DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Dragna Din



Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 13:50

Arnaud Dumouch a écrit:


C'est du grand Beria ! Même Göbels n'avait pas votre niveau de maîtrise ! Bravo !  :help: 

Vous avez le point Godwin ! Bravo !

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 13:54

C'est nécessaire. Göbels est un humaniste en comparaison de Beria.

Mais si j'avais cité Beria tout seul, vous n'auriez pas compris.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lavrenti_Beria


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 18 Déc 2013, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dragna Din



Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 14:03

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est nécessaire. Göring est un humaniste en comparaison de Beria.

Mais si j'avais cité Beria tout seul, vous n'auriez pas compris.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lavrenti_Beria

Merci d'avoir censuré ma réponse.

Bel esprit chrétien que voilà  thumleft 

Accusez-moi, cela ne vous servira de rien de me faire dire ce que je ne dis pas afin de faire reluire votre "foi"...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 14:05

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est nécessaire. Göring est un humaniste en comparaison de Beria.

Mais si j'avais cité Beria tout seul, vous n'auriez pas compris.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lavrenti_Beria

Excusez-moi, mais votre ridicule devient presque clinique... Vous avez perdu pied au niveau rhétorique, il n'y a pas mort d'homme voyons, pas la peine d'appliquer des effacement à la nord-coréenne pour vous rassurer...

Vous parlez de Göbels, et me citez ensuite Göring...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 14:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Dragna Din a écrit:
et c'est M. Dumoche qui a comparé le père MDP à un mafioso.

Un exemple typique de la méthode : Où comment transformer cette phrase :
Citation :
"Vous envisagez une protection des témoins ? Le père MDP serait donc pour vous un mafioso"
en
Citation :

"c'est M. Dumoche qui a comparé le père MDP à un mafioso"

C'est du grand Beria ! Même Göbels n'avait pas votre niveau de maîtrise ! Bravo !  :help: 

Je n'affirme rien de tel, je ne fais que remettre dans votre bouche des pensées que vous m'avez attribuées.

Si vous ne savez pas faire la différence entre : protection de l'anonymat des victimes et protection de témoins dans des affaires mafieuses, je ne peux rien pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 15:52

boulo a écrit:
giacomorocca a écrit:
... Si cette information est si crédible, pourquoi ne pas l'avoir transmise aux autorités de la communauté ou aux évêques et cardinaux plus haut mentionnés?

Cela devient un peu surréel avec Arnaud maintenant qui demande une enquête préliminaire comme si nous étions devant la justice criminelle et pénale.

Ils ont eu l'occasion de la lire eux aussi et de hocher la tête comme moi .

Nous ne sommes pas devant la justice criminelle et pénale , bien sûr , mais à la façon dont il a été communiqué sur le sujet , ces instances judiciaires sont déjà dans beaucoup d'esprit . Relisez Dragna Din , cher Giacomorocca .

Et je confirme le propos de M. Dumouch . S'il s'agissait de simples péchés , comme l'a laissé entendre le prieur , il n'y avait aucune justification à déroger au secret canonique .

"Ils ont eu l'occasion de la lire eux aussi et de hocher la tête comme moi"
Vous êtes sérieux lorsque vous dites une chose pareil; vous pensez réellement que les autorités de la communauté, des Mgr et un cardinaux sont rivés devant leur écran sur la page de Golias pour voir si un témoin de quatrième main n'écrirais pas sur l'existence d'un complot présumé, témoignage clé qui de surcroit sera effacé par la suite.

Faite un effort cher boulo, si vous avez une information clée, contactez ces autorités pour exposer les faits plutôt que de nous en parler sans ne rien nous en dire réellement.

"déroger au secret canonique"
Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur ce que c'est qu'un secret canonique,  expression étrange sachant qu'il n'y a aucun procès ecclésiastique. Alors on ne comprend pas comment on peut déroger au secret canonique.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 20:21

AntoineG a écrit:
Cher Giacomorocca, l'enquête preliminaire dont parle Arnaud n'est pas du tout de nature penale, mais dans le cadre du droit canon en preliminaire à un proces en beatification. Pour ma part je crains qu'une telle enquete soit aleatoire et n'offre pas les memes mêmes garanties (procedure contradictoire, et autres points cles évoqués plus haut) que le procès.


Si l'on veut un procès en béatification, je ne crois pas qu'on puisse faire l'économie d'une enquête préliminaire qui correspond à une enquête informative qui cherche à recueillir le plus possible d’informations provenant d’interrogatoires de témoins et des écrits de la personne.

C’est normalement à l’évêque local qu’incombe la charge de mener l’enquête préliminaire à l’introduction d’une cause.  Ne s’agit-il pas dans le cas présent de Mgr. Benoit Rivière ? On ne pourra passer à côté des témoignages évoqués ici d’autant plus qu’ils ont été examinés et confirmés comme crédibles par plusieurs personnes en autorité dans l’Église dont Mgr. Rivière. Il y a donc une côte importante à remonter pour entreprendre un procès en béatification.


Dernière édition par giacomorocca le Mer 18 Déc 2013, 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 20:27

Mgr Rivière est l'évêque de mon diocèse, et je peux vous assurer qu'il ne prend jamais une décision à la légère... Ici, tout le monde l'apprécie beaucoup.
Il est un homme de prière...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 20:59

giacomorocca a écrit:


Si l'on veut un procès en béatification, je ne crois pas qu'on puisse faire l'économie d'une enquête préliminaire qui correspond à une enquête informative qui cherche à recueillir le plus possible d’informations provenant d’interrogatoires de témoins et des écrits de la personne.
 thumleft 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mer 18 Déc 2013, 21:31

giacomorocca a écrit:
AntoineG a écrit:
Cher Giacomorocca, l'enquête preliminaire dont parle Arnaud n'est pas du tout de nature penale, mais dans le cadre du droit canon en preliminaire à un proces en beatification. Pour ma part je crains qu'une telle enquete soit aleatoire et n'offre pas les memes mêmes garanties (procedure contradictoire, et autres points cles évoqués plus haut) que le procès.


Si l'on veut un procès en béatification, je ne crois pas qu'on puisse faire l'économie d'une enquête préliminaire qui correspond à une enquête informative qui cherche à recueillir le plus possible d’informations provenant d’interrogatoires de témoins et des écrits de la personne.

Tout à fait d'accord.

C’est normalement à l’évêque local qu’incombe la charge de mener l’enquête préliminaire à l’introduction d’une cause.  Ne s’agit-il pas dans le cas présent de Mgr. Benoit Rivière ? On ne pourra passer à côté des témoignages évoqués ici d’autant plus qu’ils ont été examinés et confirmés comme crédibles par plusieurs personnes en autorité dans l’Église dont Mgr. Rivière. Il y a donc une côte importante à remonter pour entreprendre un procès en béatification.



C'est possible en effet.

Cela dit ce n'est pas sûr : Cécile indique que Mgr Rivière est un évêque qui agit avec grande prudence. Or une chose est d'écouter le prieur et de ne pas mettre d'obstacle à son initiative de communication, une autre est de prendre position et s'exprimer comme évêque sur une enquête préliminaire. Un évêque prudent sait bien toute la différence.

De plus, l'objet de l'enquête préliminaire est beaucoup plus vaste que la polémique née de l'initiative médiatique du prieur. Il ne s'agira pas seulement de porter une opinion sur l'opportunité de communiquer des allégations à l'encontre du Père. Ni "simplement" d'évaluer la crédibilité des témoignages à charge ou à décharge sur de possibles péchés sexuels, mais beaucoup plus largement de la sainteté de vie (qui n'implique pas l'absence de péché du moins je suppose). D'ailleurs l'enquête préliminaire n'est pas l'organe qui juge si la personne est un saint, mais qui doit se prononcer sur la question de savoir s'il est raisonnable que l'Eglise engage un procès, à charge et à décharge, pour en décider.

Difficile à ce stade, je crois, de préjuger du résultat.


Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Jeu 19 Déc 2013, 01:22

Cécile a écrit:
Mgr Rivière est l'évêque de mon diocèse, et je peux vous assurer qu'il ne prend jamais une décision à la légère... Ici, tout le monde l'apprécie beaucoup.
Il est un homme de prière...


Tiens de l'idolatrie ....??!!!

Je crois qu'il fait partie d'un groupe d'évêques qui vient de faire une déclaration à propos des futures élections . C'est d'une langue de bois remarquable .

Et "tout le monde l'apprécie beaucoup" c'est un peu court . Madame connait "tout le monde" ou est ce le monde qui se ramène à madame ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Jeu 19 Déc 2013, 08:07

noos a écrit:
Cécile a écrit:
Mgr Rivière est l'évêque de mon diocèse, et je peux vous assurer qu'il ne prend jamais une décision à la légère... Ici, tout le monde l'apprécie beaucoup.
Il est un homme de prière...


Tiens de l'idolatrie ....??!!!

Je crois qu'il fait partie d'un groupe d'évêques qui vient de faire une déclaration à propos des futures élections . C'est d'une langue de bois remarquable .

Et "tout le monde l'apprécie beaucoup" c'est un peu court . Madame connait "tout le monde" ou est ce le monde qui se ramène à madame ?

Vous devriez cesser de boire du vinaigre, vous le bavez partout...
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Jeu 19 Déc 2013, 08:38

Cécile a écrit:
noos a écrit:
Cécile a écrit:
Mgr Rivière est l'évêque de mon diocèse, et je peux vous assurer qu'il ne prend jamais une décision à la légère... Ici, tout le monde l'apprécie beaucoup.
Il est un homme de prière...


Tiens de l'idolatrie ....??!!!

Je crois qu'il fait partie d'un groupe d'évêques qui vient de faire une déclaration à propos des futures élections . C'est d'une langue de bois remarquable .

Et "tout le monde l'apprécie beaucoup" c'est un peu court . Madame connait "tout le monde" ou est ce le monde qui se ramène à madame ?

Vous devriez cesser de boire du vinaigre, vous le bavez partout...


C'est tout , comme "argument" , la cireuse de pompe à l'échine souple ? Vous avez l'insulte fielleuse quant à vous . Même là vous n'êtes pas franche ! Allez y carrément ça m'est complètement égal . Mais c'est révélateur . On m'a toujours dit de se méfier des obséquieux , complimenteurs qui sont aussi des bonimenteurs.

Je croyais que "l'idolatrie" était réservée au père mdp ? Il est vrai qu'il est mort . Il vaut mieux cirer les pompes des vivants et surtout des "autorités" ( même si ce sont de piètres autorités et non rien , rien du tout , d'une auctoritas ) . Il n'y a pas d'age pour cela....

Vous devenez mauvaise , la façade se craquelle . Aurais je touché un point sensible ?

Il vient donc d'y avoir une déclaration d'un "groupe d'évêques" , il faut noter que beaucoup de ces monseigneurs ne s'expriment plus comme autorités personnelles en leur diocèse mais en groupes ou conférences épiscopales , concernant la politique et les futures élections . C'est tout à fait politiquement correct et inepte sans prise en compte des gros problèmes actuels....Tout à fait symptomatique . Mgr Rivière en fait partie
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 20 Déc 2013, 09:26

Dragna Din a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Dragna Din a écrit:
et c'est M. Dumoche qui a comparé le père MDP à un mafioso.

Un exemple typique de la méthode : Où comment transformer cette phrase :
Citation :
"Vous envisagez une protection des témoins ? Le père MDP serait donc pour vous un mafioso"
en
Citation :

"c'est M. Dumoche qui a comparé le père MDP à un mafioso"

C'est du grand Beria ! Même Göbels n'avait pas votre niveau de maîtrise ! Bravo !  :help: 

Je n'affirme rien de tel, je ne fais que remettre dans votre bouche des pensées que vous m'avez attribuées.

Si vous ne savez pas faire la différence entre : protection de l'anonymat des victimes et protection de témoins dans des affaires mafieuses, je ne peux rien pour vous.


Il est évident , pour toute personne saine et de bonne volonté , qu'il n'est pas question d'exposer l'état civil , l'adresse , le téléphone des dites "victimes" . Mais pour une xième fois soit on donne d'avantage de détails , dans le cadre d'une cours de justice , et il y a un secret de l'instruction et un débat contradictoire , soit on ne dit rien .
Il est incroyable qu'une certaine Eglise qui veut paraitre , voire être , en phase , connected , branched , avec le monde s'exonère des règles élémentaires de justice . Vous me direz que le lynchage médiatique , nouvelle forme de "justice discrétionnaire" , devient très tendance
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 20 Déc 2013, 17:34

Dragna Din a écrit:
boulo a écrit:


En invoquant plus haut la protection des témoins , vous placiez automatiquement l'affaire sur le plan du délit ou du crime , cher Dragna Din .

Non, mais comme tout le monde sur ce fil, vous lisez dans le sens de vos convictions.

[...]

En réalité, ici certains aimeraient connaître le nom des victimes afin de leur mettre un procès en diffamation sur le dos... On l'a très bien compris depuis la première page de ce fil...

Pas moi , en tout cas . Ce que j'aimerais connaître , ce n'est pas le nom des témoins , c'est l'âge du père MDP au moment des faits allégués et la teneur exacte des témoignages , pour me rendre compte par moi-même s'ils sont vraisemblables .

En tout cas , celui rapporté par la commentatrice de Golias ne l'était pas .

On en revient toujours à la même évidence : le prieur en a dit trop ou trop peu .
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Dim 22 Déc 2013, 03:00

boulo a écrit:
Dragna Din a écrit:
boulo a écrit:


En invoquant plus haut la protection des témoins , vous placiez automatiquement l'affaire sur le plan du délit ou du crime , cher Dragna Din .

Non, mais comme tout le monde sur ce fil, vous lisez dans le sens de vos convictions.

[...]

En réalité, ici certains aimeraient connaître le nom des victimes afin de leur mettre un procès en diffamation sur le dos... On l'a très bien compris depuis la première page de ce fil...

Pas moi , en tout cas . Ce que j'aimerais connaître , ce n'est pas le nom des témoins , c'est l'âge du père MDP au moment des faits allégués et la teneur exacte des témoignages , pour me rendre compte par moi-même s'ils sont vraisemblables .

En tout cas , celui rapporté par la commentatrice de Golias ne l'était pas .

On en revient toujours à la même évidence : le prieur en a dit trop ou trop peu .


Tout à fait d'accord boulo .

Non seulement le prieur en a dit trop ou trop peu mais , plus encore , les interviews sur KTO et Radio Notre-Dame , les articles dans la Croix etc qui ont tous repris en choeur les déclarations du prieur et lui ont donné avec complaisance une tribune , avec l'accord tacite de certains évêques , ont amplifié le phénomène .
Le prieur PLUS les médias en ont beaucoup trop dit et trop fait . Là c'est le mode de communication du prieur et des évêques concernés qui est en cause .

On aurait aimé savoir , puisque la déclaration a été faite , si les femmes concernées se connaissaient et à quel moment , par rapport à la date des faits allégués , elles se sont plaintes .
J'aurais aimé savoir qu'elle était la relation de ces personnes avec le père mdp et la cté st jean à l'époque....

On a plutot l'impression d'une omerta complète . Un silence pesant retombe et on fait comme si tout allait bien . Or tout ne va pas bien . A tel frère qui a ouvert un blog appelé "les pierres crieront" ( "s'ils se taisent les pierres crieront" ) il a été donné l'ordre de ne plus s'exprimer
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Lun 23 Déc 2013, 11:14

Si ces péchés sont vrais alors la campagne mediatique du prieur est une campagne de diffamation.
S'ils sont faux, c'est une campagne calomnieuse.

Dans les deux cas, j'espère que la faute sera réparée. Le meilleur remède serait la vérité associée à la contrition.

La vérité a travers une enquête preliminaire reunissant les conditions d'objectivité discutées plus haut.

La contrition devra etre publique puisque tel fut le mal. Les principaux acteurs pourraient ecrire un ouvrage collectif racontant comment et pourquoi ils ont ete conduits a orchestrer cette operation. Chacun avouant sa part d'ombre: carriérisme, pusullanimité, conformisme, jalousie,...

D'ailleurs qui n'a jamais diffamé (et calomnié parfois a son insu) ? Pas moi en tout cas.

Alors tous reconnaitraient le courage de cette confession publique reparatrice et le pardon serait accordé largement, j'en suis sûr. On verrait des frères et des laïcs, qui aujourd'hui critiquent le prieur et l'évêque, louer leur coyrage et leurs qualités, reconnaissant a leur tour avoir dit du mal et demandant aussi pardon.

Si cette magnifique perspective ne devait pas se realiser sur terre, du moins soyons assurés qu'elle aura lieu la-haut. Car rien ne restera caché.  Et tous les hommes auront demandé pardon a leurs freres pour leurs fautes. Vive le Ciel.
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 03 Jan 2014, 09:12

Les témoignages de la fécondité évangélique de la vie du père mdominique Philippe continuent d'affluer . Message reçu il y a 2 jours....
Certains se sont attelés à les recueillir à l'échelle internationale .

Je repensais à lui et à certaines de ses paroles , commentaires de la Bible , ce matin à l'occasion d'un évênement personnel .

La petite opération de com , coup de jarnac , dont le prieur actuel des frères de st Jean m'est apparue de façon encore plus forte dans sa malignité . La mémoire du père mdominique a été gravement atteinte en quelques minutes de "bonnes paroles" catho-médiatiques tartuffesques après qu'il ai eu droit à un "enterrement de première classe" à la collégiale St Jean à Lyon en présence du "primat des Gaulles" l'archevêque de Lyon .....avec un message de remerciement du pape....

Qu'est ce qui était vrai dans l'histoire ?

Alors y a t-il "complot" ou "complots" au pluriel , le terme impressionne mais ça n'est pas vraiment la question et cela nous dépasse , en tout cas cela semble génialement malin ou diabolique si on veut "enterrer" l'héritage de quelqu'un comme le père marie-dominique ....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 03 Jan 2014, 09:33

On dirait que 14 communautés nouvelles sont ainsi attaquées en ce moment.

Citation :
Ce n’est pas Perepiscopus qui l’affirme mais Mgr Pontier, président de le CEF. Il répondait officiellement à un groupe d’une quarantaine de «victimes de dérives sectaires au sein de différents mouvements d’Église et congrégations religieuses» qui avaient adressé aux évêques un «appel» pour dénoncer des «dégâts» humains dont ils ont été victimes dans le cadre des communautés dites «nouvelles».

14 communautés nouvelles sont mises en cause, parmi lesquelles les Béatitudes, la Légion du Christ, Points-Cœur, la Communauté Saint-Jean et les anciens collaborateurs du père Labaky. Les évêques eux-mêmes ne sont pas cités. Un oubli sans doute.

Au nom «de tous les évêques», Mgr Pontier reconnaît que des pratiques contraires au respect des consciences «nous heurtent et nous choquent».

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 03 Jan 2014, 20:37

Arnaud Dumouch a écrit:
On dirait que 14 communautés nouvelles sont ainsi attaquées en ce moment.

Citation :
Ce n’est pas Perepiscopus qui l’affirme mais Mgr Pontier, président de le CEF. Il répondait officiellement à un groupe d’une quarantaine de «victimes de dérives sectaires au sein de différents mouvements d’Église et congrégations religieuses» qui avaient adressé aux évêques un «appel» pour dénoncer des «dégâts» humains dont ils ont été victimes dans le cadre des communautés dites «nouvelles».

14 communautés nouvelles sont mises en cause, parmi lesquelles les Béatitudes, la Légion du Christ, Points-Cœur, la Communauté Saint-Jean et les anciens collaborateurs du père Labaky. Les évêques eux-mêmes ne sont pas cités. Un oubli sans doute.

Au nom «de tous les évêques», Mgr Pontier reconnaît que des pratiques contraires au respect des consciences «nous heurtent et nous choquent».

Couvrir des abus graves, ou bien hurler avec les loups, sont deux attitudes apparemment opposées mais en réalité semblables.

Un même état d'esprit, très humain et pas formidablement courageux. Je ne ferais peut-être pas mieux. Mais j'espère mieux.
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 04 Jan 2014, 10:27

Arnaud Dumouch a écrit:
On dirait que 14 communautés nouvelles sont ainsi attaquées en ce moment.

Citation :
Ce n’est pas Perepiscopus qui l’affirme mais Mgr Pontier, président de le CEF. Il répondait officiellement à un groupe d’une quarantaine de «victimes de dérives sectaires au sein de différents mouvements d’Église et congrégations religieuses» qui avaient adressé aux évêques un «appel» pour dénoncer des «dégâts» humains dont ils ont été victimes dans le cadre des communautés dites «nouvelles».

14 communautés nouvelles sont mises en cause, parmi lesquelles les Béatitudes, la Légion du Christ, Points-Cœur, la Communauté Saint-Jean et les anciens collaborateurs du père Labaky. Les évêques eux-mêmes ne sont pas cités. Un oubli sans doute.

Au nom «de tous les évêques», Mgr Pontier reconnaît que des pratiques contraires au respect des consciences «nous heurtent et nous choquent».


Donc en peu de temps ça attaque de tout les côtés et sans discernement les dites "communautés nouvelles" , en réalité très différentes entre elles , de façon à pratiquer l'amalgame entre les ctés , les fondateurs et les accusations ( "dérives sectaires" , problèmes de moeurs...) . Il est vrai que ces ctés nées dans les années 70 avaient grosso modo en commun d'être jugées """conservatrices""" ( selon leurs nombreux détracteurs qui tenaient les postes , les bureaux ...dans les conférences épiscopales et commissions en tous genres ) par le clergé aux manettes dans ces années là et surtout en France .
Or les "dérives" en tout genre , abus de pouvoir , problèmes de moeurs , se trouvent partout ....et la sainteté aussi d'ailleurs , parfois chez les évêques mais pas toujours .

Concernant le père md Philippe , dont il est question ici , le coup est parfait . Une petite attaque insidieuse et tardive sur les moeurs qui laisse planer un doute sur la personnalité et ensuite une mise en cause globale et dc non circonstanciée , non spécifique , pour "dérives sectaires" où le voilà en compagnie de la légion du Christ , le père Maciel etc . Pour couronner le tout une réponse globale et politique à la Ponce Pilate d'une CEF anonyme en forme de plaidoyer pro domo pour l'épiscopat .
Il faudrait en effet savoir , concernant cette histoire de "collectif" - groupe de pression et de "dérives sectaires" , soit les accusations sont abusives et trop générales et "l'épiscopat" ( le collectif des évêques ! ) a tort de s'en faire l'écho et de sembler les accepter , soit elles sont vraies et on peut penser qu'il y a eu , et qu'il y a toujours... , une grave carence pastorale , de discernement , de sollicitude et de gouvernance , de la part de nombreux évêques , soit encore il y a des 2 situations précédentes ....

Le "bon prieur" actuel des frères de st Jean avait d'ailleurs , en plus de ces "confessions" publiques et médiatiques ( mais il se confessait pour un autre ) bien commencé à dire sur KTO que la cté st Jean "au début" , c'est à dire avant lui et au temps du père mdp ... , était "arrogante" ... Il "battait sa coulpe" mais pas sur sa poitrine .


PS. : concernant les groupes de pression et courants plus ou moins souterrain dans et "autour" de l'Eglise , il existe des réseaux et Golias ( dont j'ignore toujours les bailleurs de fond ) n'en est qu'une partie émergée .
Il y a quelques années , en froid avec l'église diocésaine et le comportement de certains clercs , cherchant un lieu dans l'Eglise , j'étais tombé sur un groupe de "chrétiens contestataires" qui s'appelait "Nous Sommes Aussi l'Eglise" , NSAE pour les intimes , moyenne d'age assez élevée quasiment tous des anciens soixantuitards , anciens de la JAC JEC JOC....sans doute quelques macs ( l'une des "adeptes" avait une belle adresse dans le 7e à Paris ) , syndicalistes et militants politiques à gauche pour la plupart . Une des responsables était élue socialiste .... Beaucoup de gens s'intéressent à l'Eglise pour diverses raisons....." Là où est le Corps là aussi sont les vautours"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 09:34

Je voudrais émettre une hypothèse sur la cause des déclarations publiques et des remises en cause qu'on voit dans 14 communautés nouvelles en Europe.

La lecture de cet article sur les Légionnaires du Christ semble indiquer un fait qui provoque chez les autorités, une volonté traumatique de ne plus jamais se faire piéger :

Spoiler:
 

Citation :


Le 19 mai 2006, le bureau de presse du Saint-Siège, avec l'approbation du pape Benoît XVI, publie un communiqué dans lequel il invite le prêtre Marcial Maciel à « conduire une vie retirée de prière et de pénitence, en renonçant à tout ministère public ». La décision couronnait de la sorte l’enquête qu’avait ouverte le cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, lequel avait commencé à recevoir des plaintes en 1998. Le communiqué ne précise pas les crimes dont s’est rendu coupable le père Maciel, mais laisse entendre que ce sont des crimes gravissimes, qui impliquent la célébration des sacrements. Les Légionnaires du Christ ont répondu par une déclaration dans laquelle ils disent croire en l'innocence de « notre vénéré père fondateur », mais « respectent la sentence du Saint-Siège, dans laquelle ils voient une nouvelle croix que Dieu, le Père de Miséricorde, a permis que souffre le fondateur ».

Ces accusations ont commencé à être rendues publiques le 23 Février 1997, par un article paru dans le journal américain Hartford Groseille, dans lequel huit anciens légionnaires accusent Maciel d'abus sexuels lorsqu’ils étaient séminaristes.

Un an après la mort du père Maciel, survenue le 30 Janvier 2008, les Légionnaires du Christ confirmeront les révélations de la presse, à savoir notamment que Maciel avait eu une maîtresse pendant de nombreuses années de sa vie, et qu’il avait eu avec elle une fille. Au moins deux autres personnes ont affirmé être des enfants de Marcial Maciel, fruits d'une relation avec une autre femme.

Après le choc de ces révélations, le pape Benoît XVI a mandaté une « visite apostolique » de cinq évêques pour mener une enquête sur les institutions des Légionnaires du Christ, laquelle s’est déroulée en 2009 et 2010. Les principales conclusions de la visite figurent dans un Communiqué du Saint-Siège, du 1er mai 2010.

Pour accompagner les légionnaires dans ce « chemin de révision interne », le pape Benoît XVI a nommé un délégué pontifical en la personne du cardinal Velasio de Paolis, lequel au cours de ces trois ans et demi, a renouvelé une partie des anciens supérieurs de la congrégation et a guidé la rédaction des nouvelles constitutions, que doit approuver maintenant le chapitre général.

Voyons quelles sont les questions auxquelles le chapitre général de la congrégation apportera une réponse implicite ou explicite.

1. Quid du fondateur ?

C'est la première question qui vient à l'esprit. Dans toute l’histoire de l’Eglise, sans doute ne s’est-il jamais présenté de cas aussi grave d’un fondateur d’une congrégation religieuse que le Saint-Siège, dans le communiqué cité, non seulement a reconnu coupable de « vrais délits », mais va jusqu’à définir comme « sans scrupule ni authentiques sentiments religieux ».

Après les années de réflexion qu’a vécues la congrégation, le chapitre général devrait déterminer les conditions pour écrire une histoire de la congrégation collant à la vérité. Le moment est venu de remplacer le récit inventé de toutes pièces par Marcial Maciel lui-même, dans le livre que j’ai, hélas, publié (« Mi vida es Cristo, Planeta, Barcelone, 2003).

Jusqu’ici, il était sans doute difficile d’écrire une histoire fidèle aux faits. On dispose à présent de beaucoup plus d’éléments, nécessaires pour que les jeunes qui décident de se consacrer à Dieu dans la Légion le fassent en connaissance de cause.

2. le “système de pouvoir” créé autour de lui par le fondateur est-il démonté ?

Telle est la question qui se pose quand on relit le communiqué du Vatican rendant les conclusions de la visite apostolique, qui non seulement accuse le fondateur d’abus sexuels, mais aussi d’avoir créé dans la congrégation un « système de pouvoir ».

Ce “système de pouvoir” reposait sur un mécanisme de contrôle des consciences de personnes de bonne volonté qui avaient décidé de consacrer leur vie à Dieu. Benoît XVI a pris des mesures immédiates pour l’éviter, en particulier la dérogation du vote privé, qui faisait taire toute critique à l’égard des supérieurs.

Comme l’a expliqué le communiqué du Vatican, ce « mécanisme de défense » a rendu Maciel « pendant longtemps inattaquable, en faisant qu'il soit très difficile de connaître sa vraie vie ».

Ce mécanisme a créé une culture interne que le cardinal De Paolis cherche à changer grâce au processus de rédaction de nouvelles constitutions. Le père brésilien Deomar De Guedes, second conseiller général, s’est retiré en novembre de la congrégation après avoir constaté la grande difficulté qu’il y avait, et qui existe encore, à changer cette culture du contrôle. A titre d’exemple, le prêtre cite le contrôle des courriers et courriels personnels des religieux.

Après l’enquête des cinq évêques, le communiqué du Vatican soulignait « la nécessité de réviser le mode d’exercice de l’autorité » au sein de la Congrégation. Les Constitutions que doit approuver le chapitre apporteront une réponse plus précise à cette question soulevée par le Saint-Siège.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 11:27

A titre d’exemple, le prêtre cite le contrôle des courriers et courriels personnels des religieux.


Dans la plupart des communautés religieuses, le courrier partant est remis ouvert. De fait, il n'est pratiquement jamais lu, sauf très gros problème. C'est simplement un signe d'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 11:32

Je pense Cécile que les autorités épiscopales, échaudées et traumatisées par le cas Maciel et la question des prêtres pédophiles, on tendance à vérifier ce qui pourrait être une dérive sectaire là où il y a simplement vie religieuse.

Car, comme toujours, le bien est dans un juste milieu ... Cependant, il me semble qu'ils fautent souvent par un excès de précaution, un peu à l'image de Ségolène Royal au moment de l'affaire Dutroux : "Toute allégation venant d'un enfant sera crue car un enfant ne peut mentir sur ces choses là".

Cette décision du ministre de l'éducation conduisit au suicide de plusieurs enseignants mis en cause injustement...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 11:38

Cécile a écrit:
A titre d’exemple, le prêtre cite le contrôle des courriers et courriels personnels des religieux.


Dans la plupart des communautés religieuses, le courrier partant est remis ouvert. De fait, il n'est pratiquement jamais lu, sauf très gros problème. C'est simplement un signe d'humilité.

S'il n'est "pratiquement jamais lu" comment connait-on "très gros problème"????
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 11:40

adamev a écrit:
Cécile a écrit:
A titre d’exemple, le prêtre cite le contrôle des courriers et courriels personnels des religieux.


Dans la plupart des communautés religieuses, le courrier partant est remis ouvert. De fait, il n'est pratiquement jamais lu, sauf très gros problème. C'est simplement un signe d'humilité.

S'il n'est "pratiquement jamais lu" comment connait-on "très gros problème"????

Après Vatican II, cette pratique a disparu.

Le très gros problème touchait des prêtres ayant été sanctionnés par leur évêques et condamnés à vivre un temps en clôture suite à une faute grave en paroisse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 11:46

Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)

vous devriez finir par l'enterrer celui-là avec 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 12:06

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Cécile a écrit:
A titre d’exemple, le prêtre cite le contrôle des courriers et courriels personnels des religieux.


Dans la plupart des communautés religieuses, le courrier partant est remis ouvert. De fait, il n'est pratiquement jamais lu, sauf très gros problème. C'est simplement un signe d'humilité.

S'il n'est "pratiquement jamais lu" comment connait-on "très gros problème"????

Après Vatican II, cette pratique a disparu.

Le très gros problème touchait des prêtres ayant été sanctionnés par leur évêques et condamnés à vivre un temps en clôture suite à une faute grave en paroisse.

Je n'évoquais là que l'usage habituel des communautés religieuses, pas seulement monastiques. Cela n'a rien à voir avec l'épiscopat ou une quelconque sanction.

Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 15:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Je voudrais émettre une hypothèse sur la cause des déclarations publiques et des remises en cause qu'on voit dans 14 communautés nouvelles en Europe.

La lecture de cet article sur les Légionnaires du Christ semble indiquer un fait qui provoque chez les autorités, une volonté traumatique de ne plus jamais se faire piéger :

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Bonjour Arnaud,

pourriez-vous nous citer les sources des déclarations et des remises en causes de la part d'autorité d'Église?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 15:56

adamev a écrit:
Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)

vous devriez finir par l'enterrer celui-là avec 2013.

Mêlez-vous de vos propres oignons , commandant Adamev .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 15:58

adamev a écrit:
Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)

vous devriez finir par l'enterrer celui-là avec 2013.

On ne parle de lui nulle part ailleurs; c'est une spécialité de DA !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:08

giacomorocca a écrit:


Bonjour Arnaud,

pourriez-vous nous citer les sources des déclarations et des remises en causes de la part d'autorité d'Église?

Je n'ai que ce lien :
http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/tendances-sectaires-dans-leglise-de-france

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:29

boulo a écrit:
adamev a écrit:
Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)

vous devriez finir par l'enterrer celui-là avec 2013.

Mêlez-vous de vos propres oignons , commandant Adamev .

Et la liberté d'expression? Et la liberté d'opinion????
En pleine contradiction le père boulo!!!
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:34

Arnaud Dumouch a écrit:
giacomorocca a écrit:


Bonjour Arnaud,

pourriez-vous nous citer les sources des déclarations et des remises en causes de la part d'autorité d'Église?

Je n'ai que ce lien :
http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/tendances-sectaires-dans-leglise-de-france

Donc il ne s'agit nullement de déclarations et de remises en causes de la part d'autorité d'Église. Vous colportez de la désinformation que vous érigez en "postulat".

Le texte des autorités de l'Église en la personne de Mgr. Pontier est le suivant; il est question du comportement de "certains membres de l'Eglise". On n'y lit aucunement une remise en cause de 14 communautés nouvelles.

Citation :
Monsieur Yves HAMANT

Lourdes, le 7 novembre 2013

Monsieur,

Avec plusieurs autres personnes vous avez adressé aux évêques de France un appel vigoureux pour dénoncer des pratiques relevant de dérives sectaires à l'intérieur même d'institutions d'Eglise. Nous l'avons reçu comme le cri de personnes souffrant au cœur de l'Eglise en raison de ce qu'elles ont vécu personnellement ou de ce que leurs proches ont vécu ou vivent encore. Nous pensons à ceux et celles qui sont blessées, parfois de manière durable par le comportement de certains membres de l'Eglise. Comme Président de notre Conférence, je voudrais en notre nom à tous, vous dire que ces pratiques nous heurtent et nous choquent. Vous assurer de notre prière pour eux ne suffit pas ; nous voulons porter avec eux leur souffrance, les assurer de notre compassion, les aider dans leur reconstruction.

L'Evangile du Christ que nous voulons servir est une école de liberté spirituelle et celui qui ne sert pas cette liberté ne peut se réclamer de l'Evangile. A plusieurs reprises dans le passé, nous avons alerté les fidèles mais aussi les familles sur le danger de certains groupes qui ne nous paraissaient pas promouvoir un comportement juste par rapport à l'Evangile. Nous avons interpellé des responsables pour leur faire part de nos interrogations. Bien souvent alors, nous n'avons reçu de la part de tous ceux à qui nous nous adressions que méfiance et silence. Je peux vous assurer que ce n'est pas un réconfort de savoir que nos remarques d'alors étaient justifiées.

Certains comportements que vous dénoncez relèvent de la justice pénale. Personne n'est au-dessus de la loi. Il est sans doute utile de le rappeler. Il appartient aux victimes qui le souhaitent de porter plainte devant la justice lorsqu'il y a matière.

Nous voulons vous dire avec force que nous souhaitons continuer à agir pour que des situations se clarifient, pour que la vérité puisse apparaitre lorsque c'est nécessaire et pour que ceux qui ont été victimes de procédés déviants trouvent auprès des évêques une oreille attentive et compréhensive.

En vous assurant de notre prière, et en vous remerciant de votre démarche, je vous assure, monsieur de ma respectueuse considération dans le Christ.


+ Georges PONTIER
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des évêques de France
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:38

giacomorocca a écrit:


Donc il ne s'agit nullement de déclarations et de remises en causes de la part d'autorité d'Église. Vous colportez de la désinformation que vous érigez en "postulat".

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/14/01016-20131114ARTFIG00695-l-eglise-de-france-reconnait-des-derives-sectaires-en-son-sein.php

L'Église de France reconnaît des dérives sectaires en son sein


  • HOME ACTUALITE SOCIÉTÉ
     

    • Par Jean-Marie Guénois
    • Mis à jour le 14/11/2013 à 20:49
       
    • Publié le 14/11/2013 à 20:30






Le président de l'épiscopat Mgr Pontier, répond à une quarantaine de victimes d'abus sexuels et spirituels et met en cause quatorze «communautés nouvelles».


PUBLICITÉ

J'achète
1/5

L'Église catholique, comme toute institution, n'aime pas reconnaître publiquement des scandales internes. C'est pourtant ce que vient de faire le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, en répondant officiellement à un groupe d'une quarantaine de «victimes de dérives sectaires au sein de différents mouvements d'Église et congrégations religieuses» qui avaient adressé aux évêques réunis en assemblée plénière la semaine dernière à Lourdes un «appel» pour dénoncer des «dégâts» humains dont ils ont été victimes dans le cadre des communautés dites «nouvelles» et dont les effets décrits peuvent aller de la «dépression», au «suicide» ou la «destruction de personnalités».
La nouveauté de cette affaire ne réside pas tant dans la dénonciation d'abus sexuels que quelques-uns des plaignants ont subis mais dans celle d'«abus spirituel», un concept encore peu usité. Le fondateur, ou le supérieur, utilise son aura et son pouvoir spirituel sur des personnalités souvent jeunes et fragiles, pour enfermer leur liberté dans une dépendance totale afin d'obtenir d'elles le silence absolu couvrant d'éventuels abus sexuels ou autres abus de pouvoir.
La seconde originalité tient au fait que c'est la première fois que sont mises ainsi officiellement en cause quatorze «communautés nouvelles» qui ont été et continuent d'être, en France notamment, les symboles de la «nouvelle évangélisation». Elle représente une floraison d'initiatives pastorales, souvent d'inspiration charismatique mais pas toujours, qui a comme réveillé le paysage catholique français ces trente dernières années et qui en fournit toujours la majeure partie des forces vives.
Sur les quatorze noms de communautés cités par les victimes, seuls cinq à ce jour ont été l'objet de procès canoniques ou de révélations publiques, objectifs et indiscutables: les Béatitudes(suspension du fondateur, Frère Ephraïm en 2008), la Légion du Christ (suspension du fondateur, le père Maciel, en 2006), Points-Cœur (condamnation canonique du fondateur père Thierry de Roucy en 2011), la Communauté Saint-Jean (accusations officiellement reconnues en mai 2013 par l'ordre contre le fondateur le père Philippe, décédé), les anciens collaborateurs du père Labaky (interdiction canonique de célébration en juin 2013).
Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs, mais il souligne la question centrale de la «liberté spirituelle». En clair: la manipulation des consciences. «L'Évangile du Christ que nous voulons servir, rétorque-t-il, est une école de liberté spirituelle.»
Au nom «de tous les évêques», il reconnaît que des «pratiques» contraires à ce respect des consciences «nous heurtent et nous choquent». Il rappelle que par le passé les évêques «ont alerté les fidèles mais aussi les familles sur le danger de certains groupes» et qu'ils ont «interpellé des responsables» mais que «bien souvent» ils n'avaient alors reçu que «méfiance et silence» pour réponse.
Le président des évêques s'engage donc, auprès des victimes, à les aider dans leur «reconstruction» en demandant à tous les évêques de prêter à ces situations une «oreille attentive et compréhensive» - le service compétent de l'épiscopat a été de fait réformé en ce sens mercredi - et appelle les victimes «lorsqu'il y a matière» à «porter plainte».
L'un des signataires de l'appel ne tient pas à se mettre en avant puisque les signataires forment un collectif mais son autorité morale reconnue a joué un rôle décisif dans cette prise en compte épiscopale. Il s'agit d'Yves Hamant, professeur d'université émérite, spécialiste de la civilisation russe qui fut l'un des proches de Soljenitsyne. Sa famille a été concernée par les agissements du père Thierry de Roucy, fondateur du réseau Points-Cœur (qui envoie des jeunes dans les pires banlieues du monde pour un «ministère de compassion» avec les plus pauvres). Ce religieux a été condamné le 21 juin 2011, par le tribunal ecclésiastique de Lyon pour «abus sexuel», «abus de pouvoir» et «absolution de la victime» - en l'occurrence, son adjoint, un prêtre majeur qui a subi sept années d'emprise et a fini par s'opposer.
Si Yves Hamant a décidé d'agir, ce n'est pas «pour nuire à l'Église mais pour avertir et protéger les jeunes, dénoncer la manipulation des consciences et que les fruits portés par ces œuvres ne justifient plus l'omerta imposée dans les communautés, car ce sont des vies entières qui sont détruites en silence.» Il demande aussi le respect du droit canonique «séparant le for interne et le for externe» pour la liberté des consciences. En un mot que les supérieurs des communautés n'en soient plus, aussi, les confesseurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:43

Donner des ordres comme vous le faites ( insidieusement et alors que vous n'êtes pas chez vous ) , c'est le contraire de la liberté d'expression , cher Adamev .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:52

Arnaud Dumouch a écrit:
giacomorocca a écrit:


Donc il ne s'agit nullement de déclarations et de remises en causes de la part d'autorité d'Église. Vous colportez de la désinformation que vous érigez en "postulat".

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/14/01016-20131114ARTFIG00695-l-eglise-de-france-reconnait-des-derives-sectaires-en-son-sein.php

L'Église de France reconnaît des dérives sectaires en son sein


  • HOME ACTUALITE SOCIÉTÉ
     

    • Par Jean-Marie Guénois
    • Mis à jour le 14/11/2013 à 20:49
       
    • Publié le 14/11/2013 à 20:30






Le président de l'épiscopat Mgr Pontier, répond à une quarantaine de victimes d'abus sexuels et spirituels et met en cause quatorze «communautés nouvelles».


PUBLICITÉ

J'achète
1/5

L'Église catholique, comme toute institution, n'aime pas reconnaître publiquement des scandales internes. C'est pourtant ce que vient de faire le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, en répondant officiellement à un groupe d'une quarantaine de «victimes de dérives sectaires au sein de différents mouvements d'Église et congrégations religieuses» qui avaient adressé aux évêques réunis en assemblée plénière la semaine dernière à Lourdes un «appel» pour dénoncer des «dégâts» humains dont ils ont été victimes dans le cadre des communautés dites «nouvelles» et dont les effets décrits peuvent aller de la «dépression», au «suicide» ou la «destruction de personnalités».
La nouveauté de cette affaire ne réside pas tant dans la dénonciation d'abus sexuels que quelques-uns des plaignants ont subis mais dans celle d'«abus spirituel», un concept encore peu usité. Le fondateur, ou le supérieur, utilise son aura et son pouvoir spirituel sur des personnalités souvent jeunes et fragiles, pour enfermer leur liberté dans une dépendance totale afin d'obtenir d'elles le silence absolu couvrant d'éventuels abus sexuels ou autres abus de pouvoir.
La seconde originalité tient au fait que c'est la première fois que sont mises ainsi officiellement en cause quatorze «communautés nouvelles» qui ont été et continuent d'être, en France notamment, les symboles de la «nouvelle évangélisation». Elle représente une floraison d'initiatives pastorales, souvent d'inspiration charismatique mais pas toujours, qui a comme réveillé le paysage catholique français ces trente dernières années et qui en fournit toujours la majeure partie des forces vives.
Sur les quatorze noms de communautés cités par les victimes, seuls cinq à ce jour ont été l'objet de procès canoniques ou de révélations publiques, objectifs et indiscutables: les Béatitudes(suspension du fondateur, Frère Ephraïm en 2008), la Légion du Christ (suspension du fondateur, le père Maciel, en 2006), Points-Cœur (condamnation canonique du fondateur père Thierry de Roucy en 2011), la Communauté Saint-Jean (accusations officiellement reconnues en mai 2013 par l'ordre contre le fondateur le père Philippe, décédé), les anciens collaborateurs du père Labaky (interdiction canonique de célébration en juin 2013).
Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs, mais il souligne la question centrale de la «liberté spirituelle». En clair: la manipulation des consciences. «L'Évangile du Christ que nous voulons servir, rétorque-t-il, est une école de liberté spirituelle.»
Au nom «de tous les évêques», il reconnaît que des «pratiques» contraires à ce respect des consciences «nous heurtent et nous choquent». Il rappelle que par le passé les évêques «ont alerté les fidèles mais aussi les familles sur le danger de certains groupes» et qu'ils ont «interpellé des responsables» mais que «bien souvent» ils n'avaient alors reçu que «méfiance et silence» pour réponse.
Le président des évêques s'engage donc, auprès des victimes, à les aider dans leur «reconstruction» en demandant à tous les évêques de prêter à ces situations une «oreille attentive et compréhensive» - le service compétent de l'épiscopat a été de fait réformé en ce sens mercredi - et appelle les victimes «lorsqu'il y a matière» à «porter plainte».
L'un des signataires de l'appel ne tient pas à se mettre en avant puisque les signataires forment un collectif mais son autorité morale reconnue a joué un rôle décisif dans cette prise en compte épiscopale. Il s'agit d'Yves Hamant, professeur d'université émérite, spécialiste de la civilisation russe qui fut l'un des proches de Soljenitsyne. Sa famille a été concernée par les agissements du père Thierry de Roucy, fondateur du réseau Points-Cœur (qui envoie des jeunes dans les pires banlieues du monde pour un «ministère de compassion» avec les plus pauvres). Ce religieux a été condamné le 21 juin 2011, par le tribunal ecclésiastique de Lyon pour «abus sexuel», «abus de pouvoir» et «absolution de la victime» - en l'occurrence, son adjoint, un prêtre majeur qui a subi sept années d'emprise et a fini par s'opposer.
Si Yves Hamant a décidé d'agir, ce n'est pas «pour nuire à l'Église mais pour avertir et protéger les jeunes, dénoncer la manipulation des consciences et que les fruits portés par ces œuvres ne justifient plus l'omerta imposée dans les communautés, car ce sont des vies entières qui sont détruites en silence.» Il demande aussi le respect du droit canonique «séparant le for interne et le for externe» pour la liberté des consciences. En un mot que les supérieurs des communautés n'en soient plus, aussi, les confesseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 16:54

giacomorocca a écrit:
Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs


Eh bien c'est raté !!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 17:01

Arnaud Dumouch a écrit:
giacomorocca a écrit:
Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs


Eh bien c'est raté !!
Non au contraire, lisez bien la lettre de Mgr. Pontier; vous auriez voulu que l'Église garde le silence face à la lettre de ce collectif de victimes? Allez vite, mettons tout cela en dessous du tapis!!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 17:20

Non , cher Giacomorocca . L'article du Figaro reste ambigu . Des " accusations " sont " reconnues " contre le père Marie-Dominique Philippe . Qu'est-ce à dire ? Qu'est-ce que ce langage ?

Ces accusations sont-elles reconnues fondées ou simplement enregistrées ? Mon âme d'amateur du droit s'insurge violemment ! Je veux savoir .

Le prieur a , quant à lui , parlé de gestes " contraires à la chasteté " ? Là encore , qu'est-ce à dire ? Les " gestes contraires à la chasteté " peuvent être anodins ( surtout à l'heure des webcams ) ou constituer un délit , voire un crime . Il en a dit trop ou trop peu , BEAUCOUP TROP OU BEAUCOUP TROP PEU .
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 17:41

boulo a écrit:
Non , cher Giacomorocca . L'article du Figaro reste ambigu . Des " accusations " sont " reconnues " contre le père Marie-Dominique Philippe . Qu'est-ce à dire ? Qu'est-ce que ce langage ?

Ces accusations sont-elles reconnues fondées ou simplement enregistrées ? Mon âme d'amateur du droit s'insurge violemment ! Je veux savoir .

Le prieur a , quant à lui , parlé de gestes " contraires à la chasteté " ? Là encore , qu'est-ce à dire ? Les " gestes contraires à la chasteté " peuvent être anodins ( surtout à l'heure des webcams ) ou constituer un délit , voire un crime . Il en a dit trop ou trop peu , BEAUCOUP TROP OU BEAUCOUP TROP PEU .

Il ne vous reste qu'à vous en prendre au Figaro pour son interprétation. Lisez la lettre de Mgr. Pontier, il ne dit nullement ce que vous dite. Vous n'avez qu'à lire l'interprétation de la presse sur les déclarations du Pape Francois pour réaliser les difficultés dans la transmission du message; l'Église doit-elle se taire pour autant?

Je rajouterai: cessez de lire les journaux ou les revues (et sites) à potins pour connaître la pensée de l'Église; allez à la source.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 17:47


Mgr Georges Pontier répond à une lettre qu'ont adressée aux évêques plusieurs victimes de dérives sectaires au sein de différents mouvements d'Eglise et congrégations.

Lourdes, le 7 novembre 2013


Monsieur,

Avec plusieurs autres personnes vous avez adressé aux évêques de France un appel vigoureux pour dénoncer des pratiques relevant de dérives sectaires à l'intérieur même d'institutions d'Eglise. Nous l'avons reçu comme le cri de personnes souffrant au cœur de l'Eglise en raison de ce qu'elles ont vécu personnellement ou de ce que leurs proches ont vécu ou vivent encore. Nous pensons à ceux et celles qui sont blessées, parfois de manière durable par le comportement de certains membres de l'Eglise. Comme Président de notre Conférence, je voudrais en notre nom à tous, vous dire que ces pratiques nous heurtent et nous choquent. Vous assurer de notre prière pour eux ne suffit pas ; nous voulons porter avec eux leur souffrance, les assurer de notre compassion, les aider dans leur reconstruction.

L'Evangile du Christ que nous voulons servir est une école de liberté spirituelle et celui qui ne sert pas cette liberté ne peut se réclamer de l'Evangile. A plusieurs reprises dans le passé, nous avons alerté les fidèles mais aussi les familles sur le danger de certains groupes qui ne nous paraissaient pas promouvoir un comportement juste par rapport à l'Evangile. Nous avons interpellé des responsables pour leur faire part de nos interrogations. Bien souvent alors, nous n'avons reçu de la part de tous ceux à qui nous nous adressions que méfiance et silence. Je peux vous assurer que ce n'est pas un réconfort de savoir que nos remarques d'alors étaient justifiées.

Certains comportements que vous dénoncez relèvent de la justice pénale. Personne n'est au-dessus de la loi. Il est sans doute utile de le rappeler. Il appartient aux victimes qui le souhaitent de porter plainte devant la justice lorsqu'il y a matière.

Nous voulons vous dire avec force que nous souhaitons continuer à agir pour que des situations se clarifient, pour que la vérité puisse apparaitre lorsque c'est nécessaire et pour que ceux qui ont été victimes de procédés déviants trouvent auprès des évêques une oreille attentive et compréhensive.

En vous assurant de notre prière, et en vous remerciant de votre démarche, je vous assure, monsieur de ma respectueuse considération dans le Christ.



+ Georges PONTIER
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des évêques de France
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Ven 10 Jan 2014, 17:57


Dans un objectif de meilleure lisibilité et de plus grande efficacité, les Évêques de France ont réorganisé au niveau national la Coordination "Pastorale, nouvelles croyances et dérives sectaires" (PNCDS) en trois organes pastoraux distincts.

1- L'Observatoire des "Nouvelles croyances"

Les manifestations contemporaines de la vie spirituelle et de la quête de sens sont nombreuses et diverses.
Le Concile Vatican II dans son document Nostra aetate invite l'Église catholique à ne rien rejeter de ce qui est vrai et saint dans ces expressions et à les considérer avec respect et dans le dialogue.
Pour cela, encore faut-il connaître, comprendre, rencontrer... Quelles sont donc les croyances de nos contemporains ? Quelles en sont les motivations ? Quels sont les « rayons de la vérité » qu'elles peuvent apporter ?
L'Observatoire aidera cette connaissance et cette rencontre, et favorisera une actualisation de la pastorale.

2- Le Bureau des "Dérives sectaires"

Le phénomène sectaire est particulièrement actif en ces temps de crise et de mutation. Et certains se trouvent confrontés à certaines propositions déviantes qui peuvent avoir des conséquences graves sur l'existence. Or, les pathologies du "croire" peuvent se glisser jusque dans des communautés catholiques.
Le bureau a donc pour fonction de suivre ces dérives dans leurs manifestations actuelles pour pouvoir attirer l'attention et répondre aux questionnements des Évêques, avec l'objectif de mettre fin à ces comportements malfaisants.
Le bureau rédigera un fascicule à remettre aux "victimes" pour leur rappeler leurs droits et leur indiquer les procédures qu'elles peuvent utiliser tant du point de vue canonique que civil

3- La Mission "Ecoute des victimes"

Dans certains cas, les personnes victimes de ces dérives sectaires dans l'Église ont besoin d'être écoutées par un représentant de cette Église, à savoir un Évêque désigné pour cette mission. Il sera saisi soit par des Évêques, soit par le Secrétariat général de la CEF, soit par le bureau Dérives sectaires, soit par des délégués diocésains PNCDS.
Il envisagera, avec les évêques concernés, les suites à donner à cet accueil selon les situations.


Cette réorganisation au plan national ne modifie en rien la mission des délégués diocésains. En effet, dans chaque diocèse, le délégué continue de porter le souci et des nouvelles croyances et des dérives sectaires, en lien respectivement avec l'Observatoire et le Bureau.


Mgr Michel Dubost,
Evêque d'Evry,
Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux,
(Assemblée Plénière des évêques de France Novembre 2013)
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 06:26

giacomorocca a écrit:
...

Je rajouterai: cessez de lire les journaux ou les revues (et sites) à potins pour connaître la pensée de l'Église; allez à la source.

Accusation injuste à mon égard . Vous avez vous-même réexposé l'article du Figaro posté par M. Dumouch pour montrer que les media n'avaient pas bien compris les explications officielles de l'Eglise .

Et sans partager les excès d'émotion de Noos , je dois bien constater que certains , dans l'église et en dehors d'elle , ont volontairement joint le père MDP aux responsables d'abus sectaires , alors que la minceur publique ( ou le vide ? ) du dossier resté secret ne le permettait manifestement pas .

Ne revient-il pas à l'église de protester contre les abus médiatiques de ses mises au point ?

Dans un billet stupide chez Golias , intitulé " Orgasme " , Michel Théron relaye encore maintenant la rumeur pourtant démontée de la mort du cardinal Daniélou par épectase  ( médicale , pas religieuse ) dans les bras d'une femme .
Un responsable catholique va-t-il protester ?


Dernière édition par boulo le Sam 11 Jan 2014, 14:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 07:27

thumleft 

La revue Golias s'attaque principalement aux personnes fidèles à la foi de l'Eglise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 08:45

giacomorocca a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
giacomorocca a écrit:
Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs


Eh bien c'est raté !!
Non au contraire, lisez bien la lettre de Mgr. Pontier; vous auriez voulu que l'Église garde le silence face à la lettre de ce collectif de victimes? Allez vite, mettons tout cela en dessous du tapis!!


Vous avez bien dit la lettre d'un "collectif" de "victimes" .????!!!!

Vous entendez et comprenez ce que vous dites ??

Une lettre.....un collectif.....de personnes qui se disent "victimes" . Et hop c'est emballé ! C'est comme cela que les affaires et les litiges sont réglés dans l'Eglise qui se défausse , d'ailleurs très vite et immédiatement , sur la justice pénale , belle image d'évêques qui cherchent à se couvrir , ouvrent le parapluie et se soumettent à la "justice humaine" comme beaucoup d'entre eux se sont soumis au politique et au politiquement correct .

Donc un collectif lance des accusations collectives et l'épiscopat , ou plutot le collectif épiscopal , fait une réponse collective en forme de plaidoyer pro domo semblant prendre au mot la lettre accusatoire sans discernement , en oubliant de dire que les ctés en question étaient sous responsabilité épiscopale depuis leur naissance dans les années 70......!!!!  scratch 

Oui la "justice" à la louche , l'accusation collective , comme l'absolution collective , c'est pas mal  What the fuck ?!? 

Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 08:54

giacomorocca a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
giacomorocca a écrit:
Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs


Eh bien c'est raté !!
Non au contraire, lisez bien la lettre de Mgr. Pontier; vous auriez voulu que l'Église garde le silence face à la lettre de ce collectif de victimes? Allez vite, mettons tout cela en dessous du tapis!!


De plus monsieur giocomo , vous n'êtes pas naif ou malhonnête au point de penser , ou faire semblant de penser , que toutes les personnes qui se présentent comme victimes sont victimes ( je sais on est dans une société de victimes , de plaignants et plaintifs ....indemnisés ou indemnisables )

Ensuite l'épiscopat pouvait et devait sans doute répondre mais pas comme ça ni forcément tout de suite monsieur l'apparatchik à l'échine souple bien pommadée....Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre.... !

C'est bien vous aurez de la promo si vous astiquez bien les pompes comme ça

Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 08:59

boulo a écrit:
giacomorocca a écrit:
...

Je rajouterai: cessez de lire les journaux ou les revues (et sites) à potins pour connaître la pensée de l'Église; allez à la source.

Accusation injuste à mon égard . Vous avez vous-même réexposé l'article du Figaro posté par M. Dumouch pour montrer que les media n'avaient pas bien compris les explications officielles de l'Eglise .

Et sans partager les excès d'émotion de Noos , je dois bien constater que certains , dans l'église et en dehors d'elle , ont volontairement joint le père MDP aux responsables d'abus sectaires , alors que la minceur publique ( ou vide ? ) du dossier resté secret ne le permettait manifestement pas .

Ne revient-il pas à l'église de protester contre les abus médiatiques de ses mises au point ?

Dans Golias , Gabriel Théron relaye encore maintenant la rumeur pourtant démontée de la mort du cardinal Daniélou par épectase  ( médicale , pas religieuse ) dans les bras d'une femme .
Un responsable catholique va-t-il protester ?


Non l'Eglise actuelle , surtout en France , s'écrase , elle veut plaire au "monde".
J'ai entendu il y a quelques semaines des chansonniers connus dans un théatre connu se moquer des prêtres comme potentiels pédophiles et faire une lourde et libidineuse allusion au Cardinal Danielou
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 13:02

boulo a écrit:
giacomorocca a écrit:
...

Je rajouterai: cessez de lire les journaux ou les revues (et sites) à potins pour connaître la pensée de l'Église; allez à la source.

Accusation injuste à mon égard . Vous avez vous-même réexposé l'article du Figaro posté par M. Dumouch pour montrer que les media n'avaient pas bien compris les explications officielles de l'Eglise .

Et sans partager les excès d'émotion de Noos , je dois bien constater que certains , dans l'église et en dehors d'elle , ont volontairement joint le père MDP aux responsables d'abus sectaires , alors que la minceur publique ( ou le vide ? ) du dossier resté secret ne le permettait manifestement pas .

Ne revient-il pas à l'église de protester contre les abus médiatiques de ses mises au point ?

Dans Golias , Gabriel Théron relaye encore maintenant la rumeur pourtant démontée de la mort du cardinal Daniélou par épectase  ( médicale , pas religieuse ) dans les bras d'une femme .
Un responsable catholique va-t-il protester ?

Cher Boulo, je vous invite à calculer le nombre de fois que dans ce fil vous nous avez parlé de Golias; et vous le faite encore dans la réponse que vous venez juste de me faire. Je vous le dit encore, cessez de les lire, vous en venez à croire que cela corresponds à la pensée de l'Eglise, ou du moins vous réinterprétez ce que dit officiellement l'Eglise sous l'angle ténébreux de ce site.

Même commentaire pour Arnaud qui, à partir d'un article internet n'émanant pas de l'Eglise, l'a transposé en postulat de l'Eglise, ce qui lui a fait dire que l'Eglise remettait en cause 14 communautés nouvelles. Et lorsque je lui met le texte de Mgr Pontier, il me ramène au Figaro comme pour nous faire croire que l'Eglise remettait en cause 14 communautés nouvelles alors que le Figaro mentionne simplement que la lettre des victimes cite 14 communautés. On n'est très loin d'une remise en cause de la part de l'Eglise. J'ai réexposé le Figaro car, contrairement à Arnaud, l'auteur a bien saisi au moin ceci de la lettre de Mgr Pontier:

"Dans sa lettre, Mgr Pontier évite donc le risque d'amalgame que cette démarche collective contiendrait si l'on réduisait le dynamisme de ces communautés nouvelles aux graves fautes de quelques individus, fussent-ils des fondateurs."

Mais foncièrement je suis d'avis qu'il faut faire très attention à ne pas réinterpréter ce que dit l'Eglise à la lumière (ténèbre serait plus souvent approprié) de ce que dise les médias. Et non, ce n'est pas le rôle de l'Eglise de chercher à redresser continuellement les abus médiatiques qui n'en finissent pas, non seulement en France, mais dans tous les pays ou l'Eglise est présente; cela la distrairait de sa mission.

En parlant du père MDP, de nouveau vous cherchez à associé l'Eglise à un supposé étiquetage de celui-ci aux abus sectaires. Donnez moi s.v.p. la citation ou l'Eglise procède à cette amalgame? Et pas de Golias s.v.p.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 14:25

Non , en effet , je n'en ai pas trouvé , cher Giacomorocca . Ceux qui ont fait l'amalgame sont des  "catholiques" s'exprimant à titre individuel .

Je vous concéderai volontiers que l'Eglise a d'autres missions que de courir après des rumeurs .

Pardonnez-moi cependant d'enfoncer le clou .

Pour de nombreux athées et agnostiques et pour quelques croyants tièdes ou scandalisés , qui s'intéressent aux problèmes religieux , la " doctrine " professée par Golias est considérée ( à tort évidemment ) comme la doctrine officielle de demain de l'église catholique romaine .

Certes , la Conférence Episcopale Française a pris depuis longtemps ses distances d'avec Golias , mais peut-être trop mollement et les fuites vaticanesques dont bénéficie souvent cette maison d'édition ( et dont elle se vante ) donnent parfois l'impression qu'elle est une petite église de France parallèle , voire même officieuse .

Mon neveu par alliance en tout cas , un athée et anticlérical rabique , la considère comme telle .

Dans Wikipédia pour " Golias ( maison d'édition ) " , je trouve notamment ( au 11/01/2014 car wikipedia est modifiable à tout moment sans préavis ) :

" ... Les titres sont classés à gauche . Son fondateur Christian Terras a déclaré dans une interview
" Fondamentalement , nous sommes plutôt des anarchistes chrétiens , des insoumis " .
Les titres sont considérés comme appartenant à la " presse d'opposition catholique " , bien que la qualification de " catholique " soit contestée par la " conférence épiscopale française " ."

Je souhaite et j'espère qu'à l'éventuelle prochaine diffamation grave de Golias ( comme celle assimilant le père Marie-Dominique Philippe au père Maciel ) , les évêques français auront le courage de prendre des mesures et une position plus énergiques .

En attendant , je vous promets de lire la revue avec moins d'assiduité et de ne plus la citer .

Incident clos , en ce qui me concerne .
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Sam 11 Jan 2014, 18:38

boulo a écrit:
Non , en effet , je n'en ai pas trouvé , cher Giacomorocca . Ceux qui ont fait l'amalgame sont des  "catholiques" s'exprimant à titre individuel .

Je vous concéderai volontiers que l'Eglise a d'autres missions que de courir après des rumeurs .

Pardonnez-moi cependant d'enfoncer le clou.

Pour de nombreux athées et agnostiques et pour quelques croyants tièdes ou scandalisés , qui s'intéressent aux problèmes religieux , la " doctrine " professée par Golias est considérée ( à tort évidemment ) comme la doctrine officielle de demain de l'église catholique romaine .

Certes , la Conférence Episcopale Française a pris depuis longtemps ses distances d'avec Golias , mais peut-être trop mollement et les fuites vaticanesques dont bénéficie souvent cette maison d'édition ( et dont elle se vante ) donnent parfois l'impression qu'elle est une petite église de France parallèle , voire même officieuse .

Mon neveu par alliance en tout cas , un athée et anticlérical rabique , la considère comme telle .

Dans Wikipédia pour " Golias ( maison d'édition ) " , je trouve notamment ( au 11/01/2014 car wikipedia est modifiable à tout moment sans préavis ) :

" ... Les titres sont classés à gauche . Son fondateur Christian Terras a déclaré dans une interview
" Fondamentalement , nous sommes plutôt des anarchistes chrétiens , des insoumis " .
Les titres sont considérés comme appartenant à la " presse d'opposition catholique " , bien que la qualification de " catholique " soit contestée par la " conférence épiscopale française " ."

Je souhaite et j'espère qu'à l'éventuelle prochaine diffamation grave de Golias ( comme celle assimilant le père Marie-Dominique Philippe au père Maciel ) , les évêques français auront le courage de prendre des mesures et une position plus énergiques .

En attendant , je vous promets de lire la revue avec moins d'assiduité et de ne plus la citer .

Incident clos , en ce qui me concerne .[/color]

Je vous pardonne car je réalise que vous êtes masochiste et que donc vous êtes incapable de faire abstraction de Golias.
 :beret:

Bonne fin de journée cher Boulo!
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Dim 12 Jan 2014, 19:27

Le triste spécialiste de la langue de buis giacomoroca feint de croire que le "collectif" épiscopal qu'est la cef via son 'président" , n'est pas au courant des articles de presse suscités par sa déclaration sibylline , vague et peu circonstanciée ....qui a du faire plaisir à Golmias et autres associations relais telles NSAE , le comité de la jupe alias "témoignage chrétien" et qqes autres que je ne citerai pas mais qui sont grosso modo d'accord mezzo voce avec Golias.....et tout les macons qu'ils fréquentent aux marges et autour de l'Eglise .....

Les évêques , enfin plutôt le président du machin qu"est la cef ( qui n'est qu'un évêque parmi d'autres ! ) auraient du immédiatement réagir par un nouveau communiqué aux articles de presse qui ont suivi la première déclaration .

Mais pour ça il aurait fallu de l'honnêteté et du courage . Mais ce "collectif" était sans doute un trop bon prétexte ....
Revenir en haut Aller en bas
noos



Masculin Messages : 395
Inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)   Mar 21 Jan 2014, 12:01

giacomorocca a écrit:






Ceux qui ont eu accès à ces témoignages sont les frères responsables de la communauté et des autorités dans l’Église. Il y a eu concertation avec des  autorités de l'Église dont l'Ordinaire de la communauté Mgr. Benoît Rivière, l'Assistant religieux Mgr. Henri Brincard et le préfet de la Congrégation romaine pour le clergé, le Cardinal Joao Braz de Aviz.



Le Cardinal Joao Braz de Aviz ....personnage très contesté et contestable qui fait parler de lui en ce moment dans l'affaire des franciscains de l'immaculée ! Une des rares communautés récentes qui a des vocations .....

Merci le cireur de pompes épiscopales de donner ainsi du grain à moudre !

La pourpre visiblement vous émoustille
Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Efficacité de la prière et adoration ? : Le Père Marie-Dominique Philippe
» Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe op (par Arnaud Dumouch)
» Père MARIE-DOMINIQUE PHILIPPE, Théologien
» Un hommage en vidéo au Père Marie-Dominique Philippe !
» Les dérives du pere Marie Dominique Philippe fondateur de la communauté St Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: