DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sic Transit Gloria Mundi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Sic Transit Gloria Mundi   Sam 28 Déc 2013, 18:33

Illumination!!!
J'étais hier soir sur ma terrasse avec mes petits-enfants à contempler le ciel et son merveilleux ballet d'étoiles. C'est une réflexion de mon petit-fils qui m'a fait recevoir l'illumination céleste : “Quand on pense grand-père qu'avant nous des milliards de gens ont fait comme nous ce soir : regarder le ciel...".
La lumière de cette phrase m'est littéralement tombée dessus comme un tonnerre.  D'un seul coup je compris le pourquoi de la mort et du mal ainsi que le ressort du grand complot cosmique auquel dieu se livre avec, et de tout temps, l'aide des socialos-maçons (ou de ceux qui les ont idéologiquement précédés) contre ceux qui veulent voir ce plan échouer .
Lorsque dieu envisagea de créer le ciel et la terre il pensa la mise en place de lois fondamentales d'accompagnement d'une stupéfiante précision. Lois qui démontrent et sa suprême intelligence et font que, par exemple, la terre tourne toujours à la même vitesse (avec de légères variations) à la fois sur elle-même et autour du soleil. Vitesses qui font qu'elle se maintient parfaitement (avec de légères variations) sur son orbite et lui donnent son caractère vivable parce que tempéré.
Si, depuis le début des temps, dieu avait laissé les populations humaines, animales, végétales croître sans que rien vienne entraver leur accroissement, nous serions aujourd'hui des myriades par milliers de milliards indénombrables. Sans doute aussi serrés que les sardines dans leur boite. Peut-être même que la terre, les océans, l'air ne seraient pas assez vastes pour nous contenir tous.
La conséquence de ces multitudes serait que la terre aurait vu son poids augmenter considérablement de celui de ces milliards passés du stade virtuel à celui d'existants dans l'existant. Cet accroissement de poids aurait entrainé un ralentissement de la vitesse de rotation de la terre autour de son axe, une modification de l'inclinaison de celui-ci et, plus dramatique encore, un ralentissement de la vitesse de translation de la planête sur son orbite céleste. Ralentissement orbital qui aurait entrainé une chute de la terre vers le soleil. Chute conviant ainsi la planète et le vivant à un gigantesque barbecue cosmique. Pire encore, c'est toutes les lois de l'astronomie qui s'en seraient trouvées modifiées entrainant avec elles l'effondrement du cosmos.
Inacceptable pensa dieu! Ainsi je nie moi-même ma propre perfection. Dieu réfléchit et trouva la solution. Introduire la mort et le mal dans la création. Ainsi les générations se remplaceraient-elles les unes après les autres. Il suffisait juste d'assurer à la fois l'équilibre global et un léger accroissement à partir d'un rapport nombre d'individus/espace disponible à peu près suffisant. Dieu calcula et satisfait de ses simulations lança le processus.
La mort et le mal qui n'attendaient que ça entrèrent dans le monde par le meurtre d'Abel par Caïn.
Au bout d'un certain temps dieu vit que ses équations étaient un peu foireuses car la population des humains s'accroissait très vite pendant que celles des animaux et des végétaux se réduisaient comme peaux de chagrin. Ces couillons, pensa-t-il, sont en train de ficher mon plan par terre. Réfléchissant très fort il pensa avoir trouvé la solution. Il suscita dans l'esprit de certains pas trop idiots un esprit d'humanisme. Et attendit de voir.

Les humanistes se démenèrent si bien que leurs idées firent, de révolutions en guerres, florès au point que, dans leurs brisées, naquirent des humanistes encore plus performants nommés francs-maçons, communiste, socialistes.... qui firent tant est si bien que la population mondiale des humains se stabilisa à peu près. Chouette! se dit dieu, ça marche et ces gens sont bénis par moi car ils accomplissent le plan divin qui est le mien... tout faire pour que la terre reste là où elle est et ne me déclanche pas par le barbecue cosmique l'effondrement général de mon machin.
Mais, en ces temps là, il y avait, dans un coin de l'univers, une créature, du genre affreux, oubliée mais dotée elle aussi d'une intelligence prodigieuse qui suscita un contre-plan. Elle avait calculé que pendant de nombreux siècles elle n'aurait qu'à mette un peu d'huile sur le feu de la mort et du mal dans le monde... les hommes se chargeant du reste. Puis un jour elle, la créature oubliée, décida d'envoyer un missile sur terre sous la forme d'un individu qui se mit à prêcher l'amour universel. Dieu n'y pris pas garde tout de suite. Hélas... il réagit trop tard en envoyant le bonhomme ad patrès... ses idées subversives avaient déjà fait leur chemin et se développaient à vitesse grand V.
Pendant que les uns, ramaient à réaliser le plan divin de maintenir sous un certain seuil la population mondiale des humains en disant : "Tuez-vous, avortez en masse, piquez vos vieux, faites la guerre, mangez, fumez, jouissez..." les autres, dans la plus parfaite erreur, disaient : "mais non croissez et multipliez, interdisez la contraception, l'avortement, l'euthanasie, faites la paix sur la terre, soyez productifs mais ne dilapidez pas vos richesses naturelles, profitez mais respectez la création... ".
Tantôt entendus des masses, tantôt ignorés les uns, socialistes et francs-maçons, bienfaiteurs de l'humanité, bénis des dieux, et les autres patelins, onctueux comme des évêques se livraient un combat fratricide sous le regard de dieu et de la créature oubliée réconciliés et jubilants.
Un petit tsunami par ici et hop 1 million de morts. Une petite paix par là et hop des milliers de victimes économisées. Une nouvelle invention par ici et hop des milliers de tonnes de produits fossiles transformés. Transformation immédiatement compensée par une poussée démographique ici ou là. Histoire de rétablir l'équilibre des masses....
Vous y croyez??? Moi non plus...
Pourtant
Sic Transit Gloria Mundi... Non Nobis, Non Nobis, Domine Sed Nomini Tuo Da Gloriam.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2631
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Sic Transit Gloria Mundi   Sam 28 Déc 2013, 19:51

La technique de la victime?

 Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Sic Transit Gloria Mundi   Sam 28 Déc 2013, 22:38

adamev a écrit:
La conséquence de ces multitudes serait que la terre aurait vu son poids augmenter considérablement de celui de ces milliards passés du stade virtuel à celui d'existants dans l'existant. Cet accroissement de poids aurait entrainé un ralentissement de la vitesse de rotation de la terre autour de son axe, une modification de l'inclinaison de celui-ci et, plus dramatique encore, un ralentissement de la vitesse de translation de la planête sur son orbite céleste. Ralentissement orbital qui aurait entrainé une chute de la terre vers le soleil. Chute conviant ainsi la planète et le vivant à un gigantesque barbecue cosmique. Pire encore, c'est toutes les lois de l'astronomie qui s'en seraient trouvées modifiées entrainant avec elles l'effondrement du cosmos.

Savez-vous que la masse de la biosphère est de 30.000 milliards de tonnes et celle de la terre de 6.000 milliards de milliards de tonnes ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Sic Transit Gloria Mundi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sic transit gloria mundi
» Sic Transit Gloria Mundi
» Gloria in excelsis Deo
» De gloria olivae - la prophétie de Saint Malachie
» Petit problème de transit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: