DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 15:08

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/26/01016-20131126ARTFIG00403-le-pape-francois-installe-sa-revolution-dans-l-eglise.phpLe pape François installe sa révolution dans l'Église






Publié le 26/11/2013 à 15:35




Dans un texte de 170 pages, multipliant les formules chocs, le Saint-Père livre sa vision de l'Église catholique et des principes qui doivent l'animer.




Découvrir
1/5

Le pape François installe une révolution dans l'Église. En publiant, mardi, une «exhortation apostolique» - premier texte magistériel de son pontificat -, il appelle à une «conversion de la papauté». Un axe politique qui suppose une «conversion» à tous les étages de l'Église catholique en vue de la relance de la «mission» explicite vers l'extérieur.
Ce Pape demande comme jamais aux chrétiens de renouveler leur témoignage en «sortant» des habitudes pour proposer le Christ à leurs contemporains non «par prosélytisme mais par attraction». Car, estime-t-il, «tous ont le droit de recevoir l'Évangile».
Non aux «airs de carême sans Pâques»
Tout y passe, donc, en 170 pages, d'un texte dense, écrit de sa main. Le Pape était censé établir une synthèse du «synode sur la nouvelle évangélisation» que Benoît XVI avait convoqué en octobre 2012 (200 évêques, trois semaines de débats) mais le nouveau Pape en tient très peu compte. Il laisse, et c'est très nouveau, aux «épiscopats locaux» le soin d'en tirer les conclusions qu'ils jugeront utiles. Il préfère se concentrer sur ce qu'il a à dire à l'Église catholique qui l'a élu pape le 13 mars dernier.
Premier point d'insistance, la «joie de l'Évangile», titre du document. Le Pape demande à chaque chrétien de «renouveler aujourd'hui même sa rencontre avec Jésus-Christ», de montrer «la miséricorde de Dieu», sa «tendresse», de laisser au vestiaire de l'histoire les «airs de carême sans Pâques», car «un évangélisateur ne devrait pas avoir constamment une tête d'enterrement».
Affaiblir le centre
Second point d'insistance, la réforme de l'Église en commençant par sa tête, la «papauté». Non seulement François se dit «ouvert aux suggestions» sur «un exercice de mon ministère qui le rende plus fidèle aux significations que Jésus-Christ entend lui donner». Mais il appelle de ses vœux une des applications du concile Vatican II que le cardinal Ratzinger, sous le pontificat de Jean-Paul II, a toujours combattu en enterrant ce projet: «un statut pour les conférences épiscopales» leur donnant «une certaine autorité doctrinale authentique».
Ce qui revient effectivement à affaiblir le centre, la papauté, le Vatican, pour donner plus de place aux évêques locaux. De fait, c'est aussi nouveau, l'exhortation apostolique, publiée mardi, contient autant de références à des textes d'épiscopats de différentes régions du monde, qu'à des textes du magistère romain.
Cette volonté de réforme de la culture profonde de l'Église - passer d'une vision centralisatrice et dogmatique, à une vision d'une Église «aux portes ouvertes» pour mieux accueillir - implique une série de petites réformes, qui ne sont pas d'aimables suggestions mais que François demande, de façon très nette, d'appliquer.


Citation :
«Je prie le Seigneur qu'il nous offre davantage d'hommes politiques qui aient vraiment à cœur la vie des pauvres»
Le pape François




Condamnation renouvelée de l'avortement
Par exemple: mettre la morale à sa place pour ne pas «alourdir» les fidèles, parler de l'essentiel du christianisme, à savoir «l'amour de Dieu» - le Pape relance à ce titre le thème conciliaire également controversé de la «hiérarchie des vérités» - ; recours et retour à la «piété populaire» qui parle aux «gens simples» et le rejet de la «spiritualité du bien-être» ; lutte contre le «cléricalisme» et la «mondanité spirituelle» qui utilise l'Église «autocentrée» pour se faire valoir ; catéchèse qui «annonce» vraiment le Christ et qui introduise aux «mystères de la foi» ; vision, non conflictuelle, des autres religions: l'islam en particulier à qui il demande toutefois «humblement» la réciprocité pour la liberté religieuse des chrétiens vivant en pays musulmans.
Cet esprit de réforme va cependant avec deux avertissements non équivoques. Il n'y a aucune évolution à attendre de sa part pour ouvrir le sacerdoce aux femmes. Et aucune concession sur la condamnation extrêmement ferme - renouvelée dans ce texte - de l'avortement. «On ne doit pas s'attendre à ce que l'Église change de position sur cette question. Je veux être tout à fait honnête à cet égard. (…) Ce n'est pas un progrès de prétendre résoudre les problèmes en éliminant une vie humaine.»



L'homélie doit faire «brûler les cœurs»
Outre cette série d'évolutions et de confirmations, cette «exhortation apostolique» contient deux morceaux de choix.
Le premier est un véritable traité de «l'homélie». Le Pape considère que l'homélie du prêtre, lors de la messe, est un moment capital pour évangéliser. Il fustige les prêtres qui ne les préparent pas: c'est «malhonnête» et «irresponsable», car l'homélie doit faire «brûler les cœurs» des fidèles. François donne donc une large série de conseils concrets dignes d'un cours de séminaire, pour bien préparer les homélies.
L'autre morceau de choix est sa condamnation sans appel, déjà exprimée, d'une «économie qui tue» autour d'un «marché divinisé» qui génère «un système injuste à la racine» qui sera à terme cause de «violences» qu'aucun système de «forces de l'ordre» ne pourra contenir si une régulation n'intervient pas. «Je prie le Seigneur, écrit-il, qu'il nous offre davantage d'hommes politiques qui aient vraiment à cœur la vie des pauvres.» En affirmant cela, il reconnaît qu'il a conscience de «déranger»: «C'est gênant de parler de solidarité internationale (…), de parler de défendre des emplois (…), de parler d'un Dieu qui exige un engagement pour la justice.» Mais, dans son esprit, il n'y a pas d'évangélisation, sans cette forte «dimension sociale».


_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 01 Déc 2013, 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 15:11

Citation :
Cet esprit de réforme va cependant avec deux avertissements non équivoques. Il n'y a aucune évolution à attendre de sa part pour ouvrir le sacerdoce aux femmes. Et aucune concession sur la condamnation extrêmement ferme - renouvelée dans ce texte - de l'avortement. «On ne doit pas s'attendre à ce que l'Église change de position sur cette question. Je veux être tout à fait honnête à cet égard. (…) Ce n'est pas un progrès de prétendre résoudre les problèmes en éliminant une vie humaine.»
Ceux qui s'enthousiasmaient pour le nouveau pape en espérant des "ouvertures" vont être déçus. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 15:24

thumleft 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 15:28

Ce pape est formidable...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 15:38

Résumé de l’exhortation apostolique « Evangelii Gaudium »
26 novembre 2013 by Sel et Lumiere Leave a Comment
« La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus »: c’est par ces mots que s’ouvre l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium dans laquelle le Pape François développe le thème de l’annonce de l’Evangile dans le monde actuel, en se basant, entre autres, sur la contribution offerte par les travaux du Synode qui s’est déroulé au Vatican du 7 au 28 octobre 2012 (« La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne »). Après l’encyclique Lumen Fidei, rédigée en collaboration avec Benoît XVI, Evangelii Gaudium est le premier texte entièrement de la main du Pape François. Je désire, écrit-il, « m’adresser aux fidèles chrétiens, pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Eglise dans les prochaines années « . Il s’agit d’un appel vibrant à tous les baptisés afin que, avec une ferveur et un dynamisme nouveaux, ils portent à leurs prochains l’amour de Jésus dans un « état permanent de mission », en évitant « le grand risque du monde d’aujourd’hui, celui de tomber dans « une tristesse individualiste ».

Le Pape invite à « retrouver la fraîcheur originale de l’Evangile », en cherchant « de nouvelles voies » et « des méthodes créatives », et à ne pas enfermer Jésus dans nos « schémas ennuyeux ». Il faut une « conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont » et une « réforme des structures » ecclésiales pour les rendre plus missionnaires. Le Souverain Pontife pense aussi à une « conversion de la papauté » pour qu’elle soit « plus fidèle à la signification que Jésus Christ entend lui donner et aux besoins actuels de l’évangélisation ». Le souhait que les Conférences épiscopales puissent offrir leur contribution afin que « le sentiment collégial se réalise concrètement ne s’est pas pleinement réalisé ». Il est nécessaire de procéder à une « décentralisation salutaire ». Dans ce processus de renouveau, il ne faut pas avoir peur de réviser certaines coutumes de l’Eglise qui ne sont pas « directement liées au cœur de l’Evangile…certains usages s’étant très enracinés dans le cours de l’histoire ».

Pour témoigner de l’accueil de Dieu, il faut « avoir partout des Eglises avec les portes ouvertes » afin que ceux qui cherchent ne rencontrent pas « la froideur d’une porte close ». « Même les portes des sacrements ne devraient pas se fermer pour n’importe quelle raison ». Ainsi, l’Eucharistie « n’est pas un prix destiné aux parfaits, mais un généreux remède et un aliment pour les faibles. Ces convictions ont aussi des conséquences pastorales que nous sommes appelés à considérer avec prudence et audace ». Le Pape réaffirme qu’il préfère une Eglise « accidentée, blessée et sale pour être sortie dans la rue, plutôt qu’une Eglise malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités. Je ne veux pas une Eglise préoccupée d’être le centre et qui finit renfermée dans un enchevêtrement de fixations et de procédures. Si quelque chose doit saintement nous préoccuper…c’est que tant de nos frères vivent » sans l’amitié de Jésus-Christ.

Le Pape énonce ensuite les tentations auxquelles sont exposés les agents pastoraux, de l’individualisme à la crise d’identité et au déficit de ferveur. « La plus grande menace » c’est « le triste pragmatisme de la vie quotidienne de l’Eglise, dans lequel apparemment tout arrive normalement, alors qu’en réalité, la foi s’affaiblit ». Le Pape exhorte à ne pas se laisser saisir par un « pessimisme stérile » à être des signes d’espérance en réalisant la « révolution de la tendresse ». Il faut repousser la « spiritualité du bien-être » qui refuse « les engagements fraternels » et vaincre « la mondanité spirituelle » qui « consiste à rechercher, au lieu de la gloire du Seigneur, la gloire humaine ». Le Pape parle de ceux qui « se sentent supérieurs aux autres » parce qu’ils sont « inébranlablement fidèles à un certain style catholique propre au passé » et qui « au lieu d’évangéliser, analysent et classifient les autres » et de ceux qui manifestent « un soin ostentatoire de la liturgie, de la doctrine ou du prestige de l’Eglise, mais sans que la réelle insertion de l’Evangile dans le Peuple de Dieu les préoccupe ». Il s’agit là « d’une terrible corruption sous l’apparence du bien… Que Dieu nous libère d’une Eglise mondaine sous des drapés spirituels et pastoraux! ».

Le Pape demande aux communautés ecclésiales de ne pas se laisser aller à l’envie et à la jalousie: « A l’intérieur du Peuple de Dieu et dans les diverses communautés, que de guerres! ». « Qui voulons-nous évangéliser avec de tels comportements? ». Il souligne la nécessité d’accroître la responsabilité des laïcs, qui sont maintenus « en marge des décisions » par « un cléricalisme excessif ». Il affirme « qu’il faut encore élargir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l’Eglise », en particulier « dans les divers lieux où sont prises des décisions importantes ». « Les revendications des droits légitimes des femmes…ne peuvent être éludées superficiellement ». Les jeunes doivent avoir un rôle plus important. Face à la pénurie des vocations dans certaines régions, il affirme qu’on ne peut pas « remplir les séminaires sur la base de n’importe quelles motivations ».

Abordant le thème de l’inculturation, le Pape rappelle que « le christianisme n’a pas un seul modèle culturel » et que le visage de l’Eglise est « multiforme ». « Nous ne pouvons pas prétendre que tous les peuples de tous les continents, en exprimant la foi chrétienne, imitent les modalités adoptées par les peuples européens à un moment précis de leur histoire ». Le Pape réaffirme « la force évangélisatrice de la piété populaire » et encourage la recherche des théologiens en les invitant à viser la finalité évangélisatrice de l’Eglise et à ne pas se contenter « d’une théologie de bureau ».
Le Pape s’attarde « avec soin sur les homélies » parce que « nous ne pouvons pas rester sourds aux nombreuses réclamations concernant cet important ministère ». Les homélies « doivent être brèves et éviter de ressembler à une conférence ou à un cours », elles doivent savoir dire « des paroles qui font brûler les cœurs », et surtout ne pas se limiter à faire la morale et à vouloir endoctriner. Les homélies, il faut les préparer: « Un prédicateur qui ne se prépare pas n’est pas “spirituel”, il est malhonnête et irresponsable envers les dons qu’il a reçus ». « Une bonne homélie…doit contenir une idée, un sentiment, une image ». La prédication doit être positive, offrir toujours l’espérance et ne pas laisser les fidèles « prisonniers de la négativité ». L’annonce de l’Evangile elle-même doit avoir des connotations positives, la « proximité, l’ouverture au dialogue, la patience, l’accueil cordial qui ne condamne pas ».

Evoquant les défis du monde contemporain, il dénonce le système économique actuel: « il est injuste à sa racine ». « C’est une économie qui tue » parce que c’est la « loi du plus fort » qui prévaut. La culture actuelle du déchet a engendré « quelque chose de nouveau »: « Les exclus ne sont pas des exploités, mais des déchets, des restes ». Nous vivons « une tyrannie invisible, parfois virtuelle, qui impose ses lois et ses règles, de façon unilatérale et implacable », un « marché divinisé » où règnent « la spéculation financière », « une corruption ramifiée », « une évasion fiscale égoïste ». Le Pape dénonce les « atteintes à la liberté religieuse » et les « nouvelles situations de persécution des chrétiens… Dans de nombreux endroits, il s’agit plutôt d’une indifférence relativiste diffuse ». La famille traverse une crise culturelle profonde ». Réaffirmant « la contribution indispensable du mariage à la société » il souligne que « l’individualisme postmoderne et mondialisé favorise un style de vie qui affaiblit le développement et la stabilité des liens entre les personnes, et qui dénature les liens familiaux ».

Le Pape réaffirme par ailleurs « la connexion intime entre évangélisation et promotion humaine » et le droit des Pasteurs « d’émettre des opinions sur tout ce qui concerne la vie des personnes ». « Personne ne peut exiger de nous que nous reléguions la religion dans la secrète intimité des personnes, sans aucune influence sur la vie sociale et nationale ». Il cite Benoît XVI lorsqu’il affirme que l’Eglise « ne peut ni ne doit rester à l’écart dans la lutte pour la justice ». Pour l’Eglise, l’option pour les pauvres est une catégorie « théologique » avant d’être sociologique. « Pour cette raison, je désire une Eglise pauvre pour les pauvres. Ils ont beaucoup à nous enseigner ». « Tant que ne seront pas résolus radicalement les problèmes des pauvres…les problèmes du monde ne seront pas résolus ». « La politique tant dénigrée -affirme-t-il encore- est…une des formes les plus précieuses de la charité ». « Je prie le Seigneur qu’il nous offre davantage d’hommes politiques qui aient vraiment à cœur la vie des pauvres! ». Puis cet avertissement: Toute communauté de l’Eglise qui oublie les pauvres « court aussi le risque de la dissolution ».

Le Pape exhorte à prendre soin des plus faibles, « les sans-abris, les toxicomanes, les réfugiés, les populations indigènes, les personnes âgées toujours plus seules et abandonnées » et les migrants et il encourage les nations « à une généreuse ouverture ». Il évoque les victimes de la traite et des nouvelles formes d’esclavage: « Ce crime mafieux et aberrant est implanté dans nos villes, et beaucoup ont les mains qui ruissellent de sang à cause d’une complicité confortable et muette ». « Doublement pauvres sont les femmes qui souffrent des situations d’exclusion, de maltraitance et de violence ». « Parmi les faibles dont l’Eglise veut prendre soin avec prédilection » il y a « aussi les enfants à naître, qui sont les plus sans défense et innocents de tous, auxquels on veut nier aujourd’hui la dignité humaine ». « On ne doit pas s’attendre à ce que l’Eglise change de position sur cette question… Ce n’est pas un progrès de prétendre résoudre les problèmes en éliminant une vie humaine ». Suit un appel au respect de toute la création: « Nous sommes appelés à prendre soin de la fragilité du peuple et du monde dans lequel nous vivons ».

En ce qui concerne le thème de la paix, le Pape affirme qu’il faut des voix prophétiques car certains veulent instaurer une fausse paix « qui servirait d’excuse pour justifier une organisation sociale qui réduit au silence ou tranquillise les plus pauvres, de manière à ce que ceux qui jouissent des plus grands bénéfices puissent conserver leur style de vie ». Pour la construction d’une société bénéficiant de la paix, de la justice et de la fraternité, le Pape indique quatre principes: « le temps est supérieur à l’espace » cela veut dire « travailler à long terme, sans être obsédé par les résultats immédiats ». « L’unité prévaut sur le conflit » cela veut dire œuvrer afin que les oppositions parviennent à une « unité multiforme qui puisse engendrer une nouvelle vie ». « La réalité est plus importante que l’idée » cela veut dire éviter que la politique et la foi se réduisent à la rhétorique. « Le tout est supérieur à la partie » cela veut dire mettre ensemble globalisation et localisation.

L’évangélisation, poursuit le Saint-Père, « implique aussi un chemin de dialogue » qui permette à l’Eglise de collaborer avec toutes les réalités politiques, sociales, religieuses et culturelles. L’œcuménisme est « un chemin incontournable de l’évangélisation ». L’enrichissement réciproque est important: « Nous pouvons apprendre tant de choses les uns des autres! », par exemple « dans le dialogue avec les frères orthodoxes, nous les catholiques, nous avons la possibilité d’apprendre quelque chose de plus sur le sens de la collégialité épiscopale et sur l’expérience de la synodalité »; « le dialogue et l’amitié avec les fils d’Israël font partie de la vie des disciples de Jésus »; « le dialogue inter-religieux », qui doit être mené « avec une identité claire et joyeuse », est « une condition nécessaire pour la paix dans le monde » et il n’éclipse pas l’évangélisation; « La relation avec les croyants de l’Islam acquiert à notre époque une grande importance »: le Pape implore « humblement » les pays de tradition musulmane d’assurer la liberté religieuse aux chrétiens, « prenant en compte la liberté dont les croyants de l’Islam jouissent dans les pays occidentaux! Face au fondamentalisme violent qui nous inquiète, l’affection envers les vrais croyants de l’Islam doit nous porter à éviter d’odieuses généralisations, parce que le véritable Islam et une adéquate interprétation du Coran s’opposent à toute violence ». Et contre la tentative de privatiser les religions dans certains contextes, il affirme que « le respect dû aux minorités agnostiques et non croyantes ne doit pas s’imposer de manière arbitraire qui fasse taire les convictions des majorités croyantes ni ignorer la richesse des traditions religieuses ». Le Pape réaffirme l’importance du dialogue et de l’alliance entre croyants et non-croyants.

Le dernier chapitre est consacré aux évangélisateurs avec esprit, « ceux qui s’ouvrent sans crainte à l’action de l’Esprit Saint » qui « infuse la force pour annoncer la nouveauté de l’Evangile avec audace, (Parresia), à voix haute, en tout temps et en tout lieu, même à contre-courant ». Ces « évangélisateurs prient et travaillent », en sachant que « la mission est une passion pour Jésus mais, en même temps, une passion pour son peuple »: « Jésus veut que nous touchions la misère humaine, la chair souffrante des autres ». « Dans notre rapport avec le monde nous sommes invités à rendre compte de notre espérance, mais non pas comme des ennemis qui montrent du doigt et condamnent ». Pour être missionnaires, il faut chercher le bien du prochain et désirer le bonheur des autres: « si je réussis à aider une seule personne à vivre mieux, cela justifie déjà le don de ma vie ». Il invite à ne pas se décourager face aux échecs ou aux faibles résultats parce que la « fécondité est souvent invisible, insaisissable, elle ne peut pas être comptée »; « nous savons seulement que notre don de soi est nécessaire ». L’exhortation s’achève par une prière à Marie « Mère de l’évangélisation ». « Il y a un style marial dans l’activité évangélisatrice de l’Eglise. Car, chaque fois que nous regardons Marie nous voulons croire en la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection ».

Lire l’Exhortation apostolique sur vatican.va
Télécharger le pdf

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 16:00

Citation :
Ce Pape demande comme jamais aux chrétiens de renouveler leur témoignage en «sortant» des habitudes pour proposer le Christ à leurs contemporains non «par prosélytisme mais par attraction».
L'attraction de l'amour, de la joie d'être sauvé !

Je constate que c'est ce qui marche ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 17:42

Citation :
Le Pape énonce ensuite les tentations auxquelles sont exposés les agents pastoraux, de l’individualisme à la crise d’identité et au déficit de ferveur. « La plus grande menace » c’est « le triste pragmatisme de la vie quotidienne de l’Eglise, dans lequel apparemment tout arrive normalement, alors qu’en réalité, la foi s’affaiblit ». Le Pape exhorte à ne pas se laisser saisir par un « pessimisme stérile » à être des signes d’espérance en réalisant la « révolution de la tendresse ». Il faut repousser la « spiritualité du bien-être » qui refuse « les engagements fraternels » et vaincre « la mondanité spirituelle » qui « consiste à rechercher, au lieu de la gloire du Seigneur, la gloire humaine ». Le Pape parle de ceux qui « se sentent supérieurs aux autres » parce qu’ils sont « inébranlablement fidèles à un certain style catholique propre au passé » et qui « au lieu d’évangéliser, analysent et classifient les autres » et de ceux qui manifestent « un soin ostentatoire de la liturgie, de la doctrine ou du prestige de l’Eglise, mais sans que la réelle insertion de l’Evangile dans le Peuple de Dieu les préoccupe ». Il s’agit là « d’une terrible corruption sous l’apparence du bien… Que Dieu nous libère d’une Eglise mondaine sous des drapés spirituels et pastoraux! ».
Mmmmm..... Ça va brasser le pommier. Il sort du lot ce pape.

Il ne supporte pas les mondanités on dirait.

Il me plait bien!

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 17:49

Il remet les pendules à l'heure...de l'Evangile !Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 17:52

Wouah !!! La Méga-bergoglierie !

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 17:54

Et super la photo ! Le "pape" dans l'ombre, ça cogne fort, niveau symbole.




Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 17:56

Oui, cela rappelle la statue du saint Curé d'Ars arrivant de nuit à sa paroisse !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:01

L'abbé Nader n'apprécie pas, c'est bon signe ! Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, cela rappelle la statue du saint Curé d'Ars arrivant de nuit à sa paroisse !
C'est ça ! C'est exactement ce que je me suis dit !!! le saint Curé d'Ars ! Avec peut-être un peu plus de bide.


Dernière édition par Abenader le Mar 26 Nov 2013, 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:04

Cécile a écrit:
L'abbé Nader n'apprécie pas, c'est bon signe ! Mr.Red 
Pas mal ça, l'Abbé Nader ! :beret: Je garde ce nom pour le désigner !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:07

Citation :
Le Pape parle de ceux qui « se sentent supérieurs aux autres » parce qu’ils sont « inébranlablement fidèles à un certain style catholique propre au passé » et qui « au lieu d’évangéliser, analysent et classifient les autres » et de ceux qui manifestent « un soin ostentatoire de la liturgie, de la doctrine ou du prestige de l’Eglise, mais sans que la réelle insertion de l’Evangile dans le Peuple de Dieu les préoccupe »
Ça me fait penser à quelqu'un qu'on voit régulièrement par ici... siffler 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:09

Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:17

:beret: 
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 
Qui est cet abbé Arnaud ???
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:21

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 
Qui est cet abbé Arnaud ???
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:23

Simon1976 a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 
Qui est cet abbé Arnaud ???
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
ce n'est pas Cécile ? à 19h aujourd'hui Very Happy 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:25

Espérance a écrit:
Simon1976 a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 
Qui est cet abbé Arnaud ???
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
ce n'est pas Cécile ? à 19h aujourd'hui Very Happy 
Je maintiens mon affirmation. salut

N'avez qu'à demander à Adamev. langue 
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:36

Simon1976 a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 
Qui est cet abbé Arnaud ???
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
Je me disais aussi... Suis rarement d'accord avec Adamev, mais c'est mon frère pour l'éternité... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 26 Nov 2013, 18:56

Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
Simon1976 a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pas l'Abbé Nader tout de même ? nooooooooooooooooon ! pukel scratch 
Qui est cet abbé Arnaud ???
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
ce n'est pas Cécile ? à 19h aujourd'hui Very Happy 
Je maintiens mon affirmation. salut

N'avez qu'à demander à Adamev. langue 
Je te crois, mais je ne l'avais jamais lu ! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 27 Nov 2013, 09:10

Interprétation du Concile : Le pape François à la lumière de Benoît XVI
Dans une lettre au cardinal Brandmüller, le Pape embrasse explicitement «l'herméneutique de la continuité» chère à son prédécesseur.
27.11.2013 
IMPRIMER


Fr. John Zuhlsdorf


 (article original en anglais paru le 23/11/2013, traduit le 26/11/2013)

Le 4 décembre  aura lieu le 450e anniversaire de la clôture duConcile de Trente.  Nous aimons célébrer ces grands jalons tout au long de l'histoire du salut.  De grandes célébrations sont ainsi prévues à cette occasion dans le nord de l'Italie, qui fait partie (aussi) du Tyrol germanophone. Comme il est d’usage, le pape François a nommé un envoyé spécial, qui le représentera personnellement. Qui mieux que le cardinal Walter Brandmüller * ?

Lorsque le pape dépêche un cardinal pour une de ces missions, il lui envoie une lettre officielle, dans laquelle il lui confie la tâche que celui-ci aura à accomplir et lui suggère une partie de ses propres espoirs pour l'occasion. L'anniversaire de la clôture du Concile de Trente ne fait pas exception.

Dans sa lettre au cardinal Brandmüller, le pape François cite explicitement le discours du pape Benoît XVI à la Curie romaine, en 2005, définissant les grandes lignes de son pontificat. Dans ce discours, le Saint-Père Benoît XVI évoque l’«herméneutique de la discontinuité et de la rupture » (représentée par la grande foule (…)  de  Karl Rahner et de ses descendants, toujours actifs aujourd'hui) et l’« herméneutique de la réforme », ou « herméneutique de la continuité ».

En faisant cette référence explicite, François s'aligne sur Benoît, sur ce moment clé et ce concept à la base du pontificat de Benoît XVI.

Le pape François avait déjà adressé une lettre à Mgr Marchetto [canoniste, juriste et grand spécialiste du concile Vatican II], la bête noire de l’«herméneutique de la discontinuité et de la rupture», ladite "école de Bologne" d’interprétation du Concile Vatican II. François a sûrement brisé quantité de cœurs libéraux lorsqu’il s’est référé à l’archevêque Marchetto (qui, en la matière, est complètement aligné sur Benoît) comme étant, à sa connaissance, « le meilleur herméneute du Concile Vatican II ».

L’original en latin de lettre de François au cardinal Brandmüller est disponible sur le site de Bollettino.  Voici une traduction rapide de la première partie de la lettre, la plus importante. La deuxième partie  comporte des phrases passe-partout et offre moins d'intérêt :

« A notre Vénérable Frère
Walter Cardinal (de la Sainte Eglise romaine) Brandmüller
Doyen de  St. Julien des Flamands

A l’occasion du 450e anniversaire du jour où le Concile de Trente a été mené heureusement à son terme, il appartient à l’Église de rappeler avec un empressement plus attentionné la doctrine la plus fructueuse qui soit sortie de ce Concile, réuni dans le Tyrol. Ce n'est certainement pas sans raison que l'Eglise a depuis si longtemps apporté le plus grand soin aux décrets et canons de ce Concile, qui doivent être rappelés et observés; vu que, depuis, des questions et problèmes extrêmement graves ont surgi, les Pères du Concile ont tout mis en œuvre pour que la foi catholique apparaisse plus clairement et soit mieux comprise. Nul doute que, inspirés et encouragés par le Saint-Esprit, les Pères ont eu le plus grand souci que soit préservé le dépôt sacré de la doctrine chrétienne, mais aussi que l’humanité soit mieux éclairée, de sorte que l’œuvre salvifique du Seigneur puisse être diffusée sur toute la planète et que l’Evangile soit propagé dans le monde entier.
Toujours à l’écoute du même Esprit, la Sainte Église de notre époque renouvelle et médite sur la richesse de la doctrine du Concile de Trente. En effet, « l’herméneutique du renouveau »,[interpretatio renovationis] que Notre prédécesseur Benoît XVI a expliqué en 2005 devant la Curie romaine, se réfère tout autant au Concile de Trente qu’à celui de Vatican II.
Certainement, ce mode d’interprétation met brillamment en lumière une belle caractéristique de l’Eglise qui est enseignée par le Seigneur lui-même: c'est « un sujet » qui grandit dans le temps et qui se développe, restant cependant toujours le même, l'unique sujet du Peuple de Dieu en marche » (Discours du pape Benoît XVI à la Curie romaine à l’occasion de la présentation des vœux de Noël -  22 Décembre 2005). [...] »

C’est une lettre importante.

Tout d’abord, elle affirme que nous pouvons en effet, et à juste titre, lire François à travers Benoît.
Deuxièmement, elle affirme que François, à juste titre, lit François à travers Benoît.
Troisièmement, ce qui est frappant, c’est que le pape François effectue quelques corrections de trajectoire.  Il a peut-être perçu que certains dans «le monde» (par exemple, les libéraux, le MSM) ne le lisent pas correctement.  Son expérience avec la fameuse “interview” lui a sans doute ouvert les yeux. En plus des malentendus et  des interprétations faussées, il a également été mal jugé par beaucoup de l’aile plus conservatrice

Comme je l'ai toujours dit, le pape François - comme tout pape - doit apprendre à être pape.  Il avait un handicap en arrivant sur le trône de Pierre, c’est qu’il n’avait pas côtoyé la Curie romaine.  Mais il s’adapte peu à peu, apprend, se transforme.  François, comme on peut le constater tous les jours, n'est pas statique dans son travail. Il ne se contente pas d’être sur le régulateur de vitesse.
Continuez à prêter une attention particulière au Pape François, pas seulement à ses petites phrases, mais à ses entretiens, ses discours et ses documents écrits.
Ce n'est pas un os jeté aux conservateurs. C'est le vrai « deal ». C'est François.
 
*Ancien Président du Comité pontifical des sciences historiques (1998 - 2009), créé cardinal par Benoît XVI en novembre 2010.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 27 Nov 2013, 10:28

Abenader a écrit:
Et super la photo ! Le "pape" dans l'ombre, ça cogne fort, niveau symbole.
Non pas dans l'ombre... à contre-jour seulement... comme d'autres sont à contre courant... ou comme la lune pour qu'on ne puisse voir sa face obscure.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 27 Nov 2013, 10:29

Cécile a écrit:
Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
Simon1976 a écrit:
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
ce n'est pas Cécile ? à 19h aujourd'hui Very Happy 
Je maintiens mon affirmation. salut

N'avez qu'à demander à Adamev. langue 
Je te crois, mais je ne l'avais jamais lu ! Wink 
Je revendique...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 27 Nov 2013, 11:52

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 27 Nov 2013, 12:22

adamev a écrit:
Cécile a écrit:
Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
Simon1976 a écrit:
C'est Adamev qui a commencé à surnommer notre sédévacantiste préféré "l'abbé Nader". Pouffer de rire 
ce n'est pas Cécile ? à 19h aujourd'hui Very Happy 
Je maintiens mon affirmation. salut

N'avez qu'à demander à Adamev. langue 
Je te crois, mais je ne l'avais jamais lu ! Wink 
Je revendique...
Dont acte !

Les grands esprits se rencontrent ! Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 27 Nov 2013, 19:42

Bon, cette magnifique exhortation est en fait un sermon comme le Pape voudrait que chaque curé en fasse . Mais passé la période où on a vibré et cru comprendre quelque chose à un sermon , meme peut etre reçu une illumination , que faire ? par où commencer ?
Et Lui , le Pape , va-t-il aborder enfin ses propres contradictions ?
Car s'il veut un changement profond des structures et des mentalités , il lui importe avant tout de changer le droit Canon dont il est le supreme législateur par fonction . Les structures et les mentalités ne sont qu'une conséquence des lois de l'Eglise actuellement en usage . Donner plus de pouvoir aux éveques et à leurs conférences épiscopales et au Synode : Droit canon !
Mais n'est-il pas nécéssaire d'abord de les rendre responsables de leurs erreurs devant la Loi civile et pénale des divers pays si on ne veut pas qu'ils continuent à se sentir sur leurs piédestal ,autoréférents , autocentrés, autoglorifiés ? : Droit canon !
Contradiction là encore , à donner plus de pouvoir aux éveques , en majorité plus conservateurs que lui , car nommés pour la plupart par J-P II et B XVI (avec leurs critères), ne se condamne-t-il pas à l'immobilisme ? à vouloir tout changer par lui meme , ne renforcerait-il pas le pouvoir papal qu'il voudrait mieux partager ? passer des intentions aux actes est vraiment difficile , car Jorge Mario devrait le savoir : Le Diable est dans les détails , Et des détails au Vatican , il n'y a presque que ça !
On conçoit donc qu'il soit plus à l'aise avec les généralités .
Mais il va falloir un jour se donner réellement les bons outils pour agir selon son coeur , et là je lui souhaite une aide puissante du Saint Esprit ...et pas trop de retard , le temps n'est pas infini pour redresser la barque !
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5000
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 16:02

Plus de chrétiens avec des faces de Carême sans Pâques ! La première exhortation apostolique du Pape vise le cœur de la vie chrétienne et de l'évangélisation.

Présentation et extraits de la première exhortation apostolique du pape François sur l'annonce de l'Evangile aujourd'hui, publiée le 26 novembre 2013.

Choisir, c’est renoncer. Voilà ce que se dit le journaliste chargé par sa rédaction de sélectionner quelques extraits – les meilleurs, si possible – d’Evangelii Gaudium, l’exhortation apostolique du Pape François sur « l’annonce de l’Evangile dans le monde d’aujourd’hui ».
Ce long texte (288 articles) est en effet si dense et si riche qu’on peine à choisir tel article plutôt qu’un autre, parmi ceux  existants.

Avec ses « phrases chocs » (« il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques »), son style et ses idées où transpire l’expérience de l’homme de terrain et dont certaines nous sont déjà connues, Evangelii Gaudium n’est pas sans rappeler les « homélies de Sainte Marthe » et les « catéchèses du mercredi ».

Mais celles-ci, pourtant si appréciées, à juste titre, ne sont que des miettes, au regard de ce chef d’œuvre que l’Esprit Saint, par l’intermédiaire du successeur de Pierre, vient d’offrir à l’Eglise.

http://www.aleteia.org/fr/religion/article/evangelii-gaudium-lexhortation-a-la-joie-du-pape-francois-19254001

Pour télécharger le PDF de cette exhortation apostolique :

http://www.vatican.va/holy_father/francesco/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20131124_evangelii-gaudium_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 16:18

Thumright 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 17:30

adamev a écrit:
Abenader a écrit:
Et super la photo ! Le "pape" dans l'ombre, ça cogne fort, niveau symbole.
Non pas dans l'ombre... à contre-jour seulement... comme d'autres sont à contre courant... ou comme la lune pour qu'on ne puisse voir sa face obscure.
Ca me fait penser à Hitchcock... Le même profil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 18:08

ne t'assied pas sur le banc des moqueurs
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 18:19

Ce n'était pas une moquerie, je crois sincèrement que le photographe avait cette référence en tête en prenant ce cliché.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5000
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 19:54

Simon1976 a écrit:
Citation :
Cet esprit de réforme va cependant avec deux avertissements non équivoques. Il n'y a aucune évolution à attendre de sa part pour ouvrir le sacerdoce aux femmes. Et aucune concession sur la condamnation extrêmement ferme - renouvelée dans ce texte - de l'avortement. «On ne doit pas s'attendre à ce que l'Église change de position sur cette question. Je veux être tout à fait honnête à cet égard. (…) Ce n'est pas un progrès de prétendre résoudre les problèmes en éliminant une vie humaine.»
Ceux qui s'enthousiasmaient pour le nouveau pape en espérant des "ouvertures" vont être déçus. Mr. Green
A ceux là Jésus répond "passez derrière moi Satan, vos vues ne sont pas celle de mon Père"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Dim 01 Déc 2013, 21:51

salut

Que celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende !
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Lun 02 Déc 2013, 05:34

Oculus a écrit:
Bon, cette magnifique exhortation est en fait un sermon comme le Pape voudrait que chaque curé en fasse . Mais passé la période où on a vibré et cru comprendre quelque chose à un sermon , meme peut etre reçu une illumination , que faire ? par où commencer ?
Et Lui , le Pape , va-t-il aborder enfin ses propres contradictions ?
Car s'il veut un changement profond des structures et des mentalités , il lui importe avant tout de changer le droit Canon dont il est le supreme législateur par fonction . Les structures et les mentalités ne sont qu'une conséquence des lois de l'Eglise actuellement en usage  . Donner plus de pouvoir aux éveques et à leurs conférences épiscopales et au Synode  : Droit canon !
Mais n'est-il pas nécéssaire  d'abord de les rendre responsables de leurs erreurs devant la Loi civile et pénale des divers pays si on ne veut pas qu'ils continuent à se sentir sur leurs piédestal  ,autoréférents , autocentrés, autoglorifiés  ? : Droit canon !
Contradiction là encore , à donner plus de pouvoir aux éveques , en majorité plus conservateurs que lui , car nommés pour la plupart par J-P II et B XVI (avec leurs critères), ne se condamne-t-il pas à l'immobilisme ? à vouloir tout changer par lui meme , ne renforcerait-il pas le pouvoir papal qu'il voudrait mieux partager ?  passer des intentions aux actes est vraiment difficile , car Jorge Mario devrait le savoir : Le Diable est dans les détails , Et des détails au Vatican , il n'y a presque que ça !
On conçoit donc qu'il soit plus à l'aise avec les généralités .
Mais il va falloir un jour se donner réellement  les bons outils pour agir selon son coeur  , et là je lui souhaite une aide puissante du Saint Esprit ...et pas trop de retard , le temps n'est pas infini pour redresser la barque !
Je comprend mieux que vous n'aimiez pas la dévotion mariale! Vous nous assenez les vieilles lunes des "conciliaires" qui se sont efforcés de détruire l'Eglise!
Heureusement vous êtes là pour expliquer que le pape s'égare! What a Face  Cela c'est du catholicisme de choc! What a Face 
Et curieusement, vous n'aimez pas la dévotion mariale! What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Lun 02 Déc 2013, 08:21

rené matheux a écrit:
Je comprend mieux que vous n'aimiez pas la dévotion mariale! Vous nous assenez les vieilles lunes des "conciliaires" qui se sont efforcés de détruire l'Eglise!
Heureusement vous êtes là pour expliquer que le pape s'égare! What a Face  Cela c'est  du catholicisme de choc! :face:Et curieusement, vous n'aimez pas la dévotion mariale! What a Face 
Ce n'est pas la peine de polluer ce fil avec celui sur la dévotion mariale . En fait votre problème est que vous avez la dévotion intolérante et ça ne m'attire pas , j'ai pour Marie un  autre type de dévotion que le votre , dont les fruits sont  si prompts à accuser , juger et déformer,  et si peu enclins à l'écoute et au dialogue ....

Votre réponse est par ailleurs contradictoire : en disant que les conciliaires se sont efforcés de détruire l'Eglise , vous faites semblant de ne pas voir que ce Pape est plus "conciliaire" que tous les conciliaires précédents réunis ....vous allez avoir du mal à le comprendre , ça se sent déjà ...:help: 
je dis simplement que si ce Pape veut changer quoi que ce soit , il doit d'abord changer le Droit Canon . Dans l'Eglise Latine et Romaine , les mentalités et les structures découlent du Droit Canon et de rien d'autre ...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Lun 02 Déc 2013, 08:46

Oculus a écrit:
rené matheux a écrit:
Je comprend mieux que vous n'aimiez pas la dévotion mariale! Vous nous assenez les vieilles lunes des "conciliaires" qui se sont efforcés de détruire l'Eglise!
Heureusement vous êtes là pour expliquer que le pape s'égare! What a Face  Cela c'est  du catholicisme de choc! :face:Et curieusement, vous n'aimez pas la dévotion mariale! What a Face 
Ce n'est pas la peine de polluer ce fil avec celui sur la dévotion mariale . En fait votre problème est que vous avez la dévotion intolérante et ça ne m'attire pas ,
j'ai pour Marie un  autre type de dévotion que le votre , dont les fruits sont  si prompts à accuser , juger et déformer,  et si peu enclins à l'écoute et au dialogue ....
Notez que , pour ce qui est d'accuser, vous venez de montrer en quelques mots qui accuse ici

Votre réponse est par ailleurs contradictoire : en disant que les conciliaires se sont efforcés de détruire l'Eglise , vous faites semblant de ne pas voir que ce Pape est plus "conciliaire" que tous les conciliaires précédents réunis ....vous allez avoir du mal à le comprendre , ça se sent déjà ...:help: 
J'avais écrit "conciliaires" exprès. Je voulais parler de ceux qui voulaient détruire tout ce qu'il y avait eu avant en attendant de détruire ce qu'il resterait après!
Quant à ce pape, il a une grande dévotion mariale! Mais vous ne l'écoutez que sur ce qui vous interesse

je dis simplement que si ce Pape veut changer quoi que ce soit , il doit d'abord changer le Droit Canon . Dans l'Eglise Latine et Romaine , les mentalités et les structures découlent du Droit Canon et de rien d'autre ...
Heureusement, vous êtes là pour lui expliquer
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Lun 02 Déc 2013, 22:10

Dommage que l'exhortation soit gâchée par une grossière erreur :

253 ... parce que le véritable islam et une adéquate interprétation du Coran s'opposent à toute violence.

pukel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 03 Déc 2013, 11:16

"J'avais écrit "conciliaires" exprès. Je voulais parler de ceux qui voulaient détruire tout ce qu'il y avait eu avant en attendant de détruire ce qu'il resterait après!"

Les "conciliaires", un terme que quelques uns utilisent avec mépris, ce sont tout simplement les fidèles qui, fidèlement, vivent la vie de l'Eglise au jour le jour dans la simple obéissance. Leur but n'a jamais été de détruire quoi que ce soit, mais de savoir que la vie de l'Eglise n'est pas figée à une époque donnée, mais qu'elle est vivante !
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 03 Déc 2013, 13:49

Cécile a écrit:
"J'avais écrit "conciliaires" exprès. Je voulais parler de ceux qui voulaient détruire tout ce qu'il y avait eu avant en attendant de détruire ce qu'il resterait après!"

Les "conciliaires", un terme que quelques uns utilisent avec mépris, ce sont tout simplement les fidèles qui, fidèlement, vivent la vie de l'Eglise au jour le jour dans la simple obéissance. Leur but n'a jamais été de détruire quoi que ce soit, mais de savoir que la vie de l'Eglise n'est pas figée à une époque donnée, mais qu'elle est vivante !
Les "conciliaires " dont je parlais ce sont ceux qui ne croient ni à la résurection, ni à la bible, ni à L'eglise ni à la vierge, ni à l'enfer!
Ce sont eux qui ont essayé de détruire l'Eglise dans les années 60-70, eux dont Paul6 a parlé quand il parlait des fumées de satan qui sont rentrés dans l'eglise.
Sur qu'ils méritent toute notre estime!

Un exemple d'une conciliaire : cette femme qui m'avait dit en 1975 que "heureusement Solejnitsine commençait à être dépassé lui et son archipel du Goulag" Eh bien elle était à vomir!
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 03 Déc 2013, 14:59

Louis a écrit:
Dommage que l'exhortation soit gâchée par une grossière erreur :

253 ... parce que le véritable islam et une adéquate interprétation du Coran s'opposent à toute violence.

pukel
Ce n'est bien sur pas une grossière érreur , c'est la langue de Buis obligatoire , faute de quoi on passe pour appeler à la confrontation , c'est ainsi , la vérité est trop inflammable ...pale 
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 03 Déc 2013, 15:10

Citation :
l’Islam doit nous porter à éviter d’odieuses généralisations, parce que le véritable Islam et une adéquate interprétation du Coran s’opposent à toute violence.
Je veux bien croire que le Pape François sache ce qu'est le vrai Islam, et qu'elle est la vraie interprétation du Coran... L'ennui c'est qu'à ma connaissance aucun musulman ne le reconnaît en tant que Pape de l'Islam !

Sinon, oui, il est tout à fait possible d'avoir une lecture du Coran "s'opposant à toute violence", en balayant toute la tradition. Je peux en faire une très simplement, mais à part quelques mystiques musulmans, tout le monde rirait et la rejetterait !
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 04 Déc 2013, 09:49

Oculus a écrit:

Ce n'est bien sur pas une grossière érreur , c'est la langue de Buis obligatoire , faute de quoi on passe pour appeler à la confrontation , c'est ainsi , la vérité est trop inflammable ...pale 
Oui, je sais, mais n'aurait-il pas été plus sage de ne pas en parler ? Rien ne l'obligeait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mar 17 Déc 2013, 22:18

J'ai reçu ce message aujourd'hui. Ceux qui connaissent bien l'islam ont réagi comme moi :

Devant les nombreuses réactions de convertis issus de l'islam, les deux rédacteurs de ce texte, Mohammed-Christophe Bilek et Christian Mira, qui ont un profond respect filial pour le Saint Père, tentent d'expliquer le malaise des néo-chrétiens ex-musulmans devant les assertions des points 252 et 253, remettant en cause indirectement le choix spirituel qu'ils ont fait. En présence d'un sujet aussi délicat à exposer, et aussi sensible, se voulant intellectuellement rigoureux, le texte est long. Pour cela, la réponse à chaque proposition de chacun des points 252 et 253 est justifiée par des citations précises, bien référencées, et des liens hypertextes permettant de vérifier que les extraits présentés ne le sont pas hors contexte, et ne déforment pas la citation.

http://www.notredamedekabylie.net/Autresrubriques/ExpressionAwal/tabid/63/articleType/ArticleView/articleId/969/Evangelii-Gaudium-points-252-et-253-les-convertis-issus-de-lislam-sont-tres-inquiets.aspx
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Mer 18 Déc 2013, 06:18

Cher LOuis, l'Eglise et le pape font le pari que l'islam va se convertir à sa version non violente et non conquérante, celle de ses tout début, avant la reconquête de la Mecque.

C'est un pari qui s'appuie sur la foi en Dieu, un peu comme le fit Jacob face à son frère Esaü :
Citation :

Genèse 33, 3 Cependant, Jacob (symbole du christianisme) passa devant eux et se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère.
Genèse 33, 4 Mais Esaü (symbole de l’islam), courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant.
Genèse 33, 5 Lorsqu'il leva les yeux et qu'il vit les femmes et les enfants, il demanda : "Qui sont ceux que tu as là?" Jacob répondit : "Ce sont les enfants dont Dieu a gratifié ton serviteur."
Genèse 33, 6 Les servantes s'approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Jeu 19 Déc 2013, 19:40

Oui c'est vrai maintenant le pape c'est un imam (!) qui est entrain de nous donner la vrai interprétation de l'islam.
C'est ce qu'on peut appeler la prostitution (ou fornication) spirituelle. En effet, l'amour, l'amour, l'amour!!! C'est ce qu'une prostituée vous dira pour justifier son comportement.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Jeu 19 Déc 2013, 19:49

Francois d'Assise a écrit:
Oui c'est vrai maintenant le pape c'est un imam (!) qui est entrain de nous donner la vrai interprétation de l'islam.
C'est ce qu'on peut appeler la prostitution (ou fornication) spirituelle. En effet, l'amour, l'amour, l'amour!!! C'est ce qu'une prostituée vous dira pour justifier son comportement.


Francesco, en fait, vous n'auriez pas quitté l'Eglise par hasard vue votre perpétuel regard négatif sur tout ce que font les papes ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François   Jeu 19 Déc 2013, 20:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Francois d'Assise a écrit:
Oui c'est vrai maintenant le pape c'est un imam (!) qui est entrain de nous donner la vrai interprétation de l'islam.
C'est ce qu'on peut appeler la prostitution (ou fornication) spirituelle. En effet, l'amour, l'amour, l'amour!!! C'est ce qu'une prostituée vous dira pour justifier son comportement.


Francesco, en fait, vous n'auriez pas quitté l'Eglise par hasard vue votre perpétuel regard négatif sur tout ce que font les papes ?

Non. Francois 1er est malheureusement le pape et je n'y peux rien. L'attitude globale du pape éloigne les fidèles de la foi et donc le négatif l'emporte. Si son attitude en général était bonne on serait moins concentré sur les points négatifs.
Revenir en haut Aller en bas
 
Evangelii Gaudium : l'exhortation à la joie du pape François
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L’exhortation du pape François : un programme sur la joie d’évangéliser
» Lecture : Qu’est-ce que la joie parfaite ? St François d'Assise
» Evangelii Gaudium : ce qu’il faut retenir
» "La Joie de l'Évangile" - Exhortation apostolique du pape François (En audio)
» Le Pape François aux jeunes : Suivre le Christ avec joie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: