DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 1er Novembre : Fête de la Toussaint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Jeu 31 Oct 2013 - 10:46

Qu'est-ce-que la Toussaint?   (Conférence des Evêques de France)



Comme son nom l'indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l'Eglise honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.

Si un certain nombre d'entre eux ont été officiellement reconnus, à l'issue d'une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l'Eglise sait bien que beaucoup d'autres ont également vécu dans la fidélité à l'Evangile et au service de tous. C'est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.
Cette fête est donc aussi l'occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles.

La sainteté n'est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Le pape Jean-Paul II nous l'a fait comprendre en béatifiant et canonisant un grand nombre de personnes, parmi lesquelles des figures aussi différentes que le Père Maximilien Kolbe, Edith Stein, Padre Pio ou Mère Térésa...

La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous. Elle nous montre l'actualité de la Bonne nouvelle et la présence agissante de l'Esprit Saint parmi les hommes. Témoins de l'amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement - ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain -, par leurs doutes, leurs questionnements... en un mot : leur humanité.
La Toussaint a été longtemps célébrée à proximité des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. Ce lien avec ces deux grandes fêtes donne le sens originel de la fête de la Toussaint : goûter déjà à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l'espérance de la Résurrection.

Qu'est-ce que la sainteté ?

Le texte des Béatitudes, qui est l'Evangile lu au cours de la messe de la Toussaint, nous dit à sa manière, que la sainteté est accueil de la Parole de Dieu, fidélité et confiance en Lui, bonté, justice, amour, pardon et paix.

« Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :
"Heureux les pauvres de coeur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice: ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux !" » (Matthieu 5, 1-12a)

Communion des saints

Comment prier pour les défunts

Notre prière peut aider nos défunts dans leur épreuve de purification, en vertu de ce qu'on appelle "la communion des saints".

La communion des saints, c'est la communion de vie qui existe entre nous et ceux qui nous ont précédés. Il y a, dans le Christ, un lien mutuel et une solidarité entre les vivants et les morts. C'est cela que nous exprimons quand nous portons des fleurs sur les tombes le jour de la Toussaint. La prière pour les défunts existait déjà dans l'Ancien Testament comme en témoigne le sacrifice expiatoire que Judas Macchabée fit faire pour les morts qui avaient péchés. (2 Mac 12/46) Bien que la messe soit célébrée pour tous, il est possible d'offrir des messes à l'intention des défunts. C'est bien souvent l'occasion donnée à une famille de se rassembler pour faire mémoire de ceux qui nous ont quittés.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Jeu 31 Oct 2013 - 11:43

Soyez saints, car moi, Yahvé votre Dieu, je suis saint. (Lévitique 19, 2)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Jeu 31 Oct 2013 - 15:04

Catéchèse du pape sur la communion des saints:

http://www.zenit.org/fr/articles/la-communion-des-saints-rend-les-chretiens-joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Jeu 31 Oct 2013 - 15:15

Requiem aeternam
Dona eis Domine
Et lux perpetua luceat, luceat eis.

Te decet
Hymnus Deus
Hymnus Deus in Sion
et tibi
Et tibi redetur votum in Jerusalem.

Ex audi
Orationem
Orationem meam
Ad te omnis
Ad te omnis caro veniet.

Requiem
Requiem Aeternam
Requiem
Requiem Aeternam

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Jeu 31 Oct 2013 - 15:21

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 8:29

Bonne fête à vous tous....vous êtes des saints pour me supporter:salut: 
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 8:59

Simon1976 a écrit:
Soyez saints, car moi, Yahvé votre Dieu, je suis saint. (Lévitique 19, 2)
Et on peux rajouter cette parole de Paul :


1 4 C'est ainsi qu'Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l'amour, 1 5 déterminant d'avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus Christ. Tel fut le bon plaisir de sa volonté, 1 6 à la louange de gloire de sa grâce, dont Il nous a gratifiés dans le Bien-Aimé. (Ephésiens)


C'est la sainteté DANS L'AMOUR qu'il nous faut rechercher, une sainteté qui ne s'achète pas, qui ne s'acquière pas à la force du poignet, mais qui est donné par l'Esprit Saint, dans la Charité qu'il répand dans nos coeur, Lui qui est je le crois, le Coeur de Dieu et donc le Coeur du Père et du Fils.

Moi je crois que l'on peux rapprocher le don de l'Esprit Saint à cette prophétie que Dieu a donnée par la bouche de son prophète Ezéchiel :

36 26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. 36 27 Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes. (Ezéchiel)

Ce coeur nouveau que Dieu voulait nous donner, je pense que c'est son Coeur, l'Esprit Saint qui est aussi le Coeur de Jésus, son Coeur divin. C'est la raison pour laquelle Dieu nous dit qu'il nous donnera un coeur de chair. Ce coeur de chair nouveau, c'est le Coeur divin de Jésus qui s'est fait chair. C'est l'Esprit Saint, Coeur de Dieu, de Jésus qui uni à son coeur de chaire, ne faisant plus qu'un avec son Coeur de chair, est devenu le Nouveau Coeur avec lequel nous sommes appelés à aimer ; ce Sacré Coeur d'où jaillit la Charité qui supporte tout.

Voilà pourquoi nous nous supportons les uns les autres et que nous te supportons Mister be Very Happy 

Quand Jésus nous invite à rechercher par dessus tout le Royaume de Dieu, c'est de cette sainteté dans l'Amour apportée par le règne de Dieu en notre coeur. C'est en venant demeurer dans notre coeur avec Jésus, que nous recevons de leur Sacré Coeur, l'Esprit Saint, la Charité qui rend saint et immaculé dans l'Amour.

Fêter les saints, c'est louer Dieu pour tout l'Amour, toute la Charité qu'il a mis dans leur coeur et dont ils ont témoignés à l'égard de Dieu et de leur prochain.

Ouvrons tout grand la porte de notre coeur à la venue de Dieu en nous et au don qu'il nous fait de son Amour Saint pour que nous soyons saints et immaculés dans l'Amour afin de leur ressembler.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 9:29

petero a écrit:
Simon1976 a écrit:
Soyez saints, car moi, Yahvé votre Dieu, je suis saint. (Lévitique 19, 2)
Et on peux rajouter cette parole de Paul :


1  4  C'est ainsi qu'Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l'amour, 1  5  déterminant d'avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus Christ. Tel fut le bon plaisir de sa volonté, 1  6  à la louange de gloire de sa grâce, dont Il nous a gratifiés dans le Bien-Aimé. (Ephésiens)


C'est la sainteté DANS L'AMOUR qu'il nous faut rechercher, une sainteté qui ne s'achète pas, qui ne s'acquière pas à la force du poignet, mais qui est donné par l'Esprit Saint, dans la Charité qu'il répand dans nos coeur, Lui qui est je le crois, le Coeur de Dieu et donc le Coeur du Père et du Fils.

Moi je crois que l'on peux rapprocher le don de l'Esprit Saint à cette prophétie que Dieu a donnée par la bouche de son prophète Ezéchiel :

36  26  Et je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. 36  27  Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes. (Ezéchiel)

Ce coeur nouveau que Dieu voulait nous donner, je pense que c'est son Coeur, l'Esprit Saint qui est aussi le Coeur de Jésus, son Coeur divin. C'est la raison pour laquelle Dieu nous dit qu'il nous donnera un coeur de chair. Ce coeur de chair nouveau, c'est le Coeur divin de Jésus qui s'est fait chair. C'est l'Esprit Saint, Coeur de Dieu, de Jésus qui uni à son coeur de chaire, ne faisant plus qu'un avec son Coeur de chair, est devenu le Nouveau Coeur avec lequel nous sommes appelés à aimer ; ce Sacré Coeur d'où jaillit la Charité qui supporte tout.

Voilà pourquoi nous nous supportons les uns les autres et que nous te supportons Mister be Very Happy 

Quand Jésus nous invite à rechercher par dessus tout le Royaume de Dieu, c'est de cette sainteté dans l'Amour apportée par le règne de Dieu en notre coeur. C'est en venant demeurer dans notre coeur avec Jésus, que nous recevons de leur Sacré Coeur, l'Esprit Saint, la Charité qui rend saint et immaculé dans l'Amour.

Fêter les saints, c'est louer Dieu pour tout l'Amour, toute la Charité qu'il a mis dans leur coeur et dont ils ont témoignés à l'égard de Dieu et de leur prochain.

Ouvrons tout grand la porte de notre coeur à la venue de Dieu en nous et au don qu'il nous fait de son Amour Saint pour que nous soyons saints et immaculés dans l'Amour afin de leur ressembler.

prière 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 11:56

DIEU, NOUS TE LOUONS

Refrain:

Dieu, nous te louons,
Seigneur, nous t'acclamons
Dans l'immense cortège de tous les saints!

1 - Par les apôtres qui portèrent ta parole de vérité,
Par les martyrs emplis de force dont la foi n'a pas chancelé.

2 - Par les Pontifes qui gardèrent ton Église dans l'unité,
Et par la grâce de tes Vierges qui révèlent ta sainteté.

3 - Par les Docteurs en qui rayonne la lumière de ton Esprit,
Par les Abbés aux ruches pleines célébrant ton nom jour et nuit.

4 - Avec les Saints de tous les âges, comme autant de frères aînés,
En qui sans trêve se répandent tous les dons de ta charité.

5 - Pour tant de mains pensant les plaies, en mémoire de tes douleurs,
Pour l'amitié donnée aux pauvres, comme étant plus près de ton Cœur.

6 - Pour tant de pas aux plaines longues, à la quête des égarés,
Pour tant de mains lavant les âmes aux fontaines du Sang versé.

7 - Pour tant d'espoir et tant de joie, plus tenaces que nos méfaits,
Pour tant d'élans vers ta justice, tant d'efforts tendus vers ta paix.

8 - Pour la prière et pour l'offrande des fidèles unis en toi,
Et pour l'amour de Notre Dame, Notre Mère au pied de ta croix.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 12:01

Toussaint : Ils sont nombreux les bienheureux
Auteur : Robert Lebel, prêtre et compositeur

Ils sont nombreux les bienheureux
Qui n'ont jamais fait parler d'eux
Et qui n'ont pas laissé d'image
Tous ceux qui ont depuis des âges
Aimé sans cesse et de leur mieux
Autant leurs frères que leur Dieu !

Ceux dont on ne dit pas un mot
Ces bienheureux de l'humble classe
Ceux qui n'ont pas fait de miracle
Ceux qui n'ont jamais eu d'extase
Et qui n'ont laissé d'autre trace
Qu'un coin de terre ou un berceau.

Ils sont nombreux, ces gens de rien
Ces bienheureux du quotidien
Qui n'entreront pas dans l'histoire
Ceux qui ont travaillé sans gloire
Et qui se sont usé les mains
A pétrir, à gagner le pain.

Ils ont leurs noms sur tant de pierres
Et quelquefois dans nos prières
Mais ils sont dans le coeur de Dieu !
Et quand l'un d'eux quitte la terre
Pour gagner la maison du Père
Une étoile naît dans les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 14:54

SOLENNITÉ DE TOUS LES SAINTS

Homélie du Pape Benoît XVI

Basilique Vaticane
(Mercredi 1er novembre 2006)


Chers frères et sœurs,

Notre célébration eucharistique s'est ouverte par l'exhortation « Réjouissons-nous tous dans le Seigneur ». La liturgie nous invite à partager l'exultation céleste des saints, à en goûter la joie. Les saints ne constituent pas une caste restreinte d'élus, mais une foule innombrable, vers laquelle la liturgie nous invite aujourd'hui à élever le regard. Dans cette multitude, il n'y a pas seulement les saints officiellement reconnus, mais les baptisés de chaque époque et nation, qui se sont efforcés d'accomplir avec amour et fidélité la volonté divine. Nous ne connaissons pas le visage ni même le nom de la plupart d'entre eux, mais avec les yeux de la foi, nous les voyons resplendir, tels des astres emplis de gloire, dans le firmament de Dieu.

Aujourd'hui, l'Église fête sa dignité de mère des saints, image de la cité céleste (A. Manzoni), et manifeste sa beauté d'épouse immaculée du Christ, source et modèle de toute sainteté. Elle ne manque certes pas de fils contestataires et rebelles, mais c'est dans les saints qu'elle reconnaît ses traits caractéristiques, et c'est précisément en eux qu'elle goûte sa joie la plus profonde. Dans la première Lecture, l'auteur du Livre de l'Apocalypse les décrit comme « une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, de toute nation, race, peuple et langue » (Ap 7, 9). Ce peuple comprend les saints de l'Ancien Testament, à partir d'Abel le juste et du fidèle Patriarche Abraham, ceux du Nouveau Testament, les nombreux martyrs du début du christianisme, les bienheureux et saints des siècles successifs, jusqu'aux témoins du Christ de notre époque. Ils sont tous unis par la volonté d'incarner l'Évangile dans leur existence, sous l'impulsion de l'éternel animateur du Peuple de Dieu qu'est l'Esprit Saint.

Mais « à quoi sert notre louange aux saints, à quoi sert notre tribut de gloire, à quoi sert cette solennité elle-même ? ». C'est par cette question que commence une célèbre homélie de saint Bernard pour le jour de la Toussaint. C'est une question que nous pourrions nous poser également aujourd'hui. Et la réponse que le saint nous donne est tout aussi actuelle : « Nos saints - dit-il - n'ont pas besoin de nos honneurs et ils ne reçoivent rien de notre culte. Pour ma part, je dois confesser que, lorsque je pense aux saints, je sens brûler en moi de grands désirs » (Disc. 2; Opera Omnia Cisterc. 5, 364sqq). Telle est donc la signification de la solennité d'aujourd'hui : en regardant l'exemple lumineux des saints, réveiller en nous le grand désir d'être comme les saints : heureux de vivre proches de Dieu, dans sa lumière, dans la grande famille des amis de Dieu. Être saint signifie : vivre dans la proximité de Dieu, vivre dans sa famille. Et telle est notre vocation à tous, répétée avec vigueur par le Concile Vatican II, et reproposée aujourd'hui de façon solennelle à notre attention.

Mais comment pouvons-nous devenir saints, amis de Dieu ? On peut répondre à cette interrogation tout d'abord par une négation : pour être saint, il n'est pas nécessaire d'accomplir des actions et des œuvres extraordinaires, ni de posséder des charismes exceptionnels. On peut ensuite répondre par une affirmation : il est nécessaire avant tout d'écouter Jésus, et de le suivre sans se décourager face aux difficultés. « Si quelqu'un me sert - nous avertit-Il - qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera » (Jn 12, 26). Celui qui a confiance en Lui et l'aime d'un amour sincère, comme le grain de blé tombé en terre, accepte de mourir à lui-même. En effet, il sait que celui qui veut garder sa vie pour lui-même la perd, et que celui qui se donne, se perd, et trouve précisément ainsi la vie. (cf. Jn 12, 24-25). L'expérience de l'Eglise démontre que toute forme de sainteté, tout en suivant des parcours différents, passe toujours par le chemin de la croix, le chemin du renoncement à soi-même. Les biographies des saints décrivent des hommes et des femmes qui, dociles aux desseins divins, ont parfois affronté des épreuves et des souffrances indescriptibles, des persécutions et le martyre. Ils ont persévéré dans leur engagement, « ce sont ceux qui viennent de la grande épreuve - lit-on dans l'Apocalypse - ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau » (v. 14). Leurs noms sont inscrits dans le livre de la vie (cf. Ap 20, 12) ; leur demeure éternelle est le Paradis. L'exemple des saints est pour nous un encouragement à suivre les mêmes pas, à ressentir la joie de celui qui a confiance en Dieu, car l'unique cause véritable de tristesse et de malheur pour l'être humain est de vivre loin de Lui.

La sainteté exige un effort constant, mais elle est à la portée de tous car, plus que l'œuvre de l'homme, elle est avant tout un don de Dieu, trois fois Saint (cf. Is 6, 3). Dans la seconde Lecture, l'Apôtre Jean observe : « Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1 Jn 3,1). C'est donc Dieu qui nous a aimés en premier et qui, en Jésus, a fait de nous ses fils adoptifs. Dans notre vie, tout est don de son amour : comment demeurer indifférents face à un si grand mystère ? Comment ne pas répondre à l'amour du Père céleste par une vie de fils reconnaissants ? Dans le Christ, il nous a fait don de tout son être, et nous appelle à une relation personnelle et profonde avec Lui. C'est pourquoi, plus nous imitons Jésus et demeurons unis à Lui, plus nous entrons dans le mystère de la sainteté divine. Nous découvrons qu'Il nous aime de façon infinie, et cela nous pousse à notre tour à aimer nos frères. Aimer implique toujours un acte de renoncement à soi-même, de se perdre soi-même et, précisément ainsi, cela nous rend heureux.

Ainsi, nous sommes arrivés à l'Évangile de cette fête, à l'annonce des Béatitudes que nous venons d'entendre retentir dans cette Basilique. Jésus dit : Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, heureux les doux, heureux les affligés, heureux les affamés et les assoiffés de justice, les miséricordieux, heureux les cœurs purs, les artisans de paix, les persécutés pour la justice (cf. Mt 5, 3-10). En vérité, le bienheureux par excellence est uniquement Lui, Jésus. En effet, c'est Lui qui a véritablement une âme de pauvre, l'affligé, le doux, l'affamé et assoiffé de la justice, le miséricordieux, le cœur pur, l'artisan de paix ; c'est Lui le persécuté pour la justice. Les Béatitudes nous montrent la physionomie spirituelle de Jésus, et expriment ainsi son mystère, le mystère de Mort et de Résurrection, de Passion, et de joie de la Résurrection. Ce mystère, qui est le mystère de la véritable Béatitude, nous invite à suivre Jésus et, ainsi, à nous acheminer vers elle. Dans la mesure où nous accueillons sa proposition et nous nous plaçons à sa suite - chacun selon ses conditions -, nous aussi, nous pouvons participer à sa béatitude. Avec Lui, l'impossible devient possible et même un chameau peut passer par le trou d'une aiguille (cf. Mc 10, 25); avec son aide, et uniquement avec son aide, il est possible de devenir parfaits comme le Père céleste est parfait (cf. Mt 5, 48).

Chers frères et sœurs, entrons à présent dans le cœur de la Célébration eucharistique, encouragement et aliment de sainteté. Dans quelques instants deviendra présent de la façon la plus élevée le Christ, véritable Vigne, à laquelle, en tant que sarments, sont unis les fidèles qui sont sur terre et les saints du ciel. Ainsi se renforcera la communion de l'Église en pèlerinage dans le monde avec l'Église triomphante dans la gloire. Dans la Préface, nous proclamerons que les saints sont pour nous des amis et des modèles de vie. Invoquons-les afin qu'ils nous aident à les imiter et engageons-nous à répondre avec générosité, comme ils l'ont fait, à l'appel divin. Invoquons en particulier Marie, Mère du Seigneur et miroir de toute sainteté. Qu'Elle, la Toute Sainte, fasse de nous de fidèles disciples de son fils Jésus Christ ! Amen.


© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana


Source : vatican.va (« Rév. x gpm»).


©Evangelizo.org 2001-2013
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Ven 1 Nov 2013 - 14:55

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Sam 2 Nov 2013 - 12:13

Le but de notre existence n'est pas la mort mais le Paradis !

Angélus de la Toussaint 2013

Rome, 1 novembre 2013 (Zenit.org) Pape François | 3 clics

« Le but de notre existence n’est pas la mort : c’est le Paradis ! », déclare le pape François qui a guidé la prière de l’angélus de midi, depuis la fenêtre qui donne place Saint-Pierre, ce vendredi 1ernovembre 2013, à l’occasion de la solennité de tous les saints, connus et inconnus, reconnus ou anonymes : la Toussaint.

Le pape insiste : « Etre des saints, ce n’est pas le privilège d’un petit nombre ». Puis il donne cette définition : « Le saint, la sainte, est un artisan de réconciliation et de paix. » Plus encore, il donne la parole aux saints : « Ils nous disent : ayez confiance dans le Seigneur, parce que le Seigneur ne déçoit pas ! »

Voici notre traduction, rapide, de travail, des paroles du pape avant la prière de l’angélus.

A.B.

Paroles du pape avant l’angélus de la Toussaint

Chers frères et sœurs, bonjour !

La fête de la Toussaint que nous célébrons aujourd’hui nous rappelle que le but de notre existence n’est pas la mort : c’est le Paradis ! C’est ce qu’écrit l’apôtre saint Jean : « Ce que nous serons n’a pas encore été révélé. Mais nous savons que quand il sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est » (1 Jn 3, 2).

Les saints, les amis de Dieu, nous assurent que cette promesse ne déçoit pas. Dans leur existence terrestre, en effet, ils ont vécu en communion profonde avec Dieu. Sur le visage des plus petits de nos frères, des plus méprisés, ils ont vu le visage de Dieu, et maintenant ils le contemplent face à face, dans sa beauté glorieuse.

Les saints ne sont pas des surhommes, et ils ne sont pas nés parfaits. Ils sont comme nous, comme chacun de nous : ce sont des personnes qui, avant d’atteindre la gloire du Ciel ont vécu une vie normale, avec des joies et des douleurs, des fatigues et des espérances. Mais qu’est-ce qui a changé leur vie ? Lorsqu’ils ont reconnue l’amour de Dieu, l’ont suivi de tout leur cœur, sans conditions et sans hypocrisies ; ils ont dépensé leur vie au service des autres, ils ont supporté des souffrances et des adversités sans haïr et en répondant au mal par le bien, en répandant la joie et la paix.

Voilà la vie des saints : des personnes qui, par amour de Dieu, ne lui ont pas posé de conditions dans leur vie ; ils n’ont pas été hypocrites ; ils ont dépensé leur vie au service des autres, pour servir leur prochain ; ils ont souffert beaucoup d’adversités mais sans haine. Les saints n’ont jamais haï. Comprenez bien cela : l’amour est de Dieu, mais la haine, de qui vient-elle ? La haine ne vient pas de Dieu mais du diable ! Et les saints se sont éloignés du diable ; les saints sont des hommes et des femmes qui ont la joie dans le cœur, et la transmettent aux autres. Ne jamais haïr, mais servir les plus nécessiteux ; prier et vivre dans la joie ; c’est là le chemin de la sainteté !

Etre des saints, ce n’est pas le privilège d’un petit nombre, comme si quelqu’un avait eu un gros héritage ; au baptême, tous nous avons l’héritage pour pouvoir devenir des saints. La sainteté est la vocation de tous. Nous sommes donc tous appelés à marcher sur la vie de la sainteté, et cette voie a un nom, un visage : le visage de Jésus-Christ. C’est lui qui nous enseigne à devenir des saints. C’est lui qui, dans l’Evangile, nous montre le chemin : celui des Béatitudes (cf. Mt 5,1-12). Le Royaume des Cieux est en effet pour ceux qui ne mettent pas leur sécurité dans les choses, mais dans l’amour de Dieu ; pour ceux qui ont un cœur simple, humble, ne présument pas être des justes, et ne jugent pas les autres, qui savent souffrir avec qui souffre et se réjouir avec qui est dans la joie, ne sont pas violents, mais miséricordieux, et cherchent à être des artisans de réconciliation et de paix. Le saint, la sainte, est un artisan de réconciliation et de paix ; il aide toujours les gens à se réconcilier, et il aide toujours jusqu’à ce qu’il y ait la paix. Et c’est comme cela que la sainteté est belle ; c’est un beau chemin !

Aujourd’hui, en cette fête, les saints nous adressent un message. Ils nous disent : ayez confiance dans le Seigneur, parce que le Seigneur ne déçoit pas ! Il ne déçoit jamais : c’est un bon ami toujours à nos côtés. Par leur témoignage, les saints nous encouragent à ne pas avoir peur d’aller à contre-courant ou d’être incompris ou moqués lorsque nous parlons de lui et de l’Evangile ; ils nous montrent pas leur vie que celui qui reste fidèle à Dieu et à sa Parole fait faire l’expérience déjà sur cette terre du réconfort de son amour et puis du « centuple » dans l’éternité.

Voilà ce que nous espérons et que nous demandons pour nos frères et sœur défunts. Avec sagesse, l’Eglise a lié étroitement la fête de la Toussaint et la Commémoration des tous les fidèles défunts. A notre prière de louange à Dieu et de vénération pour les esprits bienheureux s’unit l’oraison de suffrage pour ceux qui nous ont précédés dans le passage de ce monde à la vie éternelle.

Confions notre prière à l’intercession de Marie, Reine de tous les saints.

Traduction de Zenit, Anita Bourdin
( 1 novembre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/le-but-de-notre-existence-n-est-pas-la-mort-mais-le-paradis
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Dim 1 Nov 2015 - 2:47

Bonne fête de la Toussaint ! ange1

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 1er Novembre : Fête de la Toussaint   Mar 3 Nov 2015 - 22:02

le Pape invite à imiter les Saints

2015-11-01 Radio Vatican

Notre nom de famille c’est Dieu, parce que nous sommes ses enfants. Le Pape François l’a affirmé, ce dimanche 1er novembre, solennité de la Toussaint, avant la prière de l’Angélus avec les pèlerins rassemblés place Saint-Pierre. Le Saint-Père a exhorté les fidèles à prendre conscience de ce don inestimable, à se souvenir que dans le baptême ils ont reçu le « sceau » du Père Céleste et sont devenus ses enfants.

C’est là que se trouve la racine de la vocation à la sainteté, a précisé le Pape François, et les Saints dont nous faisons mémoire sont justement ceux qui ont vécu dans la grâce de leur baptême et qui ont conservé ce « sceau » dans son intégrité, en agissant comme des enfants de Dieu, en s’efforçant d’imiter Jésus. Ils ont atteint le but final, car ils voient enfin Dieu tel qu’Il est. Ils appartiennent à Dieu en plénitude et n’appartiennent qu’à Lui.

Amour et miséricorde

Les Saints sont des exemples à imiter, pas seulement ceux qui ont été canonisés, mais aussi les nombreux Saints que nous avons rencontrés dans nos familles, parmi nos amis ou nos connaissances, toutes ces braves personnes que nous qualifions de « Saint homme » ou de « Sainte femme ». Le Pape François a exhorté les fidèles à imiter leurs gestes d’amour et de miséricorde : un acte de tendresse, une aide généreuse, du temps passé à écouter, une visite, une parole aimable, un sourire…ces gestes évangéliques, qui peuvent paraitre insignifiants, résistent à la destruction de la mort, car l’amour et la compassion sont plus forts que la mort.

Le Souverain Pontife a par ailleurs insisté sur l’importance de la Communion des Saints, notre grande famille, que composent tous les membres de l’Église, ceux qui sont encore pèlerins sur la terre, et, beaucoup plus encore, ceux qui l’ont quittée pour aller au Ciel. Nous sommes tous unis, c’est la « Communion des Saints », la communauté de tous les baptisés.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
1er Novembre : Fête de la Toussaint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er Novembre : Fête de la Toussaint
» 1er NOVEMBRE : Fête de la TOUSSAINT...
» Pour la Solennité de la Toussaint [01 novembre]
» liturgie 1er novembre : Solennité de la Toussaint
» Contre la récupération de la Toussaint / pré-rentrée, Sud appelle à la grève le 13 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: