DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 S'il fallait une preuve...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 11:41

S'il fallait une preuve de l'orientation générale de ce forum la voilà :

Jean-Marie Le Pen a salué le "souci du respect de la vie" qui émane, selon lui, du projet de loi supprimant quasiment le droit à l'avortement en Espagne. "Le projet de loi espagnol sur l'avortement prouve que l'on peut agir en la matière avec mesure, intelligence et souci du respect de la vie", écrit Jean-Marie Le Pen

Source Infos Orange.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 15:12

adamev a écrit:
S'il fallait une preuve de l'orientation générale de ce forum la voilà :

Jean-Marie Le Pen a salué le "souci du respect de la vie" qui émane, selon lui, du projet de loi supprimant quasiment le droit à l'avortement en Espagne. "Le projet de loi espagnol sur l'avortement prouve que l'on peut agir en la matière avec mesure, intelligence et souci du respect de la vie", écrit Jean-Marie Le Pen

Source Infos Orange.

Heureusement que vous etes là , Adamev pour donner le change , du fond du coeur ,
Merci !  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 15:47

Y a pas de quoi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 18:11

Merci à JMLP pour son courage et son panache !
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 18:55

Pour comparer avec l'UMP
sur
http://lci.tf1.fr/politique/un-elu-ump-qualifie-les-femmes-qui-avortent-de-nazies-8335766.html


TF1 a écrit:
Un jeune élu UMP a provoqué un tôlé sur les réseaux sociaux après ses propos sur l'avortement. Jean-René Laget a qualifié les femmes qui avortent de "nazies" et assume. Il a donné lundi sa démission de l'UMP.

"Les femmes qui se font avorter sont des nazies". Jean-René Laget, délégué régional des Jeunes de la Droite populaires en PACA, la frange jeune de la Droite populaire à l'UMP, a provoqué un tollé sur twitter après avoir posté cette phrase sur son compte samedi.

Alors que le gouvernement espagnol veut faire adopter un projet de loi limitant fortement l'accès à l'avortement, le jeune élu UMP s'est réjoui que "l'Espagne revienne à la raison" et ne participe pas au "plus grand génocide sur cent ans". Dans un autre tweet, le jeune homme a affirmé être "fier" de ses propos mais que ceux-ci ne concernaient pas "les viols" et "les avortements thérapeutiques".

Suite à ce tôlé, Christian Estrosi, président départemental, a suspendu dimanche le délégué régional de ses fonctions au sein de la Fédération des Alpes-Maritimes. Jean-René Laget a quant à lui annoncé ce lundi, à travers une lettre ouverte à Jean-François Copé, sa démission de l'UMP et des Jeunes de la Droite Populaire. Il explique également pourquoi il assume ses propos.

Pdt que certaines égoistes et d'autres nazies avortent ici,l'Espagne revient à la raison,pour ne pas participer au + g. génocide sur 100 ans
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 19:01

Et au PS
Le Figaro a écrit:
Les politiques français se saisissent du débat espagnol sur l'avortement. «Ça m'émeut. Bien sûr que ça me choque.» Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, a exprimé, dimanche, sa «vive préoccupation» après l'approbation par le gouvernement espagnol d'un projet de loi supprimant quasiment le droit à l'avortement. La porte-parole du gouvernement l'a d'ailleurs fait savoir officiellement par lettre à Madrid.
«C'est terrible de voir qu'un pays comme l'Espagne, qui ces dernières années était devenu un petit peu la référence en particulier pour ceux qui se battent contre les violences faites aux femmes (...), puisse s'apprêter peut-être à connaître un recul en matière du droit à disposer de son corps», a expliqué la ministre.
Une loi très restrictive

Avec ce texte, l'Espagne se place parmi les pays les plus restrictifs d'Europe. En effet, il n'autorise l'avortement que dans deux cas: si la santé physique ou psychologique de la femme est en danger ou si la grossesse est la conséquence d'un viol. L'Espagne reviendrait ainsi à la situation dans laquelle elle était avant 2010, date à laquelle le gouvernement de José Luis Zapatero avait fait de l'avortement un droit pendant les 14 premières semaines de grossesse, et jusqu'à 22 en cas de malformation.
Avant 2010, de nombreuses femmes arrivaient tout de même à se faire avorter en avançant des motifs psychologiques. Le texte du gouvernement prévoit que le diagnostic devra maintenant être émis par deux médecins différents, étrangers à l'établissement fréquenté par la femme. En cas de viol, la femme devra avoir déposé plainte avant. Les mineurs devront avoir l'autorisation de leurs parents. Et la malformation du fœtus n'est plus un motif pour avorter, mis à part si elle peut atteindre la santé mentale de la mère.
Levée de bouclier en Espagne

Près de 118.000 femmes ont avorté en Espagne en 2011, contre 113.000 en 2010. L'année dernière, leur nombre a chuté à 112.000. Pour la plupart ces avortements ont été fait sans motif. Ce qu'elles ne pourront plus faire avec la loi actuelle. Plusieurs centaines de femmes ont manifesté vendredi et samedi dans les grandes villes espagnoles pour crier leur opposition.
Le débat espagnol vu de France

En France, outre Najat Vallaud-Belkacem, le Parti socialiste a exprimé «sa colère», et estime que ce projet de loi est destiné à faire «disparaître» l'avortement. Le PCF y voit un «terrible retour en arrière». À droite, c'est la sortie d'un responsable de la Droite populaire en PACA, qui a marqué le week-end. Ce dernier a tweeté: «Pendant que certaines égoïstes et d'autres nazies avortent ici, l'Espagne revient à la raison pour ne pas participer au plus grand génocide sur 100 ans.» Suspendu du parti, le jeune homme a ensuite décidé de démissionner.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 19:26

Ce sont plutôt de pauvres femmes mal éclairées et manipulées par le féminisme.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3484
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 20:43

Les femmes avortent parce qu'elles sont manipulées ? Vous y croyez vraiment, franchement ?  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 22:36

RenéMatheux a écrit:
Cela ça va être un problème pour beaucoup sur ce forum pour expliquer qu'il vaut mieux voter pour les partis tueurs! Z'aurez beaucoup de mal! Je dis bien d'expliquer qu'il faut voter pour les partis tueurs pas de voter blanc!

On va assister à pas mal de contorsions (je parle de ceux qui se disent chrétiens).
Excellente question, RenéMatheux. Je vais tenter de donner mon point de vue ici.

Déjà, le vote blanc n'est pas vraiment reconnu en France. voter blanc, ne pas voter, c'est pareil, ça revient à donner sa voix aux autres, ou encore à voter pour tous les autres candidats à égalité. ça ne me semble ni citoyen, ni moral, puisqu'il y a des candidats plus immondes que d'autres.

Ensuite, je pense qu'il vaut mieux voter raisonnablement, c'est-à-dire pour un parti apte à gouverner -et au pire- le moins pire, que pas du tout, ou pour un candidat farfelu.

Il est vrai que Roselyne Bachelot ministre de la santé d'un parti pour lequel j'ai voté, a considèré pendant ses fonctions l'avortement, non pas comme un moindre mal, mais comme un bien objectif. Mais ce n'est pas la position officielle de l'UMP, et il y a tous les points de vues à l'UMP, des points de vue très Chrétiens, dont certains à l'opposé de Roselyne Bachelot. Plus largement, je ne pense pas que la Droite jusqu'au centre soit un ensemble de partis "de tueurs",

Je ne pense pas que le parti pour lequel je vote préférentiellement, l'UMP, ou un de ses alliés, soit un parti de "tueurs", vu que c'est dans les alliés à l'UMP, que se trouve l'unique parti chrétien en France, à savoir les chrétiens-démocrates (PCD).

En revanche tous les partis de Gauche sont objectivement des partis "de tueurs", ils sont tous très clairs sur cette question, et ils en font tous même une "valeur" à leurs yeux, et un droit fondamental et inaliénable.

Quant à JM Lepen il défend sûrement la vie à ses débuts, mais pas à la fin. Je l'ai déjà entendu dire nonchalemment pour les vieux quelque chose du genre "vu l'alongement de la vie, le problème des retraites, en fin de compte pourquoi pas". Bref, sa position personnelle est donc bien plus une position d'extrême droite nataliste protégeant la vie parce qu'elle est prometteuse, que chrétienne sur le respect inconditionnel de toute vie (innocente).
(bien sûr, je ne juge là que l'opinion de JMLP, ce n'est pas le cas de tous les élus FN et PDF (Parti de la France)).

Pour aller plus loin, ça fait donc un peu plus de dix ans que je vote, et, soit je me suis réveillé, soit la Gauche a beaucoup changée, mais il est évident que ses thèses sont devenues si nauséabondes sur tous les plans et nuisibles au Français, que je me dis qu'il commence à devenir grand temps qu'une alliance sacrée de toutes les Droites se mette en place pour la contrer définitivement et la réduire à une minorité parlementaire jusqu'à nouvel ordre.


Dernière édition par Scrogneugneu le Lun 23 Déc 2013, 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 22:43

Hillel31415 a écrit:
Les femmes avortent parce qu'elles sont manipulées ? Vous y croyez vraiment, franchement ?  scratch 

Si elles étaient conscientes de leur rôle, il y aurait moins d'avortements, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 22:45

Simon1976 a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Les femmes avortent parce qu'elles sont manipulées ? Vous y croyez vraiment, franchement ?  scratch 

Si elles étaient conscientes de leur rôle, il y aurait moins d'avortements, à mon sens.

Le problème c'est que votre sens n'est pas le leur...
Si votre religion qui n'est pas la mienne déclarait licite la contraception sous toutes ses formes (hors avortement non justifié par des causes réelles et sérieuses) il y aurait moins d'avortements.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 22:52


Déjà, le vote blanc n'est pas vraiment reconnu en France. voter blanc, ne pas voter, c'est pareil, ça revient à donner sa voix aux autres, ou encore à voter pour tous les autres candidats à égalité. ça ne me semble ni citoyen, ni moral, puisqu'il y a des candidats plus immondes que d'autres.

Faut avoir une case vide pour tenir un tel discours. Le vote blanc sera très probablement instauré après les élections municipales. Ce n'est pas un vote assimilable à l'abstention. C'est un choix qui consiste à dire "aucun de vous ne répond à mes attentes... revoyez vos copies". Il est encore probable que si le vote blanc dépasse 5 à 10% on soit obligé mathématiquement de reconsidérer le vote... et de refaire l'élection.

Quant à vos opinions sur ce que vous appelez la gauche... ce ne sont que les vôtres... et comme dit un de mes amis séneçon = graines pour perroquets.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 22:58

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Les femmes avortent parce qu'elles sont manipulées ? Vous y croyez vraiment, franchement ?  scratch 

Si elles étaient conscientes de leur rôle, il y aurait moins d'avortements, à mon sens.

Le problème c'est que votre sens n'est pas le leur...
Si votre religion qui n'est pas la mienne déclarait licite la contraception sous toutes ses formes (hors avortement non justifié par des causes réelles et sérieuses) il y aurait moins d'avortements.

L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel. Si la société encourageait cette pratique, il n'y aurait pas besoin de gadgets vendus en pharmacie...
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:03

si. il y aurait encore besoin des préservatifs. mais seulement de cela.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:05

L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel

Ce qui favorise les grossesses non désirées et l'avortement.
Mettez-vous une ficelle où vous savez si ça vous chante mais ne venez tenter d'imposer aux autres vos vues rétrogrades.

PS : Personne n'oblige personne à profiter des droits ouverts par la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:10

adamev a écrit:
L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel

Ce qui favorise les grossesses non désirées et l'avortement.

Les moyens artificiels ne sont pas sans risques non plus.

La contraception naturelle engage la responsabilisation des conjoints, ce que ne font pas les moyens artificiels.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:14

évidemment il reste les préservatifs bio en latex naturel, là on sait plus trop, c'est naturel ou artificiel comme contraception ?
 :beret: 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:30

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel

Ce qui favorise les grossesses non désirées et l'avortement.

Les moyens artificiels ne sont pas sans risques non plus.

50 ans ou presque d'usage du préservatif... jamais eu le moindre problème.

La contraception naturelle engage la responsabilisation des conjoints, ce que ne font pas les moyens artificiels.

Une idiotie de plus...Vous considérez la femme comme un baisodrome???...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:35

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel

Ce qui favorise les grossesses non désirées et l'avortement.

Les moyens artificiels ne sont pas sans risques non plus.

50 ans ou presque d'usage du préservatif... jamais eu le moindre problème.

Grand bien vous fasse ! salut

La contraception naturelle engage la responsabilisation des conjoints, ce que ne font pas les moyens artificiels.

Une idiotie de plus...Vous considérez la femme comme un baisodrome???...

C'est plutôt l'idéologie contraceptive actuelle qui considère la femme comme un objet.

Avec les moyens contraceptifs artificiels, plus besoin de se soucier du cycle menstruel. On baise quand on veut et s'il y a un "accident", il y a une clinique d'avortement toute prête pour soulager la mère du fardeau de porter un enfant non-désiré...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:41

Simon1976 a écrit:


C'est plutôt l'idéologie contraceptive actuelle qui considère la femme comme un objet.

Avec les moyens contraceptifs artificiels, plus besoin de se soucier du cycle menstruel. On baise quand on veut et s'il y a un "accident", il y a une clinique d'avortement toute prête pour soulager la mère du fardeau de porter un enfant non-désiré...

Oui mais là Simon, tu sembles quand même oublier que la femme a son mot à dire, elle peut dire non aussi quand même.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Lun 23 Déc 2013, 23:48

Sauf que monsieur baise quand il veut et n'importe comment en plus. Pauvre femme!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 00:14

 
Paroles :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 02:51

Hé bien, je connais une famille de 13 enfants en... 12 ans et ce n'est pas pour des questiions religieuses qu'ils ont été gardés, mais... pour percevoir les Allocations Familiales...

Maintenant grands et presque tous vivant  en concubinage, sauf l'ainé à UN enfant, les autres n'en veulent pas, ils disent avoir été trop marqués par l'enfance qu'ils ont eue, de devoir torcher les plus jeunes, alors qu'ils étaient encore eux mêmes des enfants.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 03:12

adamev a écrit:
Sauf que monsieur baise quand il veut et n'importe comment en plus. Pauvre femme!!!

Moi, je suis célibataire. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 10:38

siffler 

Le choix entre eunuque, petites sœurs des pauvres ou la veuve.... ou les rencontres de hasard...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 10:44

adamev a écrit:
L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel

Ce qui favorise les grossesses non désirées et l'avortement.
Mettez-vous une ficelle où vous savez si ça vous chante mais ne venez tenter d'imposer aux autres vos vues rétrogrades.

PS : Personne n'oblige personne à profiter des droits ouverts par la loi.


ça ne favorise rien du tout , vu que l'immense majorité des couples catholiques ne se sentent pas tenus par cette opinion à écarter les moyens de contraception artificiels quand ils les jugent nécéssaires .tout le monde sait qu'humanae vitae a séparé le peuple chrétien du magistère , et qu'en cela c'est une terrible érreur.
En fait il y a deux pôles à tenir pour respecter idéalement la personne humaine dans toutes ses dimensions :
d'une part , il ne faut pas contraindre sa liberté , en lui déniant les droits que sa conscience a à juger comme elle peut ,seule, le faire .
d'autre part , il faut garder une échelle des valeurs qui informe cette conscience.
Et là pour n'importe quel catholique , sa relation avec Dieu se joue en totalité
dans la façon qu'il a d'accueillir ou de refuser la vie qui vient de lui et qui a son origine dans l'Amour divin, y compris et surtout dans l'aide qu'il apporte à celles et ceux qui assument l'accueil de la vie dans des conditions de précarité .
introduire là dedans une négation de la liberté de la femme à assumer non seulement une grossesse, mais surtout les conditions d'accueil de l'enfant c'est ne pas respecter la conscience humaine .
désinformer cette conscience en encourageant les couple à avorter comme le fait la gauche est criminel . l'avortement est toujours très lourd de conséquences pour une femme :physiquement , psychologiquement et spirituellement . cacher cela c'est mentir , c'est de la propagande à la Goebbels .
alors entre ces deux écueils , doit s'inscrire une loi juste qui respecte la femme , sa liberté ,informe sa conscience et surtout consacre des moyens à aider celles et ceux qui accueilleraient la vie de façon un peu brouillonne ....et non pas ceux qui recherchent un confort mensonger pour avorter .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 11:03

Où voyez-vous ceci Oculus :

désinformer cette conscience en encourageant les couple à avorter comme le fait la gauche est criminel .

Je suis sans doute naïve, mais je n'ai jamais entendu qui que ce soit au niveau médical du moins, encourager l'avortement, au contraire !
En France, ce n'est pas la gauche qui est à l'origine de la loi pour l'avortement, c'est Simone Veil et c'était à ce moment là, pour éviter les avortements clandestins.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 11:29

Espérance a écrit:
Où voyez-vous ceci Oculus :

désinformer cette conscience en encourageant les couple à avorter comme le fait la gauche est criminel .

Je suis sans doute naïve, mais je n'ai jamais entendu qui que ce soit au niveau médical du moins, encourager l'avortement, au contraire !
En France, ce n'est pas la gauche qui est à l'origine de la loi pour l'avortement, c'est Simone Veil et c'était à ce moment là, pour éviter les avortements clandestins.

Avant Simone Veil il y a eu les lois Neuwirth. Eviter les avortements clandestins n'était qu'un motivation d'ordre public. La vraie motivation de ces lois, cumulatives avec celles sur la contraception et le planning familial, était de mettre en place une politique familiale contrôlée. et, dans la suite des propositions du Conseil de la résistance, de favoriser l'émancipation des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 11:54

adamev a écrit:
L'Église encourage la contraception naturelle basée sur le cycle menstruel

Ce qui favorise les grossesses non désirées et l'avortement.
Mettez-vous une ficelle où vous savez si ça vous chante mais ne venez tenter d'imposer aux autres vos vues rétrogrades.

PS : Personne n'oblige personne à profiter des droits ouverts par la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 12:02

Adamev est en faveur d'une sexualité responsable qui s'inscrit dans une relation d'amour vrai..... il n'est pas pro avortement, mais en faveur d'une législation qui protège ceux qui refuse cette valeur....

comment appelle t'on les gens qui mettent au monde des enfants qui seront toute leur vie brimés, détruits psychologiquement, dont aura briser les rêves, parce qu'ils étaient l'enfant de trop, l'enfant qui déçoit parce que n'étant pas conforme aux rêves, etc...
comment appelle t'on les gens qui "pondent" des enfants et leur inculque des dogmes qu'ils n'ont pas droit de remettre en question, des enfants qu'on aura rendu incapables de penser par eux mêmes????   pour moi ce sont aussi des tueurs.... mais des tueurs d'esprit et c'est grave, voire même plus grave que de tuer les corps.
personne n'obligera quelqu'un qui  a la haine en lui à aimer son enfant.... la vérité sera toujours là.... c'est le manque d'amour qui est cause de tout.....
tant que l'humanité n'a pas atteint la même capacité à aimer son prochain, il faudra des lois pour "limiter les dégâts".
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 12:22

Espérance a écrit:
Où voyez-vous ceci Oculus :

désinformer cette conscience en encourageant les couple à avorter comme le fait la gauche est criminel .

Je suis sans doute naïve, mais je n'ai jamais entendu qui que ce soit au niveau médical du moins, encourager l'avortement, au contraire !
En France, ce n'est pas la gauche qui est à l'origine de la loi pour l'avortement, c'est Simone Veil et c'était à ce moment là, pour éviter les avortements clandestins.

Minimiser les risques liés à l'avortement par une information biaisée  comme le font les groupes comme le planning familial ( sont-ils de gauche ?)  est d'une certaine façon encourager les couples à avorter.
rembourser l'avortement à 100% sans ticket modérateur comme on le fait pour les affections de longue durée (ALD) , c'est encourager  à avorter, qui plus est avec l'argent de ceux qui y sont opposé.
essayer d'appuyer une loi européenne supprimant la possibilité pour le personnel soignant d'exercer l'objection de conscience dans leur participation à une IVG , c'est faciliter partout  des unités pratiquant l'avortement .
est-ce que tout ceci ne vient pas de la Gauche ? allez-vous dire que faciliter n'est pas encourager ?  or il me semble que la loi Veil avait prévu des gardes-fou qui n'ont jamais été véritablement appliqués , mais détournés de leur but .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 14:28

rebelle a écrit:
Adamev est en faveur d'une sexualité responsable qui s'inscrit dans une relation d'amour vrai..... il n'est pas pro avortement, mais en faveur d'une législation qui protège ceux qui refuse cette valeur....

comment appelle t'on les gens qui mettent au monde des enfants qui seront toute leur vie brimés, détruits psychologiquement, dont aura briser les rêves, parce qu'ils étaient l'enfant de trop, l'enfant qui déçoit parce que n'étant pas conforme aux rêves, etc...
comment appelle t'on les gens qui "pondent" des enfants et leur inculque des dogmes qu'ils n'ont pas droit de remettre en question, des enfants qu'on aura rendu incapables de penser par eux mêmes????   pour moi ce sont aussi des tueurs.... mais des tueurs d'esprit et c'est grave, voire même plus grave que de tuer les corps.
personne n'obligera quelqu'un qui  a la haine en lui à aimer son enfant.... la vérité sera toujours là.... c'est le manque d'amour qui est cause de tout.....
tant que l'humanité n'a pas atteint la même capacité à aimer son prochain, il faudra des lois pour "limiter les dégâts".

 Thumright thumleft 

Adamev est en faveur d'une sexualité responsable qui s'inscrit dans une relation d'amour vrai..... il n'est pas pro avortement, mais en faveur d'une législation qui protège ceux qui refuse cette valeur....

Merci de me faire ce crédit. Mais à vrai dire je suis en faveur de lois (Neuwirth et Veil) qui protègent celles qui pour des motifs sérieux que je n'ai pas à juger font le choix de l'avortement. Et je ne suis pas favorable dans tous les cas à ce qu'on appelle "avortement de confort".

Par ailleurs et pour la quatrième fois mon post d'hier à 10h21 :

Citation de Rebelle : Adamev a tout de même raison sur ce point: ce n'est pas parce qu'une loi existe, qu'on est obligé de la mettre en pratique, qu'il s'agisse de l'euthanasie ou de l'avortement. les "faiseuses d'ange" qui doivent encore exister vont se "sentir obligées" de transmettre leur savoir à une génération plus jeune qui va donc prendre le relais.
Tout est dans l'éducation à une saine sexualité, effectivement. ensuite, on ne sait pas obliger les gens à se plier à des valeurs morales qu'ils méprisent, on ne peut que "limiter" les dégâts, et l'esprit des lois, c'est çà...


Ma réponse : Et je ne peux qu'approuver. D'autant qu'en la matière il ne s'agit pas d'une loi restrictive mais d'une loi permissive (au sens de permettre sous conditions). Et pour être tout à fait au clair je ne suis pas favorable à l'ouverture d'un "droit à...". L'avortement dans son principe est un crime. Si l'on peut (et c'est mon cas) comprendre que certaines situations (décrites dans les lois Veil) peuvent autoriser l'avortement on ne peut pas en faire par le "droit à..." un moyen courant de corriger l'inconséquence sexuelle, l'oubli ou l'accident de contraception ordinaires... le refus de toutes formes de continence...
Ouvrir le droit à... c'est pour moi une manière de se défausser de l'obligation d'ordre public de créer les conditions de l'accueil de l'enfant à naitre qu'il s'agisse de politique familiale ou d'investissements en structures spécialisées, ou encore de développement des politiques de planification et de contraception...

J'aimerais que me concernant ce soit clair pour tout le monde .

Je ne sais pas si, avec ma femme, je suis dans une relation d'amour vrai... mais ça fait + de 50 ans que ça dure et j'aimerais que ça continue.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 14:39

Oculus a écrit:
Espérance a écrit:
Où voyez-vous ceci Oculus :

désinformer cette conscience en encourageant les couple à avorter comme le fait la gauche est criminel .

Je suis sans doute naïve, mais je n'ai jamais entendu qui que ce soit au niveau médical du moins, encourager l'avortement, au contraire !
En France, ce n'est pas la gauche qui est à l'origine de la loi pour l'avortement, c'est Simone Veil et c'était à ce moment là, pour éviter les avortements clandestins.

Minimiser les risques liés à l'avortement par une information biaisée  comme le font les groupes comme le planning familial ( sont-ils de gauche ?)  est d'une certaine façon encourager les couples à avorter.

Des preuves tangibles de ça???

rembourser l'avortement à 100% sans ticket modérateur comme on le fait pour les affections de longue durée (ALD) , c'est encourager  à avorter, qui plus est avec l'argent de ceux qui y sont opposé.

Dura Lex Sed Lex. Mais je suis assez d'accord avec ça. J'ajoute qu'on s'exonère aussi d'investir socialement et matériellement dans les moyens d'accueillir l'enfant à naître.

essayer d'appuyer une loi européenne supprimant la possibilité pour le personnel soignant d'exercer l'objection de conscience dans leur participation à une IVG , c'est faciliter partout  des unités pratiquant l'avortement .

Et ça me parait utile pour empêcher le retour des faiseuses d'anges.

Est-ce que tout ceci ne vient pas de la Gauche ?

Toutes les lois initiales sur la contraception et l'IVG sont le fait de majorités de droite (de Gaulle, Pompidou, Giscard...)

allez-vous dire que faciliter n'est pas encourager ?  or il me semble que la loi Veil avait prévu des gardes-fou qui n'ont jamais été véritablement appliqués , mais détournés de leur but .

Des preuves tangibles de ça??? Je connais et j'ai connu des femmes qui se plaignent d'un vrai parcours du combattant
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 15:42

Adamev a écrit:
Et ça me parait utile pour empêcher le retour des faiseuses d'anges.

Peut-on dire qu'elles continuent à faire des anges mais autrement ?

Avant, c'était avec des aiguilles à tricoter, maintenant, c'est avec d'autres moyens...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mar 24 Déc 2013, 15:55

Simon1976 a écrit:
Adamev a écrit:
Et ça me parait utile pour empêcher le retour des faiseuses d'anges.

Peut-on dire qu'elles continuent à faire des anges mais autrement ? Avant, c'était avec des aiguilles à tricoter, maintenant, c'est avec d'autres moyens...

Au moins les femmes y ont gagné de la sécurité sauf à avoir affaire à l'hôpital à un boucher. Ca existe et même pour des raisons idéologiques et ça se dit même très fort du côté de chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 18:50

Vous connaissez des femmes qui ont avorté ? moi j'en ai connu une à l’adolescence, résultat des dérives (alcool, tabac etc...) et des penchants dépressifs même si tout ne semblait pas être le cas.

On avorte, plutôt que de donner la vie, on tue, mais c'est légal et il n'y a plus que la conscience pour nous culpabilisé, et on essaye d'oublier par divers moyens, mais au final on oublie jamais un tel acte.

Je pense que psychologiquement chez les femmes il y a un réel choque conscient ou inconscient mais il est bien réel et je plains les pauvres femmes qui vivent avec ça sur la conscience.

La vérité sur notre société c'est que nous préférons défendre le droit de mort, plutôt que le droit à la vie. Nous préférons dire aux jeunes mettez des capotes pour ne pas attraper le sida, plutôt que de leur expliquer que la réel barricade face aux maladie sexuels c'est la fidélité et l'amour dans le couple ?

Bien sûr que la capote c'est important pour se protéger mais ce n'est pas suffisant face aux divers maladies.
La liberté de l'homme vaut quoi si elle ne mène à rien ?

Je ne juge pas, je dis juste qu'il y a ceux qui défendent la vie et le droit à la vie, (et c'est surement le rôle de tous le monde de défendre les plus petits que soit ! )

« En vérité je vous le dis, tout ce que vous ferez au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le ferez » (Mt. 25 :40).


Dite vous bien que ceux qui défendent la vie et les plus petits servent le Seigneur, alors j'espère que l'Espagne continuera sur sa lancée et que la France sera la suivante. ange1 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 18:52

prière
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 18:59

Dites voir rigolo... que pensez-vous des mecs qui non content d'engrosser une gamine ou une femme l'ont laissé (voire poussé à) avorter... leur conscience ne se résumerait-elle pas qu'à leur minable petit bout????

En tous cas à vous lire pour quelqu'un qui ne juge pas la vôtre, de conscience, semble bien à petite allonge!!! Rien dans le cigare quant à la culotte???

Pas possible de lire des trucs pareils... et ça a 25ans...
Revenir en haut Aller en bas
joelle2111



Féminin Messages : 150
Inscription : 19/12/2013

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 19:07

merci adamev heureusement que mon fils un de mes fils devrais je dire a un peu plus de conscience que ça

hé vincent lisez mes post

pffffit
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3484
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 19:52

C'est le point de vu officiel catholique, l'interdiction de tout moyen de contraception hors le respect des cycles (qui est un moyen hautement aléatoire, une femme peut même exceptionnellement ovuler pendant ses règles, c'est dire comme c'est fiable ce genre de méthode)

Ou est le problème avec le fait de faire l'amour pour se donner du plaisir mutuellement seulement ? (dans le cadre du mariage)
C'est mal pour le catholicisme ??
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 22:05

Pas souvent d'accord avec adamev, mais là je constate que sa position est sensiblement la même que la mienne. Et pourtant je suis catholique et lui non.

Je suis contre l'avortement de confort évidemment.
Ensuite pour les autres cas, vie de la mère en danger, viol ou inceste, c'est la femme qui décide et je pense que dans ces cas-là l'avortement est légitime. Selon moi notre seigneur prendra soin de ces âmes qui auraient du naître à un moment précis et donné.

Je trouve aussi que la position de l'église catholique sur la contraception est à revoir complètement.
Pape François si vous m'entendez, c'est le moment de faire évoluer les choses sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 22:39

Merci Lamarck... mais si je suis catholique tout autant que vous pouvez être universaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 22:46

Lamarck a écrit:
Pas souvent d'accord avec adamev, mais là je constate que sa position est sensiblement la même que la mienne. Et pourtant je suis catholique et lui non.

Je suis contre l'avortement de confort évidemment.
Ensuite pour les autres cas, vie de la mère en danger, viol ou inceste, c'est la femme qui décide et je pense que dans ces cas-là l'avortement est légitime. Selon moi notre seigneur prendra soin de ces âmes qui auraient du naître à un moment précis et donné.

Alors pourquoi ne pas les laisser naître et leur donner une chance ?

Je trouve aussi que la position de l'église catholique sur la contraception est à revoir complètement.
Pape François si vous m'entendez, c'est le moment de faire évoluer les choses sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 22:55

Alors pourquoi ne pas les laisser naître et leur donner une chance ?

Lamarck vous a répondu :
"c'est la femme qui décide" et vous n'avez pas à la juger ni à l'empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 23:00

adamev a écrit:
Alors pourquoi ne pas les laisser naître et leur donner une chance ?

Lamarck vous a répondu :
"c'est la femme qui décide" et vous n'avez pas à la juger ni à l'empêcher.

Si on la convainc que d'autres personnes (couples normaux, de préférence) souhaiteraient avoir un enfant et lui donner de l'amour, elle pourrait décider autrement que ce que vous voudriez qu'elle décide.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 23:10

Dans certains cas vous avez p.e raison et dans ces cas ça s'appelle du "portage d'enfant pour compte d'autrui". D'autre part il y a de par le monde des millions d'enfants bien vivants et souvent en danger qui sont en attente d'adoption.
Pour les autres cas où la femme ne veut pas, pour des raisons qui lui appartiennent, porter l'enfant vous faites quoi?

Je ne veux rien décider... je veux que la femme soit libre de sa décision sans que votre morale attardée du XIXème ou une autre lui soit imposée au profit d'une pseudo loi naturelle qui laisse des millions d'individus sur le carreau de l'indifférence divine.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 23:13

Lamarck a écrit:
Je trouve aussi que la position de l'église catholique sur la contraception est à revoir complètement.
Pape François si vous m'entendez, c'est le moment de faire évoluer les choses sur ce sujet.
ce n'est pas en son pouvoir.

sauf si tu parles dans le cadre plus large de la santé publique en général, des MST etc... bref de la capote quoi. mais bon, ce discours relève plus du ministère de la santé que du Vatican, de n'importe quel citoyen que d'un Pape.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 23:18

Dans ce cas l'église romaine n'a pas à se mêler de ces questions.
Et ce n'est pas non plus qu'une question de santé publique... c'est aussi une question de vie de couple et de capacité à accueillir des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 23:22

adamev a écrit:
Dans ce cas l'église romaine n'a pas à se mêler de ces questions.
Et ce n'est pas non plus qu'une question de santé publique... c'est aussi une question de vie de couple et de capacité à accueillir des enfants.

D'où la nécessité pour chaque couple d'adopter des comportements responsables en matière sexuelle (que l'Église ne cesse de rappeler mais qui entre par une oreille et sort par l'autre..).
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: S'il fallait une preuve...   Mer 25 Déc 2013, 23:36

comportements responsables en matière sexuelle (que l'Église ne cesse de rappeler mais qui entre par une oreille et sort par l'autre..).

Parlez pour vous... ne faites pas de généralisations abusives (comme de vous dire catholique alors que vous (votre église) ne cessez d'exclure...).
D'où la nécessité d'une éducation laïque incluant la responsabilité, le respect de soi et de l'autre, la sexualité, les stéréotypes de genre... bref ce qu'on appelle la morale débarrassée des impositions religieuses de tous ordres.
Revenir en haut Aller en bas
 
S'il fallait une preuve...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Du méthane dans l'atmosphère marsienne. Preuve d'une vie biologique ?
» Horloge et son Horloger , la preuve mathématique de Dieu
» Enterrement des morts: preuve de l'esprit chez l'homme?
» Que savez-vous de l'épreuve de français 2011?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: