DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Dim 15 Déc - 20:31

Hillel31415 a écrit:
Quoiqu'il en soit quand on est malade il est TOUJOURS bon de se demander par quel moyen on peut se rapprocher plus de Dieu.
Parfois on est malade parce que qu'on ne veut pas s’arrêter pour L'écouter. La maladie est un bon moyen pour nous stopper dans notre vie effréner et nous mener au désert là où Il pourra parler à notre cœur. C'est un moyen de salut aussi pour notre âme orgueilleuse.

A condition de croire en Dieu  Mad  oui je suis d'accord avec ce que vous dites.

Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 6:38

Hillel31415 a écrit:
Quoiqu'il en soit quand on est malade il est TOUJOURS bon de se demander par quel moyen on peut se rapprocher plus de Dieu.
Parfois on est malade parce que qu'on ne veut pas s’arrêter pour L'écouter. La maladie est un bon moyen pour nous stopper dans notre vie effréner et nous mener au désert là où Il pourra parler à notre cœur. C'est un moyen de salut aussi pour notre âme orgueilleuse.

Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 10:03

Suricate a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Quoiqu'il en soit quand on est malade il est TOUJOURS bon de se demander par quel moyen on peut se rapprocher plus de Dieu.
Parfois on est malade parce que qu'on ne veut pas s’arrêter pour L'écouter. La maladie est un bon moyen pour nous stopper dans notre vie effréner et nous mener au désert là où Il pourra parler à notre cœur. C'est un moyen de salut aussi pour notre âme orgueilleuse.
Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
Ha bon, et où vous a t il demandé de souffrir par la maladie à la place des autres ?  Thumbdown
Qui enseigne cela ? Jésus ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 10:06

C'est la communion des saints : Le Christ est le premier à l'avoir fait :
Citation :

Isaïe 53, 4 Or ce sont nos souffrances qu'il portait et nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous le considérions comme puni, frappé par Dieu et humilié.
Isaïe 53, 5 Mais lui, il a été transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui, et dans ses blessures nous trouvons la guérison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 10:26

Il l'a fait pour nous justement, afin que nous soyons libérés de nos maladies et des péchés qui nous asservissent. Il a porté NOS maladies.
Toutes.
Par conséquent nous n'avons pas à porter celle des autres puisqu’il l'a fait parfaitement.

Si on commence à penser que la maladie est justifiée et qu'on doit souffrir, on a tout faux.
Il faut chercher la guérison avec foi dans la promesse du Christ.
Il est El Raphé: le Dieu qui guérit.

Sa volonté n'est pas que nous soyons souffrant et malades.

Luc 6:19  Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.

Comme je le disais, la maladie a parfois une utilité mais n'est pas une finalité par exemple Paul et sa maladie de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 11:19

Pas toutes.

La preuve :
Citation :

Colossiens 1, 24 En ce moment je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous, et je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps, qui est l'Eglise.

Vous voyez cher Hillel, Votre pape Martin Luther, en quittant l'Eglise, et en se fiant à l'Ecriture seule, a quitté l'Ecriture seule.

Il s'est fié à sa propre intelligence et du coup, il a supprimé une grande dimension de l'amour : la communion des saints.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 11:20

Il n'a pas vu que le seul Rédempteur, Jésus, créait par sa rédemption des co-rédempteurs !! Dommage...  :beret: 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 11:50

"Il n'y a pas que cela comme causes possibles, cher Ysov. Mais bon, vu les censures débiles de ce forum, je vous laisse y réfléchir par les pères de l'Eglise, mystiques etc.."

Soyez précis , de quelle censure parlez-vous ? A quel sujet ? Quand avez-vous été censuré ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 11:54

Cécile a écrit:
"Il n'y a pas que cela comme causes possibles, cher Ysov. Mais bon, vu les censures débiles de ce forum, je vous laisse y réfléchir par les pères de l'Eglise, mystiques etc.."

Soyez précis , de quelle censure parlez-vous ? A quel sujet ? Quand avez-vous été censuré ?

Il faudrait indiquer qui est l'auteur de la citation en italique.  siffler 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 12:06

Je suppose que Suricate s'est reconnu; cela ne concerne que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 12:13

Hillel31415 a écrit:
Il l'a fait pour nous justement, afin que nous soyons libérés de nos maladies et des péchés qui nous asservissent. Il a porté NOS maladies.
Toutes.
Par conséquent nous n'avons pas à porter celle des autres puisqu’il l'a fait parfaitement.

Si on commence à penser que la maladie est justifiée et qu'on doit souffrir, on a tout faux.
Il faut chercher la guérison avec foi dans la promesse du Christ.
Il est El Raphé: le Dieu qui guérit.

Sa volonté n'est pas que nous soyons souffrant et malades.

Luc 6:19  Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.

Comme je le disais, la maladie a parfois une utilité mais n'est pas une finalité par exemple Paul et sa maladie de peau.
Je suis désolé de t'annoncer cela Hillel, mais tu vas bien mourir un jour!
CEC 618 a écrit:
La Croix est l’unique sacrifice du Christ " seul médiateur entre Dieu et les hommes " (1 Tm 2, 5). Mais, parce que, dans sa Personne divine incarnée, " il s’est en quelque sorte uni lui-même à tout homme " (GS 22, § 2), il " offre à tous les hommes, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associés au mystère pascal " (GS 22, § 5). Il appelle ses disciples à " prendre leur croix et à le suivre " (Mt 16, 24) car " il a souffert pour nous, il nous a tracé le chemin afin que nous suivions ses pas " (1 P 2, 21). Il veut en effet associer à son sacrifice rédempteur ceux-là même qui en sont les premiers bénéficiaires (cf. Mc 10, 39 ; Jn 21, 18-19 ; Col 1, 24). Cela s’accomplit suprêmement pour sa Mère, associée plus intimement que tout autre au mystère de sa souffrance rédemptrice (cf. Lc 2, 35).
ton baptême n'est que le commencement.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 14:17

Désolé si vous croyez que les chrétiens vont mourir c'est que vous n'avez rien compris au sens du baptême.
Par le baptême nous sommes déjà mort avec Christ puis ressuscité avec Lui.
Or comme il est donné aux hommes de mourir qu'une seule fois, nous ne mourrons pas une seconde fois, même si d'apparence cela y ressemble bien.

C'est une vérité biblique qu'il faut intégrer: Les chrétiens sont déja mort aussi ils ne peuvent plus mourir, comme le commun des hommes.

Il est vrai que notre corps extérieur se dégrade, mais notre être intérieur se renouvelle toujours ressemblant de plus en plus au Christ.
La veillesse est une des causes de la maladie. La création est soumise à la corruption depuis le péché originel.
Citation :
2 cor 4:16  C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.
17  Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire,
18  parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles.
Néanmoins, jusqu'a notre dernier souffle, le Seigneur veut nous redonner vigueur pour accomplir son œuvre à travers nous.


Arnaud, vous n'y entendez décidément rien, vous prenez un verset isolé et basez votre théologie dessus, il n'en est pas ainsi du prima scriptura, la bible s'équilibre d'elle même afin d'être vie pour notre âme et guérison pour nos corps. Un système théologique doit être un petit plus plus complet que ça. Il doit tenir compte de toute l'Ecriture.

Enfin, faites selon votre foi, je vous conseille de vivre à moitié nu dans une cabane en vosu exposant aux éléments afin de contracter le maximum de maladie et ainsi parfaire l'oeuvre de Christ dans votre chair. Quel sagesse chrétienne vous démontrerez là, basé sur ce verset.
Faites nous une petite vidéo sur votre manière de vivre et d'être malade, ça m'interresse !
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 14:51

Hillel31415 a écrit:
C'est une vérité biblique qu'il faut intégrer: Les chrétiens sont déja mort aussi ils ne peuvent plus mourir, comme le commun des hommes.
comment sais-tu que tu es déjà sauvé alors que demain, toi, ou un de tes correligionnaires, peut renier son baptême ?

Citation :
2 Pierre 2
20. En effet, si, après avoir fui les souillures du monde par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils s'y engagent de nouveau et sont dominés, leur dernière condition est devenue pire que la première.
21. Car mieux valait pour eux n'avoir pas connu la voie de la justice, que de l'avoir connue pour se détourner du saint commandement qui leur avait été transmis.
22. Il leur est arrivé ce que dit le véridique proverbe : Le chien est retourné à son propre vomissement, et : La truie à peine lavée se roule dans le bourbier.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 15:03

Je ne sais pas ce que sera demain, mais en ce qui concerne aujourd'hui, je sais que je suis sauvé.
L'Esprit en témoigne à mon esprit. Rom8:16
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 15:16

Hillel31415 a écrit:
Or comme il est donné aux hommes de mourir qu'une seule fois, nous ne mourrons pas une seconde fois, même si d'apparence cela y ressemble bien.

Et la seconde mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 15:23

La seconde mort n'a lieux qu'après le jugement, or les chrétiens n'entrent pas en jugement.(Hébreux 9:27)
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:19

Hillel31415 a écrit:
Suricate a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Quoiqu'il en soit quand on est malade il est TOUJOURS bon de se demander par quel moyen on peut se rapprocher plus de Dieu.
Parfois on est malade parce que qu'on ne veut pas s’arrêter pour L'écouter. La maladie est un bon moyen pour nous stopper dans notre vie effréner et nous mener au désert là où Il pourra parler à notre cœur. C'est un moyen de salut aussi pour notre âme orgueilleuse.
Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
Ha bon, et où vous a t il demandé de souffrir par la maladie à la place des autres ?  Thumbdown
Qui enseigne cela ? Jésus ?

"Que celui qui m'aime me suive". Nous sommes appelés à nous "revêtir du Christ". Là où le maître est passé, le disciple doit passer. etc etc etc.. oui, NSJC n'a cessé de le dire en long, en large et en travers. Mais cela dérange la petite tranquillité d'à peu près tous les chrétiens, aussi, n'en parlons pas, Mais le saint Padre Pio doit être un fiéfé imbécile à vous lire et tant d'autres, comme soeur Josépha Ménendez..
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:21

Hillel31415 a écrit:
Je ne sais pas ce que sera demain, mais en ce qui concerne aujourd'hui, je sais que je suis sauvé.
L'Esprit en témoigne à mon esprit. Rom8:16
Aujourd'hui, je sais dans mon fort intérieur que je ne suis pas sauvé. Il faut être très présomptueux pour être persuadé du contraire.
L'Esprit Saint témoigne en mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:24

Si vous appliquez quotidiennement tout le long de votre existence terrestre les commandements, vous êtes sauvé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:36

ysov a écrit:
Si vous appliquez quotidiennement tout le long de votre existence terrestre les commandements, vous êtes sauvé.


Bonsoir ysov , le Seigneur notre Dieu est bon et juste il connaît ses enfants mêmes s'ils doutent , et perso je sur en accords avec ta réponse à Suricate .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:39

On le voit dans la bible, que les démons peuvent faire des miracles. Exemple: les savants de pharaons devant Moise dans le livre de l'exode. Mais leurs pouvoir est limité. Ils ne guérissent pas par exemple une cécité chez qqn qui est né aveugle. Ce qui est dit dans l'évangile par certains phariséens, et par Jésus lui meme ("si je n'ai pas fait ce que personne n'a encore fait ils ne seraient pas dans le péché")
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:40

Hillel31415 a écrit:
La seconde mort n'a lieux qu'après le jugement, or les chrétiens n'entrent pas en jugement.(Hébreux 9:27)

 mort de rire 

Evangélique ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:42

ysov a écrit:
Si vous appliquez quotidiennement tout le long de votre existence terrestre les commandements, vous êtes sauvé.

Tant mieux pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:57

ysov a écrit:
Si vous appliquez quotidiennement tout le long de votre existence terrestre les commandements, vous êtes sauvé.

Mais dans la pratique, ce n'est pas évident. Confused

En tout cas, on n'a pas 613 commandements à appliquer, comme les juifs. shaking

Simplement aimer Dieu de tout son coeur, tout son esprit et toute sa force et aimer son prochain comme soi-même. I love you
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 17:59

Et en aimant son prochain comme soi même, on applique automatiquement les autres commandements.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 18:05

ysov a écrit:
Et en aimant son prochain comme soi même, on applique automatiquement les autres commandements.

 salut 

Romains 13, 9:

"En effet, le précepte : Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne convoiteras pas, et tous les autres se résument en cette formule : Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Lun 16 Déc - 18:35

S'aimer soi-même, c'est déjà tout un programme !!!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mar 17 Déc - 7:44

Suricate a écrit:
Il faut être très présomptueux pour être persuadé du contraire.
Je m'attendais à ce genre de remarque.
Mon salut ne se base pas sur mes mérites mais sur l’œuvre du Christ. Aussi, ce n'est pas par les efforts ou parce que je serais quelqu'un d'exceptionnel, que je suis sauvé, sinon je serais présomptueux de penser que moi, pécheur, je puisse l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mar 17 Déc - 7:49

Hillel31415 a écrit:
Suricate a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Quoiqu'il en soit quand on est malade il est TOUJOURS bon de se demander par quel moyen on peut se rapprocher plus de Dieu.
Parfois on est malade parce que qu'on ne veut pas s’arrêter pour L'écouter. La maladie est un bon moyen pour nous stopper dans notre vie effréner et nous mener au désert là où Il pourra parler à notre cœur. C'est un moyen de salut aussi pour notre âme orgueilleuse.
Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
Ha bon, et où vous a t il demandé de souffrir par la maladie à la place des autres ?  Thumbdown
Qui enseigne cela ? Jésus ?
Jésus n'a jamais enseigné que nous souffririons à la place des autres.
Il est vrai que dans notre marche chrétienne nous serons amené à souffrir à cause de notre choix de suivre le maitre, mais en aucune façon nous ne devons nous mettre en position de rechercher la souffrance ou la maladie, comme si cela avait une utilité.
C'est le Christ qui nous guide, pas nous même, sinon c'est du dolorisme et ce n'est pas biblique.
Les apôtres étaient persécutés mais ils ne le recherchaient pas comme si c'était un bien en soit.
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mar 17 Déc - 8:29

Hillel31415 a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Suricate a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Quoiqu'il en soit quand on est malade il est TOUJOURS bon de se demander par quel moyen on peut se rapprocher plus de Dieu.
Parfois on est malade parce que qu'on ne veut pas s’arrêter pour L'écouter. La maladie est un bon moyen pour nous stopper dans notre vie effréner et nous mener au désert là où Il pourra parler à notre cœur. C'est un moyen de salut aussi pour notre âme orgueilleuse.
Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
Ha bon, et où vous a t il demandé de souffrir par la maladie à la place des autres ?  Thumbdown
Qui enseigne cela ? Jésus ?
Jésus n'a jamais enseigné que nous souffririons à la place des autres.
Il est vrai que dans notre marche chrétienne nous serons amené à souffrir à cause de notre choix de suivre le maitre, mais en aucune façon nous ne devons nous mettre en position de rechercher la souffrance ou la maladie, comme si cela avait une utilité.
C'est le Christ qui nous guide, pas nous même, sinon c'est du dolorisme et ce n'est pas biblique.
Les apôtres étaient persécutés mais ils ne le recherchaient pas comme si c'était un bien en soit.

Dormez bien dans vos certitudes
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mar 17 Déc - 9:07

Suricate a écrit:


Dormez bien dans vos certitudes

Vous devez avoir le sommeil lourd ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mar 17 Déc - 9:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Suricate a écrit:


Dormez bien dans vos certitudes

Vous devez avoir le sommeil lourd ! Mr.Red

Tiens ! Vous vous réveillez ?
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mar 17 Déc - 9:29

Simon1976 a écrit:
Cécile a écrit:
"Il n'y a pas que cela comme causes possibles, cher Ysov. Mais bon, vu les censures débiles de ce forum, je vous laisse y réfléchir par les pères de l'Eglise, mystiques etc.."

Soyez précis , de quelle censure parlez-vous ? A quel sujet ? Quand avez-vous été censuré ?

Il faudrait indiquer qui est l'auteur de la citation en italique.  siffler 

Mais sur ce même fil ! Et puis, qui ne veut pas voir ne voit pas, c'est connu
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 10:14

Suricate a écrit:
Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
C'est bien de le dire...

C'est mieux de le faire...

Et par dessus tout; il faut être surtout compatissant et accompagner les souffrants par nos prières et par nos actes afin que Dieu seul intervienne en eux, soit pour les guérir (car la volonté de Dieu n'est pas que nous souffrions), soit pour qu'ils décident d'eux-mêmes d'accepter leurs souffrances et de les offrir.

De balancer directement à un souffrant un argument du genre "tu souffres ? mais c'est super, offre ça au Seigneur" n'a strictement rien de chrétien. Malheureusement, ce genre de comportement existe et généralement ces gens-là n'ont jamais expérimenté la souffrance en leur être.

L'offrande de la souffrance est un acte purement personnel qui ne peut se faire que par un don du Seigneur et qui est humainement impossible.

PS : en parlant de souffrance, je ne parle pas des rhumes ou des petits bobos...
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 11:24

Jean-Louis B a écrit:
Suricate a écrit:
Il faut aussi se servir de toute maladie quel qu'en soit la cause, pour en faire un bouquet pour le Ciel, par les mains de la Très Sainte Vierge. Pour plusieurs buts, dont la rémission des péchés, les nôtres et ceux de nos prochains, ainsi que pour le soulagement des âmes du Purgatoire : c'est cela la première et grande Charité que nous demande notre Seigneur et pas autre chose. Et c'est seulement ainsi, que nous pouvons espérer nous tresser une couronne pour le Ciel , ce sont les travaux que le Seigneur nous demande, en tant que membres de l'Eglise militante.
C'est bien de le dire...

C'est mieux de le faire...

Et par dessus tout; il faut être surtout compatissant et accompagner les souffrants par nos prières et par nos actes afin que Dieu seul intervienne en eux, soit pour les guérir (car la volonté de Dieu n'est pas que nous souffrions), soit pour qu'ils décident d'eux-mêmes d'accepter leurs souffrances et de les offrir.

De balancer directement à un souffrant un argument du genre "tu souffres ? mais c'est super, offre ça au Seigneur" n'a strictement rien de chrétien. Malheureusement, ce genre de comportement existe et généralement ces gens-là n'ont jamais expérimenté la souffrance en leur être.

L'offrande de la souffrance est un acte purement personnel qui ne peut se faire que par un don du Seigneur et qui est humainement impossible.

PS : en parlant de souffrance, je ne parle pas des rhumes ou des petits bobos...

Tout à fait. Et puis cela s'expérimente et se "travaille" sur le long terme, pour nous qui ne sommes pas des élus, mais des appelés.
Toutefois, Dieu ne veut pas que l'on souffre, dans une certaine limite. Il veut que nous nous rachetions. Et le moyen qu'il veut pour nous est très exactement celui que son Doux Fils a employé : nous devons nous revêtir du Christ et de ses travaux.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 12:38

Suricate a écrit:
Il veut que nous nous rachetions.
Nous sommes déjà racheté : Ga 3,13 - 2Pi 2,1
Suricate a écrit:
Et le moyen qu'il veut pour nous est très exactement celui que son Doux Fils a employé : nous devons nous revêtir du Christ et de ses travaux.
Qu'entendez-vous par là exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 12:47

"Tout à fait. Et puis cela s'expérimente et se "travaille" sur le long terme, pour nous qui ne sommes pas des élus, mais des appelés.
Toutefois, Dieu ne veut pas que l'on souffre, dans une certaine limite. Il veut que nous nous rachetions. Et le moyen qu'il veut pour nous est très exactement celui que son Doux Fils a employé : nous devons nous revêtir du Christ et de ses travaux.
"

Où est-il dit que Dieu veut que nous nous rachetions ? Il a envoyé son Fils pour cela, car Lui seul peut nous sauver. C'est ce que l'Eglise rappelle : " O felix culpa ! ".
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 12:59

Jean-Louis B a écrit:
Suricate a écrit:
Il veut que nous nous rachetions.
Nous sommes déjà racheté : Ga 3,13 - 2Pi 2,1
Suricate a écrit:
Et le moyen qu'il veut pour nous est très exactement celui que son Doux Fils a employé : nous devons nous revêtir du Christ et de ses travaux.
Qu'entendez-vous par là exactement ?
Il veut que nous soyons participants et non avalions ce cadeau à ne rien faire. Ce n'est tout de même pas rien le rachat (monnaie sonnante et trébuchante) de la race humaine !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 13:28

Le Christ seul par son sacrifice nous a racheté. C'est l'image du songe d'Abraham en Gn 15 où Dieu scelle en Son Nom unique l'Alliance entre Lui et les hommes.

Si je souffre, c'est pour moi d'abord. Si je veux l'offrir, c'est une liberté propre que Dieu ne peut imposer (à Marthe Robin, le Seigneur le lui a demandé, mais c'était avec sa liberté qu'elle a répondue oui).
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Mer 18 Déc - 17:43

Jean-Louis B a écrit:
Le Christ seul par son sacrifice nous a racheté. C'est l'image du songe d'Abraham en Gn 15 où Dieu scelle en Son Nom unique l'Alliance entre Lui et les hommes.

Si je souffre, c'est pour moi d'abord. Si je veux l'offrir, c'est une liberté propre que Dieu ne peut imposer (à Marthe Robin, le Seigneur le lui a demandé, mais c'était avec sa liberté qu'elle a répondue oui).

Vous êtes tout à fait libre de vois choix. Dieu ne reviendra jamais là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 8:50

Tout homme est libre et responsable de ses propres choix et de ses propres actes, ainsi que des conséquences qu'ils entrainent.

Mais au dessus de tout, il y a l'infini miséricorde de Dieu.

(sinon, il n'y aurait pas de salut possible)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 9:45

Jean-Louis B a écrit:
Tout homme est libre et responsable de ses propres choix et de ses propres actes, ainsi que des conséquences qu'ils entrainent.

Mais au dessus de tout, il y a l'infini miséricorde de Dieu.

(sinon, il n'y aurait pas de salut possible)
 Thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:07

Jean-Louis B a écrit:
Tout homme est libre et responsable de ses propres choix et de ses propres actes, ainsi que des conséquences qu'ils entrainent.

Mais au dessus de tout, il y a l'infini miséricorde de Dieu.

(sinon, il n'y aurait pas de salut possible)

Voici ce que disait Jésus au saint padre Pio : "dans l'Amour, c'est Lui qui me rend heureux; dans la souffrance, en revanche, c'est moi qui le rend heureux. Par conséquent, désirer la santé serait aller rechercher des joies pour moi au lieu de tenter de soulager Jésus..." (tité d'une de ses lettres du 1er février 1913.
C'est très exactement cela la totale Miséricorde de Dieu. Car c'est par ces travaux que nous pouvons être sauvés et gagner une belle place (désirable) dans la béatifique Vision.

Donc chacun est libre totalement et pleinement libre, mais avec les conséquences (sur notre vie immortelle) que cela entraînera en pleine connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:11

Hé bien, désolée, mais je ne vois pas Jésus heureux de nous voir souffrir.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:15

Espérance a écrit:
Hé bien, désolée, mais je ne vois pas Jésus heureux de nous voir souffrir.

C'est Dieu qui parle et non moi-même.
Mais cela est parce que personne ne vous a expliqué le rôle si merveilleux de la souffrance. Le faire sur ce forum, serait se faire éjecter manu-militari, le grand gourou de service ne le supporterait pas, comme par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:24

Suricate a écrit:
Espérance a écrit:
Hé bien, désolée, mais je ne vois pas Jésus heureux de nous voir souffrir.

C'est Dieu qui parle et non moi-même.
Mais cela est parce que personne ne vous a expliqué le rôle si merveilleux de la souffrance. Le faire sur ce forum, serait se faire éjecter manu-militari, le grand gourou de service ne le supporterait pas, comme par le passé.

D'abord, IL N Y A PAS de grand gourou de service comme vous dites.

Ensuite, qui vous dit que je n'ai pas expérimenté et que je n'expérimente pas la souffrance ? et ce n'est pas si merveilleux que vous le dites.

Nous ne sommes pas sur terre pour souffrir. Et est-ce que Jésus n'a pas guéri les malades ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:26

"dans l'Amour, c'est Lui qui me rend heureux; dans la souffrance, en revanche, c'est moi qui le rend heureux. Par conséquent, désirer la santé serait aller rechercher des joies pour moi au lieu de tenter de soulager Jésus..." (tité d'une de ses lettres du 1er février 1913."



Cela ne me paraît logique si c'est St Padre Pio qui s'exprime, et non Dieu. Ce n'est pas Dieu qui est heureux de voir souffrir l'homme, mais l'homme peut être heureux d'offrir ses souffrances à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:31

Cécile a écrit:
"dans l'Amour, c'est Lui qui me rend heureux; dans la souffrance, en revanche, c'est moi qui le rend heureux. Par conséquent, désirer la santé serait aller rechercher des joies pour moi au lieu de tenter de soulager Jésus..." (tité d'une de ses lettres du 1er février 1913."



Cela ne me paraît logique si c'est St Padre Pio qui s'exprime, et non Dieu. Ce n'est pas Dieu qui est heureux de voir souffrir l'homme, mais l'homme peut être heureux d'offrir ses souffrances à Dieu.

Dieu est heureux de nous sauver et c'est par la Faute Originelle, donc par notre faute, que la souffrance est venue et non par Dieu. Dieu est heureux car il transforme cette souffrance en Joie. Très exactement la voie tracée par son Fils sur cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:34

Cécile a écrit:
"dans l'Amour, c'est Lui qui me rend heureux; dans la souffrance, en revanche, c'est moi qui le rend heureux. Par conséquent, désirer la santé serait aller rechercher des joies pour moi au lieu de tenter de soulager Jésus..." (tité d'une de ses lettres du 1er février 1913."



Cela ne me paraît logique si c'est St Padre Pio qui s'exprime, et non Dieu. Ce n'est pas Dieu qui est heureux de voir souffrir l'homme, mais l'homme peut être heureux d'offrir ses souffrances à Dieu.

Là, je suis d'accord avec toi, on peut offrir ses souffrances mais pas pour rendre Dieu heureux, Il n'a pas besoin de ça.
Et Lui demander d'accepter, c'est déjà pas si mal.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 10:45

Suricate, relisez bien; voyez où sont les majuscules...
Revenir en haut Aller en bas
Suricate



Masculin Messages : 1086
Inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 11:53

Cécile a écrit:
Suricate, relisez bien; voyez où sont les majuscules...

Je ne comprends pas votre phrase.
Mais vous refusez donc, avec d'autres, les paroles de Dieu. C'est votre choix.
Ce que Jésus a dit au saint padre, il l'a dit et redit, à travers toute l'histoire à tous les mystiques à 100%, à tous les saints. Ce sont donc tous des menteurs. C'est votre opinion, c'est votre choix.
Mais si vous refusez les paroles de Dieu, comment voulez-vous que l'on en discute ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 12:19

Suricate a écrit:

Mais si vous refusez les paroles de Dieu, comment voulez-vous que l'on en discute ?

Quelles sont les Paroles de Dieu dans ce que vous affirmez ? Les Paroles de Dieu sont dans l'Evangile. Et nulle part, dans l'Evangile, il est noté que Dieu est HEUREUX de notre souffrance.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)   Jeu 19 Déc - 13:00

Je suis d'accord avec Espérance.

Pour le Padre Pio, tout comme pour Saint Jean de la Croix, Marthe Robin, le curé d'Ars ou Jean-Paul II, ils ont eu la possibilité d'offrir leurs souffrances, mais c'est d'abord à eux que cela a été demandé. Dieu ne peut exiger cela de tout homme.

Si pour vous la voie de la souffrance offerte est votre voie, tant mieux pour vous car l'Esprit Saint sera à vos côté pour vivre cette épreuve. Si ce n'est pas ce que Dieu demande pour vous, vous allez en baver plus que vous ne pourrez jamais le supporter et les fruits ne seront pas forcément au rendez-vous, ni pour vous, ni pour d'autres.

A Lucile de Fatima, Dieu lui a explicitement demandé d'arrêter une mortification qu'il ne voulait pas qu'elle fasse.

Effectivement, chacun a sa croix à porter, mais chaque croix est différente et vouloir calquer celle de Padre Pio sur soit ou sur les autres n'est pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les prodiges dus aux démons : L'exemple de soeur Madeleine de la Croix (1544)
» chasser les démons par la croix
» Tirage en CROIX selon Melle Lenormand
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Les démons et les animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: