DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Maronites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 11:27

Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef de "croire" :

Les maronites : quels liens avec nous ?


Alors que s’ouvre le synode des chrétiens maronites de France et d’Europe, Croire revient sur cette famille catholique syriaque antiochienne formée au Ve siècle par les disciples de saint Maron, un anachorète qui vivait dans les montagnes de Syrie. Installés au Liban depuis le IXe siècle, les maronites sont rattachés à Rome mais ont une histoire particulière, un rite bien à eux. Aujourd’hui, ils représentent au Liban un quart de la population. En France, ils sont 80 000.

Les découvrir, c’est retourner aux racines du christianisme...

Maronites

Fondé par saint Marron au Vème siècle en Syrie, l’Église maronite s'est ralliée à Rome dès les premières croisades. Malgré les multiples persécutions et nombreux conflits qui embrasèrent la région au fil des siècles, les maronites constituent aujourd'hui la plus importante communauté chrétienne orientale du Liban.

Saint Maron père de l'Eglise maronite

La communauté Maronite vénère son "saint fondateur" qui lui a donné son nom : Saint Maron

Il vécut en anachorète dans le nord du Liban dans la région actuelle d'Homs. Il s'était construit une petite hutte à côté d'un temple païen abandonné, mais en fait il passait tout son temps en plein air, s'exposant volontairement à toutes les intempéries. Après sa mort, un monastère s'élèvera sur son tombeau et "Mar Maroun" deviendra un grand lieu de pèlerinage. Ce monastère sera la capitale religieuse des chrétiens de Syrie qui furent appelés "ceux de Maroun" ou maronites. Ils conservèrent ce nom quand, pour éviter d'être exterminés par les musulmans envahisseurs, ils se réfugièrent dans les montagnes du Liban. L'Église maronite compte actuellement près de deux millions de fidèles regroupés en un patriarcat rattaché à Rome de tout temps.

Saint Maroun est fêté le 9 février au Liban.

"A l’exemple de Saint Maron, et sous l’influence de sa vie édifiante, beaucoup de disciples vouèrent une bonne partie de leur existence à la prière, tandis que d’autres s’isolaient sur les cimes des montagnes, ou se cloîtraient dans les grottes pour communier avec le divin. La renommée et la sainteté de Maron étaient si grandes que Saint Jean Chrysostome lui dépêcha une lettre vers l’an 405 qui témoignait du respect qu’il vouait au Saint et demandait d’intercéder pour lui dans sa prière."
(source: vie de Saint Maron - Opus Libani) Sur la montagne près d’Apamée en Syrie, vers 423, saint Maron, ermite, qui se donna de tout son cœur à une pénitence et une vie intérieure profonde. Sur sa tombe fut construit un monastère célèbre, d’où tire son origine la nation qui plus tard portera son nom.

Martyrologe romain et nominis


Qui sont les maronites?


La communauté chrétienne du Liban doit son nom à son "saint fondateur": Saint Maron qui vécut au Vème siècle. L'Eglise maronite, c'est 1500 ans d’histoire d'une Eglise arabe unique. Une découverte passionnante des chrétiens libanais.

L’ Eglise maronite, c'est l’histoire d’une Église d’Orient unique, dont la grande majorité des fidèles vit dans un pays arabe, le Liban, qui reste le seul État du Moyen-Orient où les chrétiens jouissent, aujourd’hui encore, d’un réel pouvoir, sans être considérés comme une minorité «tolérée». Ce qui est souvent le cas dans les nations voisines.
Une Église unique parce que contrairement aux autres Églises d’Orient (Arménienne, copte, Assyro-Chaldéenne, grecque), les Maronites n’ont connu aucun schisme au cours de leur histoire. Ils ont toujours été en communion avec Rome, et n’ont pas de «branche orthodoxe» comme leurs «sœurs orientales».

Bien que rattachée au Vatican, l’Église maronite est une église arabe autocéphale, de rite syriaque, avec sa propre hiérarchie : un patriarche entouré d’évêques et de prêtres.

Histoire

La naissance de cette Église se rattache à saint Maron, un ermite qui a vécu à la fin du IV é siècle- mort vers 410 - avec un groupe d’anachorètes aux environs d’Apamée, au nord de la Syrie, sur les bords du fleuve Oronte.

Profondément mystiques, ces hommes de Dieu, resteront à l’écart des schismes qui opposeront les différentes familles chrétiennes lors des premiers conciles, notamment celui de Chalcédoine en 451. Se ralliant finalement aux thèses de «l’Église occidentale» (deux natures, divine et humaine, dans le Christ) dès 591, les fidèles de saint Maron deviennent la cible des chrétiens monophysites, qui ne reconnaissent que la nature divine du Christ. Persécutés, massacrés par ces derniers, puis à partir de 636, par les armées musulmanes qui ont conquis le pays, les maronites émigrent finalement vers le sud, pour trouver refuge dans les grottes des montagnes nord de l’actuel Liban.

Une Église arabe Influencée par l’Occident

Le temps des croisades (1099-1291) voient les maronites sortir de leurs ermitages montagneux pour s’ouvrir au monde extérieur. C’est à partir de cette époque que cette Église établit un lien indéfectible avec l’Occident, lien qu’elle maintient aujourd’hui encore, ce qui lui vaut d’être souvent taxée par les musulmans, mais aussi par les Églises orthodoxes, «d’agents de l’Occident». Toute l’histoire de l’Église maronite est jalonnée par une alternance de périodes dramatiques de massacres et de persécutions, suivies de temps, plus ou moins longs, de tranquillité

1860 : Naissance d’un protectorat, base du futur Liban

En 1860, des troubles politico-confessionnels autour de la possession des terres opposent les maronites aux druzes (une secte musulmane ismaélienne). Très vite les manifestations tournent en affrontements violents. Mal organisés, les maronites sont écrasés. Les féodaux druzes déclenchent un épouvantable massacre, ou des centaines de maronite sont passés par les armes. Bienveillant à l’égard des druzes, le pouvoir ottoman laisse faire. En réaction, Napoléon III envoie des bataillons français pour sauver la communauté maronite, dont il se fait le protecteur. Le 9 juin 1861, un statut d’autonomie est accepté par les Ottomans. C’est la naissance du gouvernorat (Moutassarifat) du Mont-Liban, une bande montagneuse de 4800 km 2, dirigé par un Ottoman de confessions catholique (maronite). Ce territoire deviendra la base du futur territoire Libanais (10 400 km 2) qui obtiendra son indépendance le 22 novembre 1943. La constitution qui stipule que le président doit être obligatoirement maronite, montre à quel point le Liban est lié à cette Église. Et aussi tout ce que ce pays, seule nation véritablement démocratique du Proche-Orient, doit aujourd’hui encore à cette église

Les maronites aujourd’hui

Une force indispensable et bien vivante dans le Liban actuel. Malgré la guerre qui sévit en Syrie et déstabilise la région.

En quittant Beyrouth pour remonter vers Tripoli, au nord, à une trentaine de kilomètre du centre- ville, on aperçoit une immense vierge de pierre qui domine la baie de Jounieh. Plus bas, au pied de la «Bonne Mère libanaise», sur la droite, une petite route de montagne sinueuse conduit au patriarcat de Bkerké, le Vatican des maronites. C’est dans cette imposante demeure que réside, depuis 1823, les patriarches de cette Église, fondée il y a plus de 15 siècles. Élu le 15 mars 2011, Mgr Bechara Boutros Rai, 73 ans, veille depuis sur la communauté. Combien sont-ils aujourd’hui ? La question est sensible. Explosive même, quand on sait qu’en Orient, les statistiques démographiques peuvent déchainer les passions. Sur une population de 4,2 millions d’habitants, les maronites sont estimés à 28 % environ, un pourcentage qui en fait l’Église dominante du Liban devant les grecs orthodoxes et la place comme seconde communauté religieuse du pays derrière les musulmans chiites (40% environ). Entre 800 000 à 900 000 fidèles concentrés entre Tripoli et Beyrouth, symbole d’une force avec laquelle il faut compter au Liban. Un pays moderne et performant, qui a toujours su faire face aux drames, qui l’ont marqué depuis son indépendance, dont 15 ans de guerre civile entre 1975 et 1990.

Une renaissance après 15 ans de guerre civile

En 1990, après 15 années de guerre civile (1975-1990), le Liban est dévasté. La communauté maronite est exsangue. 500 000 fidèles ont été chassés de leurs foyers. Il faut reconstruire. Mais comment et avec qui ? Découragés, les maronites choisissent de s’exiler, et ceux qui ne le peuvent pas se referment sur leurs bases.

En 1992, deux après la paix, le pays est occupé par les Syriens et les Israéliens, dans la bande sud. Les maronites qui ont le sentiment d’avoir été lésés dans la révision de la Constitution, boycottent les élections législatives. Ils sont à bout de force, sans volonté. Le coup de génie vient du pape Jean-Paul II. Au milieu des années 90, le Saint-Père annonce la tenue d’un synode. Une initiative qui redonne du souffle à la communauté agonisante. Le texte final du synode (exhortation apostolique), où Jean-Paul II invite les chrétiens «à se sentir pleinement arabe, à participer sans retenue à la vie politique, économique, sociale, à s’investir et à parler la langue arabe, plutôt que le français ou l’anglais» remet la communauté debout.

Les maronites : la chance du Liban

Aujourd’hui malgré les difficultés dues à la guerre civile dans la Syrie voisine (plus de 120 000 morts depuis mars 2011) l’afflux de nombreux réfugiés syriens, entre 600 000 et 700000, sur le territoire libanais. En dépit de la crise économique - chômage grandissant et croissance en berne - du vide politique, (pas de gouvernement depuis deux ans). Et des problèmes comme l’exode des chrétiens (plus d’un million de maronites en diaspora), sans oublier les violentes tensions communautaires entre musulmans chiites et sunnites qui endeuille le pays, la guerre n’éclate pas au Liban, comme le prédisent régulièrement les experts. Beyrouth et les grandes villes débordent d’énergies et la communauté maronite y tient son rôle. Elle est le garant d’une maturité politique puisqu’on retrouve ses leaders dans tous les principaux partis. Certes, les jeunes s’en vont travailler à l’étranger, dans les pays du Golfe arabe, au Canada et en Europe, mais ils reviennent au pays pour construire leur maison et aider leur famille. À Beyrouth, le sociologue musulman chiite Séoud al Maoulah constate que «sans les chrétiens, le Liban n’a plus de sens». De son côté, Mohammed as Sammak, représentant du grand mufti sunnite de la République définit les chrétiens comme les représentants du pluralisme. «Pour vivre notre arabité et aborder l’avenir, notre communauté musulmane a besoin des maronites et des chrétiens.»

Luc Balbont,


Le rite Maronite

Le rite maronite appartient au groupe des liturgies antiochiennes.

L’Orient est le berceau du Christianisme et donc de la liturgie des Églises chrétiennes. Le rite maronite appartient au groupe des liturgies antiochiennes. Ce groupe est du type syrien occidental. Il s’est organisé autour du patriarcat d’Antioche et rassemble les églises Jabobites, Syrien-unis, Malankares) la prière eucharistique utilisée est celle dite de saint Jacques.

Le syriaque est la langue officielle pour les prières liturgiques. Le rite maronite est une variante du ce rite syrien d’Antioche. Il est en vigueur dans les communautés du Liban rattachées à Rome (elles sont en communion avec l’Église Catholique romaine). Ce rite s’organise autour des monastères du Liban, la figure emblématique de cette communauté est Saint Charbel Makhlouf. Prêtre, moine et ermite de l'ordre libanais maronite, saint Charbel Makhlouf (1828-1898) fit le choix radical d'une vie de prière, de silence et de solitude. Canonisé en 1977, il est fêté le 24 juillet. Le rite maronite est un rite empreint de pratiques populaires : bénédictions et dévotions.

Sébastien Antoni, aa,

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 18:12

Un chrétien qui avait tout compris au christianisme:
Citation :
Il vécut en anachorète dans le nord du Liban dans la région actuelle d'Homs. Il s'était construit une petite hutte à côté d'un temple païen abandonné, mais en fait il passait tout son temps en plein air, s'exposant volontairement à toutes les intempéries.
Si le fondateur était à coté de la plaque quel enseignement a t il pu léguer à ses descendants spirituels ?

Si c'est ça la racine du christianisme, franchement...  Confused
Heureusement aucun apôtre ne se comportait de la sorte, on pourrait croire que c'est un exemple du christianisme originel sinon...

Excusez moi, une averse, je vous laisse pour m'y exposer nu en me fouettant avec des orties...  Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 19:10

On a eu un prêtre maronite dans ma paroisse il y a quelques années. Maintenant, il est dans l'ouest canadien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 19:53

L’Église maronite a ouvert son premier synode français

12/12/13

Le premier synode de l’éparchie maronite Notre-Dame du Liban de Paris s’est ouvert jeudi 12 décembre à Paris à la paroisse Notre-Dame des Champs, dans le 6e arrondissement de Paris. Une centaine de catholiques maronites y participaient, représentant les 32 paroisses et communautés maronites, venant de 15 pays d’Europe, ainsi que des évêques de la diaspora aux États-Unis et au Canada.

Ce synode, convoqué en février dernier par Mgr Nasser Gemayel, a pour objet de réfléchir à la création de paroisses et à l’avenir de ce diocèse érigé en 2012 et qui compte deux séminaristes en formation.

Pour Mgr Gemayel, ce synode a pour vocation de mieux situer l’identité des fidèles dans un contexte occidental : « Comment puis-je être aujourd’hui maronite en France en particulier et en Europe en général, tout en maintenant un certain équilibre entre ma maronité et mon intégration dans la société d’accueil ? » La France abrite en effet 80 000 fidèles maronites, la plupart arrivés après 1975, au début de la guerre civile libanaise.

« Nous sommes une portion du Peuple de Dieu »

Aux yeux de cet évêque, cette identité ne se définit pas « par une terre d’appartenance » mais plutôt par « une foi fidèle aux origines ». Il met d’ailleurs en garde contre toute tentation de repli : « Nous sommes une portion du Peuple de Dieu » et non « une communauté confessionnelle », souligne-t-il. Beaucoup, en effet, parmi ces chrétiens d’Orient en diaspora, redoutent une dilution progressive dans l’Église latine.

Jusqu’ici, en France, il n’y avait que quatre paroisses maronites : Paris, Suresnes, Lyon et Marseille, quatre foyers historiques de la présence libanaise. De nouvelles créations de paroisses sont notamment à l’étude à Marcq-en-Barœul, Strasbourg et Clermont-Ferrand, où l’évêque s’est rendu il y a plusieurs mois.

Interrogé par La Croix au printemps, Mgr Gemayel souhaitait que tous se mobilisent pour dessiner les contours de la nouvelle éparchie : « Ce n’est pas d’abord une affaire administrative », insiste l’évêque. Une ambition qu’il a mise en œuvre en convoquant, le 9 février dernier, ce synode diocésain qui doit se conclure en 2014.

De tradition syriaque, l’Église maronite s’est formée au milieu du Ve siècle autour des disciples de saint Maron, fondateur d’une voie monastique originale : l’anachorétisme ou la vie en plein air.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 20:41

Simon1976 a écrit:
On a eu un prêtre maronite dans ma paroisse il y a quelques années. Maintenant, il est dans l'ouest canadien. Smile

et question liturgie, ça se passait comment ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 22:11

Hillel31415 a écrit:
Un chrétien qui avait tout compris au christianisme:
Citation :
Il vécut en anachorète dans le nord du Liban dans la région actuelle d'Homs. Il s'était construit une petite hutte à côté d'un temple païen abandonné, mais en fait il passait tout son temps en plein air, s'exposant volontairement à toutes les intempéries.
Si le fondateur était à coté de la plaque quel enseignement a t il pu léguer à ses descendants spirituels ?

Si c'est ça la racine du christianisme, franchement...  Confused
Heureusement aucun apôtre ne se comportait de la sorte, on pourrait croire que c'est un exemple du christianisme originel sinon...

Excusez moi, une averse, je vous laisse pour m'y exposer nu en me fouettant avec des orties...  Tongue

Ah mais tiens faites nous l'honneur de connaitre qui vous etes pour savoir d'où viennent ces critiques d'un saint, tout en nous montrant le bon chemin.

De plus, un évangéliste que vous etes vous n'avez pas le droit de venir donner un avis sur des saints catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 22:17

http://www.saintcharbel.com/home.php?lgid=1

Site de saint charbel un saint thaumaturge maronite, qui a d'ailleurs fait beaucoup de miracles en France!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 22:48

Espérance a écrit:
Simon1976 a écrit:
On a eu un prêtre maronite dans ma paroisse il y a quelques années. Maintenant, il est dans l'ouest canadien. Smile

et question liturgie, ça se passait comment ?

Il suivait le rite catholique romain, comme on connaît.

Pendant la consécration, il lui arrivait de prononcer les paroles en araméen.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les Maronites   Jeu 12 Déc 2013, 23:08

Hillel31415 a écrit:
Un chrétien qui avait tout compris au christianisme:
Citation :
Il vécut en anachorète dans le nord du Liban dans la région actuelle d'Homs. Il s'était construit une petite hutte à côté d'un temple païen abandonné, mais en fait il passait tout son temps en plein air, s'exposant volontairement à toutes les intempéries.
Si le fondateur était à coté de la plaque quel enseignement a t il pu léguer à ses descendants spirituels ?

Si c'est ça la racine du christianisme, franchement...  Confused:
on n'est pas tous fait pour devenir ermite !
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 10:15

Francois d'Assise a écrit:

Ah mais tiens faites nous l'honneur de connaitre qui vous etes pour savoir d'où viennent ces critiques d'un saint, tout en nous montrant le bon chemin.
De plus, un évangéliste que vous etes vous n'avez pas le droit de venir donner un avis sur des saints catholiques.
1- Je ne suis pas évangéliste.  Rolling Eyes
2- Vous n'êtes pas plus catholique que moi. D'ailleurs vous êtes quoi ?  couleurs
3- Je suis un homme comme cet homme et je me permet de critiquer la recherche de la souffrance et de la solitude comme n'étant pas le chemin que le Christ nous recommande: Ce n'est pas l'enseignement des apôtres. (sinon temporairement en ce qui concerne la solitude)
4- Que ça vous plaise ou pas, d'après la bible, je suis aussi un saint. Ca vous en bouche un coin, hein ? Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 13:01

Hillel31415 a écrit:
Francois d'Assise a écrit:

Ah mais tiens faites nous l'honneur de connaitre qui vous etes pour savoir d'où viennent ces critiques d'un saint, tout en nous montrant le bon chemin.
De plus, un évangéliste que vous etes vous n'avez pas le droit de venir donner un avis sur des saints catholiques.
1- Je ne suis pas évangéliste.  Rolling Eyes
2- Vous n'êtes pas plus catholique que moi. D'ailleurs vous êtes quoi ?  couleurs
3- Je suis un homme comme cet homme et je me permet de critiquer la recherche de la souffrance et de la solitude comme n'étant pas le chemin que le Christ nous recommande: Ce n'est pas l'enseignement des apôtres. (sinon temporairement en ce qui concerne la solitude)
4- Que ça vous plaise ou pas, d'après la bible, je suis aussi un saint. Ca vous en bouche un coin, hein ? Mr.Red 

Si tu annonces l'Évangile, tu es évangéliste. Mr. Green

Rechercher la souffrance pour la souffrance, non. Mais mortifier les sens en vue d'une meilleure purification, je dirais oui. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 13:03

Il n'y a que 4 évangélistes : Marc, Matthieu, Luc et Jean. Personne d'autre n'a droit à ce titre... surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 13:21

Cécile a écrit:
Il n'y a que 4 évangélistes : Marc, Matthieu, Luc et Jean. Personne d'autre n'a droit à ce titre... surprised 

Le diacre Philippe était considéré comme un évangéliste (Actes 21, 8).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 13:26

Evangélique ou iste j'en sais rien ou protestant c'est la meme chose.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 13:44

Francois d'Assise a écrit:
Evangélique ou iste j'en sais rien ou protestant c'est la meme chose.

Non.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 20:30

Effectivement les évangélistes sont les 4 écrivains des évangiles, mais aussi beaucoup d'autres chrétiens. C'est un ministère.
Eph 4:11 a écrit:
 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,
12  pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,
13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,
14  afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,
15  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.


Simon> Vous avez raison, Timothée aussi...  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 20:44

Mais la confusion entre les Évangélistes et les Évangéliques, c'est tout autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 20:50

Oui, ça vient souvent de personnes qui prétendent bien connaitre les protestants et qui affichent ainsi leur grande connaissance dès les premiers mots...  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les Maronites   Ven 13 Déc 2013, 22:53

Hillel31415 a écrit:

Simon> Vous avez raison, Timothée aussi...  Wink 

Référence ?
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3134
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 14:25

Bien entendu  Cool 
Citation :
2 Thim 3:16  Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,
17  afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.
1  Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume,
2  prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.
3  Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,
4  détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.
5  Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 17:14

Hillel31415 a écrit:
Oui, ça vient souvent de personnes qui prétendent bien connaitre les protestants et qui affichent ainsi leur grande connaissance dès les premiers mots...  Mr.Red 

Il en est de même pour les apôtres. On sait bien qu'il y en eu douze; cela n'empêche pas de dire éventuellement que telle personne a fait œuvre d'apôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 19:05

Paul se qualifie d'apôtre dans toutes ses épîtres. Et il se juge indigne de porter ce titre parce qu'il a persécuté l'Église (1 Co 15, 9).
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 21:25

Paul est vraiment un apôtre !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14180
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 21:32

et celui des gentils. :beret: De plus il s'est fait remettre à sa place par Dieu au point d'en avoir été aveugle plusieurs jours!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 21:39

Mon apôtre préféré, c'est Pierre ! Je l'aime vraiment beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14180
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les Maronites   Sam 14 Déc 2013, 21:42

Oui et pas pour rien que l'Église d'orient lui considère une primauté d'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Maronites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liban: Les évêques maronites ont choisi leur nouveau patriarche
» Qui sont les Maronites ?
» Le chef de l'Église maronite du Liban reçu par le Pape
» La guerre au Liban vue par une Libanaise maronite
» Superbe chant Libanais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: