DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Noël plus important que Pâques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 17:32


Un signe des temps : Pâques supplanté par Noël
Article rédigé par Jean-Michel Castaing, le 13 décembre 2013

Noël reste, de très loin, la fête chrétienne la plus populaire, la plus aimée. Qui s'en plaindrait ? Cependant, cette prédilection est-elle un signe de bonne santé spirituelle ? Au risque de jouer les trouble-fête, il est permis d'en douter.

EXPLIQUONS-NOUS. En donnant la priorité, dans son affection, à la Nativité au détriment de Pâques, l'opinion la lui accorde également dans sa « théologie », aussi sommaire que soit cette dernière. Si un sondage interrogeait les Français sur l'événement liturgique le plus important du christianisme, il y a de fortes chances en effet que la Nativité soit désignée comme le sommet des célébrations de la religion initiée par le Christ.

Or, il n'en est rien. C'est Pâques qui constitue le moment décisif de l'année liturgique, le centre autour duquel gravitent toutes les autres fêtes, Noël, l'Assomption ou la Toussaint. Malheureusement, cette donnée fondamentale de la foi n'est plus intégrée par la majorité de la population. Dans son esprit, Noël a pris la place de Pâques. Plusieurs raisons expliquent cette éviction. Je ne m'attarderai pas ici à les énumérer toutes. Je me pencherai plutôt sur ce dont cette éviction de Pâques est le signe en ce qui regarde la compréhension du christianisme par une bonne partie de l'opinion, et ce que nous pouvons en conclure relativement à la santé spirituelle de nos contemporains.

Une société qui ne marche plus qu’à l'affectif : « je like » ou « je like pas »

Tout d'abord, en faisant passer Noël avant Pâques dans l'ordre d'importance des célébrations, nos pays sécularisés font déjà l'économie du carême ! Sans doute ignorent-ils que l'Avent reste pour les chrétiens orthodoxes une rude période de jeûne. Mais pourquoi leur demander de connaître la tradition des autres alors qu'ils ignorent la leur ? Toujours est-il que dans l'esprit de beaucoup de personnes, se préparer à Noël est moins ardu que faire place nette dans son esprit à la mort et la résurrection de Jésus.

Effeuiller jour après jour un improbable « calendrier de l’Avent », ce n’est pas la mer à boire ! Ainsi placer la Nativité devant Pâques, cela équivaut déjà à se faire du christianisme une conception de religion assez facile, assez « light ». Seuls le sport ou la promotion professionnelle osent encore nous parler d’ascèse, ou de travail sur soi, sans craindre que nous nous hérissions. Dans ce domaine, la religion (chrétienne) se tient coite. Comme si elle avait à se faire pardonner d'avoir trop prêché l'abstinence, la mortification, par le passé !

Cependant une religion qui « parle au cœur » directement, toute souriante, sans effort, est-ce encore une religion que l'on continue à prendre au sérieux ? Il n'est pas interdit de se poser la question, un peu dérangeante avouons-le, en cette période où l'on ressort les santons des cartons, où l'on apprête le sapin.

Deuxièmement, en brûlant dans l'opinion la priorité à Pâques, la fête de Noël devient le signe (à son insu!) que notre culture marche désormais à l'affectif, à l'émotion. Quoi de plus bouleversant en effet qu'un nouveau-né ? On nous objectera qu'un supplicié est tout aussi émouvant, sinon plus.


Alors pourquoi l'enfant de la crèche prend-il le pas sur le condamné du Golgotha ? C'est que nous n'aimons pas trop nous pencher sur la mort. S'apitoyer, oui. Fondre devant un bambin, encore plus. Mais regarder la mort en face : il existe des spécialistes pour cela maintenant. Ils exercent généralement dans des lieux eux-mêmes spécialisés, appelés « hôpitaux » ou « maison de retraite ». La société leur délègue volontiers cette tâche ingrate. Quant à la « religion », elle prendra le relais une fois le décès dûment constaté. Mais dans l'intervalle, qu'on nous fiche la paix avec la mort!

À ce niveau, incontestablement Noël est davantage en phase avec la disneylandisation des esprits que le Triduum pascal. La postmodernité peut même se permettre le luxe de ramener l'événement de la crèche à un conte sentimental, une féerie bon marché, quasi-mythique (« Trop beau pour être vrai ! »), tout en continuant à jouir de sa « magie », sans que cette incrédulité ne vienne gâcher la fête.

En revanche, Pâques se prêtre plus difficilement à une telle réduction. Même si on n'y croit plus, c'est un peu trop fort de café. Le citoyen de la cité séculière n'est plus habitué à ce qu'on lui parle si durement, si crûment, et sur des sujets aussi importants. Il reste psychologiquement trop fragile pour ne pas être durablement traumatisé par l'évocation de la mort en croix du Fils de Dieu.

Alors silence ! Revenons-en au bambin de Bethléem et restons-en là. Devenu grand, celui-ci n'aura qu'à faire comme nous pour s'éviter les emmerdem... du Golgotha : ne pas grandir, prendre le moins de responsabilité possible, en se déchargeant sur l'État-Providence du soin de le conduire au bonheur, au lieu de dire leurs quatre vérités à tous ceux qu'il croisera sur son chemin.

La Rédemption ? Quelle rédemption ?

Si Noël prévaut sur Pâques, cela tient aussi à ce que la question du salut est devenu inaudible pour nos contemporains. La notion de progrès (même si elle a pris entretemps quelques plombs dans l'aile elle aussi) s'est substituée à celle de la rédemption. Que l'Incarnation soit un mystère salvifique passe à mille lieux au-dessus de leur tête. Pour ceux qui se souviennent encore que l'événement célébré par les chrétiens le 25 décembre a trait à leur foi en Dieu, cette fête reste théologiquement plus buvable que Pâques. Le Dieu de Noël est infiniment plus compréhensible que celui qui envoie son Fils au supplice pour une tractation avec le péché au sujet de laquelle plus personne n'entend goutte.

L'absence de culture théologique est en effet un facteur aggravant dans cette affaire. Outre que le citoyen postmoderne ne ressente plus le besoin d'être sauvé, il éprouve de surcroît les pires difficultés, qu'il soit cultivé ou non, à saisir les tenants et les aboutissants de la mort et la résurrection du Christ, et leurs liens avec notre rédemption. Tandis que le langage de Noël lui parle instantanément. Certes les prédicateurs pourraient facilement opérer le lien entre les deux mystères. Mais seraient-ils entendus ? Les églises deviendraient-elles subitement aussi bondées pour la vigile pascale que lors de nos messes de minuit ? Rien n'est moins sûr.

Notre société, revenue de tout, de toutes les idéologies, fait la part belle à la jeunesse, à l'enfant. Atteinte d'un symptôme régressif, désirant en revenir à l'indifférenciation matricielle, elle se sent parfaitement à l'aise, en phase, avec le bambin de la crèche. En revanche, regarder en face le condamné du Golgotha, c'est une autre paire de manche ! Les postmodernes ne sont plus assez adultes dans leur tête pour le « dur langage de la Croix ».

Il n'est pas question de faire la fine bouche devant le succès perdurant de Noël, ni de jouer les rabat-joie. Que la Nativité soit synonyme de joie, même pour ceux qui ne partagent plus la foi de l'Église, les chrétiens ne s'en plaindront pas. Toutefois, que cette fête ait supplanté Pâques n'est pas un signe de bonne santé spirituelle. N'ayons pas peur d'en faire le constat en cette période de l'Avent. L'émerveillement qui reste le nôtre en cette période d'attente de la venue du Seigneur n'interdit pas la lucidité, et encore moins la sollicitude pour nos frères et sœurs que nous aimerions ouvrir à l'intégralité de la joie chrétienne.



Jean-Michel Castaing est écrivain.
Dernier ouvrage paru : 48 objections à la foi chrétienne et 48 réponses
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 17:57

En résumé, Noël est une fête de la vie sans cesse renouvelée avec une famille dans une crèche de Bethléem à laquelle les familles réunies pour Noël toutes générations confondues peuvent s'identifier.

Pâques symbolise le passage de l'homme seul vers la mort même si on lui annonce que le voyage se termine bien.

Il n'est pas mauvais que la joie de la vie collective l'emporte sur l'angoisse individuelle de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 19:41

Noël est important car c'est la venue du Fils de Dieu dans notre monde.

Pâques est importante car c'est la victoire de la Vie sur la Mort.

Les deux ont leur importance. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 19:56

Pâques est sans aucun doute plus importante, mais ce n'est pas bien grave car c'est le sens de pâques qui est plus important et non la fête dont on se moque autant l'une que l'autre sinon pour se réjouir en famille  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 19:58

Les deux ont été accaparées par la société de consommation. Pas une fois je n'ai entendu parler de Jésus à la TV depuis un mois qu'on parle de Noël tous les jours... No
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 20:01

La société de consommation n'y est pour rien vu que cette société est plus vieille que l'ORTF et qu'on a eu des films chrétiens à Noël au moins jusqu'à la fin des années Giscard.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 20:27

Jésus Christ est mon pote a écrit:
La société de consommation n'y est pour rien vu que cette société est plus vieille que l'ORTF et qu'on a eu des films chrétiens à Noël au moins jusqu'à la fin des années Giscard.

hé bien, je n'ai pas ces souvenirs ! c'est toujours les père noël, les cadeaux, la grande bouffe.
Par contre, il y a encore peut-être 30 ans, je ne sais plus quelle chaine de télé demandait qu"on aide les plus démunis et chaque soir, il y avait "un cas".

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 22:28

Espérance a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
La société de consommation n'y est pour rien vu que cette société est plus vieille que l'ORTF et qu'on a eu des films chrétiens à Noël au moins jusqu'à la fin des années Giscard.

hé bien, je n'ai pas ces souvenirs ! c'est toujours les père noël, les cadeaux, la grande bouffe.
Par contre, il y a encore peut-être 30 ans, je ne sais plus quelle chaine de télé demandait qu"on aide les plus démunis et chaque soir, il y avait "un cas".
Hé oui, au moins du point de vue commercial, Noël supplante Paques depuis longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Dim 15 Déc - 23:47

Je parlais de la programmation lors des fêtes de Noël.

J'ai vu autrefois "Les cloches de Sainte Marie", "La légende du quatrième roi", "Barabbas", et diverses vies de Jésus.

Depuis quelques années, le christianisme est interdit de télé sans que les évêques ne s'en offusquent.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 2:06

Avant, les évêques avaient l'autorité de faire plier les politiciens. Maintenant, ils se tiennent en retrait...  neutral 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 7:43

Ce n'est pas par sa naissance que Jésus nous a sauvés, ni même par sa mort, mais bien par sa Résurrection !
Pour les Chrétiens, Pâques est la plus grande fête, et nous la rappelons tous les dimanches.

Et peu importe ce qui passe à la télé... C'est une autre histoire !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9359
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 9:06

Merci , chère Cécile .

Je crois pouvoir ajouter au texte de Jean-Michel Castaing qu'une autre raison du succès renouvelé de Noël et de son sapin est une réaction à la volonté de suppression de cette fête par des musulmans de nos régions . Cette motivation négative est rarement exprimée mais je l'ai surprise çà et là .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 9:24

Citation :
Toutefois, que cette fête ait supplanté Pâques n'est pas un signe de bonne santé spirituelle. N'ayons pas peur d'en faire le constat en cette période de l'Avent.
Je suis tout-à-fait d'accord avec cet article.

Je me faisais une réflexion équivalente en admirant des dessins d'enfants exposés fièrement dans une église, non loin de l'autel. On se serait cru dans une crèche.

Et je me disais que c'était tout sauf
Citation :
un signe de bonne santé spirituelle de notre époque
Pourquoi ?

Parce que voilà, je sais comment fonctionne les adultes

Quand ils croient très fort en quelque chose, ils sont tout à coup très très sérieux, ils se l'approprient, ils font de grandes choses très sérieuses avec une mine grave.

Quand ils y croient peu, mais que quand même, ils l'aiment bien et que ça parle à leur coeur, ils tombent dans l'affectif et l'émotion, et ils le laissent aux enfants.

Citation :
Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.

Certes, mais ça veut dire aussi que la Foi des adultes est faible.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 10:11

boulo a écrit:
Merci , chère Cécile .

Je crois pouvoir ajouter au texte de Jean-Michel Castaing qu'une autre raison du succès renouvelé de Noël et de son sapin est une réaction à la volonté de suppression de cette fête par des musulmans de nos régions . Cette motivation négative est rarement exprimée mais je l'ai surprise çà et là .

Je ne crois pas que les Musulmans souhaitent la disparition de Noël; au pire cela leur est indifférent. C'est surtout un argument de certains athées, sous prétexte d'égalité entre les religions, ce qui amènerait à supprimer toutes les fêtes religieuses.

Certaines municipalités voudraient nous faire croire que les Musulmans se précipitent dans les mairies pour demander de supprimer tout ce qui concerne le Christianisme...

J'ai même lu une histoire prétendant qu'ils voulaient qu'on supprime les croix des pharmacies !  :mdr: 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 10:17

Beaucoup de musulmans ou du moins de personne de culture musulmans souhaitent noël, avec le sapin et tout le toutim.
La société de consommation les a contaminé aussi, bien entendu cela est bien différent du vrai sens de noël, quoique d'un point de vu spirituel, ça ne doit pas poser de problème à un musulman: fêter la naissance d’Issa le prophète, celui qui doit revenir à la fin des temps n'est pas antinomique avec leurs croyances après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 12:03

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Je parlais de la programmation lors des fêtes de Noël.

J'ai vu autrefois "Les cloches de Sainte Marie", "La légende du quatrième roi", "Barabbas", et diverses vies de Jésus.

Depuis quelques années, le christianisme est interdit de télé sans que les évêques ne s'en offusquent.
Barabbas est passé très récemment sur Arté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 13:08

Cécile a écrit:
boulo a écrit:
Merci , chère Cécile .

Je crois pouvoir ajouter au texte de Jean-Michel Castaing qu'une autre raison du succès renouvelé de Noël et de son sapin est une réaction à la volonté de suppression de cette fête par des musulmans de nos régions . Cette motivation négative est rarement exprimée mais je l'ai surprise çà et là .

Je ne crois pas que les Musulmans souhaitent la disparition de Noël; au pire cela leur est indifférent. C'est surtout un argument de certains athées, sous prétexte d'égalité entre les religions, ce qui amènerait à supprimer toutes les fêtes religieuses.

Certaines municipalités voudraient nous faire croire que les Musulmans se précipitent dans les mairies pour demander de supprimer tout ce qui concerne le Christianisme...

J'ai même lu une histoire prétendant qu'ils voulaient qu'on supprime les croix des pharmacies !  :mdr: 

Un de mes collègues musulmans déplorait que nous avions oublié le sens de noel, et ne comprennait pas que nous contentions d'une bouffe sans aller à la messe de minuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 13:10

Hillel31415 a écrit:
Beaucoup de musulmans ou du moins de personne de culture musulmans souhaitent noël, avec le sapin et tout le toutim.
La société de consommation les a contaminé aussi, bien entendu cela est bien différent du vrai sens de noël, quoique d'un point de vu spirituel, ça ne doit pas poser de problème à un musulman: fêter la naissance d’Issa le prophète, celui qui doit revenir à la fin des temps n'est pas antinomique avec leurs croyances après tout.

Ce qu'ils ne peuvent fêter c'est l'incarnation du Verbe fait chair, cela va contre leur croyance. Donc non ils ne peuvent fêter Noel du moins comme nous, les chrétiens...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 13:14

Hillel31415 a écrit:
Beaucoup de musulmans ou du moins de personne de culture musulmans souhaitent noël, avec le sapin et tout le toutim.
La société de consommation les a contaminé aussi, bien entendu cela est bien différent du vrai sens de noël, quoique d'un point de vu spirituel, ça ne doit pas poser de problème à un musulman: fêter la naissance d’Issa le prophète, celui qui doit revenir à la fin des temps n'est pas antinomique avec leurs croyances après tout.

Oui, ils fêtent Noël, ne serait-ce que pour leurs enfants.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 13:16

Jésus Christ est mon pote a écrit:
En résumé, Noël est une fête de la vie sans cesse renouvelée avec une famille dans une crèche de Bethléem à laquelle les familles réunies pour Noël toutes générations confondues peuvent s'identifier.

Pâques symbolise le passage de l'homme seul vers la mort même si on lui annonce que le voyage se termine bien.

Il n'est pas mauvais que la joie de la vie collective l'emporte sur l'angoisse individuelle de la mort.

Il ne faut pas que Pâques soient cela, Pâques c'est le passage du Fils de l'Homme ( Jésus) vers sa glorification qui entrainent les autres hommes vers cette glorification... Les Orthodoxes ont encore conscience que Pâques est la fête la plus importante tout en soulignant que l'on ne va pas vers le Père seul mais ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 13:19

Espérance a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Beaucoup de musulmans ou du moins de personne de culture musulmans souhaitent noël, avec le sapin et tout le toutim.
La société de consommation les a contaminé aussi, bien entendu cela est bien différent du vrai sens de noël, quoique d'un point de vu spirituel, ça ne doit pas poser de problème à un musulman: fêter la naissance d’Issa le prophète, celui qui doit revenir à la fin des temps n'est pas antinomique avec leurs croyances après tout.

Oui, ils fêtent Noël, ne serait-ce que pour leurs enfants.

Oui mon collègue le fait pour ses enfants, car à la rentrée, il y a les inévitables " t'as eu quoi à noel?"
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9359
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 13:46

En tout cas , à Ath , des musulmans ont failli réussir à empêcher le placement de la crèche et du sapin de Noël sur la Grand-Place . Il ont échoué et cette année , les ouvriers ont accéléré le travail de restauration du pavage , afin de pouvoir dresser le sapin .

Mais je ne généraliserai pas , évidemment .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 14:22

Je pense que ces musulmans, à la manière des Tjs, n'ont juste pas compris ce qui est idolâtre ou pas.
On ne prie pas les sapins ou ce qu'ils veulent dire ni même les santons (enfin... peut être que les catholiques le font, je ne sais pas ... Quelqu'un met des cierges à l'âne et au boeuf chez vous ?)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 16 Déc - 15:18

Hillel31415 a écrit:
Je pense que ces musulmans, à la manière des Tjs, n'ont juste pas compris ce qui est idolâtre ou pas.
On ne prie pas les sapins ou ce qu'ils veulent dire ni même les santons (enfin... peut être que les catholiques le font, je ne sais pas ... Quelqu'un met des cierges à l'âne et au boeuf chez vous ?)

Mais non !  et aux moutons non plus...  :mdr: 
Revenir en haut Aller en bas
elisabeth-louise



Féminin Messages : 60
Inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Ven 20 Déc - 14:38

Je lis vos posts.....Que c'est difficile, tout ça !
Noël, spiritualité et consommation, contexte politique et ethnique antichrétien.....
De quoi attraper la migraine et quelques crises d'exaspération !
Au Moyen-Age, on criait "noël" "noël ! " pour dire, "joie et bienvenue", j'ai encore dans l'oreille ( d'où ? je ne sais plus ! ) "Noël ! noël, gentil dauphin, criait le peuple" du Victor Hugo ? peut-être ! peut-être plus ancien, du Charles d'Orléans....Enfin, bref !
Je me sens "médiévale" = noël, son espoir fou, ce miracle de l'enfant sauveur...c'est à pleurer de joie; devenue adulte, et hélas, passée par la mort de Maman qui s'est éteinte dans mes bras alors que j'étais seule, je comprends bien, oui, noël c'est en germe la résurrection finale, son enjeu; comment ne pas relier les deux ? mais Pâques, que c'est douloureux ! comment, nous chrétiens pouvons-nous nous réjouir, même, même avec sa résurrection comme enjeu, même avec l'éblouissement, du matin de cette résurrection, de l'agonie ( et quelle agonie) du christ !
Alors, à la joie de noël, je pressens la joie de pâques, désormais les deux sont liées; mais je ne suis pas en accord avec certains "bons chrétiens" assez méprisants, qui privilégient pâques et vous regardent avec commisération si vous évoquez noël;
Musulmans.....
La France est ( en majorité) catholique chrétienne, que je sache; habitée par ( encore) une majorité de français catholiques chrétiens; les musulmans ( français ou en passe de le devenir) les musulmans (étrangers) ne doivent pas l'oublier; un point c'est tout; le leur rappeler avec courtoisie et fermenté ne peut pas nuire;
Professeur avec dans mes élèves un certain nombre d'élèves de religion différente, c'est ce que je fais, avec calme; l' Aïd, bon, le ramadan, bon, ok; on nous laisse aussi notre foi, c'est tout; pas de critiques, ni de remarques, dans un sens ou dans l'autre;
Revenir en haut Aller en bas
elisabeth-louise



Féminin Messages : 60
Inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Ven 20 Déc - 15:07

:sage: un accès de gâtisme !
J'ai voulu corriger une faute d'orthographe et j'ai cliqué sur "citer" au lieu "d'éditer" !!!
SORRY d'autant que je ne sais plus comment supprimer l'un des deux, je ne viens que de m'en rendre compte
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Ven 20 Déc - 15:12

Pour supprimer votre message, il faut cliquer sur la croix X !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
elisabeth-louise



Féminin Messages : 60
Inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Ven 20 Déc - 15:51

Embarassed pas vue.....Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Ven 20 Déc - 20:30

J'aime beaucoup votre façon d'appréhender Noël Elisabeth-Louise.

La naissance d'un enfant est toujours un moment important dans la vie, alors la naissance de l'Enfant Dieu, même si elle n'est pas fêtée d'une manière chrétienne, a toujours quelque chose d'émouvant.

Noël c'est surtout la fête des enfants. Il y a la trêve de Noël.

Apporter un peu de joie, un sourire, c'est vivre Noël et ça devrait l'être tous les jours.

D'ailleurs, je me souviens d'un chant que les anciens du forum doivent connaitre :

C'est Noël chaque fois qu'on essuie une larme dans les yeux d'un enfant...

C'est Noël sur la terre chaque jour
Car Noël ô mon frère, c'est l'Amour
Revenir en haut Aller en bas
elisabeth-louise



Féminin Messages : 60
Inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Sam 21 Déc - 5:40

 Sister.....Il y a une joie "pure" dans Noël, la joie éblouissante de ceux qui n'attendaient rien dans la perspective du Dieu de la Bible; on leur avait dit, oui, de guetter "un signe"....mais.....Noël est une joie d'enfant éblouie, irraisonnée "comment est-ce possible ?" est-ce vrai ?" et pourtant, oui, c'est vrai; il ne faut pas "éteindre" cette joie de noël, ni l'amoindrir, ni surtout, c'est cela qui me gêne "la relativiser", "la contextualiser" systématiquement......
Cela me parait contraire à l'esprit de la Foi;
Le temps n'est pas venu à Noël, de songer à Pâques...même si nous savons, le temps n'est pas venu; laissons à Dieu son rythme et son mystère.....Il n'a pas voulu endeuiller la joie de ses enfants, dés noël, en agitant l'index, et en disant, "oui, mais gare, hein, faites gaffe"
Non, noël est une joie pure, celle de l'émerveillement, de la découverte de la tendresse du Père, qui s'incarne en son fils, nouveau né comme un nouveau né humain ! quelle merveilleuse chose.....
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Sam 21 Déc - 19:00

Sans Noël, Pâques n'aurait pas eu lieu. Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
stephaneamadeus



Masculin Messages : 17
Inscription : 23/12/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 16:52

Bonjour,

Pour moi, Noël et Pâque sont les deux faces d'une même pièce, comme l'Incarnation et la Résurrection.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 17:12

stephaneamadeus a écrit:
Bonjour,

Pour moi, Noël et Pâque sont les deux faces d'une même pièce, comme l'Incarnation et la Résurrection.  Smile

Bonsoir Stéphane et bienvenue


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 18:23

Noël et Pâques, c'est fêter la vie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
stephaneamadeus



Masculin Messages : 17
Inscription : 23/12/2013

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 18:25

Espérance a écrit:

Bonsoir Stéphane et bienvenue

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 19:48

Le déroulement de l'année liturgique a un sens... et Pâques est le sommet !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 22:16

Oui car aboutissement! Il a fallu Noël préalablement, d'où ma tendance à les placer presque ex aequo en ordre d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 22:22

S'il n'y a pas Noël, il n'y a pas Pâques.

Mais comme la résurrection est le fondement de la foi chrétienne, Pâques est la plus importante. Je crois même qu'elle est qualifiée de "solennité des solennités".
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Noël plus important que Pâques ?   Lun 23 Déc - 22:23

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Noël plus important que Pâques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noël plus important que Pâques ?
» Pâques 2010 : Message Urbi et Orbi du pape Benoît XVI
» Unification de la date de Pâques?
» Calcul du jour de Pâques en 2012
» Sondage TRES IMPORTANT avant ce 3 Novembre : ARTE débat chasseurs- environnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: