DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Crise bretonne : les évêques donnent de la voix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16658
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Crise bretonne : les évêques donnent de la voix   Mer 06 Nov 2013, 14:37

Crise. Pourquoi les évêques donnent de la voix

6 novembre 2013 Le Télegramme de Brest

Ces derniers jours, les évêques de Bretagne ont rédigé d'une même main, une déclaration commune sur le marasme qui frappe l'agroalimentaire en Bretagne. Une démarche peu commune.

Cela faisait quatre ans que les évêques bretons n'avaient pas pris leur plume pour exprimer leurs inquiétudes sur la situation économique de la région. En septembre 2009, en pleine crise laitière, dans une lettre commune, ils avaient plaidé pour une reconnaissance des agriculteurs.

«Chacun a le droit à la nourriture. Elle est indispensable. Elle est source de vie. Nul n'a le droit de spéculer sur elle, pouvait-on lire dans cette déclaration. La terre a été confiée aux hommes pour qu'ils la cultivent... Cela confère une dignité spécifique aux agriculteurs, à leur métier, qu'ils aiment. Ils ont droit à une juste rémunération».

Une initiative finistérienne

Ces derniers jours, à l'initiative de Mgr Le Vert, évêque de Quimper et de Léon, Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes et Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, ont repris leur plume pour exprimer leurs inquiétudes (Le Télégramme du jeudi 31 octobre).

«Difficile de parler de bonheur et d'espérance en Bretagne lorsqu'un grand nombre d'entre nous connaissent de graves difficultés et ressentent la colère, le désespoir ou la tentation de la violence. Nous invitons les communautés catholiques à faire tout leur possible pour mettre en oeuvre des actions locales de soutien et de réconfort. Le dialogue entre tous les acteurs est indispensable pour que soient trouvées des solutions justes et respectueuses des personnes et des familles».

Ces mots ne sont pas tout. Samedi dernier alors qu'une marée de bonnets rouges envahissait les rues de Quimper, les cloches de la cathédrale sonnaient à toute volée. Difficile de ne pas faire le lien avec le funeste tocsin...

Dans les années 60 déjà


Pour Yvon Tranvouez, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Bretagne occidentale, et spécialiste d'histoire religieuse cette prise de position commune n'est en rien étonnante. Même si cette démarche n'est pas fréquente. «En 1961 et 1965 alors que la Bretagne était secouée par une crise laitière puis avicole, les évêques bretons avaient pris la parole. La première fois, ils avaient émis un message de solidarité. La seconde des considérations d'ordre plus technique. À l'époque, ces discours pesaient de tout leur poids dans la société. La Jeunesse agricole catholique était très puissante».

Les années ont passé et ces relais associatifs dans le monde paysan se sont étiolés. «Pour autant, et on le voit aujourd'hui, ces messages s'inscrivent dans la doctrine sociale de l'Église qui entend refuser le libéralisme sans frein». Suivant la pensée du dominicain Lacordaire résumée par ces mots : «Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit», pour l'Église, l'économie doit servir l'homme et non l'inverse.

L'élection récente du pape François a aussi changé la donne. «Je pense que le nouveau style papal, proche des gens du peuple, empreint souvent d'indignation - on l'a vu récemment lors du voyage à Lampedusa - peut inciter les hommes d'Église à livrer ce qu'ils ont sur le coeur», conclut Yvon Tranvouez.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11959
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Crise bretonne : les évêques donnent de la voix   Mer 06 Nov 2013, 14:48

Citation :
Les années ont passé et ces relais associatifs dans le monde paysan se sont étiolés. «Pour autant, et on le voit aujourd'hui, ces messages s'inscrivent dans la doctrine sociale de l'Église qui entend refuser le libéralisme sans frein».
Ce n'est pas le libéralisme sans frein, c'est le technocratisme sans frein!
Revenir en haut Aller en bas
 
Crise bretonne : les évêques donnent de la voix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise chez mes beaux parents :-(
» comment en cas de crise se décontracter?
» Je suis en crise depuis 3 jours
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Budget de crise pour la Sécu : Spasfon et Smecta moins remboursés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: