie pas ?


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Dim 05 Jan 2014, 19:41

Bonjour,

Dans le texte du journal La Croix cité au début de ce fil il est écrit :

« Le Pape François entend également convoquer un synode des évêques sur le thème de la famille, où la pastorale des divorcés remariés serait discutée. Au cours de ce synode, il sera notamment question de la « relation anthropologique » de l’Évangile avec la personne et la famille, afin de réfléchir collégialement à cette question, a-t-il précisé. « Il s’agit d’une véritable périphérie existentielle », a encore souligné le pape François.

Le pape avait évoqué ce point en des termes très similaires dans l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro (Brésil), à la fin du mois de juillet dernier. « On doit regarder cela dans la totalité de la pastorale du mariage ».


Les terme «relation anthropologique » de l’Évangile avec la personne et la famille» expriment-t-ils qu'il faut considérer à qui et avec quelles obligations l'Évangile s'adresse ? Pour moi,  la Parole de Dieu ne s'adresse pas à des anges, à des purs esprits, mais à des humains, à des gens comme vous et moi revêtus d'un corps mortel et d'un esprit faible, et enténébré.

Les millénaires passés ne nous enseignent-ils pas la fragilité et les limites des peuples et de leurs chefs, des familles et des parents.  Il me semble que le proverbe « À l'impossible nul n'est tenu » peut nous amener à conclure que même si Dieu nous dit « Soyez parfaits comme je suis parfait », il connaît nos limites et il les respecte. Alors que les juifs demandaient à Moïse de leur permettre le divorce, le «saint Moïse» le leur a accordé  même si au début il n'en était pas ainsi (même sans le sacrement du mariage». Alors qu'au désert Dieu voulait faire disparaître les juifs entêtés, Moïse est intervenu pour sauver le peuple de la colère de Dieu et Dieu a eu pitié de son peuple. Dans les pires limites des hommes, le Christ intervient et obtient le salut des hommes. Sinon Dieu ferait mentir sa parole qui dit : « Dieu manifeste sa toute-puissance quand il a pitié et pardonne ».

Est-ce un chemin dans cette direction que doivent trouver le Pape et les Cardinaux pour sortir de «l'apparente impasse» de la situation actuelle des «divorcés remariés» ?

Je lisais dernièrement la réflexion d'un théologien catholique sur la façon dont les orthodoxes ont "réglé" le problème des divorcés remariés. Il semblait sous-entendre qu'à force de tordre le bras à certains principes ambigus, ils ont fini par obtenir une certaine souplesse qui a donné ce que l'on sait. Je doute que ce soit vrai ! Et j'imagine que ce n'est pas à ce genre de conclusion que le Pape et les Cardinaux arriveront.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2428
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 00:07

Bonjour,

Je tenterais cette réponse.  D'autres plus qualifié pourront compléter.

Citation :
Il me semble que le proverbe « À l'impossible nul n'est tenu » peut nous amener à conclure que même si Dieu nous dit « Soyez parfaits comme je suis parfait », il connaît nos limites et il les respecte.

Je crois que ce que vous dites est vrai et n'entre pas du tout en contradiction avec la position actuelle de l'Église.

L'Église doit proposer à ses fidèles le chemin étroit vers la Sainteté.

Les personnes qui s'engagent dans un mariage catholique doivent être consciente qu'il n'y a qu'une chance, pour montrer tout le sérieux de l'engagement, en conformité avec l'enseignement du Christ.

Ce doit être un engagement total, où aucun effort ne sera négligé d'aucun des deux côtés pour qu'il soit une réussite.

Si en cours de route, une des deux parties se lasse de l'autre, il semble injuste que la personne de bonne foi soit pénalisée d'avoir été victime d'une illusion d'un véritable engagement de la part de l'autre. C'est le malaise qui me semble vous embarraser.

Si cette personne ne peut rester fidèle par sa faiblesse à la personne qui l'a quitté (parce que trop jeune, parce que la solitude lui pèse, etc.) il semble logique qu'elle n'ait pas à en payer le prix.

C'est le Seigneur Jésus qui pèse les coeurs.  Si cette personne reste fidèle à Notre Seigneur Jésus dans tout le reste des aspects de sa vie, continue à venir aux célébrations, participe à la vie de l'Église, ELLE SERA SAUVÉE à coup sûr!
Même n'ayant pas reçu l'Eucharistie pendant la période où elle a été infidèle à son mariage!

Voilà la grande miséricorde de Dieu.

Par conte, si l'Église propose l'inverse, et qu'on en vienne à pervertir le message très clair de Notre Seigneur Jésus en permettant le remariage à l'Église, on banalise l'acte d'engagement du mariage.

On pourra alors se permettre de dire: "bof... de toute façon, si ça ne fonctionne pas..."

Ce qu'on essaye de négocier ici, c'est le côté clientéliste de nos sociétés occidentales.  
On croit qu'en autorisant ce qui est à la mode, mais qui n'est pas permis, on va remplir nos églises (bâtisse).

Or, l'Église n'est pas un pourvoyeur de service comme les autres, qui devrait séduire une clientèle.

Elle doit resté fidèle aux enseignements de Notre Seigneur Jésus.

Vous avez très bien exposer les choses dans votre questionnement.  
Evangile selon Saint Matthieu 5, 43-48 a écrit:
Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton proche, et tu haïras ton ennemi.
Et moi je vous dis: Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin que vous deveniez enfants de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre la pluie sur les justes et sur les injustes.
Si en effet vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Notre Seigneur nous invite à être parfaits comme le Père céleste est parfait.
C'est le chemin étroit.  Il connaît notre faiblesse mais nous invite à la dépasser avec Lui.
Sinon, Il aurait dit: Tentez d'être parfait comme le Père céleste est parfait.

Et si vous lisez chacune des lignes de cette parole de Dieu, aucune d'elle n'est facile...

C'est ce à quoi l'Église nous invite.  Si nous n'en sommes pas capable par faiblesse, celà ne veux pas dire que nous soyons condamné pour l'éternité.  Il nous connait mieux que quiconque.  Le paradis est tout ouvert à ceux qui ont le coeur pur, malgré leur faiblesse.

Parcontre, si nous décidons de pécher sans faiblesse, alors que nous sommes tout à fait capable de ne pas le faire, attention pour la suite...

C'est ce que j'en comprends, bien humblement.

 heureux


Dernière édition par L'assoiffé le Lun 06 Jan 2014, 01:09, édité 2 fois (Raison : Correction orthographique)
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 01:57

Bonjour L'Assoiffé,

Je pose des objections et je demande des éclaircissements sur certains points. Vous me comprenez. Aussi, selon mes convictions je n'ai rien à objecter à ce que vous avancez vous aussi. Puisqu'aujourd'hui c'est l'Épiphanie, comme les Mages je marche en suivant l'Étoile de l'enseignement actuel de notre Mère la Sainte Église... même si, comme bien d'autres, je souhaiterais que certaines choses changent/évoluent en Pastorale du Mariage et de la Famille.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
PMAB



Masculin Messages : 6
Inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 08:46

Bonjour Godfrey

Je partage les mêmes attentes que vous : quel chemin de Miséricorde pour mes amis divorcés - remariés, avec des enfants de leur premier mariage.

Ce qui est sûr et certain pour moi, comme le dit Arnaud, c'est que le plus important, la communion spirituelle leur est ouverte.

Ce chemin doit leur être indiqué

Bien cordialement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 12:42

Bienvenue ! :hello:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11482
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 18:20

PMAB a écrit:
Bonjour Godfrey

Je partage les mêmes attentes que vous : quel chemin de Miséricorde pour mes amis divorcés - remariés, avec des enfants de leur premier mariage.

Ce qui est sûr et certain pour moi, comme le dit Arnaud, c'est que le plus important, la communion spirituelle leur est ouverte.

Ce chemin doit leur être indiqué

Bien cordialement

Patrice
C'est bien le premier grave problème du divorce : les enfants!
Les enfants que l'on sépare de leur père, parfois de leur mère! Les enfants qu'ont oblige à vivre avec d'autres enfants avec lesquels ils ne s'entendent pas forcément!
Revenir en haut Aller en bas
PMAB



Masculin Messages : 6
Inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 19:22

C'est effectivement ce qui pourrait arrêter la plupart des divorces lorsqu'il y a des enfants.

Leur intérêt est supérieur à celui des parents car il est celui du plus petit.

Mais quand un des deux conjoints casse tout, il vaut mieux la séparation, et quand en consequence l'autre conjoint reste seul c'est une épreuve de rester fidèle ... Ne jugeons pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 20:20

Bonjour,

Comme je l'écrivais plus avant, lorsque je parle de miséricorde pour les "divorcés remariés" je pense à un règlement de la situation qui leur permettra de "recommencer à neuf", avec bien entendu "la possibilité de communier". Sinon, comment pourraient-ils se sentir vraiment pardonnés ?

Ma question est toujours la même : quel argument nouveau pouvons-vous présenter, qui ne garderait aucune sanction pour les divorcés remariés ? Que croyez-vous que le Pape et les Cardinaux vont proposer à la fin de leurs échanges ?

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 20:58

le Pape François a envoyé à tous les éveques une consultation demandant l'avis des fidèles sur ce sujet en particulier en vue du  prochain synode sur  la famille  . Il semblerait que certains Episcopats l'aient plus utilisée que d'autres .( En particulier les anglais) . Il serait intéréssant de savoir si certains membres de ce forum ont eu l'occasion de s'exprimer dans leur diocèse ou paroisse  dans le cadre de cette enquete pré-synodale ? en France , Belgique , canada , ou tout autre région francophone ...

http://www.baptises.fr/wp-content/uploads/2013/11/PREPARATION-DU-SYNODE-EXTRAORDINAIRE.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Lun 06 Jan 2014, 21:55

Godefroy a écrit:
Bonjour,

Comme je l'écrivais plus avant, lorsque je parle de miséricorde pour les "divorcés remariés" je pense à un règlement de la situation qui leur permettra de "recommencer à neuf", avec bien entendu "la possibilité de communier". Sinon, comment pourraient-ils se sentir vraiment pardonnés ?

Ma question est toujours la même : quel argument nouveau pouvons-vous présenter, qui ne garderait aucune sanction pour les divorcés remariés ? Que croyez-vous que le Pape et les Cardinaux vont proposer à la fin de leurs échanges ?

Godefroy
facile !  Very Happy 

(NB:évidemment je n'adhère en rien à cet argument que je vous amène)

Puisque la conscience personnelle de chaque individu, libre, est l'alpha et l'oméga de tout à notre époque, et puisque Vatican II exhorte les hommes a suivre leur conscience concernant ce qu'ils auront tenu pour vrai en matière de religion, cela est vrai non seulement en religion (DIGNITATIS HUMANAE) mais aussi pour les sacrements.

Alors, la Communion doit en fin de compte relever de la conscience de chacun non seulement vis-à-vis de son péché, mais aussi vis-à-vis de sa situation. En clair, s'il considère sincèrement que son vrai mariage c'est l'actuel, et que l'ancien était une erreur (est non-valide) alors il faut lui faire confiance, et, constatant la stabilité de son couple actuel, et son épanouissement dans sa nouvelle vie amoureuse, lui permettre de communier s'il le demande.

Les tribunaux sont en fin de compte, un regard extérieur bien humain, administratif, peu à-même, et donc bien inutiles, pour se faire une idée de ces situations si personnelles, pour sonder les coeurs et les reins des pauvres fidèles.

youplaboum, et par cette magistrale pirouette, on peut bénir toutes ces unions et tous les divorcés-remariés peuvent ainsi communier.
Revenir en haut Aller en bas
PMAB



Masculin Messages : 6
Inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Mar 07 Jan 2014, 00:43

Bonsoir Godefroy

Ce qui pourrait être nouveau c'est l'appel à une vraie spiritualité conjugale pour tous les couples.

Ce qui est important c'est la communion de coeur avec le Christ avant de communier au corps du Christ.

C'est la communion des époux qui est importante avant la communion des corps.

La communion est d'abord spirituelle, que ce soit la communion des époux ou bien la communion au corps du Christ.

La vraie sanction c'est de ne pas connaître la communion spirituelle.

Tous les couples ont droit à cette bonne nouvelle qu'est l'appel à vivre la communion spirituelle.

La canonisation de notre Pape Jean Paul II va renforcer encore cette annonce. En effet la théologie du corps qui vient de notre grand Jean Paul II sera bientôt la théologie d'un Saint. Cette théologie est très claire sur l'appel à vivre une spiritualité conjugale.

Voilà qui est vraiment nouveau et tous les couples sont concernés.

C'est une théologie qui tient compte profondément de la nature humaine et de la Révélation. Si vous ne la connaissez pas je vous la recommande vivement, elle est vraiment lumineuse et novatrice ou plutôt révélatrice...

Enfin il faut tenir compte de l'évangile très simplement... Tous les couples ont un chemin de conversion. Pour les divorcés-remariés il y a cet appel à vivre la communion spirituelle avec le Christ sous la forme de la continence ou bien de la non communion corporelle.

C'est assez clair pour eux.
Cela vient de l'évangile.
Saint Jean - Baptiste est mort pour avoir défendu la sainteté du mariage alors qu'il n'était encore pas un sacrement : 'il ne t'est pas permis de prendre la femme de ton frère'.
Jésus a été sans équivoque : le divorce c'était pour les coeurs endurcis, maintenant sous la loi de l'évangile c'est fini. Maintenant l'appel divin sur le mariage est plus exigeant du fait de la présence du Sauveur parmi nous. La parole de Jésus est sans équivoque.

C'est une bonne nouvelle. Non une sanction. Un chemin est donné, un chemin exigeant. Pour les divorcés-remariés comme pour les autres couples.

La miséricorde c'est de montrer le chemin du Ciel. Le Ciel est ouvert aux hommes qui se reconnaissent pêcheurs, aux hommes qui ont besoin de notre Sauveur.

En espérant répondre à votre attente.

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Mar 07 Jan 2014, 06:24

Mon avis sur cette question de la Pastorale des divorcés remariés :




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11482
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Mar 07 Jan 2014, 07:17

Godefroy a écrit:
Bonjour,

Comme je l'écrivais plus avant, lorsque je parle de miséricorde pour les "divorcés remariés" je pense à un règlement de la situation qui leur permettra de "recommencer à neuf", avec bien entendu "la possibilité de communier". Sinon, comment pourraient-ils se sentir vraiment pardonnés ?
Et tant pis pour les enfants qui en souffrent!!!
Faudrait comprendre que le problème n°1 du divorce c'est les enfants!
Ce n'est pas d'abord la loi de Jésus (en fait c'est assez équivalent).
Finalement Jésus a énoncé une vérité révolutionnaire, mais finalement aussi de simple bon sens!
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Mar 07 Jan 2014, 13:56

Les orthodoxes permettent à leurs fidèles de se remarier après un divorce , avec s'ils le veulent une bénédiction religieuse de ce 2ème mariage, mais où la première partie de la célébration est remplacée par une liturgie pénitentielle pour demander pardon à Dieu de l'échec du premier mariage .
( trouvé dans la présentation de l'Orthodoxie qu'a faite l'archimandrite Kallistos Ware : l'Eglise des sept conciles , Cerf ,2002,pp 379-382 )
le noeud de l'affaire semble etre l'interprétation des paroles du Christ sur le mariage dans Mt , 19,9:
, Jésus a-t-il voulu suggérer une exception à la règle d'indissolubilité du mariage , quand il a dit " sauf en cas d'infidélité" ( grec : Porneia, latin : Fornicatio ), c'est l'interprétation qu'en font les orthodoxes. ce point de détail a fait l'objet de nombreux fils sur ce forum .
Il faut bien voir que la Bible est parsemée d'infidélités et d'adultères, voir le Roi David qui fait tuer hypocritement Uri pour avoir sa femme ( gravissime!!), à commencer par l'histoire de Joseph et Marie , où Joseph avait 3 possibilités : garder Marie comme épouse , la répudier en secret, ou l'exposer à la condamnation publique à la lapidation selon la Loi de Moïse.
Finalement , lorsque une infidélité survient dans un couple l'alternative pour le conjoint offensé se trouve entre pardonner ou considérer que son mariage a céssé d'exister .
L'aptitude au pardon n'est pas donnée à tout le monde . mais pour un chrétien(ne) , elle dépend complètement de sa vie sacramentelle . Et là , j'aimerai évoquer un problème qui me semble encore plus général que celui du divorce : celui de la raréfaction de TOUS les sacrements dans leur ensemble , dans le catholicisme, le mariage n'étant qu'un cas particulier .
On sait que chaque sacrement apporte avec lui un charisme venant de l'Esprit Saint pour aider à le vivre ....à condition que l'Esprit Saint ait été donné aux baptisé(e)s!
Or c'est de moins en moins le cas : d'une part de nombreux parents catholiques attendent que leurs enfants soient en âge de décider avant de les faire baptiser ; mais la confirmation n'est même plus donnée à un baptisé sur deux , car on attend que des adolescent(e)s parfois complètement désintéréssés par leurs cours de catéchisme la demandent ! Or vers 12-13 ans, ils s'en f ....
Donc s'il n'y a plus de confirmation, c'est logique que le charisme pour vivre le mariage ( tout comme l'appel aux vocations ...) ne soit pas au rendez-vous , et que la possibilité de vivre le pardon entre partenaires pour sauver le mariage non plus ...
On peut assister à la même raréfaction ( encore plus ) avec le sacrement de réconciliation et à l'assistance à la messe dominicale .
Bref , et si la fragilisation des mariages catholiques était due au fait qu'on ne donne plus l'ESPRIT SAINT pour les aider ??? telle est la question qui me vient .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Mar 07 Jan 2014, 14:12

Simon1976 a écrit:
Godefroy a écrit:
Le pardon mérité par Jésus, la miséricorde du Père, est-ce aussi pour les divorcés de bonne volonté ? Pilate a usé de son pouvoir de miséricorde et il a libéré Barrabas un bandit ; le Roi de Miséricorde ne peut pas libérer une jeune femme victime de la fuite de son mari ?

C'est que Jésus a dit: "Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni."

Mais je crois qu'il comprend quand un couple éclate parce que ça ne fonctionne plus.

 mort de rire 
Le seigneur comprend et bla bla bla....
Héé qu'est ce que jésus à dit sur les femmes répudiées hein ?
Interdire à quelqu'un(e) de se remarier parce que ceci celà  siffler 
Il est préférable d'être malheureux en couple  et de rendre les enfants malheureux :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?   Mar 07 Jan 2014, 14:53

Oculus a écrit:
Les orthodoxes permettent à leurs fidèles de se remarier après un divorce ,

Uniquement si l'un des deux a trahi par adultère. De plus, le conjoint adultère ne pourra JAMAIS se remarier (à l'Eglise).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» À quand une pastorale de miséricorde pour les divorcés ?
» l'Association fr Une Miséricorde Pour Tous
» Chapelet Perpétuel de la Divine Miséricorde pour la Fin des Temps !
» miséricorde
» Grâce et miséricorde pour ceux qui ont foi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: