DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 18:24

Cecile a écrit sur le fil "la Bergoglierie du jour"

Cécile a écrit:

Vous ne vous insurgez vraiment que lorsqu'il s'agit de la Vierge Marie... Smile Vous n'acceptez pas que tout le monde n'ait pas votre dévotion sentimentale.
Eh bien je ne suis pas d'accord du tout!

Eh bien, je pense que la dévotion à Marie est une dévotion forte!

Pour autant que je saches tous les docteurs de l'Eglise grands saint mystiques etc pensent cela!

Pour moi, je n'ai aucun doute sur cette dévotion.

Dieu a voulu être notre père! Il a créé l'homme naissant d'un homme et d'une femme. Il nous faut donc aussi une mère au ciel!
Et si Dieu a voulu donné un tel honneur à Marie, c'est qu'elle est vraiment très très très grande aux yeux de Dieu!

Alors, non Cécile, mille fois non! Il ne s'agit pas d'une dévotion sentimentale!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 18:58

René, on peut être catholique sans être mariale. A mon avis, du moment qu'on croit que Marie est Mère de Dieu, on n'est pas obligés d'aller plus loin dans la dévotion.

Personnellement, je sais que je suis mariale depuis toujours, j'ai été élevée dans la dévotion à Marie et ai reçu aussi beaucoup de grâces par Elle, mais cela ne me choque absolument pas que certains ne La prie pas.
C'est comme les saints, je les invoque rarement et pourtant, je crois qu'ils peuvent intercéder pour nous.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 19:01

Moi non plus, je ne prie pas les saints. J'ai déjà été plus marial quand je suis revenu à la foi mais j'ai cessé de dire un chapelet tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 19:05

Simon1976 a écrit:
Moi non plus, je ne prie pas les saints. J'ai déjà été plus marial quand je suis revenu à la foi mais j'ai cessé de dire un chapelet tous les jours.
Le chapelet, je le commence quand je suis au lit et bien souvent, je ne le termine pas... les anges le font pour moi (c'est ce que disait ma mère)


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 19:50

Espérance a écrit:
René, on peut être catholique sans être mariale.
Comment être des frères si nous n'avons pas la même mère?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 19:55

On a la même mère mais on n'a pas tous la même relation avec elle.

Comme dans une famille de plusieurs enfants; certains sont plus proches de leur mère, d'autres de leur père.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 20:55

RenéMatheux a écrit:
Espérance a écrit:
René, on peut être catholique sans être mariale.
Comment être des frères si nous n'avons pas la même mère?
Mais personne ne dit que les personnes qui ne sont pas mariales ne croient pas en Marie qui est notre mère !

Même chez les clarisses où je vais, certaines soeurs le sont plus que d'autres.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 20:58

Simon1976 a écrit:
On a la même mère mais on n'a pas tous la même relation avec elle.

Comme dans une famille de plusieurs enfants; certains sont plus proches de leur mère, d'autres de leur père.
exactement, on peut voir ça ainsi Very Happy 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 21:16

Ce n'est pas de moi!

St Alphonse de Ligori a écrit:
Selon saint Anselme, autant il est impossible que celui-là se sauve, qui, faute de dévotion envers Marie, n'est pas protégé par elle ; autant il est impossible que celui-là se damne, qui se recommande à la Vierge, et sur qui elle abaisse ses regards avec amour. Saint Antonin exprime la même chose presque dans les mêmes termes, et va jusqu'à dire que les dévots serviteurs de Marie se sauvent nécessairement. " Comme il est impossible, écrit-il, que ceux dont Marie détourne les yeux de sa miséricorce, parviennent au bonheur céleste ; ainsi ceux vers qui elle tourne ses regards et dont elle plaide la cause, seront nécessairement justifiés et glorifiés."
et
St Alphonse de Ligori a écrit:

On remarquera d'abors la première partie de cette proposition, et ceux-là trembleront, qui font peu de cas de la dévotion à la Mère de Dieu, ou qui l'abandonnent par négligence. Les deux saints nous assurent qu'il est impossible de se sauver, quand on n'est point protégé par Marie. - Et ils ne sont pas les seuls à l'affirmer ; écoutons le bienheureux Albert le Grand : " Ceux qui ne sont pas vos serviteurs, ô Marie, périront tous". Écoutons saint Bonaventure : " Celui qui néglige le service de Marie, mourra dans son péché. Non, celui qui ne recourt point à vous en cette vie, ô Vierge sainte, n'entrera point en paradis ". - Et dans un autre endroit, le séraphique docteur va plus loin : Non seulement, dit-il, ceux-là ne se sauveront point dont Marie détourne sa face, " mais il ne leur restera même aucun espoir de salut ". Et, longtemps avant lui, saint Ignace Martyr affirmait pareillement qu'aucun pécheur ne peut se sauver, si ce n'est par le secours de cette glorieuse Vierge, dont la miséricordieuse intercession en sauve un grande nombre qui, selon les lois de la justice divine, seraient damnés. Quelques-uns font difficulté d'admettre que cette pensée soit de saint Ignace ; mais au moins, dit le père Crassetm saint Jean Chrysostome se l'est appropriée. Elle se trouve aussi répétée par l'abbé Celles. Et l'Église applique dans le même sens à Marie ces paroles des Proverbes : Tous ceux qui ne m'aiment point, aiment la mort éternelle ; - car, comme l'observe Richard sur un autre passage où Marie est comparée à un vaisseau, " la mer de ce monde engloutira tous ceux qui se trouveront hors de ce navire sacré ". - Enfin, l'hérétique Écolampade lui-même regardait comme un signe certain de réprobation le peu de dévotion envers la Mère de Dieu ; aussi protestait-il que jamais il ne se rendrait coupable d'une marque de mépris envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Jeu 28 Nov 2013, 21:17

Ce que je dis perso, c'est
"Marie est notre Maman! Comment peut on ne pas aimer sa maman"?
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 21:57

Moi, je verrai plutot Marie comme ma Grand Mère !Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 22:21

RenéMatheux a écrit:
Ce que je dis perso, c'est
"Marie est notre Maman! Comment peut on ne pas aimer sa maman"?
C'est vrai ! Et notre Mère ne veut qu'une chose: qu'on aille à son Fils. Si nous passons par elle, alors tant mieux, puisque son intercession est si puissante auprès de son Fils.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 22:23

Oculus a écrit:
Moi, je verrai plutot  Marie comme ma Grand Mère !Very Happy 
pour vous!
Citation :
On remarquera d'abors la première partie de cette proposition, et ceux-là trembleront, qui font peu de cas de la dévotion à la Mère de Dieu, ou qui l'abandonnent par négligence. Les deux saints nous assurent qu'il est impossible de se sauver, quand on n'est point protégé par Marie. - Et ils ne sont pas les seuls à l'affirmer ; écoutons le bienheureux Albert le Grand : " Ceux qui ne sont pas vos serviteurs, ô Marie, périront tous". Écoutons saint Bonaventure : " Celui qui néglige le service de Marie, mourra dans son péché. Non, celui qui ne recourt point à vous en cette vie, ô Vierge sainte, n'entrera point en paradis ". - Et dans un autre endroit, le séraphique docteur va plus loin : Non seulement, dit-il, ceux-là ne se sauveront point dont Marie détourne sa face, " mais il ne leur restera même aucun espoir de salut ". Et, longtemps avant lui, saint Ignace Martyr affirmait pareillement qu'aucun pécheur ne peut se sauver, si ce n'est par le secours de cette glorieuse Vierge, dont la miséricordieuse intercession en sauve un grande nombre qui, selon les lois de la justice divine, seraient damnés. Quelques-uns font difficulté d'admettre que cette pensée soit de saint Ignace ; mais au moins, dit le père Crassetm saint Jean Chrysostome se l'est appropriée. Elle se trouve aussi répétée par l'abbé Celles. Et l'Église applique dans le même sens à Marie ces paroles des Proverbes : Tous ceux qui ne m'aiment point, aiment la mort éternelle ; - car, comme l'observe Richard sur un autre passage où Marie est comparée à un vaisseau, " la mer de ce monde engloutira tous ceux qui se trouveront hors de ce navire sacré ". - Enfin, l'hérétique Écolampade lui-même regardait comme un signe certain de réprobation le peu de dévotion envers la Mère de Dieu ; aussi protestait-il que jamais il ne se rendrait coupable d'une marque de mépris envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 22:24

Rex T. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ce que je dis perso, c'est
"Marie est notre Maman! Comment peut on ne pas aimer sa maman"?
C'est vrai ! Et notre Mère ne veut qu'une chose: qu'on aille à son Fils. Si nous passons par elle, alors tant mieux, puisque son intercession est si puissante auprès de son Fils.
et un fils veut qu'on aime sa mère!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 22:46

Rex T. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ce que je dis perso, c'est
"Marie est notre Maman! Comment peut on ne pas aimer sa maman"?
C'est vrai ! Et notre Mère ne veut qu'une chose: qu'on aille à son Fils. Si nous passons par elle, alors tant mieux, puisque son intercession est si puissante auprès de son Fils.
"Faites tout ce qu'Il vous dira." Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 23:14

Si elle veut qu'on aille à son fils, alors... Allons à son fils... Thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Ven 29 Nov 2013, 23:22

RenéMatheux a écrit:
Oculus a écrit:
Moi, je verrai plutot  Marie comme ma Grand Mère !Very Happy 
pour vous!
Citation :
On remarquera d'abors la première partie de cette proposition, et ceux-là trembleront, qui font peu de cas de la dévotion à la Mère de Dieu, ou qui l'abandonnent par négligence. Les deux saints nous assurent qu'il est impossible de se sauver, quand on n'est point protégé par Marie. - Et ils ne sont pas les seuls à l'affirmer ; écoutons le bienheureux Albert le Grand : " Ceux qui ne sont pas vos serviteurs, ô Marie, périront tous". Écoutons saint Bonaventure : " Celui qui néglige le service de Marie, mourra dans son péché. Non, celui qui ne recourt point à vous en cette vie, ô Vierge sainte, n'entrera point en paradis ". - Et dans un autre endroit, le séraphique docteur va plus loin : Non seulement, dit-il, ceux-là ne se sauveront point dont Marie détourne sa face, " mais il ne leur restera même aucun espoir de salut ". Et, longtemps avant lui, saint Ignace Martyr affirmait pareillement qu'aucun pécheur ne peut se sauver, si ce n'est par le secours de cette glorieuse Vierge, dont la miséricordieuse intercession en sauve un grande nombre qui, selon les lois de la justice divine, seraient damnés. Quelques-uns font difficulté d'admettre que cette pensée soit de saint Ignace ; mais au moins, dit le père Crassetm saint Jean Chrysostome se l'est appropriée. Elle se trouve aussi répétée par l'abbé Celles. Et l'Église applique dans le même sens à Marie ces paroles des Proverbes : Tous ceux qui ne m'aiment point, aiment la mort éternelle ; - car, comme l'observe Richard sur un autre passage où Marie est comparée à un vaisseau, " la mer de ce monde engloutira tous ceux qui se trouveront hors de ce navire sacré ". - Enfin, l'hérétique Écolampade lui-même regardait comme un signe certain de réprobation le peu de dévotion envers la Mère de Dieu ; aussi protestait-il que jamais il ne se rendrait coupable d'une marque de mépris envers elle.
pauvre Saint Paul ! lui qui n'a jamais dit un mot de Marie ! , il doit être damné , j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 06:39

Oculus a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Oculus a écrit:
Moi, je verrai plutot  Marie comme ma Grand Mère !Very Happy 
pour vous!
Citation :
On remarquera d'abors la première partie de cette proposition, et ceux-là trembleront, qui font peu de cas de la dévotion à la Mère de Dieu, ou qui l'abandonnent par négligence. Les deux saints nous assurent qu'il est impossible de se sauver, quand on n'est point protégé par Marie. - Et ils ne sont pas les seuls à l'affirmer ; écoutons le bienheureux Albert le Grand : " Ceux qui ne sont pas vos serviteurs, ô Marie, périront tous". Écoutons saint Bonaventure : " Celui qui néglige le service de Marie, mourra dans son péché. Non, celui qui ne recourt point à vous en cette vie, ô Vierge sainte, n'entrera point en paradis ". - Et dans un autre endroit, le séraphique docteur va plus loin : Non seulement, dit-il, ceux-là ne se sauveront point dont Marie détourne sa face, " mais il ne leur restera même aucun espoir de salut ". Et, longtemps avant lui, saint Ignace Martyr affirmait pareillement qu'aucun pécheur ne peut se sauver, si ce n'est par le secours de cette glorieuse Vierge, dont la miséricordieuse intercession en sauve un grande nombre qui, selon les lois de la justice divine, seraient damnés. Quelques-uns font difficulté d'admettre que cette pensée soit de saint Ignace ; mais au moins, dit le père Crassetm saint Jean Chrysostome se l'est appropriée. Elle se trouve aussi répétée par l'abbé Celles. Et l'Église applique dans le même sens à Marie ces paroles des Proverbes : Tous ceux qui ne m'aiment point, aiment la mort éternelle ; - car, comme l'observe Richard sur un autre passage où Marie est comparée à un vaisseau, " la mer de ce monde engloutira tous ceux qui se trouveront hors de ce navire sacré ". - Enfin, l'hérétique Écolampade lui-même regardait comme un signe certain de réprobation le peu de dévotion envers la Mère de Dieu ; aussi protestait-il que jamais il ne se rendrait coupable d'une marque de mépris envers elle.
pauvre Saint Paul ! lui qui n'a jamais dit un mot de Marie ! , il doit être damné , j'espère ?
Sûr que vous avez ce que pensait Saint Paul il y a 2000 ans! En tout cas, Saint Paul ne se moquait pas de Marie!

Mais en réflechissant un peu, on se demande même pourquoi son rédacteur (Luc) a cru bon de préciser qu'Elle jouait un role particulier dans l'Eglise en la nommant elle et elle seule parmi les hommes et femmes qui priaient avec les apotres. Une lubie sans doute?

Et puis, vous avez raison. Ce pauvre Luc qui rapporte aussi que quand Elisabeth, femme mure, se prend à dire à cette gamine de 14 ans de Marie "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", cela ne veut rien dire : il est bien connu que toutes les femmes de 45 ans s'inclinent devant les gamines.

Heureusement, la vérité est apparu grace à Oculus qui nous dit que tout cela n'est que sornettes. Il sait lui! Il ne faut pas dire "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", mais se moquer d'Elle!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 06:41

Simon1976 a écrit:
Rex T. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ce que je dis perso, c'est
"Marie est notre Maman! Comment peut on ne pas aimer sa maman"?
C'est vrai ! Et notre Mère ne veut qu'une chose: qu'on aille à son Fils. Si nous passons par elle, alors tant mieux, puisque son intercession est si puissante auprès de son Fils.
"Faites tout ce qu'Il vous dira." Smile
Eh bien, Il nous dit d'aimer sa mère!
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 11:24

RenéMatheux a écrit:

Et puis, vous avez raison. Ce pauvre Luc qui rapporte  aussi  que quand Elisabeth, femme mure, se prend à dire à cette gamine de 14 ans de Marie "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", cela ne veut rien dire : il est bien connu que toutes les femmes de 45 ans s'inclinent devant les gamines.

Heureusement, la vérité est apparu grace à Oculus qui nous dit que tout cela n'est que sornettes. Il sait lui! Il ne faut pas dire "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", mais se moquer d'Elle!
Comment vous savez que Marie avait 14 ans ? Quel age avait Joseph, le savez vous aussi ?

Jésus Lui-même ne nous enseigne t il pas que nous sommes tous sa mère, son frère et sa soeurs, retirant toute prérogative à Marie ? Matthieu 12:48 Marc 3:33 Luc 8:21 rapporté par les 3 évangiles synoptique, excusez du peu...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 11:37

Cher René ,
où avez-vous vu que voir quelqu'un comme sa grand mère est se moquer de lui ou le railler ?
personnellement ma grand mère m'a transmis la foi et je la vénère .
Si je vous ai dit cela , que votre esprit très étroit a perçu comme une agression , c'est que je pense que c'est Jésus notre vraie Mère et pas Marie . C'est plus une façon de décrire la profondeur de la relation qui nous lie au Christ , qui s'est lui meme comparé à une mère Poule dans l'évangile de Luc .
Si vous réfléchissez bien, l'Eucharistie est une symbolique profondément féminine .
Ce sont en effet les Mères qui , en portant leurs petits dans leur ventre , leur donnent leur chair en nourriture et leur sang en boisson et qui les forment en elles , puis les nourrissent à chaque age de la vie de la nourriture la plus adaptée à leur état .
Ici nous ne sommes que des foetus de vie éternelle , et notre seule chance d'acquérir une dimension éternelle , c'est de se laisser former et nourrir par Jésus , chose que ne fait pas la Vierge pour nous .
ma remarque qui apparaissait comme une boutade était en fait très serieuse.
ne partez pas en vrille au quart de tour , réfléchissez d'abord , ça donnera au dialogue entre nous tous , un aspect plus accueillant et plus spirituel .  
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 11:59

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/julienne_de_norwich.html

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/Sainte_Julienne_de_Norwich.pdf


Jésus est notre vraie Mère
• « Dieu est notre Mère aussi véritablement qu'il est notre Père. » – « Jésus est notre vraie Mère quant à
la nature, en vertu de notre création, et notre vraie Mère par la grâce, en conséquence de son
Incarnation. »
• « Je compris qu'on peut voit trois sortes de Maternité en Dieu :
◦ la première, quand il créa notre nature
◦ la seconde, quand il prit cette nature
◦ la troisième consiste à étendre de plus en plus les bienfaits de son Incarnation. »
• « L'office de la mère est le plus intime car il est le plus
conforme à la nature. Notre vraie Mère, Jésus, qui est tout
amour, nous enfante à la joie et à la vie éternelles. Il ne peut
plus mourir, mais il voudrait ne pas cesser d'opérer; alors, il
nous nourrit de sa chair dans la sainte Eucharistie, le plus
précieux aliment de notre vie. Une mère peut appuyer
tendrement son enfant sur son sein; Jésus peut nous
introduire dans le sien par la plaie de son côté et nous
révéler en partie sa divinité et les joies du ciel. » – « Notre
enfantement corporel est bien peu de chose en comparaison
de notre enfantement spirituel. »
• « Durant notre enfantement spirituel, Jésus veille sur nous
avec une tendresse incomparable. Il éveille notre
intelligence, dirige nos voies, met notre conscience à l'aise,
réconforte notre âme, éclaire notre cœur... » – « Il permet
parfois que nous fassions quelques chutes, plus graves
qu'auparavant à ce qu'il nous semble. Si nous ne faisions aucune chute, nous ne saurions pas à quel
point nous sommes faibles par nous-mêmes; puis nous ne connaîtrions pas aussi bien l'amour
extraordinaire que notre Créateur a pour nous. Jamais, à aucun moment, nous n'aurions eu moins de
valeur à ses yeux. »
11Révélations de l'Amour Divin
à Julienne de Norwich, recluse du XIVe siècle
suite des Éclaircissements
• « Lorsque nous constatons nos chutes et notre misère, il nous arrive souvent d'en être si effrayés que
nous ne voyons plus sur quoi nous appuyer. Jésus ne veut pas que nous prenions la fuite, car rien ne le
rebute. Il désire que nous fassions comme le petit enfant qui court en toute hâte vers sa maman ou
l'appelle à son secours. » – « Et si, après cela, nous ne nous sentons pas aussitôt à l'aise, c'est que Jésus
agit comme une mère sage et prudente; s'il voit qu'il est plus avantageux de nous affliger et de pleurer,
il le souffre avec pitié, par amour pour nous, aussi longtemps qu'il convient. Dans ce cas, il veut que
nous nous conduisions encore comme un enfant qui a toujours confiance en l'amour de sa mère, dans
la joie comme dans la peine. » – « Je compris que cette enfance spirituelle, avec sa faiblesse, son
manque de force et de raison, doit durer toute notre vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 12:44

Hillel31415 a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Et puis, vous avez raison. Ce pauvre Luc qui rapporte  aussi  que quand Elisabeth, femme mure, se prend à dire à cette gamine de 14 ans de Marie "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", cela ne veut rien dire : il est bien connu que toutes les femmes de 45 ans s'inclinent devant les gamines.

Heureusement, la vérité est apparu grace à Oculus qui nous dit que tout cela n'est que sornettes. Il sait lui! Il ne faut pas dire "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", mais se moquer d'Elle!
Comment vous savez que Marie avait 14 ans ? Quel age avait Joseph, le savez vous aussi ?

Jésus Lui-même ne nous enseigne t il pas que nous sommes tous sa mère, son frère et sa soeurs, retirant toute prérogative à Marie ? Matthieu 12:48 Marc 3:33 Luc 8:21  rapporté par les 3 évangiles synoptique, excusez du peu...
Ça n'enlève aucune prérogative à Marie. N'a-t-elle pas été comblée de grâce ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 18:51

Oculus a écrit:

Jésus est notre vraie Mère
• « Dieu est notre Mère aussi véritablement qu'il est notre Père. » – « Jésus est notre vraie Mère quant à
la nature, en vertu de notre création, et notre vraie Mère par la grâce, en conséquence de son
Incarnation. »
Non Non non et mille fois non!
Dieu a voulu la création. Dans la création il est père. Jésus est homme et d'après certains qui l'ont rencontré, il est la virilité même.
Dire cela, c'est nier la création!
Dieu a voulu laisser la place de la femme à Marie!
Et Jésus est né de Marie. C'est Elle qui a accouché et pas le père.

D'après ce que l'on peut savoir, c'est justement ce choix de se faire home et de naitre d'une femme qui a poussé satan à la révolte!

Dire Dieu est mère dans la création, c'est de pure invention démentie par la bible elle même. C'est vraiment dire n'importe quoi. Comme disait Aristote, il n'y a pas une élucubration qu'il n'y aie un philosophe pour la proférer!

Dieu Père et mère? Mais vous n'avez rien compris? Il faut être deux pour faire un bébé. Le bébé c'est le fruit de l'amour. Ou serait il l'amour si Dieu père s'aimait lui même! En amour il faut être deux! C'est tellement connu!

Moi la Bible nous dit que Dieu est père, il est père! Point
Jésus est né de Marie et nous sommes ses frères : nous avons la même mère! Point
Le reste, c'est des élucubration d'intellectueux!

Et puis accessoirement, l'Eglise nous dit que Marie est notre mère!

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 18:52

Hillel31415 a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Et puis, vous avez raison. Ce pauvre Luc qui rapporte  aussi  que quand Elisabeth, femme mure, se prend à dire à cette gamine de 14 ans de Marie "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", cela ne veut rien dire : il est bien connu que toutes les femmes de 45 ans s'inclinent devant les gamines.

Heureusement, la vérité est apparu grace à Oculus qui nous dit que tout cela n'est que sornettes. Il sait lui! Il ne faut pas dire "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", mais se moquer d'Elle!
Comment vous savez que Marie avait 14 ans ? Quel age avait Joseph, le savez vous aussi ?
Ben c'était une vierge! Et à cette époque là on mariait les femmes tot!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 18:54

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus a écrit:
« Ne crains pas d'aimer trop la Sainte Vierge, jamais tu ne l'aimeras assez, et Jésus sera bien content puisque la Sainte Vierge est sa Mère. » (Lettre 92).
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 19:09

Simon1976 a écrit:
Hillel31415 a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Et puis, vous avez raison. Ce pauvre Luc qui rapporte  aussi  que quand Elisabeth, femme mure, se prend à dire à cette gamine de 14 ans de Marie "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", cela ne veut rien dire : il est bien connu que toutes les femmes de 45 ans s'inclinent devant les gamines.

Heureusement, la vérité est apparu grace à Oculus qui nous dit que tout cela n'est que sornettes. Il sait lui! Il ne faut pas dire "d'où m'est il donné que la Mère de mon seigneur vienne à moi?", mais se moquer d'Elle!
Comment vous savez que Marie avait 14 ans ? Quel age avait Joseph, le savez vous aussi ?

Jésus Lui-même ne nous enseigne t il pas que nous sommes tous sa mère, son frère et sa soeurs, retirant toute prérogative à Marie ? Matthieu 12:48 Marc 3:33 Luc 8:21  rapporté par les 3 évangiles synoptique, excusez du peu...
Ça n'enlève aucune prérogative à Marie. N'a-t-elle pas été comblée de grâce ?
A moins qu'une grâce lui ait été faite... (comme à Elisabeth) Vous voyez la différence d'un coup ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 19:21

Hillel31415 a écrit:

Jésus Lui-même ne nous enseigne t il pas que nous sommes tous sa mère, son frère et sa soeurs, Matthieu 12:48 Marc 3:33 Luc 8:21 rapporté par les 3 évangiles synoptique, excusez du peu...
Vous oubliez"si on fait la volonté de Dieu"
Et qui a plus fait la volonté de Dieu que Marie qui a sacrifié son fils et qui a assisté à son horrible mort! Qui a fait cela? Même pas abraham qui s'apprétait à "juste donné un coup de couteau à Isaac!
Vous savez ce que c'est que de voir mourir son enfant, surtout un enfant qui a toujours été parfait? C'est encore pire pour la mère que pour le fils!
Et elle, Elle l'a accepté!

Je ne vois pas pourquoi vous choisiriez cette phrase au détriment de par exemple, "D'où m'est il donné que la mère de mon seigneur vienne à moi?"

De toutes façons, cela ne change rien! Qui accepterait de voir mourir son fils et de l'offrir? Certainement pas moi!


Hillel31415 a écrit:

retirant toute prérogative à Marie ?
Donc, non!

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 19:22

Hillel31415 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ça n'enlève aucune prérogative à Marie. N'a-t-elle pas été comblée de grâce ?
A moins qu'une grâce lui ait été faite... (comme à Elisabeth) Vous voyez la différence d'un coup ?
Pas y en a comprendre l'argument scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 20:53

René , personne ne demande que vous changiez votre point de vue . Juste que vous acceptiez qu'il y a beaucoup de demeures théologiques dans la maison du Père . Que Julienne de Norwich est une Sainte reconnue et que sa théologie n'a jamais été condamnée par l' Eglise , vous devriez pouvoir l'admettre simplement sans pour autant y adhérer ...
Dieu n'est pas plus Père que Mère , il est les deux en meme temps et il n'est prisonnier d'aucun concept et au delà de tout concept , lisez Denys L'aeropagite ...
Dans le Credo de Nicée -Constantinople il est dit que Dieu s'est fait Anthropos , c'est à dire genre Humain et non pas Aner ( Homme male ) . Par ailleurs , il est aussi dit que l'Eglise est notre Mère et qu'elle est le corps du Christ , vous ne devriez donc pas avoir de mal à déduire que le Corps du Christ est notre Mère ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 21:55

Oculus a écrit:
René , personne ne demande que vous changiez votre point de vue . Juste que vous acceptiez  qu'il y a beaucoup de demeures théologiques dans la maison du Père . Que Julienne de Norwich est une Sainte reconnue et que sa théologie n'a jamais été condamnée par l' Eglise , vous devriez pouvoir l'admettre simplement  sans pour autant y adhérer ...

Je pense comme de très grands saints : qui n'aime pas Marie est mal parti!

Dieu n'est pas plus Père que Mère , il est les deux en meme temps et il n'est prisonnier d'aucun concept et au delà de tout concept , lisez Denys L'aeropagite ...

M'en tape de denys l'aeororo pagyte. Jésus nous dit Dieu est père! Point
Vouloir le faire aussi mère, c'est nier
1) la bible
2) ce que c'est que l'amour où il faut être deux
3) la création : pour nous Dieu est père : point
4) le simple bon sens : il me dit qu'il est père : il est père! Point
5) Tout être humain a besoin d'un papa et d'une maman!



Dans le Credo de Nicée -Constantinople  il est dit que Dieu s'est fait Anthropos , c'est à dire genre Humain  et non pas Aner ( Homme male ) . Par ailleurs , il est aussi dit que l'Eglise est notre Mère et qu'elle est le corps du Christ , vous ne devriez donc pas avoir de mal à déduire que le Corps du Christ est notre Mère ?
Oui l'eglise est notre mère : mais l'Eglise nous dit que Marie est notre mère! alors il est curieux d'invoquer l'Eglise pour nier ses avis!
Et ma mère était ma mère
Et Marie est notre mère
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Sam 30 Nov 2013, 22:51

Oculus a écrit:
René , personne ne demande que vous changiez votre point de vue . Juste que vous acceptiez  qu'il y a beaucoup de demeures théologiques dans la maison du Père . Que Julienne de Norwich est une Sainte reconnue et que sa théologie n'a jamais été condamnée par l' Eglise , vous devriez pouvoir l'admettre simplement  sans pour autant y adhérer ...
Dieu n'est pas plus Père que Mère , il est les deux en meme temps et il n'est prisonnier d'aucun concept et au delà de tout concept , lisez Denys L'aeropagite ...
Dans le Credo de Nicée -Constantinople  il est dit que Dieu s'est fait Anthropos , c'est à dire genre Humain  et non pas Aner ( Homme male ) . Par ailleurs , il est aussi dit que l'Eglise est notre Mère et qu'elle est le corps du Christ , vous ne devriez donc pas avoir de mal à déduire que le Corps du Christ est notre Mère ?
Et le Christ est notre Père, pendant qu'on y est ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 09:13

Non! le christ est notre mère! Mr. Green :beret: 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 09:17

Simon1976 a écrit:
Et le Christ est notre Père, pendant qu'on y est ?
Il est le fils de certaines d'entre nous... Le frère ou la soeurs d'autres...
Citation :
Luc 8:21 Mais il répondit : Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 09:28

Hillel31415 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Et le Christ est notre Père, pendant qu'on y est ?
Il est le fils de certaines d'entre nous... Le frère ou la soeur d'autres...
Citation :
Luc 8:21  Mais il répondit : Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.
La soeur !!!!!! clown clown2 Shocked alien dwarf jocolor geek 
Pour refuser de reconnaitre le role de Marie, vos théories tournent aux délires!

Il suffit de citer votre réponse pour montrer jusqu'où peut conduire le refus de Marie! Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 09:38

Je me suis trompé, René. :mdr: 
je me contenterai de mère et frère, pour ne pas aller plus loin que ce que le Christ a dit.

Vous ne croyez pas à cette parole, René ? Ne croyez vous pas que certaines chrétiennes sont la mère de Christ ? Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 09:44

Etre chrétien, c'est accepté la croix!

La croix d'une mère c'est celle ci
Le matheux a écrit:
Et qui a plus fait la volonté de Dieu que Marie qui a sacrifié son fils et qui a assisté à son horrible mort! Qui a fait cela? Même pas abraham qui s'apprétait à "juste donné un coup de couteau à Isaac!
Vous savez ce que c'est que de voir mourir son enfant, surtout un enfant qui a toujours été parfait? C'est encore pire pour la mère que pour le fils!
Et elle, Elle l'a accepté!
Qui est pret à accepter de sacrifier son fils parfait et d'assister à son supplice pour unir sa souffrance à celle du christ?

Vous?

Pas moi en tout cas?
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 18:13

Cher René, moi je ne dis rien, je répète juste ce que Jésus a dit: Celle qui écoute la parole et la met en pratique est la mère de Jésus.

Jésus l'a même dit en écartant par cette parole sa propre mère dans la chair... cf le contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 18:15

Hillel31415 a écrit:
Cher René, moi je ne dis rien, je répète juste ce que Jésus a dit: Celle qui écoute la parole et la met en pratique est la mère de Jésus.

Jésus l'a même dit en écartant par cette parole sa propre mère dans la chair... cf le contexte.
Mais au pied de la croix, Marie a reçu la maternité de Jean (et la nôtre).
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 18:27

Simon1976 a écrit:
(et la nôtre)
ça c'est vous qui le rajoutez. Jésus n'a rien dit à ce propos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:01

de toute façon, personne n'est obligé de demander à Marie de prier pour nous. c'est une possibilité, mais pas une obligation. idem pour les saints.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:18

Hillel31415 a écrit:
Cher René, moi je ne dis rien, je répète juste ce que Jésus a dit: Celle qui écoute la parole et la met en pratique est la mère de Jésus.
Justement, Marie est laseule à l'avoir mis en pratique totalement
Hillel31415 a écrit:

Jésus l'a même dit en écartant par cette parole sa propre mère dans la chair... cf le contexte.
Certainement pas ! pure invention de votre part!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:20

s'il en a écarté la chair, il n'en a pas écarté l'esprit
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:24

RenéMatheux a écrit:

Hillel31415 a écrit:

Jésus l'a même dit en écartant par cette parole sa propre mère dans la chair... cf le contexte.
Certainement pas ! pure invention de votre part!
Bah, non... Sa mère le cherche et au lieu de se précipiter pour la faire rentrer, il désigne des femmes qui étaient là en comme étant sa mère et des hommes comme étant ses frères...

Citation :
Mat 12:47 Quelqu’un lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.
48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ?
49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:25

Hillel31415 a écrit:
Simon1976 a écrit:
(et la nôtre)
ça c'est vous qui le rajoutez. Jésus n'a rien dit à ce propos Wink
La mère de Jean était toujours vivante

Mais si vous insistez, répondez à ces questions
Croyez vous qu'Abraham était un grand de grand?
Pourquoi?
Qui était il pour les Juifs?

Alors comparez à Marie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:27

Hillel31415 a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Hillel31415 a écrit:

Jésus l'a même dit en écartant par cette parole sa propre mère dans la chair... cf le contexte.
Certainement pas ! pure invention de votre part!
Bah, non... Sa mère le cherche
Comment sa Mère? Sa mère et ses frères!!! Pas pareil du tout!

et au lieu de se précipiter pour la faire rentrer, il désigne des femmes qui étaient là en comme étant sa mère et des hommes comme étant ses frères...
Et vous croyez vraiment qu'elle le tenait pour fou?
Qu'elle ne savait pas quelle était sa mission?
Si il y a bien quelqu'un qui en était sur, c'est Elle!
Faut réflechir un peu: c'est tout!
Quand on croit ce que dit l'Eglise, c'est beaucoup plus facile!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:30

rebelle a écrit:
s'il en a écarté la chair, il n'en a pas écarté l'esprit
Depuis quand faut il ecarter la chair d'un être humain!
Surtout qu'il y a quelque chose d'indéniable : Marie est sa mère biologique
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:31

Hillel31415 a écrit:
Simon1976 a écrit:
(et la nôtre)
ça c'est vous qui le rajoutez. Jésus n'a rien dit à ce propos Wink
Et vous croyez que les suprèmes paroles du christ était dite au hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3470
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:35

Le problème n'est pas de savoir si la mère de Jean était vivant ou pas. Jésus ne dit pas que Marie est notre mère.
Après, vous avez le droit de coller sur le texte ce que vous croyez. Mais ça n'en fait pas une vérité biblique pour autant. Jésus parlant de sa mère n'a jamais dit qu'on lui devait en tant que chrétien, quoique ce soit.
Au contraire, à chaque fois, Jésus s'en détache, sans doute y a t il quelque chose à comprendre à cette attitude. Craignait il qu'on déifie sa maman et a t il pris les devants ainsi ? A vous de voir.

Je ne comprend pas votre question sur Abraham. Je ne sais pas ce que veut dire "grand de grand".
Pour les juifs Abraham est leur ancêtre, le père de la promesse, le père du peuple juif au sens qu'il l'a engendré.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale   Dim 01 Déc 2013, 19:41

Hillel31415 a écrit:
Jésus ne dit pas que Marie est notre mère.
Le "disciple que Jésus aimait" est le chrétien de base et non un personnage particulier.

Ceci fait qu'effectivement Marie est notre mère.
Revenir en haut Aller en bas
 
La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La dévotion à Marie n'est pas un dévotion sentimentale
» 28 avril : Fête de St Louis-Marie de Montfort (traité vraie dévotion à Marie)
» "Comment vivez-vous votre dévotion à Marie ?"
» Saint Odilon : une vie liée à Marie.
» L'intimité avec Notre-Seigneur sera beaucoup facilitée par une profonde dévotion à Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: